Principal / Ulcère

Nutrition avant coloscopie du colon

Ulcère

La coloscopie intestinale est un examen endoscopique du gros intestin qui ne perd pas sa popularité en proctologie. En règle générale, une telle procédure n’est pas soudaine, mais nécessite une préparation minutieuse. Pour que l'examen soit complet et informatif, l'intestin doit être débarrassé des masses fécales et des toxines. Le régime alimentaire avant la coloscopie joue un rôle majeur dans cette problématique.

Principes d'un régime sans scories

En règle générale, les aliments diététiques sans scories sont prescrits 3 à 4 jours avant la coloscopie intestinale. Les substances toxiques, les métabolites, les calculs fécaux et autres scories s’accumulent constamment dans tout corps humain. Cela se produit dans le contexte du manque de régime alimentaire approprié, de la prédominance de la malbouffe dans le régime (viande fumée, cornichons, confiserie), ainsi que de la présence dans les aliments d'un grand nombre d'additifs chimiques.

Le principe de base de la recherche préparatoire à l'endoscopie du régime alimentaire consiste à manger des aliments faibles en calories. Il présente les caractéristiques suivantes:

  1. Vous ne devez manger que des aliments faciles à digérer. Entrant dans le tube digestif, ils sont complètement, sans résidus, digérés.
  2. Avant la coloscopie, le régime alimentaire de l'intestin fournit l'abstinence de la nourriture habituelle le soir. Au lieu de dîner, il est permis de boire du kéfir, du ryazhenka ou du thé vert. De l'eau propre non gazeuse peut être bue à tout moment.
  3. À la veille du diagnostic, les aliments doivent être jetés dans les 12 heures. Boire de l'eau minérale non gazeuse et du thé non sucré est autorisé.
  4. Aller au régime habituel après le régime devrait être progressivement. Malgré le fort sentiment de faim, il ne faut pas sauter sur la nourriture. Les aliments complexes doivent être introduits dans le régime progressivement et par petites portions.

Produits interdits et autorisés

Lorsqu'ils observent un régime sans scories pour se préparer à une coloscopie, les nutritionnistes recommandent d'éliminer les aliments qui favorisent la flatulence, le ballonnement et les matières fécales en vrac de l'alimentation. Lors de la préparation de la procédure, il est interdit d'utiliser de tels produits:

  • légumes frais avec graines et écorces (chou, radis, navet, radis, ail, épinards, oseille);
  • céréales à grains entiers (orge, blé, riz brun);
  • pain de grains entiers avec noix et graines;
  • légumineuses (pois, haricots, lentilles);
  • viande fibreuse dure;
  • certains fruits et baies (abricots, raisins, pêches, groseilles à maquereau, framboises, melons d'eau, cantaloup);
  • aliments fumés et cornichons, vinaigrettes avec des graines et des morceaux de légumes, haricots à la moutarde;
  • produits de boulangerie fourrés aux noix ou aux fruits secs;
  • maïs soufflé, marmelade;
  • jus et boissons additionnés de colorant alimentaire violet ou rouge;
  • conserver des yaourts entrecoupés de noix, de graines, de baies ou de morceaux de fruits;
  • boissons préparées par fermentation ou addition de dioxyde de carbone.

Il n’est pas interdit de saler les produits dans ce régime. La liste de ce que vous pouvez manger lors de la préparation d'une coloscopie comprend les produits suivants:

  • petites portions de poulet bouilli ou cuit à la vapeur, dinde, veau;
  • poisson maigre et fruits de mer;
  • produits à base de farine à base de farine de haute qualité, de riz blanc;
  • bouillons de viande transparents faibles en gras;
  • produits de fermentation lactique;
  • oeufs d'oiseaux.

Les nutritionnistes recommandent à l'heure actuelle d'adhérer à un régime distinct (ne pas mélanger les aliments) et, si possible, de les utiliser crus. De nos jours, il conviendra de boire du thé vert, du thé blanc ou de l'hibiscus et d'utiliser du miel naturel à la place du sucre. Le dernier jour de préparation pour la coloscopie de l'intestin ne peut pas manger de nourriture solide. Un régime avec une teneur limitée en fibres devrait être remplacé par un liquide transparent.

Caractéristiques d'un régime transparent liquide

Un tel régime alimentaire avant la coloscopie de l'intestin implique l'utilisation d'aliments, qui seront rapidement digérés et ne laisseront aucune particule sur les parois du tube digestif.

Un régime liquide transparent est approprié non seulement avant l'examen endoscopique des intestins, mais son utilisation est également largement utilisée pour divers troubles du tube digestif.

Malgré le fait qu'un tel régime comporte de nombreuses restrictions, il ne permet pas la déshydratation et ne conduit pas à une rupture en cette période d'abstinence d'aliments solides avant la procédure de coloscopie.

Avec un tel régime, l'accent est mis sur les liquides, mais ils doivent être transparents. Les jus concentrés et riches en couleurs ne sont pas autorisés.

Au cours de la journée, il est recommandé de boire jusqu'à 12 verres de liquide. La part du lion provient d'une eau propre sans gaz, mais il est également possible de combiner divers liquides qui ne sont pas interdits par le régime. Les rations peuvent comprendre des bouillons clairs, des jus clarifiés et des gelées sans la présence de colorants rouges, bleus ou violets.

Exemple de menu

48 heures avant la coloscopie intestinale, le menu peut ressembler à ceci:

  1. La ration du matin peut comprendre une salade de carottes (200 grammes de grille de légumes sur une râpe fine et remplir avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive raffinée), 1 biscuit à la galette et un verre de thé vert.
  2. La ration de repas peut être composée de courges cuites à la vapeur avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, ainsi que 200 ml de compote de fruits secs.
  3. Au cours de la collation de l'après-midi, 200 ml de yaourt naturel sans matières grasses sans additifs et 2 biscuits à la gaufrette sont autorisés.
  4. Les rations du soir peuvent être riches en 200 grammes de poisson maigre, qui peut être bouilli ou cuit à la vapeur, avec une feuille de laitue et une compote de fruits secs sans sucre ajouté.

Le menu diététique pour la coloscopie de l'intestin, 24 heures avant la procédure, peut comprendre les positions suivantes:

  1. Le petit-déjeuner peut être composé d'une bouillie de flocons d'avoine, cuite dans du lait faible en gras, et d'un verre de thé de pétales de karkade.
  2. Vous pouvez dîner dans un bouillon de légumes et boire un verre d’eau sans gaz.
  3. Pendant l'après-midi, vous pouvez boire un verre de thé vert sans sucre.
  4. Vous pouvez dîner 200 ml de yaourt naturel sans additifs avec 1 cuillère à café de miel.

