Principal / L'intestin

Comment éliminer les polypes dans les intestins

L'intestin

Les polypes dans les intestins sont une maladie dangereuse. Le fait est qu'ils peuvent devenir des tumeurs malignes, conduisant donc à l'oncologie. Sous forme de polypose, il y a encore plus de risques s'il y a des polypes dans l'intestin. Le traitement des cas de gravité modérée implique déjà une intervention chirurgicale. Mais le principal problème n'est pas la méthode de traitement à choisir, mais la manière de diagnostiquer la maladie. Les polypes ne se manifestent pratiquement pas, leur croissance s'accompagne généralement de symptômes communs à de nombreuses autres maladies: constipation, diarrhée, ballonnements.

Causes des polypes dans l'intestin

Les polypes dans les intestins sont des néoplasmes bénins, mais susceptibles de devenir malignes. Les excroissances sont situées sur les parois internes de l'organe ou dans la partie inférieure du côlon, dans le rectum. Peut rester sur une jambe et se développer complètement dans l'espace.

Polypes - doux au toucher, la surface est mate, mais parfois du mucus. Couleur différente - varie du brun au rose avec une nuance jaune. La forme se réfère le plus souvent à une forme ronde, mais les excroissances sur la tige sont fongoïdes, on trouve parfois des spécimens ramifiés.

Les médecins n’ont pas encore établi les raisons exactes de la formation de tumeurs. Mais ce fait n'affecte pas la façon de traiter les polypes. Il existe certaines théories (elles sont basées sur les observations expérimentales de l’histoire du patient). Parmi eux se trouvent:

  1. Processus inflammatoires dans l'intestin. En conséquence, les tissus épithéliaux réagissent plus rapidement, car ils doivent remplacer rapidement les zones endommagées. Cela peut déclencher une croissance incontrôlée. Les facteurs de provocation incluent l'entérite, la dysenterie, la colite.
  2. Conditions environnementales défavorables. Les scientifiques ont montré que les personnes qui manquent d'oxygène frais sont obligées de manger des aliments contenant des produits chimiques qui observent plus souvent des polypes dans les intestins.
  3. Dysfonctionnement vasculaire. L'athérosclérose, les varices conduisent à la formation de polypes.
  4. Prédisposition génétique. L'intestin peut, pour des raisons inexpliquées, fonctionner différemment. Cela inclut également la théorie du développement embryonnaire altéré - la structure de l'intestin avec des polypes est formée dans l'utérus, mais les symptômes apparaissent plus tard, avec des facteurs qui l'accompagnent.
  5. Intolérance au gluten et autres allergies alimentaires. Les produits contenant du gluten étant reconnus par les intestins comme des agents étrangers, le corps commence à les combattre, ce qui endommage la membrane muqueuse. La récupération nécessite le travail de l'épithélium, qui peut former le mauvais tissu.

Beaucoup moins souvent, mais des maladies telles que la gastrite et la cholélithiase conduisent à des polypes dans les intestins.

Les symptômes

Il n'y a pas spécifique, déterminant cette maladie. Mais vous pouvez établir un diagnostic principal à la maison, puis consultez-le avec un médecin si vous trouvez ces symptômes:

  • excrétion de sang et de mucus à partir de matières fécales;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • constipation et diarrhée;
  • des nausées et des éructations;
  • sensation de corps étranger dans l'anus;
  • saignements de l'anus.

Les symptômes du côlon et des polypes d'estomac sont assez courants. Ils peuvent indiquer un certain nombre d'autres maladies. Par conséquent, la seule méthode correcte de diagnostic consiste à consulter un médecin.

Diagnostics

Une méthode courante de diagnostic est la livraison de selles pour le sang. Les tests de laboratoire déterminent la présence des plus petites particules de sang. Mais il faut comprendre qu'un résultat négatif n'est pas considéré comme une garantie absolue qu'il n'y a pas de polypes dans l'intestin. Le fait est que le sang dans les premières étapes de l'éducation ne peut pas être attribué.

Des méthodes modernes telles que la tomographie par ordinateur et l'IRM permettent à un spécialiste de constater la croissance anormale de l'intestin et des départements adjacents et de déterminer la spécificité des croissances, le cas échéant. D'autres méthodes de diagnostic sont courantes:

  • l'irrigoscopie;
  • diagnostic du doigt;
  • coloscopie.

À ce stade, lorsque les tumeurs ont été découvertes, il est important que les médecins déterminent leur spécificité. Les types similaires sont le myome, l'angiome, le lipome. À cette fin, des techniques d'histologie sont utilisées.

Traitement des polypes

Les polypes dans les intestins et d'autres parties du tractus gastro-intestinal sont principalement traités chirurgicalement. Mais si la maladie en est à ses débuts ou sur le plan de la prévention, les méthodes médicales et la médecine traditionnelle sont efficaces.

Au début, il convient de noter que la médecine traditionnelle refuse l’idée que les polypes peuvent être guéris avec des médicaments. La chirurgie est prescrite pour toute taille de polype.

Traitement chirurgical

La méthode la plus populaire est la résection endoscopique. La boucle capture un polype, il est enlevé par un courant électrique et enlevé. Mais d'autres méthodes chirurgicales sont également présentées:

  • polypes dans le rectum - polypectomie;
  • en cas de gros polypes sur la jambe, polypes velus - ouverture de la lumière intestinale;
  • quand les polypes sont situés près de l'anus, excision transrectale.

Après tout type de retrait, le patient doit suivre un régime pendant plusieurs mois.

Traitement de la toxicomanie

Bien que le traitement médicamenteux ne soit pas pratiqué par la médecine, certains patients notent encore son efficacité. Les médecins disent que les pilules peuvent être utilisées avant la chirurgie ou pour soulager les symptômes, mais elles ne peuvent pas être remplacées par la chirurgie. Antiflatulents et antispasmodiques sont utilisés.

Remèdes populaires

Le traitement des polypes rectaux par des remèdes populaires n'est pas recommandé. Mais sur Internet, vous pouvez toujours trouver de nombreuses recettes et des critiques positives. Popularité profiter:

  1. Lavements avec polypes de chélidoine. Une cuillère à thé de chélidoine est brassée avec un litre d'eau, les intestins sont lavés deux fois pendant 15 jours. Après une pause de deux semaines, les lavements se font de la même manière, mais avec le calcul de 1 cuillère à soupe par litre.
  2. Kalinovy ​​bouillon avec agrimony. Versez 2 cuillères à soupe de viorne et deux cuillères d'herbes avec 300 ml d'eau. Insister 4 heures, prendre une troisième tasse avant un repas.
  3. Tampons à l'huile de camphre. 4 cuillères de beurre mélangées à une cuillère de miel. Humectez un coton-tige dans le mélange et insérez-le dans l'anus pour la nuit. Le cours comprend 10-15 procédures.

