Principal / La dysenterie

Douleur à l'intestin droit

La dysenterie

Si les intestins à droite font mal, cela peut indiquer de nombreuses maladies, mais il y a parfois des raisons non pathologiques. Le plus souvent, une telle douleur est associée à toute inflammation connue de l'appendice (appendicite), bien que ce ne soit pas la seule pathologie pouvant se faire sentir de cette façon. Si la douleur est souvent perturbée ou si la sensation douloureuse dure plus d'une heure, vous devriez consulter un médecin, car un traitement immédiat est probablement nécessaire.

Causes possibles de douleurs intestinales à droite

Les causes de douleur abdominale à droite peuvent être divisées en pathologiques et non pathologiques. Ces derniers incluent des excès alimentaires, une intoxication alimentaire, une violation du régime alimentaire ou un exercice intense après une intervention chirurgicale dans la cavité abdominale. De plus, la douleur à court terme se manifeste parfois par une charge psycho-émotionnelle intense, comme le stress. La douleur douloureuse en bas à droite peut apparaître en raison de la formation excessive de gaz.

Des sensations douloureuses à droite dans la cavité abdominale ne se produisent pas toujours dans l'intestin. Le danger est qu'ils sont souvent difficiles à distinguer. Les causes pathologiques de la douleur dans l'intestin droit incluent les maladies suivantes:

  • l'apparition de tumeurs;
  • La maladie de Crohn;
  • colite (y compris ischémique);
  • la dyskinésie;
  • diverticule;
  • inflammation de l'appendice;
  • la tuberculose;
  • dysbactériose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • colite ulcéreuse;
  • maladies infectieuses de l'intestin, etc.
Retour à la table des matières

Annexe inflammation

L'appendicite ou inflammation de l'appendice est l'une des maladies intestinales les plus courantes localisée dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre. La pathologie du traitement est souvent chirurgicale, vous devriez donc consulter un médecin dès les premières manifestations de la douleur. Cela ne fera que s'entendre avec les méthodes de traitement conservatrices. La douleur est souvent confondue avec une douleur à l'estomac. La douleur peut gêner non seulement à droite, mais aussi au nombril, dans l'hypochondre. Un trait caractéristique est que la douleur peut tirer dans la jambe. Les douleurs abdominales sont variables dans la nature, elles sont généralement d'intensité légère. Au fil du temps, la douleur peut irradier dans la cavité abdominale et devenir plus forte. Les patients remarquent que la gêne augmente avec les mouvements. Augmentation possible de la température, des nausées et des nausées.

Inflammation du côlon

La colite est un processus inflammatoire dans le côlon, causé par une infection. Douleur localisée au nombril droit, parfois dans l'hypochondre. La pathologie affecte non seulement le gros intestin, elle peut également se propager à l'intestin grêle, comme en témoigne une douleur au côté droit de l'abdomen. La maladie se manifeste aussi:

  • fièvre
  • distension abdominale;
  • selles fréquentes;
  • bâillonnement;
  • faiblesse générale;
  • maux de tête;
  • la présence de mucus et de sang dans les selles.

La colite ischémique est une maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans les intestins, qui se produit en raison d'une obstruction des vaisseaux qui s'y trouvent. La maladie est accompagnée de crampes abdominales, qui se manifestent parfois non seulement à droite. La pathologie est dangereuse. L'absence de traitement peut avoir des effets irréversibles.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn peut provoquer des douleurs dans les intestins à droite, une inflammation chronique des intestins qui se propage aux vaisseaux et aux ganglions lymphatiques. Des ulcères et des cicatrices se forment sur les parois intestinales. La pathologie peut affecter d'autres organes et systèmes. Dans ce cas, le patient se plaint également de:

  • faiblesse
  • aucune envie de manger;
  • saute dans la température du corps;
  • perte de poids;
  • la diarrhée;
  • distension abdominale, etc.
Retour à la table des matières

IBS (syndrome du côlon irritable)

Le syndrome de l'intestin irritable est un trouble fonctionnel du corps lorsqu'il se blesse à la droite du nombril ou au-dessous de la cavité abdominale, mais aucun signe physiologique de la maladie n'est retrouvé. Les sensations douloureuses font mal dans la nature. La cause de la maladie réside souvent dans l'état psycho-émotionnel du patient. L'ISF peut également se produire:

  • flatulences;
  • mucus dans les selles;
  • violation de la chaise;
  • le sentiment que l'intestin n'est pas vide après une selle;
  • faiblesse générale;
  • une légère augmentation de la température;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires, etc.
Retour à la table des matières

Tumeur

L'apparition de tumeurs s'accompagne souvent de malaises et de sensations douloureuses dans l'abdomen. Les tumeurs les plus courantes sont les polypes et le cancer. Les douleurs dans les intestins du côté droit ne sont pas fortes, elles peuvent également se manifester dans d'autres parties de la cavité abdominale (gauche, dans le nombril, dans l'hypochondre, etc.). Si la tumeur est de petite taille, les symptômes sont souvent complètement absents. Lorsque la tumeur se développe, elle serre ou ferme le passage dans l'organe. En conséquence, une obstruction intestinale est formée.

La tuberculose

La tuberculose commence le plus souvent par le caecum. Les symptômes de la maladie ne diffèrent pas des autres pathologies intestinales:

  • légère augmentation de la température;
  • perte d'appétit;
  • panne;
  • violation de la chaise;
  • transpiration excessive;
  • des ballonnements;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen après un repas;
  • légères sensations douloureuses dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre, etc.
Retour à la table des matières

Autres raisons

La dysbactériose est une maladie caractérisée par une violation de la composition de la microflore intestinale. Il se manifeste souvent par des sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen. Le ventre éclate, c'est dur. Le patient est dérangé par une fréquente chaise liquide de couleur verte. Il y a une odeur nettement désagréable d'excréments. Si la maladie n'est pas traitée, les selles deviennent liquides. En outre, l'appétit du patient se dégrade, un grondement intestinal apparaît. La cause de la douleur dans les intestins est une infestation par un ver ou une infection par d'autres parasites.

Diverticulite - renflement de la paroi intestinale. Initialement, la pathologie n'est accompagnée d'aucun signe. Les symptômes apparaissent lorsque des complications de la maladie se développent. Dans ce cas, le patient s'inquiète de douleurs aiguës au niveau du nombril, ainsi que de:

  • la température augmente;
  • la diarrhée apparaît avec des mélanges de sang et de liquides muqueux.
Retour à la table des matières

Comment faire face à la douleur?

Sensations douloureuses au côté droit, au bas de la cavité abdominale ou de l'hypochondre - une raison de consulter un médecin, surtout si elles se produisent régulièrement ou si elles sont perturbées pendant une longue période. Si vos intestins commencent à vous faire mal, vous devez vous allonger un peu. En même temps, il faut oublier de manger, de s'échauffer ou de suivre un traitement «froid». Lorsque le patient se tournera vers le médecin, un diagnostic approfondi sera établi, ce qui aidera à identifier la cause des sensations désagréables du côté droit. Pour ce faire, le médecin va prendre une histoire, examiner le patient, palper la cavité abdominale et prescrire les examens de laboratoire et instrumentaux nécessaires. Après le diagnostic, le spécialiste vous prescrira une procédure thérapeutique adéquate.

Avant d'aller chez le médecin, la douleur peut être arrêtée par des antispasmodiques (par exemple, No-shpa, Drotaverin, etc.). Le symptôme devrait disparaître au maximum dans une demi-heure. Si la distension abdominale est perturbée en même temps, il est possible que le symptôme soit causé par une selle de longue date. Pour vous aider, vous devez boire un sorbant (par exemple, du charbon actif). Il arrive que, dans ce cas, vous deviez utiliser un outil qui vous aidera à réaliser l'acte de défécation (par exemple, des microclysters "Mikrolaks" ou des bougies à la glycérine). Il est recommandé d'augmenter la quantité de liquide consommée à 2 litres par jour. Cela aidera à prévenir la constipation. En cas de malaise dans la région abdominale à droite du nombril, des exercices spéciaux aident à améliorer la motilité et l'absorption dans le corps.

Quand devrais-je appeler un médecin?

Si la douleur et les coliques intestinales ne disparaissent pas après une demi-heure après avoir bu un antispasmodique (à condition de rester calme), vous devrez probablement faire appel à une ambulance, car seul le médecin peut dire pourquoi la douleur ne recule pas. L'appel d'urgence obligatoire doit être en présence de tels symptômes:

  • la douleur est vive et très grave;
  • vomissements persistants;
  • une augmentation significative des indicateurs de température.

Dans le même temps, il est important de ne pas tarder à faire appel à une ambulance. Plus tôt le médecin diagnostiquera et déterminera la cause de la douleur à droite du nombril, plus tôt le traitement sera prescrit. La détection précoce de la maladie rend le traitement plus efficace. En outre, cela aidera à prévenir d'éventuelles complications de la maladie. Le traitement de chaque maladie est spécifique, alors ne retardez pas l'appel d'un médecin et prenez votre médicament.

Douleur dans l'intestin à droite

La douleur est un signal protecteur de notre corps en réponse à l’apparition d’une violation. Dans la plupart des cas, l'inconfort provoque de l'anxiété et de la détresse. Beaucoup sont confrontés à un choix: appeler une ambulance ou essayer de résoudre le problème vous-même.

Pour poser un diagnostic, il est extrêmement important pour un médecin de connaître la gravité de la douleur, sa nature, son emplacement et sa durée. La douleur dans l'intestin à droite n'est pas une maladie, mais un symptôme. Pour l'éliminer, il faut identifier et éliminer la cause fondamentale.

