Principal / La dysenterie

Nutrition humaine optimale

La dysenterie

Attention! Nous ne donnons aucune recommandation pour une nutrition adéquate. Ici, le coût minimum d'un ensemble de produits est calculé, en assurant la consommation de la quantité requise d'éléments nutritifs (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux), sur la base du traitement mathématique des données relatives au contenu de ces éléments nutritifs dans les produits.

Lors de la première étape, le coût minimum d'un ensemble de produits est calculé (vous pouvez également entrer les produits de votre régime). À la deuxième étape, vous pouvez ajuster le régime reçu et voir un exemple de calcul du régime réel. Pour plus de détails, voir la section "Comment utiliser le calcul".

La dépendance de l'espérance de vie sur divers facteurs - ici.

Régime médical 1 pour les ulcères d'estomac

L'assimilation des nutriments dépend en grande partie du fonctionnement normal du système digestif, dont les maladies entraînent souvent des perturbations dans tout le corps.

Si le processus pathologique est fixé dans l'estomac, son traitement tardif provoque un ulcère - une violation de l'intégrité de la membrane muqueuse.

Il existe de nombreuses méthodes pour traiter cette maladie, mais les règles du régime alimentaire contre l'ulcère gastrique devront suivre tout le monde qui a trouvé un tel trouble.

Comment et pourquoi un ulcère survient-il?

Le tissu qui recouvre l'estomac de l'intérieur produit constamment du mucus, qui contient des enzymes digestives. Cependant, ce n’est pas le seul facteur qui assure le fractionnement des produits. L'acide chlorhydrique agit d'abord sur les aliments, fournit un traitement supplémentaire des nutriments et la mort de nombreux microorganismes pathogènes.

Dans des conditions normales, le mucus protège les parois de l’estomac contre l’influence de l’acide chlorhydrique, mais dans certaines affections, certaines zones sont ouvertes à ce composé. En conséquence, une brûlure chimique se développe, qui est remplacée par une plaie - un ulcère. Les médecins identifient plusieurs raisons contribuant à cette évolution:

  • infection virale ou bactérienne (généralement Helicobacter Pylori, mais il peut y avoir d'autres microorganismes);
  • réaction à la pharmacothérapie;
  • mauvaise alimentation (fast food, épicé, salé, etc.);
  • abus de soude et d'alcool;
  • échec immunitaire;
  • troubles systémiques (diabète, etc.).

Quels que soient les facteurs qui ont provoqué l’ulcère, le traitement de la maladie ne peut pas être mis en veilleuse, une personne souffrant de douleurs à l’estomac au cours de cette période. Et ils sont parfois assez forts! Tout d'abord, il est nécessaire de satisfaire aux exigences du gastrologue, qui désignera les aliments en fonction du tableau clinique de l'état du patient.

Principes généraux de l'alimentation pour les ulcères d'estomac

Avec cette maladie, essayez habituellement de créer des conditions propices à la cicatrisation précoce de l'ulcère. Mais si, aux premiers signes d'amélioration, continue à être exposé aux composants irritants, il y aura peu de confusion dans le traitement - la plaie s'ouvrira à nouveau.

Pour éviter cela, il est nécessaire de suivre un régime pendant 1 an après l'exacerbation de la maladie, dont les principes généraux sont les suivants:

  1. Les aliments ne doivent pas irriter la muqueuse gastrique et augmenter la production d'acide chlorhydrique.
  2. Utilisez uniquement des aliments faciles à digérer.
  3. Maintenir la température des aliments de 25 à 40 ° C
  4. Mangez par petites portions 5 à 6 fois par jour.
  5. Donner la préférence aux produits liquides et mous.
  6. L'apport calorique devrait être d'environ 3000 par jour.

Il peut sembler à quelqu'un qu'il est très difficile de suivre ces principes. Mais ne désespérez pas d'avance! Un examen détaillé des aliments autorisés et interdits convaincra par la simplicité de son régime.

Quoi ne pas manger?

De nombreux types d'aliments peuvent irriter la membrane muqueuse et une quantité considérable d'entre eux peut être digérée pendant une longue période et même augmenter la formation de gaz dans l'estomac et les intestins. Ces produits devront d'abord être exclus:

  • les épices;
  • ketchup, sauces et mayonnaise;
  • les cornichons;
  • salé, fumé et aigre;
  • épicé (oignon, ail, poivre, etc.);
  • frit
  • graisse (saindoux, bouillon riche, etc.);
  • la conservation;
  • l'alcool;
  • thé fort et café;
  • le soda;
  • bonbons et pâtisseries;
  • pain de seigle;
  • champignons sous n'importe quelle forme;
  • fruits et légumes crus;
  • agrumes, noix, légumineuses.

Qu'est-ce qui est permis de manger?

Une liste aussi impressionnante d'aliments interdits confond parfois une personne qui a une question tout à fait naturelle:

  • céréales au lait avec des céréales bien cuites;
  • soupes de légumes;
  • œufs (œufs durs, à la coque, brouillés);
  • fruits et légumes cuits au four;
  • poisson et viande maigre bouillis;
  • produits laitiers (fromage cottage, fromage, etc.);
  • baies non acides;
  • pain rassis.

Bien sûr, manger de la nourriture sèche avec un ulcère - ne fait que causer encore plus de tort. Par conséquent, dans le régime alimentaire quotidien peut et devrait inclure ces boissons:

  • gelée de fruits;
  • décoction de rose sauvage ou de son de blé;
  • thé faible;
  • la compote;
  • kéfir, ryazhenka (5 jours après le début de la période d'amélioration).

Il faut encore prêter attention à une autre nuance: les produits de la liste des produits interdits sont progressivement administrés au patient pour l’entraînement de l’estomac. Cette approche s'appelle le principe de zigzag, cependant, un tel régime devrait être sous surveillance médicale stricte.

Trois médicaments

De nombreux composants alimentaires aideront à guérir les ulcères d'estomac, mais trois produits ont un effet véritablement curatif:

Le jus de chou frais inhibe Helicobacter Pylori, une cause fondamentale de l’ulcère. En outre, la composition d'une telle boisson aide à normaliser le traitement enzymatique des grumeaux alimentaires et la cicatrisation de petites plaies dans les parois de l'estomac.

Le pouvoir thérapeutique du lait réside dans la capacité de la boisson à envelopper les parois de l'estomac, ce qui protège la membrane muqueuse de l'action de l'acide chlorhydrique. Seul le lait pasteurisé à faible teneur en matière grasse est autorisé. Par conséquent, le produit ménager doit être jeté. Les brûlures d'estomac et les nausées accompagnent souvent ce désordre.

Le miel résiste bien non seulement à ces symptômes, mais également à la douleur et à l'inflammation. En outre, des tests de laboratoire prouvent que le produit de l’abeille neutralise l’acide chlorhydrique et réduit sa sécrétion.

"Diet 1" pour les ulcères d'estomac

L'exacerbation de la maladie est presque toujours caractérisée par la douleur. Cela oblige le patient à prendre des stéroïdes anabolisants spéciaux et parfois à se révolter complètement des aliments.

Pendant cette période, le patient doit faire attention aux protéines, qui sont si nécessaires pour rétablir la structure normale de la membrane muqueuse. Cependant, il est préférable de donner du poisson, de la dinde et du bœuf, bien que lorsque la viande bouillante doit changer d'eau après l'ébullition au moins 2 fois.

