Principal / La dysenterie

Comment traiter l'ulcère duodénal

La dysenterie

Selon les statistiques actuelles, environ 10% de la population souffre d'ulcère duodénal. Cela se produit généralement entre 20 et 30 ans. Chez l'homme, cette pathologie est environ deux fois plus fréquente que chez la femme. Et l'incidence chez les habitants des grandes villes est plusieurs fois supérieure à celle des habitants des villages. Dans cet article, nous allons parler de la façon de traiter un ulcère duodénal, quelles sont les mesures préventives et diagnostiques.

Un ulcère duodénal est une maladie chronique évolutive qui se manifeste par la formation de défauts sur la membrane muqueuse. Son parcours est caractérisé par l'alternance de périodes asymptomatiques et de stades d'exacerbation, généralement au printemps ou en automne.

Causes de l'ulcère peptique

La bactérie Helicobacter pylori est la principale source de la maladie. Elle produit des substances qui endommagent la muqueuse et provoquent une inflammation. Les facteurs restants prédisposent au développement de la pathologie. Ceux-ci incluent:

  • L'hérédité. Une augmentation du nombre de cellules synthétisant de l'acide chlorhydrique ou une diminution de l'excrétion des composants du mucus gastrique protégeant les parois de l'organe est établie au niveau du gène;
  • Caractéristiques de la personnalité neuropsychique. L'ulcère se développe souvent chez des personnes excitables sous l'influence du stress, des émotions négatives, d'un effort mental excessif;
  • Mauvaise nutrition. L'abondance d'aliments épicés, acides et salés, l'apport alimentaire irrégulier entraînent une diminution de la production de suc gastrique;
  • Réception des médicaments. Certains anti-inflammatoires non stéroïdiens et analgésiques sont irritants;
  • Mauvaises habitudes Le tabagisme régulier et la consommation fréquente de boissons alcoolisées entraînent des lésions des muqueuses.

Pendant longtemps, un ulcère duodénal peut présenter de légères manifestations sous forme d'inconfort au-dessus de l'abdomen ou de troubles digestifs légers, qui disparaissent rapidement. Si le temps ne leur prête pas attention et ne prend pas les mesures nécessaires, la maladie progresse et entre dans une phase aiguë.

Symptômes de l'ulcère duodénal

  • Douleur dans la partie supérieure de l'abdomen au centre ou à droite. La nature de la douleur peut être différente. Il peut être terne, harcelant ou perçant, coupant. Elle survient généralement 3 à 5 heures après avoir mangé ("douleurs affamées") ou la nuit. Passe si le patient mange ou boit du lait;
  • Nausée, sensation de plénitude dans l'estomac, ballonnements, brûlures d'estomac, éructations;
  • Faiblesse générale, perte de poids, performance réduite.

Diagnostics

Pour poser un diagnostic, vous devez consulter un gastro-entérologue. L'examen le plus précis est la fibrogastroduodénoscopie. Le spécialiste examine la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum à l'aide d'un endoscope. Lorsqu'un ulcère est détecté, il estime son emplacement, sa taille, son type, la présence de cicatrices. Au cours de la procédure, un échantillon de la muqueuse est prélevé le long du défaut pour permettre de rechercher la présence d’hélicobactéries. En outre, cette technique élimine la présence de polypes ou de tumeurs. Parfois, un examen aux rayons X est utilisé. La photo montre la déformation ulcéreuse et cicatricielle de l'intestin. Un test sanguin peut indirectement confirmer la présence d'un ulcère.

Le traitement de l'ulcère duodénal doit être complexe et inclure non seulement un traitement médicamenteux, mais également d'autres méthodes de traitement, telles que la diététique, la physiothérapie, la gymnastique thérapeutique et le traitement au sanatorium.

Traitement médicamenteux de l'ulcère duodénal

Le traitement de la maladie aiguë est effectué à l'hôpital. Dans la période aiguë de la maladie pour la cicatrisation rapide de l'ulcère dans la muqueuse intestinale, le patient a besoin d'un repos au lit et d'un repos émotionnel. À partir de la deuxième semaine d'hospitalisation, le régime du patient est élargi.

Le schéma de traitement de la maladie est choisi par le médecin sur la base de l'examen. Le choix de la tactique de traitement dépend de la présence ou non d'Helicobacter pylori dans la muqueuse gastrique et duodénale. Les médecins prescrivent un traitement en se conformant à certaines normes élaborées par des experts en gastroentérologie.

En thérapie, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés:

  1. Les médicaments antisécrétoires sont un groupe de médicaments dont l'action vise à inhiber la sécrétion gastrique et à réduire l'agressivité du suc gastrique. Ce groupe comprend les inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, pariet, nexium), les antagonistes des récepteurs de l'histamine H2 (famotidine, ranitidine, cimétidine), les anticholinergiques (gastrotépine).
  2. Les médicaments contenant du bismuth sont inclus dans le schéma thérapeutique pour les patients atteints d'un ulcère duodénal associé à Helicobacter pylori. Les préparations inhibent l'activité vitale des bactéries, créent à la surface de la muqueuse intestinale un film qui la protège des effets agressifs du suc gastrique. Ce groupe de médicaments comprend le vikaline, le de-nol, le vikair, etc.
  3. Des médicaments antibactériens et antiprotozoaires sont prescrits pour inhiber l'activité de Helicobacter pylori. Les patients se voient prescrire de l’amoxicilline, de la clarithromycine, du métronidazole, de la tétracycline, etc.
  4. Prokinetics (trimedat, cerucal, motilium) - groupe de médicaments qui améliorent la motilité duodénale, ainsi que l’élimination des nausées et des vomissements. L'utilisation de ces médicaments se manifeste par une sensation de lourdeur et de débordement de l'estomac, de brûlures d'estomac et de satiété précoce.
  5. Les antiacides (almagel, maalox, phosphalugel) sont pris de façon symptomatique lors de brûlures d'estomac. Leur action vise à neutraliser les effets agressifs de l'acide chlorhydrique sur la muqueuse duodénale, ils ont également une action adsorbante et astringente.
  6. Des agents gastroprotecteurs (venter) recouvrent la muqueuse duodénale atteinte, empêchant ainsi l’influence agressive de l’acide chlorhydrique et des enzymes digestives sur celle-ci.
  7. D'autres groupes de médicaments, tels que les analgésiques (baralgin), les antispasmodiques (drotavérine), les médicaments qui améliorent la nutrition de la muqueuse intestinale (actovegine, vitamines du groupe B).

Thérapie de régime

Le régime alimentaire pour l'ulcère peptique doit être doux et viser à protéger le corps contre les effets chimiques, mécaniques et thermiques. Pour les patients développé un groupe spécial de régimes thérapeutiques №1, recommandé dans le stade aigu de la maladie.

Le régime alimentaire implique une nutrition fractionnée (5 à 6 fois par jour en petites portions) et comprend de la viande bouillie, du poisson, des produits laitiers non acides, des légumes râpés ne contenant pas de fibres grossières, des fruits et des baies sucrés râpés ou bouillis, du porridge de céréales bouilli, du pain blanc séché, thé faible, café et cacao avec du lait, bouillon d'églantier.

Complètement exclus frits, marinés, épicés, plats salés, viandes fumées, conserves, légumes à base de fibres brutes, fruits et baies aigres, champignons, produits laitiers aigres, viandes grasses et poissons, café fort, boissons gazéifiées, jus aigres.

Physiothérapie

Les traitements de physiothérapie augmentent l'efficacité de la pharmacothérapie de l'ulcère duodénal. Dans la phase d'exacerbation de la maladie sur la prescription d'un médecin peut utiliser les méthodes suivantes:

  • Les courants modulés sinusoïdaux ont un effet analgésique et anti-inflammatoire et contribuent également à améliorer la circulation sanguine dans les organes du système digestif;
  • micro-ondes, thérapie par ultrasons, électrophorèse avec des médicaments (Novocain, chlorhydrate de papavérine) ont des effets antisécréteurs et analgésiques;
  • Le traitement thermique est une compresse chauffante semi-alcoolique qui peut être utilisée à la maison. Il a un effet réchauffant, analgésique et contribue également à améliorer la circulation sanguine dans la muqueuse duodénale.

Physiothérapie

Les exercices de physiothérapie contribuent à la normalisation des fonctions motrices et sécrétoires du duodénum, ​​améliorent la circulation sanguine dans le corps. De plus, la gymnastique est nécessaire pour prévenir la stagnation dans le tractus gastro-intestinal, surtout si le patient a été alité pendant un certain temps.

