Principal / Pancréatite

Tirer la douleur dans l'estomac

Pancréatite

18 septembre 2018, 9h06 Articles d'experts: Svetlana Aleksandrovna Nezvanova 0 11 434

Douleurs tirantes dans la région épigastrique est une raison suffisante pour consulter un spécialiste. L'inconfort est souvent associé à un empoisonnement, à des maladies graves, à des réactions pathologiques ou inflammatoires. La condition nécessite le diagnostic des causes et un traitement urgent.

Causes de la douleur sous l'estomac

Il existe différentes causes possibles de douleurs sourdes persistantes ou périodiques, qui sont par nature:

  • pathologique, provoqué par la maladie;
  • physiologiques, par exemple, ceux qui résultent de la pression de l'utérus en croissance sur les organes pendant la grossesse.

Par la nature et l'intensité de la douleur gastrique, on entend:

  • temporaire, comme un malaise irrégulier;
  • dur, insupportable, c’est le vecteur de la vie.

Malaise irrégulier provoque:

  • dysfonctionnement du tube digestif, accompagné de troubles digestifs;
  • maladie rénale (la douleur survient plus souvent dans le bas du dos);
  • pathologie du système reproducteur.
Retour à la table des matières

Douleur pathologique

Lorsqu'on tire dans l'estomac, on devrait suspecter le développement d'une maladie grave, telle que:

  • lésions ulcéreuses de la muqueuse gastrique; Les maladies des organes abdominaux provoquent des douleurs abdominales
  • modifications dystrophiques-inflammatoires de la muqueuse gastrique (gastrite);
  • inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite);
  • inflammation du pancréas (pancréatite).

Ces maladies sont accompagnées de symptômes communs, tels que:

  • douleur douloureuse;
  • souvent - des nausées et des vomissements.
Retour à la table des matières

Gastrite

Les modifications inflammatoires dystrophiques dans la muqueuse gastrique se caractérisent par la présence d’une douleur de faible intensité, qui est terne et apparaît à certains intervalles, par exemple après l’alimentation. La nourriture aigre et grossière est particulièrement ennuyeuse. En outre, lorsque surviennent des gastrites, ces signes:

  • sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • ballonnements, distension abdominale;
  • sensation de surpeuplement même avec une petite portion de nourriture;
  • des nausées;
  • éructations désagréables avec régurgitation;
  • brûlures d'estomac rares mais graves et brûlures dans l'épigastre;
  • goût désagréable de la salive.

Il peut y avoir d'autres symptômes d'atteinte intestinale sous forme d'inconvénients des selles. Ces phénomènes sont périodiques mais peuvent causer le syndrome du côlon irritable. Tableau clinique général de la maladie:

  • irritabilité;
  • fatigue
  • faiblesse
  • arythmie avec sensations douloureuses dans la région du muscle cardiaque;
  • problèmes de navire;
  • instabilité de la pression artérielle;
  • pâleur, hyperhidrose, somnolence, surtout après avoir mangé;
  • sensation désagréable dans la bouche;
  • perte de sensation symétrique dans les membres.
Retour à la table des matières

Les sensations douloureuses en cas de lésions ulcéreuses sont caractérisées par une intensité différente - de modérée à aiguë, insupportable. Les sensations apparaissent dans la région épigastrique, c’est-à-dire qu’elles ont une localisation claire. Différences spéciales:

  • la douleur en cas de lésion ulcéreuse apparaît 1 à 1,5 heure après le repas;
  • exacerbation saisonnière de la douleur (printemps, automne).

Symptômes supplémentaires de la maladie:

  • brûlures d'estomac avec éructations;
  • des nausées et des vomissements occasionnels après avoir mangé;
  • manque à manger, ce qui entraîne une perte de poids rapide.

Si les douleurs deviennent coupantes, aiguës, avec une intensité pouvant aller jusqu’à un choc, une aide urgente d’un spécialiste est nécessaire, car une perforation de la paroi gastrique s’est produite. Une telle augmentation de la douleur est due à la pénétration de contenus acides de la cavité de l'estomac dans le péritoine. Cette condition est lourde avec le développement de la péritonite et la septicémie.

Polypes

Les lésions polypeuses de l'estomac sont une maladie rare. Habituellement, la pathologie est détectée par hasard. Dans ce cas, les signes associés qui apparaissent en plus de la douleur dans l'estomac sont:

  • une gêne sévère lors de l'examen de l'abdomen;
  • signes de saignement;
  • nausée avec vomissements.
Retour à la table des matières

La maladie oncologique de l'estomac est une maladie dangereuse, car elle est détectée aux derniers stades, lorsqu'il est impossible d'empêcher une issue défavorable. L'intensité de la douleur dépend du stade de développement du cancer:

Les fonctionnalités supplémentaires sont:

  • troubles fonctionnels associés à l'estomac, avec difficulté et digestion douloureuse (dyspepsie), ce qui correspond aux stades précoces;
  • sensation de saturation rapide et de plénitude de l'estomac avec une légère collation;
  • perte d'appétit;
  • faiblesse neuropsychique;
  • carence en fer;
  • rejet volontaire de produits carnés;
  • perte de poids drastique.

Les dernières étapes semblent plus nettes:

  • douleur intense et intense dans la région épigastrique avec une localisation nette;
  • vomissements de masses noires dus au saignement ouvert;
  • le noircissement des matières fécales, ce qui indique la digestion de leur propre sang.
Retour à la table des matières

Dyspepsie

Les violations de la fonction sécrétoire et motrice de l'estomac sont caractérisées par des symptômes non spécifiques. La douleur n'a pas une localisation claire et se manifeste faiblement. L'intensification se produit lorsque vous appuyez sur l'estomac. Les causes de troubles gastriques sont les suivantes:

  • trop manger;
  • difficulté de digestion;
  • surmenage ou spasme musculaire abdominal;
  • constipation fréquente et grave;
  • fumer;
  • l'alcoolisme.
Retour à la table des matières

Autres pathologies

Le tiraillement peut être causé par des processus infectieux (amygdalite prolongée, pneumonie) et allergiques, des blessures de différentes étiologies. Dans ce cas, l'estomac fait particulièrement mal. Si la douleur est déclenchée par un agent infectieux, les symptômes suivants apparaissent:

  • nausée constante;
  • douleur sourde à l'estomac;
  • diarrhée sévère;
  • spasme;
  • faiblesse grave et malaise.

Si la douleur est provoquée par une appendicite, la personne ressent constamment de l'inconfort. Après un certain temps, la douleur augmente, il se produit une forte surcharge des muscles situés dans le bas de l'abdomen.

Des pathologies intestinales, des maladies cardiaques et sanguines, ainsi que des maladies infectieuses des tissus du foie, du pancréas, de la vésicule biliaire, de l'urée, des reins, des organes génitaux internes (chez la femme) peuvent provoquer une sensibilité déplaisante dans la région épigastrique.

Quand une aide est-elle urgente?

Vous ne pouvez pas retarder la consultation avec un spécialiste si l'estomac vous fait plus mal que d'habitude, ainsi que lorsque d'autres symptômes se joignent, tels que:

  • le malaise devient insupportable;
  • nausée constante, vomissements réguliers;
  • saignements des organes génitaux (chez les femmes);
  • fièvre intense et fièvre accompagnée de frissons.

Il est important de diagnostiquer les raisons pour lesquelles il a mal à l'estomac, car dans de nombreux cas, cela aide à prévenir l'aggravation du processus pathologique et l'apparition de complications graves.

Examen et traitement

En cas de douleurs à l’estomac, il est recommandé de consulter un médecin généraliste ou un gastro-entérologue. Le médecin vous dirigera vers la livraison d'une liste spécifique de tests généraux:

  • tests de laboratoire sur le sang, l'urine, les matières fécales;
  • biochimie du sang;
  • détermination du taux de sucre.

