Principal / La dysenterie

Douleur à l'estomac pendant le traitement de la nourriture

La dysenterie

La douleur de l'estomac, qui apparaît après avoir mangé, survient parfois chez des personnes en parfaite santé. Mais plus souvent, il indique la présence de certains problèmes liés au travail du tractus gastro-intestinal. Contrairement aux douleurs de la faim, l’après-midi est varié et a de nombreuses raisons.

Pourquoi après avoir mal au ventre

Ils n'apparaissent pas nécessairement immédiatement après le repas. Ce groupe de douleurs comprend également celles qui apparaissent après une heure et demie après avoir mangé: quand il reste encore de la nourriture dans l'estomac et que la personne n'a pas eu le temps de redevenir affamée.

Ils peuvent survenir absolument après un type d'alimentation, à la même heure (par exemple, uniquement après le petit-déjeuner ou uniquement après le dîner), après avoir consommé certains aliments. Essayons de comprendre exactement pourquoi ce symptôme survient et comment s'en débarrasser.

Raisons

Ne vous inquiétez pas s'il s'agit d'un phénomène ponctuel, et cela est certainement lié à l'une des raisons données ci-dessous. Mais cela vaut toujours la peine de revoir votre alimentation afin que de tels épisodes ne se reproduisent plus.

S'il n'y a pas de pathologies du tractus gastro-intestinal, l'estomac après un repas peut faire mal à cause de:

  • étirement lorsque trop manger;
  • une forte augmentation de la production d'acide chlorhydrique - avec l'utilisation d'aliments très gras, lourds, épicés ou acides;
  • forte contraction des muscles de l'estomac.

Douleur - l'une des plaintes les plus fréquentes de maladies de l'estomac

Il n’ya pas de douleur aiguë, mais le plus troublant est la lancinante, combinée à un sentiment de lourdeur.

Ce symptôme peut entraîner une intolérance individuelle à certains aliments ou allergies alimentaires. Il est toujours associé à l'utilisation d'un produit particulier ou de son groupe. Par exemple, une intolérance au lactose peut être accompagnée non seulement de ballonnements, de grondements et de troubles des selles, mais également d'une douleur (apparition moins d'une heure après avoir bu du lait). De même, il existe d'autres produits. Lesquels - vous pouvez identifier si vous essayez de mémoriser tout ce qui est mangé ou de tenir un journal alimentaire.

Le lactose et son intolérance

Comparaison de la digestion normale et de l'intolérance au lactose

La douleur survient en présence de maladies du système digestif.

  1. Maladie inflammatoire chronique de l'œsophage, de l'estomac lui-même ou du duodénum.
  2. Troubles dans le foie, la vésicule biliaire, le pancréas.
  3. Maladies infectieuses aiguës du système digestif, intoxication alimentaire.
  4. Ulcère peptique.
  5. Processus tumoraux.

Tumeur dans l'estomac

La douleur après un repas modéré survient souvent chez ceux qui sont habitués à laver leurs repas avec beaucoup de liquide. Dans le même temps, le volume de l'estomac augmente, la concentration du suc gastrique diminue. La nourriture digère plus longtemps et stagne dans l'estomac. En outre, le suc gastrique dilué ne tue pas les bactéries provenant des aliments. De ce fait, un processus inflammatoire se développe et une diarrhée survient.

Types de douleur

En cas de processus inflammatoire, la sensation de lourdeur n'est pas nécessairement associée à une suralimentation: même une petite quantité de nourriture peut irriter l'appareil récepteur des muqueuses et de la sous-muqueuse de l'estomac. Parfois, la douleur est intense et intense. Dans ce cas, le patient peut craindre une maladie grave. Par la nature et le moment de la douleur, vous pouvez déterminer la cause possible de son apparition.

Indique la présence d'une inflammation aiguë ou chronique au stade aigu, d'une cholécystite, d'une pancréatite

Brûlure chimique ou thermique muqueuse, infection alimentaire

Indique la perforation de l'ulcère. Habituellement accompagné d'autres symptômes.

Gastrite, gastro-duodénite, ulcère

Polypes, tumeurs, y compris le cancer

Pour diagnostiquer, il est important de savoir exactement où cela fait mal. Les maladies de l'œsophage et la gastrite de la partie supérieure de l'estomac donne à la poitrine. La partie inférieure de l'estomac (au-dessus du nombril) se produit lors de pylorique, de duodénite, ainsi que de gastrite au bas de l'estomac.

Qu'est-ce que la localisation de la douleur et le moment de son apparition?

Gastrite chronique - La cause de la douleur pendant ou dans les premières minutes après la fin d'un repas. Plus la zone enflammée douloureuse est basse, plus les sensations douloureuses apparaissent tardivement. Des symptômes supplémentaires dans ces cas: éructations aigres (gastrite) ou pourries (duodénite), brûlures d'estomac, lourdeur, nausée, ballonnements.

Coup de pied - un symptôme de gastrite ou de duodénite

L'ulcère peptique se fait sentir environ 30 à 60 minutes après avoir mangé. Plus la douleur apparaît tôt, plus l'ulcère est proche de l'œsophage. Un ulcère duodénal se manifeste par une douleur une heure et demie après un repas. La nourriture légère provoque la douleur presque immédiatement. Les aliments plus lourds (viande, pâtisseries, aliments gras) provoquent la douleur un peu plus tard.

Ulcère peptique

Symptômes associés

La douleur est souvent accompagnée de:

  • sensation de lourdeur;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • violation de la chaise;
  • manque d'appétit.

S'il y en a au moins deux ou trois, on peut suspecter une maladie du système digestif.

Maladies du tube digestif

La douleur dans la partie supérieure de l'abdomen n'est pas toujours associée aux maux de l'estomac. Des sensations de maladies du pancréas et de la vésicule biliaire sont projetées dans cette zone.