Souvent, les gens ne comprennent pas pourquoi le bon intestin fait mal. Dans chaque cas individuel, l’inconfort peut acquérir le caractère le plus divers: tirer, percer, couper. Cette localisation de la douleur est un symptôme de maladies du petit et du gros intestin. La pathologie du système urinaire peut être la cause de la douleur.

Appendicite aiguë

L'appendicite est une pathologie chirurgicale aiguë nécessitant une intervention chirurgicale. La localisation typique de la douleur dans l'appendicite est une douleur dans les intestins à droite, mais ce n'est pas toujours le cas. Des douleurs peuvent apparaître même sur le côté gauche, cela dépend de l'emplacement de l'appendice.

On pense que le processus inflammatoire provoque une infection bactérienne qui pénètre dans la lumière intestinale. Avec une bonne protection interne du système immunitaire, les bactéries ne causent pas de dommages, le problème survient lorsque la résistance de l'organisme s'est considérablement affaiblie.

Cela peut arriver pour plusieurs raisons:

  • occlusion de la lumière de l'appendice avec calculs fécaux, néoplasme, parasites;
  • circulation sanguine altérée;
  • erreurs de nutrition. Si le régime alimentaire ne contient pas suffisamment de fibres alimentaires, les matières fécales se durcissent et se transforment en calculs fécaux.
  • réactions allergiques. Peu de gens le savent, mais l’appendice est l’un des organes du système immunitaire;
  • constipation chronique.

Au tout début, la douleur n’a pas de localisation claire, le patient ne peut donc pas indiquer où il a mal. Après seulement quelques heures, la douleur dans la région épigastrique diminue. L’attaque de la douleur devient immédiatement coupante et perforante dans la nature, après quoi elle est remplacée par une pression, une cambrure et une brûlure.

Toux, changement brusque de position, effort - tout cela ne fait qu'augmenter l'inconfort. La douleur est accompagnée de nausées et de vomissements. La paroi frontale de la cavité abdominale est extrêmement tendue. L'état de santé général se dégrade également, la température augmente chez une personne, celle-ci devient lente et pâle.

Hernie inguinale

La base du processus pathologique est l'émergence des viscères de la cavité abdominale dans le canal inguinal. Une hernie inguinale est souvent diagnostiquée chez les garçons de moins de dix ans. Un certain nombre de facteurs peuvent provoquer l'apparition d'une hernie, à savoir:

  • caractéristiques de la structure anatomique;
  • prédisposition génétique;
  • les blessures;
  • excès de poids;
  • la grossesse
  • mode de vie passif ou, au contraire, exercice intense;
  • toux chronique;
  • constipation fréquente.

Le gonflement est visible visuellement dans la région de l'aine. Selon la partie de l'intestin tombée dans le sac hernial, des crampes, une constipation, des flatulences peuvent apparaître. En position ventrale, la saillie est cachée et invisible de l'extérieur.

Une complication dangereuse nécessitant une intervention chirurgicale est la pénétration d'une hernie inguinale. Il provoque une douleur intense à l'aine, des nausées, des vomissements, des selles retardées. La hernie devient dense, tendue et ne se réinitialise pas.

Adhérences intestinales

Les adhérences sont les formations qui conduisent à la coalescence des membranes séreuses des organes. Les adhérences provoquent des lésions abdominales, des chirurgies, des processus inflammatoires, des infections, une radiothérapie, de l'hérédité. Les signes du processus pathologique n'apparaissent qu'au fil du temps, car le processus de formation des cordes est assez long.

La douleur dans l'abdomen devient tirant. La gêne augmente avec l'effort physique. La violation de l'intestin entraîne une sensation de distension, de ballonnement, de constipation.

En cas de troubles fonctionnels mineurs, des agents antispasmodiques et analgésiques sont prescrits aux patients.

En outre, il est extrêmement important d’adhérer à la nutrition. Le jeûne et la suralimentation ne feront qu'aggraver le processus pathologique. Si l'approvisionnement en sang est perturbé, une intervention chirurgicale immédiate sera nécessaire. L'essence de l'intervention chirurgicale est réduite à la dissection des adhérences.

Diverticulite

La diverticulite est une inflammation et une saillie de la paroi intestinale. Les causes du processus pathologique ne sont toujours pas complètement comprises. Les experts notent que les risques de diverticulite augmentent en raison d'une consommation insuffisante de fibres. La maladie provoque des accès de douleur intense et une altération des selles. L'abdomen devient sensible à la palpation.

Le traitement médicamenteux comprend la prise d'antispasmodiques et de procinétiques. Vous ne devez pas utiliser de laxatifs, cela augmente la pression dans les intestins. Dans le processus aigu, accompagné de fièvre, un traitement antibactérien et par perfusion est indiqué.

Syndrome du côlon irritable

Les troubles digestifs ne sont pas associés à une lésion organique de l'intestin. La douleur abdominale est légèrement réduite après un acte de défécation. Les patients s'inquiètent de flatulences, de grondements, d'une fausse envie de déféquer, d'un sentiment de vidange insuffisante, de constipation alternée et de diarrhée.

Les personnes souffrant de maladie mentale émotionnelle souffrent du syndrome du côlon irritable. Le catalyseur du processus pathologique peut servir les facteurs suivants:

  • erreurs nutritionnelles;
  • mode de vie sédentaire;
  • troubles hormonaux;
  • maladies gynécologiques;
  • infections intestinales;
  • dysbactériose.

Toutes les raisons susmentionnées entraînent une modification de la sensibilité des récepteurs dans la paroi intestinale, ce qui provoque l'apparition de modifications du travail. Spasme de l'intestin, augmentation de la formation de gaz, surétirement des parois intestinales - tout cela provoque de la douleur.

La normalisation de l'état émotionnel est une partie importante du processus de traitement du syndrome du côlon irritable. Il est préférable de contacter à la fois un psychologue et un gastro-entérologue. Le premier spécialiste éliminera la cause même de la maladie et le second - ses manifestations.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est un processus inflammatoire du tractus gastro-intestinal. La maladie est caractérisée par un cours chronique. Le processus peut impliquer n'importe quelle partie du tube digestif, de l'œsophage au rectum. Les périodes de rémission sont remplacées par des crises aiguës.

Le développement de la maladie de Crohn est favorisé par les facteurs suivants: un facteur héréditaire, des réactions allergiques, des troubles auto-immuns, le tabagisme, l’alcoolisme, la prise de certains médicaments, une mauvaise situation environnementale. L'affliction provoque une douleur intense, une diarrhée et une perte d'appétit. L'ulcération de la paroi intestinale provoque un saignement. Le traitement pathogénique de la maladie de Crohn est toujours en cours de développement.

Cancer du cécum

Les néoplasmes malins peuvent causer des conditions de travail néfastes, une maladie intestinale chronique, de l'hérédité, des erreurs nutritionnelles. Le cancer se manifeste par l'apparition de sang et de mucus dans les selles, une faiblesse et une fatigue déraisonnable, une perte de poids, des nausées. La principale méthode de traitement est la chirurgie.

La prévention consiste à détecter et à éliminer précocement les maladies précancéreuses, à arrêter de fumer et à consommer de l'alcool et à utiliser des aliments riches en fibres dans le régime alimentaire. Mener une vie active est un point fondamental de la prévention du cancer.

Tuberculose intestinale

Il s’agit d’une maladie infectieuse chronique dont les agents responsables sont les mycobactéries. L'infection de l'intestin peut se produire par hématogène, lymphogène, ainsi que par l'ingestion de crachats lors d'une tuberculose pulmonaire. Le processus se développe dans le contexte d'un affaiblissement de l'immunité locale et générale.

Au premier stade de la maladie, il existe des douleurs d'intensité faible, qui ne sont pas clairement localisées. Des nausées, de la constipation, de la diarrhée peuvent également survenir. En outre, les signes généraux d'intoxication se rejoignent. L'absence de traitement adéquat menace la perforation et le développement de la péritonite.

Le traitement de la tuberculose intestinale est effectué dans des dispensaires antituberculeux. Cela inclut non seulement le traitement médicamenteux, mais aussi le régime alimentaire. Il est prescrit une nutrition avec un contenu suffisant en protéines, lipides, glucides et une valeur nutritionnelle élevée. De plus, un traitement vitaminique est effectué.

Ainsi, la douleur dans le bas-côté droit de l'abdomen est un symptôme de nombreuses maladies, nous n'avons considéré que quelques-unes des nombreuses causes. Le traitement est différent dans chaque cas, tout dépend de la cause sous-jacente du symptôme.

Dans les processus inflammatoires, le traitement repose sur un régime alimentaire et un traitement anti-inflammatoire, mais si tout est une affaire de tumeur maligne, une intervention chirurgicale est nécessaire. Toute maladie est beaucoup plus facile à éliminer aux premiers stades, alors ne retardez pas le traitement chez le médecin et suivez ses recommandations dans tous les domaines.

Pourquoi le bon intestin peut faire mal et comment gérer la douleur

Il est à noter que l'appendicite est la première pensée qu'une personne ordinaire visite lorsqu'une sensation désagréable est trouvée dans la partie droite de l'intestin. Mais rien ne peut être fait, c'est vrai, la pathologie la plus reconnaissable parmi les citoyens ordinaires. Mais ce n'est pas la seule cause possible de douleur. Cela blesse les intestins à droite et dans d'autres circonstances qui, il est important de les rappeler, ne sont pas toujours associées à une pathologie. C'est pourquoi il est si important de ne pas paniquer. Néanmoins, si la douleur est très grave ou est devenue permanente, l'ignorer n'est pas quelque chose qui n'en vaut pas la peine, cela peut être très dangereux.