Le respect scrupuleux du régime alimentaire vous permet de nettoyer complètement les intestins, ce qui augmente considérablement les chances de réaliser pleinement le diagnostic. Après une coloscopie, le régime alimentaire devrait aller en douceur. Les aliments interdits en groupes doivent être ajoutés au régime une fois par semaine afin de ne pas surcharger le système digestif et de ne pas provoquer de troubles intestinaux.

Si le patient ignore les règles de base du régime alimentaire dans le cas d'un examen endoscopique de l'intestin, des résultats inexacts peuvent en résulter. Et dans certains cas, le spécialiste peut reporter la coloscopie pour la prochaine fois, en insistant pour que le patient soit mieux préparé, en suivant simplement un régime.

Nutrition avant l'examen coloscopique de l'intestin

L'examen endoscopique du rectum et du côlon, ou coloscopie, est une procédure médicale qui permet de diagnostiquer de manière plus efficace les maladies du tractus gastro-intestinal inférieur. Le gros intestin est un habitat pour de nombreux micro-organismes; dès le plus jeune âge, l’immunité supprime leurs souches pathogènes, mais au fil des années, diverses maladies peuvent se développer - colite, tumeurs, diverticulose, polypes, etc. Par conséquent, à l'âge de 50 ans, il est nécessaire d'être examiné régulièrement par un endoscopiste. Pour les patients plus jeunes, une coloscopie est prescrite s'il existe une suspicion raisonnable ou un diagnostic établi de maladie du côlon afin de prévenir le développement du cancer et des complications de perforation.

La recherche qualitative ne peut être réalisée sans une préparation préalable appropriée du patient. Son objectif est l'absence totale de masses fécales dans la lumière du côlon et une diminution de l'inconfort au cours de la coloscopie. Certains médicaments sont utilisés pour cela, des manipulations de nettoyage de l'intestin, un régime spécial sans laitier, une restriction alimentaire la veille de la procédure.

Régime alimentaire avant coloscopie

La préparation à l'enquête doit commencer 3 jours avant. Avec un régime sans laitier, les aliments riches en fibres ou en fermentation dans les intestins sont complètement exclus du menu:

1. Tous les légumes frais, champignons, légumes verts et légumes racines. Les légumes bouillis et moulus cessent de manger 2 jours avant la procédure, le chou est interdit sous toutes ses formes.

2. Tous les fruits et baies frais. Deux jours avant la coloscopie, vous pouvez ajouter au menu des pommes bouillies, pelées et râpées, des pêches, une demi-banane, un peu de melon.

3. Légumineuses: haricots, pois, soja, etc.

4. Graines secondaires: maïs, orge, blé, orge, riz brun, gruau, etc. La consommation de porridge de riz et de sarrasin devrait être limitée.

5. pain de seigle et son. Le pain blanc et les muffins limitent le menu la veille de la procédure.

6. Lait entier et produits laitiers.

7. Tous les plats de croûte frits.

8. En conserve, fumé, mariné.

9. Plats trop épicés et salés.

10. Noix, graines.

11. Kvass, bière, vin.

12. Variétés grasses et nerveuses de viande, bacon, saucisses.

Ce que vous pouvez manger avant la coloscopie:

  • Bouillons: viande maigre, poisson, légumes.
  • Jus (sauf raisin et prune), compotes sans épaisseur, gelée, eau minérale, café, thé.
  • Produits laitiers, fromage cottage faible en gras, fromage.
  • Viande bouillie, poisson, volaille, variétés allégées.
  • Le beurre, toutes les graisses végétales comestibles, la mayonnaise.
  • Pâtes à base de riz et de blé de la plus haute qualité.
  • Bouillie de semoule.
  • Œufs, de préférence bouillis à la coque ou sous la forme d’une omelette à la vapeur.
  • Biscuits secs (sans additifs aux fruits), craquelins, muffins sans sésame ni pavot, craquelins à base de pain blanc.
  • Bonbons sans suppléments à base de plantes solides - gelée, miel, sucre.

Si le patient souffre de constipation sévère, il est nécessaire de passer à un régime sans scories 5 jours avant la coloscopie, tout en continuant à utiliser des laxatifs normaux. Le reste de la formation est identique à celui des personnes ayant des intestins en bonne santé.

Exemple de menu d'un régime sans scories avant coloscopie intestinale:

  • Petit-déjeuner: bouillie de sarrasin, œuf à la coque ou au plat, une demi-banane, café, sandwich au beurre et à la saucisse bouillie.
  • Déjeuner: soupe de pommes de terre (sans chou) dans un bouillon de viande, pain blanc, brioche, fromage cottage, gelée.
  • Dîner: macaronis, betteraves bouillies, viande bouillie, thé, biscuits.
  • Petit déjeuner: bouillie de riz, omelette cuite à la vapeur, pomme moulue bouillie sans écorce, café sans lait, sandwich au fromage.
  • Déjeuner: soupe de riz ou de semoule sur bouillon de viande ou de légumes, pain blanc, pain au kéfir.
  • Dîner: pâtes, poisson bouilli, bouillon de légumes, casserole de fromage cottage, compote, biscuits.
  • Petit déjeuner: semoule, omelette à la vapeur, café sans lait, un peu de pain blanc séché avec du beurre.
  • Déjeuner: soupe de semoule liquide, viande ou poisson bouilli, kéfir avec des biscuits.
  • Dîner: bouillon de viande maigre ou de légumes, thé vert.

Que faire avant la procédure?

Le dernier repas solide est au plus tard 14 heures le jour précédant la coloscopie. Après cette période, vous pourrez boire du thé vert sucré, du bouillon, de l'eau minérale, diverses boissons incolores non gazeuses, des jus de fruits. À 15 ans, vous devez prendre 2-3 cuillères à soupe d'huile de ricin. Pour éliminer le goût désagréable de l'huile de ricin, elle peut être diluée ou diluée avec une boisson, de la gelée ou du kéfir. L'huile peut nuire au fonctionnement des voies biliaires enflammées. Il est donc préférable d'utiliser d'autres laxatifs pour la cholécystite.

Lorsqu'un laxatif fonctionne, vous avez besoin d'un lavement nettoyant. Cela se produit généralement 2 à 4 heures après la prise de l'huile de ricin. Après 19 heures, ils font deux nettoyages avec de l'eau bouillie à la température ambiante avec un volume de 1,5 litre et un intervalle d'une heure. Le fluide à expulser doit être pratiquement transparent. Le matin, à 7 heures, le lavement est répété deux fois de plus, ce qui permet d'obtenir une pureté parfaite de l'intestin.

