Principal / Ulcère

Beshlakova Diet Recipes Avant la coloscopie de l'intestin

Ulcère

Le régime sans laitier est un type spécial d’aliment spécialement conçu pour nettoyer le corps dès que possible. Contrairement à la plupart des régimes visant à perdre du poids et à remodeler le corps, le régime sans scories est conçu exclusivement pour préparer le corps à des mesures diagnostiques et thérapeutiques telles que l'échographie, la coloscopie, l'irrigoscopie et les interventions chirurgicales planifiées. Dans cet article, nous nous intéressons principalement aux aliments diététiques, destinés à préparer une coloscopie.

Cependant, avant de commencer à parler de nutrition, nous parlerons de la procédure à suivre et des raisons pour lesquelles nous devons nous préparer.

Qu'est-ce qu'une coloscopie?

Une coloscopie est une procédure d'examen des intestins à l'aide d'une sonde (endoscope) insérée dans le rectum du patient. Cette méthode de diagnostic permet d'examiner le gros intestin sur toute sa longueur et de détecter les modifications pathologiques de ses parois, en détectant les polypes et les tumeurs bénignes, les ulcères et les diverticules, les fissures et les nodules des hémorroïdes. De plus, à l'aide d'un endoscope, il est possible de réaliser certaines mesures thérapeutiques, notamment d'éliminer les tumeurs et les polypes, de cautériser les ulcères et même de pratiquer des piqûres.

Ainsi, il est clair que la coloscopie est une procédure nécessaire qui permet, à un stade précoce, d’identifier des maladies graves (diverticulose, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, cancer du côlon) et permet à de nombreuses personnes d’éviter une intervention chirurgicale lourde sur un bandeau. C'est juste pour l'étude de l'intestin, il faut nettoyer les toxines et les scories pour empêcher la formation de gaz et éliminer les masses fécales de l'intestin. Ceci est réalisé avec l'aide d'un régime spécial sans laitier, ainsi que de la prise de préparations spéciales qui éliminent les couches existantes du corps. Parlez-nous de ces événements.

Régime sans laitier - ce que vous devez savoir à ce sujet

La préparation à la coloscopie commence trois jours avant la procédure de diagnostic, y compris un jour de jeûne (juste avant l'examen).

Nous nous tournons vers l'essence de ce régime. L’un est très simple et consiste à n’utiliser que les "bons" produits qui ne contiennent pas de scories et ne laisseront donc pas de "marques" sur les parois intestinales.

Aliments exclus du régime

Avec un régime sans scories, les aliments contenant des fibres ou pouvant provoquer une fermentation dans l'intestin doivent être retirés de l'alimentation. Cette catégorie comprend:

  • Tous les légumes, les racines et les verts. Chou exclu dès le premier jour sous n'importe quelle forme. Le reste des légumes ne peut être acheté que le premier jour du régime, mais toujours sous forme bouillie et moulue.
  • Toutes sortes de baies et de fruits. Le premier jour du régime, il est permis de diversifier la nutrition des pommes pelées et pelées, de la pêche, d'un morceau de melon ou d'une demi-banane. Dans les jours suivants, ces produits sont exclus.
  • Cultures de haricots, y compris les pois, le soja et les lentilles.
  • Toutes sortes de céréales et de porridge. Tout d'abord, l'interdiction concerne le blé, les flocons d'avoine, l'orge et le maïs. Mais les plats de sarrasin et de riz blanc peuvent se permettre, mais seulement en petites quantités.
  • Viande grasse et poisson gras (y compris saindoux, saucisses et abats).
  • Le pain Le pain de seigle et le pain de son doivent être complètement retirés de l'alimentation. En ce qui concerne le pain blanc et le muffin, de tels produits peuvent être achetés au cours des deux premiers jours du régime, sans en abuser.
  • Les plats de produits laitiers et le lait entier sont également interdits;
  • Les aliments frits doivent être exclus (la croûte de rôti est particulièrement nocive).
  • Produits en conserve, toutes les marinades et fumés.
  • Plats salés et épicés (lorsque vous mangez des aliments, seule une trace de sel est autorisée à saler les aliments).
  • Graines et noix.
  • L'alcool, la bière, le kvas, le vin et les boissons gazeuses sont soumis à une interdiction totale.

Que peut-on consommer pendant le régime

La base du régime pendant les trois jours de préparation à une coloscopie devrait être:

  • Divers bouillons (nécessairement faibles en gras) à base de poisson, de viande ou de légumes.
  • Variété allégée de volaille, ainsi que bœuf maigre, veau et poisson.
  • Kissels et compotes (sans pulpe), jus divers (à l'exclusion de la prune et du raisin), ainsi que café, thé et eau minérale.
  • Pâtes à base de blé ou de riz de qualité supérieure.
  • Bouillie de semoule.
  • Champignons (en petites quantités).
  • Fromage, fromage cottage faible en gras, ainsi que tous les produits laitiers.
  • Biscuits et biscuits secs (sans additifs), ainsi que des biscuits à base de pain blanc.
  • Œufs à la coque (ou omelette cuite à la vapeur).
  • Mayonnaise, beurre et autres graisses végétales.
  • Sucre, miel et gelée - comme des bonbons.

C'est important! Les patients souffrant de constipation grave ou chronique doivent suivre un régime sans plaque 5 jours avant une coloscopie.

Exemple de menu pendant 3 jours avant le diagnostic de l'intestin

Jour 1:

Petit déjeuner: vous pouvez commencer votre journée avec une omelette à la vapeur ou un œuf à la coque, des céréales de sarrasin et un sandwich au beurre, une demi-banane, une tasse de thé ou un café.
Déjeuner: à midi, vous pouvez manger une soupe de pommes de terre avec des morceaux de poulet, un petit fromage cottage, ainsi qu'un pain avec de la gelée.
Dîner: le soir, vous pouvez vous payer une salade de betteraves (à base de betteraves bouillies et moulues), des œufs durs, des biscuits et du thé.

Jour 2:

Petit déjeuner: bouillie de riz, sandwich au fromage et une tasse de café.
Déjeuner: soupe de riz cuite dans un bouillon de légumes ou de viande, ainsi que des légumes cuits à la vapeur. Brioche et un verre de kéfir.
Dîner: poisson bouilli avec des pâtes, ragoût de fromage cottage, biscuits et compote.

Jour 3:

Petit déjeuner: omelette à la vapeur ou à la semoule, pain blanc au beurre et café (sans ajout de lait).
Déjeuner: morceaux de viande ou de poisson bouillis, une soupe de semoule liquide ainsi que des biscuits avec un verre de kéfir.
Dîner: pour le dîner, vous ne pouvez utiliser que des liquides - café, thé vert, eau ou bouillon de légumes (viande maigre).

Le fait est qu’un jour avant la procédure de coloscopie (au moins 20 heures), il est nécessaire d’abandonner tout aliment solide et il est souhaitable d’utiliser uniquement de l’eau pure.

Voir aussi:

Recettes diététiques avant la coloscopie

1. soupe de riz

Nettoyez et hachez une carotte, un oignon et deux pommes de terre. Nous chargeons les légumes hachés dans une casserole, nous les remplissons d’eau, nous ajoutons du riz blanc aux légumes - quelques cuillerées à soupe et nous les faisons cuire pendant 30 minutes. Cinq minutes avant la fin de la préparation des légumes hachés broyés dans la poêle. La soupe est prête!

