Principal / Pancréatite

Douleur au côté gauche: pour quelles pathologies est-ce caractéristique?

Pancréatite

En cas de douleur du côté gauche, il est nécessaire de prendre en compte le fait que de nombreux organes internes sont situés dans l'estomac, de sorte que les causes profondes de la gêne peuvent être différentes.

C'est important! Dans tous les cas, lorsque le patient a mal au côté gauche, il convient de faire très attention. Surtout, vous devez être prudent si des sentiments désagréables apparaissent de manière inattendue et durent plus d'une demi-heure. Dans ce cas, il est préférable d’être en sécurité et d’appeler une brigade d’ambulances ou de consulter immédiatement un médecin. Depuis un certain nombre de maladies nécessitent une intervention chirurgicale d'urgence et une hospitalisation.

Quels organes sont situés dans le côté gauche

Pour répondre à la question de savoir ce qui peut faire mal au côté gauche, vous devez savoir quels organes se trouvent ici.

Pour un diagnostic correct, il est important de déterminer où se situe exactement l’inconfort. Conditionnellement, dans la paroi abdominale antérieure, on distingue 9 zones et 3 étages:

  • 1er étage supérieur, il répartit les zones sous-costales épigastriques, droite et gauche;
  • 2ème étage intermédiaire, qui comprend la section latérale gauche et droite, entre eux est la région ombilicale;
  • Le 3ème étage inférieur répartit la zone sus-pubienne, les zones iléales gauche et droite.

Qu'y a-t-il dans le côté gauche d'une personne? Voici les organes digestifs et le système génito-urinaire, à savoir:

  • l'estomac (en grande partie);
  • la rate;
  • la plupart du pancréas;
  • boucles de l'intestin grêle et du gros intestin;
  • rein gauche, glande surrénale, uretère;
  • organes génitaux féminins, à savoir l'ovaire gauche et l'oviducte, une partie de l'utérus;
  • organes génitaux masculins, tels que la vésicule séminale, la prostate.

Une douleur du côté gauche peut apparaître à la suite d'un trouble de l'un de ces organes. Selon la cause, il peut avoir un caractère différent, être permanent ou paroxystique, douloureux, zona, poignard ou rayonner dans le dos.

En outre, la douleur dans le côté gauche peut être causée par:

  • troubles endocriniens (diabète);
  • maladies cardiovasculaires;
  • pathologie du tissu conjonctif;
  • hernie;
  • maladies respiratoires;
  • pathologie du système nerveux.

Les douleurs sont divisées en fonction du mécanisme de leur apparence, ainsi qu'en fonction de leurs caractéristiques, ce qui nous permet de poser le bon diagnostic:

  1. Douleurs viscérales apparaissant lors de troubles de la motilité gastrique et intestinale, lors de spasmes et d'étirements des muscles de ces organes. Ils peuvent être sourds et douloureux, avec par exemple une augmentation de la flatulence ou des crampes, si le patient présente une colique intestinale. Ils rayonnent souvent vers les zones adjacentes du corps.
  2. La douleur somatique, dans la plupart des cas, a une localisation claire et est constamment observée. Il apparaît en raison d'une irritation péritonéale, par exemple lors de la rupture d'un ulcère de l'estomac. Dans ce cas, la douleur sera vive et coupante, aggravée par le mouvement et la respiration.
  3. La douleur réfléchie se produit en raison de l'irradiation de sensations désagréables. Il se produit dans les organes localisés pas dans le côté gauche, il rayonne ici. Par exemple, une gêne latérale peut apparaître avec une pneumonie du lobe inférieur gauche, une inflammation de la plèvre et un certain nombre d'autres pathologies.

Douleur dans l'hypochondre gauche

La nature de l'inconfort

La douleur dans le côté gauche sous les côtes peut être:

  1. Épicé Si sous les côtes est soudainement apparu une douleur aiguë poignard sur la gauche, alors vous devez immédiatement appeler une ambulance. En règle générale, il est observé en violation de l'intégrité de l'estomac, de l'intestin grêle, de la rate et des reins. Si une douleur aiguë à gauche sous les côtes est observée lors de l'inhalation après une chute ou un accident, cela signifie que les organes internes sont gravement endommagés. Chacune de ces conditions peut entraîner la mort du patient.
  2. Stupide. Si une douleur sourde et diffuse est observée sur le côté gauche dans la zone sous-costale pendant longtemps, cela indique une maladie paresseuse du tube digestif, telle que la gastrite, la pancréatine.
  3. Pénible. Une telle douleur, qui est constamment observée, indique également une inflammation lente. Il est caractéristique de l'inflammation du côlon et du duodénum. Il s'agit souvent d'un signe d'angine de poitrine, de cardiopathie ischémique, d'un état pré-infarctus.

Maladies dans lesquelles une douleur est observée dans l'hypochondre gauche

Un inconfort dans l'hypochondre gauche peut survenir dans les pathologies suivantes:

Gastrite. Lorsque l'inflammation de la muqueuse gastrique est observée douleur douloureuse dans l'hypochondre gauche.

En outre, les symptômes suivants apparaissent:

  • nausée, vomissement;
  • lourdeur dans l'estomac, aggravée et se manifestant en mangeant ou immédiatement après avoir mangé;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • amertume dans la bouche;
  • constipation ou diarrhée.

Des signes non liés aux organes digestifs peuvent également se développer:

  • douleur cardiaque, arythmie;
  • pâleur
  • transpiration excessive;
  • somnolence;
  • troubles symétriques de la sensibilité dans les bras et les jambes;
  • anémie causée par une carence en vitamine B12.
Un ulcère à l'estomac. Le tableau clinique dépend de la gravité et de la durée de la pathologie. En cas d'ulcère d'estomac, on observe des douleurs du côté gauche après avoir mangé.


En plus d’eux, il existe des signes tels que:

  • brûlures d'estomac;
  • éructations acides;
  • nausées et vomissements après avoir mangé;
  • perdre du poids

C'est important! Si une perforation d'un ulcère à l'estomac se développe, une douleur aiguë au poignard, un blanchissement de la peau, une faiblesse, un évanouissement sont possibles. C'est une condition dangereuse qui nécessite une hospitalisation urgente.

Tumeur de l'estomac. S'il y a un syndrome de douleur constant dans le côté gauche, qui ne dépend pas de la consommation de nourriture, cela peut indiquer une oncologie. Il n'y a pas de symptômes spécifiques du cancer. Le patient peut éprouver les symptômes suivants:

  • perte d'appétit;
  • aversion pour la viande;
  • troubles dyspeptiques;
  • perte de poids;
  • l'anémie;
  • vomissements et matières fécales contenant du sang (observés aux stades avancés de la désintégration des tumeurs).

De plus, une douleur au côté gauche peut être associée à une suralimentation, à des dommages mécaniques à l'estomac.

Douleur dans l'hypochondre gauche causée par des pathologies de la rate:

Une rate hypertrophiée (splénomégalie) se développe généralement dans la maladie de Filatov. En plus de la douleur, il y a:

  • l'asthénie;
  • maux de tête persistants, y compris la nature de la migraine;
  • le vertige;
  • fièvre
  • arthralgie et myalgie;
  • transpiration excessive;
  • maladies virales fréquentes;
  • amygdalite.

