Principal / Ulcère

Maladies de l'oesophage

Ulcère

L'œsophage est un tube anatomique permettant de faire communiquer la cavité buccale avec l'estomac et de transporter les aliments. A une membrane muqueuse, "lubrifie" son contenu secret qui passe, la couche musculaire.

À partir des extrémités supérieure et inférieure, les muscles forment des sphincters (sphincters) pour «verrouiller» le couloir de transport. Ensemble avec le service cardiaque de l'estomac, ils empêchent le reflux (reflux) pendant le fonctionnement normal.

Le mécanisme de déglutition est réalisé de manière passive, indépendamment de la volonté de la personne. Mais toutes les fonctions de l'œsophage sont sous le contrôle constant des fibres nerveuses du système parasympathique, les hormones. Les maladies de l'œsophage violent les connexions épuisées, entravent l'apport de nutriments et causent donc des dommages importants à l'ensemble du système digestif.

Classification des maladies de l'oesophage

Toute la liste des maladies de l'œsophage est divisée en groupes en fonction de la nature de la pathologie:

  • anomalies congénitales du développement - les maladies sont détectées chez les enfants, notamment l'absence de l'œsophage et le doublement, l'atrésie, la sténose, la fistule articulaire avec la trachée, le raccourcissement et l'expansion, les diverticules, les masses kystiques;
  • troubles fonctionnels (dysfonctionnements neuromusculaires) - paralysie, atonie, cardiospasme, achalasie;
  • lésions inflammatoires - œsophagite et ses conséquences, ulcère peptique, sténose - non spécifique et spécifique de la tuberculose, de la syphilis;
  • varices œsophagiennes, angiomes, angiomatoses hémorragiques;
  • tumeurs bénignes et malignes, maladies précancéreuses;
  • lésions traumatiques, y compris externes et internes, brûlures et leurs conséquences, pénétration de corps étrangers.

Dans la structure des maladies de l'œsophage, 60% sont des tumeurs, 10,8% - des troubles fonctionnels, des diverticules, des cicatrices après une brûlure, seulement 0,4% - de l'œsophagite.

Raisons

Les causes de la pathologie de l'œsophage sont distinguées en fonction du facteur d'impact principal. Congénital - associé à une violation de la pose du tube et de sa division dans la trachée et l'œsophage, provoquée par une pathologie de l'hérédité, compliquée par une grossesse de la mère, des maladies de l'organisme maternel, se forment au stade du développement embryonnaire fœtal.

Mécanique - causé par l'ingestion d'objets coupants par des enfants, des adultes accidentellement ou avec une intention suicidaire, des arêtes de poisson, des croûtes sèches et dures, une mastication insuffisante des aliments tout en mangeant à la hâte ou un manque de bonne prothèse lors du troisième âge

Les produits chimiques comprennent l'abus fréquent d'alcool (intoxication par des mères porteuses, acide acétique, liquides techniques), plats épicés, aliments salés et marinés, café fort et chocolat, recevoir une dose de nicotine en fumant et en respirant la fumée du tabac, utiliser des médicaments irritants.

Infectieux - une infection pénètre dans l'œsophage par ingestion des sécrétions des sinus maxillaires au cours d'une inflammation chronique, des amygdales, des dents cariées non traitées. Thermique - le même effet a des plats excessivement chauds et trop froids.

Symptômes de maladies de l'œsophage

Les maladies de l'œsophage ont des symptômes cliniques communs, selon lesquels le médecin détermine la localisation de la lésion. Examinons les principales manifestations, leur mécanisme d’apparition. Les brûlures d'estomac sont une sensation de brûlure derrière le sternum, irradiant jusqu'au cou. Elle est causée par la pénétration de contenus acides sur la membrane muqueuse de la région cardiale à partir de l'estomac.

Les patients rapportent des "vagues chaudes" de la partie supérieure de l'abdomen. Diminue après avoir bu de l'eau, avalé la salive, pris des médicaments neutralisant l'acide chlorhydrique du suc gastrique. Dysfonctionnement accompagnant, oesophagite, reflux gastro-œsophagien (RGO).

Odinofagiya - la soi-disant manifestation de douleur à la poitrine en avalant des aliments. Symptôme causé par des dommages à la surface de la coque interne. Il doit être distingué des contractions spasmodiques douloureuses des muscles de l'œsophage. On l'observe dans l'oesophagite infectieuse (herpès et fongique), le cancer, les ulcérations, les brûlures chimiques. La douleur devient constante, douloureuse pour le patient.

La douleur accompagnée de spasmes musculaires est un signe de motilité altérée. Levez-vous comme immédiatement après le repas, et indépendamment (spontanément). L'intensité et la constance de la douleur amènent les patients à refuser de manger, à la peur, à une dépression grave, à des changements mentaux.

La régurgitation (éructations) est provoquée par le retour de la masse de nourriture dans la cavité buccale. Il ne s'accompagne pas de contraction des muscles du diaphragme, car les vomissements accompagnent les brûlures d'estomac.

Observé pendant le rétrécissement de la trompe oesophagienne à cause de spasmes, cicatrices, diverticules.

S'il est causé par un reflux gastro-oesophagien dû à une faiblesse du sphincter, le patient ressent un arrière-goût amer ou amer. Le risque de régurgitation est le grand risque que des particules d'aliments pénètrent dans la trachée et les bronches. Les patients ont une toux sévère accompagnée d'une crise d'asphyxie. Le développement ultérieur de pneumonie d'aspiration n'est pas exclu.

Dysphagie - difficulté à avaler des aliments particulièrement secs, riches en fibres. Chez certains patients, un symptôme paradoxal survient: les aliments liquides passent plus difficilement que les aliments solides.

Les symptômes des maladies de l'œsophage ont leurs propres caractéristiques dans chaque pathologie. A ce qui précède s’ajoutent: hoquet prolongé, salivation accrue, odeur putride. Nous les considérons sur l'exemple des maladies les plus courantes.

Principales maladies

Ce qui suit sont les conditions pathologiques principales, leur pathogenèse, les symptômes et les caractéristiques du cours.

Achalasia Cardia

La maladie est aussi appelée "cardiospasme". La raison est inconnue. Dans la pathogenèse, une attention particulière est accordée à la rupture de la connexion des muscles de l'œsophage et à un dysfonctionnement de la régulation nerveuse.

Dans l'enfance, le sous-développement de l'appareil nerveux de la trompe œsophagienne a été révélé. En conséquence, l'ouverture du sphincter inférieur et la grosseur de nourriture sont retardées.

Les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur derrière le sternum et dans l'épigastre, de larmoiements, de régurgitations. Pousser les aliments aide à les laver à l’eau. Les symptômes sont intermittents.

Se produisent après l’ingestion de produits contenant une masse significative de fibres. Parfois, la nourriture sèche provoque une réaction moins douloureuse que le liquide. La douleur derrière le sternum avec cardiospasme est très semblable à l'angine de poitrine, de sorte que les patients du moyen et du grand âge sont soumis à un test de dépistage ECG.

Dyskinésie

Les troubles fonctionnels du tonus musculaire de l'œsophage se manifestent par des dyskinésies. Il accompagne les dommages organiques, accompagne l'œsophagite, les ulcères, mais est possible sans aucun dommage anatomique. Une motilité inefficace se manifeste par une dégradation du transport des aliments. La raison en est un changement dans le rôle régulateur du système nerveux.

