Principal / La dysenterie

Diverticulose intestinale

La dysenterie

Le concept de "diverticulose" indique la présence de diverticules (de Lat. Diverticulum - la route du côté), les manifestations cliniques de la maladie peuvent être absentes. Divers facteurs, liés à la faiblesse du tissu conjonctif, conduisent à l’apparition de diverticules. Dans le cas de la formation de plusieurs diverticules, parler de diverktuleze. La maladie diverticulaire est une définition plus large utilisée en relation avec la diverticulose et ses complications.

Causes et facteurs de risque

La diverticulose est l'une des pathologies les plus courantes du tractus gastro-intestinal en Europe et est généralement caractéristique des pays développés. En Afrique rurale et chez les végétariens, il apparaît moins souvent et sa pathogenèse est généralement associée à un manque de fibres végétales dans l'alimentation. La probabilité de développer une diverticulose augmente avec l'âge.

Dans la plupart des cas, la diverticulose est asymptomatique.

Le groupe à risque est constitué principalement de personnes âgées de plus de quarante ans: à soixante ans, une personne sur trois souffre de diverticulose et, depuis soixante-quinze personnes, une personne sur deux. L'incidence de cette maladie chez les femmes et les hommes est la même.

Contribuer également à la formation de diverticules:

  • prédisposition génétique;
  • âge avancé;
  • constipation fréquente;
  • mauvaise alimentation, carence en fibres, excès de viande et de produits à base de farine dans l'alimentation;
  • violation de la microcirculation dans les veines intestinales.

Formes de diverticulose

Il existe trois formes cliniques principales de diverticulose:

  • asymptomatique;
  • manifestations cliniques de diverticulose;
  • compliqué

Depuis les diverticules intestinaux peuvent être congénitaux ou acquis, la diverticulose est divisée en formes héréditaires et acquises. Avec la faiblesse héréditaire du tissu conjonctif, ils parlent de sa nature innée. Dans de tels cas, les diverticules apparaissent à un jeune âge (5% des cas) et touchent principalement la partie droite du gros intestin.

La forme acquise de la maladie repose sur une augmentation de la pression dans l'intestin (par suite de flatulences, de constipation et d'altération du péristaltisme), qui conduit à l'apparition de zones (poches) présentant une pression élevée qui favorise la poussée à travers la couche musculaire et sous-muqueuse de la membrane muqueuse de la paroi intestinale. En raison de la nutrition avec un manque d'aliments végétaux et de fibres et de la prédominance de la farine et des produits carnés, une constipation fréquente commence, la fonction motrice du gros intestin est altérée.

Symptômes de diverticulose intestinale

Dans la plupart des cas, la diverticulose est asymptomatique. Les patients ne présentent aucune plainte et les manifestations de la maladie sont généralement détectées par hasard lors de l'examen de l'intestin lors d'un examen régulier ou lors de la recherche d'une autre maladie.

Inclure dans le régime alimentaire quotidien des aliments riches en fibres, boire suffisamment d'eau et faire de l'exercice régulièrement peut aider à prévenir le développement de la diverticulose.

En outre, avec le développement de la forme simple, il existe des troubles de la chaise. Ces troubles sont accompagnés de coliques intestinales, d'une sensation de satiété dans l'estomac, de flatulences, etc. Dans cette phase, il est difficile de distinguer les symptômes de la diverticulose intestinale des symptômes du syndrome du côlon irritable.

La forme non compliquée de la maladie présente les manifestations suivantes:

  • douleurs abdominales spastiques brusques ou douloureuses intermittentes sans signes d'inflammation;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • sensation de défécation incomplète après les selles;
  • la douleur augmente après avoir mangé et disparaît après la défécation ou l'évacuation de gaz.

Dans la phase aiguë (diverticulose compliquée), des douleurs apparaissent dans la fosse iliaque gauche, des signes d'inflammation aiguë se développent.

Avec une augmentation des processus inflammatoires se produisent:

  • alternant diarrhée et constipation, selles instables;
  • perte d'appétit;
  • nausée, vomissement;
  • douleur aiguë et intense dans le quadrant inférieur gauche de la cavité abdominale;
  • fièvre
  • la présence de mucus dans les masses de selles;
  • la tachycardie;
  • phénomènes locaux péritonéaux;
  • augmentation des leucocytes dans le sang.

À l'avenir, en cas de processus inflammatoire local, une perforation de la paroi intestinale peut survenir et la maladie d'origine locale devient diffuse.

Diagnostic de diverticulose

Le diagnostic de diverticulose est basé sur les données de l'examen initial, l'historique et les résultats des procédures de diagnostic révélant les diverticules et la présence de modifications fonctionnelles dans les tissus:

  • tests généraux de sang et d'urine;
  • coprogramme;
  • coloscopie (sigmoïdoscopie flexible);
  • irrigoscopie (examen radiologique de l'intestin avec un agent de contraste);
  • Échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • scintigraphie (scanner avec des érythrocytes marqués au technétium).
Avec la perforation du diverticule, de dangereuses complications purulentes peuvent se développer: cellulite, péritonite, abcès.

Au cours de l'irrigoscopie, la progression du baryum est surveillée sur un moniteur à rayons X, en visualisant des protrusions de type hernie de toute structure dépassant du contour extérieur de l'intestin. L'irrigation par double contraste peut être réalisée au plus tôt un mois et demi après le soulagement d'une diverticulite aiguë.

La coloscopie est prescrite dans les cas où, dans les zones de diverticulose, il est impossible d'exclure de manière fiable la présence de chariots et de petits polypes. Cette méthode est également choisie dans les cas où le patient entre avec un saignement rectal. Cependant, une coloscopie est difficile à réaliser en présence d'un spasme, observé dans une maladie diverticulaire étendue, auquel cas le mouvement de l'instrument est difficile lors du passage du segment de l'intestin atteint de diverticulose.

Dans les cas complexes de tomodensitométrie et d'échographie, un épaississement de la paroi intestinale et de gros abcès sont détectés.

Traitement de la diverticulose intestinale

Dans la forme asymptomatique, le traitement médicamenteux de la diverticulose intestinale n’est pas prescrit. Le traitement consiste à suivre un régime alimentaire spécial et à maintenir l'équilibre hydrique, ce qui aide à éliminer la constipation et à normaliser la fonction intestinale.

Le régime alimentaire pour la diverticulose intestinale est la partie principale de la thérapie. La ration journalière doit être faite en respectant quelques règles:

  • les aliments riches en fibres, légumes et fruits devraient être introduits dans l'alimentation (sauf les céréales, les algues, le chou-fleur);
  • augmenter la teneur dans le régime alimentaire des produits laitiers fermentés naturels;
  • abandonner les plats frits et fumés, les plats cuisinés, les produits à base de farine;
  • limiter la consommation de plats de viande et de produits contenant des graisses animales;
  • déchets de légumineuses et de champignons;
  • utilisez des pruneaux, des abricots secs ou des tisanes comme laxatif.
Dans la plupart des cas, la diverticulose intestinale a un pronostic favorable, la probabilité de succès du traitement conservateur augmente en cas de traitement lors du premier épisode de la maladie et est de 70%.

Dans certains cas, afin de normaliser la digestion, l'administration de médicaments réduisant la formation de gaz, d'enzymes, de procinétiques et de probiotiques est indiquée. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de laxatifs, car ils augmentent la pression dans les intestins.

Dans les cas où le processus inflammatoire dans les intestins se produit, mais sans complications sérieuses, le traitement à domicile est pratiqué, dans le respect du repos au lit. Outre le respect strict du régime alimentaire et le maintien de l'équilibre hydrique, les médicaments prescrits stimulant le péristaltisme, les préparations enzymatiques, les antibiotiques, les antispasmodiques (Mebeverin), les analgésiques, les laxatifs et les médicaments augmentant le volume des selles, tels que les enveloppes d'isfagula (enveloppes d'ispaghula).