Cette approche est due au fait que la graisse animale augmente la synthèse de l'acide chlorhydrique, ce qui ne fait que nuire au patient. Il est permis d'inclure du beurre dans l'alimentation, mais l'huile végétale apportera toujours plus d'avantages. Le fromage cottage et le fromage constituent une excellente source de protéines. Ces produits doivent donc obligatoirement figurer dans le menu.

Cependant, les patients ne savent parfois pas quels légumes vous pouvez manger avec un ulcère de l'estomac, ce qui entraîne une consommation incontrôlée et, par conséquent, des complications. Le problème est la fibre brute, difficile à digérer et à irriter la membrane muqueuse.

Au cours de cette période de maladie, tous les fruits et légumes doivent être soumis à un traitement thermique. Vous devrez oublier les légumineuses, les navets, les radis et les baies avec la peau jusqu'à la récupération complète.

Menu pour la semaine

Après avoir traité les principes généraux de la nutrition dans cette maladie, nous procédons à des recommandations spécifiques. Les médecins appellent un régime alimentaire pour les ulcères d'estomac - tableau 1, mais cela ne signifie pas une limite stricte.

Il existe de nombreuses options pour le régime alimentaire quotidien dans les limites des produits autorisés. Vous pouvez également choisir le menu suivant, conçu pour 6 repas.

  • 2 œufs à la coque;
  • la semoule;
  • thé faible
  • cuit au four 1 pomme au miel;
  • yogourt aux fruits sans gras.
  • bouillon de poulet soupe de riz;
  • purée de pommes de terre;
  • 2 petites croquettes de boeuf;
  • gelée de fruits;
  • décoction de rose sauvage.
  • 2 biscuits sablés;
  • 1 verre de lait.
  • sandre avec des bourgeons de chou cuits au bain-marie;
  • thé faible
  • 1 tasse de lait chaud.
  • omelette de lait et deux œufs;
  • jus de chou.
  • bouillie de sarrasin avec du lait;
  • thé faible
  • soupe à la courge;
  • pâte de poisson maison;
  • casserole de bœuf à la pomme de terre;
  • mousse de pomme.
  • 1 banane;
  • 1 tasse de kéfir chauffé.
  • purée de pommes de terre;
  • boulettes de poulet;
  • thé faible
  • 1 tasse de lait chaud.
  • bouillie de riz au lait;
  • compote de pomme.
  • soupe de vermicelles dans un bouillon de légumes;
  • salade de betteraves;
  • bouillie de sarrasin;
  • sandre en polonais;
  • thé faible
  • 2 biscuits sablés;
  • 1 verre de yaourt
  • pilaf au boeuf bouilli;
  • risotto aux légumes;
  • gelée de vitamines.
  • 1 tasse de lait chaud;
  • gelée de fruits.
  • bouillie d'orge avec du jaune sur du lait;
  • jus de chou.
  • soupe de riz avec bouillon de citrouille;
  • les pâtes;
  • soufflé de lapin;
  • sirop de pomme-poire avec des morceaux de fruits.
  • salade de betteraves;
  • purée de courgettes et citrouille;
  • dinde en gelée;
  • gelée de prunes.
  • 1 tasse de Ryazhenka chauffée;
  • pouding aux pommes à base de caillé.
  • boulettes de caillé paresseux;
  • smoothie à la fraise.
  • soupe avec des boulettes;
  • courgettes de bœuf farcies;
  • salade de légumes verts et de crème sure;
  • décoction de rose sauvage.
  • salade de bananes;
  • gelée de fraises.
  • purée de pommes de terre;
  • langue de veau bouillie;
  • pouding aux pommes;
  • thé faible
  • 1 tasse de lait chaud.
  • soupe de vermicelles au lait;
  • jus de chou.
  • salade de betteraves;
  • 1 tasse de Ryazhenka.
  • soupe aux pommes et aux pruneaux;
  • hareng non salé avec légumes;
  • biscuit aux protéines;
  • gelée de banane.
  • pouding aux pommes;
  • 1 tasse de kéfir chauffé avec des fraises.
  • bouillie d'orge;
  • morue cuite au four;
  • gelée de fruits;
  • thé faible
  • 1 biscuit biscotte;
  • 1 tasse de lait chaud.
  • macaronis au fromage;
  • thé faible
  • casserole de fromage cottage;
  • yogourt aux fruits sans gras.
  • soupe de chou-fleur et de carottes;
  • bouillie de riz;
  • filet de poulet bouilli;
  • compote de pomme.
  • cuit au four pomme au miel;
  • 1 verre de lait.
  • purée de pommes de terre;
  • boeuf bouilli;
  • compote de baies.
  • 1 œuf à la coque;
  • 1 tasse de lait chaud.

Recettes diététiques

Si nous partons du fait que c'est possible et impossible avec un ulcère de l'estomac, nous obtenons une longue liste de plats autorisés. Chaque patient les combine dans un régime hebdomadaire à sa manière, en fonction de ses préférences personnelles.

La sandre en polonais, le risotto aux légumes et la dinde en gelée, non seulement savoureux, mais également préparés selon les règles de la nutrition pour cette maladie, s'intègrent parfaitement dans le menu de l'alimentation.

Sudak en polonais

Les protéines de poisson sont facilement absorbées par l'organisme, car les diététiciens recommandent souvent de préparer ce plat:

Lavez et nettoyez 1 brochet pesant de 1-1,3 kg.

  • verser la queue et la tête avec 1 l d'eau;
  • porter à ébullition;
  • ajouter le céleri et l'oignon en demi-rondelles;
  • 5 minutes de cuisson à feu doux;
  • ajouter du poivre noir et du sel au goût;
  • une demi-heure à tourmenter.
  • couper en tranches de 2-3 cm d'épaisseur;
  • mettre dans une casserole profonde;
  • verser le bouillon;
  • porter à ébullition et maintenir le poisson sur le feu jusqu'à ce qu'il devienne blanc;
  • éteindre et laisser pendant 5 minutes sous le couvercle.
  • cuire 2 œufs durs et les hacher finement;
  • Faites fondre 50 g de beurre dans une casserole;
  • hachez un bouquet d'aneth et ajoutez-le au beurre avec les œufs, mélangez bien le tout.

Servir le poisson dans une sauce avec de la purée de pommes de terre ou du riz.

Risotto aux légumes

Le risotto cuit au four est excellent dans le traitement des ulcères en raison de sa composition végétale et de son traitement thermique normal:

Cuire 2 cuillères à soupe de riz et égoutter dans une passoire.

Faire cuire les légumes pendant 10 minutes:

  • 1 carotte moyenne;
  • 1 racine de céleri;
  • demi-racine de persil;
  • la troisième partie est un petit oignon.

Préparer un plat allant au four:

  • frottez-le avec de l'huile végétale;
  • saupoudrer sur 1 cuillère à soupe. des miettes de pain blanc rassis;
  • mélanger et mettre sous forme de riz, de légumes et de persil haché;
  • verser un mélange de 1 cuillère à soupe. lait et demi oeufs crus.

Cuire au four préchauffé à 180 ° C pendant 20 minutes.

