Principal / L'intestin

Traitement de la colite avec des médicaments, des remèdes populaires et un régime

L'intestin

Lorsque l'inflammation de la membrane muqueuse du gros intestin dans le corps humain progresse, la colite aiguë nécessite un traitement médicamenteux opportun. La maladie est commune, elle est propre aux personnes de sexe différent présentant des problèmes de digestion fréquents. L'automédication ne procure qu'un soulagement temporaire et peut nuire à la santé en présence de pathologies associées dans le corps. Par conséquent, un traitement réussi commence par un diagnostic opportun.

Causes de la colite

Selon la terminologie médicale, il s'agit d'une lésion dystrophique-inflammatoire de la membrane muqueuse du gros intestin, entraînant un dysfonctionnement grave du tube digestif (tractus gastro-intestinal). La colite aiguë se développe avec des lésions infectieuses, ischémiques (avec manque d'approvisionnement en sang), médicinales ou toxiques sur la partie spécifiée du système digestif. Donc:

  1. La symptomatologie de la colite aiguë chez l'adulte est représentée par une inflammation de la membrane muqueuse du gros intestin et de l'estomac, qui se produit dans le contexte d'une activité accrue d'une infection pathogène.
  2. La maladie chronique évolue en présence de foyers d’infection dans la vésicule biliaire, le pancréas et d’autres organes liés anatomiquement aux intestins.

De plus, il est important de se rappeler les dangers de la nutrition monotone prolongée. Les patients sont priés de s'abstenir de consommer des aliments épicés et difficiles à digérer, à savoir l'alcool. Autres facteurs provoquant une colite:

  • médicaments: laxatifs sous forme de suppositoires et de lavements rectaux, antibiotiques;
  • infection: dysenterie, tuberculose, salmonellose, giardiase, amibiase, helminthiase;
  • intoxication alimentaire, lorsque les muqueuses du colon irritent et détruisent les allergènes, les toxines;
  • stress transféré, violation de la routine habituelle du patient;
  • l'influence des substances toxiques: sels de métaux lourds, plomb, mercure, arsenic, produits de décomposition de toxines;
  • facteur alimentaire: les dommages à la muqueuse intestinale peuvent être des aliments solides, des plats salés, épicés et fumés;
  • troubles circulatoires.

Les causes principales de la colite progressive sont généralement une alimentation excessive, l'utilisation d'aliments nocifs, l'exposition à des allergènes, une hypothermie prolongée, le stress émotionnel et physique. Les complications liées à l'utilisation à long terme d'antibiotiques ne sont pas exclues car les parois de la membrane muqueuse du gros intestin sont détruites sous l'influence de composants synthétiques individuels de ces médicaments.

Symptômes de colite

Si le patient a une douleur abdominale paroxystique et s'inquiète de la diarrhée aiguë, il s'agit alors des premiers signes de colite, dont l'intensité ne fera que s'intensifier en l'absence de traitement opportun. Les symptômes généraux incluent de tels changements dans le bien-être général:

  • sensation de grondement dans l'estomac, indigestion, signes de distension intestinale;
  • fièvre (fièvre), frissons;
  • besoin fréquent de selles;
  • symptômes de déshydratation, représentés par des vertiges, une faiblesse générale;
  • masses fécales avec des impuretés du sang, souvent causées par des hémorroïdes aggravées par la diarrhée.

Tous les symptômes ne peuvent pas être présents en même temps, leur gravité et leur intensité varient en fonction du tableau clinique spécifique. Un traitement efficace à domicile de la colite intestinale n’est possible qu’après un diagnostic définitif, ce qui nécessite une connaissance du classement et des particularités de chaque forme de cette maladie.

Types de colite

Le traitement efficace de la colite intestinale chez l'adulte dépend de la forme de la maladie, des caractéristiques individuelles de l'organisme. La classification conditionnelle de la maladie en fonction des caractéristiques du déroulement du processus pathologique est représentée par les types suivants:

  • Aiguë. Il est provoqué par une réaction allergique, une nutrition médiocre, une infection bactérienne. L'estomac se produit sous l'influence de facteurs pathogènes, une inflammation de la membrane muqueuse du côlon et de l'intestin grêle.
  • Chronique. La maladie est causée par la consommation prolongée de laxatifs, une violation de la microflore intestinale et des microorganismes pathogènes. Il y a une inflammation du tube digestif avec des accès de douleur récurrents.

Une classification en fonction des caractéristiques endoscopiques est fournie. Les types de colite sont les suivants:

  • Pseudo-membraneux. Un traitement prolongé aux antibiotiques viole la microflore intestinale et crée des conditions favorables à l'activité de bactéries nocives. Manifeste une colite avec des symptômes graves de dysbiose (diarrhée, flatulence, ballonnements).
  • Ulcératif. Le stress, les régimes alimentaires malsains, les infections et les maladies génétiques sont considérés comme des facteurs provoquants. Cette forme de la maladie est accompagnée d'une inflammation purulente du gros intestin, se présente sous une forme sévère.
  • Atrophique. L'organisme est intoxiqué par des poisons, des sels de métaux lourds, des toxines et des réactifs chimiques. Avec cette maladie, il se produit une atrophie partielle du côlon lorsque les parois du corps s'amincissent progressivement.
  • Spastique. Les principales causes de la maladie sont les mauvaises habitudes, une mauvaise alimentation, un mode de vie malsain. Les patients atteints de cette forme de colite se plaignent de syndrome du côlon irritable (douleurs et crampes abdominales, diarrhée, flatulence).
  • Catarrhal Les facteurs pathogènes sont l'intoxication alimentaire, les maladies intestinales, les carences en vitamines, l'affaiblissement de l'immunité locale.

Diagnostic de colite

Avec une détermination adéquate de la forme de la maladie, le traitement de la colite à domicile est très efficace. Le diagnostic exact comprend un certain nombre d'examens de laboratoire et cliniques:

  1. Coloscopie ou sigmoïdoscopie. De telles techniques peuvent détecter des modifications catarrhales ou atrophiques de la muqueuse intestinale.
  2. Coprologie. De cette façon, vous pouvez donner une évaluation réelle du travail du système digestif, du métabolisme.
  3. Radiographie ou irrigographie. Vous pouvez déterminer directement la localisation de la pathologie de la lésion, évaluer la structure de la membrane muqueuse du gros intestin.
  4. Analyse générale du sang et de l'urine. Nécessaire pour identifier le processus inflammatoire et infectieux.
  5. Analyse générale des matières fécales, recherche sur les œufs les plus simples. Si vous prenez le matériel biologique à des fins de recherche et identifiez les parasites à temps, vous pouvez arrêter le processus pathologique d'amincissement des parois du gros intestin, augmentant ainsi l'efficacité du traitement de la colite.

Une biopsie peut être nécessaire (prélèvement de cellules intestinales à des fins d'analyse). La nécessité d'analyser la similitude des symptômes de la colite avec des signes de tumeurs malignes est expliquée. S'il n'y a pas de processus cancéreux et que l'inflammation du côlon est diagnostiquée, le résultat clinique est favorable. Le traitement de la colite chronique de l'intestin avec des médicaments est très efficace.

Médicaments pour la colite intestinale

Les médicaments pour la colite ne devraient être pris qu'après avoir consulté un médecin. Le schéma thérapeutique est sélectionné individuellement. L'auto-prescription de médicaments est exclue afin d'éviter des complications de la maladie dangereuses pour la santé et la vie du patient.

Préparations pour le traitement de la colite

Le traitement de l'inflammation du gros intestin devrait être complexe, car plusieurs médicaments sont prescrits aux spécialistes.

