Principal / La dysenterie

Une douleur aiguë dans le côté droit: facteurs provocateurs

La dysenterie

Une douleur aiguë au côté droit indique qu'il existe des problèmes dans le corps. Selon l’organe touché, le patient peut ressentir une gêne dans l’hypochondre, du dos, ou une douleur aiguë dans le côté droit du bas de l’abdomen. Mais dans tous les cas, la nature de la douleur et sa localisation fournissent de nombreuses informations sur la maladie qui les a provoquées.

En cas de douleur du côté droit, la première chose à faire est d'identifier les raisons qui ont provoqué son apparition, car les tactiques de traitement ultérieures en dépendent.

L'inconfort peut être causé par des maladies des organes situés non seulement dans cette zone, mais également en dehors de la cavité abdominale. Vous ne devez donc pas essayer de poser vous-même un diagnostic et encore plus de prendre des médicaments sans ordonnance.

C'est important! En cas de douleur aiguë au côté droit, vous devez appeler une ambulance ou aller vous-même à l'hôpital. Le médecin doit expliquer non seulement la nature de la douleur (spasticité, tiraillement, éclatement), le moment de son apparition, mais également ce qui aurait pu provoquer l'attaque. Cela peut être, par exemple, un effort physique excessif, une blessure à cette zone, un abus d’alcool, l’utilisation d’aliments et de plats inhabituels. Tout cela permet au spécialiste de poser un diagnostic préliminaire et de nommer un examen supplémentaire.

Pathologies pouvant causer des douleurs au côté droit

Les causes de la douleur du côté droit peuvent être différentes, mais elles sont généralement observées dans les pathologies du foie, des voies biliaires et de la vésicule biliaire. Plus rarement, ils surviennent chez des patients souffrant d'organes duodénaux et intestinaux et d'organes des systèmes urinaire et reproducteur.

C'est important! Des douleurs coupantes sévères du côté droit peuvent être observées dans des conditions nécessitant une intervention chirurgicale d'urgence, notamment une appendicite aiguë ou une rupture de l'oviducte au cours d'une grossesse extra-utérine.

Douleur dans l'hypochondre droit

L'apparition d'une douleur dans l'hypochondre droit indique le plus souvent des pathologies du foie, du duodénum, ​​des organes du système biliaire.

Des douleurs sévères peuvent être observées dans les cas de cholécystite aiguë et chronique, de cholélithiase et de ses complications, telles que:

  • colique biliaire;
  • inflammation aiguë du pancréas;
  • gonflement de la principale papille duodénale;
  • dyskinésie biliaire.

Lorsque l'une de ces pathologies peut être observée, douleur dans l'hypochondre droit.

En outre, le symptôme dans le développement de la cholécystite aiguë est observé:

  • forte fièvre;
  • goût amer dans la bouche;
  • nausées et vomissements, après lesquels le bien-être du patient ne s'améliore pas.

Dans la cholécystite chronique en rémission, aucun symptôme n'est observé. Lorsque la maladie passe dans la phase aiguë, il existe des douleurs localisées dans l'hypochondre droit, elles sont d'abord observées de temps en temps, puis constamment et peuvent augmenter avec la toux, la respiration profonde.

Avec la cholélithiase, une douleur du côté droit est rarement observée et une personne peut même ne pas être au courant du développement d'une pathologie et le plus souvent, elle est détectée par hasard à l'échographie.

Mais si la pierre bloque la sortie de la vésicule biliaire, il y a des attaques de coupures et des douleurs de poignard dans l'hypochondre droit. Ils irradient souvent vers la région lombaire, sous l'omoplate droite, dans le membre supérieur, dans le cœur. Les douleurs sont très vives, avec leur apparence une personne ne trouve pas de place pour elle-même, car elles ne s’apaisent pas pendant une minute, à part elles ont des nausées avec des vomissements.

La tumeur de la papille duodénale majeure apparaît également, c’est dans cette zone que les voies biliaires sortent par la lumière du duodénum. La tumeur elle-même ne provoque pas de douleur, mais lorsqu'elle apparaît, une angiocholite se développe. C'est au cours de l'inflammation des voies biliaires que la douleur survient dans l'hypochondre droit; à part eux, la température du patient augmente, des signes de jaunisse apparaissent.

Si le patient présente un dysfonctionnement des voies biliaires, la nature de la douleur peut être différente:

  • dans le cas d'un dysfonctionnement de type hyperkinétique, la douleur dans la région du foie a un caractère aigu, aigu, paroxystique;
  • dans le type hypokinétique, il est terne et douloureux, on l'observe constamment, chez certains patients, il peut être complètement absent.

En outre, la dyskinésie peut survenir sous forme de colique biliaire, les douleurs dans ce cas sont fortes, apparaissent de manière inattendue, accompagnées d'un trouble du rythme cardiaque, d'un sentiment de peur.

C'est important! Avec le développement de la pancréatite aiguë, la douleur entourant la maladie est généralement localisée dans le haut de l'abdomen. En règle générale, il résulte de l'abus d'alcool fort, d'aliments gras, épicés et frits. Si la maladie n'est pas traitée, elle peut rapidement se terminer par la mort du patient.

Douleur abdominale droite

Appendicite aiguë

Une douleur brûlante soudaine du côté droit est le plus souvent observée avec une appendicite aiguë. Il se développe rapidement et la plupart des patients développent d'autres signes de pathologie:

Lorsque ces signes apparaissent, vous devez immédiatement appeler une ambulance, car une intervention d'urgence est généralement requise.

Grossesse extra-utérine

Chez les femmes en âge de procréer, l'apparition de fortes douleurs dans le bas de l'abdomen droit peut indiquer une interruption de la grossesse extra-utérine au cours de laquelle l'embryon ne se développe pas dans l'utérus mais dans l'oviducte droit. Quand une pipe se casse, la nature de la douleur est semblable à celle d'une appendicite aiguë.

Lorsqu'une grossesse anormale est interrompue par le type d'avortement par sonde, dans lequel le fœtus est jeté dans la cavité abdominale, la douleur est dans la plupart des cas des crampes.

C'est important! Contrairement à d’autres pathologies douloureuses lorsqu’une grossesse extra-utérine est interrompue, elle est administrée au périnée et à l’anus. Une telle anomalie peut entraîner la mort du patient et nécessite une intervention chirurgicale urgente.

Torsion de la tumeur ovarienne

La cause de la douleur du côté droit dans la région iliaque chez les femmes de différents groupes d’âge peut être une torsion des jambes du kyste ovarien.

Dans ce cas, la douleur apparaît de manière inattendue et peut être d'une force telle que le patient peut s'évanouir. Ils sont amplifiés par des mouvements, même mineurs. En outre, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • la diarrhée;
  • miction altérée;
  • écoulement de sang du vagin;
  • basse température

Avec une telle pathologie, une hospitalisation d'urgence et une intervention chirurgicale sont indiquées.

Rupture de l'ovaire

Une autre cause de douleur dans le bas-ventre peut être l'apoplexie ou la rupture ovarienne. Selon les statistiques, cette pathologie se développe habituellement du côté droit et ressemble au tableau clinique de l'avortement des trompes.

Lorsque l'ovaire est rompu, des saignements se produisent. Il peut être très fort et provoquer une anémie. La méthode de traitement est déterminée par l'intensité du saignement. S'il est insignifiant, il ne peut être traité que par la prise de médicaments et, lorsqu'il est abondant, une opération peut être prescrite.