Intoxication alimentaire

La douleur aiguë apparaît soudainement, souvent spastique. Les signes d'empoisonnement apparaissent soit immédiatement (une heure et demie), soit dans les 48 heures.

Même une intoxication légère est généralement accompagnée de nausée, éructations, brûlures d'estomac. Avec des formes plus sévères, il y a des vomissements, il y a une température élevée. Habituellement, après avoir vomi, il y a un soulagement à court terme, la douleur diminue, mais revient rapidement - jusqu'à ce que l'estomac soit débarrassé de la nourriture et des bactéries pathogènes.

Gastrite

La douleur apparaît immédiatement. Cette affection s'accompagne souvent d'éructations accompagnées d'un reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage (reflux), ce qui provoque une sensation de brûlure supplémentaire, des nausées. Dans la gastrite chronique, la douleur peut s'atténuer avec le temps. Provoquer habituellement des sensations désagréables, des produits trop tranchants, acides et lourds.

Lors d'une exacerbation, la douleur peut apparaître absolument après chaque repas, quelle que soit sa nature. Les antiacides aident à soulager la douleur.

Duodénite

La douleur survient en une demi-heure environ, lorsqu'un bol alimentaire partiellement digéré se déplace vers les intestins. Des symptômes accompagnent des nausées, entraînant souvent des vomissements, des éructations, des brûlures d'estomac et des troubles des selles.

Ulcère peptique

Il se caractérise par des douleurs de faim, mais il existe des cas où ils apparaissent après avoir mangé, en particulier lorsque vous mangez trop, une violation du régime alimentaire. La douleur est généralement douloureuse. Une attaque aiguë peut indiquer une perforation de la paroi de l'estomac ou du duodénum.

Vidéo - Ulcère peptique

Pancréatite

Douleur après avoir mangé, surtout après avoir été grasse et lourde. L'attaque peut durer longtemps - jusqu'à 8-12 heures (avec une forte suralimentation), donne souvent en retour. Des symptômes supplémentaires incluent fièvre, nausée et augmentation du rythme cardiaque.

Maladie biliaire

Ça fait mal au haut de l'abdomen à droite, souvent au bras ou à l'épaule. Se produit après avoir consommé des aliments qui stimulent la production intensive de bile. Une attaque de douleur peut entraîner des vomissements avec un mélange de bile.

Polypes

Comme les lésions bénignes, les polypes provoquent une irritation et des spasmes de la paroi stomacale. D'où les symptômes désagréables. Le sentiment de surpeuplement se produit même avec de petites quantités de nourriture et dure longtemps. Le tableau clinique se caractérise par les mêmes symptômes que dans la plupart des maladies du tractus gastro-intestinal.

Polypes dans l'estomac

Vidéo - Polypes dans l'estomac

Cancer de l'estomac

Cette maladie se caractérise par de légères douleurs à l'estomac après chaque repas, une sensation de lourdeur associée à une perte de poids générale marquée dans le contexte d'une augmentation du volume de l'abdomen. Il y a souvent des vomissements avec du sang. Dans ce cas, un médecin doit être consulté dès que possible, car le cancer de l'estomac est une maladie qui se développe rapidement.

Facteurs prédisposant au cancer gastrique

Obstruction intestinale

La douleur est modérée, survient immédiatement ou dans les 30 premières minutes après un repas. Vomir avec l'odeur des matières fécales est le principal symptôme permettant de distinguer l'obstruction de la plupart des pathologies gastro-intestinales.

Autres maladies dans lesquelles l'estomac fait mal

Des douleurs à l’estomac peuvent survenir en cas d’épuisement nerveux, de névrose, d’anxiété. En outre, certaines maladies peuvent créer une sensation de mal au ventre. Par exemple, une légère douleur au cœur avec angine et insuffisance cardiaque peut facilement être confondue avec l'estomac, en particulier si l'attaque est apparue après avoir mangé. En cas d'infarctus aigu, il peut aussi y avoir une sensation de douleur abdominale aiguë (certains patients présentant un ulcère peuvent prendre une crise cardiaque pour une perforation ulcéreuse).

Le pilorospasme est un spasme du pylore situé entre l'estomac et le duodénum, ​​il n'est pas basé sur une pathologie gastrique. Cette condition survient en réaction à un stress grave, avec névrose. La douleur apparaît 20 à 30 minutes après avoir mangé - lorsque la nourriture atteint le duodénum. Après le vomissement et la vidange complète de l'estomac, la douleur cesse - jusqu'au prochain repas. Dans ce cas, le patient nécessite une assistance neurologique et psychothérapeutique.

Manifestations de la névrose - une des causes de la douleur à l'estomac

Après avoir mangé un mal de ventre. Que faire

Cette affection ne doit pas être tolérée, dans l’espoir de disparaître d'elle-même, surtout si les accès de douleur reviennent, et si d'autres troubles digestifs sont présents. En outre, n'essayez pas de résoudre le problème des méthodes populaires - elles ne sont valables que si elles sont utilisées comme traitement auxiliaire en présence d'un diagnostic clair. Pilules antidouleur - pas une option: masquer la douleur, vous ne faites qu'aggraver leur état. En outre, de nombreux analgésiques irritent davantage la muqueuse gastrique et peuvent provoquer une inflammation.

"No-shpa" - un médicament pour les douleurs gastriques à l'estomac

Qui contacter?

