Principal / Gastrite

Symptômes de gastrite avec acidité, traitement et régime

Gastrite

La gastrite hyperacide est l’une des formes de gastrite les plus graves et les plus douloureuses. Cette maladie se caractérise par une augmentation de la fonction de sécrétion de la muqueuse gastrique, ce qui entraîne une augmentation de l'acidité de l'estomac même. La maladie est accompagnée d'une inflammation aiguë de la membrane muqueuse. En règle générale, les gastrites avec une acidité élevée sont plus courantes chez les hommes.

Les symptômes de cette maladie sont très spécifiques, il est difficile de ne pas le remarquer. Une personne bienveillante a pensé à cela, en commençant le traitement par une attention particulière, parce que la présence prolongée d'une quantité accrue d'acide chlorhydrique dans l'estomac entraînait inévitablement des lésions de ses cellules, ce qui explique l'apparition d'érosions et d'ulcères.

Causes de développement

Allouer les causes externes et internes du développement. Les causes externes incluent:

  • consommation excessive d'alcool et de tabac;
  • abus de nourriture qui provoque une irritation de la muqueuse gastrique (nourriture grasse, épicée, épicée ou trop chaude);
  • travailler à la production de produits chimiques ou d’autres produits malsains;
  • consommation incontrôlée de certains médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens, salicylates, antibiotiques).

Les causes internes incluent:

  • carence en vitamines, oligo-éléments d'acides aminés dans le corps;
  • prédisposition génétique;
  • troubles métaboliques;
  • maladies parasitaires et infections chroniques;
  • hypoxie prolongée des organes et des tissus, entraînant une perturbation de leur fonctionnement.

Il est important d’établir la cause, car cela influencera directement le choix de la méthode de traitement.

Toujours en médecine, on connaît la classification moderne de la maladie à acidité élevée, où la gastrite est divisée en 3 sous-groupes - A, B et C.

  • Gastrite de type A: dans le corps du patient commence la formation d'anticorps dirigés contre le muqueux. Ceci est dû à la génétique.
  • Gastrite de type B: une lésion affecte l'antre de l'estomac. La cause la plus commune de Helicobacter pylori. Une autre raison est le reflux.
  • Gastrite de type C: Ce type inclut la gastrite résultant d'empoisonnement à l'alcool, de médicaments ou de produits chimiques.

Tout type de maladie est dangereux pour l'homme et peut déclencher le développement de complications telles que la gastrite érosive et l'ulcère peptique. Le traitement dans de telles circonstances est attribué immédiatement.

Signes de gastrite avec une acidité élevée

La plupart des types de pathologie ont des symptômes similaires:

  • douleur à l'estomac matin et soir;
  • brûlures d'estomac; des nausées;
  • sensation de brûlure;
  • vomissements (parfois avec du sang);
  • éructations acides;
  • des ballonnements;
  • la diarrhée; constipation

Sous forme chronique, les symptômes sont légers. L’exacerbation des gastrites avec une acidité élevée au printemps et à l’automne s’accompagne de manifestations désagréables, le cas échéant.

Symptômes de la gastrite de type A

La maladie est asymptomatique jusqu'au développement de l'anémie mégaloblastique intestinale. Dans certains cas, caractérisés par:

  • douleurs sourdes;
  • lourdeur après avoir mangé;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • nausée, éructations;
  • flatulence, diarrhée.

À l'avenir, sensation de brûlure de la langue, somnolence, fatigue, engourdissement des membres. Objectivement caractérisée par une peau pâle, la surface vernie de la langue, une perte de sensibilité aux vibrations, une démarche perturbée, etc.

Symptômes de la gastrite de type B

La gastrite chronique avec augmentation de l’acidité de type B se manifeste par des symptômes caractéristiques de l’ulcère peptique:

  • faim et douleurs nocturnes dans l'estomac;
  • nausée, vomissement;
  • brûlures d'estomac, éructations acides;
  • dépendance à la constipation.

Évolution asymptomatique possible de la maladie. Diagnostiqué sur la base d'observations cliniques, examen endoscopique.

Gastrite de type C

La gastrite de reflux, une gastrite de type C chimique avec une acidité accrue est caractérisée par des lésions focales de la partie fondamentale de l'estomac avec le contenu du duodénum 12. Dans le reflux de l'intestin grêle (se déplaçant dans la direction opposée), la gastrite C se développe après la résection de l'estomac.

Ce type de gastrite avec une acidité élevée peut également être dû à une intoxication médicamenteuse, chimique ou à l'alcool. Il est également possible bien sûr sans symptômes prononcés, ou les signes suivants sont observés:

  • sensation de lourdeur et de douleur immédiatement après le repas ou pendant le sommeil;
  • nausée, brûlures d'estomac, vomissements.

Quelles sont les complications?

Une augmentation prolongée de la concentration d'acide chlorhydrique dans l'estomac peut entraîner les complications suivantes:

  • développement d'un ulcère - un défaut de la paroi de l'estomac sous la forme d'une plaie non cicatrisée;
  • duodénite - inflammation du duodénum résultant de l'ingestion d'acide chlorhydrique;
  • la transition de la gastrite à une maladie tumorale - une irritation constante de la muqueuse gastrique avec de l'acide chlorhydrique peut provoquer sa croissance incontrôlée et l'apparition d'une tumeur.

Diagnostics

Pour le diagnostic, on utilise des méthodes de recherche instrumentales et de laboratoire:

  • pH-métrie - détermination de l'acidité directement dans la cavité de l'estomac;
  • détection gastrique avec prélèvement de suc gastrique - un tube est inséré dans l'estomac à travers lequel une partie du suc gastrique est prélevée, puis la concentration d'acide chlorhydrique qu'il contient est déterminée au laboratoire;
  • fibroesophagogastroduodenoscopy (FEGDS) - en utilisant un tube en fibre optique avec éclairage et une caméra, vous pouvez voir directement l’état de sa muqueuse.

Lorsque les premiers symptômes de la gastrite apparaissent, vous devez contacter votre gastro-entérologue pour un examen complémentaire et un traitement adéquat.

Comment traiter la gastrite avec une acidité élevée

Connaissant le tableau clinique exact de l'estomac du patient, le type, le stade, la forme de la gastrite, le traitement sera déterminé par le médecin sur la base de ces données détaillées par patient:

  1. Avant de commencer le traitement, le médecin doit examiner attentivement les antécédents du patient, son état de santé général et les maladies associées, y compris le tractus gastro-intestinal, afin de clarifier les éventuelles contre-indications à la prise de certains médicaments.
  2. Selon FGSD, le médecin détermine le type, le stade et la forme de la gastrite, l’acidité du suc gastrique et détermine les causes de la maladie.
  3. L’efficacité du traitement de la gastrite avec une acidité élevée dépend de la négligence du processus inflammatoire, de son type, de la discipline et de la responsabilité du patient lui-même, car aucun traitement, médicament, remède traditionnel, sans régime et sans éradication des mauvaises habitudes, ne permet pas de guérir la gastrite.

Aujourd'hui, dans le choix de la thérapie, les gastro-entérologues ne s'appuient pas sur l'acidité de l'estomac, mais sur l'état de la muqueuse selon le FGDS. Dans les gastrites aiguës, on commence par prescrire un traitement symptomatique, car il faut au début réduire la douleur et réduire l'inflammation, ce qui est possible en réduisant la production d'acide chlorhydrique, c'est-à-dire en utilisant des médicaments qui neutralisent l'acidité et, bien sûr, le respect du régime alimentaire.

