Principal / Pancréatite

Pancréatite chronique: traitements et régime

Pancréatite

Sous pancréatite se réfère à une inflammation du pancréas, acquérant une évolution chronique. La pancréatite est aujourd'hui une maladie assez commune qui affecte un grand nombre de personnes de différents sexes et de différents âges. La pancréatite se manifeste en fonction de la sévérité du pancréas.

Il existe une pathologie chez les personnes qui abusent de l'alcool, mangent constamment de manière excessive, préfèrent les aliments trop coupants et trop gras. Ensuite, des processus inflammatoires apparaissent, des sensations douloureuses et inconfortables apparaissent. En outre, la forme aiguë se transforme généralement en pancréatite chronique, qui nécessite un traitement et un régime alimentaire approprié. Même si toutes les recommandations médicales ont été suivies, une récupération rapide se produit assez rarement, il est important de ne pas permettre à l'exacerbation de la pathologie de ne pas déclencher la maladie.

Comment se manifeste la pancréatite?

Les symptômes courants qui se développent dans la pancréatite chronique, nécessitant un traitement immédiat et un régime, se manifestent comme suit:

  • il y a une sensation de nausée;
  • le vomissement est possible;
  • perte d'appétit;
  • éructations fréquentes;
  • sensation de douleur dans l'estomac.

Cependant, le syndrome douloureux peut être absent et ne se manifester qu'en cas de suralimentation, au début des spasmes de la vésicule biliaire et de l'œdème pancréatique. Dans certains cas, la douleur est absente et un appétit excessif se produit, j'ai toujours envie de manger et le sentiment de plénitude n'apparaît pas.

Les symptômes dépendent du type de maladie, ce qui se produit:

  • évolution latente (pendant une longue période, le patient ne ressent aucun changement);
  • pancréatite avec syndrome douloureux (la douleur est constamment ressentie dans l'abdomen, parfois des accès de douleur insupportable);
  • pancréatite chronique récurrente (la douleur ne survient que pendant la période des crises et ne perturbe pas le patient le reste du temps);
  • pancréatite de forme pseudo-tumorale (survient assez rarement, est caractérisée par une croissance excessive de tissu fibreux, à cause de laquelle la taille du pancréas augmente de manière significative).

Quelles sont les mesures thérapeutiques utilisées pour lutter contre la pathologie?

Afin de déterminer le traitement et le régime alimentaire les plus appropriés pour la pancréatite chronique, un spécialiste doit évaluer la gravité de l’état du patient.

Si les symptômes commencent tout juste à apparaître sans complications, le spécialiste vous prescrira une thérapie qui consistera en un traitement médicamenteux et une table de régime.

Au cours de la période d'exacerbation de la pancréatite, ainsi que lors d'une mauvaise santé et de l'état grave du patient, une hospitalisation immédiate et des mesures médicales sont appliquées sous surveillance médicale. L’assistance initiale visera à soulager la douleur. Si la maladie progresse rapidement ou est trop négligée, une intervention chirurgicale est réalisée au cours de laquelle les glandes à peau morte sont enlevées.

Résection locale de la tête du pancréas

Médicaments pour le traitement de la pancréatite

Une bonne alimentation et un traitement médicamenteux contre la pancréatite chronique aideront à soulager l’inconfort de l’estomac. Tout d'abord, les antispasmodiques sont prescrits, ce qui permettra d'éliminer la douleur et les spasmes. Les plus courantes sont la papaverine, le no-shpa et le baralgin. Également utilisé des médicaments qui régulent le travail du pancréas, par exemple, Almagel ou Fosfalyugel.

Si nécessaire, des enzymes désignées qui favorisent une meilleure digestion des aliments, tels que la pancréatine, le créon et d’autres, figurent parmi ces outils. Les médicaments sont pris pendant les repas ou après, en buvant beaucoup d'eau (de préférence de l'eau minérale alcaline).

Le traitement médicamenteux dure 1,5 à 2 mois selon la gravité de la maladie. Déterminer le dosage ou annuler le médicament ne peut que le médecin traitant. Pour un bon résultat après le traitement de la pancréatite chronique, vous devez suivre toutes les recommandations d'un spécialiste à la maison et assurez-vous de suivre le régime alimentaire prescrit.

Comment devrait manger dans cette pathologie?

Après l'exacerbation de la pancréatite chronique, on prescrit au patient le régime n ° 5 en même temps que le traitement.

Les aliments diététiques aident à normaliser le fonctionnement de l'organe affecté, ces aliments étant doux pour le corps.

Si nécessaire, enzymes spécifiques favorisant une meilleure digestion

C'est important! La nutrition implique l'utilisation d'une quantité accrue de protéines, tout en réduisant les glucides et les lipides.

Les vitamines doivent également être présentes dans l'alimentation quotidienne, les plats sont cuits exclusivement à la vapeur ou au four.

Astuce! Vous ne pouvez pas manger des aliments froids et trop chauds, les portions doivent être petites.

Quels produits composent le menu?

Afin de soulager les symptômes et de traiter les exacerbations de pancréatite chronique, un régime est prescrit à l'aide de ces produits:

  • le pain de blé d'hier;
  • Maria Cookies;
  • bouillie liquide bouillie - semoule, sarrasin, riz, flocons d’avoine;
  • casseroles de lait caillé;
  • Fromage cottage faible en gras, kéfir (une crème sure est ajoutée à la nourriture préparée);
  • fromages durs à faible teneur en matière grasse.

Des plats de viande et de volaille nutritifs mais légers tels que le poulet, le lapin, la dinde, le bœuf sont recommandés, les parties sans graisse sont sélectionnées. La chose principale est que la viande a été émincée.

Les soupes de légumes avec pommes de terre finement râpées, citrouille, carottes et courgettes sont recommandées tous les jours. Dans de telles soupes, ajoutez de la semoule, du sarrasin, du riz, des flocons d'avoine, parfois du vermicelle.

Le régime comprend des légumes cuits au four ou bouillis: carottes, pommes de terre, potiron, betteraves, chou-fleur.

Les fruits sont autorisés comme variétés non acides (ils peuvent être cuits au four, cuits à l'étouffée ou cuits, ainsi que des boissons aux fruits à base de baies et de fruits, frais ou secs). Divers jus de fruits semi-sucrés et de baies (la farine n'est pas trop cuite dans une casserole).

Les soupes de légumes avec pommes de terre finement râpées, citrouille, carottes sont recommandées.

Le régime alimentaire comprend l'utilisation de poisson maigre cuit au four ou bouilli, cuit à la vapeur sous forme de râpé, pouvant être en petits morceaux. Omelettes autorisées de protéines (pas plus de 2 par jour).

L'huile végétale est utilisée uniquement dans les aliments cuits, pas plus de 15 ml, crémeuse, pas plus de 30 g.

Arrêtez les aliments pour la pancréatite chronique

  • pâtisseries fraîches;
  • soupes au bouillon de viande et aux champignons, bortsch;
  • viande grasse et poisson;
  • divers produits semi-finis;
  • fromage cottage gras, crème sure et crème;
  • œufs au plat et durs; les légumineuses;
  • orge perlé, céréales de maïs et d'orge, millet.

Attention! Vous ne pouvez pas manger d'ail, radis, oseille, oignons et champignons.

Vous devriez oublier divers bonbons (chocolat, confiture, bonbons, gâteaux). Les bananes, les figues et les raisins sont également interdits.

Les épices, les sauces sont également complètement exclues du régime, le sel est autorisé en petites quantités.

Exclure de la diète l'ail, les radis, l'oseille, les oignons et les champignons, les épices

Il devrait complètement abandonner le thé fort et le café, le soda sucré. Pour une personne souffrant de pancréatite chronique, il est nécessaire de suivre un régime pour prévenir l'exacerbation de la maladie.

Régime alimentaire pour la pancréatite aiguë et chronique: conseil du médecin sur la nutrition thérapeutique avec un exemple de menu

La pancréatite ne passe jamais sans laisser de trace. Une fois que le développement de la maladie est autorisé, le patient devra constamment adhérer à un certain cadre. Mais ce n'est pas une phrase. En prenant un traitement qualifié et en observant le régime prescrit, vous pouvez vivre pleinement et éviter les complications. Si vous courez une pancréatite, les conséquences sont imprévisibles. Jusqu'à mortel. Quel est le régime alimentaire recommandé pour la pancréatite (inflammation du pancréas)?