Dinde en gelée

La viande de dinde est pauvre en graisse. Ainsi, avec un ulcère à l’estomac, elle diversifie non seulement l’alimentation quotidienne, mais améliore également la santé du patient:

  1. Versez 600 g de filet de dinde avec 2 litres d'eau.
  2. Ajoutez 1 oignon, 2 carottes et 1 racine de persil.
  3. Porter à ébullition, retirer la mousse et saler au goût.
  4. Faire bouillir pendant 1 heure.
  5. Ajoutez 1 gousse d'ail et 2 feuilles de laurier.
  6. Languir encore une demi-heure.
  7. Obtenez la viande et les légumes, filtrez le bouillon.
  8. Dans le liquide chaud, ajoutez et mélangez la gélatine.
  9. Couper la dinde et la carotte en cubes.
  10. Mettez les carottes dans des moules cuits, puis la viande.
  11. Sur le dessus encore, les carottes et la viande (obtenez 2 couches chacune).
  12. Verser les formes avec le bouillon refroidi et réfrigérer.

Vous pouvez manger une aspic après le traitement complet.

Conclusion

Un ulcère à l'estomac se développe pour diverses raisons. Pour se débarrasser d'un trouble aussi douloureux, les gastrologues prescrivent des médicaments en n'oubliant pas les principes d'une nutrition adéquate pendant cette période.

Il est contre-indiqué pour tout le monde de charger le système digestif pendant un ulcère. Par conséquent, les produits doivent être faciles à digérer et non irritants pour la muqueuse gastrique.

Si vous approchez le traitement de manière responsable, la plaie commencera à se cicatriser dans un avenir proche. Après trois ou quatre mois, le patient sera même parfois capable de fumer du poisson ou un autre plat préféré de la liste des interdits.

Nutrition et régime alimentaire pour les ulcères d'estomac

Bien que beaucoup pensent qu'un ulcère est causé par des aliments acides ou par le stress, il est le plus souvent causé par la bactérie Helicobacter pylori. Des ulcères se forment sur les parois de l'estomac. Certains produits ne font que les aggraver et aggraver ainsi les symptômes du problème.

Ce régime recommandé apporte des modifications mineures au mode de vie du patient, ainsi que des changements mineurs mais raisonnables dans les habitudes alimentaires. Le patient sera en mesure de savoir quels produits sont bons ou mauvais pour lui.

Nutrition et régime alimentaire pour les ulcères d'estomac

L'alimentation et ses effets sur le corps

De nombreux médecins s'opposent à un régime quotidien strict. Il est très difficile d'adhérer au patient, qui subit un stress supplémentaire.

Attention! Auparavant, les médecins conseillaient tous les patients atteints d'un ulcère et leur prescrivaient un régime d'épargne sans aliments épicés, gras ou acides. Il est prouvé qu'un tel régime est en réalité inefficace pour le traitement ou la prévention des ulcères gastriques.

Bien que le problème ne soit pas réglé, il est absolument inoffensif et permet donc aux amateurs d'aliments frais de se sentir mieux et de s'en tenir à ce régime.

Le régime alimentaire des patients souffrant d’ulcère ne se compose pas de règles strictes et rapides. Différents produits, même s'ils sont vraiment recommandés en présence de la maladie, affectent chaque personne à sa manière.

Produits utiles pour les ulcères d'estomac

Les principaux objectifs du bon régime pour le traitement des ulcères:

  1. Le patient devrait bien manger.
  2. Nécessaire pour neutraliser l'acide gastrique.
  3. Il est important d'arrêter la production excessive d'acide.
  4. Il est important de maintenir le bon équilibre de pH.

ATTENTION!
1. NE consommez pas d'aliments, de vitamines ou d'herbes en quantités excessives.
2. NE consommez pas d'aliments, de vitamines ou d'herbes qui sont affectés par les médicaments / médicaments que vous prenez.
3. Introduisez LENTEMENT de nouveaux aliments dans le régime.
4. Arrêtez IMMÉDIATEMENT de manger des aliments, des vitamines ou des herbes pouvant aggraver votre état!

Nutrition médicale pour les ulcères d'estomac

Principales règles de l'alimentation pour les ulcères d'estomac

Règle d'or numéro 1: n'allez pas au-delà de ces recommandations et utilisez uniquement les produits pour lesquels vous n'avez aucune réaction. Mangez avec modération, un excès est dangereux!

Pour atteindre les trois objectifs principaux de ce régime, il est important de faire attention aux soi-disant oui et non.

  1. Mâchez bien quand vous mangez.
  2. Mange lentement. Manger "sur le pouce" ne fait qu'exacerber le problème.
  3. Mâchez et avalez lentement. Sois détendu.
  4. Asseyez-vous droit en mangeant.
  5. Choisissez des aliments faibles en gras.
  6. Dîner au moins deux heures avant le coucher.
  7. Buvez beaucoup d'eau. Il peut réduire les douleurs abdominales dans les dix minutes.
  8. Mangez trois petits repas et autant de collations par jour.

Manger avec un ulcère de l'estomac est nécessaire avec modération.

  1. Essayez de ne pas boire trop de thé ou de café - la caféine augmente le niveau d'acide dans l'estomac.
  2. Essayez de vous abstenir de boire de l'alcool - cela augmente également le niveau d'acide.
  3. La nicotine perturbe l'équilibre du pH. Le tabagisme est connu pour retarder la guérison d'un ulcère.
  4. Essayez de ne pas prendre d'aspirine.
  5. Les médicaments contenant de l'ibuprofène peuvent retarder le processus de guérison.
  6. Les antiacides doivent être utilisés avec parcimonie ou évités car ils provoquent des diarrhées.
  7. Arrêtez de manger tout aliment gênant, même s'il est savoureux!

Produits utiles et interdits pour les ulcères

Nourriture et moyens d'éliminer l'inconfort

Il est important de rappeler que H. pylori et l'utilisation continue de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont la principale cause d'ulcères. Le régime alimentaire seul ne peut résoudre le problème, car il s’ajoute au traitement prescrit pour les ulcères.

Attention! Certains aliments peuvent en réalité aggraver les symptômes du problème et retarder le processus de guérison. Le niveau d'exacerbation de chaque personne est différent. Par exemple, un patient peut avoir une réaction légère à un aliment en particulier, ce qui aura un effet plus marqué sur l'autre.

Développement des ulcères gastriques

Il est important de se rappeler que les médicaments en vente libre et les antiacides n'apportent qu'un soulagement à court terme des symptômes du reflux acide et des ulcères d'estomac. Ces médicaments ne font que masquer le problème: ils ne peuvent pas réparer les dommages causés par l'ulcère.

Un soulagement à court terme fait généralement plus de mal que de bien - un patient peut sentir pendant un certain temps que l’ulcère est guéri ou maîtrisé. En règle générale, il peut la «lâcher», se détendre et peut-être même recommencer à manger des aliments et des boissons, ce qui devrait être évité.

Règle d'or n ° 2. Pour réduire l'inflammation et arrêter de manger tout aliment qui aggrave votre état, il est préférable de suivre un régime végétarien pendant un certain temps.

Vidéo - Ulcère gastrique

Produits autorisés et interdits pour les ulcères d'estomac

Vous trouverez ci-dessous une liste succincte des produits généralement bien tolérés par les patients atteints d’un ulcère.

  1. Légumes - frais, congelés ou en conserve. Fruits okra, patates douces, courgettes, ignames, brocolis, choux de Bruxelles, germes de soja, carottes et jus de carottes, pommes de terre, jus de chou.
  2. Fruits - papaye, avocats, bananes, raisins noirs, amandes et lait d'amandes, ainsi que tout autre fruit frais, congelé ou en conserve.
  3. Aliments riches en fibres - riz brun, orge, avoine, etc. Ils sont utiles car ils apaisent naturellement les parois de l'estomac et le remplissent.
  4. Oeufs - maximum 3-4 jaunes par semaine.
  5. Beurre d'arachide.
  6. Fruits frais, congelés et en conserve.
  7. Des portions de viande ne dépassant pas 170 g (il est préférable de l'éviter) - bœuf maigre, porc, agneau, veau, bacon croustillant, jambon et volaille sans peau.
  8. Poisson - frais, congelé ou en conserve dans l'eau.