Le gastro-entérologue s'occupe du traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et des douleurs à l'estomac. Cela devrait être abordé en premier. Il procédera à un examen et à une enquête, si nécessaire, nommera un examen supplémentaire ou sera redirigé vers un autre spécialiste. Ne négligez pas les recommandations du gastro-entérologue en ce qui concerne les conseils supplémentaires d'un autre spécialiste: par exemple, la douleur à l'estomac est souvent associée au stress et se produit sur le fond de la névrose. Dans ce cas, les conseils d'un neurologue ou d'un psychothérapeute vous seront utiles. Si le patient a des problèmes dentaires et que des douleurs surviennent à cause d'aliments mal mastiqués, on ne peut pas se passer des examens et des traitements chez le dentiste.

Un gastroentérologue s'occupe du traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et des douleurs à l'estomac

Diagnostics

Pour déterminer si la douleur dans l'estomac après avoir mangé est à l'origine de la pathologie du tractus gastro-intestinal, vous devez effectuer plusieurs activités de diagnostic.

Une numération globulaire complète aidera à identifier la présence du processus inflammatoire et donnera au médecin des informations plus détaillées sur votre maladie. Sur la base de ce test, le médecin peut en recommander des plus spécialisés, ceux qui aideront à identifier les problèmes des organes digestifs.

Test sanguin général

EGD (fibrogastroduodénoscopie) - étude de l'état de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum à l'aide d'une sonde à l'extrémité de laquelle se trouve une caméra vidéo. Cette méthode permet au médecin de regarder à l'intérieur du patient, d'évaluer l'état de la membrane muqueuse, de voir les zones possibles d'inflammation, d'ulcères, d'érosion et de néoplasme. Habituellement, pendant la procédure, un fragment de la membrane muqueuse est prélevé pour examen. Il aide à déterminer la présence d'une infection à Helicobacter pylori et le risque de dégénérescence cellulaire.

L'échographie de l'estomac est une autre méthode supplémentaire qui aidera à évaluer son travail.

Le scanner et les rayons X de l'estomac aident à identifier la présence de tumeurs bénignes ou malignes.

Pour consulter un gastro-entérologue, il est important de bien se préparer. Plus vos réponses aux questions du médecin seront précises et complètes, plus il sera en mesure de diagnostiquer et d’éviter les douleurs d’estomac.

Foire aux questions à la réception d'un gastro-entérologue sur les douleurs abdominales

  1. Quand la douleur survient-elle exactement (même pendant le repas, immédiatement après, après un certain temps - 15 à 20 minutes, une heure ou plus)?
  2. A quelle heure de la journée la douleur est-elle plus intense?
  3. Dans quelle partie de l'abdomen se trouve la douleur?
  4. Le symptôme de douleur apparaît-il à un autre moment - l'estomac vide, la nuit, le matin?
  5. Après quels produits la douleur est-elle presque toujours / plus intense?
  6. Prenez-vous des médicaments? La douleur est apparue avec le début de leur réception ou beaucoup plus tôt / plus tard?

Les autres problèmes de gastro-entérologue sont les suivants:

  • Quels sont les symptômes supplémentaires? Décrivez même ceux qui, à votre avis, ne sont même pas liés au système digestif;
  • le régime des derniers jours;
  • Quelles maladies ou quels changements avez-vous ou avez-vous eu récemment?

En outre, le médecin tiendra une palpation de l'abdomen prescrira un examen supplémentaire.

Pour un diagnostic précis, le médecin utilise les données de plusieurs méthodes d’examen. Dans ce cas seulement, le diagnostic sera aussi fiable que possible et le traitement efficace.

Traitement

Il est nécessaire d'utiliser les préparations uniquement après avoir consulté un médecin, examiné et déterminé les causes de la douleur. Sinon, vous pouvez aggraver la maladie et provoquer un développement plus rapide de la maladie.

Pour éliminer les douleurs à l'estomac après un repas:

    Antiacides - médicaments qui réduisent l'acidité. Ils ne peuvent être bus que pour ceux qui ont une acidité accrue du suc gastrique;

Régime alimentaire

Si après avoir mangé des maux d'estomac, vous devez d'abord déterminer quels aliments provoquent une telle réaction. Certains plats peuvent causer une douleur modérée, d’autres très forts. Les irritants ont:

  • viande grasse, aliments frits - améliore la production de suc gastrique et de bile. Difficile à digérer avec un manque d'enzymes pancréatiques;
  • aliments épicés et acides, café et thé fort - irritent les muqueuses, augmentent la sécrétion du suc gastrique;

Évitez les aliments bruts

Pour réduire le risque de douleur, vous devez utiliser uniquement des produits diététiques approuvés - bouillons et soupes maigres, céréales, légumes cuits au four, fruits cuits au four, viande et poisson maigres, produits laitiers - uniquement si le corps le perçoit bien.

Il est nécessaire de manger de la nourriture en petites portions, 5 à 6 fois par jour, de boire suffisamment d'eau, de ne pas boire de nourriture.

Repas en petites portions

En cas de malaise quotidien ou d'au moins 3 ou 4 fois par semaine, consultez un médecin.

Pourquoi l'estomac fait-il mal avant et après les repas et que faire?

La douleur gastrique liée à l’alimentation est un symptôme de divers problèmes de santé. Ne le prenez pas comme une maladie séparée et traitez le trouble lui-même. Seul un médecin peut déterminer la cause et prescrire un traitement efficace. Ce qui compte, c’est quand exactement le malaise apparaît dans la région de l’estomac.

La douleur avant les repas est très grave car elle n’est pas associée à une digestion altérée. Après avoir mangé, cela peut être dû à la malnutrition. Dans cet article, nous examinerons les causes, les symptômes de cette douleur et les méthodes de traitement.

Particularité des douleurs à l'estomac associées aux aliments

Une douleur à l'estomac avant et après un repas est un signe de problème de santé qui nécessite un examen et un traitement professionnels. Le moment de la journée où la douleur se manifeste a également son importance. Les problèmes du matin sont souvent le signe d'un ulcère peptique ou d'un sentiment de faim. La gêne qui s’intensifie le soir découle du reflux acide ainsi que de la hernie du diaphragme œsophagien. Pendant la grossesse, les problèmes de digestion existants peuvent s'aggraver.

