Principal / L'intestin

Symptômes des ulcères gastriques, schémas thérapeutiques, médicaments

L'intestin

Un ulcère gastrique est une pathologie chronique, souvent récurrente, dont le principal symptôme est la formation d’un ulcère défectueux dans la paroi de l’estomac pénétrant dans la couche sous-muqueuse. Cette pathologie procède avec alternance de périodes d'exacerbation et de rémission.

Dans les pays développés, l'incidence de la maladie est d'environ 10-15% dans la population, et ce sont des nombres très importants. Il existe également une tendance à la croissance de la pathologie chez les femmes, même si l’on pensait précédemment qu’un ulcère de l’estomac est une maladie à prédominance masculine. Souffrez de cette pathologie principalement des personnes de 30 à 50 ans.

Pourquoi et comment se développe un ulcère?

  • salive (avec un bisou)
  • vaisselle sale
  • eau contaminée par des aliments
  • instruments médicaux mal stérilisés (par exemple, fibrogastroscope)
  • de la mère au fœtus
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens non sélectifs - acide acétylsalicylique (aspirine), diclofénac, indométhacine, ibuprofène, kétoprofène, butadione;
  • corticostéroïdes - prednisone, dexaméthasone, bétaméthasone, méthylprednisolone;
  • cytostatiques - imuran, azathioprine, fluorouracile;
  • préparations de potassium - chlorure de potassium, panangine, asparkam;
  • les antihypertenseurs à action centrale - la réserpine.
  • hyperparathyroïdie
  • tuberculose
  • La maladie de Crohn
  • insuffisance rénale chronique
  • le diabète
  • sarcoïdose
  • cancer du poumon
  • hépatite virale chronique
  • la cirrhose
  • pancréatite
  • bronchite chronique
  • maladie coeliaque
  • la syphilis
  • toutes sortes de chocs
  • brûlures étendues
  • les engelures
  • la septicémie
  • insuffisance rénale et hépatique aiguë
  • des blessures
  • émotions négatives
  • stress constant
  • grossières erreurs de nutrition
  • abus d'alcool et de cigarettes
  • bien-être financier

Quels sont les types d'ulcères d'estomac?

  • partie cardiaque
  • partie subcardiale
  • corps de l'estomac (grande ou petite courbure)
  • antrum
  • pylorique
  • célibataire
  • multiple
  • petit - jusqu'à 0,5 cm
  • moyen - 0,6-1,9 cm de diamètre
  • large - 2-2,9 cm
  • gigantesque - plus de 3 cm
  • stade actif
  • stade de guérison
  • stade de cicatrisation (cicatrice rouge ou blanche)
  • stade de rémission

Symptômes d'ulcères d'estomac

Les signes de pathologie peuvent être très variés, en fonction de la taille et de la localisation du défaut, de la sensibilité individuelle à la douleur, de la phase de la maladie (exacerbation ou rémission), de la présence de complications, de l'âge du patient et des comorbidités.

La douleur est le principal symptôme d'un ulcère à l'estomac. Le syndrome douloureux présente certaines particularités:

  • la douleur peut être précoce (dans les deux premières heures après avoir mangé, si le défaut est situé dans le corps ou le cœur de l'estomac), tardive (plus de deux heures, habituellement lorsqu'elle est localisée dans le pylore), maigre ou affamé (inquiet avant les repas) et nocturne (généralement au cours de la grossesse). la seconde moitié de la nuit);
  • la douleur peut apparaître et disparaître en fonction de l'activité du processus inflammatoire;
  • la douleur tend à l'exacerbation printemps-automne;
  • par nature, il peut être tranchant, coupant, tirant, poignardant, émoussé, etc.
  • la douleur disparaît après avoir pris des médicaments antisécrétoires et des antiacides;
  • son intensité est différente, d'une légère indisposition à des sensations insupportables;
  • éprouvant habituellement des douleurs dans l'épigastre, le côté gauche de la poitrine, derrière le sternum, le bras gauche ou le dos. La localisation atypique de la douleur est l'hypochondre droit, la région lombaire, le petit bassin.

Il convient de rappeler qu'environ 20% des patients ne ressentent aucune douleur. Cela se produit généralement chez les personnes âgées, atteintes de diabète et prenant des AINS.

Autres signes de l'ulcère peptique:

  • brûlures d'estomac - sensation de brûlure dans la région épigastrique. La raison de son apparition est la pénétration d'un contenu gastrique acide agressif dans la lumière de l'œsophage;
  • nausées et vomissements - causés par une violation de la motilité gastrique. Les vomissements surviennent quelques heures après les repas et soulagent.
  • éructations - jet soudain et involontaire d'une petite quantité de suc gastrique dans la cavité buccale. Il se caractérise par une sensation acide ou amère dans la bouche. Il y a des éructations dues à un dysfonctionnement du sphincter cardiaque.
  • perte d'appétit - elle semble due à une violation de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal ou à une personne qui refuse délibérément de manger par peur de la douleur;
  • constipation - retard des selles pendant plus de 2 jours. Se produire en raison d’une sécrétion accrue d’acide chlorhydrique et d’un retard alimentaire dans l’estomac;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen après avoir mangé;
  • saturation rapide;
  • sensation de ballonnement.

Des complications

Comme beaucoup d'autres maladies, un ulcère à l'estomac peut entraîner des complications parfois très dangereuses. Ceux-ci incluent:

Pénétration

La pénétration est la destruction de la paroi de l'estomac, le bas de l'ulcère devient un organe proche. C'est généralement le pancréas. L'acide chlorhydrique et la pepsine détruisent sa structure, provoquant une pancréatite aiguë destructrice. Les premiers symptômes de pénétration sont des douleurs abdominales aiguës dans l'abdomen, de la fièvre et une augmentation de l'alpha-amylase dans le sang.

La perforation

La perforation est la destruction de la paroi d'un organe et de son contenu pénétrant dans la cavité abdominale ou dans l'espace rétropéritonéal. Se produit dans 7 à 8% des cas. La violation de l'intégrité du mur peut déclencher une levée de poids, un travail physique pénible, la consommation d'aliments gras et épicés, une frénésie. Le tableau clinique est caractérisé par tous les signes de péritonite diffuse (faiblesse générale, douleurs abdominales globales, intoxication, etc.).

Diagnostiquer la perforation de l'estomac aide à surveiller la radiographie de la cavité abdominale en position verticale! Sur celui-ci, vous pouvez voir une illumination discoïde (gaz) sous le dôme du diaphragme.

Tumeur maligne

La malignité est la dégénérescence d'un ulcère en cancer de l'estomac. Cette complication survient rarement, chez environ 2 à 3% des patients. Il est à noter que les ulcères duodénaux ne se transforment jamais en une tumeur maligne. Avec le développement du cancer, les patients commencent à perdre du poids, ils ont une aversion pour les aliments carnés, leur appétit est réduit. Au fil du temps, symptômes d'intoxication par le cancer (fièvre, nausée, vomissements), pâleur de la peau. Une personne peut perdre du poids jusqu'à la cachexie (épuisement total du corps).

Sténose pylorique

La sténose pylorique survient lorsque l’ulcère est localisé dans la région pylorique. Le portier est la partie la plus étroite de l'estomac. Les rechutes fréquentes conduisent à une cicatrisation des muqueuses et à un rétrécissement du pylorique. Cela conduit à une perturbation du passage de la nourriture dans les intestins et à sa stagnation dans l'estomac.

