Principal / L'intestin

Léiomyome gastrique: symptômes, méthodes de traitement modernes

L'intestin

Le léiomyome gastrique est une tumeur bénigne non épithéliale qui se développe à partir des fibres musculaires lisses de l'estomac. La croissance de cette tumeur est longtemps masquée par une autre maladie ou est asymptomatique et, en règle générale, elle se manifeste pour la première fois par un saignement important, une perforation de la paroi de l'organe et une péritonite. Par la suite, la tumeur peut renaître en cancer. Dans cet article, nous allons vous familiariser avec les causes du développement, les symptômes, les méthodes de diagnostic, le traitement et le pronostic de cette maladie.

Selon les statistiques, le léiomyome gastrique est trois fois plus fréquent chez les femmes. Parmi toutes les tumeurs de cet organe, une telle tumeur n'est détectée que dans 2% des cas. En règle générale, il apparaît généralement chez les personnes âgées de 50 à 60 ans.

La première description d'un tel néoplasme est datée de 1762 et la première opération pour enlever un léiomyome gastrique a été réalisée en 1895. En dépit du développement de la médecine, de telles tumeurs ne sont souvent plus détectées que lors d'une opération chirurgicale pratiquée pour une autre maladie: cancer de l'estomac, péritonite, etc..

En général, les léiomyomes gastriques atteignent 2 cm de diamètre, mais atteignent parfois 5 cm, qu’ils soient simples ou multiples. En règle générale, la tumeur a une surface plane et des contours nets. Habituellement, sa croissance est dirigée vers les parois de l'estomac, mais on trouve des néoplasmes qui se développent dans la direction opposée.

La présence de leiomyoma dans l'estomac n'affecte pas le fonctionnement des autres organes. C'est pourquoi sa croissance lente ne constitue pas une menace pour la santé humaine. Cependant, une augmentation significative de la taille de la tumeur et la présence à long terme de cette tumeur peuvent entraîner des complications graves - perforation de la paroi de l'estomac, développement d'une péritonite ou dégénérescence du léiomyosarcome (environ 10% des cas). C'est pourquoi, lorsque les premiers signes de léiomyome gastrique apparaissent, le patient doit consulter un spécialiste pour commencer le traitement immédiatement.

Raisons

Bien que les véritables causes du développement du léiomyome gastrique ne soient pas bien comprises. On sait que les facteurs suivants peuvent contribuer à sa croissance:

  • facteurs environnementaux défavorables;
  • irradiation ultraviolette;
  • rayonnement électromagnétique;
  • le rayonnement;
  • bactéries et virus;
  • immunodéficience;
  • troubles endocriniens;
  • inflammation chronique de la muqueuse gastrique;
  • tabagisme et alcoolisme;
  • l'hérédité;
  • stress fréquent;
  • l'abus d'aliments gras, épicés et frits;
  • traumatismes fréquents aux parois de l'estomac.

La croissance tumorale commence par une division cellulaire incontrôlée des muscles lisses de l'estomac. Une telle reproduction conduit à la formation d'un ou plusieurs nœuds (léiomyomes). Ils sont généralement formés à l'arrière de l'organe (dans l'antre).

Il faut plusieurs mois pour former un nœud et, dans certains cas, des années. Pendant ce temps, le léiomyome grossit et grandit de manière sub-muqueuse (dans la cavité de l'estomac), intramurale (à l'intérieur des parois de l'organe) ou sous-cutanée (dans la cavité abdominale).

Pendant la croissance, des ulcérations apparaissent à la surface du néoplasme et, dans son épaisseur, des tissus se dégradent, entraînant la formation de kystes et de cavités. Lorsqu'elle atteint une taille importante, la tumeur peut interférer avec la digestion et l'entrée d'aliments dans le duodénum. En règle générale, dans de tels cas, les premiers signes de cette maladie apparaissent.

Les symptômes

Le léiomyome ne se manifeste pas tant qu'il ne commence pas à nuire au fonctionnement normal de l'estomac. Sa croissance à cette taille peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Les léiomyomes atteignant 2 cm de diamètre sont asymptomatiques et les premiers signes de la maladie ne peuvent apparaître qu'avec une augmentation de la tumeur jusqu'à 5 cm. En règle générale, le tableau clinique n'est observé que dans 10-15% des cas.

Lorsque la taille du néoplasme augmente, sa surface peut s'ulcérer et saigner. Dans de tels cas, un patient atteint de léiomyome présente les symptômes suivants d'un ulcère de l'estomac:

  • l'apparition de douleurs abdominales "affamées" la nuit;
  • des nausées;
  • vomissements de sang ("marc de café");
  • selles avec du sang (selles noires);
  • brûlures d'estomac;
  • douleur à l'estomac.

Des saignements fréquents entraînent l'apparition d'une anémie. Le patient présente des épisodes de faiblesse, des vertiges, un blanchissement de la peau et une diminution du taux d'hémoglobine. En outre, il existe une perte de poids due à la présence de tumeurs et à des saignements. En effet, ces facteurs entravent l'absorption normale des nutriments dans l'estomac.

Avec les nœuds sous-séreux, la tumeur peut se déplacer vers les parties inférieures de la cavité abdominale et sa jambe peut se tordre. En conséquence, une nécrose du nœud se produira en raison de troubles circulatoires conduisant au développement d’une clinique d’abdomen aiguë.

De plus, la croissance d'un léiomyome gastrique peut provoquer une perforation de sa paroi et le développement d'une péritonite. Une telle évolution d'une tumeur est souvent confondue avec un ulcère gastrique perforé et est déjà détectée lors d'une opération réalisée pour cette maladie.

Dans de rares cas, les tailles de léiomyome deviennent gigantesques et leur masse atteint 5 à 7 kg. Ces nœuds musculaires sont détectés par le patient lui-même ou lors d'examens préventifs.

Avec la transformation d'un léiomyome en un cancer (dans un léiomyosarcome), la croissance d'un néoplasme devient rapide. Le patient présente des signes d'épuisement et développe un syndrome d'intoxication générale, caractéristique du cancer.

Diagnostics

La détection des léiomyomes gastriques avant une chirurgie pour une autre maladie est une tâche difficile, car des tumeurs similaires dans 10 à 15% des cas sont accompagnées de manifestations cliniques. Si vous soupçonnez la présence d'une telle tumeur, le médecin peut vous prescrire à un patient d'effectuer de telles méthodes d'examen:

  • Échographie des organes abdominaux (permet d'identifier les léiomyomes sous-séreux);
  • radiographie de l'estomac avec double contraste;
  • la latérographie gastrique;
  • TDM de la cavité abdominale;
  • oesophagoduoscopie;
  • biopsie suivie d'une analyse histologique du tissu de biopsie;
  • laparoscopie diagnostique.

Traitement

Le traitement du léiomyome dépend du type de tumeur et de ses manifestations cliniques. Le traitement conservateur de cette maladie est inefficace et diverses techniques chirurgicales peuvent être utilisées pour enlever la tumeur. La décision quant à la nécessité d'une intervention doit être prise rapidement, car de telles tumeurs peuvent entraîner le développement de complications graves (saignements gastriques, perforations de l'estomac et péritonite) ou dégénérer en tumeurs cancéreuses.

