Principal / L'intestin

Diarrhée et douleurs abdominales: causes possibles et caractéristiques du traitement

L'intestin

Quelles sont les raisons de la diarrhée? En fait, de nombreux facteurs influencent le péristaltisme intestinal. La raison peut être soit une intoxication grave du corps, soit une infection, soit un stress ordinaire. Cependant, une diarrhée persistante et des douleurs à l'estomac pendant plus de 3 jours consécutifs indiquent clairement que la cause est plus grave que l'intoxication par la toxine.

La plupart des infections intestinales sont inhérentes aux enfants. Ils sont accompagnés de douleurs abdominales, de diarrhée, de nausées et de fièvre. Mais qu'est-ce qui cause la diarrhée et les vomissements chez un adulte?

Diarrhée et vomissements. Raisons

La diarrhée et les crampes abdominales, les vomissements sont des manifestations de nombreuses maladies, le plus souvent de nature infectieuse. Ces symptômes indiquent que des bactéries ou des virus sont apparus dans l'estomac et les intestins. Donc, nous devons trouver d'urgence la raison. Après tout, la diarrhée et les douleurs à l'estomac sont les symptômes non seulement d'une intoxication ordinaire, mais aussi possiblement d'autres maladies plus graves, telles que le rotavirus.

Que faire lorsque les crampes abdominales et la diarrhée commencent soudainement? Un traitement antibiotique est-il nécessaire ou non? Voyons voir.

Avec la diarrhée, les gens pensent souvent que leur indigestion habituelle est un trouble. Et ils ne font que boire des médicaments pour éliminer ce symptôme. Mais les thérapeutes avertissent toujours que ces mesures sont dangereuses. Sans diagnostic ni prescription, vous ne pouvez pas prendre de médicaments. Les comprimés ne guérissent pas la cause, ces médicaments n’affectent que la motilité intestinale et la personne devient temporairement plus facile.

Il convient de noter que si la diarrhée dure plus de 3 jours et qu’aucune pilule n’aide, vous devez appeler le médecin traitant à la maison. Très probablement, ce ne sont pas des symptômes d'empoisonnement, mais des troubles fonctionnels des organes internes.

Couper dans l'estomac et la diarrhée. Raison

La diarrhée et les douleurs coupantes de coupures ont été ressenties au moins une fois par habitant de la planète. Mais contrairement à l’opinion généralement admise, la raison n’est pas grave et ne menace en rien, il faut bien le dire - c’est même parfois très dangereux. Il peut y avoir plusieurs raisons:

  • Indigestion après avoir pris un repas trop lourd.
  • Une violation flagrante du régime alimentaire. La diarrhée est particulièrement durement tolérée par les voyageurs, qui remplacent souvent les bâtons.
  • Acceptation des anticoagulants et de certains autres médicaments.
  • Maladie intestinale inflammatoire.
  • L'empoisonnement survient 2 à 12 heures après l'ingestion d'aliments de mauvaise qualité ou d'eau contaminée.
  • Pancréatite aiguë.
  • Le développement d'infections intestinales (rotavirus, choléra, autres).

En plus de ces raisons, vous devez mentionner le surmenage mental. La névrose ou simplement un stress important est également accompagné d'une indigestion. La diarrhée dans ce cas est simplement le résultat de troubles du péristaltisme dus à des défaillances du corps de nature psychogène. Dans de tels cas, il suffit de boire un sédatif ou de s’accorder une journée de congé pour se détendre.

Grippe: comment traiter?

Une cause fréquente de troubles est une infection à l’estomac, qu’on appelle simplement grippe intestinale, bien qu’elle ne soit en fait pas associée à la grippe ordinaire. Cette maladie n'affecte pas les poumons ni le coeur. C'est le travail de l'estomac et des intestins qui est violé. L'infection à rotavirus (c'est le nom de cette maladie en médecine) est très contagieuse. Les enfants des jardins d'enfants sont beaucoup plus susceptibles de tomber malades, car ils se transmettent au quotidien par leurs vêtements, leurs jouets et leurs mains non lavées. Les symptômes du rotavirus sont la douleur, les crampes abdominales, la diarrhée et la fièvre.

Chez les enfants, cette maladie infectieuse est beaucoup plus dangereuse. D'un enfant à l'autre, la maladie passe très vite et le patient doit être hospitalisé immédiatement. L'enfant est rapidement épuisé par des douleurs à l'estomac, des nausées; la diarrhée peut déranger jusqu'à 20 fois par jour. Et sa couleur devient légère et son odeur est terrible. Mais au contraire, l'urine devient de couleur foncée et révèle souvent du sang. Puis les maux de tête et le nez qui coule rejoignent ces symptômes.

La grippe intestinale est traitée avec le Nurofen ou le Paracetamolum habituel. Chez les enfants, ils essaient de ne pas abaisser la température à 38 ° C, car le rotavirus meurt à son rythme élevé et est ensuite retiré du corps en toute sécurité.

Diarrhée avec problèmes pancréatiques

Une douleur intense à l'abdomen et une diarrhée peuvent être un signe de pancréatite aiguë - une inflammation du pancréas. Cette glande produit des enzymes, sans lesquels les aliments ne sont pas digérés plus loin dans les intestins.

Pour la diarrhée causée par la pancréatite chronique, un régime strict et des enzymes sont nécessaires pour améliorer la digestion. Mais il vaut mieux mourir de faim quelques jours. Une compresse froide est appliquée sur l'abdomen pour soulager l'enflure et soulager la douleur.

Qu'est-ce qui va aider à l'empoisonnement?

Une intoxication simple prend 2 à 3 jours. Dans ce cas, la diarrhée et les douleurs d'estomac cessent dès que les toxines sont éliminées du corps. Les adultes souffrent parfois de diarrhée et de vomissements dus à une intoxication par des boissons alcoolisées de mauvaise qualité. Il arrive que des aliments trop lourds, en particulier chez les patients atteints de pancréatite chronique, provoquent après les vacances les mêmes symptômes qu'en cas d'intoxication. C'est:

  1. des nausées et des vomissements;
  2. diarrhée et crampes abdominales;
  3. abaisser la pression artérielle;
  4. mal de tête prolongé;
  5. augmentant parfois la température à 38 ° C et plus;
  6. la peau s'estompe suite à la perte de liquide.

Comment être traité pour un empoisonnement? La règle principale est de boire beaucoup de liquides et, avec les excréments et l'urine, tous les poisons quitteront le corps. Seules les préparations d'absorbant peuvent être consommées à ce stade. Vous pouvez faire un lavement avec un absorbant, lorsque des nausées sévères ne permettent pas au patient de boire des médicaments. À ce stade, il est également nécessaire de boire la solution "Regidron" qui aide à la déshydratation.

Une personne doit rester au lit ces jours-ci, surtout si la fièvre a commencé. L'empoisonnement ne s'accompagne pas toujours de vomissements. Il faut donc parfois l'appeler artificiellement, puis laver l'estomac avec une solution de soude. Et bien sûr, le patient est obligé de boire constamment de l'eau.

Pourquoi la diarrhée est-elle sanglante? Raisons

S'il est possible de faire face à une diarrhée normale à l'aide d'une trousse de premiers soins, alors en présence de mucus ou de sang dans les selles, vous devez vous rendre à l'hôpital. Les causes les plus courantes de ces symptômes sont des maladies graves et négligées de l’intestin ou de l’estomac.