Essayez également des teintures de graines de citrouille, de jaunes d’œufs, d’huile d’argousier, de moustaches dorées et autres.

Prévention des maladies

Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques. Mais sur la base des raisons, nous pouvons conclure qu’il ne faut pas abuser des mauvaises habitudes, bien manger, consulter régulièrement un médecin et traiter les maladies du tractus gastro-intestinal à temps.

Environ dix pour cent des Russes ayant atteint l'âge de quarante ans ont des polypes dans les intestins. La plupart d'entre eux sont des hommes - ils sont formés une fois et demie plus souvent que les femmes. Avec un diagnostic opportun (analyse des selles), la maladie est diagnostiquée. Par conséquent, il sera possible de le guérir. En moyenne, 90% des patients qui ont demandé de l'aide rapidement ont eu des résultats positifs.

Les médecins répondent sans équivoque que la question de savoir comment se débarrasser des polypes sans subir d'opération n'a pas de sens. Faire cela ne peut certainement pas. En outre, un traitement avec des pilules et des herbes peut causer des lésions aux parois intestinales et la croissance de polypes.

Polypes dans le rectum - traitement ou élimination?

Cette pathologie insidieuse est presque asymptomatique et se retrouve souvent par accident, lorsque le patient rend visite au médecin pour un problème complètement différent. Ce sont des polypes rectaux.

Quels sont les polypes dans le rectum et leur classification

Les polypes du rectum sont des tumeurs bénignes se présentant sous la forme de petites tumeurs qui se développent des parois intestinales dans leur lumière. Ils ressemblent à des excroissances sur une tige large, ayant une forme sphérique, en forme de champignon ou ramifiée. Les polypes ont une texture douce et peuvent être de différentes couleurs: du rose au rouge foncé ou au bordeaux.

Les polypes se développent à partir du tissu épithélial, mais à l'intérieur de la formation, le type de tissu est différent. Les polypes fibreux sont constitués de tissu conjonctif et se forment sur la membrane muqueuse à des endroits d'inflammations antérieures. Ils dégénèrent rarement en une tumeur maligne, mais deviennent souvent enflammés et suppurent.

Le polype adénomateux est constitué de tissu glandulaire, la tumeur est située sur la jambe mobile et peut atteindre 2 à 3 cm de diamètre. C'est ce type de formations qui est le plus susceptible de dégénérer en cancer. Par conséquent, lorsque de tels polypes se produisent, ils parlent d'une condition précancéreuse.

Le polype polaire est une croissance allongée ou ronde avec une surface veloutée composée d'une variété de villosités-papilles. Il est très mou, facilement blessé et peut saigner. Ce type de tumeur est également sujet à la dégénérescence maligne.

Les polypes multiples peuvent être de type mixte: villosite-glandulaire ou muco-kystique. En outre, il existe des formes marquées de la maladie, telles que la polypose diffuse, dans laquelle des polypes se propagent par groupes entiers sur toute la surface de l'intestin, empêchant ainsi le passage du contenu intestinal recyclé.

Causes des polypes rectaux

Les scientifiques n’ont pas encore déterminé la cause exacte de la formation de polypes, mais ont prouvé que les tumeurs résultaient de maladies inflammatoires chroniques du gros intestin et du vieillissement de l’épithélium de la muqueuse. Le risque de formation de polypes augmente plusieurs fois avec des maladies telles que:

La constipation fréquente et les désordres du système digestif contribuent à leur apparence. Parfois, les polypes apparaissent non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants en parfaite santé. Cela confirme l'hypothèse des experts selon laquelle la maladie est de nature héréditaire ou virale.

Une autre théorie suggère que les tumeurs se forment lorsque la consommation excessive de graisses animales et le manque d'aliments végétaux et de fibres grossières. Certains pensent qu'une mauvaise écologie, la malnutrition, l'alcool et le tabac contribuent au développement de la maladie. Ces facteurs sont associés à une activité motrice faible (hypodynamie) et à un facteur d’âge. Les polypes sont plus souvent diagnostiqués après 50 ans.

Les symptômes

Les polypes peuvent ne pas se manifester avant longtemps. Tous les symptômes spécifiques sont souvent absents et la pathologie dans la plupart des cas est détectée par hasard, lors d'un examen proctologique ou lors d'une endoscopie. Le plus souvent, la maladie est détectée chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Les polypes peuvent se manifester en blessant ces formations ou en reliant le processus inflammatoire. Dans ce cas, les symptômes suivants apparaissent:

  • Selles douloureuses et fréquentes avec l'apparition d'une petite quantité de sang rouge et de mucus
  • Si le polype est endommagé, des saignements peuvent survenir.
  • En rejoignant le processus inflammatoire on note de la fièvre, des frissons
  • Les gros polypes provoquent la sensation d'un corps étranger dans l'anus et provoquent souvent la constipation, car ils bloquent partiellement la lumière de l'intestin et empêchent le passage de masses fécales.
  • Un polype sur une tige mince est capable de tomber d'un passage rectiligne lors des selles, blessant et étouffant le sphincter.
Complications possibles

Si la polypose est accompagnée de saignements, de mucus abondant, de diarrhée, le patient développe une anémie et un épuisement au fil du temps. La polypose est souvent compliquée par des processus inflammatoires dans le rectum, entraînant une exacerbation de la maladie hémorroïdaire, l'apparition de fissures anales et une paraproctite.

La complication la plus terrible est la dégénérescence maligne des polypes et le développement du cancer colorectal.

Diagnostic de la maladie

Si des symptômes défavorables apparaissent, vous ne devez pas reporter la visite chez le médecin, vous devez consulter un proctologue qualifié dès que possible. Il est le seul à pouvoir poser le bon diagnostic, car les symptômes de la polypose sont similaires aux manifestations des hémorroïdes et ces maladies sont souvent confondues.

Le spécialiste peut déjà détecter des formations indésirables lors de l'examen digital du rectum. Cela détermine le nombre de formations, leur taille et leur consistance. Cette méthode permet d’exclure d’autres pathologies (fissures anales, hémorroïdes, kystes). Il est efficace dans le cas où les polypes sont situés à au moins 10 cm de l'anus.

Pour clarifier le diagnostic, le médecin peut prescrire une sigmoïdoscopie ou une coloscopie. Ces études sont les plus instructives et permettent à l’intérieur d’explorer le rectum, le sigmoïde et le gros intestin.

Une autre méthode permettant de détecter des polypes de plus de 1 cm de diamètre est l’irridoscopie, c’est-à-dire une radiographie de l’intestin à l’aide d’un agent de contraste. Dans certains cas, un spécialiste peut demander un test de selles pour détecter le sang caché. L'imagerie par résonance magnétique (IRM) peut fournir une image plus précise.

