Principal / L'intestin

Nutrition avant coloscopie du colon

L'intestin

La coloscopie intestinale est un examen endoscopique du gros intestin qui ne perd pas sa popularité en proctologie. En règle générale, une telle procédure n’est pas soudaine, mais nécessite une préparation minutieuse. Pour que l'examen soit complet et informatif, l'intestin doit être débarrassé des masses fécales et des toxines. Le régime alimentaire avant la coloscopie joue un rôle majeur dans cette problématique.

Principes d'un régime sans scories

En règle générale, les aliments diététiques sans scories sont prescrits 3 à 4 jours avant la coloscopie intestinale. Les substances toxiques, les métabolites, les calculs fécaux et autres scories s’accumulent constamment dans tout corps humain. Cela se produit dans le contexte du manque de régime alimentaire approprié, de la prédominance de la malbouffe dans le régime (viande fumée, cornichons, confiserie), ainsi que de la présence dans les aliments d'un grand nombre d'additifs chimiques.

Le principe de base de la recherche préparatoire à l'endoscopie du régime alimentaire consiste à manger des aliments faibles en calories. Il présente les caractéristiques suivantes:

  1. Vous ne devez manger que des aliments faciles à digérer. Entrant dans le tube digestif, ils sont complètement, sans résidus, digérés.
  2. Avant la coloscopie, le régime alimentaire de l'intestin fournit l'abstinence de la nourriture habituelle le soir. Au lieu de dîner, il est permis de boire du kéfir, du ryazhenka ou du thé vert. De l'eau propre non gazeuse peut être bue à tout moment.
  3. À la veille du diagnostic, les aliments doivent être jetés dans les 12 heures. Boire de l'eau minérale non gazeuse et du thé non sucré est autorisé.
  4. Aller au régime habituel après le régime devrait être progressivement. Malgré le fort sentiment de faim, il ne faut pas sauter sur la nourriture. Les aliments complexes doivent être introduits dans le régime progressivement et par petites portions.

Produits interdits et autorisés

Lorsqu'ils observent un régime sans scories pour se préparer à une coloscopie, les nutritionnistes recommandent d'éliminer les aliments qui favorisent la flatulence, le ballonnement et les matières fécales en vrac de l'alimentation. Lors de la préparation de la procédure, il est interdit d'utiliser de tels produits:

  • légumes frais avec graines et écorces (chou, radis, navet, radis, ail, épinards, oseille);
  • céréales à grains entiers (orge, blé, riz brun);
  • pain de grains entiers avec noix et graines;
  • légumineuses (pois, haricots, lentilles);
  • viande fibreuse dure;
  • certains fruits et baies (abricots, raisins, pêches, groseilles à maquereau, framboises, melons d'eau, cantaloup);
  • aliments fumés et cornichons, vinaigrettes avec des graines et des morceaux de légumes, haricots à la moutarde;
  • produits de boulangerie fourrés aux noix ou aux fruits secs;
  • maïs soufflé, marmelade;
  • jus et boissons additionnés de colorant alimentaire violet ou rouge;
  • conserver des yaourts entrecoupés de noix, de graines, de baies ou de morceaux de fruits;
  • boissons préparées par fermentation ou addition de dioxyde de carbone.

Il n’est pas interdit de saler les produits dans ce régime. La liste de ce que vous pouvez manger lors de la préparation d'une coloscopie comprend les produits suivants:

  • petites portions de poulet bouilli ou cuit à la vapeur, dinde, veau;
  • poisson maigre et fruits de mer;
  • produits à base de farine à base de farine de haute qualité, de riz blanc;
  • bouillons de viande transparents faibles en gras;
  • produits de fermentation lactique;
  • oeufs d'oiseaux.

Les nutritionnistes recommandent à l'heure actuelle d'adhérer à un régime distinct (ne pas mélanger les aliments) et, si possible, de les utiliser crus. De nos jours, il conviendra de boire du thé vert, du thé blanc ou de l'hibiscus et d'utiliser du miel naturel à la place du sucre. Le dernier jour de préparation pour la coloscopie de l'intestin ne peut pas manger de nourriture solide. Un régime avec une teneur limitée en fibres devrait être remplacé par un liquide transparent.

Caractéristiques d'un régime transparent liquide

Un tel régime alimentaire avant la coloscopie de l'intestin implique l'utilisation d'aliments, qui seront rapidement digérés et ne laisseront aucune particule sur les parois du tube digestif.

Un régime liquide transparent est approprié non seulement avant l'examen endoscopique des intestins, mais son utilisation est également largement utilisée pour divers troubles du tube digestif.

Malgré le fait qu'un tel régime comporte de nombreuses restrictions, il ne permet pas la déshydratation et ne conduit pas à une rupture en cette période d'abstinence d'aliments solides avant la procédure de coloscopie.

