Principal / La dysenterie

Crampes abdominales

La dysenterie

Crampes abdominales - Un symptôme assez commun qui se produit chez toutes les personnes, indépendamment du sexe et du groupe d'âge. Dans la plupart des cas, un tel signe indique un processus pathologique dans le corps, certains nécessitant une intervention médicale immédiate.

Un grand nombre de facteurs prédisposants, généralement divisés en facteurs physiologiques et pathologiques, peuvent devenir la cause de la douleur. En fonction de la source du symptôme, le tableau clinique sera formé. Le plus souvent, les patients se plaignent de douleurs abdominales et de diarrhée, de nausées et de vomissements et de fièvre.

Pour déterminer la cause, les patients doivent subir un examen physique ainsi que des examens de laboratoire et des examens instrumentaux. La tactique thérapeutique dépendra des raisons de l’apparition.

Étiologie

Il existe un large éventail de facteurs prédisposants au développement de crampes abdominales, ils peuvent être communs à tous et seront différents pour les hommes, les femmes et les enfants.

Le groupe principal de causes de crampes abdominales:

  • le développement du processus inflammatoire en annexe;
  • obstruction intestinale;
  • coliques rénales;
  • la formation ou l'aggravation de processus adhésifs;
  • incision de la hernie;
  • obstruction des voies biliaires;
  • dommages à la vésicule biliaire ou au foie;
  • intoxication aiguë du corps;
  • une mauvaise alimentation, en particulier une mauvaise mastication des aliments;
  • syndrome du côlon irritable;
  • pancréatite chronique;
  • dysbiose intestinale;
  • la colite;
  • GERD;
  • constipation chronique;
  • violation du métabolisme des graisses;
  • diabète sucré;
  • ulcère peptique ou ulcère duodénal;
  • cholécystite aiguë ou chronique;
  • une large gamme de maladies du système urinaire.

Les crampes abdominales chez les femmes peuvent être dues à:

  • flux de menstruation;
  • syndrome prémenstruel;
  • pathologies gynécologiques;
  • adhérences dans les appendices;
  • déséquilibre hormonal.

En outre, il convient de souligner plusieurs facteurs qui influent sur l'apparition d'un tel symptôme chez la femme uniquement pendant la période de gestation. Ainsi, des crampes dans le bas-ventre pendant la grossesse surviennent à l’arrière-plan:

  • étirement des muscles, des veines ou des ligaments dans la région abdominale, ainsi que dans l'utérus;
  • une augmentation de la taille de l'utérus et du fœtus, entraînant un déplacement des organes internes et l'apparition d'un symptôme similaire;

Il en découle qu'un tel symptôme pendant la grossesse peut être déclenché à la fois par des causes totalement naturelles et par des états dangereux. Si les spasmes sont accompagnés de pertes vaginales et d’autres symptômes, vous devez vous adresser à l’obstétricien-gynécologue pour obtenir de l’aide dès que possible.

En ce qui concerne les hommes, il n'y a pas beaucoup de raisons spécifiques pour l'apparition de la manifestation clinique principale. Les crampes abdominales chez les hommes, en plus des sources susmentionnées, peuvent provoquer une inflammation de la prostate.

L'expression d'un symptôme aussi déplaisant chez l'enfant n'est pas considérée comme rare. Chez les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an, il est dû à la formation incomplète des organes du système digestif et est considéré comme un signe tout à fait normal. Cependant, il existe plusieurs autres situations pour lesquelles il existe des crampes abdominales chez un enfant de moins d'un an:

  • production insuffisante de l'enzyme lactase nécessaire à la dégradation du lait maternel;
  • dysbactériose, formée en raison du fait que la future mère a pris une grande quantité d'agents antibactériens pendant la grossesse;
  • sténose pylorique.

Chez les enfants plus âgés, l'estomac fait mal pour les raisons suivantes:

  • colique pancréatique;
  • une appendicite;
  • infestation de vers;
  • VSD;
  • gastrite;
  • exercice actif, sans rapport avec la catégorie d'âge de l'enfant;
  • réaction allergique à la nourriture;
  • selles contrariées ou diarrhée;
  • l'évolution de l'infection à rotavirus;
  • infection des voies urinaires;
  • influence prolongée de situations stressantes ou de surmenage nerveux.

Les raisons les plus rares pour lesquelles sont des crampes abdominales:

Classification

Les spasmes des muscles abdominaux peuvent être divisés en:

  • tonique - caractérisé par une tension musculaire prolongée;
  • le clonique est des spasmes saccadés. Ils diffèrent de la variété précédente en ce que les contractions musculaires alternent avec la relaxation des muscles lisses.

Symptomatologie

Chaque personne crampes abdominales sera accompagnée de la manifestation de signes cliniques individuels. Le premier symptôme contre lequel un autre symptôme va se développer est le syndrome de la douleur. Cela peut être à la fois périodique et permanent. Le degré d'intensité varie de terne et terne à forte et coupante. Dans certains cas, la douleur peut être si intense qu'une personne est obligée de prendre une position inconfortable, souvent un coude au genou. Parfois, c'est l'inverse qui se produit - il est très difficile de rester au même endroit et pour réduire la douleur, il faut bouger davantage.

En outre, les symptômes suivants peuvent compliquer les crampes abdominales sévères:

  • nausée, qui conduit souvent à des vomissements. Il y a souvent des impuretés sanguines dans les vomissures;
  • difficulté à respirer;
  • saignements vaginaux;
  • augmentation de la température;
  • irradiation de la douleur sur toute la surface de la paroi antérieure de la cavité abdominale, dans le périnée et le scrotum, sur la poitrine, le cou et les épaules;
  • un changement de la couleur des matières fécales - elles noirciront;
  • violation du processus de défécation - les crampes abdominales et la diarrhée sont beaucoup plus courantes que la constipation;
  • la libération d'une grande quantité de sueur gluante et collante;
  • urination retardée.

Diagnostics

Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devriez faire appel à une aide qualifiée dès que possible. Plusieurs médecins peuvent identifier les causes du principal symptôme clinique, parmi lesquels:

L'établissement du facteur étiologique nécessite une approche intégrée et repose sur des données provenant d'examens de laboratoire et d'instruments. Mais avant leur rendez-vous, le médecin doit effectuer indépendamment plusieurs manipulations:

  • étudier l'histoire de la maladie et l'histoire de la vie du patient - cela aidera à identifier l'un ou l'autre facteur prédisposant;
  • effectuer un examen physique approfondi, qui doit inclure la palpation de l'abdomen. Au cours de cette procédure, le clinicien fait attention à la réponse du patient. Les femmes ont besoin d'un examen gynécologique et d'un test de grossesse;
  • Mener une enquête détaillée visant à obtenir une image complète de la survenue de crampes abdominales. Pour ce faire, vous devez signaler la présence et la première fois l'apparition des symptômes.

Parmi les études de laboratoire, les valeurs les plus diagnostiques sont:

  • analyse générale et biochimique du sang - révélera un changement dans sa composition, caractéristique du processus inflammatoire ou d’autres maux;
  • analyse générale de l'urine - pour contrôler le fonctionnement du système urinaire;
  • examen microscopique des matières fécales - indique la présence d'œufs de vers ou de particules d'autres agents pathogènes.

Le diagnostic repose sur des examens instrumentaux du patient, notamment:

  • FEGDS - procédure endoscopique pour évaluer la surface interne du tractus gastro-intestinal;
  • Échographie du péritoine;
  • radiographie avec ou sans agent de contraste;
  • ECG;
  • Échographie.