Pour un diagnostic précis devra subir une fibrogastroduodénoscopie - une méthode endoscopique pour examiner l'estomac de l'intérieur. Un endoscope spécial est inséré dans la cavité. A l’aide de l’optique, on évalue le degré d’inflammation, les lésions muqueuses, les érosions ou les ulcères.

Si l'estomac fait mal, un traitement symptomatique est prescrit. Pour ce faire, appliquez des antispasmodiques et des analgésiques sélectionnés individuellement. Mais l'élimination de la maladie sous-jacente est au cœur du soulagement de la douleur. En fonction de la gravité de la pathologie de fond, le traitement sera effectué à domicile ou à l'hôpital. Le régime alimentaire est une condition importante pour une thérapie efficace.

Régime alimentaire et prévention

La diététique est un moyen universel d’éliminer la douleur dans toutes les pathologies de l’estomac et du tube digestif. Il est autorisé d'utiliser le schéma thérapeutique général:

  1. Le premier jour, il est conseillé de ne rien manger ou boire afin de laisser le système digestif se reposer, de soulager partiellement l'irritation et de mobiliser des ressources pour l'auto-guérison.
  2. Le deuxième jour, l’élargissement de la ration est autorisé avec l’introduction progressive de nourriture chaude en purée à partir d’aliments facilement digestibles.
  3. Les repas doivent être fréquents - jusqu'à 5 fois par jour en petites portions.
  4. Les aliments coupants, gras, chauds ou froids, même en période de rémission, sont strictement interdits.
  5. Méthodes de cuisson acceptables: rôtir, cuire à l'étouffée, cuire à la vapeur.

À titre préventif, il agit comme un régime et le respect du mode de la journée. Il est nécessaire d’organiser un sommeil réparateur pendant la journée.

Remèdes populaires

En tirant la douleur dans l'estomac peut aider certaines recettes populaires:

    Teinture d'Hypericum. Vous devez insister 2 jours 4 c. l les plantes en 500 ml de décoctions d'herbes médicinales soulageront les douleurs d'estomac

l'alcool Il faut boire à raison de 25 à 30 gouttes divorcées dans 30 ml d’eau jusqu’à 3 fois par jour.

  • Jus de concombre frais. Cet outil est utile pour éliminer les douleurs pulsatiles dans l'estomac. Assez pour boire 3 c. l par jour Le jus sucré peut être du sucre ou du miel.
  • Infusion sur les inflorescences de la reine des prés. Le remède aide contre les douleurs aggravées à l'estomac. Préparer un moyen de 1,5 c. inflorescences séchées dans 250 ml d'eau bouillante. Vous pouvez boire l'infusion toute la journée au lieu de thé après 3 heures de vieillissement dans un thermos.
  • Infusion de chèvrefeuille. Le remède apaise les muqueuses gastro-intestinales irritées. Préparer une boisson de 1 c. plantes dans 200 ml d'eau bouillante. Vous devez boire le produit après 30 minutes de repos et 1 c. l trois fois par jour.
  • Feuilles de plantain. Ils peuvent être mâchés ou boire le jus obtenu (1 cuillère à soupe. Trois fois par jour). Le remède aide contre les maux de dos.
  • Douleurs douloureuses à l'estomac

    C'est important! Un remède contre les brûlures d'estomac, la gastrite et les ulcères, ce qui a aidé un grand nombre de nos lecteurs. En savoir plus >>>

    La douleur dans l'estomac est l'un des symptômes les plus fréquents qui nous dérangent au quotidien. Très souvent, il est associé à une violation du régime alimentaire et commence après un repas, mais parfois il survient sans raison apparente. Mais dans tous les cas, il convient de ne pas négliger ce symptôme, car il peut être le premier signe du développement de maladies mettant en danger la santé et la vie du patient.

    La valeur de la douleur dans la vie d'une personne

    Selon les médecins, la douleur est une sensation désagréable qui se produit par la suite lorsque l'intégrité des tissus corporels est perturbée et que des processus pathologiques se développent en eux. Il existe un système nociceptif distinct capable de percevoir les stimuli d'étiologies variées et de transmettre les impulsions au cerveau via les fibres nerveuses. Là, ils entrent dans le thalamus. Cette partie du système nerveux central est capable de créer une sensation de douleur générale sourde. Ensuite, les impulsions vont au cortex cérébral, qui localise précisément la partie du corps d'où provient le signal et en détermine également les caractéristiques spécifiques.

    Beaucoup ont une perception négative de la douleur. Mais, néanmoins, il s'agit d'un mécanisme de régulation très important et ancien chez tous les êtres vivants. Cela nous sert de premier signal pour le développement de nombreuses maladies aiguës et chroniques et peut également indiquer une violation de l'intégrité des structures anatomiques du corps. Cela permettra au niveau de la conscience de prendre une décision qui éliminerait la cause de la pathologie. Ce mécanisme de protection assure la récupération et la survie de la personne.

    Douleur caractéristique à l'estomac

    Il existe plusieurs types de douleur physique dans l'estomac:

    • douleur intense et douloureuse (dommages soudains à l'intégrité des organes);
    • douleur sourde et sourde chronique (évolution prolongée des processus pathologiques chroniques);
    • douleur de la peau;
    • douleur somatique (à la suite d'une lésion des fibres nerveuses);
    • douleur interne (irritation du péritoine, capsules de l'organe);
    • douleur psychogène (chez les patients souffrant de dépression, d'anxiété, d'hypochondrie);
    • douleur oncologique (développement de tumeurs de mauvaise qualité ou de leurs métastases).

    Douleur douloureuse

    Douleur aiguë accompagnée d'un grave inconfort, qui survient généralement à la suite d'une perforation de l'estomac chez une personne atteinte d'un ulcère gastroduodénal. Il peut apparaître soudainement dans la partie supérieure de l'abdomen (épigastre) et a tendance à se propager. Le patient est affaibli, occupe une position forcée du corps, le plus souvent couché sur le dos ou sur le côté. Pendant l'effort physique, le corps qui tourne, la toux, en essayant de se lever ou de marcher, il a augmenté la douleur.

    Douleur constante

    Ce type de douleur est caractérisé par une moindre intensité. Le patient est capable d'effectuer un travail quotidien normal. Mais la sensation désagréable le gêne au travail et au repos. L'intensité diurne et nocturne est presque la même. Le début est progressif, il est parfois difficile pour une personne de se rappeler exactement à quel moment elle a ressenti la douleur. Ceci est typique des pathologies chroniques de l'estomac - ulcère peptique, gastrite et parfois cancer de l'estomac.

    Douleur sourde et douloureuse

    Ce type de douleur survient dans un court laps de temps (jusqu'à 1-2 heures). Premièrement, une personne ressent une sensation de lourdeur sous le bord gauche, qui se transforme en spasme à court terme et en douleur subséquente. Selon l'intensité, l'état général et les performances du patient sont différents. Elle commence généralement pendant la journée, certaines périodes peuvent durer (2 à 24 heures), puis une rémission spontanée se produit, après quoi il n’ya plus de plaintes. Ce type de douleur survient chez des patients atteints de dyspepsie fonctionnelle, de reflux gastro-oesophagien (RGO), de gastrite.

    Les causes les plus courantes de douleur à l'estomac

    Parmi les causes de douleur douloureuse doivent être soulignés:

    • le stress;
    • exercice excessif;
    • consommation d'alcool;
    • fumer;
    • boire souvent du café;
    • manger des aliments épicés;
    • traitement par AINS (aspirine, ibuprofène, paracétamol);
    • dysfonctionnement pancréatique.

    Sous quelles pathologies se produisent des douleurs douloureuses

    Reflux gastro-oesophagien

    Dans cette maladie, le contenu acide de l'estomac est rejeté dans le bas de l'œsophage. Une exposition prolongée à la membrane muqueuse provoque des lésions. Dans ce cas, le patient a une douleur sourde et sourde dans la région de l'estomac et / ou du processus xiphoïde. Mais il y a aussi des plaintes de brûlures d'estomac périodiques, éructations acides, une sensation de lourdeur après avoir mangé, des flatulences et des nausées. La symptomatologie augmente généralement lors de l'inclinaison du torse, ainsi que dans le cas où, après le dîner, la personne est allongée sur une surface plane.