Colique rénale

Si le patient a une lithiase urinaire, il peut alors développer une colique rénale. Une pierre tombée dans la lumière de l'uretère droit provoque l'apparition de douleurs aiguës à droite, irradiant dans l'abdomen. Dans la plupart des cas, leur caractère est identique à celui de l'appendicite aiguë. C'est pourquoi même un médecin expérimenté peut avoir des difficultés pour diagnostiquer différemment les deux pathologies. Mais il existe un certain nombre de symptômes permettant d'établir un diagnostic préliminaire.

Si le patient souffre de colique rénale, la douleur irradie à l'aine et au bas du dos. Le patient devient agité, il est incapable de trouver une telle position dans laquelle la douleur était moins forte. En outre, la plupart des patients ont une miction altérée et une hématurie.

Si une personne soupçonne une colique rénale, elle doit immédiatement consulter un médecin, car si le diagnostic est confirmé, une hospitalisation urgente est requise.

En fonction des résultats de l'examen, le médecin choisit un schéma thérapeutique, il est généralement possible de se passer de chirurgie.

Le zona

L'agent causal du zona est le virus de l'herpès. Les symptômes de la pathologie ressemblent à ceux de la pancréatite aiguë. Au début de l'infection, des douleurs aiguës et constantes apparaissent à droite. Il peut y avoir des nausées et même des vomissements, caractéristiques de l’inflammation du pancréas. L’apparition de ces signes peut être déroutante, même pour des spécialistes compétents. C’est pourquoi ils commencent tout d’abord à traiter le patient comme pour une pancréatite aiguë. Mais au bout de quelques jours, une éruption cutanée apparaît sur l’estomac et il est facile de poser le bon diagnostic.

Quel médecin traite la douleur du côté droit

Avec l'apparition de douleurs aiguës sur le côté droit, vous ne devez pas vous auto-traiter, car elles peuvent être le symptôme d'une maladie dangereuse nécessitant une intervention chirurgicale d'urgence.

Si vous avez mal au côté droit, vous devez appeler une brigade d’ambulances. Elle conduira le patient au service de chirurgie. Ici le patient est examiné. Des ultrasons et des rayons X des organes de la cavité abdominale et un certain nombre d'autres tests selon les indications peuvent être prescrits.

Selon la cause de leur douleur, ils peuvent être traités par un chirurgien, un gastro-entérologue, un urologue, un andrologue et un gynécologue.

Fortement poignardé dans le côté droit

La société "ELSTAT" est l’un des principaux fabricants et développeurs russes d’appareils d’épuration des gaz pour les systèmes industriels de ventilation par aspiration et d’épuration de l’air.
Fondée - 1991, Moscou.
Les équipements fabriqués par notre société sont exploités avec succès par plus de 5 000 entreprises en Russie et dans les pays de la CEI, notamment:

    • OAO "Usine automobile d'Oulianovsk";
    • OJSC "Ural Automobile Plant";
    • SE "Centrale nucléaire de Smolensk";
    • JSC "Usine de Dmitrovgrad Avtoagregatny";
    • OJSC "Rot-Front";
    • OAO "Usines d'Izhora";
    • GKNPTs eux. Khrunichev.

Les équipements fabriqués par ELSTAT sont protégés par des brevets, certifiés et de qualité non inférieure à celle de leurs homologues étrangers.
Tous les équipements fournis ont une période de garantie de 1 an.

Une douleur aiguë dans le côté droit - provoque

La douleur est l'un des symptômes les plus désagréables, ce qui signifie qu'il existe des troubles dans le corps. Il est peu probable qu'une personne ne remarque pas un tel symptôme, en particulier si la douleur est très intense et survient soudainement dans le souci du bien-être complet. Les douleurs abdominales ne sont pas rares car il existe un grand nombre d'organes différents, de plexus nerveux et de vaisseaux sanguins.

Si vous ressentez une douleur du côté droit, vous devez en identifier les causes, car cela dépend des mesures à prendre pour remédier à la situation. Habituellement, l'apparition de douleur dans le côté droit indique la pathologie des organes situés dans cette zone. Mais il arrive souvent que la douleur du côté droit soit le symptôme d'une maladie d'organes situés dans une autre partie de la cavité abdominale. Dans cette situation, sans l'aide d'un spécialiste ne peut pas faire.

Généralement, l'apparition soudaine de la douleur vous incite à consulter un médecin. Parfois, le syndrome douloureux est si intense que le patient doit faire appel à une brigade d'ambulances. S'adressant à un médecin, il est non seulement nécessaire de nommer la localisation de la douleur, mais également de déterminer sa nature (crampes, traction, éclatement) et de se souvenir des événements qui ont précédé son apparition. Cela aidera le médecin à établir un diagnostic préliminaire et à orienter le patient vers les procédures de diagnostic nécessaires.

Les causes de la douleur aiguë du côté droit peuvent être diverses, mais le plus souvent, ce symptôme est associé à la pathologie du foie, de la vésicule biliaire et de ses canaux. Rarement, les patients souffrant de maladies duodénales et génito-urinaires sont traités avec une telle plainte.

Parfois, dans des conditions aiguës telles qu'une appendicite aiguë ou une rupture de la trompe de Fallope au cours d'une grossesse extra-utérine, une douleur intense peut être localisée du côté droit ou combinée à une douleur dans d'autres zones.

Douleur dans l'hypochondre droit

C'est dans cette zone que la douleur survient lors de maladies du foie, du système biliaire et du duodénum. Des douleurs persistantes apparaissant périodiquement dans cette zone peuvent indiquer la présence de maladies chroniques de ces organes. Mais une forte augmentation ou une douleur soudaine peut être un symptôme de la colique biliaire. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette pathologie: blocage avec une pierre ou une tumeur dans la bouche du canal biliaire, ou spasme des voies biliaires, entraînant la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire et une forte surextension des parois. Cette condition nécessite des soins médicaux immédiats et, dans certains cas, une intervention chirurgicale d'urgence est nécessaire.

Des affections aiguës associées à des maladies du foie et du système biliaire, pouvant provoquer une douleur aiguë dans l’hypochondre droit, surviennent rarement sans raison apparente dans l’ensemble du patient en bonne santé. Le plus souvent, les patients peuvent pendant longtemps se soucier de douleurs périodiques du côté droit sous les côtes, de la sévérité associée à l’alimentation ou à l’alcool. Par conséquent, lorsque de tels «petits» symptômes apparaissent, il est préférable de consulter un médecin, cela aidera à éviter l'exacerbation des maladies.

Douleur abdominale basse du côté droit

Appendicite aiguë

L'apparition soudaine de douleur dans la région iléale droite peut indiquer des maladies des organes situés dans cette zone (iléon, appendice, partie ascendante du côlon). Le plus souvent, une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen droit survient lors d'une appendicite aiguë. L'intensité de la douleur augmente rapidement et d'autres symptômes, tels que nausées, vomissements, fièvre, diarrhée, sont souvent associés. Lorsque les symptômes décrits ci-dessus, il est nécessaire de consulter un médecin, car dans la plupart des cas, les patients nécessitent une intervention chirurgicale urgente.

Grossesse extra-utérine

Chez les femmes en âge de procréer, l'apparition d'une douleur vive au bas de l'abdomen sur le côté droit peut indiquer une violation de la grossesse extra-utérine (tubaire), dans laquelle l'ovule fécondé s'est coincé non dans la cavité utérine, mais dans la trompe de Fallope droite. Il existe deux options pour l'interruption spontanée de la grossesse tubaire: la rupture du tube et l'avortement dit, dans lequel l'œuf fœtal va dans la cavité abdominale. Dans le premier cas, le syndrome douloureux est difficile à distinguer de celui de l'appendicite aiguë, et dans le second cas, la douleur est généralement crampes.