Si, au cours de l'examen, des polypes sont découverts chez le patient, le médecin doit procéder à une biopsie (prélèvement d'un morceau de tissu) en vue d'une analyse ultérieure de la cytologie et de l'histologie. Cela permettra d'éliminer les soupçons de cancer.

Traitement des polypes rectaux - opérations d'élimination

Dans le traitement des polypes, le traitement conservateur est inefficace. Le problème peut être résolu chirurgicalement. Les méthodes d'intervention chirurgicale peuvent être différentes. Ils dépendent du type de polypes, de leur localisation, du nombre et de la taille des tumeurs. Les polypes du rectum doivent obligatoirement être retirés, puis examinés histologiquement. Il existe deux types d'opérations pour éliminer les formations pathologiques: les procédures peu invasives, le retrait des polypes, la préservation de l'organe et la résection du rectum.

• intervention endocopique. La tumeur est enlevée à l'aide d'un sigmoïdoscope ou d'un coloscope. L'opération est réalisée en ambulatoire. Avant la procédure, le patient doit suivre un régime strict pendant plusieurs jours afin de réduire les processus inflammatoires.

• électrocoagulation. La procédure est réalisée à travers le proctoscope et de petits polypes simples sur une base large et des polypes sur un pédicule prononcé sont cautérisés. L'électrocoagulation n'est pas faite pour les gros polypes sur les bases larges et les tumeurs villeuses, car le risque de perforation des parois intestinales est élevé.

• excision transanale. L'accès aux polypes se fait par le biais du proctoscope et dans les cas où la formation se situe dans l'intestin à une hauteur de plus de 7 cm de l'anus. Cette méthode élimine les gros polypes villeux. Ils sont excisés à l'aide d'un scalpel à électrocoagulation ou à ultrasons. L'opération se fait à l'hôpital sous anesthésie.

• Résection du rectum. Effectuer sous anesthésie générale, au cours de l'opération, la zone touchée du rectum est enlevée. Une telle intervention est nécessaire en cas de détection de néoplasmes malins et de risque de métastases. Si un patient a une polypose diffuse, il est nécessaire de retirer complètement le rectum pour former une colostomie par laquelle les déchets vont sortir.

Traitement des polypes avec des méthodes de médecine traditionnelle

Il existe des recettes de médecine traditionnelle qui peuvent éviter une intervention chirurgicale pour éliminer les polypes. Le traitement le plus populaire de chélidoine et d’infusions d’herbes médicinales.

Celandine

Celandine a la gloire du "ginseng russe" pour une raison. Un autre nom pour cette plante est un phacochère, ce qui témoigne éloquemment de sa capacité unique à sauver une personne des verrues et autres maladies de la peau. En médecine traditionnelle, utilisez le jus de cette plante, ainsi que sa décoction et son infusion. Ils ont un excellent effet bactéricide, anti-inflammatoire, cicatrisant et analgésique. Celandine guérit les maladies de la peau, les tissus, arrête la croissance des tumeurs malignes. Pour le traitement des polypes, il est recommandé de fabriquer des microclysters avec une décoction de cette plante médicinale.

Pour préparer le bouillon, versez 200 ml d'eau et versez au bain-marie pendant une demi-heure. La décoction prête doit être refroidie et filtrée. Le fluide résultant doit être injecté dans l'anus avec une petite seringue d'une certaine manière. Ils occupent d’abord la position du côté droit et injectent une partie de la décoction, puis la décoction est introduite dans la position du côté gauche et, en conclusion, le reste du liquide est introduit et placé à l’arrière. Ainsi, la décoction médicamenteuse traitera complètement le rectum. Le lavement à la chélidoine doit être effectué pendant 10 jours, puis faire une pause de trois jours et répéter le traitement de dix jours.

Pour améliorer l'effet et éliminer rapidement les polypes, il est recommandé de combiner le traitement avec des lavements avec la prise du jus de chélidoine à l'intérieur. Il faut le prendre avec précaution, en gouttes, en respectant scrupuleusement la posologie, sans oublier que cette plante est toxique. Ils commencent à prendre une goutte par jour, ajoutant à chaque fois une goutte à la fois et en augmentant progressivement la dose quotidienne à 15 gouttes par jour. Cela vous prendra 15 jours. De plus, la dose commence à être réduite dans l’ordre inverse, en prenant moins de gouttes chaque jour. Ainsi, le traitement au jus de chélidoine durera un mois.

Aiguilles d'épicéa

La décoction d’aiguilles d’épinette aide également à éliminer les polypes, empêchant ainsi leur croissance. Il est préparé comme suit: dans la quantité de deux cuillères à soupe, 200 ml d'eau bouillante sont versés sur les aiguilles vertes juteuses et laissés pendant 30 minutes sous un couvercle. Le bouillon refroidi est filtré et pris tout au long de la journée. Boire une infusion de sapin pendant trois jours d'affilée, puis faire une pause de six jours et répéter le traitement de trois jours.

Jus de feuilles de bardane

Le jus de bardane est utilisé pour traiter de nombreuses maladies. Il est pris pour des maladies du système digestif, des problèmes de foie et de vésicule biliaire, en outre, il empêche le développement et la croissance de polypes. Rassemblez les feuilles de bardane jeunes et juteuses, hachez-les en les passant dans un hachoir à viande.

Exprimer la masse résultante à travers une gaze et prendre le jus fraîchement préparé selon un certain schéma. Premièrement, ils boivent une cuillère à thé deux fois par jour deux jours de suite, puis prennent trois cuillères à thé trois fois par jour pendant trois jours. Continuez à boire avec de telles alternances pendant trente jours. Ensuite, ils font une pause d'un mois, après quoi le traitement est répété.

Mélanger à base d'huile de tournesol

Cette recette populaire non seulement élimine efficacement les polypes, mais nettoie également la peau des taupes et de la pigmentation. Pour le faire, faites bouillir sept œufs, retirez les jaunes, frottez-les et mélangez-les avec 500 ml d'huile de tournesol. Six cuillères à soupe de graines de citrouille sont passées dans un hachoir à viande et ajoutées au mélange.

La masse obtenue doit être bouillie au bain-marie pendant environ 20 minutes. Prenez le mélange doit être sur un estomac vide pendant 1 c. À thé cinq jours de suite. Ensuite, il y a une pause de cinq jours et le traitement de cinq jours est repris. Le traitement est poursuivi jusqu'à la fin du mélange préparé.