Préparations

Le traitement médicamenteux ralentit la propagation du processus inflammatoire, normalise l'activité des glandes. Les médecins prescrivent:

  1. Antiacides. Réduire le niveau d'acidité du suc gastrique: Rutacid, Phosphalugel, Almagel, Maalox.
  2. Agents antibactériens (si indiqués): métronidazole, amoxicilline, clarithromycine.
  3. Bloquants de la production d’acide chlorhydrique: lanzoprazole, oméprazole, ranitidine.
  4. En cas de syndrome douloureux sévère, des injections d'antispasmodiques et des médicaments réduisant la sécrétion gastrique sont nécessaires.
  5. Ne peut pas faire sans Smekta, enveloppant la paroi de l'estomac. Pour améliorer le processus digestif, des enzymes sont nécessaires. Ils contiennent des médicaments: Mezim, Créon, Digestal.

La liste ci-dessus des comprimés pour la gastrite et l'ulcère gastrique ne peut être utilisée qu'après avoir consulté un médecin. Ceci est important à retenir, car différentes formes de gastrite nécessitent une approche individuelle. Sinon, vous risquez de ne faire qu'empirer les choses avec le mauvais traitement.

Régime alimentaire et règles de nutrition

En cas de gastrite avec une acidité élevée, le patient doit suivre certaines règles de nutrition:

  1. Préparation: cuisson (de préférence à la vapeur), cuisson sans croûte.
  2. La nourriture devrait être chaude. Les plats chauds et froids sont interdits.
  3. Ne pas trop manger. La portion devrait être petite.
  4. Vous devez manger 5-6 fois par jour à intervalles réguliers.
  5. Il faut exclure du régime alimentaire: les aliments salés, épicés, gras, les fruits acides, les bouillons riches.
  6. Les plats sont consommés sous une forme minable ou écrasée. Du poisson bouilli ou de la viande maigre peuvent être servis un morceau.

Astuce: lors d'une exacerbation de la maladie devra manger de la bouillie sur l'eau et l'eau de riz. Avec l'amélioration de l'état introduisez progressivement les plats restants.

  • soupes aux légumes et en purée;
  • viandes et poissons maigres cuits ou cuits au four;
  • céréales: sarrasin, semoule, flocons d'avoine;
  • soupes au lait;
  • pâtes et pâtes;
  • gelées, compotes et gelée de fruits sucrés avec du sucre;
  • kéfir non acide et lait acide;
  • omelettes à la vapeur, œufs à la coque;
  • huiles végétales;
  • des herbes;
  • fromage à pâte molle;
  • le lait;
  • crème
  • fruits et baies frais (surtout acides);
  • jus acidulés;
  • plats épicés;
  • bouillons de viande et de champignons;
  • les légumineuses;
  • céréales: maïs, mil, orge;
  • bortsch;
  • okroshka;
  • produits de pâtisserie;
  • saucisses;
  • variétés de poisson et de viande à haute teneur en matières grasses;
  • nourriture en conserve;
  • le chou;
  • radis;
  • légumes marinés et marinés;
  • pain frais.

Il convient de noter qu’un régime alimentaire comportant une gastrite gastrique érosive, une gastrite de reflux ou une gastroduodénite (ainsi que d’autres types de maladies gastro-intestinales associées à une acidité élevée) exclut l’utilisation d’un fast-food. Ce mues, souvent considéré à tort comme un régime alimentaire sain et apprécié par de nombreux hot-dogs, pizzas et hamburgers, même cuisinés à la maison, fait partie de ce groupe d'aliments.

Recettes folkloriques

Dans le traitement des gastrites à acidité élevée, en plus du régime alimentaire et des médicaments, des tisanes et des infusions traditionnelles sont souvent utilisées, qui se sont révélées excellentes.

  • Miel pour réduire l'acidité de l'estomac. Le miel se dissout dans de l'eau tiède - il est connu qu'une solution tiède de miel réduit parfaitement l'acidité de l'estomac, est rapidement absorbée par l'estomac et n'irrite pas les muqueuses de l'estomac. Au cours de la journée, vous devez boire environ 150 g de solution de miel. Prendre pendant un mois et demi à deux.
  • Jus frais de pommes de terre crues. Dans le traitement des gastrites à forte acidité, le jus de pommes de terre crues a fait ses preuves. Si le médecin ne vous a pas recommandé, buvez le matin à jeun tasse de jus de fruits fraîchement pressés à partir de pommes de terre crues. Après avoir pris le jus devrait s'allonger pendant environ une demi-heure. Vous pouvez prendre votre petit déjeuner dans une heure. La durée du traitement est de dix jours. Le cours peut être répété jusqu'à trois fois, en prenant une pause de dix jours entre les cours.
  • Jus de carotte Pour réduire l'acidité de l'estomac, appliquez avec succès du jus de carotte. Pour faire du jus, vous devez choisir uniquement des légumes-racines pleinement mûrs, riches en carotène et en sucres. Le jus de carotte fraîchement pressé doit être pris dans un demi-verre une heure avant un repas (une réception par jour). Après dix jours de pause, répétez le cours.

Difficile à base de plantes pour réduire l'acidité de l'estomac. Vous aurez besoin de:

  • Feuilles de plantain crues de légumes - 8 cuillères à soupe;
  • Herbes végétales matières premières - 8 cuillères à soupe;
  • Herbes crues de Hypericum - 8 cuillères à soupe;
  • Plantez la matière première de l'herbe du centaure - 4 cuillères à soupe;
  • Feuilles de menthe crue de légumes - 2 cuillères à soupe;
  • Herbe noueuse crue de légumes - 4 cuillères à soupe;
  • Rhizome cru de calame de légumes - 2 cuillères à soupe;
  • Fruits cumin - 3 cuillères à soupe;
  • Matières premières à base de plantes d'herbe de millefeuille - 1 cuillère à soupe;
  • Eau bouillante - 1000

Toutes les matières premières végétales sont bien mélangées. Dans l’émail ou la verrerie, versez de l’eau bouillante dans deux cuillères à soupe de la collection cuite et laissez reposer 12 heures. Strain. Prendre après avoir mangé quatre fois par jour pendant un demi-verre.

Prévention

Les principales mesures préventives contre la gastrite avec une acidité élevée sont les mesures visant à normaliser la sécrétion d’acide chlorhydrique.

  1. Refus des aliments chauds, froids, épicés, gras, lourds et frits.
  2. Éviter de trop manger, de jeûner, de manger à sec, "sur le pouce".
  3. Refus d'alcool, tabagisme.
  4. Nutrition rationnelle - une quantité suffisante de protéines, glucides, vitamines.
  5. Respect des conditions de conservation des produits - la plupart des maladies gastro-intestinales commencent par les mots «que feront-ils au réfrigérateur».
  6. Respect du mode de restauration - dîner au plus tard 4 heures avant le coucher.
  7. Conformité avec la technologie de la cuisine.
  8. Médicaments uniquement sous surveillance médicale.
  9. Contrôle de votre état psycho-émotionnel.
  10. Respect des exigences en matière d'hygiène et d'assainissement individuels - se laver les mains avant de manger, aller aux toilettes, un nettoyage humide régulier.
  11. Réhabilitation en temps opportun de la cavité buccale, diagnostic et traitement de maladies d'autres systèmes du corps.

Ces règles sont très importantes, elles doivent être respectées non seulement au plus fort de l'exacerbation de la maladie, mais aussi dans la vie quotidienne. Cela préservera la santé non seulement de l'estomac mais de tous les organes du tractus gastro-intestinal.

Symptômes de gastrite avec acidité, traitement, régime

Le diagnostic de gastrite, établi après les discussions avec un groupe de discussion, n'est pas simplement un diagnostic, pas une maladie spécifique, mais un concept général collectif englobant toute une gamme de processus pathologiques divers dans l'estomac humain. Il existe une certaine classification de la gastrite:

  • la nature du processus - aigu et chronique
  • la profondeur de la lésion de la membrane muqueuse et des couches de l'épithélium de l'estomac
  • sur l'acidité de l'estomac - sur la gastrite avec faible et la gastrite avec une acidité élevée.