Causes probables d'une telle douleur

Si nous considérons les causes relativement inoffensives de la douleur, recouvrant l'intestin à droite, elles peuvent être attribuées, par exemple, à la suralimentation habituelle ou à une intoxication alimentaire.

Les spasmes et les douleurs intestinales sont possibles en raison des adhérences de son anse, qui se sont formées après la chirurgie ou en raison du processus inflammatoire. Souvent, le moment provoquant avec une pathologie similaire se traduit par des erreurs de nutrition, des surcharges physiques intenses ou des changements brusques de posture.

De plus, il ne faut pas oublier qu'une courte douleur dans l'intestin peut être une rétribution pour le stress. Si les intestins du côté droit sont douloureux et qu'il s'agit d'un gémissement douloureux, il est possible que les gaz se soient concentrés dans cette partie de l'intestin.

Néanmoins, des symptômes similaires dans l'intestin de droite peuvent être provoqués par une maladie aussi grave que son obstruction pouvant entraîner un néoplasme, un enchevêtrement de vers ou un nœud de l'intestin, qui s'est formé au cours de son tour. Mais cette douleur est beaucoup plus longue et le caractère gémissant.

Parmi les autres pathologies pouvant causer des douleurs dans les intestins, notons:

  • la colite;
  • des tumeurs;
  • la tuberculose;
  • une appendicite;
  • La maladie de Crohn;
  • colite ischémique;
  • infections intestinales;
  • colite ulcéreuse;
  • syndrome du côlon irritable;
  • dyskinésie et diverticulose du côlon;
  • dysbactériose qui a englouti le gros intestin.

Appendicite

L'appendicite est appelée inflammation de l'appendice. C'est peut-être la pathologie la plus commune dans l'intestin à droite du nombril et elle nécessite une intervention chirurgicale immédiate. Il n'est pas rare qu'un syndrome de douleur initiale dans l'intestin, signalant une pathologie, soit pris pour une douleur à l'estomac. Il est à noter que la douleur peut survenir non seulement dans l'intestin à droite, mais également dans le nombril. En outre, il a tendance à bouger, par exemple, la douleur du nombril peut redescendre et baisser la jambe.

La douleur dans l'appendicite est permanente, mais son intensité est moyenne. Au cours du développement de la maladie et de la migration de la douleur du nombril vers la région droite ou le bas de l'abdomen, elle augmente. Néanmoins, la douleur peut s'apaiser et la raison en est la mort des cellules nerveuses du processus. Mais il convient de rappeler que généralement lorsque l'appendicite est contractée, l'intestin est plus douloureux lorsque vous changez de position, marchez ou toussez. En outre, la maladie s'accompagne de symptômes tels que fièvre, nausée et même vomissements.

La colite

La colite est une inflammation du côlon, due à sa lésion infectieuse. La douleur à la droite du nombril dans l'intestin est le principal symptôme de cette maladie. La maladie peut affecter le petit et le gros intestin. Dans ce dernier cas, la douleur est concentrée sur le côté (à droite). Les autres symptômes de la colite aiguë sont:

  • des nausées et des vomissements;
  • température élevée;
  • flatulences;
  • perte de force et douleur à la tête et aux muscles;
  • besoin systématique de déféquer;
  • diarrhée (caractéristique de la sudation, mucus et sang).

Avec la forme aiguë de la maladie, elle ne dure pas plus d'une semaine. S'il ne fait pas l'objet d'une attention suffisante sans le guérir, le processus se poursuit de manière permanente. Avec ce parcours, l'intestin ne fait pas tellement mal, les symptômes de la maladie ne sont pas aussi prononcés, mais il a un caractère permanent.

Séparément, il faut dire à propos de la colite ischémique, qui est une inflammation de l'intestin causée par une obstruction des vaisseaux de la zone. Son symptôme principal est la douleur abdominale. Au départ, il a une apparence de crampes et se fait sentir à droite ou à gauche. Avec le développement de la maladie, les douleurs deviennent permanentes. Il s’agit d’une maladie très dangereuse dont les signes risquent d’être compliqués à l’avenir.

La maladie de Crohn

Cette maladie est une forme chronique de maladie intestinale inflammatoire, qui s'accompagne également d'une lésion des vaisseaux sanguins et des ganglions lymphatiques. Toutes les couches de la sonde intestinale sont généralement atteintes, et pas seulement la muqueuse. Une caractéristique distinctive de la maladie peut être appelée la formation d'ulcères et de cicatrices sur les parois de l'intestin, ainsi que la défaite d'autres organes et systèmes en dehors de l'intestin. Les autres signes de la maladie sont:

  • élévation de la température en forme de vague;
  • intestin douloureux, comme dans l'appendicite aiguë;
  • perte d'appétit et de poids corporel;
  • flatulences et diarrhée;
  • panne

Syndrome du côlon irritable

IBS est appelé pathologie fonctionnelle, dans laquelle les intestins sont atteints de manière permanente avec une absence visible de désordres physiologiques. Les douleurs sont souvent douloureuses et sont généralement localisées à droite du nombril. En outre, les symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • selles fréquentes ou au contraire peu fréquentes;
  • flatulences;
  • des perturbations dans la consistance des selles;
  • sentiment de purification intestinale peu concluante;
  • désir permanent de le vider;
  • mucus dans les matières fécales;
  • fatigue constante;
  • douleur dans les muscles et la tête.

Dysbactériose

C'est une violation du nombre et de la composition de la microflore intestinale. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent des douleurs dans la région abdominale, son "éclatement" et une diarrhée. La défécation est accélérée et le tabouret a une teinte verte, une consistance liquide et une odeur forte caractéristique. De plus, au fil du temps, sa teneur en eau commence à prédominer. Particulièrement visible chez les patients atteints de flatulences, avec un grondement caractéristique dans l'abdomen. En outre, une diminution de l'appétit et une faiblesse grave.

Diverticulite

Le diverticule est une saillie de la paroi intestinale. Dans sa forme non compliquée, la maladie est presque asymptomatique. Les manifestations vives des symptômes de la maladie ne s'observent qu'avec le développement de complications, autrement dit la diverticulite (inflammation). La symptomatologie de la maladie est réduite au fait que la température augmente, aux intestins trop douloureux à la droite du nombril et à la diarrhée (avec sang et mucus). Maladie lancée coule dans une forme permanente, et, donc, à la droite du nombril, l'intestin fait mal systématiquement.

Tumeurs

Parmi ces affections intestinales, les plus courantes sont les polypes (croissance bénigne) et le cancer du colon. Avec cette pathologie, la douleur n’est pas très intense et n’a pas de localisation claire, c’est-à-dire que le syndrome douloureux peut apparaître à droite, à gauche ou dans le nombril.

En outre, avec le développement de l’éducation, il est possible de bloquer la lumière du tube intestinal, ce qui entraîne la survenue d’une obstruction intestinale. Une autre particularité de la formation de la tumeur est la constipation fréquente, qui ne peut être corrigée ni par un régime alimentaire ni par un traitement médicamenteux.

La tuberculose

Il s'agit d'un groupe particulier de lésions intestinales qui affectent généralement le caecum. Au début, la maladie ne s'accompagne pas de certains symptômes et se caractérise par des symptômes plus généraux, tels que:

  • faiblesse
  • problèmes d'appétit;
  • basse température;
  • transpiration;
  • flatulences;
  • des nausées;
  • lourdeur dans la région abdominale après avoir mangé;
  • instabilité des selles;
  • douleur peu prononcée dans les intestins.

Avec la progression de la maladie, la douleur dans les intestins devient une partie intégrante de la vie d’une personne et est souvent localisée à droite.

Recommandations pour la douleur intestinale

En cas de douleurs intestinales et de coliques, il est nécessaire de s’allonger immédiatement et de prendre une position confortable. Manger, utiliser des bouillottes et mettre de la glace dans un tel cas devraient être complètement exclus. Toutefois, si après une heure, la douleur ne s’est pas arrêtée, alors, très probablement, il ne sera pas possible de se passer des soins médicaux d’urgence. Répondez avec compétence à la question de savoir pourquoi la douleur à la droite de l'intestin est survenue, ne peut être qu'un spécialiste. Il est autorisé à prescrire le traitement nécessaire.

Il est important de se rappeler qu'un certain nombre de symptômes signalent un appel d'urgence immédiat. Ces fonctionnalités incluent:

  • douleur aiguë et très intense dans les intestins;
  • vomissements épuisants;
  • température incroyablement élevée.

Dans de tels cas, il est vraiment impossible de compter sur votre propre force et de retarder le traitement des médecins.

Pourquoi l'intestin du côté droit fait-il mal?

Si une gêne apparaît du côté droit ou sur le côté, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Lorsque les intestins de droite font mal depuis longtemps et que la gêne est accompagnée de fièvre, une ambulance doit être appelée d'urgence.

Causes des spasmes

Aux facteurs inoffensifs provoquant des douleurs dans les intestins sur la droite, peuvent être attribués à un régime alimentaire inapproprié, à une alimentation excessive et à un empoisonnement.

Après des interventions chirurgicales ou une inflammation, les adhérences des boucles de l'organe se forment, ce qui entraîne des spasmes périodiques. Dans cette situation, des charges excessives et des troubles de l'alimentation provoquent des attaques.

En outre, l'apparition d'un inconfort est affectée par un stress prolongé, et une douleur douloureuse indique l'accumulation de gaz dans la cavité.

La présence de tumeurs, de vers ou d'un nœud formé à la suite d'une torsion d'organe peut entraîner son obstruction. Dans ce cas, les attaques sont longues et douloureuses.

