Principal / Pancréatite

Diarrhée à la 38ème semaine de grossesse

Pancréatite

La diarrhée à la 38e semaine de grossesse peut parler à la fois de l'état de préparation du corps à l'accouchement et de l'indigestion causée par la maladie. Comment déterminer si un traitement est nécessaire pour l'apparition de la maladie et quelles pourraient en être les raisons? L'article de notre aujourd'hui sera consacré à cela.

Vous trouverez plus d’informations sur les causes des selles liquides pendant la grossesse au troisième trimestre dans un article séparé de notre site Web.

Raisons

  1. La cause la plus fréquente de diarrhée au cours de la 38ème semaine de grossesse est la production d’hormones qui préparent le corps au travail. Plus la naissance du bébé est proche, plus la glande thyroïde, l’hormone prostaglandine, est produite, ce qui déclenche le processus mondial de nettoyage des toxines accumulées, des scories, des allergènes et des substances nocives. C'est une sorte de lavement naturel. Un tel symptôme est considéré comme un précurseur de l'accouchement. Des selles molles à 38 semaines de gestation peuvent signifier que le bébé va bientôt naître, surtout qu’à ce moment-là, il est considéré comme complètement à terme.
  2. Plus près du terme de l'accouchement, l'utérus atteint une taille et un poids tels qu'il commence à pincer les organes internes, perturbant ainsi leurs activités normales. En outre, la pression sur les intestins augmente considérablement, ce qui peut entraîner à la fois la rétention des selles et la diarrhée.
  3. Il n’est pas rare que, pour la même raison, les maladies chroniques des organes gastro-intestinaux s’aggravent; par conséquent, les nausées et les diarrhées à la 38e semaine de grossesse peuvent être des symptômes, par exemple une gastrite chronique au stade aigu.
  4. Une diarrhée sévère et des vomissements au cours de la 38ème semaine de grossesse peuvent être des signes dangereux d'infection intestinale. Cette maladie est très dangereuse et dans son état normal, surtout lorsque le bébé est en attente. Par conséquent, la recherche de symptômes tels que selles molles, nausée, vomissements, fièvre, douleurs abdominales, vertiges et faiblesse ne doit pas nécessairement être attribuée aux conséquences de la position. Appelez d'urgence un médecin.
  5. Une diarrhée verte à 38 semaines de gestation peut être un symptôme d'une entreprise d'infection virale. Cette maladie présente les mêmes symptômes que ceux décrits dans le paragraphe précédent. Si de tels signes ne sont pas observés (pas de nausée, de fièvre ni de douleur abdominale), des selles molles de couleur inhabituelle peuvent être un signe de dysbiose provoquée par la prise d'antibiotiques. Il y a une autre raison assez inoffensive: la femme a mangé beaucoup de légumes et de fruits frais de couleur verte. Riches en fibres, fruits de jardin et de jardin, capables de provoquer le péristaltisme, leur couleur donnera de l'ombre et des matières fécales.
  6. Comme toute personne, une femme enceinte peut être intoxiquée en utilisant un produit de qualité médiocre. Pendant cette période, il est très important de regarder ce qui tombe sur la table. Les produits doivent subir un traitement thermique, l'eau doit être bouillie, tous les aliments doivent être conformes aux normes et à la durée de conservation.

Traitement

Premiers soins pour une femme en position - solutions électrolytiques et entérosorbants. Les premiers sont un excellent moyen de prévenir la déshydratation et de restaurer les sels et oligo-éléments utiles éliminés par la diarrhée. La seconde consiste à éliminer rapidement du corps les toxines, les scories et les substances nocives, qui provoquent très souvent des troubles digestifs.

Au fait, à propos de la déshydratation. Il est déconseillé d'admettre la survenue de cet état pendant que l'enfant attend, c'est pourquoi, après chaque acte de défécation, vous devez boire au moins 300 ml d'eau minérale sans gaz afin de récupérer le liquide perdu par l'organisme. Si une femme a un risque élevé d'œdème, elle devrait alors coordonner le schéma de traitement de la diarrhée avec un médecin.

Devrais-je avoir peur de l'apparition de diarrhée à la 38e semaine de grossesse ou est-ce la norme?

Pendant la grossesse, une femme est particulièrement attentive aux changements de santé et de condition. La survenue d'une diarrhée est un symptôme qui mérite une attention particulière. Parfois, ce phénomène n'est pas dangereux et vous ne pouvez pas vous inquiéter. Cependant, comment réagir à la diarrhée à la 38e semaine de grossesse? Un trouble intestinal à un tel moment peut-il être dangereux pour le fœtus et la femme?

Symptôme dérangeant ou partie de la norme?

La diarrhée de la 38e semaine de grossesse peut susciter de l'anxiété chez la future mère. Toute la période de procréation est responsable et importante. La vie d'une femme enceinte, son alimentation et les émotions qu'elle ressent dépendent de la naissance de son bébé. Vaut-il la peine de s'inquiéter de l'apparition de selles liquides à la 38e semaine de gestation?

En fait, la diarrhée avant l'accouchement est un satellite de nombreuses femmes. Les nouvelles mères ont indiqué qu'elles avaient commencé à rencontrer ce phénomène désagréable environ deux semaines avant le début du travail. Ceci est très individuel, car pour certaines femmes, ce symptôme n’apparaissait pas du tout ou s’était développé un jour ou deux avant de commencer à avoir un bébé.

Caractéristiques des processus physiologiques

Pour comprendre si la diarrhée à la 38e semaine de grossesse peut être considérée comme faisant partie de la norme, il est utile de savoir ce qui se passe dans le corps d'une femme enceinte à ce stade.

Vers la trente-huitième semaine de procréation, le fœtus descend progressivement dans le petit bassin. Ainsi, il y a une préparation à l'accouchement. Un bébé plutôt lourd exerce plus de pression sur le rectum et la vessie.

Il est possible de déterminer que la diarrhée est associée à l’accouchement prochain si vous détectez deux symptômes à la fois: la diarrhée et la miction, qui ne donnent pas de repos à une femme, au moins toutes les 2 heures.

Immédiatement avant l'accouchement, il est de plus en plus difficile pour une femme de trouver une position confortable pour une nuit de sommeil. Cela est également dû à la position particulière de l'enfant avant la naissance.

Quelque temps avant le début du travail, le corps déclenche des processus de nettoyage naturels. Produisent activement des hormones, provoquant des processus génériques, qui à leur tour causent souvent des diarrhées. Les troubles intestinaux sont accompagnés de nausées et de malaises.

Certains peu avant la naissance souffrent de constipation. Dans ce cas, après l'admission à l'hôpital, la femme en travail reçoit des lavement lavants afin que rien n'empêche l'enfant de naître confortablement. Par conséquent, un léger relâchement de la chaise peut aider une femme à bien se préparer à cette étape importante.

Chez les femmes multiparatives, les troubles intestinaux avant l'accouchement sont rares. Ceci est possible au plus tard 1 à 2 jours avant le début du processus. S'il s'agit de la première grossesse, des symptômes dyspeptiques se manifestent à l'avance.

Plus la naissance est proche, plus le bébé bouge parfois de manière active. Ses mouvements lourds peuvent en outre stimuler l'activité intestinale, provoquant ainsi de fréquentes diarrhées.