    Dyspepsie gastrique fonctionnelle

    La dyspepsie fonctionnelle est une affection dans laquelle une personne présente périodiquement un certain nombre de symptômes (douleurs à l'estomac douloureuses, brûlures d'estomac épigastriques, saturation alimentaire rapide) sans signes de maladie organique. Il existe plusieurs variantes du syndrome:

    • syndrome de douleur épigastrique (avec une prédominance de symptômes douloureux sévères);
    • syndrome de détresse postprandiale (symptômes de dyspepsie et de douleur sourde et douloureuse).

    Il existe également plusieurs critères pour la douleur avec dyspepsie fonctionnelle:

    • intensité modérée;
    • n'apparaît pas plus d'une fois par semaine;
    • irrégulier;
    • douleur non généralisée avec localisation dans l'estomac;
    • la défécation n'affecte pas l'intensité.

    Gastrite chronique

    La classification suivante de la gastrite chronique est le plus souvent utilisée:

    Tirer la douleur dans l'estomac

    Causes de la douleur lancinante

    Les causes de douleurs abdominales peuvent être: • pathologiques (diverses maladies);

    La douleur tirante (douleur) est de deux types: avec malaise temporaire et lorsque la douleur est insupportable (peut menacer gravement la santé).

    Inconfort temporaire: • troubles des organes digestifs, troubles digestifs; • troubles du tractus gastro-intestinal; • maladie rénale (si la douleur revient);

    • maladies génitales.

    Dysfonctionnements du système digestif, troubles digestifs

    Causes: • ulcère gastrique • gastrite; • cholécystite; • pancréatite. Symptômes: • douleur douloureuse;

    • souvent - nausées et vomissements.

    Gastrite

    La nature de la douleur: • pas intense; • terne, douloureux;

    • La gastrite chronique survient immédiatement après un repas, surtout si la nourriture est aigre et grossière.

    Autres symptômes de gastrite chronique: • souvent - lourdeur et propagation dans l'épigastre; • sensation de pression et de plénitude sous la cuillère (commence ou augmente pendant ou après un repas); • nausée; • éructations; • la régurgitation; • parfois des brûlures d'estomac; • brûlure dans l'épigastre;

    • goût désagréable dans la bouche.

    Des signes de dommages intestinaux (trouble intestinal) peuvent accompagner ces symptômes. En règle générale, ils sont épisodiques, mais deviennent souvent la base de l'apparition du syndrome du côlon irritable.

    Symptômes de troubles courants lors d'une gastrite chronique: • irritabilité; • fatigue • faiblesse; • irrégularités du système cardiovasculaire: arythmie, douleurs cardiaques, fluctuations de la pression artérielle; • pâleur, transpiration et somnolence (après avoir mangé); • brûlure, douleur à la bouche et à la langue;

    • troubles de la sensibilité des bras et des jambes (symétriques).

    Ulcère peptique

    Symptômes: • principal - douleur dans l'épigastre. Son intensité peut être différente: après la chirurgie, la douleur est légère ou inexistante. Parfois, la douleur peut être intense, obligeant à prendre des mesures urgentes pour soulager; • lien avec l'alimentation: pendant la gastrite, la douleur survient immédiatement après le repas et, dans le cas d'un ulcère, elle n'est pas aussi rapide, mais pas plus d'une heure et demie après le repas. • cours récurrent (alternance d'exacerbations et de rémissions saisonnières; • souvent - brûlures d'estomac, éructations; • nausées, vomissements après avoir mangé;

    Un symptôme dangereux, lorsque la douleur devient aiguë, «poignard», coupant (jusqu’à un choc douloureux) - cela peut indiquer une perforation ulcéreuse de la paroi de l’estomac (le contenu acide pénètre dans la cavité péritonéale par le trou). L'Etat est menaçant, nécessite une intervention immédiate!

    Polypes de l'estomac

    La maladie est rare. Diagnostiqué par accident. Mais parfois, une douleur sourde et douloureuse à l'estomac peut parler d'un polype.

    Symptômes associés: • douleur à la palpation de l'abdomen; Saignements;

    Cancer de l'estomac

    La nature de la douleur: • non intensive; • faible;

    Autres symptômes: • à un stade précoce - dyspepsie; • une sensation de satiété précoce, la plénitude de l'estomac après avoir mangé; • perte d'appétit; • asthénie; • anémie; • aversion pour la viande; • réduction de poids; • à un stade avancé - la douleur devient plus intense; Saignements; • vomir du "marc de café";

    • Modifications des matières fécales (méléna - matières fécales de couleur noire).

    Troubles fonctionnels de l'estomac

    Causes: • trop manger; • violations de la digestion des aliments; • tension musculaire de la paroi abdominale antérieure; • constipation; • fumer;

    Le stress

    Des douleurs abdominales peuvent être déclenchées par un grand effort physique et des blessures neuropsychiatriques. L'estomac est très sensible aux effets extrêmes. Un exemple est la «maladie de l'ours» due à une exposition au système nerveux.

    Symptômes de stress: • douleurs à l'estomac; • vomissements; • troubles des selles.

    Un stress constant peut entraîner une gastrite chronique et des ulcères d'estomac.

    Intolérance alimentaire, allergies

    La douleur est diffuse, douloureuse dans la nature. Il est associé à l'utilisation d'aliments allergisants. Certaines personnes ne tolèrent pas le sucre du lait (lactose) dès la naissance. Lorsqu'ils utilisent des produits laitiers, ils ressentent: • des douleurs à l'estomac; • ballonnements (flatulences); • nausée, vomissement;

    Pancréatite

    L'inflammation aiguë du pancréas commence par une douleur dans le haut de l'abdomen. Cela dure plusieurs jours, peut ressembler à une douleur à l'estomac. Elle est assez forte, constante. S'étend souvent à l'arrière, il se transforme en zona. L'intensité de la douleur augmente en mangeant.

    Autres symptômes: • sensibilité élevée de la paroi antérieure du péritoine au toucher; • ballonnements; • nausée, vomissement; • la température; • pouls rapide; • réduction de poids; • matières fécales contenant beaucoup de graisse; • dans les cas graves - déshydratation, chute de la pression artérielle;

    Duodénite (inflammation de l'intestin grêle)

    L'intensité de la douleur dans la région épigastrique est significative. Se manifeste souvent après le stress. Les autres symptômes incluent: • nausée, vomissements; • faiblesse; • douleur à la palpation de l'épigastre;

    Habituellement, le processus aigu dans l'intestin grêle prend fin en quelques jours. La duodénite répétée ou l’absence de traitement adéquat peut entraîner un processus chronique et des complications (saignements, perforation intestinale, développement d’une pancréatite aiguë). Douleur dans la duodénite chronique - douloureuse, sourde.

    Autres symptômes de la duodénite chronique: • perte d'appétit; • sensation de satiété après avoir mangé dans la partie supérieure de l'abdomen; • douleur à la palpation en profondeur dans la région épigastrique;

    • nausées, parfois vomissements.

    Douleurs de la faim dans l'ulcère duodénal

    La douleur dans cette maladie survient dans les régions épigastriques et épigastriques. En règle générale, la douleur est insignifiante, mais chez certains patients, elle peut être sévère et faire des crampes.

    Pour la localisation de l'ulcère dans le duodénum est caractérisée par une douleur tardive - pas plus tôt que deux heures après les repas. La douleur est souvent la nuit. Certains aliments peuvent l’ajouter: épices et acides, cornichons, conserves, pain noir.