La rupture splénique se caractérise par l'apparition d'une douleur aiguë du côté gauche de l'hypochondre après un impact physique sur l'organe. L'un des principaux signes de la pathologie est l'apparition d'une ecchymose autour du nombril, un hématome peut être observé sur le côté gauche de l'abdomen, la douleur peut irradier de l'hypochondre au dos. Dans ce cas, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance.

En outre, on peut observer une douleur dans l'hypochondre gauche:

  • avec une hernie de l'ouverture diaphragmatique de l'œsophage;
  • dans les pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, telles que la cardiomyopathie, dans lesquelles se manifestent, outre la douleur, la tachycardie, la fatigue, la cardiopathie ischémique, accompagnées de douleurs, de brûlures derrière le sternum, d'essoufflement, d'augmentation du rythme cardiaque, de nausées;
  • dans les maladies du système respiratoire, à savoir la pneumonie du côté gauche, les douleurs avec elle sont généralement sourdes et peu prononcées, mais lorsqu’il tousse, le patient peut noter que la colite est du côté gauche et du thorax; avec le développement de la pleurésie, la douleur s'intensifie non seulement en toussant, mais aussi en respirant, en changeant la position du corps
  • avec la névralgie intercostale, la nature de la douleur peut être très diverse, elle peut être aiguë, douloureuse, sourde, brûlante;
  • en cas de maladies du tissu conjonctif et de la colonne vertébrale;
  • avec des blessures.

Douleur gauche dans la région iliaque

Douleur abdominale basse à gauche pour maladies du tractus gastro-intestinal

Des douleurs du bas-ventre à gauche peuvent être observées, avec des pathologies telles que:

La colite, dans laquelle, en plus des douleurs dans le bas de l'abdomen, sont observées

  • fausse envie de vider l'intestin;
  • flatulences;
  • diarrhée, parfois avec du mucus et du sang.

Dans la colite ulcéreuse non spécifique, il y a non seulement une inflammation des parois du côlon, mais également une ulcération de la membrane muqueuse, dans laquelle, en plus des symptômes décrits ci-dessus, les signes suivants peuvent apparaître:

  • forte fièvre;
  • faiblesse
  • perte d'appétit;
  • perte de poids;
  • arthralgie;
  • violation de l'équilibre eau-sel.

Obstruction intestinale. La manifestation la plus précoce en est une douleur à l’abdomen. Elles sont observées quel que soit le repas et peuvent apparaître de manière inattendue à toute heure du jour ou de la nuit. Ils sont à l'étroit dans la nature. Avec la progression de la pathologie, ils disparaissent généralement après 48 à 72 heures, mais il s’agit d’un symptôme dangereux.

  • la constipation;
  • distension et asymétrie abdominales;
  • nausée et vomissements répétés.

En outre, la douleur dans le bas-ventre gauche peut être observée dans le cancer de l'intestin. Ils sont généralement flous et doux, mais ils ne sont toujours pas associés de façon permanente à la prise de nourriture.

En plus, il y a:

  • la constipation;
  • gonflement et grondement dans les intestins;
  • impuretés du sang dans les matières fécales.

Douleur abdominale gauche dans les maladies des organes de reproduction féminins

Des douleurs dans le bas-ventre du côté gauche peuvent être observées dans les maladies des organes génitaux de la femme, telles que:

  • inflammation des appendices, des sensations douloureuses peuvent être observées non seulement dans le bas-ventre, mais aussi dans les régions inguinale et lombaire, à l'exception de celles-ci, fièvre, asthénie, céphalalgie, myalgie, problèmes de miction, maladie chronique caractérisée par une douleur sourde du côté gauche, aine, dans le vagin, la menstruation et le trouble de la fonction sexuelle;
  • torsion des kystes ovariens, dans laquelle, outre la douleur aiguë, il y a violation du bien-être général, hypotension, fièvre, vomissements;
  • Grossesse extra-utérine pouvant provoquer une rupture de l'oviducte ou de l'ovaire, entraînant une douleur aiguë et insupportable.

C'est important! Si une grossesse extra-utérine est interrompue, une hospitalisation urgente est nécessaire car, dans ce cas, la vie de la patiente est en danger.

On peut observer une douleur au coeur gauche du dos. Ce symptôme est le plus souvent caractéristique de l'infarctus du myocarde, bien qu'il puisse également être observé avec l'angine de poitrine, l'élargissement de l'aorte et la péricardite. En cas d’infarctus du myocarde, le cœur ressent une vive douleur qui se loge dans l’omoplate gauche, le côté, le membre supérieur et le cou. En plus, il apparaît:

  • sueurs froides;
  • des nausées;
  • la dyspnée;
  • des vertiges;
  • faible état

Douleur dans le côté gauche avec une maladie rénale

Des douleurs sur le côté gauche du bas du dos peuvent être observées dans les pathologies des reins, telles que:

  1. L'inflammation du pelvis rénal peut être accompagnée d'une douleur sourde et douloureuse, d'intensité variable. En outre, une intoxication générale, une forte fièvre, des nausées et des vomissements peuvent survenir. Lorsque la chronisation de la maladie est souvent exacerbée par temps froid et humide. Il y a aussi des mictions fréquentes, car la vessie souffre souvent de cette maladie.
  2. Urolithiase, accompagnée d'une faible douleur sourde dans le bas du dos, aggravée après un effort physique, longue marche, conduite sur des routes accidentées.

Il peut y avoir une douleur dans le côté gauche pour diverses raisons, vous ne devriez donc pas vous lancer dans un autodiagnostic. Seul un médecin peut établir le diagnostic correct et prescrire un traitement adéquat.

Fait mal dans le côté gauche

La douleur au côté gauche derrière, devant ou dans l'abdomen est un symptôme familier pour beaucoup. Au cours de la vie de toute personne ayant un problème similaire fait nécessairement face. La douleur est toujours un signe de trouble et la douleur à gauche est associée à de nombreux organes internes et ne doit pas être ignorée.

Types de douleurs abdominales

Classiquement, la paroi abdominale antérieure est divisée en 9 carrés, les 3 carrés gauches comprennent 3 sections: la partie supérieure (hypochondre gauche), le milieu (partie latérale gauche) et la partie inférieure (région iliaque gauche). Lorsque la douleur est localisée dans l'un d'entre eux, ils parlent de douleur dans le côté gauche. Et cela peut se produire dans presque tous les départements.

Dans l'hypochondre gauche se trouvent: le poumon gauche, le cœur, la partie gauche du diaphragme, l'estomac, le duodénum 12, le pancréas et la rate. De plus, des douleurs peuvent survenir ici avec des lésions du système nerveux périphérique, avec une dystonie végétative-vasculaire, des côtes elles-mêmes lors de leurs blessures, reflétant ainsi les sensations désagréables du système reproducteur. Dans la région de la taille à l'avant est: la continuation de l'estomac, la queue du pancréas, un segment du foie, la vésicule biliaire, une partie des boucles de l'intestin grêle, une partie de la section gauche du côlon, derrière eux sont le rein gauche et l'uretère gauche. Dans la partie inférieure, le rein, l'uretère, l'estomac, le pancréas, le côlon et l'intestin grêle, l'ovaire gauche et les appendices continuent, chez l'homme, cela fait partie de la prostate et des appendices.