À la recherche d'informations sur ce sujet, les utilisateurs utilisent souvent la formulation erronée suivante: «un régime pour la pancréatite du pancréas». Cependant, cela est incorrect. Le nom correct de la maladie consiste en un mot - "pancréatite". Ce qui est traduit du latin par «inflammation du pancréas».

Le pancréas est l'un des organes digestifs. Son poids n'excède pas 80 g, mais son rôle pour assurer l'activité vitale du corps humain est incommensurable. Aucun autre organisme n'est même partiellement capable de "remplacer" le pancréas.

On peut le comparer à un laboratoire secret pour la production d'enzymes digestives et d'hormones. Et toute invasion de cet "objet" est lourde. Nous avons discuté plus en détail des problèmes de pancréatite avec un membre du Club international de pancréatologie, un gastroentérologue, Andrei Naletov.

Pourquoi la pancréatite est dangereuse

Le pancréas synthétise des enzymes sans lesquelles le corps ne peut pas digérer les aliments. Le corps produit également les hormones insuline et glucagon nécessaires au corps. Ils sont communément appelés hormones responsables du maintien de la concentration nécessaire de glucose dans le sang. Mais leurs fonctions sont beaucoup plus larges: l'insuline et le glucagon ont un effet multiforme sur les processus métaboliques dans presque tous les tissus du corps humain.

Lorsque le pancréas fonctionne sans défaillance, il réagit instantanément à la consommation de nourriture dans le corps. L'homme mange et la glande se prépare pour la digestion, la nourriture mangée. Une digestion intensive du suc digestif commence, que le pancréas emmène par son canal jusqu'au duodénum.

Des problèmes se posent si un obstacle apparaît dans la manière de supprimer les enzymes. Ensuite, la sortie d'enzymes destinées à la dégradation des nutriments est perturbée. Quel est le résultat? Inflammation, gonflement, lésion tissulaire.

Ivresse, trop manger et autres causes de maladie

«Vous avez déjà bu votre réservoir», déclarent les médecins avec un diagnostic de pancréatite, interdisant catégoriquement la moindre consommation d'alcool. Il est courant de «cent grammes» pour une collation riche en calories et grasse dans 50% des cas à l'origine du développement de cette maladie. Pourquoi

Pour digérer l'alcool, il faut plus d'enzymes. Le jus pancréatique est obtenu saturé, concentré et peut "travailler" avant, sans atteindre l'intestin.

De plus, l'alcool seul provoque un spasme du sphincter d'Oddi. C'est une sorte de valve qui régule le processus de pénétration du suc pancréatique dans le duodénum. Dans ce cas, le suc digestif semble tomber dans un piège - il est bloqué dans les canaux. Augmente la pression à laquelle les enzymes se trouvent dans les tissus environnants, commençant à les digérer. L'intoxication du corps se développe. Une variété d'organes sont touchés, y compris le cerveau et le cœur.

Autres causes courantes de la maladie.

  • Pierres dans la vésicule biliaire. La pancréatite est diagnostiquée chez 20% des patients comme une complication après la cholélithiase. Les calculs de la vésicule biliaire peuvent empêcher la sécrétion de sécrétions pancréatiques.
  • L'obésité. Une autre proportion de 20% des patients atteints de pancréatite est associée à l'obésité.
  • Blessures. Environ 5% des patients atteints de pancréatite sont des personnes blessées à l’estomac. Par exemple, un coup violent, une blessure ou une intervention chirurgicale sur des organes situés dans la cavité abdominale.
  • Maladies du système digestif. Une pancréatite peut se développer sur le fond d'une gastrite, d'un ulcère peptique, d'une maladie du foie. Par conséquent, il est si important de toujours répondre à la moindre indisposition dans l'abdomen et de rechercher une aide qualifiée.
  • Appétit incontrôlable. Augmente particulièrement le risque de pancréatite, si vous êtes maigre et frit. Il s'avère que le même principe surcharge le corps, ce qui provoque et l'alcool. Ainsi, les changements dans la nutrition sont importants non seulement dans le traitement de la pancréatite. Une alimentation saine est une mesure préventive importante. Ce n’est pas par hasard que les médecins constatent une augmentation du nombre de patients atteints de pancréatite pendant les vacances du Nouvel An. Selon la tradition, les gens se rassemblent pour de magnifiques fêtes et ne peuvent pas s'arrêter tant que le «bassin» d'Olivier et le «seau» de champagne ne sont plus vides. Des situations encore plus dangereuses se développent les jours de Pâques. Après la fin du carême et les restrictions alimentaires prolongées, un point d'équilibre généreux avec les shish-kebabs est atteint.

Certains médicaments sont également capables de provoquer une pancréatite. Par exemple, les médicaments hormonaux pour une utilisation prolongée. La pancréatite se développe comme une complication après des infections virales, bactériennes, fongiques et parasitaires. La pancréatite peut entraîner une intoxication - nourriture, alcool, produit chimique. Certains patients ont une prédisposition génétique à la pathologie du système digestif, y compris la pancréatite.

La nature de la maladie et ses symptômes

En cas de pancréatite aiguë, il est possible que le pancréas revienne à un mode fonctionnel relativement normal. Mais à condition que le patient demande rapidement de l'aide. Mais sous forme chronique, la maladie entraîne une diminution progressive et irréversible de la fonction des organes. Et puis la maladie reste avec le patient pour toujours: prend périodiquement un "temps mort", puis revient à des rechutes sous forme d'exacerbation. La pancréatite aiguë peut éventuellement devenir chronique.

Maladie aiguë

La pancréatite aiguë est une inflammation soudaine et rapidement croissante du pancréas. Le patient nécessite une attention médicale immédiate. Même l'hospitalisation dans les services de soins intensifs ou chirurgicaux est possible. L'auto-traitement est inacceptable car dans 15% des cas de pancréatite aiguë diagnostiquée, la maladie peut être fatale. Les symptômes sont brillants, vous ne les ignorerez pas.

Qu'est-ce qui arrive au patient:

  • douleur abdominale localisée juste au-dessus du nombril, plus à gauche, entourant;
  • des nausées;
  • vomissements sans soulagement;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • faiblesse
  • flatulences (ballonnements);
  • la diarrhée;
  • les selles deviennent grasses, les aliments ne sont pas digérés.

Maladie chronique

La pancréatite chronique a pu rester en dehors de l’histoire du patient pendant des décennies. La maladie sous cette forme pendant la rémission (en dehors de la période d'exacerbations) ne produit pas de symptômes graves. Aux premiers stades, une personne avec un tel diagnostic ressent une gêne après avoir mangé, surtout si elle s’est permis quelque chose de nocif.

Nausées, ballonnements, diarrhée sont possibles. Mais le patient n'associe pas ces sensations désagréables à un dysfonctionnement du pancréas. Et quand l'attaque se poursuit, vivez comme il a vécu et mangez comme il a mangé. Entre temps, la maladie progresse et le tissu pancréatique meurt progressivement. Et au lieu d'un tissu organique en fonctionnement, le tissu conjonctif se développe.

Et ici certains symptômes cliniques se manifestent:

  • douleur abdominale, dans certains cas sans localisation claire;
  • nausée, perte d'appétit;
  • selles fréquentes et molles, parfois accompagnées de gouttes de graisse;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • fatigue accrue;
  • peau pâle et sèche;
  • perte de poids spectaculaire, même si une personne ne peut adhérer à aucune restriction alimentaire.

Régime alimentaire pour la pancréatite: 5 étapes

Le traitement de la pancréatite nécessite une approche intégrée. Et il ne s'agit pas uniquement de méthodes médicales. Avec des complications, la chirurgie est possible. Mais dans tous les cas, un patient avec un diagnostic de pancréatite doit adhérer à la nutrition thérapeutique. Le fait que vous pouvez et ne pouvez pas manger avec une pancréatite, dit Andrei Naletov.

Andrei Vasilyevich a déclaré que le régime médical d'un patient présentant un diagnostic de pancréatite est prescrit en fonction de la forme de la maladie et des caractéristiques de son évolution. Par exemple, un régime avec exacerbation de la pancréatite prévoit généralement le rejet de la nourriture. Il est important d'arrêter la synthèse intense des enzymes et de réduire l'inflammation.