Avantages de la diarrhée sur l'accouchement

Contrairement à la diarrhée associée à une intoxication alimentaire ou à une infection, les troubles intestinaux légers liés à l'accouchement présentent les avantages suivants:

  • le corps d'une femme ne perd pas beaucoup de liquide, ce qui rend la déshydratation presque impossible;
  • les intestins sont nettoyés naturellement;
  • il y a une stimulation supplémentaire de l'utérus et, après environ une journée, un accouchement a parfois lieu.

Bien que, dans la plupart des cas, un trouble intestinal à ce moment-là signifie un début d'accouchement rapide, il est parfois important de rester vigilant.

À son arrivée à l'hôpital, il est nécessaire d'informer le médecin de la durée et de la nature de la diarrhée. Cela sauvera peut-être la mère de la procédure standard avec un lavement nettoyant.

Quand la diarrhée menace la santé de la mère et de l'enfant

Dans certains cas, une diarrhée à 38 semaines de gestation peut constituer une menace sérieuse. Si vous développez de tels symptômes, rendez-vous d'urgence à l'hôpital ou même appelez une ambulance.

  • douleur d'estomac sévère;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • la température;
  • eau de diarrhée;
  • excréments verts ou jaunes;
  • les masses fécales ont une odeur forte caractéristique;
  • avoir très soif.

L'apparition de ce symptôme indique la présence d'une infection intestinale. Pour maintenir la grossesse et donner naissance à un bébé en bonne santé, vous avez besoin d'une assistance médicale qualifiée.

Diarrhée persistante

Il existe une diarrhée persistante. Un tel problème est dit si la diarrhée dure plus de 2 semaines.

La cause de désordres intestinaux de cette durée est une infection virale. Le problème nécessite un traitement qualifié, sinon le risque d'hypoxie fœtale, de déshydratation grave, de détérioration de l'irrigation sanguine et même de décès est élevé.

Que faire

Si la diarrhée a commencé peu de temps avant la naissance, vous devez vous préparer à partir pour l'hôpital. Cela ne signifie pas que vous devriez tout laisser de côté et attendre que le processus commence. Il est préférable de faire tranquillement les choses habituelles, mais les choses doivent être recueillies à l'avance.

La complication la plus dangereuse de la diarrhée est la perte excessive de liquide ou la déshydratation. Pour éviter cela, essayez de boire plus de liquides. Cela ne fait pas de mal à la femme ni à l'enfant à naître.

Dans les cas où les troubles intestinaux sont réellement causés par le travail imminent, ce n'est pas dangereux et il est inutile de prendre un médicament pour l'arrêter, car il s'agit d'un processus naturel. Il est important de suivre une vague positive, de se procurer des émotions salutaires et de penser à l'avenir.

Autres causes de troubles intestinaux

Bien que la 38ème semaine de grossesse soit souvent la cause de modifications intestinales et d'une accélération du péristaltisme, d'autres facteurs peuvent provoquer un symptôme désagréable:

L'intrusion dans le corps n'est pas la norme. Cette pathologie s'accompagne d'un changement des selles et de plusieurs autres symptômes. Pendant l'accouchement, seul le médecin devrait traiter l'infection. La plupart des médicaments sont interdits aux femmes enceintes. Cependant, un spécialiste peut prendre en compte les particularités du terme et recommander l'utilisation de médicaments appropriés.

L'intoxication alimentaire - un phénomène contre lequel personne n'est à l'abri. Peu importe la façon dont une femme enceinte surveille son alimentation, le système digestif est parfois défaillant. Dans ce cas il vaut la peine:

  • augmenter la quantité de liquide consommée;
  • prendre des sorbants de charbon actif;
  • rétablir l'équilibre salin.

Si vous soupçonnez une intoxication grave, telle que des champignons ou une substance chimique, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital.

Une diarrhée à 38 semaines se développe parfois en raison du manque d'enzymes pour digérer certains types d'aliments. Dans ce cas, il est préférable de refuser pendant un certain temps des produits inappropriés et, après la naissance d'un enfant, de suivre un traitement complet.

Une femme enceinte devrait savoir quels médicaments elle prend. Certains complexes de vitamines peuvent périodiquement provoquer des troubles intestinaux. L’utilisation d’antibiotiques provoque souvent la diarrhée et nuit au développement du fœtus.

Si une femme se prépare à accoucher à temps, tout ira bien. En l'absence d'autres symptômes négatifs, la diarrhée à la semaine 38 fait partie de la norme physiologique et ne nécessite pas de traitement spécifique.

Les informations sur notre site sont fournies par des médecins qualifiés et ont un but informatif uniquement. Ne pas se soigner soi-même! Assurez-vous de consulter un spécialiste!

Gastro-entérologue, endoscopiste. Doctor of Science, la plus haute catégorie. Expérience de travail est de 27 ans.

Diarrhée à la 38e semaine de grossesse - Pourquoi une diarrhée tardive?

Pendant la grossesse ne peut être ignoré diverses violations dans le corps. En cas de diarrhée à 38 semaines de gestation, les femmes sont très embarrassées. Le plus souvent, le trouble est causé par la physiologie de la femme enceinte. Ainsi, la diarrhée peut parler de l'apparition imminente du bébé. Mais parfois, des troubles intestinaux sont le symptôme d'un état pathologique. Nous comprendrons dans quelles situations la diarrhée à la semaine 38 est dangereuse et quand vous pourrez vous rassembler lentement à l'hôpital.

Caractéristiques 38 semaines de grossesse

C'est le neuvième mois du développement fœtal. Tous ses organes et systèmes sont formés et presque prêts pour un travail indépendant. Il est déjà difficile pour une femme de marcher avec l'estomac lourd et un enfant est à l'étroit dans l'utérus. Il bouge de plus en plus les jambes / poignées, tourne, et est sur le point de se déclarer au monde le premier cri.

Les naissances ne sont pas loin. Ainsi, à la semaine 38, toutes les fonctions de la mère et du bébé sont mises en place pour préparer ce processus:

  • L'abdomen descend, lorsque l'enfant appuie fortement sur les os du bassin et se prépare à prendre la position correcte pendant le travail - tête en bas. À cause de cette pression, les selles liquides apparaissent à la 38e semaine de grossesse et la miction augmente de 2 à 3 fois par heure.
  • Le fond hormonal change. Le niveau d'ocytocine augmente considérablement et la progestérone diminue. De ce fait, l'activité physique et l'endurance de la future mère augmentent, elle ressent une poussée de force et d'énergie.
  • L'enfant montre une activité notable, et c'est son propre mode, peu dépendant du calendrier de la mère. Il est vrai qu’il ne devrait plus être possible de gambader: dans l’utérus étroitement, la quantité de liquide amniotique est réduite à 1 à 1,5 litre.

À 9 mois, le fœtus adopte la présentation correcte - la tête en avant. Si cela ne se produit pas, il est recommandé de connecter des exercices spéciaux. Ils sont nombreux, il est donc raisonnable de demander conseil à un gynécologue, qui vous indiquera les meilleures options pour chaque cas.

La diarrhée est-elle enceinte à 38 semaines et qu'est-ce que cela signifie?