Régime alimentaire

En cas de léiomyome d'estomac, il est recommandé d'exclure de son régime alimentaire les mets gras, frits, épicés, épicés et marinés, du thé fort, du café et des boissons alcoolisées ayant un effet négatif sur la membrane muqueuse. En outre, vous devez limiter ou éliminer complètement la consommation d'aliments "lourds" - viande, champignons. Il est conseillé à tous les patients de ne pas prendre d’alcool et de fumer.

Les patients atteints de leiomyoma de l'estomac sont encouragés à inclure dans leur alimentation du porridge, des viandes maigres et du poisson (bouilli ou cuit au four), des plats de légumes et des fruits. Au lieu de thé et de café, vous pouvez utiliser des tisanes pour aider à éliminer l'inflammation de la muqueuse gastrique.

Traitement chirurgical

Avec une taille de leiomyoma allant jusqu'à 2-3 cm, la chirurgie abdominale n'est pas nécessaire. Une telle tumeur peut être enlevée au cours d'une gastro-endoscopie avec l'utilisation ultérieure d'une technique telle que la cryochirurgie. En raison de l'effet supplémentaire du froid, les cellules du néoplasme subsistant après l'opération sont détruites.

À la révélation des plus gros léiomyomes, les opérations abdominales sont effectuées. Si la taille de la tumeur est supérieure à 3 cm et qu'elle ne perturbe pas le fonctionnement de l'estomac, son excision locale (excision) est effectuée. Au cours de telles interventions, le chirurgien excise non seulement le néoplasme, mais également les tissus adjacents, en s'écartant de 2 cm du bord de la tumeur.Lors d'une évolution compliquée de léiomyomes gastriques - des ulcérations, des saignements et un risque élevé de cancer - une chirurgie abdominale telle qu'une résection gastrique est réalisée. En règle générale, après de telles interventions, il n’ya pas de récidive de la tumeur. Le traitement chirurgical du léiomyome de l'estomac ne peut être différé qu'en présence de maladies graves du système cardiovasculaire, de la tuberculose, du diabète et d'autres pathologies graves.

Après l'opération, on prescrit au patient un traitement médical visant à éliminer les processus inflammatoires. Pour cela, il est recommandé au patient de prendre des médicaments inhibiteurs de la pompe à protons qui réduisent la production d'acide chlorhydrique, qui endommage la muqueuse gastrique, et des agents antibactériens (en cas de détection d'Helicobacter pylori).

Lors de la chirurgie visant à éliminer les léiomyomes, un examen histologique des tissus tumoraux est toujours effectué. Lors de l'identification des cellules malignes du patient, il est nécessaire d'envoyer un oncologue pour déterminer les tactiques de traitement à suivre.

Traitement par des méthodes folkloriques

Dans les médias et sur Internet, vous trouverez de nombreuses recommandations sur les méthodes populaires de traitement du léiomyome gastrique. Malheureusement, ils sont totalement inefficaces et conduisent le patient à une perte de temps ou au développement de complications graves de cette maladie.

Certaines recettes traditionnelles peuvent être utilisées dans le traitement de telles tumeurs bénignes de l'estomac en tant qu'outils supplémentaires (par exemple, pour réduire la mucosite, renforcer le système immunitaire, etc.). Cependant, leur utilisation doit toujours être coordonnée avec votre médecin.

Prévisions

Les projections de léiomyome gastrique dépendent de la taille de la tumeur et de la rapidité du début du traitement. Aux petites tailles, les néoplasmes peuvent être enlevés à l'aide d'interventions endoscopiques et les patients récupèrent rapidement après un tel traitement. Dans des cas plus avancés, l'ablation de la tumeur est réalisée par une chirurgie abdominale. Le risque de récurrence des léiomyomes est minime.

Le pronostic des léiomyomes gastriques se détériore de manière significative avec leur malignité. Avec la détection des cellules cancéreuses et le besoin de chimiothérapie, le taux de survie à cinq ans des patients varie de 25 à 50%.

Quel médecin contacter

S'il y a des signes possibles de leiomyoma - douleur à l'estomac, brûlures d'estomac, nausée, vomissements avec du sang, matières fécales noires - doivent être référés à un gastro-entérologue. Pour établir un diagnostic précis, le médecin peut prescrire de telles techniques d'examen: échographie abdominale, radiographie gastrique à double contraste, latérographie de l'estomac, TDM abdominale, œsophagoduodénoscopie, biopsie et analyse histologique du tissu biopsique ou laparoscopie diagnostique. Un plan de sondage est établi pour chaque patient individuellement. Si un cancer est suspecté, le patient est invité à contacter un oncologue.

Le léiomyome gastrique est souvent asymptomatique, mais il s’agit d’une maladie dangereuse pouvant entraîner des saignements, une perforation des parois de l’estomac, le développement d’une péritonite ou la malignité d’une tumeur. C'est pourquoi il est recommandé aux personnes atteintes d'une telle tumeur d'être constamment surveillées par un spécialiste et de respecter toutes les recommandations de son traitement.

Léiomyome de l'estomac

C'est important! Un remède contre les brûlures d'estomac, la gastrite et les ulcères, ce qui a aidé un grand nombre de nos lecteurs. En savoir plus >>>

Le léiomyome gastrique est une tumeur bénigne qui se produit dans le muscle lisse de l'organe digestif. Les tumeurs bénignes dans cet organe ne sont pas rares, mais les léiomyomes sont moins fréquents moins souvent. Les tumeurs épithéliales de l'estomac représentent 88% de toutes les tumeurs de l'estomac; les léiomyomes occupent la moitié de la prévalence des tumeurs non épithéliales. Contrairement aux tumeurs malignes, la tumeur ne nécessite pas de traitement chimiothérapeutique, car elle ne se transforme pas en métastases dans d'autres organes et tissus.

Les léiomyomes ne se manifestent pas depuis des années, ne sont pas agressifs, leur croissance se fait lentement par rapport aux autres tumeurs. Une intervention chirurgicale visant à retirer une tumeur bénigne est réalisée au début du saignement, du syndrome de la douleur ou de l’ulcération du léiomyome.

La taille de la tumeur peut être impressionnante, le dossier appartient au patient, qui a été enlevé par une néoplasie de sept kilogrammes.

Les femmes sont plus sujettes aux formations tumorales que les représentants du sexe fort. Le léiomyome gastrique est un déguisement dangereux pour d’autres maladies, pouvant conduire à un traitement inapproprié et à un pronostic moins favorable.

Qu'est-ce qui cause le leiomyoma?