Cholinergiques

Le traitement de la colite intestinale avec des médicaments cholinergiques n’est pas rare, de nombreux médecins ayant évalué le succès de ce traitement. Mais ces médicaments ne peuvent être utilisés à l'état stationnaire que sous la surveillance du personnel médical. Le fait est qu'avec un traitement analphabète, les médicaments cholinergiques peuvent nuire au travail du système cardiovasculaire et provoquer des exacerbations de maladies somatiques existantes.

Bloqueurs

La situation des bloqueurs adrénergiques est exactement la même que celle des agents cholinergiques. Ils ne peuvent pas être utilisés par les patients seuls, sans la participation d'un médecin. Les inhibiteurs adrénergiques utilisés pour le traitement de la colite dilatent les vaisseaux sanguins dans tout le corps, y compris le gros intestin. De ce fait, le flux sanguin et l'apport sanguin général aux tissus de l'organe affecté sont normalisés, ce qui a un effet positif sur son état.

Pour normaliser la microflore intestinale

La microflore intestinale normale périt massivement à la suite du traitement de la colite intestinale avec des médicaments du groupe antibactérien. Par conséquent, après la fin du traitement antibiotique, un traitement à base de produits biologiques doit être effectué dans le but de restaurer la microflore intestinale. En savoir plus sur la façon de restaurer les intestins après la prise d'antibiotiques →

De plus, les agents bactériens (probiotiques, prébiotiques et bactériophages) réduisent l'intensité de la douleur et la fréquence des accès douloureux caractéristiques de l'inflammation du gros intestin. En cas de colite intestinale, les médicaments destinés à rétablir une microflore normale sont prescrits pendant au moins 2 semaines. Il est préférable de commencer une thérapie bactérienne avec Colibacterin et, pour consolider le résultat obtenu, le traitement peut être complété par Bifikol ou Bifidumbakterin.

Antispasmodiques

Pour affaiblir la motilité intestinale accrue et éliminer la spasticité récurrente, le médecin doit prescrire des médicaments antispasmodiques pour la colite intestinale. Cela pourrait être No-shpa, le chlorhydrate de Drotaverine et plus. En supprimant les spasmes, le patient se débarrasse de la douleur - un symptôme inhérent à la colite.

Huile de vaseline

Parmi les laxatifs utilisés dans le traitement de la colite intestinale, l’utilisation de l’huile est particulièrement préférable, et l’un d’eux est la vaseline. Il recouvre délicatement les parois du gros intestin d'une fine couche, sans provoquer d'irritation ni de traumatisme sur celles-ci, et ramollit également les matières fécales solides, ce qui favorise leur circulation dans l'intestin. Il est recommandé d'utiliser 2 cuillères à soupe d'huile de vaseline avec colite. l par jour

Vue d'ensemble des drogues populaires

Quels médicaments sont prescrits le plus souvent pour la colite?

Colibacterin sec

Les médicaments biologiquement actifs contre la colite intestinale sont utilisés sans faute, et la colibactérine en est un. Cet outil consiste en une suspension séchée de bactéries intestinales vivantes. La forme de libération en comprimés ou en ampoules.

La colibactérine en tant que remède contre la colite intestinale inhibe la reproduction et la colonisation de la microflore pathogène, localisée dans le foyer de l'inflammation, et normalise l'état de la microflore locale. Le médicament est utilisé pour traiter les infections intestinales (salmonellose, dysenterie, etc.), les dysbactérioses survenues au cours d'un traitement antibiotique prolongé, ainsi que les colites et entérocolites, les colites ulcéreuses.

Linex

Un autre médicament qui peut restaurer la microflore intestinale. En outre, il contient des excipients efficaces contre la diarrhée.

Linex est un médicament souvent prescrit dans le traitement de la colite intestinale, dont le principe actif est le lebenin. Disponible sous forme de capsule. Schéma thérapeutique: 1 capsule 3 fois par jour après les repas pendant 2 à 4 semaines.

Comme tous les autres médicaments, Linex peut provoquer une réaction allergique individuelle. Dans ce cas, vous devez immédiatement refuser de prendre le médicament.

Besalol

C'est un médicament complexe qui combine des effets antispasmodiques et cholinergiques. Disponible sous forme de pilule. Un comprimé contient 0,01 gramme d'extrait de belladone et 0,3 gramme de phénylsalicylate.

Besalol en tant que remède contre la colite a une action antispasmodique et antimicrobienne active en raison de ses substances constitutives. Le médicament est également prescrit pour l’entérocolite, la diarrhée et les troubles dyspeptiques. En tant que pilule contre la colite, Besalol est ingéré 1 pièce 3 fois par jour après les repas.

Phosphalugel

Phosphalugel est un médicament d'association destiné au traitement de la colite du groupe des antiacides. L'outil est constitué d'une base de gel de phosphate d'aluminium, de pectine, d'agar-agar, de parfums et de conservateurs. Libération de forme - emballages individuels en plastique pour 16 gr.

Le phosphalugel normalise l'acidité du contenu de l'estomac. Il a un effet adsorbant et enveloppant, en collectant des microorganismes pathogènes, des virus, des toxines et des gaz en tant que facteurs inflammatoires dans sa propre base de gel, et contribue à leur élimination ultérieure par le corps.

Phosphalugel est utilisé pour traiter la gastrite et les ulcères gastriques et duodénaux, la diarrhée, les troubles dyspeptiques, l'intoxication du corps, ainsi que l'entérocolite et la colite.

No-shpa

Il existe de nombreux médicaments autres que le traitement de la colite intestinale, y compris les antispasmodiques, pour lesquels No-shpa est un représentant de premier plan. Le médicament est disponible sous forme de comprimés jaunes et de solution d’injection, dont le principe actif est la drotavérine.

Mais-shpa a un effet analgésique, à condition que la douleur soit légère ou modérée. N'utilisez pas No-shpu comme pilule contre la colite. Si le corps présente une hypersensibilité à l'un des composants du médicament, si son foie et son système urinaire sont altérés, des symptômes d'insuffisance cardiaque se manifestent. En outre, vous ne pouvez pas donner le médicament aux enfants âgés de moins de 6 ans et à ceux souffrant d’intolérance au galactose.

Decitel

Ceci est un autre médicament antispasmodique, dont le composant actif est le bromure de pinaveriya. Disponible sous forme de comprimés, peint en orange.

Decitel, en tant que pilule contre la colite intestinale, est prescrit pour soulager les spasmes et la douleur, car il entraîne un effet anesthésique, qui est nécessaire pour éliminer les symptômes de la colite. Le médicament doit être pris par voie orale 3 fois par jour, 1 comprimé. Le traitement de la colite avec des comprimés de Decitel en cas d'hypersensibilité du corps à cet agent est également déconseillé pendant l'enfance.

Mezim Forte

Mezim Forte pour le traitement de la colite active les processus de digestion, améliore l'absorption des nutriments grâce à la composition enzymatique unique. Disponible sous forme de comprimés, prendre 1 pc avant les repas.

Il n'est pas recommandé d'utiliser le médicament dans le contexte de pancréatite et d'hypersensibilité à ses composants. Il en va de même pour CREON, une préparation enzymatique qui améliore la digestion, analogue proche de Mezim Forte.

Lopéramide

Les processus inflammatoires dans le gros intestin surviennent généralement avec alternance de diarrhée et de constipation. Le premier trouble est beaucoup plus commun. Par conséquent, il existe souvent un besoin de médicaments antidiarrhéiques pour la colite intestinale. L'un d'eux est le lopéramide, l'analogue domestique du populaire Immodium.

Le médicament élimine avec succès une condition aussi désagréable que la diarrhée. Disponible sous forme de pilule. Après chaque acte de défécation, en présence de symptômes évidents de diarrhée, il est recommandé de prendre 1 comprimé de lopéramide. L'effet vient généralement rapidement.