Les symptômes de la gastrite dépendent également de son type, mais les symptômes les plus caractéristiques sont la douleur dans la région épigastrique, la lourdeur après l’alimentation, les nausées, les éructations, les brûlures d’estomac, une diminution ou une augmentation de l’appétit, une constipation ou une diarrhée.

Signes de gastrite avec une acidité élevée

Auparavant, quand on parlait simplement de gastrite à haute acidité, on parlait souvent de gastrite superficielle (gastrite superficielle, traitement, régime), de reflux gastrite, de gastrite érosive sur fond d’acidité élevée et de Helicobacter pylori. Mais aujourd’hui, l’acidité n’est pas un signe diagnostique important et la gastrite est classée en fonction du type de modifications de la muqueuse: atrophique, érosive et hypertrophique. Symptômes de la gastrite:

  • Douleur douloureuse dans la région épigastrique, dans l'hypochondre gauche, parfois paroxystique. La gastrite antrale fait mal dans l'hypochondre droit.
  • Les brûlures d'estomac sont le symptôme le plus caractéristique de la gastrite avec une acidité accrue de l'estomac.
  • L'éructation aigre est également un signe caractéristique d'une augmentation de l'acidité dans l'estomac. Ce symptôme est distinctif car, avec une faible acidité de l'estomac (activité sécrétoire réduite, lorsque la nourriture est mal digérée), le patient présente le plus souvent une éructation pourrie (voir Symptômes d'une faible acidité de l'estomac).
  • Nausées et vomissements - les nausées sont le plus souvent à jeun, avec de longues pauses dans les aliments, les vomissements sont caractéristiques d'un processus érosif. Les vomissements surviennent quand une personne souffrant de gastrite à acidité élevée mange trop d'aliments acides. Dans ce cas, c'est la seule option pour réduire l'excès d'acidité de l'estomac.
  • Ballonnements. En cas de gastrite hyperacide, c'est la constipation qui prévaut, à la base de laquelle des processus de fermentation se développent, provoquant un gonflement et la formation de gaz.
  • Augmentation ou diminution de l'appétit. Habituellement, avec une gastrite superficielle après avoir mangé, l'acidité diminue quelque peu et provoque une augmentation de l'appétit, mais dans le cas d'une gastrite aiguë ou de lésions gastriques aiguës, la douleur pendant et après le repas réduit naturellement l'appétit.
  • Douleurs nocturnes et douleurs de la faim - les douleurs gênent souvent les patients en l'absence de nourriture dans l'estomac, c'est-à-dire l'estomac vide, la nuit et après une longue pause dans leur alimentation.

Dans les gastrites chroniques à acidité élevée, les symptômes ne sont pas aussi prononcés et ne comportent que des facteurs provoquants:

  • trop manger
  • grosse pause au repas
  • abus d'alcool
  • intoxication alimentaire
  • stress sévère
  • l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité, trop épicés, gras, chauds ou froids
  • en fumant

peut causer une aggravation allant jusqu’à des érosions aiguës ou des ulcères. La gastrite chronique est un changement à long terme de la membrane muqueuse et son exacerbation conduit à une gastrite aiguë de toute gravité.

Par conséquent, tout changement dans le processus de digestion, qui se traduit par des nausées, des douleurs, des selles instables, un estomac lourd, une augmentation de la formation de gaz doit forcer une personne à être examinée par un gastro-entérologue, car non seulement la gastrite, mais également des maladies gastro-intestinales plus graves peuvent provoquer des symptômes similaires, en particulier de nos jours. tensions oncologiques.

Gastrite à haute acidité - traitement

Aujourd'hui, près de dix types différents de gastrite sont classés en médecine et chacun d’entre eux est divisé en plusieurs stades et formes de développement. Ce n’est pas un hasard, car, pour traiter efficacement une maladie, vous devez d’abord évaluer l’état d’un organe ou d’un système aussi profondément que possible, puis établir le diagnostic correct pour que le traitement ne se révèle pas erroné ou inadéquat. Connaissant le tableau clinique exact de l'estomac du patient, le type, le stade, la forme de la gastrite, le traitement sera déterminé par le médecin sur la base de ces données détaillées par patient:

  • La gastrite est traitée par un gastro-entérologue.
  • Avant le traitement, le médecin doit examiner attentivement les antécédents du patient, son état de santé général et les maladies associées, y compris le tractus gastro-intestinal, afin de clarifier les contre-indications possibles de la prise de certains médicaments.
  • Selon FGSD, le médecin détermine le type, le stade et la forme de la gastrite, l’acidité du suc gastrique et détermine les causes de la maladie.
  • L’efficacité du traitement de la gastrite avec une acidité élevée dépend de la négligence du processus inflammatoire, de son type, de la discipline et de la responsabilité du patient lui-même, car aucun traitement, médicament, remède traditionnel, sans régime et sans éradication des mauvaises habitudes, ne permet pas de guérir la gastrite.

Aujourd'hui, dans le choix de la thérapie, les gastro-entérologues ne s'appuient pas sur l'acidité de l'estomac, mais sur l'état de la muqueuse selon le FGDS. Dans les gastrites aiguës, on commence par prescrire un traitement symptomatique, car il faut au début réduire la douleur et réduire l'inflammation, ce qui est possible en réduisant la production d'acide chlorhydrique, c'est-à-dire en utilisant des médicaments qui neutralisent l'acidité et, bien sûr, le respect du régime alimentaire.

Soulagement de la douleur

Le syndrome douloureux sévère est supprimé par les antispasmodiques (No-shpa, chlorhydrate de Drotaverina), les m-cholinobloquants (métacine, la gastro-encépine) ou les antiacides avec anesthésiques locaux (Almagel A).

Antiacides

Ce sont des médicaments qui neutralisent l'acide gastrique. Dans les médicaments antiacides modernes, une combinaison compétente de composés de magnésium et d'aluminium est utilisée. Dans les antiacides, l'effet après utilisation ne se produit pas immédiatement, car ils ne sont pratiquement pas absorbés dans le sang. Mais dans le même temps, l’effet thérapeutique est prolongé plus longtemps. En outre, ces médicaments ont un effet antiseptique et adsorbant. Ces outils incluent:

  • Phosphalugel, Gasterin - composé de sel d'aluminium de l'acide phosphorique.
  • Almagel, Maalox, Gastracid, Altacid, Palmagel - composés de combinaisons aluminium-magnésium.
  • Topalkan, Gaviscon - dans la composition de la combinaison aluminium-magnésium-silicium avec ajout d'alginate.
  • Taltsid, Gastal, Rutacid - combinaisons de composés d'aluminium, de magnésium et de calcium.

Drogues, bloqueurs de pompe à protons

Oméprazole, rabéprazole, lanzoprazole et préparations à base de ceux-ci qui réduisent la sécrétion des glandes gastriques. Les inhibiteurs des récepteurs de l'histamine H2 (Famotidine, Ranitidine) sont considérés comme des médicaments obsolètes de deuxième intention. L'action de ces médicaments est due à l'impact sur les cellules de la membrane muqueuse, de sorte que l'acide chlorhydrique n'est pratiquement pas libéré dans la lumière de l'estomac. Par conséquent, l'utilisation de ces médicaments pour la gastrite avec une acidité élevée réduit l'acidité de l'estomac pendant une longue période, tout en réduisant l'irritation des muqueuses.