Des procédures désagréables et l'utilisation de l'huile de ricin peuvent être évitées en se préparant à une coloscopie avec Fortrans ou l'un de ses analogues - Endofalc, Fleet, Lavacol. Le principe de fonctionnement est de créer une pression osmotique élevée, de sorte que l’eau du tube digestif n’est plus absorbée. La solution ivre Fortrans traverse rapidement l’ensemble du tractus gastro-intestinal, entraînant avec elle toute la pollution de l’intestin. Le médicament est dilué avec de l’eau bouillie à raison de 1 sachet par litre et le volume entier est bu par heure; la quantité requise de solution est de 1 litre pour 25 kg de poids du patient. Si la coloscopie est prescrite après 13 heures, il est recommandé de différer la réception de la seconde moitié de la solution de nettoyage du soir au matin, au plus tard 3 heures avant le début de la procédure.

La présence de symptômes tels que:
1. amertume dans la bouche, odeur putride;
2. troubles fréquents du tractus gastro-intestinal, alternant constipation et diarrhée;
3. fatigue, léthargie générale;
indiquer que le corps est intoxiqué par des parasites. Le traitement doit commencer maintenant, tout comme les vers qui vivent dans le tube digestif ou le système respiratoire.

Pour prévenir les flatulences le matin du jour de la coloscopie, utilisez Espumizan ou un autre antimousse. Si le patient présente une constipation spastique, une susceptibilité à la dépression, un syndrome du côlon irritable, vous pouvez prendre No-silo. Selon les indications, le médecin peut également prescrire des sédatifs et une anesthésie locale.

La sortie du régime sans scories après la coloscopie doit se faire progressivement, au cours d’une semaine. Si vous vous dépêchez et commencez à tout manger en même temps, vous pouvez causer de la constipation, la formation de calculs fécaux et même une obstruction intestinale (intestin volvulaire). Chaque fois que le menu ajoute un produit de la liste des produits interdits, commencez par saturer la ration avec des légumes, des fruits, des céréales, puis en introduisant des plats difficiles à digérer: pain noir, pain grillé, gras, etc.

Régime pendant la préparation à la coloscopie

La coloscopie est un examen endoscopique du gros intestin. Cette procédure de diagnostic nécessite une préparation minutieuse. Cela est nécessaire pour optimiser la visualisation et obtenir des résultats fiables. Au moment de la procédure, l'intestin du patient doit être vide. C'est la principale condition pour se préparer à la coloscopie.

Principes de base du diagnostic

La préparation est prescrite par le médecin plusieurs jours avant la procédure de diagnostic. Le volume et la durée de la préparation sont déterminés individuellement en fonction de la présence de comorbidités.

Principes de base de la préparation à la coloscopie:

  • Identification des contre-indications à la procédure (par exemple, inflammation dans l'intestin);
  • Strict respect de toutes les recommandations pour la préparation;
  • Conformité avec un régime spécial sans laitier. En règle générale, le régime alimentaire est prescrit 3 jours avant l'étude. Cependant, en présence de constipation, un ajustement nutritionnel est effectué 5 jours avant la coloscopie. Le patient reçoit une liste des produits autorisés et interdits;
  • Nettoyage de l'intestin. Cette étape n’est pas moins importante que le régime alimentaire approprié. Le nettoyage intestinal s'effectue avec un lavement nettoyant et l'utilisation de laxatifs. Un lavement nettoyant est administré la veille de la procédure (le soir) et le jour de l'examen;
  • Nettoyage du côlon avec un laxatif. Ces médicaments sont obligatoires sur les patients souffrant de constipation chronique. Les laxatifs modernes peuvent remplacer le lavement nettoyant, car cette procédure apporte un certain inconfort aux patients. Ces médicaments comprennent: Fortrans, Lavacol, Duphalac. Ils contribuent à un léger nettoyage des intestins, mais vous devez lire le mode d'emploi du médicament car ils ont certaines contre-indications.

Ce que vous pouvez manger lors de la préparation à une coloscopie

Le régime alimentaire dans ce cas devrait être doux. Il est recommandé de manger des plats en purée liquides. Ils n'améliorent pas les mouvements péristaltiques des intestins, qui constituent l'une des principales exigences du régime alimentaire.

Quand une coloscipie est prescrite à un patient, le médecin traitant (médecin généraliste, chirurgien proctologue) doit, de manière charmante, familiariser le patient avec un régime spécial et avec une liste d'aliments interdits et autorisés, ce qui peut être mangé et ne peut absolument pas l'être.

Aliments que vous pouvez manger avant une coloscopie:

  • Produits laitiers: yaourt, ryazhenka, crème sure. Ces aliments devraient être faibles en gras;
  • Fromage et fromage cottage avec un faible pourcentage de matière grasse;
  • Bouillons à base de légumes, de viandes maigres et de poisson. De plus, le bouillon est autorisé à être utilisé même le jour de l'enquête, à condition que l'enquête soit menée après 14h00. Ils ne devraient pas être transparents sans particules solides;
  • Bouillie sur l'eau et le lait faible en gras (mélanger l'eau et le lait 1: 1). Autorisé à utiliser de la manne, du riz bien cuit et de la bouillie de sarrasin;
  • Viande bouillie. La préférence devrait être accordée aux types de régimes alimentaires: dinde, poitrine de poulet, veau, bœuf;
  • On peut ajouter de l’huile crémeuse et végétale (olive, tournesol, maïs) aux plats cuisinés en petite quantité;
  • Les œufs et les œufs de caille peuvent être consommés sous forme d'omelette à la vapeur légère ou bouillis-les doucement;
  • Pain blanc, meilleur qu'hier, en petite quantité. Vous pouvez également déguster des miettes de pain blanc (faites maison), des biscuits secs, des pâtisseries sans additifs (graines de pavot, noix, années, fruits secs, sésame et autres graines);
  • Confiserie, qui peut être autorisée en quantité limitée: marmelade, gelée, miel;
  • Boissons: thé (noir, vert), eau potable, eau minérale sans gaz, compote sans pulpe, jus clarifiés (sauf prune et raisin) et gelée.

Produits interdits

Pour que la préparation soit efficace, il est nécessaire d'abandonner certains aliments:

  • Viande grasse et bouillons à base de celle-ci;
  • Produits semi-finis et saucisses, saindoux;
  • Légumes frais, sans exception;
  • Comme les légumes, les baies et les fruits frais sont riches en fibres, ce qui augmente le péristaltisme intestinal. Et certains types de fruits et légumes provoquent une fermentation dans celui-ci;
  • Les céréales sont utiles, mais les variétés grossières améliorent la digestion dans les intestins. C'est leur propriété utile qui interfère avec la coloscopie. C'est pourquoi vous devriez refuser: la farine d'avoine, l'orge, l'orge perlé, le gruau de maïs et le riz brun et sauvage;
Articles connexes Diagnostic de la coloscopie intestinale

  • Pain de seigle, ainsi que produits de boulangerie au son;
  • Lait entier, crème et produits laitiers gras;
  • Légumineuses (pois, haricots, lentilles, soja);
  • Noix et graines;
  • Les conserves;
  • Des condiments et, en conséquence, des produits et des plats épicés et salés;
  • Aliments gras et frits;
  • Chips, craquelins et diverses collations;
  • Boissons gazeuses et jus avec pulpe;
  • Café, chocolat et autres friandises.