Tous les types de douleur sont divisés en 3 types:

  1. Visceral - associé à une altération de la motilité de l'estomac et des intestins, la nature est souvent terne, mais peut être crampante, à donner à l'épaule, à la cuisse, par exemple avec une colique intestinale, une flatulence.
  2. Péritonéal - associé à la stimulation des récepteurs péritonéaux, leur caractère est tranchant ou coupant, ils ont toujours leur propre localisation, sont de durée constante, réagissent au stress, augmentent. Ils sont généralement associés à des déchirures, à une perforation d'organes (perforation, formation d'un trou traversant) lorsque le contenu est versé dans les tissus environnants.
  3. Reflété - se produit lors de modifications inflammatoires et apparaît lorsque le tissu organique est irrité (bronchite, pneumonie, pleurésie, péricardite, etc.).

La douleur est sévère: coupure, suture, tiraillement, douleur intense, sourde, intense, modérée, faible, à long et à court terme.

La cause exacte ne peut être déterminée que par le médecin, mais vous pouvez essayer de comprendre à quel organe appartient la douleur et vous pouvez le faire vous-même.

Inconfort dans le côté gauche derrière

Le mal de dos du côté gauche peut être causé par un spasme musculaire, des vaisseaux sanguins dans les organes, des racines nerveuses pincées, etc.

La douleur laissée sous les côtes derrière le dos par l'infarctus du myocarde est un symptôme qui est également caractéristique de l'angine de poitrine, de la myocardite, de l'anévrisme aortique (sous la forme de points de suture au dos), de la péricardite et en particulier de l'infarctus du myocarde.

Les douleurs tiraillantes du côté gauche sont les précurseurs de l'état pré-infarctus; lorsqu'ils deviennent intenses, coupants, douloureux sous les côtes à gauche, il y a une irradiation de l'omoplate, du dos, de l'épaule gauche et même de la mâchoire; apparition de tachycardie, baisse de la pression artérielle, essoufflement, sueurs glacées et collantes, peur de la mort, perte de conscience. Tout cela parle du développement de l'infarctus du myocarde.

L'apparition de douleurs dans le dos et la gauche en mangeant est une pathologie du système digestif. Si la douleur est localisée en dessous, au niveau du dos, vous pouvez suspecter une cholécystite (douleur à l'épaule droite, nausée, vomissements, engourdissement des extrémités), une inflammation du pancréas.

Des éruptions cutanées et des douleurs du côté gauche au niveau de la taille peuvent être dues au lichen herpès. Les violations de la fonction des voies urinaires peuvent également causer des maux de dos par le dos: thrombose de l'artère rénale, coliques rénales, DCI, inflammation rénale, en particulier pyélonéphrite (douleur sourde, douleur accompagnée de faiblesse, nausée, fièvre). L'apparence de l'urine change souvent - elle peut être trouble, avec des flocons et une odeur et une couleur désagréables, la miction devient plus fréquente et un gonflement apparaît le matin.

Les maladies du sang (leucémie), les tumeurs surrénaliennes peuvent donner des douleurs sourdes de nature persistante dans la région lombaire du dos. Un blocage des racines nerveuses dans une radiculite provoque une douleur dans le dos lors de l'inhalation, souvent accompagné d'un engourdissement des doigts et des orteils.

Lorsque la douleur à gauche sous les côtes derrière le dos devient de plus en plus fréquente, vous devez examiner la colonne vertébrale: prenez une radiographie et une échographie, si nécessaire, une IRM, un scanner. Avec la pathologie de la colonne vertébrale, le risque de devenir invalide est de faire appel à un neurologue.

Une douleur dans le dos à gauche derrière et en dessous lors de l'expiration et du mouvement peut être un signe d'ostéochondrose, myosite. La douleur dans le bas du dos à gauche peut être avec oncologie de l'intestin, avec colite, obstruction intestinale.

Si la douleur dans le côté gauche du dos est perturbée dans la région iliaque, c'est un signe de problèmes gynécologiques. Chez les femmes, le mal de dos au côté peut être un signe avant-coureur du syndrome prémenstruel, il peut être tiraillant, douloureux. Dans ces cas, ils prennent souvent No-shpu et mettent un coussin chauffant sur un endroit harcelant. L'examen de toute localisation de la douleur doit être complet: rayons X, échographie des organes internes, IRM, scanner, analyses de sang.

Syndrome de douleur dans le côté gauche devant

Ces douleurs peuvent être causées par les changements pathologiques suivants:

  1. Si la gêne est sous les côtes, il peut s'agir d'un anévrisme aortique (douleurs brûlantes et prolongées, localisé au plus près de l'épaule, tir systématiquement dans le dos), hernie diaphragmatique, pancréatite, pathologies du système cardiovasculaire des voies respiratoires.
  2. Cardiomyopathie après angine de poitrine, amygdalite. Quand ils ont mal au côté gauche sous les côtes, la douleur survient pendant l'effort, le pouls s'accélère, le patient se fatigue rapidement.
  3. Coronaropathie (CHD). Les douleurs en dehors de l'attaque sont souvent sourdes, localisées également dans le côté gauche, aggravées par la tension, il y a une sensation de brûlure dans la poitrine, une lourdeur, un essoufflement, une accélération du pouls.
  4. Les pathologies du système respiratoire - pneumonie, pleurésie, bronchite - peuvent être accompagnées de douleur dans l'hypochondre gauche. Lorsque l’inflammation des poumons, la douleur est généralement faible au début, de nature terne, et qu’au fur et à mesure que le processus se développe, elle se transforme en coup de poignard, au dos, au côté gauche et à la poitrine. Elle se caractérise par une douleur au dos lors de l’inhalation. En outre, il peut y avoir de la fièvre et de la toux, une faiblesse.
  5. Lors de la pleurésie, une douleur dans l'hypochondre gauche est observée lors de l'inhalation, elle dépend de la toux, en se penchant dans une direction saine. Avec une pleurésie sèche du côté gauche, il y a une fièvre du soir, une douleur dans l'hypochondre gauche lors de l'inhalation, une poitrine penchée, une sueur, une respiration superficielle et rapide, une posture forcée est présente - elle repose sur le côté affecté pour réduire la douleur. Le côté affecté est à la traîne lors de la respiration, le patient est pâle, les veines du cou sont gonflées.
  6. La douleur du côté gauche sous les côtes peut être ressentie comme: splénomégalie, rhumatisme, gastrite, duodénite, perforation de l'ulcère, colite, flatulence. Une douleur au côté gauche devant la taille apparaît lorsque le nombril est en hernie.
  7. Gastrite. Douleur dans l'hypochondre gauche, tiraillements, souvent accompagnés de nausées, vomissements, brûlures d'estomac, lourdeur dans l'épigastre, sensation de plénitude de l'estomac, éructations, mauvaise haleine, goût désagréable.
  8. Avec un ulcère à l'estomac, il y a une douleur tiraillante au côté gauche, mais il apparaît après avoir mangé, il y a des brûlures d'estomac, une éructation acide, une perte de poids, des nausées après avoir mangé et parfois des vomissements. Lorsque l'ulcère est de 12 ulcère duodénal douleur, au contraire, se produisent sur un estomac vide, disparaissent même après un petit morceau de pain.
  9. En cas de perforation ulcéreuse, une douleur aiguë ressemblant à une dague apparaît, la personne se penche, pâlit et peut perdre connaissance. Il y a des vomissements de café moulu.
  10. En cas de cancer de l'estomac, la douleur au côté gauche est constante, ne dépend pas de la consommation de nourriture, l'appétit est réduit, il y a dégoût pour la viande, vomissements, perte de poids, visage jaune pâle; sensation constante de plénitude dans l'estomac. Dans les phases finales, la douleur aiguë du côté gauche est telle que les patients pleurent, la nature de la douleur est rongée, ils ne sont pas enlevés avec des médicaments.
  11. Splénomégalie. La pathologie de la rate peut être associée à des fractures, à des abcès, à des lésions corporelles, alors qu'elle est agrandie. Avec les lésions de la rate, il y a une douleur pulsante, de nature terne, elle est localisée dans l'hypochondre gauche, des symptômes de migraine, de mal de gorge, de fièvre, de faiblesse, de transpiration et habituellement une hypertrophie du foie y sont ajoutés.
  12. Hernie diaphragmatique. Il y a une douleur sourde dans le côté gauche de l'hypochondre, souvent accompagnée d'éructations et de brûlures d'estomac. Souvent, la douleur est lancinante, constante, augmente avec des charges mineures, même lorsqu'elle est inclinée. Causé par l'obésité, le stress.
  13. Névralgie intercostale. Il y a très souvent, la douleur est localisée et l'avant et l'arrière, douloureux sous les côtes à gauche, les sensations sont différentes, de terne et douloureuse à forte, brûlante, perçante, apparaissent sur l'expiration, ne permettent pas de bouger, pendant le mouvement et toute autre augmentation de charge, gardez pendant la journée et la nuit, alité. Il y a une sensation d'engourdissement au site de la lésion.
  14. La douleur dans l'hypochondre gauche peut être liée à des maladies rhumatoïdes du tissu conjonctif, à l'ostéochondrose (la douleur peut provenir du dos), à la radiculite (également au dos).
  15. Pancréatite La douleur est constante, il peut s'agir d'un zona, localisé dans l'épigastre. Douleur aiguë possible dans le côté gauche, dans la partie droite de l'abdomen, dans le mésogastre, dans le dos. Cette prévalence est due au fait que le pancréas est situé sur tout le haut de l'abdomen. Souvent, le syndrome douloureux est associé à de la fièvre, des nausées et des vomissements invincibles. Un mélange de bile ne soulage pas le patient, provoqué par des aliments gras et de l’alcool. Une douleur sourde apparaît ensuite du côté gauche sous les côtes.

Douleur dans le côté gauche dans le bas de l'abdomen

Douleur dans le côté gauche du bas-ventre en raison de la pathologie de l'intestin, des organes du système génito-urinaire, de la lithiase urinaire:

  1. CIM. Crises épileptiques. Pendant la rémission, la douleur est douce, sourde, au niveau des reins et peut survenir à l'arrière et à l'avant. Il est provoqué après l'effort, en marchant. Exacerbée par le mouvement du calcul, devient forte, aiguë, insupportable dans le bas du dos, ne peut pas être éliminée par des antispasmodiques, des nausées, des vomissements, une hématurie sont ajoutés. Lorsque la pierre s’arrête, la douleur diminue temporairement, puis elle est localisée au-dessus de la région pubienne.
  2. Constipation chronique accompagnée de douleurs au côté gauche, surtout après un festin copieux.
  3. Colite spastique. Les douleurs abdominales sont constantes, le caractère gémissant. Un symptôme fréquent est la flatulence, une sensation de vidange incomplète des intestins, parfois une diarrhée avec du mucus.
  4. Obstruction intestinale. Le premier et le premier symptôme de cette pathologie est la douleur; elle revient toutes les 25 minutes et est à l'étroit. Il y a des flatulences, des nausées, une asymétrie lors de l'examen de l'abdomen, avec auscultation - l'absence d'éclaboussures, de bruit. La pathologie se développe quel que soit le repas, se produit sans précurseurs. Après 3 jours, la douleur peut s'estomper, indiquant un mauvais pronostic - le péristaltisme s'est arrêté et la nécrose a commencé.
  5. Cancer de l'intestin Les douleurs dans le côté gauche de l'abdomen sont d'abord indistinctes, floues, constantes, elles ne dépendent pas de la prise de nourriture. La moitié des patients ont une constipation persistante, il ne réagit pas aux médicaments et aux laxatifs; le grondement est caractéristique, la formation de gaz est augmentée, la sensation de poids est présente. Excréments caractéristiques avec du sang.
  6. Lorsque la douleur de l'appendicite peut survenir à gauche, elle n'est pas nécessairement localisée à droite. Douleurs ombilicales, sensation de plénitude, plénitude de l'abdomen se rejoignent.

Problèmes du système génital

  1. L'annexite est une inflammation des trompes de Fallope. Au cours de sa forme aiguë, une douleur aiguë apparaît dans le bas de l'abdomen, dans l'aine et dans le bas du dos. Fièvre chronique, frissons, faiblesse générale. Lorsque le processus entre dans la forme chronique, la douleur diminue - ils perdent leur acuité, ils deviennent douloureux, souvent accompagnés d'une violation du cycle.
  2. Apoplexie ovarienne - douleur intense à gauche, puis elle se propage dans tout l'abdomen, l'état général s'aggrave, la pression artérielle diminue, il y a une température, des vomissements. Le saignement utérin dysfonctionnel est caractéristique.
  3. Grossesse extra-utérine. Au bout de 6 à 10 semaines de grossesse, il existe une douleur intense et aiguë dans le bas de l'abdomen, éventuellement des saignements et une détérioration. Jusqu'à ce moment, la grossesse extra-utérine ne se manifeste pas, elle se poursuit habituellement. Lorsque le tube est cassé, du sang est versé dans la cavité abdominale, qui présente une péritonite. Lorsqu'une importante perte de sang se développe, un choc douloureux se crée avec une perte de conscience et un collapsus.
  4. Une grossesse normale peut également entraîner des douleurs au côté gauche. S'ils sont associés à une courte période de temps et à de faibles sensations douloureuses, cela peut s'expliquer par la croissance de l'utérus et la compression d'autres organes, l'état de santé n'est pas perturbé, la douleur est faible et oppressante.

Si une douleur soudaine et soudaine est apparue sur le fond d'une santé parfaite, elle ne s'est pas dissipée avant une demi-heure, le visage est devenu pâle, la tension artérielle a baissé, des saignements vaginaux sont survenus, la femme a perdu conscience.

Conclusion

Sous-estimer la douleur dans le côté gauche ne peut pas être.

Un examen médical est requis. Les antispasmodiques ne soulagent la douleur que pendant un moment.

Le danger de la situation réside dans le fait que de nombreux organes de la cavité abdominale sont creux et que, si leurs lésions sont endommagées, leur contenu sera nécessairement versé dans le péritoine, ce qui provoquera inévitablement une péritonite. Le dernier est lourd de mort - le taux de mortalité est de 67%. Si la douleur ne passe pas dans la demi-heure, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Douloureux côté gauche de l'abdomen chez les femmes

Une condition dans laquelle le côté gauche de l'abdomen fait mal aux femmes, appelée "douleur pelvienne". Ce terme collectif inclut une longue liste de pathologies localisées dans l'abdomen, dans les parties postérieure et antérieure du corps.

Qu'est-ce qui peut faire mal au côté gauche?

Selon les statistiques, une douleur abdominale gauche au moins une fois dans sa vie dérange chaque 6ème personne sur la planète. De nombreuses maladies sont caractérisées par la présence de ce symptôme. Des douleurs pelviennes chez les femmes peuvent survenir en raison de pathologies chroniques ou aiguës de l'intestin, des organes de l'appareil génital ou du système urinaire. Les ganglions lymphatiques pelviens, les troubles musculo-squelettiques ou vasculaires peuvent également poser problème.

Dans la plupart des cas, les organes situés du côté gauche du corps deviennent la cause de douleurs du côté gauche du bas-ventre:

Selon les statistiques, la cause de la douleur dans le bas-ventre gauche chez la femme est une maladie urologique ou gynécologique. Moins souvent, le beau sexe souffre de troubles du tractus digestif, de pathologies de la colonne vertébrale.

Causes de la douleur et de la maladie

La douleur du côté gauche de l'abdomen chez la femme peut survenir à la fois pour des raisons physiologiques et en raison de lésions pathologiques des organes et des systèmes internes. Dans le premier cas, la flatulence, la pression du fœtus sur les organes internes pendant la grossesse, peut causer une gêne. Pendant la menstruation, la plupart des femmes ressentent une douleur d'origine physiologique d'intensité variable. On connaît également de nombreuses maladies graves qui provoquent des douleurs dans le bas de l'abdomen et qui nécessitent un traitement immédiat pour obtenir une aide médicale.

Annexite

L'annexite est une maladie gynécologique qui se caractérise par la présence d'un processus inflammatoire des appendices: les ovaires et les trompes de Fallope. La pathologie est souvent diagnostiquée chez les femmes en âge de procréer (de 20 à 35 ans).

En règle générale, l'infection pénètre d'abord dans la trompe de Fallope et, de là, elle infecte l'ovaire. Il entre dans le corps sexuellement ou par le sang. L'agent causal de la maladie peut être n'importe quel microbe nuisible, en particulier un streptocoque ou un staphylocoque. Le risque de tomber malade augmente chez les femmes qui ont subi un avortement, une mauvaise installation de dispositifs intra-utérins et d'autres manipulations similaires.

Les symptômes de l'annexite s'apparentent aux manifestations d'une appendicite aiguë, ce qui rend le diagnostic difficile. Si elle n'est pas traitée, la maladie entre dans la forme chronique, lorsque l'intensité de la douleur diminue, mais elles sont ressenties constamment. Sur le fond de l'hypothermie et pendant le stress augmente le risque de complications: péritonite, processus adhésifs, infertilité.

Grossesse extra-utérine

Le syndrome douloureux est l’un des principaux signes de la grossesse extra-utérine. Une douleur unilatérale persistante ou intermittente du côté gauche de l'abdomen peut indiquer qu'un ovule fécondé a adhéré à la trompe de Fallope gauche. C'est une condition dangereuse qui menace la vie d'une femme. L'inconfort se manifeste avant même l'apparition du retard et l'apparition des symptômes associés: douleur thoracique, nausée. Après une activité physique ou un rapport sexuel, le malaise peut augmenter.

Les kystes

La douleur abdominale peut survenir à cause d'un kyste ovarien - une croissance bénigne résultant de processus pathologiques ou physiologiques et se présentant sous la forme d'un sac à paroi mince rempli de liquide. Kyste de l'ovaire survient chez les femmes d'âges différents. Les facteurs prédisposants sont les troubles hormonaux et les processus inflammatoires des organes internes du petit bassin.

Les symptômes suivants indiquent la présence de kystes ovariens:

  • douleur unilatérale au bas de l'abdomen, dont l'intensité augmente pendant les rapports sexuels, les mictions, l'activité physique accrue
  • diminution des intervalles de miction
  • constipation
  • nausées et vomissements (caractéristiques de la maladie aiguë)
  • augmentation de la température corporelle lors de la fixation du processus inflammatoire
  • incapacité de tomber enceinte
  • gonflement du ventre

Un kyste est diagnostiqué sur la base d'une échographie et d'un examen visuel. Vous pouvez également avoir besoin de tests et d'examens supplémentaires.

Types de kystes ovariens:

Dans la plupart des cas, les kystes se transmettent en quelques mois, moins souvent que des complications. Si la suppression de l'éducation est nécessaire, une opération simple est effectuée - laparoscopie.

Endométrite

L'endométrite est une inflammation de la membrane muqueuse supérieure de l'utérus, qui mûrit et rejette chaque cycle pendant la menstruation. L'entrée d'un agent pathogène dans la cavité utérine peut provoquer une évolution aiguë ou chronique de la maladie. Les facteurs provocateurs sont l’accouchement, la césarienne, l’avortement, le grattage et d’autres manipulations similaires. Agents pathogènes de l'endométrite - microbes et microorganismes nuisibles: virus, champignons, bactéries, etc.

Symptômes de l'évolution aiguë de la maladie:

  • fièvre, fièvre
  • douleur abdominale basse
  • écoulement purulent du vagin
  • augmentation du rythme cardiaque
  • inconfort de la miction

Si l'endométrite aiguë n'est pas traitée, la maladie devient chronique. Cette pathologie est souvent responsable d'infertilité, d'échec de la grossesse et de complications au cours de la gestation.

Endométriose

La prolifération des cellules de l'endomètre (la couche interne de l'utérus) sur d'autres tissus de l'utérus et des organes voisins s'appelle l'endométriose. Diagnostiqué chez les femmes en âge de procréer et adolescent. Au cours de l'endométriose, les cellules de l'endomètre forment des excroissances qui causent douleur et inconfort et empêchent l'ovule de féconder et de supporter le fœtus. Les galles se forment dans les ovaires, l'utérus, les trompes de Fallope, le vagin, le rectum et les intestins. Pendant la menstruation, ces formations sont rejetées mais ne sortent pas. Cela conduit à des saignements internes et une inflammation, la cicatrisation des tissus.

  • douleur intense pendant la menstruation et les rapports sexuels
  • périodes irrégulières ou excessivement lourdes
  • fatigue, handicap
  • maux d'estomac et du bas du dos
  • anomalies de la chaise

Pour le diagnostic final, une laparoscopie est prescrite, au cours de laquelle la probabilité de cancer est éliminée.

Pathologie du système génito-urinaire, du tube digestif

Les maladies associées au système urogénital et aux organes du tractus gastro-intestinal peuvent provoquer des douleurs du côté gauche de l'abdomen. Il existe une grande liste de ces maladies, qui diffèrent par leur localisation, leur intensité et leurs manifestations caractéristiques. Le diagnostic et le traitement de tels problèmes doivent être traités par un spécialiste.

Appendicite et cholécystite

L'annexe est un processus ressemblant à l'aine situé dans la partie inférieure de l'intestin. Il s'agit d'une branche du caecum, rétrécie vers le bas, ne comportant pas de lumière. L'annexe n'appartient pas aux organes vitaux. On a longtemps cru qu'il n'exécutait aucune fonction, mais les études scientifiques modernes prouvent le contraire. Il y a des raisons de croire que cet organe est important pour le fonctionnement des systèmes immunitaire et endocrinien, car il régule la quantité de microflore bénéfique dans l'intestin.

L'inflammation de l'annexe se manifeste par un cours aigu, moins commun est une forme chronique de la maladie. En raison de l'accumulation de pus, la taille de l'annexe augmente. Souvent, l'inflammation entraîne la rupture de l'appendice et l'apparition de complications dans le futur: sepsis, abcès, péritonite. Sans intervention chirurgicale urgente, le risque de décès augmente.

  • douleur abdominale basse aiguë (habituellement à droite, mais il existe des cas de douleur du côté gauche)
  • fièvre
  • vomissements et nausées
  • Symptôme de Kocher (déplacement de la douleur dans l'abdomen)

Cholécystite - inflammation de la vésicule biliaire. Ses manifestations s'apparentent à des signes d'appendicite. La maladie est causée par une violation de l'écoulement de la bile. Dans la plupart des cas, les calculs dans les voies biliaires sont le facteur provoquant. Avec la répétition répétée de la cholécystite aiguë, la maladie devient chronique. La douleur dans la cholécystite survient après avoir bu de la nourriture grasse ou épicée, de l'alcool. Les sensations désagréables augmentent en cas de stress ou d'effort physique excessif. Lorsque la douleur colique biliaire est localisée dans l'abdomen, l'hypochondre, le dos, l'omoplate. De telles conditions nécessitent des soins médicaux urgents.

Processus inflammatoire et les infections

Les infections des organes pelviens résultent de l'ingestion de virus et de bactéries pathogènes, provoquant de graves processus inflammatoires.

Pour les infections des organes génitaux féminins se caractérisent par des symptômes:

  • douleur sourde de localisation différente de l'abdomen
  • avec le temps, la gêne se déplace vers la région lombaire
  • retards mensuels
  • écoulement inhabituel du vagin, brûlure
  • rougeur et démangeaisons du vagin, des lèvres
  • augmentation de la température
  • déshydratation
  • fatigue
  • perte d'appétit
  • douleur intense pendant la menstruation

Les infections virales et bactériennes nécessitent un traitement urgent et un traitement rapide par un spécialiste.

La contraception

Lors de la prise de certains contraceptifs oraux, des changements hormonaux se produisent, il peut y avoir une douleur dans la région abdominale ou au-dessous. Si la douleur ne disparaît pas pendant longtemps, il est recommandé de consulter un spécialiste et de changer de médicament. Des dispositifs intra-utérins mal installés pour la contraception, en particulier une spirale, peuvent provoquer des douleurs à gauche sous l'abdomen. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin.

Types de douleur et symptômes associés

L'intensité de la douleur dans le bas de l'abdomen indique la gravité de la pathologie et peut également aider au diagnostic de la maladie. Avant l'arrivée du médecin, il est interdit de mettre fin à l'inconfort lié aux analgésiques et aux compresses.

Douleur sourde et douloureuse

Des sensations similaires sont ressenties par les femmes souffrant de problèmes d’appareil reproducteur. Les inflammations des organes génitaux internes s'accompagnent généralement d'une augmentation des indicateurs de température, d'une détérioration du bien-être général, d'une perte d'efficacité. Aussi une douleur sourde et douloureuse accompagnée de certaines maladies non inflammatoires, des troubles menstruels. La gêne augmente pendant les rapports sexuels.

Causes possibles de douleurs sourdes et sourdes:

  • ganglions lymphatiques enflés à gauche
  • varices
  • les hémorroïdes
  • pathologie de la vessie

Douleur lancinante

La douleur tirante du côté gauche est généralement caractérisée par une faible intensité et une fréquence différente. Se produit avec des pathologies purulentes, des hernies étranglées, des maladies oncologiques. Avec la croissance de la tumeur, l'inconfort augmente, la douleur augmente. D'autres symptômes graves peuvent s'ajouter: nausée, fièvre, modification de la taille des ganglions lymphatiques, etc.

Douleur aiguë au côté

Spasmes des organes pelviens, augmentation de la formation de gaz dans les intestins, effet sur les terminaisons nerveuses - provoque une douleur aiguë du côté inférieur de l'abdomen. De telles conditions indiquent une évolution aiguë des maladies des organes internes.

Douleur lancinante

Les douleurs coliques ou paroxystiques du côté gauche sont le signe de pathologies rénales ou intestinales. Ceci est un symptôme dangereux qui peut indiquer l'un des problèmes:

  • inflammation des articulations, du cartilage, du bas du dos (douleurs lancinantes)
  • augmentation de la formation de gaz dans les intestins (la douleur disparaît après avoir été aux toilettes)
  • rupture de kyste ovarien

Pour que le diagnostic soit correct, il est nécessaire de porter une attention particulière aux symptômes associés qui apparaissent en association avec une douleur du côté gauche. En règle générale, ce changement de température, diarrhée, nausée, etc.

Que faire avec une douleur dans le côté

Si la douleur dans le bas-ventre est légère ou causée par une augmentation de la formation de gaz, il est nécessaire de nettoyer les intestins. Vous pouvez prendre un médicament spécial pour réduire les manifestations de ballonnements, en le buvant avec suffisamment d’eau.

Symptômes dangereux, qu'il est recommandé de consulter d'urgence un médecin:

  • douleur aiguë
  • présence de symptômes d'accompagnement: détérioration de l'état de santé, diarrhée, fièvre, perte d'appétit ou vomissements
  • douleur abdominale pendant la grossesse
  • préservation de la douleur pendant plus de 1-2 jours
  • selles bouleversées: diarrhée ou constipation
  • troubles de la miction
  • gonflement prolongé
  • douleur qui s'étend du côté gauche de l'abdomen jusqu'au cou, aux épaules, à la poitrine

Le traitement de la douleur abdominale gauche chez la femme doit être effectué selon les prescriptions d'un spécialiste. En ressentant une vive douleur, vous devez prendre une position confortable, vous détendre et attendre l'arrivée du médecin. Les douleurs menstruelles peuvent être traitées indépendamment, après avoir consulté votre médecin. Pour ce faire, montre des analgésiques et des sédatifs, des compresses dans l'abdomen, des massages légers. Pendant cette période, il est recommandé de limiter l'activité physique et de se reposer davantage.

Quel médecin contacter

En cas de malaise dans le bas-ventre gauche, une femme devrait consulter un médecin. Tout d'abord, il est recommandé de consulter un médecin généraliste ou un médecin de famille qui enverra une demande de consultation auprès d'un médecin spécialiste:

  • gastroentérologue
  • gynécologue
  • urologue
  • proctologue
  • un chirurgien
  • oncologue, etc.

À l'avenir, un diagnostic complet est présenté au patient, sur la base duquel le traitement est prescrit.

Diagnostics

Pour les douleurs pelviennes de toute intensité, il est recommandé de subir un examen complet le plus tôt possible. Chez certaines femmes, les maladies des organes pelviens sont absolument asymptomatiques. Sans soins médicaux rapides, des complications graves des systèmes urogénital, lymphatique, digestif et autres corps se développent.

Le diagnostic de douleur abdominale inférieure gauche est basé sur:

  • inspection visuelle des données du patient par le médecin
  • données de l'échographie des organes internes
  • les résultats des analyses de sang et d'urine, qui aident à déterminer la présence d'inflammation

En fonction de la gravité de la maladie, l'examen est effectué avec un ou plusieurs spécialistes. Sur la base des résultats des examens, le diagnostic et le traitement sont prescrits.

Traitement

Le traitement de la douleur abdominale gauche chez la femme vise à atténuer les symptômes désagréables et à éliminer la cause du problème.

Traitement des douleurs abdominales basses:

  1. Thérapie conservatrice - traitement associé à des médicaments traditionnels prescrits par un médecin.
  2. Physiothérapie - utilisation de techniques de santé spéciales pour soulager les symptômes de la douleur et combattre la cause de la maladie.
  3. Chirurgie - est effectuée dans les cas d'urgence, en présence d'une menace pour la vie du patient.

Pour les maladies du système urogénital, le respect scrupuleux des règles d'hygiène intime est démontré. Au moment du traitement devrait s'abstenir d'actes sexuels. En cas de maladies intestinales, il est important de réglementer la nutrition, afin d’exclure les aliments qui entraînent une augmentation de la formation de gaz et de la fermentation. Le régime alimentaire quotidien doit être choisi conformément aux recommandations d'un spécialiste.

Prévention

Prévenir les douleurs abdominales basses implique un accès rapide à un médecin dès les premiers signes de la maladie. Pour éviter une augmentation de la formation de gaz, vous devez suivre un régime alimentaire spécial. Il est généralement recommandé d’exclure du régime les produits laitiers, les légumes et fruits crus, les légumineuses, les aliments gras, frits, salés ou sucrés. Éviter les maladies du système génito-urinaire permettra une hygiène personnelle. Les femmes doivent consulter un gynécologue à des fins prophylactiques au moins une fois tous les 6 mois. Les femmes enceintes doivent s’inscrire rapidement auprès d’un médecin et subir tous les examens nécessaires.

Ça fait mal au côté gauche de l'abdomen: quelle est la raison et que faire

La douleur abdominale pelvienne est un symptôme qui inquiète beaucoup. Cela peut être une douleur ou un inconfort mineur occasionnel qui ne présage rien de grave. Le syndrome douloureux tangible peut indiquer des maladies aiguës ou chroniques graves, qui seront abordés dans l'article.

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen: de quels organes parle-t-on?

La douleur au côté gauche de l'abdomen peut être perturbée à l'avant, sous la ligne du nombril et à l'arrière, sous la taille. La douleur dans cette zone se manifeste dans pratiquement toutes les maladies urologiques, gynécologiques et gastro-entérologiques. Selon les données médicales, dans 65 à 90% des cas, ce symptôme indique une pathologie urologique; dans 60 à 70% des cas - pour une maladie gynécologique; dans 50-60% des cas - une maladie du tube digestif; dans 7-15% des cas - pathologie orthopédique.

Selon les statistiques, la douleur abdominale basse se produit dans chaque sixième personne sur la planète. Ce symptôme peut être associé à des dizaines de pathologies différentes, mais nous nous concentrerons uniquement sur les plus courantes.

Sur le côté gauche se trouvent certains organes et le plus souvent, la douleur leur est associée:

  • La rate. C'est un organe non apparié qui appartient au système immunitaire humain. La formation de cellules sanguines, leur accumulation et leur destruction se produisent dans les tissus de la rate. Dans le même temps, la rate sert de réserve de sauvegarde pour le sang en raison du système de circulation sanguine porte. Si la rate est retirée, la personne ne meurt pas, car ses fonctions sont assumées par d'autres organes, à savoir le foie et les ganglions lymphatiques.
  • Gros intestin. Sur le côté gauche se trouve le côté gauche du côlon transverse et la branche descendante du côlon. La cause de la douleur dans le côté gauche de l'abdomen peut être ces parties du côlon.
  • Intestin grêle. Une partie de l'intestin grêle est située sur le côté gauche. En particulier, nous parlons de la deuxième section de l'intestin grêle. L'invagination du jéjunum, l'inflammation et le blocage s'accompagnent généralement de douleur.
  • Organes urogénitaux. Les processus inflammatoires dans les parties gauches des organes urinaires féminins et masculins sont souvent accompagnés de douleurs dans le côté gauche de l'abdomen.
  • Os pelviens. La douleur du côté gauche peut être provoquée par des lésions de l'articulation de la hanche gauche, des vaisseaux sanguins, du cartilage, des fibres nerveuses et des ganglions lymphatiques de la ceinture pelvienne.

Le mécanisme de la douleur pelvienne

La douleur est un processus assez compliqué, dont la formation est encore mal comprise. La douleur peut migrer d'une région à une autre, donnant de fausses sensations. Il arrive aussi qu'une personne ressente une douleur sans source de pathologie spécifique.

Les principales causes de douleur sont:

  • Circulation sanguine locale et congestion.
  • Perturbation du métabolisme cellulaire dans le site pathologique.
  • Le développement du processus inflammatoire ou dystrophique.
  • Les changements structurels et fonctionnels dans les organes internes, à cause desquels il y a une irritation des terminaisons nerveuses, qui provoque une douleur.

La formation de la douleur passe par plusieurs étapes:

  • La première étape. Initialement, une personne ressent une gêne sur le site du foyer pathologique.
  • La deuxième étape. Il y a formation d'un foyer secondaire de pathologie et une perte de communication avec le foyer principal. En d'autres termes, des douleurs réfléchies apparaissent.
  • La troisième étape. Le processus pathologique est aggravé, la propagation des troubles trophiques. La concentration de l'impulsion de douleur augmente, à cause de laquelle le patient ressent l'augmentation de l'intensité de la douleur.

Les principales causes de douleur dans le côté gauche de l'abdomen

Le plus souvent, des douleurs dans le bas-ventre du côté gauche sont associées à des processus inflammatoires dans les organes situés dans cette zone. Comme mentionné ci-dessus, il s'agit de la rate, du gros et du petit intestin, des organes du système génito-urinaire chez l'homme et la femme et, dans de rares cas, des os du bassin, des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses.

Douleur pelvienne dans les maladies de la rate

Certaines maladies de la rate sont accompagnées d'une douleur vive au bas de l'abdomen. Parmi eux figurent les pathologies suivantes:

  • Inversion de la rate. L'artère splénique, les veines et les faisceaux nerveux peuvent être partiellement ou complètement tordus. L'inversion de la rate peut se produire pour diverses raisons. En règle générale, la raison réside dans les caractéristiques individuelles d'une personne qui, depuis sa naissance, a de longs ligaments mésentériques qui maintiennent l'organe dans la cavité abdominale. Lorsque les symptômes de torsion accompagnés de signes d'abdomen aigu. Le patient s'inquiète d'une douleur aiguë au côté gauche, qui irradie à l'aine et à la partie supérieure du membre inférieur. La douleur est souvent accompagnée de nausées, de vomissements et de constipation. Le patient a une forte détérioration de la santé. Dans ce cas, la question de la chirurgie.
  • Rate élargie. Le processus inflammatoire et la violation de la circulation sanguine dans la veine porte peuvent entraîner une hypertrophie de la rate, qui s'accompagne d'une douleur du côté gauche de l'abdomen. En cas de violation de l'écoulement de sang, le patient se plaint d'une douleur sourde pouvant migrer dans l'estomac du côté gauche. En échographie, l’expansion de la rate est clairement visible sous la forme d’un lissage des arêtes vives de l’organe. Lorsque l'inflammation de la rate, la douleur s'accompagne généralement de fièvre, de nausées et de vomissements. En règle générale, l'inflammation de la rate n'est pas un caractère indépendant, mais est liée aux pathologies d'autres organes.
  • Abcès de la rate. Il s'agit d'une inflammation purulente de la rate, qui peut être compliquée par le développement d'une péritonite - une maladie redoutable qui nécessite une intervention chirurgicale immédiate. En règle générale, les petits abcès de la rate se terminent par un rétablissement complet du patient. En ce qui concerne les grands foyers d'inflammation purulente, il existe un risque de complications graves.
  • Kyste de la rate. Un kyste est une cavité constituée d'une capsule dans laquelle se trouve un liquide ou du mucus. En règle générale, le kyste de la rate se forme après un abcès. Habituellement, le kyste est accompagné d'une douleur sourde, parfois de nature paroxystique.
  • Crise cardiaque rate. Cette condition se développe lorsque les artérioles et les petites artères du parenchyme sont bloquées, ce qui explique la nécrose autour du thrombus vasculaire. Un patient atteint d'infarctus de la rate ressent une vive douleur dans l'hypochondre gauche. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur irradie dans l'abdomen. Avec une respiration profonde, une toux ou des mouvements brusques, la douleur augmente. L'infarctus de la rate s'accompagne également d'une augmentation de la température corporelle allant jusqu'à 38-39 degrés. Cette pathologie est une perte de sang abondante et dangereuse.
  • Leucémie Les leucémies lymphoïdes et myéloïdes chroniques sont accompagnées de lésions des organes hématopoïétiques, notamment de la rate. Avec cette pathologie, la rate augmente de taille, à cause de laquelle le patient ressent une douleur. Souvent, dans de tels cas, on a recours à la splénectomie - élimination de la rate.

Quant aux autres pathologies de la rate, par exemple les troubles congénitaux et l’atrophie de l’organe, elles se manifestent généralement sans syndrome douloureux prononcé.

Symptômes associés:

Douleur abdominale basse dans les maladies de l'intestin grêle

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen est probablement associée à des maladies de l'intestin grêle. Voici certaines des maladies les plus courantes accompagnées de ce symptôme:

  • Malabsorption. C'est une maladie de nature congénitale ou acquise. L'essence de la maladie réside dans le fait que les membranes muqueuses de l'intestin grêle ne sont pas en mesure d'absorber certains des composants alimentaires contenus dans certains produits. Par exemple, il peut s'agir de lait, de certains fruits et d'autres aliments. La maladie se caractérise par une indigestion, une diarrhée et une douleur du côté gauche. La patiente s'inquiète également des flatulences, accompagnées de crampes. En règle générale, après la vidange de l'intestin, la douleur disparaît.
  • Maladie coeliaque Il s'agit d'une intolérance au gluten - protéine végétale contenue dans le gluten de céréales. La symptomatologie de la maladie ressemble beaucoup à la malabsorption. Lorsque le gluten pénètre dans l'intestin d'une personne, il s'inquiète des douleurs dans le bas de l'abdomen, des grondements, des ballonnements et des selles bouleversées. Le traitement de la maladie est réduit à l’exclusion complète des produits contenant du gluten.

Douleur pelvienne dans les maladies du côlon

Les maladies suivantes du gros intestin peuvent être à l'origine de douleurs dans le bas-ventre gauche du côté gauche:

  • Syndrome du côlon irritable. C'est une maladie d'étiologie inconnue, qui affecte les hommes et les femmes. Les femmes remarquent souvent une exacerbation de la maladie pendant la menstruation ou lors d’une modification du niveau hormonal. Cette pathologie se manifeste par une douleur chronique, parfois du côté gauche. En outre, la flatulence et les troubles des selles (constipation ou diarrhée) sont caractéristiques du syndrome du côlon irritable. Pour le syndrome du côlon irritable caractérisé par une période d'affaiblissement et d'exacerbation, par exemple après un certain aliment ou sur un fond de stress. Avec l'aide d'un régime alimentaire spécialement sélectionné et d'un traitement médicamenteux, les symptômes de la maladie peuvent être considérablement réduits et éliminés.
  • Maladie de Hirschsprung. C'est une maladie héréditaire dont les garçons souffrent le plus souvent. Avec cette maladie, il n’ya pas de sites d’innervation dans certaines parties du côlon. Les principaux symptômes de la maladie de Hirschsprung, en plus d'une douleur dans le côté gauche de l'abdomen, sont une constipation, des ballonnements et une augmentation de la formation de gaz. La principale méthode de traitement est la chirurgie, dont l’essentiel est d’éliminer les parties du côlon dépourvues de terminaisons nerveuses.
  • La maladie de Crohn. Il s'agit d'une maladie inflammatoire de l'intestin, qui peut être accompagnée de douleurs dans le bas de l'abdomen du côté gauche, en fonction de la partie de l'intestin qui a subi le processus inflammatoire. La maladie de Crohn est une maladie plutôt compliquée qui nécessite un traitement conservateur et chirurgical. La complexité de cette pathologie réside dans le fait qu’elle est souvent déguisée en d’autres maladies, ce qui rend difficile le diagnostic du patient.
  • Colite ulcéreuse non spécifique. C'est une maladie intestinale inflammatoire dans laquelle des changements morphologiques se produisent dans l'intestin. On pense que la principale raison réside dans les facteurs héréditaires et les dysfonctionnements du système immunitaire. En règle générale, la nature de la douleur est paroxystique et d’intensité différente.
  • Deux polypes. Les polypes sont des néoplasmes bénins. En plus de la douleur, les polypes peuvent être accompagnés d'un trouble des selles, dans lequel la constipation peut être remplacée par une diarrhée, ce qui est dangereux pour le développement de la déshydratation. La douleur au côté gauche de l'abdomen survient généralement lorsque les polypes sont affectés par la partie descendante du côlon.

Maladies connexes:

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen lors de maladies du système génito-urinaire

Maladies du système génito-urinaire chez les hommes et les femmes - une cause fréquente de douleurs abdominales basses à gauche et à droite. Ce symptôme peut survenir dans des maladies telles que:

  • Expansion pathologique du pelvis rénal.
  • Urolithiase.
  • Syndrome d'Allen Masters.
  • Endométriose.
  • Autres maladies du système urinaire.

Les maladies infectieuses et inflammatoires du système urogénital doivent établir un diagnostic et attribuer un traitement approprié. Dans le cas où la douleur dans le bas de l'abdomen est accompagnée d'un trouble de la miction, des pertes vaginales ou de l'urètre, alors dans ce cas avec une probabilité élevée, nous pouvons parler de maladies du système génito-urinaire. Vous devriez consulter un urologue ou un gynécologue pour déterminer la cause de cette affection.