Principal / Ulcère

Méthodes de traitement de la duodénite aiguë et chronique

Ulcère

La duodénite est une inflammation de la couche muqueuse du duodénum. La maladie, en plus des formes aiguës et chroniques, présente de nombreuses variantes de l'évolution clinique. Le traitement de la duodénite est effectué en tenant compte des causes et de l'état des organes voisins.

L'inflammation primaire du duodénum survient le plus souvent lors d'une intoxication alimentaire, une intoxication alcoolique. Il se manifeste sous une forme aiguë et ne peut plus, par la suite, perturber. La maladie peut être guérie si vous suivez scrupuleusement les recommandations du médecin.

Dans la variante chronique de la duodénite, il est nécessaire de se concentrer sur les symptômes. Le traitement est associé à un effet sur la maladie primaire conduisant à une inflammation. Il existe des différences dans le traitement de l’exacerbation et de la rémission.

Comment aider avec la duodénite aiguë


Le traitement de la duodénite émergente nécessite la purification de la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum par lavage avec une solution faible de permanganate de potassium. Pour éliminer les résidus de toxines de l'intestin, un laxatif salin est prescrit (30 g de sulfate de magnésie).

Afin de traiter l'inflammation duodénale, il est nécessaire de la décharger le plus possible de la digestion. La faim est recommandée pendant 1-2 jours. Vous pouvez boire progressivement de l'eau bouillie tiède. Pendant cette période, il est inutile d'utiliser des pilules, elles ne sont toujours pas absorbées. L’administration intramusculaire de médicaments antispasmodiques (Platyphylline, No-shpa, Drotavérine) est indiquée. Lorsque la douleur peut être pris à l'intérieur de la forme de gel de médicaments contenant des anesthésiques (Almagel A, Phosphalugel).

À partir du troisième jour, vous pouvez suivre un régime avec de grandes restrictions (tableau numéro 1). Pendant plusieurs jours, il est recommandé d'utiliser des soupes au lait et aux muqueuses, des céréales liquides et du kisel. Ajoutez ensuite des œufs brouillés, une purée de légumes bouillis, des boulettes de viande ou des boulettes de viande. Tous les plats sont cuits à la vapeur ou cuits. Il est strictement interdit en cas d'inflammation du duodénum frit, fumé, salé, pâtisserie, sauces, chocolat, café fort, salades de légumes, boissons alcoolisées et non alcoolisées.

Une semaine plus tard, allez à la table de régime numéro 5. Vous pouvez manger du fromage cottage frais, de la crème sure, du kéfir, de la purée de pommes de terre et des légumes, des fruits cuits au four, de la compote de baies. Ce menu devra s'en tenir à 1-2 mois.

Les formes catarrhales et érosives-ulcératives de la duodénite aiguë peuvent être complètement guéries par des méthodes conservatrices. En cas d'évolution phlegmoneuse, les antibiotiques et la chirurgie sont indiqués. Des complications sous forme de saignement, de perforation de la paroi intestinale, de péritonite sont possibles.

Traitement de la duodénite chronique


Le traitement dans la période d'exacerbation nécessite le même régime que dans le processus aigu. Habituellement, le repos au lit est nécessaire pendant plusieurs jours. Les avantages sont donnés au traitement hospitalier dans un département spécialisé. Le traitement médicamenteux de la duodénite est prescrit en tenant compte du principal facteur déclenchant.

  • Si une acidité élevée du suc gastrique est détectée, des antiacides sont utilisés (Almagel, Maalox) et des comprimés réduisant la production de suc gastrique (oméprazole, ranitidine).
  • Avec la participation prouvée de la pilule Helicobacter, un traitement antibiotique pendant au moins sept jours est nécessaire.
  • Des agents antibactériens spécifiques sont utilisés contre les infections à helminthes et les lamblia (furazolidone, Chloxine, Flagil).
  • Pour soulager la douleur, il est préférable d'utiliser un médicament local Almagel A contenant de l'anesthésine. Les douleurs spastiques sont éliminées par des injections de No-shpy, Platyfillina.
  • Afin de protéger les muqueuses, le De-Nol ou le Sulfacrate est recommandé.
  • Lorsque les symptômes de stagnation de la bile arrivent au premier plan, une intubation cholagogue et duodénale avec lavage duodénal est prescrite. En règle générale, cette forme d'inflammation affecte le pancréas. Par conséquent, les enzymes de la tablette sont affectées au déchargement et à l'aide.

Dans les cas graves et compliqués, si la congestion et l'inflammation sont causées par des obstructions mécaniques (calculs dans les voies biliaires, obstruction adhésive, tumeur) ou par une duodénite phlegmoneuse aiguë, elles ont recours à une intervention chirurgicale. Parce que les complications menaçantes (perforation, saignement intestinal, péritonite) sont des pathologies plus graves que la duodénite.

Les techniques de physiothérapie améliorent l'efficacité des médicaments. L'électrophorèse avec novocaïne, la galvanisation, la thérapie magnétique sont utilisées. Dans les conditions du spa, on a utilisé des applications de boue de guérison naturelle, d’eaux minérales, de lavage du duodénum et des intestins.

Remèdes populaires


Guérir la duodénite à l'aide de remèdes populaires, promets-nous Besoin de critiquer les recommandations.

Il est nécessaire de porter une attention particulière à toutes les compresses chaudes possibles. Dans la phase aiguë de l'inflammation duodénale, ni coussins chauffants ni compresses ne peuvent être utilisés.

  • Pendant la rémission, les herbes médicinales sont présentées sous forme de décoctions et de thés: calendula, camomille, millepertuis, ortie, sauge, bourse du berger. Le brassage est meilleur le matin dans un thermos de litre 3 cuillères à soupe d'herbes. Après 2 heures, la décoction est prête. Vous pouvez boire pendant la journée avant les repas.
  • Boire un thé chaud au miel avec de l'origan et de la mélisse le soir aidera à soulager la névrose de la végétation, l'insomnie et à soulager l'irritabilité.
  • Pour le traitement de la duodénite, comme conséquence d'une intoxication alimentaire aiguë, une décoction de chicorée est recommandée (une cuillère à soupe par tasse d'eau bouillante).
  • En tant qu'agent cholérétique, une décoction d'herbe d'absinthe remplacera complètement les comprimés.
  • Kissel from Avoine a un effet enveloppant et contient les moyens nécessaires à la guérison des érosions.

Veillez à ne pas utiliser de plantain, d’aloès, d’eucalyptus, de rose des roseaux. Sans aucun doute, ce sont des plantes médicinales aux propriétés bactéricides. Mais ils sont en mesure d'augmenter l'acidité du suc gastrique, ce qui n'est pas souhaitable.

Le traitement opportun de la duodénite ne permet pas le développement de l'ulcère peptique et de l'indigestion grave.

Traitement de médicaments contre la duodénite

Le traitement de la duodénite avec des médicaments doit avoir une approche globale et inclure tous les agents pharmacologiques modernes: antisécréteurs, antibactériens, antispasmodiques, antiacides et autres. Parfois, la phytothérapie apporte certains avantages. L'analyse différentielle est d'une grande importance, car la duodénite peut ressembler à la cholécystite ou à l'ulcère peptique selon l'évolution clinique.