Ce ne sont que les principales mesures de diagnostic nécessaires pour établir les causes des crampes abdominales. Chaque patient subit individuellement des tests et des examens supplémentaires.

Traitement

La tactique pour éliminer ce symptôme dépend de la cause de l'apparition des spasmes.

Le régime général de traitement comprend:

  • prendre des analgésiques destinés à soulager la douleur;
  • en cours de massage thérapeutique;
  • perfusion intraveineuse de solutions médicamenteuses - pour restaurer le liquide perdu en raison de vomissements abondants et de diarrhées;
  • physiothérapie;
  • l'utilisation d'agents antiémétiques et antibactériens;
  • respect d'un régime alimentaire épargné;
  • L'utilisation d'ordonnances de médecine alternative est seulement après l'approbation du médecin traitant.

Si une personne s'inquiète de graves crampes à l'estomac, il est tout d'abord nécessaire d'arrêter complètement de manger de la nourriture pendant quelques jours - on parle alors de jeûne thérapeutique. Souvent, cela ne dure pas plus de trois jours, durant lesquels vous pouvez boire de l'eau sans gaz ou du thé vert sans sucre.

La diététique implique le rejet complet de:

  • plats gras et épicés;
  • produits en conserve et fumés;
  • cornichons et cornichons;
  • pain et muffins frais;
  • confiseries et sucreries;
  • les épices;
  • mayonnaise et sauces chaudes;
  • boissons gazeuses et alcool;
  • café fort, thé noir et cacao.

Cette restriction alimentaire doit être respectée pendant au moins trois mois. Il est alors permis de manger:

  • viandes et poissons maigres;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • les légumes et les fruits après leur traitement thermique;
  • premiers plats végétariens et laitiers;
  • omelettes cuites à la vapeur et œufs durs;
  • compotes et gelées.

Une liste complète des produits autorisés et interdits, un menu exemplaire et des recommandations concernant la cuisson ne sont fournis que par le médecin traitant.

De bons résultats peuvent être obtenus par des méthodes traditionnelles impliquant l'utilisation de:

  • graines de cumin;
  • jus de citron;
  • menthe et gingembre;
  • cardamome et coriandre;
  • graines de fenouil;
  • pissenlits racines et feuilles.

La mise en œuvre d'une intervention chirurgicale pour éliminer la source d'un tel symptôme est résolue individuellement, mais jamais réalisée en cas d'apparition de crampes abdominales pendant la grossesse.

Prévention

Pour éviter les problèmes de crampes abdominales, vous devez suivre les règles générales suivantes:

  • respect des directives nutritionnelles;
  • la mise en place d'un bon repos;
  • éviter les situations stressantes et le surmenage physique;
  • randonnée, surtout après les repas;
  • prendre des médicaments uniquement tels que prescrits par un clinicien;
  • l'utilisation de grandes quantités de liquide par jour;
  • contrôle des selles régulières;
  • porter un pansement spécial pendant la grossesse;
  • passer un examen médical complet plusieurs fois par an.

La détection opportune de crampes abdominales, ainsi que le diagnostic complet et le traitement complet augmentent les chances d'un pronostic favorable - l'élimination complète du facteur étiologique et des symptômes.

Comment se débarrasser des crampes d'estomac, de leurs causes et de leur traitement

Les crampes abdominales sont des symptômes courants. C'est un symptôme que l'on retrouve chez beaucoup de gens et qui ne dépend pas du sexe, du domaine d'activité ou de l'âge. Le plus souvent, le spasme indique le développement de pathologique dans le corps. Mais pour s'en assurer, il faut demander l'aide d'un médecin.

Causes des crampes abdominales

Lors de la réduction des muscles abdominaux, une personne ne peut pas effectuer pleinement son travail. La fonctionnalité de tous les systèmes se détériore rapidement, car le processus désagréable affecte directement les terminaisons nerveuses. Pourquoi réduit l'estomac?

Les raisons sont les suivantes:

  • la manifestation de l'inflammation dans l'annexe;
  • développement de l'obstruction dans le tube digestif;
  • l'apparition de symptômes de colique rénale;
  • la formation ou l'aggravation de phénomènes adhésifs;
  • incision de la hernie;
  • blocage des voies biliaires;
  • maladies de la vésicule biliaire ou du foie;
  • intoxication aiguë du corps;
  • consommation irrationnelle de nourriture et mauvaise mastication de la nourriture;
  • syndrome du côlon irritable;
  • pancréatite chronique;
  • dysbactériose intestinale;
  • la colite;
  • constipation chronique;
  • violation du métabolisme des graisses;
  • diabète sucré;
  • maladie ulcéreuse de l'estomac et des intestins;
  • cholécystite aiguë ou chronique;
  • problèmes avec le système urinaire.

Lorsque les crampes abdominales sont apparues, les raisons pour les femmes peuvent être cachées dans ce qui suit:

  • débit mensuel;
  • la formation du syndrome avant la menstruation;
  • processus pathologiques de type gynécologique;
  • adhérences dans la région des appendices;
  • déséquilibre hormonal.


Le ventre d'une femme peut être douloureux lorsqu'il porte un bébé. Alors les raisons sont:

  • étirement des structures musculaires, des veines ou des ligaments dans l'abdomen et l'utérus;
  • augmentation de la taille de la cavité utérine et du fœtus. Cela entraîne un déplacement des organes internes;
  • fausses contractions. Ce phénomène se produit généralement après 28 semaines. Ainsi, le corps est formé avant le processus générique à venir;
  • introduction de l'œuf dans les parois de la cavité utérine. Ensuite, un spasme se produit dans les premières semaines de la grossesse;
  • maladie cervicale;
  • exfoliation du placenta;
  • développement de la grossesse extra-utérine;
  • travail prématuré;
  • fausse couche ou menace de fausse couche.

La douleur de nature spasmodique est souvent trouvée chez les enfants jusqu'à un an. Le développement d'un symptôme indésirable est dû à:

  • avec une production insuffisante de l'enzyme sous forme de lactase, qui est responsable de la dégradation du lait maternel;
  • dysbactériose dans les intestins. Se pose sur le fond du fait qu'une femme au stade de la gestation utilisait des agents antibactériens;
  • pilosténose.

Pourquoi les maux d'estomac spasmes chez les enfants plus âgés? Les causes du processus pathologique peuvent être cachées:

  • dans la colique pancréatique;
  • une appendicite;
  • infection parasitaire;
  • dystonie vasculaire;
  • gastrite;
  • exercice actif qui ne correspond pas à l'âge;
  • effets allergiques sur les aliments;
  • violation du processus de vidange du tractus intestinal;
  • l'évolution de l'infection à rotovirus;
  • infection des voies urinaires;
  • situations stressantes régulières ou tension nerveuse.

Si des crampes abdominales sont observées, les raisons pour les hommes peuvent se cacher:

  • dans le développement de la prostatite;
  • l'urétrite;
  • maladie du foie;
  • crise cardiaque;
  • une pneumonie;
  • blessures à l'aine;
  • zona.

S'il y a des douleurs, des crampes abdominales, il est nécessaire de consulter de toute urgence un spécialiste. Si des symptômes apparaissent chez les enfants et les femmes enceintes, une ambulance doit être appelée en urgence et la patiente doit être hospitalisée.