Il est interdit d'utiliser des comprimés de lopéramide dans le traitement de la colite intestinale si une occlusion intestinale est suspectée ou confirmée, avec une colite ulcéreuse, une dysenterie et chez les patients jeunes de moins de 6 ans.

Regidron

Étant donné que les troubles des selles sous forme de diarrhée accompagnent fréquemment l'inflammation du gros intestin, il est important de noter que toute diarrhée est une perte d'un volume important de liquide. Par conséquent, il convient non seulement de reconstituer le volume perdu, mais également de prévenir de toute manière le développement de la déshydratation en prenant des médicaments appropriés, par exemple Regidron.

Le médicament est disponible sous forme de poudre, qui est utilisée pour préparer une solution à usage oral. Il est conseillé d’utiliser la solution préparée immédiatement. En dernier recours, elle peut être conservée au réfrigérateur pendant 24 heures.

Rehydron doit être consommé au moins 3 jours avant l’arrêt complet des symptômes de la diarrhée. Le diabète sucré des deux types, les maladies de l’appareil urinaire, l’hypersensibilité aux composants individuels du médicament, les signes d’obstruction intestinale sont des objectifs contraires.

Comment traiter les médicaments contre la colite intestinale, dans chaque cas, le gastro-entérologue doit décider. Cela dépend beaucoup de la cause de la maladie, des caractéristiques de l'évolution de la colite et de l'état de santé du patient. Tout le monde n'a pas besoin d'un traitement intensif. Comme le montre la pratique, pour éliminer la cause fondamentale de la maladie, un patient suffit pour suivre un régime, un autre pour prendre des antispasmodiques et un troisième pour éliminer l’acidité accrue de l’estomac ou guérir de la pancréatite. Dans tous les cas, il est impossible de savoir quelles pilules traiter la colite sans l'aide d'un médecin.

Préparations pour le traitement de la colite intestinale, une liste de médicaments


Pour réduire le péristaltisme actif et soulager les spasmes multiples, des antispasmodiques mous sont prescrits, par exemple le noshpa (2 comprimés, 2 fois par jour). De tels spasmes manifestent généralement de la douleur.

Carbonate de calcium, acidine-pepsine, acide chlorhydrique

Pour le traitement de la colite, de nombreux médecins recommandent l’utilisation d’agents et de bloqueurs cholinergiques, ce qui témoigne de leur grande efficacité. L'utilisation de ces médicaments n'est autorisée que sous la surveillance d'un médecin de l'hôpital. Ils peuvent entraîner des complications pour le système cardiovasculaire et provoquer des exacerbations d'autres maladies.

Les cellules qui produisent le mucus de la muqueuse intestinale, lors d'une inflammation, commencent à produire du mucus vigoureusement. Ce mucus a une composition chimique différente, différente de la normale, il est plus agressif. Par conséquent, étant dans la lumière de l'intestin, ce mucus en une certaine quantité est un puissant irritant, forçant l'intestin à accélérer l'expulsion du contenu. Pour éviter un tel processus, il est recommandé d'utiliser des agents enveloppants et astringents afin de ne pas exposer la membrane muqueuse de l'intestin aux effets irritants du mucus. En conséquence, l'irritation devrait être réduite et la production de mucus elle-même diminuera.

Le carbonate de calcium est considéré comme le meilleur traitement de la colite, ainsi que des remèdes à base de plantes.

Attribuer 1 à 1,5 g de carbonate de calcium par voie orale après un repas après 1,5 heure.Si, dans le syndrome du côlon irritable, une diminution de l'acidité du suc gastrique est constatée dans le corps du patient, il est recommandé de prendre de l'acidine-pepsine ou de l'acide chlorhydrique au cours du repas. L'utilisation préférée de préparations enzymatiques, telles que panzinorm-forte, en l'absence de données fiables sur la diminution de l'acidité.

Colibactérine, bifidum-bactérine, bifikol

La microflore intestinale normale meurt à la suite d'un traitement antibactérien. Par conséquent, sa reconstitution est nécessaire en raison de l'ingestion de préparations bactériennes (l'administration de telles préparations est commencée pour le traitement de la colite une fois l'administration d'antiseptiques terminée). Les médicaments bactériens préviennent l'apparition de la douleur, atténuent la douleur. Traitement bactérien, dans le traitement de la colite, il est préférable de commencer avec la colibactérine d’une durée de traitement d’un mois (5 doses, 2 fois par jour). Puis prescrire bifidum-bactérine ou bifikol pour consolider l'effet.

Vitamines B2 et B6, Dekamevita, Kombevita, laxatifs, noshpa

L'utilisation de sédatifs médicamenteux légers est souhaitable, car une diarrhée fréquente accompagnée d'une colite, accompagnée de douleurs abdominales atroces, déprime l'esprit du patient. Le traitement médicamenteux de la colite spastique pour réduire la douleur consiste à recevoir:

  • antispasmodiques (par exemple, dosages à raison de 1-2 comprimés. 2-3 fois par jour),
  • vitamines (injections de vitamines B2 et B6 en alternance tous les deux jours, 7 à 10 injections par cours,
  • prenant Dekamevita ou Kombevita - les préparations multivitaminées sont utilisées 1 comprimé 3 à 3 fois par jour pendant 2 semaines),
  • l'utilisation de laxatifs (laxatifs recommandés à base d'huile et de légumes, car ils sont assez efficaces car ils n'irritent pas les muqueuses, contrairement aux laxatifs chimiques).

Huile de vaseline

Pour le traitement de la colite, il est préférable d'utiliser de la vaseline liquide à base d'huile de laxatifs car elle lubrifie la paroi intestinale sans l'irriter, adoucit les matières fécales et accélère leur déplacement vers la sortie (ne pas utiliser plus de 2 cuillerées à soupe par jour); huile d'olive (prise à jeun, puis prise d'eau minérale 200-300 ml); L'huile de ricin a un très bon effet dans le traitement de la colite (ingérée entre 15 et 30 ml), mais la réaction de l'intestin ne se produit pas avec une utilisation prolongée. L'huile de ricin est plus approprié pour la constipation occasionnelle.

Liste des médicaments pour le traitement de la colite

Attention! Avant d’utiliser un médicament, consultez votre médecin et lisez les instructions.

  • Gastrotsepin - 25 mg 3 fois par jour à l'intérieur;
  • Maalox - 1 dose 3 fois par jour après 1 à 1,5 heure après un repas;
  • Loperamide - 1 comprimé après chaque selle liquide, mais pas plus de 3 fois par jour;
  • Reacek - 1 comprimé (2,5 mg de chlorhydrate de diphénoxylate et 0,025 mg de sulfate d'atropine) 2 fois par jour par voie orale avant les repas;
  • phosphalugel - 1 dose 3 fois par jour après 1 à 1,5 heure après les repas;
  • sulfocamphocaïne - 1 ml de solution à 10% par voie sous-cutanée;
  • caféine benzoate de sodium - par voie sous-cutanée avec 1 ml de solution à 10%;
  • Strophantine - en cas d’insuffisance cardiaque, injecter 1 ml de solution à 0,05% dans une solution de glucose à 40% (200 ml).
  • Korglikon - en cas de développement d’une insuffisance cardiaque, injecter 1 ml de solution à 0,06%;
  • Kordiamine - par voie intramusculaire 1 ml de solution à 25%;
  • chloramphénicol - 0,5 g 4 fois par jour à l'intérieur;
  • Klacid (clarithromycine) - 250 000 UI 2 fois par jour à l'intérieur;
  • Érythromycine - 250000 IU 4 fois par jour à l'intérieur;
  • Rulid - 15000 UI en 2 fois par jour;
  • aminazine - contre les vomissements, à l'intérieur de 25 mg 3 fois par jour ou par voie intramusculaire dans une dose de 1-2 ml d'une solution à 2,5%,
  • propazine - contre les vomissements, 25 mg 3 à 4 fois par jour;
  • Furazolidone - à l'intérieur de 0,1 g 3 fois par jour pendant 5 à 10 jours;
  • Enteroseptol - 1-2 comprimés 3-4 fois par jour, la durée du traitement est de 7-10 jours;
  • Biseptol - 2 comprimés 2 fois par jour à l'intérieur pendant 7-10 jours.
  • Bifidumbacterin - 5 doses 2 fois par jour 30 minutes avant les repas,
  • Lactobactérine - 3 doses 2 fois par jour 30 minutes avant les repas.
  • bificol - 5 doses 2 fois par jour,
  • baktisubtil - 1 capsule 4 fois par jour entre les traitements antibactériens, la durée du traitement est de 2 semaines.
  • Linex - 2 capsules 3 fois par jour.