Tout écart par rapport au fonctionnement normal d'un système vivant a ses propres raisons, même s'il est inexpliqué par la science. Les tumeurs bénignes se développent également à partir d'un certain point de départ - un mécanisme déclencheur, associé à un certain nombre de facteurs négatifs. On a remarqué que la genèse du léiomyome commence par l’action des facteurs suivants:

  1. Quand une personne est incluse dans le régime alimentaire, l'abondance d'aliments gras, frits et épicés affecte négativement le fonctionnement de la membrane muqueuse et de ses propres glandes gastriques. La réaction en chaîne des perturbations affecte d'abord l'organe digestif, puis l'ensemble du corps. L'une des conséquences de la chaîne de désordres est la croissance d'une tumeur bénigne de l'estomac.
  2. Les rayonnements électromagnétiques et de radiation que l'homme moderne rencontre sont la deuxième raison de la formation de léiomyome. Les passagers qui volent fréquemment dans des avions sont obligés de passer une inspection par rayons X. En outre, les communications mobiles, les appareils ménagers, les radiographies et la radiographie, ainsi que la téléosphère électromagnétique, présentent un risque élevé de développer des tumeurs de toute nature.
  3. Les produits chimiques dépassant les concentrations maximales admissibles dans l'environnement ne s'accumulent pas uniquement sur l'épithélium de la peau et des bronches. Une production insuffisante d'oxygène par les tissus affecte le travail de nombreuses cellules et, si l'estomac est un endroit individuellement vulnérable pour le corps humain, la pollution de l'environnement est une autre étiologie du léiomyome.
  4. Les effets post-traumatiques de l’organe digestif peuvent amener les cellules du muscle lisse à former une tumeur.
  5. Inflammation de la muqueuse gastrique.
  6. Les agents causatifs à caractère viral et bactérien sont à l'origine de nombreuses maladies humaines, notamment des organes du système digestif. Toutes les maladies ne commencent pas immédiatement à indiquer une invasion, dont certaines passent au début sans signes visibles. La bactérie Helicobacter, qui provoque des ulcères et des gastrites, provoque souvent la formation d'une tumeur, dont la nature n'est pas toujours bénigne.
  7. Les défaillances du système immunitaire, dont les résultats se traduisent par l'influence négative de facteurs externes sur les structures cellulaires des systèmes fonctionnels du corps.
  8. Les déviations dans la régulation neurohumorale du métabolisme affectent le fonctionnement des organes et provoquent l'apparition de néoplasmes bénins et leur magnification.
  9. L'abus d'alcool provoque une brûlure permanente de la muqueuse gastrique, suivie de pathologies imprévisibles. Fumer imbibe toutes les cellules du corps de nicotine, ce qui provoque un effet toxique sur les cellules de l'estomac.
  10. Le stress émotionnel et les dépressions fréquentes contribuent à la faible sécrétion du suc gastrique et aux spasmes des vaisseaux sanguins qui alimentent l'estomac. En termes d'intensité, ce groupe de facteurs est capable de dépasser les fortes doses de rayonnement et de déclencher le développement de tumeurs.
  11. L'arbre généalogique dans lequel le léiomyome est survenu amène les descendants à être plus attentifs aux examens d'estomac.

Symptômes de léiomyome gastrique

Les symptômes du leiomyoma signalent souvent son ulcération lorsque la maladie devient dangereuse pour la vie et la santé. Jusqu'à ce stade, la croissance tumorale peut ne pas manifester de signes et ne pas déranger le patient. La rapidité du traitement du patient par le médecin détermine la durée du traitement et le pronostic de la maladie; il est donc imprudent d’attendre le soulagement en cas de crise sans se rendre à la clinique. Si le patient voit l'un des signes suivants d'une tumeur à l'estomac, il convient de consulter immédiatement un médecin:

  1. Le malaise, la sensation de surmenage et le tour de tête sont indiqués lorsque la tumeur saigne. Comme le saignement est interne, la raison du changement d'état de santé n'est pas claire pour une personne depuis longtemps.
  2. La peau devient pâle à cause de la perte de sang et d'une carence en fer anémique.
  3. Les saignements de l'estomac s'accompagnent d'un changement des selles d'une personne à une couleur sombre.
  4. Même avec un bon appétit, une perte de poids persistante se produit. Les substances déjà absorbées dans l’estomac ou digérées dans cette section traversent l’intestin sans division ni digestion.
  5. L’apparition de la tumeur réduit la taille de l’estomac, grâce à laquelle une partie du suc acide gastrique est libérée dans l’œsophage, provoquant des brûlures d’estomac fréquentes. La libération de contenu gastrique avec de l'acide chlorhydrique sécrété dans l'œsophage contribue à la relaxation du sphincter du muscle lisse gastro-oesophagien.
  6. La prise de sang ne pose pas beaucoup de problème lorsque la concentration en hémoglobine est légèrement réduite. Le signal d'une hémorragie interne est une diminution significative du taux d'hémoglobine avec une augmentation du nombre de leucocytes dans 1 mm 3.
  7. "Douleur de la faim" chez un patient, surtout la nuit. Dans ce cas, le patient a récemment noté des collations nocturnes fréquentes au réveil de la douleur. Les analgésiques de la trousse de secours sont souvent inutiles pour soulager la douleur.

De tels signes indiquent le développement de la maladie à un stade dangereux, lorsqu'une tumeur élargie interfère avec le fonctionnement normal de l'estomac ou saigne.

Diagnostic du léiomyome

Dans la plupart des cliniques du pays, il n’existe pas de service de gastro-entérologue capable de vérifier l’état du travail du système digestif lors de l’examen médical annuel. Ce médecin n'est consulté que sur référence du thérapeute ou si le patient a des sensations douloureuses dans le tube digestif. La fibrogastroendoscopie est alors assignée à la vérification de l'état actuel des organes digestifs.

Une procédure de fibrogastroendoscopie est prescrite en cas de suspicion de gastrite et d'ulcère gastrique, au cours de laquelle le léiomyome peut être détecté par hasard. Les patients qui ont déjà eu une gastrite ou un ulcère gastrique doivent veiller à prévenir non seulement la récurrence de la maladie, mais également la survenue d'une tumeur bénigne. À cette fin, il est recommandé de procéder à un examen de l'estomac au moins une fois tous les six mois. Lorsque des symptômes de fibroendoscopie ou de leiomyoma indiquent sa présence, le médecin diagnostique la tumeur en utilisant les méthodes suivantes:

  • le médecin recueille l’anamnèse, posant des questions sur la nature des maladies des membres de la famille, l’état de santé des dernières années, le travail et les habitudes de vie du patient, etc.;
  • examen physique du patient, y compris la couleur de la peau, la palpation de l'abdomen, la vérification du degré de douleur et de son degré de réponse aux palpations externes de l'estomac;
  • analyse en laboratoire de l'urine et du sang, analyse coprographique de la couleur et recherche de la présence de sang dans les selles;
  • fibrogastroduodénoscopie, qui aide à déterminer l'état des organes du tube digestif;
  • analyse bactériologique pour la présence de l'agent causal des conditions ulcéreuses - Helicobacter;
  • la présence d'une tumeur bénigne, la localisation et la taille déterminent avec précision l'examen échographique de la région abdominale;
  • la pathologie initiale du léiomyome est découverte en recourant à la tomodensitométrie.