Symptômes associés

Lorsque l'estomac crampes, il peut y avoir d'autres symptômes. Le syndrome de la douleur est l’un des principaux signes. Cela peut se produire de manière permanente et périodique. L'intensité des sensations douloureuses peut également être différente: douleur, ennui, douleur, coupure, perçage. Dans certaines situations, la douleur se manifeste de manière si vive et si prononcée qu’il faut prendre une position inconfortable. Pour d'autres, au contraire, quand il est incliné, il commence à réduire encore plus le cadre musculaire. Et pour l'enlever, vous devez vous déplacer activement.

En plus de la douleur, le patient se plaint:

  1. pour les nausées et les vomissements. Il y a souvent des impuretés sanguines dans le vomi;
  2. difficulté à respirer;
  3. saignement du vagin;
  4. augmentation des valeurs de température;
  5. sensations douloureuses pouvant être ressenties dans la région abdominale, le périnée, l'aine, la poitrine, le cou et les épaules;
  6. décoloration des matières fécales. Ils peuvent devenir noirs;
  7. violation du processus de vidange du tractus intestinal. Les crampes abdominales et la diarrhée sont beaucoup plus fréquentes qu'avec la constipation;
  8. la libération de grandes quantités de sueur froide et collante;
  9. rétention de la miction et des crampes.

Sur la base des symptômes, vous pouvez pré-établir un diagnostic.

Méthodes de diagnostic des crampes abdominales

Pour établir la cause de la douleur pathologique, il est nécessaire de subir un examen.

Il consiste en ce qui suit:

  • examen des antécédents du patient;
  • examen physique, palpation de l'abdomen;
  • détection des plaintes des patients et des symptômes associés;
  • test sanguin général et biochimique;
  • livraison d'urine pour analyse;
  • examen des matières fécales au microscope;
  • fibrogastroduodénoscopie;
  • diagnostic échographique de la cavité abdominale;
  • radiographie à l'aide d'un produit de contraste;
  • électrocardiographie.

Ces activités sont obligatoires. Pour clarifier le diagnostic peut être attribué à des méthodes de diagnostic supplémentaires.

Traitement des crampes abdominales

Qu'est-ce que les femmes et les hommes qui souffrent de graves crampes abdominales? Plusieurs mesures permettent d’éliminer ou d’atténuer un symptôme pendant un certain temps.

  • respirez de manière uniforme tout en essayant d'échapper à la douleur. Détendez-vous complètement. Cette technique aidera à éliminer la douleur et les spasmes d’une nature faible;
  • asseyez-vous dans un fauteuil inclinable. Pensez à quelque chose d'agréable;
  • se concentrer sur la respiration. Respirez lentement mais rapidement. Continuez les manipulations jusqu'à ce que vous ressentiez un soulagement significatif;
  • ne pense pas aux crampes. Concentrez-vous sur des choses qui ne vous contrarient pas, mais au contraire, élevez votre moral.
  • se reposer. Le repos est le meilleur remède.

Si vous réduisez davantage les muscles abdominaux chez les hommes et les femmes, vous devez appeler une ambulance. Le médecin examinera le patient et établira un diagnostic préliminaire.

Le traitement médical implique:

  • l'utilisation d'analgésiques qui soulagent la douleur;
  • en cours de massage thérapeutique;
  • mise en scène d'une injection dans une veine. Cela rétablira l'équilibre des liquides perdus à cause de vomissements répétés et de diarrhée;
  • la mise en œuvre de la physiothérapie;
  • prendre des médicaments antiémétiques et des antibiotiques;
  • suivre un régime strict.

Si le patient s'inquiète des crampes et des crampes abdominales, vous devez alors éliminer la consommation d'aliments. Pour que la douleur disparaisse, il faudra un ou deux jours.

Le régime alimentaire pour les crampes implique l'exclusion du régime alimentaire:

  1. plats gras et épicés;
  2. aliments en conserve et fumés;
  3. cornichons et cornichons;
  4. pâtisserie fraîche et pain;
  5. confiseries et sucreries;
  6. épices et épices;
  7. mayonnaise et diverses sauces;
  8. boissons gazeuses et alcoolisées;
  9. café fort, thé et cacao.

Adhérer à une nutrition stricte est recommandé pendant au moins trois mois. Cela implique la réception:

  • viandes et poissons maigres;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • plats de légumes et de fruits traités thermiquement;
  • plats végétariens;
  • omelettes à la vapeur et œufs à la coque;
  • compotes et gelée.

Quoi faire et quoi manger, ne le dites qu'au médecin en fonction de la cause du développement des spasmes.

En tant que thérapie supplémentaire, vous pouvez utiliser des méthodes traditionnelles. Les recettes les plus populaires incluent:

  • extraits de cumin;
  • boire du jus de citron;
  • décoctions de menthe et de gingembre;
  • infusion de fenouil.

Vous pouvez prévenir l'apparition de spasmes si vous suivez toutes les recommandations en matière de nutrition, adoptez un mode de vie actif et abandonnez les mauvaises habitudes. Mais si le malaise vous dérange toujours, alors ne retardez pas la visite chez le médecin. Seul un médecin peut identifier la cause et prescrire un traitement adéquat.

Comment se débarrasser des crampes abdominales: méthodes éprouvées

Les spasmes abdominaux inquiètent de temps en temps plus de la moitié de la population, comme le prétendent souvent les médecins. Dans le même temps, beaucoup sont en train de se soigner eux-mêmes, sans penser que des douleurs spasmodiques dans l'abdomen peuvent facilement être le signe d'une maladie plus grave.

Causes des spasmes

Les crampes abdominales et les douleurs peuvent être des symptômes non seulement du tractus gastro-intestinal, mais également du système urogénital. Mais le plus souvent, elles sont dues à une intoxication alimentaire, à des douleurs menstruelles, à une appendicite ou à une accumulation de gaz dans l'estomac. En outre, la cause des crampes abdominales peut être le stress ou les allergies.

L'intoxication du corps, c'est-à-dire l'intoxication, peut également entraîner des spasmes. L'empoisonnement aux métaux lourds est particulièrement dangereux. La cause des crampes est souvent l'utilisation de produits rassis. Avec eux, diverses bactéries pénètrent dans l'organisme et l'infectent. Des spasmes apparaissent souvent chez ceux qui mangent trop et mâchent mal. Il est très mal digéré et sollicite fortement les intestins, ce qui explique les spasmes.

Symptômes de crampes abdominales

Les femmes ont souvent des difficultés avec le cycle menstruel. Le symptôme principal est la douleur. Dans ce cas, une douleur intense n'indique pas nécessairement un problème de santé grave. Mais une légère douleur accompagnée de crampes accompagne souvent une appendicite ou un cancer.

Des symptômes tels qu'une flatulence, des selles fréquentes et une diarrhée peuvent également survenir. Le plus souvent, ils indiquent un syndrome du côlon irritable ou une dysbiose. Les crampes abdominales dans ce cas ne sont qu'un signe de maladies du tractus gastro-intestinal. Dans ce cas, une personne peut ressentir des nausées sévères et une sensation de selles insuffisantes.

Spasmes chez les enfants

Chez les enfants de moins de 1 an, les crampes abdominales se produisent assez souvent. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • leur corps ne produit pas complètement l'enzyme lactase pour casser le lait;
  • dysbactériose due à la prise de médicaments antibactériens par la mère;
  • développement de la sténose pylorique.

Les enfants plus âgés peuvent souffrir de crampes abdominales à la suite d'une dystonie végétative et vasculaire, d'une appendicite, de vers ou d'une colique pancréatique. L'auto-traitement dans ces cas n'est pas recommandé. Les médicaments prescrits par le médecin doivent être administrés à l'enfant. Très probablement, le bébé devra prendre des probiotiques pour rétablir la microflore. Il ne sera pas superflu d’avoir une alimentation légère excluant les aliments gras et épicés.