Lorsqu'elle porte un enfant, une femme tente de surveiller de près son état de santé. Toute modification de son état de santé la rend confuse. Une diarrhée apparue à 38 semaines de grossesse peut indiquer la préparation du corps à la prochaine naissance. Cependant, ce n'est pas le cas dans tous les cas. Parfois, la diarrhée devient le symptôme d'une violation du tractus digestif ou est le symptôme d'une maladie. Que devrait faire la future mère dans cette situation, comment se protéger et protéger son enfant?

Caractéristiques du cours physiologique

Très souvent, la diarrhée au dernier stade de la grossesse est un précurseur de l'accouchement. Mais pour déterminer que les selles liquides sont la norme, il faut comprendre ce qui se passe pendant cette période dans le corps de la femme.

À la 38e semaine de grossesse, le fœtus commence à se déplacer dans le bassin. Le poids de l'enfant serre plus fort la vessie et le côlon. Il est possible d’établir que la diarrhée est causée par l’accouchement, lorsque les selles liquides et la miction sont notées, et très fréquemment, environ toutes les 2 heures.

Peu de temps avant le travail, le processus naturel de nettoyage du corps se produit. Hormones vigoureusement produites qui provoquent des actions génériques, conduisant souvent à la diarrhée. L'indigestion est associée à la nausée et au malaise. Certaines femmes peuvent souffrir de constipation. Entrés à l'hôpital, ils exécutent des lavements de purification.

Les personnes qui accouchent plusieurs fois souffrent rarement d'une violation du tube digestif. Cela peut se produire un jour ou deux avant la naissance et, lors de la première grossesse, des troubles apparaissent à l’avance.

Signe de danger ou norme

Une femme est capable de distinguer un symptôme d'une condition prénatale d'un processus pathologique. Les symptômes dangereux sont:

  • selles molles très fréquentes;
  • les matières fécales avec du mucus;
  • matières fécales hétérogènes, avec des particules d'aliments non digérés, mousseuses;
  • diarrhée odeur aigre ou désagréable, pas typique;
  • nuance inhabituelle de matières fécales, selles de couleur blanche, noire, verte et autre;
  • maux d'estomac;
  • il y a une intoxication, de la fièvre, des nausées, des vomissements.

Si la température augmente, tous les doutes disparaissent. Il existe clairement un processus pathologique dont la présence nécessite un diagnostic urgent et son élimination.

Une femme enceinte sentira elle-même que le travail approche et la diarrhée est causée par cette cause particulière. Les signes suivants sont normaux:

  • abaissement de l'abdomen;
  • mictions fréquentes;
  • douleur dans le bas-ventre et le bas du dos;
  • un changement d'humeur, un état nerveux apparaît;
  • perte d'appétit entraînant une perte de poids;
  • les contractions utérines sont inconstantes, le bébé est inhabituellement actif.

Avec de telles manifestations - c'est une chaise normale avant l'accouchement.

Causes de la diarrhée

Lors de la cuisson, une femme enceinte goûte au goût lorsque les produits ne sont pas complètement cuits. En outre, les troubles psycho-émotionnels et le stress constant peuvent déclencher la diarrhée à la 38e semaine de grossesse.

Les causes courantes de la diarrhée sont:

  • colite ulcéreuse;
  • déficit enzymatique;
  • infections bactériennes et virales sous forme aiguë;
  • invasions helminthiques;
  • manque de vitamines;
  • intoxication alimentaire;
  • syndrome du côlon irritable;
  • dysbactériose;
  • l'hyperthyroïdie;
  • prendre certains médicaments;
  • appendicite, polypes intestinaux;
  • maladies du tube digestif;
  • infections intestinales.

L'infection à 38 semaines de gestation et la diarrhée n'est pas la norme. La maladie est associée à une violation de la chaise et à d'autres signes. Prescrire un traitement devrait être un spécialiste, car les femmes enceintes, de nombreux médicaments sont interdits.

Lorsque la diarrhée dure plus de 14 jours, cela signifie que les dommages intestinaux sont causés par des virus. Le problème nécessite une thérapie compétente, car il existe une possibilité d'hypoxie fœtale, de troubles circulatoires, de déshydratation et, pire encore, de décès.

La future mère est obligée de prendre les médicaments avec précaution pendant le transport de l’enfant. Par exemple, certains complexes de vitamines peuvent entraîner une dégradation du tube digestif. La prise d'antibiotiques affecte négativement le fœtus et provoque la diarrhée.

Les avantages des selles liquides avant l'accouchement

Par rapport à la diarrhée causée par une infection ou une intoxication alimentaire, un simple trouble intestinal peu avant l'accouchement présente certains avantages:

  • l'intestin est libéré de façon naturelle;
  • le corps de la femme ne perd pas une grande quantité de liquide et, par conséquent, la déshydratation ne menace pas;
  • une activation supplémentaire de l'utérus est obtenue, ce qui conduit habituellement à l'accouchement après environ une journée.

Par conséquent, si la diarrhée à 38 semaines de grossesse et n'est pas accompagnée de signes auxiliaires, vous pouvez alors commencer à vous préparer à l'hôpital.

Traitement

Le traitement des selles molles à la semaine 38 devrait être optimal et doux. Tout d'abord, vous ne devez pas permettre la déshydratation du corps, pour cela, vous devez utiliser autant de liquide que possible:

  1. Buvez 100 ml d’eau toutes les demi-heures.
  2. Vous pouvez préparer l'outil: vous avez besoin de 2 cuillères à café de soda, de sel et d'une cuillère à soupe de sucre.
  3. Il est bon d'utiliser des compotes de fruits secs, des bouillons faibles en gras.
  4. Autorisé à boire du yaourt naturel sans aucun additif, il aide à normaliser la microflore intestinale.

Une décoction de riz sera un excellent moyen de traiter la diarrhée aiguë (pour 4 litres de liquide, il vous faut 1 tasse de céréales) et vous pouvez en manger par petites portions. Au menu, inclure des fruits secs, des bananes qui n'augmentent pas le péristaltisme.

Les recettes folkloriques aideront à éliminer les selles molles lors du port ultérieur d'un enfant. L'effet fixant a une compote de myrtilles. La décoction à base d’hypericum, d’écorce de chêne et de sauge est un autre moyen efficace de lutter contre la diarrhée.

En cas d'intoxication alimentaire, vous devez:

  • augmenter la quantité de liquide consommée;
  • normaliser l'équilibre en sel, c'est possible avec l'aide des moyens pharmaceutiques de Regidron;
  • utiliser des sorbants (Smecta, charbon actif).

Les intoxications compliquées (par les produits chimiques, les champignons) sont éliminées à l'hôpital. La diarrhée tardive se développe souvent en raison du manque d'enzymes pour digérer certains aliments. Assurez-vous ensuite d'exclure de tels produits et, après la naissance de l'enfant dans le monde, effectuez un traitement complet.

En cas d'indisposition notable à la 38e semaine de grossesse, une visite chez le médecin est obligatoire. Lorsque le régime et les recettes maison ne donnent pas les résultats escomptés, le spécialiste vous prescrira un médicament valide qui ne se manifeste pas négativement chez l'enfant.