Un ensemble de méthodes de diagnostic donne une idée claire du diagnostic et vous permet de choisir le schéma de traitement approprié.

Comment guérir une tumeur bénigne de l'estomac?

Dans le traitement du léiomyome, l'étendue de l'augmentation et les symptômes du patient sont pris en compte. Les régularités augmentent les sensations douloureuses en fonction de la taille de la tumeur non détectée. Cependant, la taille joue un rôle dans le choix d'une méthode pour enlever une tumeur. Les formations de 1 à 3 cm de diamètre peuvent être retirées à l'aide d'un endoscope muni de buses en forme de couteaux. Pour les gros léiomyomes, la chirurgie abdominale est indiquée, ce qui constitue un risque majeur pour la santé du patient. Les méthodes thérapeutiques de traitement du léiomyome sont inefficaces.

S'il est impossible d'effectuer l'opération du fait de l'intolérance du patient aux substances chimiques qui composent l'anesthésie, un endoscope est inséré dans l'estomac, suivi d'une congélation du tissu du léiomyome avec de l'azote liquide.

Le traitement conservateur est réalisé dans la période postopératoire, quel que soit le type de chirurgie. Compte tenu de la propriété irritante de l'acide chlorhydrique, neutralisez tout d'abord une quantité importante de celui-ci pour restaurer la membrane muqueuse. Le patient est exposé à des antibiotiques, dans le cas de la détection de Helicobacter montre un cours d'agents antibactériens.

La médecine traditionnelle ne se démarque pas dans le traitement du léiomyome. Jus de chou et de pomme de terre, résine de pin, argousier pour différents patients ont joué le rôle d’un remède miracle. Les collections antinéoplasiques, qui comprennent de 3 à 10 plantes, sont capables de résorption de la tumeur et peuvent être utilisées dans la période postopératoire. Mais leur utilisation indépendante, malgré l'observance exacte de la recette populaire, est dangereuse. Toute utilisation d'origine pharmaceutique ou nationale nécessite une consultation préalable du médecin.

Pronostic de la maladie

Le pronostic du léiomyome gastrique reste favorable jusqu'à ce que la tumeur ait subi une nouvelle influence agressive de causes provoquantes et d'une éventuelle malignité. Ensuite, les méthodes de traitement proposées n'atteindront pas et le pronostic sera bien pire.

Qu'est-ce qu'un léiomyome gastrique, son diagnostic et ses conséquences?

Les tumeurs gastro-intestinales de diverses localisations et structures sont un phénomène fréquent de la vie moderne. Cependant, le léiomyome est rarement diagnostiqué. Il peut atteindre des tailles impressionnantes (jusqu'à 7 kg). Le léiomyome gastrique est une tumeur bénigne non épithéliale constituée de fibres musculaires lisses. Il peut également se former dans d'autres organes présentant une structure tissulaire similaire (gros et petit intestins, œsophage, utérus). Il a des contours clairs, une forme arrondie lisse avec une surface lisse.

Des nodules bénins se forment généralement à l'arrière de l'estomac, dans l'antre. Parfois, la pathologie s'étend à la partie pylorique de l'estomac et du duodénum. À risque - personnes après 50–60 ans. Le néoplasme se produit 3 fois plus souvent chez les femmes, parfois aussi chez les enfants.

Manifestations de la maladie

Le léiomyome peut ne pas être perturbé par les symptômes pendant une longue période. Un nœud tumoral est formé pendant au moins 6 mois, le plus souvent plusieurs années. Environ 10 à 15% seulement des cas de processus pathologiques sont signalés par des signes alarmants les forçant à consulter un spécialiste.

Le plus souvent observé:

  • Douleurs abdominales "affamées" et nocturnes (par la perturbation du gonflement élargi du fonctionnement normal de l'estomac)
  • nausée persistante;
  • brûlures d'estomac (dues au jet excessif de suc gastrique dans l'œsophage);
  • pâleur de la peau (conséquence de la détérioration des paramètres sanguins);
  • étourdissements (dus à une anémie ou à des saignements internes);
  • vomissements, de couleur semblable au marc de café (melena);
  • selles noires (signe de saignement intestinal);
  • perte de poids (les nutriments cessent normalement d'être absorbés par la croissance tumorale et la membrane muqueuse ne remplit pas ses fonctions);
  • fatigabilité rapide, faiblesse (due à une augmentation des tumeurs et à une carence progressive en fer).

Au fur et à mesure que la maladie progresse, la surface de la tumeur s'ulcère, la désintégration du tissu néoplasique commence par la formation de cavités, de kystes. Les gros léiomyomes peuvent entraver le mouvement des aliments dans l'estomac, bloquant la lumière de l'organe. Une tumeur qui n'est pas diagnostiquée à temps devient une cause de complications graves (dans 10% des cas environ).

Raisons

Les causes exactes de la formation de léiomyomes ne sont pas entièrement comprises. L'influence de divers facteurs compte:

  • conditions environnementales (la personne devient plus susceptible aux effets néfastes);
  • exposition aux rayons ultraviolets, électromagnétiques et aux radiations (détruit méthodiquement les cellules de tous les systèmes du corps);
  • changements endocriniens;
  • inflammation prolongée de la muqueuse gastrique;
  • mauvaises habitudes
  • prédisposition génétique (les cas familiaux de maladies gastro-intestinales augmentent considérablement le risque);
  • moments stressants;
  • consommation excessive d'aliments gras, épicés et frits (effet destructeur sur la membrane muqueuse de l'organe);
  • traumatisant les parois de l'estomac;
  • baisse de l'immunité;
  • troubles hormonaux.

Le léiomyome estomac est une croissance bénigne qui ne progresse pas très rapidement. Au fur et à mesure de sa croissance, il peut se dilater (dans la cavité gastrique), par voie intramurale (à l'intérieur des parois de l'organe) ou sous-séreux (dans la cavité abdominale).

Diagnostics

Pour poser un diagnostic correct, il faut un examen complet. Un examen externe du patient est nécessaire avec une évaluation objective de l'état de la peau, des muqueuses, ainsi que de la palpation de la cavité abdominale afin de rechercher une zone douloureuse. La collecte de l'anamnèse est une étape importante du diagnostic. Le spécialiste clarifie quand une gêne est apparue, s'intéresse au mode de vie habituel du patient, à la nutrition, à la profession, aux facteurs de stress probables, à la présence de maladies du tractus gastro-intestinal dans la famille. Le médecin prescrit également des procédures de laboratoire et instrumentales.

Une partie des tests nécessaires pour établir le diagnostic correct est l'examen général et biochimique du sang, de l'urine et du coprogramme. Un changement dans les valeurs normales signale un problème de santé.