Le traitement en sanatorium de l’ulcère peptique est pratiqué dans les stations suivantes: Truskavets, Morshin, Yessentuki, Borjomi, Zheleznovodsk, etc. Chez vous, vous pouvez boire les eaux minérales Borzhomi, Jermuk, Yessentuki N ° 4, Smirnovskaya, etc.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est indiqué en cas de perforation de l'ulcère, de saignement intestinal, de sténose grave du pylore du duodénum. En outre, la chirurgie peut être recommandée si un ulcère bénin n'a pas tendance à guérir pendant 4 mois, malgré le traitement conservateur en cours.

Complications de l'ulcère peptique

  • Saignements Il se manifeste par des vomissements avec du sang ou un «marc de café», ainsi qu’une chaise noire ressemblant à un degré;
  • Ulcères de perforation (percée). Elle se manifeste par une douleur aiguë au centre ou juste sous le sternum. Le contenu intestinal entre dans la cavité abdominale;
  • Pénétration (percée cachée). Lorsque vous casser le contenu de l'intestin pénètre dans les organes voisins en raison des adhérences qui se sont produites plus tôt. Il se caractérise par une douleur intense, irradiant souvent dans le dos. Les conditions décrites ci-dessus nécessitent une intervention chirurgicale immédiate, sinon le patient peut mourir. Si des symptômes de saignement se manifestent, mettez le patient de côté, appliquez froid sur la région épigastrique et appelez immédiatement une ambulance. Manger, boire, prendre des médicaments est strictement interdit;
  • Le rétrécissement du portier. Se produit en raison d'ulcères de cicatrisation cicatrisants qui interfèrent avec le passage des aliments à travers la lumière intestinale. Le traitement est rapide.

La prévention de la récurrence de l'ulcère peptique est une bonne nutrition, éviter l'alcool et le tabac, prévenir le stress, la physiothérapie, l'utilisation d'eau minérale.

Quel médecin contacter

Traitement de l'ulcère peptique 12 ulcère duodénal conduit un gastro-entérologue. Une nutritionniste, un physiothérapeute et un spécialiste en physiothérapie fourniront une aide supplémentaire. Si nécessaire, le patient est envoyé au chirurgien.

Traitement des ulcères gastriques et duodénaux avec des médicaments

Les organes du tube digestif humain sont sujets à de nombreuses maladies. En raison de mauvaises habitudes alimentaires, de l’abus d’alcool, de diverses intoxications et de troubles trophiques de l’estomac, pouvant entraîner une ulcération. Un ulcère d'estomac est une maladie dans laquelle l'intégrité de la membrane muqueuse d'un organe est perturbée. Le terme inclut également l'ulcération du duodénum.

Traitement des ulcères gastriques et duodénaux avec des médicaments

Quelle est cette maladie

Un ulcère est une maladie acquise, essentiellement chronique, qui se caractérise par une série d'exacerbations et de périodes de rémission.

La formation d'un ulcère provoque une violation du bon fonctionnement du tube digestif. Le suc gastrique est produit en grande quantité, tandis que son acidité augmente, tandis que les fonctions d'élimination du mucus protecteur de l'estomac et de régénération de l'épithélium sont réduites et la circulation locale est perturbée. De tels changements peuvent survenir pour plusieurs raisons:

  • surmenage psycho-émotionnel;
  • régime alimentaire malsain (aliments à emporter, rations sèches, consommation d'aliments épicés et acides en grande quantité);
  • fumer et prendre de l'alcool à fortes doses;
  • l'utilisation de certains médicaments;
  • perturbation endocrinienne;
  • prédisposition génétique.

Les provocateurs de la maladie sont la cirrhose, la pancréatite, le diabète sucré.

Facteurs qui augmentent le risque d'ulcères gastriques et duodénaux

Causes des ulcères

Types d'ulcères

Selon la classification généralement acceptée, les ulcères gastriques, les ulcères duodénaux, les ulcères de localisation non précisée et les ulcères gastro-jéjunaux sont isolés.

La maladie peut être aiguë (primaire) ou chronique (récidive périodiquement).

Et dans la période aiguë et pendant la période de repos, l'ulcère peut être accompagné d'un saignement ou d'une perforation (perforation des tissus), ou des deux.

Les lésions de la muqueuse peuvent être simples ou multiples.

Localisation de cinq types d'ulcères d'estomac courants

Par caractéristiques morphologiques distinguent:

  • ulcère cicatriciel;
  • ne pas cicatriser l'ulcère;
  • géant (diamètre supérieur à 3 cm);
  • migrant;
  • callosum, avec des bords et des fonds denses en raison de cicatrices sévères;
  • compliqué

Les symptômes

Les principaux symptômes de l'ulcère peptique sont des douleurs d'origine colorante dans l'hypochondre et la partie moyenne de l'abdomen. Les sentiments sont périodiques et disparaissent principalement après avoir mangé.

Les autres symptômes incluent:

  • brûlures d'estomac;
  • la constipation;
  • nausée jusqu'à vomissements contenus acides;
  • fatigue
  • irritabilité;
  • troubles du sommeil;
  • transpiration accrue.

Symptômes d'ulcères d'estomac

La maladie est exacerbée en automne et au printemps. On observe souvent des douleurs nocturnes ou affamées.

Les sensations peuvent irradier vers la région du coeur, le dos, l'hypochondre droit et gauche, les épaules, les omoplates, selon l'emplacement de l'ulcère.

La maladie passe par plusieurs étapes: exacerbation, exacerbation décroissante et période de rémission.

Comment se forme l'ulcère de l'estomac

Avec une évolution légère, les exacerbations ne sont pas observées plus de 2 fois par an. Dans ce cas, les symptômes disparaissent en une semaine avec un traitement adéquat.

En cas de maladie modérée, l'exacerbation se produit 3 à 4 fois par an, alors que les sensations douloureuses sont importantes, une perte de poids se produit.

Si la maladie est grave, des rechutes permanentes surviennent, qui s'accompagnent d'une perte de poids importante et de nombreuses complications.

Les maladies sont plus sensibles chez les hommes âgés de 20 à 40 ans. L'ulcère survient souvent chez les adolescents et les jeunes sur fond de gastrite.

Un ulcère peut se développer sur le fond de la gastrite

À un âge avancé, en raison de changements hormonaux et de troubles circulatoires, se développent des processus inflammatoires de l’estomac pouvant éventuellement conduire à une ulcération de la membrane muqueuse.

Diagnostics

Pour des douleurs obscures à l'estomac, vous devriez consulter un gastro-entérologue qui procédera à un examen. Tout d'abord, un spécialiste collecte l'anamnèse, écoute les plaintes du patient et effectue la palpation.

Après cela, des analyses de sang et des excréments sont prescrits. Un test est effectué pour identifier Helicobacter pylori dans l'estomac.

Pour identifier les ulcères réels, utilisez:

  • Radiographie;
  • endoscopie;
  • FGDS;
  • électrogastrographie.

Diagnostic de l'ulcère peptique

Si nécessaire, faites également une biopsie du tissu stomacal.

Ulcère peptique et 12 ulcères duodénaux, diff. diagnostics

Traitement

Si l’ulcère est détecté pour la première fois mais s’accompagne de fortes douleurs, d’une forte diminution de poids et de vomissements constants, un traitement hospitalier est nécessaire. Pour les saignements, perforations et autres complications identifiées, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Ulcère gastrique perforé, traitement chirurgical

Si l'ulcère récurrent avec des symptômes légers est un traitement ambulatoire suffisant.

Les mesures thérapeutiques comprennent:

  • élimination des irritants provoquant une ulcération de la muqueuse;
  • normalisation de la nutrition;
  • l'usage de drogues;
  • physiothérapie;
  • Traitement Spa.

Le traitement des ulcères est toujours complexe.

Les aliments coupants, frits, fumés, acides et salés, ainsi que tous les produits qui provoquent des gazages et la fermentation, le café, l’alcool et les boissons gazeuses, sont exclus du régime alimentaire du patient.

Régime alimentaire pour les ulcères d'estomac

Pour un traitement efficace des ulcères, utilisez les groupes de médicaments suivants.

  1. Antiacides.
  2. Produits à base de bismuth.
  3. Inhibiteurs de la pompe à protons.
  4. Sédatifs.
  5. Anticholinergiques.
  6. Antispasmodiques.
  7. Antibiotiques et médicaments antiprotozoaires.
  8. Immunomodulateurs.
  9. Probiotiques.
  10. Vitamines.

Le principal médicament thérapeutique à base de bismuth est considéré comme "De-nol". Il aide à créer un revêtement protecteur sur la zone endommagée des muqueuses, favorise la régénération rapide des tissus et a un effet antibactérien.