En cas de diverticulose compliquée, l'hospitalisation est indiquée chez le patient, des études de diagnostic supplémentaires sont effectuées, un traitement est prescrit, y compris des antibiotiques (céphalosporines, amoxicilline avec acide clavulanique, métronidazole, gentamicine), administration intraveineuse de solutions salines et glucose pour la désintoxication et la correction des troubles électrolytiques de l'eau.

Dans le cas du développement de la diverticulite, de la présence d'attaques aiguës de diverticulose, aucun traitement conservateur n'est utilisé: le risque de perforation intestinale et le développement d'une péritonite sont trop importants. Au cours de la chirurgie, une partie de l'intestin atteinte de diverticules est retirée (hémicolectomie, résection du côlon sigmoïde avec imposition d'une anastomose primitive). Le volume de l'intervention chirurgicale et sa technique dépendent des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie. Pour réduire la pression intestinale, ces opérations sont souvent associées à une myotomie du côlon.

À soixante ans, une personne sur trois souffre de diverticulose et, depuis soixante-quinze ans, une personne sur deux en souffre.

Indications pour le traitement chirurgical de la diverticulose:

  • la présence de deux crises aiguës (pour les patients âgés de plus de quarante ans - une) avec l’échec du traitement conservateur;
  • saignements massifs dans la cavité abdominale;
  • développement de l'obstruction intestinale;
  • phlegmon ou péritonite de la région rétropéritonéale;
  • rupture d'abcès, fistule intestinale interne ou externe.

Complications possibles et conséquences

Une diverticulose non compliquée peut survenir pendant des années sans que vous le sachiez, mais après un certain temps (chez 10 à 20% des patients), une inflammation se développe. Avec une augmentation des processus inflammatoires peuvent développer des maladies graves:

  • perforation;
  • abcès paracolique;
  • obstruction intestinale;
  • saignements intestinaux;
  • accumulation d'infiltration inflammatoire;
  • fistule interne et externe.

Avec la perforation du diverticule, de dangereuses complications purulentes peuvent se développer: cellulite, péritonite, abcès.

À la rupture de l'abcès qui est situé dans la cavité fermée du péritonite de diverticule, se développe la fistule interne ou externe. À la perforation du diverticule dans la vessie se forme une fistule colo-vésiculaire. Les fistules peuvent également s’ouvrir à d’autres organes et des fistules cutanées intestinales peuvent se former. Chez les patients atteints de fistules cuvées, des pneumatries et des infections des voies urinaires sont parfois constatées en l'absence de plaintes de troubles du tractus gastro-intestinal.

Parfois, des vaisseaux sanguins pénètrent dans le cou du diverticule. Ces saignements sont souvent abondants et se traduisent par des symptômes généraux de perte de sang et de sang dans les selles. Les saignements abondants se développent généralement à partir d'un seul diverticule situé dans la partie droite du côlon.

Une péritonite diffuse associée à une maladie diverticulaire se développe à la suite d'une nécrose de la paroi intestinale, entraînant l'écoulement de masses purulentes et fécales dans la cavité abdominale. L’état du patient est caractérisé comme extrêmement grave, avec des manifestations aiguës de péritonite, de choc septique.

Dans le cas du développement de la diverticulite, de la présence de crises aiguës de diverticulose, aucun traitement conservateur n'est utilisé.

Dans la zone où il y a une diverticulite à long terme, il se produit souvent un processus adhésif qui peut entraîner une obstruction intestinale. Hypertrophie des muscles lisses, cicatrices d'épisodes de diverticulite antérieurs, changements inflammatoires peuvent provoquer une obstruction aiguë du côlon et une fermeture complète de sa lumière.

Prévisions

Dans la plupart des cas, la diverticulose intestinale a un pronostic favorable, la probabilité de succès du traitement conservateur augmente lorsqu’elle est traitée au cours du premier épisode de la maladie et elle est de 70%. Toutefois, dans certaines situations, la diverticulose conduit à l’apparition de complications graves et de maladies représentant un danger de mort.

Prévention de la diverticulose

Inclure dans le régime alimentaire quotidien des aliments riches en fibres, boire suffisamment d'eau et faire de l'exercice régulièrement peut aider à prévenir le développement de la diverticulose.

Vidéos YouTube liées à l'article:

Formation: université de médecine de l’État de Rostov, spécialité "médecine générale".

L'information est généralisée et est fournie à titre informatif seulement. Aux premiers signes de la maladie, consultez un médecin. L'auto-traitement est dangereux pour la santé!

Diverticulose du côlon - symptômes et traitement, régime alimentaire, complications

Transition rapide sur la page

Vous pouvez souvent entendre les noms de telles maladies de l'intestin qui parlent d'inflammation, par exemple, colite ou «colite ulcéreuse». L'appendicite est une inflammation de l'annexe. Et à quoi témoignent de telles terminaisons «inhabituelles» des noms de maladies, comme «polypose» ou «diverticulose»?

En latin, une telle fin caractérise la «richesse» par quelque chose, ou plutôt par la croissance d'un tissu ou de l'éducation. Par conséquent, la «polypose» est la formation de polypes, par exemple sur la muqueuse intestinale, et qu’est-ce que la diverticulose?

La diverticulose intestinale - qu'est-ce que c'est?

Le diverticule ne peut apparaître que dans l'organe creux, par exemple dans l'œsophage ou les intestins. Ce qu'on appelle la saillie du mur d'un organe creux, qui ressemble à un petit sac. En principe, une hernie ordinaire, inguinale ou fémorale, peut également être considérée comme un diverticule de la paroi abdominale antérieure, «émergée» par un point faible.

La diverticulose intestinale (maladie diverticulaire) est le processus de formation de poches en forme de poche dans le gros intestin et de protrusions dans sa paroi.

Ce n’est pas un hasard si la maladie s’appelle «diverticulose» et non «diverticulite». Cela signifie qu'initialement le composant inflammatoire ne se produit pas.

Mais alors l'inflammation se joint, ce qui provoque des manifestations cliniques. Pourquoi les diverticules apparaissent-ils dans la paroi intestinale?

Raisons du développement des diverticules

Pour qu'un diverticule apparaisse, il faut que deux facteurs apparaissent:

  • diminution de l'élasticité de la paroi du côlon (facteur prédisposant);
  • la pression à l'intérieur de l'intestin sur ce site a considérablement augmenté (facteur de production).

Ces deux raisons sont courantes. L'élasticité réduite se produit avec le vieillissement du corps, avec l'étirement excessif habituel de l'intestin. Il se produit en raison d'une diminution du péristaltisme, stagnation des matières fécales. Le plus souvent, cela se traduit par un épuisement des fibres alimentaires, une inactivité physique et une utilisation accrue de la farine et des produits carnés.

Par conséquent, cette maladie survient souvent chez les résidents des grandes villes des pays du nord engagés dans un travail mental. Dans ce cas, si une personne n’est pas en surpoids, bouge beaucoup et mange des légumes et du lait, elle n’a pas peur d’une telle maladie.

Le facteur producteur se produit avec une constipation habituelle, avec un apport incontrôlé de laxatifs. Dans des cas plus rares, la cause directe est la dysenterie, qui contribue à l'apparition de ténesme ou fausse envie de déféquer.

Les diverticules sont faux et vrais. La diverticulose est la propagation de faux diverticules, dans lesquels la saillie n'affecte pas toutes les parois de l'intestin, mais uniquement les couches muqueuses et sous-muqueuses.