Un symptôme distinctif de la douleur en cas d'interruption de la grossesse tubaire est le rayonnement de douleur dans le rectum et le périnée. Cette pathologie menace la vie d'une femme et nécessite un traitement chirurgical urgent.

Jambes de torsion kystes ovariens

Chez les femmes de tout âge, des douleurs dans la région iliaque droite peuvent survenir lorsque les jambes d’un kyste de l’ovaire droit sont tordues. Dans ce cas, la douleur apparaît soudainement et son intensité est si grande qu'une femme peut perdre connaissance. La douleur augmente avec le moindre mouvement, peut-être une légère augmentation de la température corporelle, des troubles des selles et de la miction, il y a souvent des écoulements sanglants au niveau des voies génitales. Avec cette pathologie, une opération urgente est également requise.

Apoplexie de l'ovaire

L'apoplexie (rupture, crise cardiaque) de l'ovaire est une autre maladie gynécologique pouvant entraîner une douleur vive au bas de l'abdomen droit. Selon les statistiques, cette pathologie se produit dans la plupart des cas du côté droit et, selon le tableau clinique, ressemble à une violation de la grossesse extra-utérine. En cas d'apoplexie ovarienne, il se produit des saignements qui peuvent être assez abondants et conduire rapidement au développement de l'anémie. La tactique médicale est déterminée par l'intensité du saignement. Avec une faible perte de sang, un traitement assez conservateur et une anémie sévère, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Colique rénale

La colique rénale peut survenir lorsqu'un patient présente une lithiase urinaire. Quand une pierre frappe la bouche de l'uretère droit, il se produit une forte douleur vive qui irradie dans la région iliaque droite. La nature du syndrome douloureux rappelle très souvent celle de l'appendicite aiguë, de sorte que même les médecins les plus expérimentés peuvent rencontrer des difficultés pour diagnostiquer différemment ces maladies.

Cependant, certains signes aident le médecin à établir un diagnostic préliminaire. Avec des coliques néphrétiques, la douleur se fait sentir dans le bas du dos et dans l'aine, le patient est très agité, il ne peut pas trouver une position dans laquelle l'intensité du syndrome douloureux diminuerait. De plus, les patients souffrent souvent de troubles urinaires et d’apparition d’impuretés sanguines dans les urines. Si vous soupçonnez le développement d'une colique rénale, vous devez immédiatement consulter un médecin, car lorsque vous confirmez le diagnostic, le patient doit être hospitalisé. En fonction des résultats de l'examen, le médecin choisit la tactique de traitement; dans la plupart des cas, il est possible de gérer avec un traitement conservateur.

Avec l'apparition soudaine d'une douleur aiguë au côté droit, vous ne devez pas vous lancer dans un autodiagnostic ou un traitement personnel, car l'apparition de ce symptôme peut indiquer la survenue de pathologies graves nécessitant des soins médicaux d'urgence.

Quel médecin contacter

Avec l'apparition d'une douleur aiguë dans l'hypochondre droit, vous devez appeler une ambulance, qui conduit le patient à l'hôpital chirurgical. Il y aura une enquête, y compris une échographie, une radiographie des organes abdominaux et autres (si indiqué). En fonction de la cause de la douleur, le chirurgien, le gastro-entérologue, le gynécologue et l'urologue peuvent traiter le traitement.

À propos des douleurs dans l'hypochondre droit dans le programme «Vivre en bonne santé!»:

Pourquoi des piqûres dans le côté droit, quelles maladies provoquent la douleur

La douleur et les picotements dans le côté droit sont l’une des plaintes les plus courantes que les thérapeutes et les gastro-entérologues entendent. Parfois, la cause peut ne pas être grave et parfois, une hospitalisation immédiate est requise de toute urgence.

Pourquoi fait mal au côté droit

La douleur peut être très forte

Les coutures sur le côté droit peuvent être causées par diverses raisons. Le plus souvent, il s'agit d'un problème de foie, de reins, de vésicule biliaire.

Du fait que la maladie se développe progressivement et que les symptômes se manifestent également, c'est-à-dire qu'au tout début du développement de la maladie, une personne peut se plaindre de fourmillements dans le côté droit.

Et cela ne cause pas toujours de gêne, il faut simplement y prêter attention. Parmi les principales raisons pour lesquelles une personne peut avoir des fourmillements dans le côté droit, on peut citer:

  • Pyélonéphrite, au cours de laquelle il peut être comme un côté douloureux, ou il peut tout simplement picoter. Ce symptôme est également associé à des douleurs dans le dos, principalement des douleurs et des tiraillements.
  • Urolithiase, au cours de laquelle la douleur accompagne non seulement des picotements, mais aussi d'autres symptômes désagréables
  • Coliques biliaires au cours desquelles la douleur peut apparaître immédiatement ou ne pas apparaître de picotement dans le côté droit, plus près des côtes
  • Cholécystite.
  • Appendicite. Bien que l'appendicite se manifeste le plus souvent par une douleur, certains patients ont noté que tout avait commencé par une légère sensation de picotement.

En outre, une sensation de picotement dans le côté droit peut apparaître pendant la course. On peut souvent noter que les personnes qui commencent tout juste à faire du sport sont les plus exposées à l’apparition d’un tel symptôme en raison d’une mauvaise condition physique et de l’adaptation du corps à des efforts physiques plus importants. Des picotements apparaissent particulièrement lorsqu'une personne respire mal.

Cela aggrave encore le processus d’apparition de la douleur, forçant ainsi même l’athlète débutant à s’arrêter. Mais non seulement les amoureux et les débutants peuvent ressentir des picotements du côté droit en courant. Athlètes expérimentés après des blessures, lorsque le corps est détendu, ces picotements se produisent parce que le tonus musculaire est faible et que vous devez revenir à la forme physique.

Pyélonéphrite et picotements dans le côté droit

Parfois, la douleur survient après l'entraînement en force.

La pyélonéphrite est un processus inflammatoire des reins pouvant entraîner une perturbation de l'organe. Les principales causes de pyélonéphrite comprennent:

  1. La pénétration de bactéries pathogènes dans le corps, qui se propagent très rapidement dans le sang et peuvent pénétrer absolument dans n'importe quel organe
  2. Les premières expériences sexuelles, au cours desquelles toutes les mesures de sécurité ne sont pas toujours suivies, constituent également une sorte de stress pour le corps de la femme.
  3. Urolithiase, au cours de laquelle, en raison de la formation de calculs dans l'organe, un apport sanguin normal et une stagnation peuvent cesser
  4. Une immunité faible, raison pour laquelle le corps humain ne peut tout simplement pas résister aux bactéries et aux microbes qui y pénètrent.
  5. Prostatite
  6. Le diabète. Dans le diabète sucré, le sang de la personne s'épaissit, en particulier lorsque le taux de sucre dans le sang augmente, ce qui peut conduire à l'apparition de complications et à l'apparition de processus pathologiques dans d'autres organes.