Thérapie Duodénite

Le régime alimentaire est important dans le traitement d'une maladie, mais dans les cas graves, il ne suffit pas. Par conséquent, lors de la détection des premiers signes de la maladie, demandez l'aide d'un médecin. Le spécialiste mènera une enquête et établira le diagnostic correct. L'autodiagnostic et le traitement dans ce cas peuvent contribuer à la perte de temps précieux. La forme négligée de la maladie est non seulement moins susceptible de traitement, mais peut également entraîner des complications graves pour lesquelles une intervention chirurgicale est nécessaire.

Après avoir déterminé le diagnostic, le médecin peut prescrire le nettoyage de la paroi interne de l’estomac et du duodénum avec une méthode de lavage avec une solution d’acide manganèse-potassium. L'intestin est débarrassé des toxines en prenant un laxatif salin.

Du troisième au septième jour, le patient doit suivre le régime numéro 1. Ensuite, le patient est transféré à la table de régime numéro 5. Cette table de traitement doit être suivie pendant environ 1-2 mois.

Les formes de duodénite catarrhale et érosive se prêtent assez facilement au traitement conservateur. Forme flegmoneuse nécessite un traitement antibiotique grave et à long terme. La chirurgie peut être nécessaire. Complications possibles sous forme de péritonite, hémorragie ou perforation. Dans la plupart des cas, le traitement de la duodénite nécessite des effets médicamenteux complets.

Options de traitement pour Helicobacter pylori:

  • Option de deux ou trois groupes de médicaments. Il comprend le De-Nol, deux antibiotiques (amoxicilline et clarithromycine). Un médicament antibactérien peut être remplacé par le nitrofurane (nifuratel ou furazolidone).
  • Option de 2-3 groupes de fonds. Il comprend l'IPP (Omeprazole) ou le H2-bloquant l'histamine, deux antibiotiques, dont l'un peut être remplacé par le métronidazole.
  • Méthode de quadrothérapie. Variante améliorée, y compris le bloqueur de l'histamine H2, De-Nol, IPP (Omeprazole) ou H2, un antibiotique et la furazolidone. Ce traitement est prescrit en cas d'échec des deux options de traitement précédentes.
  • Lors de l'identification des vers, des agents antiparasitaires sont utilisés en premier lieu. Les formes secondaires de duodénite nécessitent le traitement de la maladie sous-jacente, qui a provoqué des modifications destructrices dans la région duodénale.

Antibiothérapie pour la duodénite

Les antibiotiques sont utilisés dans la détection de la bactérie Helicobacter pylori. Le traitement accepté comprend nécessairement une combinaison de 2 ou 3 agents antimicrobiens. Pour le traitement de la duodénite, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Amoxicilline (Amoxicar),
  • Métronidazole (tinidazole),
  • La furazolidone,
  • Clarithromycine (Klacid).
Le traitement approuvé est de 14 jours. Après le traitement, le médecin peut prescrire des probiotiques et des prébiotiques qui restaurent la flore intestinale (Linex, Probifor, Bifiform). L’effet positif, en particulier chez les patients à sécrétion réduite, est l’utilisation de gouttes Hilak-forte.

Antispasmodique

Les analgésiques sont utilisés pour soulager une gêne et une douleur graves, qui accompagnent souvent une inflammation duodénale. Un remède efficace est la platyphylline antispasmodique.

Dans ce cas, la préférence devrait être donnée aux antispasmodiques myotropes sélectifs. Appliquez des pilules telles que No-Spa, Drotaverinum, Papaverine. Grâce à ces moyens, avec la duodénite, les spasmes des organes de l'appareil digestif sont éliminés. Le médicament de choix pour la maladie est Duspatalin. Il améliore la motilité de la vésicule biliaire et du duodénum tout en ne contribuant pas à l'hypo- et à l'atonie.

Antiacides

Les antiacides non résorbables réduisent efficacement l'acidité dans le tractus gastro-intestinal grâce aux principes actifs: phosphate d'aluminium, hydroxyde d'aluminium, trisilicate de magnésium, hydroxyde de magnésium. Les préparations à base d’aluminium et de magnésium (Altacid, Almagel, Gastracid, Maalox et Palmagel) sont des combinaisons équilibrées d’éléments et se caractérisent par un début d’effet thérapeutique plus lent que les composés contenant du sodium et du calcium, mais leur durée d’exposition est plus longue.

Médicaments efficaces du groupe des antiacides non absorbables:

Ils réduisent rapidement l'acidité gastrique, assurant la régénération la plus rapide des parois duodénales endommagées.

Médicaments antisécrétoires

En raison de leur mécanisme d'action, les IPP sont reconnus comme les médicaments les plus efficaces pour réduire la sécrétion. Ce groupe de médicaments pharmacologiques surpasse tous les agents antisécrétoires connus en termes d’innocuité et d’effets thérapeutiques, et dispose également d’un excellent retour d’experts. IPP a 5 générations de médicaments.

Les moyens les plus populaires de ce groupe, avec efficacité, confirmés par des études cliniques avec la participation de 50 000 patients, sont:

  • Oméprazole
  • Le lansoprazole,
  • Pantoprazole,
  • Le rabéprazole,
  • L'ésoméprazole (contrairement à ses prédécesseurs, l'agent ne contient qu'un seul isomère S et est donc excrété plus lentement du corps).
  • L'esoméprazole est considéré comme l'IPP le plus efficace de tous les médicaments utilisés aujourd'hui. Le médicament est capable de résister à la valeur de pH nécessaire allant jusqu'à 14 heures, sous réserve de l'utilisation de 40 mg par jour.

Des médicaments qui améliorent le travail du tube digestif

Parmi les agents à base de dompéridone, les médicaments les plus connus sont: Motilak, Passagex, Motilium. Ils doivent être utilisés comme antiémétiques, ainsi que pour améliorer la fonction motrice du tractus gastro-intestinal et accélérer l'évacuation des masses alimentaires.

Des médicaments tels que Itomed, Ceruglan, Ganaton et Primer stimulent la motilité gastro-intestinale. Ils représentent une nouvelle génération de prokinetics - des médicaments qui restaurent le tube digestif lors de l'exacerbation de la maladie. Ils accélèrent le passage des masses alimentaires, stimulent les muscles lisses. Ne pas affecter le niveau de gastrine.

Le chlorhydrate d’Itopride, composant principal du médicament Ganaton, améliore la motilité gastro-intestinale, favorise la libération de l’acétylcholine et empêche sa destruction. Le médicament Ganaton a un effet spécial sur le tractus gastro-intestinal duodénal, accélère le transport des masses alimentaires et améliore la vidange de l'intestin, a un effet anti-émétique.

Ces prokinétiques de l'ancienne génération, comme le Zerakal, sont rarement utilisés, car ils révèlent un certain nombre de propriétés négatives, dont la plus importante est l'effet négatif sur le système nerveux central.