Bien sûr, on peut voir une hernie sous la peau, mais comment se manifeste la diverticulose intestinale?

Symptômes de la diverticulose du gros intestin

La maladie est presque toujours asymptomatique, jusqu’à l’apparition de complications. Et si les symptômes apparaissent, ils sont généralement non spécifiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent survenir dans diverses maladies, et pas seulement lors de l’apparition de diverticules. Ainsi, les plaintes incluent:

1) Douleur abdominale, qui survient souvent à gauche, plus souvent dans la région iliaque, dans la projection du côlon descendant et du côlon sigmoïde. La douleur est due au fait que les masses fécales accumulées exercent une pression sur les parois défectueuses du diverticule. En outre, l'apparition du syndrome de la douleur et conduit à une accumulation prononcée de gaz.

On peut appeler cette caractéristique caractéristique l'affaiblissement ou la disparition complète de la douleur après les selles. Ces douleurs peuvent survenir plusieurs fois par an. Dans ce cas, ils indiquent une exacerbation du processus chronique, ou l'apparition de nouveaux diverticules.

2) Les troubles des selles ressemblent généralement à une constipation régulière. Parfois, la constipation est remplacée par des périodes de motilité intestinale accrue et de diarrhée. De telles périodes de selles instables accompagnées de diverticulose se produisent également lors de l'exacerbation de la maladie.

Des signes supplémentaires de cette maladie comprennent le sentiment de vidange incomplète de l'intestin lors de la défécation, mais il est à nouveau non spécifique et peut survenir dans de nombreuses maladies de la zone ano-rectale, par exemple dans les tumeurs.

Un tel parcours «caché» conduit souvent au fait que ce diagnostic n'est finalement établi que lors d'une complication, lorsqu'une intervention chirurgicale urgente est requise.

Quelles complications peuvent être accompagnées de diverticulose intestinale?

Complications de la diverticulose

Les complications les plus fréquentes incluent:

C'est la condition à laquelle la formation sacculaire a commencé à s'enflammer. C'est, le plus souvent avec une diverticulite et commence symptômes cliniques, qui se manifeste par la douleur et des selles altérées. Dans ce cas, si l'inflammation progresse, elle peut simuler à la fois une appendicite aiguë et un ulcère perforé. La température augmente et une leucocytose survient dans le sang.

Développe en raison de la perforation du diverticule dans la cavité abdominale. Il est plus fréquent sur le fond de la diverticulite, mais peut survenir sans aucun symptôme préliminaire.

Dans le cas où le contenu des selles ne tombe pas dans la cavité abdominale mais dans la fibre rétropéritonéale, où passe l'aorte abdominale, une inflammation purulente diffuse de cette fibre ou de phlegmon se produit. Le danger est qu'il n'a pas de limites anatomiques et peut se propager de manière rétropéritonéale n'importe où.

  • si le diverticule casse entre les feuilles du mésentère, il se produira un abcès, appelé paracolique.

Au moins pendant un certain temps, le mésentère va limiter l’inflammation et prévenir la péritonite, mais il peut s’agir d’une nécrose d’une partie de l’intestin.

Comme la source de sang se trouve près de l'anus, le sang n'est pas traité dans l'intestin et sort sous forme de caillots ou de particules fraîches.

Habituellement, la plupart des diverticules sont situés dans la partie gauche du côlon, mais dans 80% des cas, un saignement survient si la saillie est située à droite.

Avec des saignements massifs, il y a des signes d'effondrement (pâleur, faiblesse, vertiges, acouphènes, évanouissements, sueurs froides, pouls fréquent et faible). Des saignements continus provoquent un choc hémorragique.

  • signes d'obstruction intestinale;
  • abcès qui se forment à l'intérieur du diverticule.

Si un tel abcès pénètre dans l'intestin, il y a alors une amélioration, voire une récupération, car le pus, littéralement, est versé dans les fèces. Bien pire, si un abcès se introduit dans la cavité abdominale avec le développement d'une péritonite, ou si une pénétration dans un organe creux se produit (boucles adjacentes, vessie ou vagin), des fistules se forment.

Comme on peut le constater, la diverticulose est une bombe à retardement dangereuse. Comment pouvez-vous traiter cette maladie, afin de ne pas apporter de complications? Pour ce faire, vous devez le diagnostiquer, sans attendre une situation d'urgence: après tout, le taux de mortalité pour le traitement en cas de complication se développe est de 20%. Comment puis-je faire un diagnostic?

Diagnostic de la diverticulose intestinale

Ici, nous allons parler de diagnostics de routine. Les plus fiables sont les méthodes suivantes:

  1. Irrigoscopie avec contraste. Vous pouvez voir les différentes protubérances qui se trouvent derrière le contour de l'intestin, en particulier après avoir vidé l'intestin et gonflé l'intestin avec de l'air;
  2. Coloscopie. Dans le même temps, le coloscope ne traverse pratiquement pas la zone touchée, car il existe un spasme intestinal à cet endroit.

Bien entendu, l’histoire et la présence de facteurs prédisposants sont également importantes. Le problème avec l'absence de diagnostic planifié est que le patient ne veut tout simplement pas subir des procédures «désagréables», telles que la coloscopie et l'irrigoscopie.

En conséquence, le diagnostic est établi lors de soins d'urgence en cas de saignements intestinaux ou lors d'une intervention chirurgicale en cas de péritonite.

Traitement de la diverticulose - régime alimentaire, médicaments et chirurgie

Le traitement de la diverticulose du côlon doit commencer de manière planifiée - la base du traitement est correcte, la nutrition thérapeutique.

Régime alimentaire

La nutrition pour la diverticulose intestinale devrait être de nature à éliminer la constipation et à stimuler la motilité. Pour ce faire, appliquez des plats au lait aigre, riches en fibres végétales, fruits, légumes.

Il est important que vous ne puissiez commencer à manger des aliments riches en fibres qu’en période de rémission complète. S'il y a des signes d'inflammation, c'est-à-dire une diverticulite, vous devez attendre avec la fibre, car une stimulation excessive de la motilité avec des aliments grossiers peut entraîner une complication supplémentaire ou une rupture du diverticule.

Il est nécessaire d'exclure du régime les cornichons, les viandes fumées, les sauces épicées, les graisses, la farine, ainsi que les céréales à gros grains, par exemple l'orge. Les boissons gazeuses interdites, ainsi que les fruits qui renforcent la dyspepsie due à la fermentation et provoquent la formation d’un excès de gaz.

Pharmacothérapie, médicaments

Le traitement médicamenteux doit avoir pour base d'empêcher la création de pressions élevées dans l'intestin. À cette fin sont assignés:

  • antispasmodiques myotropes (papavérine, No-Shpa);
  • les eubiotiques qui améliorent l'environnement dans l'intestin (Linex, Baktusubtil);
  • prokinetics (Motilium).

Ils essaient de normaliser les selles sans utiliser de laxatifs afin de ne pas augmenter la pression à l'intérieur de l'intestin. Dans le même temps, il n’est pas interdit d’augmenter la pression en dehors de l’intestin. Par conséquent, de tels moyens de normalisation des selles, tels que la natation, le cyclisme ou la danse, sont les bienvenus.

L’exception, peut-être, ne peut être faite que pour Dufalaka, ou lactulose, prescrit 30 ml par jour.

Le traitement de la diverticulose intestinale en cas de hausse de température et d’apparition de troubles est effectué à l’hôpital, avec l’utilisation d’un traitement antibactérien. L'objectif principal est la prévention des complications.