Microclysters avec la collection d'herbes médicinales

Ces lavements doivent être combinés avec un jeûne de trois jours. Pour préparer l’infusion, prenez trois parties de chélidoine et de reine des prés broyées et deux parties de millepertuis, de fleurs de calendula et d’agrimony. Un art. une cuillerée du mélange versez 1,5 tasse d'eau bouillante et laissez infuser pendant six heures. La décoction refroidie et filtrée est utilisée pour les microclysters. Enema est fabriqué à partir de 50 ml de perfusion de médicament une heure avant le coucher.

Améliorer les effets du traitement des remèdes populaires aidera les tisanes, en particulier le thé, infusé avec des baies séchées ou fraîches de viorne. Vous pouvez le boire trois ou quatre fois par jour, en ajoutant du miel au goût. Le thé Kalinov empêche la prolifération des polypes et réduit le risque de dégénérescence maligne.

Pour les polypes dans le rectum, la propolis en association avec du beurre peut aider. Pour ce faire, préparez un mélange d'une partie de propolis et de 10 parties de beurre. Prenez trois fois par jour entre les repas, en dissolvant une cuillerée à thé du mélange dans un verre de lait tiède.

La médecine traditionnelle pour lutter contre les polypes recommande l'utilisation de la teinture de plantes médicinales moustache dorée. Il est préparé comme suit: 500 ml de vodka de haute qualité sont combinés avec des tiges de plantes broyées (15 pièces suffisent) et infusés pendant deux semaines. La perfusion prête doit être filtrée et prendre 1 cuillère à soupe. cuillère trois fois par jour pendant quatre semaines. Après cela, une pause de 10 jours est faite et le traitement mensuel est répété.

Le traitement avec l'aide de la médecine traditionnelle ne donne pas toujours des résultats positifs. Avant de commencer les procédures, il est important de consulter votre médecin et de mener le traitement sous son contrôle.

Prévention des polypes rectaux

La principale méthode de prévention de la dégénérescence maligne des polypes est leur détection et leur élimination rapides. Les personnes d'âge mûr doivent être particulièrement attentives à l'apparition de symptômes indésirables. Afin de prévenir l'apparition de polypes, les médecins recommandent de respecter quelques règles simples:

• Essayez de bien manger.
• Limiter la consommation de graisses animales en les remplaçant par des légumes
• Le régime alimentaire devrait être dominé par des aliments riches en fibres: chou, courgette, betterave, citrouille, navet, pomme
• Minimisez la consommation d'aliments raffinés et riches en glucides.
• Limitez ou arrêtez de boire et de fumer complètement.
• Mener une vie active, surveiller votre santé, traiter rapidement les maladies du tractus gastro-intestinal
• Si une gêne et des symptômes désagréables se produisent, vous devriez être examiné à temps.

Un proctologue spécialisé compétent identifiera la cause de l'inconfort et vous prescrira le traitement approprié. Toutes ces mesures contribueront au maintien de la santé, à l’amélioration du bien-être et à la prévention de l’apparition de polypes.

Symptômes et traitement des polypes dans le rectum

Des formations polypes du rectum et du côlon peuvent apparaître chez les hommes et les femmes de tout âge. En proctologie, on a enregistré des cas de développement de pathologies, même chez les jeunes enfants. La médecine moderne n'a pas encore établi la cause de cette pathologie. Certains experts sont convaincus que les polypes du rectum, dont les symptômes et le traitement sont individuels, sont formés à la suite d’une infection virale, mais cette hypothèse n’a pas été confirmée. Les médecins constatent ce phénomène: la polypose se développe souvent chez les patients atteints de colite chronique ou les personnes présentant une faible acidité.

Que sont les polypes dans le rectum?

Le polype a l'apparence d'une croissance de tissu épithélial, conjonctif ou glandulaire pouvant être déployé dans l'utérus, le sinus maxillaire et les organes gastro-intestinaux. Si la formation se trouve dans le canal anal, cela indique une polypose rectale. La pathologie est inscrite dans la classification internationale des maladies sous le code 10 de la CIM. À l'instar d'autres croissances similaires, le polype anal présente tous les signes d'une tumeur bénigne:

  • presque aucun effet de la pathologie sur le bien-être;
  • Il n'y a pas de similitudes avec la structure atypique;
  • pas de métastases.

La croissance longue dans le rectum peut se transformer progressivement en une tumeur maligne (appelée cancer colorectal). La médecine se réfère à un polype dans la catégorie des maladies précancéreuses. La polypose du rectum ne se trouve pratiquement pas sur les tissus sains. La pathologie est précédée d'un processus inflammatoire provoqué par une entérite, une colite, un ulcère, la fièvre typhoïde, etc. La dyskinésie ou constipation intestinale devient le terrain fertile de la maladie. Cependant, un polype rectal chez un enfant se développe sans maladies concomitantes.

  1. Fibreux. Se compose de tissu conjonctif, souvent formé sur le nœud hémorroïdal. Il existe des cas où des polypes fibreux dans le rectum, dont la définition est définie par le proctologue et dont le traitement est défini, grandissent et se retrouvent au cours de la défécation lorsqu'ils tombent dans l'anus.
  2. Hyperplasique. Il est de petite taille et est plus souvent diagnostiqué chez les personnes âgées. En tant que maladie indépendante, le polype hyperplasique du rectum est rarement retrouvé. En règle générale, il constitue la forme initiale des papillomes et des adénomes.
  3. Adénomateux. La forme la plus courante de polypose se présente sous la forme d'une boule rose dense et lisse, sans ulcération. La texture du polype adénomateux est similaire à celle de la muqueuse intestinale.
  4. Villous Il n'a pas de jambes, contrairement à un polype adénomateux. L'éducation a une large base qui s'attache solidement au tissu rectal. La structure du polype villeux est semblable à celle d'une éponge, divisée en lobules, qui saigne au toucher.

Les symptômes

  • Masse fécale avec du mucus.
  • Saignements périodiques du passage anal.
  • En présence de gros polypes, des symptômes d’obstruction intestinale (crampes, douleur) se développent.

Traitement des remèdes populaires

Les polypes du côlon et du rectum se développent souvent en une tumeur maligne. Il est donc impératif de commencer immédiatement le traitement de la maladie. La médecine moderne utilise souvent une intervention chirurgicale, mais cette méthode est indésirable pour beaucoup. Les médicaments pour les tumeurs bénignes ne sont pas prescrits. Par conséquent, un traitement non traditionnel devient la solution appropriée. Le traitement des polypes avec des remèdes populaires permet aux patients d'éviter la chirurgie, guérissant complètement la polypose.