Il y a 3 stades de sténose pylorique:

  • compensé - le patient ressent une sensation de lourdeur et de débordement dans l'épigastre, des éructations fréquentes, mais l'état général reste satisfaisant;
  • sous-indemnisé - les patients se plaignent que même un petit repas provoque une sensation de satiété et de lourdeur dans l'abdomen. Les vomissements sont fréquents et apportent un soulagement temporaire. Les patients perdent du poids, ont peur de manger;
  • décompensé - l'état général est grave ou extrêmement grave. La nourriture mangée ne passe plus dans l'intestin en raison de la constriction totale du pylore. Les vomissements abondants, répétés, se produisent juste après l'utilisation des produits. Les patients sont déshydratés, ont une perte de poids, un déséquilibre électrolytique et le pH, des crampes musculaires.

Saignements

Les saignements gastro-intestinaux sont dus à la destruction de la paroi vasculaire au fond de l'ulcère (voir les causes des saignements de l'anus). Cette complication est assez fréquente (environ 15% des patients). Cliniquement, il se manifeste par des vomissements de «marc de café», du méléna et des signes courants de perte de sang.

Le "marc de café" tire son nom du fait que le sang, pénétrant dans la lumière de l'estomac, entre en réaction chimique avec l'acide chlorhydrique. Et en apparence, il devient brun noir avec de petits grains.

Melena est un tabouret poisseux ou noir (voir les causes des selles noires). La couleur des matières fécales est également due à l'interaction du sang avec le suc gastrique. Cependant, il convient de rappeler que certains médicaments (préparations à base de fer, charbon actif) et baies (mûres, myrtilles, cassis) peuvent tacher les selles en noir.

Les signes généraux de perte de sang comprennent une pâleur générale, une baisse de la pression artérielle, une tachycardie, un essoufflement. La peau est recouverte de sueur collante. Si le saignement n'est pas arrêté, une personne peut perdre trop de sang et mourir.

Comment identifier la maladie?

Les plaintes du patient et les antécédents de la maladie aident le médecin à suspecter un ulcère peptique. Cependant, pour diagnostiquer avec précision la maladie, les thérapeutes prescrivent un certain nombre de procédures spéciales.

Méthodes de détection des ulcères gastriques:

  • Formule sanguine complète - Réduction du nombre de globules rouges et d'hémoglobine (anémie), augmentation de la RSE
  • Fibroesophagogastroduodenoscopy (FEGDS) - À l'aide d'un tube en caoutchouc spécial équipé d'une caméra (fibrogastroscope), le médecin peut voir de ses propres yeux l'état de la membrane muqueuse du tube digestif. En outre, cette méthode permet une biopsie de la paroi de l’organe, c’est-à-dire pour en pincer un petit morceau.
  • Radiographie de l'estomac avec contraste - La technique est maintenant un peu dépassée. Son essence est la suivante: le patient boit un mélange de baryum contrastant. Ensuite, le radiologue réalise une série d’images montrant la progression du contraste à travers la muqueuse. Une image d'un ulcère est généralement décrite comme un «symptôme de niche».
  • Mesure du pH et surveillance quotidienne du pH du suc gastrique - Il s’agit d’une technique invasive et douloureuse qui vous permet d’évaluer l’agressivité du suc gastrique par rapport à la membrane muqueuse.

Façons d'identifier Helicobacter:

  • Sérologique - Détection d'anticorps dans le sang contre H.pylori
  • Test respiratoire à l'uréase radionucléide - Basé sur la libération d'urée par le microbe, qui est libérée avec l'air. La technique est sûre, pour détecter Helicobacter, il suffit de respirer dans un récipient spécial.
  • Test fécal - Détection de l'antigène Helicobacter dans les selles, utilisée pour déterminer l'efficacité du traitement
  • Test rapide à l'uréase - Il est effectué après une fibrogastoscopie. Le morceau de mucus résultant est testé avec un indicateur spécial qui détecte H.pylori

Traitement de l'ulcère de l'estomac

Le traitement de cette maladie est multicomposant. L'éradication (destruction) de Helicobacter pylori, la réduction de l'acidité du suc gastrique, l'élimination des symptômes désagréables (brûlures d'estomac, nausées) et la prévention des complications sont obligatoires.

Thérapie antibiotique

Lorsque la connexion de l'ulcère pylorique à Helicobacter a été prouvée, le traitement n'est pas complet sans antibiotiques. Auparavant, on pensait que le traitement devrait durer jusqu'à la disparition complète du microbe, ce qui a été confirmé:

  • test sanguin pour les anticorps
  • semis
  • test d'uréase avec les groupes de discussion

Ensuite, il s'est avéré que tous les types d'Helicobacter n'étaient pas à l'origine de la maladie et qu'il était impossible de les détruire complètement, car lorsqu'ils meurent dans le duodénum et l'estomac, ils descendent plus bas dans l'intestin, provoquant une inflammation et une dysbactériose grave. Il est également possible de réinfecter en utilisant des ustensiles ordinaires et au cours de la procédure de désulfuration des gaz de combustion (FGD), qui ne devrait être effectuée que sous des indications strictes.

Aujourd’hui, il est conseillé d’effectuer 1 ou 2 traitements antibiotiques, si après le premier traitement la bactérie n’est pas morte, si un autre schéma thérapeutique est sélectionné, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Macrolides (clarithromycine)
  • Pénicillines semi-synthétiques (amoxicilline)
  • Tétracycline
  • Dérivés de nitroimidazole (métronidazole) avec infection à Helicobacter prouvée

Médicaments antisécrétoires

  • Antiacides - Almagel, maalox, graisse de saccharalf, keal. Ils enveloppent la membrane muqueuse, neutralisent également l'acide chlorhydrique et ont une action anti-inflammatoire.
  • Bloqueurs des récepteurs d'histamine H2 - ranitidine, rhinite, famotidine, quamatel. Les inhibiteurs des récepteurs de l'histamine interfèrent avec l'action de l'histamine, interagissent avec les cellules pariétales de la muqueuse et améliorent la sécrétion du suc gastrique. Mais ils ont pratiquement cessé d'être utilisés, car ils provoquent un syndrome de sevrage (lorsque les symptômes réapparaissent après l'arrêt du traitement).
  • Inhibiteurs de la pompe à protons - oméprazole, omez, pantoprazole, rabéprazole, ésoméprazole, lansoprazole, témoins, travailleurs, néxium (voir la liste plus complète de l’ulcère duodénal). Bloquer la H + / K + -ATPase ou la pompe à protons, empêchant ainsi la formation d’acide chlorhydrique.
  • Analogues synthétiques de la prostaglandine E 1 Misoprostol, Cytokotek. Inhiber la sécrétion d'acide chlorhydrique, augmente la formation de mucus et de bicarbonate.
  • Les inhibiteurs sélectifs des récepteurs M-cholinergiques (pyrencipine, gastrotsepine) réduisent la production d'acide chlorhydrique et de pepsine. Utilisé comme traitement adjuvant en cas de douleur intense, parmi les effets secondaires de la bouche sèche et des palpitations.