Des signes tels que le rot avec l'air, des brûlures d'estomac, une douleur à la poitrine instable apparaissent dans ce cas chez les personnes souffrant de névrose. Les patients eux-mêmes indiquent un lien avec le bien-être du stress.

La description des symptômes est accompagnée d’expressions figuratives lumineuses: «quelque chose de saccadé dans la gorge», une sensation de bosse. Il aide à masser la zone réflexe, les procédures de restauration, un mode clair de repos et de travail.

Reflux gastro-oesophagien

Un autre nom pour la maladie est l'oesophagite par reflux. L'inflammation chronique de la muqueuse œsophagienne est provoquée par le rejet d'aliments de l'estomac par des sucs gastriques.

La raison principale est considérée comme une faiblesse du sphincter oesophagien inférieur en raison de l’impact des aliments épicés, de la caféine, de la nicotine, des lésions du nerf vague. Observé avec une hernie diaphragmatique, un ulcère gastrique, une cholécystite. Provoqué par la grossesse.

  • manifestations œsophagiennes - brûlures d'estomac, éructations, difficulté à avaler, singularité, vomissements, hoquet;
  • extra-oesophagien - tendance au rhume, maladies des bronches et des poumons, stomatite, affections ORL, caries, anémie.

Hernie hiatale

La maladie est provoquée par le déplacement du bas oesophage (éventuellement de l’estomac, des anses intestinales) à travers l’anneau élargi des muscles du diaphragme, de la cavité abdominale au pectoral. La raison en est l'étirement des structures du tissu conjonctif de l'appareil musculaire du diaphragme, l'augmentation de la pression à l'intérieur de la cavité abdominale (avec ascite) et les maladies inflammatoires de l'œsophage.

Il survient chez 0,5% des adultes. Il est important que dans la moitié des cas, la maladie évolue sans symptômes. Les principales manifestations ne diffèrent pas des symptômes oesophagiens courants, mais la douleur thoracique revêt une importance particulière. Contrairement au cœur, ils sont provoqués par la nourriture, se penchant en avant, le patient allongé. Le soulagement survient après des vomissements, des éructations.

Oesophagite

L'œsophagite est assez rare. Ils sont accompagnés d'autres lésions de l'œsophage et de l'estomac, de lésions, d'hypovitaminose, d'une carence en fer. La maladie est considérée comme aiguë si elle dure jusqu'à 3 mois. Des manifestations plus que semestrielles sont attribuées au cours chronique. Les termes intermédiaires sont appelés subaigus.

Une inflammation spécifique survient dans la syphilis, la tuberculose et les infections fongiques. Il se manifeste par tous les symptômes œsophagiens susmentionnés. En cas de régurgitations ou de vomissements, il est courant de trouver des aliments fraîchement consommés. Caractérisé par le lien entre douleur thoracique et nutrition.

Diverticule oesophagien

Les diverticules sont des formations sacculaires à l'intérieur de la paroi de l'œsophage. Par origine, ils peuvent être pulsionaires (dus à une pression interne accrue) et en traction (avec modifications cicatricielles de l'œsophage et des ganglions lymphatiques voisins).

La saillie de la paroi peut atteindre une taille considérable et comprimer le tube pour perturber le passage des aliments. Apparaît:

  • augmentation progressive de la dysphagie;
  • souffle putride de la décomposition de la nourriture coincée dans le diverticule;
  • éructations d'air et de nourriture;
  • gonflement du cou immédiatement après le début du repas et impossibilité d'avaler davantage jusqu'à ce que le diverticule soit vidé.

Oesophage de Barrett

La maladie est considérée comme précancéreuse car elle est provoquée par une modification des cellules de la couche interne de l'œsophage (métaplasie). La composition cellulaire typique est remplacée par des zones d'épithélium intestinal. La cause exacte n’a pas été établie, mais il existe un lien entre un processus inflammatoire prolongé dans l’œsophagite, une maladie de reflux et une hernie diaphragmatique.

  • maux de gorge et sternum persistants;
  • enrouement;
  • éructations de contenu acide;
  • brûlures d'estomac;
  • toux persistante.

Tumeurs bénignes

Les néoplasmes bénins de l'œsophage proviennent de cellules épithéliales et autres cellules de la paroi. Ils grandissent lentement, n'apparaissent pas longtemps. Les plus fréquents sont les léiomyomes et les kystes.

Les principaux symptômes commencent à gêner les patients présentant une croissance tumorale importante et des difficultés à avaler des aliments. La sensation d'un corps étranger provoquant des nausées et des vomissements est caractéristique.

Tumeurs malignes

N'importe laquelle des raisons données ci-dessus peut conduire à une tumeur cancéreuse de l'œsophage. La période initiale dure jusqu'à deux ans et se déroule sans symptômes. Les premiers signes sont des perturbations dans le passage des aliments, causées par la taille plutôt grande de la tumeur.

La dysphagie s'agrandit progressivement: au début, le patient ne peut pas avaler les aliments durs, ensuite il y a des difficultés à s'alimenter avec des aliments liquides, une salivation accrue. Des signes généraux d’intoxication apparaissent: faiblesse, manque d’appétit, perte de poids.

La douleur au sternum est bien pire lors de la déglutition, parfois même au mal de dos. Constants, douloureux, ils entrent dans une phase sévère de la maladie. L'alcoolisme et le tabagisme multiplient par 12 le risque de cancer de l'œsophage.

Plaies à l'œsophage

Des brûlures et des lésions de l'œsophage se produisent en cas d'accident, d'utilisation erronée d'acides ou d'alcalins, de liquides techniques sous l'influence de l'alcool ou dans un but de suicide. Les enfants non surveillés avalent des objets pointus.

Les brûlures chimiques provoquent des changements nécrotiques dans le mur. Le degré de dommage dépend de l'état du patient. En cas de nécrose rapide grave, le patient est en état de choc et présente simultanément des signes de saignement interne. L'ingestion est impossible. L'œdème des tissus provoque une obstruction complète de la lumière.

Une lésion traumatique peut survenir lors de l’utilisation de méthodes endoscopiques dans le diagnostic d’autres maladies. Les lésions de l'œsophage doivent être exclues en cas de blessure à la poitrine.

Malformations

Les anomalies de l'œsophage sont causées par des anomalies du développement du fœtus au cours du premier trimestre de la grossesse. En cette période est posée, puis le tube commun de l'œsophage et de la trachée est divisé. Par conséquent, les défauts sont souvent liés. Découvert dans la petite enfance. Immédiatement après le début de la tétée, une atrésie de l'œsophage est détectée: l'enfant s'étouffe en raison de l'infiltration de lait dans les voies respiratoires.

Diagnostics

Les maladies de l'œsophage ne peuvent être identifiées que sur la base de signes cliniques. Les conditions modernes permettent des tests précis. C'est important l'information complexe reçue.

La radiographie avec ingestion d’un agent de contraste et d’une série d’images permet de conclure sur la production de radiographies en projection oblique. Les vues de face et de dos rendent impossible la visualisation de l'œsophage, car celui-ci est obscurci par l'ombre du médiastin.

La méthode est importante dans le diagnostic de la hernie diaphragmatique, car elle permet de déterminer l'emplacement, la taille de la lumière, la présence de défauts de remplissage, de contractions des diverticules, de tumeurs et de cardiospasmes. Dans le sens du mouvement du contraste, le reflux gastro-oesophagien peut être confirmé.

Au cours de l'étude, la position du patient est modifiée de verticale à horizontale. Le cardiospasme est confirmé par une image de contraction du sphincter et d'expansion dans les parties supérieures.