Il existe des groupes de médicaments dont l'utilisation est indésirable ou contre-indiquée:

  • Préparations avec du fer (elles sont annulées, si possible);
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils contribuent à la dilution du sang et peuvent provoquer des saignements pendant la procédure.
  • Les anticoagulants (par exemple, l'héparine) fluidifient le sang.

Menu diététique quelques jours avant le diagnostic

Lors de la préparation à la coloscopie de l'intestin, vous devez suivre un régime alimentaire particulier - un menu spécial doit être maintenu pendant 3 jours avant le diagnostic. Si le patient souffre de constipation chronique, le régime est prescrit 5 jours avant la coloscopie.

S'il reste 3 jours avant l'examen, le menu de la coloscopie sera prolongé. Il comprend un plus grand nombre de produits autorisés à être utilisés. Ce jour-là, vous pouvez manger des légumes bouillis et en purée.

Exemple de menu 3 jours avant l'examen:

Nutrition avant coloscopie

La coloscopie est l'une des méthodes de diagnostic utilisées pour détecter les maladies gastro-intestinales. Pour que les résultats soient les plus précis possibles, il est nécessaire de se préparer à la procédure. L'un des moyens est considéré comme un régime sans plaque. La nutrition avant la coloscopie doit être réglementée par le médecin du patient. En règle générale, elle ne dure pas plus de 3 jours. Toutefois, pour préparer le corps, vous pouvez commencer à adhérer au PP un peu plus tôt. Un régime amaigrissant est nécessaire pour que le mucus, les gaz et les matières fécales ne bloquent pas la lumière de l'œsophage.

Nutrition avant coloscopie

Quels produits sont autorisés à manger

Trois jours avant une coloscopie, vous devez suivre un régime comprenant de tels plats:

  • bouillons de légumes faibles en gras;
  • omelette cuite au bain-marie, œuf à la coque;
  • viande diététique bouillie, poisson;
  • la semoule;
  • biscuits, biscuits secs, brioches sans remplissage;
  • gelée (sauf raisin et prune), miel;
  • produits laitiers avec un faible pourcentage de graisse;
  • macaroni durum;
  • jus de fruits, thé, café, gelée, compote liquide.

Régime sans laitier avant coloscopie

Fait! Puisque le corps humain n'est pas préparé à un tel régime, les selles deviendront jaunâtres ou presque transparentes. N'ayez pas peur de ce phénomène, après le retour au mode de consommation habituel, tout reviendra à la normale.

Alimentation recommandée avant l'examen de l'intestin

Quels produits doivent être jetés

Sans aucun doute, avant la coloscopie, les produits augmentant la fermentation et enrichis en fibres devraient être jetés. Vous ne pouvez pas utiliser pendant la période préparatoire:

  • plats frits, salés, fumés, épicés et marinés;
  • produits laitiers;
  • boissons gazeuses et alcoolisées;
  • plats de légumes avec l'ajout d'herbes ou de champignons; il est permis de manger des légumes, le chou est interdit, la nourriture moulue ne peut être prise en 2 jours;
  • fruits frais, baies crues et moulues avec du sucre; Vous pouvez consommer une petite quantité de compote de pommes sans ajouter de sucre;
  • son, pain de seigle; le pain blanc peut être consommé, mais la veille de la procédure, il est nécessaire de le retirer de votre régime alimentaire.
  • céréales: orge, blé, flocons d'avoine, orge, gruau de maïs interdites, l'utilisation de riz ou de sarrasin est autorisée, mais vous ne devez pas en abuser (il est préférable de ne pas utiliser de riz brun);
  • haricots, graines, noix.

Quoi ne pas manger avant la coloscopie

Astuce! Si une personne souffre souvent de constipation, son régime alimentaire devrait être "assis" pendant 5 jours avant la procédure, en prenant des médicaments laxatifs.

Recommandations pour la nutrition avant la coloscopie

Puis-je boire du liquide?

Les patients demandent au médecin: est-il possible de boire du liquide? Oui, presque toutes les boissons sont autorisées, le liquide est nécessaire, ce qui permet de nettoyer rapidement les intestins. En raison d'une quantité suffisante de liquide, l'équilibre eau-sel est maintenu. Les exceptions sont les boissons gazeuses et alcoolisées. Vous pouvez boire, mais vous devriez écouter les recommandations du médecin concernant la consommation de liquide:

  • par jour pas plus de 0,5 l. bouillon;
  • au moins 2 litres d'eau purifiée par jour;
  • pas plus de 5 tasses de thé vert en 24 heures.

Préparation à la coloscopie. Mémo

Si vous buvez du thé et du café, la boisson devrait être faible, sans lait, sans crème. Pour le sucrer, ajoutez ½ cuillère à café de sucre ou de miel. Une règle à retenir: le jour de la coloscopie, rien n'est autorisé à manger ou à boire et, par conséquent, la coloscopie est le plus souvent programmée pour le matin. Mais lors de la prescription de médicaments, ils sont lavés avec un verre d'eau.

Exemple de menu pour trois jours

À première vue, il peut sembler que la nourriture avant la coloscopie soit difficile, que le menu d'une personne ne soit pas du tout diversifié. En fait, ce n'est pas le cas: si vous servez des plats de différentes manières, vous parviendrez à préparer un menu savoureux pendant trois jours.

Comment se préparer à la colonoscopie intestinale - méthodes de nettoyage et de nettoyage des intestins

La coloscopie est une méthode informative de diagnostic des maladies du gros intestin qui vous permet d'évaluer visuellement l'état des muqueuses. Pour sa mise en œuvre, il est nécessaire de préparer la procédure afin que rien ne reste dans l'intestin qui puisse gêner un examen détaillé de l'état interne de l'intestin. C'est pourquoi la préparation à une coloscopie devrait commencer une semaine avant l'examen. Il se compose de deux étapes:

  1. Un régime strict avant la coloscopie aide à normaliser l'état des muqueuses, accélère le péristaltisme et favorise le nettoyage naturel de la lumière intestinale des masses fécales. Cette préparation commence quelques jours avant la procédure.
  2. Nettoyage radical de l'intestin des débris de nourriture et des excréments à l'aide de laxatifs et de lavements. Ce type de préparation est appliqué le dernier jour avant l’examen.

Les deux étapes de la préparation jouent un rôle important et le fait d'ignorer les recommandations relatives à leur mise en œuvre peut affecter non seulement les résultats du diagnostic, mais également l'état du patient après l'examen.