Prévention des maladies

La maladie est saisonnière avec des exacerbations occasionnelles. Pour maximiser la période de remise, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  • Exclusion des mauvaises habitudes (tabagisme et abus de boissons contenant de l'alcool) en tant que facteurs affectant directement et indirectement la muqueuse et le pancréas duodénaux.
  • Respecter le régime alimentaire approprié, qui prévoit des intervalles optimaux entre les repas, ainsi que l'utilisation d'aliments sains contenant suffisamment de calories.
  • En cas de duodénopathie sur fond d'utilisation à long terme d'AINS (Diclofénac, Aspirine, Kétorolac, Paracétamol, Indométacine, etc.), remplacement des salicylates par un inhibiteur plus inoffensif de COX-2 (Rofécoxib, Célécoxib).
  • Traitement opportun des maladies qui contribuent à l’émergence d’une duodénite chronique secondaire (pathologie hépatique, formes chroniques de pancréatite et de gastrite, ulcère gastroduodénal, etc.).
  • À des fins prophylactiques, il est recommandé de prendre des inhibiteurs de l’hypamine (Omep, Pantoprazole) de la dernière génération (Misoprostol ou Famotidine) à des doses thérapeutiques. Il convient de garder à l'esprit que les IPP sont reconnus comme des médicaments plus efficaces et sans danger pour la prévention et le traitement de la gastro-et du duodénopathie.

L’efficacité du traitement dépend souvent directement de la clarté avec laquelle le patient comprend la nécessité de suivre toutes les recommandations médicales et les instructions relatives à la nutrition, de même que de l’importance de s’adapter au mode de vie habituel qui a provoqué l’apparition de la maladie. Seuls les efforts conjoints du médecin et du patient seront la clé d'un rétablissement rapide et de la prévention des récidives de la duodénite.

Traitement médicamenteux de la duodénite

La duodénite est une maladie qui se manifeste par une inflammation du duodénum et s'accompagne d'un amincissement important de la membrane muqueuse. Dans la plupart des cas, les gastro-entérologues prescrivent un traitement conservateur consistant à respecter le régime alimentaire, à prendre des médicaments et à utiliser des médicaments traditionnels. Cependant, il convient de noter que si le patient continue à mener une vie malsaine, l'effet positif du traitement pourrait ne pas se produire.

Selon le type de maladie, différents groupes de médicaments seront prescrits. Par exemple, une forme phlegmoneuse nécessite un traitement assez long et prolongé avec des antibiotiques; pour la forme catarrhale ou érosive, des substances antisécrétoires et antiacides sont nécessaires. Mais dans la plupart des cas, le traitement de la duodénite avec des médicaments nécessite une approche intégrée et implique la réception simultanée de plusieurs groupes de médicaments, qui sont administrés individuellement assez rarement.

Souvent, leur utilisation ne dépasse pas trois semaines mais, en fonction de la forme de la maladie, sa durée peut varier. Ainsi, en cas de fuite chronique, un traitement médicamenteux à vie est indiqué, mais uniquement pendant les périodes d'exacerbation.

Le traitement avec des comprimés est obligatoire effectué dans un hôpital sous la surveillance d'un spécialiste. En cas de duodénite, les patients peuvent être prescrits:

  • les antiacides;
  • agents antimicrobiens;
  • des antibiotiques;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • analgésiques et antisécrétoires;
  • complexes de vitamines et enzymes.

Si la maladie se présente sous une forme chronique ou s’accompagne de la manifestation de symptômes de la part du système vasculaire, le groupe de médicaments ci-dessus est alors complété par un médicament sédatif.

Schémas thérapeutiques

Les gastro-entérologues ont mis au point plusieurs schémas thérapeutiques, qui ne sont utilisés que dans les cas où l'influence pathologique de la bactérie Helicobacter pylori a été constatée. Il y a plusieurs options:

  • schéma à trois composants - comprend le De-Nol et deux antibiotiques, qui sont prescrits par le médecin. En cas d'intolérance ou d'inefficacité individuelle, il est indiqué de remplacer les antibiotiques par des médicaments équivalents tout aussi efficaces;
  • schéma à trois composants de la deuxième ligne - comprend IPP, plusieurs antibiotiques et un inhibiteur d'histamine;
  • quadrothérapie - basée sur le nom se compose de quatre médicaments, tels que - IPP, un antibiotique, un bloqueur d'histamine et toute substance ayant un effet antimicrobien prononcé. Le schéma similaire n'est appliqué qu'en cas d'inefficacité de deux tactiques antérieures;
  • antiparasitaire - est une priorité lorsque la cause du processus inflammatoire est l’impact des parasites et des helminthes.

Lors du diagnostic de formes secondaires de duodénite, c’est-à-dire formées sur le fond d’autres maladies gastro-intestinales, il faut d’abord éliminer la maladie sous-jacente, qui a provoqué des modifications destructrices du duodénum.

En outre, le traitement médicamenteux de la duodénite comprend plusieurs domaines:

  • Traitement étiotropique - visant à éliminer les agents responsables de la maladie. Selon les raisons, différentes substances sont prescrites;
  • pathogénétique - utilisé contre le processus inflammatoire;
  • symptomatique - supprime le reste des symptômes de ce trouble.

Thérapie antibiotique

Le traitement antibiotique n’est nécessaire que dans les cas où la bactérie pathogène a été identifiée. Le traitement optimal pour éliminer l’inflammation du duodénum doit nécessairement consister en une combinaison de deux ou trois médicaments antimicrobiens. Lorsque la duodénite prescrit des médicaments tels que:

  • L'amoxicilline;
  • La clarithromycine;
  • Métronidazole;
  • Furazolidone.

En outre, l’élimination de la duodénite contribue à:

Le cours approuvé pour la durée ne dépasse pas deux semaines. Comme Helicobacter pylori peut s'adapter à certains médicaments, en cas de détection d'un tel microorganisme après une période donnée, les analogues d'antibiotiques sont prescrits par un médecin.

De telles préparations ne peuvent être prescrites que par le médecin traitant, certaines d'entre elles ayant un effet destructeur sur les parois intestinales. C'est pourquoi, après avoir pris des antibiotiques, l'utilisation de probiotiques et de prébiotiques est indispensable pour rétablir la microflore intestinale. Ces outils incluent Linex, Bifiform, Probifor et Hilak-forte.

Antispasmodiques pour la duodénite

L'utilisation de ce groupe de médicaments détend les muscles lisses des parois, réduit la manifestation de spasmes douloureux et de gêne qui accompagnent très souvent le processus inflammatoire du duodénum.

Le médicament le plus efficace est la platifilline, qui vise à éliminer la douleur dans les organes du système digestif. C'est pourquoi il est largement utilisé non seulement pour la duodénite, mais également pour d'autres troubles du tractus gastro-intestinal.

Aucun médicament moins populaire et efficace n’est le No-Shpa, qui élimine les spasmes. En outre, les patients peuvent être affectés à:

  • Papavérine;
  • Duspatalin;
  • Drotaverin - est un analogue de No-Shpy.