    La douleur augmente également avec l'exercice, la consommation d'alcool et une longue pause entre les repas. La saisonnalité est caractéristique (aggravations au printemps et à l'automne). Les produits à haute teneur en substances alcalines ont un effet enveloppant et retardent l'apparition de la douleur, la réduisent ou même l'enlèvent.

    Ces produits comprennent: • le bicarbonate de soude; • purée de pommes de terre; • des bouillies de lait liquides; • viande bouillie, farce de poisson;

    • des eaux minérales.

    Une complication dangereuse est la perforation de l'ulcère. Symptômes: • douleur aiguë du poignard dans l'épigastre; • soudain • peau claire et pâle; • transpiration;

    • parfois - perte de conscience.

    L'état d'urgence nécessite une hospitalisation et une intervention chirurgicale urgentes!

    Blessures du colon

    La colite

    La douleur à la place de la projection de l'estomac sur la paroi antérieure du péritoine survient lors d'une inflammation de la membrane muqueuse du côlon.

    Symptômes: • envie constante de déféquer; • grondement; • ballonnements; • diarrhée, parfois avec du sang et du mucus.

    La colite aiguë dure plusieurs jours, puis devient chronique, la douleur diminue en intensité mais devient constante.

    Colite ulcéreuse

    Causes de lésions non infectieuses du côlon: • prédisposition héréditaire; • intolérance individuelle des produits; • facteurs allergiques;

    Symptômes: • faiblesse; • augmentation de la température; • manque d'appétit; • perte de poids corporel; • besoin impérieux de déféquer; • fausse envie de déféquer; • diarrhée fréquente; • consistance de selles pâteuses; • matières fécales mélangées avec du sang, du mucus, du pus; • perturbations du bilan hydrique;

    Syndrome du côlon irritable

    Une des causes les plus courantes de douleur dans le côté gauche de l'abdomen. Le syndrome s'exprime en douleur chronique. Certaines maladies organiques manquent.

    Symptômes: • gêne abdominale; • douleurs abdominales (parfois dans la région épigastrique); • selles rares (1 à 2 fois par semaine) ou fréquentes (plus de trois fois par jour); • la chaise est soit "mouton" et dure ou liquide, non formée; • faire des efforts pendant les selles; • besoin impérieux de déféquer; • mucus dans les matières fécales; • sensation de selles incomplètes; • parfois des douleurs dans les selles; • la douleur disparaît parfois après les selles; • ballonnements; • brûlures d'estomac; • maux de dos; • douleurs musculaires; • mal de tête; • syndrome de fatigue chronique;

    • anxiété et dépression.

    Parfois, les sensations douloureuses disparaissent temporairement et la personne pense avoir récupéré. Cependant, la maladie revient et progresse, la douleur s'intensifie. Les troubles généraux plus l'inconfort durent de trois mois à un an. Ensuite, la distension abdominale se joint, et la diarrhée et la constipation alternent. Il n'est pas nécessaire de reporter la visite chez le médecin, car les stades avancés seront difficiles à traiter et prendront plus de temps. Veuillez noter que les douleurs de tiraillement sur l'abdomen gauche peuvent s'aggraver lors de dépressions nerveuses.

    Sigmoïdite

    Sigmoïdite - inflammation du côlon sigmoïde (partie du gros intestin) Causes: • infection (bactérie pathogène); • Processus auto-immun (troubles du système immunitaire) - Des anticorps sont produits qui identifient les cellules sigmoïdes du côlon comme étrangères.

    Symptôme: douleur douloureuse à gauche et au bas de l'abdomen.

    Dommages au système cardiovasculaire

    Cardiopathie ischémique

    État pathologique dans lequel l'irrigation sanguine du myocarde est altérée en raison de lésions des artères cardiaques. La douleur liée à la coronaropathie est associée à une augmentation de l'effort physique ou du stress. Localisé derrière le sternum. Parfois, irradiant vers l'épigastre (peut simuler une douleur à l'estomac).

    Autres symptômes: • faiblesse; • essoufflement; • des interruptions dans le travail du cœur; • sensation de troubles du rythme cardiaque; • position assise forcée;

    • gonflement des membres inférieurs.

    Douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen chez l'homme

    Causes: • maladies intestinales; • les maladies du pancréas; • hernie; • maladies du système urinaire; • maladies des organes génitaux (y compris inflammation des testicules);

    • inflammation de la prostate (prostatite).

    Prostatite

    L'inflammation de la prostate est une maladie assez fréquente de la sphère sexuelle chez l'homme. Symptômes: • douleur dans l'abdomen; • difficulté à uriner; • mictions fréquentes; • miction parfois douloureuse;

    • sensation de brûlure après la miction.

    Douleur douloureuse chez les femmes

    La douleur douloureuse et persistante dans le bas-ventre de la femme peut être causée par une inflammation des organes génitaux de la femme: • ovaires (oophorite); • trompes de Fallope (salpingite); • appendices de l'utérus; • inflammation combinée - salpingo-oophorite. Ces maladies sont généralement chroniques. Caractéristiques de la douleur: • la douleur n'est pas intense; • pendant longtemps;

    • Il y a des périodes de rechutes (douleur accrue) et de rémission (diminution).

    Tumeurs utérines

    Symptômes: • douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen; • anémie ferriprive (anémie);

    • augmentation du volume de l'abdomen, parfois importante (avec des fibromes utérins).

    Endométriose

    Dans l'endométriose, les cellules de l'endomètre (muqueuse utérine) se développent dans d'autres organes et tissus du pelvis. Symptômes: • douleur sourde dans le bas de l'abdomen; • au fur et à mesure que la maladie progresse, écoulement (sanglant) des organes génitaux (en dehors de la menstruation);

    • sang pendant la miction.

    Douleur abdominale pendant la grossesse

    La douleur est due au fait que l'utérus en croissance exerce une pression sur les organes les plus proches - la vessie, le gros intestin, les reins, les uretères.

    Quand la douleur ne tolère pas le retard

    D'autres symptômes peuvent être associés à une douleur douloureuse. Il est nécessaire de demander des soins médicaux d’urgence dans les cas où: • la douleur s’aggrave; • la douleur devient insupportable; • nausée, vomissement; • Si une femme commence à recevoir du sang des parties génitales; • la température augmente;

    Mais même si une aide d'urgence n'était pas nécessaire, vous devez consulter un médecin, vous faire diagnostiquer et trouver la cause de la douleur pour pouvoir commencer le traitement plus tôt, éviter la transition vers un processus chronique et prévenir les complications.

    Douleurs à l'estomac: causes, diagnostic, nature de la douleur à l'estomac et méthodes de traitement

    Les douleurs à l'estomac ont été vécues par toutes les personnes - après tout, elles ne sont pas nécessairement révélatrices du développement d'une pathologie grave. De nombreuses personnes souffrent de douleurs à l’estomac désagréables en raison de la surconsommation de nourriture ou de la consommation excessive de liquide. Mais vous devez savoir que même un léger inconfort peut être le symptôme d'un processus pathologique nécessitant des soins d'urgence. Par conséquent, vous devez être en mesure de différencier indépendamment la douleur à l'estomac et de comprendre quelles conditions impliquent un recours immédiat à un médecin.

    Table des matières Causes des douleurs à l'estomac Examens des douleurs à l'estomac Traitement des douleurs à l'estomac Douleurs à l'estomac nécessitant des soins d'urgence

    Causes de douleurs à l'estomac

    Les causes de la douleur à l'estomac peuvent être une variété de conditions pathologiques et physiologiques. En règle générale, ce syndrome n’est pas permanent et, par conséquent, les gens l’ignorent - une erreur qui conduit à l’apparition de complications graves.