Spasmes chez les femmes enceintes

Au cours de la période de procréation, une femme peut ressentir des crampes d'estomac pour les raisons suivantes:

  • la toxicose;
  • presser l'utérus;
  • niveaux élevés de progestérone;
  • stress

Il n'est pas nécessaire d'exclure le développement de maladies du tractus gastro-intestinal, telles que la gastrite, la pancréatite ou l'appendicite. En outre, ne confondez pas les crampes abdominales et la contraction des muscles utérins, indiquant des contractions fausses.

Diagnostics

Plusieurs spécialistes peuvent détecter la cause des crampes abdominales. C'est un neurologue, gastro-entérologue et thérapeute. Le diagnostic est réalisé à l'aide d'une variété des études suivantes:

  • test sanguin général;
  • Échographie;
  • laparoscopie;
  • FEGDS;
  • les coprogrammes;
  • examen bactériologique des matières fécales.

Que faire avec des accès de crampes abdominales

Les médecins recommandent de boire de l'eau potable lors d'une crise de spasmes et de ne pas manger d'aliments lourds pour l'estomac. Cela aide à soulager la maladie. Vous pouvez également vous allonger et appliquer un coussin chauffant chaud sur votre estomac. Il est nécessaire de mesurer la température et la pression artérielle. Si ces chiffres sont très différents de la norme, vous devriez appeler une ambulance.

Ensuite, vous devez rechercher la cause des crampes abdominales. Pour se débarrasser des spasmes, il faut souvent se débarrasser du symptôme d'une maladie grave découverte trop tard. Par conséquent, il est préférable de ne pas utiliser d'analgésiques et de les remplacer par des antispasmodiques. Ces médicaments aident les muscles à se détendre et à éliminer la douleur. Si les médicaments antispasmodiques ne fonctionnent pas, la cause de l'apparition de spasmes est beaucoup plus grave. Ensuite, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Les analgésiques ne peuvent être pris en toute sécurité qu'après un examen médical et uniquement sur ordonnance. Ils aident à améliorer le bien-être, mais ont de nombreuses contre-indications. Souvent, des massages spéciaux, des procédures physiques et des sédatifs aident à éliminer les crampes abdominales. Afin d’ajuster le travail de la microflore intestinale, vous devez boire un traitement probiotique.

  • thé fort et café;
  • l'alcool;
  • viande fumée;
  • aliments frits;
  • aliments marinés et salés;
  • les épices;
  • la mayonnaise;
  • pain chaud

La restriction alimentaire doit être observée pendant au moins 3 mois, même si l'amélioration est antérieure. Les portions devraient être petites, mais les repas devraient être d'environ 5 par jour. Vous devez également vous débarrasser des mauvaises habitudes, en particulier de fumer, en particulier sur un estomac vide. À l'avenir, il est préférable de réduire au minimum la quantité de produits nocifs pour l'estomac. Le régime thérapeutique consiste à utiliser:

  • viande ou poisson bouilli;
  • soupes de légumes;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • légumes bouillis;
  • pas de fruit aigre.

Si les crampes abdominales ne se manifestent pas sérieusement et que les médicaments ne produisent qu'un effet temporaire, il est nécessaire de changer votre mode de vie. Et ce n’est pas seulement un examen du régime alimentaire. Vous devez rendre votre vie plus active et réduire le nombre de situations stressantes. Après tout, souvent, de nombreuses maladies sont provoquées par une tension nerveuse constante.

D'où viennent les crampes d'estomac?

Ce terme fait référence aux contractions involontaires d'un seul muscle ou d'un groupe musculaire qui accompagne une douleur vive ou aiguë. Les spasmes sont aussi appelés crampes ou convulsions. Ils se produisent dans les muscles lisses et striés, dans les organes respiratoires, les vaisseaux sanguins, l'œsophage, les intestins et les muscles squelettiques.

Les spasmes peuvent être classés comme toniques - associés à une tension musculaire prolongée, et cloniques - saccadés. Ces derniers se caractérisent par des contractions périodiques des muscles, qui alternent avec la relaxation.

Causes des crampes abdominales

Les crampes abdominales peuvent indiquer des conditions dangereuses, dont certaines nécessitent des soins médicaux immédiats.

Il existe de nombreux facteurs provoquant de graves crampes abdominales.

Certains d'entre eux provoquent des conditions aiguës:

  • inflammation de l'appendice;
  • l'apparition d'une obstruction intestinale;
  • l'apparition de coliques néphrétiques;
  • incision de la hernie;
  • aggravation des processus adhésifs et ainsi de suite.

Toutes ces maladies nécessitent des soins médicaux urgents.

Il est nécessaire de considérer séparément les crampes abdominales pendant la grossesse - avant la fin du troisième trimestre, elles peuvent être un signe de sa fin précoce.

Cela est particulièrement dangereux s'ils sont accompagnés d'une hémorragie ou de l'apparition d'un écoulement de liquide - fuite de liquide amniotique. Les femmes présentant ces symptômes devraient être hospitalisées. Mais même pendant la grossesse, les crampes dans le bas de l'abdomen n'indiquent pas nécessairement une naissance prématurée ou une fausse couche - dans cet état, des maladies du système urinaire apparaissent assez souvent: cystite, pyélonéphrite et autres.

Dans tous les cas, les raisons doivent être découvertes et traitées.

Les crampes sévères peuvent causer des problèmes au foie et à la vésicule biliaire - une maladie appelée cholécystite. Le mouvement de la bile le long du canal biliaire est perturbé et, par conséquent, non seulement les muscles qui y sont situés, mais aussi les muscles des tissus environnants sont spasmifiés.

À propos, si le spasme de la vésicule biliaire est provoqué par une maladie des calculs biliaires, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Des symptômes similaires apparaissent dans la lithiase urinaire, seuls les spasmes sont causés par le mouvement des calculs dans les uretères. Les douleurs apparaissent non seulement dans le bas de l'abdomen d'un côté, mais peuvent être administrées sous le diaphragme, dans le dos, le périnée, le rectum.

Des crampes très graves provoquent des coliques intestinales. Elle peut survenir en violation du régime alimentaire, en raison de maladies du système digestif, d'intoxication du corps, de troubles du métabolisme des graisses et de diabète.

Les manifestations cliniques de la colique intestinale ressemblent aux symptômes d'une affection aiguë nécessitant une intervention chirurgicale, mais il existe encore des différences assez importantes:

  • la douleur survient périodiquement;
  • pas de protrusions tumorales;
  • lorsque vous appuyez sur, la douleur recule;
  • l'abdomen est mou, sa paroi avant n'est pas tendue.

Si la température corporelle augmente, elle ne dépasse pas la valeur subfébrile.

La colique intestinale la plus fréquente survient à la suite de troubles intestinaux - diarrhée ou constipation.

Des crampes assez graves au bas de l'abdomen chez la femme surviennent pendant le syndrome prémenstruel ou la menstruation. Ils peuvent indiquer des maladies inflammatoires ou chroniques des organes gynécologiques, l'apparition de tumeurs d'étiologies diverses, ainsi qu'une réponse individuelle du corps à la menstruation.

Chez l'homme, de tels spasmes peuvent être un symptôme d'inflammation de la prostate.