Oesophagoscopie - une méthode qui permet d’inspecter visuellement toutes les parties de l’œsophage. Si nécessaire, un fibrogastroscope effectue une biopsie ciblée et les corps étrangers sont retirés. L'état des membranes muqueuses (présence d'inflammation, ulcères, tumeurs), les sphincters, la taille de la lumière et la perméabilité sont évalués, il est prescrit pour toute dysphagie.

Biopsie - méthode de diagnostic précoce intravitale d’une tumeur, métaplasie épithéliale. Les cytologistes experts étudient le tableau morphologique des changements, le degré de renaissance, le type de tumeur.

PH-métrie quotidienne - sert à enregistrer le rôle du reflux acide dans le bas oesophage en pathologie. Une sonde pH spéciale enregistre l'équilibre acido-basique pendant la journée. Imagerie par résonance magnétique et par ordinateur - sont utilisés lorsque l’on soupçonne une tumeur, une adénopathie.

Esophagotonomycography - inclut l'utilisation simultanée de plusieurs dispositifs (kimographe, capsules de Marey, capteurs de pression, ECG). Il est utilisé pour étudier la motilité de l'œsophage avec des troubles fonctionnels. Identifie les zones de tonus altéré.

Tests fonctionnels - est important dans l'identification du reflux gastro-oesophagien. Appliquez des trousses standard qui aident à contrôler l’acidité et la pression à l’intérieur de l’œsophage. Technique radio-isotopique - nécessaire pour le diagnostic d'une tumeur, utilisant l'isotope 32R, qui s'accumule dans les cellules affectées, puis visible pendant le balayage.

Traitement

Le choix des méthodes de traitement des maladies de l'œsophage est individuel pour chaque cas particulier. Le général est la nécessité de soutenir l'état mental normal des patients, car une violation de la déglutition change radicalement l'humeur, provoque une dépression grave, des tentatives de suicide.

En cas de douleur intense et de brûlures d'estomac sur le fond de l'œsophagite, appliquez le jeûne pendant une période ne dépassant pas deux jours. Ensuite, allez à un aliment de rechange. Le patient est recommandé de nourrir 6 fois par jour, en petites portions. Les repas doivent contenir suffisamment de protéines, de vitamines, de glucides et de quantités réduites de matières grasses.

Utilisez des additifs pour viande hachée, des céréales semi-liquides. Les produits laitiers sont utilisés en fonction des lésions de l'estomac associées. Les bouillons et les soupes ne doivent pas contenir de substances irritantes ni d'assaisonnements. En cas d’œsophagite, d’ulcères, une boisson froide est recommandée.

Les légumes et les fruits sont autorisés après l'élimination de l'inflammation, d'abord sous une forme minable. Préparez des casseroles à la vapeur et des œufs brouillés. Le patient est strictement interdit: boissons alcoolisées, café fort et cacao, agrumes, plats épicés et frits à croûte crue, pâtisseries fraîches, produits culinaires gras.

Pour changer de régime, il faut cesser de fumer, aller au travail sans risque professionnel et faire de gros efforts physiques. Il est recommandé de dormir avec la tête du lit surélevée.

Traitement de la toxicomanie

Afin de calmer le patient, des sédatifs sont prescrits. En cas de cardiospasme, on utilise des préparations d'antispasmodiques, les attaques sont éliminées par les nitrates, un groupe d'antagonistes du calcium. La dysmotilité du sphincter est traitée avec des anticholinestérases.

Avec une acidité accrue, des antiacides sont nécessaires (Maalox, Phosphalugel). Almagel-A avec anesthésine est utilisé pour l'anesthésie locale. Pour l’œsophagite par reflux, les médicaments bloquant H sont indiqués.2-récepteurs de l'histamine (Famotidine, Ranitidine), qui améliorent l'état du sphincter (Tsisaprid, Zerukal).

Dans toutes les conditions, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont prescrits pour combattre les infections. L'œsophagite spécifique est traitée avec des médicaments antituberculeux, anti-épileptiques.

L'état de choc des brûlures de l'œsophage est traité dans l'unité de soins intensifs par l'administration intraveineuse de Reopoliglyukin, des médicaments cardiovasculaires. Des antibiotiques sont nécessaires pour prévenir la pneumonie. En cas d'anémie, les substituts sanguins sont indiqués.

Méthodes chirurgicales

Un traitement chirurgical est prescrit aux patients souffrant d’achalasie en cas d’impossibilité d’agir de manière médicamenteuse sur le sphincter. Une dissection musculaire ou une série de procédures de cardiodilation sont réalisées avec un ballon spécial. L'introduction de la sonde avec un ballon de gonflage pour pincer les veines est utilisée pour le saignement des varices œsophagiennes.

Les diverticules oesophagiens ne sont traités rapidement que s'ils sont volumineux et perturbent la perméabilité. Lorsque la hernie du diaphragme oesophagien est effectuée, l'opération de la fundoplicature (forme d'une valve artificielle) renforce l'anneau musculaire avec le plastique du tissu. Dans le cas d'un cancer de l'œsophage, la tumeur est enlevée et l'œsophage avec les ganglions lymphatiques est enlevé en tout ou en partie. Dans le même temps en utilisant des médicaments cytotoxiques et la radiothérapie.

Les anomalies congénitales sont présentes dans la petite enfance, car il est nécessaire de créer les conditions de la nutrition de l'enfant. Habituellement, l’intervention comprend deux étapes: une stomie (sortie) de l’estomac est créée à la surface de l’abdomen, puis plusieurs mois plus tard, l’œsophage est une plastie, ses extrémités sont interconnectées avec l’estomac.

En cas de brûlure, la technique du bougienage pour étirer les cicatrices mérite une attention particulière. La méthode est également utilisée dans la période postopératoire pour prévenir la sténose. Un patient sous anesthésie locale est inséré dans une sonde en caoutchouc dense (bougie) de différentes tailles, en commençant par un petit diamètre. Dans le même temps, tous les médicaments sont utilisés pour améliorer l'élasticité musculaire.

Conseils folkloriques

Une personne ayant des problèmes d'œsophage a un régime alimentaire permanent. Le traitement des remèdes populaires est indiqué sans exacerbation. Cela ne remplace pas la drogue. Les herbes aident avec l'action anti-inflammatoire, soulagent le spasme, protégeant la membrane muqueuse de l'œsophage et de l'estomac.

En phytothérapie sont recommandés:

  • herbe de millepertuis, millefeuille, chélidoine;
  • fleurs de camomille, calendula;
  • feuilles de plantain;
  • graines, racines et feuilles de forêt angélique;
  • églantines.

Pour protéger la surface de l'œsophage et de l'estomac, on utilise une décoction de graines de lin, d'avoine. Pour éliminer les hoquets tenaces, lubrifiez la gorge avec de l'huile d'origan et faites-en des inhalations.

Prévention

Prévenir la maladie oesophagienne peut, si:

  • observez le bon régime;
  • prévenir les excès alimentaires et les périodes de faim;
  • observez les règles de sécurité lorsque vous travaillez avec des substances toxiques;
  • les femmes enceintes pensent davantage à la santé de leur progéniture.

Les signes de lésion de l'œsophage commencent par des symptômes mineurs qui se développent ensuite en formes graves de la maladie. Par conséquent, n'essayez pas de vous soigner. L'accès précoce à un médecin aide à se faire examiner à temps, à éviter les problèmes, à faire cesser la maladie avec l'aide d'un régime.