Comment préparer une coloscopie intestinale: faits saillants

Une préparation compétente pour l'étude, correspondant aux normes élaborées par les spécialistes, est nécessaire pour obtenir les résultats suivants:

  • la normalisation du travail du corps, la restauration du péristaltisme et le processus de digestion des aliments;
  • réduire la quantité de toxines dans la lumière du côlon;
  • élimination des calculs fécaux des intestins;
  • la normalisation des selles, ce qui est particulièrement important en cas de constipation.

La préparation de l'intestin pour la coloscopie commence au moins 3 à 4 jours avant l'examen. Au stade initial, il suffit au patient de modifier son régime alimentaire pour le rendre plus utile, plus digeste et plus nutritif. Les experts recommandent d’utiliser un régime standard sans scories avant la coloscopie, ce qui aide à activer le péristaltisme et élimine naturellement la lumière du côlon des toxines et des calculs fécaux. Il est obligatoire pour tous les patients, indépendamment de leur état actuel et des comorbidités existantes.

Une nutrition spécialisée avant la coloscopie de l'intestin n'est pas nécessaire: un ensemble de produits est standard et répond aux exigences d'un mode de vie sain. La plupart des patients peuvent se le permettre et la formation à domicile ne nécessitera pas de compétences culinaires spéciales, car la principale exigence en matière de vaisselle est la simplicité et l'utilité. Il est nécessaire de respecter un régime alimentaire au moins 3 jours avant le début du diagnostic. 18-20 heures avant la procédure, le repas est complètement arrêté.

La prochaine étape commence la veille de la coloscopie et implique l'utilisation de nettoyants intestinaux. Ils commencent à appliquer à la veille de l'enquête:

  • si la procédure a lieu le matin, vous devez commencer à prendre des laxatifs entre 16 et 18 heures le jour précédent;
  • si la procédure est programmée dans l'après-midi, les laxatifs peuvent être pris le soir et le matin, utiliser un lavement.

Malgré le nettoyage actif et le refus de la nourriture, les patients doivent continuer à boire de l'eau. Il est nécessaire de ne pas l'utiliser 2 heures avant le début du diagnostic. En ce qui concerne la possibilité de fumer avant une coloscopie, les experts notent que la consommation de nicotine dans le corps, qui ne reçoit pas assez de nourriture, peut affecter le fonctionnement et la condition de l'intestin. Ceci, à son tour, peut fausser les résultats du diagnostic, ce qui est hautement indésirable.

Particularités de la nutrition avant la coloscopie

En préparation de la procédure de coloscopie, la nutrition joue un rôle de premier plan. C'est avec des changements dans le régime alimentaire commencer à se préparer pour la procédure d'examen de l'intestin à l'aide d'un coloscope. Selon le mode de consommation alimentaire, le régime alimentaire avant la coloscopie ne diffère pas de la plupart des tables de traitement établies par Povzner. Il est recommandé de manger les patients comme d'habitude, mais au moins 5 fois par jour:

  • premier petit-déjeuner moins d'une heure après le réveil;
  • deuxième petit-déjeuner 2-3 heures après le repas précédent;
  • déjeuner à 13-14 heures de l'après-midi;
  • 2-3 heures après le déjeuner, goûter léger;
  • dîner à 19-20 heures.

Entre les repas, il est recommandé d'utiliser des jus de fruits, du thé et de l'eau minérale sans gaz. Boire un régime sans scories avant une coloscopie devrait être illimité, et le régime peut rester varié même en dépit de restrictions dans le choix des produits.

Ce que vous pouvez manger avant la coloscopie

Quelques jours avant la coloscopie, il est recommandé de préparer un repas complet, doux mais nutritif, pouvant satisfaire les besoins en éléments nutritifs, vitamines et minéraux du corps, afin de préparer les intestins en vue d'un nettoyage ultérieur. Les patients peuvent manger des aliments de tous les groupes (légumes, fruits, produits laitiers et produits à base de viande), mais ils doivent être choisis avec certaines réserves:

  • ils ne doivent pas contenir de gros fragments indigestibles - pellicules, peau, petits os;
  • ils ne doivent pas être de couleur vive ou colorer le contenu de l'intestin;
  • ils ne doivent pas contenir de matières grasses et difficiles à digérer.

Pour une liste complète des produits et des méthodes de cuisson prioritaires, voir le tableau ci-dessous:

Lorsque vous examinez le tableau avec la liste des produits, il s'avère que vous pouvez presque tout manger et que le menu peut être très varié et savoureux.

Quoi ne pas manger avant la coloscopie

2-3 jours avant le diagnostic, il est interdit d'utiliser des produits théoriquement classés comme utiles sur le plan nutritionnel, mais de couleur vive, qui contiennent de petits os ou qui ne sont pas digérés complètement. Tout d'abord c'est:

  • tomates, purée de pommes de terre et leur jus;
  • baies rouges avec petits os - framboises, fraises, groseilles;
  • noix.

Pendant la préparation et le nettoyage des intestins, vous ne devriez pas manger d'aliments riches en fibres. Tout d’abord, il s’agit de légumes et de fruits crus, de chou (y compris le chou-fleur et le brocoli), de légumineuses, d’épinards, de céleri et de laitue, d’orge perlé et de gruau de blé. Vous ne pouvez pas manger au stade de la préparation pour le diagnostic de bonbons:

  • biscuits au sable et aux biscuits;
  • gâteaux et sucreries;
  • confitures et confitures;
  • du chocolat

En outre, un régime alimentaire pour la coloscopie de l'intestin est strictement interdit boissons gazeuses et alcoolisées, kvas, aliments prêts à cuire et fast food. Ils peuvent annuler tous les efforts du patient, ce qui obligera à recommencer la préparation.

C'est important! En plus de certains produits alimentaires en préparation pour l'enquête devront renoncer à certains médicaments. Leur liste peut être clarifiée lors de la consultation préliminaire avec le médecin qui effectuera une coloscopie.

Est-il possible de boire de l'eau avant la coloscopie

Pendant les 2-3 premiers jours avant la coloscopie, vous pouvez boire de l'eau sans restriction. La préférence devrait être accordée à l'eau minérale non gazeuse ou ordinaire. Pendant la journée, il est recommandé d'utiliser au moins 1,5 litre de liquide, sans compter les boissons à base de lait fermenté, le bouillon, le thé et les jus.

Un jour avant le début de l'enquête, le volume de fluide consommé devrait être augmenté à 2-2,5 litres par jour. Cela est nécessaire pour faciliter l'élimination naturelle du contenu intestinal. Continuer à boire de l'eau le jour de l'intervention est également nécessaire, mais à condition que: la dernière consommation de liquide ait lieu au moins 6 heures avant l'examen, si une coloscopie est prévue sous anesthésie générale ou 2 à 3 heures avant le diagnostic sous anesthésie locale. De telles conditions de formation sont nécessaires pour réduire le risque de complications après l'examen.