Les inhibiteurs de la pompe à protons réduisent l'acidité de l'estomac, car ils agissent directement sur les enzymes. Omez, Omeprazole, Nexium et Pariet sont utilisés pour le traitement.

Les antiacides ont un effet de liaison des acides, ils doivent être appliqués une demi-heure avant les repas et une heure après. "Almagel", "Phosphalugel" bien éprouvé, hydroxyde d'aluminium, mélange de Bourget.

Les antispasmodiques éliminent la douleur lors d'attaques d'ulcère peptique. Ils sont utilisés à la fois par voie orale et par injection intramusculaire. À ces fins, utilisez des médicaments: "Papaverin", "Drotaverin", "No-shpa", "Baralgin".

Les cholinolytiques sont utilisés pour réduire le tonus des muscles de l'estomac et réduire la sécrétion d'acide chlorhydrique et de pepsine. À ces fins, utiliser "Fubromegan", "Atropine" et "Pirenzépine".

Pour inhiber la fonction de production d’acide chlorhydrique, on peut également utiliser des antagonistes des récepteurs de l’histamine H2. La famotidine et la ranitidine sont considérées comme efficaces.

Les antibiotiques sont utilisés pour supprimer Helicobacter pylori et d’autres provocateurs pour le développement de l’ulcère peptique. L'amoxicilline, le métronidazole et la tétracycline ont fait leurs preuves.

Les vitamines sont nécessaires pour restaurer la membrane muqueuse endommagée, prévenir ses cicatrices et éviter diverses complications. À ces fins, utilisez les vitamines du groupe B (B6, B9), A, E, C.

Les probiotiques sont utilisés après le traitement primaire d'un ulcère, lorsqu'il est nécessaire de restaurer la microflore perturbée de l'estomac et des intestins. À ces fins, utilisez des médicaments: "Acipol", "Linex", "Bifidumbakterin".

Les immunomodulateurs sont utilisés en thérapie complexe, en particulier pour les ulcères non curatifs. Pour ce faire, utilisez des médicaments tels que: "Timalin", "Taktivin", "Timogen", "Levamizol".

Les sédatifs sont nécessaires pour l’ulcère gastroduodénal, car si un patient ressent une tension nerveuse constante et ne peut pas se détendre, la maladie ne fait qu’aggraver. Le médecin peut recommander des sédatifs à base d’agripaume, de valériane, bien recommandés "Tenoten".

Il existe 2 schémas thérapeutiques pour les ulcères gastriques et duodénaux: à trois et à quatre composants.

La thérapie à trois composants dure 1 à 2 semaines. Si les médicaments n’ont pas l’effet recherché, ils sont remplacés par des analogues et, si nécessaire, réalisent une thérapie à 4 composants.

Option trithérapie

Traitement de l'ulcère duodénal

Le corps humain, malheureusement, est sujet aux maladies. De plus, des systèmes entiers et des organes individuels peuvent en souffrir. Les ulcères se développent dans la muqueuse gastrique, dans le tractus intestinal, localisés dans le duodénum. La lutte contre cette maladie est longue et problématique. L'évolution du traitement de l'ulcère duodénal dépend des causes du développement de la maladie, de sa détection opportune, de la négligence de la maladie. Pour obtenir un prompt rétablissement, il est nécessaire de comprendre pourquoi un ulcère se forme, quels sont les véritables symptômes et les moyens de traitement.

Causes des ulcères

Un ulcère formé dans le duodénum est un défaut particulier de sa paroi. Dans 70% des cas, la maladie est chronique et de nature récurrente.

La cause d'occurrence est la duodénite antérieure, la gastrite. L'ulcère est provoqué par une infection à Helicobacter pylori, qui contribue à l'inflammation de la membrane muqueuse, à la destruction des facteurs locaux de protection et à l'augmentation du degré d'acidité.

Les facteurs de développement de l'ulcère peptique incluent également:

  • prédisposition génétique;
  • surmenage neuro-psychologique prolongé;
  • usage excessif de boissons fortement alcoolisées;
  • violation du régime alimentaire;
  • utilisation de cytostatiques, de glucocorticoïdes, ainsi que de médicaments tels que l'aspirine, l'indométacine;
  • fumer

Tout facteur présentant une exposition prolongée au corps peut entraîner l'apparition de la maladie ou son exacerbation au cours du traitement. Pour éviter cela, vous devez examiner attentivement les experts et éliminer les facteurs de risque.

Souvent, l'accès aux médecins est différé pour une durée indéterminée. La raison en est l'emploi constant au travail, avec la famille. Les choses ne laissent pas le temps de faire attention à la santé. Connaissant les symptômes des ulcères, vous pouvez déterminer cette maladie vous-même.

Signes de maladie

Les symptômes de l'ulcère duodénal chez l'adulte ont le caractère suivant:

  • faiblesse, malaise général, insomnie (asthénie);
  • nausées, vomissements, éructations acides, brûlures d'estomac (syndrome dyspeptique);
  • douloureux, frisson dans le haut de l'abdomen, dans le nombril;
  • perte de poids notable;
  • labilité émotionnelle.

Les sensations douloureuses sont des personnages paroxystiques, cambrés, en partie cuisant. Également associé à un ulcère, par exemple une "douleur affamée". Ce sont des sensations désagréables qui surviennent deux heures après le repas et disparaissent dès qu'une personne recommence à manger. Parfois, de telles douleurs reprennent la nuit.

Récemment, l'image des symptômes communs a considérablement changé. Il y a de nouveaux signes de la maladie. Dans la pratique médicale, on a découvert des cas où les symptômes des patients n'étaient pas clairement définis ou étaient absolument atypiques. Certaines données indiquent que la douleur était localisée dans la région lombaire, derrière le sternum, dans la région du cœur, dans la projection de la vésicule biliaire.

Surtout les symptômes de l'ulcère duodénal se manifestent chez les femmes. A savoir: la douleur est concentrée dans la région pelvienne, se manifestant par une forme de colique dans les reins et le foie.

Négliger les symptômes de cette maladie grave entraîne les complications suivantes:

  • saignements excessifs avec lésions irréparables des artères (se manifestant par des vomissements sévères, des selles noires, une chute brutale de la pression artérielle, une diminution temporaire de la douleur, une pâleur de la peau);
  • pilosténose;
  • ulcère perforé ou perforation (se manifestant par une douleur aiguë et aiguë, se développe dans la péritonite);
  • cancer.

Méthode de diagnostic - appel aux spécialistes et aux groupes de discussion, une étude qui prévoit la détection de l’hélicobactériose en effectuant une biopsie de l’organe à problème à plusieurs endroits.

Le résultat d'une biopsie détermine le traitement d'un ulcère duodénal.

Façons de traitement

Il y a trois façons de traiter les ulcères. Il s’agit d’une approche conservatrice, chirurgicale et populaire pour résoudre le problème.

Conservateur

Le traitement sans intervention chirurgicale implique l'élimination de l'infection à Helicobacter pylori, le traitement des parois de l'intestin affecté (promotion de la cicatrisation, réduction de l'environnement acide), l'alimentation.

En fonction de la nature de l'évolution de la maladie et des résultats de l'examen, les experts tirent des conclusions et prescrivent un traitement individuel, qui implique nécessairement le respect d'un régime strict.

Les plats à température prononcée doivent être exclus du régime alimentaire du patient. Ils ne devraient pas être trop chaud et trop froid.

Boissons alcoolisées interdites, aliments épicés, frits, salés, produits à fibres grossières.

Sans faute, le menu du jour devrait inclure des œufs, des céréales, du lait, du yogourt et du fromage cottage. Les soupes de légumes, la purée de pommes de terre ont un effet bénéfique sur le corps.

La préférence devrait être donnée aux produits cuits à la vapeur.

Il convient de noter que dans le cas d'un ulcère duodénal, le traitement par un changement de régime devrait également changer de mode. Les repas sont de plus en plus fréquents et les portions écrasées. Vous devez manger en petites portions et très souvent.

En ce qui concerne les médicaments, un antibiotique est prescrit pour lutter contre l'infection. Pour réduire le niveau d'acidité sur les parois muqueuses, Almagel, un sous-citrate de bismuth est recommandé. Pour réduire la douleur à la maison, utilisez du bicarbonate de soude.

Chirurgical

L'appel aux chirurgiens est justifié dans le cas où l'ulcère duodénal après les symptômes identifiés et le traitement conservateur effectué ne sont pas retardés.

En fonction de la complexité de l'affaire, les événements suivants sont organisés:

  • vagotomie - intersection chirurgicale du nerf vague (cette méthode peut réduire la sécrétion de suc gastrique);
  • résection de l'estomac - élimination des zones touchées (après une telle opération, l'activité du tube digestif est restaurée).