Maladies de l'œsophage - les causes, les plus courantes et leurs symptômes, le diagnostic et le traitement

L'œsophage - la région du tractus gastro-intestinal situé entre le pharynx et l'estomac. Ce service est impliqué dans la digestion, assurant ainsi le mouvement des particules de fluide et d'aliments à partir de la cavité buccale. Des maladies de l'œsophage de nature différente provoquent un inconfort, de nombreux inconvénients pour les personnes. Les difficultés et la douleur lors de la déglutition entravent ou rendent impossible le mouvement normal des aliments. Les parois du corps sont sensibles aux composants alimentaires et aux changements de température. Les micro-organismes infectieux de l'environnement viennent ici.

Quelle est la maladie de l'oesophage

Les pathologies de la sonde œsophagienne incluent des affections accompagnées de lésions aux parois de cet organe, de péristaltisme altéré, du processus de déplacement des aliments de la cavité buccale à l'estomac, de l'apparition de néoplasmes malins et bénins. La proximité de cette partie du tractus gastro-intestinal avec le cœur rend difficile le diagnostic des maladies. En cas de douleurs à la poitrine, les gens se précipitent vers un cardiologue plutôt que vers un gastro-entérologue.

Classification

Les maladies de l'œsophage peuvent avoir une origine, une nature, une gravité et des symptômes différents. Pour faciliter le diagnostic, ils sont répartis dans les groupes suivants:

  • Anomalies congénitales détectées à un âge précoce:
  1. Extensions de différentes parties du corps.
  2. Kyste situé à l'intérieur de la cavité ou fixé au mur extérieur.
  3. Fistule trachéo-oesophagienne - un trou reliant la trachée et l'œsophage.
  4. Diverticule - saillie de la paroi du corps sous la forme d'un sac dans la cavité environnante.
  5. Sténose - rétrécissement de la lumière du tube.
  6. Manque de corps ou raccourcissement.
  7. Doublement partiel ou total.
  • Maladies acquises spécifiques et non spécifiques:
  1. Diverticula
  2. Inflammations aiguës, chroniques et infectieuses (oesophagite, sténose, ulcère peptique).
  3. Maladies vasculaires (varices oesophagiennes, angiomatose hémorragique, angiome).
  • Maladies qui perturbent le fonctionnement de l'organe - dysfonctionnements neuromusculaires:
  1. Oesophagisme - spasme aigu à court terme, contraction de la paroi musculaire de l'œsophage.
  2. Atonia, paralysie - diminution ou perte totale du tonus musculaire des parois du tube, altération du péristaltisme.
  3. L'Achalasie est une maladie neuromusculaire qui empêche le passage des aliments en réduisant le péristaltisme de l'organe, en retrouvant le sphincter inférieur (cardia) qui se connecte à l'estomac, toujours à l'état fermé.
  • Maladies tumorales:
  1. Tumeurs bénignes (lipome, rhabdomyome, leiomyome, angiome, myxome, neurome, fibrome).
  2. Tumeurs malignes (cancer - sarcome, épithéliome).
  • Dommages à l'œsophage:
  1. Blessures mécaniques conduisant à l'apparition de perforations (trous) dans les parois du tube.
  2. Brûlures chimiques provoquant des cicatrices, l'apparition d'adhérences.
  3. Matières étrangères pénétrant dans la cavité et bloquées.

Raisons

Les maladies de la trompe oesophagienne peuvent être causées par diverses raisons. Les parois de cette partie du tractus gastro-intestinal sont sensibles aux influences physiques, chimiques et autres, aux infections et aux composants alimentaires. Les groupes de facteurs suivants contribuent au développement de la pathologie:

  • Génétique, chromosomique - contribue à l'apparition de maladies congénitales. Agit sur le corps du fœtus pendant le développement du fœtus.
  • Mécanique - causer des dommages. Ce groupe comprend les aliments mal mastiqués, les corps étrangers durs emprisonnés dans le tube digestif, les os de viande et de poisson.
  • Composants chimiques - aliments, médicaments, réactifs domestiques ou industriels. Cela inclut les aliments excessivement salés, acides ou épicés, l'alcool, la fumée de tabac, qui est inhalée par l'œsophage, le café, le chocolat.
  • Microorganismes infectieux - pathogènes. La section décrite du tractus gastro-intestinal peut être affectée en présence de maladies bactériennes d'organes voisins (dans l'inflammation des amygdales). Observé dans les maladies chroniques ou sous-traitées.
  • Thermique - effets sur les cellules épithéliales de températures trop élevées ou trop basses lors de la consommation d'aliments ou de boissons chaudes ou froides.

Symptômes de la maladie oesophagienne

Les symptômes généraux et spécifiques sont caractéristiques de diverses maladies de la trompe oesophagienne. Un certain nombre de signes accompagnent toute pathologie de cette partie du tractus gastro-intestinal. Ceux-ci incluent les maladies suivantes de l'œsophage et leurs symptômes:

  • Les brûlures d'estomac sont une sensation de brûlure dans le cou et derrière le sternum. Le contenu acide de l'estomac est libéré dans l'œsophage. Augmente après avoir mangé, lorsque le patient est en position horizontale, avec l'exercice, en se pliant. Supprimé après avoir bu de l'eau, des antiacides. Cela se produit avec l'œsophagite, une violation des parois du corps.
  • Odinofagiya - douleur derrière le sternum en mangeant. Se produit lorsque la membrane muqueuse est endommagée. Observé avec oesophagite, tumeurs, ulcères, lésions chimiques.
  • Douleurs atypiques dans la poitrine - surviennent spontanément ou au cours d'un repas, leur caractère change au cours de la journée. Peut être accompagné d'un état dépressif, anxieux, déprimé, de crises de panique, de sautes d'humeur soudaines. Présent avec œsophage, œsophagite par reflux, péristaltisme altéré.
  • Régurgitation (éructations) - mouvement de nourriture dans le sens opposé, de l'œsophage à la bouche. Souvent accompagné de brûlures d'estomac. Les particules d'aliments peuvent pénétrer dans les voies respiratoires. Observé avec les diverticules, reflux gastro-intestinal.
  • Dysphagie - la difficulté du mouvement des aliments solides et liquides dans la section du tractus gastro-intestinal lorsqu’il est avalé. Causée par l’utilisation de certains aliments (riches en fibres, par exemple), dommages responsables de l’ingestion du système nerveux.

Achalasia Cardia

C'est une maladie neuromusculaire répandue. Accompagné d'une violation de l'ouverture réflexe du sphincter inférieur. Il survient chez les personnes âgées de 20 à 40 ans, principalement chez les femmes. Retarder longtemps la nourriture dans l'œsophage provoque des processus inflammatoires et néoplasiques, entraînant des complications. Les signes de maladie sont:

  • spasmes du tube du sphincter inférieur de l'œsophage;
  • lourdeur dans l'œsophage, brûlures dans la région thoracique, éructations;
  • douleurs à la poitrine;
  • nausée, vomissement après avoir mangé;
  • violation de la déglutition (la nourriture traverse mal l'œsophage);
  • perte de poids.

Oesophagisme

Le spasme des parois du corps est provoqué par la perturbation du fonctionnement du système nerveux. En même temps, le péristaltisme de l'œsophage est inhibé, la pression à l'intérieur de sa cavité augmente. Il est plus fréquent chez les hommes de 30 à 60 ans. Accompagné des symptômes suivants:

  • violation de la nature paradoxale de la déglutition (la nourriture solide est avalée plus rapidement et plus facilement que le liquide);
  • douleur résultant du passage de la nourriture et spontanément (au repos).