Lisez aussi notre dernier article: Les analogues de médicaments coûteux

Traitement médicamenteux de la colite

La colite est une inflammation locale qui se forme sur la membrane muqueuse du gros intestin et viole ses fonctions d'aspiration, de motilité.

La colite spastique est caractérisée par des spasmes intestinaux prolongés et douloureux. Le traitement de la colite avec des médicaments est une étape importante du traitement. Mais les médicaments doivent être complétés par un régime bien choisi et une normalisation du mode de vie.

Utilisation de médicaments

Lors du choix d'un médicament, le médecin s'appuie sur les résultats des tests et sur la cause du développement de la maladie. Sans s'attaquer à la cause sous-jacente, un traitement efficace n'est pas réel.

Par exemple, si la maladie est causée par des invasions helminthiques, le traitement médicamenteux visera à détruire ces protozoaires.

Quand il y a d'autres troubles gastro-intestinaux dans l'histoire, ils sont engagés dans leur traitement. Les remèdes contre la colite sont souvent les mêmes que pour les autres affections du système digestif humain.

Est-il raisonnable d'utiliser des médicaments?

En achetant des pilules, de nombreux patients réfléchissent à la pertinence de leur utilisation. Les médicaments soulagent les symptômes désagréables. La formation de gaz causée par une bactérie putréfiante entraîne une distension abdominale, une personne ressent l'effet de rupture des gaz.

Leur composition est toxique, par conséquent, une irritation des terminaisons nerveuses dans l'intestin et sa spasmation se produisent. Une telle réaction provoque une douleur qui fait crampes. Les patients développent souvent une diarrhée.

Il est imprudent de tolérer ces manifestations. Il est préférable de les éliminer à l'aide de méthodes modernes, pour aider les intestins à rétablir une microflore favorable, à arrêter le processus inflammatoire et à se débarrasser de la gêne causée par la maladie.

Quels types de drogues existent

Les méthodes de traitement sont sélectionnées par un spécialiste, il n'est pas recommandé de les prescrire vous-même. Les médicaments sont pris strictement sous la supervision d'un gastro-entérologue. Le choix de la méthode de traitement dépend de plusieurs facteurs: composition de la microflore, nature du processus inflammatoire, comorbidités, catégorie d'âge du patient, etc.

  1. Pour éliminer l’éclatement de l’abdomen et les flatulences, appliquez des produits contenant du charbon actif, de la siméthicone et de l’extrait de fenouil.
  2. La restauration de la flore favorable dans les intestins est la tâche des additifs biologiques.
  3. Avec difficulté, la défécation utilise un laxatif.
  4. Quand un patient a un désordre intestinal, on lui prescrit des médicaments antidiarrhéiques.
  5. Pour réduire la lésion et éliminer l'inflammation, le médecin prescrit des anti-inflammatoires.

L'utilisation complète de ces médicaments vous permet d'éliminer le problème et de revenir à un mode de vie normal.

Utilisation d'antibiotiques

La nomination des agents antimicrobiens est très ambiguë, de nombreux médecins ont leur propre point de vue à ce sujet. Parfois, de telles substances tuent des micro-organismes bénéfiques, provoquant une dysbactériose et aggravant l’image de colite.

La microflore intestinale meurt et le traitement est retardé. Mais il arrive que sans prescription d'antimicrobiens, il n'y ait pas d'effet cicatrisant.

Si une colite spastique est diagnostiquée, alors son traitement est meilleur sans antibiotiques. Dans d'autres cas, des agents antimicrobiens prescrits par le médecin traitant.

Thérapie antibactérienne

Lorsque l'environnement pathogène se développe rapidement, il est nécessaire de recourir à des médicaments antimicrobiens. Acceptez-les strictement selon le schéma recommandé par le gastro-entérologue. En fonction de l'état du patient et du stade de la colite, le médecin choisit la méthode appropriée.

Cela peut être des médicaments du groupe des sulfamides. Par exemple, phtalazole ou sulgin. Leur réception est effectuée strictement sur rendez-vous d'un gastro-entérologue selon ce schéma:

  • Au stade du traitement intensif de l'inflammation, le médicament est pris six fois par jour. Le nombre de jours est déterminé par la négligence de la maladie et par la force du corps à récupérer.
  • La deuxième étape est la suppression des organismes pathogènes résiduels. Cela dure deux jours, la réception est effectuée quatre fois par jour.
  • La troisième étape est la consolidation de l'effet. Cela prend deux jours, avec des médicaments trois fois par jour.

Selon les résultats de l'étude de la microflore du patient, le médecin peut vous prescrire un médicament antibactérien à spectre d'action étroit, destiné à détruire un type spécifique de microorganismes pathogènes.

Même dans la pratique de la colite, les médicaments antimicrobiens contenant de l'hydroxyquinoléine (Intestopan et Entéroseptol) sont courants. Ce sont des agents plus lourds, leur utilisation est recommandée lorsque les micro-organismes ont développé une résistance à de nombreux antibiotiques.

Le schéma thérapeutique dépend du stade et de la négligence de la maladie. La durée du traitement avec des médicaments contenant de l'oxyquinoléine est d'environ dix jours.

Description des différentes drogues par leur direction

Dans le traitement de la colite, les médecins utilisent divers médicaments. Tous peuvent être classés en fonction de l'effet attendu:

  1. Médicaments de la classe des sulfonamides (sulfasalazine, mesacol). Leur action vise la destruction des microorganismes pathogènes.
  2. Drogues complexes (Intestopan, Mexaza). Supprime la flore indésirable, contient des enzymes.
  3. Agents biologiques contenant des micro-organismes bénéfiques et médicaments de la classe des eubiotiques (Bifidumbacterin, Bifiform, Linex). Les lacto et bifidobactéries habitent les intestins.
  4. Préparations contenant des enzymes (pancréatine, Mezim, Panzinorm, Festal). Ils améliorent la digestion, de sorte que dans l'intestin, il n'y a pas de processus de putréfaction et de fermentation dus à l'ingestion d'aliments non fermentés.
  5. Médicaments de la catégorie des antispasmodiques (No-shpa, Papazol, Bellastezin). Soulager la douleur, si nécessaire.
  6. Anticorps monoclonaux. Innovation dans la pratique médicale. Ils permettent au corps de faire face à l'inflammation elle-même, donnant aux cellules du système immunitaire la capacité de reconnaître le problème et de l'éliminer.

Action contre les drogues ciblant et examen des remèdes populaires

Le but de ces pilules est de soulager les symptômes de la maladie et d’en éliminer la cause.

Sulfasalazine

Il a un fort effet anti-inflammatoire. Elle repose sur la suppression immédiate de la source de microorganismes pathogènes par le biais de troubles métaboliques dans leurs cellules.