Moyens qui augmentent la protection de la membrane muqueuse

  • Sucralfate (venter) - crée un revêtement protecteur au bas de l'ulcère
  • La carbénoxolone sodique (biogastron, ventroxol, spéléologie) aide à accélérer la récupération de la membrane muqueuse.
  • Subcinate colloïdal de bismuth - De-nol. Forme un film peptidique de bismuth qui tapisse la paroi de l’estomac. De plus, l'ion bismuth a un effet bactéricide contre Helicobacter.
  • Les prostaglandines synthétiques (Enprostil) stimulent la réparation des cellules et la formation de mucus.

Autres préparations

  • Moyens apaisants (Tenoten, Valériane), antidépresseurs (amitriptyline). tranquillisants (seduxen, elenium, tazépam).
  • Prokinétique - dompéridone, motile, métoclopramide, cérucal, itopride, amorce. Améliorer la motilité du tube digestif, contribuer au passage de la nourriture dans les intestins.
  • Antispasmodiques - Mebeverin (Duspatalin), drotavérine, no-shpa. Éliminer le spasme des cellules musculaires de la paroi de l'estomac, réduire la douleur.
  • Probiotiques - Enterosermine, bifiform, Linex (voir la liste des probiotiques). Nommé avec une antibiothérapie.

La durée du traitement de l'ulcère gastrique 2-6 semaines, en fonction de l'état général et de la taille du défaut.

Schémas thérapeutiques

La destruction de H. pylori contribue à une meilleure cicatrisation de l'ulcère. C’est la première étape du traitement de l’ulcère peptique. Il existe deux principaux régimes d’antibiothérapie. Ils sont assignés pas à pas, c’est-à-dire que les médicaments de première ligne ne fonctionnent pas, puis essayez le deuxième schéma.

1ère ligne d'éradication (en semaine):

  • Inhibiteurs de la pompe à protons 20 mg deux fois par jour.
  • Pénicillines semi-synthétiques (Amoxicilline), 1000 mg deux fois par jour, ou dérivés du nitroimidazole (Metronidazole), 500 mg, également deux fois par jour.
  • Macrodis (Clarithromycine) 500 mg deux fois par jour.

En cas d'échec, la 2ème ligne d'éradication est proposée (1 semaine):

  • Inhibiteurs de la pompe à protons 20 mg deux fois par jour.
  • Dérivés de nitroimidazole (métronidazole) 500 mg également trois fois par jour.
  • Sous-citrate de bismuth (De-nol) 120 mg 4 fois par jour.
  • Tétracyclines (tétracycline) 0,5 g 4 fois par jour.

Actuellement, les médecins développent de nouvelles méthodes de traitement de la pathologie. Un vaccin contre Helicobacter est déjà en cours de test. Pour une meilleure cicatrisation du défaut de la membrane muqueuse, des préparations de cytokines, des peptides en trèfle et des facteurs de croissance sont utilisées.

Nutrition des patients

La nourriture doit remplir deux conditions de base: elle doit être complète et préserver la muqueuse des dommages chimiques et physiques. Il est recommandé de manger 5-6 fois par jour, en petites portions. Les repas doivent être finement hachés ou liquides, pas chauds ni froids, ni bouillis ni cuits à la vapeur (voir l'article détaillé sur la nutrition - ce que l'on peut manger avec des ulcères et une gastrite).

Ulcère gastrique - symptômes et traitement, remèdes populaires

Peu de gens ne connaissent pas le poids dans l'estomac après avoir mangé. Et la majorité ne fait pas attention à de telles sensations, considérant qu'il s'agit d'une conséquence temporaire d'une alimentation excessive ou d'une alimentation malsaine.

Cependant, si de telles sensations commencent à vous rendre visite de plus en plus et que des douleurs à l'estomac leur sont ajoutées, alors vous devez prendre soin de vous de toute urgence. Après tout, on peut parler d'un ulcère naissant.

Un ulcère gastrique est une maladie qui se manifeste par la formation de défauts ulcératifs chroniques dans la zone gastroduodénale (dans l'estomac et le duodénum). Les ulcères peuvent être simples ou multiples (plus de trois).

La principale différence entre l'ulcère gastrique chronique et l'érosion est une pénétration plus profonde dans la paroi de l'estomac, non seulement dans les cellules de la membrane muqueuse, mais également dans les couches sous-muqueuses, la guérison du défaut avec la formation d'une cicatrice.

Comme vous le savez, dans le traitement des ulcères gastriques, il est important d’éliminer les symptômes suivants: douleurs intenses à l’estomac, bâillonnement fréquent, brûlures d’estomac, "douleurs de la faim" qui cessent après avoir mangé. L’exacerbation de la maladie peut être accompagnée d’une douleur nocturne intolérable. Par conséquent, dans le cas du traitement de la toxicomanie, une approche intégrée devrait être utilisée avec la prise en compte obligatoire des caractéristiques individuelles du processus pour éliminer efficacement les causes de la maladie.

Les causes

Qu'est ce que c'est Le développement des ulcères gastriques est principalement associé à la présence d'une gastrite actuelle à long terme, apparue dans le contexte de l'infection (Helicobacter Pylori). Ce microbe est transmis d’une personne malade à une personne en bonne santé qui entretient des relations étroites avec elle (par la salive, en ne respectant pas les règles d’hygiène personnelle, en mangeant des aliments provenant du même plat, etc.).

Cependant, la présence d'une infection n'est pas encore une garantie de gastrite ou d'ulcère. Une maladie se développe sous l'influence de facteurs provoquants:

  • abus d'alcool;
  • repas irréguliers;
  • consommation continue de certains médicaments;
  • la prévalence dans le régime des aliments grossiers, épicés et salés;
  • effort physique et nerveux;
  • carence en vitamines;
  • stress sévère et dépression;
  • blessures à la colonne vertébrale et à l'abdomen;
  • la présence de caillots sanguins dans les vaisseaux de l'estomac;
  • manque de repos et de sommeil.

Un ulcère gastrique n'est pas hérité, mais le risque d'infection par la bactérie Helicobacter en situation de cohabitation est considérablement accru, de sorte que la maladie est souvent diagnostiquée chez des membres de la même famille. Il est nécessaire de se rappeler que le développement de l'ulcère gastrique se produit dans le contexte de plusieurs facteurs de risque, mais en premier lieu, un tourbillon constant d'émotions négatives et de crises nerveuses.

Symptômes de la gastrite et des ulcères

Une charge énorme est constamment placée sur l'estomac humain. Et souvent, lors du fonctionnement normal du système digestif, il se produit des défaillances qui sont souvent le résultat de diverses maladies de l’estomac nécessitant un traitement immédiat. Les symptômes sont assez clairs. C'est:

  • changement d'appétit;
  • sensation de soif;
  • sensations de douleur;
  • dyspepsie;
  • éructations;
  • brûlures d'estomac.

Ces symptômes sont observés dans le cas où la personne a une gastrite, et ensuite quand il a un ulcère.

Qu'est-ce qui cause un ulcère d'estomac?

Un ulcère gastrique est un défaut de la muqueuse gastrique, rarement 1cm (parfois sous-muqueuse), entouré d'une zone inflammatoire. Un tel défaut résulte de l'action de certains facteurs qui entraînent un déséquilibre entre les facteurs de protection (mucus gastrique, gastrine, sécrétine, bicarbonate, barrière muqueuse-épithéliale de l'estomac et autres) de la muqueuse gastrique et les facteurs d'agression (Helicobacter Pylori, acide chlorhydrique et pepsine).