Le médecin souligne qu’en cas de pancréatite, il est important de supprimer du menu les produits qui stimulent la sécrétion des glandes alimentaires. Ce sont le café, le chocolat, le thé fort, le bouillon riche de viande et de poisson, les soupes aux champignons. Les aliments riches en fibres grossières sont également exclus. Les aliments gras provoqueront également la persistance des symptômes de la pancréatite et la progression de la maladie.

Le médecin identifie cinq phases principales de changement du régime alimentaire du patient en cas de pancréatite aiguë ou d'exacerbation de pancréatite chronique.

  1. La faim Il est indiqué chez les patients présentant un diagnostic de pancréatite aiguë en présence d'un syndrome douloureux marqué et de signes d'intoxication. La faim pour un tel patient est prescrite à l'hôpital jusqu'à trois jours. Interdit toute nourriture. Seule une consommation fréquente en petites portions est autorisée. Le plus préférablement, une eau alcaline sans gaz. Mais la faim ne devrait pas être longue. Sinon, le processus de décomposition de ses propres ressources énergétiques et de ses propres tissus commence, ainsi que l’immunité et la fonction du tractus gastro-intestinal.
  2. Nutrition intraveineuse. Dans le contexte de restriction de l'apport alimentaire par la bouche, on prescrit au patient une nutrition parentérale. Il est administré par voie intraveineuse. Dans ce cas, les nutriments entrent dans le corps en contournant le tractus gastro-intestinal.
  3. Mélanges spéciaux. Au fur et à mesure que les troubles dyspeptiques disparaissent chez un patient, celui-ci passe à l'étape suivante de son régime alimentaire: la nutrition entérale. À savoir: alimenter les mélanges à travers une sonde.
  4. Numéro de régime 5p. Il est prescrit après des mélanges avec une pancréatite aiguë et avec une exacerbation de la pancréatite chronique. Dans la pancréatite aiguë, cela peut se produire le cinquième ou le sixième jour. Et avec exacerbation de chronique - à partir du deuxième ou troisième jour. Le régime est conçu spécifiquement pour les besoins des personnes souffrant de pancréatite. Dans le régime alimentaire du numéro de table 5P, l'accent est mis sur les aliments protéinés, mais la quantité de lipides et de glucides est réduite au minimum. Une telle nutrition pendant la pancréatite, entre autres choses, réduit la charge sur le foie et la vésicule biliaire. Les patients adhèrent au régime spécifié dans la semaine.
  5. Numéro de régime 5. Le tableau n ° 5 est prescrit aux patients pendant les périodes de pancréatite aiguë et de rémission chronique. Il est également prescrit pour la cholécystite, la gastrite et les ulcères. En ce qui concerne la gamme de produits, ce régime est similaire au tableau n ° 5p, mais ici plus de glucides apparaissent et vous pouvez déjà manger non seulement des aliments frottés. Faire de la viande à partir de viande et de poisson. Le porridge est cuit avec du lait. Vous pouvez avoir un peu plus de sucre et de sucre. Les médecins conseillent de suivre les recommandations du régime numéro 5 pendant au moins deux à quatre mois. Et idéalement, surtout pour ne pas dépasser le reste de sa vie. Des détails sur les règles de la table de régime numéro 5 et un exemple de menu pour la semaine sont décrits dans un article séparé.

Régime alimentaire numéro 5p et table d'épicerie

Le cinquième tableau, intitulé "p", destiné à l'alimentation dans les cas de pancréatite aiguë et lors de l'exacerbation de la pancréatite chronique, propose une approche particulière de la cuisson. Les produits doivent être traités thermiquement. Tous les plats sont cuits, cuits au bain-marie ou au bain-marie. De temps en temps, la cuisson est autorisée.

Dans le même temps, les aliments ne doivent être consommés que sous une forme minable. Même les premiers plats. Pour obtenir une consistance liquide et muqueuse, les aliments sont broyés à l'aide d'un mélangeur ou passés dans un tamis à base de métal. Le chaud et le froid sont impossibles. La quantité de sel autorisée n’est pas supérieure à 10 g par jour. Le sucre doit être limité au maximum à 30 g. Dans certains cas, il est recommandé d’utiliser un substitut de sucre.

Lors de la planification des repas pour la pancréatite, vous devriez vous concentrer sur la liste des produits qui recommandent et interdit catégoriquement le tableau numéro 5p. Le tableau ci-dessous décrit les aliments principaux "peuvent" et "ne peuvent pas" atteints de pancréatite.

Tableau - Comment manger avec une pancréatite: aiguë et exacerbation des maladies chroniques

Nutrition humaine optimale

Attention! Nous ne donnons aucune recommandation pour une nutrition adéquate. Ici, le coût minimum d'un ensemble de produits est calculé, en assurant la consommation de la quantité requise d'éléments nutritifs (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux), sur la base du traitement mathématique des données relatives au contenu de ces éléments nutritifs dans les produits.

Lors de la première étape, le coût minimum d'un ensemble de produits est calculé (vous pouvez également entrer les produits de votre régime). À la deuxième étape, vous pouvez ajuster le régime reçu et voir un exemple de calcul du régime réel. Pour plus de détails, voir la section "Comment utiliser le calcul".

La dépendance de l'espérance de vie sur divers facteurs - ici.

Pancréatite - Régime

Le pancréas, lorsqu'il est enflammé, cesse de jeter du suc digestif dans le duodénum. Sans ce secret, les aliments ne sont pas divisés en substances simples et ne sont pas digérés. La cause la plus fréquente de pancréatite - la dépendance aux aliments gras, parfumée à l'alcool. C'est pourquoi un régime alimentaire pour son traitement est le remède principal.

Règles de régime pour la pancréatite

Chez de nombreuses personnes, la maladie devient rapidement chronique. Si une pancréatite aiguë est diagnostiquée, diet 5p réduit le risque d'une telle éventualité et protège contre le développement du diabète. Le tableau 5a est prescrit lorsque la pancréatite est compliquée par une inflammation des voies biliaires et le tableau 1 est indiqué pour les maladies de l’estomac. Le régime alimentaire pour les maladies chroniques du pancréas lors d'exacerbations est plus sévère.

Les règles de base d'un régime alimentaire pour la pancréatite sont prescrites au patient:

  • respecter le taux de graisse - 80 g, glucides - 350 g;
  • refuser les produits fumés et les aliments frits;
  • préparer les aliments selon des recettes diététiques;
  • manger toutes les 3 heures;
  • utiliser des aliments chauds sous forme minable;
  • manger des plats en petites portions;
  • manger lentement, mâcher de la nourriture pendant longtemps;
  • ne bois pas de nourriture.

Que pouvez-vous manger avec une pancréatite

Avec toutes les restrictions et limitations du menu peut être très diversifié. Que pouvez-vous manger avec une pancréatite? Dans le régime comprennent:

  • salades, vinaigrettes, purée de pommes de terre (carottes cuites, betteraves, pommes de terre, courgettes, chou-fleur, jeunes haricots);
  • céleri (en rémission);
  • soupes de légumes, bortsch;
  • plats de viande à base de poulet maigre bouilli, de bœuf, de poisson;
  • huiles végétales;
  • tous les produits laitiers faibles en gras (y compris la crème, les yaourts), le fromage cottage, les fromages;
  • gruau, sarrasin, bouillie de citrouille avec du lait;
  • blancs d'œufs de poule;
  • compotes (fruits frais, baies, fruits secs);
  • pommes non acides riches en fer;
  • pain légèrement rassis.

Quoi ne pas manger avec une pancréatite

L'organe enflammé a désespérément besoin d'un répit, dans un mode de fonctionnement économe. Qu'est-ce que vous ne pouvez pas manger avec une pancréatite du pancréas? Complètement interdit:

  • l'alcool;
  • premiers plats gras et riches;
  • porc, lard, agneau, oie, canard, abats;
  • saucisse fumée;
  • poisson gras;
  • toutes les marinades en conserve;
  • plats principaux frits (y compris les œufs brouillés);
  • œufs durs;
  • restauration rapide;
  • sauces épicées, assaisonnements;
  • oignons crus, ail, radis, radis, poivre bulgare;
  • les légumineuses;
  • les champignons;
  • oseille, épinards;
  • bananes, raisins, grenade, figues, dattes, canneberges;
  • desserts sucrés;
  • cacao, café, soda;
  • pain frais, pâtisseries, muffins.