Remèdes populaires pour les ulcères

De nombreux patients atteints de cette maladie se sont complètement rétablis grâce aux méthodes de la médecine traditionnelle. En choisissant vous-même ce mode de traitement, vous devez comprendre que tout le monde assume la responsabilité du résultat et de la possible manifestation des effets secondaires.

Avant de ressentir sur votre corps les effets de divers mélanges, honoraires, mélanges, il est conseillé de consulter votre médecin.

Teinture de trois herbes

Pour la préparation du médicament, il faudra utiliser les herbes suivantes: camomille, calendula, millénaire. Tous les composants sont pris en parts égales. Les ingrédients sont mélangés. De la quantité totale du mélange utilisé 2 c. cuillères, qui sont versés 0,5 litres d'eau bouillante. La teinture est vieillie une nuit. Après filtrage, il est utilisé trois fois par jour pour une tasse.

Le cours de recevoir des teintures - 40 jours.

Teinture de bourgeons de peuplier

Pour le traitement des ulcères duodénaux, dont les symptômes ont été confirmés lors de l'examen, il est recommandé d'utiliser des reins en peuplier.

Les principales composantes du médicament sont collectées au printemps au printemps, dans une zone éloignée de la chaussée, où leur taille augmente. Les reins sont soigneusement lavés à l'eau courante et déposés dans une bouteille d'un demi-litre (au centre). Le récipient est rempli de vodka, soigneusement scellé et stocké dans un endroit sombre pendant deux semaines. Périodiquement, la bouteille est secouée de manière à ce que les reins renoncent à toutes leurs substances utiles, puis ils sont à nouveau laissés seuls.

Prise de teintures suivante: 1 cuillère à soupe pendant une demi-heure avant les repas.

Traitement de la citrouille

Un ulcère duodénal peut être traité avec une citrouille. Les symptômes disparaissent et les zones endommagées des parois intestinales sont restaurées.

Faire bouillir 100 grammes de citrouille pendant 10-15 minutes, bien refroidir, badigeonner de beurre et manger à jeun. Un cours de thérapie à la citrouille - une semaine. Si la douleur persiste, le traitement est répété.

Pour le traitement des ulcères duodénaux et réduire les symptômes de la maladie, il est recommandé d'utiliser les propriétés de la pomme de terre, de la chélidoine, de l'eucalyptus, du jus de chou, des racines de bardane, de la propolis et du blanc d'œuf.

Campagne d'alphabétisation vidéo: tout sur l'ulcère duodénal

Un ulcère duodénal n'est pas une phrase. Si vous portez une attention particulière aux symptômes et effectuez un traitement approprié, vous pouvez oublier ce problème pour toujours.

Traitement des ulcères duodénaux avec des médicaments et d’autres moyens

Au cours des dernières décennies, un grand pas en avant a été accompli pour mettre à jour les principes de base sur lesquels repose le traitement de l'ulcère duodénal. Le succès réel des méthodes modernes de traitement repose sur l'utilisation de nouvelles générations de médicaments du groupe antisécrétoire, ainsi que sur des moyens permettant l'éradication de Helicobacter pylorique. Le traitement des ulcères duodénaux est effectué par des spécialistes de notre époque à l'aide de 500 médicaments différents et leurs combinaisons dépassent les mille.

Traitement de l'ulcère duodénal

Le traitement selon les principes modernes est une thérapie médicamenteuse active, l'utilisation de plusieurs composants pour élaborer un schéma thérapeutique, une longue période de prise de médicaments, s'il y a des indications.

Il n'y a pas de différences principales dans les schémas thérapeutiques pour les ulcères gastriques et duodénaux. Dans les deux cas, les médecins observent les principes suivants:

  1. élimination du facteur causatif;
  2. prise en compte des comorbidités et son traitement adéquat. Il est nécessaire d'effectuer une correction médicale en cas de pathologie de la part d'un organe ou d'un système;
  3. l'individualité de chaque organisme est prise en compte (masse, taille, activité physique, possession de toutes les compétences nécessaires à la gestion de soi, intolérance de certains groupes de drogues);
  4. possibilités du patient (bien-être matériel).

Le traitement des ulcères duodénaux devrait suivre les principes suivants:

  1. traitement étiologique;
  2. respect par le patient du régime de traitement prescrit;
  3. traitement avec régime (nourriture spéciale);
  4. pharmacothérapie obligatoire, en tenant compte des régimes développés au fil des ans;
  5. phytothérapie et traitement des remèdes populaires en général;
  6. méthodes de physiothérapie;
  7. utilisation d'eau minérale;
  8. traitement local des ulcères prédisposés à la persistance à long terme (ne guérit pas).

Élimination des causes de la maladie

Le composant microbien, à savoir Helicobacter pylori, revêt une importance particulière pour l'apparition d'ulcères du bulbe duodénal et de formes non bulbeuses. Selon certaines données, dans 100% des cas, l'ulcère avec localisation dans le duodénum est associé à ces bactéries.

L'utilisation du traitement par H. pylori réduit le nombre de rechutes, garantit une longue période de rémission et, dans certains cas, une guérison complète. Par conséquent, le traitement avec des agents antibactériens est plus efficace que tous les médicaments utilisés pour traiter cette maladie.

Lors du choix des agents pour le schéma H. ​​pylorus, le spécialiste s’appuie sur l’efficacité recherchée, c’est-à-dire qu’après son application, un résultat positif est observé dans 80% des cas (éradication complète du pathogène).

Règles de thérapie antihelicobacter:

  1. en cas d’inefficacité du régime prescrit, son utilisation répétée n’est pas recommandée;
  2. si la combinaison de médicaments utilisée ne donne pas le résultat souhaité (la disparition de l'agent pathogène), la bactérie a développé une résistance à l'un de ses composants;
  3. si l'administration de deux schémas thérapeutiques antibiotiques différents ne conduit pas systématiquement à l'éradication des bactéries, la sensibilité de cette souche à tous les antibiotiques utilisés dans les schémas thérapeutiques pour éliminer l'agent bactérien doit être déterminée, puis traitée en fonction des résultats.

Subtilités du cours de l'antibiothérapie

Le médecin doit suivre et respecter scrupuleusement le programme d’éradication à l’aide d’agents antibactériens. Le spécialiste s’appuie sur l’efficacité prouvée empiriquement des médicaments, sur la sensibilité de Helicobacter à ceux-ci.

Si le médecin n’a pas confiance en ses capacités, il est préférable de ne pas traiter avec des antibiotiques que de traiter le traitement de manière incorrecte, ce qui entraîne une résistance des microorganismes à tous les antibiotiques prescrits. Par conséquent, une étape importante est la conversation avec le patient, la confiance dans sa participation et la mise en place de rendez-vous avec des spécialistes.

Il est également important d'évaluer les possibilités économiques du patient, de lui faire savoir qu'un traitement unique et coûteux est beaucoup plus bénéfique sur le plan matériel que le rejet d'antibiotiques et le désir d'épargner. Après tout, le traitement antibactérien permet d’obtenir une rémission relativement stable dans 80% des cas, ce qui s'avère être le plus avantageux économiquement.

Comment choisir le bon schéma de traitement avec des agents antibactériens?

  1. L'ulcère duodénal, qui résulte de l'augmentation de la production d'acide chlorhydrique, est de préférence traité avec un schéma standard à trois composants à base de bloqueurs de la pompe à protons. Par la suite, il est permis de ne recevoir que des inhibiteurs de la pompe à protons sans antibiotiques. Si un patient a déjà utilisé le groupe des médicaments à base de nitroimiazoline, même pour le traitement d'une autre maladie, le métronidazole et le tinidazole sont contre-indiqués.
  2. L'utilisation de macrolides. Depuis que la résistance de diverses souches de Helicobacter au groupe d'antibiotiques de la nitroimidazoline a récemment augmenté, les spécialistes ont commencé à privilégier les macrolides. Les traitements aux macrolides se sont révélés très efficaces, car ils sont capables de pénétrer dans les cellules et d'excréter à travers les muqueuses. De plus, les antibiotiques de ce groupe ont moins de contre-indications et d’effets secondaires que, par exemple, les tétracyclines. Mais il y a une caractéristique à prendre en compte dans leur nomination: ils sont détruits par l'acide chlorhydrique et, comme on le sait, l'ulcère est souvent accompagné d'un état hyperacide. Par conséquent, les représentants les plus résistants du groupe clarthromycine conviennent au traitement par antihelicobacter. Le schéma est appliqué comme suit: oméprazole (20 mg.) + Clarithromycine (à une dose de 500 mg. Deux fois par jour) + amoxicilline (deux fois par jour, 1 000 mg). L'effet atteint 90%.
  3. L'élimination rapide des signes de troubles dyspeptiques contribue à la nomination, avec des antibiotiques, de médicaments du groupe antisécrétoire. En outre, de telles combinaisons accélèrent l’excrétion de l’hélicobactère pylorique, cicatrisation des ulcères. Les médicaments antisécrétoires augmentent la viscosité des sécrétions gastriques. Par conséquent, la durée d'exposition des antibiotiques aux bactéries et la concentration de médicaments antibactériens dans le contenu de l'estomac augmentent.