  • Traitement chélidoine. Mélangez deux parties d’hypericum, de fleurs de calendula et trois parties de chélidoine. Verser 2 c. l le mélange résultant de 0,5 litre d'eau bouillante et laisser infuser pendant 6-8 heures. Prenez la perfusion de polypes dans le rectum 100 g trois fois par jour avant les repas.
  • Enema avec chélidoine. Préparez une décoction comme décrit ci-dessus. Le matin et le soir, faites un lavement avec infusion (100 grammes). Le cours de traitement dure 5 jours, après une pause de 3 jours et répétez la procédure.
  • Décoction de conifères. Un art. l des aiguilles de pin ou d’épicéa remplies d’un litre d’eau chaude et bouillies pendant 30 à 40 minutes à feu doux. Après le bouillon est versé dans un récipient en verre à brasser pendant 3 heures. Le thé est pris dans la polypose pendant 3 semaines, 0,5 tasse avant chaque repas.

Chirurgie de polype

Une intervention chirurgicale en temps opportun pour enlever non seulement les grosses, mais aussi les petites lésions du côlon est la principale mesure préventive pour éviter le cancer de l'intestin. En effet, le traitement des polypes avec des médicaments n’est pas efficace. Les formations diagnostiquées par coloscopie doivent être retirées chirurgicalement et soumises à une biopsie. Les méthodes chirurgicales courantes pour le traitement de la polypose sont les suivantes:

  • excision de polypes d'endomycrose;
  • polyctomie (excision avec un coloscope ou un rectoscope);
  • résection de l'intestin avec des excroissances;
  • excision transanale.

Comment enlever

La chirurgie est effectuée par la méthode transanale en utilisant un équipement endoscopique. Un dispositif souple (endoscope) est inséré dans le passage anal. Il est équipé d’une boucle qui ferme, comprime et coupe le pédicule. En passant un courant dans la boucle de l'instrument et en le chauffant, le médecin cautérise les zones traitées de l'intestin.

La polypose multiple nécessite une chirurgie abdominale au cours de laquelle une partie de l'intestin est enlevée. Les formations découpées sont envoyées à l'histologie (une étude qui détermine la présence de conditions préalables au développement d'une tumeur maligne). Après l'ablation de la région intestinale, le patient doit subir un traitement plus complexe et une récupération à long terme qu'avec la chirurgie endoscopique.

L'élimination des tumeurs par laser s'effectue de deux manières: par coagulation au laser ou par excision. La première consiste en une cautérisation des excroissances et est réalisée sous anesthésie locale. Au cours de ce processus, le médecin couche par couche cautérise les polypes avec un instrument, empêchant ainsi les dommages aux organes. La deuxième méthode consiste à exciser les formations avec un scalpel laser, l'opération est donc réalisée sous anesthésie générale.

Comment traiter les polypes dans le rectum?

Comment traiter les polypes dans le rectum? Seul un spécialiste qualifié peut répondre à cette question, car les polypes ne sont pas simplement des excroissances sur la membrane muqueuse, mais des excroissances bénignes qui apparaissent dans l'intestin en raison d'anomalies génétiques. Les polypes sont des excroissances qui apparaissent sur les parois de la membrane muqueuse, s’y accrochent avec la jambe et s’accrochant dans la lumière intestinale.

Le polype rectal est dangereux pour le corps

Ces formations sont dangereuses pour le corps, car le mouvement des selles solides dans les intestins peut se détacher et causer des saignements. Le polype du rectum se développe finalement en cancer, il est donc nécessaire d’enlever ces excroissances. Selon les statistiques, 15% des adultes de plus de 35 ans ont des polypes, tandis que les hommes ont davantage tendance à avoir cette maladie. Les polypes peuvent apparaître sur n'importe quelle partie de l'intestin et avoir différentes tailles, couleurs et textures. Ces croissances peuvent être simples et multiples. Le type de polype le plus dangereux est adémateux, car c'est à partir de cette croissance qu'un cancer se forme. Les causes des excroissances peuvent être différentes, tandis que pendant longtemps, la présence de tels "verrues" sur les intestins peut ne pas se manifester.

Les causes des polypes

La médecine moderne ne peut pas donner une réponse exacte sur la cause de l'apparition de polypes dans l'intestin. Les experts ont seulement identifié certains facteurs de risque pour le développement de polypes dans le système digestif:

  • Inflammation chronique des muqueuses. Pour le développement de la polypose, vous devez avoir un environnement favorable, à savoir un tissu enflammé. Les cellules cessent de se régénérer, ce qui provoque des excroissances. Dans le même temps, les maladies inflammatoires et infectieuses contribuent au développement de formations polypeuses. Le développement des excroissances contribue à la dyskinésie intestinale et à la constipation chronique. Les patients ont observé l'apparition de polypes dans des zones d'inflammation et d'irritation de l'intestin suite à la stagnation des matières fécales.
  • Mauvaise nutrition. Les substances cancérigènes et les colorants alimentaires créent un environnement favorable au développement de la polypose. Les muqueuses irritées cessent de se régénérer, entraînant des excroissances. En outre, une alimentation irrégulière et inadéquate contribue au développement de la constipation chronique, de sorte que les polypes se trouvent le plus souvent dans le rectum, où se trouve la plus grande accumulation de matières fécales. L'abus d'alcool et d'aliments nocifs contribue à l'irritation des muqueuses et provoque l'apparition de polyposes.
  • Pathologies vasculaires. La muqueuse intestinale est constituée des plus petits vaisseaux qui nourrissent ses parois. Lorsque les réserves de sang sont insuffisantes, les cellules cessent de s'alimenter et meurent, d'autres apparaissent à leur place. En outre, les maladies vasculaires d'autres organes peuvent affecter l'état de l'intestin.
  • Prédisposition génétique. Les experts ont identifié la relation entre la prédisposition génétique et le développement de la polypose intestinale. Le plus souvent, le gène responsable du développement des tumeurs se manifeste chez les personnes de plus de 40 ans, principalement chez les hommes. Parfois, chez les enfants, la maladie se développe même en l'absence de facteurs concomitants, en raison d'une prédisposition génétique.
  • Allergies alimentaires. L'allergie au gluten est particulièrement fréquente, provoquant une réaction du système immunitaire sous forme de polypes sur les parois intestinales. Cette raison du développement de la polypose est assez commune en raison de la consommation de produits de qualité médiocre contenant trop de substances nocives.

Une mauvaise alimentation entraîne l'apparition de polypes rectaux.

Parmi les facteurs contribuant au développement des polypes, les experts ont également identifié les problèmes écologiques, le stress et les maladies intestinales chroniques qui contribuent à l’apparition de tumeurs dans certaines parties de la membrane muqueuse.

Un polype peut-il se transformer en cancer?

Avant de commencer à prendre un médicament et à courir pour enlever un polype, vous devez établir son apparence, c'est-à-dire son étiologie. Les tumeurs malignes sont formées d'adénomes ou de polypes adénomateux, comme on les appelle aussi. Les adénomes, à leur tour, sont divisés en différents types et peuvent être glandulaires-villeux, villeuses et glandulaires. Les excroissances tubulaires (glandulaires) sont les plus sûres de toutes les formations, et les villeuses, très souvent sujettes à une dégénération oncologique, sont considérées comme les plus dangereuses.