Conseils pour les ulcères d'estomac

Voici une brève liste des aliments que les patients atteints d’ulcère devraient éviter.

  1. Nourriture abrasive - noix, son, maïs soufflé et graines.
  2. Viande rouge - les protéines animales contiennent beaucoup d'acides.
  3. Pain contenant beaucoup de matière grasse, croissants, biscuits, craquelins et pellets. Pain aux noix, fruits secs ou graines.
  4. Riz sauvage
  5. Légumes crus, tomates (produits à base de tomates), maïs.
  6. Baies, figues et agrumes.
  7. Jus d'orange, d'ananas et de pamplemousse.
  8. Viande, volaille ou poisson transformés ou assaisonnés - bœuf salé, saucisses, sardines et anchois.
  9. Viande grasse (particulièrement frite), volaille ou poisson.
  10. Vinaigrettes, gâteaux, biscuits, tartes, pâtisseries.
  11. Chips, beignets, pommes de terre frites et maïs soufflé au beurre.
  12. Chocolat, bonbons et desserts contenant des noix, de la noix de coco ou des fruits.

Vidéo - Table de régime №1

Vitamines recommandées

L'inclusion de vitamines dans le régime alimentaire contre les ulcères - facultatif. Les vitamines et les minéraux sont toujours bénéfiques, indépendamment de ce que les grandes sociétés pharmaceutiques en disent dans les médias.

Au mieux, ils peuvent être la clé d'une récupération plus rapide. Au pire, ils ne feront aucun mal.

Les vitamines sont capables d’accélérer le processus de cicatrisation du défaut et de prévenir efficacement les aggravations.

  1. Vitamine A - favorise la guérison.
  2. Complexe de vitamine B - pour la guérison générale.
  3. Vitamine C et bioflavonoïde - traite un ulcère.
  4. Vitamine E - aide à soulager la douleur et à réduire l'acidité de l'estomac.
  5. Vitamine K - prévient les saignements.
  6. Calcium, magnésium, potassium, zinc - utiles dans le processus de guérison.

Herbes recommandées

Certaines herbes et infusions à base de plantes peuvent aider à la guérison des ulcères d'estomac. En combinaison avec un régime, ils sont assez sûrs à utiliser. Vous trouverez ci-dessous une courte liste d’herbes et d’autres produits naturels faciles à trouver dans la plupart des pharmacies du monde.

Le jus de chou peut aider à la guérison des ulcères d'estomac

  1. Jus de chou - un quart de jus de chou frais aide quotidiennement à guérir les ulcères.
  2. La luzerne est une version à base de plantes de la vitamine K. Contrôle les saignements.
  3. Pau d’arco (écorce de fourmi) est un antibiotique naturel contre les infections bactériennes.
  4. Calcium / magnésium (de préférence dans le complexe) - soulage le stress et calme les nerfs.
  5. Jus d’aloe vera - l’équivalent aux herbes de la vitamine A. Favorise la guérison des dommages.
  6. Camomille et racine jaune - à utiliser avec prudence et non de façon continue.
  7. Réglisse - agent anti-inflammatoire naturel pour protéger les parois de l'estomac. Un ingrédient populaire dans les médicaments de médecine chinoise. La réglisse doit être utilisée avec prudence, car elle augmente la pression artérielle. DGL (Deglycyrrhizin Licorice) est plus sûr car il ne contient pas d'ingrédients qui affectent le système circulatoire.

Réglisse - agent anti-inflammatoire naturel pour protéger les parois de l'estomac

Les préparations à base de plantes au fil du temps deviennent de plus en plus populaires. Les plantes médicinales sont beaucoup plus sûres pour la santé et aident non seulement à faire face à un ulcère, mais également à d’autres maladies.

Existe-t-il un traitement efficace contre H. pylori qui fonctionne sans régime?

C’est certainement le cas, mais vous devez faire très attention à trouver le moyen le plus approprié. Comme vous l'avez déjà compris, les traitements les plus courants ne sont pas aussi efficaces qu'on pourrait le penser.

A présent, vous avez probablement aussi compris pourquoi la plupart des médecins ne nous disent pas tout ce que vous devez vraiment savoir sur les infections à H.pylori. Armés d'un nombre suffisant de faits, vous pouvez facilement choisir un médicament ou un remède qui fera face à la maladie.

Exemple de régime contre l'ulcère peptique

L'alimentation avec Helicobacter pylori est une mesure nécessaire, car sans ajustement l'alimentation ne viendra jamais

Un régime alimentaire qui évite les irritants gastriques convient aux patients souffrant de symptômes d'ulcère peptique ou de gastrite. Un ou plusieurs ulcères sont observés dans l'estomac du patient. Une gêne ou une sensation de brûlure dans la partie supérieure de l'abdomen survient souvent une heure après avoir mangé. Au début du traitement de ce problème, le régime alimentaire a joué un rôle primordial. Les médecins savent maintenant que la nourriture ne provoque pas d’ulcère. Cependant, plusieurs produits peuvent exacerber les symptômes de la maladie ou retarder le processus de guérison.

Valeur nutritionnelle

Selon le choix de chaque produit, ce régime est conforme aux directives diététiques recommandées par le National Research Council (RDA).

Produits recommandés pour l'ulcère peptique

Considérations spéciales

  1. Les aliments les plus souvent associés à des maux d'estomac: poivrons noirs, rouges ou piments chili, caféine, café ou thé nature et sans gras, alcool, cacao, chocolat, soda, jus d'agrumes, aliments gras et frits, tomates et menthe poivrée. Ils doivent être exclus du régime alimentaire, sauf autorisation d'un médecin et / ou d'un nutritionniste. Des ajustements supplémentaires peuvent être faits pour les tolérances individuelles.
  2. Évitez tout aliment particulier qui provoque une gêne.
  3. N'utilisez pas d'aspirine, ni d'association de médicaments qui en contiennent ou de certains médicaments contre l'arthrite (AINS). Ibuprofène, Advil et Naproxène - AINS. Ils peuvent provoquer un ulcère, retarder ou empêcher sa guérison.
  4. Utilisez des antiacides au besoin. N'oubliez pas que la composition en magnésium peut provoquer des diarrhées.

Régime alimentaire pour ulcère gastrique: différence de nutrition pendant l'exacerbation et la rémission

L'expression "yazhennik-sober" a été ailée par hasard. Pour les personnes atteintes d'ulcère peptique, l'alcool est mortel. Cependant, afin de mettre de l'ordre dans la santé, les patients du gastro-entérologue devraient refuser de nombreux autres plats. Et à différents stades de la maladie, un menu médical différent est prescrit. Quel type de régime est nécessaire pour les ulcères gastriques et duodénaux lors d'une exacerbation?

Qu'est-ce que le diagnostic "d'ulcère peptique"? À propos de la présence d'un défaut profond dans le mur de l'organe affecté. C'est une maladie chronique qui, ensuite, se calme, elle est exacerbée. Les symptômes de l'ulcère peptique augmentent au printemps et à l'automne, lorsque le système immunitaire est affaibli.