2. bouillon de légumes

Épluchez puis coupez finement les tomates et les oignons, le céleri-rave, le persil et la carotte. Si vous le souhaitez, vous pouvez modifier le plat avec deux gousses d'ail. Mettez tous les légumes hachés au fond de la casserole, versez de l'eau et maintenez sur le feu pendant environ 30 minutes. Il ne reste plus qu'à filtrer le bouillon et vous pouvez l'utiliser comme repas diététique.

3. Légumes cuits à la vapeur

Nettoyez puis coupez la courge, les grosses courgettes, deux carottes, un oignon et une poignée de champignons. Dans un grand poêlon, versez le bouillon de légumes préparé précédemment et laissez bouillir. Nous jetons les légumes dans la casserole, mélangeons bien, couvrons avec un couvercle et faisons cuire 15 minutes en remuant de temps en temps.

Fortrans avant coloscopie

Il est également nécessaire de refuser les aliments dans les 24 heures précédant le diagnostic car, à la veille de la procédure, il est nécessaire de prendre des mesures pour nettoyer les intestins des masses fécales et autres produits métaboliques qui se sont accumulés dans les intestins. Et si, au cours des dernières années, un lavement a été utilisé à cette fin, vous pouvez aujourd'hui acheter des solutions laxatives spéciales dans la pharmacie. Le représentant de Fortrans est un représentant éminent de ces médicaments.

Pour obtenir une solution laxative, un sac de poudre est dilué dans un litre d’eau. Chaque litre de la solution préparée est conçu pour 20 kg de poids corporel. Par conséquent, le volume total du mélange pour une personne moyenne sera approximativement égal à 4 litres de liquide. Il est nécessaire de le boire à la veille de l'événement, à partir de midi et jusqu'au soir, et vous pouvez le boire à petites doses. Au moment de recevoir les fonds, vous devez rester à la maison pour vider rapidement les entrailles.

Sortez du régime sans laitier

Il est nécessaire de dire comment sortir du régime après la procédure. Cela doit être fait progressivement afin de ne pas nuire à la santé, et donc de faire en sorte que le régime renferme un produit interdit tous les 3 jours. Il est également conseillé de ne pas combiner des produits dissemblables (en séparant les aliments protéinés des aliments glucidiques) et d'essayer d'utiliser le moins possible d'amidon, de sucre et de sel lors de la cuisson.

En général, le régime alimentaire peut être maintenu bien plus longtemps que 3 jours, simplement en augmentant la quantité d'aliments sains dans votre régime et en continuant à manger des aliments cuits à la vapeur et des aliments cuits à la vapeur, sans utiliser de sauces ni de vinaigrettes. Le corps ne vous le dira que merci!

Contre-indications et carences d'un régime sans scories

Tout régime comporte des risques pour le corps et il n’est donc pas étonnant qu’un régime de ce type fasse preuve de prudence. Vous devez être préparé au fait que le rejet de l'alimentation habituelle peut s'accompagner d'un sentiment aggravé de faim et de faiblesse, de vertiges et de perte de force, de maux de tête et de nausées. En règle générale, ces symptômes indiquent que le processus de nettoyage du corps a commencé.

Il faut également comprendre que le régime sans scories est hypocalorique, ce qui signifie que pendant la période où il est observé, il est logique d’abandonner les compétitions et les entraînements épuisants. Il est préférable de passer temporairement à la natation, à la marche et aux exercices physiques le matin.

Si nous parlons des contre-indications d'un régime sans scories, mis à part l'intolérance individuelle de la plupart des produits autorisés, ils ne le sont pas. Dans tous les cas, avant de vous lancer dans un tel régime, n'oubliez pas de consulter votre médecin, qui vous aidera à choisir le régime le plus approprié pour nettoyer votre corps.
Prends soin de toi!

Régime alimentaire avant la coloscopie: règles de base de la nutrition pour préparer l'intervention

La coloscopie est l'étalon-or de la recherche sur l'intestin. La procédure aide à identifier les polypes, les diverticules, les tumeurs et autres structures sur les parois de l'organe.

Un régime avant une coloscopie permet de bien préparer l’étude, ce qui fournit des informations plus importantes. Si le patient ne suit pas les recommandations, cela complique le travail du médecin et il peut être nécessaire de répéter la procédure.

L'importance de se préparer à la coloscopie

Lors de la coloscopie, toutes les substances nocives, scories, fèces et pierres accumulées dans l'intestin peuvent nuire à l'examen complet et de qualité du patient. Habituellement, la formation de tels composants contribue à une mauvaise nutrition.

Indépendamment, aucune substance nocive ne peut sortir du corps ou se dissoudre, c'est pourquoi une nutrition appropriée est prescrite avant la coloscopie et la prise de laxatifs.

Si le patient ne se prépare pas bien pour l'examen, l'appareil risque de ne pas résoudre les problèmes et les diagnostics de valeur seront vains.

Pourquoi avant l'étude est important de suivre un régime

Des aliments sains seront bien absorbés, les scories ne s’accumuleront pas dans la lumière de l’intestin. Sur les parois du gros et du petit intestins, la consommation de nourriture n’aura pas de conséquences négatives. De plus, une faible teneur en calories facilitera sa digestion.

Si vous vous occupez du manque de fibres, vous éviterez la formation de gaz et la fermentation dans le corps.

Règles de base de l'alimentation et de la nutrition

Les repas hypocaloriques aident:

  • accélérer le processus de digestion si le régime contient des aliments légers;
  • ramollir les masses fécales;
  • éliminer les toxines;
  • se débarrasser des calculs fécaux;
  • normaliser le processus de défécation;
  • réduire le risque de complications après manipulation.

Le régime alimentaire est particulièrement nécessaire chez les patients souffrant de constipation chronique.

Caractéristiques de l'alimentation et des portions

Il est nécessaire de manger de petites portions avant la coloscopie, mais souvent, pour faciliter la digestion et l’assimilation.

Pour réduire le volume de portions devrait être progressivement, afin de ne pas nuire à l'organisme. Au menu, lors de la préparation, les plats bouillis, cuits à la vapeur et cuits au four (sans croûte) doivent prévaloir. Il est préférable de prendre des repas séparés ces jours-ci.

Nous ne devrions pas oublier le mode de consommation. La durée du régime varie de 3 jours à une semaine - cela dépend du temps disponible et des scories du corps.

Quand et quel devrait être le dernier repas avant la procédure

La veille du dernier repas tombe à 14h00. Jusqu’à 18h00, vous pouvez boire du bouillon, de l’eau minérale, du thé vert, des jus de fruits clairs, sauf du raisin. À 15h00, buvez 2 cuillères à soupe d'huile de ricin.

Cette méthode n'est pas valable pour la cholécystite. Dans ce cas, la formation est combinée avec l'accueil de Fortrans. Ensuite, vous devez organiser un lavement pour nettoyer l’eau vers 19 heures.

Le matin à 19 heures, répétez l'opération deux fois.

En outre, prenez Espumizan et, si nécessaire, No-shpu.

Est-il possible de prendre le petit-déjeuner avant la procédure?

Si une coloscopie est prévue dans la première moitié de la journée, rien ne peut être mangé et ivre avant la manipulation. Lorsque l'examen aura lieu dans l'après-midi, vous pourrez prendre un petit-déjeuner léger le matin.