Régime alimentaire pour la pancréatite chronique

Il est très important qu'un organisme malade reçoive chaque jour environ 130 g de protéines, nécessaires au métabolisme optimal. En outre, environ 90 g doivent être des produits animaux (bouillis ou cuits selon des recettes à la vapeur) et des légumes (40 g seulement) La consommation de produits maigres protège le patient du risque d'obésité du foie.

La graisse animale dans le régime alimentaire avec une pancréatite devrait être de 80%. Le beurre est préférable d'ajouter aux plats cuisinés. Ne pas oublier les recettes avec des produits laxatifs (pruneaux, abricots secs). Le lait est préférable d'utiliser dans les soupes, les céréales, les sauces, les kissels. Kéfir frais beaucoup plus sain. Les repas avec une forme chronique légère de pancréatite peuvent être variés fromages à faible teneur en matière grasse, omelettes à la vapeur. Glucides par jour, le corps ne devrait pas recevoir plus de 350 g

Un régime avec exacerbation de pancréatite chronique devrait donner un répit à un pancréas épuisé. Les deux premiers jours d'une attaque grave de la maladie ne peuvent être bues qu'avec une infusion chaude d'églantine, du thé, du Borjomi. Le troisième jour, un patient atteint de pancréatite est autorisé à administrer des soupes en purée liquide, des bouillies sur de l'eau, de la gelée de lait. Après la disparition de la douleur, le régime est soigneusement élargi, en ajoutant des plats plus denses et non frottés.

Régime alimentaire pour pancréatite aiguë

Les deux premiers jours de la maladie montrent également une abstinence complète des aliments: vous ne pouvez boire que de l'eau, du thé, du thé à la dogrose (4 à 5 verres par personne). Les 2 prochains jours, la nourriture est administrée à l'aide de compte-gouttes. Ensuite, le régime alimentaire lors de l'inflammation du pancréas dans la phase aiguë est formé sur la base d'aliments extrêmement hypocaloriques. Donnez-leur en très petites quantités, pour ne pas nuire.

Le régime alimentaire dans la pancréatite aiguë au cours de la deuxième semaine et des semaines suivantes devient plus diversifié. Le menu comprend:

  • les soupes, les bouillies et la gelée liquides, les jus de fruits, le thé vert;
  • viande de poulet faible en gras (en particulier les galettes cuites à la vapeur) au lieu de la viande rouge, autres produits à base de protéines;
  • Fruits et légumes riches en antioxydants.

Combien de temps dure le régime alimentaire pour la pancréatite du pancréas?

Les conditions de conformité aux règles de l'alimentation pour les adultes et les enfants dépendent du type de maladie. Le traitement de la maladie dans la forme aiguë doit être effectué uniquement de manière stationnaire, et l'exacerbation du stade chronique est une procédure ambulatoire. Quelle est la durée du régime alimentaire pour la pancréatite du pancréas au stade aigu? Le traitement prend environ 2-3 semaines. Le régime alimentaire après le congé devrait être observé pendant au moins six mois.

Un traitement approprié et doux du pancréas évite une exacerbation future de la maladie et protège le patient de l'apparition du diabète. Si l'inflammation est devenue chronique, la personne doit suivre le menu diététique pour la pancréatite toute sa vie. Même après le passage de la maladie au stade de rémission persistante, il ne faut pas se leurrer dans l'espoir d'un rétablissement complet.

Exemple de menu diététique pour la pancréatite pendant une semaine

Une variété d'options est acceptable. Le principal est que si le régime 5p est prescrit, le menu de la semaine pour la pancréatite devrait être varié. Par exemple:

  • salade de betteraves, compote;
  • fromage cottage, infusion de dogrose;
  • omelette à la vapeur, thé avec des biscuits;
  • flocons d'avoine, gelée;
  • bouillie de citrouille, uzwar;
  • fromage avec biscuits, infusion de dogrose;
  • bouillie de sarrasin, thé.
  • riz aux raisins secs;
  • salade de carottes;
  • pomme cuite au four avec abricots secs;
  • purée de carottes et de citrouilles;
  • betteraves bouillies;
  • les blancs fouettés;
  • pomme au four.
  • soupes maigres, bortsch;
  • poisson avec du riz;
  • boeuf bouilli;
  • casserole de fromage cottage;
  • escalope de poulet;
  • pâtes navales;
  • faire sauter.
  • gelée de fruits;
  • rouleau de légumes;
  • gelée de baies;
  • pouding aux fruits;
  • pommes de terre au four;
  • sandwich au fromage et beurre;
  • purée de haricots.
  • compote de pommes, yaourt;
  • riz aux raisins secs, varenets;
  • vinaigrette, matsoni;
  • chou-fleur bouilli, lait aigre;
  • caviar de courge, kéfir;
  • omelette, ryazhenka;
  • riz au lait, yaourt.

Pancréatite et régime thérapeutique

La pancréatite est une maladie du pancréas qui a tendance à être chronique.

La nutrition pour la pancréatite non seulement fournit les besoins énergétiques du corps, satisfait les désirs gastronomiques, mais sert également de médicament.

Exigences de base pour la nourriture

Dans la pancréatite chronique, la tâche principale du régime est de maintenir un état de rémission stable afin de prévenir les exacerbations de la maladie du pancréas. Pour ce faire, adhérez strictement à une nutrition adéquate.

C'est important!

Régime alimentaire pour pancréatite aiguë

Au début de la maladie ou lors de l'exacerbation d'une inflammation chronique du pancréas, la faim est recommandée pendant 1 à 2 jours. Cela supprimera la douleur. À ce stade, vous pouvez boire de l’eau par petites portions, jusqu’à 1 l par jour.

Après l'affaissement des phénomènes aigus dans le pancréas et le tractus gastro-intestinal, le régime alimentaire est élargi progressivement. Dans le menu entrez:

  • bouillie râpée sur de l’eau, lait écrémé, lait à faible teneur en matière grasse;
  • soupes végétariennes grillées sans l'utilisation de chou blanc et rouge et de légumineuses, puis éventuellement à base de légumes hachés;
  • des plats de poisson maigre, d'abord broyés en morceaux, puis en petits morceaux;
  • soufflés de viande, avec extension à des plats finement hachés - boulettes de viande, boulettes de viande;
  • produits laitiers fermentés;
  • jus de fruits mi-acides dilués, bouillon de hanches, menthe.

La cuisson à la vapeur et l'ébullition sont autorisées.

Pendant la période d'exacerbation et de récupération après son utilisation:

  • bouillons de viande, de poisson et de champignons;
  • fruits et légumes frais sans traitement thermique;
  • plats cuits à la vapeur, frits, cuits au four en raison de leur capacité à provoquer la sécrétion d'une sécrétion accrue par les organes digestifs;
  • aliments acides, conserves, cornichons, viandes fumées, assaisonnements épicés et légumes - ail, moutarde, poivre, raifort, radis, radis;
  • raisins, dattes, poires, figues, champignons, pois, haricots, lentilles - même traités thermiquement;
  • graisses animales.

Après une exacerbation de l'inflammation du pancréas, un régime strict dure au moins six mois. Quand une rémission stable se produit, la ration est quelque peu élargie.

Nutrition pendant la rémission des maladies du pancréas

Les principes de base du régime alimentaire, que vous devez respecter toute votre vie pour éviter l’exacerbation de la pancréatite, sont les suivants:

  • augmentation de la quantité de protéines - jusqu'à 150 g par jour;
  • apport suffisant en glucides (sans dépasser la norme) - 300 à 350 g par jour, avec limitation des sucres digestibles - miel, sucre raffiné, confiture, etc.
  • élimination des produits de soja - bouillons forts (viande, poisson, légumes), sauces à base de ces produits;
  • Rejet des substances muqueuses irritantes mécaniquement - gros morceaux de nourriture, frits, salés, fumés, etc.
  • nutrition fractionnée - consommation régulière de nutriments à intervalles de temps à peu près égaux, à l'exception de portions individuelles abondantes;
  • exclusion des pauses importantes dans l'alimentation, à jeun - sauf en cas de début d'exacerbation, où le refus de manger ne doit pas dépasser 2 jours;
  • utilisation régulière de produits contre la constipation - boissons fraîches au lait fermenté (au plus un jour à compter de la date de production);
  • rejet total de l'alcool;
  • restriction du thé et du café forts, il est permis de les utiliser avec du lait faible en gras.