Les diagnostics supplémentaires impliquent l'utilisation de certains équipements. Il sera informatif de mener:

  • Échographie des organes abdominaux - permet de détecter des léiomyomes sous-séreux. La méthode est rapide, sans douleur et assez précise;
  • Rayon X de l'estomac avec contraste - dans l'image projetée sur un écran spécial, la formation est visualisée comme un petit défaut. Avant la procédure, le patient prend une solution aqueuse de sulfate de baryum (environ 250 ml). La radiographie fournit une occasion d'apprendre l'emplacement et la forme de la pathologie. Les contre-indications à la procédure sont la grossesse et des saignements intestinaux;
  • IRM - le patient est placé dans un tomographe, où son corps est scanné en couches à l'aide d'un puissant champ magnétique. Les données obtenues aident à établir le diagnostic correct. La grossesse, ainsi que la présence dans le corps de dispositifs médicaux en métal sont des contre-indications pour le diagnostic;
  • La tomodensitométrie des organes abdominaux - pendant la procédure, la patiente est scannée par rayons X. Les images tridimensionnelles obtenues vous permettent de voir la localisation de la tumeur existante. Une contre-indication à la procédure est un poids de plus de 150 kg, une claustrophobie, une grossesse, une insuffisance rénale grave;
  • œsophagogastroduodénoscopie (EGDS) - examen à l’aide d’un endoscope de la surface interne de l’œsophage, de l’estomac et du duodénum, ​​avec prélèvement d’un échantillon du tissu modifié pour analyse. Aide à identifier l'emplacement de la tumeur et sa taille;
  • biopsie - un diagnostic final est établi sur la base d'un examen histologique et cytologique d'une petite zone du tissu modifié;
  • laparoscopie diagnostique - un spécialiste effectue 2 ou 3 petites ponctions près des organes abdominaux. Un laparoscope est inséré dans l'un des trous et un manipulateur est inséré dans l'autre, permettant ainsi aux organes de se déplacer lors d'un examen médical. Un spécialiste trouve un néoplasme et prélève un échantillon de tissu pour examen. 8 heures avant la laparoscopie, il est interdit de manger et, quelques jours avant la procédure - d’utiliser certains médicaments (aspirine, ibuprofène).

L'étude de la biopsie d'une tumeur à l'estomac est efficace dans 100% des cas pour établir le diagnostic correct. La tâche principale d'un spécialiste est de déterminer correctement la structure et le type d'enseignement, ainsi que de le supprimer rapidement.

Traitement

Les options de traitement pour une tumeur bénigne dépendent de sa taille et de son emplacement.

Si le diamètre de la formation pathologique ne dépasse pas 2–3 cm, l'ablation du léiomyome est réalisée pendant la gastro-endoscopie par cryochirurgie (avec une préservation maximale des tissus intacts de l'estomac).

Si le léiomyome de l'estomac est supérieur à 3 cm, une excision locale est réalisée. Excision réalisée de la tumeur dans la zone touchée. Le chirurgien se retire de 2 cm du bord de la formation pathologique, opération habituellement réalisée par laparoscopie sous anesthésie générale. Après cela, plusieurs coupes ponctuelles sont effectuées sur la paroi abdominale antérieure. Un outil spécial est inséré dans les trous. Le principal avantage de cette méthode est le traumatisme minimal et la grande précision de l’élimination de la tumeur.

Si la formation est importante, la chirurgie abdominale est réalisée avec résection (troncature) de l'estomac. La formation répétée de tumeurs est très rare. Après une chirurgie visant à retirer une tumeur bénigne, un examen histologique du matériel obtenu est toujours effectué.

Le traitement chirurgical de la pathologie peut être différé en cas de maladies du système cardiovasculaire, de conditions compliquées en cas de tuberculose et de diabète sucré.

Après le retrait de la tumeur, un spécialiste choisit un traitement médical visant à accélérer la période de récupération et à réduire le risque de complications. Ce sont des médicaments qui réduisent la production d'acide chlorhydrique, ainsi que des antibiotiques (ils sont également prescrits lors de la détection de Helicobacter pylori).

Si le léiomyome est malin, le patient est envoyé chez un oncologue pour un examen complémentaire et la sélection individuelle d'une méthode de traitement efficace.

Recettes folkloriques

La médecine traditionnelle est utilisée pour la prévention des néoplasmes dans le tractus gastro-intestinal et le soulagement des symptômes désagréables en présence d'une pathologie.

Parmi les prescriptions antitumorales sont populaires:

  • collecte de calamus, pervenche, gui et chardon - il est nécessaire de verser de l'eau bouillante et laisser reposer. Il est nécessaire d'appliquer 100 ml avant les repas trois fois par jour pendant 1 mois. Ensuite, vous avez besoin d'une pause d'au moins un mois. Vous pouvez organiser jusqu'à 5 cours par an.
  • jus de pomme de terre - a un effet apaisant sur la muqueuse gastrique. Il est recommandé de boire 1/3 tasse de jus avant chaque repas;
  • teinture de calendula (50 gouttes pour 200 ml d'eau) - réduit le processus inflammatoire dans la cavité abdominale;
  • collecte de pigeon séché, hypericum et centaurée (1: 1: 1) - restaure la muqueuse gastrique. Les plantes doivent cuire à la vapeur dans 1 litre d'eau, laisser reposer et utiliser par petites portions pendant la journée.

Les infusions à base de plantes et les décoctions ne sont pas capables de se débarrasser de la pathologie, alors essayez de remplacer leur traitement ne peut pas être.

Complications possibles

Complications probables du léiomyome de l'estomac:

  • dégénérescence maligne de l'éducation;
  • perforation avec développement de péritonite;
  • ulcération de la surface de la tumeur;
  • saignements intestinaux internes.

Chacun d’eux a besoin de soins médicaux rapides pour sauver la santé et la vie du patient.

En cas de tumeur bénigne de l'estomac, une correction du régime est nécessaire: exclusion des plats gras, frits et épicés, des marinades et des conserves, du thé et du café forts et de l'alcool du régime. Ces produits ont un effet négatif sur la muqueuse gastrique. Il est recommandé de limiter ou d’éliminer les champignons du régime. Le menu du jour doit contenir des céréales, des viandes maigres et du poisson cuit doucement (au four ou en ébullition), des plats de légumes et des fruits divers.

Prévisions

Le léiomyome gastrique, classé selon la classification des maladies, dans le groupe 10 de la CIM, présente un pronostic favorable, fournissant un diagnostic rapide et un traitement approprié. La prévention spécifique de la maladie n'existe pas, cependant, le risque d'apparition d'une tumeur est considérablement réduit chez les personnes qui mènent un mode de vie sain et qui n'ont pas de mauvaises habitudes. Si la tumeur a été retirée, il est nécessaire de procéder à un examen physique tous les six mois.

Le léiomyome de l'estomac est une maladie dangereuse et souvent asymptomatique. Une tumeur peut causer de graves complications. Parfois, elle renaît dans le léiomyosarcome. Par conséquent, un diagnostic opportun et un traitement adéquat sont très importants pour une guérison réussie et une existence confortable à l’avenir.