Par exemple, buvez du bouillon et du thé vert, mais après cela, vous devriez faire un lavement ou prendre un laxatif.

Caractéristiques d'un régime sans laitier

Une telle nutrition implique l'élimination des aliments riches en fibres. Il n'est pas recommandé de prendre des repas pouvant provoquer une fermentation. Vous devez manger souvent, mais en petites portions.

3 jours avant l'étude, les éléments suivants sont supprimés:

  • pâtisseries, y compris le pain blanc;
  • les légumineuses;
  • agrumes;
  • les champignons;
  • le chou;
  • les produits laitiers, le kéfir est exclu;
  • fruits secs;
  • fruits et légumes crus;
  • noix.

Le régime sans scories prévoit la préparation de porridges liquides avec l’ajout d’une petite quantité de lait, de bouillons faibles en gras et de viande bouillie bien hachée. La veille de l'examen, il est recommandé de ne consommer que des aliments légers, principalement des aliments liquides. Par exemple, on peut offrir au patient des bouillons, du kéfir, des gelées, du thé faible, du ryazhenka et du jus de fruit transparent.

À la veille, il vaut mieux exclure complètement les légumes. Manger du riz et du sarrasin devrait être minime. Parmi le pain, l’option du son et du seigle devrait être privilégiée, mais il vaut mieux l’abandonner un moment. Tous les plats gras, salés, fumés et épicés doivent être complètement exclus. Les œufs sont des omelettes cuites à la vapeur ou à la vapeur.

Régime de protéines

Le régime protéiné avant la coloscopie implique une réduction de l'apport en glucides. Avec l'épuisement des réserves du corps, l'eau est rapidement éliminée. Par conséquent, en adhérant à un tel régime, il est nécessaire de suivre le régime de consommation d'alcool.

Les principaux produits au cours du régime sont:

  • viandes maigres: dinde, poulet;
  • poissons de mer: thon, saumon, rose;
  • lait écrémé, yaourt;
  • les blancs d'œufs;
  • les légumineuses;
  • noix.

Les protéines peuvent être végétales et animales. Ces derniers sont absorbés presque complètement. Lors de la préparation à une coloscopie, il est préférable de combiner un régime sans scories et un régime à base de protéines, en apportant quelques modifications à la seconde.

Il est souhaitable que les aliments protéinés soient transférés à la première partie de la journée pour donner de l’énergie au corps, et la nourriture a eu le temps de digérer complètement.

Avant la manipulation, les légumineuses et les noix sont nocives, il est donc préférable de les éliminer. La diète protéinée est riche en calories, il est donc important de compter les calories pendant la préparation.
Caractéristiques du régime de consommation

Un régime clair-liquide implique de manger sous forme liquide et d’eau potable. Cette nutrition contribue à l'absorption rapide des aliments.

Il est important que le liquide soit clair. Jus blanchis, eau sans gaz, gelée sans couleurs vives, les bouillons sont autorisés. Le jour où vous devez utiliser jusqu'à 12 verres de liquide.

Nourriture pendant la procédure sous anesthésie

La douleur de la procédure oblige à recourir à l'anesthésie. Il est utilisé dans l’enfance, chez tous les patients présentant un seuil de douleur faible, des anomalies mentales, la présence d’adhésions et des processus destructeurs. L'anesthésie peut être générale et locale.

Si la procédure implique son utilisation, plusieurs tests sont soumis à l'avance: ECG, numération sanguine clinique et complète, test du sucre, VIH, créatinine, prothrombine, INR, AlAT, AsAT.

Le processus de préparation en termes de nutrition pour une telle procédure sous anesthésie générale est identique à celui qui ne prévoit pas d'anesthésie.

Produits autorisés

La liste des aliments pouvant être consommés avant la procédure inclut l'utilisation de:

  1. Produits laitiers fermentés. Cela comprend le kéfir faible en gras, le ryazhenka et le yogourt. Le fromage cottage et le fromage ne sont pas non plus interdits, mais ils ne peuvent être consommés qu'en petites quantités.
  2. Bouillons de légumes et de viande faibles en gras.
  3. Kash: semoule, riz, sarrasin.
  4. Viande maigre
  5. Crème et huile végétale comme additif aux plats cuisinés.
  6. Cailles et œufs de poule.
  7. Séchoirs à pain blanc
  8. Kissel.
  9. Pâtes haut grade.

Le miel, la marmelade et la gelée peuvent être consommés en quantités limitées.

Produits interdits

Avant la coloscopie ne peut pas être:

  1. Certains légumes frais: chou, radis, radis, ail.
  2. Céréales à grains entiers, en particulier orge, riz brun, millet.
  3. Les légumineuses
  4. Produits de fibres dures.
  5. Pain de grains entiers.
  6. Quelques baies et fruits: raisins, groseilles à maquereau, abricots, pêches, pastèques, framboises, melons.
  7. Viandes salées et fumées.
  8. Noix

Les produits interdits peuvent réduire la préparation à un résultat négatif. Par conséquent, il est préférable de les refuser complètement pendant 5 jours.

Exemple de menu pour la semaine par jour

Commençant à se préparer à la manipulation de 5 jours, le patient doit suivre un certain régime.

Un menu exemplaire comprend:

  1. Petit déjeuner Cela peut être une bouillie de semoule ou une casserole de fromage cottage, du thé, du café ou du cacao.
  2. Deuxième petit-déjeuner Nous parlons de crème glacée ou de crème pâtissière, de thé.
  3. Déjeuner Autorisé à manger une soupe avec des pâtes ou des boulettes sur un bouillon de poulet faible en gras, une demi-portion de poitrine de poulet bouillie sans peau ou de poisson bouilli, de la gelée.
  4. Snack Il ne fait pas de mal de boire du thé avec des biscuits galetny.
  5. Dîner: œufs brouillés, thé ou cacao.
  1. Petit déjeuner Un patient peut manger une demi-portion de semoule ou de flocons d’avoine liquide, un verre de thé, de café ou de cacao.
  2. Le deuxième petit-déjeuner consiste en une demi-portion de crème glacée, crème anglaise, fromage cottage faible en gras et thé.
  3. Déjeuner C'est une soupe rare grillée, de la gelée ou du jus clair.
  4. La collation de l'après-midi. Il vaut la peine de boire du thé.
  5. Dîner avec un verre de yogourt ou du yogourt faible en gras et du thé.

Le jour 5, la veille de la procédure, le menu se présente comme suit:

  1. Petit déjeuner La patiente mange un verre de yogourt fait maison et boit du thé.
  2. Déjeuner Vous pouvez boire du bouillon et du thé.
  3. L'heure du thé Les boissons transparentes sont autorisées: jus, compote de fruits secs, eau.
  4. De l'eau pour le dîner.

Nutrition la veille de l'étude

Comme alternative au régime précédent, il est recommandé de passer à ce menu quelques jours avant la manipulation:

  1. Le petit-déjeuner se compose d'une salade de carottes fraîches, râpée d'une cuillère d'huile végétale, de biscuits à la burger et de thé vert.
  2. Déjeuner Il est permis de manger des galettes à la vapeur remplies d'huile végétale, de boire de la compote de fruits secs.
  3. L'heure du thé Vous pouvez boire un verre de kéfir ou du yogourt faible en gras, manger des biscuits.
  4. Le souper À cette heure de la journée, le poisson cuit à la vapeur ou à la vapeur est autorisé à 200 grammes, compote.