    Causes de douleurs à l'estomac de nature pathologique:

    1. La gastrite est une inflammation de la muqueuse gastrique. En cas de gastrite, le syndrome douloureux sera non permanent, non intensif et toujours associé à la prise de nourriture - le plus souvent, une gêne survient immédiatement après la consommation des "mauvais" produits. Remarque: la forme aiguë de la gastrite se caractérise par de fortes coupures soudaines dans la région de l'épigastre, elles disparaissent rapidement, mais peuvent être perturbées à chaque fois après avoir mangé. Si nous parlons de la forme chronique du processus inflammatoire de la muqueuse gastrique, le patient note une douleur douloureuse accompagnée d'une sensation de distension et de ballonnement.
    2. Dyspepsie (estomac nerveux). La douleur dans cet état sera de nature spastique, avec nausée, sensation de satiété excessive et perte d’appétit. Bien que la douleur soit localisée précisément dans la région de la localisation anatomique de l'estomac, le pancréas est le "coupable" de la dyspepsie. Même la prise d'analgésiques à effet antispasmodique n'a pas l'effet escompté.
    3. Un ulcère à l'estomac. Cette affection se développe généralement comme une complication de la gastrite chronique, de sorte que la douleur à l'estomac sera familière au patient. Mais lors de la formation des ulcères, la nature de la douleur à l'estomac va changer - elles deviennent plus nettes, plus intenses, se produisent immédiatement après un repas.
    4. Tumeurs bénignes, y compris les polypes. Il est à noter que de telles pathologies ne menacent pas la vie du patient, mais le patient ressent une gêne assez forte: en mangeant (lorsque la nourriture pénètre dans l'estomac, les terminaisons nerveuses qui se trouvent dans le néoplasme sont irritées), en cas de suralimentation. La nature de la douleur - instable, douloureuse, tiraillante, accompagnée d'une sensation de plénitude de l'estomac, même en mangeant une petite quantité de nourriture. La peur du patient de ressentir une crise de douleur après avoir mangé de la nourriture l'oblige à mourir de faim.

    La médecine classifie les douleurs physiologiques dans l'estomac. Ils apparaissent, bien sûr, à cause de violations commises par divers organes et systèmes:

    1. Maladies virales, y compris maux de gorge et pneumonie. En règle générale, les douleurs abdominales accompagnées de telles pathologies infectieuses ne sont présentes que pendant les trois premiers jours de la maladie, sont douloureuses et non intenses, accompagnées de nausées et de diarrhées (diarrhées).
    2. Processus pathologiques d'étiologie infectieuse se développant dans la vessie, le pancréas, la vésicule biliaire et d'autres organes du tractus gastro-intestinal. Le patient décrit la douleur dans l'estomac comme spasmodique, inconstante.
    3. Allergies à certains produits. Des douleurs à l’estomac peuvent survenir immédiatement après la réception de l’allergène dans le corps et se poursuivre jusqu’au processus de digestion du produit. La nature du syndrome est variable - des spasmes à une douleur presque indiscernable.

    Très souvent, des douleurs spasmodiques de l'estomac apparaissent lors de stress, de nervosité, de dépressions prolongées. Et récemment, les médecins ont identifié une catégorie distincte de douleurs d'estomac phobiques - elles sont associées à un sentiment de peur: par exemple, lors d'une candidature à un nouvel emploi, avant de se produire parmi un grand nombre d'auditeurs, etc.

    Remarque: en principe, toute maladie interne peut être à l'origine de douleurs à l'estomac. Mais dans certains cas, il ne s'agira que de l'irradiation du syndrome douloureux - par exemple, en cas d'infarctus du myocarde gastralgique, d'inflammation de la vésicule biliaire et même de pyélonéphrite.

    Un élément distinct, les médecins considèrent la faim dans l'estomac, nuit - ils sont causés par la formation d'une grande quantité d'acide chlorhydrique dans un estomac vide. Les causes des douleurs à l'estomac affamées sont les suivantes:

    • la présence de bactéries pathogènes sur les parois de l'organe creux;
    • la présence d'un gastrinome est une tumeur bénigne, localisée dans le pylore de l'estomac et un suc gastrique auto-sécrétant avec une teneur élevée en acide chlorhydrique;
    • violation régulière de l'horaire des repas, nuit trop manger;
    • développant progressivement des tumeurs malignes - leur croissance est particulièrement active la nuit.

    Examen pour douleurs à l'estomac

    Les plaintes des patients concernant des douleurs à l'estomac ne permettent pas d'établir un diagnostic. Le médecin devra effectuer une série de procédures pour identifier la véritable cause de l'apparition d'une gêne / douleur même mineure. Les traitements pour les douleurs à l'estomac incluent:

    • interroger le patient - la nature de la douleur, sa fréquence et son intensité, son lien avec la prise de nourriture et d'autres caractéristiques du syndrome;
    • échographie de l’estomac et d’autres organes du tube digestif - ceci permettra de détecter un néoplasme ou des modifications pathologiques de la structure des tissus;
    • esogastroduodenography - une étude spécifique de l'estomac avec une sonde et une caméra vidéo miniature;
    • tomodensitométrie - tous les changements pathologiques peuvent être classés et différenciés.

    Remarque: pour faciliter le diagnostic, le patient peut surveiller indépendamment son propre bien-être. Suffisamment de semaines pour fournir au médecin une description complète du tableau clinique.

    Ce qui vaut la peine d'être réparé:

    • à quelle heure les douleurs à l'estomac se manifestent le plus souvent - le matin à jeun, immédiatement après avoir mangé ou le soir;
    • quels aliments causent de l'inconfort - il peut s'agir de lait ou de viande grasse;
    • déclencheurs - la douleur peut augmenter considérablement avec une respiration profonde, des éternuements, une position inconfortable du corps;
    • la présence d'hyperthermie (fièvre) avec attaque de douleur;
    • la nature du syndrome - douleur persistante, lancinante, douloureuse, spastique et autres.

    Traitement de la douleur à l'estomac

    Les douleurs spasmodiques dans la région épigastrique peuvent être soulagées par une action antispasmodique anesthésique, mais ce sera une aide d’urgence. Seul le médecin peut prescrire un traitement complet après avoir examiné le patient et recherché les raisons qui gênent.

    Les médecins recommandent que les douleurs à l'estomac apparaissant de temps en temps suivent le régime suivant:

    • privilégier le lait et la viande bouillie de type allégé;
    • éliminer les aliments marinés, épicés, acides et salés de l'alimentation - ils agissent de manière irritante sur les parois de l'estomac et peuvent même provoquer des spasmes à court terme chez les personnes en bonne santé;
    • la nuit, refusez de manger et si la sensation de faim est trop forte, limitez-vous à un verre de lait avec du miel.

    Une douleur intense peut être soulagée avec des produits «mous» - par exemple, utilisez des soupes en purée, des galettes de viande cuites à la vapeur, des céréales effilochées et des purées de légumes.

    L'autotraitement est strictement interdit - la pathologie d'un organe éloigné peut être à l'origine d'une douleur dans la région épigastrique, qui ne peut être identifiée par un médecin que lors d'une étude instrumentale.

    Si le diagnostic a été posé plus tôt et qu'une simple exacerbation du processus inflammatoire / infectieux chronique se produit, les mesures suivantes peuvent être prises:

    • suivre un régime alimentaire strict et contrôler la consommation des seuls "bons" produits;
    • prendre quotidiennement 300 ml de bouillon de camomille et de menthe de pharmacie, en divisant la quantité totale de drogue en trois doses;
    • boire du thé à base de bleuets - il est pris froid 50 ml quatre fois par jour;
    • si vous avez plus mal à l'estomac, vous pouvez boire une cuillère à soupe d'huile végétale ordinaire (idéalement de l'huile d'olive) toutes les 30 minutes au cours de la journée;
    • alcool de teinture de calendula à raison de 20 gouttes trois fois par jour (peut être dilué avec de l’eau).

    Remarque: en raison de douleurs d'estomac d'intensité variable, les boissons alcoolisées doivent être abandonnées, même si de nombreux patients considèrent l'alcool comme un excellent moyen de sédation. Le soulagement peut arriver, mais il sera de très courte durée et les conséquences d'un tel trouble sont généralement difficiles à prévoir - l'alcool agit de manière destructive sur la membrane muqueuse d'un organe creux.