Léiomyome gastrique: aspects importants dans la classification et le traitement des patients

Le leiomyoma de l'estomac se développe dans la structure des muscles lisses, formés à partir des cellules musculaires. La taille de la tumeur peut atteindre 4,5 à 5 cm.La tumeur a un contour net, clairement délimité des autres tissus. En règle générale, la pathologie évolue de manière asymptomatique et prend beaucoup de temps dans la phase latente. Certains patients au cours des années ne soupçonnent même pas la formation de tumeurs.

À mesure que le léiomyome se développe, les patients ressentent une douleur systématique et des saignements se produisent dans la cavité gastrique. Souvent, la maladie est détectée par hasard lors d'un examen du corps pour rechercher d'autres conditions. La progression de la maladie et l'augmentation des symptômes sont une raison directe de l'intervention chirurgicale pour l'excision complète de la croissance pathologique. Qu'est-ce que c'est - le leiomyoma de l'estomac?

Nature de la pathologie

Le léiomyome est représenté par un néoplasme pathologique de nature bénigne dans le tractus gastro-intestinal. Selon le type de tissu, les cliniciens sécrètent également toutes les formes de formations précancéreuses, telles que l'hémangiome (tumeurs vasculaires), le fibrome (formation dans le tissu conjonctif), l'adénome (tumeur des structures glandulaires), le névrome (formation sur le plexus nerveux). Les léiomyomes se développent également à partir de tissus musculaires, notamment de cellules de muscles lisses. Le léiomyome du corps de l'estomac se manifeste dans d'autres structures musculaires, par exemple dans la cavité utérine, dans l'œsophage et dans le gros intestin.

Les facteurs étiologiques de la pathologie ne sont pas complètement compris. Les tumeurs bénignes au leiomyome se développent rarement rapidement et n'exercent pas de pression sur les organes adjacents pendant une longue période. L'absence de traitement des lésions bénignes conduit souvent à la transformation d'une tumeur en un processus malin. Distinguer anatomiquement deux sites tumoraux principaux:

  • antrum (segment d'entrée);
  • pylorique (sortie de la cavité de l'estomac).

La localisation de la tumeur se trouve souvent dans les parties supérieures de la cavité gastrique, étroitement liées à l'œsophage. La défaite du département de sortie est beaucoup moins commune. Les groupes à risque sont les personnes âgées et matures. Des cas cliniques rares surviennent chez les enfants. Les tumeurs peuvent être simples ou multiples, mais elles ont toutes une surface lisse et lisse et des contours nets. Les léiomyomes peuvent germer à l'intérieur de l'estomac, mais il existe des cas de germination dans le sens opposé.

C'est important! Le traitement du léiomyome de l'antre est beaucoup moins susceptible de provoquer le développement de complications en raison de caractéristiques anatomiques. Une caractéristique de toutes les formations bénignes est la tendance à la malignité. Avec le diagnostic opportun et les mesures prises, il est possible d’augmenter les chances d’améliorer la qualité de vie du patient et de ralentir le développement de la croissance pathologique.

Facteurs étiologiques

La nature de l'apparition de tumeurs pathogènes dans l'estomac n'est pas encore bien comprise, mais un certain nombre de facteurs provoquants contribuent au développement d'une tumeur:

  • milieu de vie (écologie défavorable);
  • expositions diverses;
  • maladies endocriniennes;
  • inflammation non traitée;
  • dépendance à l'alcool, drogues, tabac;
  • facteurs héréditaires;
  • stress prolongé;
  • mauvaise alimentation, manque de schéma thérapeutique;
  • un traumatisme à la cavité d'estomac (par exemple, une chirurgie);
  • facteurs auto-immuns.

La formation sous-muqueuse du corps de l'estomac est un processus bénin mais, en se dilatant, il peut pénétrer dans la cavité de l'estomac (croissance succineuse), dans la cavité du péritoine (croissance subséreuse), à ​​l'intérieur de l'estomac (croissance intramurale). Le léiomyome survient lors de l'activation de nombreux mécanismes biophysiques dans le corps du patient, qui peuvent ne pas se produire avant longtemps.

Tableau clinique

Les symptômes du léiomyome gastrique dans les premiers stades sont assez rares, mais à mesure qu'ils se développent, les symptômes cliniques augmentent. Pour les gastro-entérologues, une difficulté commune lors du diagnostic initial est la similitude de certains symptômes avec des manifestations de tumeurs bénignes. En particulier, cela concerne les patients atteints de maladie gastro-entérologique lourde. Les manifestations cliniques se forment proportionnellement à la localisation de la tumeur et présentent des symptômes similaires:

  • nuit "faim" douleur;
  • nausée systématique;
  • vomir par type de marc de café épais;
  • violation de la chaise (la couleur des matières fécales, avec du noir);
  • développement de l'anémie:
  • douleur pelvienne aiguë;
  • pâleur de la peau;
  • faiblesse, fatigue, immunité réduite.

C'est important! Chaque patient a des symptômes différents. Certains ne peuvent même pas déterminer clairement le degré d'inconfort. En règle générale, le diagnostic est posé au stade de développement de la maladie, car les excroissances interfèrent avec les organes adjacents.

Signes de renaissance

Dans le contexte du développement du léiomyome, sa dégénérescence maligne se produit - léiomyosarcome. Les principaux symptômes d'une tumeur maligne:

  • douleur aiguë dans la région épigastrique;
  • saignement interne;
  • la présence de sang dans les matières fécales, avec des vomissements;
  • perte de poids nette;
  • une augmentation de l'abdomen sur le fond de la perte de poids (comme ascite).

Malgré le flou des premiers signes de maladie, ils peuvent toujours être déterminés en portant une attention particulière à leur propre santé. Toute violation de l'état habituel doit être surveillée par un spécialiste.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic des tumeurs à l'estomac implique une évaluation objective de l'état du patient par son apparence et sa palpation, un examen histologique et la livraison de tous les tests nécessaires. En raison de l'absence de symptômes évidents à un stade précoce, de nombreux patients expliquent de manière floue l'inconfort, confus dans la localisation de la douleur épisodique. Aux dernières étapes de la pathologie, les plaintes du patient révèlent de manière significative le tableau clinique et permettent aux spécialistes de prescrire le type de diagnostic le plus précis.

Méthodes de laboratoire

Les données de laboratoire nous permettent d’évaluer l’état biochimique du sang du patient, d’exclure les facteurs inflammatoires (décalage des leucocytes vers la gauche) et d’identifier les pathologies pouvant déclencher la tumeur. En plus du test sanguin, passer l'analyse biochimique de l'urine, le coprogramme. Toute modification des indicateurs habituels ou normaux indique une violation de l'état de santé du patient.

