Principal / La dysenterie

Les meilleurs anti-inflammatoires pour les intestins

La dysenterie

Par inflammation intestinale, on entend les maladies qui s'accompagnent d'un gonflement, d'une inflammation des parois intestinales (hyperémie). Les causes de cette maladie sont nombreuses et, par conséquent, il existe plusieurs approches de traitement. La première étape consiste à déterminer la cause des processus inflammatoires.

L'inflammation intestinale provoque:

  • régime alimentaire malsain;
  • dysbactériose;
  • l'infection;
  • pathologies auto-immunes;
  • empoisonnement;
  • d'autres facteurs.

Ainsi, des espèces telles que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse sont assez courantes.

La maladie de Crohn affecte différentes parties du tractus gastro-intestinal. Mais ce sont les intestins qui souffrent le plus. Le processus inflammatoire est plus prononcé dans le gros ou le petit intestin. Mais la colite ulcéreuse ne peut affecter que le gros intestin. Mais les deux maladies ont des similitudes. Ils procèdent à des rechutes. La phase active est caractérisée par une exacerbation, mais en rémission, les symptômes sont moins prononcés.

Traitements de base

Vous devez d’abord décider des symptômes. Après avoir traité ce qui inquiète et ce qui le cause, vous pouvez chercher une solution. Et cela consiste en de telles méthodes:

  • les médicaments;
  • nourriture spéciale;
  • phytothérapie.

Mais il y a aussi le plus indésirable - l'intervention chirurgicale. C'est un cas extrême dans lequel une inflammation auto-immune sévère est diagnostiquée.

Traitement médicamenteux

L'essentiel est que votre médecin vous prescrive des médicaments, car le traitement de l'intestin nécessite une approche professionnelle. Et tout ce que vous devez prendre en suivant strictement les instructions à cause de vos performances dépend de la vitesse de récupération. Ainsi, parmi les médicaments émis: antibiotiques, solutions salines diverses, enzymes, hormones, etc.

Si la cause du processus inflammatoire est une infection, des antibiotiques doivent être utilisés. Ils agissent localement. Dans le cas où une infestation de ver est détectée, des médicaments contre les vers sont nécessaires. Mais pour le traitement de la colite et de la maladie de Crohn, il est nécessaire d'utiliser des agents pathogènes. Cela peut être des hormones et des cytostatiques.

La prednisolone et Salofalk sont des médicaments populaires. Ils sont efficaces quand il provoque un degré mineur ou modéré.

Les médicaments anti-inflammatoires pour les intestins sont le plus souvent produits sous forme de comprimés. Mais pas mal prouvé et bougies. Ils minimisent les effets secondaires, car ils agissent localement sur la zone enflammée. Il existe un grand nombre de types de bougies. Ils sont introduits par voie rectale, et souvent des microclysters leur sont prescrits.

Une caractéristique commune du traitement des processus inflammatoires dans l'intestin est la nécessité de normaliser la microflore. Il existe des cas où il est nécessaire d'augmenter le contenu en vitamines. Mais dans l'intestin, ils ne sont pas formés, mais ils ne sont pas absorbés par leur utilisation habituelle. Donc, l'administration parentérale est nécessaire. Les laxatifs et les antidiarrhéiques peuvent être utilisés en traitement. Tout dépend de quels symptômes. Mais les enterosorbants aident à réduire la formation de gaz, ainsi que les toxines.

Les agents enzymatiques sont principalement destinés au traitement des processus inflammatoires dans l'intestin grêle. Grâce aux solutions salines, les toxines peuvent être éliminées et les perturbations dues à l'eau et aux électrolytes peuvent être éliminées.

Guérir ne signifie pas guérir

Ne cherchez pas à éliminer rapidement la douleur, cherchez la cause. Après tout, les accès de douleur peuvent être répétés et le corps s'habitue à vos médicaments. Assurez-vous d'obtenir un avis médical et d'influencer la cause du processus inflammatoire. Toujours besoin d'éliminer la cause.

En plus du traitement lui-même, vous devez penser à la restauration du corps. Après tout, les médicaments soulagés de la douleur et des processus inflammatoires pourraient être nocifs. Ainsi, le traitement aux antibiotiques nécessite souvent des précautions particulières afin de ne pas, plus tard, enfreindre la microflore de l'estomac et des intestins. Mais que faire si une dysbactériose a commencé? Retour à l'équilibre dans le corps après le traitement antibiotique peut remèdes populaires. Un certain nombre de légumes et de fruits aident le corps à récupérer les nutriments nécessaires. Vous pouvez également recourir à un traitement médical. Ainsi, parmi les probiotiques émettent des médicaments contenant des bactéries vivantes. Une fois ingérés, ils colonisent les intestins avec des bactéries qui restaurent la microflore. Linex est populaire parmi ces médicaments.

De plus, les prébiotiques aident bien. Par exemple, Lactusan ou Laktofiltrum. Ils n'introduisent pas de nouvelles bactéries, mais stimulent leur croissance dans l'intestin. Ce sont des glucides et, contrairement aux probiotiques, qui doivent être stockés dans un endroit frais, ils ne dépendent pas de la température ambiante. Mais la symbiotique contient les caractéristiques des outils ci-dessus. Parmi eux, la drogue populaire Bifilar. Aussi beaucoup de retours positifs de Normospectrum.

Anti-inflammatoires pour l'estomac

Parmi les maladies des organes de l’appareil digestif, on trouve la gastrite, l’érosion, l’ulcère, le syndrome dyspeptique et la gastroduodénite. Les anti-inflammatoires gastriques, associés à d’autres médicaments, offrent l’occasion de les traiter avec succès. L'estomac et les intestins sont des organes essentiels du système digestif. Un échec dans leur travail affectera tout le corps.

Causes des violations

Tous les groupes de la population sont touchés par la maladie des organes digestifs et les hommes plus souvent que les femmes. Les principales causes de pathologies sont l'introduction d'Helicobacter pylori, l'abus d'alcool, une alimentation irrégulière, une altération de la motilité du tractus gastro-intestinal, des effets chimiques sur la muqueuse, y compris des médicaments.

Symptômes de maladies gastriques

Le processus inflammatoire et érosif est accompagné de douleur. Ce sera périodique ou constant, aigu ou douloureux. Souvent accompagné de vomissements, fièvre, saignements, ballonnements, hoquet, éructations, brûlures d'estomac. La présence de 2 symptômes ou plus indiquera le développement du processus inflammatoire. La nature de la douleur détermine la maladie:

  • aigu ou spasmodique se produit avec un ulcère;
  • terne et douloureux après avoir mangé indique une gastrite;
  • une douleur faible persistante est considérée comme un symptôme des polypes, des néoplasmes malins.

Toute douleur à l’estomac, quelle que soit l’intensité, nécessite une consultation avec un gastro-entérologue. Il est strictement impossible d’auto-traiter et de réchauffer le lieu de localisation de la douleur.

Diagnostic et traitement des maladies de l'estomac

Le diagnostic des maladies du tube digestif commence par l'examen du médecin, la prise des antécédents, la palpation. Puis prescrire des méthodes d’examen de laboratoire et instrumentales: échographie, fibrogastroscopie, détection, suivies d’une étude de la composition et des propriétés du suc gastrique. Analyses: numération sanguine complète et biochimique, urine, matières fécales. Après un diagnostic complet du diagnostic, le médecin prescrit un traitement. Le plus souvent, ce sont des schémas complexes. Cette approche supprime les symptômes de la maladie et la cause.