Alors qu'est-ce qui pourrait mal se passer? Des caillots de sang noirs indiquent clairement qu'il y a des problèmes au niveau de l'intestin supérieur ou de l'estomac, car le liquide a coagulé et s'est assombri. Cette diarrhée sanglante est souvent accompagnée de fièvre.

Si une personne a déjà des maladies chroniques, vous devez d'abord consulter votre médecin. Peut-être cette aggravation. Pour les matières fécales sanglantes est liée:

  • Ulcère peptique. Les ulcères ouverts de l'estomac et du duodénum sont particulièrement dangereux.
  • Diverticulite intestinale.
  • Maladie de Crohn ou colite ulcéreuse.
  • Fracture du rectum avec hémorroïdes négligées.
  • Les tumeurs dans les intestins.

La diarrhée et les douleurs d'estomac sont également des précurseurs de maladies telles que la dysenterie ou la salmonellose. Pour identifier ces infections, il est nécessaire de passer des tests et de commencer à prendre des antibiotiques à temps.

Dysenterie et salmonellose

La dysenterie est une maladie causée par Shigella. Vous pouvez être infecté par le contact domestique, par la nourriture ou l'eau. Les toxines produites par Shigella se propagent dans le foie et les reins et la muqueuse intestinale en souffre énormément. C'est dans les intestins que se multiplient les bactéries.

Les enfants et les adultes ont également du mal à tolérer la dysenterie. La maladie se caractérise par de graves maux de tête, des frissons, de la fièvre, des troubles du rythme cardiaque, des diarrhées et des douleurs abdominales. Que faire dans de tels cas? Si une personne est suspectée de dysenterie, elle devrait être immédiatement amenée à l'hôpital, sinon tout le monde autour de lui serait à risque.

La salmonellose est principalement infectée par des aliments mal préparés. Premièrement, le patient commence à vomir et à avoir des maux de tête, et ce n’est qu’un jour plus tard qu’il ressent une douleur intense à l’estomac et une diarrhée.

Chez les enfants et les adultes souffrant d'anémie ou de gastrite, la salmonellose est beaucoup plus difficile. Le traitement est également effectué uniquement à l'hôpital.

Maladie intestinale inflammatoire. Traitement

Le groupe des maladies intestinales inflammatoires comprend la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn (une maladie plutôt rare - environ 5 cas pour 100 000 personnes). Ils peuvent également causer de la diarrhée et des crampes abdominales.

Maladie de Crohn - une maladie systémique, auto-immune. C'est à cause de la violation du système immunitaire. Il se caractérise par l'apparition d'ulcères hémorragiques dans les intestins. Pour arrêter leur développement, vous devez suivre le schéma de traitement médical prescrit et vous limiter à la nourriture.

Une autre maladie est la colite ulcéreuse non spécifique. La maladie s’applique également aux processus auto-immuns. Le patient a un équilibre hydrique et électrolytique altéré, le poids est rapidement perdu, la douleur survient du côté gauche de l'abdomen; selles liquides mélangées à du pus ou du sang. Le traitement de cette colite est effectué par un médecin.

Signes de déshydratation. Que faire

Comme mentionné précédemment, la déshydratation est la conséquence la plus dangereuse de plusieurs jours de diarrhée. Par conséquent, le patient doit boire beaucoup d’eau propre. Pas de thé, à savoir eau chaude et claire. Si une personne en bonne santé a besoin de 2 litres de liquide, les pertes soudaines doivent être doublées.

Comment détecter la déshydratation?

  1. La miction baissée.
  2. Il y a une sécheresse dans la bouche et toutes les muqueuses.
  3. Les mains et les pieds gèlent.
  4. Il y a des vertiges.
  5. Irritabilité (les enfants pleurent constamment et malicieux).
  6. Pouls accéléré.
  7. Crampes gastrocnémiens.

Un manque plus grave de liquide nécessite une hospitalisation urgente. A cette époque, la personne est pratiquement dans l'état pré-inconscient, sa peau devient froide et collante. Et le pouls est très faible.

Nourriture pour la diarrhée

La diarrhée nécessite une certaine restriction alimentaire. Vous ne pouvez manger que les aliments qui n'aggravent pas la maladie. C'est du riz, de la gelée, des œufs, des pommes de terre bouillies ordinaires sans ajouter d'huile. Les produits laitiers ou le lait fermenté en général ne peuvent pas être consommés. Les bouillons gras sont contre-indiqués. Les soupes sont nécessaires pour cuisiner exclusivement maigre.

En fait, la nourriture à ce moment-là devrait être consommée en quantité minimale, car le corps n'a pas assez d'énergie pour la digérer.

Que faire en cas de diarrhée et de crampes abdominales

Des symptômes tels que douleurs abdominales, diarrhée, flatulences, crampes et crampes abdominales apparaissent souvent en parallèle. Cela est dû au fait qu'avec une variété de désordres dans le fonctionnement du tube digestif, la vitesse du système augmente de façon marquée, ce qui provoque une augmentation du besoin de déféquer. Dans cette situation, les matières fécales acquièrent une consistance liquide. Spasmes musculaires observés de l'intestin et de l'estomac, qui se présentent sous la forme de douleurs de compression et de coupure.

Caractéristiques de la pathogenèse

Étant donné la spécificité de la localisation de la douleur dans l'estomac et de la diarrhée, il en existe deux types: l'intestin grêle et le gros intestin. Des sensations douloureuses se manifestent dans tous les cas, seule leur concentration diffère. En cas de diarrhée colique, une douleur est observée dans le bas de l'abdomen. En cas de diarrhée gastro-intestinale, la douleur se manifeste par de fortes coupures dans la région ombilicale, ainsi que dans l'épigastrique.

Des douleurs à l'estomac et des diarrhées apparaissent à la base de divers symptômes - vomissements, fièvre, maux de tête. La nature du tableau clinique dépend directement de la maladie, qui est la cause de l'indisposition. Ces formes de douleur diffèrent:

Coupes nettes

Les crampes persistantes sont considérées comme les plus désagréables et les plus douloureuses pour une personne. Ils signalent le début de ces maladies - appendicite, pancréatite aiguë, péritonite. Le syndrome douloureux augmente pendant la palpation, la palpation. Une douleur avec rezami peut survenir avec des lésions infectieuses du système digestif. La diarrhée n'apparaît pas dans tous les cas, il peut y avoir une violation de la défécation.

Syndrome de douleur pressante

Ce type de douleur indique la présence d'une irritation de l'œsophage provoquée par des aliments épicés, salés, chauds ou trop froids, ainsi que par le fait de fumer à jeun. La plus grande intensité de douleur se manifeste dans le cas d'un ulcère. Ces symptômes peuvent être une conséquence du processus inflammatoire du duodénum.

Douleur aux crampes

Le syndrome douloureux convulsif est provoqué par des pathologies de la vésicule biliaire. Si des pierres y sont formées, il y a des spasmes dans le côté droit, capables de donner à l'omoplate. Les graisses d'origine animale ont un effet néfaste sur la vésicule biliaire. Une douleur spasmodique peut accompagner une inflammation de l'annexe.