Lorsqu'un patient présente une gastrite avec une acidité accrue, il lui est prescrit un traitement symptomatique afin que la personne se sente mieux, que la douleur, les brûlures d'estomac et les autres malaises disparaissent. C’est à première vue exact, mais j’aimerais mettre en garde les patients contre l’utilisation incontrôlée et fréquente de médicaments réduisant l’acidité du suc gastrique. Avec l'utilisation à long terme de médicaments pour la gastrite avec une acidité élevée chez les patients, les processus naturels sont détruits et, au bout de 50 à 60 ans, il existe une gastrite avec une acidité faible, une gastrite atrophique. Et ce qui est une gastrite atrophique est presque une condition précancéreuse de l'estomac. Ne pas utiliser de médicaments sans besoin particulier et sans consulter un médecin.

  • Selon de nombreuses études, la bactérie Helicobacter pylori est à l'origine d'ulcères et de gastrites à acidité élevée. Le traitement de ces maladies commence toujours par une étude du contenu quantitatif de ces bactéries.

Pour ce faire, il suffit de donner du sang par ELISA et de déterminer les titres en anticorps. Cependant, chez 90% des personnes, ces micro-organismes entrent toujours dans la composition du suc gastrique, mais en quantités modérées, et n’affectent pas le développement de processus pathologiques. Si Helicobacter est présent en plus grande quantité dans le contenu gastrique, il s'agit d'un facteur provoquant l'apparition d'une gastrite, mais non sa cause fondamentale.

Si, après l'examen, les résultats des tests indiquent une augmentation de la reproduction de ces micro-organismes, le médecin peut vous prescrire le traitement approprié. Des inhibiteurs de la pompe à protons sont prescrits, ainsi que des antibiotiques - amoxicilline + clarithromycine ou amoxicilline + de-nol et trichopol.

Régime alimentaire pour gastrite à haute acidité

  • La chose la plus importante dans le régime alimentaire des gastrites à acidité élevée est de manger des aliments souvent et lentement.
  • Les aliments doivent être chauds, pas froids et pas chauds.
  • Exclure l'alcool, les aliments épicés et salés, les fruits aigres, les bouillons de viande riches, les viandes grasses.
  • Lorsque l'aggravation commence, vous ne devriez manger que des bouillies sur l'eau, du riz bouilli et de la purée de pommes de terre. À mesure que l'inflammation diminue, d'autres produits peuvent être ajoutés progressivement.

Si vous avez une gastrite avec une acidité élevée, la nutrition doit être équilibrée, enrichie et fractionnée.

Il est souhaitable d'utiliser tous les produits sous forme minable, sous forme de purée de légumes ou de purée de soupe, il est préférable de hacher la viande avant de l'utiliser dans un hachoir à viande.

Le tableau montre les aliments qui peuvent et ne doivent pas être utilisés pour la gastrite à acidité élevée - aliments diététiques et produits nocifs. Et aussi vous pouvez lire notre article Ce que vous pouvez manger avec une gastrite

Gastrite à haute acidité: causes, symptômes et traitement

La gastrite avec hyperacidité ou la gastrite hyperacide est une maladie courante. Plus enclins à cette maladie du visage du jeune et du moyen age.

Qu'est-ce qu'une maladie

Il s’agit principalement d’une inflammation de la muqueuse gastrique avec son infiltration cellulaire, qui se produit sous l’effet d’une sécrétion accrue d’acide chlorhydrique, ce qui nuit par la suite à des fonctions gastriques telles que la motricité, la sécrétion, l’excrétion.

L'acide chlorhydrique est produit par des cellules d'un certain type - pariétal. Leur excédent de production contrôle et bloque le soi-disant système tampon alcalin de l'estomac.

L'équilibre acido-basique est atteint, ce qui contribue à une digestion favorable des aliments et au fonctionnement de l'organisme. Si cet équilibre passe du côté acide, le phénomène de la gastrite hyperacide se produit. Sous l'action de l'acidité, la paroi de l'estomac est endommagée, suivie de la formation de complications.

Cette pathologie se présente sous deux formes: aiguë si la maladie dure moins de six mois et chronique si le cours dure plus de six mois. La chronique est divisée en 2 étapes: la rémission et l'exacerbation.

Selon l'image endoscopique, on distingue les formes suivantes:

Différences gastrite à haute et basse acidité

La principale différence entre ces deux formes de maladie est liée à la fonction acide de l'estomac. Dans le type hyperacide (production excessive de HCL), les cellules pariétales sont davantage responsables de la production d'acide.

Dans ce cas, le facteur agressif agissant sur la paroi de l'organe sera précisément le suc gastrique. Si, toutefois, les cellules pariétales perdent leur fonction à un degré ou à un autre, un gros morceau de nourriture rugueux et mal digéré affectera négativement l'estomac, ce qui entraînera une atrophie des muqueuses.

Ensuite, ils parlent de gastrite hypocide (réduction de la sécrétion de HCL). De plus, dans un environnement acide, contribue favorablement au développement et à la reproduction de l'infection à Helicobacter pylori.

Causes de la gastrite avec une acidité élevée:

  • Exposition à Helicobacter pylori (Helicobacter pylori). Le rôle de la bactérie Helicobacter pylori dans la formation de cette maladie a été scientifiquement prouvé. Dans les études cliniques, cette bactérie a été retrouvée chez 93% des patients en cours de pathologie. La source est un malade ou un porteur. L'agent pathogène se trouve dans la salive, la plaque, le contenu du tractus gastro-intestinal. La transmission s'effectue par voie fécale - orale. Les endoscopes mal traités peuvent également être une source d’infection.
  • Le développement de cette pathologie dans 15-18% des cas est dû à des réactions auto-immunes. Les propres anticorps infectent les cellules pariétales, ce qui affecte par la suite leur fonction.
  • Reflux gastrique et duodénal. Il résulte de l’insuffisance de la fonction de fermeture du portier. La bile et le suc pancréatique entraînent la destruction de la barrière muqueuse et la formation d'une gastrite de reflux hyperacide.
  • L'impact négatif des drogues. Ceux-ci incluent: les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les médicaments hormonaux, les glycosides cardiaques, un groupe anti-tuberculose.
  • Échec de la journée et nutrition adéquate. Effet défavorable des aliments frits, épicés, salés, grossiers et acides.
  • Consommation excessive de boissons alcoolisées.
  • Le tabagisme
  • L'influence des facteurs de production et de la pollution de l'environnement par la poussière, les acides, les pesticides, etc.
  • La présence de pathologies chroniques concomitantes: obésité, diabète sucré, infections fréquentes, insuffisance cardiaque et rénale.
  • Stress prolongé.

Symptômes et traitement de la gastrite avec augmentation de l'acidité de l'estomac

À propos de cette pathologie, il est de coutume, à la clinique, de distinguer plusieurs syndromes majeurs.

1. Syndrome de douleur. La douleur est généralement localisée dans la région épigastrique, dans la partie supérieure de l'abdomen. Ils sont modérés, ont un lien direct avec la prise de nourriture. Le plus souvent, les patients remarquent la douleur dite "affamée".

Ils se posent à jeun lorsque l’estomac est vide de nourriture. La survenue d'une douleur est associée à une irritation de la zone podorale duodénale avec un contenu gastrique acide, entraînant une contraction spastique de la musculature de l'organe. Parfois, la douleur peut être administrée aux parties inférieures de l'abdomen.

2. Syndrome de dyspepsie gastro-intestinale. Il comprend des signes tels que:

  • Diminution de l'appétit;
  • Nausée avant ou après les repas;
  • Vomissements uniques après avoir mangé, si le régime n'est pas suivi;
  • Des éructations, le plus souvent sans odeur;
  • Instabilité des selles: constipation et diarrhée en alternance;
  • Grondement dans l'abdomen, flatulences;
  • Brûlures d'estomac persistantes et agonisantes;
  • Plaque blanche sur la langue.