Outre la structure de la croissance, la taille de la croissance elle-même est un facteur prédisposant à sa transformation, et plus elle est grande, plus le risque de transformation en tumeur maligne est élevé.

Les formations les plus dangereuses sont les formations de plus de 1,5 cm: dans ce cas, le risque de transformer la croissance en tumeur cancéreuse augmente de 15%;

En plus des adénomes, il existe également d'autres types de polypes. Les polypes hamartomatiques, hyperplasiques et inflammatoires ne posent pas un grand danger, mais leur présence sur la muqueuse pose de nombreux autres problèmes.

Symptômes de polypes dans les intestins

Dans la plupart des cas, les polypes dans l'intestin ne présentent aucun symptôme caractéristique. Cela complique le diagnostic opportun de la maladie, car en l'absence de symptômes, la personne n'est tout simplement pas examinée et les polypes ne peuvent être détectés qu'à l'aide de méthodes invasives pour l'examen de la cavité intestinale. Cependant, la polypose a la sévérité, un ensemble de signes cliniques, qui dépendent de la taille et du nombre de formations. S'il existe des facteurs de risque de développement de la maladie, tels qu'une prédisposition génétique ou une constipation chronique avec un mélange de sang après une selle, il est nécessaire de subir des examens réguliers pour identifier la pathologie au début de son apparition. En présence des symptômes suivants, il faut faire attention à la possibilité de développement des pathologistes.

Polypes dans le rectum: symptômes et traitement médicament, chirurgical

Polypes du rectum - croissance pathologique de la membrane muqueuse de l'organe. Lorsque les foyers localisés de déformations cellulaires dans l’anus, ils parlent de polypes anaux. Le diagnostic final est établi sur la base de données de laboratoire, de doigts et d’endoscopies. Au cours de l'examen, il est nécessaire de différencier la croissance anale sur la membrane muqueuse des hémorroïdes. En l'absence de traitement adéquat, il existe un risque de malignité des tissus et de formation de cancer du rectum.

Caractéristiques des polypes anaux

Le polype anal est l'une des localisations des néoplasmes rectaux, basée sur des modifications des muqueuses de l'espace ano-rectal. Les foyers polypoïdes peuvent être localisés ou multiples, au contact de structures muqueuses à stroma large ou à jambe longue.

La forme de la tumeur est diverse:

  • ovale
  • globuleux, ressemblant à une poire ou à un champignon.

La taille moyenne des foyers polypes varie entre 2 et 4 cm, et une tumeur de plus de 4 cm est considérée comme gigantesque. La tumeur se développe dans la lumière intestinale. Avec la localisation plus près de l'anus, un polype peut tomber de l'anneau du sphincter anal. La couleur du polype coïncide généralement avec la teinte des muqueuses qui tapissent l'intestin. La maladie survient chez des patients de tout âge.

À noter que chez les patients âgés de plus de 30 ans, des polypes anaux sont diagnostiqués chez 5% des patients. Chez les patients âgés de plus de 50 ans, le risque de formation de polypes anaux augmente jusqu'à 25%.

Les symptômes

Les symptômes dépendent directement de la localisation du foyer pathologique, du type structurel et morphologique et de la taille. Aux premiers stades du développement, le tableau clinique est flou et ne se caractérise pas par la clarté des manifestations. En présence de pathologies combinées du tractus gastro-intestinal ou de la section rectale, la clinique primaire ressemble à l’exacerbation de maladies majeures.

Au fur et à mesure que la concentration de polypes augmente ou que les complications se rejoignent, on distingue les caractéristiques suivantes:

  1. Sensation de malaise;
  2. Mouvements intestinaux douloureux;
  3. Impuretés de sang ou de pus dans les matières fécales:
  4. Humidité constante dans l'anus;
  5. Besoin fréquent de selles.

De nombreux patients ressentent la sensation d'un corps étranger dans l'espace anal. En outre, joint des démangeaisons, des brûlures, des réactions locales. L’apparition de sang dans les selles est un symptôme fréquent. Avec une hémorragie prolongée, une carence en fer peut être une anémie post-hémorragique.

Dans le contexte de la polypose anale, le travail général de l'intestin et le mécanisme du système digestif sont rarement perturbés. Avec de gros volumes de lésions polypeuses, une instabilité de la chaise, une constipation persistante peut se développer.

Faites attention! Avec une hémorragie prolongée, une carence en fer peut être une anémie post-hémorragique.

Tactique de traitement

Le processus de traitement est prescrit en fonction des manifestations symptomatiques, de la taille et de la structure du foyer de polypose.

Les cliniciens soulignent:

  1. Tactique en attente, lorsque les médecins préfèrent une période plus favorable pour le retrait.
  2. Traitement chirurgical avec une solution radicale au problème.
  3. Traitement médicamenteux en cas d'impossibilité d'effectuer une opération ou en cas de complication.

Méthode de traitement conservateur:

  • est symptomatique,
  • est un ajout à la méthode radicale?
  • ne s'applique pas aux tactiques efficaces pour les polypes.

La chirurgie

Une méthode adéquate de traitement des foyers polypes de toute localisation est une opération chirurgicale. La principale difficulté à éliminer un polype est liée à la distance de la tumeur à l'espace ano-rectal.

La préparation à une intervention opérationnelle de tout volume implique les activités obligatoires suivantes:

  • Antibiothérapie pour réduire le risque d’infection postopératoire;
  • La nomination de médicaments anti-inflammatoires avec une inflammation active:
  • En nettoyant les intestins avec des lavement ou des préparations médicales à la veille de l'opération, la procédure est réalisée de la même manière que la purification Fortrans pour la coloscopie;
  • régime amaigrissant 3 jours avant l'opération et faim absolue à la veille de l'événement.

Lorsque vous choisissez une méthode de suppression, tenez compte des points suivants:

  • antécédents cliniques du patient,
  • l'âge, l'étendue et les risques de croissance maligne,
  • combinaison avec des hémorroïdes,
  • localisation et autres critères.