La substance active ne permet pas à la chaîne d'ADN de se multiplier. La sulfasalazine est indiquée chez les patients âgés de plus de 16 ans de 1 à 2 grammes 3 à 4 fois par jour au stade actif. En outre, 500 mg de la substance jusqu’à la fin de la phase de support. Le médicament a un certain nombre d'effets secondaires, par conséquent, est nommé uniquement par un spécialiste.

Mekasol

Aussi un médicament antimicrobien avec une large gamme d'effets. Il est produit sous forme de comprimés, qui doivent être consommés une heure avant les repas 2 à 4 fois par jour. En l'absence d'effets secondaires et d'anomalies dans le foie et les reins, la dose est de 50 mg par kilogramme de poids corporel du patient.

Intestopan

Médicament qui inhibe la croissance des agents pathogènes. Améliore rapidement l'état du patient, en éliminant les ballonnements, en éliminant les troubles intestinaux.

Au stade de la maladie aiguë, prenez 1-2 comprimés 5-6 fois par jour immédiatement après les repas. La durée du traitement est de dix jours. L'augmentation de la durée d'utilisation est strictement interdite

Mexaz

Il a la forme de fèves à la gelée, il est interdit de les écraser et de les mastiquer. Il a des effets enzymatiques et antimicrobiens. Utilisez le médicament avec de la nourriture ou juste avant un repas.

Par jour, prenez trois fois, une dragée à la fois. La durée du traitement est une semaine. Dans les cas extrêmes, le médecin traitant peut prolonger le traitement jusqu’à quatre semaines, mais sous surveillance stricte de la vision du patient.

Bifidumbacterin

L'agent qui habite l'intestin bifidobactéries. Le rendez-vous est très simple et les patients le choisissent souvent pour l'admission. Deux capsules de médicament sont prises avant les repas trois fois par jour, avec quelques gorgées d’eau. La durée du traitement est assez longue, six semaines.

Festif

Préparation enzymatique approuvée pour une utilisation à long terme, jusqu'à trois mois. Attribuez 20 mg de substance active trois fois par jour après les repas. Festal aide à améliorer la digestion des aliments, en leur évitant de s’attarder dans la lumière intestinale.

Panzinorm

C'est aussi un moyen de classe d'enzyme. Il est pris à chaque repas. Deux comprimés - avec le repas principal et un avec une collation. Autorisé à boire jusqu'à 15 doses par jour.

No-shpa

Antispasmodique. Détend les muscles lisses des intestins, soulageant la douleur. Dans la colite chronique, deux comprimés sont pris deux fois par jour. Dans la phase aiguë de la maladie, il est permis d’augmenter le nombre de doses jusqu’à trois fois. Le cours dure généralement trois jours, mais peut être prolongé à cinq si nécessaire.

Bellastezin

Analgésique Admission - uniquement en thérapie chez les patients adultes (âgés de 14 ans). Quelle que soit la forme de la maladie, 1 capsule est libérée trois fois par jour. Le cours maximum d'admission est de cinq jours.

Remèdes bon marché pour la colite

Le traitement de la colite est coûteux. Beaucoup s’intéressent à la question de savoir s’il existe des médicaments pour lesquels le prix ne coûte rien. En voici quelques unes:

  • Analog-shpy peu coûteux - Drotaverin. Il a un effet antispasmodique, si nécessaire pour le patient.
  • Huile de vaseline. Utilisé pour ramollir le sphincter anal, permettant ainsi aux masses fécales de sortir doucement.
  • Lopéramide. Nommé avec la diarrhée, pris après chaque acte de défécation.
  • Bifikol. Supplément relativement peu coûteux pour la colonisation de l'intestin avec une flore bénéfique.

Différence dans le traitement de la toxicomanie chez les adultes et les enfants

Les enfants ne sont pas autorisés à utiliser toutes les pilules. Le pédiatre devrait donc s'occuper de son traitement. La thérapie vise à détruire le pathogène. Le principal moyen de thérapie pour la restauration de la membrane muqueuse est un régime médical. Outre le régime alimentaire, les médicaments prescrits avec des enzymes, des prébiotiques, des entérosorbants.

La différence avec le traitement d'un adulte réside dans la prescription d'antibiotiques uniquement dans de strictes indications.

Combien de temps dure le traitement médicamenteux?

La durée du traitement de la colite au stade aigu dure de trois jours à plusieurs semaines. Cela dépend de la méthode de traitement et de la gravité des symptômes. La forme chronique de la maladie est traitée plus longtemps, mais les symptômes ne dérangent pas tellement le patient.

Pour sélectionner le traitement, vous devez contacter les spécialistes. Ils désigneront un parcours individuel en tenant compte de toutes les caractéristiques du corps.

Traitement de la colite intestinale avec des médicaments

La colite intestinale est une pathologie gastro-entérologique grave nécessitant des soins médicaux. Vous ne pouvez pas vous en débarrasser sans l'utilisation de médicaments.

À ce jour, les pharmaciens proposent une large sélection de médicaments dont l’utilisation contribuera à enrayer le processus inflammatoire et à normaliser le travail de digestion.

Cependant, ils ne peuvent pas être auto-administrés. Rappelez-vous que le traitement de la colite intestinale devrait être un problème médical uniquement.

Les médicaments font partie intégrante de ce traitement. Dans cet article, nous aborderons le traitement de la colite chronique de l'intestin par des médicaments, ainsi que les médicaments les plus efficaces (liste), grâce auxquels vous pourrez arrêter les symptômes de cette pathologie.

Colite - informations générales

La maladie est la présence d'une inflammation sur la membrane muqueuse des organes digestifs.

Le processus inflammatoire conduit à la destruction des organes du tube digestif, ainsi qu’à la violation de l’intégrité de la surface de leurs tissus.

La colite intestinale peut se présenter sous 2 formes: aiguë et chronique. La première nécessite des mesures thérapeutiques urgentes, car la manifestation de symptômes dans ce type de pathologie prive le patient d'efficacité.

Son état de santé médiocre et son humeur face à la colite aiguë sont à l’origine d’un état dépressif et apathique. Il n’est donc pas utile de retarder le traitement médical.

La pathologie peut survenir chez des personnes de sexe et d’âge différents. Toutes les catégories de la population y sont soumises.

Mais quelle que soit la personne qu'elle a frappée, des processus destructeurs se produiront dans son corps.

Les principales causes de l'apparition de la maladie:

  • Infection intestinale. Le plus souvent, une inflammation de la membrane muqueuse de l'estomac et des intestins est le résultat de l'ingestion de staphylocoque.
  • Intoxication du corps. Survient d'intoxication alimentaire ou du contact prolongé d'une personne avec des métaux liquides ou des poisons, par exemple, avec du mercure.
  • Manger des produits de qualité inférieure. La meilleure prévention de l'apparition de pathologies du tractus gastro-intestinal consiste à choisir des aliments frais de haute qualité.
  • La défaite de l'intestin par des parasites. Ceci est une infestation de ver. Un grand nombre de parasites se multipliant rapidement peuvent provoquer des lésions et une inflammation de la muqueuse intestinale.
  • Stress émotionnel. Tout stress peut provoquer des troubles de l'estomac. Pour vous protéger de cela, vous devez vous éloigner le plus possible de l’objet de stress.
  • Violation de la circulation sanguine interne, etc.

Ce ne sont pas tous des facteurs provocateurs qui conduisent à l'apparition de colites. Selon les médecins, cette pathologie se fait sentir avec de fréquentes erreurs de nutrition.

Astuce! Si vous ne voulez pas faire face à une inflammation intestinale, n'abusez pas des aliments gras et de mauvaise qualité. Il est conseillé de décharger votre estomac. Ensuite, il fonctionnera au bon niveau et vous deviendrez moins malade.