La veille de l'étude a recommandé une telle nourriture:

  1. Le petit-déjeuner comprend du porridge avec une petite quantité de lait et de thé.
  2. Le déjeuner consiste en bouillon de légumes.
  3. L'heure du thé À ce stade, le patient peut se livrer à du thé vert non sucré.
  4. Le souper La journée se termine avec la réception de 200 ml de yogourt avec introduction de miel.

Nutrition après la procédure

Le retour au menu habituel après une coloscopie devrait se faire progressivement. Si vous chargez fortement le corps, il peut y avoir des complications imprévues, sous forme de buvardage des intestins, de constipation, de formation de calculs fécaux.

Tout d'abord, les légumes, les céréales et les fruits sont introduits un à un, puis le pain, les pâtisseries et les aliments frits. Le régime épargnant implique la nutrition fractionnée.

Pour éliminer la charge de la partie inférieure du tractus gastro-intestinal et accélérer la digestion, il convient de privilégier les aliments faciles à digérer. Premièrement, les soupes de légumes, les œufs brouillés, le poisson maigre, la purée de légumes et les fruits sont introduits dans l'alimentation.

Comment comprendre que la formation a été un succès

En plus d'une nutrition adéquate lors de la préparation à la coloscopie, les laxatifs et les lavements jouent un rôle actif. Si le patient abordait le processus de manière responsable, il obtiendrait facilement de l’eau claire après plusieurs lavements.

L’examen aidera à vérifier pleinement la qualité de la préparation, le médecin déterminera immédiatement l’état de l’intestin lorsque la sonde sera insérée.

Un régime bien choisi avant la procédure aidera à nettoyer le corps des toxines et des calculs fécaux. Elle est prescrite 3 à 5 jours avant la coloscopie.

Le respect de toutes les recommandations facilitera le travail du médecin, réduira l’inconfort pendant la procédure et donnera une grande quantité d’informations.

La sortie du régime doit être lisse afin de ne pas créer de stress supplémentaire pour le corps. Au bout de 7 à 10 jours après la manipulation, le patient reprend presque complètement son régime habituel.

Caractéristiques du menu pour un régime avant coloscopie colonoscopie

Le régime alimentaire avant la coloscopie de l'intestin peut avoir un organisme divers mais doux. Mais avant de démonter le régime, il est logique de se familiariser avec le principe de cette procédure. C'est le processus par lequel le rectum et le gros intestin sont examinés. La procédure est effectuée à l'aide d'un endoscope - un appareil comprenant une sonde, un long tuyau flexible de 1 cm d'épaisseur, équipé d'une caméra à l'extrémité et d'un moniteur affichant le signal vidéo.

Avec cet équipement, les médecins obtiennent un affichage visuel des processus se déroulant dans la lumière du gros intestin.

Des études utilisant l'endoscope sont réalisées dans certains cas:

  • suspicion de néoplasme dans l'intestin;
  • polypes ou maladie oncologique auxquels ils ont conduit;
  • observation régulière de l'évolution de la colite - une maladie inflammatoire dans le gros intestin;
  • le diagnostic de détriculose, la formation de poches dans le côlon, interférant avec l'avancement des matières fécales;
  • détermine la source de saignement dans le côlon.

La nécessité d'un régime avant la coloscopie

Ainsi, il devient clair qu'avec une coloscopie, les matières fécales et les calculs fécaux peuvent nuire aux études des parois du gros intestin. Cependant, un régime zéro, c'est-à-dire une grève de la faim, peut avoir des conséquences indésirables et, dans certains cas, une dégradation de la santé. Par conséquent, avant une coloscopie, le patient est nourri avec un régime alimentaire spécialement conçu pour ramener les intestins à la normale et rendre les selles molles et faciles à retirer à l'aide d'un lavement. Un régime alimentaire avant la procédure est non seulement nécessaire pour l’étude, mais également utile pour l’organisme dans son ensemble.

Il existe de nombreux régimes de ce type, ils suggèrent de les utiliser pendant plusieurs jours, ce qui est compréhensible: les selles ne peuvent pas se normaliser en un ou deux jours. De plus, le médecin choisit un régime individuel pour chaque patient en fonction de son état général, de son âge et des maladies associées. Le patient ne peut ni ne doit choisir quoi manger avant une coloscopie.

Régime alimentaire avant coloscopie

Le régime alimentaire avant la procédure ne devrait comprendre que des produits sans scories. En outre, le régime alimentaire doit être nutritif, de sorte que le patient ne présente en aucun cas une diminution du taux d'hémoglobine.

Les premiers concepteurs du régime sans scories, les D rs Shelton et Bragg, ont recommandé de ne manger que ce qu’une personne pourrait cultiver, c’est-à-dire des produits garantis comme étant exempts de conservateurs, d’engrais et de colorants artificiels (ce qui peut provoquer une irritation et une inflammation de l’intestin). Pour les habitants de la métropole, malheureusement, cette condition est impossible.

Par conséquent, le régime sans plaque comprend le sarrasin, l'ananas, le navet, le concombre, le mil, les lentilles et le riz. Ce sont des produits qui ne sont pas traités avec des conservateurs et des colorants. Vous pouvez boire du thé vert, du lait aigre, du kéfir, du yaourt.

Ce qui ne devrait pas être inclus dans le régime alimentaire avant la coloscopie

Il existe une liste des aliments interdits avant la coloscopie. Ceux-ci incluent:

  • viande grasse, agneau ou porc;
  • le pain peut provoquer une fermentation dans le tractus gastro-intestinal, ainsi que dans le blé et l'orge;
  • les soupes cuites sur n'importe quelle viande, pendant la période de préparation, elles ne devraient être que des légumes;
  • chocolat et des bonbons;
  • café
  • croustilles;
  • saucisses fumées, viande, poisson, saindoux;
  • tous les plats de restauration rapide: hamburgers, hot dogs, ailes de poulet - c’est là que se trouvent de nombreux additifs artificiels, colorants, agents de conservation et exhausteurs de goût.

En plus du fait que ces produits contiennent très peu de nutriments et sont très dangereux pour l'estomac, ils laissent beaucoup de toxines.

Le régime devrait commencer au moins 2 jours avant la procédure. Et dans les 24 heures, la ration devrait être composée uniquement de liquides: soupes, boissons, thé, lait aigre ou miel. Il est important de comprendre qu’une telle nutrition peut affecter la résistance au stress d’une personne et ses performances. À cet égard, si la vie d’une personne est un moment difficile qui nécessite tous les efforts, tant émotionnels que physiques, une coloscopie doit être différée.

La nutrition après une coloscopie intestinale devrait revenir à la normale dans quelques jours. Si, le premier jour après la procédure, toutes sortes d'excès culinaires peuvent se produire, cela peut affecter le travail de tout le tractus gastro-intestinal. Après tout, une personne ne pourra jamais se mettre immédiatement au travail physique intensif après un bon repos. Les muscles et tout le corps seront malades pendant plusieurs jours à partir de cette transition. La même chose avec les intestins - il faut le garder. Ainsi, le régime alimentaire après la coloscopie devrait également contenir des produits mous et épargnants pour l'estomac.