Autres pathologies conduisant à la douleur:

  • une appendicite;
  • la colite;
  • La maladie de Crohn;
  • infections intestinales;
  • des tumeurs;
  • la tuberculose;
  • syndrome du côlon irritable (SCI);
  • dysbactériose;
  • colite ischémique.

Pourquoi ça fait mal au côté droit?

Les intestins du côté droit peuvent-ils faire mal? Le pancréas, le service du diaphragme, la section de l'intestin, le foie et la vésicule biliaire sont situés dans la partie supérieure de l'abdomen. La maladie de l'un de ces organes est douloureuse.

L'appendicite est la cause la plus courante d'attaques douloureuses. La défaite du tractus gastro-intestinal, par exemple une obstruction intestinale, peut causer de la douleur.

En outre, une gêne apparaît après la prise de produits détériorés. Ce facteur entraîne des ballonnements et de la diarrhée.

Inconfort dans le côlon

Le gros intestin est la partie finale du système digestif. Il est situé dans la cavité abdominale et dans le bassin. Sa tâche est de transformer le lisier en fèces.

La douleur dans le gros intestin à droite peut indiquer un certain nombre de maladies décrites ci-dessous:

  1. l'appendicite est une inflammation de l'appendice dans le caecum, qui nécessite une intervention chirurgicale urgente;
  2. colite - le processus inflammatoire affecte les intestins épais et minces, causés par une infection bactérienne, virale ou parasitaire;
  3. tuberculose du colon, affectant souvent le caecum: la maladie est souvent asymptomatique;
  4. colite ischémique - un processus inflammatoire causé par une altération de la perméabilité vasculaire, survient souvent chez les personnes âgées;
  5. La colite ulcéreuse (NUC) est une lésion chronique non infectieuse d’un organe interne; ses causes sont l'allergie, l'hérédité, le stress et l'intolérance alimentaire; la maladie peut conduire au développement de tumeurs;
  6. La dysbactériose est une modification de la microflore normale dans la cavité d'un organe.
  7. obstruction intestinale - entrave la circulation du contenu intestinal;
  8. Le SCI est une maladie chronique.

Les symptômes

En passant, le gros intestin de droite fait mal, la durée de l'attaque et la présence d'autres symptômes, il est possible de déterminer quelle pathologie peut gêner le patient.

Lorsque les spasmes de l'appendicite se développent dans la partie épigastrique, souvent donnée à l'estomac. Ensuite, ils se sont répandus dans tout l'abdomen, puis localisés dans le côté droit. La nature des attaques est modérée, mais constante, aggravée par un changement de position, la marche ou la toux.

Les attaques sont accompagnées de nausées ou de vomissements, d'une perte d'appétit et de fièvre.

En cas de colite, douleur douloureuse localisée sur les côtés. La forme aiguë présente les symptômes suivants:

  • formation de gaz;
  • nausée, bâillonnement;
  • diarrhée, envie fréquente d'aller aux toilettes;
  • forte fièvre;
  • mal de tête, faiblesse musculaire;
  • intoxication du corps.

Forme chronique se manifeste par des symptômes tels que:

  • chaise instable;
  • flatulences;
  • réduction de poids.

Dans la colite ischémique, les premières crises sont localisées sur le côté ou le bas de l'abdomen. Ensuite, les sensations douloureuses deviennent permanentes et s'étendent à tout l'abdomen. Les symptômes incluent:

  • perte d'appétit;
  • envie de vomir;
  • selles avec facultés affaiblies;
  • palpation douloureuse;
  • matières fécales avec du sang.

Dans UCK, les sensations douloureuses sont de nature terne et douloureuse, et se propagent le plus souvent au bas de l’abdomen.

La dysbactériose se caractérise par une sensation de ballonnement, une diarrhée constante. Cal obtient une teinte verdâtre, devient pâteux. La flatulence et le gonflement apparaissent.

Avec une obstruction intestinale, des symptômes tels qu'une sensation d'étirement, des crampes, des ballonnements apparaissent. En plus, il y a:

  • asymétrie abdominale;
  • accumulation de gaz;
  • vomissements soudains;
  • manque de selles.

Douleur dans l'intestin grêle

L'intestin grêle est situé entre la partie épaisse et l'estomac. Il comprend le duodénal, le jéjunum et l’iléon et joue un rôle essentiel dans la digestion des aliments.

La douleur émergente dans l'intestin grêle à droite peut indiquer la présence de diverses pathologies:

  1. entérite - processus inflammatoire caractérisé par des spasmes soudains et graves, non associés à la prise de nourriture, mais apparaissant souvent après avoir subi un stress;
  2. La maladie de Crohn est une inflammation chronique du tractus gastro-intestinal, une complication d'entérite caractérisée par des spasmes rappelant l'appendicite, souvent accompagnée de diarrhée et d'une perte d'appétit.
  3. ulcère duodénal: dans cette pathologie, la douleur est à la fois insignifiante, vive et douloureuse; elles apparaissent quelques heures après le repas ou la nuit, l'estomac vide;
  4. obstruction intestinale: un spasme apparaît soudainement et quel que soit le repas, des contractions douloureuses apparaissent d’abord, se répètent toutes les 10 minutes, puis deviennent permanentes;
  5. diverticule - pathologie, se manifestant par une saillie de la membrane muqueuse et des membranes sous-muqueuses de l'intestin; le patient a un spasme aigu et aigu, accompagné de nausée et de fièvre.

Pour toute manifestation de douleur dans les intestins sur le côté droit devrait consulter immédiatement un médecin.

Causes de douleur dans les intestins à droite

Ici, nous ne considérons que les maladies les plus courantes qui provoquent des douleurs abdominales à droite et à gauche. C'est un élément important pour la détermination préliminaire de la cause de la douleur dans l'abdomen et non pour établir des diagnostics précis sans consulter un médecin. Rappelez-vous - l'auto-traitement entraîne la complication de maladies.

Si vous ressentez des douleurs abdominales, vous devez appeler une ambulance ou consulter le répartiteur par téléphone, appeler ou vous rendre à la clinique d'un chirurgien.

En cas de douleur intense, de douleur prolongée, de douleur abdominale récurrente (droite ou gauche), assurez-vous de consulter un médecin - cela peut être le symptôme de maladies très graves.

Les principaux groupes de maladies et d’affections pathologiques entraînant des douleurs abdominales à droite

Tout d'abord, sentir la douleur dans l'abdomen, à droite ou à gauche, détermine le lieu de la plus grande localisation de la douleur.

Essayez de comprendre exactement où cela fait mal: à gauche, à droite, en haut, en bas, dans la poitrine, dans le dos, dans le bas du dos.

Essayez de déterminer plus clairement la nature de la douleur abdominale: sourde, douloureuse, pressante (comme si vous comprimiez quelque chose), tranchante, comme une dague (comme si elle avait poignardé un couteau), éclatée (comme si elle avalait une balle et la frappait).

Un médecin ou une ambulance vous demandera de répondre aux questions suivantes:

  • comment la douleur dans l'abdomen s'est développée et s'est développée: la douleur est apparue soudainement, après l'effort, après le stress, après l'hypothermie;
  • Combien de temps s'est écoulé après l'apparition de la douleur?
  • quelles étaient d'abord des douleurs abdominales: pas fortes, puis aggravées, immédiatement aiguës, sourdes. Si la douleur dans l'abdomen a augmenté après la transpiration et avec quelle rapidité ou progressivement;
  • si la douleur a changé la localisation: par exemple, dans l'appendicite, une douleur abdominale apparaît d'abord dans la région iliaque, où se trouve l'estomac, puis descend à droite;
  • y a-t-il irradiation de la douleur, c’est-à-dire - où la douleur à l’estomac donne-t-elle et dans quelles circonstances: mouvement, toux, inclinaison, etc. Par exemple, si elle fait mal dans la région sous-costale droite et que la douleur est donnée sous l’omoplate à droite - c’est un signe de cholécystite.

De sévères douleurs coupantes dans l'abdomen peuvent indiquer la présence d'une appendicite, d'un ulcère gastrique ou duodénal, d'une hernie étranglée, d'une torsion de l'intestin. Même si vous avez des douleurs très vives, ne mettez pas de bouillotte ni de sac de glace sur le ventre. Prenez du spasmolytique ou de la drotavérine sans shpa. Appelez une ambulance ou consultez un chirurgien le lendemain.

Douleur abdominale supérieure droite

Le quadrant supérieur droit de votre abdomen contient: le foie, la vésicule biliaire, une partie de l'intestin (une partie de l'intestin dans chaque quadrant de l'abdomen), le pancréas et la partie droite du diaphragme. Une maladie ou une blessure de ces organes provoque une douleur dans la partie supérieure de votre abdomen. La force et la douleur dépendront de ce qui se passe et où.

Est-ce une douleur dans le foie?

Tout ce qui provoque un gonflement du foie lui fait mal. Certains parasites peuvent infecter le foie. Quelle que soit la cause d'une inflammation ou d'une infection, le résultat est appelé hépatite.

L'hépatite A tombe généralement malade après l'ingestion de nourriture ou d'eau avec les effluents d'eaux usées (les premiers agresseurs sont ici les palourdes). L'hépatite B est particulièrement répandue chez les homosexuels, les toxicomanes et ceux qui ont été en contact étroit avec eux. L'hépatite C est presque toujours transmise par des transfusions sanguines infectées, des aiguilles à usage médical et des produits contenant du sang.

Divers agents chimiques et médicaments peuvent endommager le foie en raison de leur toxicité. Cependant, le poison le plus dangereux pour le foie est l'alcool (qui cause l'hépatite alcoolique).