Du fait de l’action de certaines causes, il se produit un affaiblissement de l’action et / ou une diminution de la production de facteurs de protection et une augmentation de la production de facteurs d’agression, ce qui entraîne un développement du processus inflammatoire de la partie non résistante de la muqueuse gastrique. Sous l'action du traitement, le défaut se développe avec le tissu conjonctif (une cicatrice se forme). Le site où la cicatrice s'est formée n'a pas de capacité fonctionnelle (fonction de sécrétion).

Signes de

Les manifestations de signes d'ulcères d'estomac sont directement liées à la localisation de l'ulcère, à l'âge du patient et à la tolérance individuelle à la douleur.

Parmi les différents signes d'ulcères gastriques, on peut distinguer une douleur dans la région épigastrique, qui survient généralement après un repas. Les patients signalent souvent des ulcères d'estomac tels que brûlures d'estomac, éructations acides, nausées après avoir mangé, vomissements et perte de poids.

Afin de bien diagnostiquer la maladie, le médecin examine les données de l’examen fibrogastoscopique, ainsi qu’une radiographie. Dans certains cas, une biopsie est effectuée et une analyse du suc gastrique est prise.

Les autres signes d'ulcères d'estomac incluent:

  • des nausées;
  • vomissements qui soulage;
  • troubles du sommeil, irritabilité;
  • anémie (avec saignements fréquents cachés);
  • éructations acides;
  • diminution des contractions du cœur en raison de l'influence accrue du système nerveux parasympathique;
  • perte de poids, en particulier si le patient est délibérément affamé par peur de la douleur ou provoque des vomissements à soulager.

Les symptômes d'hémorragie lors d'un ulcère de l'estomac sont des vomissements sous forme de "marc de café" et de selles foncées, presque noires.

Symptômes d'ulcères d'estomac

Les ulcères gastriques sont caractérisés par certains symptômes: douleur aiguë, rongement, constance ou sensation de brûlure dans la région épigastrique ou dans la région de l'estomac, irradiant parfois vers le dos.

Habituellement, en cas d'ulcère gastrique, les symptômes commencent à être gênants 20 à 30 minutes après avoir mangé et, dans les ulcères duodénaux, les douleurs à jeun disparaissent après avoir été mangées et réapparaissent après 1,5 à 2,5 heures, ainsi que les douleurs nocturnes. Un ulcère peut être accompagné de nausées et de vomissements. Parfois, des brûlures d'estomac se produisent. Il y a souvent de la constipation.

Un ulcère de l'estomac est dangereux en ce qu'il peut provoquer des saignements, auquel cas une selle noire apparaît. Il est également possible que l’obstruction du système digestif se développe en raison de la formation de cicatrices et d’adhérences avec exacerbations fréquentes du processus ulcératif. Les exacerbations se produisent au printemps et en automne.

Si vous ne pensez pas comment traiter rapidement un ulcère de l'estomac, des complications graves peuvent se développer: saignement gastrique, perforation de l'estomac ou de la paroi intestinale, sténose (rétrécissement) de l'estomac ou de l'intestin, apparition d'un ulcère tumoral malin.

La manifestation des symptômes de l'ulcère peptique est aggravée:

  • produits carnés gras, saindoux, bouillons riches;
  • frit
  • toutes sortes d’épices: moutarde, poivre, clou de girofle, etc.
  • épicé et salé;
  • conserves, aliments fumés, saucisses;
  • produits de boulangerie - pâtisserie, tartes, pain de seigle;
  • thé fort, café;
  • boissons gazeuses.

Aussi, ne mangez pas beaucoup de sel. Il vaut mieux l'abandonner complètement, car cela ralentit la guérison et empêche l'élimination du processus inflammatoire.

Diagnostics

Pour un diagnostic précis et, en conséquence, la nomination d'un traitement adéquat des ulcères gastriques en utilisant les méthodes suivantes:

  1. SGF avec rupture des muqueuses autour de l'ulcère;
  2. Examen bactériologique de Helicobakter pylori;
  3. Rayons X avec contraste de baryum;
  4. Analyses de sang - biochimiques et générales;
  5. Enquête sur les fonctions du duodénum et de l'estomac.

Il est nécessaire de consulter un médecin dès les premiers symptômes d’un ulcère de l’estomac pour pouvoir diagnostiquer la maladie rapidement et recevoir le traitement nécessaire.

Si l'ulcère n'est pas traité

L'ulcère peptique est une maladie qui doit être traitée, sinon cela vous causera beaucoup de problèmes.

  1. Cela peut être une source constante de douleur.
  2. L'ulcération de la paroi de l'estomac peut provoquer des saignements. Et des saignements fréquents peuvent même provoquer une anémie.
  3. La perforation de l'ulcère est une complication grave dans laquelle un trou traversant apparaît dans la paroi de l'estomac. Ensuite, le contenu de l'estomac peut se déverser dans la cavité abdominale et provoquer une péritonite.
  4. Un spasme des parois de l'estomac peut empêcher les aliments de passer à travers et de se déplacer dans le tube digestif.

Ne tolérez pas la douleur et n'attendez pas de complications. Traiter la maladie et se sentir en bonne santé!

Prévention

Prévenir l'apparition et le développement des ulcères gastriques peut être à travers la prévention:

  • éviter les situations stressantes;
  • diagnostic opportun de l'infection à Helicobacter pylori et son traitement;
  • rejet de médicaments non contrôlés;
  • normalisation de la nutrition.

Ulcère gastrique perforé: symptômes

L’ulcère gastrique perforé (ou ulcère perforé) est essentiellement l’apparition d’un trou traversant la paroi de l’estomac et une fuite du contenu de l’estomac dans la cavité abdominale du patient et sa partie.

Ce phénomène est très dangereux en soi, un nombre assez important de cas mortels se produisent dans les cas où le diagnostic de la maladie a été posé trop tard, ou dans le cas où le patient a ignoré les simples règles de traitement et de récupération après la chirurgie.

Les symptômes de l'ulcère gastrique perforé sont incontournables, car ils sont très intenses et prononcés et se manifestent par étapes:

  1. Premièrement, il existe une douleur aiguë à l'estomac, s'étendant dans la poitrine, la clavicule ou le dos, semblable à la douleur provoquée par un coup de couteau. Certains patients comparent les sensations de douleur avec les sensations de brûlures graves et aiguës.
  2. La douleur a les propriétés de croître, d’intensifier avec le mouvement et d’encercler tout le torse.
  3. Après un certain temps (4 à 6 heures), la douleur diminue, un faux soulagement survient.
  4. À ce stade, l'abdomen devient gonflé et ferme au toucher - «ventre de pierre» - en raison de l'accumulation de gaz sous le diaphragme. Ce sont principalement des signes radiographiques d'ulcères gastriques, qui indiquent la défaite de la cavité abdominale lorsque le contenu de l'estomac entre.
  5. La température augmente, la peau pâlit, la bouche est sèche.
  6. Peu à peu, le syndrome douloureux revient, une tachycardie, des troubles des selles, une détérioration générale grave de la santé peuvent être observés. Il s'agit d'une condition critique dans laquelle une opération d'urgence est vitale.

Le trou dans la paroi de l'estomac est une aspiration plutôt dangereuse pour le corps humain qui, s'il n'est pas correctement traité et surveillé de près, peut être fatal. Un traitement adéquat comprend une intervention chirurgicale obligatoire, car cet état pathologique ne se prête pas à un traitement conservateur.