Syndrome de douleur allergique

Ce type de douleur est familier aux personnes dont le système digestif est incapable de tolérer les noix, le gluten ou le lactose. Lorsque de tels produits pénètrent dans le tractus gastro-intestinal, une inflammation des voies est observée. Le phénomène s'accompagne de douleurs à l'estomac et de diarrhée, ainsi que d'éruptions cutanées.

L'appendicite est une inflammation du caecum. Rezi avec cette maladie sont situés dans l'abdomen inférieur droit ou autour du nombril. La pancréatite est une violation grave de la production d’enzymes pour la digestion, dont le pancréas est responsable. La pathologie provoque une violation de la consistance des matières fécales, ainsi que la destruction du pancréas, qui provoque une douleur intense. La péritonite est un processus inflammatoire survenant dans la couverture séreuse du péritoine, causé par une infection bactérienne. La maladie dans 40% des cas entraîne la mort.

La cholécystite, une inflammation de la vésicule biliaire, est inhérente à la douleur. Un provocateur de cette maladie est la formation de calculs violant le plein écoulement de la bile. Dans le cas d'une forme aiguë de pathologie, la douleur augmente. Un syndrome douloureux douloureux, localisé dans le foie, indique une hépatite. En cas de diarrhée, la raison en est vraisemblablement liée à l'évolution de l'hépatite A.

Douleur dans le côté gauche

Si la douleur est observée dans la partie gauche de l'estomac, cela peut indiquer une gastrite chronique. La cause de la maladie est Helicobacter pylori - une bactérie pathogène qui a un effet néfaste sur les parois de l'estomac. La douleur, accompagnée d'une nature émoussée, parle de sigmoïdite (processus inflammatoire dans le côlon sigmoïde). Il existe trois formes principales de sigmoïdite: ulcéreuse, érosive et catarrhale. Pour eux, une profondeur de destruction variée est inhérente. La maladie peut être accompagnée de constipation ou de diarrhée, mais la diarrhée est plus fréquente.

La diarrhée peut être le résultat d'une anxiété ou d'une situation stressante. Cela est dû au fait qu'une tension nerveuse excessive provoque un spasme des muscles du tractus gastro-intestinal, ce qui affaiblit sensiblement le système immunitaire, ce qui entraîne un dysfonctionnement du processus de digestion. La sévérité saisonnière et temporaire de la douleur revêt une importance particulière. En cas de gastrite, la douleur à l'estomac inquiète au printemps et à l'automne.

La maladie de Crohn

Cette pathologie se traduit par une inflammation de l'intestin grêle. Cependant, il peut affecter n'importe quelle partie du tube digestif. Au stade initial de la maladie, on observe des douleurs abdominales, des diarrhées, des flatulences et des coliques. Le stade avancé de la maladie peut provoquer une anorexie.

Oncologie

Une tumeur maligne avec la défaite du tube digestif provoque une douleur intense dans cette région. Le tableau clinique: perte de poids, faiblesse, fatigue, nausée, diarrhée, vomissements, douleurs abdominales.

Si des douleurs abdominales et de la diarrhée sont observées chez un petit enfant, vous devez immédiatement appeler un médecin et lui faire passer tous les tests appropriés. Sur la base de l'examen et des résultats du test, le médecin devrait prescrire un traitement, qui devrait être commencé immédiatement. Il n'est pas recommandé de retarder le traitement ou de choisir indépendamment des médicaments pour éliminer les symptômes chez l'enfant. Les fonctions de protection du corps de l'enfant ne permettent pas toujours de lutter contre la maladie. Pour cette raison, même une intoxication banale peut menacer le développement de complications dangereuses.

Le plus souvent, des symptômes similaires chez les enfants se manifestent dans les cas suivants:

  • une appendicite;
  • utilisation d'antibiotiques;
  • régime alimentaire inapproprié ou empoisonnement;
  • les allergies, la présence de dysbiose et d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal;
  • infection intestinale.

Il est intéressant de lire: à cause de quelles maladies peuvent vaincre les douleurs abdominales, la fièvre et la diarrhée.

Traitement de pathologie

Si vous constatez les symptômes suivants, vous devez appeler une ambulance de toute urgence:

  • douleur aiguë et persistante qui ne disparaît pas avant plusieurs jours;
  • besoin fréquent de déféquer, selles molles et menace de déshydratation;
  • bâillonnement fréquent;
  • des convulsions;
  • température corporelle d'environ 39 degrés;
  • la présence de sang dans les matières fécales.

Il est interdit de s’auto-traiter, car il faut d’abord établir la cause de la maladie.

Traitement de la toxicomanie

Éliminer le tableau clinique de la pancréatite peut être un médicament qui soulage la douleur: Papaverine, No-Spa, antiacides. Pour restaurer le pancréas, des enzymes sont prescrits: Mezim, Créon, Ranitidine, Festal, Pancréatine, Almagel. L'efficacité du traitement dépend de la manière dont le patient mange, qu'il s'agisse ou non d'un régime thérapeutique spécial.

Quant aux troubles intestinaux de nature bactérienne, ils sont éliminés à l'aide d'antibiotiques à large spectre. Le meilleur remède est la furazolidone. L'équilibre hydrique du corps est nécessairement maintenu pour éviter la déshydratation. À cette fin, sont présentés à recevoir Citroglucosolan, Regidron.

Pendant la période de rééducation, il est important d’éviter le développement de la dysbactériose, car elle peut être provoquée par un traitement antibactérien. Pour cette raison, les médecins prescrivent Linex, Bifikol. Avec l'aide d'absorbants, il est possible d'éliminer les substances toxiques dans le tractus gastro-intestinal. Le charbon actif s’acquitte bien de cette tâche.

Lorsque la cholécystite prescrit des médicaments pour réduire l'activité de la vésicule biliaire. Les médicaments suivants aident à soulager les spasmes de cet organe: Spazgan, Kombispazm et Maksigan. Dans le même temps, devrait augmenter la production de bile. Pour cela est pris Domperidone, Zerukal.

Recommandations

Le traitement peut commencer à la maison si la maladie n’est pas accompagnée d’une forte fièvre. Il est important de se rappeler que les selles molles provoquent une perte de liquide rapide et intense. Pour cette raison, une boisson copieuse est indiquée pendant la période de traitement. Dans la journée, vous devez boire au moins deux litres de liquide: eau, compote, tisane.

Pour l'efficacité du traitement nécessitera une thérapie de régime, à l'exclusion de tous les produits qui peuvent provoquer une diarrhée. La purée de pommes de terre, le porridge de riz et la viande maigre bouillie contribueront à combler le manque de micro-éléments importants. Il est important de respecter les règles d'hygiène personnelle et de contrôler la qualité des aliments consommés.

Les selles liquides et les douleurs abdominales peuvent accompagner de nombreuses maladies du tube digestif. La nature et l'intensité des manifestations dépendent de la cause des symptômes. Un gastro-entérologue peut prescrire un traitement approprié. Le traitement d'une pathologie similaire implique de suivre un régime et de renforcer le système immunitaire.

Diarrhée abdominale et diarrhée: causes, caractéristiques cliniques, méthodes de traitement

Les coupures dans l'abdomen et la diarrhée sont des manifestations communes de nombreuses pathologies qui causent un inconfort important chez une personne. Cet état de santé affecte grandement l'appétit et peut provoquer une irritabilité. Dans ce cas, la santé du patient est gravement perturbée, la fatigue apparaît. Que faire dans cette situation? Pour éviter des conséquences négatives, il est important de consulter un médecin à temps, qui déterminera les causes de cette affection.

Caractéristiques de l'image clinique

Selon la localisation, la diarrhée peut avoir 2 types - entérique et colique. Une douleur abdominale apparaît dans les deux cas, mais avec une localisation différente. Ainsi, avec la diarrhée de l’intestin grêle, on ressent une gêne dans le nombril et dans la partie supérieure de l’abdomen. En cas de diarrhée colique, elle se fait sentir dans le bas de l'abdomen.

Le plus souvent, le malaise est accompagné d'une diarrhée d'origine infectieuse ou non infectieuse. Avec des problèmes mineurs de digestion, une douleur aiguë n'apparaît pratiquement pas.

Outre la diarrhée et les coupures abdominales, les patients peuvent présenter d'autres manifestations - augmentation de la température, vomissements et maux de tête. Les caractéristiques des symptômes dépendent du facteur provoquant.

Pour déterminer la raison de l'apparition d'une douleur abdominale et d'une diarrhée, vous devez analyser la nature des symptômes:

  1. L'inconfort pressant parle d'irritation de l'œsophage. L'utilisation d'aliments trop épicés ou salés, les fluctuations de température dans l'œsophage, le tabagisme à jeun sont à l'origine de cette affection. Des sensations d'oppression de très haute intensité sont présentes dans l'ulcère peptique.
  2. Douleur convulsive associée à des lésions de la vésicule biliaire. Des pierres peuvent apparaître dans cet organe, ce qui provoque des spasmes à droite et irradie au niveau de l'omoplate. Pour la vésicule biliaire, les graisses animales sont particulièrement nocives. En outre, des spasmes peuvent survenir avec une appendicite. Dans une telle situation, un malaise apparaît soudainement.
  3. La douleur allergique est inhérente aux personnes intolérantes à certains produits - lactose, noix, gluten. Leur pénétration dans les organes digestifs entraîne des processus inflammatoires, des douleurs coupantes, des diarrhées, des éruptions cutanées sur le corps.
  4. Les fortes crampes dans l'estomac indiquent des troubles dangereux. Ils ont généralement un caractère constant et cramponnant et parlent de troubles tels que la pancréatite aiguë, la péritonite, l’appendicite. Le syndrome de la douleur peut augmenter avec la sensation. Rezi se produisent également dans les infections des organes digestifs.

Raisons

Les principaux facteurs à l'origine de ces symptômes sont les pathologies suivantes:

  1. Appendicite. Sous ce terme, comprendre l'inflammation de l'annexe, dont les causes exactes n'ont pas encore été établies. Il existe des hypothèses concernant les facteurs infectieux et mécaniques. Dans cette situation, des douleurs aiguës sont localisées dans le bas de l'abdomen et à droite.
  2. Péritonite Cette pathologie est une inflammation de la couverture séreuse de la cavité abdominale et devient le résultat d'infections bactériennes. Dans les cas graves, le risque de décès est de 40%.
  3. Pancréatite La maladie se caractérise par une violation de la synthèse des enzymes pancréatiques. Cela provoque un changement dans la structure des matières fécales et conduit à la destruction du corps. En conséquence, il existe un risque de douleurs coupantes. Si la gêne est sourde et douloureuse, cela indique un processus chronique.
  4. Cholécystite. Sous ce terme, comprendre la lésion inflammatoire de la vésicule biliaire. Le développement de calculs dans l'organe entraîne son développement, ce qui entraîne une violation de l'écoulement de la bile. Dans les maladies aiguës, le syndrome de la douleur augmente considérablement.
  5. L'hépatite. Une douleur douloureuse dans le foie indique le développement de cette maladie. Si vous avez mal au ventre et à la diarrhée, vous pouvez suspecter une hépatite A.
  6. Gastrite. La forme chronique de la maladie est indiquée par le syndrome douloureux du côté gauche. Le déclencheur le plus courant est l’infection à Helicobacter pylori.

Note La douleur peut être saisonnière. Ainsi, lors d’une gastrite, l’inconfort est le plus souvent observé à l’automne et au printemps. La distribution des symptômes pendant la journée est tout aussi importante: avant ou après les repas, le jour ou la nuit.

Assez souvent, la douleur survient dans la dysenterie et d'autres pathologies bactériennes. Ils s'accompagnent souvent de nausées, de maux de tête, d'une augmentation de la température et d'une faiblesse générale. Dans les matières fécales, vous pouvez voir des impuretés sanglantes ou muqueuses. Chez l'homme, diverses maladies du système génito-urinaire peuvent être accompagnées de gêne.

Quand dois-je appeler une ambulance?

Il y a des situations où vous ne pouvez pas hésiter à contacter un médecin. Appelez une ambulance dans de tels cas:

  • L'apparition d'une douleur aiguë, qui dure plusieurs jours;
  • besoin fréquent de vider l'intestin, douleurs dans les selles, risque de déshydratation;
  • augmentation de la température jusqu'à 39 degrés;
  • envie constante de vomir;
  • des convulsions;
  • impuretés sanglantes dans les matières fécales.

Dans de telles situations, l'automédication est strictement interdite, car elle peut mettre la vie en danger. Avant de commencer le traitement, il est nécessaire d’établir les causes de l’apparition de tels symptômes.

Méthodes de traitement

Si une personne tombe malade avec une pancréatite, les médicaments - papaverine, mais-shpa aident à éliminer les symptômes. Des médicaments antiacides sont également utilisés. Pour normaliser le travail du pancréas, des enzymes sont prescrites - Créon, Mezim, Festal. L'efficacité du traitement dépend de l'observance du régime.

Avec le développement de troubles intestinaux à caractère bactérien, l'utilisation d'antibiotiques est démontrée. Le remède le plus efficace est la furazolidone. Il est impératif de maintenir un équilibre hydrique normal. Cela empêche la déshydratation. Pour ce faire, utilisez Regidron, Citroglucosolane.

Au cours de la rééducation, il est nécessaire d’éviter les manifestations de dysbactériose, qui peuvent résulter de l’utilisation d’antibiotiques. Pour cela, les médecins prescrivent Linex ou Bifikol. Pour éliminer les toxines du système digestif, utilisez des sorbants. Pour cela, vous pouvez utiliser du charbon actif.

En cas de cholécystite, on prescrit au patient des médicaments réduisant l'activité de la vésicule biliaire. À cette fin, utilisez des médicaments tels que Maxigan, Spazgan. Vous devriez également augmenter la production de bile. Cette tâche est parfaitement adaptée à la dompéridone et à Zeercal.

Note Pour que le traitement des pathologies des organes digestifs soit efficace, il est important de suivre un régime alimentaire simple. Les aliments pouvant provoquer une diarrhée doivent être exclus du régime alimentaire.

La douleur dans l'estomac et la diarrhée peuvent indiquer une variété de pathologies. Pour faire face à l’inconfort, il est très important d’établir les causes de cet état. Pour ce faire, vous devez consulter un médecin dès que possible.

Si vous aimez l'article, placez les goûts sur les réseaux sociaux!

Comment traiter la diarrhée et les douleurs d'estomac

Les problèmes digestifs peuvent être accompagnés de sensations douloureuses et d'un amincissement des selles. Les gens se plaignent souvent de douleurs à l'estomac et de diarrhée. Afin de sélectionner des médicaments efficaces pour le traitement de la diarrhée, il est établi quelle a été la cause de la gêne intestinale. Vous pouvez compléter la thérapie avec des méthodes traditionnelles, en choisissant des méthodes qui ne provoquent pas d’effets secondaires.

Causes de la diarrhée et des douleurs abdominales

Les causes les plus courantes de nausée, de coupures abdominales et de diarrhée sont les suivantes:

  • Helminthiase Un trait caractéristique est la localisation de la douleur autour du nombril.
  • Maladies du pancréas. Peut être chronique et aiguë.
  • Dysbactériose. Le malaise se développe dans le contexte d'une consommation à long terme d'antibiotiques, due à une violation du régime alimentaire, avec des expériences nerveuses.
  • Maladies inflammatoires du tractus gastro-intestinal et troubles fonctionnels. Ulcère, colite, entérocolite, syndrome du côlon irritable peuvent provoquer non seulement une diarrhée, mais également des douleurs coupantes sévères à différentes zones de l'abdomen.
  • Pathologies affectant la vésicule biliaire: cholécystite, cholélithiase. La violation de l'écoulement de la bile entraîne une détérioration de la digestion des aliments, des éructations, une dilution de la chaise.
  • Aliments ou médicaments de mauvaise qualité empoisonnés. Les troubles digestifs sont aigus, peuvent être accompagnés de vomissements, maux de tête, déshydratation.
  • Réactions allergiques. Le plus souvent, les allergies alimentaires provoquent gluten, lait, fruits de mer.
  • Processus inflammatoires affectant le système génito-urinaire: lithiase urinaire, néphrite. En raison d'une perturbation des reins, la vessie chez l'homme développe des troubles intestinaux, qui ressemblent à des symptômes d'empoisonnement.
  • Infections intestinales et maladies virales. Les causes les plus courantes de douleur dans les maladies infectieuses sont le besoin fréquent de déféquer, l’intoxication du corps.

Parfois, la douleur et la dilution des selles chez une personne sont dues à des défauts de son alimentation. Conduire à des coliques, diarrhée, grondement dans l'estomac peut aliments gras, aliments riches en fibres. Afin d’établir ce qui a déclenché la douleur à l’estomac et la diarrhée, le patient doit porter une attention particulière à tous les symptômes qui apparaissent dans les troubles intestinaux.

Traitement de la toxicomanie

Une fois que le médecin a déterminé que la diarrhée et les douleurs abdominales ont entraîné le traitement du patient. Le choix des médicaments dépend de la gravité de la maladie, de l'âge du patient, de la présence de maladies chroniques.

Empoisonnement

En cas d'empoisonnement, la nature de la douleur est vive, coupante. Il y a des crampes dans la partie supérieure de l'abdomen; lors des selles, une douleur intense peut être ressentie en dessous.

Les médicaments suivants sont recommandés:

  • Smektu, Polysorb pour l'élimination de l'intoxication.
  • Regidron, Normogidron pour rétablir l'équilibre eau-sel.
  • Stopdiar, Nifuroksazid pour une action antimicrobienne.
  • No-shpu, Drotaverin pour soulager les spasmes dans les intestins.

C'est important! Habituellement, chez les patients intoxiqués, il y a une diarrhée aqueuse, ça fait mal à l'abdomen. Cette condition indique que le corps tente de se désintoxiquer. Par conséquent, il n'est pas souhaitable de prendre des médicaments fixatifs au tout début du développement de l'indisposition. Cela peut entraîner une détérioration du bien-être du patient, une augmentation de la flatulence, des vomissements et une douleur intense.

Dans toute forme de désordre intestinal, il est important de respecter les tactiques suivies dans le traitement de l'intoxication, car les troubles digestifs provoquent toujours une intoxication. La règle de base est de rétablir l'équilibre des liquides dans le corps et de prendre des médicaments de désintoxication.

Vers

Un signe caractéristique d'invasion helminthique est l'apparition régulière de douleur dans la zone du plexus solaire. Symptômes supplémentaires:

  • La nausée
  • Perte d'appétit
  • Amincir les selles.
  • Vomissements.
  • Pire sommeil
  • Démangeaisons dans l'anus.

Les helminthes peuvent s'installer dans les intestins, provoquant des diarrhées et des crampes fréquentes, ainsi que dans le foie. Avec les helminthiases, le médecin prescrit généralement l’utilisation de médicaments antihelminthiques. Ce n’est qu’après avoir utilisé ces médicaments que vous pourrez vous débarrasser de la diarrhée, accompagnée d’un rezami.

En outre, il faudra peut-être utiliser des médicaments pour soulager l’intoxication, des probiotiques pour rétablir le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal.

Infections intestinales

Les enfants et les adultes sont souvent sujets aux maladies infectieuses et virales. En cas d'infection par une bactérie pathogène, le patient modifie considérablement les selles:

  • Les matières fécales se liquéfient, deviennent aqueuses.
  • Dans les selles, il y a des particules de nourriture, de verdure, de mousse.
  • L'odeur des matières fécales devient forte, désagréable.
  • Dans les fèces peuvent apparaître du mucus, même du sang.

Dans les infections virales, les patients souffrent également d'autres symptômes: nez qui coule, toux, mal de gorge. L’infection à rotovirus peut déclencher une élévation de température pouvant atteindre 38 ° C. Par conséquent, il est conseillé d'utiliser des médicaments antipyrétiques (Ibufen, Efferalgan) pour stabiliser l'état du patient.

La furazolidone est un excellent agent antimicrobien pour le traitement des infections intestinales chez l'adulte. Elle réduit l'activité bactérienne et contribue à augmenter la résistance du corps aux microbes pathogènes.

Les personnes souffrant de crampes abdominales sévères lors d’une diarrhée infectieuse doivent absolument informer ce médecin de ce symptôme. Pour soulager l'inconfort, un gastro-entérologue peut également recommander de prendre des antispasmodiques ou des analgésiques.

Syndrome du côlon irritable

La cause de la gêne et de la diarrhée devient souvent le syndrome du côlon irritable. Chez l'adulte, le malaise est accompagné de diarrhée, de crampes au bas de l'abdomen et d'une génération accrue de gaz.

En cas de pathologie, il est recommandé de prendre les médicaments suivants:

  • Gastroprotecteurs. Contribue à la protection de la muqueuse intestinale contre les effets du suc gastrique.
  • Les enzymes Aide à stabiliser le processus de digestion.
  • Antispasmodiques. Si des spasmes des muscles lisses de l'intestin sont observés en cas d'indisposition, vous ne pouvez pas vous passer de ces médicaments. Prendre des médicaments aide à réduire la fréquence des selles et à éliminer les douleurs abdominales.
  • Enterosorbents. Avec leur aide, l'intoxication du corps est éliminée.
  • Sédatifs. Ils aident à rétablir la digestion en cas de malaise abdominal et de diarrhée dus à des troubles nerveux, au stress, à une surcharge émotionnelle.

Les moyens de sécuriser le fauteuil (Imodium, Loperamide) aident de nombreux patients à arrêter la diarrhée. Mais ils doivent être pris uniquement en association avec d'autres médicaments antidiarrhéiques.

Allergie

Intolérance au gluten, les produits laitiers peuvent provoquer des douleurs coupantes dans l'estomac, la diarrhée commence. Éliminez la douleur en nettoyant les intestins et en restaurant une digestion normale.

Il est recommandé de boire des médicaments:

  • Adsorbants pour éliminer l'intoxication.
  • Pour rétablir l'équilibre eau-sel - solutions de réhydratation.
  • Antihistaminiques pour soulager une réaction allergique.
  • Eubiotiques pour rétablir une microflore intestinale normale.

Pour se débarrasser rapidement des symptômes d'intoxication, ce qui provoque l'allergène, le patient doit boire plus. Si les médicaments ne vous aident pas, si le patient a une éruption cutanée sur le corps, des difficultés respiratoires, vous devez appeler un médecin dès que possible.

Médecine populaire

Si nécessaire, un traitement médicamenteux contre les crampes abdominales sévères et la diarrhée peut être complété par les méthodes traditionnelles. Le malaise intestinal se manifeste souvent de manière aiguë, accompagné de nausées et de vomissements. Par conséquent, les patients reçoivent des tisanes et des infusions médicinales:

  • À base de camomille, mélisse, menthe. Ils sont d’une grande aide si une douleur aiguë à l’abdomen est causée par un empoisonnement, une infection ou une expérience nerveuse.
  • Des feuilles et des fleurs d'Hypericum. Eh bien stabilise la digestion dans les maladies inflammatoires du tractus gastro-intestinal.
  • Basé sur l'absinthe séchée. Cette plante est particulièrement utile pour la diarrhée si l’estomac est coupé à cause d’helminthiases.

C'est important! Prendre des médicaments ne suffit pas pour une guérison complète. Si une personne a mal au ventre et que la diarrhée a commencé, elle doit suivre un régime alimentaire spécial. Refuser les aliments gras et sucrés, les produits laitiers. Si le traitement prescrit ne vous aide pas, vous devriez appeler une ambulance et non faire vos devoirs.

Prévention

Les personnes qui souffrent souvent de selles molles et de coupures abdominales doivent se protéger soigneusement des infections et des intoxications. Il est recommandé de respecter les mesures préventives suivantes:

  • Évitez le stress et la surcharge nerveuse.
  • Observez l'hygiène personnelle.
  • Vermifuge régulièrement.
  • Mangez des aliments frais riches en probiotiques naturels.
  • Beaucoup marchent, font du sport.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes.

Il faut se rappeler que les douleurs à l’estomac et la diarrhée peuvent être les symptômes d’une maladie grave. Ne remettez pas la visite au médecin, remettez à temps un examen clinique et suivez les recommandations des experts.

Auteur de l'article: Lapin Sergey Pavlovich

23 ans d'expérience, la catégorie la plus élevée

Compétences professionnelles: Diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal, du foie et de la vésicule biliaire.

Toux dans l'estomac et diarrhée

Il y a de nombreux organes dans la cavité abdominale, et lequel d'entre eux est douloureux et irrité, en fonction des symptômes, seul un médecin peut déterminer. Observez ce que vous mangez et buvez, à quelle heure de la journée vous mangez, si vous êtes allergique à un aliment, quelle est la nature de la douleur, quelle est la nature de la diarrhée pendant la diarrhée, y-a-t-il une température, etc.

Les principaux types de douleurs abdominales dues à la malnutrition

En règle générale, des malaises dans le régime alimentaire provoquent des malaises et des crampes abdominales, ainsi que des diarrhées. Par leur nature de douleur, il est possible de déterminer quel aliment est maltraité:

En appuyant

Elle parle de problèmes d'œsophage, peut-être d'une hernie, d'un ulcère ou d'une inflammation. Ses parois sont très sensibles et la consommation fréquente d'aliments trop chauds ou trop froids, ou son alternance, peut provoquer des irritations. Si vous êtes, par exemple, un amateur qui boit du café avec de la glace ou de l’eau glacée directement dans le congélateur, il existe un risque de douleur de ce type dans la cavité abdominale et de selles molles.

La consommation d'aliments trop salés, tels que croustilles, poisson salé, légumes marinés, etc. peut également provoquer une irritation des parois de l'œsophage. Il y a une sensation de boule dans la gorge, comme si vous n'aviez pas avalé un morceau de nourriture.

Convulsif

Ce type d'inconfort suggère l'abus d'aliments gras et sucrés, qui obstruent les vaisseaux sanguins avec du cholestérol, irritent la vésicule biliaire et entraînent la formation de calculs. Si vous aimez la graisse de porc, les viandes grasses, les gâteaux, les œufs, etc., le risque de ce type de douleur est grand. Il a un caractère antispasmodique, commence soudainement avec de fortes coupures dans l'abdomen dans la région de l'hypochondre droit et donne à l'omoplate, dans certains cas, une diarrhée est possible.

Douleur allergique

Le plus souvent, ces troubles sont liés à l'intolérance d'un certain type de nourriture, par exemple le lactose, le gluten, les noix, etc. Pour les personnes souffrant d'allergies alimentaires, ils vendent du lait spécial sans lactose et du pain sans gluten. Avant d'acheter des produits dans le magasin, vous devez absolument étudier la composition de l'étiquette pour connaître la teneur en allergènes. Quand ils pénètrent dans le corps, ils commencent à piquer, la diarrhée, les flatulences, les éruptions cutanées apparaissent sur le corps. Dans certains cas, de la fièvre et une transpiration excessive peuvent survenir.

Tableau clinique

Dans la cavité abdominale, il existe de nombreux organes. La maladie de l'un d'entre eux est caractérisée par une certaine symptomatologie. Le médecin pourra établir un diagnostic primaire en vous interrogeant en détail sur la nature et les caractéristiques de la stimulation. Il est nécessaire de vous suivre pour connaître les points importants tels que: l'emplacement, la nature, la fréquence, les caractéristiques des selles molles, etc.

Il existe généralement les types de douleur suivants:

Colique spastique

Une coupure dans la cavité abdominale n’est pas souvent observée, mais c’est le pristupoobrazno, qui est associé à la motilité contractile de l’intestin. Les causes de son apparition peuvent être un ulcère, un syndrome du côlon irritable, des flatulences, du stress. L'abdomen se gonfle de gaz, la douleur et la diarrhée apparaissent, l'inconfort a un caractère ondulatoire il se lève brusquement puis s’apaise, ce qui se caractérise par le travail de l’intestin, qui se contracte puis s’étire. Le stress joue un rôle important dans ce cas. Il n’est pas difficile de remarquer qu’après un choc nerveux au niveau du tube digestif, il se produit une sensation de sensation de bouffée de chaleur et de piqûre, ainsi que le besoin de déféquer (fausse diarrhée).

Crampes d'estomac pointues

Une apparence dangereuse peut être le symptôme de maladies aussi graves que la péritonite ou la pancréatite. À la palpation, vous pouvez sentir que les muscles sont tendus et que l’estomac fait mal et est dur. La nature de la douleur est vive et forte, l'état du corps est instable, il peut y avoir fièvre, douleurs abdominales sévères, vomissements et diarrhée. De tels troubles entraînent le plus souvent une intervention chirurgicale ou un traitement hospitalier.

Une frustration sourde et douloureuse à caractère croissant n’est pas moins dangereuse. Ces symptômes sont caractéristiques de l'appendicite, débutant par une gêne au niveau du plexus solaire, auxquels s'ajoutent un peu de nausée et une température corporelle élevée, des selles molles.

Douleur névrotique

Une gêne abdominale peut également se produire sur un fond de stress, et la douleur de cette nature peut être très grave. Une personne passe beaucoup de temps à consulter différents médecins pour en découvrir la cause, mais les experts ne peuvent toujours pas le diagnostiquer. Dans de tels cas, il est nécessaire de consulter un neurologue ou un psychiatre pour sauver une personne du trouble obsessionnel-compulsif. Des problèmes cardiaques peuvent également être à l'origine de crampes névrotiques à l'estomac et de diarrhée. Il serait donc bien de consulter un cardiologue.

Douleur constante

C'est le type de douleur le plus commun. En règle générale, il se caractérise par une périodicité temporaire, par exemple, une gêne dans la cavité abdominale ne survient que la nuit ou au cours des saisons dites allergiquement dangereuses - la période printemps-automne. Ils sont de nature chronique et sont liés à la localisation de l'inconfort dans une zone spécifique de l'abdomen. Comme pour tous les autres types de douleur, il est impératif de suivre un régime alimentaire raisonnable, en particulier pendant la période d'exacerbation.

Il faut prêter attention à:

  1. En quel endroit il y a des sensations désagréables, s'il s'agit de la partie supérieure, votre douleur est probablement associée à une pancréatite, une gastrite, des maladies du foie et des voies biliaires, ainsi qu'une irritation de l'œsophage. Des problèmes dans le plexus solaire indiquent des dysfonctionnements dans l'intestin grêle, et s'il fait mal au bas-ventre, cela indique des problèmes avec le gros intestin et le sphincter.
  2. Quelles sont les douleurs nuit ou jour, s'il y a une fréquence dans leur occurrence, la diarrhée.
  3. Quand ça fait mal, avant les repas ou après.

Comment traiter les crampes abdominales et la diarrhée

Souvent en cas de douleur, la question se pose: «que faire?». Fournissez l'aide d'experts et dites que seul un médecin peut vous accompagner, vous n'avez pas besoin de vous faire du mal en vous auto-guérissant. L'élimination des crampes, de la douleur, de la diarrhée et des vomissements n'est possible qu'après un diagnostic, le traitement étant également choisi en fonction des caractéristiques de la maladie.

Si les douleurs à l'estomac sont causées par une pancréatite.

Les attaques aiguës de cette maladie sont supprimés avec l'aide d'analgésiques puissants, à l'avenir pour prévenir l'inflammation dans le pancréas, vous devez suivre un régime avec un rejet complet de l'alcool. Vous ne pouvez pas manger beaucoup d'aliments gras et sucrés, vous devez manger beaucoup de légumes et de fruits, des soupes, des bouillons, des céréales sur l'eau, les produits laitiers ne doivent pas être maltraités, cela peut entraîner une diarrhée.

Troubles intestinaux

S'ils sont causés par une intoxication et s'accompagnent de vomissements et de diarrhée, un bon lavement nettoyant et un lavage (à l'exception de l'intoxication toxique) vous seront utiles. Vous pouvez prendre des adsorbants, par exemple, du charbon actif à raison de 1 comprimé pour 10 kg de poids, ce qui éliminera les toxines et les toxines de l'intestin. Après cela, il faut quelque temps suivre un régime économe avec le rejet des produits laitiers, des aliments gras, épicés et épicés. Il est nécessaire de surveiller la nature des selles liquides pour comprendre l'état de l'intestin.

Inflammation de la muqueuse gastrique (gastro-entérite)

Il se caractérise par une sensation de brûlure dans l'espace intercostal, des brûlures d'estomac, une sensation de brûlure dans l'œsophage, des grondements, des coupures de ventre affamées, de la diarrhée. Se pose généralement en raison de défauts dans le régime alimentaire. La douleur causée par les brûlures d'estomac peut être soulagée à l'aide de médicaments tels que Maalox, Renny, etc. Mais le meilleur traitement serait de suivre le régime pendant la période d'exacerbation avec le rejet de gras, épicé, frit, salé, etc.

Si la douleur abdominale est associée à des maladies du foie et de la vésicule biliaire

Pour éliminer ce type d'irritation, faites une décoction d'herbes spéciales et de frais, vendus en pharmacie. Il est nécessaire d'abandonner l'usage des boissons alcoolisées, ainsi que de suivre un régime avec le refus des aliments gras, salés et épicés. Les maladies du foie peuvent être signalées par un signe de goût amer dans la bouche et par une floraison jaune sur la langue en raison du mauvais état de la vésicule biliaire, de la lourdeur du côté droit et de la diarrhée.

Que faire quand le ventre coupe mal

Les principaux piliers de ce qu'il faut faire pour les premiers secours avant l'arrivée de l'ambulance avec des douleurs aiguës dans l'abdomen sont un état de faim, de paix et de froid. Ne prenez rien de radical avant l'arrivée de l'ambulance. En aucun cas, ne pas appliquer de chaleur à la cavité abdominale, donner également au patient à manger et à boire, il est préférable de ne pas prendre d'analgésiques, sinon il sera plus difficile de poser un diagnostic. Vous n'avez pas non plus besoin de mettre des lavements de nettoyage et de rincer l'estomac - ces méthodes ne sont utiles que pour les intoxications, mais si ce n'est pas le cas, vous ne pouvez que causer des dommages.

Douleur abdominale et diarrhée sans fièvre

Toutes les causes de douleur abdominale et de diarrhée peuvent être divisées en trois grands groupes: intoxication, inflammation et maladies infectieuses. Un groupe séparé inclut les maladies qui ne sont pas directement liées à des problèmes gastro-intestinaux, mais présentent uniquement certains symptômes sous forme de diarrhée et de douleurs abdominales.

Douleur abdominale et diarrhée sans fièvre

Causes de la diarrhée et des douleurs abdominales

Empoisonnement

Cette raison est la plus commune. Appelé par l'utilisation d'aliments périmés ou de qualité inférieure. Les intoxications sont de gravité variable. La diarrhée, les douleurs abdominales sévères et la température de plus de 2 jours sont une raison pour une hospitalisation immédiate, car signale des processus inflammatoires ou une infection intestinale aiguë. Si la diarrhée se déroule sans augmentation de la température corporelle, ceci indique une intoxication habituelle, qui disparaît généralement lorsque le corps se débarrasse des déchets et des toxines inutiles. Il est important d'observer le régime alimentaire. Excluez les produits qui provoquent la diarrhée et buvez plus de liquides, car lors de selles molles, le corps perd beaucoup d'eau, ce qui entraîne une déshydratation.

Symptômes d'intoxication alimentaire

Attention! Pendant la diarrhée, il est nécessaire de boire au moins 3 litres de liquide par jour pour éviter la déshydratation.

Processus inflammatoires

L'appendicite est l'une des maladies inflammatoires les plus dangereuses. Beaucoup de gens pensent à tort que lorsque l'appendicite est atteinte, la température corporelle augmente nécessairement. En fait, l'appendicite survient très souvent sans une température élevée. Avec cette maladie, des douleurs abdominales sourdes ou vives, généralement concentrées autour de la région ombilicale, sont caractéristiques. Diarrhée possible ou vomissements. La douleur ne disparaît pas avec un changement de position du corps et ne peut qu'augmenter avec le temps. Après quelques heures, la douleur peut se déplacer vers le bas de l'abdomen ou vers le côté droit. Il y a la bouche sèche, des palpitations cardiaques. Ici, il est important de fournir une assistance médicale rapide au patient.

Signes d'inflammation de l'annexe

Colite et entérocolite. Ces maladies sont associées à des processus inflammatoires qui se produisent dans le gros et le petit intestin. Manifesté sous forme de douleur abdominale aiguë, diarrhée, nausée, vomissement, fausse envie, flatulence. Le tabouret est coulant, parfois taché de sang. Après avoir vidé les entrailles, un léger soulagement est ressenti. La cause la plus fréquente de ces maladies est le travail incorrect du tractus gastro-intestinal, les erreurs de nutrition, l'abus d'aliments lourds et gras, l'hérédité, le changement climatique. Le traitement repose sur la réception en temps voulu des sorbants: «Smekta», «Polysorb», «Enterosgel», «Fosfalyugel» ou du charbon actif ordinaire. Prenez également des médicaments pour éliminer le gaz dans l'intestin, ce qui est l'une des causes de douleur intense lorsque des bulles de gaz sont pressées sur la paroi intestinale. Le groupe de médicaments qui éliminent les flatulences comprend: "Espumizan", "Passage". Pour soulager la douleur, vous pouvez prendre des médicaments appartenant au groupe des antispasmodiques: "Trimedat", "Duspatalin", "Neobutin", "Iberogast".

Symptômes de la colite ulcéreuse

Cholécystite, pancréatite, JVP. Ces maladies sont aiguës et chroniques. Mais dans les deux cas, accompagné de fortes douleurs abdominales, des nausées et des diarrhées. Avec la cholécystite, la douleur est localisée à droite, avec une pancréatite au sommet de l'abdomen. Pour la cholécystite, la pancréatite et la DZHVP caractérisées par des éructations, une sensation constante de nausée, des selles bouleversées, un manque d'appétit. Lorsque l'inflammation de la vésicule biliaire, le pancréas prennent des médicaments contenant des enzymes: "Mezim", "Festal", "Pancréatine".

Symptômes de cholécystite

Pour les femmes, des douleurs abdominales et des selles bouleversées peuvent indiquer une grossesse extra-utérine, une inflammation des ovaires et des appendices. Ces maladies nécessitent un traitement immédiat chez des spécialistes. En outre, les symptômes ci-dessus peuvent indiquer l'apparition de la menstruation. En raison de changements hormonaux dans le corps, l'utérus grossit et se presse contre les parois de l'intestin, ce qui provoque une douleur et une diarrhée. Un tel état avant le début des jours critiques ne nécessite pas d'assistance médicale et disparaît de lui-même un à deux jours après le début des règles. Si le trouble des selles et des douleurs abdominales ne disparaît pas seul ou après la prise de médicaments appartenant au groupe des sorbants et des antispasmodiques, il est utile de consulter un gynécologue et un gastro-entérologue.

Signaux corporels indiquant une grossesse extra-utérine

Maladies infectieuses

En premier lieu parmi les maladies de nature infectieuse, accompagnées de douleurs abdominales et de diarrhée, se produit une infection intestinale ou à rotavirus, on parle également de grippe intestinale. Le plus souvent, les maladies infectieuses sont accompagnées de fièvre. Mais ils peuvent se produire à température normale. En plus des douleurs aiguës et des selles fréquentes (parfois jusqu'à 10-15 fois par jour), il existe un manque d'appétit, une intolérance à certaines odeurs et une grande faiblesse.

Traitement de l'infection à rotavirus

Dysenterie. Une maladie infectieuse très dangereuse causée par la bactérie Shigella. Les symptômes de la dysenterie sont similaires à ceux d'une infection à rotavirus. Mais il y a des traits distinctifs. Avec le rotavirus, les selles abondantes et fréquentes et la dysenterie, les selles sont moins fréquentes. Dans la dysenterie, selles avec du mucus et des traînées de sang.

Quelle est la dysenterie et ses symptômes

Comme toute maladie infectieuse, la dysenterie et les infections à rotavirus sont traitées avec des médicaments antiviraux: "Cycloferon", "Kagocel". Egalement assignés: "Enterofuril", "Smekta", "Enterol". Les antibiotiques pour les infections virales ne sont pas prescrits.

Attention! Pour les infections intestinales, il est important de commencer le traitement à temps et de faire appel à un spécialiste.

Vidéo - Causes des vomissements, de la diarrhée et de la douleur abdominale

Autres causes de diarrhée et de douleurs abdominales

  1. IBS ou syndrome du côlon irritable. Ces dernières années, cette maladie est classée dans la catégorie des troubles mentaux qui se manifestent dans le corps en réponse au stress, à l’anxiété et à l’anxiété. La clé du succès du traitement du SCI est l'observation constante par un psychothérapeute et la prise de sédatifs. Si vous ressentez un inconfort, vous pouvez prendre des sorbants et des antispasmodiques.

Premiers symptômes d'infarctus du myocarde

Premiers secours en cas d'infarctus du myocarde

Symptômes de l'obstruction intestinale

Symptômes de la maladie de Crohn et de l'inflammation intestinale

Symptômes du cancer de l'intestin

Symptômes de début de grossesse

Attention! Ce groupe de maladies a des causes complètement différentes de diarrhée et de douleurs abdominales, il devrait donc être traité par d'autres spécialistes.

Régime de traitement

  1. Buvez beaucoup de liquides, au moins 3 litres d’eau pure par jour.
  2. Prendre à temps les médicaments nécessaires.
  3. Repos au lit
  4. Exclusion du régime des aliments nocifs et lourds.
  5. Surveillance sanitaire stricte.
  6. Lorsque l'état se détériore, une consultation obligatoire d'un spécialiste pour déterminer la cause de la maladie, le diagnostic et la réalisation des tests nécessaires (hémogramme complet montrant la présence ou l'absence d'un processus inflammatoire dans le corps, analyse des matières fécales et de l'urine, échographie abdominale) afin d'exclure diverses pathologies.

Traitement de la toxicomanie

Absorbants: "Smecta", "Neosmektin", "Polysorb", "Enterosgel", "Fosfalyugel", charbon actif.
Pour éliminer le météorisme: "Espumizan", "Passage".
Pour soulager les spasmes et le syndrome de la douleur: Trimedat, Dyuspatalin, Neobutin, Iberogast.

Pour améliorer la digestion et la normalisation de la chaise: "Mezim", "Festal", "Pancréatine"