    Si les douleurs à l'estomac se reproduisent trop souvent et que, chaque fois que de plus en plus d'analgésiques sont nécessaires pour soulager le syndrome, vous devez être examiné (cette affection n'est inhérente qu'à certaines pathologies graves).

    Douleurs d'estomac nécessitant des soins d'urgence

    En règle générale, les patients essaient indépendamment de faire face à la douleur à l'estomac et dans certains cas, leurs actions sont vraiment efficaces. Cependant, un certain nombre de pathologies nécessitent une intervention immédiate de professionnels de la santé. Et l'un d'eux est la perforation de l'ulcère - une rupture du mur d'un organe creux à la place d'une surface de plaie existante. Cette condition est accompagnée des symptômes suivants:

    1. Douleur à l'estomac - aiguë, «poignard», soudaine. L'intensité du syndrome est telle que le patient est obligé de prendre la pose allongé sur le dos, les jambes fortement tirées vers le ventre.
    2. Faiblesse générale grave - dans certains cas, le patient est confus et même évanoui.
    3. Sueurs accrues - sur le front du patient, la sueur est froide et collante, et les paumes peuvent en être recouvertes.
    4. Une diminution soudaine de la pression artérielle et une diminution du pouls sont causées par des saignements internes.

    La douleur à l'estomac n'apporte pas de joie, ils sont souvent harcelants, "épuisants" dans la nature et surviennent de manière complètement spontanée. N'ayez pas peur d'eux, il suffit de faire appel à des spécialistes. Après avoir identifié la cause de l'affection en question, le médecin vous prescrira un traitement efficace et compétent.

    Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, médecin généraliste de la catégorie de qualification la plus élevée.

    22.021 vues totales, 6 vues aujourd'hui

    (92 votes., Moyen: 4,62 sur 5) Télécharger.

    Recettes folkloriques de base pour les maux d'estomac

    Presque tout le monde a eu mal à l'estomac, il s'agit d'un phénomène plutôt désagréable. Quelles que soient les causes de la douleur, comme toujours, la médecine traditionnelle aidera à faire face au problème.

    Retour au contenu

    Description de la maladie

    La douleur dans l'épigastre peut avoir la nature et l'intensité les plus diverses. Tout dépend de la raison qui l’a provoquée. Par exemple, dans la gastrite chronique, la douleur dans l'estomac n'est pas très intense. C'est pourquoi le patient ne se concentre souvent pas sur un tel problème.

    On peut observer de faibles douleurs aux stades précoces du cancer de l'estomac et de l'ulcère gastroduodénal. Une douleur coupante intense dans l'estomac peut être ressentie dans l'ulcère duodénal. Parfois, la douleur des ulcères peptiques peut être simplement insupportable, on l’appelle aussi «poignard», elle nécessite alors une action immédiate.

    Lors de la perforation (rupture) des ulcères d'estomac, les sensations douloureuses sont si fortes qu'elles peuvent déclencher le développement d'un choc douloureux. Si la douleur est accompagnée d'une pâleur vive, d'une sueur glacée et froide, d'une diminution de la pression, d'un symptôme positif de Shchetkin-Blumberg (lorsque vous appuyez sur le ventre, la douleur ne change pas ou s'atténue, et augmente de manière spectaculaire), le patient doit être hospitalisé d'urgence pour une chirurgie, il n'est pas très important. ne lui donnez pas d'analgésiques pour ne pas brouiller le tableau clinique.

    Les patients atteints de duodénite souffrent également de douleurs très importantes et intenses. Ils s'inquiètent souvent des coups de crampes dans la région épigastrique.

    Le seuil de douleur pour chaque personne est strictement individuel et les mêmes sentiments seront interprétés par des patients différents de manières complètement différentes. Par conséquent, il est impossible de juger de la nature de la maladie, en s’appuyant uniquement sur les sensations subjectives des patients. Par exemple, les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale à l’estomac ne ressentent généralement pas de crampes dans cette partie du corps, mais plutôt de façon insignifiante.

    Retour au contenu

    Les symptômes

    La douleur gastrique peut être un symptôme de diverses maladies gastro-intestinales

    Pour le diagnostic précis et opportun des maladies du tractus gastro-intestinal, les symptômes accompagnant les douleurs à l'estomac, ainsi que ce qui les provoque et les atténuent, revêtent une importance particulière. Ainsi, les aspects diagnostiques importants suivants peuvent être distingués:

    • l'heure d'apparition des principaux symptômes (douleurs à l'estomac la nuit ou le matin);
    • le lien entre les symptômes et des facteurs externes, c'est-à-dire le fait qu'ils peuvent être provoqués (douleurs à l'estomac lors de l'inhalation, des règles, de la déglutition, de l'intoxication ou des mouvements);
    • qui soulage ou élimine complètement la douleur;
    • la force avec laquelle la douleur se manifeste, son type (la douleur à l'estomac peut être sourde, pressante, tirant, suçant, paroxystique);
    • évaluation subjective des sentiments de douleur;
    • symptômes associés.

    Interrogeant le patient sur sa maladie, le médecin commence toujours par rechercher le moment où ces sensations ou d'autres se manifestent, ainsi que les causes des douleurs à l'estomac. Il a une valeur diagnostique importante. Par exemple, des douleurs nocturnes dans l'estomac indiquent des lésions de la muqueuse, ainsi que le processus pathologique du suc gastrique sur un estomac vide, qui comprend de l'acide chlorhydrique. Chez les personnes en bonne santé, cela n'arrive jamais. Provoquer un tel phénomène peut:

    • microorganismes bactériens responsables de l'ulcère peptique - Helikobakter Pylory;
    • gastrinome - une tumeur dans le pylore de la région gastrique, qui sécrète elle-même le suc gastrique avec de l'acide chlorhydrique, qui a l'effet le plus irritant sur les muqueuses, ce qui provoque des douleurs dans l'estomac;
    • violation flagrante du temps d'alimentation (un repas tardif peut provoquer la production d'un réflexe digestif anormal) et une violation de la posologie quotidienne peut causer des douleurs à l'estomac;
    • une douleur aiguë à l'estomac provient de diverses tumeurs qui se développent le plus souvent la nuit.

    Très souvent, les fumeurs commencent à ressentir des douleurs à l'estomac le matin, puisque tous les matins, ils commencent à fumer une cigarette. Il est très irritant pour les muqueuses de sa coquille.

    Retour au contenu

    Raisons

    L'état de l'estomac dépend de la qualité de la nourriture.

    Les facteurs provoquant l'apparition de la douleur jouent un rôle important dans le diagnostic correct. Les crises de douleur à l'estomac peuvent être associées à:

    • temps de prise de nourriture;
    • la qualité de la nourriture consommée;
    • stress neuropsychiatrique;
    • effort physique excessif et excessif.

    Les deux derniers facteurs contribuent le plus souvent au développement de la duodénite et de l’ulcère peptique du duodénum. Et avec les maladies oncologiques, la présence de douleur est pratiquement impossible à associer à quoi que ce soit, c'est-à-dire qu'elles sont très incertaines.

    Dans la grande majorité des cas cliniques, une douleur aiguë à l'estomac survient immédiatement après un repas, en particulier rugueux ou trop acide ou aigu. Cela indique que la muqueuse gastrique est touchée par une gastrite chronique. Il arrive que cet inconfort et cette douleur gastriques «précoces» avant de manger provoquent chez le patient des craintes de manger. Plus tard, le patient commence à refuser de manger, même de mourir de faim, ce qui aggrave encore l’évolution de la maladie sous-jacente.

    Une douleur à l'estomac qui survient une heure et demie à deux heures après le repas indique généralement un ulcère à l'estomac, généralement dans la région du pylore (lieu de passage dans le duodénum). Les crises "tardives" témoignent en faveur d'un ulcère du duodénum. Et les douleurs dans l'estomac affamées ou nocturnes parlent toujours du processus ulcératif du duodénum et de la duodénite (inflammation du duodénum).