Vous pouvez boire ces comprimés, peu importe le repas, trois fois par jour. Cependant, ils ont plusieurs contre-indications, les principales étant l'asthme et l'insuffisance rénale. C’est pour cette raison que les médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant et que l’ensemble du traitement a lieu à l’hôpital.

Antiacides

Ce groupe de médicaments, en raison de plusieurs principes actifs actifs, a un effet positif sur l’acidité dans le tractus gastro-intestinal, c’est-à-dire qu’il la réduit. En outre, il a un effet antispasmodique enveloppant et léger. Peut être utilisé pour la duodénite et pour d'autres maux du tractus gastro-intestinal.

Le médicament le plus efficace de ce groupe est Almagel. Il neutralise non seulement l'action de l'acide chlorhydrique, mais contribue également à la restauration des tissus lésés de la membrane 12-duodénale.

Parmi ces substances, citons:

  • Omez;
  • Rutacid - en plus de l'effet principal, protège la muqueuse des irritants agressifs;
  • De-Nol - est utilisé pour presque toutes les maladies du tractus gastro-intestinal, enveloppe et guérit la coque de l'organe touché. Souvent, les médecins prescrivent un analogue bien connu de ce médicament - Vis-Nol;
  • Maalox;
  • Gaviscon;
  • Le phosphalugel;
  • Altacid.

Les principales contre-indications à l'utilisation des outils ci-dessus sont la présence d'insuffisance rénale, la période de maternité et l'âge du patient jusqu'à trois ans.

Agents antisécrétoires

Les inhibiteurs de la pompe à protons sont le moyen le plus efficace de réduire la sécrétion. Ce groupe diffère des autres médicaments en termes d'innocuité et d'action thérapeutique.

Lorsque l'inflammation du duodénum est indiquée réception:

  • Oméprazole;
  • Le rabéprazole;
  • Le lansoprazole;
  • Esoméprazole - le plus lentement excrété par le corps, entraînant une posologie légèrement inférieure. Ce médicament est considéré comme l'IPP le plus efficace et sa validité est de quatorze heures.

Cependant, en plus de ces médicaments, pour le traitement de la duodénite, des médicaments seront nécessaires pour améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Ils sont souvent prescrits pour exacerber le cours chronique de la maladie. Ils contribuent non seulement aux capacités motrices, mais accélèrent également le passage des masses alimentaires, mais n'affectent pas le niveau de gastrine. Parmi ces moyens sont les plus connus:

Complexe de vitamines

La prescription de vitamines est indiquée dans l'inflammation du duodénum pour normaliser ou maintenir le niveau du système immunitaire. Les complexes de vitamines A, B et C sont considérés comme les plus précieux pour les organes du système digestif.

Ils peuvent être ingérés avec de la nourriture, mais il est recommandé de les boire sous forme de comprimés afin qu'ils soient d'un grand avantage. Certains produits peuvent être sous forme de vaccin - Beplex est considéré comme le meilleur remède multivitaminique.

Certains des médicaments ci-dessus peuvent être utilisés à titre de prophylaxie pour un tel trouble. Ces médicaments comprennent:

  • Omez;
  • Pantoprazole;
  • Le misoprostol;
  • La famotidine;
  • Alpha Normix;
  • Le rofécoxib;
  • Célécoxib.

La prescription de ces médicaments ou d’autres, ainsi que la fixation de leur posologie ne peuvent être faites que par le médecin traitant. Seul un spécialiste pourra déterminer la nature de l'évolution et des causes d'une telle maladie, ainsi que le contenu en acide chlorhydrique. L'automédication ne peut qu'aggraver l'évolution de la maladie et entraîner la formation de conséquences indésirables.

Duodénite érosive

De graves changements dans la membrane muqueuse du duodénum, ​​se manifestant par l'apparition de petites plaies, de fissures et de plaies, indiquent directement une duodénite érosive. Cette maladie est l’une des variétés de la duodénite gastrique, qui peut se poursuivre sous forme aiguë et chronique.

La maladie nécessite une approche particulière du traitement et l’adhésion à un régime alimentaire rationnel, qui permettra d’éliminer un certain nombre de symptômes douloureux et inconfortables.

Les symptômes

La duodénite gastrique érosive se manifeste tout à fait différemment. Une personne peut ressentir des douleurs de coupe intolérables, tandis que l'autre ressentira un léger picotement et un léger inconfort dans les intestins. La luminosité et la gravité des symptômes de la duodénite dépendront directement du degré de négligence de la maladie. Ainsi, la duodénite érosive, qui est sous forme aiguë, peut provoquer des attaques de nausée et de vomissement chez une personne. Il y a souvent des cas où une personne peut même perdre conscience en raison d'une douleur excessivement forte.

Les symptômes résultant de la forme habituelle de la duodénite ressemblent à ceci:

  • Crampes de douleurs abdominales;
  • La présence de douleurs de la faim qui surviennent principalement la nuit;
  • Vomir avec du sang;
  • Nausée:
  • Des vertiges;
  • Ballonnements, sentiment de surpeuplement;
  • Constipation ou troubles intestinaux.

Important: la duodénite érosive et ulcéreuse peut provoquer une gastrite ou aggraver la position déjà existante du patient. Si du sang a été détecté dans le vomi, un régime strict est nécessaire pour éliminer complètement toute lésion éventuelle de la paroi intestinale et de l'estomac.

Quelles sont les causes de la duodénite érosive?

Divers facteurs peuvent provoquer l'apparition de la maladie. Pour la plupart, la duodénite érosive-ulcéreuse ne constitue pas un danger pour la condition et la vie d'une personne, car elle est traitée assez bien et rapidement si toutes les prescriptions du traitement sont suivies.

La maladie peut survenir en raison d’une intoxication alimentaire banale, qui endommage les parois de l’estomac et provoque une inflammation et l’apparition de douleurs. Un phénomène assez courant survient lorsque la duodénite de l'estomac apparaît en raison d'une consommation fréquente d'aliments lourds, d'aliments exotiques, de boissons énergisantes et d'alcool.

Les causes de la duodénite peuvent également être les suivantes:

  • Maladies infectieuses;
  • Infection à Giardia, vers;
  • Empoisonnement avec des produits chimiques toxiques;
  • Le stress;
  • Abus de fumer, café;
  • Abus d'épices;
  • Dommages mécaniques causés aux aliments grossiers, chauds ou froids.

Les personnes souffrent souvent de duodénite chronique, présente presque toute la vie sous une forme dormante. Rythme de vie fou, alimentation déséquilibrée, repas rares, tout cela provoque des complications de la maladie.

Les menstruations peuvent se sentir assez bien jusqu'à ce que l'inflammation n'augmente plus. Les personnes souffrant de la forme chronique de la maladie devraient suivre un régime laxiste tout au long de leur vie, afin d'éliminer la possibilité d'apparition de la forme aiguë.

Important: le régime alimentaire pour la duodénite exclut la consommation d’alcool, d’aliments trop gras, d’aliments épicés et d’aliments en conserve. L'accent doit être mis sur les fruits, les légumes et les légumineuses.

Comment est-il traité?