Des picotements dans le côté droit ne sont pas le seul symptôme de la pyélonéphrite. En outre, il apparaît principalement au tout début, lorsque des bactéries et des microbes viennent d'entrer dans les reins et ont commencé leurs actions destructrices. Ce picotement peut durer un jour ou deux, au maximum trois, après quoi il existe d’autres symptômes (principaux) de la maladie, notamment:

  • Une forte augmentation de la température corporelle, et parfois elle peut atteindre 39 degrés
  • Forte baisse de température. Ainsi, une personne au matin peut avoir une température tout à fait normale, 36 degrés, et après deux heures, passer à 39-40 degrés, puis revenir. Ces gouttes sont accompagnées d'une mauvaise santé
  • Mal de tête résultant d'une douleur au côté
  • Des nausées et parfois même des vomissements dus au processus inflammatoire naissant. Parfois, les vomissements et les nausées apparaissent comme une réponse de l'organisme à la douleur, car chaque personne a un seuil de douleur différent, une personne peut tolérer la douleur et une personne devient malade.

Si les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Ou plutôt, il ne faut même pas tolérer une sensation de picotement dans le côté droit, car cette sensation n'apparaît tout simplement pas.

Urolithiase

Diverses maladies peuvent causer de la douleur

L'urolithiase est plus fréquente chez les personnes de plus de 40 ans. Mais chaque année, la maladie rajeunit. Et la raison réside dans le mauvais mode de vie et de la nutrition.

L'un des symptômes de la lithiase urinaire est un picotement du côté droit. De plus, comme dans le cas de la pyélonéphrite, de tels picotements peuvent indiquer le début de la maladie, c'est-à-dire lorsque les calculs n'ont pas encore atteint une taille importante et qu'ils interfèrent simplement.

Les raisons du développement de la lithiase urinaire chez les humains sont à la mode comprennent:

  • Teneur excessive ou, au contraire, insuffisante dans l'urine de certaines substances telles que le calcium, la cystine, l'acide urique
  • Infections chroniques dans le système génito-urinaire
  • L'hérédité. L'hérédité joue un rôle très important. Si des membres de la famille avaient des calculs vésicaux, la probabilité de leur apparition chez les parents proches (en particulier chez les enfants) augmente.
  • Mode de vie sédentaire, à cause duquel le métabolisme est bien pire et plus lent
  • Maladie rénale, raison pour laquelle l'élimination des substances nocives du corps par l'urine n'est pas nécessaire au fonctionnement normal de tous les organes
  • Malnutrition

Une autre cause majeure de l'apparition de calculs dans la vessie est une mauvaise situation environnementale, qui affaiblit visiblement le système immunitaire, et le corps lui-même ne peut plus résister aux bactéries et microbes nuisibles qui le pénètrent.

Séparément besoin de dire sur les symptômes. Nous avons déjà dit plus haut que si la colite est du côté droit, cela signifie que la vessie peut contenir des calculs et que la maladie en est au tout début du développement, lorsque vous pouvez essayer de vous en débarrasser rapidement.

Les autres symptômes de la lithiase urinaire comprennent:

  • Sensations douloureuses du côté droit qui, au tout début, peuvent ne pas être fortes et qui, après un certain temps, deviennent intolérables
  • La présence de sang dans l'urine, ce qui suggère que la pierre blesse la muqueuse et les tissus
  • Nausées et vomissements qui apparaissent en réponse à une douleur intense
  • Douleur lorsque vous urinez, ce qui devrait alerter toute personne, car ce n’est pas la norme.

L'urolithiase est plus fréquente chez les personnes âgées en raison du ralentissement de tous les processus et du métabolisme, et l'élimination des substances nocives n'est plus le cas.

Colique biliaire

des problèmes avec les organes digestifs provoquent des douleurs dans le côté droit

La colique biliaire (ou, comme on l'appelle parfois, colique hépatique) apparaît soit soudainement, soit au contraire tourmente constamment une personne.

Certains patients remarquent qu’ils ressentent au début un léger picotement du côté droit, auquel on ne prête pas attention.

Mais progressivement, les coups de couteau commencent plus forts et tout mène à une attaque violente et difficile à arrêter.

Le plus souvent, la colique biliaire commence si le canal biliaire est bloqué et si la bile stagne. Dans ce cas, la douleur peut apparaître brusquement et rien ne laisse présager un tel développement des événements.

En règle générale, des picotements, puis des douleurs apparaissent soit après avoir trop mangé, soit lorsque le corps ne supporte pas la charge qui leur est imposée, soit après un effort physique. L'exercice peut provoquer des coliques, surtout lorsqu'il y a des pierres dans le corps. C'est ce qui les poussera à bouger.

Dans la plupart des cas, les coliques biliaires disparaissent après 6-8 heures. Mais avant cela, la personne souffre simplement et aucun analgésique (sauf les très forts) ne peut l’aider.

Cholécystite

Cette maladie se caractérise par une inflammation de la paroi de la vésicule biliaire. Selon le stade de la maladie, dépend du symptôme de la manifestation, à savoir:

  • Fourmillements dans le côté droit, apparaissant au stade initial du développement du processus inflammatoire, quand une petite zone est encore atteinte
  • Crampes qui se produisent à la suite de l'ingestion d'aliments gras ou épicés qui détruisent davantage la muqueuse
  • Nausées et vomissements
  • Augmentation de la température corporelle, ce qui indique que le corps a un foyer inflammatoire

Lorsque les tout premiers symptômes de cholécystite apparaissent (en commençant par la piqûre à droite), vous devez contacter un spécialiste qui procédera à un examen et, si nécessaire, vous prescrira un traitement.

Picotements pendant la course

Si, en courant, une personne a l'impression d'avoir commencé à piquer du côté droit, c'est que la raison en est la capsule du foie. Pendant la course, le sang commence à se répartir dans tout le corps, en particulier si il est nécessaire pour ceux qui travaillent intensément.

Dans un état calme, quand une personne ment ou tout simplement s'en va, le sang circule moins intensément. À ce moment, quand une personne commence à courir brusquement, le sang coule rapidement vers tous les organes. Mais comme le processus prend environ deux minutes, le foie et la rate sont d'abord versés avec du sang.

À la suite d'un volume important de sang pénétrant dans le foie, celui-ci augmente et appuie sur sa capsule. Et, comme vous le savez, la capsule contient tous les récepteurs de la douleur. C'est-à-dire que la douleur vient de la capsule. Pour éviter une telle sensation, il est nécessaire de se réchauffer avant de courir, période pendant laquelle le sang alimentera progressivement tous les organes (il n'y aura pas de saut brutal).

Mais si tout de même pendant l'effort physique a poignardé le côté droit, alors vous devez réduire rapidement le rythme, mais dans aucun cas ne vous arrêtez pas, car cela ne fera qu'empirer. Certains sont aidés par des respirations profondes et des expirations qui peuvent aider à normaliser la circulation sanguine.

Dans tous les cas, si vous êtes piqué du côté droit et que cette sensation ne dure pas longtemps, vous devez consulter un médecin pour déterminer la cause de la gêne.

Pourquoi poignarder dans le côté droit, racontez la vidéo:

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Pourquoi des piqûres dans le côté droit sous les côtes: causes et symptômes

Sûrement, chaque personne au moins une fois dans sa vie ressentait une douleur dans l'hypochondre droit. Le plus souvent, il passe de lui-même, car il est associé à une mauvaise alimentation ou à une activité physique excessive. Cependant, s'il se bloque longtemps sur le côté droit sous les côtes, quels que soient les facteurs externes, cela peut être un signe du développement du processus pathologique. De quelle pathologie parlons-nous et quels organes peuvent causer une douleur du côté droit? À propos de cela plus tard dans l'article.