Causes de douleurs à l'estomac avant de manger

Les maux d'estomac surtout avant et après les repas sont dus à la sensation de faim ou au développement de pathologies graves. Il est facile d’éliminer ces douleurs avec le bon aliment, mais pas pour longtemps. Les principales raisons de cet inconfort:

  1. Un ulcère à l'estomac. Se produit souvent à la suite d'une gastrite non traitée. En plus de la douleur, des nausées ou des vomissements se produisent. Au stade avancé, l'ulcère n'est traité que de manière chirurgicale.
  2. Équilibre hormonal perturbé. Il provoque des douleurs «affamées» principalement vers la nuit. Un trouble similaire se produit dans les pathologies du système endocrinien. Pour résoudre le problème aidera le traitement rapide de la maladie sous-jacente.
  3. Inflammation focale de l'estomac. De petits ulcères apparaissent sur la muqueuse, qui sont irrités par le suc gastrique. La nourriture dans l'estomac enveloppe la membrane muqueuse, créant un soulagement trompeur. Attribuer une méthode efficace de traitement ne peut être qu'un médecin.
  4. Infections intestinales. Les "douleurs de la faim" sont un symptôme supplémentaire des infections intestinales. Ils viennent périodiquement. Il est possible d'éliminer un symptôme uniquement après avoir traité l'infection principale.
  5. Stress constant. L'une des manifestations de la tension nerveuse - une crampe dans l'estomac et les coliques qui en résultent. À un tel problème peut entraîner la peur de prendre du poids en excès, provoquant un rejet psychologique de la nourriture.

La réponse à la question "Que prendre avec des douleurs à l'estomac?" Devrait être donnée par le médecin après un examen approfondi.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé?

Des douleurs à l'estomac peuvent survenir immédiatement ou après un certain temps. La sévérité après avoir mangé, des brûlures d'estomac, une sensation de douleur - ce ne sont pas toujours des signes de trop manger. Le soulagement ne survient qu'après la prise de certains médicaments. Mais ce ne sont pas les conséquences qui doivent être traitées, mais la cause fondamentale du symptôme.

C'est un signe de telles pathologies:

  • la cholécystite, y compris la cholélithiase;
  • hernie diaphragmatique;
  • obstruction de l'estomac;
  • sténose oesophagienne;
  • la gastroduodénite;
  • spasme de l'estomac pylore;
  • intolérances alimentaires;
  • allergique à certains aliments.

Dans le reflux gastro-pasogéen, la libération du contenu gastrique entraîne une sévérité et des brûlures d'estomac. Avec certains problèmes, la gêne n'apparaît pas immédiatement. Avec la pancréatite, des douleurs aiguës apparaissent en 20 à 40 minutes. Si, après 2 heures après le repas, la douleur est apparue, c'est un signe d'empoisonnement.

Méthodes de traitement

La méthode de traitement dans chaque cas est déterminée par le médecin après un diagnostic approfondi. Il comprend:

  • prise d'histoire;
  • examen du doigt abdomen;
  • tests sanguins généraux et biochimiques;
  • Radiographie de l'estomac;
  • gastroscopie.

La base du traitement consiste à avoir le bon régime. Il est important de manger 4 à 5 fois par jour en petites portions pour éviter les produits indésirables. Selon les résultats de l'enquête, un traitement médicamenteux peut être prescrit:

  • les antiacides (médicaments qui réduisent l'acidité du suc gastrique);
  • enzymes pancréatiques (facilitent la digestion des aliments);
  • inhibiteurs de la pompe à protons (réduisent l'inflammation de la membrane muqueuse causée par une production accrue de suc gastrique);
  • Préparations d'acide ursodésoxycholique et chénodésoxycholique (utilisées dans le traitement complexe des maladies de la vésicule biliaire),

Les agents antimicrobiens sont prescrits pour les infections bactériennes. Si la cause première est un empoisonnement, des enterosorbents sont utilisés. Vous ne pouvez pas "prescrire" un médicament vous-même.

Prévention

Pour prévenir l'apparition de la douleur aidera la prévention la plus simple:

  • ne pas trop manger;
  • il est souhaitable de manger souvent, mais en petites portions;
  • les produits doivent être frais et de haute qualité;
  • Il est important d’abandonner les mauvaises habitudes, principalement l’alcool;
  • réduire la quantité de fast food et de plats cuisinés.

Si l’estomac a souvent mal avant et plus souvent après avoir mangé, il n’est pas souhaitable de différer la visite chez le médecin. La douleur et les malaises gastriques associés à l’alimentation sont le signe de divers problèmes de santé. Le moment d'apparition du symptôme est important pour le diagnostic. Avant les repas, il est caractéristique de la gastrite et des douleurs «affamées». " Après avoir mangé - se manifeste par un reflux gastro-oesophagien, une digestion difficile, une suralimentation banale. Traitement prescrit par le médecin après un examen approfondi.

Douleurs abdominales en mangeant: symptômes, traitement

Si vous avez mal à l'estomac en mangeant, vous ne pouvez pas ignorer ce symptôme, car il pourrait s'agir d'une manifestation d'une maladie déjà existante du tractus gastro-intestinal supérieur (TIG). La douleur à l’estomac lors du repas peut être de nature différente: sourde, douloureuse ou forte, crampes. Peut s'accompagner d'une sensation de lourdeur, de nausée et d'autres signes de dyspepsie (digestion difficile ou troubles digestifs). Pour éliminer ces sensations, y compris la douleur, vous devez passer un examen diagnostique, car Les causes de l'inconfort gastrique sont nombreuses. Pour poser un diagnostic correct, il est important de comprendre à quel moment la douleur survient habituellement: au début d'un repas ou à la fin d'un repas, comment la nature des aliments influe sur l'apparition de la douleur, qu'elle apparaisse toujours ou périodiquement et quel type d'aliment. Il est important de déterminer la nature de la douleur: douleur douloureuse, oppressante, cambrée, aiguë, coupante, crampes. S'accompagne de nausées, de vomissements ou d'autres manifestations dyspeptiques. C'est temporaire, permanent ou paroxystique. Ce n’est qu’après avoir analysé les plaintes et examiné les examens, en tenant compte des résultats, que le médecin peut prescrire un traitement adéquat.