Oesophagite par reflux

Lorsque cette maladie diminue le tonus du sphincter inférieur. Commencez à pénétrer dans la masse de l'œsophage par l'estomac, imbibé d'acide chlorhydrique. L'épithélium de la trompe œsophagienne est périodiquement endommagé, enflammé et peut, de ce fait, renaître, conduisant au développement de tumeurs. Ceci est observé lorsque vous portez des vêtements serrés, des corsets, un effort physique immédiatement après un repas, en vous baissant. Sur le site des dommages à l'épithélium peuvent se produire des ulcères, des cicatrices, conduisant à un rétrécissement de la lumière du corps. Cette pathologie est accompagnée des symptômes suivants:

  • brûlures d'estomac;
  • l'apparition d'ulcères;
  • éructations;
  • brûlant dans la poitrine;
  • douleur en avalant.

Oesophage de Barrett

Pathologie dangereuse de l'œsophage qui survient dans un état précancéreux. Les cellules épithéliales plates de la membrane muqueuse commencent à dégénérer en un type cylindrique et intestinal. Se produit avec des dommages fréquents aux parois de l'œsophage par des produits chimiques. Augmente le risque de cancer (adénocarcinome). Les signes de la maladie sont les suivants:

  • goût désagréable dans la bouche (amer, acide);
  • éructations;
  • brûlures d'estomac fréquentes qui durent longtemps;
  • dysphagie;
  • vomissements avec du sang;
  • douleurs dans la cavité thoracique;
  • perdre du poids

Hernie hiatale

Il s'agit d'un défaut du diaphragme qui se produit au point de passage du tube œsophagien à travers celui-ci. Une partie de l'estomac peut pénétrer dans la cavité thoracique en pressant les poumons et en interférant avec le travail du cœur. Il affecte le processus digestif, en l'aggravant. La présence d'une hernie est accompagnée de certains symptômes:

  • brûlures d'estomac;
  • douleurs à la poitrine;
  • éructations;
  • distension abdominale;
  • anémie, saignement interne.

Diagnostics

Les maladies de l'estomac et de l'œsophage sont diagnostiquées à l'aide de diverses méthodes utilisant des équipements de haute technologie. Les informations nécessaires sur l'évolution et les causes de la maladie sont obtenues en appliquant les procédures et techniques suivantes:

  • Examen aux rayons X - fluoroscopie de contraste. Les rayons X sont effectués avant et après l'injection d'un agent de contraste (sulfate de baryum). En utilisant cette méthode, il est possible de caractériser la position du tube œsophagien dans le thorax, ses dimensions, le diamètre du canal interne, l’état général des parois et le remplissage de l’organe. Les images révèlent les raisons de la difficulté du passage des particules de nourriture, de la déformation. Faites des tests provocants - faites une radioscopie debout, couchée et penchée en avant. Avec cette méthode, il est possible de diagnostiquer un reflux gastro-œsophagien, une hernie para-œsophagienne, des polypes, des diverticules, des ulcères.
  • Oesophagoscopie. Une procédure endoscopique est réalisée sur un estomac vide à l'aide d'un fibroesophagoscope dans une pièce spécialement aménagée. Effectuer la biopsie de la cible, retirer les objets étrangers. Anesthésie avant utilisation, le sujet est placé sur une table spéciale. À l'aide de l'appareil, inspectez la muqueuse pour détecter une inflammation ou une érosion. Notez la taille et la position de la zone touchée, un morceau de tissu en est retiré (une biopsie est effectuée). Ensuite, le matériel résultant est examiné avec un microscope, décrivant les cellules individuelles. Cette méthode vous permet de définir l'obstruction de l'œsophage dans n'importe quelle zone ou de ne pas fermer les sphincters. S'il y a une cicatrice sur les parois de l'organe, la lumière du tube oesophagien doit être élargie à l'aide de tiges rigides ou flexibles. L'oesophagoscopie aide à établir les causes de la dysphagie, à diagnostiquer les tumeurs, à détecter les corps étrangers dans la cavité.
  • PH-métrage oesophagien. À l'aide d'une sonde de pH, la balance acide-base est enregistrée au fond du tube. Les valeurs pouvant fluctuer au cours de la journée, l’étude est réalisée tout au long de la journée. Les résultats sont traités à l'aide d'un ordinateur. Identifier la nature du reflux gastro-oesophagien. Il peut être acide (gastrique), alcalin (pancréatique) ou biliaire. Notez la durée de ce phénomène.
  • Tomographie par ordinateur. Utilisé pour diagnostiquer les maladies tumorales. En parallèle, l'état des organes adjacents, du sang et des vaisseaux lymphatiques est noté.
  • Diagnostic fonctionnel par rayons X. Il est utilisé avec un changement négatif de la motilité des muscles de la trompe oesophagienne, une augmentation ou une diminution du tonus des sphincters.
  • Oesophagotonographie, oesophagomanométrie. Méthodes de recherche complexes utilisant des sondes. Mesurant la pression dans ses différents départements et au niveau des sphincters, ils repèrent des zones à la tonicité altérée. Enregistrez les indicateurs au repos et en avalant.
  • Tests fonctionnels pour le diagnostic du reflux gastro-oesophagien. Comprend les tests Stepenko, Baker et Bernstein et le reflux acide. L'estomac est sondé à l'aide de colorant bleu de méthylène.
  • Recherche de radio-isotopes. L'isotope 32P aide à diagnostiquer les tumeurs malignes de l'œsophage.

Maladies de l'oesophage

L'œsophage est inestimable pour l'homme. C'est grâce à lui que nous obtenons tout ce dont nous avons besoin pour le travail d'autres organes, car la nourriture que nous consommons nous donne de l'énergie pour la vie. Mais cet organe, comme tout notre corps, est exposé à des maladies non seulement douloureuses, mais psychologiquement difficiles à supporter, car elles s'accompagnent d'éructations, de brûlures d'estomac et d'une odeur désagréable. Ces maladies affectent non seulement la santé de tout l'organisme, mais aussi la vie quotidienne du patient. Les maladies les plus courantes de l'œsophage sont causées par une altération de la motilité des organes ou par des néoplasmes, tels que kystes et tumeurs bénignes, ainsi que par le cancer. Les principales maladies de l'œsophage, leurs symptômes, leur diagnostic et leur traitement, feront l'objet de discussions ultérieures.

Maladies de l'œsophage et leurs symptômes

Les troubles de la motilité oesophagienne comprennent des maladies telles que l'achalasie du cardia, l'œsophage oesophage, l'œsophage peptique, l'halasie du cardia et la hernie diffragmentaire. Ces maladies ont une nature légèrement différente de l'évolution et des symptômes.

L'achalasie du cardia ou cardiospasme désigne les maladies neuromusculaires. Ceci est une violation de l'ouverture réflexe du sphincter oesophagien inférieur lors du passage des aliments. Les causes de cette maladie de l'œsophage ne sont pas connues, il apparaît à l'âge de 20-40 ans, plus souvent chez la femme. Les complications de cette maladie sont le plus souvent causées par un long retard dans l'alimentation de l'œsophage. Une complication fréquente chez l'adulte est l'inflammation de l'œsophage, qui peut à son tour causer le cancer de l'œsophage et de la partie supérieure de l'estomac. Chez les enfants, des complications telles que la bronchopneumonie, des abcès aux poumons et d'autres maladies respiratoires causées par la pénétration d'aliments surviennent plus souvent.