Les crampes abdominales de toute étiologie sont très douloureuses. Dans les coliques intestinales, le patient peut «ne pas trouver de place pour lui-même», se rouler dans une position fœtale, tirant ses jambes vers l'estomac. En cas d'insuffisance rénale, au contraire, il est difficile de rester en position stationnaire et le patient essaie de marcher constamment.

Les crampes abdominales surviennent lors de douleurs neurogènes et dans des situations stressantes. Parfois, ils sont accompagnés de diarrhée - à propos de tels cas chez les gens disent "la maladie de l'ours".

Si des douleurs abdominales spastiques apparaissent constamment, vous devez absolument déterminer quelle est la cause de ces symptômes et commencer le traitement de la maladie sous-jacente.

Si un processus inflammatoire aigu des organes internes situés dans la cavité abdominale est suspecté, il est recommandé de ne pas prendre d'analgésique avant le diagnostic - ceci peut «ternir» l'image de la maladie et un diagnostic plus long prendra du temps supplémentaire.

Traitement de la douleur abdominale spastique

Que faire s'il y a des crampes dans l'estomac? Devraient être guidés par leur propre état.

Voir un médecin est nécessaire dans les situations suivantes:

  • la douleur est aiguë, insupportable, dure longtemps et augmente d’augmenter;
  • les crampes sont accompagnées de diarrhée et de fièvre;
  • avec des spasmes, des vomissements sont apparus, l’estomac était enflé et il n’y avait aucune possibilité de vidange intestinale;
  • vomir du sang;
  • du sang dans les selles;
  • les matières fécales de couleur goudron et ont une odeur désagréable, leur consistance est semi-fluide;
  • il y a: saignements vaginaux chez les femmes et douleurs aiguës au scrotum chez les hommes;
  • la respiration est difficile;
  • douleurs spasmodiques donnent à l'épaule, le cou et la poitrine;
  • la transpiration a augmenté;
  • il y a rétention urinaire.

Si l'hospitalisation n'est pas nécessaire après l'examen médical ou si les spasmes ne sont pas accompagnés des symptômes décrits ci-dessus, vous pouvez les éliminer vous-même.

Tout d'abord, vous devez éliminer la douleur.

Quelles pilules soulagent les crampes d'estomac? Ces médicaments comprennent les antispasmodiques. "Spasmalgon", "No-shpa", "Papaverin", "Trigan", "Baralgin", médicaments non stéroïdiens - "Ibuprofène" ou "Nise" - vous devez tenir compte de la réaction individuelle du corps face aux analgésiques. Certains patients ont besoin du quart de la tablette "Analgin" pour soulager la douleur et certains parviennent à peine à se calmer après l'injection d'anesthésiques narcotiques.

Ne pas toujours besoin de boire des pilules. Les crampes abdominales causées par une cholécystite ou une pyélonéphrite aident à éliminer la bouillotte habituelle, qui est appliquée sur la zone à problèmes.

Vous ne pouvez pas faire de procédures de réchauffement pour la douleur spasmodique menstruelle. Les spasmes vont passer, mais le saignement va s'intensifier. À la rigueur, vous pouvez attacher un châle plié plusieurs fois au bas de l'abdomen.

Des crampes abdominales associées à une erreur de régime, vous pouvez vous en débarrasser si vous suivez le régime recommandé.

Il est nécessaire d’analyser votre propre état et de déterminer quels aliments provoquent une sécrétion accrue de bile, irritent la muqueuse gastrique, provoquent des brûlures d’estomac et les jettent.

Les crampes abdominales neurogènes sont plus courantes chez les enfants, mais les adultes en souffrent également. S'il est impossible d'éviter des situations stressantes, vous devez toujours emporter avec vous des médicaments qui apaisent le système nerveux et empêchent la diarrhée neurogène.

Le choix de ces médicaments est à la discrétion du médecin traitant. Dans ce cas, des antidépresseurs ou des sédatifs sont parfois utilisés.

Pour réduire le nombre d'attaques, vous devez normaliser le régime alimentaire, élargir le régime de consommation d'alcool aux dépens de l'eau potable et réduire la consommation d'alcool. Il est nécessaire de surveiller le transit intestinal régulier, de stabiliser l’état général, il est plus facile de comprendre ce qui se passe autour de soi.

Un mode de vie sain, une relation sereine et amicale avec les autres, une visite chez le médecin lorsque des symptômes de maladies apparaissent et que leur traitement vous aidera à ne pas vous souvenir des crampes abdominales pendant longtemps.

Crampes abdominales: causes chez les femmes

Les douleurs spasmodiques sont l’un des plus débilitants et des plus désagréables. Ils peuvent être d'intensité faible, mais de longue durée, ou de crampes aiguës. Dans tous les cas, la femme ressent un inconfort grave qui rend difficile de se concentrer sur son travail ou ses activités quotidiennes. Les crampes abdominales, en particulier dans sa partie inférieure, sont à l'origine de plus d'une douzaine, dont certaines nécessitent une intervention médicale urgente. L'incertitude et la crainte des conséquences sont une raison supplémentaire de panique et d'inquiétude. Ainsi, les crampes abdominales: les causes de la femme - le sujet de l'article d'aujourd'hui.

Crampes abdominales: causes chez les femmes

Que sont les spasmes et comment surviennent-ils?

Spasmes - contractions musculaires involontaires accompagnées de douleur. Lorsque le spasme est observé augmentation du tonus musculaire, afflux de sang à eux. L'excitation des terminaisons nerveuses dans la région du muscle spastique provoque une douleur.

  • toniques, qui se caractérisent par une contraction prolongée des fibres musculaires;
  • cloniques - contractions périodiques alternant avec une période de relaxation.

Que sont les crampes abdominales?

Beaucoup de muscles sont concentrés dans l'abdomen. Ce sont les muscles abdominaux, qui forment les parois de la cavité abdominale, retiennent les organes internes. Le tissu musculaire est tapissé d'intestins - en raison de contractions (péristaltisme), les aliments y sont déplacés. L'utérus chez la femme est également un organe musculaire. Des crampes abdominales peuvent apparaître dans n'importe lequel de ces endroits. Souvent, ils sont provoqués par le processus inflammatoire.

Types de spasmes

Il existe deux principaux types de spasmes chez les femmes.

Tableau 1. Types de spasmes

Crampes physiologiques

Ils surviennent pendant le syndrome prémenstruel ou dans les premiers jours de la menstruation. Ils sont associés à une contraction active de l'utérus, qui tente de se débarrasser de l'endomètre rétracté. Les crampes physiologiques sont généralement accompagnées d'un gonflement et d'une lourdeur dans le bas de l'abdomen.

Pendant la grossesse, les spasmes de faible intensité sont associés à un étirement des muscles et des ligaments avec une augmentation de l'utérus.

Les spasmes pendant la grossesse sont associés à un étirement des muscles et des ligaments avec une augmentation de l'utérus

Chez de nombreuses femmes, les sensations caractéristiques du premier jour de la menstruation se manifestent pendant l'ovulation: la libération d'un ovule mûr par l'ovaire et sa progression dans les trompes de Fallope. La douleur dure de quelques minutes à 12 heures, parfois accompagnée de petits saignements (littéralement quelques gouttes).

Douleur nerveuse causée par une tension excessive des muscles abdominaux et des intestins. Pour les neutraliser, il suffit de prendre un sédatif. Et dans de rares cas, des antispasmodiques sont également requis. Les spasmes nerveux de l'intestin s'accompagnent souvent de flatulences.