Qu'est-ce qu'un estomac et pourquoi ça fait mal

L'estomac est un organe creux musculaire du système digestif. En général, cela ressemble à un sac dont les parois sont constituées d’un grand nombre de fibres musculaires. La paroi interne est tapissée de membrane muqueuse. L'estomac est un organe en plastique et est capable de s'étirer à grande taille lorsque la nourriture y pénètre.

Lorsque les aliments pénètrent dans l'estomac, le suc gastrique est libéré et consiste en pepsine, acide chlorhydrique, chymosine et autres enzymes. De plus, la quantité nécessaire de mucus est également produite dans l'estomac, ce qui remplit une fonction protectrice. La douleur gastrique lors de la consommation d'aliments dans un langage médical s'appelle "gastralgie". C’est une sensation de gravité variable de l’inconfort de l’estomac. Le patient indique généralement le haut de l'abdomen: au-dessus du nombril, entre les hypochondries - il s'agit de la région dite épigastrique. La douleur peut être une manifestation de pathologies gastriques, de situations stressantes ou un signe supplémentaire de maladies du tube digestif.

Classification des différentes formes et types de douleur

Selon le degré d'occurrence du foyer douloureux, il y a:

  • La douleur organique - survient en relation avec les changements pathologiques déjà présents dans les organes du système digestif.
  • Fonctionnel - il n'y a aucune raison évidente pour l'apparition de la douleur. C'est-à-dire qu'il n'y a pas de maladie identifiée. Les facteurs contribuant à l’apparition d’un symptôme peuvent être: d’abord, le stress, puis - une nourriture médiocre, de mauvaise qualité, intempestive, des réactions allergiques à certains produits, la prise de médicaments à long terme ou l’exposition à des substances toxiques. La survenue d'une gêne dans ces cas est individuelle.

Par la force et le lieu:

  • Douleur générale - douleur renversée (ressentie dans toute la région épigastrique). Ce phénomène se produit rarement, généralement avec une pangastrite ou des troubles psycho-émotionnels.
  • Partielle - commence à faire mal à un certain endroit. Les symptômes peuvent apparaître soudainement lorsque vous fumez ou prenez des médicaments.

Par conséquent, si vous avez mal à l'estomac en mangeant, seul un spécialiste, un thérapeute ou un gastro-entérologue peut déterminer la véritable cause de cette douleur.

Qu'est-ce qui cause les douleurs à l'estomac?

Lorsque l'estomac commence à faire mal au cours du repas, vous devez penser à ce que vous mangez. La cause en est souvent l'utilisation d'aliments épicés et irritants, de boissons alcoolisées, gazéifiées et énergétiques.

La malnutrition ou un apport alimentaire excessif affecte également la santé de l'estomac. Les régimes irrationnels ont un impact négatif sur tout le corps et leur observance constante ainsi que leur désir, par tous les moyens, répondent à la norme fictive, peuvent conduire non seulement à l'anorexie, mais aussi à la gastrite et éventuellement à un processus ulcératif.

Une surconsommation entraîne de graves étirements de l'estomac. Une telle attitude imprudente envers soi-même se reflète non seulement dans l'estomac, mais également dans d'autres organes du système digestif: le pancréas, le foie, la vésicule biliaire, qui travaillent dans des conditions de stress accru.

Les situations stressantes sont un facteur important dans le développement de la gastralgie fonctionnelle. La dyspepsie fonctionnelle se forme généralement dans le contexte du stress psycho-émotionnel - traumatisme mental.

Quelles maladies peuvent causer des douleurs à l'estomac:

  • gastrite;
  • les ulcères;
  • la gastro-entérite;
  • reflux gastro-oesophagien (RGO);
  • hernie de l'œsophage;
  • néoplasmes de l'estomac.

Pathologies d'autres organes pouvant provoquer une douleur irradiante à l'estomac:

  • infarctus aigu du myocarde de la paroi postérieure et inférieure du ventricule gauche;
  • maladies de la vésicule biliaire: cholécystite, cholélithiase;
  • Pancréatite - inflammation du pancréas, en particulier de la tête et d’une partie du corps.

Symptomatologie

En plus de la douleur dans la région de l'estomac, en fonction de la maladie existante, d'autres symptômes peuvent apparaître:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • brûlures d'estomac;
  • formation de gaz;
  • éructations acides ou aériennes;
  • problèmes de défécation:
  • refus de manger à cause de la douleur;
  • perte de poids.

Diagnostics

Afin de bien évaluer le tableau clinique de la maladie afin de poser un diagnostic, le gastro-entérologue doit prescrire les procédures suivantes:

  • oesophagogastroduodénoscopie de l'estomac;
  • échographie de la cavité abdominale;
  • Tests Helicobacter pylori;
  • pH du suc gastrique;
  • analyses de sang et d'urine;
  • test sanguin biochimique.

Sur la base des résultats de recherche fournis, un spécialiste peut diagnostiquer et prescrire un traitement.