Lorsqu'un patient présente des douleurs et des signes indiquant la présence possible d'une duodénite, les médecins prescrivent des études sur les symptômes apparus. Cela vous permettra de prescrire un traitement aussi efficace que possible. Le diagnostic comprend:

  • Analyse biochimique du sang;
  • Échographie;
  • La duodénoscopie;
  • Radiographie de l'intestin et de l'estomac;
  • Test de pH;
  • EGD avec biopsie;
  • Analyse des fèces pour le sang.

Ce n’est que sur la base de tous les tests qu’un médecin peut prescrire un traitement spécifique et poser un diagnostic précis.

Un traitement sous la surveillance d'un médecin est une garantie absolue de la guérison de l'un des stades de la duodénite. L'objectif principal du médecin est de trouver la cause de la maladie. Sur cette base, un traitement ultérieur est effectué.

En fonction du diagnostic et du stade de la duodénite, le médecin peut vous prescrire:

  • Antibiotiques (exacerbation de la duodénite chronique ou aiguë);
  • Décoctions à base de plantes (inflammation des organes internes);
  • Médicaments agissant sur l’acidité de l’estomac (déséquilibre du pH).

En outre, si le patient présente des symptômes perturbants supplémentaires, le médecin peut vous prescrire les médicaments suivants:

  • Antiémétique;
  • Médicaments astringents;
  • Analgésiques

Dans la plupart des cas, l'utilisation de médicaments est facultative pour le traitement de la duodénite ulcéreuse. Le plus souvent, les médecins prescrivent un régime alimentaire et un horaire de repas stricts, d'où il est interdit de s'éloigner. En outre, on prescrit au patient un repos au lit, qui devrait durer au moins 2-3 jours.

Pour les spasmes graves, on prescrit un lavage gastrique au patient. Le premier jour après le lavage, le patient n'utilise que de l'alcool en abondance. Après cela, les aliments légers sont progressivement introduits dans le régime:

  • Purée de pommes de terre;
  • Légumes bouillis;
  • Poisson et poulet cuits à la vapeur;
  • Soupes légères dans un bouillon de légumes;
  • Kashi.

La duodénite érosive et ulcérative implique également l'utilisation d'analgésiques et de sédatifs. Le régime lui-même dure deux semaines.

Pendant le traitement, il est interdit aux patients de prendre des repas trop chauds ou trop froids. En outre, les pâtes, le pain frais, les œufs brouillés, le sel et les épices sont exclus du régime.

En outre, le médecin établit une liste de boissons, dont l’utilisation devrait être limitée. Leur liste comprend:

  • Kvass;
  • Soda;
  • Café
  • Alcool
  • Génie énergétique;
  • Jus aigre frais et jus.

Après le régime, le patient peut progressivement introduire des aliments familiers dans le régime, mais les aliments doivent rester fractionnés.

Mesures préventives

La duodénite chronique la plus grave résulte généralement d’une inattention envers votre propre corps. La prévention des maladies gastro-intestinales est l'un des éléments importants de la santé du système digestif.

  • Une alimentation équilibrée est un élément très important de la santé de l'estomac et du duodénum. Manger devrait être fractionnaire, excluant les aliments trop gros et trop gros. Les légumes et les fruits sont les bienvenus.
  • Fumer affecte les poumons et le système digestif. La fumée de tabac irrite les muqueuses des organes internes et entraîne un reflux et une acidité accrue. Le tabagisme fréquent entraîne également une inflammation des organes internes du tube digestif. Si vous avez des problèmes avec le PDK, vous devez abandonner cette dépendance.
  • L'alcool a un effet assez important sur la muqueuse gastrique. Dans l'étude de plusieurs cas d'alcoolisme, une gastrite survient dans 7 cas sur 10 étudiés. Des concentrations élevées en alcool ralentissent la sécrétion gastrique et peuvent entraîner des nausées, des vomissements prolongés et des diarrhées. En outre, les vins peuvent provoquer des brûlures d'estomac en raison de leur acide naturel. Il est nécessaire de limiter la consommation d'alcool, mais il n'est pas nécessaire d'abandonner complètement les boissons fortes.
  • Le traitement des maladies émergentes du tube digestif ou du duodénum devrait être opportun. Un traitement médicamenteux est parfois simplement nécessaire, car les douleurs abdominales peuvent rapidement se transformer en maladies graves, en ulcères et en hémorragies internes. Il n'est pas nécessaire de différer le traitement de la maladie gastro-intestinale émergente, afin de ne pas compliquer la condition du corps.
  • L'air frais et les promenades ont un effet important sur le système nerveux et amènent le corps à se tonifier. De plus, les promenades améliorent la circulation sanguine et favorisent le métabolisme, ce qui est très important pour le système digestif. Un exercice modéré peut également avoir un effet positif sur le corps humain, par exemple les courses du matin ou du soir.
  • Les chocs nerveux peuvent également affecter le corps humain, car celui-ci est constitué d'un réseau de terminaisons nerveuses qui affectent également les organes internes du tractus gastro-intestinal. Il est nécessaire d'éviter le stress et le surmenage, et si vous ne pouvez pas éviter les chocs, vous devez recourir à des sédatifs légers.

Ces règles simples doivent être entièrement connues. La conformité à au moins la moitié d'entre eux sera en mesure de protéger contre la survenue d'une duodénite et d'autres défaillances douloureuses dans le fonctionnement sain du corps.

Duodénite érosive

La duodénite érosive est une maladie courante caractérisée par des lésions de la muqueuse duodénale. La duodénite érosive survient à la suite de processus inflammatoires survenant dans les parois du duodénum. La pathologie se poursuit avec la formation de plaies, de fissures et de zones d’érosion sur la membrane muqueuse. La maladie provoque une détérioration de l'état du patient, des troubles du tube digestif, une immunité réduite, ce qui entraîne des troubles métaboliques.

C'est quoi

Le duodénum est situé sous l'estomac et sert de lien transitoire entre l'organe digestif et l'intestin grêle. Le contenu de l'estomac, mélangé avec du suc gastrique acide et des enzymes caustiques, pénètre dans le duodénum. C'est pour cette raison que le duodénum est plus inflammatoire que d'autres parties de l'intestin. Le processus inflammatoire s'accompagne de l'apparition de plaies, de fissures dans la muqueuse intestinale. Les ulcères peuvent avoir une forme différente, être uniques ou localisés par groupes, provoquant un œdème duodénal. Lors du diagnostic d'une maladie, il est parfois confondu avec une gastrite antrale, bien que les symptômes des maladies soient différents. Le plus souvent, ce type de duodénite survient chez les enfants, les hommes et les personnes âgées. La duodénite érosive est rare chez les femmes.

La duodénite érosive a un développement spécifique. Après l'apparition du processus inflammatoire, l'atrophie des glandes est fixée, ce qui constitue une violation de la structure fonctionnelle de la muqueuse de l'organe. Dans la plupart des cas, la maladie se développe parallèlement à d’autres pathologies, par exemple une pancréatite ou une gastrite aiguë.