Exemples de thérapie combinée:

  1. Première ligne: un inhibiteur de la pompe à protons (la bismuth, la ranitidine et le bismuth peut être utilisé) à la dose thérapeutique habituelle une fois par jour + antibiotique Clarithromycine 500 mg., Deux fois par jour + antibiotique Amoxicilline 1 000 mg. deux fois par jour (vous pouvez remplacer 500 mg de métronidazole, deux fois par jour). Le parcours du triple circuit au moins 7 jours. Grâce à l'association d'antibiotiques, la clarithromycine présente un avantage avec l'amoxicilline et non avec le métronidazole, ce qui affectera le résultat du traitement.
  2. Si les médicaments de première ligne ne fonctionnent pas, une deuxième ligne est prescrite: deux fois par jour, un inhibiteur de la pompe à protons + 4 fois par jour de sous-citrate de bismuth à une dose de 120 mg + du métronidazole à une dose de 500 mg. trois fois par jour + tétracycline 4 fois par jour à une dose de 500 mg. Traitement prescrit de quatre médicaments pendant 7 jours (traitement minimum). Si ce schéma ne donne pas un résultat positif, le spécialiste détermine les tactiques supplémentaires dans chaque cas individuel et les traite individuellement.

Antiacides et médicaments de ce type

C’est peut-être l’un des médicaments les plus célèbres et les plus "anciens" utilisés pour réduire les effets du suc gastrique en raison de son entrée dans une réaction chimique avec les médicaments.

Aujourd'hui, les meilleurs représentants sont les antiacides non résorbables, qui sont des sels de bases. Le plus souvent, ils contiennent une combinaison d'hydroxyde de magnésium et d'hydroxyde d'aluminium (Maalox et Almagel), parfois ils sont des préparations à un composant à base de phosphate d'aluminium (Fofalyugel).

Les antiacides modernes ont plus d'avantages que les formes antérieures - résorbables (à base de soude). Ils sont en mesure d'augmenter le pH dans la cavité de l'estomac en raison de la formation avec l'acide chlorhydrique de sels légèrement ou totalement non absorbables. Lorsque l'acidité est supérieure à 4, l'activité de la pepsine est réduite; par conséquent, certains antiacides l'adsorbent.

Grâce aux informations sur le travail des cellules pariétales et les bases de la sécrétion d'acide chlorhydrique, il est devenu possible de créer des médicaments dotés de mécanismes d'action fondamentalement nouveaux.

Trois classes de récepteurs situés sur les cellules pariétales contrôlent la sécrétion d'acide chlorhydrique: les récepteurs M-cholinergiques, les récepteurs d'histamine H2 et les récepteurs G de la gastrine.

Historiquement, les premiers étaient des médicaments agissant sur les récepteurs muscariniques. Les préparations ont été divisées en deux groupes: sélectif (pyrénzipine) et non sélectif (atropine). Cependant, les deux groupes ont perdu de leur importance dans la maladie ulcéreuse peptique, des agents antisécréteurs plus efficaces faisant leur apparition sur le marché de la pharmacologie, qui agissent au niveau moléculaire et interfèrent avec les processus subtils dans les cellules.

Médicaments du groupe bloquant les récepteurs d'histamine H2

Les médicaments de ce groupe ont permis d’établir un contrôle sur la sécrétion d’acide chlorhydrique au cours de la journée. Le niveau de pH et la capacité des médicaments à l’influencer influent directement sur le temps de guérison des ulcères. La guérison des défauts dépend directement de la durée de l'administration des antisécréteurs et de leur capacité à maintenir le pH de la cavité au-dessus de 3 pendant le temps requis. Si le pH à l'intérieur du duodénum est maintenu supérieur à 3 pendant 4 semaines, de 18 à 20 heures par jour, les ulcères guérissent dans 100% des cas.

  1. le temps de cicatrisation des foyers pathologiques était significativement réduit
  2. en moyenne, le nombre de patients ayant réussi à cicatriser des défauts a augmenté;
  3. le pourcentage de complications de l'ulcère peptique a diminué de manière significative.

Les principaux représentants du groupe des anti-H2.

  • Ranitidine. Il est prescrit pour un ulcère duodénal pendant 4 semaines au maximum, à une dose de 300 mg par jour. Peut être pris une fois ou divisé en deux doses (matin et soir). Afin de prévenir les récidives, il est recommandé au patient de prendre 150 mg de médicament par jour.
  • Kvamatel (Famotidine). Une seule dose de médicament procure un effet antisécrétoire pouvant aller jusqu'à 12 heures. nommé à une dose de 40 mg., un traitement semblable à la nomination de ranitidine. Pour un traitement prophylactique, 20 mg par jour suffisent.

Les comprimés de ce groupe jouent un rôle important dans l’arrêt du saignement causé par les défauts des parties supérieures du tube digestif. Ils sont capables de réduire indirectement la fibrinolyse, en inhibant la production d'acide chlorhydrique. Bien entendu, en cas de saignement, les formes à administration parentérale (Kvamatel) sont préférées.

La grande efficacité des médicaments du groupe des antagonistes des récepteurs H2 est principalement due à l’inhibition de la synthèse de l’acide chlorhydrique. Différents représentants ont différentes périodes d'effets antisécrétoires: la ranitidine agit jusqu'à 10 heures, la cimétidine jusqu'à 5, la nizatidine, la famotidine, la roxatidine jusqu'à 12 heures.

Inhibiteurs de la pompe à protons

Comme on le sait, les cellules pariétales ont une enzyme qui assure le transport des ions hydrogène de la cellule à la cavité gastrique. C'est H + K + ATP-aza.
Des spécialistes ont développé des outils qui bloquent cette enzyme en formant des liaisons covalentes avec des groupes sulfhydryle, ce qui désactive à jamais la pompe à protons. La reprise de la synthèse de l'acide chlorhydrique ne commence qu'après la synthèse de nouvelles molécules d'enzyme.

Pour le moment, ce sont les médicaments les plus puissants pour inhiber la sécrétion d'acide chlorhydrique. Représentants principaux: Pantoprazole, Oméprazole, Rabéprazole, Lansoprazole, De Nol.

Pendant la journée, les inhibiteurs de la pompe à protons sont capables de maintenir le pH à un niveau où la guérison des anomalies muqueuses est la plus efficace, c’est-à-dire qu’une dose unique du médicament a un effet de 7 à 12 heures, en maintenant le pH au-dessus de 4. Cela peut expliquer l’étonnante efficacité clinique des inhibiteurs de la pompe à protons. Ainsi, l'ulcère duodénal guérit dans 75 à 95% des cas sur une période de 2 à 4 semaines et les symptômes dyspeptiques disparaissent dans 100% des cas en une semaine.

Médicaments auxiliaires modernes

Les médicaments qui agissent sur la motilité du tube digestif constituent la base de ce groupe. Ils visent à la fois son activation et son oppression.

  1. Inhibiteurs de la motilité: anticholinergiques périphériques (chlorosyle, métacine, platifilline), antispasmodiques myotropes (halidor, no-spa, papaverine).
  2. Activation de la prokinétique motilité. Représentants: dompéridone (nom commercial Motilium), métoclopramide (Reglan), Tsisaprid (Coordinix, propulsid).

L'ulcère duodénal est accompagné d'une dyskinésie (intestinale, kystique, œsophagienne) qui se manifeste par un syndrome douloureux d'origine spastique. Il est possible de traiter ces manifestations à l'aide de formes antispasmodiques orales.

Il est conseillé de compléter le traitement principal de la maladie par une prokinétique en cas d'attaques fréquentes d'oesophagite par reflux, un trouble de la vidange gastrique, qui se produit souvent lors d'une obstruction spastique inflammatoire du sphincter pyloroduodénal. La présence de hernie diaphragmatique justifie également la nomination de prokinetics.

La spasticité sévère de la zone pyloroduodénale est arrêtée par la prescription d'atropine à une dose de 20 à 25 gouttes une fois par jour, le traitement pouvant durer plusieurs jours.