Traitement

Traiter afin de supprimer la douleur, vous pouvez conservateur (drogue) par. Dans tous les cas, sans exception, vous devez retirer du régime les aliments qui "irritent" les muqueuses. Inclure dans le menu une boisson chaude allant jusqu'à 20-30 ml par kg de poids. Il peut s'agir d'eau bouillie chaude, d'une décoction de camomille et d'une collection gastrique - prendre 2/3 de tasse avant les repas pendant 30 à 40 minutes.

Des médicaments à effet anesthésique sont prescrits: médicaments à base de belladone (Belalgin, Belastezin), antiacides (Phosphalugel, Gasteringel, Almagel-neo ou «A»), antisécréteurs (Omez, Pariet, Nolpaz, Nexium). Ils auront un effet analgésique, réduisant l'acidité avec son augmentation. Mais pour cela, vous devez connaître le niveau de son acidité.

Si le facteur qui cause la douleur est une mauvaise alimentation ou une alimentation excessive, ou si le patient a une faible acidité du suc gastrique, des préparations enzymatiques seront utiles (Festal, Mezim, Pancréatine).

Ce n'est pas une liste complète de médicaments. Votre médecin vous prescrira une option appropriée, définissant la cause de la douleur dans la région épigastrique, y compris lorsque vous mangez.

C'est important! Ne pas se soigner soi-même. Assurez-vous de consulter un spécialiste.

Prévention et pronostic

Pour éviter les problèmes d'estomac, l'une des règles les plus importantes est de suivre un régime. Réduisez la quantité d'aliments frits, épicés et gras, car C'est la principale cause d'exacerbation des maladies du système digestif. En aucun cas, ne peut pas trop manger. Passez plus de temps sur votre corps et faites du sport. Maintenez un mode de vie sain et évitez le stress.

Les traitements pour les douleurs d'estomac avant et après les repas dépendent de la cause.

Parlons de l’un des troubles les plus courants: les douleurs à l’estomac. Il y a à peine une personne qui n'a jamais souffert de ce problème?

Dans la très grande majorité des cas, il s'agit simplement d'un malaise, mais si le problème se reproduit et est associé à d'autres symptômes, il devrait devenir un signal alarmant.

Voyons quelles pourraient être les causes possibles de douleur à l'estomac et comment les éliminer.

Caractéristiques de la douleur à l'estomac

La douleur abdominale est un symptôme que chaque personne a connu au moins une fois dans sa vie. Ils se manifestent souvent à l’aide de problèmes digestifs insignifiants ou de maladies mineures de l’estomac, mais parfois, surtout s’ils sont accompagnés de symptômes divers, ils peuvent être le signe de troubles plus graves. Les douleurs abdominales peuvent frapper les personnes de tout âge, mais plus souvent les enfants et les femmes en âge de procréer en souffrent.

La douleur à l'estomac peut être divisée en plusieurs types en fonction de l'emplacement, du moment où le symptôme apparaît et de sa durée.

En fonction de la position anatomique de la douleur gastrique, nous avons:

  • Droite: typique des processus pathologiques du pancréas et de la vésicule biliaire.
  • Côté gauche: typique des processus pathologiques et non pathologiques de l'estomac et du côlon.
  • Au centre au-dessus (épigastre): typique des processus pathologiques et non pathologiques de l'estomac, du sphincter, de la vésicule biliaire et même parfois des problèmes cardiaques.
  • En dessous (hypogastre): typique des processus pathologiques impliquant la première partie de l'intestin grêle, le duodénum et le sphincter gastroduodénal.

Cependant, cette option de classification est incorrecte, car par le terme «douleur à l’estomac», nous entendons toutes les douleurs de la cavité abdominale. En fait, la douleur gastrique réelle est localisée entre l'extrémité inférieure du sternum et les deux arcades thoraciques et n'a pas tendance à irradier bien en dessous du sternum.

Selon le moment où elle se manifeste, nous pouvons présenter les types de douleur gastrique suivants:

  • Avant de manger: typique de maladies telles que la gastrite et d’affections non pathologiques telles que la faim excessive.
  • Après avoir mangé: typique des maladies telles que le reflux gastro-oesophagien et la hernie hiatale, ainsi que des affections non pathologiques telles que la digestion lente et difficile ou une prise alimentaire excessive.
  • Le matin: peut être causé par la faim, une gastrite aiguë ou chronique ou un ulcère gastroduodénal.
  • Le soir: les douleurs abdominales, apparaissant le soir ou la nuit, sont typiques de maladies telles que le reflux acide ou la hernie hiatale.

Par durée, on peut distinguer deux types de douleurs à l'estomac:

  • Aiguë: apparition rapide et soudaine, symptômes très intenses.
  • Chronique: se développe progressivement et se poursuit sur une longue période. Peut être de type continu ou consister en des périodes de douleur et de rémission.

Mais quelles sont les raisons qui conduisent à des douleurs à l'estomac?

Causes de la douleur à l'estomac

Les douleurs abdominales peuvent être associées à des maladies de l’estomac, ainsi qu’à des pathologies extérieures à l’estomac, qui se développent en dehors de l’estomac mais donnent des symptômes au niveau de cet organe.