Méthodes instrumentales

L’étude de la cavité gastrique du patient sur des images et des écrans d’équipement médical est un aspect important du diagnostic différentiel. Parmi les méthodes informatives, il y a:

  • échographie de la cavité abdominale (la procédure implique la visualisation de la cavité gastrique, l'attitude des autres organes à son égard, ainsi que leurs caractéristiques structurelles);
  • La radiographie (on utilise un agent de contraste qui, dans des conditions pathologiques, décrit les défauts éventuels de l'organe);
  • IRM (l’imagerie par résonance magnétique permet d’évaluer couche par couche la cavité gastrique dans diverses projections);
  • La tomodensitométrie (la tomodensitométrie est réalisée à l'aide de rayons X, produit des images tridimensionnelles, aide à déterminer la localisation de la formation pathologique).
  • Oesophagogastroduodenoscopy (examen de la cavité gastrique par la méthode endoscopique avec clivage subséquente du tissu altéré pour examen permettant de déterminer la taille exacte du léiomyome, sa localisation).
  • Biopsie (prélèvement de tissu pour examen histologique et cytologique, il est recommandé pour le diagnostic final).
  • Laparoscopie (étude de l'aide d'un laparoscope avec l'introduction de celui-ci à travers plusieurs incisions dans la cavité abdominale).

C'est important! Certaines méthodes de recherche instrumentales suggèrent l’introduction d’une anesthésie locale ou générale; par conséquent, avec un historique clinique chargé (par exemple, une insuffisance rénale chronique se développant rapidement), la décision est prise collectivement avec les spécialistes du profil. En règle générale, le diagnostic de léiomyome n'est pas difficile et est effectuée conformément à l'objectif.

Tactique de traitement

Le traitement des léiomyomes implique uniquement une intervention chirurgicale. Lorsqu'un patient a un léiomyome, il est important de subir rapidement une opération chirurgicale pour exciser une tumeur dans un tissu sain. Début du traitement du léiomyome de l'œsophage avec des remèdes populaires et uniquement contre-indiqué par ceux-ci. Cela peut être dangereux non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie du patient. Il n'y a pas de traitement alternatif, en particulier les méthodes utilisées par les grand-mères et le folklore contre le léiomyome. L'absence de traitement adéquat peut provoquer des saignements, une rupture des nœuds et des parois de l'estomac, une péritonite et d'autres conséquences graves. Il existe deux tactiques d’intervention chirurgicale pour différents types de développement d’un léiomyome:

  • non compliqué (excision effectuée de la tumeur dans le tissu inchangé);
  • compliqué (retrait d'une partie de l'estomac avec la tumeur).

Pour déterminer l'étendue de l'opération, il peut être nécessaire de consulter un endoscopiste. Le retrait de la tumeur peut être retardé au maximum en présence de troubles graves du système cardiovasculaire, d'insuffisance rénale ou hépatique terminale, avec la phase active de la tuberculose et d'autres pathologies. Le traitement du léiomyome gastrique est réalisé si le risque potentiel pour la vie est supérieur au risque d’aggravation des affections existantes.

C'est important! Beaucoup de patients peuvent être patients du service de gastro-entérologie pendant longtemps en raison d'autres pathologies. Après le diagnostic de leiomyoma, les patients sont transférés en chirurgie pour un traitement ultérieur. En l'absence de contre-indications mettant la vie en danger, une excision radicale du tissu défectueux est réalisée.

Prévention et pronostic

La chirurgie pour résoudre le problème du léiomyome est le seul traitement adéquat. La survie et l’absence de complications dépendent du degré de croissance de la tumeur et de sa détection rapide. Habituellement, l'ablation d'une tumeur à un stade précoce augmente les chances de récupération absolue du patient. L'élimination de la tumeur avec une croissance prononcée, ainsi que d'une tumeur maligne a des prédictions décevantes. Le diagnostic de léiomyome gastrique avec diagnostic tardif est un taux de survie à cinq ans d'environ 30%.

La prévention des tumeurs de toutes étiologies et de toutes natures réside dans la maîtrise de soi du patient, dans son attitude face à sa propre santé. Un mode de vie sain, des recherches opportunes, l'adhésion à un régime de protection vous permettent de rester en santé pendant de nombreuses années et fournissent les ressources du corps pour s'auto-guérir.

Léiomyome de l'estomac

Le léiomyome gastrique est une tumeur bénigne de l’estomac, non épithéliale, dérivée de fibres musculaires lisses, sujette à des complications et à une évolution maligne. Une longue période est asymptomatique, le plus souvent pour la première fois se manifeste par un saignement massif, une rupture de la paroi de l'estomac, une péritonite. Le diagnostic est établi à l’aide de techniques endoscopiques, à rayons X et à ultrasons; Le leiomyome gastrique sous-cutané nécessite une laparoscopie diagnostique. Le traitement de cette tumeur n’est que chirurgical et l’opération doit être effectuée le plus tôt possible avant l’apparition de complications graves et d’ozlokachestvlenie.

Léiomyome de l'estomac

Le léiomyome de l'estomac est une tumeur gastro-intestinale rare, pouvant atteindre des tailles énormes (la plus grande des personnes atteintes de léiomyomes pesait plus de 7 kg). Les tumeurs non épithéliales de l'estomac représentent environ 12% de tous les néoplasmes de cet organe. On la retrouve trois fois plus souvent chez la femme que chez l'homme. Une grande proportion de toutes les tumeurs non épithéliales de l'estomac sont des léiomyomes. Le caractère insidieux du léiomyome gastrique est qu’il peut ne pas se manifester longtemps ou être déguisé en une autre maladie.

La première description du léiomyome gastrique est apparue dans la littérature en 1762 et la première opération pour son élimination a été réalisée en 1895. Malgré l'expansion progressive de la base de connaissances des néoplasmes gastriques bénins non épithéliaux, le diagnostic de léiomyome est extrêmement rare avant l'opération. La tumeur est le plus souvent détectée lors d'une intervention chirurgicale prescrite pour une autre maladie (cancer de l'estomac, péritonite, kyste ovarien, etc.). Les difficultés de diagnostic sont associées à un événement rare, à une clinique médiocre et à une progression lente de ce néoplasme.

Causes du léiomyome de l'estomac

Les causes de toutes les tumeurs sont diverses et leur étude dure encore de nos jours. La cause immédiate du développement d'un léiomyome gastrique est une violation de la division des fibres musculaires lisses de la couche musculaire d'un organe, à la suite de quoi elles commencent à se multiplier de manière incontrôlable en formant un ou plusieurs nœuds. Les facteurs suivants peuvent entraîner une perturbation de la mitose: problèmes environnementaux, exposition à des rayonnements ultraviolets excessifs, effets d'agents bactériens et viraux, traumatismes à la paroi de l'estomac, déficit immunitaire et perturbations hormonales.

Les ganglions de léiomyome sont le plus souvent formés le long de la paroi postérieure de l'estomac, dans son antrum (entrée de l'estomac). La formation d’un nœud cliniquement significatif nécessite au moins plusieurs mois, voire parfois plusieurs années. Pendant tout ce temps, la tumeur grossit et s'étend dans la cavité gastrique (sous-muqueuse), à ​​l'intérieur de sa paroi (intra-muros) et vers la cavité abdominale (sous-séreuse). Les léiomyomes sous-muqueux sont souvent confondus avec les polypes gastriques - généralement un nœud arrondi sur une base large, mais un léiomyome peut aussi avoir une tige assez longue. Les ganglions sous-séreux ont peu d’effet sur les organes environnants et la digestion, s’ils n’atteignent pas de grandes tailles. Cependant, un grand leiomyoma sous-cutané de l'estomac peut se tordre autour de son axe et pénétrer dans le pelvis et imiter les kystes ovariens de la clinique. Ce diagnostic est le plus souvent posé aux femmes présentant un léiomyome sous-compliqué de l'estomac.