La période d'exacerbation de la maladie est accompagnée de nombreux troubles du système digestif: dyskinésie de la zone pyloroduodénale, constipation et dysfonctionnement de la motilité du petit et du gros intestins. Dans le cas de la forme aiguë, la désignation de formes sélectives de prokinétique est justifiée. Par exemple, Tsesaprid (aka Propulsid, Coordinates). Il agit subtilement sur les fibres musculaires lisses du tube digestif, stimulant ainsi la libération d'acétylcholine dans les cellules nerveuses du plexus nerveux d'Auerbach. Même avec une constipation douloureuse persistante, un péristaltisme grave et des troubles de la motilité, ce médicament est efficacement contrebalancé.

Les informations sur les effets sélectifs de Cesapride par rapport à Cerucal et à Motilium sont importantes pour le patient. De plus, le Cesapride est capable de débarrasser le patient du reflux gastro-oesophagien, augmentant ainsi le tonus du sphincter inférieur de l'œsophage.
L’absence de manifestations systémiques du traitement par Cesapride est liée à son point d’application: il agit non pas en agissant sur les récepteurs de la dopamine, mais en libérant l’acétylcholine, un médiateur. La sélectivité du médicament peut être expliquée par l’effet sur un autre récepteur, la sérotonine, qui n’affecte que la contraction des muscles du tube digestif.

Les prokinétiques sont prescrits avant les repas et avant de dormir, à une dose de 0,01 gramme, à prendre 3 à 4 fois par jour. Traitement à la maison pendant une longue période - jusqu'à 3-4 semaines.

Reparants dans le traitement des ulcères duodénaux

Leur utilisation est théoriquement justifiée, car la dérégulation et le déséquilibre des facteurs de protection et de réparation de la membrane interne jouent un certain rôle dans le développement de foyers d’inflammation sur la membrane muqueuse. Le seul "inconvénient" de ces médicaments est leur efficacité non prouvée. Par exemple, l'utilisation de solcoséryle, de sérum Filatov, de méthyluracile, d'extrait d'aloès et de FIBS n'a pas entraîné d'accélération notable de la réparation muqueuse.

Le traitement des ulcères duodénaux est effectué avec succès et à l'aide d'influences lors de l'examen endoscopique. Il est possible de traiter par irradiation au laser, des injections locales de médicaments, des substances, des collages. Toutes ces méthodes sont prescrites aux patients présentant une résistance à des méthodes conservatrices d'élimination des ulcères. L'objectif principal est la stimulation des processus de réparation.

Les changements positifs dans la microvascularisation de la membrane muqueuse donnent une oxygénothérapie. C'est de l'oxygène respirable, qui est fourni sous pression.

Les méthodes thérapeutiques mentionnées ne sont que des méthodes auxiliaires, car elles peuvent être mises en œuvre dans les grandes villes, mais elles ne résolvent pas tous les problèmes inclus dans la liste des objectifs pour la réadaptation des patients. C'est pourquoi le traitement doit être complet.

Autres options de traitement pour l'ulcère duodénal: diète et remèdes populaires

En plus des méthodes ci-dessus, le schéma thérapeutique moderne inclut des recommandations obligatoires pour le régime alimentaire du patient atteint d'un ulcère duodénal. On peut entendre de bonnes critiques parmi les patients sur le traitement des remèdes populaires, tels que la propolis, l’huile d’argousier et l’alcool. Il convient de rappeler que le rejet complet du traitement médicamenteux au profit de recettes maison entraîne généralement une aggravation de la situation. Ils devraient être utilisés en combinaison avec les méthodes traditionnelles, et alors seulement, le traitement sera efficace.

Méthodes de traitement de l'ulcère duodénal

Lorsque la douleur dans l'abdomen disparaît, aiguë, mais toujours tolérable, vous espérez qu'elle disparaîtra d'elle-même, comme cela s'est passé plus d'une fois. Chaque jour de plus en plus tourmenté par des brûlures d'estomac, il apparaît maintenant non seulement après avoir mangé, mais aussi le matin et de faim. La prochaine étape est la douleur abdominale nocturne, juste au-dessus du nombril, épuisant et empêchant le sommeil. Cela prend un peu de temps et vous êtes forcé d'aller chez le médecin, car les pilules anesthésiques n'aident plus, et la douleur devient si forte qu'il est impossible de la supporter. Le thérapeute donne une référence pour des analyses de sang et d'urine et l'envoie à un gastro-entérologue. Examinant en pressant avec ses mains sur différentes parties de l'abdomen et en tenant FGDS, le médecin annonce le diagnostic: «ulcère duodénal au stade aigu», nommant plusieurs autres maladies associées récemment découvertes.

Types d'ulcère duodénal et ses complications

La médecine moderne divise la maladie en aiguë et chronique. L'ulcère lui-même est une plaie ouverte (ou plusieurs) sur la membrane muqueuse de l'organe interne. Il peut augmenter de taille non seulement en diamètre, mais aussi en profondeur, ce qui présente de nombreux dangers.

Le diagnostic d'ulcère aigu est que les symptômes de la maladie sont apparus pour la première fois. La profondeur de la plaie sur la muqueuse atteint dans ce cas la couche musculaire et peut être plus profonde. L'ulcère chronique ne diffère des lésions aiguës que par le fait qu'il s'agit d'une manifestation récurrente, régulièrement exacerbée et passant au stade de la rémission après le traitement.

Comment se forme et évolue l'ulcère de l'estomac - vidéo

En règle générale, un ulcère se forme sur la paroi inférieure ou supérieure du bulbe duodénal, mais dans un faible pourcentage des cas, un ulcère post-bulbaire est noté (localisé derrière le bulbe). Un ulcère miroir peut également se développer (c’est ainsi que deux formations opposées sont appelées, elles peuvent entrer en contact avec des arêtes). Des maladies concomitantes, telles que différents types de gastrite, duodénite, bulbe, œsophagite, sont détectées lors du diagnostic de l'ulcère lui-même avec EGD (ou EGDS). De plus, le passage libre du pylore est noté, ce qui provoque le jet du duodénum dans l'estomac et inversement..

La maladie procure beaucoup de sensations désagréables, mais ses complications et leurs conséquences, qui ne sont traitées que de manière permanente, sont beaucoup plus terribles:

  • Saignement interne. Dans l'estomac et le duodénum, ​​l'irrigation sanguine est très intense. Lorsque l'acide chlorhydrique libéré dans la composition du suc gastrique tombe sur l'ulcère, il le corrode encore plus et la plaie peut se creuser dans les vaisseaux et les endommager. Le sang pénètre dans l’estomac et les intestins, ce qui peut provoquer des vomissements sanglants et / ou une coloration noire des selles. Les signes externes du saignement ouvert - vertige, sensation de faiblesse, pouls fréquent. En cas de saignement abondant (si de gros vaisseaux sont atteints), la perte de sang peut atteindre plusieurs litres en 15 à 20 minutes!
  • Perforation (perforation) - l'ulcère est si profond qu'il perce la paroi de l'organe. Cette complication se développe soudainement et peut être accompagnée de saignements. Le contenu du corps pénètre dans la cavité abdominale et le risque de péritonite (inflammation du péritoine) devient très grand.
  • Pénétration - un ulcère pénètre dans les organes adjacents (estomac, pancréas, etc.). Ce n'est pas aussi dangereux que la perforation, car la plaie reste fermée et aucune infection de la cavité abdominale par des microbes ne se produit.

Traitement complet de l'ulcère gastroduodénal - le chemin de la guérison

Admettez, après avoir lu ceci, cela devient effrayant. Et la question se pose immédiatement: est-il possible de guérir d'un ulcère? Hélas, on pense qu'il ne sera pas possible de se débarrasser définitivement de la maladie, mais il est possible et nécessaire de maintenir un état de rémission stable - la douleur ira dans le passé et il ne sera pas nécessaire de prendre des médicaments. Après le traitement, l'ulcère guérit et une cicatrice se forme sur la membrane muqueuse à cet endroit. Cependant, toute impulsion - qu’il s’agisse d’un régime alimentaire malsain, de la consommation d’alcool, du tabagisme, d’une surcharge nerveuse - peut provoquer une aggravation et tout se répète. Ces causes affectent la diminution de l’immunité globale (elle se produit également au printemps et à l’automne), ce qui entraîne l’activation de Helicobacter pylori - une bactérie présente dans le tractus gastro-intestinal et qui est l’une des causes de la maladie.

Qu'est-ce qui peut aider la médecine aujourd'hui? Le traitement comprend plusieurs méthodes prescrites dans le complexe, à l'exclusion des méthodes radicales (si vous pouvez vous en passer).