Parmi les maladies d'estomac nous avons:

  • Gastrite: est la cause la plus fréquente de douleurs à l'estomac. Il peut être aigu, avec des symptômes se développant rapidement, ou chronique, avec une apparition lente et une rechute. Les causes de la gastrite sont variées: stress, médicaments, infection bactérienne, mais conduisent toutes à une augmentation de la sécrétion d'acide gastrique ou à une diminution de la sécrétion de la couche muqueuse de la paroi gastrique avec développement ultérieur de processus inflammatoires.
  • Ulcère: est une complication gastro-érosive caractérisée par une lésion réelle de la muqueuse gastrique, entraînant une perte de sang. Les causes de l'ulcère peptique sont similaires à celles de la gastrite.
  • Gastroentérite: il s’agit d’une infection d’origine virale, bactérienne ou parasitaire, qui entraîne un processus inflammatoire intense dans l’estomac, se manifestant par une douleur aiguë. Également appelée grippe intestinale, ses symptômes (vomissements, fièvre, douleurs abdominales) sont très similaires à ceux de la grippe saisonnière.
  • Reflux gastro-oesophagien: Il s'agit d'une pathologie causée par l'affaiblissement du sphincter, situé entre l'œsophage et l'estomac et empêchant le contenu de l'estomac d'être projeté dans l'œsophage. Les causes du reflux sont diverses (excès de caféine ou de nicotine, médicaments, infections bactériennes), mais entraînent toutes une érosion de la muqueuse œsophagienne, entraînant le développement de l’œsophagite.
  • Hernie hiatale: se produit lorsque l’ouverture œsophagienne s’affaiblit sur le diaphragme, ce qui entraîne le rejet du suc gastrique dans l’œsophage. Elle peut être causée par le vieillissement ou l'exacerbation du reflux et entraîner des douleurs abdominales associées à des brûlures d'estomac et à des éructations acides.

Parmi les maladies extragastriques, pouvant causer des douleurs à l'estomac, on peut citer:

  • Infarctus du myocarde: L’un des symptômes possibles de l’infarctus du myocarde est la douleur abdominale, localisée dans la région épigastale, c’est-à-dire que sa partie supérieure est souvent perçue comme une douleur sourde, une lourdeur associée à une sensation de brûlure.
  • Pathologie de la vésicule biliaire: La présence de calculs au niveau de la vésicule biliaire peut entraîner des coliques biliaires, en raison de l'obstruction des voies biliaires.
  • Pancréatite: l'inflammation du pancréas, appelée pancréatite, peut commencer par une douleur abdominale grave et intense, qui irradie également dans le dos au niveau du dos.

Plus rarement, une douleur abdominale peut être le signe d’une tumeur. Les cancers de l'estomac et du pancréas sont les symptômes les plus fréquents des douleurs à l'estomac.

Causes non pathologiques

Dans la plupart des cas, les douleurs à l'estomac sont associées à des causes non pathologiques causées par divers problèmes individuels.

Parmi les conditions non pathologiques, on peut citer:

  • Stress et anxiété: c'est la principale cause de douleur abdominale non pathologique. Une douleur, telle que nerveuse, survient à la suite d’événements stressants, de crises d’anxiété, par exemple, avant un examen, un entretien d'embauche important ou un mariage.
  • Chill: l'hypothermie peut causer des douleurs à l'estomac, créant un état appelé congestion. Lorsqu'une personne est exposée à de basses températures après avoir mangé, par exemple, est immergée dans de l'eau froide, en buvant de l'eau dans un réfrigérateur, un blocage soudain de la digestion peut se produire en raison d'une diminution du flux sanguin vers le tractus gastro-intestinal.
  • Des médicaments: Certains médicaments, en particulier les anti-inflammatoires non stéroïdiens, peuvent provoquer des douleurs et une sensation de brûlure dans l'estomac. Cela se produit lorsque ces types de médicaments provoquent des modifications de la muqueuse gastrique, réduisent la couche de mucus protecteur ou augmentent la sécrétion d'acide, provoquant ainsi une inflammation.
  • Pouvoir: une mauvaise alimentation peut entraîner des douleurs à l'estomac. En particulier, il peut se manifester comme une conséquence du jeûne, auquel cas il sera associé à la faim ou à une alimentation excessive. En outre, des douleurs à l'estomac peuvent survenir si vous consommez des aliments irritant les muqueuses de l'estomac, tels que la caféine, l'alcool, les épices et le chocolat, ou si vous mangez trop vite.

Symptômes liés à la douleur à l'estomac

La douleur à l’estomac peut être associée à certains symptômes qui peuvent orienter le médecin vers une compréhension correcte de la cause, puis vers un diagnostic correct, qui constituera la planification de base d’un traitement efficace.

Parmi les symptômes pouvant accompagner les douleurs abdominales, nous avons:

  • Diarrhée: se produit souvent lorsque les douleurs à l'estomac sont causées par le stress, l'anxiété ou la gastro-entérite.
  • Toux: la toux peut être une conséquence de l'œsophagite ou de la nervosité, dans ce cas, parler d'une toux nerveuse.
  • Vomissements et nausées: souvent présents en cas de gastro-entérite, mais également lors de gastrites stressantes.
  • Brûlure: Il s'agit d'un symptôme typique d'une gastrite aiguë, d'une gastrite érosive, d'un ulcère gastrique, d'un reflux gastro-œsophagien et d'une hernie hiatale. Cela peut également se produire en cas de jeûne prolongé ou d'anxiété et de stress.
  • Sang dans les selles: ce symptôme est étroitement lié à la présence d'une gastrite érosive et d'ulcères d'estomac.
  • Coup de pied: se produit en cas de reflux gastro-oesophagien et de hernie hiatale.
  • Tachycardie: en cas de douleurs à l'estomac stressantes, des palpitations peuvent survenir.
  • Fatigue: si vous souffrez simultanément d'une fatigue excessive et de douleurs à l'estomac, il est possible que l'érosion de l'estomac entraîne une perte de sang et une diminution de la concentration en hémoglobine, ce qui entraîne fatigue et fatigue.
  • Fièvre: la fièvre rejoint les douleurs abdominales dans tous les cas de gastro-entérite.
  • Douleurs au dos: avec douleurs à l'estomac associées à des douleurs au dos au niveau des reins, éventuellement causées par des problèmes de vésicule biliaire ou de pancréas.
  • Douleur à la poitrine: lorsque vous avez des douleurs à la poitrine et à l'estomac en même temps, il s'agit d'une indication de soins d'urgence, car il peut s'agir d'une crise cardiaque.