Il n’est pas nécessaire de traiter de tels spasmes, il suffit de prendre un médicament antispasmodique - No-Shpu ou un autre médicament recommandé par le gynécologue. Les crampes physiologiques provoquent un léger inconfort, mais ne limitent pas les performances. Si la douleur est trop forte, accompagnée de fièvre, de nausées, de vomissements, de selles bouleversées, une maladie grave ne peut être exclue. Dans ce cas, il est préférable de consulter un médecin dès que possible.

Il est recommandé de ne prendre qu'un agent antispasmodique recommandé par votre médecin.

Spasmes pathologiques

Ils sont accompagnés de symptômes supplémentaires, dont la nature dépend de la cause fondamentale de cette affection. Si les spasmes sont provoqués par des maladies du tractus gastro-intestinal, le plus souvent - les intestins, des troubles de l’indigestion et des selles, des troubles de l’appétit, des nausées ou des vomissements, une intolérance de certains produits sont présents.

Spasmes causés par des maladies du tube digestif, accompagnées d'indigestion

Les maladies gynécologiques sont accompagnées de sécrétions abondantes, souvent des nausées et des vomissements. Les maladies liées aux hormones provoquent souvent des troubles de l'humeur et du comportement.

Les maladies des reins et du système urinaire provoquent des mictions douloureuses fréquentes ou, au contraire, rares, une décoloration de l'urine, la présence d'impuretés supplémentaires.

Pour se débarrasser des spasmes pathologiques, un But-Shpy ne suffit pas. Un traitement complet sera nécessaire, que le médecin vous prescrira après un examen approfondi.

Déterminer la cause la plus précise des spasmes n’est pas chose facile, surtout si une femme a plusieurs maladies chroniques. Par conséquent, les médecins prescrivent un grand nombre d'études de laboratoire et d'instruments pour diagnostiquer le plus précisément possible.

Maladies et affections accompagnées de crampes abdominales

Même avec la même maladie, selon l'état et le degré d'inflammation, les spasmes peuvent être à la fois légers et prononcés. Lors du diagnostic des causes, prendre en compte:

  1. La nature et l'intensité de la douleur.
  2. Leur localisation.
  3. La fréquence des attaques.
  4. La température du corps.
  5. La nature des symptômes associés.

Sur la base de ces données, on peut suspecter la cause la plus probable et attribuer un examen supplémentaire.

Crampes abdominales dans les maladies du tractus gastro-intestinal

La nature spastique de la douleur accompagne fréquemment les maladies gastro-intestinales. Étant donné que l’estomac et les intestins sont formés par le tissu musculaire, les canaux biliaires sont également régulés par les muscles et se manifestent dans presque toutes les maladies. La palpation de l'abdomen révèle une forte tension des muscles de la paroi abdominale antérieure, appelée "abdomen dur".

La gastrite, ou inflammation de l'estomac, s'accompagne souvent de crampes dans la partie supérieure de l'abdomen. La douleur peut être transmise au côté gauche de la poitrine (c’est pourquoi les patients croient à tort qu’ils ont une maladie cardiaque) et au dos. Les contractions spastiques des muscles de l'estomac se produisent sur un estomac vide ou à la suite de trop manger. Avec l'exacerbation de la maladie sur le fond des spasmes souvent des nausées et des vomissements.

Diagnostiquer la gastrite avec une endoscopie

Ulcère gastrique et / ou duodénal. Les douleurs spasmodiques se manifestent à différents moments: tôt - une demi-heure après avoir mangé, tard - après une heure et demie à deux heures. Nuit fréquente et spasmes affamés. En fonction de la localisation de l'ulcère, des douleurs apparaissent dans la partie supérieure ou centrale de l'abdomen, souvent en retour ou de côté.

Pour soulager un spasme ulcéreux, il ne suffit pas de prendre un antispasmodique. Les antiacides, qui réduisent l'acidité du suc gastrique, ainsi que les médicaments utilisés pour traiter cette maladie aideront à combattre cette maladie. Pour ce faire, utilisez de la ranitidine, de l’oméprazole, du Venter et d’autres médicaments à action anti-ulcéreuse.

Les spasmes qui réagissent à différentes parties du corps, aggravés par une respiration profonde ou une toux, peuvent indiquer une perforation de l'ulcère, en particulier s'ils sont accompagnés de sang dans les selles ou de vomissements. Dans ce cas, le patient nécessite des soins médicaux d'urgence et une intervention chirurgicale.

Maladie de l'intestin. Inflammation intestinale (colite) - aiguë ou chronique, dysbiose intestinale, obstruction - toutes s'accompagnent de spasmes. Étant donné la longueur de l'intestin, une douleur peut survenir à n'importe quelle partie de l'abdomen - vers le bas, de côté, près du nombril. Dans le cours aigu de la maladie, la douleur est grave. Avec chronique - moins prononcé, mais peut être permanent. Souvent, cette douleur s'accompagne d'une sensation de lourdeur, d'une vidange incomplète des intestins, même après un acte de défécation, d'une production accrue de gaz.

La maladie intestinale est souvent accompagnée de crampes.

L'appendicite est une inflammation aiguë du caecum, qui s'accompagne souvent d'une suppuration. Les spasmes sont concentrés dans la partie inférieure droite de l'abdomen, avec une pression sur cette zone, la douleur s'étend sur tout l'abdomen et même dans la cuisse. L'appendicite est accompagnée d'une augmentation de la température (en fonction de l'intensité de l'inflammation - de 37,5 à 39-39,5 degrés). Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Parfois, l'inflammation de l'appendice progresse lentement - cette affection s'appelle une appendicite chronique. Il n'y a pas de suppuration, seule une légère inflammation est présente. Les spasmes dans ce cas sont modérés, surviennent après avoir mangé des aliments gras et épicés, de l’alcool et soumis à un stress intense.

Helminthes, ou vers. Les toxines qu'elles libèrent au cours de l'activité vitale n'affectent pas les terminaisons nerveuses, provoquent des contractions spasmodiques de l'intestin. Les crampes ne sont pas fortes, mais elles peuvent gêner la personne tout le temps. La douleur survient lors du déplacement de gros vers. En cas d'accumulation d'un grand nombre d'helminthes (le plus souvent d'ascaris), une obstruction intestinale peut se développer, qui s'accompagne d'une augmentation de la douleur, d'une intoxication et de vomissements.

Inflammation de la rate. Les spasmes de cette maladie sont localisés dans le côté gauche de l'abdomen. Ces douleurs se produisent souvent sur le fond de la mononucléose infectieuse, qui est accompagnée d'une rate agrandie.

Le spasme du canal biliaire se produit pour plusieurs raisons:

  • maladie inflammatoire du foie et de la vésicule biliaire;
  • la présence de vers dans les canaux biliaires;
  • augmentation de la densité et de la stagnation de la bile;
  • la présence de sédiments ou de calculs biliaires.

La douleur se produit dans l'hypochondre droit, sont de nature paroxystique aiguë avec des périodes de calme. Accompagné de vomissements, souvent avec un mélange de bile, de selles bouleversées, de jaunissement de la sclérotique et de la peau.

Intoxication alimentaire / infection aiguë. Elle est causée par des bactéries et des virus qui vivent sur des aliments rassis, soumis à un traitement thermique ou des aliments mal lavés. Vous pouvez attraper une infection alimentaire par les mains sales ou la vaisselle, tout en utilisant de l'eau non bouillie polluée, parfois par une personne malade.