Avec un tel régime, l'accent est mis sur les liquides, mais ils doivent être transparents. Les jus concentrés et riches en couleurs ne sont pas autorisés.

Au cours de la journée, il est recommandé de boire jusqu'à 12 verres de liquide. La part du lion provient d'une eau propre sans gaz, mais il est également possible de combiner divers liquides qui ne sont pas interdits par le régime. Les rations peuvent comprendre des bouillons clairs, des jus clarifiés et des gelées sans la présence de colorants rouges, bleus ou violets.

Exemple de menu

48 heures avant la coloscopie intestinale, le menu peut ressembler à ceci:

  1. La ration du matin peut comprendre une salade de carottes (200 grammes de grille de légumes sur une râpe fine et remplir avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive raffinée), 1 biscuit à la galette et un verre de thé vert.
  2. La ration de repas peut être composée de courges cuites à la vapeur avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, ainsi que 200 ml de compote de fruits secs.
  3. Au cours de la collation de l'après-midi, 200 ml de yaourt naturel sans matières grasses sans additifs et 2 biscuits à la gaufrette sont autorisés.
  4. Les rations du soir peuvent être riches en 200 grammes de poisson maigre, qui peut être bouilli ou cuit à la vapeur, avec une feuille de laitue et une compote de fruits secs sans sucre ajouté.

Le menu diététique pour la coloscopie de l'intestin, 24 heures avant la procédure, peut comprendre les positions suivantes:

  1. Le petit-déjeuner peut être composé d'une bouillie de flocons d'avoine, cuite dans du lait faible en gras, et d'un verre de thé de pétales de karkade.
  2. Vous pouvez dîner dans un bouillon de légumes et boire un verre d’eau sans gaz.
  3. Pendant l'après-midi, vous pouvez boire un verre de thé vert sans sucre.
  4. Vous pouvez dîner 200 ml de yaourt naturel sans additifs avec 1 cuillère à café de miel.

Le respect scrupuleux du régime alimentaire vous permet de nettoyer complètement les intestins, ce qui augmente considérablement les chances de réaliser pleinement le diagnostic. Après une coloscopie, le régime alimentaire devrait aller en douceur. Les aliments interdits en groupes doivent être ajoutés au régime une fois par semaine afin de ne pas surcharger le système digestif et de ne pas provoquer de troubles intestinaux.

Si le patient ignore les règles de base du régime alimentaire dans le cas d'un examen endoscopique de l'intestin, des résultats inexacts peuvent en résulter. Et dans certains cas, le spécialiste peut reporter la coloscopie pour la prochaine fois, en insistant pour que le patient soit mieux préparé, en suivant simplement un régime.

Nutrition avant l'examen coloscopique de l'intestin

L'examen endoscopique du rectum et du côlon, ou coloscopie, est une procédure médicale qui permet de diagnostiquer de manière plus efficace les maladies du tractus gastro-intestinal inférieur. Le gros intestin est un habitat pour de nombreux micro-organismes; dès le plus jeune âge, l’immunité supprime leurs souches pathogènes, mais au fil des années, diverses maladies peuvent se développer - colite, tumeurs, diverticulose, polypes, etc. Par conséquent, à l'âge de 50 ans, il est nécessaire d'être examiné régulièrement par un endoscopiste. Pour les patients plus jeunes, une coloscopie est prescrite s'il existe une suspicion raisonnable ou un diagnostic établi de maladie du côlon afin de prévenir le développement du cancer et des complications de perforation.

La recherche qualitative ne peut être réalisée sans une préparation préalable appropriée du patient. Son objectif est l'absence totale de masses fécales dans la lumière du côlon et une diminution de l'inconfort au cours de la coloscopie. Certains médicaments sont utilisés pour cela, des manipulations de nettoyage de l'intestin, un régime spécial sans laitier, une restriction alimentaire la veille de la procédure.

Régime alimentaire avant coloscopie

La préparation à l'enquête doit commencer 3 jours avant. Avec un régime sans laitier, les aliments riches en fibres ou en fermentation dans les intestins sont complètement exclus du menu:

1. Tous les légumes frais, champignons, légumes verts et légumes racines. Les légumes bouillis et moulus cessent de manger 2 jours avant la procédure, le chou est interdit sous toutes ses formes.

2. Tous les fruits et baies frais. Deux jours avant la coloscopie, vous pouvez ajouter au menu des pommes bouillies, pelées et râpées, des pêches, une demi-banane, un peu de melon.

3. Légumineuses: haricots, pois, soja, etc.

4. Graines secondaires: maïs, orge, blé, orge, riz brun, gruau, etc. La consommation de porridge de riz et de sarrasin devrait être limitée.

5. pain de seigle et son. Le pain blanc et les muffins limitent le menu la veille de la procédure.