Exemple de menu par jour

L’utilisation d’un régime alimentaire sans scories avant la coloscopie a commencé presque immédiatement après l’introduction de la méthode dans la pratique diagnostique habituelle. Il se distingue par la simplicité de ses plats et par un schéma de consommation alimentaire compréhensible pendant la journée. Il est prescrit 3 jours avant la coloscopie. En cas de problèmes graves liés aux selles, à la formation de gaz et à d’autres problèmes du tube digestif, la préparation de la colonisation du côlon peut être commencée plus tôt, soit 4 à 5 jours avant le diagnostic.

Un régime quotidien exemplaire doit être préparé individuellement en fonction des préférences de la personne. Il est important de se rappeler que chaque jour, il doit contenir des fruits et des légumes, des produits laitiers et de la viande (de la liste des articles autorisés).

Menu du premier jour:

  1. Au petit-déjeuner, 150 g de fromage cottage râpé, 4 tranches (de moitiés) de pêche en conserve et 2 cuillères de yogourt naturel, une tasse de café avec l'ajout d'une cuillerée de sucre sont servis.
  2. Au deuxième petit-déjeuner sert un verre de biscuits au kéfir sans graisse et au galetny.
  3. Au déjeuner, le premier servi 200 ml de bouillon de poitrine de poulet avec du riz bouilli et une tranche de pain blanc. À la seconde, ils servent de la purée de légumes et de la poitrine de poulet bouillie. Complétez le repas avec du thé aux herbes ou au gingembre avec des biscuits secs.
  4. Une collation de jour se compose de pain grillé avec une tranche de fromage à pâte dure et un concombre. Vous pouvez le boire avec du thé vert naturel ou réfrigéré.
  5. Pour le dîner, servi 100 grammes de riz friable bouilli avec une galette à la vapeur. Avant de se coucher, vous pouvez boire un verre de kéfir ou de ryazhenka.

Menu le deuxième jour (ou 2 jours avant le diagnostic):

  1. Le petit-déjeuner comprend un verre de jus de pomme, une portion de gelée de fruits légers et une tasse de café avec du lait ajouté.
  2. Pour le deuxième petit-déjeuner, 150 à 200 ml de yogourt naturel avec l’ajout d’un fruit autorisé, moulus dans de la purée de pommes de terre ou coupés en dés.
  3. Pour le déjeuner, ils servent une soupe de légumes dans du bouillon de boeuf, du pain grillé avec du thon, du thé et un sorbet aux fruits.
  4. Au déjeuner, vous pouvez manger une salade de fruits (100-150 g), assaisonnée avec du yaourt naturel.
  5. Le dîner consiste en une purée de citrouille avec une galette de bœuf cuite à la vapeur, une tasse de thé et des biscuits galetny. Au coucher, vous pouvez boire un verre de kéfir.

Menu le deuxième jour ou un jour avant la coloscopie:

  1. Petit-déjeuner léger composé d'œufs à la coque et d'un verre de jus de fruits sans pulpe.
  2. Goûtez le yaourt ou le kéfir avec une poignée de fruits coupés en dés.
  3. Pour le déjeuner, 200 ml de bouillon clarifié avec des galets ou du pain blanc séché. Un verre de thé avec de la gelée de fruits.
  4. L'heure du thé se compose d'une purée de banane (150-200 g) et d'un verre de kéfir.
  5. Le dernier repas consiste en un verre de bouillon clarifié, un verre de tisane et 100 g de gelée de fruits légers.
  6. Après le dîner, à la veille de l'enquête, rien n'est permis, sauf de l'eau.

Comment et quoi nettoyer les intestins pour la coloscopie

Il existe de nombreuses préparations pour nettoyer les intestins avant la coloscopie. Leur réception est considérée comme obligatoire, car seul le régime alimentaire, décrit dans les sections précédentes, empêche l’excrétion des toxines et des calculs fécaux par le corps. Sans exception, toutes les préparations pour la coloscopie ont les propriétés suivantes:

  • pas absorbé dans les intestins;
  • augmenter le volume des masses fécales et stimuler le péristaltisme;
  • avoir la capacité de remplir les plis intestinaux et d'en retirer les particules accumulées d'aliments et de matières fécales non digérées.

Dans les pharmacies, ces médicaments sont présentés dans une vaste gamme, de sorte que tout le monde sera en mesure de choisir le plus laxatif en termes de composition et de facilité d'utilisation.

Faites attention! Il est nécessaire de choisir des médicaments pour le nettoyage de l'intestin et sa préparation pour le diagnostic avec votre médecin, car ils ont des contre-indications.

Parmi tous les médicaments pour préparer le diagnostic de l'intestin, les experts préfèrent les remèdes à effet laxatif suivants:

  • "Fortrans" - un médicament efficace, une poudre pour nettoyer les intestins à base de macrogol, une substance polymère qui n'est pas absorbée par le tube digestif. Avant utilisation, une partie de la poudre est dissoute dans un litre d'eau et bue par petites portions (200 à 250 ml) toutes les heures. Pour un nettoyage intestinal de haute qualité, un laxatif avant une coloscopie dépense à raison de 1 sachet par 20 kg de poids du patient;
  • "Duphalac" - l'action ne diffère pas des autres médicaments aux propriétés laxatives. Les moyens de nettoyage de l'intestin agissent en augmentant la pression osmotique dans la lumière du côlon. Disponible sous forme de solution (sirop), qui nécessite une dilution avec de l'eau. Un sachet de médicament est consommé dans un verre d'eau, et 200 ml du médicament sont utilisés pour obtenir 2 litres du laxatif fini. Accepter conformément aux instructions;
  • "Endofalk" est un laxatif efficace à base de lactulose. Disponible sous forme de poudre. La solution est préparée immédiatement pour toute la purification, en ajoutant 1 sachet de produit par litre d'eau. Juste besoin de 3 litres de produit fini. La veille de la coloscopie, buvez une partie de la solution dans un volume de 2 litres pendant 12 à 16 heures, prenez le reste le matin, mais au plus tard 6 heures avant le début du diagnostic;
  • Lavacol est un autre laxatif à base de macrogol. Comme les autres laxatifs médicamenteux de ce groupe, ils sont utilisés à une posologie calculée en fonction du poids du patient: 1 sachet de médicament est conçu pour 5 kg de poids et se dissout dans 250 ml d’eau. La réception de ces médicaments commence la veille de l'intervention et se fait en petites portions. La solution restante est bue au plus tard 5 à 6 heures avant le début du diagnostic;
  • "Flit Fosfosoda" - laxatif salin à base de sels de sodium. Il est produit sous la forme d'un sirop au goût épicé-citronné. Acceptez la veille du diagnostic à deux reprises - du matin après le petit-déjeuner et après le dîner. La dose par réception est de 50 ml de sirop, dilué dans 150 ml d’eau.