Les principales méthodes sont:

  • Excision transanale du périnée. La méthode est efficace contre les polypes situés près du sphincter anal. Pendant l'opération, le périnée est dilaté ou étendu au maximum, jusqu'à ce que les structures musculaires du sphincter soient complètement relâchées. Après avoir ligaturé ou pincé la jambe, polype excisé.
  • Électrocoagulation ou polypectomie. La méthode de retrait des fouets électriques spéciaux avec la cautérisation ultérieure de la surface de la plaie. Efficace contre les petits polypes des jambes.
  • Coloscopie. Cette méthode permet d’éliminer les excroissances par endoscopie. L'enlèvement est effectué à l'aide d'un coloscope, qui permet d'accéder à tous les instruments chirurgicaux de la plaie de polypose. Une description de la procédure de coloscopie dans cet article.
  • Colotomie Chirurgie abdominale avec une localisation élevée de la croissance. Le volume complexe et grave de l'opération, nécessitant une longue récupération postopératoire, associé à des complications.
  • Résection du rectum. La méthode est appliquée uniquement en cas de malignité de la tumeur. Au cours de la chirurgie, une partie de l'intestin est enlevée avec le néoplasme ou l'organe entier, suivie de la formation d'une stomie.

Toutes les méthodes de traitement chirurgical impliquent l'introduction d'une anesthésie générale. La période de récupération peut varier de 3 jours à un mois. Tout dépend complètement de la quantité de manipulation. De plus, les patients suivent un régime protecteur et un régime thérapeutique spécial.

Toutes les méthodes de traitement chirurgical impliquent l'introduction d'une anesthésie générale.

Traitement médicamenteux: onguents, tilleuls et suppositoires pour polypes rectaux

Le traitement médicamenteux des polypes est possible avec des excroissances localisées près de l'anus ou à une distance pouvant atteindre 10 cm de l'anus.

Parmi les préparations locales, onguents et liniments sont particulièrement distingués:

  • Pommade d'héparine. L'outil aide à éclaircir le sang, empêche le développement d'hémorroïdes sur le fond des polypes, empêche la thrombose, l'inflammation. Soulage la douleur et l'inconfort.
  • Troxevasin gel. Le médicament a un effet anesthésique local et anti-œdème, est utilisé pour traiter les saignements, a un effet anti-inflammatoire prononcé.
  • Crème au méthyluracile. Moyens de large spectre dans la pratique proctologique. La pommade aide à augmenter la capacité de régénération des cellules vasculaires, réduit l'inflammation, élimine les poches, aide à réduire le volume d'un polype ou d'hémorroïdes.
  • Crème Soulagement. L'outil est utilisé pour soigner les microfissures, arrêter le saignement, pour éliminer le processus inflammatoire. La pommade a un effet thérapeutique ou prophylactique.
  • Onguent d'ichtyol. Le liniment réduit le volume d'un polype, élimine les poches et le foyer inflammatoire, augmente le flux sanguin local, augmente la résistance des parois vasculaires aux effets négatifs.
  • Hépatrombine G. Le médicament est utilisé pour réduire le volume des tumeurs à l’intérieur du rectum. Au fond du traitement, la douleur passe, le saignement est éliminé.

Tous ces médicaments sont utilisés pour soulager l'évolution de la maladie hémorroïdaire, aider à réduire les symptômes locaux de la polypose anale.

En plus des onguents locaux, les suppositoires et les suppositoires sont utilisés comme traitement symptomatique:

  • Bougies Anuzol. Le médicament réduit les crampes, la douleur, facilite les selles, élimine l'inflammation. Les ingrédients à base de plantes dans la composition ont un effet positif sur les membranes muqueuses, contribuent à la réduction de la tumeur.
  • Bougies Proktozan avec lidocaïne. Une partie de l'anesthésique vous permet de résoudre rapidement le problème des selles douloureuses. Il est utilisé pour traiter les microfissures dans l'anus.
  • Bougies de secours. Remède efficace contre la polypose anale compliquée. Dans le contexte d'une utilisation régulière, le problème de la constipation est résolu, étant donné que dans le format d'un médicament, un tel effet est qualifié de faux.

De plus, Proktosedil, Ginkor Procto, suppositoires à l’argousier peuvent être prescrits. Malheureusement, aucun médicament ne peut éliminer un polype ou avoir une incidence sur son élimination.

À la remarque: parfois, dans le contexte de l’usage constant de médicaments, les volumes de polypes simples diminuent, mais dans ce cas, les risques d’effets secondaires dus à une utilisation prolongée de médicaments augmentent.

Traitement des hémorroïdes

Les manifestations symptomatiques de la polypose et des hémorroïdes anales sont similaires. Un polype qui tombe de l'anus ne peut pas toujours être distingué des hémorroïdes.

En règle générale, dans le traitement des hémorroïdes sur le fond d'un médicament symptomatique des polypes sont prescrits:

  • antispasmodiques,
  • analgésiques
  • anti-inflammatoire.

Lorsqu'un polype est enlevé chirurgicalement, l'hémorroïde est également éliminé simultanément. Les deux maladies affectent négativement l’état général du patient et nécessitent une correction immédiate et adéquate.

Sur les méthodes de traitement des polypes rectaux raconte le médecin dans cette vidéo:

Le pronostic des polypes intestinaux est favorable avec une détection et un traitement rapides. Les cellules tumorales Ozlokachestvlenie peuvent apparaître sous l’influence de multiples facteurs, par exemple, avec une prédisposition héréditaire ou des antécédents cliniques surchargés. Lors de l'attente tactique, les patients doivent régulièrement subir des examens préventifs.

S'il est nécessaire d'éliminer les polypes dans l'estomac, découvrez-le dans notre article ici.

Prévention et traitement des remèdes populaires contre les polypes rectaux

Le traitement des polypes colorectaux avec des remèdes populaires est une méthode efficace et éprouvée de se débarrasser des tumeurs et de la possibilité d’éviter les complications et la chirurgie possibles.

Informations générales sur la polypose

La polypose est le processus de formation sur les parois des muqueuses de divers organes de formations bénignes de polypes. L'étymologie (cause) de la polypose rectale n'a pas encore été étudiée. Cependant, selon les résultats des recherches menées, les médecins citent les causes possibles, principalement liées aux processus inflammatoires transférés:

  1. Colite ulcéreuse.
  2. Courants aigus de dysbiose.
  3. Dysenterie.
  4. Entérite

Le principal danger des polypes est leur dégénérescence en formes malignes. C'est pourquoi il est très important de connaître leur existence et de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir la croissance de tumeurs cancéreuses. En l'absence de méthodes médicales efficaces pour traiter les polypes, la médecine officielle propose souvent une intervention chirurgicale pour les éliminer. Cependant, les méthodes de médecine traditionnelle existantes pour de nombreux patients atteints de polypose sont devenues un moyen d'éviter la chirurgie et de se débarrasser des tumeurs à jamais.

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de discuter avec votre médecin de l’efficacité de leurs effets et de leur tolérance individuelle.

Que faut-il pour représenter clairement le patient et entreprendre le traitement des remèdes populaires?