Traitement de l'ulcère de l'estomac

Lorsqu'un diagnostic d'ulcère gastrique est diagnostiqué, le traitement doit inclure des mesures visant à guérir l'ulcère et à en éliminer les causes. Réduit le facteur irritant du contenu gastrique dû à l'utilisation de régimes d'épargne et de traitement médicamenteux.

Cela peut être à la fois chirurgical et médical. Si le traitement ne produit pas l'effet souhaité, une opération est prescrite afin que l'ulcère ne se transforme pas en une tumeur maligne. Plus l'ulcère est grand et plus il est localisé près de l'œsophage, plus l'opération est indiquée. Surtout si le patient est âgé et a une faible acidité de l'estomac.

Le traitement des ulcères d'estomac par des médicaments peut comprendre les points suivants (jusqu'à 7 semaines):

  1. Comprimés antiacides, émulsions, gels, solutions pour réduire l’influence des facteurs d’agression. Les antiacides non résorbables sont principalement utilisés (Almagel, Gastal, Maalox, Gaviscon, préparations à base de bismuth, Vikalin, Vikair, Topalkan).
  2. Agents antisécrétoires destinés à réduire la production d'acide chlorhydrique et de bloqueurs d'histamine (oméprazole, pirenzépine, ultop, famotidine, ranitidine, rabéprazole, torside, traitement, gastrosédine).
  3. Cytoprotecteurs afin d’augmenter la fonction protectrice de la membrane muqueuse (graisse sucrale, préparations de réglisse - carbénoxalon et dapsine).
  4. Agents antiulcéreux: bloqueurs des canaux calciques, préparations de lithium (nifédipine, cordafène, vérapamil, isoptine).
  5. Traitement antibiotique pour la détection de bactéries H. pylori (amoxicilline, métronidazole, amoxiclav, azithromycine, clarithromycine).
  6. Probiotiques, prébiotiques pour éliminer les effets de la dysbactériose (Linex, normobact, bifidumbactérine, lactobactérine, colibactérine).
  7. Prokinetics afin de réduire les phénomènes de reflux (dompéridone, motilillium, préparations de chaga, cerrucal, propulse).
  8. Sédatifs (Valériane, Agripaume, Neuroleptiques).
  9. Vitamines, antioxydants (huile d'argousier, triovit, triviplus).

Le patient est dans le dispensaire pendant au moins 5 ans à partir du moment où il a cicatrisé l'ulcère. En raison de l'inefficacité du traitement conservateur, un traitement chirurgical de la maladie est prescrit.

Chirurgie de l'ulcère peptique

Le traitement le plus adéquat des ulcères gastriques est aujourd'hui considéré comme une intervention chirurgicale, car la formation ulcéreuse a tendance à dégénérer en maladie maligne.

Il existe actuellement plusieurs types d'opérations:

  1. Résection - pendant cette opération, la formation ulcéreuse et une partie de l'estomac autour de cette formation, qui produit une quantité accrue d'acide chlorhydrique, sont éliminées. Au cours de la résection, au moins les 2/3 du tissu gastrique sont enlevés.
  2. Vagotomie - Ce type de chirurgie est pratiqué relativement récemment et constitue une méthode très populaire de traitement des ulcères d'estomac. Elle consiste à soulager les terminaisons nerveuses responsables de la production de la sécrétion gastrique. Après la chirurgie, l'ulcère guérit tout seul. La vagotomie est également utilisée pour l'ulcère duodénal. L'inconvénient de cette opération est une violation possible de la fonction motrice de l'estomac.

La rééducation après et pendant le traitement de l’ulcère gastrique comprend nécessairement un régime thérapeutique spécial dont l’essentiel est de consommer les aliments les plus économes grâce au système de nutrition fractionné.

Ulcère gastrique après chirurgie

Après la chirurgie, le patient peut commencer à travailler dans environ deux à trois mois. Tout dépend de la façon dont l'ulcère à l'estomac se comportera après l'opération, le moment où les points de suture sont retirés et le patient sorti de l'hôpital. Tout dépend du déroulement de la guérison et de la guérison des plaies. Si tout est en ordre, les points de suture sont retirés au bout de 7 à 9 jours, mais ils sortent de l'hôpital un peu plus tôt.

Il est très important de suivre un régime après la chirurgie. En règle générale, il est autorisé d'utiliser le liquide au bout de deux jours, un demi-verre d'eau par jour, à la cuillerée à thé. Progressivement, chaque jour, l'eau est remplacée par une soupe ou un bouillon. Après environ huit jours, ils sont autorisés à manger de la viande, des pommes de terre, des céréales, etc., mais uniquement sous forme minable. Afin de ne pas nuire à l'état postopératoire, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire strict et de suivre un médecin.

Comment traiter les remèdes traditionnels contre l'ulcère gastrique?

Pendant de longues années à étudier de nombreuses herbes, fruits d’arbres et autres produits de la nature, les guérisseurs traditionnels ont élaboré un grand nombre de recettes pour diverses maladies, notamment ulcéreuses.

Le succès du traitement des ulcères gastriques à l’aide des méthodes nationales dépend de la justesse de leur choix dans chaque cas particulier. Par conséquent, il est préférable d’en discuter avec votre médecin.

  1. Pressez le jus de 2 kg de chou frais pour en améliorer le goût, dans un rapport jus de céleri de 3: 1 qui, comme le chou, a un effet anti-ulcéreux. Au lieu de cela, vous pouvez ajouter au chou quelques cuillères à soupe de jus de tomate, d'ananas ou de citron. Conservez le mélange dans un endroit froid et buvez 250 ml par jour à jeun. Cours de traitement: 3 semaines.
  2. Huile d'argousier. Il est préférable d'acheter à la pharmacie. Vous pouvez cependant cuisiner à la maison. Pour ce faire, presser le jus des baies et le mettre dans un endroit froid. L'huile va progressivement flotter. Il est creusé et stocké dans le réfrigérateur. Prenez une cuillère à café avant les repas 3 fois par jour. Le cours dure 3-4 semaines.
  3. En suivant un régime, vous pouvez soigner les ulcères d'estomac avec du jus de pomme de terre. Pour ce faire, extraire le jus des pommes de terre râpées. Il est pris le matin, à jeun, dilué individuellement dans de l’eau. La nourriture après la réception ne peut être mangée qu’en une demi-heure. Après une semaine, vous pouvez déjà ressentir un soulagement. Traitez-vous ainsi pendant quatre à huit semaines.
  4. Pour préparer un traitement efficace contre les ulcères d'estomac, il faut compter entre 3-5 ans et l'aloès. Avant de récolter, il n'est pas nécessaire d'arroser les feuilles pendant 2 semaines. Une fois ce temps écoulé, il est nécessaire de couper soigneusement environ 250 grammes de feuilles et de les placer dans un endroit sombre et frais. Après quelques jours, les feuilles doivent être hachées et ajouter environ 250 grammes de miel, bien mélanger le tout et allumer le feu. Le mélange doit être constamment agité et porté à une température de 50 à 60 degrés. Ajoutez ensuite un demi-litre de vin rouge au mélange chaud. Tous ensemble, vous devez mélanger soigneusement et mettre dans un endroit sombre pendant une semaine. Prenez ce médicament 3 fois par jour, une cuillère à soupe environ une heure avant les repas. Dans les 5 à 7 premiers jours, il est préférable de commencer par une cuillère à thé.
  5. Un kilo de noix cassé. Mangez les cerneaux et ramassez les coquilles dans un verre. Versez le verre avec la coquille avec de l'alcool et laissez-le coûter une semaine et demie. Vous devez prendre une cuillère à soupe à jeun 20 minutes avant de manger. Et ainsi trois fois par jour.