Les symptômes de l'achalasie sont de la nature d'une triade. La première manifestation de cette maladie de l'œsophage est une violation de la déglutition, ou dysphagie. Ce symptôme peut apparaître soudainement ou progressivement, augmentant après l'excitation nerveuse. Dans certains cas, il existe une dysphagie paradoxale, lorsque la nourriture dure et dense passe normalement, et le liquide ne le fait pas. Les troubles de la déglutition peuvent également dépendre de la température de la nourriture. Le deuxième symptôme de l'achalasie est la régurgitation, elles surviennent lorsque l'œsophage déborde, lorsqu'il y a une forte contraction des muscles. Le troisième symptôme est une douleur provoquée par un spasme des muscles de l'œsophage lors de son débordement. La douleur derrière le sternum passe après le passage de la nourriture dans l'estomac. Ces symptômes incluent également des nausées, des éructations d'air, des brûlures dans l'œsophage, une salivation accrue.

Oesophage de l'œsophage - Un spasme des parois de l'œsophage, non accompagné d'altération des fonctions du sphincter alimentaire inférieur, survient à la suite d'un trouble nerveux. L'œsophagospasme est plus fréquent chez les hommes d'âge moyen et les hommes âgés et peut être un symptôme d'autres troubles du tube digestif.

Le symptôme de l'œsophage de l'œsophage est une douleur derrière le sternum, qui est souvent confondue avec des manifestations d'angine. La douleur peut survenir non seulement pendant un repas, mais également dans l'intervalle entre les repas. Ils sont d'intensité et de durée variables. En plus de la douleur, cette maladie se caractérise par une violation de la déglutition paradoxale, l’inconstance de ce symptôme distingue le spasme de l’œsophage oesophagien d’autres maladies et néoplasmes de l’œsophage.

L'œsophagite peptique ou l'oesophagite par reflux de l'œsophage est causée par l'insuffisance du sphincter alimentaire inférieur, ce qui entraîne la décharge du contenu de l'estomac dans l'œsophage. La chalasie du cardia a le même cours, mais elle est plus souvent provoquée par des hernies de l’ouverture œsophagienne du diaphragme. En relation avec de telles émissions de suc gastrique, de bile, de suc pancréatique, la membrane muqueuse de l'œsophage en souffre. Il y a une inflammation, des ulcères, au cours de la cicatrisation de laquelle l'oesophage est resserré. Cette maladie de l'œsophage est très lente et peut souvent être détectée chez le nourrisson.

Symptômes de l'oesophagite par reflux - brûlure à la poitrine, brûlures d'estomac, douleurs, éructations. Certains symptômes s'aggravent lorsque le corps est incliné, couché, en train de fumer ou de boire de l'alcool. Les éructations peuvent causer une pneumonie par aspiration. Cela se produit lorsque le contenu gastrique pénètre dans les voies respiratoires, en particulier pendant la régurgitation nocturne, qui s'accompagne de toux. Les complications de la maladie peuvent être des saignements et des cicatrices.

Hernie diaphragmatique - déplacement du corps de la cavité abdominale dans la cavité thoracique. Les hernies peuvent être des malformations congénitales, acquises ou traumatiques, le plus souvent les patients ont une hernie alimentaire du diaphragme, qu'ils soient planeurs ou para-oesophagiens. Cette maladie a très peu de symptômes. Les principaux symptômes de la hernie diaphragmatique sont l'anémie et des saignements cachés.

Les tumeurs bénignes de l'œsophage se développent lentement et presque asymptomatiquement. Le plus souvent, ils sont retrouvés par hasard. Dans certains cas, le patient peut ressentir une violation croissante de la déglutition, qui se développe sur plusieurs années.

Contrairement aux tumeurs bénignes et aux kystes, le cancer de l'œsophage présente des symptômes plus prononcés et est diagnostiqué beaucoup plus souvent que les autres maladies de l'œsophage. Le cancer touche 60 à 80% de toutes les maladies de l'œsophage. Il s'agit de la sixième maladie la plus répandue à l'âge de 50 à 60 ans. Elle est plus fréquente chez les hommes de ce groupe d'âge qui abusent du tabac et de l'alcool. Voici quelques autres causes du cancer de l'œsophage: complications de la déficience des organes, à savoir l'achalasie, l'œsophage de Barrett, les papillomes et les cicatrices, qui peuvent être corrosifs après une brûlure de l'œsophage.

Premièrement, le cancer de l'œsophage se manifeste par une sensation de malaise et de douleur derrière le sternum chez un patient, une dysphagie, une augmentation de la salivation et une perte de poids. Les symptômes du cancer de l'œsophage ne sont pratiquement pas observés les premiers un ou deux ans. Aussi longtemps que la tumeur ne commence pas à rétrécir l'œsophage, la dysphagie augmente progressivement et la douleur augmente.

Diagnostic des maladies de l'oesophage

Le diagnostic des maladies de l'œsophage aux stades précoces est réalisé à l'aide de l'oesophagotonimographie. L'œsophage est examiné à l'aide d'une sonde multicanaux avec des boîtes de conserve ou des cathéters ouverts qui enregistrent les contractions de l'œsophage et les variations de pression qui y règnent. Le plus souvent, une telle étude est réalisée lorsque des symptômes d'achalasie sont détectés.

L'examen radiographique permet de détecter les déformations de l'œsophage dues au spasme de ses muscles. De telles études sont prescrites pour les cas suspects d'œsophage, d'oesophagite par reflux d'œsophage, de hernie diaphragmatique et de néoplasmes œsophagiens. Avec les symptômes de l'œsophagite par reflux, il est prescrit à l'intérieur du pH-métrique et de l'œsophagomanométrie de l'œsophage, ce qui permet d'établir le pH dans le bas de l'œsophage et le dysfonctionnement du sphincter inférieur de l'œsophage. Pour détecter le reflux gastro-oesophagien, une radiographie avec du baryum est parfois prescrite, alors que le patient doit être couché sur le dos, les jambes levées.

Bien entendu, le diagnostic du patient, que le médecin traitant doit effectuer avant de prescrire une étude, joue un rôle important dans le diagnostic des maladies de l'œsophage. De nombreux symptômes de maladies de l'œsophage peuvent être une manifestation d'autres maladies. Par conséquent, il est très important de s’assurer que ce ne sont pas des maladies du système digestif qui nécessitent une intervention chirurgicale urgente.

Traitement des maladies de l'oesophage

Le traitement conservateur des maladies de l'œsophage est prescrit aux stades initiaux de maladies telles que l'achalasie du cardia, l'œsophagite par reflux et les hernies diaphragmatiques simples.

Avec l'achalasie, les médicaments nitrosés, les gangliobloquants, la nifédipine et d'autres médicaments antagonistes du calcium similaires sont prescrits. Mais la principale méthode de traitement de cette maladie est la cardiolation. Cette méthode consiste à agrandir l’espace allongé de l’œsophage à l’aide d’un cardiodilateur pneumatique à ballonnet. Un tel traitement de l'achalasie est contre-indiqué chez les patients atteints d'hypertension portale, accompagnée de varices de l'œsophage, de patients atteints d'œsophagite sévère et de maladies du sang. Lorsque les contre-indications utilisent des méthodes alternatives.