Traitement chirurgical

En règle générale, les opérations pour cette maladie ne sont effectuées que pour des indications d'urgence et pour des complications. Le plus souvent, effectuez une résection de la zone affectée de l'intestin, par exemple une hémicolectomie.

En outre, près du tiers des patients hémorragiques sont opérés, une résection est également effectuée et la membrane musculaire est intersectée afin de réduire la pression, c’est-à-dire qu’une myotomie est pratiquée puisque personne n’enlève de plastique ou de diverticules multiples.

Pronostic de traitement

Dans cette maladie, le pronostic dépend complètement du diagnostic opportun, du diagnostic dans la période «froide» de la maladie et de la réussite du traitement conservateur, suivi de l'irrigoscopie de contrôle et de la coloscopie. Sinon, la maladie se manifestera avec des complications.

Vous pouvez effectuer un calcul simple. Si la diverticulose se produit chez 8% de la population adulte et que 5% des cas présentent des saignements et que 20% développent un développement de diverticulite et d'autres complications, il s'avère que dans 25% des cas, le processus se manifeste par une complication.

En d'autres termes, 2% de la population, soit une cinquantaine de personnes, risquent d'être hospitalisées.

Prévention de la diverticulose du côlon

La diverticulose intestinale, dont nous avons examiné les symptômes et le traitement, est une maladie de "civilisation". Les principes de base de la prévention sont les suivants:

  • activité motrice;
  • obstruction de la prise de poids excessive;
  • manger des fibres, des liquides, des produits laitiers et végétaux, des huiles végétales;
  • restriction de la boulangerie, de la viande et des produits raffinés;
  • développer une habitude de selles régulières.

Le respect de ces mesures simples vous permettra d'éviter une multitude de maladies et d'acquérir une longévité saine et à part entière.

Diverticulose intestinale

D'un point de vue médical, la diverticulose intestinale est une affection caractérisée par la formation de protubérances de la paroi sur l'enveloppe du tractus, formant des sacs avec une cavité à l'intérieur. Extérieurement, elles ressemblent à des appendices, qui divergent dans des directions différentes.

Lorsque les contenus intestinaux se déplacent dans les zones enflées, les fèces s'accumulent. Le long séjour dans un état isolé conduit à des processus de décomposition, à la suite desquels une inflammation se développe qui peut provoquer des complications dangereuses. À la révélation du phénomène similaire on diagnostique la diverticulite.

La gravité de la maladie est déterminée par plusieurs paramètres:

  • Le degré d'implication dans le processus de couches de la muqueuse intestinale. Il y a vrai (quand la saillie monte et muqueuse, et le muscle) et faux (dans la lumière du mur quand le sac est gonflé que muqueux).
  • Origine Les protrusions congénitales sont posées au moment de la gestation et les acquis sont créés au fil des ans.
  • À la découverte: diverticulose du petit ou du gros intestin.
  • Selon le mode de formation, un diverticule pulsatoire se produit en raison d'un effet mécanique sur la paroi du tractus et des adhérences, qui entraînent une partie de l'organe creux vers l'extérieur, affectent la formation de la traction.

C'est sur la base de ces paramètres que les tactiques thérapeutiques sont développées.

Les causes

Selon les experts, des diverticules dans la région intestinale peuvent être formés sous l’influence des facteurs provoquants suivants:

  • difficulté de défécation (constipation fréquente);
  • surpoids;
  • flatulences;
  • des ballonnements;
  • infections intestinales;
  • athérosclérose intestinale;
  • mode de vie sédentaire;
  • catégorie d'âge du patient (plus de 60 ans);
  • prédisposition génétique;
  • violation de la circulation sanguine dans les vaisseaux intestinaux;
  • maladies intestinales de nature infectieuse, survenant sous une forme chronique.

En outre, des diverticules peuvent également se former si le régime alimentaire du patient est déséquilibré et déséquilibré. Le développement de cette maladie peut être provoqué par l’absence d’une alimentation quotidienne en fibres végétales, l’abus d’oeufs, de produits de boulangerie, de viandes grasses et de poisson.

Selon les médecins, dans la plupart des cas, la diverticulose commence à se développer lorsqu'il existe plusieurs facteurs provoquants.

Classification

De par leur origine, les diverticules peuvent être vrais et faux.

Les vrais diverticules sont formés par la saillie des trois couches de la paroi intestinale. Les faux diverticules ne sont formés qu'à partir de la couche muqueuse intestinale. Ainsi, une petite partie de la membrane muqueuse de la paroi intestinale se gonfle entre les fibres musculaires.

Selon le moment où les diverticules ont été formés, ils sont divisés en congénitaux et acquis.

Les diverticules congénitaux se forment pendant la période de développement prénatal de l'enfant et les acquis apparaissent pendant la vie d'une personne sous l'influence de facteurs provoquants.

De plus, les diverticules peuvent être divisés par le mécanisme de formation en traction et pulsation.

La formation de diverticules de traction contribue à une surdistension mécanique prolongée de la paroi intestinale, comme par exemple dans la constipation chronique.

L'apparition de diverticules pulsatiles provoque une action mécanique à long terme dans le contexte d'une propension génétique. De plus, ces protubérances sont petites et en forme d'entonnoir, contrairement aux diverticules de traction.

Symptômes de diverticulose intestinale

Dans la plupart des cas, la diverticulose est asymptomatique. Les patients ne présentent aucune plainte et les manifestations de la maladie sont généralement détectées par hasard lors de l'examen de l'intestin lors d'un examen régulier ou lors de la recherche d'une autre maladie.

Inclure dans le régime alimentaire quotidien des aliments riches en fibres, boire suffisamment d'eau et faire de l'exercice régulièrement peut aider à prévenir le développement de la diverticulose.

En outre, avec le développement de la forme simple, il existe des troubles de la chaise. Ces troubles sont accompagnés de coliques intestinales, d'une sensation de satiété dans l'estomac, de flatulences, etc. Dans cette phase, il est difficile de distinguer les symptômes de la diverticulose intestinale des symptômes du syndrome du côlon irritable.

La forme non compliquée de la maladie présente les manifestations suivantes:

  • douleurs abdominales spastiques brusques ou douloureuses intermittentes sans signes d'inflammation;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • sensation de défécation incomplète après les selles;
  • la douleur augmente après avoir mangé et disparaît après la défécation ou l'évacuation de gaz.

Dans la phase aiguë (diverticulose compliquée), des douleurs apparaissent dans la fosse iliaque gauche, des signes d'inflammation aiguë se développent.

Avec une augmentation des processus inflammatoires se produisent:

    • alternant diarrhée et constipation, selles instables;
    • perte d'appétit;
    • nausée, vomissement;
    • douleur aiguë et intense dans le quadrant inférieur gauche de la cavité abdominale;
    • fièvre
    • la présence de mucus dans les masses de selles;
  • la tachycardie;
  • phénomènes locaux péritonéaux;
  • augmentation des leucocytes dans le sang.

À l'avenir, en cas de processus inflammatoire local, une perforation de la paroi intestinale peut survenir et la maladie d'origine locale devient diffuse.

Diagnostics

Le diagnostic est établi sur la base des antécédents recueillis, des symptômes, des tests de laboratoire sur le sang, l'urine, les matières fécales et les résultats de radiographies.

Pour les tests obligatoires de la maladie, inclure:

  • analyse générale et clinique du sang, de l'urine, des matières fécales;
  • une étude de sang occulte dans les selles.

Méthodes de recherche instrumentales:

  • coloscopie - examen de l'intestin avec un endoscope;
  • tomographie par ordinateur;
  • Échographie;
  • Irroscopie - Examen aux rayons X avec un agent de contraste spécial.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec syndrome du côlon irritable, maladie cœliaque, formations oncologiques, colite ischémique, appendicite.