3. Syndrome végétatif Asteno. Elle se manifeste par une faiblesse générale, une fatigue, une apathie, une diminution des performances. Il peut y avoir une hypovitaminose, en particulier de la vitamine B12. Puis rejoint ongles cassants, perte de cheveux, peau sèche.

Comment identifier la gastrite avec une sécrétion accrue

Après avoir analysé les plaintes du patient et son examen, le médecin traitant a prescrit une fibrogastroduodénoscopie à des fins de vérification et de confirmation du diagnostic.

Un médecin endoscopiste, lors d’une gastrite hyperacide, observe une hyperhémie prononcée de la membrane muqueuse, son œdème, des processus infiltrants, des hémorragies.

Ces changements peuvent être focaux ou diffus. Si nécessaire, une biopsie de contrôle est désignée pour l’étude morphologique de la composition cellulaire.

Pour distinguer la gastrite avec une sécrétion accrue de la gastrite avec une sécrétion réduite, une méthode obligatoire est l’étude de la sécrétion gastrique. Le patient est injecté dans le corps une des substances: la gastrine, la pentagastrine ou l'histamine.

Ces substances stimulent la production de suc gastrique. Si sa quantité excédentaire - nous parlons de la forme hyperacide, si insuffisante - de la forme hypocide.

Une autre méthode est la métrie du pH intragastrique. En pH normal dans le corps est de 1,6 à 2,0. Un pH inférieur à 1,6 indique une augmentation de l'acidité, un pH supérieur à 2,5 indique sa diminution.

En outre, le médecin est habilité à désigner des procédures de diagnostic supplémentaires, telles que: la radiographie de contraste des organes abdominaux; Échographie des organes abdominaux; tomodensitométrie de l'estomac; examen biochimique du sang.

Traitement complexe pour gastrite à haute acidité

Le traitement de l'exacerbation de la maladie est effectué aux fins suivantes:

  • Éliminer les changements inflammatoires.
  • Débarrassez-vous des symptômes cliniques.
  • Pour prévenir la progression des lésions muqueuses.
  • Détruire l'infection à Helicobacter pylori.

Un élément fondamental dans le traitement de cette pathologie est le régime alimentaire et une nutrition adéquate. Au cours de cette période, le patient doit suivre strictement un régime d'épargne.

Cela implique un échec complet au moment de la thérapie par les aliments frits, épicés, grossiers, fumés, le chocolat; de boire de l'alcool, de la restauration rapide et de fumer.

Il est montré de la nourriture fractionnée 5-6 fois par jour en petites portions. Limitez votre consommation de sel, thé fort, café et produits laitiers. Les repas réguliers et la mastication complète des aliments sont très importants.

Il est permis d’ajouter de tels patients à l’alimentation: soupes non cuites, viande et poisson bouillis pour la bouillie, poitrine de poulet, purée de pommes de terre et légumes. Avec la restriction des produits à base de lait aigre.

La pharmacothérapie implique la destruction de Helicobacter pylori dans le tractus gastro-intestinal et une diminution du niveau de sécrétion d'acide chlorhydrique.

La consommation de drogue doit être exclusivement destinée à l'usage auquel elle est destinée et sous la surveillance d'un spécialiste qualifié!

Comment et quoi traiter les gastrites à haute acidité:

Dans le contexte de l'éradication de H. Pylori, la douleur et les symptômes dyspeptiques disparaissent, la guérison de la couche endommagée commence et l'infiltration des neutrophiles disparaît.

Ces médicaments incluent: De-nol, Metronidazole (Trihopol), Tétracycline, Amoxicilline, Clarithromycine, Gastrostat - une préparation combinée contenant dans sa composition le sel de potassium de citrate de bismuth et de chlorhydrate de tétracycline; Pilobact.

  • "Gold Standard" dans le traitement de la gastrite - Inhibiteurs de la pompe à protons.

Ceux-ci incluent: Oméprazole, Lanzoprazole, Pantoprazole, Rabéprazole, Esoméprazole. Ce groupe est l'inhibiteur le plus puissant de la sécrétion gastrique aujourd'hui.

Sans ces médicaments, le traitement de ce type de maladie n’est ni rationnel ni inefficace. Ce groupe régule la fonction des cellules pariétales, ce qui conduit ensuite à la sécrétion normale d'acide.

  • H2-bloquants: ranitidine; La famotidine; La nizatidine; Roxatidine.

Ces médicaments sont basés sur les commentaires. Ils bloquent directement les récepteurs eux-mêmes, qui sont affectés par le suc gastrique.

Si les récepteurs sont bloqués, ils ne signalent pas qu’il faut produire davantage d’acide chlorhydrique, il n’ya pas de surabondance.

Neutralisez l'acide lui-même, réduisez les symptômes de brûlures d'estomac et leur sévérité: bicarbonate de sodium, oxyde de magnésium, carbonate de calcium, renny.

  • Antiacides contenant de l'aluminium: Almagel, Algeldrat magnésium, Maalox, Fosfalyugel, Gastal, Gelyus-lak.

Pour le cours aigu de la maladie en utilisant un schéma thérapeutique à trois composants. Dans tous les schémas, il faut nécessairement inclure un inhibiteur de la pompe à protons.

Exemple: 2 médicaments antibactériens + IPP. Clarithromycine + Métronidazole + Oméprazole.

De-Nol + Amoxicilline + Esoméprazole. Klacid + Metronidazole + Pantoprazole.

En ce qui concerne le problème de la durabilité, il existe des règles pour l’utilisation du traitement par bactéries antiheltiques:

  • Si le schéma thérapeutique prescrit ne permet pas d'éliminer l'agent responsable, il n'est plus nécessaire de le répéter.
  • Si le traitement n'a pas contribué à la récupération, cela signifie que la bactérie est résistante à un ou plusieurs composants, ceux-ci ne peuvent pas l'affecter.
  • L'apparition d'une infection dans le corps après un certain temps est une rechute. Il doit être traité avec des schémas thérapeutiques plus efficaces.

Symptômes et traitement de la gastrite chronique à haute acidité

Les signes de la maladie sont les suivants:

  • Douleur permanente dans la moitié supérieure de la cavité abdominale, non arrêtée par la prise de nourriture. La douleur est associée à l'étirement excessif des parois du contenu gastrique.
  • Sécheresse constante dans la bouche.
  • Blanc ou gris sur la langue, plus épais à la racine.
  • Odeur désagréable de la bouche.
  • Diminution de l'appétit.
  • Visible par la perte de poids du patient.
  • Brûlure dans l'œsophage ou l'estomac.

Thérapie contre l'exacerbation d'une infection chronique

Avec une évolution prolongée, prolongée et répétée de la maladie, les approches thérapeutiques sont plus longues.

Objectifs dans le traitement des exacerbations de la gastrite chronique hyperacide:

  • Enlevez les changements inflammatoires.
  • Allonger la phase de rémission.
  • Réduire la durée de l'agression d'aggravation.
  • Soulager et arrêter les symptômes.
  • Améliorer la qualité de vie et la performance du patient.

Tout comme dans aiguë - le régime devrait être soigneusement choisi et maintenu. En outre, le patient doit se conformer au régime de la journée, au travail et au repos.

Avec un diagnostic clinique et de laboratoire confirmé et une gastrite chronique, il est plus rationnel d’utiliser un schéma thérapeutique à quatre composants.

Tous les médicaments ne doivent être prescrits que par le médecin traitant, car ils peuvent entraîner des réactions inattendues.

Exemples de schémas à quatre composants. Préparation au bismuth + deux médicaments antibactériens + IPP.

De-nol + tétracycline + oméprazole + métranidozol.

De-nol + clarithromycine + métronidazole + ésoméprazole.