Une autre cause fréquente de l'apparition de cette pathologie est l'administration à long terme de certains médicaments.

Tout d'abord, nous parlons de prendre des antibiotiques, qui ont un effet destructeur négatif sur la membrane muqueuse du gros intestin.

Symptomatologie et classification

Les médecins émettent de nombreux types de colites. La raison de la classification est la raison de son apparition.

Fondamentalement, il existe 5 types de cette pathologie. Considérez chacun d’eux séparément:

  • Spastique. Provoque une mauvaise colite spasmodique. Nous parlons de mauvaises habitudes, d'abus d'aliments gras, de sédentarité, d'ignorance des règles d'hygiène, etc. Tout cela est la cause de l'apparition d'une inflammation de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal.
  • Pseudo-membraneux. L'abus de drogues est le facteur qui provoque l'apparition de la colite pseudomembraneuse. Certains médicaments ont un effet destructeur sur la muqueuse intestinale, contribuant à la création d’un environnement favorable à la reproduction des agents pathogènes.
  • Atrophique. Se produit avec une intoxication toxique et toxique du corps. La colite atrophique est caractérisée par une nécrose de la surface tissulaire des organes digestifs.
  • Catarrhal L'intoxication alimentaire est l'élément déclencheur du développement de ce type de pathologie. La consommation de produits rassis peut provoquer une inflammation du gros intestin.
  • Ulcératif. La colite ulcéreuse de l'intestin se produit pour diverses raisons, notamment le stress, la prédisposition génétique, le contact avec des réactifs chimiques, etc.

Ce n'est pas la seule classification de la maladie. Il est également divisé en fonction du modèle d'écoulement. Ils sont deux: aigu et chronique.

La colite intestinale aiguë, dans la plupart des cas, est le symptôme d'une allergie. La réaction négative de l’organisme à l’allergène résulte de son contact.

Par exemple, une personne souffrant d'intolérance au lactose sera certainement confrontée à une colite si elle mange ou boit un produit laitier.

Les symptômes de la forme aiguë de cette maladie sont clairement exprimés. Un patient confronté à ce problème, en raison d'une mauvaise santé, perdra complètement sa capacité de travail.

En ce qui concerne la colite chronique, les symptômes ne sont pas aussi prononcés. Cependant, quelle que soit la forme de la maladie, le patient chez qui il a été diagnostiqué éprouvera constamment des malaises gastriques.

La manifestation de ce symptôme est insupportable pour beaucoup de patients. La douleur dans la colite intestinale est spasmodique ou douloureuse.

Cela semble évident. D'où la nécessité de prendre des médicaments contre la douleur. Cependant, l'inconfort gastrique n'est pas le seul symptôme de la colite.

Autres signes de la maladie:

  1. Refus de manger, perte de poids brusque.
  2. Constant grondant dans l'abdomen.
  3. Sensation d'amertume dans la bouche.
  4. Défécation difficile (le patient peut refuser de manger car il sait que la défécation sera douloureuse).
  5. Vertiges et faiblesse.

En ce qui concerne les maux d'estomac, puis après avoir mangé, ils augmentent.

Comment traiter la colite? Voyons le comprendre.

Régime de traitement

Un patient chez qui on a diagnostiqué cette pathologie doit prendre un médicament. Sans cela, compter sur la récupération n'est pas nécessaire.

En général, le traitement médical de l'inflammation des organes digestifs comprend:

  • L'utilisation d'analgésiques.
  • Respect des règles du régime thérapeutique.
  • Acceptation des anti-inflammatoires.
  • Thérapie de vitamine.
  • Utilisation d'antidépresseurs (si la maladie a été provoquée par un stress psycho-émotionnel).
  • Prendre des antibiotiques.

Dans certains cas, le médecin traitant peut prescrire à son patient des médicaments d'autres groupes pharmaceutiques.

C'est important! Les analgésiques ne permettent pas de se débarrasser de la colite intestinale. Ils sont pris uniquement pour le soulagement de l'inconfort gastrique.

Traitement de la douleur

Quels analgésiques sont recommandés pour l'inflammation intestinale? Le médicament le plus populaire de ce groupe est le No-shpa.

Réception No-shpy vous permet de sauver rapidement une personne de douleurs aiguës dans l'estomac. Le médicament a un effet spastique sur la lésion.

Et comme la douleur pendant la colite est spastique, elle peut être rapidement éliminée à l'aide du No-shpa. Autres antispasmodiques efficaces: Drotaverinum, Spasmalgon, Ibuprofen, Riabal.

De plus, en présence de douleur, de pathologie concomitante, il est conseillé de prendre des analgésiques, par exemple Nurofen ou Analgin.

Cependant, ni les antispasmodiques ni les analgésiques n’ont d’effet médicinal sur la lésion. Ils sont saouls uniquement pour améliorer leur état.

En ce qui concerne l’infestation par les vers, en tant que facteur provocateur de la colite, il est conseillé de prendre des médicaments antiparasitaires, le cas échéant.

Dans ce cas, il est possible d'arrêter la symptomatologie de la pathologie uniquement après avoir exporté des parasites vivants et morts du corps d'un patient. Sans cela, arrêtez l'inflammation ne fonctionnera pas.

Quels médicaments antiparasitaires sont recommandés? La drogue la plus populaire de ce groupe est le ver.

Analogues - Azinoks, Albendazole et Dekaris. Ce sont les meilleurs médicaments antiparasitaires à ce jour.

C'est important! Le traitement médicamenteux de cette maladie doit commencer par établir la cause de son apparition. Si une colite est apparue dans le système nerveux, il faut alors prescrire au patient des sédatifs, par exemple Phytoset ou Glycine.

Traitement antibactérien

Comme le montre la pratique médicale, dans la plupart des cas, la colite intestinale résulte d’une infection causée par un agent pathogène de l’estomac.

C'est elle qui provoque le processus inflammatoire. Pour résoudre ce problème, il est nécessaire d’armer des antibiotiques.

Sans ces médicaments, il est impossible de se débarrasser d'une forte inflammation intestinale. Le traitement antibiotique repose principalement sur la prise régulière de médicaments.

Le traitement de la colite avec des médicaments comprend la colonisation de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal avec une microflore bénéfique.

Elle participe activement au processus de digestion et d’assimilation des aliments. Dans les lésions intestinales infectieuses, le nombre de microbes bénéfiques vivant sur la membrane muqueuse est considérablement réduit.

Par conséquent, pour éliminer ce phénomène, il est nécessaire de rétablir l'équilibre de la microflore bénéfique. Sans cela, le traitement n'est pas possible.

Quels antibiotiques seront prescrits?

Indépendamment, attribuez-les vous-même n'est pas recommandé. Cela ne peut être fait que par le médecin traitant d'un patient qui se plaint de problèmes d'estomac.

Bougies rectales

Les suppositoires rectaux possèdent de puissantes propriétés anti-inflammatoires locales. Cette méthode de traitement est connue depuis plusieurs décennies. Il s'est avéré efficace dans la pratique.

Les suppositoires rectaux, pénétrant dans le rectum, non seulement suppriment le processus inflammatoire de la muqueuse organique, mais anesthésient également cette zone de la lésion.

Ils devraient être utilisés non seulement à des fins médicales, mais aussi à des fins prophylactiques. Les gens ont souvent recours à ces médicaments en cas d'inflammation intestinale fréquente.

Salofalk est l’un des suppositoires les plus efficaces pour arrêter rapidement la manifestation des symptômes de cette pathologie.

C'est un excellent outil avec un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé. Quelques jours après son utilisation, le patient peut ressentir un résultat positif.

Salofalk doit être utilisé en présence de fissures rectales et d’autres manifestations de lésions à la surface des tissus de l’intestin.