Traitement de la diverticulose du côlon

La diverticulose est souvent asymptomatique, mais cela ne signifie pas que ce n’est pas dangereux. Cette maladie peut entraîner de graves complications. C'est pourquoi le traitement de la diverticulose est nécessaire.

En outre, elle doit commencer immédiatement après le diagnostic du médecin, mais il convient de prendre un certain nombre de mesures même si la maladie ne provoque pas de gêne.

Traitement de la toxicomanie

En cas de diverticulose non compliquée avec manifestations cliniques, une thérapie complexe est utilisée. Il s'agit généralement d'un traitement médical et d'un régime alimentaire. Les patients sont prescrits à plusieurs groupes de médicaments:

  1. Antispasmodiques, par exemple No-shpa ou Spazmol.
  2. Stimulants de la motilité GI (Motilak, Motilium, Passazhiks, etc.);
  3. Des laxatifs;
  4. Antispasmodiques myotropes - Bentsiklan, Papaverine, chlorure de Drotaverinum;
  5. Holinobloqueurs: platifilline, bromure de butyle Hyoscine;
  6. Inhibiteurs des canaux calciques: bromure de Pinavere, mébévérine;
  7. Pour une meilleure digestion des aliments, recommandez des moyens enzymatiques.

Si la diverticulose du côlon est également accompagnée d'un processus inflammatoire, des antibiotiques peuvent être recommandés. La durée du traitement, le mode d'administration et la dose de médicaments sont choisis individuellement.

Moyens pour la régulation de la chaise

Dans le traitement de la diverticulose intestinale, il est nécessaire d'abandonner l'utilisation de laxatifs stimulants, car ils peuvent entraîner une augmentation de la pression dans l'intestin et la survenue de douleurs. Ils devraient être remplacés par des laxatifs osmotiques et des médicaments augmentant le volume du contenu intestinal. Cela peut être:

  • Le lactulose est un laxatif osmotique pour la régulation des selles. La dose initiale de fonds - 15-45 ml., Soutien - 10-30 ml. par jour Quelques jours après le début de l'administration, s'il n'y a pas d'effet, un ajustement de la dose peut être effectué.
  • Enveloppe de graine de plantain. Moyens produits à partir des graines de plantain indien. Il adoucit le contenu intestinal et augmente son volume. La dose quotidienne peut varier de 2 à 6 sachets.
  • Les astringents, les absorbants - préparations de bismuth, smectite dioctaédrique et autres, sont recommandés lorsque la diverticulose est accompagnée d'un syndrome de diarrhée.
  • La siméthicone et d'autres médicaments similaires sont prescrits en présence de flatulences.

Méthodes traditionnelles de traitement

À l'aide de remèdes naturels à base de plantes, vous pouvez régulièrement évacuer les selles de l'intestin et protéger sa muqueuse. Cette méthode de traitement peut être utilisée dans les formes simples de diverticulose.

Voici quelques recettes efficaces:

  1. Infusion de menthe - a un effet bénéfique sur l'état du tractus gastro-intestinal, aide à éliminer les flatulences et la douleur. 1 c. À thé La menthe poivrée (l'herbe peut être utilisée à la fois fraîche et sèche), versez 1 tasse d'eau bouillante, insistez un peu et buvez cette boisson délicieuse, parfumée et apaisante au lieu du thé habituel.
  2. Extrait d'épine - nettoie parfaitement les intestins et normalise son travail. Pour préparer une boisson médicinale, vous devez verser 3 c. l couleur noire 1 litre d'eau bouillante et donner une bonne insistance. Il est recommandé de boire 1 verre avant de manger, 4 fois par jour pendant la perfusion. La durée du cours thérapeutique est de 5 jours.
  3. Le mélange pomme-blé est un excellent remède naturel pour le nettoyage des intestins. Pour préparer le médicament, vous devez combiner dans des proportions identiques les noyaux de germe de blé et de pommes vertes râpées. Il est recommandé de prendre le médicament à jeun pendant un mois.
  4. Infusion de guérison. Afin de préparer une telle infusion, vous devez prendre des quantités égales d'aneth séché, de baies d'églantier, d'ortie et de pharmacie à la camomille. 1 cuillère à soupe l Le mélange à base de plantes doit être rempli avec 1 tasse d’eau bouillante et laisser infuser pendant environ 3 heures. La décoction de boire est recommandée 2 fois au cours de la journée avant les repas. La durée optimale du traitement thérapeutique est de 1,5 mois.

Gymnastique

La thérapie par l'exercice peut aider à établir des selles régulières pendant la diverticulose. Voici quelques exercices simples:

  1. Allongez-vous sur le dos et massez votre ventre avec votre main droite dans le sens des aiguilles d'une montre, en augmentant la force de pression en direction du côlon sigmoïde (abdomen inférieur gauche);
  2. Dans la même position et tournez les pieds en l'air, en imitant un vélo;
  3. Allongé sur le dos, tirez vos genoux contre votre menton 10 fois;
  4. Dans la même position, essayez de lancer 10 fois les jambes redressées derrière la tête.
  5. En position ventrale, pliez les genoux et écartez-les 10 à 15 fois.
  6. Mettez-vous à quatre pattes et soulevez chaque jambe, plié au genou, l'une après l'autre;
  7. Debout à quatre pattes, pliez la colonne vertébrale de haut en bas;
  8. En position debout, renfler et rétracter l'estomac en massant les intestins.

L'augmentation de l'activité physique avec diverticulose n'est pas recommandée.

Régime alimentaire

Une bonne nutrition et un régime amaigrissant constituent une partie importante du traitement par la diverticulose.

Le régime alimentaire doit être complet, équilibré, riche en éléments nutritifs et doit être consommé selon un horaire régulier afin que la motilité intestinale soit en ordre. Il est nécessaire de manger en petites portions 5 fois par jour, de finir de manger 4 heures avant le coucher et de ne pas porter de vêtements moulants. Après avoir mangé, ne faites pas d’activité physique, respectez le régime de travail et de repos.

Assurez-vous d'inclure dans le régime:

Faites-les cuire sans lait, car les produits laitiers augmentent l'enflure et la formation de gaz. Les plus utiles sont le sarrasin, l’orge et les flocons d’avoine.

Prenez-les quotidiennement, les médecins recommandent de manger du son au petit-déjeuner pour améliorer la motilité intestinale.

Faites-les cuire sans bouillon de viande.

Il est riche en nutriments, acides gras, macro et micro-éléments, il est préférable de remplir les salades de légumes frais. Si le patient s'inquiète d'une constipation grave, vous pouvez boire une cuillerée à dessert de beurre le matin.

Le poulet bouilli est riche en protéines, qui sont importantes pendant la période de récupération.

Le poisson bouilli est bon pour la digestion.

  • Les fruits et légumes frais ont une composition vitaminique bénéfique.
  • Produits contenant des fibres: gruau, son, pain, avocat, fruits secs, noix.
  • Les eaux minérales sont légèrement gazeuses, compotes, kéfir.

Quoi ne pas manger

Ce qui devrait être complètement abandonné pour la maladie:

  • De tous frits, gras salés, épicés, acides.
  • Nous excluons complètement la restauration rapide, les nouilles et les pommes de terre instantanées.
  • Pain blanc interdit et farine et pâtes.
  • Nous nous abstenons de café, thé fort, alcool, soda, jus concentrés.
  • Nous excluons le riz, la semoule, le chocolat, les saucisses et les produits fumés.
  • Nous ne mangeons pas de brochettes, de poisson gras, de viande, de pommes de terre sautées, de gâteaux, de gâteaux, de petits pains.