Menu de préparation à la coloscopie

Si, pour une raison quelconque, le patient ne recevait pas de régime individuel avant une coloscopie de la part d'un médecin, plusieurs options sont proposées pour soulager et nettoyer les intestins, suivies d'une coloscopie. Alors qu'est-ce qui est permis?

Régime alimentaire pour la coloscopie intestinale - numéro de menu 1.

48 heures avant la procédure:

  1. Pour le petit-déjeuner, vous pouvez manger 200 g de chou cuit à la vapeur, assaisonné de 1 c. l huile végétale. Buvez de l'eau minérale sans gaz.
  2. Soupe de légumes que vous pouvez manger, il devrait inclure les betteraves, les carottes, les oignons verts, les poivrons. Sur le second -200 g de riz bouilli non raffiné, doit être lavé avec du thé vert avec 1 c. chérie
  3. Pendant la collation, vous pouvez boire 200 g de lait aigre.
  4. Le dîner doit consister en 200 g de poisson bouilli, 2 feuilles de laitue, vous devez boire avec de la compote de fruits secs.
  5. Avant de vous coucher, si vous voulez manger quelque chose, limitez-vous à un biscuit salé et à un verre de thé non sucré.

24 heures avant la procédure:

  1. Pour le petit déjeuner, une petite portion de farine d'avoine est consommée, vous devez boire du thé non sucré.
  2. Pour le déjeuner, la même soupe de légumes que celle d’hier, mais sans les légumes eux-mêmes, c’est-à-dire seulement du bouillon. Vous pouvez le saisir avec une paire de craquelins. Vous pouvez boire de l'eau minérale sans gaz.
  3. L'heure du thé - juste un verre de thé vert sans sucre.
  4. Pour le dîner - une portion de nourriture devrait être assez petite - une tasse de kéfir et une cuillère à café de miel.

48 heures avant la procédure:

  1. Pour le petit-déjeuner, 200 grammes de carottes râpées sont consommés avec une cuillère à soupe d'huile végétale. Vous pouvez confectionner avec un biscuit, boire du thé vert.
  2. Le déjeuner doit consister en une soupe de légumes comprenant du chou-fleur, des oignons, des carottes, des tomates et 150 grammes de viande maigre cuite séparément. Vous pouvez boire un thé vert savoureux.
  3. Snack - un verre de yaourt et 2 craquelins.
  4. Pour le dîner, du riz bouilli et un verre de thé, vous pouvez le sucrer avec une cuillère de miel.

24 heures avant la procédure:

  1. Pour le petit déjeuner - un verre de kéfir et 2 craquelins.
  2. Pour le déjeuner - soupe d'hier sans légumes, seulement du bouillon. Vous pouvez saisir le même cracker. Buvez une compote de fruits secs.
  3. L'heure du thé - thé vert, sucré avec une cuillère à café de miel.
  4. Pour le dîner - 200 g de kéfir et 1 c. chérie

48 heures avant la procédure:

  1. La farine d'avoine a bouilli dans l'eau. Buvez de l'eau minérale sans gaz.
  2. Pour le déjeuner, les pétoncles cuits doivent être cuits au bain-marie. Vous pouvez boire une compote de fruits secs.
  3. L'heure du thé - thé vert avec une cuillère de miel.
  4. Pour le dîner - un verre de cithare et 2 craquelins.

24 heures avant la procédure:

  1. 200 g de farine d'avoine, bouillie dans de l'eau, avec du thé vert, sucrée au miel.
  2. Pour le déjeuner - 200 g de kéfir et 2 craquelins.
  3. L'heure du thé - thé vert, non sucré.
  4. Pour le dîner - 200 g de kéfir, un verre de thé.

Un tel régime est recommandé non seulement lorsque le patient se prépare pour une coloscopie, il est également très utile de laisser reposer vos intestins 2 à 3 fois par mois. Beaucoup demandent si vous pouvez perdre du poids, la réponse est oui. Pendant une semaine, un tel régime peut perdre de 2 à 5 kg sans nuire à la santé.

Il existe également une méthode médicamenteuse permettant de nettoyer les intestins avant une coloscopie. Par exemple, vous pouvez utiliser Fortrans ou son équivalent. Cependant, il est préférable de demander à votre médecin traitant à ce sujet, il sera en mesure de choisir le bon médicament et son dosage et d’en produire un effet secondaire, le cas échéant.

Alors, que pouvez-vous manger avant une coloscopie, bien sûr. Maintenant la chose principale - n’oubliez pas que vous devez quitter le régime après une coloscopie lentement, cela devrait prendre 2-3 jours.

Nutrition avant coloscopie du colon

La coloscopie intestinale est un examen endoscopique du gros intestin qui ne perd pas sa popularité en proctologie. En règle générale, une telle procédure n’est pas soudaine, mais nécessite une préparation minutieuse. Pour que l'examen soit complet et informatif, l'intestin doit être débarrassé des masses fécales et des toxines. Le régime alimentaire avant la coloscopie joue un rôle majeur dans cette problématique.

Principes d'un régime sans scories

En règle générale, les aliments diététiques sans scories sont prescrits 3 à 4 jours avant la coloscopie intestinale. Les substances toxiques, les métabolites, les calculs fécaux et autres scories s’accumulent constamment dans tout corps humain. Cela se produit dans le contexte du manque de régime alimentaire approprié, de la prédominance de la malbouffe dans le régime (viande fumée, cornichons, confiserie), ainsi que de la présence dans les aliments d'un grand nombre d'additifs chimiques.

Le principe de base de la recherche préparatoire à l'endoscopie du régime alimentaire consiste à manger des aliments faibles en calories. Il présente les caractéristiques suivantes:

  1. Vous ne devez manger que des aliments faciles à digérer. Entrant dans le tube digestif, ils sont complètement, sans résidus, digérés.
  2. Avant la coloscopie, le régime alimentaire de l'intestin fournit l'abstinence de la nourriture habituelle le soir. Au lieu de dîner, il est permis de boire du kéfir, du ryazhenka ou du thé vert. De l'eau propre non gazeuse peut être bue à tout moment.
  3. À la veille du diagnostic, les aliments doivent être jetés dans les 12 heures. Boire de l'eau minérale non gazeuse et du thé non sucré est autorisé.
  4. Aller au régime habituel après le régime devrait être progressivement. Malgré le fort sentiment de faim, il ne faut pas sauter sur la nourriture. Les aliments complexes doivent être introduits dans le régime progressivement et par petites portions.

Produits interdits et autorisés

Lorsqu'ils observent un régime sans scories pour se préparer à une coloscopie, les nutritionnistes recommandent d'éliminer les aliments qui favorisent la flatulence, le ballonnement et les matières fécales en vrac de l'alimentation. Lors de la préparation de la procédure, il est interdit d'utiliser de tels produits:

  • légumes frais avec graines et écorces (chou, radis, navet, radis, ail, épinards, oseille);
  • céréales à grains entiers (orge, blé, riz brun);
  • pain de grains entiers avec noix et graines;
  • légumineuses (pois, haricots, lentilles);
  • viande fibreuse dure;
  • certains fruits et baies (abricots, raisins, pêches, groseilles à maquereau, framboises, melons d'eau, cantaloup);
  • aliments fumés et cornichons, vinaigrettes avec des graines et des morceaux de légumes, haricots à la moutarde;
  • produits de boulangerie fourrés aux noix ou aux fruits secs;
  • maïs soufflé, marmelade;
  • jus et boissons additionnés de colorant alimentaire violet ou rouge;
  • conserver des yaourts entrecoupés de noix, de graines, de baies ou de morceaux de fruits;
  • boissons préparées par fermentation ou addition de dioxyde de carbone.