Dans les cas prolongés, recours à la thérapie physique, vous pouvez également utiliser des remèdes populaires. Pour soulager la douleur, une électrophorèse avec novocaïne ou tableyphiline peut être prescrite. procédures d'exposition à la chaleur sur la région épigastrique, courants périodiques.

Les patients atteints de forme chronique doivent obligatoirement suivre un traitement de sanatorium. Ils émettent des bons à Kislovodsk, Esentuki, Kislovodsk.

Critères de traitement pour la maladie

Le traitement sera efficace et complet si le patient n’a aucune plainte, aucun signe endoscopique de l’activité du processus inflammatoire et de la présence de bactéries.

Les patients atteints de forme chronique doivent être suivis toute leur vie par un gastro-entérologue. Leur traitement et leur examen ne sont effectués que lorsque des plaintes et des syndromes apparaissent.

La durée du traitement dépend du schéma thérapeutique correctement choisi. Si le patient suit un régime alimentaire à part entière, prend régulièrement des médicaments, puis se rétablit au bout de 12 à 14 jours.

Avec les rechutes et le maintien des symptômes cliniques, le médecin a le droit d’étendre l’utilisation des inhibiteurs de la pompe à protons à la période requise, soit 1 à 2 mois.

Comment soigner efficacement la gastrite à haute acidité

La gastrite est un complexe de divers processus pathologiques de l’estomac humain, qui est classé en fonction de la nature du parcours, de la profondeur des dommages, de l’acidité. Vous pouvez reconnaître la maladie à l'aide des symptômes.

Signes de maladie

Au cours de la maladie qui se produit avec une acidité accrue de l'estomac, on observe ce qui suit:

  • douleurs douloureuses, coupantes, paroxystiques;
  • les brûlures d'estomac sont souvent considérées comme un symptôme d'accompagnement de la gastrite chronique;
  • éructations accompagnées d'un goût acidulé;
  • la nausée apparaît sur un estomac vide et lorsque la forme érosive de la maladie et la suralimentation des aliments acides, le patient vomit;
  • ballonnements apparaît lorsque la constipation, gaz;
  • si le patient a une gastrite superficielle, après avoir mangé un repas, son appétit augmente, car le niveau d'acidité du suc gastrique diminue légèrement. Mais au cours de la maladie sous forme aiguë, le patient refuse de manger;
  • l'apparition de douleurs la nuit, le matin après le réveil, est due à un jeûne prolongé.

La gastrite chronique avec une acidité élevée n'est pas exprimée, mais certains facteurs peuvent provoquer son exacerbation, ce qui peut entraîner un ulcère, un cancer. Ces facteurs incluent: manger avec excès, intoxication, situations stressantes, abus d’alcool, aliments gras, épicés, frits.

Par conséquent, si une personne développe des signes de gastrite avec une acidité accrue, un spécialiste devrait le consulter rapidement pour un examen et un traitement ultérieur. Seule une thérapie complexe opportune peut permettre de vaincre une maladie, d'empêcher sa transition vers la forme chronique et le développement de maladies plus graves.

Traitement de la maladie

Le traitement de la gastrite avec une acidité élevée ne devrait avoir lieu qu'après que le diagnostic a été posé par un médecin, ainsi que sous sa supervision. Pour diagnostiquer une maladie, il est utile de faire appel à un gastro-entérologue, qui mènera une étude approfondie des antécédents et de la condition du patient, afin d’exclure les contre-indications à la prise de médicaments.

En plus du niveau d'acide dans l'estomac, le médecin s'appuie également sur l'état de la membrane muqueuse, qui est déterminé à l'aide du FGDS. Avec l'évolution de la maladie sous forme aiguë, le patient doit commencer par un traitement symptomatique, car il est nécessaire de réduire les manifestations de la douleur, de réduire le processus inflammatoire dû à la neutralisation de l'acide chlorhydrique. Les médecins sont nommés par:

  1. Antidouleurs. Avec l'aide d'antispasmodiques, les syndromes douloureux sont arrêtés. (No-shpa, Almagel A, chlorhydrate de Drotaverina).
  2. Antiacides dont l'action vise à neutraliser l'acide. Les médicaments actuels combinent bien le magnésium et l’aluminium. Après avoir pris le médicament, le patient sent que l'amélioration n'est pas immédiate, le fait est que les antiacides se caractérisent par une absorption minimale dans le sang, mais prolongent l'effet pendant longtemps. En outre, les produits sont caractérisés par une fonction d'adsorption (Gastracid, Almagel, Gastal, Talcid, Topalkan).
  3. Bopp. L'oméprazole et le rabéprazole sont à la base de ces médicaments. Ces substances aident à réduire la sécrétion gastrique. Les anti-H2 agissent sur la muqueuse gastrique pour réduire l'acidité ainsi que les irritations.
  4. Des antibiotiques sont prescrits pour la détection de Helicobacter pylori. Cette bactérie est l’une des causes courantes de la maladie (Clarithromycine, Trichopol, De-nol).

Vous ne devriez pas écouter les conseils de vos amis pour vous soigner vous-même. Le patient doit être conscient qu’avec l’utilisation incontrôlée de médicaments pour réduire la sécrétion d’acide, il se produit une destruction des processus importants conduisant à une gastrite avec une acidité faible, ainsi qu’à la forme atrophique de la maladie. Ce type de maladie peut survenir à l'âge adulte.

Remèdes populaires contre la maladie

Parmi les recommandations des médecins sur la question du traitement de la gastrite, il existe souvent des conseils de médecine traditionnelle qui, combinés à des médicaments, donnent à l’alimentation un résultat satisfaisant. Le plus souvent, une telle thérapie utilise des décoctions, des infusions de plantes médicinales agissant sur l'acide chlorhydrique. La camomille, la calendula, le rein, la réglisse, le millepertuis, la bardane et la menthe sont les herbes les plus utilisées dans les recettes de médecine traditionnelle.

Pour préparer un bouillon sain, vous devez prendre un peu plus d'un demi-litre d'eau bouillante, ajoutez-en une cuillère à soupe. l camomille, épilobe à feuilles de feu, menthe. Ensuite, mettez ce mélange à feu doux, faites bouillir environ 10 minutes, puis laissez refroidir la perfusion. Buvez un verre après un repas pendant une demi-tasse.

Facilite également la collecte de l'état du patient de 1 cuillère à soupe. l menthe, 2 c. l calendula, 4 c. l Hypericum et écrevisses. Les herbes doivent être mélangées et seulement 1 cuillère à soupe. l ajouter de l'eau bouillante à un verre, couvrir, insister heure. Buvez avant les repas un tiers de tasse jusqu'à trois fois par jour.

En utilisant une quantité égale de réglisse et de bardane, vous pouvez éliminer certains des symptômes de la gastrite avec une acidité élevée. Préparez la perfusion dans un thermos, les matières premières doivent être bien broyées, 1 cuillère à soupe. l une tasse d'eau. Les plantes sont remplies d’eau bouillante et infusées pendant 6 heures; buvez un verre jusqu’à quatre fois par jour pendant une demi-tasse.

Régime alimentaire

En cas de maladie accompagnée d'une augmentation de l'acidité, en plus de l'utilisation de médicaments, on ne peut pas se passer d'un régime alimentaire spécial. Les règles importantes en matière de conformité alimentaire sont:

  • consommation fréquente d'aliments en petites portions;
  • Il est interdit de manger des plats froids, chauds, épicés et salés;
  • rejet complet de l'alcool, le tabagisme;
  • exclure les fruits aigres, les viandes grasses et les bouillons;
  • au cours d'une exacerbation, ne consommez que des bouillies cuites à l'eau, en ajoutant progressivement d'autres produits utiles au régime alimentaire, dans le but de réduire le processus inflammatoire.