Pourquoi la maladie ne peut pas courir

«Les données de certaines études montrent que l'incidence de l'ulcère peptique dans le monde a tendance à diminuer. Cependant, cette maladie reste une pathologie grave et assez commune. Surtout dans les pays de la CEI », explique le pédiatre gastro-entérologue, médecin du centre médical spécialisé« Gastro-Line »Andrei Naletov. - L'ulcère peptique provoque un certain nombre de symptômes désagréables et douloureux et réduit la qualité de vie du patient. Mais il est bien plus dangereux qu’un ulcère peptique puisse entraîner l’apparition d’un certain nombre de complications suivies d’une invalidité du patient. »

Andrey Vasilievich souligne que très souvent, un ulcère peptique peut survenir avec des complications. Surtout si le patient a ensuite demandé de l'aide ou a ignoré les recommandations du médecin. Par exemple, une hémorragie interne commence par le développement de l'anémie.

Parmi les complications possibles de l'ulcère peptique - perforation. Lorsqu'elle se trouve à l'endroit de la formation de l'ulcère, la maladie semble «ronger» la paroi de l'organe touché. Formé à travers un trou dans la cavité abdominale, où coule le contenu du corps. Ici, vérifier l'ulcère perforé de l'estomac ou du duodénum.

Bactérie d'Helicobacter pylori

Causes de la maladie

Si nous parlons des causes du développement de l'ulcère peptique, alors la médecine moderne se réfère à une violation de l'alimentation et du stress à des facteurs concomitants. «Oui, il existe un ulcère peptique, induit par le stress ou l'utilisation à long terme de médicaments anti-inflammatoires. En particulier, l'aspirine. Mais le principal facteur étiologique est l'infection à Helicobacter pylori par une bactérie », explique Andrei Naletov.

Cette infection est diagnostiquée chez 90 à 95% des patients atteints d'ulcère peptique. Mais en général, jusqu'à 80% de la population des pays de la CEI sont porteurs de Helicobacter pylori. Il est intéressant de noter que dans les pays d’Europe et d’Amérique du Nord, 10 à 15% seulement des résidents sont infectés. Cela est probablement dû à un niveau de vie plus élevé, à des caractéristiques mentales et à des habitudes hygiéniques.

Principaux symptômes et diagnostic

Andrei Naletov souligne que l'ulcère gastroduodénal est généralement associé à une gastrite ou une gastroduodénite. En d'autres termes, l'ulcère est diagnostiqué sur la base d'une inflammation de la muqueuse. En outre, l'ulcère peptique est appelé une conséquence de la gastrite négligée.

Les symptômes de l’ulcère peptique sont assez controversés. La douleur peut être différente. Quelqu'un a une douleur aiguë liée à un ulcère peptique, quelqu'un a «mal». Dans les ulcères duodénaux, on note des "douleurs affamées" qui s'atténuent si l'on mange quelque chose. Et chez les enfants, un ulcère peptique au sens douloureux peut être muet.

Mais l'ulcère peptique classique s'accompagne de troubles dyspeptiques:

Avec le développement de l'hémorragie, des symptômes supplémentaires de la maladie de l'ulcère peptique apparaissent également:

  • vomissements et selles avec du sang (selles noires);
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • abaisser la pression artérielle;
  • l'anémie;
  • panne;
  • fatigue accrue

Approche individuelle du traitement

Le régime alimentaire pour l'ulcère gastrique et l'ulcère duodénal est une partie importante du traitement, mais ne conduit pas. La tâche principale consiste à vaincre l'infection. Andrei Naletov dit qu’en Europe et en Occident, où l’infection à Helicobacter pylori n’est pas si courante, lorsqu’un microorganisme est détecté, il est tué par des antibiotiques. Dans les pays post-soviétiques, la situation est différente.

«Imaginez que 80% de la population infectée par Helicobacter pylori subisse une antibiothérapie. L'infection va mourir, mais à l'avenir, nous ne pourrons plus utiliser ces antimicrobiens pour traiter d'autres maladies encore plus complexes. Les bactéries produisent une «immunité» vis-à-vis des antibiotiques existants et aucun nouveau développement pharmaceutique dans ce domaine n'est prévu dans les décennies à venir », a déclaré Andrei Naletov.

Les nuances du régime avec perte de sang...

Une bonne nutrition pour les ulcères d'estomac, le médecin prescrit en fonction de nombreux facteurs. Par exemple, en cas de saignement latent ou apparent, il est important d'obtenir un effet homéostatique.

Un patient atteint d'un ulcère hémorragique est hospitalisé. Si vous pouvez vous passer de la chirurgie, arrêtez le saignement avec des médicaments. Le premier ou les deux premiers jours, toute nourriture ou boisson est interdite. Le corps reçoit une nutrition parentérale - administration de solutions par voie intraveineuse.

Après 48 heures, lorsque l'état du patient est stabilisé, l'introduction progressive de certains aliments liquides commence. Assurez-vous d'avoir refroidi. Par exemple, ils donnent du lait, filtré à travers un tamis de soupes aux céréales, une boisson à base de rose musquée. Peu à peu, le patient atteint d'un ulcère peptique se déplace vers le tableau «frotté» numéro 1 de Pevzner.

... et après la chirurgie

En dépit des vastes possibilités offertes par la pharmacothérapie moderne, un certain nombre de patients atteints d’ulcère gastrique nécessitent un traitement chirurgical. Le premier jour après la chirurgie à l'hôpital, le patient doit s'abstenir de manger. Il est permis d'arroser le patient à la cuillère par petites portions.

L'étape suivante introduit une petite quantité de bouillon de la deuxième ou de la troisième pénétration. Au cours de la semaine, de nouveaux aliments sont ajoutés au régime jour après jour. Dans le menu du yazvennik figurent des gelées, des soupes filtrées, de la semoule, du fromage cottage et de la viande bouillie.

Un régime alimentaire postopératoire pour les ulcères d'estomac à la maison prévoit des fractions de repas en petites portions. Le régime alimentaire de l'ulcère est peint pour au moins six tables. La table devient de plus en plus généreuse chaque mois, mais vous devrez oublier le fumé, le gras, les épices et l’alcool.

Si un patient atteint d'un ulcère peptique ne présente pas de maladies concomitantes du foie, du pancréas et de la vésicule biliaire, un régime thérapeutique n ° 2 peut être prescrit pour la période de récupération postopératoire.Le tableau n ° 2 est considéré comme une étape de transition du menu bénin au menu rationnel.

La particularité est que les produits difficiles à digérer sont exclus du régime alimentaire. Ainsi que des plats qui irritent les muqueuses. Apparaît déjà de la nourriture grumeleuse, ce qui est important pour la formation de l'organe opéré. Mais il faut bien le mâcher. Respecter le tableau de traitement numéro 2 est recommandé jusqu'à sept jours.

Régime alimentaire pour ulcère gastrique pendant l'exacerbation et la rémission

La nutrition pour les ulcères gastriques et duodénaux dépend des caractéristiques de l'évolution de la maladie. Lorsque la maladie est exacerbée, on recommande au patient le régime numéro 1. Et pendant les périodes de calme, suivez le régime numéro 5, également recommandé pour le traitement de la gastrite et de la cholécystite.

Règlement de table n ° 1

La table de traitement numéro 1 est équilibrée en nutriments et contient une quantité suffisante de calories. En même temps, la ration est économe, elle a un effet anti-inflammatoire, normalise la motilité et régule la production de sécrétions.