N'oubliez pas que pour guérir l'ulcère peptique, il faut tout d'abord éliminer les causes de la formation de l'ulcère.

Régime alimentaire pendant l'exacerbation des ulcères gastriques

Lors d'exacerbations de l'ulcère peptique, les aliments doivent être fondants, la vaisselle doit être moulue ou moulue. Les glucides les plus digérés, puis les protéines. Le traitement des aliments gras nécessite un temps considérable, aussi vaut-il mieux refuser à ce stade.

Présenter des aliments frottés et faciles à digérer n'augmente pratiquement pas la sécrétion de suc gastrique:

  • œufs durs, omelette cuite à la vapeur;
  • pain blanc légèrement séché;
  • soupes au lait, poulet, pommes de terre, betteraves;
  • légumes bouillis: carottes, pommes de terre, betteraves, courgettes, citrouilles;
  • lait et produits laitiers;
  • plats bouillis de boeuf, poulet, veau, galettes cuites à la vapeur;
  • poisson bouilli faible en gras;
  • sarrasin, semoule, riz, flocons d'avoine, pâtes alimentaires;
  • thé faiblement brassé;
  • gelées sucrées, compotes;
  • décoctions d'églantier, son de blé, jus de baies non acides;
  • eau minérale alcaline sans gaz.

Pour accélérer la guérison des ulcères, il est utile d'utiliser du beurre et des huiles végétales.

Médicaments efficaces pour les ulcères d'estomac

Parmi les maladies du système digestif, l'ulcère gastrique occupe une place prépondérante. Helicobacter pylori est l’agent responsable, un agent pathogène qui pénètre dans la couche sous-muqueuse. Le traitement est un ensemble de mesures comprenant des médicaments pour les ulcères d'estomac, le maintien d'un certain régime alimentaire, l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle. L'objectif principal du traitement thérapeutique est de détruire Helicobacter pylori, de réduire l'acidité, d'éliminer les brûlures d'estomac et autres manifestations désagréables de la maladie.

Traitement médicamenteux

Il est assez difficile de faire face à un ulcère d'estomac sans l'aide de médicaments. Les traitements basés uniquement sur des ajustements nutritionnels et sur l'utilisation de prescriptions de médicaments traditionnels peuvent durer des mois. Le traitement médicamenteux des ulcères gastriques vous permet d'obtenir des résultats en quelques jours. Selon la direction de l'impact, ils sont divisés en plusieurs groupes.

Le traitement de l'ulcère gastroduodénal est réalisé à l'aide d'une combinaison de différents types de médicaments. Avant de traiter un ulcère, un diagnostic approfondi est effectué.

Antibiotiques

Les médicaments antimicrobiens ont pour but d'empêcher le développement de bactéries qui causent des maladies ou les détruisent complètement. Les antibiotiques sont inclus dans le cours thérapeutique et prophylactique. Les médicaments suivants appartiennent à ce groupe:

  • La clarithromycine - le principal antibiotique pour le traitement des ulcères gastriques, fait référence aux macrolides. Il a une grande résistance à l'action de l'acide chlorhydrique, se digère facilement, se répand rapidement dans les tissus et sa demi-vie est assez longue.
  • Tétracycline. Cause la mort de bactéries pathogènes en raison d'une violation de la synthèse des protéines. L'antibiotique est efficace contre de nombreux microorganismes pathogènes, dont Helicobacter pylori.
  • L'amoxicilline est un médicament semi-synthétique du groupe des pénicillines. Diffère dans la résistance à l'action du suc gastrique, capacité à être acquise pour 93%. Retard dans le corps beaucoup plus longtemps que d'autres moyens, ce qui vous permet de prendre de l'amoxicilline pas plus de deux fois par jour.
  • Le métronidazole est un médicament appartenant au groupe des médicaments essentiels. C'est un analogue synthétique de l'antibiotique naturel Azomycin. Il a un effet néfaste sur l'ADN des microorganismes pathogènes.

La liste des médicaments de ce groupe est assez longue. Quels médicaments sont les meilleurs - ne peut pas être dit. Leur efficacité dépend de différents paramètres. L'utilisation de plusieurs d'entre eux entraîne souvent des effets secondaires, de sorte qu'une surveillance constante du patient par le médecin traitant est nécessaire.

Le traitement médicamenteux comprend nécessairement un traitement antibiotique. Un résultat positif offre la possibilité d’établir un grand nombre de combinaisons de schémas différents, en choisissant un parcours thérapeutique individuel.

Préparations antiacides

Utilisé pour fournir une action antimicrobienne, protéger le mucus et éliminer les toxines. Aide à réduire l'activité des enzymes qui aggravent l'évolution de la maladie. Les antiacides ne traitent pas les ulcères d’estomac, ils ne font que soulager l’état du patient en éliminant les symptômes désagréables. Disponible en comprimés et sous forme de solutions injectables. Le schéma thérapeutique comprend:

  • Almagel est un remède efficace populaire en raison de son action analgésique et enveloppante. Absorbant activement les toxines, empêchant l'absorption des phosphates, le médicament exerce une fonction protectrice contre la muqueuse gastrique.
  • Gastal Il présente une composition combinée comprenant du carbonate de magnésium et de l'hydroxyde d'aluminium. Avec elle, la sécrétion gastrique est neutralisée et, dans les 2 heures suivant l'administration de Gastal, le pH normal est maintenu dans l'estomac. Élimine parfaitement les douleurs, brûlures d'estomac.
  • Maalox est un autre médicament qui neutralise l'acide chlorhydrique et empêche sa sécrétion ultérieure.
  • Bicarbonate de sodium. Beaucoup de gens savent comment traiter les brûlures d'estomac - le bicarbonate de soude ordinaire aide dans de tels cas. Il est également utilisé pour les ulcères, les gastrites, l’acidose résultant d’une intoxication.
  • Phosphalugel. Le médicament est à base de phosphate d'aluminium. Le phosphalugel peut réduire l'activité de la pepsine, une enzyme qui décompose les protéines.

En cas d'utilisation prolongée de médicaments contenant de l'aluminium à fortes doses, des complications sont possibles sous forme d'encéphalopathie, d'ostéopathie.

Antispasmodiques

Il est très difficile de se passer d'analgésiques pour les ulcères. Ils facilitent l'état du patient en fournissant un effet analgésique au cours du processus de traitement. Utilisation efficace du complexe de plusieurs médicaments. Le groupe des antispasmodiques comprend:

  • Dibazol. Normalise la pression, élimine non seulement les muscles, mais aussi les maux de tête. L'inconvénient est la courte durée de l'effet. Il est donc souvent nécessaire d'utiliser des médicaments plus modernes pour le traitement de l'ulcère gastroduodénal.
  • Halidor Le composant principal est le bensiclar, qui a la capacité de bloquer les ganglions sympathiques. Halidor élimine les spasmes musculaires, agissant comme un analgésique efficace.
  • No-Spa - l'un des antispasmodiques les plus populaires. Il a une action prononcée et prolongée. Difficile de pénétrer le calcium dans les muscles lisses, soulage parfaitement la douleur dans l'ulcère gastrique. Mais-shpa est prescrit dans les cas où il existe des contre-indications à la prise d'anticholinergiques, qui sont plus efficaces en tant qu'analgésiques, cependant, ne conviennent pas à tout le monde.
  • Papaverine - antispasmodique, agissant moins prononcé et peu de temps. Son influence n'est pas suffisante pour protéger contre les douleurs sévères résultant d'un ulcère de l'estomac.