Le médicament a des propriétés cicatrisantes, ce qui le rend indispensable en présence de complications de la colite.

Restauration de la microflore intestinale

Le soulagement du processus inflammatoire n'est pas la dernière étape du traitement. Si elle est due à une dysbiose, il est nécessaire de rétablir l'équilibre bactérien dans l'intestin.

Pour ce faire, vous devez prendre certains médicaments. Rappelez-vous que lorsque le nombre de microbes pathogènes l'emporte sur le nombre de microbes utiles, la personne commence à tomber malade.

Certains microorganismes vivant dans les intestins sont nécessaires à la digestion et à l'assimilation des aliments par l'estomac. Sans eux, ces processus ne peuvent pas se produire.

Cependant, pour diverses raisons, ils peuvent être supprimés par la microflore pathogène. Cela arrive avec la colite.

De plus, la consommation de bactéries intestinales bénéfiques conduit à la prise d'antibiotiques. La dysbactériose est donc une complication fréquente de la colite infectieuse.

Comment y faire face? Ne pensez pas que rétablir l'équilibre bactérien dans le corps est rapide et facile.

Pour obtenir l'effet souhaité, il faudra déployer des efforts importants. Ainsi, vous pouvez «coloniser» vos intestins avec les microbes dont vous avez besoin, à nouveau de manière médicale.

Le médecin traitant du patient chez qui on a diagnostiqué une dysbactériose lui prescrira des médicaments qu'il doit boire en cas de perturbation de l'activité enzymatique.

Tout d'abord, nous parlons de probiotiques. L'objectif principal de ces médicaments est de rétablir l'équilibre bactérien intestinal.

Ils agissent selon le principe du partage. En prenant des probiotiques, vous pouvez rapidement rétablir l'équilibre d'une microflore bénéfique et normaliser le travail de digestion.

De quels médicaments parle-t-on?

Thérapie de vitamine

La réception de vitamines n'est pas le principal, mais un élément important du traitement de la colite. Parfois, le corps du patient est tellement affaibli qu'il lui est nécessaire de reconstituer son stock d'oligo-éléments manquants pour rétablir son fonctionnement.

Selon les experts, pour la rééducation rapide du corps, il est conseillé de prendre de la vitamine B.

Une personne qui a récemment arrêté l'inflammation intestinale ne devrait pas seulement manger des aliments riches en vitamine B, mais aussi les prendre sous forme de comprimés.

Par exemple, une grande quantité de cet élément contient le médicament Magnicum. Son homologue populaire est Neurovitan.

La prise de vitamine B doit être prescrite par son médecin. En outre, dans ce cas, vous devez utiliser des médicaments sédatifs (sédatifs).

Par exemple, pour la normalisation du système nerveux, il est recommandé au patient de boire Glycine, Phytoset, Persen.

Cette capsules, qui comprennent la collecte à base de plantes. Par conséquent, lorsque le stress psycho-émotionnel est recommandé, leur utilisation est recommandée.

Quels médicaments peuvent guérir la colite intestinale?

La colite est une inflammation de l'intestin, qui se distingue par son évolution, ses signes cliniques et son degré de lésions muqueuses. Les préparations pour le traitement de la colite intestinale sont sélectionnées par un médecin selon un plan individuel en fonction des résultats des tests et des examens du matériel. La thérapie est axée sur l'élimination de l'inflammation, la normalisation des intestins, le soulagement des symptômes.

Agents antimicrobiens pour la colite

Le traitement de la colite intestinale avec des médicaments commence par la nomination de médicaments antimicrobiens. Les médecins ont une longue liste de remèdes contre la colite:

  • les sulfonamides;
  • nitrofuranes;
  • les quinolones;
  • antibiotiques.

Le traitement de la colite avec des médicaments vise à éliminer la cause de l'inflammation (microbes pathogènes et pathogènes conditionnels). Chaque type de microbe est sensible à un médicament spécifique. Par conséquent, pour sélectionner les moyens les plus efficaces, une analyse de sensibilité de la flore bactérienne aux médicaments est réalisée.

Sulfanilamides

Le traitement par phtalazole, phtazine et Sulgin est pratiqué dans les cas de colite ulcéreuse, de dysenterie et d'ensemencement d'Escherichia coli. Les comprimés sont lentement absorbés par les intestins par voie orale, ce qui crée une concentration élevée en agent antimicrobien. Les sulfamides sont contre-indiqués chez les femmes enceintes, allaitantes, les enfants de moins de 3 ans et les personnes souffrant de troubles rénaux.

Nitrofuranes

L'activité antibactérienne des nitrofuranes s'étend à Giardia, à Shigella, à Clostridium, à Salmonella et à Vibrio cholerae. Les capsules d'Enterofuril aideront à traiter la colite associée aux antibiotiques. Ils inhibent le développement de Clostridia - les agents responsables de la colite pseudo-membraneuse. Enterofuril est autorisé pour les enfants à partir de 1 mois sous forme de suspension. Les gélules à 200 mg sont prescrites aux adultes 4 fois par jour pendant la semaine. Enceinte et allaitante est recommandé d'appliquer pour de bonnes raisons.

Les quinolones

Les quinolones constituent un groupe relativement nouveau d'antimicrobiens. Les microorganismes n'ont pas encore développé de résistance aux quinolones. Le traitement médicamenteux de la colite avec ce groupe de médicaments élimine Salmonella, Shigella, le choléra et le staphylocoque. Utilisé dans le traitement de la colite chronique Nolitsin, Sofazin, Medotsiprin.

Antibiotiques

Les antibiotiques pour la colite sont nécessaires avec un large spectre d'action. Une nouvelle génération de médicaments - les polymyxines. La polymyxine B se prend pour éliminer Salmonella, Shigella, Klebsiella, le choléra. Traitement de la colite chez l'adulte La polymyxine B est administrée à l'hôpital.

Pour l’antibiothérapie à domicile, le médecin prescrit:

  1. Levomycetin - aide à se débarrasser de l'inflammation aiguë et chronique causée par E. coli, la salmonelle, les streptocoques et le staphylocoque. Buvez des médicaments pendant une demi-heure avant les repas 3 fois par jour. La durée du traitement est de 8 jours. Les enfants de moins de 2 ans et les mères qui allaitent ne sont pas prescrits.
  2. La néomycine est un médicament aminoglycoside. Lorsqu'il est ingéré, il est mal absorbé, affectant principalement la microflore de l'intestin. La néomycine est utilisée sur ordonnance en raison du grand nombre d'effets secondaires.
  3. Alpha Normix - le médicament élimine la croissance excessive de bactéries pathogènes, car presque tout reste dans le petit et le gros intestin. La colite intestinale chez les femmes pendant la grossesse et l'allaitement peut être traitée. Médicament pour boire chez les adultes et les enfants à partir de 12 ans: 1 comprimé toutes les 8 heures. Appliquer des antibiotiques tout au long de la semaine.

Le traitement de la colite avec des médicaments, en particulier des antibiotiques, est administré par un gastro-entérologue. La posologie des médicaments, la durée du traitement de la colite, la sélection des médicaments efficaces est effectuée strictement individuellement. L'utilisation non systématique d'antibiotiques menace la complication du processus inflammatoire avec la colite associée aux antibiotiques (AAK).

Agents anthelminthiques pour la colite

Parfois, l'inflammation intestinale est causée par des vers parasites - nématodes, oxyures, ascaris. Vous pouvez expulser les parasites en utilisant les médicaments Nemozol et Vermox. Appliquez les remèdes contre les vers chez les adultes et les enfants de 2 à 3 ans, un comprimé à la fois, si nécessaire, à répéter une semaine plus tard. Les remèdes contre les vers sont toxiques pour le foie. Il est impossible de consommer des aliments gras, de boire de l’alcool, d’utiliser des laxatifs simultanément à un traitement antihelminthique.