Médicaments pharmaceutiques pour l'ulcère duodénal

Si l'opération n'est pas encore nécessaire, un gastro-entérologue peut prescrire les médicaments suivants en fonction des résultats de l'examen:

  1. Les antiacides - Almagel, Phosphalugel - ont un effet enveloppant astringent, atténuant l’effet de l’acide chlorhydrique sur la membrane muqueuse.
  2. Les cytoprotecteurs - Sucralfat, De-Nol, Misoprostol - aident à protéger la muqueuse duodénale des facteurs d'agression agissant sur celle-ci. Prendre 2 fois par jour.
  3. Les réparateurs - Actovegin, Solcoseryl (administré par injection) - stimulent la régénération de la zone endommagée de la membrane muqueuse.
  4. Les médicaments antisécrétoires - Famotidine, Nexium, Oméprazole, Pariet, Omez - neutralisent l'action de l'acide chlorhydrique - une fois par jour le matin.
  5. Prokinetics - Trimedat, Metoclopramide (par voie intramusculaire) - ont un effet antiémétique, stimulent la digestion des aliments et en assurent la promotion par l’intermédiaire du tube digestif.
  6. Antibiotiques - Amoxicilline, Ciprofloxacine, Clarithromycine, Flemoklav, Métronidazole, Trichopol, Tétracycline - 4 fois par jour. Nécessaire pour détruire Helicobacter pylori, mentionné ci-dessus.
  7. Antispasmodiques - Drotavérine, No-shpa, Atropine - pour soulager les spasmes musculaires des organes internes.
  8. Apaisant - Fenzitat, Fenazepam - l’ulcère se développant plus rapidement sur fond de surmenage nerveux, il est nécessaire de prendre des sédatifs.
  9. Vitamines B par voie intramusculaire, Oméga-3 en gélules - pour l'entretien général du corps et le renforcement de l'immunité.

Tous ces outils (un de chaque groupe) sont inclus dans le traitement obligatoire pour un ulcère aigu. Leur combinaison permet de réduire la dose de chaque médicament, mais rend le traitement plus efficace.

Parfois, il y a des questions sur la combinaison de médicaments entre eux, s'il y a d'autres maladies. Cardiomagnyl peut être attribué à des agents indésirables - il prévient la formation de caillots sanguins, fluidifie le sang - en raison de la teneur en acide acétylsalicylique, Barboval (sédatif), qui irrite la muqueuse duodénale. Ketorol (analgésique) est également préférable de ne pas utiliser, mais si nécessaire, il ne peut être pris qu'après un repas.

Mais Smektu, en tant que médicament anesthésique et antidiarrhéique, peut même être administré aux enfants. Si la fièvre a augmenté sur le fond de l'ulcère, il est préférable de le baratter avec du paracétamol, qui est relativement sans danger pour l'estomac et les intestins irrités.

Physiothérapie et thérapie par l'exercice

En plus des médicaments, la physiothérapie joue un rôle important dans le traitement complexe des ulcères. Sa tâche consiste à obtenir un effet anti-inflammatoire et à activer les processus de récupération en intensifiant la circulation sanguine et lymphatique.

Cette direction comprend:

  • SMT-thérapie (exposition aux électrodes). Avec son utilisation, une réduction de la douleur, la normalisation de l'état général, le flux sanguin est atteint.
  • Électrophorèse de médicaments (moyens utilisés - novocaïne, papavérine, atropine, etc.) donnant un effet anesthésique et antispasmodique;
  • La thérapie magnétique aide à restaurer l'intégrité de la membrane muqueuse et améliore la santé globale. L'impact du champ magnétique a un effet bénéfique sur presque tous les organes et systèmes du corps. Outre le tractus gastro-intestinal, il est également utilisé en gynécologie, dans les maladies des organes respiratoires, du système musculo-squelettique, des articulations et des muscles, des systèmes cardiovasculaire et nerveux et de la peau. L'action de l'appareil Almag repose sur le rayonnement magnétique. Elle permet de mener des séances de magnétothérapie à domicile, ce qui est particulièrement important pour les personnes handicapées et les personnes âgées.
  • EHF (thérapie extrêmement haute fréquence), thérapie au laser - ils sont indiqués en cas d'intolérance aux agents pharmaceutiques, de rechutes fréquentes et en période de rémission;
  • une analgésie électrique (ou centrale) est prescrite pour soulager les effets du stress.

Ceux-ci comprennent l’hydrothérapie (mer, résineux, iode-brome, bains d’eau douce), le traitement de l’eau potable avec des eaux minérales (ils sont consommés sans gaz, car les gaz irritent les muqueuses et stimulent la sécrétion de suc gastrique), ainsi que la psychothérapie (y compris la formation autogène), aider à stabiliser l'état mental du patient et massage.

L'entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice) est utilisé avec les principales méthodes de thérapie. Il contribue à améliorer la circulation sanguine de la cavité abdominale, accélérant ainsi les processus de régénération de la muqueuse duodénale. Cours de thérapie par l’exercice - il s’agit de prévenir l’apparition d’adhésions et la stagnation, en amenant le tonus des muscles de l’abdomen, du dos, du petit bassin et le renforcement général du corps.

La thérapie par l'exercice n'est pas prescrite pour le développement des complications de l'ulcère peptique, pendant les périodes d'exacerbation ou de douleur intense dans la région épigastrique. Le cours de thérapie physique se compose de 2 parties, chacune prenant en compte l’état du patient. Dans la première moitié du cours, les cours ont lieu en position couchée sur le dos et sur le côté, tandis que dans la seconde moitié, des mouvements effectués à quatre pattes, les genoux, l’assise et la position debout s’ajoutent aux exercices familiers. Ces complexes sont principalement destinés à la relaxation musculaire, car avec l'exacerbation d'un ulcère, il se produit une excitabilité accrue des muscles entiers du corps.

Et en conclusion, le traitement en spa, qui aide à consolider le succès d’autres activités et implique, entre autres, la prévention des rechutes. Il est contre-indiqué uniquement en période d'exacerbation, dans les premiers mois après la chirurgie ou en cas de suspicion de dégénérescence d'un ulcère en tumeur.

Mode et régime

La nutrition joue un rôle majeur dans l'apparition et la progression de l'ulcère, dans sa guérison et dans le maintien d'un état de rémission stable. Lorsque vous souffrez de douleurs abdominales, vous commencez à penser fébrilement à ce qu’il faut manger, pour que cela ne s’aggrave pas et, au mieux, que la douleur ait complètement disparu.

Lors d'une exacerbation des ulcères duodénaux, un régime anti-ulcéreux strict est prescrit (tableau 1a), qui doit être conservé pendant 5 à 7 jours, car il ne répond pas pleinement aux besoins physiologiques du corps. Les repas sont servis 7 fois par jour (toutes les 2 à 2,5 heures) en petites portions. Tous les plats sont liquides ou pâteux, avec une forte restriction de sel. Produits recommandés pour une utilisation pendant cette période:

  • du lait
  • le beurre,
  • des oeufs,
  • le sucre,
  • céréales,
  • jus de fruits crus.

Un indicateur de l'effet d'un tel régime est la réduction de la douleur et l'élimination des troubles dyspeptiques. Après une semaine, vous pouvez ajouter au menu:

  • porridges au lait liquide (riz, flocons d'avoine, etc.),
  • Plats à la vapeur de viande hachée et de poisson (boulettes de viande).

La fréquence des repas est réduite à 6 fois (toutes les 2,5 à 3 heures). Une telle nutrition adhère à encore 2 semaines (tableau 1b). Au coucher, vous pouvez boire un verre de lait ou un jour de kéfir.

A partir de 3 semaines de traitement hospitalier aux produits listés ci-dessus, on ajoute (tableau 1):

  • pain blanc
  • fruits frais
  • pommes de terre et autres légumes,
  • crème, thé.

Maintenant, les repas ont lieu toutes les 3-4 heures, 5 fois par jour, et ce régime est maintenu tout au long de l'année.

Produits pouvant être utilisés dans l'ulcère duodénal - galerie de photos

Exemple de menu en utilisant les tables du groupe 1

Quand un ulcère de l'alimentation devrait exclure les produits suivants:

  • salage
  • fumer,
  • nourriture en conserve
  • nourriture frite
  • bouillon fort de viande et de poisson,
  • boissons gazeuses
  • assaisonnement
  • chou
  • groseille
  • des groseilles
  • viande filante.

Produits dont l'utilisation est interdite dans l'exacerbation aiguë de l'ulcère duodénal

Avec le régime alimentaire, il est nécessaire d’adhérer au principe de conservation mécanique et chimique, de sorte que la viande soit frottée, les céréales à feu doux, les œufs à la coque, les soupes et la gelée gluantes. Avant de manger, il est bon de prendre des antispasmodiques (Atropine, No-spa), ainsi que des préparations alimentaires - enzymes (Hilak forte, Panzinorm forte, Mezim, Festal et autres).