Règles pour la prévention de l'intoxication alimentaire

Les spasmes dans ce cas couvrent tout le tube digestif - l'estomac et l'intestin. En cas d'intoxication légère, ils sont localisés dans une certaine partie de l'intestin. Accompagné par émétique et le besoin de déféquer dans les stades avancés, dans les stades précoces - vomissements et diarrhée elle-même. La température corporelle augmente, le patient présente des signes d'intoxication et de déshydratation.

Apprenez à fournir les premiers secours en cas d’empoisonnement dans un article spécial de notre portail. Signes d'intoxication alimentaire. Comment se rincer l'estomac à l'aide de vomissements artificiels et de sorbants. Prévention de l'intoxication alimentaire.

Les spasmes ne disparaissent que lorsque le corps se débarrasse complètement de la source d'infection et que l'inflammation de la membrane muqueuse commence à s'estomper (après avoir lavé l'estomac et les intestins, après avoir pris des sorbants et suivi d'un traitement antibactérien). Des spasmes d'intoxication surviennent dans la période allant de quelques minutes à 3-4 heures après la consommation d'un produit infecté. Dure de plusieurs heures à 2-3 jours.

Causes gynécologiques des crampes abdominales

La douleur et les crampes situées dans le bas de l'abdomen accompagnent presque toutes les maladies de l'utérus et des appendices. En outre, de telles sensations peuvent survenir dans les premières heures suivant un examen gynécologique, une colposcopie, si le médecin s’est blessé par inadvertance au col.

Le tableau ci-dessous montre les principales causes de douleur spastique dans les maladies gynécologiques.

Tableau 2. Maladies gynécologiques provoquant des douleurs spastiques

Crampes abdominales: causes, diagnostic, traitement

Les crampes abdominales se produisent lorsque les muscles abdominaux ou intestinaux se contractent involontairement. Ces spasmes peuvent varier en intensité et en durée.

Dans la plupart des cas, les spasmes ne nuisent pas à la santé, mais ils peuvent indiquer la présence d'affections sous-jacentes nécessitant une recherche médicale.

En savoir plus sur les crampes d'estomac dans cet article. Nous parlerons des causes des spasmes, de la prévention et des traitements disponibles.

Pourquoi des crampes d'estomac se produisent-elles?

Chacune des conditions suivantes peut provoquer des crampes abdominales.

1. constipation

Les crampes et les crampes sont des symptômes courants de la constipation.

Les crampes abdominales peuvent avoir différentes causes, notamment des gaz, des tensions musculaires, le syndrome du côlon irritable et la constipation.

Les autres symptômes incluent:

  • selles peu fréquentes (généralement moins de trois fois par semaine);
  • petites quantités de selles dures lorsque les intestins sont vidés;
  • des ballonnements;
  • avec les mouvements de l'intestin a exigé un effort.

2. déshydratation

La déshydratation provoque souvent un déséquilibre des électrolytes dans le corps, en particulier du sodium et du potassium. Les muscles ont besoin de ces substances pour fonctionner correctement. On peut donc observer leur manque de crampes abdominales.

Les autres symptômes de déshydratation peuvent inclure:

  • urine foncée;
  • des vertiges;
  • forte soif;
  • mal de tête

3. gaz

Une trop grande quantité de gaz dans l'estomac peut provoquer des crampes, car les muscles de l'intestin se contractent alors pour se débarrasser de ce gaz.

L'excès de gaz peut également entraîner:

  • des ballonnements;
  • se sentir surpeuplé;
  • douleur abdominale.

4. Gastrite et gastro-entérite

La gastrite est une inflammation de l'estomac et la gastro-entérite est caractérisée par une inflammation de l'estomac et des intestins. Ces deux conditions résultent généralement d'infections.

La gastrite et la gastro-entérite peuvent provoquer les symptômes suivants:

  • des ballonnements;
  • des nausées;
  • douleur abdominale;
  • vomissements;
  • diarrhée (uniquement avec gastro-entérite).

5. occlusion intestinale et gastroparésie

Les aliments trop cuits passent dans les intestins du corps en raison de contractions musculaires ressemblant à des vagues, appelées péristaltisme. Une obstruction intestinale survient lorsque le péristaltisme ralentit ou s’arrête sur une partie de l’intestin.

Plusieurs affections peuvent causer une obstruction intestinale, notamment:

  • les infections;
  • des inflammations;
  • manque d'activité physique;
  • opérations;
  • usage de drogue.

Les autres symptômes d’obstruction intestinale incluent:

  • inconfort abdominal;
  • des nausées;
  • vomissements.

L'obstruction, qui affecte l'appareil musculaire de l'estomac, est appelée en médecine gastroparésie. Cette condition peut également causer des crampes abdominales, surtout après avoir mangé.

6. colite infectieuse

La colite est une inflammation du côlon. Il existe plusieurs types de colites. Si l'inflammation est causée par une infection, on parle alors de colite infectieuse.

Outre les crampes abdominales, les symptômes de la colite infectieuse comprennent:

  • la déshydratation;
  • la diarrhée;
  • selles fréquentes.

La colite infectieuse peut être causée par la consommation d'aliments sales ou d'eau contenant des agents pathogènes, tels que E. coli, la salmonelle ou le giardia.

7. maladie inflammatoire de l'intestin

La maladie inflammatoire de l'intestin (MICI) est un terme qui résume plusieurs maladies chroniques caractérisées par une inflammation du tube digestif. Les MICI touchent des millions de personnes à travers le monde.

Les types les plus courants de MICI sont la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Ces deux conditions peuvent provoquer des crampes et d’autres symptômes, notamment:

  • la constipation;
  • la diarrhée;
  • fatigue
  • fièvre
  • le besoin de selles plus fréquentes;
  • perte de poids

8. Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est un trouble du système digestif, dans lequel le tube digestif semble intact, mais provoque des symptômes.

De 10 à 15% des personnes sont atteintes de cette affection, ce qui fait de CPTR le trouble fonctionnel le plus courant du système digestif.

Outre les crampes abdominales, les symptômes du SCI comprennent:

9. Entérite ischémique et colite.

La colite ischémique est une affection dans laquelle un apport sanguin insuffisant provoque une inflammation du côlon. Lorsque ce problème affecte l'intestin grêle, les médecins diagnostiquent l'entérite ischémique.

Les deux maladies provoquent des crampes abdominales et d’autres symptômes, notamment:

10. tension musculaire

Un travail trop intense ou trop fréquent des muscles abdominaux entraîne souvent des spasmes au niveau de l'abdomen. Les personnes qui pressent régulièrement la presse et font des squats courent un risque élevé de tels spasmes.

Les autres symptômes de fatigue musculaire comprennent:

  • douleur qui augmente avec le mouvement;
  • sensibilité musculaire.

Crampes abdominales pendant la grossesse

Les femmes enceintes peuvent avoir des contractions de Braxton-Hicks provoquant des crampes abdominales.

Les changements qui surviennent dans le corps pendant la grossesse peuvent provoquer des crampes abdominales. Dans la plupart des cas, ils ne représentent pas un problème grave. Cependant, les femmes qui souffrent de crampes régulières ou douloureuses devraient en parler à leur médecin.

Les affections suivantes peuvent provoquer des crampes pendant la grossesse.

Braxton-Hicks Combats

Les contractions de Braxton-Hicks sont également appelées contractions simulées. De telles réductions perturbent généralement les femmes au troisième trimestre de la grossesse, bien qu'elles commencent parfois au deuxième.