Le traitement vise à restaurer la fonction et la membrane muqueuse.

Gastrite - inflammation de la muqueuse gastrique, qui utilise des moyens enveloppants. Aussi prescrit:

  • sorbants pour l'élimination des substances toxiques;
  • antibiotiques pour le caractère bactérien de la maladie;
  • analgésiques et antispasmodiques pour soulager la douleur;
  • gastroprotecteurs gastriques.

Les antiacides diminuent l’acidité du suc gastrique, soulagent la douleur, activent la régénération des tissus dans l’estomac. Ils sont sans danger pour les femmes enceintes car ils ne sont pas absorbés par le sang. La gastrite bactérienne peut avoir pour conséquence un ulcère de l'estomac, pour le traitement duquel sont utilisés des antibiotiques, des préparations à base de bismuth, des inhibiteurs de la pompe à protons, des antiacides et des médicaments anti-ulcéreux.

Anti-inflammatoires pour les intestins

L'inflammation intestinale est une maladie grave et dangereuse pouvant être déclenchée par plusieurs facteurs. Lors du traitement d'un trouble, la cause exacte du trouble est nécessairement établie, car il est important de mettre en oeuvre un traitement anti-inflammatoire, mais également d'éliminer la source principale de la maladie. Pour diagnostiquer le processus inflammatoire dans n'importe quelle section intestinale, divers examens peuvent être prescrits, y compris une échographie et des tests généraux. Après avoir confirmé la présence d'un nid de la maladie, l'un des médicaments efficaces pour supprimer le processus inflammatoire est sélectionné.

Anti-inflammatoires pour les intestins

Causes de l'inflammation intestinale

Les facteurs suivants peuvent provoquer une maladie:

  • infection par des parasites, en particulier la violation se manifeste clairement par la présence d'un type mixte d'helminthiases;
  • une infection qui peut aussi être déclenchée par des trichomonas;
  • maladies auto-immunes, au cours desquelles le corps prend ses cellules comme des étrangers et commence à les détruire;
  • les prédispositions génétiques, qui se manifestent le plus souvent dans le contexte du manque de certaines enzymes pour la digestion;
  • des erreurs dans la nutrition, surtout quand on se passionne pour les aliments gras, épicés et peu grillés;
  • des anomalies dans l'apport sanguin à l'intestin, pouvant être provoquées par des processus oncologiques et des maladies du système cardiovasculaire;
  • violation de la microflore intestinale due à la prise de médicaments ou à d'autres facteurs provoquants;
  • le développement de l'entérite ne se manifeste que dans une zone ou dans toute la partie de l'intestin grêle;
  • l'apparition de la duodénite, un processus inflammatoire dans le duodénum et la petite partie du tube digestif;
  • la mésadénite, processus inflammatoire affectant le système lymphatique intestinal;
  • colite associée à la formation d'un nid d'inflammation dans le côlon.

Inflammation intestinale de l'intérieur

Attention! Toutes les affections décrites peuvent se présenter sous une forme chronique et aiguë, en particulier lorsque le côlon est touché. Dans certains cas, la phase aiguë peut durer 4 semaines, après quoi elle sera complètement guérie ou deviendra chronique.

Asakol contre l'inflammation intestinale

Le médicament est disponible sous plusieurs formes pharmacologiques, son choix dépend de la localisation du processus inflammatoire et de sa durée.

Pilules et médicaments pour les intestins: une liste de médicaments

Quelles pilules devez-vous boire si vous avez des problèmes intestinaux? Pour beaucoup de gens, la médecine est une science complexe et incompréhensible. En fait, il est construit sur la logique et les faits connus de notre corps. L’élimination des symptômes et l’effet sur la cause sont les deux axes principaux du traitement de toute maladie. Afin de choisir le bon médicament pour les intestins, il est nécessaire de déterminer ce qui gêne spécifiquement le patient et pourquoi l'inconfort est apparu.

Symptômes de maladies intestinales

Cet organe appartient au système digestif et remplit les fonctions suivantes:

  1. Divise les produits en éléments digestibles.
  2. Assure l'absorption des nutriments essentiels dans le sang.
  3. Élimine les toxines.
  4. Augmente la défense immunitaire.

Dans les maladies intestinales, l'exécution de certaines fonctions est altérée, ce qui permet au médecin de déterminer la nature de la pathologie avec une assez grande précision. Les symptômes d'échec de ce corps sont énumérés ci-dessous.

  • Douleur abdominale. En bonne santé, il ne devrait y avoir aucune gêne. S'il y a des plaintes, le médecin fait attention à l'emplacement, à l'intensité et à la particularité des sensations désagréables. Les relations avec l’alimentation, la défécation sont également importantes.
  • La douleur dans le nombril indique une maladie de l'intestin grêle. Habituellement, le patient les sent tiraillant ou douloureux. En cas de sensation de plénitude ou de formation excessive de gaz, une défaillance de la section épaisse est suggérée. Ce soulagement survient lors de la prise de médicaments carminatifs ou après la défécation.
  • La diarrhée Cette condition est considérée comme des selles liquides, qui surviennent plus souvent 3 fois par jour. Les symptômes peuvent être observés dans le processus inflammatoire dans n'importe quelle partie de l'intestin, ainsi que dans l'estomac et le duodénum. Les inclusions dans les selles - mousse, traînées de sang, morceaux d'aliments non digérés, mucus - ont une importance diagnostique.
  • Constipation Si c'est le seul inconfort qui inquiète une personne, la cause peut ne pas être une maladie. Le retard des selles ou la consistance solide des matières fécales provoquent du stress, des changements hormonaux, une mauvaise alimentation, un manque de liquide, la prise de certains médicaments.
  • Flatulences La distension abdominale n'indique pas seulement une perturbation des intestins, mais provoque souvent une douleur intense chez la patiente en raison de l'étirement dramatique de ses parois. Symptôme souvent observé le soir.

Changements d'autres organes et systèmes. La détérioration de l'absorption des nutriments affecte l'état de la peau, le bien-être général, le poids, la numération globulaire et le cycle menstruel féminin. Souvent, les patients ne connaissent même pas la véritable cause de leurs problèmes.

Causes de la maladie intestinale

Un traitement symptomatique sans éliminer le facteur étiologique est inefficace. Les maladies qui causent des problèmes intestinaux sont énumérées ci-dessous. Chacune d'entre elles peut se présenter sous une forme chronique ou aiguë, ce qui détermine la force et la gravité de l'inconfort.