Il n’est pas interdit de saler les produits dans ce régime. La liste de ce que vous pouvez manger lors de la préparation d'une coloscopie comprend les produits suivants:

  • petites portions de poulet bouilli ou cuit à la vapeur, dinde, veau;
  • poisson maigre et fruits de mer;
  • produits à base de farine à base de farine de haute qualité, de riz blanc;
  • bouillons de viande transparents faibles en gras;
  • produits de fermentation lactique;
  • oeufs d'oiseaux.

Les nutritionnistes recommandent à l'heure actuelle d'adhérer à un régime distinct (ne pas mélanger les aliments) et, si possible, de les utiliser crus. De nos jours, il conviendra de boire du thé vert, du thé blanc ou de l'hibiscus et d'utiliser du miel naturel à la place du sucre. Le dernier jour de préparation pour la coloscopie de l'intestin ne peut pas manger de nourriture solide. Un régime avec une teneur limitée en fibres devrait être remplacé par un liquide transparent.

Caractéristiques d'un régime transparent liquide

Un tel régime alimentaire avant la coloscopie de l'intestin implique l'utilisation d'aliments, qui seront rapidement digérés et ne laisseront aucune particule sur les parois du tube digestif.

Un régime liquide transparent est approprié non seulement avant l'examen endoscopique des intestins, mais son utilisation est également largement utilisée pour divers troubles du tube digestif.

Malgré le fait qu'un tel régime comporte de nombreuses restrictions, il ne permet pas la déshydratation et ne conduit pas à une rupture en cette période d'abstinence d'aliments solides avant la procédure de coloscopie.

Avec un tel régime, l'accent est mis sur les liquides, mais ils doivent être transparents. Les jus concentrés et riches en couleurs ne sont pas autorisés.

Au cours de la journée, il est recommandé de boire jusqu'à 12 verres de liquide. La part du lion provient d'une eau propre sans gaz, mais il est également possible de combiner divers liquides qui ne sont pas interdits par le régime. Les rations peuvent comprendre des bouillons clairs, des jus clarifiés et des gelées sans la présence de colorants rouges, bleus ou violets.

Exemple de menu

48 heures avant la coloscopie intestinale, le menu peut ressembler à ceci:

  1. La ration du matin peut comprendre une salade de carottes (200 grammes de grille de légumes sur une râpe fine et remplir avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive raffinée), 1 biscuit à la galette et un verre de thé vert.
  2. La ration de repas peut être composée de courges cuites à la vapeur avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, ainsi que 200 ml de compote de fruits secs.
  3. Au cours de la collation de l'après-midi, 200 ml de yaourt naturel sans matières grasses sans additifs et 2 biscuits à la gaufrette sont autorisés.
  4. Les rations du soir peuvent être riches en 200 grammes de poisson maigre, qui peut être bouilli ou cuit à la vapeur, avec une feuille de laitue et une compote de fruits secs sans sucre ajouté.

Le menu diététique pour la coloscopie de l'intestin, 24 heures avant la procédure, peut comprendre les positions suivantes:

  1. Le petit-déjeuner peut être composé d'une bouillie de flocons d'avoine, cuite dans du lait faible en gras, et d'un verre de thé de pétales de karkade.
  2. Vous pouvez dîner dans un bouillon de légumes et boire un verre d’eau sans gaz.
  3. Pendant l'après-midi, vous pouvez boire un verre de thé vert sans sucre.
  4. Vous pouvez dîner 200 ml de yaourt naturel sans additifs avec 1 cuillère à café de miel.

Le respect scrupuleux du régime alimentaire vous permet de nettoyer complètement les intestins, ce qui augmente considérablement les chances de réaliser pleinement le diagnostic. Après une coloscopie, le régime alimentaire devrait aller en douceur. Les aliments interdits en groupes doivent être ajoutés au régime une fois par semaine afin de ne pas surcharger le système digestif et de ne pas provoquer de troubles intestinaux.

Si le patient ignore les règles de base du régime alimentaire dans le cas d'un examen endoscopique de l'intestin, des résultats inexacts peuvent en résulter. Et dans certains cas, le spécialiste peut reporter la coloscopie pour la prochaine fois, en insistant pour que le patient soit mieux préparé, en suivant simplement un régime.

Comment se préparer à la colonoscopie intestinale - méthodes de nettoyage et de nettoyage des intestins

La coloscopie est une méthode informative de diagnostic des maladies du gros intestin qui vous permet d'évaluer visuellement l'état des muqueuses. Pour sa mise en œuvre, il est nécessaire de préparer la procédure afin que rien ne reste dans l'intestin qui puisse gêner un examen détaillé de l'état interne de l'intestin. C'est pourquoi la préparation à une coloscopie devrait commencer une semaine avant l'examen. Il se compose de deux étapes:

  1. Un régime strict avant la coloscopie aide à normaliser l'état des muqueuses, accélère le péristaltisme et favorise le nettoyage naturel de la lumière intestinale des masses fécales. Cette préparation commence quelques jours avant la procédure.
  2. Nettoyage radical de l'intestin des débris de nourriture et des excréments à l'aide de laxatifs et de lavements. Ce type de préparation est appliqué le dernier jour avant l’examen.

Les deux étapes de la préparation jouent un rôle important et le fait d'ignorer les recommandations relatives à leur mise en œuvre peut affecter non seulement les résultats du diagnostic, mais également l'état du patient après l'examen.

Comment préparer une coloscopie intestinale: faits saillants

Une préparation compétente pour l'étude, correspondant aux normes élaborées par les spécialistes, est nécessaire pour obtenir les résultats suivants:

  • la normalisation du travail du corps, la restauration du péristaltisme et le processus de digestion des aliments;
  • réduire la quantité de toxines dans la lumière du côlon;
  • élimination des calculs fécaux des intestins;
  • la normalisation des selles, ce qui est particulièrement important en cas de constipation.

La préparation de l'intestin pour la coloscopie commence au moins 3 à 4 jours avant l'examen. Au stade initial, il suffit au patient de modifier son régime alimentaire pour le rendre plus utile, plus digeste et plus nutritif. Les experts recommandent d’utiliser un régime standard sans scories avant la coloscopie, ce qui aide à activer le péristaltisme et élimine naturellement la lumière du côlon des toxines et des calculs fécaux. Il est obligatoire pour tous les patients, indépendamment de leur état actuel et des comorbidités existantes.

Une nutrition spécialisée avant la coloscopie de l'intestin n'est pas nécessaire: un ensemble de produits est standard et répond aux exigences d'un mode de vie sain. La plupart des patients peuvent se le permettre et la formation à domicile ne nécessitera pas de compétences culinaires spéciales, car la principale exigence en matière de vaisselle est la simplicité et l'utilité. Il est nécessaire de respecter un régime alimentaire au moins 3 jours avant le début du diagnostic. 18-20 heures avant la procédure, le repas est complètement arrêté.