Outre les formes liquides, il existe d'autres préparations orales à préparer pour l'examen par la méthode de coloscopie. Dans certains cas, il est recommandé aux patients de boire des comprimés avant la coloscopie: «Senade», «Bisacodil», «Picosulfate», «Dulcolax» et leurs analogues. Ces préparations spéciales activent le péristaltisme et augmentent la pression osmotique dans l'intestin.

Ces comprimés sont rarement utilisés pour la préparation car la plupart des maladies diagnostiquées par coloscopie constituent une contre-indication au nettoyage de l'intestin avec leur aide. Une telle formation peut aggraver l’état du patient ou fausser les résultats de l’examen.

En plus des préparations pharmaceutiques, des remèdes populaires à effet laxatif peuvent être utilisés pour préparer les intestins: huile de ricin, infusion de graines de lin écrasées dans un moulin à café sur kéfir. Si les médicaments par voie orale ne peuvent pas être utilisés, il est possible que le médecin en avise Microclysse MicroLax ou ses analogues.

Préparation avec un lavement

Le moyen le plus simple et le plus rapide de nettoyer les intestins avant de poser un diagnostic ou d’autres manipulations est de faire un lavement à partir d’eau ordinaire légèrement chauffée. Cette méthode était utilisée bien avant l’apparition de laxatifs. Pour que le lavement puisse dégager le tube digestif avant une coloscopie, les règles suivantes doivent être observées:

  1. L'eau pour un lavement doit être légèrement chauffée à une température ne dépassant pas 30 degrés.
  2. L'embout du lavement doit être soigneusement rincé et désinfecté avec des antiseptiques, puis lubrifié avec de l'huile ou de la vaseline.
  3. Mettre le premier lavement est nécessaire le soir avant la procédure. Son volume doit être d'au moins 2 litres. Après la vidange de l'intestin, la procédure est répétée avec le même volume d'eau.
  4. Si le tabouret est toujours coloré après deux lavements, la procédure est répétée plusieurs fois jusqu'à ce que l'eau soit claire.
  5. Le jour de la coloscopie, un lavement est placé 4 à 5 heures avant le déplacement au bureau de l'endoscopiste. Après cela, les intestins sont soigneusement vidés.

Malgré son efficacité, tous les patients ne peuvent pas utiliser cette méthode de nettoyage des intestins. Ainsi, les contre-indications au lavement sont des maladies du rectum, une perforation présumée de l'estomac et des intestins, certaines infections intestinales.

Une préparation compétente à la coloscopie est un processus assez long et laborieux, qui nécessite également un certain effort volontaire du patient. Le caractère informatif du diagnostic dépend de la précision avec laquelle les recommandations seront respectées.

Préparation à la coloscopie: instruction complète

La coloscopie vous permet de diagnostiquer avec précision les maladies intestinales, principalement les modifications inflammatoires, tumorales et cicatricielles. Mais effectuer cette procédure est plutôt désagréable pour le patient et nécessite une préparation du gros intestin. Cet article explique en détail comment se préparer à la coloscopie de l'intestin.

Qu'est-ce qu'une coloscopie lorsqu'elle est prescrite?

Avant de comprendre comment vous préparer à une coloscopie, vous devez comprendre pourquoi cet examen intestinal est prescrit. Le but de l’enquête est d’identifier les pathologies de la paroi intestinale, de faire une biopsie, de mener des interventions à faible impact, d’éliminer les polypes du côlon.

Pour la procédure, un coloscope doux spécial est inséré dans l'anus et progresse jusqu'au côlon sigmoïde contre la motilité intestinale. L'appareil est équipé d'une ampoule électrique, d'une caméra vidéo et d'un ensemble d'outils d'intervention sur les parois du gros intestin.

Indications de la coloscopie - obstruction intestinale fréquente, douleurs abdominales après une intervention chirurgicale, écoulement intestinal, sang ou mucus dans les selles et préparation du patient aux opérations gynécologiques. Comme la procédure de coloscopie est assez informative, la liste des indications aux fins de cette procédure inclut la suspicion de diverses maladies intestinales.

Contre-indications

Les contre-indications à la coloscopie sont divisées en absolu et relatif. Les indications absolues à examiner sont les pathologies graves du cœur et des poumons, les affections consécutives à un infarctus du myocarde, la péritonite, la perforation de la paroi intestinale. Si possible, la coloscopie devrait être jetée.

Les contre-indications relatives sont des maladies pour lesquelles la procédure peut nuire à l’état du patient, mais une coloscopie est prescrite si nécessaire. Ces affections comprennent l’état sévère général du patient, des troubles de la coagulation sanguine, un nettoyage intestinal inadéquat avant la procédure et des saignements intestinaux.

Recommandations générales pour la préparation

La préparation à la coloscopie joue un rôle crucial dans la procédure. Les masses fécales, les flatulences et le péristaltisme perturbé perturbent le déroulement de l'examen. Le nettoyage de l'intestin devient donc crucial. Pour ce faire, prescrit des laxatifs, un régime alimentaire spécial et un régime.

La préparation pour la coloscopie commence une à deux semaines avant la procédure. Pour commencer, il est conseillé au patient de ne pas prendre de suppléments antidiarrhéiques et de fer. Deuxièmement, il est nécessaire de limiter l'activité physique, dans le troisième cas - de boire plus d'eau.

Trois ou quatre jours avant la procédure, il est nécessaire de passer un test complet de sang et d’urine pour confirmer la sécurité de l’examen. Le coagulogramme est une autre analyse importante. Il est également effectué avant l'examen pour s'assurer qu'il n'y aura pas de saignement.

Au rendez-vous chez le médecin, vous devez parler de tous les médicaments que prend le patient. Certains d'entre eux devront être abandonnés, car les médicaments contenant du fer peuvent donner une réaction faussement positive lors du dépistage de sang occulte, de fluidifiants sanguins - pour provoquer un saignement au cours de l'étude, les médicaments antidiarrhéiques altèrent le résultat visible.

Menu: régime sans dalle

La préparation à la coloscopie implique la nomination d'un régime alimentaire spécial sans scories pendant 3-4 jours avant l'examen. Cela inclut la consommation de grandes quantités d’eau et la limitation des produits responsables des processus de fermentation et des flatulences. De plus, pendant 4 à 5 jours, vous devez abandonner les produits pouvant endommager la paroi intestinale, par exemple les baies avec des calculs.