Le médecin traitant recommandera certainement à son patient l'observance d'un régime équilibré, divisé et enrichi. Tous les produits doivent être essuyés. Les produits autorisés comprennent:

  1. Manka, flocons d'avoine, sarrasin, bouillie de riz, pâtes.
  2. Potages aux légumes, produits laitiers, à l'état de céréales bouillies, purée de viande bouillie.
  3. Viande bouillie ou cuite au four, poisson.
  4. Le pain d'hier, des biscuits, parfois des gâteaux au fromage avec du fromage cottage, des tartes au four avec des baies, de la viande.
  5. Carottes, chou-fleur, pommes de terre, betteraves, tomates, cuites à la vapeur uniquement.
  6. Baies, fruits cuits à ébullition et en purée.
  7. Lait, crème, kéfir non acide, fromage cottage, fromage à pâte molle.
  8. Légume, beurre.
  9. Œufs à la coque, mais pas plus de deux morceaux par jour.
  10. Des épices, vous pouvez utiliser l'aneth, le persil, la vanille et la cannelle.
  11. Boisson à la rose musquée, thé faible, jus de fruits frais.

Il est également nécessaire de se familiariser avec les produits à exclure du traitement du régime alimentaire du patient:

  1. Millet, orge perlé, orge, porridge de maïs, légumineuses.
  2. Bouillons riches de viande, de poisson et de champignons, soupe aux choux, soupe et okrochka.
  3. Viande grasse, nourriture en conserve.
  4. Seigle, pain frais, pâtisseries achetées.
  5. Oignons, épinards, radis, chou, concombres.
  6. Les légumes aigres, les fruits, la crème glacée et le chocolat augmentent également l'acidité.
  7. Produits laitiers gras, crème sure.
  8. Oeufs durs.
  9. Ketchup, sauces achetées, mayonnaise, gingembre.
  10. Eau et boissons au gaz, jus d'agrumes, kvas, thé fort, café.

Il est important de comprendre qu’un patient présentant un diagnostic de gastrite avec une acidité élevée, le traitement dépend de la négligence de l’inflammation, seul le respect d’une nutrition adéquate, en plus des médicaments, et l’abandon des mauvaises habitudes guériront la maladie. La gastrite est traitée avec beaucoup de succès. Si toutes les recommandations sont respectées, il est possible que le patient n’ait besoin que d’un traitement d’un mois. Notre santé est le résultat de l'amour de soi, souvenez-vous de ceci!

Gastrite à haute acidité

La gastrite à acidité accrue est une inflammation de l'épithélium de l'estomac (aiguë ou chronique), accompagnée d'une augmentation du pH du suc gastrique. Se manifeste par une douleur dans l'épigastre, des symptômes dyspeptiques (brûlures d'estomac, éructations, diarrhée). Le diagnostic peut être établi à l'aide d'un certain nombre d'études cliniques et instrumentales, dont la principale est FEGDS avec pH-métrie du suc gastrique, biopsie de la membrane muqueuse et recherche sur la présence d'une infection à Helicobacter pylori. Le traitement comprend un régime alimentaire, des antiacides et des inhibiteurs de la pompe à protons, des gastroprotecteurs, un traitement antibactérien de l’infection à Helicobacter pylori. Entre les exacerbations, un traitement spa actif et des procédures physiothérapeutiques sont effectués.

Gastrite à haute acidité

La gastrite à acidité accrue est un processus inflammatoire qui se produit dans l'estomac sous l'influence d'une infection à H. pylori. Les facteurs provoquant une gastrite hyperacide aiguë ou une exacerbation d'une maladie chronique peuvent être des erreurs d'alimentation, du stress, la prise de certains médicaments. La gastrite avec une acidité élevée se produit souvent chez les jeunes, souvent chez les enfants. Cela est dû à un changement de culture alimentaire - de plus en plus de gens mangent sans cesse, de la restauration rapide, de façon irrégulière, ce qui entraîne de graves dommages à l'estomac.

Une gastrite chronique de longue date avec une augmentation de l'acidité peut entraîner des complications graves, notamment un ulcère de l'estomac ou du duodénum. L’automédication avec l’usage incontrôlé de médicaments et de remèdes populaires aux propriétés anti-acides est un gros problème qui provoque la détérioration de la gastrite. La prise de ces médicaments sans prescription médicale ni contrôle par un gastro-entérologue peut causer une grave perturbation de la sécrétion gastrique, ce qui finit par provoquer une atrophie des glandes de l'estomac et des muqueuses et avoir des conséquences irréversibles.

La gastrite chronique est considérée comme la maladie la plus répandue dans la gastroentérologie moderne: au moins 50% de la population en souffre. On sait que les signes histologiques d'inflammation des muqueuses se retrouvent chez la moitié des sujets qui ne se sont jamais plaints de troubles dyspeptiques, et chez ceux qui se plaignent de la dyspepsie, de tels changements se retrouvent chez 45% des patients.

Raisons

À ce jour, il a été prouvé que l'infection par une membrane muqueuse de Helicobacter pylori était la principale cause de gastrite à acidité élevée. Il existe un lien direct entre le nombre de bactéries et la gravité de la gastrite. L'infection à Helicobacter pylori n'affecte que les cellules épithéliales de l'estomac - de nombreuses études confirment que les bactéries ont été découvertes dans le duodénum uniquement dans les zones de la métaplasie de l'épithélium gastrique.

Ces bactéries ont une structure spéciale et un certain nombre de mécanismes de protection qui leur permettent de survivre et de se multiplier dans l'environnement agressif de l'estomac. Ils sont capables de créer un cocon alcalin autour d'eux et de pénétrer profondément dans la membrane muqueuse, détruisant les cellules de l'estomac et les barrières protectrices qui empêchent le suc gastrique d'affecter sa propre muqueuse. Sous l'influence de l'ammoniac produit par les micro-organismes, la sécrétion de gastrine augmente et le taux de somatostatine diminue - tout cela entraîne une augmentation de la sécrétion d'acide chlorhydrique et une augmentation de l'acidité du suc gastrique. Les bactéries nicheuses provoquent également la libération de prostaglandines pro-inflammatoires et le processus inflammatoire dans la membrane muqueuse.

Provoquées par la progression de l'infection à Helicobacter pylori, des erreurs nutritionnelles: aliments à emporter, repas pressé, repas sec, utilisation fréquente de plats trop froids ou chauds, frites et extractives. Ce type de gastrite se rencontre souvent chez les personnes qui abusent de l’alcool et du tabac, du café fort. Le cours de l'infection s'aggrave également sous l'effet des radiations, de la prise de certains médicaments et d'allergies à certains produits. Les exacerbations de la gastrite se produisent souvent sur fond de stress grave.

Un certain nombre de facteurs internes contribuent également au développement de la gastrite hyperacide: infections chroniques graves, troubles métaboliques (diabète, maladie de la thyroïde, goutte et autres), manque d'oxygène. Le reflux gastrique duodénal (jeter le contenu de l'intestin grêle dans l'estomac par le pylore) a une importance pathogénique importante - si le contenu alcalin de l'intestin et en particulier la bile pénètre dans l'estomac, il provoque des dommages supplémentaires à la muqueuse gastrique, réduisant ainsi sa résistance à l'acide chlorhydrique. Souvent, l'inflammation dans l'estomac se développe dans le contexte d'autres maladies graves dues à des influences réflexes.

Pathogenèse

Normalement, la membrane muqueuse de l'estomac est dotée d'un puissant système de protection qui la protège des effets d'un environnement gastrique agressif. Cependant, sous l’influence de certains facteurs, les barrières de protection peuvent être affaiblies, créant ainsi des conditions favorables au processus inflammatoire. Ces facteurs comprennent: la fatigue physique et morale permanente, divers risques professionnels, les caractéristiques héréditaires du corps, l'affaiblissement du corps dans le contexte de maladies concomitantes graves.