La prochaine étape commence la veille de la coloscopie et implique l'utilisation de nettoyants intestinaux. Ils commencent à appliquer à la veille de l'enquête:

  • si la procédure a lieu le matin, vous devez commencer à prendre des laxatifs entre 16 et 18 heures le jour précédent;
  • si la procédure est programmée dans l'après-midi, les laxatifs peuvent être pris le soir et le matin, utiliser un lavement.

Malgré le nettoyage actif et le refus de la nourriture, les patients doivent continuer à boire de l'eau. Il est nécessaire de ne pas l'utiliser 2 heures avant le début du diagnostic. En ce qui concerne la possibilité de fumer avant une coloscopie, les experts notent que la consommation de nicotine dans le corps, qui ne reçoit pas assez de nourriture, peut affecter le fonctionnement et la condition de l'intestin. Ceci, à son tour, peut fausser les résultats du diagnostic, ce qui est hautement indésirable.

Particularités de la nutrition avant la coloscopie

En préparation de la procédure de coloscopie, la nutrition joue un rôle de premier plan. C'est avec des changements dans le régime alimentaire commencer à se préparer pour la procédure d'examen de l'intestin à l'aide d'un coloscope. Selon le mode de consommation alimentaire, le régime alimentaire avant la coloscopie ne diffère pas de la plupart des tables de traitement établies par Povzner. Il est recommandé de manger les patients comme d'habitude, mais au moins 5 fois par jour:

  • premier petit-déjeuner moins d'une heure après le réveil;
  • deuxième petit-déjeuner 2-3 heures après le repas précédent;
  • déjeuner à 13-14 heures de l'après-midi;
  • 2-3 heures après le déjeuner, goûter léger;
  • dîner à 19-20 heures.

Entre les repas, il est recommandé d'utiliser des jus de fruits, du thé et de l'eau minérale sans gaz. Boire un régime sans scories avant une coloscopie devrait être illimité, et le régime peut rester varié même en dépit de restrictions dans le choix des produits.

Ce que vous pouvez manger avant la coloscopie

Quelques jours avant la coloscopie, il est recommandé de préparer un repas complet, doux mais nutritif, pouvant satisfaire les besoins en éléments nutritifs, vitamines et minéraux du corps, afin de préparer les intestins en vue d'un nettoyage ultérieur. Les patients peuvent manger des aliments de tous les groupes (légumes, fruits, produits laitiers et produits à base de viande), mais ils doivent être choisis avec certaines réserves:

  • ils ne doivent pas contenir de gros fragments indigestibles - pellicules, peau, petits os;
  • ils ne doivent pas être de couleur vive ou colorer le contenu de l'intestin;
  • ils ne doivent pas contenir de matières grasses et difficiles à digérer.

Pour une liste complète des produits et des méthodes de cuisson prioritaires, voir le tableau ci-dessous:

Lorsque vous examinez le tableau avec la liste des produits, il s'avère que vous pouvez presque tout manger et que le menu peut être très varié et savoureux.

Quoi ne pas manger avant la coloscopie

2-3 jours avant le diagnostic, il est interdit d'utiliser des produits théoriquement classés comme utiles sur le plan nutritionnel, mais de couleur vive, qui contiennent de petits os ou qui ne sont pas digérés complètement. Tout d'abord c'est:

  • tomates, purée de pommes de terre et leur jus;
  • baies rouges avec petits os - framboises, fraises, groseilles;
  • noix.

Pendant la préparation et le nettoyage des intestins, vous ne devriez pas manger d'aliments riches en fibres. Tout d’abord, il s’agit de légumes et de fruits crus, de chou (y compris le chou-fleur et le brocoli), de légumineuses, d’épinards, de céleri et de laitue, d’orge perlé et de gruau de blé. Vous ne pouvez pas manger au stade de la préparation pour le diagnostic de bonbons:

  • biscuits au sable et aux biscuits;
  • gâteaux et sucreries;
  • confitures et confitures;
  • du chocolat

En outre, un régime alimentaire pour la coloscopie de l'intestin est strictement interdit boissons gazeuses et alcoolisées, kvas, aliments prêts à cuire et fast food. Ils peuvent annuler tous les efforts du patient, ce qui obligera à recommencer la préparation.

C'est important! En plus de certains produits alimentaires en préparation pour l'enquête devront renoncer à certains médicaments. Leur liste peut être clarifiée lors de la consultation préliminaire avec le médecin qui effectuera une coloscopie.

Est-il possible de boire de l'eau avant la coloscopie

Pendant les 2-3 premiers jours avant la coloscopie, vous pouvez boire de l'eau sans restriction. La préférence devrait être accordée à l'eau minérale non gazeuse ou ordinaire. Pendant la journée, il est recommandé d'utiliser au moins 1,5 litre de liquide, sans compter les boissons à base de lait fermenté, le bouillon, le thé et les jus.

Un jour avant le début de l'enquête, le volume de fluide consommé devrait être augmenté à 2-2,5 litres par jour. Cela est nécessaire pour faciliter l'élimination naturelle du contenu intestinal. Continuer à boire de l'eau le jour de l'intervention est également nécessaire, mais à condition que: la dernière consommation de liquide ait lieu au moins 6 heures avant l'examen, si une coloscopie est prévue sous anesthésie générale ou 2 à 3 heures avant le diagnostic sous anesthésie locale. De telles conditions de formation sont nécessaires pour réduire le risque de complications après l'examen.

Exemple de menu par jour

L’utilisation d’un régime alimentaire sans scories avant la coloscopie a commencé presque immédiatement après l’introduction de la méthode dans la pratique diagnostique habituelle. Il se distingue par la simplicité de ses plats et par un schéma de consommation alimentaire compréhensible pendant la journée. Il est prescrit 3 jours avant la coloscopie. En cas de problèmes graves liés aux selles, à la formation de gaz et à d’autres problèmes du tube digestif, la préparation de la colonisation du côlon peut être commencée plus tôt, soit 4 à 5 jours avant le diagnostic.

Un régime quotidien exemplaire doit être préparé individuellement en fonction des préférences de la personne. Il est important de se rappeler que chaque jour, il doit contenir des fruits et des légumes, des produits laitiers et de la viande (de la liste des articles autorisés).

Menu du premier jour:

  1. Au petit-déjeuner, 150 g de fromage cottage râpé, 4 tranches (de moitiés) de pêche en conserve et 2 cuillères de yogourt naturel, une tasse de café avec l'ajout d'une cuillerée de sucre sont servis.
  2. Au deuxième petit-déjeuner sert un verre de biscuits au kéfir sans graisse et au galetny.
  3. Au déjeuner, le premier servi 200 ml de bouillon de poitrine de poulet avec du riz bouilli et une tranche de pain blanc. À la seconde, ils servent de la purée de légumes et de la poitrine de poulet bouillie. Complétez le repas avec du thé aux herbes ou au gingembre avec des biscuits secs.
  4. Une collation de jour se compose de pain grillé avec une tranche de fromage à pâte dure et un concombre. Vous pouvez le boire avec du thé vert naturel ou réfrigéré.
  5. Pour le dîner, servi 100 grammes de riz friable bouilli avec une galette à la vapeur. Avant de se coucher, vous pouvez boire un verre de kéfir ou de ryazhenka.