Il vaut la peine de commencer une semaine avec des produits sans viande et faibles en gras, des soupes de légumes, de la purée de pommes de terre, des céréales sans lait et des fruits frais.

Parmi les légumes, préférez les verts, comme garniture, vous pouvez faire bouillir des pommes de terre avec une salade estivale, un yogourt ou des fruits dans le thé de l’après-midi et quelques heures avant de vous coucher - du kéfir avec des galetins.

Vous pouvez ajouter des produits à base de viande, du fromage cottage au petit-déjeuner ou à l'avoine, puis 50 grammes de noix pour le soupe aux nouilles ou aux pommes de terre, de la bouillie de sarrasin avec des boulettes de poulet.

Heure du thé - thé avec biscuits galettes ou craquelins, pommes de terre à soupe, saupoudrées d'huile d'olive avec salade d'été et poitrine de poulet, 3 heures avant le coucher - compote de fruits secs ou de yaourt.

Nous commençons le petit-déjeuner avec de la bouillie de sarrasin, nous buvons du thé, nous mangeons du son, au déjeuner la soupe avec escalope de poulet, le thé de l'après-midi et le dîner - compote de pommes moulue. Avant d'aller au lit - compote ou kéfir avec des craquelins.

Petit-déjeuner - fromage cottage avec raisins secs et noix, déjeuner - soupe de légumes dans un bouillon de poulet, garniture de pommes de terre au poisson bouilli, collation - 50 grammes de noix, pomme et yogourt, dîner - porridge au sarrasin avec rouleau de poulet.

  • Vendredi - nous nous consacrons entièrement au régime aux fruits.

Nous mangeons du son, des bananes, des noix, des pommes, des flocons d'avoine, des céréales.

Pour les céréales de petit-déjeuner ou le fromage cottage avec noix, déjeuner - velouté avec accompagnement de pommes de terre et poisson. Snack - son avec du yogourt ou du kéfir, dîner - gruau de sarrasin avec du poulet et de la salade verte, avant de se coucher - kéfir ou compote.

N'oubliez pas de boire abondamment, buvez au moins 1,5 litre de liquide par jour.

Quand une chirurgie est-elle indiquée?

Si le patient a eu 2 épisodes de diverticulose, selon les études cliniques récentes, il est conseillé de procéder à une intervention chirurgicale planifiée. Étant donné que les attaques répétées sont peu susceptibles d’être traitées par un médecin, elles se terminent généralement par une perforation intestinale suivie d’une péritonite. En outre, les patients âgés de plus de 40 ans, même après un épisode de diverticulite, sont recommandés pour un traitement chirurgical.

Le traitement chirurgical consiste en l'ablation (résection) de la région de l'intestin affectée par les diverticules. Les indications chirurgicales sont les complications suivantes:

  • saignements abondants
  • obstruction progressive de l'intestin
  • perforation du diverticule avec développement de péritonite ou de phlegmon rétropéritonéal
  • dissection d'abcès en cas de développement d'une fistule intestinale externe ou interne

Dans chaque cas clinique spécifique, le volume de l'opération est déterminé individuellement. Parfois, lors d'une intervention chirurgicale d'urgence, l'intestin est retiré de manière artificielle jusqu'à la paroi abdominale. Le traitement opportun du patient par le gastro-entérologue et le coloproctologue, une thérapie adéquate et un traitement chirurgical planifié (en particulier après l'attaque) améliorent le pronostic. Dans 80% des cas, la diverticulose se déroule sans complications, avec des complications, le risque de récidive est encore de 25%.

Des complications

L'inflammation causée par la diverticulose peut entraîner le développement de complications. Par exemple, les saignements intestinaux peuvent commencer, ce qui se manifeste par l'apparition de sang dans les selles. Une obstruction intestinale ou même une péritonite (inflammation purulente du péritoine) peuvent se développer lorsque le diverticule est ouvert et que son contenu pénètre dans la cavité abdominale. Ces complications dangereuses de la maladie peuvent être évitées par une visite opportune chez un médecin.

Le diagnostic opportun de la diverticulose du côlon aide à prévenir les complications les plus complexes.

Prévention

Une attention particulière devrait être accordée à la prévention de la maladie, qui peut inclure non seulement des mesures générales, mais également l'utilisation de remèdes populaires et de recettes. Le plus souvent, il s'agit d'infusions ou de décoctions à base de plantes préparées dans de l'eau bouillante, par exemple à partir de camomille, de calendula, de menthe et d'autres composants toniques. Utilisation permise des jus de légumes frais. Également à partir des composants présentés, vous pouvez créer vos propres suppositoires. Ils aident à améliorer le travail du système digestif et à neutraliser les processus inflammatoires.

Parler de mesures préventives générales implique:

  • une nutrition adéquate, la consommation d'aliments en quantité suffisante conformément au programme d'alimentation;
  • exclusion des mauvaises habitudes, à savoir dépendance à l'alcool et à la nicotine;
  • maintenir un mode de vie actif, car l'hypodynamie affecte non seulement le tractus gastro-intestinal, mais aussi le système cardiovasculaire;
  • traitement en temps opportun des pathologies, ainsi que des mesures de diagnostic.

Ainsi, la prophylaxie, ainsi que la préservation de l'activité vitale optimale dans la diverticulose du côlon, est plus que possible. Pour ce faire, il est nécessaire de ne pas laisser sans une attention appropriée les symptômes inquiétants, ainsi que de contacter un gastro-entérologue à temps pour fournir un traitement.

Pronostic de traitement

Le succès de la thérapie conservatrice dépend du degré de négligence du processus. Avec un traitement complexe de la première attaque, il est possible d'obtenir un effet positif dans 70% des cas. Si le patient a une troisième exacerbation - seulement 6%. Il a été démontré que l’utilisation d’un régime alimentaire dans des cas simples permettait d’améliorer l’évolution et de prévenir les complications chez 10% des patients.

Avec des saignements, éliminés de différentes manières, dans 20 à 30% des cas, des rechutes se produisent. Les traitements chirurgicaux réduisent le risque de complications potentiellement mortelles. Si une diverticulose intestinale asymptomatique est détectée, tous les conseils du médecin doivent être suivis pour prévenir la diverticulite et les complications possibles.

Diverticulose intestinale: symptômes, traitement et régime

La diverticulose intestinale est une affection pathologique de la paroi intestinale caractérisée par une saillie en forme de sac ressemblant à une hernie (diverticules) avec un dysfonctionnement de l'organe.

Une telle maladie peut être localisée dans n’importe quelle partie du tractus gastro-intestinal, le plus souvent les diverticules sont localisés dans le côlon et l’intestin grêle, ils peuvent moins souvent toucher l’estomac et l’œsophage.

Il existe un certain schéma pour la formation de la maladie: si le patient ne respecte pas le régime correct, le travail et le repos, l’activité physique, le risque de développer une pathologie augmente.

Cela est dû au fait que la motilité normale du tractus gastro-intestinal est perturbée, que le péristaltisme devient irrégulier, que le processus de digestion est perturbé.

Le patient se sent ballonné, la formation de gaz augmente, la constipation fréquente - ces phénomènes conduisent à une augmentation de la pression intra-abdominale et à l'étirement des anses.

Si les effets sont durables, la maladie survient.

Par nature, la maladie peut être congénitale ou acquise:

Formés dans le contexte du sous-développement du système musculaire de l'intestin lui-même, il s'agit de maladies d'origine génétique ou d'anomalies fœtales, de malformations congénitales.

Formé chez les personnes âgées lors de l'impact sur les facteurs pathologiques du tractus gastro-intestinal.

Qu'est-ce qu'une diverticulose dangereuse?