Les types suivants de duodénite érosive - ulcéreuse sont distingués:

  • de type pancréatoïde;
  • semblable à la cholécystite;
  • gastrite;
  • latent;
  • mixte

Les symptômes

Les symptômes dépendent de la forme de la maladie et de son emplacement. La maladie se développe progressivement et au premier stade est presque asymptomatique. Le patient peut ressentir une douleur abdominale implicite qui survient plusieurs heures après avoir mangé ou la nuit. Les derniers signes spécifiques de pathologie ne se manifestent presque pas, ce qui explique la difficulté d'identifier la forme aiguë de la maladie au stade initial.

La symptomatologie de la duodénite érosive diffère des autres types de la maladie. Le patient ressent une douleur intense accompagnée de crampes. La survenue de douleur n'est pas associée à l'alimentation, elle peut être douloureuse ou aiguë. Chez certains patients, la douleur peut augmenter la nuit ou après avoir mangé. La patiente se plaint d'une sensation de satiété dans l'estomac, de douleurs affamées autour du nombril, de grondements dans les intestins, de brûlures d'estomac, de goût aigre. La douleur peut disparaître complètement ou diminuer après avoir bu un verre de lait ou une petite portion de nourriture et peut également disparaître après des vomissements soudains. Ces symptômes sont plus caractéristiques d'une duodénite érosive de type focal, lorsque l'érosion ne se développe pas sur toute la surface de la membrane muqueuse, mais qu'elle est localisée à certains endroits.

Dans la duodénite chronique, il se manifeste par des symptômes ressemblant à une inflammation du pancréas - pancréatite. Dans ce cas, la douleur revient et s'accompagne d'un trouble de la chaise. Vous pouvez clarifier le diagnostic à l'aide de la recherche sur le matériel spécial - duodénofibroscopie.

Lorsque duodénite érosive a également observé une augmentation de la flatulence, des nausées, des vomissements, des maux de tête, une faiblesse, une transpiration excessive, des épisodes de faim. Dans le vomi, des traces de sang peuvent être réparées, une constipation persistante apparaît, une plaque blanche se forme sur la langue.

Raisons

La duodénite érosive et ulcéreuse se développe sous l’influence de divers facteurs. Le processus inflammatoire du duodénum peut résulter d'une intoxication alimentaire, d'une consommation excessive de boissons alcoolisées et d'aliments épicés, après une intoxication par des médicaments et des produits chimiques, à la suite de dommages mécaniques.

Une duodénite de ce type peut survenir dans le contexte d’une hépatite chronique ou d’une pancréatite, du fait d’une absorption accrue des enzymes pancréatiques.

La duodénite érosive peut être provoquée par une gastrite chronique, du fait de l’infection des infections acido-peptiques et héliobactériennes sur le duodénum. Parfois, la duodénite érosive est accompagnée d'une gastrite ou d'un ulcère gastrique. Dans le contexte d'émissions du contenu acide de l'estomac dans le duodénum et sous l'influence d'une infection à Heliobacter, la pathologie se développe rapidement et acquiert une forme érosive.

La principale cause de la duodénite érosive est considérée comme une mauvaise nutrition. Les aliments abondants, épicés et gras, les collations fréquentes sur les jambes, les fast-foods conduisent à l'apparition d'une duodénite chronique.

Formes de la maladie

La maladie peut être aiguë et chronique. La forme aiguë provoque principalement l'apparition de maladies inflammatoires dans l'estomac et les intestins.

Selon les changements structurels, on distingue certains types de maladies chroniques:

  • type de surface. L'inflammation est observée sur les couches superficielles de la membrane muqueuse;
  • type atrophique. La caractéristique de cette forme est l'amincissement de la membrane muqueuse, ce qui provoque une violation des fonctions de sécrétion;
  • type interstitiel. Il n'y a pas d'atrophie de la partie glandulaire du duodénum 12;
  • type hyperplasique. Il a une division accrue et une croissance de la couche muqueuse de l'organe.

Il existe également des types primaires et secondaires de duodénite érosive. La forme secondaire résulte des processus inflammatoires existants dans le corps.

En fonction de l'emplacement et de l'étendue des dommages sur la paroi duodénale, la duodénite présente deux sous-types:

  • proximal, lorsque le bulbe duodénal est impliqué dans le processus pathologique;
  • distal, pas de changement dans l'ampoule.

La duodénite érosive a dans la plupart des cas un sous-type proximal, dont l'apparition est favorisée par une gastrite et un traitement inadéquat de la duodénite aiguë.

Code CIM - 10

La gastrite et la duodénite, conformément à la classification internationale des maladies de la 10e révision, sont déterminées par le code K 29. La duodénite est définie par le code K 29.8, gastroduodénite chronique - K 29.9, érosif - K 29.4.

Méthodes de traitement

Pour établir un diagnostic précis, clarifiez la nature et le type de la maladie afin d'exclure les maladies qui l'accompagnent, le gastro-entérologue prescrit des études de laboratoire et des études instrumentales. Les tests de laboratoire comprennent des analyses de selles et de sang.

Les études instrumentales suivantes sont menées:

  1. Fibrogastroduodenoscopy. C'est une sonde équipée d'une caméra vidéo, qui est insérée dans la bouche et permet d'inspecter les surfaces internes de l'estomac, de l'œsophage et du duodénum;
  2. Etude radiocontraste. Le patient prend une substance spéciale, puis prend des rayons X. La procédure permet d'examiner la lumière du duodénum;
  3. Rayon X Vous permet d'identifier les violations flagrantes dans le travail du corps.

En fonction de la gravité du processus inflammatoire, la maladie est traitée à domicile ou à l'hôpital.

Traitement de la toxicomanie

La trithérapie est réalisée avec l'inclusion du groupe antibiotique De-Nol, Metronidazole et tétracycline.

Avec une acidité élevée et une dyspepsie semblable à un ulcère, un régime spécial est utilisé. L'oméprazole est prescrit, un antibiotique (sélectionné par un spécialiste individuellement) et Trichopol.

Dans les premiers jours d'une exacerbation de la maladie, le repos au lit est recommandé, il est interdit de fumer, de faire un lavage gastrique et de réchauffer l'abdomen.

Une forme aiguë de duodénite érosive est traitée avec l'utilisation d'antibactériens, antispasmodiques et anesthésiques. En même temps, on utilise des médicaments qui enveloppent la membrane muqueuse et réduisent le processus inflammatoire (sulfacrylate). Il est important d’utiliser des médicaments qui augmentent l’immunité.

Ils utilisent des médicaments qui restaurent le duodénum muqueux endommagé - Biogastron, Ventroxol, Caved-S, Entrozil. Appliquez la prokinetics. Contribuer à l'amélioration de l'activité du tube digestif Itopod, Motilium, Zerukal.

Dans la duodénite chronique en dehors de la phase aiguë, des antiacides peuvent être utilisés, en les associant à des médicaments antisécréteurs, afin de soulager les symptômes. L'utilisation de Almagel, Maalox, Keal, Phosphalugel est recommandée.

Si un patient présente un syndrome neurasthénique, des sédatifs et des tranquillisants à effet sédatif sont prescrits - Tenoten, Valériane.