Pendant la période de rémission du régime de pancréatite sont autorisés:

  • pain - de préférence de blé, séché ou d'hier - jusqu'à 300 g / jour;
  • soupe - à base de vermicelles, de légumes, de céréales - additionnée d'une petite quantité de beurre ou de crème sure;
  • viande - boeuf, dinde, poulet et autre viande maigre bouillie ou cuite à la vapeur;
  • les poissons - sauf ceux bouillis, cuits à la vapeur et hachés, peuvent être une pièce - les races maigres de la mer et des rivières;
  • omelette aux œufs à base de protéines, jaune parfois dans d'autres plats;
  • lait - entier rarement, comme additif aux boissons ou à l'eau dans la préparation des céréales et des sauces, les compositions à base de lait fermenté sont préférables - fromage cottage, boissons, fromage à pâte molle;
  • graisse - environ 80 g / jour, en tenant compte des lipides animaux cachés dans les protéines et les produits laitiers, utiliser des huiles végétales (tournesol et olive raffinés) sans traitement thermique;
  • légumes - pommes de terre (source de potassium), carottes (carotène), betteraves (nettoyage et prévention de la constipation), courgettes (laxatif doux), citrouille, chou-fleur, brocoli - cuites;
  • céréales et farine - bouillies semi-liquides avec du lait faible en gras ou de l'eau avec du lait de semoule, du riz, du sarrasin, du gruau, du macaroni cuit ou une soupe au lait avec des nouilles;
  • fruits - pommes cuites au four non acides, parfois des bananes;
  • desserts - gelées de baies, compotes, gelées avec édulcorants;
  • boissons - décoction très utile de rose sauvage, thé à la camomille, infusion de menthe, gelée à l'avoine (sans fermentation).

C'est important! La préparation des boissons médicinales devrait préserver les nutriments et les rendre disponibles pour absorption par l'organisme.

Cuisson des hanches de bouillon

Lavez les baies, sans les faire tremper, sous un robinet, placez-les dans un plat émaillé (non métallique!). Ajoutez de l'eau bouillante, fermez un couvercle et mettez le feu. Faire bouillir après avoir bouilli pendant 10 minutes. Éteignez le feu, laissez-le sur le poêle, ne retirez pas le couvercle pendant 2 à 3 heures. Puis égouttez le bouillon et pressez le fruit. La boisson est prête à manger.

Pour 100 g de fruits frais - 1 litre d'eau.

Comme vous pouvez le constater, la gamme de produits alimentaires autorisés est assez large. Avec la bonne approche pour l'organisation des repas, vous pouvez éviter les effets de punition, les restrictions et le besoin et profiter de la nourriture.

Traiter les maladies du pancréas

Des nutritionnistes ont mis au point des programmes de nutrition médicale qui ont été appliqués avec succès dans le traitement de la pancréatite aiguë dans les hôpitaux et de l'inflammation pancréatique chronique dans les établissements de santé tels que les dispensaires, les maisons de repos et les sanatoriums.

Pour adhérer aux principes de traitement dans les aliments d'une personne souffrant de pancréatite, avoir toute sa vie. Cela signifie que la nourriture recommandée devrait être incluse dans le régime quotidien, vous devriez apprendre à la faire cuire.

Pour que le régime ne soit pas perçu comme une punition mais apporte de la joie, vous pouvez maîtriser le processus de cuisson, obtenir le bon goût des plats préparés à partir de produits autorisés, sans utiliser ce que vous ne pouvez pas manger.

Pour optimiser le processus de cuisson, vous devez acheter le matériel nécessaire en plus de la batterie de cuisine disponible et l’utiliser aux fins auxquelles il est destiné:

  • double chaudière - les options sont possibles sous la forme d'un appareil de cuisine séparé ou simplement sous la forme d'une grille pliante utilisée avec toutes les casseroles existantes du foyer - l'appareil principal dans la cuisine;
  • mélangeur - il existe des dispositifs électriques et mécaniques - nécessaires pour broyer les aliments;
  • balances de cuisine pour déterminer la masse de solides et de portions;
  • récipients volumétriques avec une échelle de volume pour mesurer la quantité de liquides;
  • moules pour cuire des portions.

La principale exigence en matière de technologie de création de plats diététiques est l'utilisation de produits frais naturels, le respect des règles de traitement et de stockage des matières premières et des plats préparés.

Le processus de cuisson peut être raccourci si vous utilisez des aliments spéciaux en conserve et préparés. Ils sont vendus dans les départements de nutrition médicale, ont des marques selon la nomenclature moderne.

C'est important! Les régimes numérotés, prescrits depuis de nombreuses années en nutrition clinique, font désormais partie du passé. Les instructions diététiques indiquent maintenant les abréviations sous forme de lettres majuscules.

Pour la pancréatite, les tableaux sont étiquetés:

  • VBD - régime riche en protéines;
  • SchD - doux.

Compilation et présentation du menu

Il est très pratique d'avoir dans la cuisine un index des produits autorisés pour ce régime. Les descriptions indiquent l'ordre de traitement, les méthodes de préparation possibles, l'utilisation de divers plats dans la composition. Des recettes pour chaque plat individuel peuvent également aider à manger à la maison.

L'élaboration d'un menu est une partie importante de l'organisation des repas maison. Il est recommandé de créer un menu pour la semaine et le mois afin d'éviter la monotonie et d'acquérir en temps utile les bons ingrédients.

Faire de la nourriture sur les plats est également d'une grande importance. Avec un beau service, le processus banal de manger devient un acte agréable.

Pour certains patients ou les membres de leur famille, la nécessité de créer une ration alimentaire a favorisé l'émergence d'un nouveau passe-temps passionnant - la cuisine sous toutes ses formes - allant de l'achat de matières premières à la préparation de plats délicieux et sains.

Le régime alimentaire pour la pancréatite chronique est le principal moyen de stabiliser la maladie, d'éviter les exacerbations d'exacerbation et de prolonger une vie saine.

Quels devraient être le traitement et le régime alimentaire pour la pancréatite?

Selon l'évolution de la maladie, une pancréatite chronique et aiguë est isolée. L'efficacité du traitement des deux types dépend de la conformité au régime.

  • intoxication alcoolique;
  • dommages mécaniques internes;
  • maladie de calculs biliaires;
  • utilisation à long terme de médicaments (antibiotiques, paracétamol, hormones);
  • maladies infectieuses passées;
  • troubles vasculaires;
  • lésions du duodénum;
  • hyperlipidémie et autres.

Les principaux symptômes de la pancréatite chez les adultes et les enfants sont les suivants: douleur abdominale aiguë (peut irradier dans le dos), intoxication générale du corps et selles anormales. Un enfant peut avoir des vomissements et une faiblesse musculaire.

Produits autorisés pour la pancréatite:

  • légumes bouillis et râpés, soupes de légumes et casseroles;
  • viande maigre et poisson (bouilli et cuit);
  • pain de blé rassis;
  • omelettes de protéines, jaune d'œuf à la moitié;
  • bouillie râpée sur de l'eau ou du lait écrémé;
  • gelée de fruits, pommes au four;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • nouilles cuites;
  • thé faible avec citron, hanches bouillon.

Produits interdits par la pancréatite:

  • bouillons gras;
  • produits alcoolisés;
  • thé fort et café;
  • eau gazéifiée;
  • saucisses et viandes fumées;
  • pâtisseries et pain frais;
  • œufs de poisson rouge et noir;
  • certains légumes (navet, radis, épinards, radis);
  • produits laitiers fermentés (kéfir, yaourts);
  • produits de pâtisserie;
  • plats aigres et épicés;
  • tous les champignons;
  • légumes marinés et marinés;
  • produits laitiers gras (fromage cottage, crème sure, fromage);
  • aliments en conserve;
  • bonbons (chocolat, gâteaux, gâteaux);
  • nourriture frite;
  • jus de raisin;
  • gras

Régime alimentaire pour pancréatite aiguë

La pancréatite aiguë est une exacerbation de la maladie, caractérisée par une douleur paroxystique sévère dans l'abdomen. Lorsque les premiers signes apparaissent, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance, surtout lorsque cette situation se produit chez un enfant. Il n'y a rien d'impossible. Le jeûne est une mesure nécessaire pour la pancréatite aiguë. Vous pouvez boire de l'eau minérale (Borjomi, Narzan) 1,5 à 2 litres par jour.