Diarrhée à la 38ème semaine de grossesse

Diarrhée au forum de la 38e semaine de grossesse

Diarrhée avant l'accouchement

Une femme enceinte pendant la grossesse doit faire face à diverses conditions, recevoir des connaissances complètement nouvelles et une expérience considérable. Entre autres choses, la grossesse s'accompagne de nouvelles sensations: douleur inhabituelle, inconfort, pathologies diverses. Dans ce cas, avant l'apparition de l'accouchement chez une femme enceinte peut avoir la diarrhée (diarrhée). Dans cet article, nous tenterons de comprendre pourquoi la diarrhée survient avant l'accouchement. Devrait-elle être considérée comme la norme ou la pathologie? La diarrhée avant l'accouchement est-elle caractéristique de toutes les femmes enceintes? Que devrait savoir une femme sur ce phénomène?

Devrais-je envisager la diarrhée avant la norme ou la pathologie de l'accouchement?

Les femmes de divers forums partagent des informations sur le déroulement de leur grossesse et de leur accouchement. Ils parlent également de leur état prénatal, souvent accompagné de diarrhée. Certes, la diarrhée avant l'accouchement est assez courante. En particulier, l'apparition de selles molles, même quelques semaines avant l'accouchement prochain. Mais parfois, cela commence juste avant le début du travail. La raison est d'abaisser la tête du fœtus dans le bassin. ce qui conduit à la pression sur le sacrum et à la gêne. Dans ce cas, la diarrhée peut être accompagnée de mictions fréquentes, peut-être d'une sensation de gêne pendant le sommeil. dans une position couchée. Dans ce cas, il est assez difficile de choisir la posture préférée pour se détendre la nuit.

Des signes de diarrhée chez les femmes primipares apparaissent entre 38 et 39 semaines de gestation. Dans le cas de la seconde grossesse et des suivantes, l'apparition de tels symptômes est possible à la veille des contractions ou après leur apparition. Dans le même temps, l'appétit n'apparaît pas toujours pendant cette période. La nausée et un problème au niveau du tractus gastro-intestinal compliquent la situation de nombreuses femmes. Une femme ne veut pas manger - c'est tout à fait normal. Depuis le nettoyage du corps d'une femme entraîne un changement d'appétit. Dans le même temps, il est possible que le goût change radicalement, notamment avec le passage à un plus grand nombre de produits laitiers.

Aspects positifs de la diarrhée avant l'accouchement

La constipation est possible avant l'accouchement. mais la diarrhée survient généralement. Le ramollissement des selles est un phénomène positif pour la femme et l'enfant elle-même. Cette condition est considérée comme tout à fait normale et naturelle. Après tout, il est plus facile pour l'enfant de naître quand la mère a un intestin vide - il n'y aura pas d'obstacles ni de bruits.

La diarrhée avant la naissance n'implique pas une déshydratation ou une perte de liquide. Pendant cette période, le ramollissement des matières fécales a atteint un état pâteux. Il y a une chaise 3-5 fois par jour avec des volumes plutôt petits. Bien sûr, un tel phénomène avant l'accouchement peut être considéré comme désagréable - vous devez quitter la maison pendant une longue période, l'apparition de la diarrhée est possible même en cours de route.

Accompagnés de selles rares avant le début du travail et des crampes abdominales, les gaz commencent à s'échapper. Il convient de noter que la sensibilité de l'utérus à un phénomène similaire peut entrer en conflit avec une transition supplémentaire vers de fausses contractions. Mais dans la pratique, la durée de tels phénomènes est insignifiante - en un ou deux jours. En règle générale, le nettoyage intestinal au cours de cette période cesse, passant à une activité générique traditionnelle.

Quand la diarrhée est-elle un travail dangereux?

Parfois, la diarrhée prénatale peut être un signe d'anxiété. Lorsqu'une femme vomit et a la diarrhée avant d'accoucher, avec des selles très molles, mélangée à de la verdure, une assistance médicale urgente est nécessaire. La situation est similaire lorsqu'il y a une diarrhée jaune avec une odeur piquante et de la mousse. Si la température augmente dans ce cas, la diarrhée ne doit pas être considérée uniquement comme un facteur prénatal. Après tout, cela peut indiquer une infection intestinale à partir de laquelle le corps d'une femme enceinte n'est pas assuré. En fait, s’il existe, en plus des signes habituels de grossesse, un affaiblissement général du corps, accompagné des signes susmentionnés et de la soif, un besoin urgent de consulter un médecin sans recourir à l’auto-traitement.

Avec la diarrhée ordinaire, lorsque vous envisagez d'aller à l'hôpital. Il est nécessaire d'informer le médecin de la selle - depuis combien de temps vous avez la diarrhée. Étant donné le nettoyage naturel, il n'y aura pas besoin d'effectuer un lavement prénatal. La cause de la diarrhée peut aussi être causée par la mobilité d'un enfant qui anticipe déjà une naissance précoce. Certaines périodes prénatales sont possibles avec des mouvements actifs de l'enfant, ce qui entraîne une pression sur les organes pelviens. Pour soulager la maladie, avec inconfort et diarrhée, il est nécessaire de réduire son activité physique, de compléter le régime avec des produits de fixation, en rejetant les légumes et les fruits de couleur rouge ou orange.

Vous aimez cet article? +2

À la fin du troisième trimestre, à partir de 37 semaines, le fœtus est considéré comme complètement développé et prêt à naître à tout moment. L’enfant de ces dernières semaines grossit lentement et a presque cessé de grandir. L'utérus se rapproche. Chaque jour, la quantité de liquide amniotique diminue progressivement. La nature a veillé à ce que, lors de l'accouchement, il n'y ait pas de complications.

Après tout, moins il y a d’eau, moins il y a de possibilités de déplacement pour un enfant et, en conséquence, moins il y a de risques de complications. Sur une période aussi longue, il est déjà nécessaire de connaître l'adresse exacte de l'hôpital où l'accouchement aura lieu et vos effets personnels devraient déjà être récupérés et prêts pour le départ.

Si à 38 semaines la grossesse se déroule normalement, il n’est pas surprenant de voir les premiers signes avant-coureurs de l’accouchement. Très souvent, l'accouchement commence sans aucun symptôme particulier de leur apparition.

Le bébé s'abaisse dans l'utérus, sa tête est appuyée contre les os du bassin (vous pouvez voir comment le ventre est tombé). Il devient visiblement plus facile de respirer. Il est également possible d'augmenter le nombre de sécrétions vaginales et le début de fausses contractions. Au début du travail, des selles molles peuvent apparaître.

Ceci est tout à fait normal, car l'intestin est libéré de tout ce qui est superflu, ouvrant ainsi le chemin de la naissance à un bébé.

39 semaines de grossesse - un site pour les parents

25 mai 2012. À la 39e semaine de grossesse, une diarrhée ou des mictions fréquentes peuvent être
causés par "précurseurs de l'accouchement" dans lequel le corps.
http://mamulchik.ru/calendar/43-39-nedelya-beremennosti.html

La diarrhée au cours de la 38e semaine de grossesse est généralement un précurseur de l’accouchement. Mais n'oubliez pas que la diarrhée peut être causée par différents types d'infections ou de maladies.