  1. En soi, un polype est un tissu envahi par la végétation (épais ou mince) situé sur la paroi intestinale.
  2. La forme d'un polype peut être différente (arrondie, en forme de croissance plate, sur la jambe, en forme de doigt, dentée, etc.).
  3. Un polype peut être une formation unique et multiple à la surface de l'intestin.
  4. Les polypes ont tendance à se développer.
  5. Les personnes âgées et d'âge moyen sont les plus exposées aux polypes dans le rectum.
  6. Les causes de la maladie ne sont toujours pas claires. On sait que les facteurs qui provoquent peuvent être une mauvaise alimentation, le surpoids, la sédentarité et la sédentarité, la consommation d’aliments gras, une faible teneur en fibres, de mauvaises habitudes (alcool, tabac). Ces facteurs, à commencer un traitement avec des remèdes populaires, doivent être exclus.
  7. L'hérédité

Les symptômes de la polypose rectale peuvent inclure:

  1. Sang dans les selles.
  2. Mucus copieux.
  3. Troubles digestifs fréquents: diarrhée, constipation, douleurs abdominales, nausées et vomissements (facultatif).

Ne faites pas de diagnostic vous-même. Les remèdes populaires ne peuvent être utiles qu’avec une sigmoïdoscopie confirmée ou une polypose coloscopique. En outre, le proctologue peut prescrire une étude spéciale aux rayons X (baryum) à titre de mesure diagnostique.

Médecine traditionnelle pour la polypose

Il est nécessaire de traiter le traitement avec tout le sérieux. Il est particulièrement important de respecter strictement le dosage. Cela est dû au fait que presque tous les remèdes populaires contiennent le jus de plantes toxiques. Il convient de rappeler que la collecte des matières premières médicinales doit être effectuée à l’écart des routes, des installations industrielles et des dépotoirs des villes.

Celandine contre les polypes

L'une des plantes les plus efficaces et les plus connues utilisées dans la lutte contre les polypes est depuis longtemps une chélidoine. Cette plante est disponible pour la collecte et est omniprésente. Les formes de remèdes populaires de chélidoine sont différentes.

Teintures sur feuilles fraîches:

  1. 2 c. À thé feuilles hachées verser un demi-litre d'eau bouillante et maintenez pendant 5-10 minutes. dans un bain d'eau. Une teinture chaude et bien filtrée est administrée sous forme de lavement en trois étapes, couchée sur le côté. Durée du cours 7 jours. Si nécessaire, le cours est répété quelques jours plus tard.
  2. 2 c. À thé les feuilles séchées versent 250 ml d'eau bouillante, protomite une demi-heure dans un bain-marie, refroidir, filtrer à fond (au moins 3 couches de gaze). Prendre 1/3 tasse pendant un quart d'heure avant les repas. Teinture à utiliser dans les 24 heures.

Jus de plantes fraîches

Le jus d'une plante fraîche est connu comme un remède populaire très efficace et puissant. Il est obtenu en broyant dans le hachoir à viande des tiges fraîches de chélidoine et en appuyant ensuite sur la masse résultante. Ensuite, le jus est utilisé pour préparer des teintures à l'alcool. Pour sa préparation, on prélève 200 ml d'alcool médical et 750 ml de jus fraîchement pressé (facultatif). Mode d'administration: 1 cuillère à soupe. cuillère trois fois par jour avant les repas. La teinture est conservée dans un endroit sombre et bien fermé.

Feuilles fraîchement moulues

Pour ce faire, les feuilles fraîches hachées, les tiges et même les racines de la plante sont parfaitement ajustées dans un bocal en verre d'un demi-litre. La boîte est remplie d’une masse de ½, complétée avec de la vodka et bien scellée. Le temps nécessaire pour la préparation des teintures, 20 jours. La réception du produit fini est effectuée le matin avant les repas, selon le schéma suivant:

  1. La première réception - 2 gouttes de teinture, diluées dans 50 ml d’eau.
  2. Dans les réceptions suivantes, ajoutez 2 gouttes par jour, jusqu'à une dose unique de 16 gouttes.
  3. 10 jours - une pause dans le traitement.
  4. Répétition du cours.

Préparations à base de plantes pour le traitement de la polypose

Une autre plante médicinale efficace est la reine des prés (sorokapolotnik). Pour lutter contre les polypes, il est utilisé dans la préparation des teintures d’équipe:

  • 3 morceaux de reines des prés;
  • 3 parties de chélidoine;
  • 2 parties du col velu;
  • 2 parties d'Hypericum grass;
  • 2 morceaux de calendula.

1 cuillère à soupe une cuillère d'une composition bien mélangée versez 300 ml d'eau bouillante. Après avoir infusé la composition pendant 5 heures, vous pouvez procéder à la procédure. Enema est généralement placé dans la soirée, peu de temps avant le coucher. La durée du traitement est de 30 jours, après quoi une pause de deux semaines est prise.

Autres remèdes populaires

  1. Le thé à base de fruits séchés ou frais de viorne est considéré comme une bonne mesure préventive contre la polypose. On pense que cela empêche la croissance des polypes et leur dégénérescence en formes malignes. Vous pouvez boire jusqu'à 4 verres de thé fraîchement infusé.
  2. L'huile d'argousier est un médicament efficace contre de nombreux maux. Pour le traitement des polypes, il est utilisé après les bains aux herbes. Pour leur préparation, les plantes médicinales sont prises dans des proportions égales: fleurs de camomille, millepertuis, millefeuille, bourgeons de bouleau. Après avoir pris un bain aussi chaud, il est recommandé d'utiliser délicatement le petit doigt, du bout du doigt, pour bouffer la surface accessible du rectum à travers l'anus.
  3. L'huile de camphre est utilisée pour combattre les polypes sous forme de tampons. Pour fabriquer un tampon médical, il est nécessaire de mélanger de l'huile de camphre et 6 gouttes d'iode. Ajoutez parfois un peu de miel (avec une bonne portabilité). Le tampon est humidifié avec le mélange obtenu et injecté dans le rectum pendant une nuit.

Il faut comprendre que le traitement et la prophylaxie des polypes colorectaux avec des remèdes populaires doivent être discutés avec un proctologue expérimenté.

Les médicaments à base de plantes sont puissants et, s’ils sont utilisés de manière inappropriée, peuvent non seulement échouer à apporter le traitement souhaité, mais aussi être nocifs. En outre, les réactions individuelles de certaines personnes à certaines méthodes de la médecine traditionnelle peuvent varier considérablement.

L'efficacité du traitement dépendra en grande partie du fait qu'un patient atteint de polypose puisse abandonner ses mauvaises habitudes (alcool, tabagisme) et d'un régime alimentaire bien conçu, comprenant des aliments riches en fibres. La liste de ces produits doit être soigneusement étudiée et lors de la préparation d'un menu de nutrition thérapeutique, il est préférable de consulter un spécialiste.