Le principal danger réside dans le fait qu’il risque de ne pas se manifester avant longtemps, période pendant laquelle se développent des complications graves, dangereuses pour la vie et la santé du patient.

L'intestin est fortement endommagé et irrité, dans le fond duquel se forment des complications:

  • La péritonite est une inflammation diffuse du péritoine.

Le processus inflammatoire dépasse les manifestations locales et s'étend à toutes les couches de l'abdomen. Les complications graves nécessitant des soins médicaux d'urgence et une hospitalisation à l'hôpital ne peuvent être traitées que rapidement.

  • Inflammation des diverticules intestinaux.

La partie étirée de l'intestin sous la forme d'un sac diverticulaire peut devenir enflammée, ce qui se produit lorsqu'une infection est attachée à la zone touchée, car de nombreuses bactéries, bénéfiques et pathogènes dans certaines conditions, résident dans l'intestin.

Normalement, ils ne provoquent pas de réactions inflammatoires, mais servent d'assistants au processus digestif normal.

Avec la diverticulose, l'immunité locale s'affaiblit, la flore pathogène de façon conditionnelle devient agressive, une infiltration inflammatoire se forme.

Accompagné d'une inflammation du diverticule avec douleur abdominale intense, violation de l'acte de défécation, mélange de pus dans les selles, fièvre.

Pour prévenir la péritonite, une hospitalisation urgente est requise, ainsi qu'un traitement chirurgical par antibactérien.

  • Un abcès est la suppuration du diverticule.

Il se forme au cours d'un long parcours de la maladie, se manifestant par des douleurs abdominales aiguës, des nausées, des vomissements et une diarrhée.

La température corporelle grimpe en flèche, nécessite une assistance urgente et un traitement chirurgical.

  • Phlegmon rétropéritonéal.

Il se développe dans le contexte d’un abcès qui n’a pas été traité - c’est un processus purulent diffus caractérisé par une fièvre fébrile, des douleurs abdominales insupportables, des vomissements, une intoxication grave.

Le patient peut tomber dans un état de choc, perdre conscience, nécessiter une intervention chirurgicale. Après la chirurgie est observée dans l'unité de soins intensifs.

Une complication grave, une personne peut en mourir, est accompagnée d'un mélange de sang dans les matières fécales, d'une chute de pression artérielle, d'une augmentation du rythme cardiaque, d'une perte de conscience, d'une pâleur de la peau accompagnée de sueurs froides, d'une douleur et d'un choc govovolémique.

Une personne dans cet état a besoin de mesures de réanimation.

Cela se traduit par une violation de la chaise, une constipation, une distension abdominale, une douleur, une perte de conscience, une intoxication grave, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Pour éviter de telles manifestations négatives, il est nécessaire de diagnostiquer et de traiter le mal à un stade précoce.

La médecine moderne a atteint un niveau tel que, lors des examens préventifs, elle est capable de révéler une maladie au stade de la formation, une telle approche facilitera le traitement et le pronostic.

Causes de la maladie

Les médecins n'isolent pas la seule et unique cause de la maladie, on considère que la maladie est causée par plusieurs facteurs globaux. Si un patient a 3 raisons ou plus combinées, le risque de développer une pathologie augmente de manière significative.

Manger des aliments malsains: une quantité excessive de fast food frit, épicé, aigre, salé, fumé, saucisses.

  • Abus de mauvaises habitudes: alcoolisme, tabagisme, consommation de produits chimiques interdits.
  • Faible teneur dans le régime de fibres, un surplus de viande, produits de boulangerie.
  • Troubles dyspeptiques sous forme d'alternances constipation et diarrhée.
  • Constipation persistante
  • Embonpoint, obésité, syndrome dyslipidémique.
  • Excès de gaz.
  • Hypodynamie ou mode de vie sédentaire.
  • Travail assis.
  • Âge supérieur à 60 ans.
  • Athérosclérose généralisée des artères, y compris intestinales.
  • Maladie intestinale infectieuse et inflammatoire.

Pouvez-vous faire une coloscopie avec diverticulose?

Pour identifier correctement la maladie, vous devez faire appel à un médecin. Le médecin recueillera l'anamnèse, examinera en détail toutes les plaintes du patient et commencera à lui attribuer des tests.

Recommander à faire les études cliniques et de laboratoire suivantes:

  • Bilan sanguin complet - il montrera des marqueurs inflammatoires.
  • Une analyse générale des selles reflétera la fonction digestive des intestins.
  • Examen par ultrasons des organes abdominaux - détectera les protrusions anormales.
  • Radiographie Obd avec contraste - aide à évaluer la présence ou l'absence de diverticules et l'intégrité des anses intestinales.
  • Coloscopie

Afin d'examiner l'environnement interne des intestins et d'établir un diagnostic précis, un mince tube muni d'une caméra est placé dans l'extrémité de l'anus et les intestins sont examinés de l'intérieur.

Seul un médecin peut effectuer cette manipulation et faire très attention à ne pas endommager les intestins.

  • Imagerie par résonance magnétique et calculée sont attribués dans des cas peu clairs.

Symptômes, signes et traitement de la maladie chez l'adulte

Aux premiers stades du développement, la diverticulose peut ne pas présenter de signes ni de symptômes pendant longtemps; elle est donc classée dans la catégorie des pathologies intestinales dangereuses.

La maladie elle-même peut se manifester à un stade avancé ou en cas de complications, ce qui complique considérablement la durée du traitement et en augmente la durée.

Comment puis-je suspecter une maladie

Le patient peut ressentir une douleur dans l'abdomen, qui est une gêne localisée souvent dans le bas de l'abdomen, dans la région iliaque gauche.

La douleur est douloureuse ou tremblante dans la nature, elle a un long écoulement, elle augmente une heure après avoir mangé.

C'est un signe précoce de la maladie: au début, les selles se liquéfient, deviennent pâteuses, ont des reflets jaunâtres, puis cèdent la place à une constipation prolongée.

Cette tendance a tendance à se reproduire et peut être mélangée à du sang, du mucus, du pus, ce qui est un signe défavorable.

  • Manque d'appétit.
  • La nausée

Pas un symptôme commun, mais peut accompagner une pathologie.

  • Envie spontanée de vomir.

Se produisent dans les derniers stades et avec des complications.

  • Une sensation de lourdeur dans les intestins.

Il se développe dans le but d'affaiblir la couche musculaire de l'intestin et d'étirer des pans de sa paroi.

  • Augmentation de la flatulence, des ballonnements, des flatulences.
  • Faux besoin de déféquer (ténesme)

Il semble à une personne qu'il veut aller aux toilettes, mais les matières fécales ne sont pas relâchées. Le ténesme se forme lorsque les parties inférieures du gros intestin sont endommagées.

  • Le sentiment qu'après les toilettes, les intestins ne sont pas complètement vidés.

Si au moins un des symptômes de symptômes similaires se manifeste, il est urgent de consulter un médecin pour en déterminer la cause et attribuer le traitement approprié.

Il est important de se rappeler que la maladie peut être masquée par d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal ou peut se présenter sous des formes cachées.

Il est important que les personnes à risque subissent des examens médicaux préventifs.

Comment et quoi traiter la maladie

Le traitement des maladies consiste en une combinaison de différentes méthodes. Au début, elles sont traitées de manière conservatrice sans intervention chirurgicale.

Au début, le patient est hospitalisé dans le service de chirurgie ou de gastroentérologie. On lui prescrit un régime alimentaire approprié, le respect du régime de jour et un traitement médicamenteux.

Si le processus est démarré jusqu’à des stades ultérieurs, la fonction digestive est activement affectée, des complications s’ajoutent, puis elles recourent à des méthodes chirurgicales, pratiquent une chirurgie laparoscopique ou ouverte.