Voici un petit groupe de maladies qui peuvent causer la diarrhée - diabète sucré, hyperthyroïdie, hypoparathyrodisme, neuroblastome, etc. De plus, la cause de la diarrhée peut être un médicament pris par une femme enceinte, entraînant une diarrhée médicamenteuse.

[email protected]: 39 semaines de grossesse, conseiller =)

Bonjour, dis moi. J'ai une période de 39 semaines de grossesse. aujourd'hui
Mais en général, la diarrhée n’est pas bonne pendant la grossesse. bien sur avec
.
http://otvet.mail.ru/question/55228274

Traiter indépendamment la diarrhée pendant la grossesse est impossible! Adressez aux médecins en temps voulu et ne laissez pas un tel problème non remarqué.

39 semaines. diarrhée de la deuxième nuit. que faire? vomissements diarrhée c. - bébé

18 août 2010 J'ai lu qui = que la diarrhée et les vomissements étaient avant l'accouchement. DA 26.08.
Demain exactement 39 semaines par mois. Ceux qui ont lu ce post aussi
étaient intéressés par: grossesse et inscription au centre d'emploi
http://www.baby.ru/blogs/post/10112007/

Buvez plus de liquides, car la déshydratation du corps et, par conséquent, du fœtus, est la cause la plus terrible que puisse causer une diarrhée. Ne pas se soigner soi-même.

Cette année, la présentatrice de télévision Tutta Larsen célèbre deux dates rondes à la fois - personnelle et professionnelle.

38 semaines de grossesse

Cela met fin à votre grossesse, devant le bonheur de la conscience de la maternité. Bientôt, vous rencontrerez votre enfant et cela vous donnera confiance. 38 semaines de grossesse. - C'est le moment où le bébé peut naître à tout moment, alors n'oubliez pas de toujours avoir avec vous une carte d'échange et un téléphone portable.

À cette date, le bébé a encore grandi et pris du poids. Et plus précisément, la taille du fœtus à 38 semaines de gestation est de 50 cm, tandis que le poids varie de 3,4 à 3,6 kg. Bien que ces valeurs pour une période aussi longue soient très approximatives. Il y a des cas où les bébés naissent avec une augmentation de 62 cm et plus, alors leur poids dépasse 5 kg.

Et l'intensité des perturbations au cours de la 38ème semaine de grossesse est réduite. Après tout, le gamin a très peu de place pour son corps de ballets. Mais l'activité excessive des miettes devrait servir de signal pour une action rapide, cela peut indiquer une hypoxie du fœtus. Très probablement, à ce moment-là, le médecin conseillera la stimulation du travail et, par conséquent, la prochaine naissance.

Très rarement, les bébés naissent à l'heure. délivré par une femme médecin de consultation. Tout est très individuel et personne ne peut dire avec une certitude absolue à quel moment le bébé va naître. Dans la plupart des cas, cela se produit entre 37 et 40 semaines de grossesse.

Dans la 38e semaine de grossesse, après la conception, beaucoup se demandent quand il vaut la peine d'aller à la maternité. Tout d’abord, vous devez détecter le temps qui s’écoule entre les contractions, et si c’est régulier, et que le temps qui les sépare est inexorablement réduit, il est temps que vous rencontriez le puzhozhitel. Vous pouvez commencer à la maternité lorsque le délai entre les contractions est de 5 minutes. Et si les contractions sont irrégulières, vous pouvez vous détendre et profiter de l'environnement familial, ce sont des précurseurs de la formation de l'accouchement. Fait intéressant, chez les femmes multiparatives, elles sont plus courtes, mais en même temps plus intenses que chez les nullipares.

Lors de la sélection à la 38e semaine de grossesse, pratiquement toutes les femmes enceintes se plaignent. S'il n'y a pas de démangeaisons, si l'écoulement n'est pas abondant, n'apporte aucun inconfort et que la couleur reste blanche ou jaunâtre, vous pouvez vous détendre. En fin de grossesse, il s'agit d'un processus naturel. Pour d'autres symptômes, vous devriez consulter un médecin. Mais des écoulements muqueux avec des traînées de sang (liège) indiquent la maturité du col de l'utérus et son aptitude à l'accouchement.

Certaines femmes enceintes peuvent souffrir d'incontinence urinaire. Mais il est très important de ne pas les confondre avec les fuites de liquide amniotique, et le problème est déjà grave et nécessite une intervention médicale. Pour déterminer la nature des fuites, il est nécessaire de porter des joints blancs. Le liquide amniotique est clair et sans odeur, tandis que l’urine a une couleur jaune et une odeur particulière. Mais si le liquide amniotique avec une teinte verte, appelez immédiatement une ambulance, car il indique un déroulement défavorable de la grossesse elle-même et le malaise du bébé.

Très probablement, un abdomen dilaté à la 38e semaine de grossesse suggère un lourd fardeau que je voudrais éliminer plus rapidement. Il reste à attendre un peu, mais après un moment, vous vous souviendrez des moments "enceintes" avec le sourire.

Accompagner le processus de porter la douleur de l'enfant à la 38e semaine de grossesse. localisée principalement dans la région lombaire et le bas de l'abdomen. Normalement, ils ne devraient pas être trop dérangés. Si vous avez des doutes, contactez un spécialiste. Mais si le malaise grandit avec une régularité enviable, il est probablement temps de vous préparer pour une réunion avec votre enfant.

Le sexe à la trente-huitième semaine de grossesse est très utile. Non seulement vous pouvez avoir beaucoup de plaisir de sa part, mais il peut également provoquer naturellement et doucement l'accouchement. Parfois, les médecins laissent même les femmes enceintes quitter la maternité pour que les maris stimulent le travail et n’ont pas besoin de médicaments. Bien sûr, il existe certaines contre-indications au sexe - placentation basse ou placenta praevia, mais elles se produisent très rarement, et si elles surviennent, vous serez déjà préparé pour une césarienne et la nécessité de ce plaisir disparaîtra d'elle-même.

Très probablement, vous continuez à éprouver de tels sentiments au cours de la 38ème semaine de grossesse. comme la nausée, les brûlures d'estomac, la constipation. De plus, vous en avez déjà marre de ces symptômes. Souffre un peu, il en reste très peu. Pour faciliter le bien-être, il suffit de s'en tenir à un certain régime alimentaire. Mangez souvent, mais en petites portions. Le matin, l'estomac vide, il est très utile de boire un verre de kéfir avec du son, que vous pouvez acheter en pharmacie ou dans un supermarché du rayon des épiceries, où ils se trouvent généralement à côté de farine et de céréales. Vous pouvez prendre des médicaments pour soigner les brûlures d'estomac, comme Rennie. De la constipation peut mettre une bougie à la glycérine. Le traitement médicamenteux n'est pas prescrit.

Au début du travail peut indiquer l'un des signes de la 38e semaine de grossesse, une hypothèse, avec douleur occasionnelle au bas de l'abdomen et au bas du dos. Oui, c’est ce processus désagréable qui permet aux intestins de laisser de la place au bébé pour qu’il se déplace le long du canal utérin de manière autonome et sans lavement. En outre, il peut s'agir d'une intoxication alimentaire, il est donc préférable de vous réassurer et de consulter votre médecin.