En fonction de l'évolution de la maladie, le médecin interrompra le jeûne pendant 2-3 jours. En plus de la nutrition clinique, un traitement médicamenteux et des liquides intraveineux sont donnés. Le traitement vise à soulager la douleur et à restaurer le pancréas. Utilisez des analgésiques narcotiques et non narcotiques. Lors du traitement d'un enfant, les stupéfiants sont utilisés extrêmement rarement.

Le régime thérapeutique vise principalement à éliminer le syndrome douloureux et à rétablir le fonctionnement normal du pancréas. Le régime devrait fournir des membranes muqueuses intestinales schazhenie mécaniques et chimiques. Lorsque la maladie concerne votre enfant, il est nécessaire de prendre les bonnes habitudes gustatives le plus rapidement possible.

Critères diététiques de base

  1. La composition chimique de la nourriture. Dans le régime alimentaire quotidien devrait être le bon ratio de protéines (80 grammes), de matières grasses (40-60 grammes) et de glucides (200 grammes).
  2. Les aliments doivent contenir une grande quantité de vitamines.
  3. Exclusion des substances alimentaires qui irritent la muqueuse intestinale (épices, assaisonnements, aliments acides).
  4. Le régime alimentaire doit contenir quotidiennement jusqu'à 1700 kcal.
  5. Il faut abandonner la viande fumée, les aliments épicés et salés.
  6. Les aliments sont servis sous forme liquide et à la température ambiante.


Si le régime alimentaire pour la pancréatite est strictement observé et si le traitement médicamenteux a un résultat positif, vous pourrez à l'avenir éviter les effets néfastes et restaurer le pancréas. Si une pancréatite survient chez un enfant, il est nécessaire de lui expliquer ce qui provoque des changements dans son alimentation habituelle.

En cas de pancréatite aiguë, il est nécessaire de suivre tous les principes de la nutrition thérapeutique de six mois à un an. Une première option de régime spécialement développée n ° 5p est utilisée.

Menu pour pancréatite aiguë (convient à un enfant):

  • Petit déjeuner: ragoût de fromage cottage cuit à la vapeur, bouillie de riz sur l’eau (râpée), thé faible.
  • Deuxième petit déjeuner: fromage cottage faible en gras.
  • Déjeuner: soupe de légumes pelés végétarienne, filet de poulet bouilli avec purée de pommes de terre, pomme au four, bouillon d'églantier.
  • Snack: compote de pomme, pain de blé séché.
  • Dîner: côtelettes de carottes et omelette protéinée à la vapeur, thé faible.
  • Pendant la journée: boisson minéralisée de 1,5 litres (Borjomi).
  • Petit déjeuner: semoule, thé non sucré.
  • Le deuxième petit déjeuner: biscuits salés, eau minérale chaude sans gaz.
  • Déjeuner: soupe de riz, bouillie de sarrasin, râpé, bouillon de hanches.
  • Snack: omelette aux œufs à la vapeur, eau minérale tiède sans gaz.
  • Dîner: ragoût de légumes cuit à la vapeur, boeuf bouilli, bouillon d'églantier.
  • En journée: boisson minéralisée de 1,5 litre (Borjomi)

Régime alimentaire pour la pancréatite chronique

L'inflammation de la glande dans ce cas est chronique. Une stricte adhésion au régime alimentaire et un traitement approprié sont nécessaires pour éviter ses exacerbations. Le régime thérapeutique vise à maintenir le fonctionnement normal du pancréas. Si le diagnostic de pancréatite chronique est posé à votre enfant, il est nécessaire de s’assurer qu’il n’ya aucun changement dans sa nutrition.

Critères diététiques de base:

  1. La composition chimique de la nourriture. Une augmentation des besoins quotidiens en protéines (140 grammes), en graisses (70 grammes) et en glucides (350 grammes) est acceptable.
  2. Produits exclus avec action sokogonnym.
  3. Le régime alimentaire devrait contenir quotidiennement jusqu'à 2700 kcal.
  4. La nourriture, en plus de la forme liquide, peut être essuyée.
  5. Vous pouvez faire cuire des plats au four.

Manger en petites portions toutes les 3 à 4 heures. Les aliments doivent être nutritifs, fabriqués à partir d'ingrédients frais et contenir suffisamment de vitamines.

Le régime n ° 5p est utilisé dans la pancréatite chronique.

  • petit-déjeuner: flocons d'avoine râpés sur l'eau, un morceau de pain de blé, bouillon de hanches.
  • deuxième petit déjeuner: vinaigrette, thé faible, pomme au four.
  • Dîner: soupe de légumes, vermicelles cuits, un morceau de dinde cuite.
  • Déjeuner: cocotte de légumes, gelée de baies.
  • Dîner: compote de pommes de terre, boeuf bouilli, thé faible.
  • pendant la journée: boisson minéralisée de 1,5 litre (Borjomi).
  • petit déjeuner: bouillie de sarrasin, râpé sur le lait, poisson bouilli, thé faible.
  • deuxième petit-déjeuner: omelette aux protéines, bouillon de dogrose, biscuits.
  • Déjeuner: soupe aux légumes, purée de pommes de terre, soufflé au lapin.
  • Déjeuner: ragoût de fromage cottage, gelée de baies.
  • Dîner: ragoût de légumes, purée de poitrine de poulet bouillie, thé faible.
  • pendant la journée: boisson minéralisée de 1,5 litre (Borjomi).

L'importance de l'eau minérale

Le traitement de la pancréatite avec de l'eau minérale est une méthode assez bien connue et courante. Il est nécessaire de répartir le même volume quotidien d'eau consommé par portions égales au même intervalle. En raison de la teneur en eau minérale de composants biologiquement actifs et de minéraux, il est utile pour le fonctionnement normal du système digestif.

Les marques les plus courantes sont: Borjomi, Arkhyz, Essentuki No. 17 et Slavyanovka. Ils doivent être pris sous une forme préchauffée et boire à petites gorgées.

L'eau thérapeutique est capable de soulager l'inflammation, la congestion dans les voies biliaires et d'améliorer le fonctionnement de l'estomac et des intestins.

Traitement des remèdes populaires de pancréatite

Le traitement avec des remèdes populaires consiste à maintenir le travail du pancréas et à réduire les manifestations des principaux symptômes. Tout d'abord, les critères à respecter dans le traitement des remèdes populaires sont pris en compte: l'effet antispasmodique et cholérétique des herbes utilisées, les moyens doivent augmenter l'appétit et la résistance du corps.

  1. Pommes de terre et carottes. Les légumes sont soigneusement lavés, la peau n'est pas enlevée. Il est nécessaire de presser le jus de deux pommes de terre et deux carottes. La masse obtenue est bue à jeun pendant la semaine. C'est une bonne méthode de traitement des remèdes populaires.
  2. Herbes Appliquez des herbes telles que la chélidoine, les fruits anisés, la racine de pissenlit et le violet tricolore. Ils doivent verser 500 grammes d'eau et faire bouillir pendant trois minutes. La décoction est prise quotidiennement 3 fois avant les repas. Le traitement continue pendant 1-2 semaines. Cette méthode est adaptée au traitement de la pancréatite chez l’enfant.
    Teinture à base de rylets de maïs, calendula, camomille, menthe poivrée et plantain. Tout est mélangé dans des proportions égales. Deux cuillères de la collection sont versées avec un litre d'eau bouillante et cuites au bain-marie. Après avoir filtré la teinture est stocké dans le réfrigérateur et pris trois fois par jour, 50 grammes (pré-dilué avec de l'eau) pendant cinq jours.
  3. Bouillon d'avoine. Parmi les traitements avec des remèdes populaires, l’avoine a fait ses preuves: elle est nettoyée, versée avec de l’eau et stockée dans un endroit chaud et sombre. Il est ensuite lavé et séché. Après séchage, l'avoine doit être broyée et bouillie pendant 5 minutes. Le bouillon chaud est pris seulement frais. Le traitement continue pendant 2 semaines.