Le traitement conservateur de l'œsophage est une diète ménagère qui prescrit des médicaments nitro, sédatifs et antispasmodiques. En l'absence d'effet positif, un traitement chirurgical consiste à disséquer la couche musculaire de l'œsophage. Il est important de commencer le traitement dès l'apparition des premiers symptômes de l'œsophage. Dans ce cas, la probabilité d'éviter un traitement chirurgical est beaucoup plus grande.

Le traitement de l'œsophagite par reflux vise à réduire la pression intra-abdominale, les manifestations de l'œsophagite, la perte de poids conformément à la norme d'âge. Il est impératif de désigner un régime alimentaire ménageant mécaniquement et chimiquement, une nutrition fractionnée. Les récepteurs H2 sont prescrits à partir des médicaments: ranitidine, famotidine, qui réduisent l'acidité du suc gastrique, ainsi que des médicaments antispasmodiques et des agents d'enrobage. Les principes cinétiques sont utilisés pour augmenter la résistance à la compression du sphincter inférieur de l'œsophage et le temps d'évacuation du contenu de l'estomac. Un traitement chirurgical est prescrit pour la hernie axiale hiatale, les saignements et la sténose.

Le traitement de la hernie diaphragmatique de type glissant est effectué de manière conservatrice, réduisant ainsi les manifestations du réflexe gastro-oesophagien. Le traitement chirurgical est effectué avec des complications telles que des saignements, un rétrécissement de l'œsophage, l'inefficacité d'un traitement conservateur. Cette dernière complication est plus fréquente chez les patients présentant des anomalies congénitales et une insuffisance du sphincter oesophagien inférieur.

Parler d'un traitement conservateur du cancer de l'œsophage n'est pas nécessaire. Cela se produit en raison du diagnostic de la maladie à ces stades où elle ne produit pas d'effet positif. Le traitement radical est effectué directement comme préparation avant la chirurgie. Dans les premiers stades de la maladie, la radiothérapie ou la chirurgie pure a un effet positif, et dans les stades ultérieurs, seule leur combinaison.

L'utilisation de la chimiothérapie et de la radiothérapie avant une intervention chirurgicale améliore plusieurs fois les résultats du traitement. L'irradiation est effectuée plusieurs semaines avant le traitement chirurgical, en utilisant la méthode de la thérapie gamma à distance. La chirurgie dépend de l'emplacement de la tumeur maligne. Si le bas de l'œsophage est touché, il est retiré avec la partie supérieure de l'estomac, cousant le reste de l'œsophage dans le moignon de l'estomac. Avec la défaite de la section médiane, l'œsophage est complètement éliminé, en fixant auparavant la paroi de l'estomac à la paroi abdominale et crée une fistule qui pénètre dans le corps par la sonde.

Un à deux ans après l'ablation de l'œsophage, en l'absence de récidive, l'œsophage est restauré et remplacé par l'intestin grêle. La rechute de la maladie peut se produire si l'inefficacité de la radiothérapie. La létalité de cette maladie est moins liée à la métastase qu'à l'épuisement de l'organisme sur la base de la tumeur primitive. Par conséquent, plus une maladie maligne de l'œsophage est détectée tôt et une opération effectuée, plus le pronostic du traitement est positif.

Quelles sont les maladies les plus courantes de l'œsophage et leurs symptômes?

Le coma de qualité alimentaire traité dans la bouche est livré à l'estomac par l'œsophage. Le tube musculaire creux est vulnérable aux dommages chimiques, thermiques, mécaniques, aux infections et aux invasions. Souvent, les symptômes des maladies de l'œsophage se cachent derrière des signes de maladies cardiovasculaires et pulmonaires. Diagnostiquer les dommages au canal oesophagien par des méthodes de recherche sur le matériel. Le traitement est prescrit individuellement, en tenant compte des caractéristiques de la maladie.

Symptômes de maladies de la trompe oesophagienne

Pendant longtemps, la maladie de l'œsophage peut ne pas avoir de manifestations externes. Le premier signe précurseur de problèmes œsophagiens est la douleur qui se produit derrière le sternum. Il commence à partir de la région épigastrique et se lève. Peut être donné dans la mâchoire inférieure, le cou, entre les omoplates.

Après avoir mangé, la gêne abdominale et thoracique augmente. Il y a des brûlures d'estomac, des éructations avec une odeur désagréable, une distension abdominale. L'un des symptômes évidents de la maladie œsophagienne est la difficulté à avaler avec une gorge non enflammée. Au début, il est impossible d'avaler des aliments solides sans boire. Ensuite, seuls les aliments semi-liquides peuvent se déplacer le long du tube oesophagien.

Les crises de toux, maux de gorge, difficulté à respirer sont confondues avec des signes de maladies du système respiratoire. Les maladies de l'œsophage sont compliquées par une bronchite, une pneumonie. La salivation accrue la nuit se manifeste par le mouillage de l'oreiller. Une odeur désagréable de la bouche apparaît.

Les symptômes de maladies oesophagiennes associées à une pathologie vasculaire sont exprimés en saignements. Des traînées sanglantes se retrouvent dans les vomissements, les éructations. La chaise est peinte en couleur café. Les infections conduisent à de la fièvre, une intoxication du corps. Vomissements, faiblesse.

Dans les symptômes des maladies de l'œsophage, il existe des signes de troubles du rythme cardiaque - accélération, amplification. Le patient souffre d'essoufflement, de faiblesse, de somnolence, de perte de force. La digestion ne fonctionne pas normalement, l'émaciation commence par un bon appétit.

Chez la femme, les maladies de l'œsophage commencent après 50 ans. Ils sont associés à un affaiblissement de l'appareil ligamenteux, à des troubles hormonaux. Les hommes ont des problèmes de santé en raison d'habitudes négatives - tabagisme, alcoolisme. Les enfants observent des maladies congénitales de l'œsophage.

Classification des pathologies oesophagiennes

La classification des maladies de l'œsophage est réalisée selon plusieurs critères:

  • le taux de développement de la maladie - processus aigus et chroniques;
  • degré de lésions de la paroi œsophagienne - catarrhal, érosif, ulcératif, nécrotique, phlegmoneux;
  • cause d'occurrence: congénitale et acquise, infectieuse et non infectieuse, primaire et secondaire;
  • type de tissu affecté - muqueux, vasculaire, musculaire, nerveux;
  • type de tumeur - bénigne et maligne;
  • Le type de traitement est thérapeutique et chirurgical.

La classification des maladies du canal oesophagien est inextricablement liée à l’estomac dans lequel il s’écoule, ainsi qu’aux nerfs, vaisseaux sanguins, muscles impliqués dans le travail de l’organe.

Maladies courantes du canal oesophagien

La pathologie de la sonde œsophagienne a différentes causes, signes cliniques. Se produisent comme une maladie à part entière ou font partie du syndrome d'autres lésions du corps. Parmi toutes les affections des parties supérieures du système digestif, les suivantes sont les plus courantes.

Ectopie

L'ectopie fait référence au remplacement d'une muqueuse œsophagienne typique par un tissu sécréteur gastrique. Des changements se produisent dans le tiers inférieur de la sonde œsophagienne, comme si l’estomac se développait dans l’œsophage. Une irritation constante de la muqueuse oesophagienne avec une sécrétion acide de l'estomac entraîne une inflammation de l'œsophage.

Achalasia Cardia

Le rétrécissement anormal du tube digestif à l'endroit de sa transition dans l'estomac est appelé achalasie du cardia. Le sphincter oesophagien inférieur ou cardia est un anneau musculaire qui ferme l'estomac et empêche son contenu de sortir. Trouble de la pulpe de ce muscle, son spasme empêche le passage de nourriture dans l'estomac. En conséquence, la nourriture s'accumule dans la cavité œsophagienne, s'étire et irrite ses parois.