Symptômes de la gastrite hyperacide

Les exacerbations de la gastrite chronique se produisent généralement en automne-printemps. Cela se manifeste par l'apparition de douleurs dans la région épigastrique, plus souvent après avoir mangé. La douleur est sourde, causée par l’étirement de la membrane muqueuse endommagée par la nourriture. Souvent, la douleur est accompagnée d'une sensation de lourdeur et de brûlure dans la partie supérieure de l'abdomen et disparaît après un vomissement. Les douleurs sont caractéristiques la nuit et l'estomac vide - en l'absence de nourriture dans l'estomac, l'acide chlorhydrique agit de manière très agressive sur sa propre membrane muqueuse. Le patient s'inquiète des nausées, des brûlures d'estomac (projection du contenu acide de l'estomac dans l'œsophage), des éructations ou de la régurgitation de l'acide (rejet de l'air et du contenu gastrique dans la bouche). Parfois, des vomissements se développent après un repas, la masse de vomissures contient du mucus et de la bile. Les vomissements peuvent soulager la douleur. Une perturbation du système digestif dans l'estomac entraîne également une perturbation du travail d'autres organes du tractus gastro-intestinal - une diarrhée se développe et la constipation est moins courante.

Les symptômes courants de la gastrite sont également assez fréquents: faiblesse très grave accompagnée d'épisodes de transpiration excessive, de vertiges. L'appétit est réduit, l'estomac gonfle périodiquement (flatulences), grogne. La salivation est accrue, la langue est recouverte de fleurs, il reste des dents, une odeur désagréable se dégage de la bouche. Des modifications du système cardiovasculaire peuvent être notées: douleur dans la région du cœur, palpitations et instabilité sous pression - de tels symptômes sont causés par des effets réflexes.

Des complications

Dans les lésions sévères du tiers moyen de l'estomac et l'acidité élevée, on observe des signes de carence pernicieuse, folique et anémique en fer. Après une longue période de gastrite hyperacide non traitée, des érosions muqueuses se forment et se transforment ensuite en ulcère gastroduodénal. Une lésion prolongée de la membrane muqueuse peut entraîner son atrophie et le développement d'une gastrite atrophique, puis d'un cancer de l'estomac.

Diagnostics

Le diagnostic correct de la gastrite avec une augmentation de l'acidité du suc gastrique nécessite une série d'examens cliniques, fonctionnels et instrumentaux. Les changements dans les analyses cliniques ne sont pas spécifiques à la gastrite - il peut y avoir une augmentation des éléments inflammatoires. Avec les dommages concomitants d'autres organes, les modifications correspondantes apparaissent dans l'analyse biochimique du sang. En présence d'érosions dans l'estomac et de saignements, des analyses spéciales dans les selles déterminent le sang latent. Des recherches sont nécessaires pour rechercher H. pylori: test de l'uréase respiratoire, analyse ELISA et PCR pour la détection des anticorps et de l'ADN de microorganismes, respectivement. En outre, un grand nombre de bactéries peut être détecté lors de la biopsie endoscopique de la muqueuse gastrique et de l'examen histologique.

En cas de suspicion de gastrite, la gastroscopie est nécessaire et la FEGDS est préférable: une caméra vidéo spéciale est insérée dans l'estomac pour vous permettre d'inspecter l'œsophage, l'estomac et le duodénum, ​​afin d'identifier le processus inflammatoire, l'érosion et les ulcères. Au moment de l'étude, le tissu de biopsie est prélevé à plusieurs endroits. Également tenu pH-métrie - mesurer l'acidité du suc gastrique, si elle est inférieure à 1,5 - ils disent à propos de la gastrite hyperacide. Les histologues examinent les fragments de tissu prélevés au cours de la biopsie - les signes d'inflammation sont identifiés, une énorme quantité d'hélicobactéries peut être détectée.

La mesure de la pression dans la cavité de l'estomac, l'électrogastroentérographie - permettent d'identifier le reflux duodénogastrique, qui aggrave également l'évolution de la maladie. L'échographie, la tomodensitométrie ou la tomodensitométrie des organes de la cavité abdominale peuvent être utilisées comme méthodes de diagnostic auxiliaires, mais dans le cas de la gastrite, elles ne sont pas d'une importance décisive. Elles permettent uniquement d'identifier une lésion concomitante d'autres organes.

Traitement de la gastrite hyperacide

Le traitement est effectué par un médecin accordeur. En période d'exacerbation, l'hospitalisation est indiquée. La première condition pour réduire les symptômes est de suivre un régime, d'éviter l'alcool et le tabagisme, le café. Attribué à une table de régime numéro 1: les aliments doivent être économiquement, économiquement, thermiquement et économiquement, afin d'atténuer les symptômes de la maladie. Une fois que l'état s'est amélioré, un régime strict est observé - la nourriture est cuite à la vapeur, vous devez manger souvent, en portions fractionnées. Il exclut les frites, les fumées, les substances extractives, les boissons gazeuses et l’alcool. Les longues pauses entre les repas, les repas en déplacement et les rations sèches ne sont pas autorisés.

Le traitement conservateur de la gastrite avec une augmentation de l’acidité du suc gastrique comprend un certain nombre de médicaments. Les inhibiteurs de la pompe à protons (réduisent la production d'acide chlorhydrique), les antiacides (neutralisent l'acide), les gastroprotecteurs (créent une barrière protectrice à la surface de la membrane muqueuse), les antispasmodiques et les médicaments qui améliorent la motilité du tractus gastro-intestinal. La thérapie antibactérienne visant à détruire les hélicobactéries est un élément important de la thérapie. En règle générale, le traitement par antihelicobacter dans le cas d'une gastrite hyperacide doit comporter trois ou quatre composants.

Les traitements de physiothérapie vous permettent d’accroître l’effet des médicaments ou de les administrer directement dans l’estomac. L'électrophorèse avec antispasmodiques soulage la douleur et améliore la motilité gastrique. Cela contribue également à l'application de coussins chauffants et d'applications thermiques sur la région de l'estomac. L'électrothérapie et la magnétothérapie réduisent non seulement la douleur, mais accélèrent également la guérison de la membrane muqueuse. Les traitements de sanatorium et de villégiature sont dispensés entre les exacerbations et incluent une thérapie aux eaux minérales (hydrothérapie).

Pronostic et prévention

Le pronostic pour un traitement rapide et complet de la gastrite est favorable. En l'absence de mesures thérapeutiques, le patient continue de fumer et de consommer de l'alcool, ne suit pas son régime alimentaire - probablement en plus de complications graves, de la transition de la maladie en ulcère gastrique et en ulcère duodénal. La prévention de la gastrite avec une acidité élevée inclut la normalisation du régime de jour et de la nutrition. Vous devriez manger des aliments sains, vous devez manger au moins 3 à 5 fois par jour.

Il est recommandé de refuser l'utilisation fréquente de café fort, de boissons gazeuses, d'alcool et de tabac. La nutrition doit être équilibrée et inclure tous les oligo-éléments et vitamines nécessaires. Vous n'avez pas besoin de manger des rations sèches, vous devez donner suffisamment de temps aux repas - dans ce cas seulement, il est possible de réduire le risque de gastrite au minimum. Vous devez également vous conformer strictement aux mesures d'hygiène conçues pour vous protéger contre l'infection à Helicobacter pylori. Vous devez toujours vous laver les mains avant de manger. Tous les médicaments doivent être pris uniquement sur ordonnance et en conformité avec les instructions du médicament.