Antibiotiques pour la diverticulose

Les médicaments antibactériens sont essentiels lors du traitement des diverticules, ils soulagent le processus inflammatoire, inhibent la croissance et le développement de la microflore pathogène.

Antibiotiques prescrits dès les premiers jours de détection des maladies, de l'évolution, de la posologie et de la durée du traitement. Ils préviennent le développement de complications telles que l'abcès, le phlegmon, la péritonite.

Les antibiotiques sont prescrits dans la période de récupération après le traitement chirurgical. Les groupes de pénicilline ou les céphalosporines de différentes générations sont les plus couramment utilisés.

Avant le rendez-vous, vous devez vous assurer que le patient ne présente pas de réaction allergique au médicament ni d’effets indésirables. Lorsqu’ils apparaissent, le médicament est annulé. Les antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse, intramusculaire ou sous forme de comprimé.

Quels médicaments sont prescrits le plus souvent:

  • Amoxiclav - pénicilline, un large spectre d'action.
  • Métronidazole - une large gamme, plus l'impact sur les organismes intracellulaires les plus simples.
  • Ceftriaxone, céfotaxime - céphalosporines de troisième génération.
  • Cefipim - injection de céphalosporine de quatrième génération.
  • Gentamicine - aminoglycosides.
  • Méropinem - carbapinems, réserve d'antibiotiques.
  • Vancomycine - en présence de colite ulcéreuse.

Utiliser souvent des combinaisons de groupes de médicaments.

Médicaments pour diverticulose

En plus de la thérapie antibiotique, d'autres groupes de médicaments sont également utilisés pour le traitement, ils sont prescrits ensemble pour éliminer les symptômes et restaurer les fonctions du tractus gastro-intestinal.

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Ils sont déchargés dans le but de soulager l'inflammation active et d'éliminer la douleur: Ketorol, Nimesil.

  • Antispasmodiques pour la normalisation du péristaltisme: Drotavérine, papavérine, No-spa, Duspatalin.
  • Prokinetics antiemetic: Reglan, Metoclopramide.
  • Les préparations enzymatiques aident à améliorer la digestion: pancréatine, créon.
  • Laxatifs pour soulager la constipation à long terme: Duphalac, Forlax.
  • Pour réduire la formation de gaz: Espumizan.

Tous les médicaments sont prescrits strictement individuellement par le médecin traitant.

Nutrition et régime alimentaire pour diverticule avec constipation

Une bonne nutrition et un régime amaigrissant constituent une partie importante du traitement par la diverticulose. Le régime alimentaire doit être complet, équilibré, riche en éléments nutritifs et doit être consommé selon un horaire régulier afin que la motilité intestinale soit en ordre.

Il est nécessaire de manger en petites portions 5 fois par jour, de finir de manger 4 heures avant le coucher et de ne pas porter de vêtements moulants. Après avoir mangé, ne faites pas d’activité physique, respectez le régime de travail et de repos.

Assurez-vous d'inclure dans le régime:

Faites-les cuire sans lait, car les produits laitiers augmentent l'enflure et la formation de gaz. Les plus utiles sont le sarrasin, l’orge et les flocons d’avoine.

Prenez-les quotidiennement, les médecins recommandent de manger du son au petit-déjeuner pour améliorer la motilité intestinale.

Faites-les cuire sans bouillon de viande.

Il est riche en nutriments, acides gras, macro et micro-éléments, il est préférable de remplir les salades de légumes frais. Si le patient s'inquiète d'une constipation grave, vous pouvez boire une cuillerée à dessert de beurre le matin.

Le poulet bouilli est riche en protéines, qui sont importantes pendant la période de récupération.

Le poisson bouilli est bon pour la digestion.

  • Les fruits et légumes frais ont une composition vitaminique bénéfique.
  • Produits contenant des fibres: gruau, son, pain, avocat, fruits secs, noix.
  • Les eaux minérales sont légèrement gazeuses, compotes, kéfir.

Quoi ne pas manger

Ce qui devrait être complètement abandonné pour la maladie:

  • De tous frits, gras salés, épicés, acides.
  • Nous excluons complètement la restauration rapide, les nouilles et les pommes de terre instantanées.
  • Pain blanc interdit et farine et pâtes.
  • Nous nous abstenons de café, thé fort, alcool, soda, jus concentrés.
  • Nous excluons le riz, la semoule, le chocolat, les saucisses et les produits fumés.
  • Nous ne mangeons pas de brochettes, de poisson gras, de viande, de pommes de terre sautées, de gâteaux, de gâteaux, de petits pains.

Menu de la semaine:

Il vaut la peine de commencer une semaine avec des produits sans viande et faibles en gras, des soupes de légumes, de la purée de pommes de terre, des céréales sans lait et des fruits frais.

Parmi les légumes, préférez les verts, comme garniture, vous pouvez faire bouillir des pommes de terre avec une salade estivale, un yogourt ou des fruits dans le thé de l’après-midi et quelques heures avant de vous coucher - du kéfir avec des galetins.

Vous pouvez ajouter des produits à base de viande, du fromage cottage au petit-déjeuner ou à l'avoine, puis 50 grammes de noix pour le soupe aux nouilles ou aux pommes de terre, de la bouillie de sarrasin avec des boulettes de poulet.

Heure du thé - thé avec biscuits galettes ou craquelins, pommes de terre à soupe, saupoudrées d'huile d'olive avec salade d'été et poitrine de poulet, 3 heures avant le coucher - compote de fruits secs ou de yaourt.

Nous commençons le petit-déjeuner avec de la bouillie de sarrasin, nous buvons du thé, nous mangeons du son, au déjeuner la soupe avec escalope de poulet, le thé de l'après-midi et le dîner - compote de pommes moulue. Avant d'aller au lit - compote ou kéfir avec des craquelins.

Petit-déjeuner - fromage cottage avec raisins secs et noix, déjeuner - soupe de légumes dans un bouillon de poulet, garniture de pommes de terre au poisson bouilli, collation - 50 grammes de noix, pomme et yogourt, dîner - porridge au sarrasin avec rouleau de poulet.

  • Vendredi - nous nous consacrons entièrement au régime aux fruits.

Nous mangeons du son, des bananes, des noix, des pommes, des flocons d'avoine, des céréales.

Pour les céréales de petit-déjeuner ou le fromage cottage avec noix, déjeuner - velouté avec accompagnement de pommes de terre et poisson. Snack - son avec du yogourt ou du kéfir, dîner - gruau de sarrasin avec du poulet et de la salade verte, avant de se coucher - kéfir ou compote.

N'oubliez pas de boire abondamment, buvez au moins 1,5 litre de liquide par jour.

Comment traiter la maladie des remèdes populaires

Pour le traitement de la diverticulose intestinale, les infusions et les décoctions à base de plantes conviennent le mieux:

Des fleurs de camomille séchées sont utilisées, une collection toute prête peut être achetée à la pharmacie. Deux cuillères à soupe de matière sèche versez 300 ml d’eau bouillante, insistez 30 minutes, laissez refroidir, buvez 50 ml 3 à 4 fois par jour.

Ingrédients: aneth séché, églantier, feuilles d'ortie. La collection est préparée dans des proportions égales, 1 cuillère à café de chaque plante, versez deux tasses d'eau bouillante, insistez 2 heures, filtrez, buvez à la demande.

Soulage l'inflammation, élimine les ballonnements, augmentation de la formation de gaz. Une cuillère à café de menthe fraîche versez un verre d'eau chaude, environ 90 degrés, insister 30 minutes, boire 2-3 fois par jour.