  • Entérite Cela s'appelle une inflammation de l'intestin grêle. Il est dû à une intoxication alimentaire ou à des infections intestinales. Une rechute à court terme est possible avec l'utilisation de produits alcooliques aigus. Une personne s'inquiète des nausées, des douleurs au nombril, de la faiblesse, de la diarrhée. Après un certain temps, la pathologie peut entraîner une carence en nutriments dans le corps, une perte de cheveux, une peau sèche.
  • La colite Le processus inflammatoire se produit dans le côlon. Souvent, cela affecte la partie mince et même l'estomac. La maladie est généralement causée par une infection. Le patient ressent de graves crampes abdominales, se plaint de diarrhée, de malaise général. La colite d’étiologie non microbienne se présente comme une complication de gastrite ou de pancréatite, due à des erreurs d’alimentation.
  • La maladie de Crohn. Maladie chronique qui affecte toutes les parties du tractus gastro-intestinal. Une personne s'inquiète des ballonnements, des crampes abdominales, du sang dans les selles. Un long cours conduit à une obstruction intestinale, un abcès.
  • Colite ulcéreuse non spécifique. Cette condition est différente de l'inflammation habituelle du gros intestin. Il a une nature différente, vraisemblablement génétique. Les raisons ne sont pas bien comprises. Le rectum est une localisation typique du problème, à partir de laquelle le processus pathologique s'étend aux zones voisines. Un symptôme caractéristique est considéré comme du sang dans les matières fécales, sur du linge ou du papier hygiénique, qui indique la présence d'un ulcère et apparaît même en rémission.
  • Dysbactériose. Les bactéries intestinales aident à décomposer les aliments, à synthétiser des vitamines, à combattre les infections et à renforcer l'immunité. Sous l'action de microbes pathogènes ou de facteurs défavorables, le nombre de «bonnes» microflores diminue. La détérioration du fonctionnement de l'intestin peut se manifester par une variété de symptômes - troubles du sommeil, dépression, faiblesse, modifications de l'appétit, douleurs, nausées.
  • L'incidence de la dysbiose est assez élevée. Cela s'explique par le fait qu'un certain nombre de facteurs ont un effet néfaste sur la microflore bénéfique - infection, stress, régime alimentaire malsain, antibiotiques.
  • Syndrome du côlon irritable. Les manifestations de la maladie sont non spécifiques. Le patient peut se plaindre de constipation, de diarrhée, de douleur, de flatulence. La particularité est que les violations sont causées par des troubles fonctionnels et non par le processus inflammatoire. Les causes les plus courantes sont les facteurs psycho-émotionnels.

Ainsi, des processus pathologiques radicalement différents se cachent derrière les mêmes symptômes et, par conséquent, seul le médecin doit choisir le schéma thérapeutique après avoir examiné les tests et les plaintes du patient.

Préparations populaires pour les intestins

De nombreux médicaments pour le tractus gastro-intestinal sont appelés des ventes en vente libre. Un patient peut acheter et prendre lui-même s'il sait exactement ce dont il a besoin. En règle générale, cela signifie restaurer la microflore intestinale, les laxatifs et les antispasmodiques. Vous trouverez ci-dessous un groupe de médicaments prescrits par les médecins pour rétablir les fonctions des TIC.

Antibiotiques. Dans l'étiologie infectieuse de la maladie sans médicaments antibactériens est indispensable. Cependant, dans ce cas, un groupe spécial d'antibiotiques intestinaux est utilisé - les produits à base de nifuroxazide. Ils montrent l'activité locale et ne sont pas absorbés dans la circulation systémique. De tels médicaments sont efficaces contre la plupart des agents pathogènes intestinaux, sans causer de résistance. Le résultat clinique devient perceptible quelques heures après l'ingestion.

Moyens pour la normalisation de la microflore. La perturbation de l'équilibre des micro-organismes bénéfiques et pathogènes conduit à un dysfonctionnement intestinal. En augmentant le nombre de "bonnes" bactéries, vous pouvez éliminer les symptômes désagréables. La liste des médicaments utilisés pour cela:

  1. Bifidumbacterin. Il est produit sous la forme d'un lyophilisat, à partir duquel une suspension est préparée. Contient des bifidobactéries, aide à rétablir l'équilibre de la microflore perturbée.
  2. Linex. Il se compose de trois types différents de micro-organismes viables qui manifestent un antagonisme d'agents pathogènes pathogènes. Le médicament peut être utilisé comme agent prophylactique pour maintenir la fonction intestinale ou pour traiter la diarrhée d’origines diverses.
  3. Probifor. Disponible sous forme de capsules et de poudre. L'ingrédient actif est la bifidobactérie. Le médicament rétablit la relation entre microflore nuisible et bénéfique, et a également un effet antidiarrhéique.
  4. Maksilak. Contient plusieurs souches de bactéries qui affectent positivement le travail de tout le tractus gastro-intestinal. L'outil améliore la résistance au changement climatique et la malnutrition, est utilisé pour prévenir la diarrhée associée aux antibiotiques. Enregistré comme complément alimentaire. Analogique - Laktiale.
  5. Acipol. Les médicaments en capsules contiennent du lactobacille. Ils sont prescrits pour le traitement de la dysbactériose, ainsi que dans le traitement complexe de la candidose, de la dermatite atopique, des maladies respiratoires et autres.
  6. Hilak Forte. Gouttes à base de bonnes bactéries. Médicament efficace pour le traitement des désordres dans les désordres gastriques, intestinaux et hépatobiliaires.

Antispasmodiques. Ils agissent sur les muscles lisses qui composent le tube digestif. Soulager rapidement la douleur et les crampes. Les noms des fonds les plus souvent affectés sont:

  1. Pas de shpa. Un des médicaments les plus sûrs qui élimine efficacement les spasmes musculaires et nerveux. Les comprimés peuvent être utilisés chez les enfants à partir de 6 ans.
  2. Spazmalgon. Outil combiné présentant un effet non seulement antispasmodique, mais aussi anesthésique. En raison des deux composants qui agissent sur la même cible par des mécanismes différents, la force de ce médicament est assez élevée.
  3. Meteospasmil. Il supprime le tonus musculaire accru du tractus gastro-intestinal, mais ne provoque pas d'atonie. Il contient également une substance qui réduit les flatulences. Eh bien aide avec les troubles fonctionnels qui sont accompagnés de flatulences.
  4. Meverin. Élimine les douleurs d'intensité variable dans l'abdomen et le bassin. Montre un effet sélectif sur les muscles lisses du tube digestif. L'avantage de l'outil est moins d'effets secondaires.

Laxatifs Éliminez la constipation et éliminez rapidement les toxines. Les comprimés intestinaux suivants sont populaires:

  1. Guttalax La substance active est un composé chimique. Le résultat est obtenu en raison de l'irritation des terminaisons nerveuses, ce qui entraîne une augmentation du péristaltisme. Non recommandé pour une utilisation à long terme, car il crée une dépendance.
  2. Duphalac. L'un des médicaments les plus sûrs. Nommé aux adultes et aux enfants de tout âge. Il contient du lactulose, qui ne se décompose pas et n'est pas absorbé, mais augmente la pression osmotique dans l'intestin, ce qui entraîne un effet laxatif.
  3. Norgalaks. Disponible sous la forme d'une canule tubulaire spéciale à usage unique. Il est appliqué par voie rectale. Stimule la défécation, adoucit les masses fécales et facilite leur avancement.
  4. Senadexin. Contient un extrait de plante capable de renforcer le péristaltisme en affectant les terminaisons nerveuses. Ne convient pas pour une utilisation à long terme et permanente, bien que très populaire en raison de son prix abordable.

Antidiarrhéiques et sorbants. La perte de liquide dans la diarrhée n’est pas moins dangereuse que la maladie elle-même. Les médicaments de ces groupes arrêtent le trouble, soulagent l'état du patient et permettent à d'autres médicaments d'avoir des effets bénéfiques sur les intestins. De plus, les absorbants absorbent les toxines libérées au cours du processus pathologique, les empêchant de pénétrer dans la circulation systémique. La liste de ces comprimés:

  • Le lopéramide;
  • Charbon actif;
  • Smecta (poudre);
  • Imodium.

Enterosgel est un sorbant qui se présente sous la forme d'une pâte, ce qui lui confère un effet enveloppant et protège la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal.