Les contractions de Braxton-Hicks sont caractérisées par une compression et une tension des muscles de l'utérus pendant une période de 30 secondes à 2 minutes avant la relaxation. Ces abréviations peuvent être:

  • peu fréquent;
  • variable en intensité;
  • plus inconfortable que douloureux.

Les contractions qui ont tendance à s'atténuer avec le temps, plutôt que de s'aggraver, sont probablement des contractions de Braxton-Hicks, en particulier si elles se produisent plus tôt que la naissance prévue.

Beaucoup de femmes enceintes ont des gaz en raison de la teneur accrue en hormone progestérone dans le corps.

Si la progestérone est essentielle à une grossesse en bonne santé, elle peut également entraîner un relâchement des muscles de l'intestin, ce qui ralentit la digestion et conduit à la formation de gaz.

Tension musculaire

Les muscles abdominaux et l'utérus s'étirent tout au long de la grossesse et s'adaptent à la croissance de l'enfant. Lorsque les muscles s'étirent, ils peuvent provoquer des crampes ou des accès de douleur.

Un certain niveau de douleur et de spasmes musculaires est acceptable pendant la grossesse, mais les douleurs graves, accompagnées de saignements et de fièvre, doivent être immédiatement évaluées par un médecin.

Mouvements d'enfants

Lorsque la mère donne un coup de pied au bébé ou le bouge, cela peut également donner lieu à une sensation de spasme, en particulier au deuxième trimestre. Au troisième trimestre, ces attaques sont généralement plus fortes et plus prononcées et sont donc plus difficiles à confondre avec les spasmes.

Diagnostic des crampes abdominales

Le médecin peut diagnostiquer les causes des crampes abdominales en fonction de:

  • examen physique;
  • antécédents médicaux;
  • test sanguin;
  • techniques d'examen visuel telles que l'échographie ou la tomodensitométrie.

Au début de la conversation, le médecin demandera au patient quels symptômes il observe et si ces symptômes ont des déclencheurs, c'est-à-dire des facteurs provoquants.

Le médecin peut également demander au patient de tenir un journal dans lequel enregistrer les informations suivantes:

  • quand les crampes se produisent;
  • nourriture consommée au temps des spasmes;
  • activité physique pendant les jours de crampes.

Quand avec des crampes abdominales besoin de voir un médecin?

Dans de nombreux cas, les crampes abdominales disparaissent spontanément et ne deviennent pas une source de problèmes graves. Cependant, des crampes sévères et fréquentes peuvent indiquer des affections plus graves. Elles doivent donc être évaluées par un médecin.

Une personne doit se rendre à l'hôpital si elle présente les symptômes suivants:

  • du sang dans les selles;
  • douleur à la poitrine;
  • difficulté à respirer;
  • problèmes émotionnels associés aux crampes;
  • fièvre
  • douleur intense;
  • vomissements;
  • peau à teinte jaune;
  • perte de poids.

Comment traiter les crampes abdominales?

Le traitement des crampes abdominales dépend de leur cause.

Traitement des spasmes à la maison

Un équilibre hydrique sain et une utilisation modérée de boissons pour sportifs peuvent être recommandés pour éliminer les crampes d'estomac.

Beaucoup de gens parviennent à soulager les crampes avec des remèdes maison. Les femmes enceintes devraient consulter un médecin avant d’utiliser certaines des stratégies ci-dessous.

  • Reste Les personnes souffrant de spasmes dus à un effort excessif des muscles peuvent améliorer leur état grâce à un repos prolongé, au cours duquel les groupes musculaires de la cavité abdominale ne fonctionnent pas.
  • Chaleureusement L'application de bouteilles d'eau chaude ou d'eau tiède sur l'estomac détend parfois les muscles et soulage les spasmes.
  • Équilibre de l'eau L'utilisation de quantités suffisantes d'eau aidera à éviter la déshydratation, qui peut à la fois causer des crampes abdominales et renforcer celles déjà existantes. Des boissons sportives spéciales qui reconstituent les électrolytes dans le corps peuvent également être utiles. Cependant, ils doivent être consommés avec modération en raison de leur teneur élevée en sucre.
  • Massages Un massage doux des muscles abdominaux peut améliorer la circulation sanguine, réduire les crampes et les crampes.
  • Bains au sel d'Epsom. Les bains chauds au sel d'Epsom sont un remède à la maison populaire pour traiter de nombreuses crampes et crampes. L'eau chauffée détend les muscles et le sel d'Epsom est riche en magnésium, ce qui aide à soulager les crampes musculaires.

Crampes abdominales

Le marché pharmaceutique moderne propose une large gamme de médicaments, vendus ou non sur ordonnance, qui peuvent être utilisés en fonction de la maladie sous-jacente à l'origine des crampes abdominales.

Les types de médicaments pouvant être recommandés par un médecin sont les suivants.

  • Aminosalicylates et corticostéroïdes. Ces médicaments sont utilisés dans le traitement de la maladie inflammatoire de l'intestin.
  • Antiacides ou inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Ces médicaments réduisent le niveau d'acidité dans l'estomac, ce qui peut provoquer des crampes causées par une gastrite.
  • Antibiotiques. Ces fonds sont libérés pour éliminer les infections bactériennes responsables de la gastrite et de la gastro-entérite.
  • Antispasmodique. Les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable peuvent être soulagées par la prise de médicaments de ce groupe.
  • Analgésiques L'ibuprofène (Advil, Motrin) ou le paracétamol (Panadol) aidera à réduire la douleur.

Prévenir les crampes abdominales

Les facteurs suivants peuvent prévenir les crampes abdominales.

  • Équilibre de l'eau Comme la déshydratation entraîne des crampes abdominales, les gens devraient boire beaucoup d'eau chaque jour. Les grandes quantités de liquides doivent être bues par temps chaud et pendant une activité physique active.
  • Charge modérée. Il n’est pas nécessaire de surcharger les muscles car cela peut entraîner des spasmes. Une personne qui pratique un sport devrait donner à son corps suffisamment de temps pour se reposer et, pendant l’exercice, surveiller l’équilibre en eau.
  • Bonne nutrition. Pas besoin de manger ces aliments qui peuvent causer des troubles du système digestif, conduisant à des crampes d'estomac ou d'autres symptômes. Tout d'abord, nous parlons d'aliments épicés et gras, ainsi que d'alcool. Si nécessaire, vous pouvez faire un régime et d’autres changements. Les personnes atteintes de gastrite, du syndrome du côlon irritable et de la maladie inflammatoire de l'intestin peuvent constater que de tels changements les aident à soulager leurs symptômes. Par exemple, en limitant l’apport en fibres, le gaz peut être réduit. La meilleure option serait de parler à un médecin qui peut dire quels produits manger et quels sont ceux à éviter.
  • Traitement des principales maladies. Les crampes abdominales causées par des maladies telles que le SII et les MII peuvent disparaître ou s'atténuer dès que ces conditions peuvent être maîtrisées avec des médicaments, des modifications du mode de vie ou une combinaison de ces deux méthodes.

Perspectives pour le traitement des crampes abdominales

Les perspectives de traitement des crampes abdominales dépendent en grande partie de la cause sous-jacente. Les spasmes disparaissent souvent avec ou sans traitement minimal. Cependant, ils peuvent parfois nécessiter plus de soins médicaux.

Pour augmenter les chances de succès du traitement, une personne doit consulter rapidement un médecin si les spasmes se reproduisent, s’aggravent ou s’accompagnent de symptômes tels que des selles sanglantes, de la fièvre ou des vomissements.