La douleur hépatique est constante, douloureuse, légère ou à la dague. Vous le sentez dans tout l'abdomen supérieur droit - profondément à l'intérieur, pas à la surface. La gêne se développe constamment et sans relâche, pas par les spasmes ou les vagues.

Cela fait-il mal à la vésicule biliaire?

Les symptômes de la maladie de la vésicule biliaire apparaissent progressivement. Une crise est souvent précédée par un moment où vous vous sentez le gaz et les ballonnements après une heure ou deux après avoir mangé un plat frit ou gras, ou des légumes. Cependant, pour la première fois, vous ne pouvez être sérieusement inquiet que lors d'une crise.

Lorsque cela se produit, la douleur à droite est aiguë, contrairement aux douleurs hépatiques douloureuses. Lorsque la douleur atteint son maximum, de la sueur et des nausées apparaissent, ce que même les vomissements ne soulagent pas. La chaleur est peu probable, sauf si la vésicule biliaire est enflammée; dans ce cas, elle peut sauter jusqu'à quarante, et vous aurez un frisson.

La douleur elle-même est la plus forte dans le quadrant supérieur droit, mais elle peut également se propager à l'arrière, sous l'omoplate droite.

La plupart des "mauvaises" vésicules biliaires ont des pierres. Si les calculs sont petits, un ou deux peuvent sortir de la vessie et pénétrer dans les canaux qui transportent la bile dans les intestins.

Vous aurez ensuite des coliques biliaires, douleurs qui commencent rapidement et par vagues, alors que les conduits tentent d’extraire la pierre qui les a bouchés. Quand ils réussissent, vous vous sentez mieux.

Mais si la pierre reste dans le conduit, elle doit en être retirée d’une manière ou d’une autre - par opération, dissolution ou extraction sans opération. Les voies biliaires obstruées provoquent une jaunisse, qui disparaît si la pierre pénètre dans l'intestin.

Cela fait-il mal au pancréas?

Une crise de pancréatite aiguë peut être extrêmement douloureuse et s'accompagner de sueurs, de nausées et de vomissements.

Les symptômes diffèrent de ceux de la pathologie de la vésicule biliaire en ce que la douleur pénètre jusque dans votre dos, vous êtes moins bien couchée et plus facile à vous asseoir en avant.

Le diagnostic nécessite généralement une confirmation par des tests de laboratoire afin de déterminer le contenu de certaines enzymes sécrétées par la glande endommagée.

Est-ce une pneumonie à l'estomac?

Dans la pratique médicale, il existe des patients qui, après plusieurs jours de toux et de fièvre en raison du refroidissement, développent une douleur soudaine dans le quadrant supérieur droit. "Froid" est une inflammation des poumons.

Le poumon enflammé et infecté en contact avec le diaphragme, qui est à son tour irrité et touche la partie adjacente de l'intestin, ce qui provoque des symptômes.

Rappelez-vous donc que toute douleur abdominale antérieure à la maladie des voies respiratoires peut en réalité être le résultat d’une infection des poumons.

Pensez toujours au zona lorsque vous ressentez une douleur inexplicable, où que vous soyez. Les premiers symptômes sont une sensibilité superficielle, une sensation de brûlure ou des démangeaisons, qui se transforment ensuite en douleur intense. 4 ou 5 jours, vous avez juste beaucoup de douleur dans un endroit particulier.

La peau apparaît parfaitement normale, sans éruption cutanée ni autres signes de signalisation. À part la douleur, vous vous sentez généralement en bonne santé. Mais si la douleur se situe dans le quadrant supérieur droit de l'abdomen, votre médecin pourrait vous tromper en pensant à la maladie de la vésicule biliaire, à la pancréatite ou même à des calculs rénaux.

Il assigne analyse après analyse et ne trouve rien. Après quelques jours, une acné rougeâtre caractéristique apparaît exactement là où ça fait mal. L'éruption cutanée suit le trajet du nerf enflammé, ne traverse jamais la ligne médiane et ne traverse pas le corps.

Une telle éruption cutanée «unilatérale» vous donne un diagnostic précis du zona.

Est-ce que la douleur à droite des reins?

La pathologie rénale peut parfois provoquer des douleurs dans le quadrant supérieur droit. Les reins sont situés sur les côtés, un de chaque côté de votre corps, de sorte qu'une maladie rénale provoque généralement une douleur du côté et du dos correspondants et non à l'avant. Si le problème est associé à une petite pierre qui est sortie des reins, la douleur provoque des vagues douloureuses et donne souvent à l'aine et au testicule approprié, le testicule.

Douleur abdominale inférieure droite

Reprenons avec ce qui se trouve dans cette partie de l'abdomen. Tout d’abord, il existe un appendice, un petit morceau de tissu qui s’éloigne du gros intestin avec un doigt.

Ensuite, l'intestin lui-même, qui peut être affecté par diverses maladies, notamment le cancer.

Mais nous avons ici tout un ensemble de nouveaux organes: les ovaires et les trompes de Fallope chez les femmes, les uretères, qui détournent l'urine des reins vers la vessie chez les deux sexes.

La douleur à droite est-elle une annexe?

Rappelez-vous la bonne règle: toute douleur dans le bas-ventre droit est une appendicite, jusqu'à preuve du contraire. Si vous pouvez indiquer l'emplacement de la douleur avec un doigt et qu'elle dure 12 heures sans diminuer, vous souffrez presque certainement d'une appendicite.

Cela est particulièrement vrai si la douleur est également proche du nombril. Si vous pensez que votre annexe est enflammée, consultez immédiatement un médecin.

Lors de la confirmation du diagnostic, le médecin conseillera presque certainement l'opération avant que cet organe à la fonction inconnue s'infecte et éclate.

Douleur à droite - autres causes

La cause de la douleur peut être une irritation, une inflammation ou une infection de l’intestin (colite ulcéreuse, iléite, maladie de Crohn ou diarrhée causée par des parasites tels que des amibes ou des vers), le zona et le pincement des nerfs qui laissent la colonne vertébrale et se terminent dans cette région. Un calcul rénal descendant dans la vessie provoquera également une douleur atroce dans ce quadrant.

Si une femme n'a pas eu d'autres règles et si elle ressent soudainement une vive douleur dans le bas-ventre gauche ou droit, pensez tout d'abord - et rapidement - à une interruption de grossesse extra-utérine. La douleur, qui augmente pendant les règles, suggère une endométriose.

Que faire si ça fait mal au bas-ventre

La douleur dans les intestins est une situation grave qui survient chez presque toutes les personnes. Ils se sentent mal à l'aise et veulent seulement se débarrasser rapidement de la douleur.

Pour former un traitement efficace, il est nécessaire de bien comprendre les différentes causes de la formation de la maladie chez l'homme et chez la femme. Une douleur lancinante et douloureuse (dans le bas de l'abdomen, sur les côtés) peut survenir soudainement.

En règle générale, il se forme immédiatement après la vidange.

Si la douleur s'accumule dans le bas de l'abdomen, la personne est dans la plupart des cas perdue et ne sait pas comment agir correctement. C’est l’un des problèmes les plus pressants en gastro-entérologie. L'automédication peut déclencher l'apparition d'un grand nombre de troubles et de complications. Un médicament mal choisi ne fait qu'aggraver considérablement la situation de la maladie.

Les causes de douleurs abdominales sévères (gauche, droite et dans le nombril) sont très diverses. Mais il faut noter que l’intestin souffre rarement en raison de la prise de nourriture. Dans la part du lion des cas de douleur dans les intestins - ce sont des symptômes de processus pathologiques. La condition douloureuse est une conséquence de perturbations dans le fonctionnement du corps.

Causes de nature non pathologique

Les douleurs du foyer non pathologique sont distinctes et intolérables. Les symptômes d’une sensation désagréable dans l’abdomen peuvent se manifester même chez les femmes et les hommes en parfaite santé. Le degré de douleur dans les intestins est directement lié aux facteurs sous-jacents de la maladie.

En pratique, une personne malade peut ressentir une douleur aiguë ou sourde dans les intestins. Ces sentiments ont un caractère long et caustique avec une manifestation uniforme ou paroxystique.

La surpopulation intestinale, due à une rétention prolongée des selles ou à des complications du travail du tube digestif, est la principale cause de douleur chez les hommes et les femmes. Des sentiments de caractère oppressant et coupant à gauche et à droite (y compris près du nombril) peuvent entraîner une augmentation de la formation de gaz. Les fortes crampes dans les intestins provoquent souvent des douleurs aiguës.

Les médecins recommandent d'éviter la répétition systématique de processus pathologiques tels que l'intoxication, le métabolisme et la constipation. Le stress régulier et le stress psychologique ont un effet important sur les maladies intestinales.

Cette relation s'explique par la régulation neuro-humorale du corps, qui répond immédiatement à tout type de trouble. L'excitation émotionnelle accrue d'une personne affecte ses antécédents hormonaux. Dans l'intestin, une réaction protectrice sous forme de colique intestinale fonctionne.

Ils n’ont pas de localisation claire: ils peuvent être à droite, à gauche ou dans le nombril.

Le corps féminin a ses propres caractéristiques et nuances. Dans la nature, certains facteurs affectent directement les organes reproducteurs en raison de leur structure particulière. Les douleurs liées à cela sont sourdes et se produisent par vagues.

Pendant la grossesse également, une femme présente des symptômes tels que toxicose, flatulences, nausées et constipation prolongée. Dans la plupart des cas, ces troubles sont dus à des perturbations hormonales.

Ainsi, les coliques intestinales n'ont pas un seul foyer de concentration et se manifestent à la fois à droite et à gauche (également dans la région du nombril). Habituellement, la toxicose est progressivement réduite à zéro dès le premier trimestre de la grossesse.