6. Lait entier et produits laitiers.

7. Tous les plats de croûte frits.

8. En conserve, fumé, mariné.

9. Plats trop épicés et salés.

10. Noix, graines.

11. Kvass, bière, vin.

12. Variétés grasses et nerveuses de viande, bacon, saucisses.

Ce que vous pouvez manger avant la coloscopie:

  • Bouillons: viande maigre, poisson, légumes.
  • Jus (sauf raisin et prune), compotes sans épaisseur, gelée, eau minérale, café, thé.
  • Produits laitiers, fromage cottage faible en gras, fromage.
  • Viande bouillie, poisson, volaille, variétés allégées.
  • Le beurre, toutes les graisses végétales comestibles, la mayonnaise.
  • Pâtes à base de riz et de blé de la plus haute qualité.
  • Bouillie de semoule.
  • Œufs, de préférence bouillis à la coque ou sous la forme d’une omelette à la vapeur.
  • Biscuits secs (sans additifs aux fruits), craquelins, muffins sans sésame ni pavot, craquelins à base de pain blanc.
  • Bonbons sans suppléments à base de plantes solides - gelée, miel, sucre.

Si le patient souffre de constipation sévère, il est nécessaire de passer à un régime sans scories 5 jours avant la coloscopie, tout en continuant à utiliser des laxatifs normaux. Le reste de la formation est identique à celui des personnes ayant des intestins en bonne santé.

Exemple de menu d'un régime sans scories avant coloscopie intestinale:

  • Petit-déjeuner: bouillie de sarrasin, œuf à la coque ou au plat, une demi-banane, café, sandwich au beurre et à la saucisse bouillie.
  • Déjeuner: soupe de pommes de terre (sans chou) dans un bouillon de viande, pain blanc, brioche, fromage cottage, gelée.
  • Dîner: macaronis, betteraves bouillies, viande bouillie, thé, biscuits.
  • Petit déjeuner: bouillie de riz, omelette cuite à la vapeur, pomme moulue bouillie sans écorce, café sans lait, sandwich au fromage.
  • Déjeuner: soupe de riz ou de semoule sur bouillon de viande ou de légumes, pain blanc, pain au kéfir.
  • Dîner: pâtes, poisson bouilli, bouillon de légumes, casserole de fromage cottage, compote, biscuits.
  • Petit déjeuner: semoule, omelette à la vapeur, café sans lait, un peu de pain blanc séché avec du beurre.
  • Déjeuner: soupe de semoule liquide, viande ou poisson bouilli, kéfir avec des biscuits.
  • Dîner: bouillon de viande maigre ou de légumes, thé vert.

Que faire avant la procédure?

Le dernier repas solide est au plus tard 14 heures le jour précédant la coloscopie. Après cette période, vous pourrez boire du thé vert sucré, du bouillon, de l'eau minérale, diverses boissons incolores non gazeuses, des jus de fruits. À 15 ans, vous devez prendre 2-3 cuillères à soupe d'huile de ricin. Pour éliminer le goût désagréable de l'huile de ricin, elle peut être diluée ou diluée avec une boisson, de la gelée ou du kéfir. L'huile peut nuire au fonctionnement des voies biliaires enflammées. Il est donc préférable d'utiliser d'autres laxatifs pour la cholécystite.

Lorsqu'un laxatif fonctionne, vous avez besoin d'un lavement nettoyant. Cela se produit généralement 2 à 4 heures après la prise de l'huile de ricin. Après 19 heures, ils font deux nettoyages avec de l'eau bouillie à la température ambiante avec un volume de 1,5 litre et un intervalle d'une heure. Le fluide à expulser doit être pratiquement transparent. Le matin, à 7 heures, le lavement est répété deux fois de plus, ce qui permet d'obtenir une pureté parfaite de l'intestin.

Des procédures désagréables et l'utilisation de l'huile de ricin peuvent être évitées en se préparant à une coloscopie avec Fortrans ou l'un de ses analogues - Endofalc, Fleet, Lavacol. Le principe de fonctionnement est de créer une pression osmotique élevée, de sorte que l’eau du tube digestif n’est plus absorbée. La solution ivre Fortrans traverse rapidement l’ensemble du tractus gastro-intestinal, entraînant avec elle toute la pollution de l’intestin. Le médicament est dilué avec de l’eau bouillie à raison de 1 sachet par litre et le volume entier est bu par heure; la quantité requise de solution est de 1 litre pour 25 kg de poids du patient. Si la coloscopie est prescrite après 13 heures, il est recommandé de différer la réception de la seconde moitié de la solution de nettoyage du soir au matin, au plus tard 3 heures avant le début de la procédure.