    Pendant la grossesse, les douleurs à l'estomac peuvent être causées par la pression d'un utérus en croissance.

    Si nous prenons en compte la relation particulière entre la qualité de la prise de nourriture et la période de douleur, nous pouvons tirer quelques conclusions:

    • Produits laitiers (pas de lait fermenté!) Et les viandes cuites retardent le début des sensations douloureuses suffisamment longtemps pour les maladies du tractus gastro-intestinal, car elles ont des propriétés tampons alcalines.
    • Les légumes marinés, les conserves, le pain noir et les aliments à base de légumes, ainsi que les aliments frits, accélèrent l'apparition de douleurs à l'estomac.
    • Les aliments «mous», tels que la purée de pommes de terre, la viande et le poisson hachés et les aliments liquides, peuvent apaiser les douleurs. Il est donc préférable de manger des aliments cuits à la vapeur.

    Le plus souvent, la douleur à l'estomac n'est pas constante, il est donc logique de parler de leur renforcement uniquement dans les situations où ils se développent de manière permanente et ne disparaissent pas d'eux-mêmes. Une douleur sourde dans l'estomac peut indiquer des maladies associées.

    Les douleurs à l'estomac sont accompagnées des affections suivantes:

    • tumeur tumeurs dans l'estomac;
    • les polypes;
    • ulcère gastroduodénal:
    • gastrite.

    La gastrite, à son tour, peut être divisée en groupes suivants:

    • stressant - survient après des blessures graves, des surtensions émotionnelles, etc.
    • bactérien - se développe en raison d'une activité excessive d'un microorganisme tel que Helikobakter Pylory, qui perturbe l'équilibre de la microflore de l'estomac;
    • éosinophile - une conséquence de fortes réactions allergiques survenant dans le corps;
    • atrophique - le résultat de l'amincissement et de l'atrophie de la muqueuse gastrique.

    Il existe un certain nombre d'autres raisons qui provoquent de telles sensations douloureuses.

    1. Hyperphagie, constipation, indigestion, stress et surmenage physique, processus infectieux ou allergiques, tension musculaire faible de la paroi abdominale antérieure, blessures d'étiologies variées. Tous ces facteurs provoquent une douleur intense à l'estomac.
    2. Maux de gorge et pneumonie, ainsi que des maladies virales, dont les manifestations cliniques persistent pendant plus de 3 jours. Les douleurs provoquées par ces agents infectieux s'accompagnent des manifestations suivantes: nausées et douleurs à l'estomac, diarrhée et crampes, ainsi qu'une faiblesse accrue et un malaise général.
    3. Appendicite - inflammation de l'annexe (annexe). La douleur dans cette maladie est permanente, elles sont toujours accompagnées de tensions dans les muscles de la moitié inférieure de l'abdomen. Si vous soupçonnez une appendicite, vous devez faire appel de toute urgence à des soins médicaux spécialisés. Dans le cas contraire, ils risquent d'entraîner des conséquences très négatives, voire mortelles.
    4. Maladies infectieuses d'autres organes du tractus gastro-intestinal - le pancréas, le foie, la vésicule biliaire, ainsi que les organes du système urinaire (reins et vessie) et les organes génitaux internes (en particulier chez la femme).
    5. Toutes les réactions allergiques alimentaires qui provoquent des douleurs après avoir consommé un produit particulier Cela peut également être attribué à l'intolérance individuelle de certains aliments (par exemple, le lactose).
    6. La «scolophobie» est une peur panique chez les enfants avant de se rendre dans un établissement d'enseignement, ce qui se développe en raison d'un malaise mental et physiologique lié à la fréquentation scolaire. La raison peut être des querelles avec les pairs ou des tensions avec l'enseignant, des situations conflictuelles à la maison. Celles-ci et d'autres plaintes de douleurs abdominales chez les enfants se manifestent précisément sur la base d'émotions négatives et voient dans la maladie une occasion de se "protéger" de l'école. Jusqu'à présent, ces situations ont été peu étudiées, mais chaque année, elles deviennent plus pertinentes. Dans tous les cas, en cas de telles plaintes chez les enfants, il est préférable de consulter un médecin.
    Retour au contenu

    Traitement

    Pour sélectionner un traitement, vous devez consulter un spécialiste.

    Soulager la douleur à l'estomac n'est que la moitié du problème. Un traitement compétent ne peut être prescrit qu'après avoir identifié les causes de la douleur à l'estomac et l'éradication de la maladie sous-jacente.

    Pour ce faire, contactez votre médecin. L'automédication dans cette situation peut non seulement s'avérer efficace, mais également vous faire beaucoup de mal, car vous ne pouvez probablement pas déterminer la cause de votre affection. Peut-être qu'il ne se trouve pas dans l'estomac. Un diagnostic précis et correct ne peut être effectué que par un spécialiste qualifié.

    Régime alimentaire pour douleurs à l'estomac - la seule chose qui ne nuit définitivement pas à cette maladie. Le premier jour, vous n'aurez peut-être besoin de rien pour permettre au système digestif de se «reposer» de la digestion et de l'absorption des nutriments. Cela soulage partiellement l'irritation de la membrane muqueuse. De plus, le corps peut ainsi mobiliser des ressources pour s'auto-guérir, sans les gaspiller en digestion.

    Comme nourriture, il faut utiliser des aliments mous dont la composition n’est pas agressive. Le régime doit être élargi progressivement.

    Les règles de nutrition pour les douleurs d'estomac exigent que les repas soient fréquents, mais petits, environ 5 ou 6 fois par jour. Cela réduira considérablement la charge sur l'ensemble du tube digestif.

    Retour au contenu

    Traitement des remèdes populaires

    L'apport systématique de jus de concombre soulagera les douleurs lancinantes.

    Si la douleur à l'estomac vous préoccupe, la médecine traditionnelle vous propose un certain nombre de recettes.

    1. Vous pouvez appliquer une compresse chaude sur le ventre: humidifiez le chiffon dans de l'eau bouillante, dévissez et appliquez sur la zone douloureuse. Couvrir le tissu avec du papier cellophane ou spécial ciré et une serviette. Il est également préférable de couvrir le patient avec une couverture chaude.
    2. Si vous buvez régulièrement de la teinture de millepertuis, vous aurez toujours mal à l'estomac. Pour sa préparation, vous avez besoin de 4 cuillères à soupe. l les herbes versent 500 ml d’alcool ou de vodka et insistent quelques jours. Boire 25-30 gouttes (dans l'eau) pour soulager la douleur 2 ou 3 fois par jour.
    3. La douleur pulsatile dans l'estomac disparaît si vous prenez du jus de concombre frais (3 cuillères à soupe par jour). Vous pouvez y ajouter du sucre ou du miel. C'est un médicament simple mais très efficace qui vous évite les douleurs à l'estomac.
    4. Une douleur aiguë dans l'estomac sera ressentie si vous prenez à l'intérieur d'une infusion d'inflorescences de reine des prés feuillue. Vous devez préparer comme suit: 1,5 c. mettre les fleurs séchées dans un thermos et verser 1 tasse d'eau bouillante. Insister pour que ce soit dans quelques heures. Un verre d'infusion filtrée doit être bu toute la journée dans plusieurs réceptions.
    5. Pour les douleurs d'estomac, les herbes ont un effet calmant sur le tube digestif. Chaque matin, prenez 1 c. Jus Hypericum.
    6. Au lieu de prendre des analgésiques, vous pouvez boire une infusion de tiges et de feuilles de chèvrefeuille enroulé - c’est un bon remède doux pour les maux d’estomac. Pour la préparation de 1 c. chèvrefeuille sec versez 200 ml d'eau bouillante et laissez au moins 30 minutes. Ensuite, vous devez filtrer la composition et boire 1 cuillère à soupe. l cuillère 3 fois par jour.
    7. Si vous mâchez des feuilles de plantain fraîches, des douleurs spasmodiques à l'estomac disparaîtront. Avant utilisation, elles doivent être bien lavées à l'eau courante froide. Vous pouvez boire le jus de ces feuilles: 1 c. l au moins 3 fois par jour. Cette recette aide bien si la douleur dans l'estomac revient.