Bien que la plupart des antispasmodiques soient vendus sans ordonnance, ils ne doivent être utilisés que selon les recommandations du gastro-entérologue.

Bloqueurs des récepteurs d'histamine

La principale tâche des médicaments destinés au traitement des ulcères gastriques dans ce groupe est de désactiver les récepteurs des cellules pariétales des glandes afin de réduire la sécrétion du suc gastrique, ce qui entraîne une réduction de l'inflammation. Les bloqueurs incluent:

  • Ranitidine. En réduisant l'activité de la pepsine, le processus de dégradation des protéines est ralenti. Des effets négatifs de l'acide chlorhydrique, le médicament est capable de protéger la muqueuse gastrique pendant 24 heures.
  • Roxatidine. Bloque les récepteurs d'histamine H2. Il normalise l'équilibre acido-basique, est instantanément absorbé, procurant un effet thérapeutique une heure après l'ingestion. L'effet de l'application peut durer jusqu'à 24 heures.
  • Nizatidine. Fait référence aux bloqueurs des récepteurs W. Maintient fermement un pH normal pendant 12 heures.
  • Cimétidine. Médicament bloquant les récepteurs W Présentant de bons résultats dans la régulation du niveau d’acidité, la suppression de la synthèse de l’acide chlorhydrique, la cimétidine a un coût bien inférieur à celui des autres médicaments de ce groupe. L'inconvénient est une courte durée, qui ne dépasse pas 8 heures.
  • La famotidine. Il s'agit de médicaments efficaces contre les ulcères d'estomac qui protègent la muqueuse des effets nocifs de l'histamine, de la pepsine, de l'acétylcholine et de la gastrine.
  • Kvamtel La base est le principe actif famotidine. Traitement des ulcères de l'œsophage, l'estomac en raison de sa capacité à bloquer la sécrétion d'acide chlorhydrique.

Selon les experts, les antagonistes des récepteurs de l'histamine renforcent l'action des antibiotiques.

Holinobloceurs

Dans le traitement des ulcères gastriques avec des médicaments, un rôle important est attribué aux médicaments de ce groupe. Ils réduisent non seulement la sécrétion d'acide gastrique, mais détendent également les muscles lisses des parois gastriques, ce qui permet de prolonger l'action des antiacides. Le groupe des holinoblokatorov comprennent:

  • Gastrotsepin - bloqueur M-cholinergique. Il se distingue par sa capacité à agir uniquement sur la muqueuse gastrique, sans inhiber l'activité des glandes salivaires, des yeux et du muscle cardiaque.
  • La platifilline est un médicament qui bloque les récepteurs M-cholinergiques et, dans une certaine mesure, les récepteurs H-holinorcepteurs. En outre, il a un effet relaxant sur les parois de l'estomac, dilate les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une diminution de la pression.
  • Buscopan En bloquant les récepteurs M-cholinergiques, on réduit en même temps la production de suc gastrique, facilitant ainsi l'état du patient.
  • Etpenal. Capable de bloquer les deux types de récepteurs cholinergiques. Cela a un effet positif sur le système nerveux.
  • La métacine est un médicament qui peut, en plus de bloquer les récepteurs M-cholinergiques, inhiber la production de suc gastrique et de la salive, ainsi que réguler la pression artérielle. Les effets secondaires sont rares.

Holinoblokatory nommé avec ulcère gastrique et ulcère duodénal. Ayant un effet suppressif sur la sécrétion du suc gastrique, la plupart d'entre eux n'ont presque aucun effet sur la phase intestinale.

Réparateurs

Ce groupe comprend des médicaments qui augmentent les fonctions régénératrices de la muqueuse gastrique, améliorent la microcirculation sanguine dans les zones touchées et rétablissent le trophisme. Les réparations comprennent:

  • Solcoseryl - hémodialyse sous forme d'injections, aidant à se débarrasser des ulcères après un traitement antimicrobien.
  • Actovegin. L'utilisation du procédé d'ultrafiltration lors de la création du médicament permet au principe actif de pénétrer dans la membrane cellulaire, assurant ainsi la régénération de la muqueuse enflammée.
  • Méthyluracile - reparant et anabolisant. Il a un effet inhibiteur sur les enzymes. Il contribue à accélérer la cicatrisation, étant appliqué au stade final du traitement médicamenteux.
  • Amigluracil. Il n'est pas moins efficace dans la guérison de la surface de l'ulcère, enrichissant le sang en cellules immunitaires, ce qui aide le corps à faire face à l'infection elle-même.

Lors de la prise de médicaments pour le traitement de l'ulcère peptique, dotés de propriétés régénérantes, des effets indésirables sont possibles - vertiges, éruptions cutanées.

Médicaments antiémétiques

Jusqu'à 70% des personnes souffrant d'ulcères d'estomac souffrent de symptômes tels que nausées et vomissements. Pour les éliminer le plus souvent nommé Motilium. Son principe actif est la dompéridone, qui peut tonifier le sphincter œsophagien inférieur, améliorer la motilité intestinale et soulager les nausées. Zeercal est une autre drogue populaire. Il empêche la transmission de l'influx nerveux au centre émétique situé dans le cerveau. En conséquence, ce remède apaise bien le réflexe nauséeux.

Gangliobloquants

L'action de ces médicaments vise à bloquer le passage du pouls entre les ganglions, ce qui réduit la douleur aiguë, facilite l'état du patient et accélère les processus de régénération. Les médicaments les plus populaires sont:

  • Benzogeksony.
  • Camfony
  • Dimecolin.
  • Quateron.

En raison du fait que la plupart des gangliobloquants réduisent le tonus des vaisseaux coronaires, ils sont largement utilisés par les patients hypertendus.

Schéma de traitement

Il est impossible de dire avec certitude quel est le meilleur remède contre les ulcères d'estomac. Assurez-vous d'assigner plusieurs médicaments de différents groupes. Parmi les différentes options de traitement, la plus efficace est un schéma en deux étapes:

  1. Le complexe de drogues est pris. En règle générale, il comprend 2 antibiotiques (clarithromycine et métronidazole) associés à un inhibiteur de la pompe à protons. Individuellement, les médicaments peuvent être remplacés par le médecin traitant. Le résultat de la première étape, qui dure 7 jours, est la destruction de l'agent pathogène.
  2. Le traitement continue si Helicobacter pylori est maintenu dans l'estomac. Pendant deux semaines, le métronidazole est utilisé en association avec la tétracycline, un inhibiteur de la pompe à protons, en ajoutant un antagoniste des récepteurs de l'histamine.

Le traitement est complété par des antispasmodiques, des antiémétiques et d’autres moyens permettant d’éliminer les symptômes désagréables de la maladie.

Le schéma est sélectionné individuellement en fonction du type de maladie. Par exemple, en cas d'ulcère de la partie prépylorique de l'estomac, le traitement sera différent en raison du type de pathologie traité.