Les douleurs qui surviennent pour des raisons non pathologiques sont facilement neutralisées à la maison. Pour ce faire, il est recommandé au patient de prendre l'un des médicaments antispasmodiques, par exemple "Drotaverinum" ou "Papaverine".

Pourquoi le syndrome de la douleur survient-il?

Environ 20% de la population mondiale souffre de troubles intestinaux. La maladie touche le groupe d'âge des 30 à 40 ans. Cependant, plus de 50% des patients ne demandent tout simplement pas à des institutions médicales d'obtenir une aide qualifiée. Dans la société, il existe une opinion selon laquelle la douleur dans le bas-ventre est causée par un régime alimentaire inadéquat ou par les caractéristiques individuelles de l'organisme.

Le syndrome douloureux d'intensité variable est formé pour plusieurs raisons:

  • Le flux dans l'intestin de divers types de processus infectieux associés à une inflammation de la membrane muqueuse;
  • La présence de maladies parasitaires dans le corps (helminthiases). Une personne souffre non seulement à cause de la douleur, mais éprouve également une faiblesse générale;
  • Déséquilibre dans la microflore intestinale (dysbactériose). Le désordre peut être précédé en prenant des antibiotiques. Les symptômes de la maladie sont des manifestations fréquentes de selles molles, de manque d'appétit, de flatulences rapides, de nausées et de faiblesses;
  • L'obstruction intestinale se forme à cause de l'accumulation de matières fécales et de produits de dégradation. La maladie s'accompagne de crampes et d'une rétention prolongée des selles. Un patient a souvent des gaz et des ballonnements;
  • La pancréatite chronique est un processus inflammatoire du pancréas. En raison de la maladie, les aliments ne sont tout simplement pas complètement digérés par l'estomac. Des sensations douloureuses se forment après le repas et peuvent même déclencher une perte de conscience.
  • Inflammations aiguës qui se concentrent dans le côlon. Ici, vous pouvez ajouter l'entérite (intestin grêle) et la duodénite (duodénum). La douleur spastique sévère dure de quelques minutes à 2 heures. En règle générale, le malade a des nausées, des manifestations émétiques et des évanouissements;
  • L'atonie intestinale est une maladie fonctionnelle qui s'accompagne d'un péristaltisme altéré du tube digestif. Les symptômes de la maladie sont représentés par des selles serrées, une augmentation des gaz, une anémie, des troubles systématiques du sommeil, un état dépressif et des modifications du teint;
  • Maladies auto-immunes et IBS;
  • La lésion de l'organe d'aspiration des ulcères. Le patient ressent une douleur intense, des brûlures d'estomac, une faiblesse et un manque d'appétit. La température corporelle peut monter brusquement, la peau pâlit, il y a des pulsions émétiques;
  • La manifestation de tumeurs de nature bénigne et maligne. Il peut s'agir à la fois de polypes et de cancer. Les patients ressentent une douleur dans l'anus, dans les masses fécales, il y a des globules sanguins, il y a une perte de poids générale, une fatigue accrue et un changement dans la fréquence des selles.

Trouble du traitement

Que faire lorsque la colite au bas de l'abdomen ou les symptômes de la maladie ne sont tout simplement pas clairs? Si une douleur aiguë dans l'abdomen a une manifestation aiguë et dure plus de 60 minutes, appelez d'urgence une ambulance.

Avant l’arrivée de l’équipe chirurgicale de médecins, il est nécessaire de prendre une position calme du corps (s’allonger sur le lit ou s’asseoir dans le fauteuil), de ne pas manger de nourriture et d’appliquer divers coussins chauffants / compresses.

Après une hospitalisation, des tests de diagnostic peuvent être prescrits à un gastro-entérologue ou à un chirurgien.

Le mécanisme de traitement efficace du trouble repose sur l’élimination qualitative de la douleur, à savoir:

  1. Si le trouble est à la base d'une maladie infectieuse, le patient devra suivre un traitement antibiotique.
  2. En cas de déséquilibre de la microflore dans l'intestin, des probiotiques seront utiles.
  3. La colite ulcéreuse de type non spécifique est éliminée à l'aide d'immunosuppresseurs;
  4. L'obstruction intestinale aiguë et l'appendicite dans les derniers stades de la maladie sont éliminées par une intervention chirurgicale dans le corps humain.

Très souvent, les préparations enzymatiques sont utilisées pour normaliser le travail de l'intestin. Si la douleur est très intense (au bas de la cavité abdominale), le médecin peut alors vous prescrire un médicament antispasmodique.

Le patient doit se rappeler que toute pilule contre la douleur n’est qu’un traitement symptomatique. Mais les causes initiales de la maladie ne seront pas éliminées.

Les maladies du petit et du gros intestins sont éliminées avec succès par des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Les connaissances de la médecine traditionnelle en matière de garde-manger disposent de nombreuses recettes pour éliminer les douleurs abdominales basses. Mais même la réception de remèdes à base de plantes doit être coordonnée avec le médecin traitant.

Envisager plusieurs options de traitement pour le trouble:

  1. Lorsque l'atonie intestinale utilise une infusion spéciale de feuilles de miel et d'aloès. Pour ce faire, 300 g de miel sont fondus sur une paire et 3 feuilles d'aloès soigneusement moulues. Le mélange est infusé pendant environ 24 heures. La réception "potions" est faite 60 minutes avant les repas sous forme de chaleur. Vous pouvez utiliser les jus sains de pommes de terre ou de chou;
  2. L'utilisation de 0,5 c. les feuilles de thé vert moulues (jusqu'à 4 fois par jour) aident à normaliser le travail de l'intestin;
  3. Au cours de la dyskinésie intestinale, il est nécessaire d’utiliser une décoction basée sur une collection complète à base de plantes. Le liquide contient des parties égales de menthe, d’agripaume, de fleurs de millefeuille, de millepertuis, de sauge et d’écorce de chêne. 2 cuillères à soupe 500 ml d'eau bouillante sont versés et bouillis à feu doux pendant 2 heures. Ensuite, le liquide doit être refroidi et filtré.

Prévention

Toute maladie connue en médecine est beaucoup plus facile à prévenir. Après tout, le processus de traitement peut être prolongé et provoquer le développement de divers types de complications.

Cela est particulièrement vrai des nouvelles formations dans la vessie. Les femmes doivent être très prudentes lors de l'organisation de l'accouchement.

Une attention particulière devrait être accordée aux représentants du sexe faible, qui ont un bassin étroit et de gros fruits (y compris transversalement dans l'utérus).

Afin de minimiser le nombre de pathologies, il est nécessaire de suivre certaines règles, à savoir:

  1. Suivez les règles d'hygiène personnelle;
  2. N'amenez pas le corps à l'hypothermie;
  3. Maintenir systématiquement l'immunité dans le "ton" (durcissement, prise de vitamines et de minéraux);
  4. Buvez de l'eau tous les jours (jusqu'à plusieurs litres par jour).

Le respect des règles de base empêchera le développement d’un grand nombre de maladies intestinales. L'ensemble de ces mesures préventives comprend:

  • La nutrition;
  • Rejet complet des mauvaises habitudes;
  • Attitude attentive aux préparations médicales;
  • Créer un confort psychologique;
  • Lutte efficace contre l'excès de poids;
  • Visite en temps opportun chez un médecin qualifié.

Si la douleur abdominale est accompagnée d'une constipation prolongée (à droite et à gauche), les médecins recommandent un mode de vie actif. Une méthode efficace consiste également à définir un mode de vidange de l’organe aspirant. Permis de faire un massage relaxant de l'abdomen.

Si l'intestin fait mal du côté droit

L'intestin à droite fait mal, que faire?

  • L'appendicite est la première chose à laquelle la plupart des gens penseront après avoir ressenti les sensations douloureuses désagréables dans la moitié droite de l'intestin. C'est peut-être la plus connue parmi toute la population de la maladie de la nosologie chirurgicale entière.
  • Cependant, l'inflammation annexe n'est pas la seule cause de douleur dans la moitié droite de l'abdomen. D'autres états peuvent aussi les causer, mais pas toujours pathologiques.
  • Par conséquent, vous ne devriez pas paniquer immédiatement, mais aussi penser fébrilement:
  • l'intestin droit fait mal, que faire et à quelle vitesse. Ceci ne s'applique pas aux conditions où la douleur est très forte ou est devenue permanente.

Maux d'intestins à droite: causes

Les crampes douloureuses dans l'intestin à droite, résultant d'une forte contraction de l'intestin et appelées coliques intestinales, peuvent être dues au processus inflammatoire (colite, entérocolite) ou à la présence d'une infestation par le ver. Les coliques peuvent également être causées par un empoisonnement ou une consommation excessive d'aliments.

Les spasmes intestinaux sont souvent dus à des adhérences entre les anses intestinales, résultant d'une inflammation ou après une intervention chirurgicale. Les erreurs de régime (aliments lourds, aliments épicés, alcool), un effort physique important ou des changements brusques de la position du corps peuvent être un facteur provocant.

Les spasmes intestinaux courts peuvent payer pour une situation stressante.

Si les douleurs dans l'intestin de droite sont douloureuses, il est possible que des gaz se soient simplement accumulés dans cette partie de l'intestin. Cependant, une telle condition dangereuse, telle qu'une obstruction intestinale causée par une tumeur, un ver d'helminthes, un nœud de l'intestin lui-même ou en raison de sa torsion peut être à l'origine de telles sensations douloureuses. Les douleurs d'une telle nature sont douloureuses, durables.

Une colique intestinale sur le fond de douleurs persistantes dans la partie droite de l'intestin peut être un signe d'obstruction intestinale. Dans ce cas, les coliques sont causées par une contraction accrue des fibres musculaires de l'intestin au-dessus de la zone de blocage.