Médicaments anti-inflammatoires. Les préparations pour traiter les intestins de ce groupe ne sont prescrites que par un médecin. Ils ont de nombreuses contre-indications et effets secondaires, de sorte que l'auto-traitement est inacceptable. Le médecin doit d’abord déterminer la cause du processus pathologique et de la localisation. Aide à éliminer l'inflammation:

  • les aminosalicylates;
  • les hormones corticostéroïdes;
  • immunomodulateurs;
  • agents antimicrobiens.

Quand l'automédication est dangereuse

Certains médicaments masquent les symptômes de la maladie sans éliminer la cause sous-jacente. Ceux-ci incluent des anti-inflammatoires, des antispasmodiques, des analgésiques. La prise incontrôlée de médicaments, même en vente libre, entraîne des complications et une extension du processus pathologique. Si vous ne savez pas ce qui a causé le dysfonctionnement intestinal et que le traitement symptomatique ne vous aide pas, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Tout médicament pour les intestins peut nuire au corps. Dans la tactique de traitement devrait être basée sur la cause de la maladie, qui ne peut être déterminée que par un médecin. Les probiotiques, les laxatifs et les sorbants à base de lactulose sont relativement sûrs. Permis de les prendre eux-mêmes, mais seulement dans les cours courts.

Anti-inflammatoire pour l'estomac et les intestins

L'inflammation intestinale est une maladie grave et dangereuse pouvant être déclenchée par plusieurs facteurs. Lors du traitement d'un trouble, la cause exacte du trouble est nécessairement établie, car il est important de mettre en oeuvre un traitement anti-inflammatoire, mais également d'éliminer la source principale de la maladie. Pour diagnostiquer le processus inflammatoire dans n'importe quelle section intestinale, divers examens peuvent être prescrits, y compris une échographie et des tests généraux. Après avoir confirmé la présence d'un nid de la maladie, l'un des médicaments efficaces pour supprimer le processus inflammatoire est sélectionné.

Anti-inflammatoires pour les intestins

Causes de l'inflammation intestinale

Les facteurs suivants peuvent provoquer une maladie:

  • infection par des parasites, en particulier la violation se manifeste clairement par la présence d'un type mixte d'helminthiases;
  • une infection qui peut aussi être déclenchée par des trichomonas;
  • maladies auto-immunes, au cours desquelles le corps prend ses cellules comme des étrangers et commence à les détruire;
  • les prédispositions génétiques, qui se manifestent le plus souvent dans le contexte du manque de certaines enzymes pour la digestion;
  • des erreurs dans la nutrition, surtout quand on se passionne pour les aliments gras, épicés et peu grillés;
  • des anomalies dans l'apport sanguin à l'intestin, pouvant être provoquées par des processus oncologiques et des maladies du système cardiovasculaire;
  • violation de la microflore intestinale due à la prise de médicaments ou à d'autres facteurs provoquants;
  • le développement de l'entérite ne se manifeste que dans une zone ou dans toute la partie de l'intestin grêle;
  • l'apparition de la duodénite, un processus inflammatoire dans le duodénum et la petite partie du tube digestif;
  • la mésadénite, processus inflammatoire affectant le système lymphatique intestinal;
  • colite associée à la formation d'un nid d'inflammation dans le côlon.

Inflammation intestinale de l'intérieur

Attention! Toutes les affections décrites peuvent se présenter sous une forme chronique et aiguë, en particulier lorsque le côlon est touché. Dans certains cas, la phase aiguë peut durer 4 semaines, après quoi elle sera complètement guérie ou deviendra chronique.

Asakol contre l'inflammation intestinale

Le médicament est disponible sous plusieurs formes pharmacologiques, son choix dépend de la localisation du processus inflammatoire et de sa durée.

Afin de savoir quoi faire et quels médicaments pour l'inflammation intestinale aideront le mieux, plusieurs facteurs doivent être pris en compte: le type d'inflammation, la localisation dans l'intestin, le stade de la maladie, les caractéristiques individuelles de l'organisme. Les paramètres pour le choix des médicaments sont déterminés par les types d'inflammation des intestins - colite ulcéreuse et maladie de Crohn. Important pour la sélection d’un schéma thérapeutique et les causes de ces maladies: infection, problèmes du système immunitaire, hérédité et même stress.

Règles de traitement

Lorsque les intestins sont enflammés, on remarque une perte d'appétit, des douleurs abdominales ou des selles bouleversées. Ce sont les principaux symptômes. La plaque blanche sur la langue doit être alertée. En aucun cas, vous ne pouvez traiter vous-même une inflammation de l'intestin. Pour que le traitement produise un résultat positif, il est avant tout nécessaire de changer le mode de vie et la nutrition. Cesser de fumer et de l'alcool, maintenir l'équilibre hydrique. Ne surchargez pas votre corps avec des exercices excessifs. Évitez les situations stressantes, prenez des antidépresseurs si nécessaire. La condition principale - le régime.

Types de médicaments pour l'inflammation intestinale

Les médicaments pour l'inflammation intestinale par type d'exposition sont divisés en groupes pharmacologiques. Ces médicaments, qui soulagent l'inflammation et accompagnent le syndrome douloureux, sont pris séparément ou en association avec d'autres, en fonction de l'état de santé. Leur liste est impressionnante, les principales sont indiquées:

  • immunomodulateurs;
  • antibiotiques et antifongiques;
  • les aminosalicylates;
  • médicaments antidiarrhéiques;
  • corticostéroïdes.

Retour à la table des matières

Anti-inflammatoires

La définition correcte de la maladie est le premier pas vers une guérison. Seul un médecin devrait choisir les médicaments, car ils ont de nombreux effets secondaires. Il est nécessaire de prendre en compte l’interaction avec d’autres médicaments. Ils vous permettent de soulager rapidement les symptômes, d’atténuer et d’améliorer l’état général du patient, par exemple Salofalk, qui soulage les symptômes. Il se présente sous forme de granulés, de suppositoires ou de lavements. Il est indiqué pour la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Les enfants atteints d'inflammation se voient attribuer des bougies "Rektodelt".

Pilules pour l'inflammation

L'inflammation est également traitée avec succès avec des pilules. Commun - "Mesavant". Ces médicaments ont un effet local sur l'épithélium intestinal pendant l'inflammation. "Salozinal" - un médicament contre l'inflammation et antibactérien. Il est utilisé pour la maladie de Crohn ou la colite, ainsi que pour leur prévention. La sulfasalazine a un effet similaire. Pour éviter que les intestins ne s'enflamment à nouveau, un traitement symptomatique allant jusqu'à 500 mg de sulfasalazine est prescrit par jour.

Immunomodulateurs

Les immunomodulateurs sont prescrits comme thérapie supplémentaire dans les processus inflammatoires au long cours. Ils sont conçus pour équilibrer le travail du système immunitaire. Cela peut être "Immunal", qui est attribué à l'inflammation chronique, affaiblissant la résistance du corps. "Viferon" - est prescrit pour les infections intestinales sans étiologie précise. Synthétique peut être remplacé par naturel - Echinacea, Eleutherococcus. Ces teintures d'esprit sont vendues dans une pharmacie. Pour les adultes, il est recommandé de prendre 30 à 40 gouttes une fois. Pour les enfants, la consultation du gastro-entérologue et de l'immunologiste est nécessaire.