Recherche des causes de douleurs à l'estomac

La douleur gastrique est un symptôme et non une maladie. Votre médecin doit donc en déterminer la cause. La première approche consiste à étudier les antécédents médicaux et la recherche physique (en particulier la palpation de l'abdomen).

Le médecin peut se diagnostiquer ou adresser un patient à un médecin spécialiste, en l’occurrence un gastro-entérologue. Ce dernier, en fonction des symptômes rapportés par le patient ou le médecin traitant, peut prescrire d'autres examens, tels que:

  • Analyses de laboratoire: votre médecin peut vous prescrire des analyses de sang pour évaluer votre état de santé général et détecter, par exemple, des saignements cachés indiquant une gastrite érosive ou un ulcère de l'estomac.
  • Radiographie: une radiographie abdominale est réalisée à l'aide d'un agent de contraste qui permet de mieux évaluer l'état du tractus gastro-intestinal. Cette expertise permet d’identifier les modifications du sphincter, du reflux et, en général, des structures de l’estomac.
  • Gastroscopie: permet d'évaluer visuellement l'état de la paroi interne de l'estomac en introduisant dans la cavité une sonde flexible équipée d'une caméra vidéo. Permet de détecter les blessures causées, par exemple, par une gastrite érosive, un ulcère ou un cancer de l'estomac.
  • Biopsie: analyse microscopique de petits morceaux de tissu de la muqueuse gastrique détectés lors d'une gastroscopie. Il est conseillé de détecter une tumeur à l'estomac ou une infection à Helicobacter pylori.

Remèdes naturels pour les maux d'estomac

Des remèdes naturels peuvent être utilisés pour soulager les douleurs abdominales associées à des maladies bénignes telles que la gastrite ou des troubles stressants.

Parmi les remèdes naturels pouvant être utilisés, il y a:

Bicarbonate de soude: une paire de cuillères à thé de bicarbonate de soude peut être utilisée comme première aide lors d'attaques aiguës de gastrite. Le bicarbonate de soude aide à combattre l’acidité accrue du suc gastrique, neutralise les effets de l’acide et réduit les symptômes.

Pomme: contient de la pectine et de la glycine, qui jouent le rôle d'anti-acides. Ainsi, il est recommandé dans le traitement de la gastrite, du reflux gastro-oesophagien et de l'ulcère peptique, il est recommandé de les consommer après un repas.

Aloès: a un effet cicatrisant et favorise la cicatrisation des tissus et la croissance de nouvelles cellules muqueuses, grâce aux substances actives. Il est recommandé de boire du jus.

Citron: recommandé lorsque la douleur gastrique est provoquée par un blocage du système digestif dû à une exposition au froid ou en cas de gastro-entérite avec diarrhée, mais doit être évité en cas de gastrite. Il est recommandé de faire bouillir un verre d'eau puis de préparer une cuillerée de zeste de citron. Laisser infuser, filtrer et boire.

Réglisse: en raison de sa teneur en glycyrrhizine et en flavonoïdes, la réglisse est utile dans le traitement de la gastrite, car ses principes actifs ont des effets cicatrisants et mucoprotecteurs. Il est recommandé de consommer sous forme de thé, en mettant la racine de réglisse dans une tasse d'eau chaude, préalablement portée à ébullition. Laisser infuser pendant 10-15 minutes, filtrer et boire.

Camomille: en raison de la teneur en azulène et bisabolol, la camomille a des propriétés apaisantes et adoucissantes. Particulièrement utile en cas de gastrite stressante. Ils utilisent des fleurs dans une tasse d’eau bouillante, infusent le mélange, filtrent et boivent.

Nutrition: En termes de nutrition, il est recommandé de réduire la consommation d'épices, de caféine, d'aliments gras et d'alcool pour prévenir les irritations et les inflammations de la muqueuse gastrique. La consommation de lait est controversée. Bien qu'il ait un effet alcalinisant, il peut provoquer une irritation de la muqueuse gastrique en raison des sous-produits formés lors de la digestion du lait.

Traitement médicamenteux pour les cas graves

L'utilisation de médicaments contre les maux d'estomac est très utile si elle est provoquée par des maladies telles que la gastrite, le reflux gastro-oesophagien et l'ulcère gastroduodénal, ou dans le cas de maladies telles que la pancréatite et des problèmes de vésicule biliaire.

En particulier, peuvent être utilisés:

  • Antiacides: cette classe de médicaments comprend le bicarbonate de sodium, l'hydroxyde de magnésium et l'hydroxyde d'aluminium. Leur capacité est de se lier aux ions de l'acide chlorhydrique. Ainsi, ils réduisent l'acidité du suc gastrique, éliminent les processus d'irritation et inflammatoires.
  • Inhibiteurs de la pompe à protons: cette classe de médicaments comprend le lansoprazole et l’oméoprazole, ils sont utilisés pour inhiber la pompe à protons responsable de la sécrétion du suc gastrique. Ainsi, ils réduisent l'inflammation et l'irritation causées par une sécrétion accrue du suc gastrique.
  • Enzymes pancréatiques: utilisés pour le traitement de la pancréatite, ils facilitent les processus de digestion en remplaçant ou en compensant la sécrétion naturelle du pancréas qui, pour des raisons pathologiques, s'avère être limitée ou absente.
  • Acides ursodésoxycholiques et chénodésoxycholiques: utilisés dans le cas de maladies de la vésicule biliaire telles que la cholélithiase, leur fonction est de dissoudre les calculs, ce qui rétablira le flux normal de la bile.

Dans le cas d'autres maladies, telles que les tumeurs et la gastro-entérite, le médecin décidera quel médicament convient le mieux à une utilisation dans un cas particulier.