La nutrition médicale pour les ulcères d'estomac pendant la période d'exacerbation est la suivante: les aliments sont bouillis, cuits à l'étouffée, cuits à la vapeur. La torréfaction est possible, mais sans croûte. Il est préférable de battre les aliments avec un mélangeur ou de passer au tamis. Le poisson et la viande sont servis sous forme de boulettes de viande et de boulettes de viande. À condition que le patient les mâchonne à fond. Que pouvez-vous manger lors de la mise en table numéro 1?

Tableau - Comment manger pendant un ulcère aigu

Vous trouverez ci-dessous un exemple du menu du jour dans le numéro de régime 1.

  • Matin Poulet haché des galettes. Le plat est cuit à la vapeur. Avoine au lait fouettée. Thé au lait.
  • Renfort. Pommes douces du four.
  • Déjeuner Soupe de riz hachée au lait. Ragoût de boeuf. Le plat est cuit à la vapeur. Kissel.
  • Renfort. Biscuits sucrés. Boire des hanches.
  • Soirée Poisson bouilli. Brioche au lait caillé Du lait
  • Pour la nuit Lait faible en gras.

Règlement de table n ° 5

Le régime alimentaire pour les ulcères gastriques entre les rechutes suggère une liste relativement riche de produits. Pour la plupart - il s’agit d’une table glucides-protéines. Mais les graisses sont limitées. Les plats sont principalement bouillis, cuits à la vapeur et au four. La viande est transformée en viande hachée.

Traditionnellement, la cinquième table est appelée hépatique. Il est associé au traitement des maladies du foie et de la vésicule biliaire. Mais dans la médecine moderne, le régime n ° 5 est également recommandé au stade de rémission stable de l'ulcère peptique.

Tableau - Comment manger pendant les périodes d’ulcère gastroduodénal

Vous trouverez ci-dessous un exemple du menu du jour dans le numéro de régime 5.

  • Matin Gruau sur l'eau. Poulet bouilli fouetté en pate. Thé en vrac.
  • Renfort. Fromage cottage faible en gras sans grumeaux.
  • Déjeuner Soupe de sarrasin avec bouillon de légumes. Bouillie de sarrasin Goulache de boeuf Compote.
  • Renforcez les biscuits sucrés. Boire des hanches.
  • Soirée Pâté de poisson. Pommes de terre bouillies. Kissel fruit.
  • Pour la nuit Kéfir.

Boisson alcaline et révision des habitudes

Andrei Naletov, gastro-entérologue, insiste sur l’importance du régime d’alcool en poursuivant la conversation sur la façon de manger avec un ulcère à l’estomac. Un patient atteint d'un ulcère peptique doit boire entre un litre et demi et deux litres de liquide par jour.

Cela peut être, par exemple, des compotes de fruits secs. Eau alcaline utile sans gaz, pas froide. Il est particulièrement utile que le patient prenne l'habitude de boire un demi-verre de «Essentuki», «Borjomi» ou «Mirgorodskaya» quelques minutes avant les repas.

Quel que soit le régime thérapeutique suivi par un patient atteint d'un ulcère peptique, il est important de garder à l'esprit la température de la vaisselle utilisée. Les aliments ne doivent pas être froids - la température n’est pas inférieure à 15 ° C. Par exemple, un patient atteint d'un ulcère peptique ne peut pas avoir de jus congelé. Et lorsque vous chauffez des aliments, vous devez vous assurer que la température ne dépasse pas 60 ° C.

La complexité de la nutrition clinique réside dans le fait qu’un patient souffrant d’un ulcère peptique prend du temps à organiser son régime. Une personne en bonne santé peut pécher en mangeant sur le pouce ou en oubliant le petit-déjeuner. Ces mêmes actions d'un patient avec un diagnostic d '"ulcère peptique" peuvent être considérées comme un crime. Le moindre échec dans l'alimentation du patient utilise la maladie en sa faveur.

Andrey Naletov souligne qu'une alimentation avec un ulcère à l'estomac lors d'une exacerbation ne coûte rien sans une modification du mode de vie du patient. Pour améliorer la santé, il est important d’abandonner les mauvaises habitudes. Cigarettes, alcool, manque de sommeil, mépris des règles élémentaires de l'hygiène personnelle... Si vous n'éliminez pas ces "lacunes", le régime alimentaire pour un ulcère de l'estomac et le traitement de l'ulcère gastroduodénal ne permettront pas au patient de récupérer. Et encore une fois: le traitement des patients atteints d'ulcère peptique devrait être prescrit exclusivement par un gastro-entérologue!

Régime alimentaire pour ulcère gastrique

Description au 22 mai 2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 2 semaines
  • Conditions: 3 mois ou plus
  • Le coût des produits: 1400 - 1500 roubles. par semaine

Règles générales

Les lésions de la muqueuse gastrique ou duodénale avec formation d'ulcères sont associées à la prédominance de facteurs agressifs (pepsine, acide chlorhydrique, acides biliaires) par rapport aux facteurs de protection de la muqueuse elle-même. Helicobacter pylori joue un rôle important dans ce processus en provoquant une inflammation de la membrane muqueuse et en détruisant les facteurs de protection locaux.

Les symptômes les plus caractéristiques d'un ulcère peptique sont des douleurs dans le haut de l'abdomen, l'estomac vide (matin, entre les repas et la nuit). Les symptômes d'un ulcère affamé obligent le patient à manger plus souvent, y compris la nuit. La douleur disparaît 30 minutes après avoir mangé. Une perte d'appétit, des nausées, des vomissements, une sensation de satiété dans l'estomac, des brûlures d'estomac et une perte de poids sont moins spécifiques pour un ulcère peptique.

Un patient atteint d'un ulcère peptique doit être conscient des complications mettant sa vie en danger.

  • Perforation ulcéreuse - la formation d'un défaut traversant dans la paroi de l'estomac ou du duodénum. L'ulcère perforé est l'une des complications les plus dangereuses car, simultanément, le contenu de l'estomac pénètre dans la cavité abdominale et provoque une péritonite diffuse.
  • Saignement - coloration manifeste des matières fécales en noir.
  • Ozlokachestvlenie.

La perturbation de l'alimentation et de l'alimentation, irritant la muqueuse gastrique, est à l'origine de l'ulcère peptique et de ses exacerbations, ainsi que de l'alcool, du tabac et de la tension nerveuse. Par conséquent, la nutrition médicale et l'alimentation font partie intégrante du traitement de cette maladie.

Le but d'un régime thérapeutique est de créer les conditions nécessaires à l'élimination de la douleur, aux symptômes dyspeptiques et à la guérison de l'ulcère. Le régime peut réduire l'activité du facteur acide gastrique, réduire son excitabilité et stimuler les processus de régénération. La réception écrit en même temps et par petites portions affecte doucement le mucus et aide à éliminer l'inflammation.

Il est difficile de répondre sans ambiguïté à la question de savoir quel type de régime est nécessaire pour un ulcère de l'estomac, car il diffère selon les périodes de la maladie. Dans le traitement de l'ulcère peptique à haute acidité, différentes tables de traitement sont attribuées successivement:

  • N ° 1A - avec la limitation maximale de divers types d’effets (mécaniques, chimiques et thermiques) sur l’estomac, pendant une période de 6 à 10 jours;
  • N ° 1B - avec une limitation floue de tous les types d'agression sur l'estomac, la durée moyenne du traitement peut aller jusqu'à deux semaines;
  • N ° 1 - avec nettoyage gastrique modéré, jusqu'à six mois.