Symptômes et traitement de la pancréatite, choix du régime alimentaire

Pancréatite - inflammation du pancréas. Pancréas, la deuxième plus grande glande de notre corps. Il remplit d'importantes fonctions sécrétoires: la fonction intrasécrétoire consiste à produire les hormones insuline, lipocaïne et glucagon, la fonction exocrine est exprimée dans la sécrétion du suc pancréatique dans le duodénum, ​​ce qui neutralise le contenu acide de l'estomac et participe au processus digestif.

Dans la glande passe le canal interne, qui s'ouvre dans le duodénum, ​​le canal biliaire y ouvre également. Ensemble, ils forment une ampoule commune. Dans l'état sain de la glande, la pression dans le canal pancréatique est plus élevée que dans le canal biliaire afin d'éviter le reflux du contenu biliaire et intestinal. Si la différence de pression est violée, l'écoulement du suc pancréatique est entravé, ce qui provoque un certain nombre de troubles, conduisant au fait que la glande commence à se digérer. L'inflammation ou la pancréatite se produit sur cette base.

Causes de la pancréatite

  • Intoxication alcoolique du corps
  • Maladies de la vésicule biliaire et de ses conduits
  • Maladies du duodénum
  • Blessures internes
  • Utilisation à long terme de médicaments tels qu'antibiotiques, anticoagulants indirects, immunosuppresseurs, sulfamides, Brufen, paracétamol, indométacine, œstrogènes et hormones glucose-co-thyroïdiennes
  • Infections passées (hépatites B et C, oreillons, etc.)
  • Hyperlipidémie
  • Hyperparathyroïdie
  • Maladies vasculaires
  • Inflammation du tissu conjonctif
  • Pierres dans le canal excréteur de la glande

Il existe deux types de pancréatite:

Pancréatite aiguë

La pancréatite aiguë est un processus inflammatoire, qui se traduit par une autolyse enzymatique (auto-digestion) du pancréas. Dans les formes sévères et avancées, il peut y avoir une nécrose d'une partie des tissus glandulaires et des tissus des organes et des vaisseaux voisins, ainsi que la survenue d'infections secondaires sur le site de l'inflammation.

Il existe 5 formes de pancréatite aiguë:

  1. Forme interstitielle - gonflement grave du pancréas lui-même.
  2. Forme hémorragique - hémorragie dans le tissu glandulaire.
  3. Pancréatonécrose sous forme aiguë - apparition de foyers de décomposition sur la glande compactée.
  4. Cholécystopancréatite sous forme aiguë - inflammation aiguë simultanée du pancréas et de la vésicule biliaire.
  5. Pancréatite purulente - la présence de foyers de fusion purulente dans la glande.

Symptômes de la pancréatite aiguë

Le premier symptôme est une douleur intense dans l'abdomen, la douleur peut être localisée dans différentes parties de l'abdomen. Avec inflammation de la tête du pancréas, douleur dans l'hypochondre droit, avec inflammation du corps de la glande, douleur dans la région épigastrique, si l'inflammation commence dans la queue de la glande, la douleur sera dans l'hypochondre gauche. Si une inflammation étendue de toute la glande s'est produite, la douleur peut être encerclante. Dans de rares cas, la douleur peut être donnée dans le dos ou derrière le sternum, dans la région de l'omoplate gauche.

Le deuxième symptôme peut être une bouche sèche, des éructations, un hoquet, des nausées ou même des vomissements sévères. En outre, la jaunisse est rarement observée. La température augmente, la langue se couvre de fleurs abondantes, une transpiration abondante fait saillie, la peau devient très pâle.

Traitement de la pancréatite aiguë

Tout d’abord, une hospitalisation rapide est nécessaire car un traitement rapide peut prévenir la nécrose des tissus. Les quatre premiers jours nécessitent un repos au lit strict, la consommation de nourriture doit être réduite au minimum. Boire de préférence alcalin comme une solution de soude ou d'eau minérale Borjomi. À l'hôpital, les lavages gastriques sont réalisés à l'aide d'un tube, ainsi que l'injection de médicaments pour traiter la glande et d'antibiotiques afin de prévenir le développement d'une infection secondaire. Si les calculs dans le canal deviennent la cause de l'inflammation, une intervention chirurgicale est nécessaire pour les éliminer.

Pancréatite chronique

La pancréatite chronique se développe le plus souvent à la place d'une forme aiguë non entièrement traitée. Cela peut aussi être dû à une inflammation dans d'autres organes du tube digestif. La pancréatite chronique peut provoquer de l'alcoolisme. La forme chronique est exprimée dans l'inflammation progressive du pancréas, ce qui conduit à un remplacement lent des tissus des glandes par des tissus incapables de remplir leur fonction. L'inflammation peut affecter à la fois la glande entière et ses parties individuelles.

Il existe 4 formes de pancréatite chronique:

  1. Asymptomatique - l'inflammation ne se fait pas sentir.
  2. Douleur - est exprimée par des douleurs constantes, pas fortes, dans le haut de l'abdomen, avec exacerbation de la douleur fortement accrue.
  3. Les douleurs récurrentes - aiguës apparaissent seulement au moment des exacerbations.
  4. Pseudo-tumeur - cette forme est extrêmement rare. Dans ce cas, la tête de la glande se dilate avec le tissu fibreux et augmente en taille.

Symptômes de la pancréatite chronique

Grand appétit, aggravation, éructations, nausées et vomissements, le patient perd du poids de manière significative. Il y a une augmentation de la salivation et de la flatulence dans les intestins, une perturbation du tube digestif. Il y a des violations fréquentes des selles, la nourriture est partiellement cuite, la diarrhée n'est pas rare.

Douleur à la partie supérieure de l'abdomen et au dos, selon la partie de la glande enflammée. Des exacerbations de la maladie sous forme de douleur brûlante ou ennuyeuse sont possibles à partir d'aliments gras, d'aliments épicés ou d'alcool.

Traitement de la pancréatite chronique

Dans le traitement de la pancréatite chronique, les efforts visent à soulager la douleur et à prévenir la destruction du pancréas. Des thérapies enzymatiques de substitution et antibactériennes sont utilisées. La maladie n'est pas complètement curable. Le patient doit prendre ses médicaments à vie, sinon le processus inflammatoire recommencera à progresser.

Au cours d'une exacerbation, il est recommandé de procéder à une hospitalisation, à un repos au lit strict pendant 2-3 jours, à une consommation alcaline et au jeûne.

Pancréatite Diète

La tâche la plus importante pour la pancréatite aiguë est de réduire la charge sur la glande enflammée et de lui donner un maximum de repos. Étant donné que le pancréas joue un rôle important dans le processus de digestion et est activé à chaque repas, le moyen le plus efficace d’assurer sa tranquillité au moment de l’exacerbation est le jeûne.

Pendant la période de refus de manger, le patient devrait boire au moins un litre et demi de liquide. Vous pouvez boire de l'eau, de l'eau minérale sans gaz, des cynorrhodons ou des herbes aromatiques, du thé faible. Le liquide doit être pris en petites portions. Commencer un repas après le jeûne est très individuel et dépend de l'état général du patient et des données des indications de laboratoire et de l'instrument.

Le traitement de la pancréatite chronique est complexe. L'alimentation est l'un des composants les plus importants du traitement. L'exacerbation de la maladie survient le plus souvent à des moments où le patient rompt le régime ou prend de l'alcool. L'alimentation est un effet continu sur le pancréas et le meilleur moyen de prévention des exacerbations. Il est important de se rappeler que la pancréatite est une maladie incurable et que le régime alimentaire doit être continu.

La nourriture doit être équilibrée, mais faible en calories. Il est conseillé d'utiliser davantage d'aliments liquides ou semi-liquides, bouillis ou cuits à la vapeur. Manger devrait être en petites portions 5-6 fois par jour.