    Une aide rapide en cas de douleurs à l'estomac signifie non seulement atténuer les symptômes, mais aussi éliminer la maladie sous-jacente - ce n'est que dans ce cas que les complications peuvent être évitées.

    Douleurs d'estomac

    L'estomac est un organe important du tube digestif, qui reçoit et accumule les aliments. En haut, il est adjacent à l'œsophage et descend jusqu'aux intestins. Au cours du processus digestif, la nourriture se transforme en chyme, qui pénètre dans l'intestin.

    Dans le corps normal, les glandes gastriques produisent de l'acide, qui est ensuite neutralisé par un alcali. Le suc gastrique décompose les aliments en distribuant des nutriments. La plus grande activité du corps a lieu le matin.

    Qu'est-ce qui peut perturber le corps?

    La réduction de la sécrétion du suc gastrique ou l'augmentation de sa quantité sont également négatives. La nicotine, le café, les assaisonnements abondants et les aliments non systématiques provoquent une modification du niveau d'acidité pouvant entraîner une gastrite ou un ulcère. L'abondance d'acide chlorhydrique corrode la membrane muqueuse de l'organe vital.

    Avec une faible acidité en raison de l'incapacité de l'estomac à digérer, les aliments semblent lourds, ce qui provoque un déséquilibre du système digestif dans son ensemble.

    Les gastro-entérologues pensent que les maladies de l’estomac résultent souvent d’un stress nerveux.

    Signes de maladies du tube digestif

    Les symptômes des maladies gastro-intestinales sont différents, mais ils se caractérisent tous par des sensations malsaines et des douleurs dans l'estomac. La douleur peut être aiguë. De plus, il tire, fait mal ou se coupe. Des spasmes des conduits du foie et des muscles lisses des organes génitaux peuvent apparaître. La sensation de douleur s'accompagne également d'une augmentation ou d'une propagation des ulcères et d'une inflammation vers d'autres organes.

    Nausée possible, jusqu'à vomissements. Les maladies de l’appareil digestif peuvent provoquer des éructations ou des brûlures d’estomac (brûlures à l’estomac), leur cause - irritation des récepteurs de l’estomac, du péritoine, de l’œsophage ou des voies biliaires. Les éructations sont généralement un symptôme de la gastrite. Les brûlures d'estomac sont un signe d'hypermoteur ou de déplacement de l'ouverture de l'œsophage. Des troubles de la déglutition et des selles anormales peuvent également indiquer une maladie gastrique.

    Lisez aussi ce qui peut causer des crampes d'estomac..

    Causes de douleurs à l'estomac

    Ainsi, le plus souvent, les douleurs abdominales indiquent:

    • gastrite,
    • ulcère gastrique et duodénal,
    • cancer de l'estomac,
    • polypes dans l'estomac

    Mais encore à noter et:

    • trop manger
    • infections bactériennes (vomissements, nausées),
    • appendicite
    • le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et les organes des voies urinaires peuvent provoquer des douleurs.

    Pour diagnostiquer la maladie, vous devez contacter l'un des médecins: un gastro-entérologue, un oncologue ou un chirurgien.

    Plus sur la gastrite:

    • avec une acidité élevée
    • avec une faible acidité.

    Comment diagnostiquer les maladies du tube digestif

    Les médecins ne recommandent pas de parler d'auto-traitement, cela peut aggraver la situation. Lorsque les symptômes ci-dessus apparaissent, seul un gastro-entérologue spécialisé peut établir le diagnostic correct et recommander un traitement.

    L'examen gastroentérologique commence par un examen externe.

    Le médecin se concentre sur les modifications de la taille des organes de l'abdomen et examine également l'abdomen du patient afin de déterminer sa symétrie.

    • Sentant que le médecin peut identifier l'emplacement de la douleur, détecter une tumeur, déterminer la taille des organes.
    • Le taraudage aide à détecter la présence de gaz ou de fluide dans le péritoine.
    • L’écoute permet d’identifier la contraction des parois de l’organe malade et d’entendre des bruits.

    Les méthodes connues pour diagnostiquer un certain nombre de maladies de l'estomac sont l'endoscopie et les rayons X, ainsi que l'échographie de l'estomac. Avant de procéder à une échographie des organes digestifs, il est recommandé de suivre un régime de 72 heures. Tests importants et fonctionnels, étude du suc gastrique, analyse du contenu de l’estomac, analyse d’urine, fèces, sang et bile.

    Aujourd'hui, les endoscopes les plus récents sont utilisés pour la réalisation de FEGDS et les vidéo-colonoscopes sont également utilisés pour inspecter le gros intestin. Le tube, qui est aujourd'hui introduit dans l'estomac et l'œsophage - seulement 9,8 mm de diamètre, le tube utilisé pour la coloscopie - 13,2 mm. Netteté de l'appareil photo - jusqu'à 100 mm. L'inspection complète de la caméra peut être enregistrée sur le support, de sorte que le résultat de l'inspection peut être étudié par un certain nombre de spécialistes.

    L’infection par la bactérie Helicobacter pylori est à l'origine de nombreuses rechutes dans différentes zones de l'estomac. Qu'il provoque l'apparition de divers types de gastrites et d'ulcères. Cependant, chez 90% des personnes infectées par un microorganisme, aucune maladie du tube digestif n'a été détectée. Un corps en bonne santé résiste facilement aux bactéries nocives. Les médecins développent diverses options de traitement et recommandent divers agents antimicrobiens.

    Pour le traitement de l'estomac, les spécialistes utilisent les deux méthodes non chirurgicales: diététique, physiothérapie, pharmacothérapie et méthodes opérationnelles.

    Les gastro-entérologues recommandent les agents de revêtement, les enzymes, les acides cholégétiques, les antiacides, la cholérétique et les antagonistes des récepteurs H2.

    La diététique prévient toute récidive avec les maladies de l'estomac à long terme: gastrite, ulcères, pancréatite, etc.

    Les médecins recommandent un régime avec un manque d'aliments irritants mécaniques ou chimiques. Dans le même temps, ils recommandent que le régime alimentaire soit enrichi avec les substances qui affectent favorablement les fonctions du système digestif, ce qui favorise l'auto-guérison de l'estomac.

    L'intervention chirurgicale ne survient que dans les cas de douleur aiguë et d'inflammation du tractus gastro-intestinal, ainsi que d'anomalies congénitales.

    En plus de lire:

    Une bonne nutrition est le meilleur moyen de prévenir les maladies gastro-intestinales dans le monde moderne. Cela fait référence à la composition de la nourriture et au mode de réception. La faim apparente ne devrait pas être une raison pour augmenter la quantité de nourriture ingérée et la saturation ne devrait pas conduire à ignorer le déjeuner ou le dîner.

    S'il n'y a pas d'appétit le matin, vous pouvez alors «commencer» l'estomac avec un verre de thé ou d'eau, boire à petites gorgées.

    La nutrition humaine est divisée en plusieurs techniques, au moins trois. Si une personne n'a pas faim le matin, elle n'a absolument pas d'appétit, ce qui est associé à une augmentation du taux de glucose dans le sang. Comme déjà mentionné, il est conseillé de prendre le petit-déjeuner avec au moins un liquide chaud, par exemple, une tisane.

    Il est important de bien mastiquer les aliments, car c’est de ce processus que dépend le travail du tube digestif. Les régimes utiles comprennent les fibres, les fruits de mer, le yogourt et le kéfir, les légumes, les fruits et les huiles végétales.