Douleur au côté droit du front

Si la douleur à droite sous les côtes est ressentie plus près de la surface antérieure du corps, cela peut indiquer non seulement une inflammation du tube digestif, mais également des troubles cardiaques.

  • Maladies du foie. Lorsque des troubles associés à ce corps, la douleur survient du fait qu'il est rempli de sang, a une capsule très étirée. Ils sont localisés du côté droit du corps et, en règle générale, sont cambrés ou stupides. En plus de la douleur, une maladie du foie peut être accompagnée de nausée, de lourdeur et d'une sensation de brûlure qui se propage à l'épaule, au cou ou au dos.
  • L'hépatite. Dans ce cas, l’inconfort du côté droit sera associé à la libération de toxines et à des manifestations dyspeptiques. Peut-être une sensation de nausée et une augmentation de gaz. Le syndrome douloureux de l'hépatite se manifeste souvent après avoir mangé une sensation de picotement. Les symptômes caractéristiques sont le jaunissement des yeux et la décoloration des selles.
  • Cirrhose La douleur dans cette maladie est localisée à la taille, à droite sous les côtes. J'ai l'impression de brûler. Parfois, il peut se propager à l'arrière du corps.
  • Echinococcose La maladie appartient aux invasions helminthiques. Au cours de son développement, l’échinocoque forme des kystes situés dans le tissu hépatique. Ces formations pressent les hépatocytes et les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne l'apparition de douleur du côté droit. En cas de rupture du kyste, une douleur intense apparaît à droite sous les côtes ou légèrement en dessous. Si vous ne fournissez pas une assistance en temps voulu, il est possible que la péritonite se développe.
  • Insuffisance cardiaque. Dans cette pathologie, le flux sanguin est perturbé, entraînant une augmentation de la taille du foie. La douleur est lancinante, en plus il y a une sensation constante de lourdeur. Dans l'infarctus du myocarde abdominal, la douleur ne tire pas, mais brûle ou exerce une forte pression sur la région des côtes du côté droit. La différence avec les autres maladies est que, dans ce cas, la personne perd de la pression, elle pâlit, le rythme cardiaque est perturbé.
  • Maladie de l'intestin. Avec ces troubles, la douleur ne peut être localisée que sous les côtes, par exemple, lors d'une inflammation du côlon, ou couvre tout l'abdomen, change de localisation. Ainsi, en cas d'appendicite, la douleur se déplace ensuite vers la région iliaque. En cas de maladies intestinales, des symptômes parallèles apparaissent souvent: troubles des selles, présence d'impuretés dans les selles, ballonnements.

Douleur dans le côté droit du dos

Pourquoi poignarder le côté droit plus près de l'arrière du corps?

La cause peut être un processus pathologique qui se développe dans le rein, une ostéochondrose, une altération du flux sanguin dans la veine cave et d’autres maladies.

  • Cholécystite chronique. Cette maladie provoque une douleur à droite du caractère pleurnichard, ce qui donne à la région lombaire. En outre, il existe des signes tels qu'une sensation d'amertume dans la bouche, des maux de tête et l'anorexie.
  • Calculs rénaux. En se déplaçant, la pierre irrite les récepteurs du bassin et de l'uretère. Par conséquent, la douleur est ressentie à la fois du côté et du dos. La lithiase urinaire est caractérisée par l’irradiation de la douleur dans l’aine, la région fémorale. Il est également possible l'apparition de caillots sanguins dans l'urine, des vomissements.
  • Pyélonéphrite. Le processus inflammatoire dans le rein droit provoque une douleur à droite sous les côtes du dos. Les symptômes associés aideront à reconnaître la maladie: température, présence d’un faux désir d’uriner, douleur lors de l’excrétion de l’urine, gonflement du visage. S'il y a une infection purulente, la douleur devient tirante et prolongée.

Comment distinguer les coliques apparaissant dans le côté droit

Lorsque cela vous fait mal ou que vous avez des fourmillements dans le côté droit, il est difficile de déterminer immédiatement d'où vient l'inconfort. Néanmoins, c'est possible: selon la nature de la douleur, ils provoquent des coliques intestinales, rénales et hépatiques.

  • Intestinal. Ce type de colique se caractérise par une manifestation sous forme de convulsions. De plus, si vous appuyez un peu sur l'estomac, la sensation douloureuse peut disparaître. Au cours d'une colique intestinale, une personne ressent une douleur soit dans la partie inférieure droite de la section abdominale, soit au niveau de toute la région abdominale, y compris sous-costale. Les symptômes accompagnants dans ce cas sont les suivants: nausée, augmentation de la formation de gaz, estomac «gonflé», vomissements possibles.
  • Rein Ce type de colique est une très forte douleur dans la région lombaire, sous les côtes (droite ou gauche - dépend du rein), dans la région inguinale. Les symptômes accompagnants tels que: problèmes de miction (souvent avec douleur), difficulté de défécation, augmentation de la formation de gaz aideront à le reconnaître.
  • Hépatique. Se produit le plus souvent après le déjeuner. Ce sont des sensations douloureuses, coup de couteau ou désagréables du côté droit sous les côtes, qui peuvent ensuite se propager à l'épaule, à la région scapulaire et à tout l'abdomen. Les signes supplémentaires de coliques sont: sécheresse de la muqueuse buccale, transpiration abondante, vomissements et fièvre possible.

Autres causes de douleur dans le côté droit

En plus de cela, il peut y avoir d'autres causes de douleur et d'inconfort du côté droit. Par exemple, une névralgie intercostale peut provoquer une sensation d'engourdissement sous les côtes. Il est amélioré dans le processus de mouvement, se pliant sous la forme d'un syndrome de douleur aiguë. En outre, il y a des picotements à l'arrière ou à l'avant (parfois des deux côtés à la fois).

Dans le cas de lésions traumatiques des côtes inférieures droite, la douleur se manifestera principalement pendant l'activité physique. L'ostéochondrose va "tirer" sur le côté droit du dos, si elle se développe dans la colonne lombaire. Vous pouvez le trouver et la tension caractéristique du tissu musculaire dans cette zone.

Pourquoi la douleur survient-elle du côté après l'exercice?

Beaucoup de gens sont confrontés à une situation où, à la suite ou pendant un effort physique, il se blesse au côté droit. Sous la charge, on entend à la fois l'entraînement sportif et les activités associées à un travail physique intense. Inconfort dû au débordement de foie avec le sang et à l’étirement dû aux capsules.

Ici, les canaux de la vésicule biliaire sont étirés par la bile, car pendant l’exercice, leurs parois sont relâchées. En conséquence, la personne picote du côté droit et, dans certains cas, il y a de la douleur.

Il convient de noter que si l'activité physique était précédée d'un repas, les sensations douloureuses se manifestent dans la grande majorité des cas. Le foie est actuellement en état de travail actif, donc la charge supplémentaire lui sera préjudiciable.

C'est important! Pour les personnes entraînées, les douleurs du côté droit sous les côtes après une activité physique sont rares.

Douleur droite commune chez les femmes et pendant la grossesse

Pour les femmes, une douleur dans le côté droit sous les côtes peut être associée à des niveaux hormonaux. Ainsi, par exemple, la douleur apparaît dans les derniers jours du cycle menstruel, en particulier lors de la prise de contraceptifs hormonaux. À la suite d'un déséquilibre des canaux biliaires, un spasme se produit, la sortie de la bile est perturbée et la douleur apparaît dans l'hypochondre droit.