Une douleur sourde dans la région iliaque droite peut signaler une inflammation du caecum. Il peut être remplacé par une colique intestinale et se manifester 5 à 6 heures après un repas. Provoquer un spasme ou une augmentation de la douleur peut prolonger la charge debout ou debout. Dans ce cas, la douleur est souvent accompagnée d'une sensation de distension dans l'abdomen, de grondements, d'éructations. nausée et flatulence.

Une douleur dans l’intestin dans le bas-ventre droit est un signe d’appendicite aiguë. Il peut se produire dans le nombril et descendre et à droite, peut abandonner. En outre, la maladie peut manifester des symptômes tels que nausées, vomissements. augmentation de la température.

Maux d'intestin à droite: que faire?

En cas de colique intestinale, allongez-vous dans une position confortable. Les repas, les bouteilles d'eau chaude et le froid sur l'estomac sont exclus. Vous pouvez soulager la maladie en prenant un antispasmodique. Si au bout d’une heure, la douleur n’est pas passée - vous ne pouvez pas vous passer d’urgence.

Dans tous les cas, aussi précisément que possible pour répondre à la question: l'intestin droit fait mal, que faire, vous ne pouvez que consulter un médecin. Il vous prescrira également le traitement correct et approprié pour vous. Rappelez-vous que l'appel urgent à des soins médicaux est motivé par des douleurs aiguës et intenses dans les intestins, des vomissements, une forte fièvre et des douleurs prolongées et non passagères.

Douleur dans les intestins du côté droit

La douleur au côté est souvent le symptôme de certaines maladies. Si vous pouvez localiser le malaise dans un endroit donné assez longtemps, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste et en aucun cas vous soigner vous-même.

Ces douleurs peuvent être des symptômes de maladies infectieuses graves nécessitant non seulement un traitement immédiat, mais également une hospitalisation.

La douleur peut être ressentie des deux côtés, mais si c'est le bon côté, on parle le plus souvent de maladie intestinale.

Des douleurs dans les intestins du côté droit peuvent indiquer le développement d'une colite ulcéreuse, d'une iléite, de la maladie de Crohn et même d'infections par helminthes. Avec ces maladies, les parois intestinales deviennent enflammées, elles forment des cicatrices qui s'épaississent et causent un passage douloureux des aliments dans les intestins.

Colite ulcéreuse: la maladie la plus répandue parmi la plupart des jeunes et des zones urbaines. Les causes les plus courantes de cette maladie grave sont les régimes alimentaires malsains et les facteurs environnementaux défavorables. Un système immunitaire affaibli qui coupe est souvent appelé une sorte de maladie de Crohn, qui est une inflammation d'une certaine partie de l'intestin.

La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn ont un certain nombre de symptômes communs qui peuvent être exprimés dans les deux maladies.

Il s'agit d'une diarrhée chronique résultant d'une violation de la fonction absorbante de l'intestin, de douleurs et de crampes dans l'intestin, de sang dans les selles suite à un saignement des cellules intestinales, à une perte d'appétit et, par conséquent, à une perte de poids, ce qui indique également une violation de l'intestin et son impossibilité. Absorber les nutriments contenus dans les aliments, la fièvre, en tant que symptôme évident d'une maladie inflammatoire qui coule dans le corps humain.

Certains médicaments pour le traitement de ces maladies n'existent pas.

Si les maladies ont été confirmées par des études cliniques et de laboratoire, le médecin vous a alors prescrit un traitement spécifique, comprenant non seulement l'utilisation d'anti-inflammatoires, d'inhibiteurs du système immunitaire, d'antibiotiques, de médicaments antidiarrhéiques et analgésiques, de vitamines et de fer, mais également un changement de mode de vie, caractéristiques de l'alimentation.

Si une personne ressent des douleurs aux intestins du côté droit, on lui attribue le plus souvent un type de régime particulier, qui exclut l'utilisation de certains produits et implique avant tout un régime alimentaire sain et nutritif, le plus souvent uniquement à partir de plats cuisinés et écrasé.

Les infections à vers ne sont déterminées qu’après des tests de laboratoire, elles sont traitées au moyen de certains médicaments anthelminthiques prescrits par le médecin et par une hygiène personnelle renforcée.

L'intestin droit fait mal: maladies possibles et aide

Il est à noter que l'appendicite est la première pensée qu'une personne ordinaire visite lorsqu'une sensation désagréable est trouvée dans la partie droite de l'intestin. Mais rien ne peut être fait, c'est vrai, la pathologie la plus reconnaissable parmi les citoyens ordinaires.

Mais ce n'est pas la seule cause possible de douleur. Cela blesse les intestins à droite et dans d'autres circonstances qui, il est important de les rappeler, ne sont pas toujours associées à une pathologie. C'est pourquoi il est si important de ne pas paniquer.

Néanmoins, si la douleur est très grave ou est devenue permanente, l'ignorer n'est pas quelque chose qui n'en vaut pas la peine, cela peut être très dangereux.

Causes probables d'une telle douleur

Si nous considérons les causes relativement inoffensives de la douleur, recouvrant l'intestin à droite, elles peuvent être attribuées, par exemple, à la suralimentation habituelle ou à une intoxication alimentaire.

Les spasmes et les douleurs intestinales sont possibles en raison des adhérences de son anse, qui se sont formées après la chirurgie ou en raison du processus inflammatoire. Souvent, le moment provoquant avec une pathologie similaire se traduit par des erreurs de nutrition, des surcharges physiques intenses ou des changements brusques de posture.

De plus, il ne faut pas oublier qu'une courte douleur dans l'intestin peut être une rétribution pour le stress. Si les intestins du côté droit sont douloureux et qu'il s'agit d'un gémissement douloureux, il est possible que les gaz se soient concentrés dans cette partie de l'intestin.

Néanmoins, des symptômes similaires dans l'intestin de droite peuvent être provoqués par une maladie aussi grave que son obstruction pouvant entraîner un néoplasme, un enchevêtrement de vers ou un nœud de l'intestin, qui s'est formé au cours de son tour. Mais cette douleur est beaucoup plus longue et le caractère gémissant.

Parmi les autres pathologies pouvant causer des douleurs dans les intestins, notons:

  • la colite;
  • des tumeurs;
  • la tuberculose;
  • une appendicite;
  • La maladie de Crohn;
  • colite ischémique;
  • infections intestinales;
  • colite ulcéreuse;
  • syndrome du côlon irritable;
  • dyskinésie et diverticulose du côlon;
  • dysbactériose qui a englouti le gros intestin.

Appendicite

L'appendicite est appelée inflammation de l'appendice. C'est peut-être la pathologie la plus commune dans l'intestin à droite du nombril et elle nécessite une intervention chirurgicale immédiate.

Il n'est pas rare qu'un syndrome de douleur initiale dans l'intestin, signalant une pathologie, soit pris pour une douleur à l'estomac. Il est à noter que la douleur peut survenir non seulement dans l'intestin à droite, mais également dans le nombril.

En outre, il a tendance à bouger, par exemple, la douleur du nombril peut redescendre et baisser la jambe.

La douleur dans l'appendicite est permanente, mais son intensité est moyenne. Au cours du développement de la maladie et de la migration de la douleur du nombril vers la région droite ou le bas de l'abdomen, elle augmente.

Néanmoins, la douleur peut s'apaiser et la raison en est la mort des cellules nerveuses du processus. Mais il convient de rappeler que généralement lorsque l'appendicite est contractée, l'intestin est plus douloureux lorsque vous changez de position, marchez ou toussez.

En outre, la maladie s'accompagne de symptômes tels que fièvre, nausée et même vomissements.

La colite

La colite est une inflammation du côlon, due à sa lésion infectieuse. La douleur à la droite du nombril dans l'intestin est le principal symptôme de cette maladie. La maladie peut affecter le petit et le gros intestin. Dans ce dernier cas, la douleur est concentrée sur le côté (à droite). Les autres symptômes de la colite aiguë sont:

  • des nausées et des vomissements;
  • température élevée;
  • flatulences;
  • perte de force et douleur à la tête et aux muscles;
  • besoin systématique de déféquer;
  • diarrhée (caractéristique de la sudation, mucus et sang).

Avec la forme aiguë de la maladie, elle ne dure pas plus d'une semaine. S'il ne fait pas l'objet d'une attention suffisante sans le guérir, le processus se poursuit de manière permanente. Avec ce parcours, l'intestin ne fait pas tellement mal, les symptômes de la maladie ne sont pas aussi prononcés, mais il a un caractère permanent.

Séparément, il faut dire à propos de la colite ischémique, qui est une inflammation de l'intestin causée par une obstruction des vaisseaux de la zone. Son symptôme principal est la douleur abdominale.

Au départ, il a une apparence de crampes et se fait sentir à droite ou à gauche. Avec le développement de la maladie, les douleurs deviennent permanentes.

Il s’agit d’une maladie très dangereuse dont les signes risquent d’être compliqués à l’avenir.

La maladie de Crohn

Cette maladie est une forme chronique de maladie intestinale inflammatoire, qui s'accompagne également d'une lésion des vaisseaux sanguins et des ganglions lymphatiques.

Toutes les couches de la sonde intestinale sont généralement atteintes, et pas seulement la muqueuse.