Diverticula de l'oesophage

Les diverticules de l'œsophage se produisent avec une faiblesse de la couche musculaire du corps. La couche muqueuse et sous-muqueuse fait saillie à travers les lacunes dans les muscles. Ces sacs sont formés à partir d'une inflammation des parois de l'œsophage. La nourriture s'accumule dans les diverticules, ce qui entraîne la rupture du sac avec saignement et formation de fistule. Le gonflement de la colonne cervicale est déterminé par l'augmentation du cou du côté du diverticule. Le patient tousse, éternue et une odeur putride se dégage de sa bouche.

Oesophagite

Lorsque l'œsophagite est observée, des modifications inflammatoires de la membrane muqueuse. Causée par une blessure, une infection, un processus auto-immun. La forme la plus commune est l'oesophagite par reflux. Se produit chez les enfants et les adultes. Le patient ressent une douleur brûlante à la poitrine. Reflux généralisé est lié à manger des aliments épicés, gras, marinés, salés. Provocateurs de brûlures d'estomac - café, chocolat, agrumes, menthe, tomates, sodas, aliments fumés. Ces aliments et boissons détendent les muscles du cardia. Un caillot alimentaire imprégné d'acide pénètre dans le tube œsophagien et provoque une brûlure chimique.

Hernie hiatale

Une hernie du diaphragme est une conséquence de la dégénérescence des ligaments. L'orifice hiatal du diaphragme se dilate anormalement. Le tube abdominal oesophagien, le sphincter cardiaque et la partie cardiaque de l'estomac tombent dans la lumière formée. La violation de l'anatomie des organes interfère avec le travail naturel. Cardia ferme étroitement, l'acide irrite la muqueuse oesophagienne, causant ses dommages. L'érosion multiple guérit avec la formation de tissu cicatriciel inélastique. Le canal oesophagien se rétrécit, sa fonction conductrice se détériore.

Dysphagie

La difficulté à avaler est indiquée comme une dysphagie. Les degrés de malaise vont de ralentissements à peine perceptibles de la motilité du tube œsophagien à la cessation complète du mouvement des aliments. Le problème provient de la violation de l'innervation, par exemple après un accident vasculaire cérébral. Dommages causés à la couche muqueuse et musculaire du corps par des blessures, des brûlures chimiques et thermiques. L'encrassement de la membrane muqueuse par des cicatrices entraîne un resserrement des parois et un rétrécissement de la lumière du tube oesophagien.

Tumeurs de l'oesophage

Sur les parois du canal oesophagien se forment des processus bénins ou malins. Tumeurs bénignes de la trompe oesophagienne - kystes, polypes - une fois retirées, elles ne métastasent pas, la personne récupère complètement. Si une telle tumeur est vue et non retirée à temps, elle peut dégénérer en un cancer malin. Les cancers se développent dans les tissus environnants, les ganglions lymphatiques. La tumeur fait mal, saigne, ferme la lumière du canal oesophagien.

Varices de l'oesophage

Les maladies du foie entraînent une augmentation de la pression dans le système de la veine porte. Les veines oesophagiennes débordent de sang, s’étirent, il ya des changements variqueux des vaisseaux sanguins. La maladie est incurable, menace la vie humaine en raison du risque de saignement spontané grave des vaisseaux affectés.

Oesophage de Barrett

Les changements pathologiques dans la structure de l'épithélium du canal oesophagien sont nommés d'après le médecin britannique Norman Barrett. L'épithélium stratifié plat renaît en une forme cylindrique. La cause de la métamorphose est le reflux chronique - un reflux constant d'acide provenant de l'estomac. L’état de la muqueuse oesophagienne suscite de vives inquiétudes, les médecins étant considérés comme précancéreux.

Diagnostic des maladies de la trompe oesophagienne

La variété des causes et des symptômes des maladies du tube digestif nécessite un examen complet et complet. Le diagnostic des maladies de l'oesophage a des méthodes:

  • prise d'histoire;
  • sang, urine, matières fécales;
  • mesure du niveau d'acidité de l'œsophage et de l'estomac;
  • Rayon X avec agent de contraste en 2 projections;
  • oesophagogastroscopie avec matériel de prise pour histologie;
  • mesure de la pression dans la cavité du tube oesophagien;
  • Échographie et IRM du thorax et de la cavité abdominale.

À l'aide de méthodes de diagnostic de haute technologie, le médecin déterminera la cause de la douleur et prescrira un traitement efficace.

Traitement des maladies oesophagiennes

Le choix de la tactique de traitement de l'œsophage est basé sur les données d'un examen diagnostique. Pour guérir l'œsophage peut-être loin de toutes les maladies. Les tumeurs, les varices sont presque incurables. Le patient est obligé de prendre des médicaments à vie et d'être sous la surveillance d'un médecin. Un traitement efficace contre la maladie est le traitement chirurgical. Parfois, seule l'opération sauve et prolonge la vie humaine. Toutes les tumeurs doivent être enlevées.

La chirurgie

L'oesophage rétréci est élargi par l'introduction de la bougie. Le médecin augmente progressivement le diamètre de l'appareil en veillant à ce que la lumière de l'organe se rapproche de la norme. Dans les cas graves, la gastrostomie est supprimée - le trou de la sonde nutritionnelle, à travers lequel la nourriture pénètre dans l'estomac. Un organe infecté par une tumeur ou des adhérences cicatricielles peut exposer une œsophagoplastie - la formation d'un nouvel œsophage à partir de tissus intestinaux.

Le reflux chronique sert d'indication pour la fundoplication. La partie fongique de l'estomac est enroulée autour de l'œsophage. Manchette serrée formée, qui empêche la pénétration d'acide de l'estomac. La funduplication de Tupa modifiée est préférée. Il permet des réflexes naturels - éructations et vomissements. L'opération est réalisée par laparoscopie.

La hernie de l'œsophage est éliminée par le retour du tube digestif à l'endroit. L'ouverture œsophagienne du diaphragme est suturée. L'anatomie et la physiologie de l'œsophage, du cardia et de l'estomac sont restaurées.

Thérapie

Le traitement médicamenteux des maladies de l’œsophage comprend l’utilisation des médicaments suivants:

  • antibiotiques prescrits pour l'inflammation infectieuse;
  • antiacides, inhibiteurs de la pompe à protons, alginates à acidité accrue de l’estomac;
  • la prokinetics et les enzymes qui améliorent la digestion et l'évacuation de la nourriture dans les intestins;
  • astringents, médicaments hémostatiques;
  • traitement complexe avec des remèdes traditionnels à base de plantes pour guérir les érosions, régénération de la membrane muqueuse

Les aliments diététiques constituent un point important dans le traitement des affections œsophagiennes. Les patients prennent des soupes bouillies, des céréales, des légumes et de la viande maigre. Le refus de fumer et de l'alcool, des boissons gazeuses, des viandes fumées et des marinades est obligatoire.

Les maladies de l'œsophage surviennent pour diverses raisons chez les enfants, les adultes et les personnes âgées. Les causes des maux sont les blessures, les brûlures, l’alimentation malsaine, les mauvaises habitudes, les infections. Les pathologies peuvent être congénitales ou acquises, avoir une évolution aiguë ou chronique. Symptômes de maladies du tube oesophagien - douleurs à la poitrine, brûlures d'estomac, indigestion. Le traitement dépend des données de recherche.