Il faut garder à l'esprit que les préparations à base de fer peuvent irriter la muqueuse gastrique et sont donc contre-indiquées chez les patients souffrant d'un ulcère à l'estomac.

Régime alimentaire pour le traitement de l'ulcère

En plus de prendre des médicaments contre les ulcères d'estomac, une nutrition adéquate est d'une grande importance. Le régime alimentaire devrait inclure des aliments qui fournissent au corps tous les nutriments nécessaires et qui, en même temps, ne peuvent pas endommager la muqueuse gastrique. Pour ce faire, tous les plats sont servis sous forme hachée ou liquide. Potages recommandés avec semoule, riz ou farine d'avoine, bouillie râpée, fromage cottage, œufs brouillés, purée de légumes, viande maigre. Il devrait exclure les produits frits, salés, fumés, ainsi que l'alcool, les conserves, le café, le thé fort. Une alimentation saine est la prévention des ulcères d'estomac.

Traitement des remèdes populaires

Comment traiter un ulcère d'estomac était bien connu dans l'Antiquité, lorsque les préparations pharmaceutiques n'étaient pas encore disponibles. De nombreuses recettes sont utilisées à ce jour, complétant efficacement le traitement médicamenteux.

Le jus de pomme de terre est l’un des remèdes populaires populaires contre les ulcères. Il est pressé dans un coton à tubercule râpé et boit 0,5 tasse le matin une heure avant les repas. Cours - 1 semaine.

Les propriétés curatives des plantes médicinales sont bien connues, notamment la chélidoine, l’achillée millefeuille, la racine de réglisse et le rose sauvage. À partir d’eux, préparez des bouillons qu’il faut boire à la cuillère avant le repas.

Avec un problème aussi grave que l’ulcère gastroduodénal, il est impossible de s’auto-traiter. Seul un ensemble de mesures, nommées par un spécialiste, peut conduire à la guérison. Avant de traiter un ulcère d'estomac, un examen est effectué et, sur cette base, des préparations pour le traitement et un régime alimentaire approprié sont sélectionnés.

Traitement des médicaments pour les ulcères gastriques

L'ulcère gastrique est l'une des affections les plus courantes en gastroentérologie. La pathologie peut survenir chez les enfants et les adultes. Différents facteurs peuvent entraîner l'apparition d'ulcères: mauvaise alimentation, brûlures chimiques, développement de pathogènes, prédisposition génétique. Après avoir contacté un spécialiste et diagnostiqué un ulcère gastrique, un traitement médicamenteux est effectué sur rendez-vous avec certains groupes de médicaments. La principale tâche des médicaments est de ramener la maladie au stade de rémission stable.

Traitement des médicaments pour les ulcères gastriques

L'efficacité du traitement de l'ulcération dans l'estomac

Pour que le traitement médicamenteux donne des résultats positifs et ne nuit pas à la santé, elle est nommée par un gastro-entérologue ou un médecin généraliste.

Attention! Les médicaments pour le traitement des ulcères sont sélectionnés par un spécialiste strictement sur une base individuelle, en tenant compte des spécificités du corps liées à l'âge, du bien-être, de maladies antérieures et existantes, de l'apparition possible d'allergies et du degré de lésions de la muqueuse gastrique.

Les moyens sont prescrits de manière exhaustive car, avec leur utilisation, ils doivent atteindre plusieurs objectifs:

  1. Détruit les bactéries détectées.
  2. Réduit ou augmente l'acidité du suc gastrique.
  3. Protège la muqueuse.
  4. Régénère le tissu endommagé.
  5. Restaurez le travail de digestion.
  6. Normaliser le péristaltisme.
  7. Supprimez les symptômes indésirables désagréables de la maladie - nausée, vomissement.

Développement des ulcères gastriques

Le traitement médicamenteux est effectué à l'aide de 3 groupes de médicaments:

  1. Antibiotiques.
  2. Bloqueurs des récepteurs d'histamine.
  3. Inhibiteurs de la pompe à protons.

Un traitement médicamenteux est indiqué si:

  • évolution aiguë de la pathologie;
  • il n'y a pas d'amélioration avec un régime long et strict, après avoir pris des fonds comme Festal;
  • nette progression des signes cliniques;
  • pathologie provoquée par un virus;
  • il existe des douleurs intenses qui ne cessent pas après l'application des méthodes de traitement traditionnelles;
  • atteint une rémission stable, des mesures sont prises pour prévenir les ulcères avec des médicaments.

Vidéo - Ulcère gastrique

Plan thérapeutique pour l'ulcère peptique

Lorsque la pathologie est provoquée par helicobacterpylori, le processus de guérison se déroule souvent en 2 étapes.

Étape n ° 1

La durée du cours prend une semaine. Pendant cette période, on prescrit au patient un complexe des 3 moyens les plus efficaces, dont l'efficacité est confirmée par des tests de laboratoire.

  1. Deux antibiotiques.
  2. Inhibiteur de la pompe à protons.

Des médicaments antibactériens émettent:

Régime de traitement de l'ulcère gastrique

Pour réduire l'acidité et supprimer la production d'acide chlorhydrique est prescrit:

Si le patient ne peut pas prendre d'inhibiteurs, ils sont échangés contre le moyen de tels effets. Ce sont des bloqueurs des récepteurs d'histamine H2.

La dose requise du médicament n’est prescrite que par le médecin dans chaque situation particulière.

Attention! La tâche du traitement au stade initial est d'éliminer les microorganismes pathogènes. Dans 90% des cas, le traitement est efficace.

Étape 2

La durée de ce cours dure 2 semaines. Il est nécessaire que Helicobacter soit toujours présent dans l'estomac après le traitement hebdomadaire initial. Pour les surmonter, des agents antibactériens sont utilisés, IPP, gastroprotecteur (métronidazole tétracycline, de IPP - Omeprazole, Rabeprazole et médicaments contenant du bismuth - Vikair, Vikalin, De-Nol).

Vikair pour administration orale

Grâce à ces médicaments, les parois de l'estomac sont enveloppées, un film protecteur est créé, ce qui permet non seulement de réduire l'influence agressive des facteurs négatifs, mais également de réduire la douleur. De plus, les fonds ont des effets anti-inflammatoires.

Des probiotiques sont prescrits aux deux stades du traitement, ce qui contribue à la restauration de la microflore intestinale puisqu'un déséquilibre est possible avec un traitement antibactérien.

Les probiotiques efficaces incluent:

Le médicament Linex pour la normalisation de la microflore intestinale

Dans le processus de guérison des ulcères, des agents sont prescrits pour soulager l'inflammation, des spasmes qui anesthésient, cicatrisent les plaies, ont un effet antiémétique, ainsi que des médicaments capables d'éliminer les symptômes désagréables et d'accélérer le processus de guérison.

La pathologie ulcéreuse est assez individuelle, présente divers indicateurs d'acidité et conduit souvent à des complications d'autres organes. En outre, l’antibiothérapie est presque toujours accompagnée d’effets secondaires sous forme de douleurs et de troubles digestifs. Par conséquent, il est important, si possible, de traiter une affection dans des conditions stationnaires, sous la supervision d'un médecin.

Vidéo - Remèdes populaires pour le traitement des ulcères gastriques

Les principaux groupes de drogues

Les médicaments pour les ulcères gastriques sont divisés en groupes distincts dont le principe d'action diffère.

Tableau des groupes d'outils efficaces recommandés par les experts dans le traitement des ulcères.