Enlèvement de douleur et de spasme

Si les antibiotiques agissent sur la cause de la maladie, les antispasmodiques éliminent les crampes douloureuses dans l’intestin enflammé. L'action des médicaments vise à détendre les muscles lisses de l'intestin.

No-Spa est l'antispasmodique le plus connu basé sur Drotaverinum. Les comprimés No-Shpy sont utilisés après les repas avec des accès de douleur abdominale spastique 1 à 2 fois jusqu'à 3 fois par jour. Le traitement dure au maximum 2-3 jours. Si la douleur ne disparaît pas, consultez votre médecin.

Duspatalin - affecte directement la musculature intestinale, agissant davantage sur le gros intestin. Le péristaltisme ne souffre pas, l'intestin fonctionne normalement. Ne pénètre pas dans le lait maternel, n'a pas d'effet toxique sur le fœtus. Accepter le matin et le soir 20 minutes avant les repas, en buvant avec de l'eau. Duspatalin affecte la capacité de conduire et d'autres activités avec une concentration d'attention élevée.

Buscopan - utilisé pour les douleurs abdominales d'origines diverses. Disponible en comprimés et en suppositoires rectaux. Mal absorbé par les intestins, ayant un effet prédominant sur les organes digestifs. 1 comprimé ou un suppositoire trois fois par jour soulagent la douleur et les spasmes dans l'intestin. Vous ne pouvez pas utiliser plus de 2 jours consécutifs.

Normalisation des selles

La colite se manifeste à la fois par la constipation et la diarrhée. Les deux symptômes sont désagréables et nécessitent un traitement spécifique.

Que faire avec la diarrhée

Des troubles digestifs sous forme de diarrhée apparaissent lors d'une inflammation du côlon aveugle et ascendant. En cas de colite ulcéreuse, de diarrhée associée aux antibiotiques, de colite pseudo-membraneuse, de médicaments à base de lopéramide sont interdits.

Arrêter la diarrhée dans l'inflammation de la membrane muqueuse du gros et du petit intestin signifie:

  • Tansal aura un effet astringent et anti-inflammatoire sur la colite. Contient du salicylate et de la tanalbine. Prendre un comprimé 3 fois par jour;
  • Allylsat - extrait d'alcool de l'ail. Supprime les effets de putréfaction dans les intestins, normalise les selles. 10-15 gouttes d'Allylsate sont ajoutées à 30 ml de lait et se boivent avant les repas trois fois par jour;
  • Smecta va arrêter la diarrhée et absorber les toxines microbiennes. Approuvé pour une utilisation chez les nourrissons, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent. Dissolvez un paquet de poudre dans un verre d'eau et buvez 3 à 4 fois par jour;
  • Bevisal - contient du salicylate, du sel de bismuth et un extrait de belladone. Il a une action antimicrobienne complexe, relaxante, anti-inflammatoire et astringente. Prenez une pilule trois fois par jour.

La déshydratation est une complication dangereuse de la diarrhée. Le patient a besoin d'une boisson chaude abondante - thé faible, décoction d'églantier, compote, eau pure. Les sels de réhydratation - Regidron, Humana, Oralit compensent bien la perte d'humidité. Un sachet de poudre est dissous dans un litre d’eau et bu en 3-4 doses.

Que faire avec la constipation

La colite chronique du côté gauche se manifeste par une constipation récurrente. Des agents pharmacologiques vont venir à la rescousse:

  • les suppositoires rectaux Bisacodil, Dulcolax, ainsi que des bougies à la rhubarbe, à l'argousier, à la glycérine;
  • gouttes Guttalaks, Regulaks, Slabikap;
  • Laxatif de Forlax ou de Fortrans;
  • sirops de lactulose;

Les laxatifs ne peuvent pas être utilisés en permanence, la constipation ne fait qu'empirer, et il est impossible de se vider sans médicament.

Guérison de la muqueuse intestinale

Dans la colite, en particulier au stade chronique, la muqueuse intestinale en souffre. Pour ses bougies de guérison sont utilisés avec l'argousier, la propolis. Préparation à base de plantes Regesol contient des extraits de plus de 50 herbes médicinales. Sous son influence, les plaies se resserrent, la régénération s'accélère et les saignements capillaires cessent. Buvez le comprimé de Regesol deux fois par jour pendant un mois.

La société Evalar propose un tonique "Avoine Verte" pour restaurer le tube digestif, soulager l'inflammation et régénérer les tissus intestinaux. Il est nécessaire d’inclure dans l’alimentation quotidienne des patients atteints de colite une poudre d’avoine verte. Un sac de fonds mélangé avec une soupe chaude ou de la bouillie.

Laktovit Forte se préoccupe de la restauration de la muqueuse intestinale après une dysbactériose, une colite associée à un antibiotique et une colite ulcéreuse. L'acide folique et la cyanocobalamine stimulent la régénération, renforcent les vaisseaux sanguins. Capsule signifie consommé le matin et le soir pendant 30 minutes avant les repas pendant un mois.

Restauration de la microflore

La question de savoir comment traiter la colite intestinale est l’état de la communauté microbienne du côlon. Les probiotiques et les prébiotiques sont d’une grande importance pour la restauration de la microflore intestinale bénéfique. Probiotiques - préparations avec des cultures vivantes de bactéries nécessaires à la digestion.

Les chaînes de pharmacies comprennent:

  • Eubicor;
  • Enterol;
  • Atsipol;
  • Baktisubtil;
  • Florin Forte;
  • Linex;
  • Hilak Forte;
  • Bififeform;
  • La bifidumbacterine;
  • Probifor.

Les bactéries bénéfiques des probiotiques pénètrent dans l'intestin, le colonisent et déplacent les microbes pathogènes. Ainsi, l'eubiose naturelle et la digestion normale sont restaurées.

Prébiotiques - fibres alimentaires, qui constituent un substrat nutritif pour les bactéries bénéfiques. C'est une fibre végétale, l'inuline, l'amidon. Il existe des moyens combinés - synbiotiques, contenant probiotique et prébiotique. Ceux-ci incluent: Bifilar, Multiflora, Propionix, Maxilac. Leur utilisation augmente l'efficacité du traitement de la colite intestinale.

Régime alimentaire avec colite

Aucun médicament ne peut guérir la colite si vous ignorez les conseils nutritionnels. Le régime alimentaire pour la colite se compose de soupes végétariennes nettoyées, de bouillies bouillies à l’eau, d’omelettes à la vapeur, de viande maigre bouillie et de poissons sans peau. La nourriture est préparée de la manière la plus douce - cuisson, cuisson au four, cuisson à l'étouffée dans l'eau. Mangez des aliments chauds jusqu'à 6 fois par jour, en évitant de trop manger, en limitant les plats chauds et froids. Dans votre régime alimentaire, supprimez gras, frit, épicé, fumé, salé. Refuser les produits gazeux - chou, radis, raisins, pain noir, bonbons. Vous devez boire de l'eau propre, du thé léger, de l'eau minérale sans gaz. Il est nécessaire de rejeter complètement l’alcool, le tabagisme et d’autres mauvaises habitudes.

Les médicaments pour le traitement de la colite intestinale comprennent des agents antimicrobiens, anthelminthiques et symptomatiques. Au cours du traitement, la microflore intestinale est restaurée, la muqueuse est régénérée. En parallèle, un traitement médical est mis en place pour améliorer l'efficacité des médicaments pharmacologiques. Un plan de traitement élaboré avec compétence permettra de se débarrasser de la colite ou de transférer la maladie au stade de la rémission à long terme.