Traitement chirurgical

Avec l'apparition de saignements et de perforations de la paroi intestinale, des pathologies structurelles du duodénum, ​​le traitement conservateur est annulé et une intervention chirurgicale est appliquée.

Régime médical

Un régime alimentaire spécial joue un rôle important dans le traitement efficace de la duodénite. On prescrit au patient une diète très rigide pendant 3 à 5 jours, composée de soupes en purée, de décoctions de mucus de céréales et de bouillies de lait liquides. Peu à peu, le régime alimentaire est en expansion.

Physiothérapie

Ces procédures sont utilisées en tant que traitement d'appoint et uniquement en dehors de l'exacerbation de la maladie. Les procédures (irradiation ultraviolette, électrophorèse avec Lidasa et thérapie par ultrasons) permettent d'intensifier le flux sanguin et le flux lymphatique des organes abdominaux, de réduire la douleur, de stabiliser la fonction de sécrétion et d'inflammation.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle se réfère aux recettes populaires, les recommandant comme méthodes efficaces et utiles dans le traitement de la duodénite érosive. Cependant, avant d’utiliser des recettes traditionnelles, vous devriez consulter votre médecin afin de ne pas provoquer une exacerbation de la maladie.

Rose musquée Kissel

200 g de cynorhodons sont placés dans une casserole et 800 ml d'eau bouillante sont versés. Les fruits insistent pendant une heure, recouvrant le récipient d'un couvercle. A la fin des temps la composition est filtrée. Le liquide dans lequel le fruit est présent doit être préservé. Les fruits traités sont broyés, versez 500 ml d’eau et laissez bouillir pendant 15 minutes. Après filtration, le liquide résultant est mélangé avec une décoction préalablement préparée. Rose Musquée (pré-écrasée) versez le bouillon obtenu et mettez le feu. Lors de l'ébullition dans la composition, ajoutez de l'amidon de maïs ou de pomme de terre préalablement préparé.

La plante a un effet antibactérien, cicatrisant et anti-inflammatoire. Doit prendre 2 l flocons d'avoine et les faire cuire dans 1 litre d'eau. Le bouillon doit être égoutté et ajouter 1/4 tasse de jus d'aloès. Vous devez prendre 100 ml trois fois par jour.

Frais médicaux

À parts égales, mélanger la lavande, les fleurs de camomille, la mélisse, la racine de réglisse, la racine d’altha et le cinquefoil. Une cuillère à soupe d'herbes est versée sur 200 ml d'eau bouillante, après quoi la composition est chauffée dans un bain-marie, l'empêchant de bouillir. La perfusion est prise 40 minutes avant les repas, trois fois par jour.

Graines de lin

20 g de graines de lin versent 200 ml d’eau bouillante et infusent pendant 15 minutes. Prenez la composition de guérison sur un estomac vide une heure avant le petit déjeuner. Durée d'utilisation - 30 jours.

Huile d'argousier

Vous pouvez utiliser comme huile de pharmacie et préparer l'huile à la maison. 0,5 kg d'argousier doivent être broyés, remplis d'huile de tournesol et laisser reposer pendant 7 jours dans un bocal en verre, couvercle fermé. Le liquide est périodiquement agité. Après le gâteau doit être retiré du pot, broyer et ajouter à l'huile. Il est nécessaire de prendre un remède contre la duodénite tous les jours, une cuillère à soupe le matin, l'estomac vide.

Hypericum

La plante est placée dans un verre, complétée avec de l'eau jusqu'au bord et mis au bain-marie pendant 30 minutes. Prendre chaque jour 1/3 tasse 30 minutes avant les repas, 3 fois par jour.

Plantain

10 g de miel sont mélangés à 1 c. jus de plantain. Lorsque duodénite érosive, cet outil doit être pris dans 1 cuillère à soupe. l avant les repas, 3 fois par jour.

Régime alimentaire

La condition principale et importante pour le traitement de la duodénite érosive est un régime, un régime strict. Il est nécessaire d’exclure de l’alimentation la consommation de certains aliments qui provoquent une exacerbation de la maladie. Utilisation autorisée:

  • produits laitiers;
  • bouillies à base de céréales moulues;
  • gelée à base de fruits sucrés et de baies;
  • soupe liquide - purée;
  • purée de légumes;
  • Côtelettes et ragoûts de légumes cuits à la vapeur;
  • omelette aux blancs d'œufs.

L'utilisation d'aliments gras, frits, épicés, lourds et grossiers est strictement interdite.

Prévisions

Le traitement opportun de la duodénite érosive peut complètement guérir la maladie et prévenir les complications. Lorsque la maladie est négligée, il est possible de passer d’une forme de pathologie aiguë à une forme chronique et de développer un ulcère peptique.

Prévention

Pour prévenir le développement de la duodénite érosive, il est nécessaire de traiter les maladies gastro-intestinales, les maladies infectieuses et parasitaires en temps voulu. Il est nécessaire de manger équilibré, de maintenir un mode de vie sain, de passer régulièrement des examens, de ne pas se soigner lui-même.

La réussite de la duodénite érosive dépend du traitement approprié aux premiers stades de la maladie. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, l'utilisation de certains médicaments sans consulter un spécialiste peut entraîner des complications graves.

Les avis

Chers lecteurs, vous pouvez laisser votre avis sur la duodénite érosive dans les commentaires (formulaire ci-dessous)

Alexandre

J'aime la nourriture épicée et épicée. Il a ajouté du poivre et des épices à tous les plats. Au fil du temps, il y avait des douleurs à l'estomac, des nausées inquiètes. Peu à peu, les symptômes sont devenus plus prononcés, des brûlures d'estomac sont apparues avec des éructations acides, des douleurs de la faim qui se sont apaisées après avoir mangé pendant quelques minutes. J'ai demandé de l'aide médicale, après une étude, le gastro-entérologue a déclaré que j'avais une duodénite érosive. Prescrit un traitement, un régime. Pour la première fois, il ne mangea que des bouillies légères au lait, après quoi il ajouta des soupes avec des légumes et des kissels à son alimentation. Il a également consommé de l'huile d'argousier, après quoi la douleur a disparu. Après le traitement, je me sens mieux et j'ai exclu tous les produits irritants du régime alimentaire.

Eugene

J'ai trouvé une duodénite érosive aiguë. Un traitement précoce a empêché le développement de la maladie et la transition vers la forme chronique. Cela a facilité l'utilisation de la gelée au niveau des hanches. La boisson enveloppait la membrane muqueuse touchée et permettait une récupération rapide.

Danger de duodénite érosive

Le terme générique de «duodénite érosive» définit l'une des formes les plus courantes de la maladie, caractérisée par des lésions des tissus muqueux du duodénum. La principale caractéristique distinctive de la pathologie est une lésion importante des muqueuses, qui se traduit par l’apparition de plaies, de fissures et de zones d’érosion.

Duodénite érosive dans le duodénum sont formés de divers types d'érosion

La pathologie provoque une détérioration du processus digestif, l'apparition de sensations douloureuses, une diminution de la résistance corporelle. Le traitement de la duodénite érosive consiste à observer un régime alimentaire modéré, à prendre des médicaments et à appliquer les méthodes de la thérapie populaire.