Il est très important de manger suffisamment de protéines. Lorsque vous cuisinez des plats de viande, veillez à les faire bouillir jusqu'à la moitié, puis vous pourrez les cuire au four ou à la vapeur. Assurez-vous de manger du fromage cottage frais. Les légumes les plus utiles carottes bouillies et citrouille. Bouillie recommandée. Vous pouvez manger des ragoûts, des casseroles, des gâteaux maigres, des soupes, des légumes et des fruits cuits au four. Les algues utiles, elles contiennent, normalisent le travail du pancréas, le cobalt.

L'interdiction est tout gras, aigre, épicé et frit. Ne consommez pas de restauration rapide ni de produits à forte teneur en ingrédients non naturels. L'alcool est également complètement interdit.

Il est déconseillé d'utiliser des champignons, des abats, des conserves, un grand nombre d'œufs (la norme est d'un ou deux œufs par semaine). Évitez d'utiliser fréquemment des huiles végétales et animales (pas plus de 50 g par jour) et limitez l'utilisation d'épinards, de rhubarbe, d'oseille et de radis. Ne pas abuser des légumineuses et des aliments riches en fibres. Il est conseillé d'exclure les marinades et les boissons gazeuses.

Le sucre et les bonbons peuvent être consommés, si pas développé le diabète. Mais essayez de ne pas en abuser, car l'insuline, qui dégrade le sucre, est produite par un corps malade en quantité insuffisante. Parmi les assaisonnements, vous pouvez utiliser la vanille, l'aneth, la cannelle et le cumin.

Compote de fruits frais et kissel sera une boisson utile. Les jus peuvent tout boire sauf les agrumes.

Remèdes populaires

La réception des infusions à base de plantes restaure les forces du corps affaiblies, les aide à empêcher la maladie de progresser. Mais il n'annule pas la nomination d'un médecin. De plus, afin d'éviter les exacerbations de la maladie, il est important de suivre un régime. Si l'aggravation a commencé, il vaut la peine de passer au jeûne et d'augmenter la quantité de perfusions bues.

  • Collection d'herbes. Mélangez des parts égales de graines d'aneth, de fines herbes de millepertuis, de millefeuille et de prêle, de cuspides de gousses de haricot, de baies d'églantier et de racines de calgan. Ajoutez la moitié de l'herbe, c'est toxique, donc ça devrait être un peu. Deux cuillères à soupe de collecte versent un demi-litre d'eau bouillante et laissent infuser pendant huit heures. Prenez un tiers de verre trois fois par jour, une demi-heure avant les repas. La durée du traitement est de 6 à 8 semaines, puis une pause d'au moins une semaine. Dans la période d'exacerbation devrait être brassée trois cuillères à soupe de la collection.
  • Collection pour la glande de réparation tissulaire partielle. Mélangez deux cuillères à soupe de graines d'aneth et deux cuillères à soupe de fleurs d'immortelle et de fruits d'aubépine hachés, ajoutez une cuillère à soupe de fleurs de camomille. Collection verser trois verres d'eau, porter à ébullition à feu doux et éteindre. Cool, la souche. Prendre après chaque repas un demi-verre. Le cours dure jusqu'à deux mois.
  • Moustache d'or. Prenez 3 feuilles de moustaches dorées, chaque feuille doit mesurer au moins 20 cm. Coupez les feuilles et faites bouillir dans trois tasses d’eau pendant 20 minutes. Strain. La réception commence par une cuillère à soupe de bouillon progressivement, ce qui porte la dose à 150 ml par jour.
  • Serpent en retard. La plante restaure même les tissus morts. Pour préparer l’infusion, versez une cuillère à dessert de dents dans un verre d’eau bouillante et laissez infuser pendant une heure. Prenez un quart de verre trois fois par jour, une demi-heure avant les repas. Le cours du mois, puis une pause d'une semaine.
  • Citrons Prenez un kilo de citrons avec la peau, mais sans pépins et 300 g de persil et d'ail. Broyer les ingrédients dans une casserole et laisser infuser au frais pendant une semaine. Prenez une cuillère à café avant les repas.
  • Jus de pomme de terre. Bien rincer 3 pommes de terre et 2 carottes. Aux pommes de terre coupées les yeux. Passez à travers le presse-agrumes. Une demi-heure avant les repas, buvez 200 g de jus, une cure de traitement pendant une semaine, puis une pause de 7 jours. Tout ce dont vous avez besoin est trois cours.
  • Jus de choucroute Ce jus contient une substance qui a un effet bénéfique sur la fonction du pancréas. Vous pouvez le boire autant que vous le pouvez, de préférence au moins deux cuillères à soupe avant chaque repas.
  • Gelée d'avoine. Prenez l'avoine et couvrez-la avec de l'eau pendant plusieurs jours avant la germination. Puis séchez les grains germés et réduisez en farine. De la farine cuire kissel frais une fois par jour.
  • Collection pour améliorer le fonctionnement du système biliaire. Prenez des proportions égales de fruits anisés, d’herbe d’oiseau, d’hypericum, de stigmates de maïs, de racines de pissenlit, d’herbe violette tricolore et de chélidoine. Trois cuillères à soupe de la collection versez trois tasses d'eau bouillante et laissez cuire 10 minutes à feu doux. Strain. Prenez une décoction avant de manger un verre trois fois par jour.
  • Collection analgésique, antispasmodique et antimicrobienne. Des parties égales des racines de la deväsila, de l’aubépine, de la menthe poivrée et de la camomille hachées et mélangées. Préparez-en une décoction qui se prend chaude trois fois par jour, deux tiers du verre avant les repas.
  • Collection cholérétique. La collection comprend les plantes suivantes: grand béni, millepertuis, calendula, camomille, racine de bardane, herbe de l'absinthe, herbe de l'herbe des marais, prêle des prés, trifold et sauge. Tous les composants prennent en parts égales, hacher et mélanger. Une cuillère à soupe de la collection verser un grand verre d'eau bouillante et laisser infuser pendant une heure. Strain. Infusion à prendre une demi-heure avant les repas pour une troisième tasse trois fois par jour.
  • Infusion d'alcool d'herbes. Prenez une cuillère à soupe d'herbes immortelle, chicorée et molène. Mélangez les herbes et remplissez-les avec une bouteille de vodka. Laissez-le reposer pendant trois jours. Prendre 10 gouttes par 100 ml d'eau trois fois par jour avant les repas.
  • Collection d'herbes. Prenez trois cuillères à soupe d'herbes d'Hypericum et de Motherwort et six cuillères à soupe de fleurs d'immortelle. Une cuillère à soupe de collecte versez un verre d'eau bouillante et laissez infuser pendant une heure. Strain. Prenez une demi-tasse trois fois par jour, une demi-heure avant les repas.
  • Collection d'herbes. La collection comprend trois parties de fleurs de calendula, d'immortelles, de graines de lin, d'écorces de prunier et d'herbes de thym, cinq portions de morue, quatre parties de feuilles de menthe et de fruits d'églantier, deux parties de fleurs de camomille et de fruits d'aneth. Broyer et mélanger tous les ingrédients. Deux cuillères à soupe de collecte versez un demi-litre d’eau bouillante et laissez infuser pendant la nuit. Dans la matinée, tendez. Prendre trois fois par jour pour une troisième tasse une demi-heure avant les repas. La durée du traitement est de six à huit semaines. Puis une pause d'une semaine.

Prévention

  1. Primaire - cela inclut la prévention de la formation d’une forme chronique de la maladie.
  2. Secondaire - avertissement d’exacerbations dans la pancréatite chronique.

La prévention primaire comprend la qualité et le traitement complet de la pancréatite aiguë à l'hôpital. De nombreux patients arrêtent le traitement, se sentant mieux. Il est important de savoir que l'inflammation persiste longtemps après la disparition des symptômes cliniques. Vous ne ressentez peut-être pas la douleur, mais une maladie sous-traitée peut se transformer en une forme incurable chronique.

La prophylaxie secondaire comprend:

  • Élimination complète de l'alcool.
  • Respect à vie des recommandations alimentaires.
  • Exclusion de médicaments qui endommagent le pancréas.
  • Traitement opportun des infections chroniques telles que la sinusite, les caries, la cholécystite et autres.
  • En dehors de l'exacerbation de la maladie, une eau minérale non gazeuse est montrée.
  • Abcès (abcès) - symptômes et traitement
  • Crampes - Causes et traitement