Antibiotiques et antifongiques

Les antibiotiques sont prescrits pour traiter l'inflammation causée par une bactérie. "Ciprofloxacine" est prescrit pour les infections du tractus gastro-intestinal, y compris celles causées par Salmonella. "Ftalazol" - un agent antimicrobien, a également un effet anti-inflammatoire. "Levomycetin" est utilisé pour des infections de la cavité abdominale, incluant la péritonite ou la fièvre typhoïde. Si nécessaire, utilisez un antifongique. Souvent - "Nystatin", qui est utilisé quand une infection fongique se produit avec un traitement à long terme avec des médicaments antibactériens. Le traitement médicamenteux n'implique pas l'utilisation fréquente d'antibiotiques, car ils détruisent la microflore nuisible, ainsi que des microfluores utiles.

Aminosalicylates

Amiosalicylates - un groupe de médicaments qui sont prescrits pour la rémission stable de la maladie, tout en prenant des corticostéroïdes. Ils contrôlent les symptômes, peuvent être prescrits dans la période postopératoire. Les aminosalicylates sont utilisés pour maintenir le bien-être dans la maladie de Crohn légère et la colite ulcéreuse. L'acide aminosalicylique est utilisé en quantités limitées, le dosage est donc prescrit par un spécialiste.

Antidiarrhéique

La diarrhée est un trouble transitoire. Cependant, cela peut indiquer une infection intestinale. Les médicaments antidiarrhéiques sont conçus pour normaliser les selles le plus rapidement possible. Cette propriété a "Nifuroksazid", "Loperamide", "Imodium" (ingrédient actif - loperamide). Sur la base de cette substance, une quantité suffisamment grande de médicaments est utilisée pour le traitement de la diarrhée.

Corticostéroïdes

Si des signes d'exacerbation d'une maladie inflammatoire apparaissent, des corticostéroïdes sont prescrits, des médicaments ayant un effet à court terme. La "méthylprednisolone" et "l'hydrocortisone" sont utilisés à l'hôpital par voie intraveineuse. Si le patient est traité à domicile, les corticostéroïdes sont prescrits sous forme de comprimés ou de suppositoires rectaux. Médicaments au choix - "Prednisone", "budésonide", "Dexaméthasone". Ces médicaments ont de nombreux effets secondaires. Ils sont utilisés pour la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn.

Microflore régénérante

La microflore intestinale est un indicateur majeur de la santé du tractus gastro-intestinal. Il peut être détruit par les antibiotiques. Par conséquent, pour le restaurer, il est prescrit des médicaments capables de coloniser les intestins avec une microflore saine. Les médicaments de ce type sont divisés en prébiotiques et probiotiques. Les prébiotiques sont des substances qui ne peuvent pas être digérées, mais elles servent de base à la reproduction de bactéries (Lactusan, Prelax). Probiotiques - cultures vivantes de bactéries nécessaires dans l'intestin ("Bifidumbakterin", "Linex").

Homéopathie pour l'inflammation

L'inflammation est guérie non seulement par des médicaments. L'homéopathie est une branche non conventionnelle de la médecine, basée sur la conviction que la substance à l'origine de la maladie peut être un médicament à petites doses. Pour ce faire, appliquez des ingrédients inhabituels: minéraux, champignons, venin de serpent. Les experts disent qu'une telle méthode pour l'inflammation de l'intestin est la plus efficace, car elle supprime l'inflammation d'autres organes affectés par la maladie. "Gastronal" - utilisé pour des problèmes avec le tube digestif.

Autres méthodes

Pour soulager la douleur pendant l'inflammation en utilisant des analgésiques. Plus souvent - "No-shpa". Cependant, vous ne pouvez pas prendre ces médicaments si vous ressentez une douleur aiguë. Cela rendra le diagnostic plus difficile. Les méthodes traditionnelles sont également utilisées avec traditionnelle pour l'inflammation. Lorsque la diarrhée infuse du millepertuis, des cônes d'aulne ou de la camomille. En cas de colite, utilisez de l'ortie, de l'huile d'argousier. Pour une inflammation aiguë du côlon, un thé vert fort est indispensable. Il est connu pour son action antimicrobienne.

Actuellement, les plus courantes sont les maladies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal). Dans leur traitement en utilisant différents comprimés pour les intestins et l'estomac. Bien entendu, seul un médecin sera en mesure de choisir le bon médicament pour les symptômes qui apparaissent, en fonction des résultats de l'examen. Mais dans les cliniques modernes, il y a très peu de gastro-entérologues qualifiés, de sorte que ce sont généralement les médecins qui traitent les maladies du tractus gastro-intestinal. Cet article explique comment traiter les maladies de l’estomac et des intestins, quels médicaments sont utilisés à cet effet.

Comprimés pour les intestins et l'estomac

Causes des maladies gastro-intestinales

Certains facteurs peuvent déclencher le développement de pathologies des organes du système digestif.

Ceux-ci incluent:

  • régime alimentaire malsain;
  • impact négatif sur l'environnement (vivre dans des zones défavorables sur le plan écologique);
  • mauvaises habitudes qui aggravent le travail du tube digestif. En règle générale, ces habitudes comprennent la consommation excessive d'alcool et de tabac;
  • facteur héréditaire;
  • non-respect de la technologie de cuisson;
  • stress sévère;
  • le développement de maladies infectieuses;
  • infection parasitaire;
  • perturbation endocrinienne;
  • travailler dans des industries dangereuses.

Classification des maladies gastro-intestinales

Les causes des maladies du tractus gastro-intestinal sont nombreuses et le risque de développement est donc très élevé pour chaque personne. Par conséquent, vous devez faire particulièrement attention à la nutrition et à d’autres facteurs afin de prévenir d’éventuels problèmes de santé.

Maladie de l'intestin. Anatomie et statistiques

Symptômes caractéristiques

Selon le type de maladie et le facteur qui a provoqué son développement, le tableau clinique peut varier. Selon les statistiques, la douleur est l’un des symptômes les plus importants de la pathologie du tractus gastro-intestinal.

L’apparition de sensations douloureuses à un endroit ou à un autre évoque divers problèmes de santé:

  • partie supérieure de l'abdomen. La douleur dans cette zone indique généralement le développement d'un ulcère duodénal et de l'estomac ou une inflammation des organes digestifs. Souvent, la douleur dans de telles pathologies est accompagnée de nausées et de vomissements;
  • abdomen droit. Dans ce cas, la cholécystite (processus inflammatoire touchant la vésicule biliaire) est le plus souvent diagnostiquée chez les patients;
  • côté gauche. Si la douleur est ressentie dans le côté gauche de l'abdomen, cela peut indiquer une inflammation de l'intestin ou de l'estomac, par exemple, le développement d'une gastrite;
  • bas de l'abdomen. La douleur dans ce domaine, en règle générale, parle du développement d'une infection intestinale. Dans de rares cas, cela indique une appendicite.

La plupart des maladies gastro-intestinales ne sont pas seulement accompagnées par une gêne ou des douleurs abdominales. Le patient peut présenter d'autres symptômes, notamment une diarrhée, une constipation, une augmentation de la flatulence, des nausées et des vomissements et des brûlures d'estomac. Le développement du processus inflammatoire conduit souvent à une augmentation de la température corporelle. Tous ces symptômes nécessitent un traitement rapide. Par conséquent, si vous présentez des symptômes suspects, contactez immédiatement votre médecin.

Symptômes de maladies gastro-intestinales

Examen diagnostique

Pour déterminer la cause exacte de la douleur abdominale et des autres symptômes qui dérangent le patient, le médecin procède à un examen diagnostique. Alors seulement, vous pourrez commencer la thérapie. Comme le montre la pratique, plus la maladie est détectée rapidement, plus les chances d'un traitement rapide et efficace sont grandes. Cela empêchera également le développement de complications graves.