Une caractéristique distinctive de la maladie peut être appelée la formation d'ulcères et de cicatrices sur les parois de l'intestin, ainsi que la défaite d'autres organes et systèmes en dehors de l'intestin. Les autres signes de la maladie sont:

  • élévation de la température en forme de vague;
  • intestin douloureux, comme dans l'appendicite aiguë;
  • perte d'appétit et de poids corporel;
  • flatulences et diarrhée;
  • panne

Syndrome du côlon irritable

IBS est appelé pathologie fonctionnelle, dans laquelle les intestins sont atteints de manière permanente avec une absence visible de désordres physiologiques. Les douleurs sont souvent douloureuses et sont généralement localisées à droite du nombril. En outre, les symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • selles fréquentes ou au contraire peu fréquentes;
  • flatulences;
  • des perturbations dans la consistance des selles;
  • sentiment de purification intestinale peu concluante;
  • désir permanent de le vider;
  • mucus dans les matières fécales;
  • fatigue constante;
  • douleur dans les muscles et la tête.

Dysbactériose

C'est une violation du nombre et de la composition de la microflore intestinale. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent des douleurs dans la région abdominale, son "éclatement" et une diarrhée.

La défécation est accélérée et le tabouret a une teinte verte, une consistance liquide et une odeur forte caractéristique. De plus, au fil du temps, sa teneur en eau commence à prédominer.

Particulièrement visible chez les patients atteints de flatulences, avec un grondement caractéristique dans l'abdomen. En outre, une diminution de l'appétit et une faiblesse grave.

Diverticulite

  • Le diverticule est une saillie de la paroi intestinale. Dans sa forme non compliquée, la maladie est presque asymptomatique. Les manifestations vives des symptômes de la maladie ne s'observent qu'avec le développement de complications, autrement dit la diverticulite (inflammation).
  • La symptomatologie de la maladie est réduite au fait que la température augmente, aux intestins trop douloureux à la droite du nombril et à la diarrhée (avec sang et mucus).
  • Maladie lancée coule dans une forme permanente, et, donc, à la droite du nombril, l'intestin fait mal systématiquement.

Tumeurs

Parmi ces affections intestinales, les plus courantes sont les polypes (croissance bénigne) et le cancer du colon. Avec cette pathologie, la douleur n’est pas très intense et n’a pas de localisation claire, c’est-à-dire que le syndrome douloureux peut apparaître à droite, à gauche ou dans le nombril.

En outre, avec le développement de l’éducation, il est possible de bloquer la lumière du tube intestinal, ce qui entraîne la survenue d’une obstruction intestinale. Une autre particularité de la formation de la tumeur est la constipation fréquente, qui ne peut être corrigée ni par un régime alimentaire ni par un traitement médicamenteux.

La tuberculose

Il s'agit d'un groupe particulier de lésions intestinales qui affectent généralement le caecum. Au début, la maladie ne s'accompagne pas de certains symptômes et se caractérise par des symptômes plus généraux, tels que:

  • faiblesse
  • problèmes d'appétit;
  • basse température;
  • transpiration;
  • flatulences;
  • des nausées;
  • lourdeur dans la région abdominale après avoir mangé;
  • instabilité des selles;
  • douleur peu prononcée dans les intestins.

Avec la progression de la maladie, la douleur dans les intestins devient une partie intégrante de la vie d’une personne et est souvent localisée à droite.

Recommandations pour la douleur intestinale

En cas de douleurs intestinales et de coliques, il est nécessaire de s’allonger immédiatement et de prendre une position confortable. Manger, utiliser des bouillottes et mettre de la glace dans un tel cas devraient être complètement exclus.

Toutefois, si après une heure, la douleur ne s’est pas arrêtée, alors, très probablement, il ne sera pas possible de se passer des soins médicaux d’urgence. Répondez avec compétence à la question de savoir pourquoi la douleur à la droite de l'intestin est survenue, ne peut être qu'un spécialiste.

Il est autorisé à prescrire le traitement nécessaire.

Il est important de se rappeler qu'un certain nombre de symptômes signalent un appel d'urgence immédiat. Ces fonctionnalités incluent:

  • douleur aiguë et très intense dans les intestins;
  • vomissements épuisants;
  • température incroyablement élevée.

Dans de tels cas, il est vraiment impossible de compter sur votre propre force et de retarder le traitement des médecins.

Symptômes de la maladie - douleur dans les intestins

La douleur dans les intestins est la plainte la plus courante pour les maladies intestinales.

Elle se distingue de la douleur causée par les maladies de l’estomac par son manque de lien avec l’alimentation (à l’exception du processus inflammatoire dans le côlon transverse, dans lequel se produit une douleur abdominale après le repas: la douleur dans l’intestin est associée à des contractions réflexes de l’intestin lorsque la nourriture entre dans l’estomac).

Habituellement, la douleur s'intensifie avant l'acte de défécation, ce qui soulage. La maladie de certaines parties de l'intestin est accompagnée par l'apparition d'une douleur lors d'un acte de défécation. La douleur dans l'intestin peut être douloureuse et à l'étroit (colique intestinale). Les douleurs ressemblant à des coliques se caractérisent par de courtes attaques répétées.

Les douleurs douloureuses sont persistantes, aggravées par la tension de la toux. La douleur est typique des maladies inflammatoires de l'intestin. En règle générale, les douleurs associées aux maladies intestinales sont spastiques, c'est-à-dire sont causés par un spasme (contraction aiguë des muscles lisses intestinaux).

Ce phénomène s'appelle la colique intestinale et se manifeste par une entérite, une colite, diverses intoxications et diverses infestations par des vers. Les patients au moment de la colique intestinale se sentent anxieux. En essayant de soulager leur état, ils enroulent leurs bras autour de leur ventre.

Des douleurs dans les intestins peuvent survenir à la suite d'une distension de l'intestin avec des gaz lors de flatulences, d'une obstruction intestinale (avec des tumeurs, d'une torsion de l'intestin, d'une nodulation). Contrairement aux douleurs spasmodiques, ces douleurs sont plus constantes et ont un caractère lancinant.

Souvent, en cas d’obstruction intestinale, une douleur intense provoquée par des crampes, associée à une motilité intestinale accrue au-dessus du site de l’obstruction, est ajoutée à la douleur due à l’étirement. Avec le développement des adhérences entre les boucles intestinales, la douleur a un caractère tirant, s'intensifie lorsque la charge est soulevée, dépend de la position du corps et est déclenchée par un lavement.

  • La localisation de la douleur dans les maladies intestinales dépend de la partie de l'intestin affectée: - Ainsi, dans les maladies de l'intestin grêle, la douleur est ressentie dans la région ombilicale, dans l'appendicite aiguë - dans la moitié droite de l'abdomen, apparaissant pour la première fois dans l'estomac et après quelques heures.
  • Avec la colique appendiculaire, la douleur peut être perdue dans la jambe droite. - Une douleur dans la région iliaque droite (la région de l'aile droite de l'iléon) survient lors d'une appendicite, d'un cancer du côlon, d'une inflammation de l'intestin (typhléite).
  • Chez les patients atteints de dysenterie, une occlusion intestinale, une inflammation du côlon sigmoïde, une colite ulcéreuse, un cancer du sigmoïde et un côlon descendant, une douleur est notée dans la région iléale gauche. - Dans les lésions aiguës du côlon gauche (dysenterie), douleur irradiant vers la région sacrale.
  • Avec les lésions du rectum (hémorroïdes, fissure de l'anus, cancer, rectite - inflammation du rectum), la douleur est localisée dans le périnée, aggravée par l'acte de défécation, accompagnée de fausses impulsions douloureuses de déféquer (ténesme).
  • L'apparition d'une douleur avant les selles est associée à une maladie du côlon, du côlon sigmoïde, pendant les selles - avec hémorroïdes, fissures anales, cancer.
  • La douleur dans le nombril est observée dans l'inflammation de l'intestin grêle (entérite), l'inflammation et le cancer du côlon.
  • Lorsque l'obstruction intestinale, les coliques se combinent à une douleur constante. Ils se caractérisent par une certaine localisation (la région du nombril ou du côlon) et gagnent en raison du péristaltisme intestinal. - La douleur dans la défaite de l'intestin peut être donnée dans la poitrine et prise pour des attaques d'angine.
    Gastro-entérologue

Avez-vous des douleurs intestinales? Voulez-vous connaître des informations plus détaillées ou avez-vous besoin d'une inspection? Vous pouvez prendre rendez-vous avec Dr. Eurolab est toujours à votre service! Les meilleurs médecins vous examineront, examineront les signes extérieurs et vous aideront à identifier la maladie en fonction des symptômes, vous consulteront et vous fourniront l'assistance nécessaire. Vous pouvez également appeler un médecin à la maison. La clinique Eurolab est ouverte 24 heures sur 24.

Comment contacter la clinique:
Le numéro de téléphone de notre clinique à Kiev: (+38 044) 206-20-00 (multicanal). Le secrétaire de la clinique vous choisira un jour et une heure convenables pour la visite chez le médecin. Nos coordonnées et directions sont indiquées ici. Regardez plus en détail tous les services de la clinique sur sa page personnelle.

Si vous avez déjà effectué des études, assurez-vous de prendre leurs résultats pour une consultation avec un médecin. Si les études ne sont pas effectuées, nous ferons tout ce qui est nécessaire dans notre clinique ou avec nos collègues d’autres cliniques.

Avez-vous des entrailles? Vous devez faire très attention à votre santé en général. Les gens ne prêtent pas suffisamment attention aux symptômes des maladies et ne réalisent pas que ces maladies peuvent être fatales.

Il existe de nombreuses maladies qui, au début, ne se manifestent pas dans notre corps, mais finalement, il est malheureusement trop tard pour les soigner.

Chaque maladie a ses propres signes, manifestations externes caractéristiques - les soi-disant symptômes de la maladie. L’identification des symptômes est la première étape du diagnostic des maladies en général.