La bouillie de riz est rapidement digérée et digérée par l'estomac.

Cependant, on peut affirmer avec certitude qu'un régime thérapeutique contre l'ulcère gastrique à n'importe quel stade de la maladie prévoit l'exclusion (à un degré ou un autre) des stimulants puissants de la sécrétion gastrique et des irritants des muqueuses. La préférence est donnée aux produits qui quittent rapidement l'estomac (aliments pâteux et liquides).

La nutrition régulière et fractionnée contribue au régime d'épargne - elle facilite la digestion et l'assimilation des aliments. La prescription séquentielle de régimes thérapeutiques avec un élargissement progressif de la liste des produits autorisés et des méthodes de traitement, consolide le résultat thérapeutique obtenu, prépare progressivement les organes du tractus gastro-intestinal et prévient une aggravation future.

Une bonne nutrition des ulcères d'estomac crée les conditions nécessaires à l'élimination de l'inflammation et à la réparation de la membrane muqueuse. Il devrait exclure les irritants des muqueuses.

L'irritation mécanique de la muqueuse gastrique est causée par:

  • grande quantité de nourriture à la fois;
  • réception d'une grande quantité de fibres grossières contenues dans les radis, les navets, les haricots, les groseilles à maquereau, les raisins, les raisins de Corinthe, les raisins secs, les dattes, le pain au son;
  • utilisation de la chair filante, du cartilage et de la peau de l'oiseau.

L'irritation chimique des muqueuses est causée par les produits:

  • avoir un environnement acide (aliments acides, fruits acides immatures);
  • sécrétion gastrique stimulante: bouillons, légumes Navara forts, épices, aliments frits, conserves, produits à base de viande et de poisson fumés, sauce tomate, légumes marinés et fermentés, viande et poisson, compotée dans son propre jus, œufs à la coque, produits laitiers; pain de seigle, pâte à tarte, lactosérum, graisses alimentaires surchauffées; lait écrémé, thé fort, café, alcool, boissons gazeuses, légumes crus, fruits aigres et baies.

Les aliments froids ou chauds excessifs ont un effet thermique.

À cet égard, le régime devrait inclure des plats chauds et non rudimentaires en purée qui ont un faible effet sokogonnymique: lait, œufs, bouillies de lait, viande bouillie (en variantes). Les protéines du lait contribuent à la cicatrisation de l'ulcère, et les repas fréquents, à l'exception des aliments grossiers, provoquent une schazhenie muqueuse mécanique.

Régime alimentaire pour ulcère gastrique en période d'exacerbation

Pendant cette période, tous les facteurs d’effets indésirables sur la membrane muqueuse doivent être limités autant que possible. Cette option nutritionnelle est prescrite pendant 6 à 8 jours, car elle n’est pas équilibrée (la limite inférieure de la norme, les protéines et les lipides, les glucides étant significativement limités). Cependant, au lit, le régime alimentaire répond aux besoins physiologiques du corps.

La nutrition pendant l’exacerbation repose sur les principes suivants:

  • Un repas de six repas est organisé et la quantité de nourriture prise en même temps est limitée. La réception d'aliments en même temps aide à réduire l'inflammation.
  • Compte tenu du fait que les patients sont au repos, la nourriture est préparée uniquement sous forme liquide (c'est possible dans le cas de la pâtée) et semblable à un gel. Une telle nutrition aide le processus de réparation de l'ulcère, réduit l'activité du processus inflammatoire. La bouillie est d'abord cuite, puis essuyée et diluée à l'état souhaité avec de l'eau ou du lait.
  • Exclure tout agent pathogène de la sécrétion (tous les bouillons, boissons acides, produits laitiers) et les irritants des muqueuses (aliments grossiers, tous les légumes, les céréales grossières).
  • Les aliments difficiles à digérer (champignons, viande cornée, fascia, tendons et peau de volaille et de poisson) sont exclus.
  • Tout pain n'est pas autorisé.
  • Les soupes ne sont permises que sur du mucus sur de l'eau ou du lait d'avoine, de semoule ou de riz. Les soupes de mucus épargnent mécaniquement l'estomac. En fait, il s’agit de décoctions obtenues lors d’une cuisson à long terme de céréales. Ils sont filtrés, mais pas effilochés, légèrement salés et mis à l'huile. Pour accélérer la cuisson, les soupes sont fabriquées à partir de farine pour bébé ou de céréales moulues.
  • Des plats à base de céréales (à base de sarrasin, d'avoine, de gruau de riz) sont cuits sous forme de bouillie liquide au lait, frottés et additionnés de beurre.
  • Les produits laitiers, le lait, le soda, le fromage cottage, la gelée et la crème au lait (dans les soupes) sont autorisés. Lait entier - 4 tasses par jour.
  • Les œufs à la coque ou les omelettes à la vapeur (2 pièces au maximum) sont autorisés.
  • Les plats excessivement froids et chauds sont exclus. Les plats chauds doivent avoir une température de 50-55 ° C et froids - 15-20 ° C. Les aliments froids ralentissent les processus de régénération des membranes muqueuses et un excès de chaleur affecte également les muqueuses.

Ainsi, cet aliment crée toutes les conditions pour réduire l'inflammation, car il ne contient pas d'aliments grossiers ni d'aliments qui irritent les muqueuses. La réduction du volume de nourriture unique et l'alimentation fractionnée provoquent une schazhenie mécanique. Une quantité suffisante de protéines est nécessaire pour que l’ulcère guérisse plus rapidement.

Nourriture pour saignement des ulcères

Pour les saignements ulcératifs, un régime alimentaire spécialisé est utilisé. S'il existe des preuves pour arrêter le saignement, le patient peut recevoir une nutrition parentérale. Après son annulation, il est autorisé à prendre 200 ml de nourriture liquide froide par jour. Il peut s'agir de lait, de gelée, de gelée, de crème, de crème sure et d'œufs crus. Des soupes gluantes sont ajoutées au fil du temps. En conséquence, le patient est transféré vers la table numéro 1A avec l’extension de la version de la table numéro 1.

Pour lutter contre l'anémie, la nutrition est prescrite avec une teneur plus élevée en protéines (140-150 g), tout en limitant les matières grasses (60-70 g). Il est nécessaire d'enrichir le régime en fer, cobalt, cuivre, manganèse, cyanocobalamine, il est donc conseillé d'introduire des plats à base de foie et de levure. Avec un état de santé satisfaisant, après 1,5 mois, les aliments non broyés avec adjonction de fruits et légumes frais sont autorisés. Les prunes, les pommes et les pêches peuvent également être consommées sous une forme non dégradée.

Quel type de nourriture est montré pendant le processus de rémission et de récupération?

Il s’agit d’une nutrition modérément bénigne et physiologiquement complète dans le tableau n ° 1. Il est nécessaire d'y adhérer pendant une longue période (jusqu'à six mois), car l'ulcère gastroduodénal nécessite un régime alimentaire long. Il est également nécessaire de mener parallèlement un traitement anti-rechute.

Le manque de nourriture, quel que soit le stade de la maladie, provoque de fortes irritations (viande, bouillon de champignons, oreille, thé, aliments frits, café, sodas, cornichons, moutarde, alcool), ce qui crée les conditions nécessaires à un traitement efficace et à une longue période sans rechute. L’expansion progressive de l’alimentation prépare les organes de l’appareil digestif à la transition vers la table commune, au cours de laquelle il faut tout de même limiter les plats trop épicés, épicés, très chauds et l’alcool, tout en conservant un repas régulier.