Méthodes d'investigation gastro-intestinale

Le diagnostic comprend un certain nombre de procédures:

  • examen général, y compris la palpation de la cavité abdominale, inspection visuelle de la peau du patient, écoute du tube digestif;
  • biopsie (examen de laboratoire des tissus et cellules du patient);
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • examen aux rayons x;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • coloscopie et gastroscopie (procédures d'évaluation de l'état des parois intestinales, de l'estomac et de l'œsophage);
  • coprogramme (analyse en laboratoire des matières fécales);
  • numération globulaire et urine complète.

Palpation de la cavité abdominale

Note! Sur la base des résultats des tests effectués, le médecin sera en mesure de poser un diagnostic précis. Après avoir déterminé le type de maladie, vous pouvez définir le traitement optimal. En règle générale, les maladies gastro-intestinales sont traitées avec un médicament.

Caractéristiques du traitement

En fonction de la nature de la maladie qui a affecté le patient, le médecin prescrit les types de médicaments suivants:

  • antibiotiques. Ce sont des médicaments puissants aux propriétés antibactériennes. Utilisé pour traiter les infections intestinales, la gastrite ou l'ulcère peptique;
  • laxatifs. En règle générale, utilisé dans le traitement des pathologies accompagnées de constipation prolongée;
  • adsorbants. Ils ont des propriétés nettoyantes, ils sont donc prescrits pour nettoyer le corps du patient de diverses toxines;
  • antiacides. Le groupe de médicaments utilisés dans le traitement des maladies gastro-entérologiques dépendantes de l’acide (dyspepsie, reflux, ulcère gastrique, etc.);
  • les enzymes. En règle générale, ce groupe de médicaments est prescrit pour le traitement des pathologies accompagnées d'une violation de la fonction de sécrétion du pancréas. Ces maladies incluent la pancréatite;
  • médicaments antidiarrhéiques. Médicaments utilisés pour traiter la diarrhée symptomatique (diarrhée).

Probiotiques, prébiotiques, entérobriments

En plus de prendre des préparations pharmaceutiques, les médecins prescrivent également un régime alimentaire spécial aux patients, car la nutrition joue un rôle important dans le processus de guérison. La violation du travail du tube digestif est une raison pour changer votre style de vie pour le mieux. Dans de tels cas, il est recommandé d'abandonner les mauvaises habitudes, de faire de l'exercice régulièrement et de suivre un régime de consommation d'alcool.

Examen des meilleurs médicaments

Parmi tous les médicaments pour le traitement de l'estomac et d'autres organes du système digestif, il est nécessaire de n'en sélectionner que quelques-uns, c'est-à-dire les meilleurs. Lequel d'entre eux est le mieux adapté dans un cas particulier - le médecin traitant sera en mesure de déterminer.

Tableau Préparations efficaces pour l'estomac et les intestins.

L'utilisation de médicaments pour le traitement de l'inflammation intestinale

Les médicaments anti-inflammatoires sont un groupe de médicaments utilisés pour traiter les processus inflammatoires de l'intestin: maladie de Crohn, colite ulcéreuse, entérite, rectite, etc. Les préparations à usage interne sont divisées en analogues de l'acide aminosalicylique et en corticoïdes.

Liste des anti-inflammatoires

L’opportunité de la nomination d’un groupe dépend directement de la gravité des symptômes de la maladie.

Tous les médicaments à usage interne ne sont prescrits que par un médecin et sont délivrés sur ordonnance dans les pharmacies.

Administration orale

Acide aminosalicylique et ses analogues. Les médicaments à base de mésalazine sont le plus souvent prescrits. Ils sont produits sous forme de comprimés ou de granulés à usage interne. Ils sont dotés de membranes spéciales qui permettent au médicament de se dissoudre dans tout le côlon, sans se dégrader dans l'environnement acide de l'estomac. Ils ont un effet anti-inflammatoire en bloquant la production de prostaglandines, qui augmentent la sensibilité de certains récepteurs à la douleur.

La concentration maximale de la substance active dans le sang est détectée 5 heures après la première utilisation. Ces médicaments sont utilisés pour l'exacerbation et pour la prévention de la colite ulcéreuse et de la maladie de Crohn.

Noms commerciaux de la mésalazine:

La sulfasalazine est également largement utilisée. Il a une action bactériostatique anti-inflammatoire et antimicrobienne. La concentration maximale atteint 3-12 heures après l'application. Utilisation trouvée dans la colite ulcéreuse (traitement des exacerbations et entretien pendant la rémission), sévérité légère et modérée de la maladie de Crohn.

Disponible sous le même nom par différents fabricants. Il existe différentes coquilles de ces comprimés: film et entérique. Le médicament, recouvert du deuxième type, est considéré comme meilleur.

Il est plus toxique pour le corps que la mésalazine. Une association avec de l’acide folique (vitamine B) est une condition préalable à l’utilisation9). Le fait est que le médicament inhibe son absorption dans l'intestin grêle, vous devez donc également prendre des médicaments avec une teneur élevée en vitamine B9.

Corticostéroïdes. Le deuxième groupe, qui est également utilisé dans les maladies inflammatoires de l'intestin, lorsque les médicaments antérieurs n'avaient pas arrêté les symptômes ou que la maladie de Crohn avait des manifestations systémiques. La prednisone est couramment utilisée dans les pilules. Il a un effet antiallergique et anti-inflammatoire, réduit la perméabilité capillaire, réduit la formation de tissu cicatriciel. Affecte tous les stades de l'inflammation et augmente la résistance des membranes cellulaires à l'action destructive de divers facteurs.

La concentration maximale est atteinte en une heure et demie après usage interne. Utilisé dans la colite ulcéreuse, l'entérite locale, la maladie de Crohn. Disponible sous le même nom.

Application rectale

Il y a des drogues qui sont injectées directement dans le rectum. Ils ont moins d’effets systémiques sur le corps et sont plus facilement tolérés. Les formes rectales sont divisées en les mêmes groupes pharmacothérapeutiques que les médicaments oraux.

Préparations à base de mésalazine:

  • Suppositoires (Kansalazin, Pentasa, Salofalk). Ils sont utilisés pour exacerber la colite ulcéreuse de la partie inférieure du rectum ou pendant la rémission.
  • Suspension rectale (Pentas, Salofalk). Utilisé dans l'inflammation du côlon sigmoïde et la colite ulcéreuse gauche. Il est administré en utilisant le lavement fini avec une solution 1 fois par jour pendant la nuit, de préférence après une selle naturelle.
  • Mousse à usage rectal (Salofalk). Il est utilisé pour les mêmes symptômes que les bougies du même nom. Généralement injectée dans le rectum la nuit, la dose quotidienne est de 2 clics sur le flacon de la pompe. Si une personne ne peut pas garder autant de mousse à l'intérieur, la réception est divisée en 2 fois: la nuit et la nuit / tôt le matin. La particularité de la mousse réside dans ses propriétés adhésives: elle reste longtemps sur les muqueuses.

Autres préparations à usage rectal:

  • Proktozan. Traite les processus inflammatoires dans la région rectale. Il contient un composant anesthésique local, capable de soulager pendant un certain temps en atténuant les symptômes douloureux. Disponible sous forme de pommade et de bougies.
  • Méthyluracile Utilisé dans la colite ulcéreuse érosive et l'inflammation du côlon sigmoïde. Il accélère les processus d'épithélialisation, ce qui permet aux plaies de guérir plus rapidement.
  • Ultraprokt. Il contient un glucocorticostéroïde et un anesthésique local, il est utilisé pour la rectite. Il a une action anti-inflammatoire, antiprurigineuse et analgésique.