Le jeûne médical peut également être utilisé pour traiter les ulcères, mais seulement si la maladie est au stade initial. Le jeûne implique un refus de manger, mais il faut boire de l'eau ou un autre liquide jusqu'à 1,5 litre par jour.

Dans tous les cas, cela vaut la peine de consulter votre médecin, car ce type de traitement peut avoir des conséquences désagréables. Si le «bien» est reçu, alors pendant le jeûne, il est nécessaire, premièrement, de ne pas trop refroidir, deuxièmement, d'éviter un effort physique intense, et troisièmement, juste avant de commencer à mourir de faim, vous devez rester assis pendant 3 à 5 jours sur un régime alimentaire spécial., aller en douceur au jeûne. En outre, sortir du jeûne - ne pas trop manger, progressivement.

Lorsque l'eau ulcère peut diversifier que le jus de carotte frais.

Les remèdes populaires de grand-mère

Il existe des recettes de médecine traditionnelle éprouvées par le temps, héritées de nos arrière-grands-mères. Ces médicaments peuvent être utilisés en complément du traitement prescrit par le médecin.

    Jus de pomme de terre frais. Pour le préparer, vous devez éplucher des pommes de terre fraîches, les râper et les presser avec du jus, ou utiliser un presse-agrumes. Buvez du jus 2 fois par jour - le matin à jeun et avant le coucher, 50–100 ml. dans les 7 jours.

. Et la teinture est nécessaire de secouer tous les jours. Filtrer sur de la gaze et utiliser 1 cuillère à café pour 1/4 de tasse de lait chaud pendant la semaine.

Bon pour la récolte d'ulcère: camomille, calendula et millefeuille - à parts égales. Deux cuillères à soupe de la collection versent 0,5 litre d'eau bouillante, insistez pour une nuit. Buvez 3/4 tasse 3 fois par jour pendant 40 jours. Faites une pause de 14 jours et, si nécessaire, commencez un nouveau cours.

En outre, je voudrais ajouter une dernière chose: certaines personnes atteintes préfèrent éliminer les brûlures d’estomac, qui apparaissent souvent lors d’un ulcère, à l’aide de sodas. C'est absolument impossible, car lorsque vous utilisez de la soude avec des brûlures d'estomac, la réaction de neutralisation de l'acide chlorhydrique se produit, la gêne diminue, mais la réaction de l'alcali, avec lequel la soude se trouve, ronge encore plus fortement l'ulcère avec de l'acide, et après un bref moment, lorsque le suc gastrique commence à se rétablir, la douleur reprendra avec plus de force.

Il en va de même pour ceux qui veulent «brûler» l'ulcère à l'aide d'alcool et de boissons en contenant. Plus F.G. Angles, notre célèbre chirurgien, qui a opéré une multitude de patients, a mis en garde contre la consommation d'alcool non seulement par yazvennikov, mais également par les personnes en bonne santé. En raison de l'utilisation de boissons alcoolisées dans les organes du tube digestif, le saignement peut devenir si intense (l'alcool lui-même dilate les vaisseaux sanguins et le débit sanguin augmente) de sorte qu'une personne n'a même pas le temps d'aller à l'hôpital - elle se termine par la mort.

Lorsque la douleur au sens littéral ne vous permet pas de dormir paisiblement, beaucoup se tournent vers leurs parents et amis pour obtenir des conseils et rechercher des informations relevant du domaine public. Personne n'aime aller chez le médecin.

Sur Internet, il existe souvent des descriptions de divers médicaments miracles qui sont une panacée (ou du moins leurs auteurs les placent). Un de ces médicaments - ASD (fraction 2). Il a été créé par le Dr A. Dorogov, docteur en médecine vétérinaire, et était utilisé pour traiter la tuberculose, le tractus gastro-intestinal, la gynécologie et le traitement des maladies ORL. Les opinions sur ce médicament sont partagées. Les critiques négatives sont extrêmement rares et concernent uniquement les personnes ayant présenté une réaction allergique aux composants du médicament.

Un avis négatif existe principalement parmi les médecins, ce médicament n'étant pas officiellement enregistré, aucune contre-indication n'a été identifiée et il n'est pas possible de l'inclure dans les schémas thérapeutiques officiels. Cependant, certains médecins le recommandent toujours comme complément au régime principal. L'utilisation de ce médicament par le patient sera à "vos propres risques." Dans ce cas, aucun médecin ne garantira une issue positive du traitement de la maladie. Après tout, si lors de l'auto-traitement (c'est ce qu'on appelle l'usage incontrôlé du médicament), une exacerbation se produira, vous devrez quand même vous inscrire à la médecine officielle.

Si des complications surviennent...

Si l'ulcère ne peut pas être traité par les méthodes ci-dessus, l'opération de résection de l'ulcère devient une méthode de traitement radicale. Une intervention chirurgicale est nécessaire si:

  1. Il y a un saignement ou une perforation de l'ulcère;
  2. Il n'y a pas d'effet du traitement avec des produits pharmaceutiques;
  3. L'ulcère a dégénéré en une tumeur maligne (malignité).

Le traitement chirurgical est choisi en fonction du degré de complication et de la taille de l'ulcère sur la muqueuse duodénale. Ici aussi, il existe plusieurs modes de fonctionnement:

  • La suture est une méthode de traitement chirurgical de l'ulcère perforé, généralement réalisée avec une laparoscopie vidéo ou une laparotomie. Les indications peuvent être une péritonite renversée, un ulcère récent chez un jeune patient, un risque élevé d’intervention chirurgicale, etc.). La différence entre le premier et le second réside dans la taille de l'incision - avec la laparoscopie vidéo, elle n'est que de 0,5 à 1,5 cm.
  • L'excision est utilisée pour le saignement et la perforation de l'ulcère. Tout dépend de la gravité de l'affaire. L'opération implique une large incision de la paroi abdominale, l'excision de l'ulcère et la fermeture subséquente des parois de l'organe. Après cela, une pyloroplastie est effectuée pour prévenir l'apparition d'une déformation duodénale (par exemple, un rétrécissement de la lumière).
  • Les méthodes thermiques - les plus bénignes, sont prescrites avec des saignements ouverts. Ceux-ci comprennent l'électrocoagulation, la thermocoagulation, la photocoagulation au laser et la coagulation au plasma d'argon. En bref, l’essence de toutes ces méthodes est de cautériser les vaisseaux saignants avec différents instruments et à l’aide de divers matériaux. En raison de la cautérisation du site de saignement, une hémostase relativement stable est obtenue (c'est-à-dire, l'arrêt de la perte de sang). Il convient de noter que la photocoagulation au laser a récemment cédé du terrain à d’autres méthodes en raison de son coût relativement élevé. En particulier, la coagulation par plasma d’argon, qui présente l’avantage de pouvoir s’effectuer sans contact et d’éviter bon nombre des effets secondaires observés avec les méthodes de contact.

Tous les types de chirurgie ne sont pratiqués qu’à l’hôpital. Après la chirurgie, l'activité motrice est très importante pour la guérison rapide des sutures et la prévention des complications après la chirurgie. Les patients commencent à effectuer des exercices passifs le premier jour après la chirurgie (en l'absence de complications). Le troisième jour, vous pouvez vous lever lentement. Les points de suture sont retirés après environ une semaine, après 2 semaines - un extrait à la maison. En même temps dans la période postopératoire, certaines des méthodes ci-dessus, ainsi que le respect obligatoire du régime et du régime, sont attribués.

Il est recommandé de procéder à un examen par un gastro-entérologue une fois par semestre pendant cinq ans, sans signe de maladie. Le thérapeute - une fois par an, pendant les examens - prélève des échantillons de sang et d'urine aux fins d'analyse; contrôle EGDS; interdiction totale de fumer et des boissons alcoolisées; au printemps et à l'automne - organisation de traitements anti-rechute (antiacides et antispasmodiques pendant 4 à 8 semaines); exemption des quarts de nuit et des longs voyages pour la période de traitement anti-rechute.

Après avoir examiné les principales méthodes de traitement de l'ulcère duodénal, ses complications possibles, et comparé les efforts déployés pour le traitement, avec les efforts de prévention de cette maladie, la conclusion suggère involontairement que la solution optimale consiste à utiliser la volonté pour surmonter toutes sortes de tentations et empêcher le développement. une telle pathologie.

Mais nous sommes tous forts en recul et sommes généralement convaincus que cela ne nous arrivera pas. D'où vient cette confiance reste un mystère. Mais qui a prévenu - c'est armé, et après avoir lu les informations fournies, il y a un espoir que quelqu'un pense à sa santé et à son mode de vie.