Si un patient présente un ulcère peptique et une pancréatite concomitante, la nutrition est presque identique, mais la quantité de protéines consommée augmente à 140-160 g, car les acides aminés essentiels des protéines sont nécessaires pour prévenir l'effet négatif de l'enzyme trypsine. La quantité de graisse doit être réduite à la limite inférieure (80 g), en excluant les produits laitiers riches en matières grasses.

Habituellement, avec le bien-être des patients, il est difficile de suivre le régime 1 pendant une période aussi longue et la durée de son séjour est réduite à 2 ou 3 mois. Le régime alimentaire est élargi, les aliments ne sont pas râpés et des légumes et des fruits crus sont ajoutés. Ceux-ci comprennent les prunes sucrées, les pêches, la nectarine, les pommes et les légumes de tomates. À l'avenir, lors d'un traitement anti-rechute en automne-printemps, il faudra à nouveau passer à un régime d'épargne pendant 2 à 4 semaines (premier tableau n ° 1B, puis n ° 1).

Il n'y a pas besoin de faire quoi que ce soit pour perdre du poids avec un ulcère. Tout d'abord, parce que le patient aggravé aggrave son appétit, il vomit parfois après avoir mangé et il a peur de manger normalement. En outre, l'aliment naturel prescrit contribue à la perte de poids, car la liste des produits autorisés est très limitée (en particulier les tableaux 1A et 1B, qui ont une teneur réduite en calories) et la friture dans l'huile est exclue pour une longue période.

Les sucreries et autres glucides simples sont limités car ils augmentent l'excitabilité du système nerveux. Si nous excluons de la diète fumée, farine, graisse, alcool, le problème de la perte de poids disparaîtra. Assez pour adhérer aux recommandations concernant la nutrition, et cela va diminuer.

Mourir de faim en présence de maladies gastro-intestinales est absolument impossible. L'ajout d'épices (gingembre et cardamome) aux boissons, qui accélèrent le métabolisme, est également contre-indiqué. Toute épice est interdite car elle provoque la libération d’enzymes digestives. En outre, le patient ne peut pas refuser le pain blanc en faveur du noir, qui est toujours recommandé pour les régimes. Comme vous pouvez le constater, le désir de perdre du poids peut provoquer une aggravation.

Régime alimentaire pour ulcère gastrique en période de rémission instable:

  • Maximum exclure les produits qui augmentent la sécrétion (bouillons riches, aliments épicés, marinés, fumés et frits, boissons alcoolisées, café, thé, boissons gazeuses).
  • Évitez les aliments irritants (jus d'agrumes et de fruits aigres, canneberges, tomates, oignons, poivrons, ail, navets, radis, café, thé, gingembre, chocolat, alcool) et les produits de gazage.
  • Réduisez la quantité de nourriture consommée - une portion de la taille d'un poing à la fois.
  • Repas fréquents (5-6 fois par jour). La dernière réception est au plus tard 3 heures avant le coucher.
  • Utilisez des aliments sous forme de chaleur, car les aliments froids sont longtemps digérés et les plats chauds irritent les muqueuses.
  • Augmentez l'apport en protéines et réduisez la quantité de graisse (porc gras, oie, canard, agneau, crème, beurre, gâteaux à la crème).
  • Les principales méthodes de cuisson sont l'ébullition, la cuisson au four, la rôtissage au four à partir de la troisième semaine d'exacerbation.
  • Ne mélangez pas d'aliments qui ne sont pas combinés (protéines et glucides) afin d'éviter la pourriture et la fermentation.
  • Inclure dans le régime des bananes, fraises des bois, cerises, myrtilles, jus de pommes de terre, décoction d’avoine, pommes douces.
  • Pendant une rémission stable, la nutrition est proche de celle d'un patient en bonne santé, mais avec des restrictions sur les aliments épicés.

En suivant ces recommandations diététiques, en éliminant le tabagisme, ce qui augmente le risque de rechute, et la consommation d’alcool, vous pouvez obtenir un parcours de la maladie long (plusieurs années). Les patients souffrant d'un ulcère peptique devraient éviter de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Produits autorisés

Les premiers plats sont préparés dans un bouillon de pomme de terre ou un bouillon de légumes avec des légumes en purée et des céréales (semoule, sarrasin, flocons d’avoine, riz). Vous pouvez utiliser des soupes au lait vermicelles, ainsi que des soupes en purée avec l'ajout de purée de viande (poulet). Dans les soupes, entrez le mélange œuf-lait et remplissez d'huile.

Poulet Cuit À La Vapeur

Les plats à la vapeur et bouillis sont préparés à partir de viande maigre. Viande cuite au four. Le boeuf, l'agneau et le porc maigre, le poulet et la dinde sont utilisés. Vous pouvez faire cuire des galettes à la vapeur, des boulettes de pâte, de la purée de pomme de terre, un aspic, du soufflé, des côtelettes, du zrazy, du bœuf stroganoff (uniquement à partir de viande préchauffée).

Le poisson faible en gras peut être cuit à la vapeur et au four. Préparer un morceau (pré-enlever la peau) ou sous forme hachée (boulettes de viande, boulettes de viande, boulettes de viande, zrazy).

Du riz, de la semoule, du sarrasin ou de l'avoine, des vermicelles ou des nouilles minces sont ajoutés au plat d'accompagnement et aux soupes. La bouillie peut être cuite dans du lait ou de l’eau, bien cuire à un état semi-visqueux, le sarrasin doit être nettoyé. Il est permis de faire des puddings avec du fromage cottage à base de céréales, qui peuvent être cuits à la vapeur et cuits au four sans croûte.

Légumes (pommes de terre, betteraves, jeunes pois, carottes, chou-fleur) sont cuits à la vapeur et servis sur le plat d'accompagnement dans une forme shabby (purée de pommes de terre, soufflés). Seules les citrouilles et les courgettes peuvent être éliminées. Une petite quantité d'aneth est ajoutée aux soupes. Dans les plats préparés, ajoutez du beurre et de l'huile végétale.

Le pain de blé est autorisé rassis ou séché. Vous pouvez manger un biscuit sec ou des biscuits non gras. Une fois par semaine, les petits pains fourrés aux pommes, confitures, fromage cottage, ainsi que la viande ou le poisson sont autorisés.

Parmi les produits laitiers autorisés lait et crème, yogourt sans acide et kéfir, fromage frais sans acide et crème sure. Du caillé peut être cuit des raviolis paresseux, des gâteaux au fromage, des puddings. De temps en temps, vous pouvez introduire dans le régime alimentaire un fromage non piquant (de préférence sous forme râpée), 2 œufs deux fois par semaine, cuits à la coque ou sous forme d'omelette.

Des entrées (sur la table non râpée), vous pouvez inclure une salade de légumes bouillis hachés, de viande et de poisson bouillis, de pâté au foie, de saucisse au lait, de jambon maigre, de poisson en gelée (sur bouillon de légumes), de hareng maigre et de caviar d'esturgeon.

Les desserts sucrés sont cuits à la vapeur à partir de baies râpées, ajoutant de la semoule. Sous forme cuite ou soudée, vous pouvez manger des baies et des fruits sucrés. Ils sont également préparés en purée, gelée, gelée, sambuka, compotes. Comme les desserts sont autorisés pouding au lait, meringue, confiture non acide, guimauve, guimauve, miel. Parmi les boissons - jus de fruits, bouillon de hanches, thé au lait ou à la crème, café au lait faible.