Contre-indications

Il existe de nombreuses contre-indications communes à ces médicaments, seuls les plus élémentaires sont soulignés ci-dessous.

Inflammation intestinale - symptômes et traitement à la maison. Inflammation intestinale - quelles pilules boire?

"Inflammation intestinale" est une expression utilisée lorsque des symptômes de troubles de la digestion tels qu'inconfort, lourdeur, douleur à l'abdomen, accompagnés d'une violation des selles, nécessitent un diagnostic et un traitement en temps opportun. Sous ce nom abrégé se cache un certain nombre de maladies causées par l'apparition de modifications inflammatoires de la muqueuse intestinale, ce qui perturbe son fonctionnement.

La fréquence des inflammations intestinales chez les personnes des deux sexes est presque la même. Chez les femmes et les hommes adultes, les symptômes de la maladie sont les mêmes. Ces maladies surviennent chez les nourrissons et les personnes âgées, mais plus souvent chez les personnes âgées de 20 à 30 ans.

Quel est l'intestin et son rôle dans le corps

L'intestin est un organe musculaire qui fait partie du système gastro-intestinal (TI). L'intestin est un organe vital. Il participe à la chaîne de digestion, qui est comprise comme le traitement simple de substances complexes à l'aide d'enzymes. Ce processus est effectué dans un certain ordre pendant que la nourriture se déplace le long des structures du tractus gastro-intestinal. À la suite de la coupure enzymatique des substances alimentaires à partir du composite, transféré à l'état de monomères, et acquérir la capacité d'être absorbé. À travers les capillaires des villosités qui constituent la surface interne des intestins, les substances nécessaires au fonctionnement de l'organisme pénètrent dans l'organisme par le sang et la lymphe et sont utilisées comme énergie et comme matières plastiques.

Lors de l'examen anatomique de l'intestin, il y a deux parties principales dans lesquelles, à leur tour, distinguent les segments:

  • L'intestin grêle est formé à partir du duodénal, du jéjunum, de l'iléon. C'est un long tube progressivement effilé;
  • Le côlon est formé à partir du côlon et du rectum.

En conséquence, le traitement de la maladie est directement lié à la reconnaissance compétente non seulement de la cause des modifications inflammatoires, mais également de la localisation du processus pathologique. Il faut garder à l'esprit que les manifestations de la maladie auront également des différences, en fonction du site d'inflammation et du facteur d'inflammation dans l'intestin.

Les causes des changements inflammatoires dans les intestins

Les causes qui perturbent l'activité normale des intestins peuvent avoir les types d'origine suivants:

  1. Externe - associé à du matériel fourni de l'extérieur à partir de sections du tractus gastro-intestinal (infection, parasites, toxines, non-respect des normes alimentaires, auto-traitement avec des antibiotiques, diverses formes de dosage telles que les suppositoires et les lavements thérapeutiques);
  2. Interne - associé au dysfonctionnement des systèmes du corps dont dépendent un certain nombre de processus de l'intestin (hérédité, processus immunitaires, altération de l'apport sanguin aux sections intestinales);
  3. Psychogène - associé à la névrose et à des états semblables à la névrose, se manifestant sous forme de maladie intestinale.
  • La douleur associée à une modification de l'état de l'intestin peut être provoquée par des modifications de la pression intestinale dans le petit et le gros intestins, lors de l'étirement de la lumière ou de la contraction musculaire, ainsi que par des troubles circulatoires.
  • Des nausées et des vomissements;
  • Diarrhée (diarrhée) - écoulement fréquent ou unique de masses fécales liquides. Cela est dû à une absorption réduite d'eau et d'électrolytes dans les intestins.
  • Flatulence - la formation de bulles de gaz dans des volumes dépassant la norme;
  • Le syndrome de malabsorption se manifeste par une déficience croissante du corps en substances plastiques, vitamines et micro-éléments;
  • Le syndrome de digestion avec facultés affaiblies est le résultat d'une digestion médiocre des éléments nutritifs due à une diminution de la production ou de l'activité d'enzymes et d'acides biliaires. Les signes tels que peau sèche, ongles ternes et cassants, pilosité, gerçures aux coins de la bouche et de la langue, avec ce syndrome, sont pratiquement absents. Quelle est la différence entre le syndrome de digestion avec facultés affaiblies et le syndrome d’absorption avec facultés affaiblies?
  • Saignement associé à la violation de l'intégrité de la membrane muqueuse et d'autres membranes de la paroi intestinale.

Classification des maladies intestinales associées à une inflammation:

  • Sur la localisation du processus inflammatoire:
    • La duodénite;
    • La colite;
    • La sigmoïdite;
    • Typhlite;
    • La proctite;
  • Par la nature du flux du processus inflammatoire:
    • Inflammation aiguë;
    • Inflammation chronique.
  • Selon les facteurs responsables du processus inflammatoire:
    • Infectieux;
    • Non infectieux;
    • Étiologie inconnue (causes).

Brève description des principales maladies inflammatoires

La duodénite est une maladie caractérisée par des modifications dystrophiques de la muqueuse duodénale.

Facteurs causant la duodénite aiguë:

  • Toxines alimentaires;
  • Nourriture et boisson irritantes;
  • Dommages mécaniques;
  • La duodénite chronique est causée par la bactérie Chelicobacter pilori. Son apparition est provoquée par: certaines maladies gastro-intestinales (gastrite et ulcère gastrique, hépatite, cholécystite), des invasions parasitaires, une ischémie intestinale.

Les manifestations de la duodénite ne présentent aucun signe caractéristique et provoquent des modifications communes à toutes les pathologies intestinales:

  • Flatulences;
  • Nausée, vomissements;
  • La diarrhée;
  • Douleur dans le haut et le milieu de l'abdomen;
  • Lourdeur dans l'estomac.

La colite est une inflammation du côlon. Il y a colite dans les infections, alimentation malsaine, intoxication, complication en présence d'autres maladies du système digestif.

Types de colite:

  • La colite aiguë se manifeste par des douleurs récurrentes dans l'abdomen, accompagnées d'une chaise instable, dans laquelle du mucus et des saignements sont détectés. Il y a de la douleur, la température augmente.
  • En l'absence de traitement complet et opportun, le processus aigu devient chronique. Cela se manifeste:
  • Douleur spastique;
  • Des nausées;
  • Faiblesse
  • Manque d'appétit;
  • Flatulences et ballonnements.
  • Colite ulcéreuse - la lésion peut toucher n'importe quel segment du côlon, avec implication constante du rectum. Lors de l'apparition d'ulcères, dans les lieux de leur localisation, le processus d'inflammation pénètre plus profondément dans les couches de la paroi intestinale. Le symptôme principal est une douleur dans le bas de l'abdomen qui survient lors de crises épileptiques, suivie de selles et de sang. Les attaques de défécation peuvent aller jusqu'à 30 fois par jour.
  • La colite spastique est caractérisée par un écoulement fécal sous la forme d'une petite grosseur étroitement groupée.

La sigmoïdite est une inflammation du côlon sigmoïde causée par des processus inflammatoires d'autres sections de l'intestin, un apport sanguin insuffisant à la paroi du côlon et une dysbactériose. Avec ce type d'inflammation, il est difficile de faire passer le bloc d'aliments transformés.

Signes de sigmoïdite aiguë:

  • Douleur aiguë au côté gauche de l'abdomen, douleur lancinante s'étendant à la jambe gauche et au bas du dos;
  • Des ballonnements;
  • Selles liquides fréquentes avec une odeur âcre, du pus dans les fèces;
  • Nausée persistante;
  • Augmentation de la température corporelle, signes d'empoisonnement.

La sigmoïdite chronique se manifeste par une sensation de ballonnement et s'accompagne de douleur, d'insomnie, de fatigue rapide et d'irritabilité du patient.

Tiflit - processus d'inflammation de la membrane muqueuse du caecum, se manifestant par une douleur qui survient quelques heures après avoir mangé dans la partie inférieure droite de l'abdomen.

Symptômes de la typhite:

  • Impuretés du sang dans les matières fécales;
  • Fatigue et faiblesse;
  • Défécation irrégulière;
  • Flatulences;
  • Douleur abdominale basse.

Proctite - lésion inflammatoire du rectum partielle (proctite aiguë) ou complète (proctite chronique).

Causes de la proctite: malnutrition, aliments et boissons irritants, constipation fréquente, inflammation des organes pelviens.

Symptômes de la proctite aiguë:

  • Douleur à l'aine et au rectum;
  • Sang et pus dans les selles;
  • Augmentation de la température;
  • Diarrhée ou constipation.

Symptômes de la proctite chronique:

  • Douleur récurrente de l'anus;
  • La constipation;
  • La présence de mucus dans les selles.

Que faire pour prévenir les changements inflammatoires dans les intestins

Il est recommandé d'exclure les facteurs inflammatoires. Il convient de noter:

  • Règles d'hygiène personnelle (mains propres, transformation des aliments);
  • Règles de nutrition;
  • Mode de vie sain.

Si vous trouvez des signes spécifiques d'inflammation, vous devez effectuer un examen médical, consulter un médecin qui diagnostique la maladie et prendre rendez-vous.

Recommandations diététiques sur la prise alimentaire pour l'inflammation intestinale

Un régime amaigrissant est une condition nécessaire à la réussite du traitement et à la prévention de la récurrence du processus inflammatoire dans l'intestin. Il est souhaitable de fractionner les repas (portions, mais repas fréquents).

Consommation importante indésirable de graisses, glucides, sel dans l’alimentation (jusqu’à 8 grammes par jour). L'exclusion du régime alimentaire des fibres végétales et du lait naturel aura une incidence positive sur le processus de traitement.

Il est interdit à un malade d'utiliser:

  • Aliments gras;
  • Produits laitiers;
  • Produits fumés;
  • Produits salés et marinés;
  • Soupes au chou;
  • Épices épicées;
  • Boissons gazeuses et kvas, alcool;
  • Bonbons

Il est souhaitable d'utiliser:

  • Décoctions de légumes et de plantes contenant des tanins;
  • Bœuf faible en gras et poulet cuit à la vapeur;
  • Fromage cottage faible en gras et fromage;
  • Plats de poisson maigre.

Pour la diarrhée, il est recommandé d'utiliser des produits qui éliminent la diarrhée, tels que le riz, les bananes et le pain de blé. La constipation devrait manger plus de fruits séchés, de produits laitiers, de fruits et de légumes frais. La transformation des aliments doit être cuite à la vapeur, bouillante, cuite au four ou au four.

Vidéo: inflammation intestinale chronique

Traitement

Traitement médicamenteux de l'inflammation intestinale

Il est possible de guérir les processus inflammatoires intestinaux avec diverses préparations et leurs différentes formes sous forme de comprimés, gélules, gels, suspensions, suppositoires, lavements et injections. Le régime obligatoire est la base nécessaire pour la reprise du fonctionnement normal des zones de l'intestin touchées. Il existe également un traitement avec des plantes médicinales, appelé composant phytothérapeutique du traitement.

Pour le traitement, utilisez les groupes de médicaments suivants:

  • Antimicrobien (antibiotiques);
  • Anti-inflammatoire (sulfasalazine, etc.);
  • Sorption (charbon actif, etc.);
  • Solutions salines sous forme d'injections et de formes orales;
  • Enzyme (pancréatine);
  • Antispasmodique (drotavérine et autres);
  • Prokinetics (péristaltisme normalisant);
  • Médicaments pour le traitement des flatulences (siméthicone et autres);
  • Cytostatiques et glucocorticoïdes;
  • Médicaments antiparasitaires;
  • Probiotiques autres médicaments qui restaurent la microflore;
  • Agents régénérateurs sous forme de bougies (bougies à base d'huile d'argousier).

Les tactiques thérapeutiques visent à éliminer non seulement les signes et les symptômes de la réaction inflammatoire de l'intestin, mais également l'impact de la cause des changements douloureux. Pour identifier la véritable cause de la maladie, il est nécessaire de faire appel à un médecin spécialiste.

Méthode de traitement chirurgical

Il faut garder à l'esprit que l'évolution complexe et prolongée de la colite ulcéreuse, de la maladie de Crohn, de la perforation de la paroi intestinale ou du rétrécissement de la lumière nécessite une intervention chirurgicale.

Médecine traditionnelle et phytothérapie pour l'inflammation intestinale

Pour le traitement des processus inflammatoires dans les intestins, le choix s’applique aux plantes médicinales qui ont:

  • Anti-inflammatoire (sauge, achillée, camomille);
  • Antiparasitaire (absinthe herbacée);
  • Antispasmodique (camomille);
  • Régénérant (millepertuis);
  • Bronzage (écorce de chêne);
  • Laxatif (graines de lin);
  • Effets enveloppants (lin, jus de pomme de terre).

La médecine traditionnelle propose les formulations suivantes pour soulager l'inflammation intestinale à la maison:

Pour le traitement et la prévention de l'inflammation du tractus intestinal: Mélanger la sauge, la centaurée, les fleurs de camomille à parts égales (5 g. Collection par tasse), verser de l'eau bouillante et insister 30 minutes. Il est pris 3-4 fois par jour.

Pour normaliser la digestion et comme agent antimicrobien: Le jus d'oignon est utilisé pour la constipation et la colite 5 ml avant les repas.

Pour apaiser l'inflammation des muqueuses: Collection de 2 parties de racine de réglisse, 1 partie de fruits anisés, 1 partie de fruits de fenouil et 6 parties de fruits d'argousier. Préparation: 5 oz Collection pour 200 ml d’eau bouillante avec infusion d’une demi-heure. Boire 1 verre l'estomac vide et avant le coucher.

Lors du traitement de la colite chronique, les tisanes suivantes sont utilisées: sauge, menthe, agripaume, ortie, plantain, achillée millefeuille, millepertuis, origan, racine de valériane. Ajoutez également les graines de cumin et de highlander, le sac du berger. À tout cela s'ajoutent des fleurs de camomille et de bleuet. 10 gr. collection infuser environ une heure dans 100 ml. eau chaude Ready perfusion doit être consommé dans 100 ml. à la fois après les repas.

Pour le traitement de la constipation causée par une inflammation, vous devez prendre 100 grammes. figues, pruneaux, abricots secs. Ajoutez 2 feuilles d'aloès. Tout cela devrait être moulu et divisé en dix portions, enroulées en boules. Chaque jour après le dîner, mangez une boule du mélange.

Avant de commencer à réduire vous-même l’inflammation de l’intestin avec des herbes, il est indispensable de consulter un médecin.