Le patient devrait consommer jusqu'à 3 litres d'eau ou autre liquide par jour. Les boissons recommandées sont les produits laitiers, les jus de fruits, dilués avec de l’eau, le thé faible (noir ou vert). Le sucre ne devrait pas être mis dans le thé, mais vous pouvez manger une cuillère de miel par jour.

Avant l'examen, vous pouvez manger de la viande diététique (poulet, lapin, veau, bœuf maigre), du poisson maigre, du porridge de sarrasin ou de riz (sur de l'eau ou du lait), du pain blanc, du fromage cottage, certains fruits sont autorisés (sur recommandation du médecin). La nourriture avant l’étude doit être facile à digérer, le dernier repas doit être le soir de la veille de l’examen. Le jour de l'étude, une petite quantité d'eau est autorisée, mais 1 à 2 heures avant le début de la procédure, il convient de l'arrêter.

Un régime alimentaire pour la préparation de la coloscopie est appelé sans scories, car il implique l’élimination de produits qui en forment une grande quantité dans l’intestin.

Il est nécessaire d’exclure du régime les légumineuses, les champignons, les gâteaux à la levure et les boissons gazeuses. Avant la coloscopie ne peut pas manger des aliments gras, ainsi que de trop manger. La quantité de liquide consommée doit être clarifiée avec un médecin - dans certains cas, la consommation d'eau est également limitée.

En savoir plus "Le régime sans laitier avant la coloscopie" échantillon de menu pendant 4 jours

Nettoyage du colon - lavement ou laxatif?

Le nettoyage du côlon est une étape importante dans la préparation à la coloscopie. Les masses fécales compliquent considérablement l’étude des intestins et le rendent parfois impossible. Par conséquent, ils doivent être complètement supprimés avant d'effectuer la procédure. Cela peut être fait de deux manières principales - après un lavement nettoyant la veille et la veille du test ou la prise de laxatifs. Ces deux méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients.

L'utilisation d'un lavement est la méthode la plus ancienne et la plus efficace pour éliminer les matières fécales des intestins. La procédure est effectuée 4 fois - 3 le soir, 1 le matin du jour où la manipulation est effectuée. Cette méthode de préparation est applicable uniquement à l'hôpital. Le premier lavement est placé vers 19 heures. Les deuxième et troisième sont fixés à intervalles de 1,5 heure. Enema du matin achève le processus de préparation à la coloscopie.

La procédure consiste essentiellement à injecter au patient 1,5 litre d'eau tiède lors de chaque lavement. L'utilisation de solutions salines n'est pas souhaitable car elles irritent la muqueuse intestinale. De plus, une grande quantité de fluide injectée et la complexité de la manipulation nécessitent une hospitalisation obligatoire du patient et créent un risque de rupture de la membrane muqueuse, de sorte que cette méthode cède progressivement la place à l'utilisation de laxatifs.

Le nettoyage intestinal avec des laxatifs peut être fait à la maison. Cette méthode est plus sûre pour le mucus, ne cause pas de dommages ni de rupture, ce qui peut menacer le saignement une fois la procédure terminée. En pharmacie, vous pouvez acheter plusieurs produits destinés à la préparation à la coloscopie. Avant d’appliquer chacune d’elles, vous devez étudier attentivement les instructions. Préparations utilisées pour la préparation à la coloscopie:

L'outil le plus populaire est Fortrans. Il est utilisé pour préparer les patients à des opérations et à des études sur le rectum. La méthode d'application est assez simple: plusieurs sacs de médicament sont dissous dans une grande quantité d'eau, à raison de 1 sachet pour 1 l. Un litre de produit fini devrait peser sur 20 kg du poids du patient. En termes simples, une personne pesant 60 kg a besoin de 3 litres de solution prête à l'emploi.

Prenez Fortrans progressivement au cours de la journée précédant la procédure ou une demi-heure à boire le soir, la seconde moitié de la matinée. Dans ce cas, une coloscopie n’est recommandée que 3 heures après la prise du médicament. L'effet laxatif de la solution Fortrans assure l'élimination progressive des masses fécales de l'intestin.

Deux solutions plus populaires pour la préparation à la coloscopie - Duphalac et Fleet. Duphalac est un médicament sous la forme d'une émulsion dans un flacon. Il faut le prendre en diluant le contenu de la bouteille dans 2 litres d’eau. Il est recommandé de le boire la veille de la coloscopie, le matin du même jour où la recherche est en cours, il n'aura pas le temps d'avoir l'effet souhaité.

La flotte de réception est un peu moins pratique. Le médicament est utilisé en deux doses: le matin et le soir (ou vice-versa, en fonction de la durée prévue de l'examen). En outre, il est nécessaire de boire le plus de liquide possible et le régime devient de plus en plus strict. Après la prise de Fleet, il est conseillé de ne boire que le produit et de le remplacer par un bouillon.

Caractéristiques de la formation à la maison et à l'hôpital

La préparation à la coloscopie de l'intestin peut être effectuée à la maison et à l'hôpital sous la surveillance d'un médecin. La décision sur la possibilité d'une ou de plusieurs options de formation est également prise par le médecin après les procédures de diagnostic préliminaires. L'alimentation est une partie essentielle de la procédure dans tous les cas.

Avantages de la formation en hospitalisation - cela se passe sous la supervision d'un médecin, qui peut toujours expliquer les subtilités. Il est plus facile pour un spécialiste de contrôler le niveau de régime d'un patient, de choisir un moyen de nettoyer ses intestins - prise de lavement ou de solution (il s'agit le plus souvent de Fortrans), du temps nécessaire pour prendre conscience de la détérioration de l'état du patient (par exemple, après un lavement).

Mais cette préparation prend du temps - le patient doit prendre une liste de contrôle non seulement pour quelques heures de recherche, mais aussi pour les jours à venir, et éventuellement plus tard, si des risques sont identifiés.

À la maison, les patients préfèrent généralement prendre des médicaments que de faire un lavement. Mais il faut se rappeler que la préparation dans les conditions habituelles prend du temps. L'action des laxatifs ne permettra pas de mener une vie active et toutes les 2-3 heures, le patient devra aller aux toilettes. Mais en général, cette méthode sauve les nerfs du patient et continue de fonctionner (à quelques exceptions près) pendant la préparation.

Conclusion

La procédure de coloscopie ne prend pas plus d'une heure, mais vous permet d'identifier de nombreuses maladies intestinales. Une bonne préparation est une partie importante de l’étude qui vous permet de rendre le résultat fiable.

Articles connexes

Les patients présentant des problèmes intestinaux sont souvent diagnostiqués par coloscopie. Cela révèle beaucoup de problèmes...

La coloscopie est une méthode universelle de balayage du colon. Au cours de l'étude, des données recueillies sur l'état interne...

La coloscopie est un examen endoscopique moderne du côlon utilisant une sonde spéciale. Méthode avec une grande précision...