Tableau clinique

Le degré d’intensité des symptômes de la duodénite érosive peut varier considérablement en fonction de divers facteurs cumulatifs, tels que, par exemple, la durée de la maladie, la forme, les causes de l’apparence, ainsi que les caractéristiques physiologiques individuelles du patient. En règle générale, la duodénite chronique s'accompagne d'un tableau clinique moins grave qu'une forme aiguë d'inflammation.

Cependant, les principaux symptômes, qui se manifestent chez un nombre considérable de patients atteints de duodénite érosive, qu’ils soient chroniques ou aigus:

  • douleur aiguë, crampes au milieu de l'abdomen;
  • nausée systématique;

La duodénite érosive est accompagnée d'une violation du processus de défécation.

  • vomissements, accompagnés d'une éruption du contenu de l'estomac;
  • Les symptômes tels qu'une sensation d'inconfort et une douleur en cas d'appétit ne sont pas exclus;
  • sensation de trop manger, même en mangeant de petites portions de nourriture;
  • La duodénite chronique est également caractérisée par des troubles communs du tube digestif. Les symptômes dans ce cas peuvent être: constipation, diarrhée, ballonnements, flatulences.

C'est important! La duodénite chronique se déroule souvent dans le contexte d’un tableau clinique pratiquement non exprimé. Dans de tels cas, le patient doit être averti de symptômes tels que vertiges sans cause, fatigue, détérioration du bien-être général, faiblesse et indisposition.

Raisons principales

Le traitement de la duodénite érosive n’est pas particulièrement difficile, il est important de respecter le régime alimentaire et de prendre les médicaments prescrits. Les facteurs fondamentaux du développement du processus inflammatoire sont, en règle générale, des causes de nature externe, par exemple des dommages aux tissus des substances chimiques du duodénum.

L'alcool peut provoquer une duodénite érosive.

Provoquer le développement de la pathologie peut présenter des aspects négatifs tels que:

  • usage systématique de boissons alcoolisées;
  • manger des aliments exotiques et trop épicés;
  • la défaite du corps par des parasites de différentes espèces;
  • dommages mécaniques résultant de l'exposition à des morceaux d'aliments grossiers;
  • médicaments systématiques;
  • boire des boissons gazeuses;
  • maladies infectieuses et inflammatoires du tube digestif.

Il arrive que le patient souffre d'une duodénite chronique depuis de nombreuses années. Cependant, les symptômes de la maladie ne se manifestent en aucune manière. Cette forme de pathologie est également appelée sommeil. Cependant, divers facteurs externes peuvent bien réveiller la maladie, déclenchant l’apparition d’une attaque.

Astuce! Pour éviter une telle situation, vous devez non seulement prendre soin de votre santé, surveiller attentivement les symptômes, mais également vous soumettre à des examens réguliers dans un établissement médical. Le diagnostic opportun simplifie grandement le traitement de la pathologie.

Certaines pathologies du système digestif peuvent provoquer le développement d'une duodénite érosive

Caractéristiques du traitement

La duodénite érosive s'accompagne souvent de crises aiguës, de sensations douloureuses et de troubles du tube digestif, provoqués par des facteurs externes prédisposants. Un traitement compétent implique l'acceptation par le patient du repos au lit, du repos complet ainsi que de l'observance d'un régime alimentaire. Il n'est pas nécessaire de rester au lit pendant longtemps, trois ou quatre jours suffisent pour une récupération efficace du corps.

La duodénite érosive est dangereuse dans la mesure où la présence de lésions dans les muqueuses du duodénum peut provoquer un saignement interne, à condition qu’il n’y ait pas de mesures thérapeutiques opportunes. C'est pourquoi seul un spécialiste devrait prescrire un traitement. De plus, il est souhaitable de mener un traitement médicamenteux dans un hôpital.

Régime alimentaire

La principale condition, qui est certainement observée dans le traitement de la duodénite érosive, est un régime strict, excluant l’ingestion d’un certain nombre de produits pouvant provoquer le développement d’exacerbations. Une alimentation équilibrée et bien construite est basée sur l'utilisation d'aliments légers, ce qui ne pose pas de difficulté lors de la digestion.

Un des points importants dans le traitement de la duodénite érosive est un régime amaigrissant.

Dans les premiers jours du développement de la maladie, il est recommandé au patient de ne consommer que des aliments liquides possédant des propriétés enveloppantes. Un tel aliment ne provoque pas d'irritation des muqueuses, enveloppe efficacement les tissus et empêche leur destruction ultérieure. Parmi les plats autorisés, il convient de citer, par exemple, les suivants:

  • produits laitiers;
  • bouillies à base de céréales moulues;
  • gelée à base de fruits sucrés et de baies;
  • soupes liquides homogènes;
  • purée de pommes de terre;
  • légumes cuits à la vapeur et pâtés;
  • omelettes de blancs d'œufs.

À mesure que l'état du patient s'améliore, une légère expansion du régime est acceptable. Cependant, les aliments gras, épicés, lourds et frits sont exclus indéfiniment.

C'est important! Dans le processus de traitement et de récupération devrait exclure catégoriquement l'usage de l'alcool et le tabagisme. Ces facteurs, à la fois séparément et en combinaison, pourraient bien provoquer l'apparition d'exacerbations.

Le traitement de la duodénite érosive peut être fait avec l'utilisation des herbes.

Phytothérapie

Les méthodes de thérapie populaire ont également une excellente efficacité dans le traitement de la duodénite. Des remèdes populaires simples et abordables peuvent éliminer complètement les causes et les symptômes des processus inflammatoires, réduire la localisation des lésions et normaliser l'activité du duodénum.

En tant que méthode la plus sûre et la plus efficace, il est nécessaire de nommer des décoctions à base de plantes. Il est préférable d'utiliser les types de plantes suivants:

  • Le millepertuis - a une action anti-inflammatoire et antimicrobienne;
  • plantain - enveloppe le tissu affecté, réduisant la localisation des sites d'érosion;
  • ortie - guérit, active les processus de régénération cellulaire et tissulaire.

Mais il ne faut pas oublier que toutes les maladies du tube digestif, y compris la duodénite érosive, ne peuvent être traitées avec des remèdes populaires qu'après consultation préalable d'un spécialiste.

Dans le traitement de la duodénite érosive ne peut pas faire sans prendre des médicaments

Traitement de la toxicomanie

Le traitement le plus courant pour une maladie telle que la duodénite érosive est le traitement médicamenteux. En règle générale, les médicaments sont utilisés pour réduire l'intensité de la douleur et la localisation de foyers inflammatoires ayant des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens.

Il est également recommandé de prendre des médicaments dont les composants actifs enveloppent le tissu duodénal, empêchant ainsi les effets négatifs des facteurs externes. De plus, l'utilisation de médicaments qui normalisent et restaurent la microflore des organes du tube digestif est nécessaire. Mais n'oubliez pas que l'utilisation de tout médicament ne devrait se faire qu'après consultation de votre médecin.

Dans la vidéo, vous apprendrez à protéger votre estomac des ulcères: