Principal / La dysenterie

Ulcère duodénal: symptômes, traitement, régime

La dysenterie

Le gonflement duodénal est une maladie caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse de la section bulbaire. La cause principale de la pathologie est considérée comme l'infection du bulbe par la bactérie Helicobacter pylori (Helicobacter pylori), qui résulte de la coulée du contenu de l'estomac.

La caractéristique physiologique du département bulbaire réside dans sa structure. Deux canaux s'ouvrent dans le bulbe duodénal: le canal biliaire et le pancréas. Un processus chimique de neutralisation du contenu acide de l'estomac se produit dans cette partie du tube digestif. Les processus de digestion sont initiés sous l'influence d'enzymes pancréatiques et hépatiques.

Les principales causes d'inflammation

Aujourd'hui, les gastro-entérologues réclament de plus en plus une réduction de la fréquence des bulboses provoquée par Helicobacter pylori. Cela s'explique par la conduite d'un traitement médicamenteux opportun. Dans le même temps, la fréquence des formes idiopathiques de la maladie, qui n'ont rien à voir avec une lésion bactérienne, reste assez élevée. Quoi qu’il en soit, les problèmes d’estomac, caractérisés par une augmentation de la sécrétion de suc gastrique, sont défavorables au développement du duodénum bulbaire. Avec une concentration excessive d'acide chlorhydrique dans le bulbe, un processus inflammatoire se produit. Les facteurs suivants sont souvent l’élan du développement immédiat du bulbit:

  • suralimentation fréquente;
  • fumer;
  • nutrition déséquilibrée;
  • abus d'alcool.

Les symptômes et le traitement du bulbit duodénum dépendent de la gravité de l'inflammation et de la forme de la maladie. La maladie peut être diffuse ou focale, chronique ou aiguë. De plus, le bullit est de plusieurs types:

  • catarrhal;
  • érosif et ulcératif;
  • folliculaire;
  • atrophique

Catarral Bullit

La maladie de cette forme, en règle générale, n'est pas perçue par les spécialistes comme une pathologie indépendante. Le plus souvent, on utilise ce terme pour se focaliser sur la sévérité du processus inflammatoire. Catarral Bulbitis se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleurs "affamées" douloureuses (survenant principalement la nuit);
  • brûlures d'estomac;
  • nausée après avoir mangé;
  • des éructations au goût acidulé et putride;
  • mauvaise haleine persistante, ne disparaissant pas même après le brossage des dents;
  • faiblesse musculaire, fatigue;
  • des vertiges;
  • troubles dyspeptiques;
  • transpiration excessive;
  • troubles du sommeil;
  • irritabilité.

Des dommages à la muqueuse du duodénum, ​​qui est un organe tout à fait sensible et vulnérable, peuvent facilement être causés par de fréquents abus de plats trop chauds. La conséquence d'une brûlure microscopique est la formation de plaies caractéristiques du bulbit érosif. En l'absence de traitement approprié, l'érosion affecte tout le côlon. Ce type de pathologie affecte toute la section bulbaire, sur la membrane muqueuse dont les lésions de surface sont formées. Le symptôme principal de la forme érosive de la maladie est une douleur prononcée dans la région épigastrique. Dans les cas graves, les patients présentent des saignements, des vomissements et des troubles des selles.

Manifestations de la maladie

En règle générale, les signes du duodénum bulbeux érosif sont similaires aux symptômes de la forme catarrhale de la maladie. En plus de ceux mentionnés, des manifestations supplémentaires sont caractéristiques de la maladie:

  • sensation inconfortable de pression et de pression dans la cavité abdominale;
  • des nausées et des envies fréquentes de vomir;
  • éructations de bile;
  • ballonnements.

La douleur est le plus souvent ressentie dans la région ombilicale ou dans l'hypochondre gauche. Les attaques disparaissent généralement après avoir mangé ou bu des produits laitiers. Le duodénum bulbaire aigu est dans la majorité des cas accompagné d’inconfort, de brûlures et de saignements de foyers érosifs. Un trait caractéristique du patient est ses matières fécales avec bulbe: les matières fécales ont une couleur sombre.

En raison d'une perte de sang importante, le vomi rappelle le marc de café. En l'absence de traitement, l'état du patient s'aggravera tous les jours et les vertiges augmenteront. Les hémorragies chroniques à bulbes ne sont pas particulières, mais dans ce cas, les manifestations décrites ci-dessus sont souvent complétées par la constipation.

Maladie folliculaire

Le traitement des ulcères duodénaux en bulbes, développé à la suite de blessures causées par des helminthes, sera différent du traitement des types catarrhal et érosif de la maladie. Le type d'inflammation folliculaire est localisé entre l'estomac et le duodénum. L'agent causal d'un tel bulbe peut être non seulement Helicobacter pylori, mais également des parasites. Dans le même temps, l'activation du processus pathologique nécessitera la présence d'un certain nombre de conditions défavorables. Le risque de développement du bulbe folliculaire est accru:

  • immunité affaiblie;
  • mauvaise nutrition;
  • troubles fonctionnels du système digestif.

Les symptômes du type folliculaire duodénal bulbaire ne présentent aucune différence fondamentale par rapport aux manifestations d’autres formes de cette maladie. Et pourtant, les patients remarquent des crampes alternant avec des douleurs douloureuses dans la région épigastrique. Des sensations désagréables donnent dans le dos et le nombril. La gêne, qui apparaît généralement la nuit, persiste jusqu'à ce qu'une personne déjeune. Une attention particulière devrait être portée à un certain nombre d'autres symptômes du bulbit folliculaire:

  • éructations et brûlures d'estomac après chaque repas;
  • diarrhée et diarrhée;
  • grondant dans l'estomac;
  • faiblesse et maux de tête.

Type de maladie atrophique

Cette pathologie du duodénum est extrêmement rare. Cette variation de bulbit est caractérisée par des éructations acides et des brûlures d'estomac redoutables après la consommation de tout produit. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le tableau clinique devient plus prononcé et devient stable.

Dans un bulby atrophique, le patient est préoccupé par la gravité constante de son estomac. Le "satellite" habituel est le grondement et les gargouillis à l'intérieur du péritoine, souvent une diarrhée, suivie d'une constipation. Les troubles dyspeptiques empêchent la pleine absorption des nutriments. Les oligo-éléments et les vitamines ne sont pas complètement absorbés, ce qui se reflète dans l'état général et le bien-être du patient. Une perte d'appétit entraîne une perte de poids, et le manque de fer entrant dans le corps provoque une anémie. À l'extérieur, les patients atteints de bulbe ont l'air douloureux, leur peau est pâle et souffre d'un manque d'humidité.

Examen du patient

Pour confirmer le diagnostic, en règle générale, recourir à des méthodes de recherche instrumentales. L'inspection visuelle n'est pas suffisante pour un diagnostic précis. Sans faute, un spécialiste découvre les zones douloureuses en palpant des sections individuelles de l'abdomen, lit attentivement les plaintes du patient, vérifie s'il existe une plaque caractéristique de la maladie dans sa langue. L'ensemble des procédures de diagnostic comprend:

  • fibrogastroduodénoscopie;
  • radiographie;
  • analyse bactériologique du suc duodénal.

Les résultats des examens aux rayons X aident les médecins à évaluer l'ampleur des changements dans les structures d'un bulbe d'organe. Grâce aux FGD, il est possible de déterminer la présence de dommages et d'inflammations de la membrane muqueuse du duodénum, ​​ainsi que l'activité motrice du bulbe, sa capacité à réduire.

Examen bactériologique prescrit pour l'étude de la composition biochimique de la bile du bulbe. En fonction des résultats de l'analyse, le type d'agent pathogène est déterminé. La procédure elle-même est réalisée de la même manière que n'importe quel autre ensemencement bactériologique: la sensibilité des agents pathogènes et des parasites à un groupe particulier d'antibiotiques est déterminée pendant plusieurs jours.

Restrictions de nutrition

Lorsque le régime duodénal bulby joue un rôle majeur. C’est à tort que de nombreux patients croient que la correction diététique est fondamentale dans le traitement de cette maladie et non les médicaments. En prenant des médicaments, mais en continuant à manger des produits "nocifs", aucun résultat significatif ne devrait être attendu.

Il est à noter que les régimes comportant du duodénum bulbeux et de la gastrite gastrique ne présentent pratiquement aucune différence. Les patients présentant de telles pathologies des organes de l'appareil digestif sont invités à inclure les aliments suivants dans leur régime alimentaire:

  • produits laitiers (fromage cottage faible en gras, kéfir, yaourt, ryazhenka);
  • gelées, compotes;
  • gruau, sarrasin, bouillie de riz;
  • "Le pain d'hier", craquelins;
  • poulet bouilli ou cuit à la vapeur;
  • poisson maigre;
  • légumes cuits ou bouillis, fruits (sauf chou, champignons, raisins).

Pendant la période de traitement du duodénum bulbeux érosif, il est conseillé aux gastro-entérologues de limiter et, si possible, d'éliminer complètement:

  • lait de vache entier;
  • plats acidulés, marinés, frits, épicés et épicés;
  • nourriture en conserve;
  • café et thés forts;
  • ail et oignons;
  • toutes les légumineuses;
  • pain blanc et une variété de pâtisseries;
  • bonbons

Caractéristiques du régime

Avec l’inflammation de la section bulbaire, les eaux chaudes non minéralisées Truskavets et Essentuki auront un effet bénéfique sur l’organe. Avant de traiter le duodénum bulbit, il est important de comprendre que seul un régime bien choisi peut assurer le succès. Dans la forme chronique de la maladie, la quantité de nourriture consommée diminue. Vous devez faire attention à la température des aliments consommés - les aliments trop chauds et trop froids sont inacceptables. En aucun cas, ne peut pas manger des aliments qui provoquent une irritation des muqueuses. La préférence doit être donnée uniquement aux aliments faciles à digérer.

Idéalement, les plats devraient être cuits sans huile ni épices, au four ou au bain-marie. La consistance la plus appropriée pour un patient atteint de bulbe est la purée. La forme semi-liquide évitera l'impact traumatique sur la membrane muqueuse de la texture fibreuse grossière des produits consommés. En outre, les médecins recommandent fortement de manger fractionné - toutes les deux heures en petites portions.

Traitement médicamenteux

Avec bulbit duodénum se débrouiller sans l'utilisation de médicaments est assez difficile. Les préparations sont prescrites au patient individuellement par le médecin traitant. Le spécialiste construit un schéma thérapeutique sur les résultats d'études de laboratoire et d'instruments.

La durée du traitement par bulbit comprend généralement plusieurs instructions:

  • Médicaments anti-helicobacter. Des moyens à effet antibactérien et des inhibiteurs de la pompe à protons (gastroprotecteurs) sont utilisés. Les médicaments suivants peuvent être cités à titre d'exemple: Sumamed, Klacid, Flemoxin, De-Nol, Novobismol.
  • Traitement antihelminthique. Les agents antiparasitaires sont prescrits en fonction du type d'agent pathogène des helminthes (praziquantel, pipérazine, némozol, dekaris, vermoks).
  • Antiacides. Ce groupe de médicaments aide à réduire le niveau d'acidité dans l'estomac et le bulbe duodénal. Le traitement au bulbe est effectué au moyen de médicaments "Nolpaz", "Omez", "Pariet", ainsi que de moyens enveloppants "Almagel", "Phosphalugel", "Maalox".
  • Analgésiques et antispasmodiques. Utilisé, en règle générale, dans les formes graves de la maladie ("No-Shpa", "Baralgin", "Papaverine").
  • Préparations enzymatiques. Creon, Mezim, Festal et leurs analogues sont utilisés en tant que thérapie de remplacement avec une production insuffisante d’enzymes naturelles.

Médecine populaire

En plus du traitement principal, le médecin peut recommander un traitement avec des remèdes populaires. Lors de l'intimidation du duodénum, ​​la médecine alternative peut vraiment constituer un complément efficace au traitement médicamenteux prescrit. Cependant, le succès thérapeutique ne peut être atteint que si l'on suit strictement les recettes pour la préparation de formulations médicinales. Trait de balle duodénal:

  • Jus de miel et de banane plantain - le mélange est pris avec un repas une cuillère à café.
  • Décoction d'Hypericum et Tanaisie. Pour préparer le médicament est très simple: pour 2 tasses d'eau bouillante, vous aurez besoin d'une cuillère à soupe de matières premières végétales. Laisser mijoter pendant 10-15 minutes.
  • Teinture Propolis Le composant principal insiste sur l'alcool pendant 3 semaines et avant de prendre le liquide résultant est dilué avec de l'eau dans un rapport de 1:30.
  • Jus de carotte frais. Buvez une demi-heure avant les repas.
  • Infusion d'eau de l'écorce de chêne, drogue de camomille, Althea, réglisse, graines de lin.

Indications pour la chirurgie

En règle générale, le duodénum bulbaire est traité sans chirurgie. Cependant, dans les cas où le patient a des ulcères sur la membrane muqueuse et des saignements érosifs, l’opération devient le seul moyen rationnel de lutter contre la maladie. Les chirurgiens cousent des ulcères à la surface du duodénum - cette technique minimise l’effet du suc gastrique sur la membrane muqueuse de l’organe. En cas de rémanence chronique, lors d'une période de rémission prolongée, il est conseillé aux patients de suivre un régime et, à des fins prophylactiques, de suivre un traitement de spa et de suivre des procédures de physiothérapie.

Bulbit érosif

Le bulbit érosif est une maladie inflammatoire caractérisée par une lésion de l’ampoule du duodénum avec apparition d’érosions simples ou multiples sur la muqueuse. La maladie est retrouvée chez 1 à 3% des individus au cours de la gastroscopie pour des douleurs épigastriques. Le bulbit érosif affecte les hommes et les femmes à peu près à la même fréquence. La forme chronique de la maladie est plus souvent enregistrée dans le groupe d’âge supérieur à quarante ans. Dans la structure de tous les saignements du tractus gastro-intestinal supérieur, la part de bulbit érosif compte pour 4%.

Causes et facteurs de risque

Dans certains cas, le développement d'un bulbe érosif n'a pas de relation évidente avec certains effets pathologiques. Des érosions simples sur la membrane muqueuse de la section bulbaire du duodénum sont également observées chez des individus cliniquement sains. En règle générale, le bulbe érosif primaire se forme généralement à la suite d'une exposition à la microflore pathogène (Helicobacter pylori).

Un bulbit érosif secondaire peut se développer sous l’action de certains médicaments (utilisation prolongée de corticostéroïdes, anti-inflammatoires non stéroïdiens, etc.), ainsi que dans le contexte de blessures, de brûlures, d’exposition à des substances toxiques, y compris l’alcool, pendant la période postopératoire, et également chez les patients présentant des pathologies des voies urinaires, des voies respiratoires, du système cardiovasculaire, du foie.

Les facteurs de risque incluent:

  • prédisposition génétique;
  • troubles immunitaires;
  • troubles du système endocrinien et nerveux;
  • processus infectieux;
  • entrer dans l'estomac d'un corps étranger;
  • mauvaise nutrition;
  • stress chronique;
  • radiothérapie et chimiothérapie.

Ces facteurs perturbent le fonctionnement de la barrière de protection du duodénum. Dans ce contexte, une augmentation de l'action agressive de la pepsine et de l'acide chlorhydrique, qui pénètrent dans le duodénum avec le contenu de l'estomac, donne lieu à un processus pathologique. En outre, le développement de la maladie contribue à la réduction des composants de la membrane muqueuse des parois du duodénum bulbaire et à la perturbation de ses processus de régénération normaux.

Formes de la maladie

En fonction du facteur étiologique, le bulbe érosif est subdivisé en une inflammation primaire, c'est-à-dire une inflammation d'abord apparue dans le bulbe duodénal et une inflammation secondaire, l'inflammation du bulbe duodénal étant l'un des symptômes de la maladie courante.

Par la nature de l'écoulement bulbit érosif divisé en aiguë et chronique.

Les bulbes érosifs, en particulier les formes érosives-ulcéreuses et érosives-hémorragiques, peuvent être compliqués par le développement de l’ulcère duodénal.

Selon les résultats de l'endoscopie, on distingue les formes morphologiques suivantes de la maladie:

  • Bulbit focal érosif - lésions limitées sur la membrane muqueuse du duodénum bulbaire;
  • bulbit catarrhal-érosif - lésion superficielle, dans lequel les cellules caliciformes de la couche supérieure de l'épithélium intestinal et ses processus cytoplasmiques ou microvillosités sont impliqués dans le processus pathologique;
  • Bulb érosif et ulcératif - érosion profonde, cela affecte non seulement l'épithélium et sa plaque, mais aussi la plaque musculaire de la membrane muqueuse de la section bulbaire du duodénum;
  • bulbit hémorragique érosif - le processus pathologique s'étend à la couche sous-muqueuse avec des vaisseaux sanguins;
  • Bulbit érosif confluent - la fusion de lésions individuelles se produit avec la formation d'un film de fibrine sur la zone touchée.

Les symptômes

Le symptôme principal du bulbit érosif aigu est la douleur épigastrique, qui peut se produire à jeun (le jour et / ou la nuit) et, parfois, après un repas, peut irradier vers le nombril, le dos ou la poitrine. En plus de la douleur, il existe des nausées, des éructations acides, une distension abdominale, des flatulences, une sensation de plénitude dans l'abdomen et une chaise instable. Après avoir mangé, des brûlures d'estomac se produisent.

Lorsqu’il saigne de l’érosion, les matières fécales acquièrent une couleur sombre (méléna), il est possible d’ouvrir les vomissements, ayant l’apparence du marc de café. Les saignements internes abondants se manifestent par une pâleur de la peau, une faiblesse croissante, des vertiges.

Avec le développement d'un bulbit érosif secondaire avec des lésions simples, ses signes sont généralement masqués par les symptômes du processus pathologique sous-jacent.

En bulbit érosif chronique, les symptômes du processus pathologique qui l'accompagne dominent, avec lesquels cette forme de la maladie est généralement associée. Il y a une tendance à la constipation, peut être des nausées. Les saignements ne sont pas propres aux bulbes érosifs chroniques.

Diagnostics

Pour le diagnostic du bulbit érosif, une histoire importante est importante. Une attention particulière est accordée à la présence de comorbidités, à la prise de médicaments, à la présence de mauvaises habitudes ainsi qu’à des antécédents de saignements gastro-intestinaux.

Un bulbe érosif est présent chez 1 à 3% des individus lors d’une gastroscopie pour douleur épigastrique.

En cas de saignement d'érosion, l'analyse générale des modifications du sang est possible, ce qui indique une anémie. A mené une étude de laboratoire sur le sang occulte dans les selles. Si un bulbe érosif est suspecté, un test respiratoire pour Helicobacter pylori, un dosage immunoenzymatique et un test PCR pour détecter un agent pathogène potentiel sont présentés. En outre, déterminer le niveau d'acidité du suc gastrique, mener une étude biochimique du sang.

L'œsophagogastroduodénoscopie est la principale méthode utilisée dans le diagnostic du bulbe érosif. Dans la forme aiguë de la maladie, au cours de l'examen endoscopique, l'érosion est détectée sous la forme d'un défaut de membrane muqueuse rond ou irrégulier avec une plaque fibrineuse ou hémorragique, avec une zone d'hyperémie à la périphérie. Dans la forme chronique du bulbit, on trouve le plus souvent de multiples lésions ressemblant à des polypes inégaux présentant un défaut dans la partie centrale. Ces défauts ont généralement une taille maximale de 1,5 cm et la membrane muqueuse autour de l’érosion n’est ni altérée ni hyperémique. Pendant la rémission, les défauts deviennent plus aplatis, avec une hyperhémie légère, la plaque disparaît. Au cours de l'œsophagogastroduodénoscopie, une biopsie est réalisée, suivie d'un examen morphologique du matériel obtenu en vue de sa différenciation par les néoplasmes malins et bénins, y compris les polypes ulcéreux.

S'il est impossible d'effectuer une œsophagogastroduodénoscopie, ils ont recours à un examen aux rayons X avec contraste, mais cette méthode est moins informative.

Un diagnostic différentiel est requis avec granulomatose intestinale lipophagique, maladie de Crohn, lymphome malin, carcinomes duodénaux, infection à Salmonella et Shigella, syndrome de Zollinger-Ellison.

Traitement du bulbe érosif

Le traitement du bulbit érosif non compliqué est effectué en ambulatoire ou dans le service de gastroentérologie. Avec le développement de saignements, le patient est hospitalisé dans le département de chirurgie.

Des saignements abondants chez un patient atteint d'un bulbe érosif sont une indication de l'œsophagogastroduodénoscopie en urgence, au cours de laquelle une coagulation ou un écrêtage du vaisseau sanguin affecté est effectué. En outre, la correction des troubles hémodynamiques, la transfusion de produits sanguins.

Dans la structure de tous les saignements du tractus gastro-intestinal supérieur, la part de bulbit érosif compte pour 4%.

Le traitement symptomatique du bulbe érosif comprend l’utilisation de médicaments antispasmodiques, de gastroprotecteurs, de prokinétiques et de complexes vitaminiques. Lorsque Helicobacter pylori est détecté, un traitement antibiotique est prescrit.

Lorsque bulbit érosif, développé dans le contexte d'autres maladies du tractus gastro-intestinal (secondaire), le traitement du processus pathologique primaire.

En raison de l'inefficacité du traitement conservateur, l'ablation chirurgicale d'un tissu non épithélialisé à travers une boucle pour polypectomie peut être nécessaire. Après la chirurgie, le tissu prélevé est envoyé au laboratoire à des fins de recherche morphologique.

Régime avec bulby érosif

La thérapie par le régime est tout aussi importante dans le traitement du bulbe érosif. Exclus des produits de régime qui augmentent l'acidité du suc gastrique. Ce sont des plats frits, épicés, gras, viandes fumées, marinades, alcool, café, thé fort, boissons gazeuses, crudités. Il est recommandé de consommer des aliments fractionnés avec des aliments moulus et de boire abondamment. Il est nécessaire d’éliminer complètement les aliments sans poudre et de respecter scrupuleusement le régime alimentaire.

Les patients doivent éviter tout effort physique intense, surtout après avoir mangé.

Complications possibles et conséquences

Les bulbes érosifs, en particulier les formes érosives-ulcéreuses et érosives-hémorragiques, peuvent être compliqués par le développement de l’ulcère duodénal.

Les érosions dans la forme chronique de la maladie sont capables d’une malignisation, c’est-à-dire qu’elles dégénèrent en une tumeur maligne.

Prévisions

Avec un diagnostic opportun et un traitement correctement sélectionné, le pronostic est favorable. En cas d'élimination du facteur étiologique, l'érosion est complètement épithélisée.

Les patients atteints d'une forme chronique de la maladie sont soumis à un suivi avec des examens endoscopiques annuels.

Prévention

Afin d'éviter le développement de bulbes érosifs, il est recommandé:

  • traitement opportun des maladies pouvant causer le développement de bulbes érosifs;
  • éviter les situations stressantes et les surmenages mentaux;
  • alimentation équilibrée;
  • rejet de mauvaises habitudes.

Enseignement: 2004-2007 "Première université médicale de Kiev", spécialité "Diagnostic en laboratoire".

L'information est généralisée et est fournie à titre informatif seulement. Aux premiers signes de la maladie, consultez un médecin. L'auto-traitement est dangereux pour la santé!

Ulcère duodénal bulbaire érosif et ulcératif

Bulbit érosif - inflammation du bulbe duodénal (duodénum) provoquant la formation de défauts superficiels sur la membrane muqueuse - érosion.

C'est l'un des types de duodénite. La maladie peut être aiguë et chronique. Les complications les plus courantes de la maladie sont l’ulcère duodénal et les saignements intestinaux. Ces conditions sont très graves, il est donc utile de connaître les principaux symptômes de la pathologie et les méthodes de traitement.

Signes de maladie

Les symptômes suivants sont caractéristiques d'un bulbit érosif:

  • douleurs dans la région épigastrique ("podlozhechkoy"), apparaissant une heure et demie après un repas et la nuit (elles sont donc également appelées "douleurs de la faim");
  • brûlures d'estomac;
  • éructations avec un arrière-goût aigre ou amer (air ou contenu gastrique);
  • la constipation;
  • nausées et vomissements avec mélange de bile (masses émétiques jaunâtres);
  • flatulences;
  • sensation de douleur dans l'abdomen.

La douleur dans la région épigastrique peut irradier dans la région gauche de l'hypochondre et du para-ombilical. En règle générale, ils disparaissent ou diminuent après avoir consommé du lait ou une petite quantité de nourriture. En outre, la douleur disparaît après les vomissements.

Important: lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Généralement, pour le diagnostic, la FEGDS est réalisée - fibrogastroduodénoscopie. Si un bulbit érosif ne commence pas à guérir à temps, il peut se transformer en ulcère duodénal. Vous pouvez apprendre la vidéo à la fin de l'article sur la manière dont cette complication se présente sur les fegds.

Causes de l'érosion de l'ampoule KDP

Le principal facteur provoquant l'apparition de bulbes érosifs est l'augmentation de l'acidité du suc gastrique. À son tour, cette affection est généralement causée par une gastrite à Helicobacter et un ulcère gastrique. En outre, la maladie peut être causée par les raisons suivantes:

  • giardiase
  • infestation par les vers (entérobiose, ascaridiose, etc.),
  • infection intestinale aiguë (dysenterie, salmonellose),
  • mauvaise alimentation (manger des aliments irritant les muqueuses du tractus gastro-intestinal - boissons alcoolisées épicées, frites ou frites),
  • corps étrangers piégés dans l'ampoule duodénal,
  • intoxication par des produits chimiques (alcalis, acides),
  • utilisation à long terme de médicaments anti-inflammatoires (hormones et médicaments non stéroïdiens).

Les causes du bulbit érosif aigu sont le plus souvent des infections gastro-intestinales, des anti-inflammatoires et des produits chimiques agressifs. Les facteurs restants provoquent généralement une inflammation chronique qui progresse lentement.

Traitement des bulbes érosifs et ulcératifs

Pour le traitement de l'érosion dans le bulbe duodénal à l'aide de médicaments des groupes suivants:

  • antiacides,
  • inhibiteurs de la pompe à protons,
  • antibiotiques (en présence d'une infection à Helicobacter pylori),
  • Les bloqueurs des récepteurs H2 à l'histamine dans l'estomac.


Les antibiotiques agissent comme un traitement étiotropique, car ils éliminent la cause de la maladie - la bactérie Helicobacter. Les antiacides protègent la membrane muqueuse de l'estomac et du bulbe de l'action du contenu acide, tandis que les inhibiteurs de la pompe à protons et les antagonistes des récepteurs H2 réduisent la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Pour accélérer la guérison de l'érosion, l'huile d'argousier est utilisée.

Nourriture santé

Dans le cas d’un duodénum bulbeux érosif, il est indispensable pour un traitement réussi. Dans la période aiguë devrait être exclu de l'alimentation:

  • épicé, chaud, gras;
  • frits et salés;
  • les cornichons;
  • viande fumée;
  • bouillons riches;
  • produits à haute teneur en substances extractives (oignons, ail, etc.);
  • fruits et jus aigres;
  • boissons gazeuses;
  • alcool

Pendant le traitement du bulbit érosif, vous pouvez inclure des soupes de légumes et de céréales, des céréales semi-liquides, des compotes, de la gelée dans votre régime. Les produits à base de viande et de poisson sont préférables pour les variétés faibles en gras et pour éliminer tout le gras visible avant la cuisson. Il est souhaitable de manger des aliments en même temps, de préférence plus souvent (5 à 6 fois), mais petit à petit. Au début, tous les plats doivent être nettoyés à travers un tamis ou coupés au mélangeur et consommés sous forme de chaleur. Le froid et le chaud peuvent en outre irriter les muqueuses et perturber la motilité intestinale.

Traitement folklorique

Dans le cas des bulbes érosifs, le traitement avec des remèdes populaires donne souvent de bons résultats, en particulier pendant le traitement prescrit par un médecin. Voici quelques recettes efficaces de la médecine traditionnelle pour le traitement des érosions du bulbe duodénal.

Infusion de camomille pharmaceutique et de mousse islandaise

Ce remède soulage rapidement l'inflammation et les spasmes intestinaux. Pour préparer les plantes, prendre 2 cuillères à soupe, mélanger et verser de l'eau bouillante (0,5 litre). Faites bouillir les matières premières végétales pendant 30 minutes dans un bain-marie, laissez refroidir et filtrez. Prendre ½ verre 3 fois par jour avant les repas (30 minutes).

Infusion d'écorce de chêne

Dans le cas du bulbe érosif, un traitement par infusion d’écorce de chêne peut réduire l’effet des sucs digestifs sur la muqueuse du bulbe. 1 cuillère à café d'écorce broyée est placée dans un thermos et ajoutez-y 200 ml d'eau bouillante, couvrez et agitez. Laissez insister toute la nuit. Buvez 1 cuillère à soupe avant chaque repas (environ 5 fois).

Infusion de graines de lin et de racine d'Althea

Des quantités égales de graines de lin et de racines d'althea sont broyées et mélangées. Vous pouvez ajouter autant de mousse islandaise. 2 cuillères à soupe du mélange sont placées dans de l'eau froide (2 tasses), infusée toute la nuit, portée à ébullition le matin et bouillie pendant 5 à 6 minutes. Insister encore 2 heures, prendre 100-150 ml 3 fois par jour peu de temps avant les repas.

Graines de lin Kissel

2 cuillères à soupe de graines de lin lavées à l'eau froide et brassées dans une tasse d'eau bouillante, continuez à faire bouillir l'outil jusqu'à ce que la masse prenne une consistance collante. Le mélange est légèrement refroidi, pour un meilleur effet, vous pouvez ajouter quelques gouttes de propolis. Ensuite, il est nécessaire de diviser la décoction en 3 parties égales et de les prendre le matin à jeun, avant le déjeuner et le dîner. La gelée de lin enveloppe les parois de l'estomac et du duodénum et accélère la guérison de l'érosion.

Important: avant de traiter un bulbit érosif à l’aide de recettes folkloriques, consultez votre médecin. Vous ne pourrez peut-être pas utiliser ces outils.

Bulbit érosif c'est quoi

Le bulbe érosif est une maladie dangereuse à l’origine de l’ulcère duodénal.

Connaître les symptômes aidera à le reconnaître et à commencer un traitement en temps opportun.

Bulbit érosif: symptômes et traitement des adultes

Bulbit érosif, ou la forme érosive de bulbit, est un type d'inflammation du bulbe duodénal. Les adultes les plus à risque sont les adultes.

À un stade précoce de développement, cette maladie est traitée assez rapidement. Il est donc très important de consulter un médecin dès les premiers symptômes.

Mécanisme de développement de la maladie

Qu'est-ce qu'un bulbit érosif? Il s'agit de l'inflammation de l'ampoule de 12 PK, dans laquelle les défauts apparaissent en premier, puis les ulcères sur la muqueuse duodénale, qui peuvent saigner.

Contrairement à la duodénite - une inflammation commune de la partie de l'intestin qui est adjacente à l'estomac, le bulbe érosif a une localisation exacte - dans le bulbe intestinal, qui est le point de transfert des aliments digérés de l'estomac vers l'intestin et qui se connecte à la vésicule biliaire par ses canaux.

Voici la neutralisation de l'acide gastrique à travers la bile entrante.

Le bulbe remplit des fonctions très importantes dans le système digestif. C'est pourquoi tous les symptômes de la maladie, même les plus superficiels, devraient obliger une personne à prendre des mesures urgentes pour les éliminer.

Lorsque l'estomac est enflammé, les aliments entrent dans cette division transitoire importante, non complètement transformés et avec une grande quantité d'acide chlorhydrique.

Le travail de l'ampoule est cassé, il n'a pas le temps de faire face à la charge agressive apparue - augmentation de l'acide.

L'acide détruit les bulbes muqueux, affecte la couche épithéliale supérieure. Il devient enflammé, la membrane muqueuse commence à s'effondrer avant l'apparition de l'érosion - un défaut de l'épithélium.

En l'absence de traitement, la maladie du bulbe progresse et un ulcère peptique apparaît sur le site du défaut érosif, mais après un certain temps, il n'en reste pas un.

Érosif - le bulbe ulcératif est une maladie intestinale très complexe. Des foyers entiers d'ulcères peuvent apparaître, ce qui rend le traitement très difficile. C'est le mécanisme de développement de cette pathologie.

Bulbit érosif. Il peut avoir deux formes - aiguë et chronique, qui a ses propres «cycles» répétés - d'un répit silencieux à l'exacerbation suivante.

Source de la maladie

La bactérie Helicobacter pylori est la principale source de problèmes graves pour le système digestif dans son ensemble, et pas seulement pour le bulbe érosif. Aujourd'hui, c'est un fait avéré.

Ce microbe provoque des ulcères gastriques et duodénaux (selon les statistiques dans 80% des cas), une gastrite chronique (90%), un cancer de l'estomac (60%). L'infection par eux se produit souvent dans l'enfance.

Après cela, seules certaines personnes infectées peuvent développer une gastrite chronique. Dans une autre partie de la population, le microorganisme existe dans le corps sans aucune conséquence. La longue existence de l'infection affaiblit les propriétés immunitaires du corps.

Si la gastrite n'est pas traitée, des ulcères gastriques et duodénaux peuvent se développer, un bulbe ou, dans des cas extrêmes, un cancer de l'estomac.

La gastrite est une inflammation de la membrane muqueuse de l'estomac. Elle est plus fréquente que celle d'un ulcère peptique. Toutes les pathologies graves du tractus gastro-intestinal commencent par elle.

Il existe une gastrite chronique et une gastrite aiguë, avec une acidité faible et élevée. Comme indiqué ci-dessus, dans les gastrites, une acidité accrue crée un environnement agressif et affecte le mucus des bulbes.

En général, de nombreuses maladies sont associées à la gastrite, notamment le bulbit ulcéreux. Ils concernent à la fois les parties gastrique et intestinale.

Dans notre pays, la bactérie Helicobacter Pylori est commune à la majorité de la population (70%).

Elle se transmet par le contact direct des personnes les unes avec les autres par le biais de baisers, d’articles d’hygiène personnelle, de nourriture. Par conséquent, des infections intra-familiales sont souvent constatées, tous les membres de la famille sont malades.

Outre la source prédominante de la maladie, d'autres causes du développement du bulbit sont communes, communes à toutes les formes de bulbit.

Ceux-ci incluent:

  • intoxication par des médicaments dans des industries dangereuses;
  • environnement parasitaire (Giardia, vers et autres vers parasites) et maladies connexes;
  • traumatisme à la cavité abdominale;
  • facteur héréditaire;
  • abus d'alcool, le tabagisme;
  • aliments malsains (gras, épicés, frits, fast-food, boissons contenant du dioxyde de carbone et de la caféine);
  • Une caractéristique anatomique rare est la présence d'unités supplémentaires dans la partie initiale de l'intestin. Ils peuvent accumuler de la nourriture de l'estomac.

Signes de maladie

Les symptômes de la forme érosive du bulbe ressemblent beaucoup aux symptômes des autres types de cette maladie et de la gastrite érosive. Il y a des symptômes marqués sous forme aiguë et avec la croissance de l'érosion.

Symptômes sous forme aiguë:

  1. Le symptôme principal du bulbit érosif est une douleur dans la partie supérieure et moyenne de l'abdomen. Cette douleur peut être vive, paroxystique, grave, surtout après avoir mangé. Les analgésiques, qui sont utilisés pour soulager la douleur, ne feront que supprimer le symptôme, la maladie continuera de progresser. Oui, et ils aident une fois, la prochaine attaque devra à nouveau avoir recours à eux, sinon guérir le bulbit érosif aigu.
  2. Il y a des problèmes d'appétit. Une personne est souvent malade. Il sent un goût amer dans sa bouche. Envie de vomir. Le réflexe nauséeux lui-même ne fonctionne pas complètement souvent, et il peut ne pas apporter de soulagement.

Quand l'érosion augmente:

  1. Les douleurs des différentes forces de manifestation. Apparaître à tout moment de la journée et se propager à différentes parties de l'abdomen avec recul dans le dos. Il peut y avoir une douleur et une transpiration accompagnée d'une sensation de faim, d'une faiblesse générale, de maux de tête.
  2. Il y a des éructations acides, des brûlures d'estomac, le réflexe nauséeux est déclenché, et les vomissements peuvent être avec du sang.

Ces symptômes nécessitent une attention médicale immédiate.

Recherche, traitement, nutrition, diagnostic

Dans une étude diagnostique complète, le gastro-entérologue effectue d'abord un examen visuel de la langue afin de déterminer la présence, l'absence de plaque sur celle-ci et la palpation de l'abdomen afin d'identifier le lieu du trouble.

Ensuite, pour clarifier le diagnostic effectué:

  • Examen aux rayons X, qui aidera à visualiser les modifications du duodénum - une augmentation du bulbe;
  • fibrogastroduodénoscopie, qui permettra d'évaluer l'état général de la muqueuse, d'identifier les zones touchées de la muqueuse, de déterminer la présence de gastrite superficielle, bulbit érosif
  • recherche bactériologique qui aidera à identifier l'agent causal de la maladie. Pour ce faire, prenez des tests sanguins, des matières fécales. Ou effectuer un test d'uréase.

Traitement

Le traitement du bulbe érosif adhère au principe d’une approche intégrée. Son but est l'impact sur les zones érosives, la restauration de l'épithélium du bulbe duodénal.

Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter le bulbit:

  1. Médicaments cicatrisants, tels que le méthyluracile
  2. Médicaments antiacides et enveloppants normalisant la sécrétion d’acide chlorhydrique: "Maalox", "Renny", "Relcer", "Almagel".
  3. Médicaments antispasmodiques. Ceux-ci incluent "Spazmalgon", "No-shpa", "Papaverin".
  4. Vitamines qui améliorent la cicatrisation des plaies - vitamines C, E, PP et B (B6, B12).

Étant donné que le bulbit érosif est directement lié à un organe aussi important que l'estomac, il serait souhaitable de toucher aux spécificités du traitement moderne de la gastrite.

Les principes clés du traitement de la gastrite sont la destruction de la bactérie elle-même et l'amélioration des propriétés protectrices de la membrane muqueuse.

Une erreur courante dans l'auto-traitement est la monothérapie avec des médicaments antisécréteurs (par exemple, Omeprazole, Ranitidine).

En règle générale, l'habitat de la bactérie Helicobacter pylori est limité à la région antrale. Une acidité élevée empêche la propagation des bactéries.

En cas d'utilisation de ces médicaments, l'acidité diminue, des conditions favorables sont créées pour la propagation d'Helicobacter Pylori vers la muqueuse, où l'inflammation se développe activement.

Ces processus conduisent à une atrophie de la membrane muqueuse et augmentent le risque de cancer gastrique. Nous nous souvenons d'une approche intégrée que seul un médecin peut mettre en œuvre.

Par conséquent, le principe de base du traitement de la gastrite à Helicobacter Pylori est l’éradication - la destruction complète de ce microbe.

Le traitement anti-helicobacter est effectué conformément aux normes reconnues lors de l’utilisation de médicaments antibactériens.

Dans la série de ces médicaments, on distingue le «di-citrate de bismuth tri-potassium» (De-nol). C’était un médicament pionnier dont l’efficacité contre la bactérie Helicobacter Pylori a été prouvée par le médecin britannique, le prix Nobel Barry Marshal.

Même en monothérapie, De-Nol détruit cette bactérie chez un tiers des patients.

Et son ajout au traitement antibactérien de cette infection peut augmenter leur efficacité en moyenne de 20%, ce qui est particulièrement important en termes de niveau de résistance aux antibiotiques. Le traitement avec le diagnostic de bulbo érosif-ulcératif sera dans ce cas réussi.

Dans le même temps, «De-Nol» n’est pas un antibiotique et n’a pas les conséquences compliquées associées à l’exposition à la microflore intestinale.

En plus des propriétés anti-helicobacter, le De-nol a un effet astringent anti-inflammatoire et forme un film protecteur à la surface des ulcères et de l'érosion.

De plus, il augmente la synthèse de prostaglandine E, qui stimule la microcirculation et active les mécanismes cytoprotecteurs de la muqueuse.

"De-nol" contribue à l'accumulation de facteur de croissance épidermique dans la région du défaut et favorise la cicatrisation de la membrane muqueuse. Tout cela augmente la résistance de la muqueuse gastro-intestinale aux effets des facteurs d'agression.

Ceux-ci incluent l'acide chlorhydrique, la pepsine, les sels biliaires. Par conséquent, "De-nol" peut aider les patients souffrant de gastrite, de douleurs à l'estomac.

Il est souvent recommandé d’ajouter aux traitements médicamenteux les moyens de la médecine traditionnelle, tels que le psyllium, le millepertuis, la propolis.

Mais beaucoup de médecins pensent que la médecine moderne a dans son arsenal tous les meilleurs nouveaux outils, et que les herbes ne sont pas nécessaires ici pour faire face au bulbit.

Pouvoir

Avec un traitement complexe, il est toujours recommandé de suivre un régime spécial. L'alimentation est sa partie essentielle. Quel est le régime avec le bulbit?

  1. Exclusion de l'alimentation des aliments agressifs, non naturels et lourds. Il comprend les aliments gras, fumés, salés, en conserve, frits, ainsi que les boissons contenant de la caféine (thé, café, soda) et de l’alcool.
  2. Utilisez uniquement des aliments chauds, mous, semi-liquides - bouillie, soupes, purée de pommes de terre.
  3. Poisson faible en gras, viande, légumes cuits à la vapeur.
  4. Repas réguliers toutes les quelques heures en petites portions.

Afin de préserver la santé du système digestif, il est important de connaître les symptômes auxquels vous devez réagir immédiatement et effectuer des recherches.

Si un bulbe érosif est diagnostiqué, il est impératif que vous suiviez la prescription d'un médecin conformément au principe de l'approche intégrée - prenez tous les médicaments prescrits et suivez un régime thérapeutique.

S'il y a une dépendance au tabac, il est nécessaire d'inclure la volonté et d'arrêter radicalement de fumer. Ensuite, le traitement sera efficace.

Ce qui est dangereux pour une personne bulbare érosif: symptômes et traitement

Le groupe de maladies du système digestif comprend le bulbit érosif, dont les symptômes et le traitement sont connus de tous les gastro-entérologues expérimentés. L'oignon (ampoule) du duodénum est impliqué dans le processus. Cette pathologie est souvent associée à une inflammation de la muqueuse gastrique. Dans ce cas, nous parlons de la gastroduodénite.

Le développement de bulbes érosifs

La partie initiale de la sonde intestinale est le duodénum. Il borde le pylore de l'estomac. La section initiale s'appelle l'ampoule. L'ulcère duodénal de Bulbitis 12 est une inflammation aiguë ou chronique de la membrane muqueuse de cette région. Dans la forme érosive de la maladie, des défauts se forment. Ils conduisent souvent à des saignements intestinaux.

En l'absence de soins appropriés, des ulcères se forment. Comme la gastrite érosive, cette pathologie se présente sous des formes aiguës et chroniques. La maladie est causée par une infection à Helicobacter pylori, la prise de médicaments agressifs (AINS, antibiotiques), des troubles immunitaires, des brûlures, des interventions chirurgicales, une mauvaise alimentation, le tabagisme, l’alcoolisme.

Les symptômes les plus fréquents de la maladie sont:

  • douleur abdominale supérieure;
  • sang dans les matières fécales;
  • faiblesse
  • des nausées;
  • vomissements;
  • briser le tabouret.

Lorsque les signes de bulbe sont déterminés par les comorbidités et la forme de la maladie.

Signes locaux de la maladie

L'inflammation du bulbe duodénal se manifeste par la douleur. Il présente les caractéristiques suivantes:

  • terne ou pointu;
  • intensité modérée;
  • localisé dans la zone épigastrique;
  • combiné avec des nausées et des selles instables;
  • se produit immédiatement après un repas et sur un estomac vide.

Si le saignement se développe, le syndrome de la douleur augmente. Tous ces symptômes ressemblent à une gastrite érosive. Si la duodénite est associée à une altération de la perméabilité intestinale, la douleur augmente au cours d'un repas lourd. Dans ce cas, il devient paroxystique et arqué.

La forme chronique du bulbit érosif coule plus calmement. Avec elle, douleur sourde et intensité modérée. C'est peut-être permanent. L'apparition de douleurs dues à un œdème et à des lésions de la muqueuse. Si la cause était une gastrite hyperacide (inflammation de l'estomac), ce symptôme survient 10 à 20 minutes après avoir mangé. Bulbit érosif aigu se manifeste également par la douleur. Il se produit lors de la palpation de l'abdomen.

Manifestations cliniques communes

Il est nécessaire de savoir non seulement ce qu'est le bulbe érosif, mais également quels en sont les symptômes. Au fil du temps, l'érosion des muqueuses provoque des lésions des vaisseaux sanguins et des saignements. Chez ces patients, la nature des selles change. Il devient noir et liquide à cause du sang coagulé. Cette condition s'appelle melena. Dans les cas graves, l'ulcère duodénal bulbaire se manifeste par le type de marc de café.

Les autres symptômes courants de la maladie sont:

  • faiblesse
  • des vertiges;
  • des nausées;
  • diminution de l'appétit;
  • éructations amères.

Lorsque bulbit possible brûlures d'estomac. Il se manifeste par une sensation de brûlure dans la poitrine. Les brûlures d'estomac sont un signe d'acidité accrue. La lésion de l'estomac et de l'ampoule du duodénum 12 est possible dans le contexte d'infection alimentaire toxique. Dans ce cas, une inflammation secondaire se développe. Chez ces patients, la température corporelle augmente souvent.

Méthodes de traitement des patients

Si l'intestin grêle est touché, un traitement est nécessaire. Cela commence après un diagnostic. La forme érosive de bulbe peut être détectée dans le processus de fibroesophagogastroduodenoscopy. Si une forme secondaire de la maladie est suspectée, la cause doit être déterminée. Dans les cas d'inflammation aiguë, il est impératif de traiter, sinon cette pathologie peut se transformer en ulcère et évoluer de manière chronique.

La thérapie a les objectifs suivants:

  • élimination des symptômes;
  • cicatrisation des muqueuses;
  • prévention des complications (saignements, choc, ulcères).

Chaque médecin doit savoir comment se débarrasser du bulbit. Dans certains cas, une hospitalisation est requise. Cela est possible en période d'exacerbation, avec un état grave de la personne et des saignements. Le plus souvent, les patients sont traités en ambulatoire après une consultation médicale. Les composants thérapeutiques suivants sont connus:

  • suivre un régime;
  • des médicaments;
  • cesser de fumer et de l'alcool;
  • physiothérapie.

Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire. Un traitement rapide et adéquat est important pour éviter la formation d'un ulcère. En cas de saignement, des soins d'urgence sont nécessaires. Cela peut être un écrêtage ou une coagulation de navires endommagés

L'usage de drogues

Le régime de traitement implique la prise de médicaments. Les médicaments les plus couramment prescrits pour détecter les bulbes érosifs sont:

  • antibiotiques (macrolides, pénicillines, nitroimidazoles);
  • inhibiteurs de la pompe à protons;
  • les antiacides;
  • prokinetics;
  • antispasmodiques;
  • analgésiques;
  • les enzymes.

Des médicaments tels que les M-cholinolytiques et les antagonistes des récepteurs de l'histamine sont de moins en moins utilisés. L'ulcère et l'érosion peuvent se former sur le fond d'une production accrue d'acide chlorhydrique. Ces patients se font prescrire des inhibiteurs de la pompe à protons. Ils inhibent la formation de suc gastrique. Les plus couramment utilisés sont Hairabesol, Sanpraz, Rabiet, Razo, Zulbex, Béret, Omez.

Ils sont produits sous forme de capsules et de comprimés. Avec les érosions de l'estomac et du duodénum 12, un agent cicatrisant est utilisé. Il peut s'agir d'huile d'argousier ou d'églantier. Souvent nommé Actovegin. Des antiacides sont utilisés en cas de syndrome douloureux grave sur le fond du bulbe érosif causé par une gastrite avec une sécrétion accrue.

Dans le cas de la détection de la bactérie Helicobacter dans le corps, des antibiotiques sont indiqués. Les macrolides et les pénicillines sont les plus efficaces. Dans la période aiguë de la maladie, les antispasmodiques sont utilisés. Ils détendent les muscles lisses du corps, éliminant la douleur. Pour que les aliments quittent le duodénum plus rapidement, on utilise la procinétique.

Ces médicaments normalisent la fonction motrice de l'estomac et des intestins. De nombreuses prokinetics ont un effet antiémétique. Après l’élimination de la douleur, des préparations multienzyme sont utilisées. Ceux-ci incluent Créon 10 000. Il normalise le processus de digestion des aliments. Les enzymes n'apparaissent qu'en dehors du stade aigu.

Autres mesures thérapeutiques

Le régime alimentaire pour la gastrite érosive et le bulbe est un aspect important du traitement. Dans la forme aiguë de la maladie dans les premiers jours, vous devez respecter le numéro de régime 0. Sa particularité est que vous ne pouvez pas manger de nourriture sous forme solide. Ce devrait être une forme pâteuse. Il est recommandé d'inclure dans le régime alimentaire la gelée, la gelée, la purée de pommes de terre, les bouillons, les jus de fruits, l'eau de riz.

À mesure que le bien-être d'une personne s'améliore, le menu se développe. Les patients sont transférés au tableau numéro 1. Les recommandations générales sur la nutrition sont les suivantes:

  • prise alimentaire fractionnaire 4 à 6 fois par jour;
  • rejet de la nourriture grossière et épicée;
  • exclusion du régime de l'alcool;
  • consommation de nourriture uniquement sous forme de chaleur;
  • rejet d'aliments gras.

Il est recommandé d'inclure dans le régime alimentaire les produits à base de lait fermentés, le bouillon des hanches, les légumes, cuits à l'eau, la viande maigre, les fruits sans écorce, l'omelette à la vapeur, les œufs à la coque, l'huile d'olive. Il est nécessaire de limiter la consommation de bonbons. Potage en purée utile et bouillie de mucus. Ils vous permettent d'accélérer la guérison de la membrane muqueuse du duodénum.

Lorsque le bulby érosif interdit les produits fumés, les conserves, les viandes grasses, les épices, les oignons, l'ail, les boissons gazeuses, les fruits et légumes crus, les soupes riches, les champignons. Le traitement avec des remèdes populaires n'est possible qu'avec le consentement du médecin. Il s’agit d’une méthode non essentielle pour traiter les patients atteints de bulbe érosif.

Appliquez des fonds à base de miel, de plantain, de lin, de propolis et de millepertuis. Le régime de traitement inclut la physiothérapie. Appliquer des champs magnétiques et une électrophorèse avec novocaïne. Pendant la rémission, un traitement dans un sanatorium est recommandé. Le médecin choisit le type d'eau minérale. Il devrait être bu en dehors de la période d'exacerbation. Si le saignement se développe, une assistance d'urgence est nécessaire. Si nécessaire, effectuez un traitement par perfusion.

Dans le cours chronique de la maladie, la déformation de l'intestin est possible. Dans les cas graves, un traitement chirurgical est nécessaire. Ainsi, le bulbit est une maladie dangereuse. En cas de non-respect des rendez-vous médicaux, il en résulte une inflammation totale du duodénum et de l'ulcère. La prévention est réduite à l'optimisation de la nutrition, à l'abandon de l'alcool, au traitement des pathologies chroniques du système digestif et à la prévention de la gastrite.