Lorsqu'elle porte un enfant, une femme ressent une douleur ou des picotements au côté droit en raison d'une altération du fond hormonal. Les voies biliaires, dues à la progestérone, sont dans un état dilaté et relâché, ce qui contribue à la stagnation. La croissance de l'utérus exerce une pression sur le foie et la vésicule biliaire, entraînant des sensations douloureuses.

Attention! En tout état de cause, les manifestations douloureuses, en particulier pendant la grossesse, ne doivent pas être centrées sur le contenu des articles publiés sur le Web (y compris le présent article). Il est nécessaire de consulter un médecin pour obtenir des conseils.

Certaines des raisons de l'apparition de douleur à droite peuvent être trouvées dans une petite vidéo:

La langue dans le côté droit sous le bord: les raisons de ce qu'il faut faire à la maison

Quand il se blesse au côté droit sous la côte, les gens pensent généralement que c'est ainsi que le foie vous permet de vous connaître. En fait, des maladies d'autres organes apparaissent plus souvent avec ce symptôme et le foie fait rarement mal, même en cas de destruction grave des tissus. Par conséquent, il est nécessaire de déterminer ce qui peut être causé par des fourmillements dans l'hypochondre droit, ce qu'il faut faire à la maison et le médecin à contacter en cas de blessure au côté.

Que peut piquer dans l'hypochondre droit

Dans l'hypochondre droit se trouvent de nombreux organes du système digestif:

  • Le foie.
  • Voies biliaires et vésicule biliaire.
  • Pancréas (tête d'organe).
  • Une partie du duodénum.
  • Deux points (angle du foie).

De plus, l'appendice appendiculaire du caecum peut être élevé vers l'hypochondre droit (ce placement de l'appendice est considéré comme anormal), ainsi que le pôle supérieur du rein droit. Dans les maladies de l’un de ces organes, il peut se produire des picotements intenses ou peu marqués du côté droit.

Si une personne a enflammé le poumon droit et la plèvre, des sensations douloureuses peuvent apparaître dans l'hypochondre droit, même si le poumon lui-même est situé plus haut. De même, n'oubliez pas les nombreuses formations nerveuses qui partent de la colonne vertébrale et vont jusqu'aux côtes. Lorsque l'inflammation ou le pincement de ces nerfs peuvent piquer dans le côté droit du haut et le long des arcs costaux.

Maladies du foie dans lesquelles la côtelette est juste sous les côtes

Le foie est un organe qui n'a pas de terminaison nerveuse dans son épaisseur. Si des modifications pathologiques se produisent dans le parenchyme hépatique, le patient n'en est même pas au courant - rien ne fait mal. En raison de cette caractéristique, des maladies dangereuses telles que l'hépatite B ou C chronique peuvent être complètement asymptomatiques jusqu'à ce que la cirrhose ne se produise pas. Les terminaisons nerveuses ne sont présentes que dans la capsule qui recouvre l'organe. Quand il est étiré, ce qui se produit dans le contexte d'une augmentation de la taille du foie et de l'apparition de sensations désagréables est possible. Dans quelles situations le foie peut-il se développer et picoter?

La cause la plus courante est la course à pied, la marche rapide. Avec un tel effort physique, le foie est débordé de sang, c'est-à-dire qu'il gonfle, d'où les picotements désagréables. Une tendance similaire est caractéristique de l'insuffisance cardiaque, dans laquelle le cœur ne peut pas pomper le sang et il stagne dans les jambes, le foie et d'autres organes. Cependant, contrairement au premier exemple, l'insuffisance cardiaque entraîne le fait que le foie est constamment rempli de sang, de sorte que l'inconfort de l'hypochondre droit est presque toujours présent. La tension des gélules hépatiques est également possible avec d'autres maladies - hépatite aiguë, intoxication alcoolique, tumeurs du parenchyme organique, ainsi que des dommages causés par des parasites (par exemple, l'échinococcose).

Maladies de la vésicule biliaire, accompagnées de douleurs au côté droit

La vésicule biliaire est le stockage de la bile, qui est synthétisée par le foie. La bile est directement impliquée dans le processus digestif. Quand une personne mange, la vésicule biliaire se contracte et se déverse dans le canal biliaire, qui transporte la bile dans les intestins. Des pierres se forment souvent dans la vésicule biliaire. Cette maladie s'appelle la maladie de calculs biliaires. Les pierres peuvent presque complètement remplir le corps, donc quand il est réduit, il y a une douleur vive et coupante dans l'hypochondre droit. Mais si les calculs sont petits et petits, c'est encore pire, car ils peuvent bloquer la sortie de la vésicule biliaire ou bloquer le canal biliaire. En même temps, se développent des coliques biliaires - la plus forte attaque douloureuse.

Lorsque l’inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite), qu’elle soit aiguë ou chronique, il y a aussi douleur au côté droit. Dans le cours aigu de la pathologie, il est intense et en augmentation. Dans la variante chronique de la pathologie - intensité modérée, passage. Le principal facteur provoquant une douleur lancinante associée à la cholécystite est la consommation d'aliments gras.

Autres causes de picotements au côté droit sous la côte

Dans l'hypochondre droit peut piquer avec diverses maladies:

  • Pancréatite chronique, en particulier lorsque le processus inflammatoire est localisé dans la tête du pancréas (des kystes s'y forment souvent).
  • Nouveaux excroissances de la tête pancréatique (avec cette maladie, des picotements se produisent pour deux raisons: premièrement, la capsule de l'organe est étirée, deuxièmement, le canal biliaire est comprimé et la congestion de la bile se produit).
  • Inflammation ou ulcère duodénal.
  • Rétrécissement, difformité, inflammation de la principale papille duodénale, par laquelle la sécrétion pancréatique et la bile pénètrent dans l'intestin.
  • Inflammation du côlon, accumulation de gaz dans celui-ci.
  • Appendicite si l'appendice est situé de manière atypique.
  • Inflammation du poumon droit.
  • Hernie diaphragmatique.
  • Inflammation des nerfs intercostaux.
  • Blessures aux côtes, au foie.
  • Racine nerveuse pincée dans l'ostéochondrose et la hernie vertébrale.
  • Inflammation ou gonflement du rein droit.

Comment déterminer la cause des picotements dans l'hypochondre droit

Afin de comprendre en quelque sorte pourquoi le côté droit poignarde, il est nécessaire:

  • Demandez-vous s'il existe un lien entre l'apparition d'un inconfort latéral et l'utilisation de nourriture, d'alcool. Si un tel lien existe, alors, très probablement, il fait mal à cause de maladies des organes digestifs.
  • Inspectez la peau et les yeux, souvenez-vous des excréments et de l'urine du matin. S'il y a un jaunissement de la peau et des yeux, et si les matières fécales sont décolorées et que l'urine est au contraire trop sombre, des problèmes de vésicule biliaire peuvent survenir.
  • Évaluez votre bien-être général - nausée, constipation, diarrhée, fièvre. Ces symptômes parlent en faveur de processus inflammatoires dans l'intestin, le foie et le pancréas.
  • Rappelez-vous s'il y a eu des picotements dans l'hypochondre droit lors d'un effort physique, après un basculement infructueux, des virages, des chutes ou des frappes, si l'intensité de la douleur change lorsque vous modifiez la position de votre corps. Si le lien entre les picotements et l'activité motrice peut être décelé, vous devez rechercher la cause de l'inconfort des maladies de la colonne vertébrale et des nerfs.

Si la douleur lancinante apparaît après une chute ou un coup dans la région droite de l'hypochondre, des lésions hépatiques graves, des fissures et des fractures des côtes inférieures sont possibles.

Quel médecin contacter

Les maladies susceptibles de nuire à l'hypochondre droit sont traitées par des médecins de diverses spécialités: gastro-entérologues, chirurgiens, neuropathologistes, cardiologues et hépatologues. Par conséquent, afin de ne pas deviner à qui s'adresser, il est préférable de se tourner immédiatement vers un médecin généraliste - un médecin généraliste qui comprend de nombreuses affections et peut poser un diagnostic préliminaire sur la base des résultats d'une enquête et d'un examen du patient.

Pour établir un diagnostic plus précis, un examen au moyen d'instruments et de laboratoires peut être nécessaire, notamment:

Si les picotements sous le bord inférieur sont apparus soudainement et que la douleur persiste longtemps, ils ont un caractère croissant, vous devez vous rendre à l'hôpital vous-même ou appeler une ambulance. Ainsi peuvent se manifester des maladies chirurgicales nécessitant une intervention chirurgicale d'urgence - appendicite, pancréatite aiguë et cholécystite.

Que faire à la maison

Si des picotements se produisent périodiquement après avoir mangé, il est conseillé de surveiller votre alimentation et de déterminer avec précision les produits auxquels votre corps réagit. Peut-être devriez-vous vous assoir pendant un moment au régime et tout ira bien. De plus, il est impératif de trouver le temps de consulter un gastro-entérologue.

Pour les douleurs abdominales aiguës, vous ne devez pas prendre d'analgésiques avant un examen médical. L'automédication peut "lubrifier" les manifestations de la maladie et le médecin ne sera pas en mesure de la diagnostiquer correctement et en temps voulu.

De plus, les bouteilles d'eau chaude et les compresses chaudes ne peuvent pas être utilisées pour soulager la douleur. Au cours du processus inflammatoire dans la vésicule biliaire ou le pancréas, la chaleur n’aide pas mais accélère au contraire la progression des modifications pathologiques dans ces organes.

Les préparations enzymatiques, les antispasmodiques, les analgésiques ne peuvent être bus que pour les patients qui connaissent leur diagnostic et, par conséquent, la cause des picotements dans l'hypochondre droit. Par exemple, dans la pancréatite aiguë, les enzymes ne sont pas utilisées et, en cas d'inflammation chronique du pancréas, elles sont indiquées. Mais une personne éloignée de la médecine, ces subtilités sont à peine connues, donc, l'auto-guérison, il peut nuire grandement à leur santé.

Si le côté droit a commencé à piquer au cours de l'effort physique, il vaut la peine de s'arrêter pour se pencher un peu en avant, comme s'il soutenait le foie et se reposer un moment dans cette position. La douleur doit passer. Si vous ne réussissez pas, assurez-vous de consulter un médecin.

La douleur dans l'hypochondre droit, associée à une inflammation ou à un pincement des nerfs, peut être traitée à domicile - à l'aide d'anti-inflammatoires (utilisés à l'extérieur et par voie orale), de vitamines et d'une thérapie physique. Cependant, pour cela, encore une fois, un diagnostic et un rendez-vous doivent être donnés par un neurologue.

Olga Zubkova, commentatrice médicale, épidémiologiste

9,260 vues totales, 4 vues aujourd'hui

Que faire s'il pousse sous le bord droit

Y a-t-il des douleurs douloureuses dans l'hypochondre droit? Cela signifie que certains des systèmes du corps ont échoué: la fonction rénale, le foie, le tractus gastro-intestinal ou quelque chose d'autre a souffert. Alors pourquoi est-il dans le côté droit des côtes sous les côtes? Découvrons la cause des crampes douloureuses et comment vous pouvez vous aider.

Rappelez-vous, les spasmes incessants - la base pour aller à la clinique.

Cause de la colique sous le bord droit

La base des sensations caractéristiques peut servir de régime alimentaire nuisible, d’activité physique intense, de marche rapide ou de développement de toute maladie. Sous la côte droite se trouvent les organes suivants: le foie, une partie de l'intestin, les glandes surrénales, le rein droit, les voies biliaires, le diaphragme. Pour déterminer avec précision l'emplacement des organes, il faut subir une topographie anatomique. Rappelez-vous que de fréquents spasmes provoquant des coups de couteau peuvent indiquer un mauvais état de santé du corps. Par conséquent, une intervention médicale ou chirurgicale peut être nécessaire.

Les causes associées à la malnutrition, à l'exercice physique, peuvent être corrigées par vous-même, mais seul un spécialiste peut aider à combattre les maladies du corps. Quelles maladies peuvent causer des douleurs lancinantes dans le côté droit sous les côtes, comment sont les symptômes?

Les médecins ont déterminé quel est le remède le plus efficace contre les vers! Selon les statistiques, tous les 5 Russes ont des vers. Lisez plus une recette qui aidera à nettoyer le corps des vers en seulement 7 jours.

Nous listons les maladies avec des signes caractéristiques:

  • L'hépatite. Il y a des crampes douloureuses et incessantes, il y a un goût d'amertume dans la bouche. Si vous sentez le ventre du côté droit, la douleur augmente.
  • Pancréatite Caractérisé par une douleur intense et aiguë, qui commence du côté droit et qui rend. Une gêne apparaît après la prise d'aliments gras.
  • Cholécystite - colique douloureuse après avoir mangé une sensation de nausée. Si vous inclinez le corps en position assise, l'inconfort disparaît.
  • Pathologie du pancréas. Il se produit une augmentation de la température, une douleur accrue avec une sensation de nausée et un réflexe émétique apparaît.
  • Pathologie de l'intestin grêle. Il y a des crampes aiguës, l'appétit est perdu, il y a constipation ou diarrhée.
  • Pathologie du duodénum. Les attaques se produisent souvent la nuit, caractérisées par une douleur insupportable au côté droit.
  • Pathologie du caecum. Si la douleur est apparue soudainement, vous devez immédiatement appeler à l’aide, car la rupture de l’appendice a de graves conséquences.
  • Rein droit polykystique. Il se produit avec une augmentation du rein, qui commence à serrer les organes les plus proches. L'inconfort est accompagné d'une miction constante, de spasmes douloureux aigus sous la côte droite.
  • Pyélonéphrite. Une douleur aiguë dans le côté droit rend, parfois la température augmente.
  • Pneumonie. Accompagné de spasmes douloureux sous le sternum après avoir toussé, pris une profonde inspiration, accompagné de fièvre et de frissons.
  • Processus inflammatoires des appendices chez les femmes. Accompagné de sécrétions anormales, mictions fréquentes, douleurs abdominales.

En plus de ces maladies majeures, une gêne est provoquée par une hernie vertébrale, une ostéochondrose, une arthrose. Le médecin traitant ne peut poser un diagnostic précis qu'après avoir passé des tests et des recherches spécifiques.

Que faut-il faire?

Si des spasmes perçants sont apparus pendant l'exercice, ne vous inquiétez pas. Les experts recommandent de baisser le rythme, de se détendre, de respirer profondément et qu'après un certain temps, un soulagement sera ressenti.

N'oubliez pas de faire des exercices d'échauffement avant de faire du sport.

Si la douleur survient après un repas riche et gras, vous devez vous allonger, attendre qu'il digère, l'inconfort disparaîtra.

Si, pour des raisons inconnues, une colite constante du côté droit sous les côtes, consultez immédiatement un médecin.

Les experts recommandent d'appeler une ambulance dans les cas suivants:

  • les spasmes ont commencé soudainement, caractérisé par des picotements aigus;
  • lorsqu'une personne ne peut pas souffrir d'une douleur douloureuse qui dure plus d'une heure;
  • des crampes douloureuses qui se produisent pendant les mouvements pendant plus d'une demi-heure;
  • quand il pousse vers la droite sous la côte, il vomit et vomit.

Ne pas se soigner soi-même. Sans identifier la vraie cause, cela ne mènera à rien de bon, mais ne fera qu'aggraver l'état général.

Type de douleur

Un inconfort peut survenir du côté droit devant ou derrière. Pour comprendre les causes de la maladie, examinons en détail la maladie caractéristique.

  1. Crampes sur le côté droit du devant

Se produire des maladies d'organes adjacents et voisins ou périodiquement, ou constamment inquiet.

  • Une douleur sourde sous le sternum indique une maladie du foie qui peut évoluer en douleur arquée due au gonflement d'un organe présentant un flux sanguin important. Tout au long de la journée ne passe pas la sensation de lourdeur, de brûlure, de nausée.
  • Lorsque l'hépatite apparaît dyspepsie, intoxication, ballonnements, douleur caractéristique, jaunisse se développe, la couleur des sécrétions des selles et des changements dans l'urine, les protéines jaunissent dans le globe oculaire.
  • Cirrhose du foie. Les structures des tissus changent ou sont détruites, ce qui provoque des spasmes douloureux dans l'hypochondre droit. La cirrhose du dernier stade peut entraîner la mort par le coma hépatique.
  • L'échinococcose se manifeste sous la forme de parasites d'échinocoques, qui se développent en kyste et dont la taille augmente. Si le kyste se rompt, un abcès du foie se produit.
  • L'insuffisance cardiaque affecte l'état du foie. En raison d'une mauvaise circulation sanguine, le sang stagne dans le foie, ce qui augmente et il existe une douleur caractéristique sous le sternum: des spasmes coupants du côté droit du bas, semblables à un coup de couteau.
  • Pathologie du travail excréteur du système biliaire. Les spasmes se produisent lorsque la pierre organique se déplace et bloque les voies biliaires, caractérisées par des ballonnements.
  • Si le côté droit de la colite au-dessous des côtes, cela peut indiquer une maladie du côlon, en particulier après un fort étirement de l'organe. Pendant cette période, des douleurs gazeuses, spasmodiques, signalant l'apparition d'une colite ulcéreuse ou de la maladie de Crohn, sont dérangeantes. Des symptômes graves apparaissent dans le sang dans les selles, du mucus désagréable. Les spasmes continus ou récurrents peuvent servir de base pour aller à l'hôpital.
  1. Mal de dos au côté droit

Un malaise est apparu sous l'omoplate du côté droit. Causes: lésion des côtes, névralgie, insuffisance rénale.

  • Avec la destruction du système génito-urinaire, il y a une douleur brûlante et intense. S'il y a du sable et des cailloux dans le rein, quand ils bougent, ils commencent à gratter le bassin interne de l'organe, puis sont transférés dans l'uretère. Des attaques douloureuses peuvent survenir dans tout l'appareil reproducteur, des réflexes de vomissement manifestes, de l'urine avec du sang.
  • Pyélonéphrite. Il se manifeste par un processus inflammatoire infectieux dans le système rénal, le patient présente un œdème au visage, la température augmente et des mictions fréquentes apparaissent.
  • La mort des papilles rénales se développe à partir d'une occlusion vasculaire, à la suite de laquelle les cellules rénales ne reçoivent pas la quantité nécessaire d'oxygène et commencent à mourir.

Malade peut mourir en raison d'un choc septique!

  • La paranéphrite survient à la suite d'une infection de la couche graisseuse des reins dans la partie supérieure, généralement après une inflammation des amygdales, des gencives touchées. Le cancer du rein se manifeste dans les dernières étapes, en se développant et en interférant avec la miction, il y a une douleur sous le bord droit.
  • La névralgie intercostale se manifeste par un engourdissement du côté droit. Commence à tirer dans le dos, jusqu’à l’immobilité, à mesure que le mouvement augmente l’indisposition. Lorsque le tissu musculaire devient enflammé, des coliques peuvent apparaître soudainement sous la peau, un nerf commence à se contracter.

Pendant la contusion des côtes, vous pouvez entendre un craquement caractéristique, ressentir une vive douleur, en particulier lors de l'inclinaison et de la toux.

  • L'ostéochondrose de la colonne lombaire est caractérisée par des muscles immobiles, une limitation des mouvements, une douleur lancinante de haut en bas.
  • Thrombus dans la veine cave. La plaque recouvre le tronc de la veine. En conséquence, l'abdomen se gonfle et une douleur intense apparaît sur le côté droit de la cavité abdominale.

La définition de la maladie dépend de la nature des spasmes. La forme aiguë d'inconfort se manifeste par une douleur intense, mettant en garde le corps de blessures, nécessitant éventuellement une intervention chirurgicale. La douleur sourde se caractérise par la survenue de processus inflammatoires.

Quels médicaments prendre s'il provoque une colite dans l'hypochondre droit?

Vous devez savoir quoi faire et comment éliminer les spasmes désagréables. Les experts recommandent l’utilisation d’antispasmodiques, qui détendent les muscles lisses. La dose de médicament dépend de la fréquence des spasmes et de la maladie proposée. Les médecins recommandent, avec une douleur moyenne, de prendre des comprimés No-shpa, Duspatalin à raison de 1-2 pcs.

La gêne causée par les voies biliaires peut être éliminée en prenant de la nitroglycérine, un demi-comprimé ou un comprimé sous la langue.

En cas de douleur très intense, il est préférable d'administrer un médicament par injection ou par le système. Ils offrent les médicaments suivants: Drotaverin, Papaverine, Platyphyllin. Ils abaissent le tonus du tissu musculaire, apaisent les organes internes.

Vous pouvez prendre les moyens combinés contenant des ingrédients analgésiques et antispasmodiques: Il a pris Spazgan 1-2 comprimés.

Si les antispasmodiques ne résistent pas aux spasmes intolérables, vous pouvez également prendre des analgésiques puissants avec une composition analgésique non narcotique: Tramadol, Ketorolac.

Ces comprimés ne guérissent pas les maladies, mais atténuent les symptômes avant l’arrivée d’une ambulance. Pour un tableau clinique complet, consultez un spécialiste.

Prévention générale pour tout le corps

Commencez avec un rendez-vous avec un spécialiste pour vérifier votre état de santé général. Sous la recommandation du médecin, passez les tests et subissez une échographie des organes internes afin de détecter rapidement la présence de calculs, de tumeurs, de bulles de liquide et d’autres pathologies. Terminez le traitement complet. Maintenir le corps et maintenir la santé en suivant ces règles:

  • passer à une nutrition adéquate, suivre périodiquement un régime;
  • exclure l'alcool, les cigarettes;
  • refuser la malbouffe: boissons gazeuses, plats frits, fumés et gras, muffins, café fort;
  • Évitez le surmenage psycho-émotionnel et physique;
  • inscrivez dans l'horaire l'activité physique;
  • prendre activement des vitamines, des micro-éléments.

Accordez-vous sur le positif et la santé, rétablissez votre état d'esprit, prenez un repos actif. Entrez les aliments contenant du magnésium dans le régime alimentaire: sarrasin, son de blé, gruau, qui aide à détendre les tissus musculaires.