Menu le deuxième jour (ou 2 jours avant le diagnostic):

  1. Le petit-déjeuner comprend un verre de jus de pomme, une portion de gelée de fruits légers et une tasse de café avec du lait ajouté.
  2. Pour le deuxième petit-déjeuner, 150 à 200 ml de yogourt naturel avec l’ajout d’un fruit autorisé, moulus dans de la purée de pommes de terre ou coupés en dés.
  3. Pour le déjeuner, ils servent une soupe de légumes dans du bouillon de boeuf, du pain grillé avec du thon, du thé et un sorbet aux fruits.
  4. Au déjeuner, vous pouvez manger une salade de fruits (100-150 g), assaisonnée avec du yaourt naturel.
  5. Le dîner consiste en une purée de citrouille avec une galette de bœuf cuite à la vapeur, une tasse de thé et des biscuits galetny. Au coucher, vous pouvez boire un verre de kéfir.

Menu le deuxième jour ou un jour avant la coloscopie:

  1. Petit-déjeuner léger composé d'œufs à la coque et d'un verre de jus de fruits sans pulpe.
  2. Goûtez le yaourt ou le kéfir avec une poignée de fruits coupés en dés.
  3. Pour le déjeuner, 200 ml de bouillon clarifié avec des galets ou du pain blanc séché. Un verre de thé avec de la gelée de fruits.
  4. L'heure du thé se compose d'une purée de banane (150-200 g) et d'un verre de kéfir.
  5. Le dernier repas consiste en un verre de bouillon clarifié, un verre de tisane et 100 g de gelée de fruits légers.
  6. Après le dîner, à la veille de l'enquête, rien n'est permis, sauf de l'eau.

Comment et quoi nettoyer les intestins pour la coloscopie

Il existe de nombreuses préparations pour nettoyer les intestins avant la coloscopie. Leur réception est considérée comme obligatoire, car seul le régime alimentaire, décrit dans les sections précédentes, empêche l’excrétion des toxines et des calculs fécaux par le corps. Sans exception, toutes les préparations pour la coloscopie ont les propriétés suivantes:

  • pas absorbé dans les intestins;
  • augmenter le volume des masses fécales et stimuler le péristaltisme;
  • avoir la capacité de remplir les plis intestinaux et d'en retirer les particules accumulées d'aliments et de matières fécales non digérées.

Dans les pharmacies, ces médicaments sont présentés dans une vaste gamme, de sorte que tout le monde sera en mesure de choisir le plus laxatif en termes de composition et de facilité d'utilisation.

Faites attention! Il est nécessaire de choisir des médicaments pour le nettoyage de l'intestin et sa préparation pour le diagnostic avec votre médecin, car ils ont des contre-indications.

Parmi tous les médicaments pour préparer le diagnostic de l'intestin, les experts préfèrent les remèdes à effet laxatif suivants:

  • "Fortrans" - un médicament efficace, une poudre pour nettoyer les intestins à base de macrogol, une substance polymère qui n'est pas absorbée par le tube digestif. Avant utilisation, une partie de la poudre est dissoute dans un litre d'eau et bue par petites portions (200 à 250 ml) toutes les heures. Pour un nettoyage intestinal de haute qualité, un laxatif avant une coloscopie dépense à raison de 1 sachet par 20 kg de poids du patient;
  • "Duphalac" - l'action ne diffère pas des autres médicaments aux propriétés laxatives. Les moyens de nettoyage de l'intestin agissent en augmentant la pression osmotique dans la lumière du côlon. Disponible sous forme de solution (sirop), qui nécessite une dilution avec de l'eau. Un sachet de médicament est consommé dans un verre d'eau, et 200 ml du médicament sont utilisés pour obtenir 2 litres du laxatif fini. Accepter conformément aux instructions;
  • "Endofalk" est un laxatif efficace à base de lactulose. Disponible sous forme de poudre. La solution est préparée immédiatement pour toute la purification, en ajoutant 1 sachet de produit par litre d'eau. Juste besoin de 3 litres de produit fini. La veille de la coloscopie, buvez une partie de la solution dans un volume de 2 litres pendant 12 à 16 heures, prenez le reste le matin, mais au plus tard 6 heures avant le début du diagnostic;
  • Lavacol est un autre laxatif à base de macrogol. Comme les autres laxatifs médicamenteux de ce groupe, ils sont utilisés à une posologie calculée en fonction du poids du patient: 1 sachet de médicament est conçu pour 5 kg de poids et se dissout dans 250 ml d’eau. La réception de ces médicaments commence la veille de l'intervention et se fait en petites portions. La solution restante est bue au plus tard 5 à 6 heures avant le début du diagnostic;
  • "Flit Fosfosoda" - laxatif salin à base de sels de sodium. Il est produit sous la forme d'un sirop au goût épicé-citronné. Acceptez la veille du diagnostic à deux reprises - du matin après le petit-déjeuner et après le dîner. La dose par réception est de 50 ml de sirop, dilué dans 150 ml d’eau.

Outre les formes liquides, il existe d'autres préparations orales à préparer pour l'examen par la méthode de coloscopie. Dans certains cas, il est recommandé aux patients de boire des comprimés avant la coloscopie: «Senade», «Bisacodil», «Picosulfate», «Dulcolax» et leurs analogues. Ces préparations spéciales activent le péristaltisme et augmentent la pression osmotique dans l'intestin.

Ces comprimés sont rarement utilisés pour la préparation car la plupart des maladies diagnostiquées par coloscopie constituent une contre-indication au nettoyage de l'intestin avec leur aide. Une telle formation peut aggraver l’état du patient ou fausser les résultats de l’examen.

En plus des préparations pharmaceutiques, des remèdes populaires à effet laxatif peuvent être utilisés pour préparer les intestins: huile de ricin, infusion de graines de lin écrasées dans un moulin à café sur kéfir. Si les médicaments par voie orale ne peuvent pas être utilisés, il est possible que le médecin en avise Microclysse MicroLax ou ses analogues.

Préparation avec un lavement

Le moyen le plus simple et le plus rapide de nettoyer les intestins avant de poser un diagnostic ou d’autres manipulations est de faire un lavement à partir d’eau ordinaire légèrement chauffée. Cette méthode était utilisée bien avant l’apparition de laxatifs. Pour que le lavement puisse dégager le tube digestif avant une coloscopie, les règles suivantes doivent être observées:

  1. L'eau pour un lavement doit être légèrement chauffée à une température ne dépassant pas 30 degrés.
  2. L'embout du lavement doit être soigneusement rincé et désinfecté avec des antiseptiques, puis lubrifié avec de l'huile ou de la vaseline.
  3. Mettre le premier lavement est nécessaire le soir avant la procédure. Son volume doit être d'au moins 2 litres. Après la vidange de l'intestin, la procédure est répétée avec le même volume d'eau.
  4. Si le tabouret est toujours coloré après deux lavements, la procédure est répétée plusieurs fois jusqu'à ce que l'eau soit claire.
  5. Le jour de la coloscopie, un lavement est placé 4 à 5 heures avant le déplacement au bureau de l'endoscopiste. Après cela, les intestins sont soigneusement vidés.

Malgré son efficacité, tous les patients ne peuvent pas utiliser cette méthode de nettoyage des intestins. Ainsi, les contre-indications au lavement sont des maladies du rectum, une perforation présumée de l'estomac et des intestins, certaines infections intestinales.

Une préparation compétente à la coloscopie est un processus assez long et laborieux, qui nécessite également un certain effort volontaire du patient. Le caractère informatif du diagnostic dépend de la précision avec laquelle les recommandations seront respectées.