Notre calendrier de grossesse étant établi à partir du premier jour de fécondation ou de la grossesse dite réelle, nous rappelons que les 38 semaines d'obstétrique de la grossesse correspondent aux 36 semaines de grossesse à partir de la conception.

Sources: http://djeni.org/articles/rody/pered_rodami/ponos_pered_rodami/, http://actualquestions.ru/ponos-na-38-nedele-beremennosti, http://hotadvice.ru/38-nedelya-beremennosti.html

Pas encore de commentaires!

La grossesse

Diarrhée 38 semaines d'accouchement

Diarrhée à la 38ème semaine de grossesse

A 38 semaines, la grossesse s'achève progressivement. La diarrhée est un signe avant-coureur d'accouchement, ce qui est tout à fait normal à 38 semaines de gestation, surtout si la nausée et d'autres effets secondaires ne se produisent pas. Mais dans tous les cas, vous devriez consulter un médecin, vous avez peut-être une intoxication ou une infection. Et c'est dangereux.

À la fin du troisième trimestre, à partir de 37 semaines, le fœtus est considéré comme complètement développé et prêt à naître à tout moment. L’enfant de ces dernières semaines grossit lentement et a presque cessé de grandir. L'utérus se rapproche. Chaque jour, la quantité de liquide amniotique diminue progressivement. La nature a veillé à ce que, lors de l'accouchement, il n'y ait pas de complications.

Après tout, moins il y a d’eau, moins il y a de possibilités de déplacement pour un enfant et, en conséquence, moins il y a de risques de complications. Sur une période aussi longue, il est déjà nécessaire de connaître l'adresse exacte de l'hôpital où l'accouchement aura lieu et vos effets personnels devraient déjà être récupérés et prêts pour le départ.

Si à 38 semaines la grossesse se déroule normalement, il n’est pas surprenant de voir les premiers signes avant-coureurs de l’accouchement. Très souvent, l'accouchement commence sans aucun symptôme particulier de leur apparition.

Le bébé s'abaisse dans l'utérus, sa tête est appuyée contre les os du bassin (vous pouvez voir comment le ventre est tombé). Il devient visiblement plus facile de respirer. Il est également possible d'augmenter le nombre de sécrétions vaginales et le début de fausses contractions. Au début du travail, des selles molles peuvent apparaître.

Ceci est tout à fait normal, car l'intestin est libéré de tout ce qui est superflu, ouvrant ainsi le chemin de la naissance à un bébé.

La diarrhée au cours de la 38e semaine de grossesse est généralement un précurseur de l’accouchement. Mais n'oubliez pas que la diarrhée peut être causée par différents types d'infections ou de maladies.

Voici un petit groupe de maladies qui peuvent causer la diarrhée - diabète sucré, hyperthyroïdie, hypoparathyrodisme, neuroblastome, etc. De plus, la cause de la diarrhée peut être un médicament pris par une femme enceinte, entraînant une diarrhée médicamenteuse.

Traiter indépendamment la diarrhée pendant la grossesse est impossible! Adressez aux médecins en temps voulu et ne laissez pas un tel problème non remarqué.

Buvez plus de liquides, car la déshydratation du corps et, par conséquent, du fœtus, est la cause la plus terrible que puisse causer une diarrhée. Ne pas se soigner soi-même.

Diarrhée avant l'accouchement

À l'approche de la naissance, à partir de 37 à 38 semaines, la future mère peut ressentir des symptômes désagréables. Ce sont les soi-disant précurseurs de l'accouchement, ils sont planifiés par la nature elle-même et vous ne devriez pas en avoir peur. En plus des douleurs dans le bas de l'abdomen, des contractions fréquentes et de l'écoulement du bouchon muqueux, la femme enceinte peut subir une indigestion, une perte d'appétit et une diarrhée.

Ces phénomènes désagréables sont liés au fait que, peu avant la naissance, l’abdomen de la femme enceinte s’abaisse - l’utérus de la cavité abdominale est passé dans la partie pelvienne. Le fait de baisser l'abdomen procure un certain soulagement à la femme enceinte. Il est alors plus facile de respirer, car l'utérus n'appuie pas sur le diaphragme et les poumons. Les brûlures d'estomac, qui tourmentent toute la seconde moitié de la grossesse de nombreuses femmes, peuvent également disparaître au cours de cette période. Juste au moment où l'utérus est abaissé, la compression de l'estomac cesse et la nourriture cesse d'être rejetée dans l'œsophage, qui était à l'origine des brûlures d'estomac.

Selles molles avant l'accouchement

Cependant, avec la libération de certains organes, avec le prolapsus abdominal, une pression importante commence sur d'autres, principalement sur la vessie et le rectum. Et ici, une femme peut ressentir des mictions fréquentes, des nausées et, souvent, une diarrhée avant l’accouchement. Il convient de noter que les selles liquides avant l’accouchement constituent une sorte de nettoyage naturel du corps de la femme, une préparation au travail.

Chaque femme a une période prénatale de différentes manières. Certains ont des maux d'estomac sévères avant l'accouchement où, en plus de la diarrhée, il y a aussi un léger vomissement. D’autres femmes, surtout celles qui sont multipares, ne peuvent être dérangées par la diarrhée avant d’accoucher, sans autre manifestation de la maladie. La diarrhée et l'indigestion peuvent survenir non seulement avant l'accouchement, mais aussi deux ou trois semaines avant. Beaucoup de futures mamans célèbrent le début de ces phénomènes entre 36 et 38 semaines, et les femmes qui accouchent au moins une fois après des accouchements répétés ne sont pas du tout gênantes.

En règle générale, les femmes qui ont la diarrhée avant l'accouchement sont très gênées par cette situation et se sentent mal à l'aise. Cela concerne principalement les femmes enceintes qui accouchent pour la première fois. Les mères plus expérimentées savent que dans les maternités avant l’accouchement, un certain nombre de procédures sont nécessaires pour vider les intestins. Dans certains hôpitaux, mettez un lavement chaud, dans d’autres, utilisez des bougies spéciales. Ceci est fait afin d'assurer la vidange du rectum, causant des selles molles avant l'accouchement. En effet, lors de l'accouchement, une femme doit faire beaucoup de pression et la présence de masses fécales rend ce processus très difficile.

Constipation avant l'accouchement

Si la diarrhée avant l'accouchement est le besoin physiologique du corps pour soulager le canal utérin, la constipation est une affection inhabituelle pour le corps se préparant au travail. Et si, dans le premier cas, la nature s’occupe de tout, alors, pour la constipation, une femme doit se procurer de manière indépendante une chaise normale avant l’accouchement.

La constipation peut gêner une femme pendant toute la grossesse et peut commencer plusieurs jours avant l'accouchement. Si un tel État a accompagné une femme tout au long de la grossesse, la future mère a déjà appris à le gérer. Mais si une femme est confrontée à la constipation pour la première fois peu de temps avant d'accoucher, des mesures doivent être prises pour l'éliminer. S'il reste encore plusieurs semaines ou jours avant l'heure prévue, il est préférable de consulter un médecin - il donnera les recommandations nécessaires et vous prescrira des médicaments sans danger. Il est également recommandé de changer de régime alimentaire et de mettre dans le régime alimentaire des pruneaux et des abricots secs, des biscuits à l'avoine avec du lait, du kéfir et du yaourt.