En cours de croissance, la surface du léiomyome ulcère, dans son épaisseur, il se produit une désintégration des tissus avec la formation de cavités, de kystes. Les gros nœuds peuvent bloquer la lumière du corps, interférer avec l'évacuation de la nourriture de l'estomac. Ce sont ces processus qui conduisent à l’apparition des premiers symptômes de la maladie, mais ils permettent rarement de suspecter un léiomyome gastrique. Le léiomyome est une tumeur sujette aux affections malignes, qui peut au fil du temps se transformer en léiomyosarcome, qui représente environ 10% de tous les sarcomes gastriques.

Symptômes de leiomyoma de l'estomac

Au cours des premières années de vie, le léiomyome de l'estomac peut ne se manifester d'aucune façon, car cette tumeur se développe lentement et n'affecte généralement pas l'état général du patient, le fonctionnement d'autres organes. Les premiers symptômes apparaissent lorsqu'un néoplasme atteint une taille importante ou si le léiomyome est compliqué.

La taille des ganglions du léiomyome de l'estomac peut être très importante et le poids atteint parfois 5 à 7 kg. Dans ce cas, un énorme nœud musculaire peut être détecté accidentellement par le patient lui-même ou par un médecin lors d'un examen de routine. Parfois, un néoplasme serre les organes environnants, bloque la lumière de l'estomac. C'est pourquoi les premiers symptômes apparaissent: nausée, vomissements (peut-être un marc de café), lourdeur de l'hypochondre droit ou gauche, douleur épigastrique.

La surface de la tumeur peut s'ulcérer et provoquer une rupture du nœud, se traduisant par une douleur abdominale aiguë et des saignements gastro-intestinaux massifs. Parfois, le nœud sous-muqueux ulcéré imite la clinique de l’ulcère gastrique. Le nœud sous-séreux peut être déplacé dans les étages inférieurs de la cavité abdominale, tordu autour de son axe. La mobilité accrue de ces ganglions entraîne souvent une altération de la circulation sanguine et une nécrose, à la base de quoi une clinique de "l'abdomen aigu" existe. En outre, le léiomyome de l'estomac au cours de la croissance peut provoquer une rupture de la paroi de l'estomac et la pénétration de son contenu acide dans la cavité abdominale, ce qui entraîne la formation d'une péritonite. Cette condition est souvent confondue avec un ulcère gastrique perforé.

Avec la malignité du léiomyome gastrique, il se produit une croissance rapide de la taille de la tumeur, une déplétion progressive du patient, une augmentation des effets de l'intoxication. Il est possible de prévenir le cancer uniquement avec le diagnostic opportun d’une tumeur et la réalisation d’une intervention chirurgicale urgente.

Diagnostic du léiomyome gastrique

La consultation d'un gastro-entérologue est la première étape du diagnostic du léiomyome, mais ce diagnostic est rarement posé avant une intervention chirurgicale. Le spécialiste peut penser que le patient a une tumeur bénigne et prescrire une série d'examens qui confirment le diagnostic. Une échographie des organes abdominaux permettra de détecter des nodules tumoraux assez volumineux, notamment situés sous la surface. Pas toujours, en fonction de l'échographie, vous pouvez établir le lien entre la tumeur et la paroi gastrique. Pour clarifier le diagnostic, il est parfois nécessaire d’attribuer le TMS de la cavité abdominale, ce qui permettra une visualisation plus détaillée du léiomyome, déterminera le nombre de ganglions et leur relation avec les organes environnants.

Lorsque la radiographie de l'estomac présente un double contraste, la latérographie de l'estomac dans sa cavité révèle un défaut de remplissage arrondi aux contours nets. Le signe pathognomonique d'un grand léiomyome est le symptôme de Schindler - la concentration des plis de la muqueuse autour du nœud. En présence de petits nœuds, le pliage de la muqueuse est normal, sa mobilité n'est pas modifiée.

Ces dernières années, les méthodes de diagnostic endoscopique des léiomyomes gastriques ont une grande importance, mais l'expérience montre qu'elles ne doivent pas non plus être surestimées. L'œsophagogastroduodénoscopie n'est pas informative pour les petits léiomyomes intra-muros, ainsi que pour les léiomyomes sous-séreux. Cependant, en présence d'un nœud sous-muqueux, cette technique est également thérapeutique car elle permet l'ablation d'un néoplasme lors d'une intervention chirurgicale. Malheureusement, le diagnostic peropératoire est le plus souvent mal défini (polype gastrique) et seul l'examen histopathologique permet de s'assurer que c'est le léiomyome de l'estomac qui a été retiré. En présence d'un ganglion ulcéreux présentant des signes de désintégration, une biopsie endoscopique est nécessaire pour le diagnostic différentiel du cancer gastrique.

Une laparoscopie diagnostique peut nécessiter une laparoscopie diagnostique, au cours de laquelle la taille du site de la tumeur est évaluée, sa connexion avec la paroi de l'estomac est détectée, le volume et le plan d'une intervention chirurgicale ultérieure sont formés. La rupture du nœud sous-séreux peut entraîner des saignements intra-abdominaux massifs et imiter l'apoplexie ovarienne. Le volume de perte de sang en cas de rupture du léiomyome sous-séreux peut atteindre un litre et demi et être mortel.

Traitement du léiomyome de l'estomac

Les patients atteints de léiomyomes peuvent rester longtemps au service de gastro-entérologie pour d'autres maladies, mais lorsque le diagnostic est confirmé, ils doivent être transférés au service de chirurgie. L'identification de la tumeur chez un patient nécessite la prise de décision chirurgicale la plus rapide - le léiomyome peut entraîner des complications graves (saignement, rupture du ganglion et de la paroi de l'estomac, péritonite), maligne.

La consultation d'un endoscopiste en présence de nœuds sous-muqueux est nécessaire pour déterminer le volume de l'opération. À ce jour, les tactiques suivantes de traitement chirurgical des léiomyomes gastriques ont été adoptées: en présence d'un petit noeud non compliqué, une large excision est pratiquée dans les tissus sains, suivie d'une suture de la paroi stomacale. En cas de complications (saignement, ulcération), de suspicion de transformation maligne, il est nécessaire de réséquer l'estomac avec un léiomyome. Le retrait d'une tumeur bénigne de l'estomac (léiomyome) ne peut être différé que s'il existe des contre-indications au système cardiovasculaire, au diabète, à la tuberculose, etc.

Le pronostic du léiomyome gastrique est favorable, mais il faut être conscient de la possibilité de complications graves et de tumeurs malignes. Il n’existe pas de prévention spécifique du léiomyome, mais un mode de vie sain, une alimentation appropriée et le rejet des mauvaises habitudes réduiront considérablement le risque de développement du processus tumoral.