Les troubles intestinaux avant l'accouchement sont un phénomène naturel et justifié physiologiquement. Mais si le trouble est trop prononcé, accompagné de vomissements fréquents et abondants, de douleurs abdominales graves ou de fièvre, vous devez immédiatement consulter un médecin. Celles-ci peuvent déjà être des signes d'empoisonnement, totalement sans rapport avec les conditions prénatales habituelles.

Diarrhée avant l'accouchement

Ce que seule une femme enceinte n'éprouve pas lorsqu'elle porte un enfant. Nouvelles sensations, malaises, douleurs et pathologies inhabituelles accompagnent souvent la grossesse. Et avant même la naissance, une femme peut également souffrir de selles molles (diarrhée). Pourquoi cela se produit-il et est-ce un phénomène normal? Est-ce que tout est enceinte avant l'accouchement? Que devrait savoir une femme à ce sujet? Nous sommes armés de connaissances.

Pathologie ou norme?

Dans de nombreux forums, les femmes partagent leurs impressions sur la période prénatale et parlent de ce phénomène désagréable. La diarrhée avant l'accouchement en tourmente beaucoup. Des selles molles sont parfois possibles même quelques semaines avant l'événement. Mais peut commencer directement à la veille de l'accouchement. Ce phénomène est lié au fait que la tête de l'enfant tombe dans le petit bassin. Elle exerce une pression sur le sacrum, provoque une gêne. En même temps que la diarrhée, des mictions fréquentes peuvent apparaître et éventuellement un inconfort en position couchée ou endormie. Pose pour une nuit de repos devient très difficile à trouver.

En passant, chez les mères primipares, les symptômes de la diarrhée apparaissent après 38 à 39 semaines et sont possibles la deuxième grossesse, la veille ou au début du travail. Pendant cette période, l'appétit n'apparaît pas toujours. De nombreuses mères continuent de souffrir de nausées et de problèmes avec le tractus gastro-intestinal. Il y a une femme ne veut pas, et c'est normal. Après tout, la purification du corps féminin avant l’accouchement est la cause des modifications de l’appétit. Une femme peut changer radicalement ses besoins en goût, par exemple en passant aux produits laitiers.

Aspects positifs du phénomène

Avant l'accouchement, une femme peut souffrir de constipation, mais il s'agit le plus souvent de diarrhée. Le fait que la chaise se ramollisse est un facteur positif pour la mère et le bébé. Ceci est une condition normale fournie par la nature. Avec un intestin vide, le bébé sera plus facile à naître. Rien ne le dérangera.

Une diarrhée juste avant l'accouchement ne signifie pas une perte de liquide ou une déshydratation. Les masses fécales sont ramollies à un état pâteux. La chaise est 3-5 fois par jour, alors que ses volumes sont petits. Oui, un tel phénomène est désagréable. Vous quittez la maison pour une longue période et la diarrhée peut survenir sur le chemin de la maternité!

Les selles rares avant l'accouchement peuvent être accompagnées de crampes abdominales et de gaz. L'utérus, d'ailleurs, est sensible à ce phénomène et peut même entrer en conflit avec le passage à de fausses contractions. Mais la pratique montre que de tels phénomènes ne durent pas longtemps, un à deux jours. Habituellement, pendant ce temps, le nettoyage intestinal s’arrête et l’activité générique traditionnelle commence.

Quand la diarrhée est-elle dangereuse avant la naissance?

Parfois, la diarrhée avant l'accouchement peut être une alarme. Si, avant de donner naissance à une femme, il y a de la diarrhée et des vomissements et que les selles sont très fluides, avec une touche de vert, vous devriez immédiatement consulter un médecin. La même chose devrait être faite lorsque la diarrhée est jaune, avec de la mousse et une odeur âcre. Lorsque, simultanément, la température a augmenté, il est impossible d’écarter la diarrhée comme facteur prénatal! Après tout, il peut s’agir d’une infection intestinale, à laquelle aucune femme enceinte n’est assurée. C'est-à-dire que si une femme, en plus des symptômes habituels de la diarrhée, a un affaiblissement général du corps, il existe les symptômes énumérés ci-dessus et la soif, appelez immédiatement un médecin et en aucun cas, ne vous soignez vous-même!

Si la diarrhée est normale et que vous vous rendez à la maternité, vous devez informer votre médecin de vos selles et de la durée de votre diarrhée. Le nettoyage naturel vous évitera le lavement prénatal, car cela n’a aucun sens de le faire dans ce cas.

À propos, la cause de la diarrhée peut être la mobilité de votre bébé, qui, pour ainsi dire, anticipe sa naissance. Il y a des périodes prénatales pendant lesquelles le bébé bouge activement, en appuyant sur les organes pelviens.

Pour faciliter le transfert de la diarrhée et de la gêne qui y est associée, vous devez moins bouger, manger des produits de fixation et éviter les fruits et les légumes orange et rouges.

Surtout pour beremennost.net Elena TOLOCHIK

Sources: http://www.webkarapuz.ru/article/ponos-na-38-nedele-beremennosti, http://womanadvice.ru/ponos-pered-rodami, http://beremennost.net/ponos-pered- rodami

Pas encore de commentaires!

Diarrhée à 38 semaines de gestation

La diarrhée est-elle un précurseur de l'accouchement?

À l'approche du jour de la naissance, certains signes peuvent indiquer que l'accouchement aura bientôt lieu.

La respiration devient plus facile
En déplaçant l'enfant vers le bas, la pression est supprimée du diaphragme et de l'estomac. La respiration devient plus facile. Peut avoir des brûlures d'estomac. Cela augmente la pression sur le bas-ventre. S'asseoir et marcher devient un peu plus difficile. Après avoir descendu l'enfant, une femme peut avoir des difficultés à dormir, il est difficile de trouver une position confortable pour dormir.
Changement d'appétit
Avant même la naissance peut changer l'appétit. Plus souvent, l'appétit diminue. Eh bien, si une femme à ce moment-là aura davantage confiance en son intuition lors du choix des produits. Ne devrait pas manger "pour deux".
Perte de poids
Avant de donner naissance, une femme peut perdre du poids. Le poids corporel d'une femme enceinte peut diminuer d'environ 1 à 2 kg. Donc, le corps se prépare naturellement pour l'accouchement. Avant la naissance, le corps doit être souple et plastique.
"Omission" abdomen
Une femme peut remarquer que son estomac est descendu. L'omission de l'abdomen est due à l'abaissement et à l'insertion de la partie présentant le fœtus dans l'entrée du bassin et à la déviation antérieure du plancher utérin due à une légère diminution du tonus de la pression abdominale. L'enfant commence à s'enfoncer plus profondément dans la région pelvienne. Chez la primipare, ceci est observé 2 à 4 semaines avant l'accouchement. Re-donner naissance - à la veille de l'accouchement
Sautes d'humeur inattendus
Une femme attend avec impatience "son heure". Elle ne peut pas attendre pour accoucher ("rapidement serait trop."). Peut "soudainement" changer d'humeur. Le changement d'humeur est largement associé aux processus neuroendocriniens se produisant dans le corps d'une femme enceinte avant l'accouchement. De possibles explosions d'énergie. L'état de fatigue et d'inertie peut soudainement être remplacé par une activité orageuse. L'instinct de nid se manifeste. Une femme se prépare à rencontrer le bébé: coud, nettoie, lave, range. Juste s'il vous plaît ne pas en faire trop.
Mictions fréquentes et la défécation
L'envie d'uriner devient plus fréquente à mesure que la pression sur la vessie augmente. Les hormones du travail affectent également les intestins de la femme, provoquant ainsi le prétraitement. Certaines femmes peuvent souffrir de crampes abdominales légères et de diarrhée. Quelque chose comme avant l'examen.
Douleur au bas du dos
Après avoir déplacé l'enfant, la femme peut ressentir des sensations désagréables dans la région du bas du dos. Ces sensations sont causées non seulement par la pression de l'enfant, mais également par une augmentation de l'étirement du tissu conjonctif sacro-iliaque.
Changements dans l'activité motrice fœtale
L'enfant peut se calmer un peu, puis bouger très activement. Il choisit un rythme et le moment le plus approprié pour sa naissance.
Contractions irrégulières de l'utérus
Après la 30e semaine de grossesse, de fausses contractions peuvent survenir. Les contractions utérines perceptibles mais irrégulières au cours de cette période préparatoire sont considérées à tort comme le début du travail. Une femme peut ressentir certaines coupures quelques semaines avant d’accoucher. Si un rythme régulier et long n'est pas établi, si les intervalles entre les contractions ne sont pas raccourcis, ils ne signifient généralement pas le début du travail.

Le mariage est une relation où on a toujours raison et le deuxième mari.

Diarrhée avant l'accouchement

Peut-être avez-vous déjà entendu dire que la diarrhée avant l'accouchement est un phénomène courant et en tourmente beaucoup? Oui, effectivement.

Des selles molles avant l'accouchement peuvent apparaître quelques semaines avant l'événement lui-même ou bien commencer la veille. Cela est dû à l'abaissement de la tête du bébé dans le pelvis, cela exerce une pression sur le plexus sacré, provoquant un terrible inconfort. En même temps, vous pouvez avoir des mictions fréquentes, il devient terriblement gênant de s'asseoir et de s'allonger, et de dormir - et même de souffrir. Pose pour dormir n'est pas trouvé, tout interfère et écrase.

Chez les primipares, ces symptômes apparaissent dès 38 à 39 semaines. au cours de la deuxième grossesse, elles peuvent apparaître le dernier jour ou même au début des contractions du travail.

Fait intéressant, bien que la pression sur le diaphragme diminue et que l’estomac ne soit plus contracté après un prolapsus abdominal, l’appétit n’apparaît pas toujours, mais de nombreuses personnes continuent de souffrir de nausées et de malaises gastro-intestinaux. Il n'y a pas de désir et c'est normal. Nettoyer le corps avant l'accouchement est un changement d'appétit. Maintenant que vous voulez ne manger que des aliments légers à base de lait végétal, vous êtes redevenu sélectif dans les aliments, presque comme au début.

La constipation avant l'accouchement est également possible et se produit assez souvent. Par conséquent, si vous ne présentez pas ces symptômes, cela ne signifie pas que vous avez un problème ou que vous prolongez la grossesse. L'accouchement peut commencer sans relâcher la chaise.

La constipation n'est pas très bonne et vous devez donc vous battre, essayez de manger plus de fruits et de légumes frais, buvez du kéfir frais et surveillez les selles quotidiennes. S'il n'y a pas de fauteuil indépendant, vous ne devez pas vous asseoir aux toilettes car vous pouvez provoquer des hémorroïdes de cette façon. Il est tout à fait permis d’utiliser des bougies contenant de l’argousier ou de la glycérine. Ni vous ni le bébé n’allez rien avoir avec eux, et la chaise vous aidera à les réparer.

Mais le relâchement de la chaise avant l’accouchement est encore plus courant.

Le fait que la chaise se ramollisse avant d'accoucher est très bénéfique pour vous et le bébé. C'est un phénomène naturel, défini par la nature. Si l'intestin est vide - il n'y aura aucun obstacle pour que le bébé naisse, rien dans le bassin ne le dérangera. En règle générale, l'appétit diminue simultanément, comme si le corps lui-même refusait de dépenser de l'énergie pour digérer les aliments, car les contractions réelles commenceront bientôt.

Diarrhée avant l'accouchement ne signifie généralement pas perte de liquide ni déshydratation. La chaise est seulement ramollie jusqu'à devenir molle et se forme 3 à 4 fois par jour en petite quantité. Bien sûr, ce n’est pas agréable, parce que vous avez même peur de quitter la maison pendant longtemps, et tout à coup, il y aura une chaise, mais cela n’entraîne pas de troubles électrolytiques ni de problèmes graves.

Si vous avez la diarrhée et des vomissements avant l’accouchement, ou même des selles liquides, fréquentes et très fines, avec une touche de vert, de jaune, de mousse, une odeur désagréable et même une température élevée, vous ne devez pas considérer ce phénomène comme une naissance, par des infections l'intoxication des femmes enceintes n'est pas assurée. Peut-être que vous êtes malade et que cela peut être dangereux - appelez un médecin.

La liquéfaction des selles avant l'accouchement peut être accompagnée de crampes abdominales, d'une sensation de torsion de l'estomac et de tourments des gaz. L'utérus est très sensible à une telle anxiété et peut également entrer constamment dans le ton, il peut y avoir de fausses contractions. En règle générale, dans de tels cas, tout cela ne dure pas très longtemps: un à deux jours, le nettoyage de l'intestin se termine et une activité de travail active commence.

Lors de votre admission à la maternité, assurez-vous de parler des selles et de la quantité de diarrhée que vous avez commencée. Un nettoyage naturel du corps vous évitera une joie douteuse de la préparation prénatale comme un lavement nettoyant. parce que dans de tels cas, cela n’a aucun sens de procéder ainsi, le nettoyage intestinal a eu lieu indépendamment.

En général, si vous êtes faible, cela ne fait pas peur. Surveillez seulement ce qui suit:

- La chaise ne doit pas être abondante et très liquide

- trouble de l'intestin avant l'accouchement n'est pas accompagné d'une violation de l'état général.Température et faiblesse, maux de tête, crampes musculaires et autres symptômes ne sont pas présents, vomissements et nausées ne dérangent pas, il n'y a pas soif

- Le corps est nettoyé pas plus de 3-4 fois par jour

Si vous avez d'autres symptômes que la relaxation des selles, vous devriez consulter un médecin, car la cause peut être une maladie infectieuse.

Il est fréquent que vous receviez un écoulement brun avant l'accouchement, ce qui signifie que vous êtes sur le point de commencer l'accouchement.

Au cours des premières semaines de grossesse, vous avez déjà fait l'expérience d'une croissance mammaire rapide et du malaise associé, puis tout a semblé redevenir normal et les glandes mammaires ont cessé de vous inquiéter. Et maintenant, les dernières semaines arrivent, et le sein avant la naissance commence à se rappeler à nouveau.

Qu'est-ce que la réhabilitation du canal génital avant l'accouchement?