La présence de symptômes tels que:
1. amertume dans la bouche, odeur putride;
2. troubles fréquents du tractus gastro-intestinal, alternant constipation et diarrhée;
3. fatigue, léthargie générale;
indiquer que le corps est intoxiqué par des parasites. Le traitement doit commencer maintenant, tout comme les vers qui vivent dans le tube digestif ou le système respiratoire.

Pour prévenir les flatulences le matin du jour de la coloscopie, utilisez Espumizan ou un autre antimousse. Si le patient présente une constipation spastique, une susceptibilité à la dépression, un syndrome du côlon irritable, vous pouvez prendre No-silo. Selon les indications, le médecin peut également prescrire des sédatifs et une anesthésie locale.

La sortie du régime sans scories après la coloscopie doit se faire progressivement, au cours d’une semaine. Si vous vous dépêchez et commencez à tout manger en même temps, vous pouvez causer de la constipation, la formation de calculs fécaux et même une obstruction intestinale (intestin volvulaire). Chaque fois que le menu ajoute un produit de la liste des produits interdits, commencez par saturer la ration avec des légumes, des fruits, des céréales, puis en introduisant des plats difficiles à digérer: pain noir, pain grillé, gras, etc.

Régime sans laitier avant coloscopie - une liste des aliments autorisés et interdits, un exemple de menu

La coloscopie est une méthode d'examen des intestins avec un appareil spécial (fibrocolonoscope). L'appareil est capable de détecter divers néoplasmes et d'effectuer immédiatement une intervention chirurgicale pour les enlever.

En outre, il existe la propriété d'identifier les modifications de la structure de la membrane muqueuse du côlon. Mais pour que la procédure se déroule avec la plus grande efficacité, il est nécessaire de se préparer.

Un régime alimentaire sans plaque avant la coloscopie est un événement important qui favorise le nettoyage des intestins.

Faits saillants de la préparation

La condition principale avant la procédure d'examen du côlon est l'intestin propre. Toute accumulation de matières fécales, même insignifiante, ainsi que de particules d'aliments a tendance à nuire à l'évaluation de l'état interne des parois des tubes et des muqueuses.

Il convient de noter que de telles grappes interfèrent beaucoup avec le mouvement normal du câble en fibre de verre à l'intérieur de l'intestin jusqu'à sa toute fin.

Une mauvaise préparation à la coloscopie de l'intestin entraîne l'annulation de l'événement et son transfert à un autre jour.

La mise en œuvre correcte des recommandations du médecin traitant amène le corps à éliminer les selles de consistance jaune clair ou de couleur presque transparente. Ce résultat n'est pas difficile à atteindre.

Plus important encore, les 3-5 prochains jours pour effectuer des manipulations pas complexes:

  1. Mangez une liste d'aliments strictement limitée.
  2. Utilisez des médicaments pour le nettoyage de l'intestin.
  3. Acheter des sous-vêtements spéciaux (sous-vêtements) pour la coloscopie.

Le régime alimentaire avant la coloscopie n’est pas aussi difficile et insipide qu’il le semble. Il ne devrait être utilisé que pour les aliments contenant peu de calories. Mais même d’eux, vous pouvez cuisiner des plats délicieux et, surtout, des plats sains.

Il est possible de consommer un certain nombre de produits avant une coloscopie, afin de ne pas perdre un grand nombre de calories et de réduire considérablement le poids.

Il est conseillé d’adhérer à certains aliments afin que l’intestin soit complètement propre au moment du diagnostic. Seulement dans ce cas, la procédure sera effectuée efficacement.

Nutrition avant coloscopie

Les produits autorisés à la consommation et ceux qu'il vaut mieux exclure temporairement du régime alimentaire (ils contribuent à la formation de niveaux élevés de gaz et de scories) sont présentés dans le tableau.

Produits autorisés

Nourriture interdite

Les légumes, quelle que soit leur forme, ne sont plus introduits dans le régime deux jours avant l’événement. Le chou est catégoriquement inacceptable au moment de la préparation, car il produit un processus de formation de gaz accru.

Les fruits sont également exclus du repas, le seul autorisé deux jours avant le diagnostic consiste à manger une pomme bouillie et entièrement pelée à partir de la peau supérieure. Il est nécessaire de moudre sur une râpe moyenne ou petite pour l'assimilation complète du consommé. La peau n'est jamais digérée, va avec les matières fécales dans sa forme originale.

Il est également permis de manger ½ banane, une tranche de melon mûr et une petite pêche entière. Il est nécessaire d'abandonner toutes les céréales, à l'exception du riz et du sarrasin, bien qu'il ne soit pas recommandé de s'y appuyer.

L’essentiel est que le régime alimentaire, lors de la préparation à la coloscopie, soit d’une consistance essentiellement liquide, sans couleurs vives, en particulier de teinte rouge, et de produits solides. Ces derniers sont plus susceptibles d'interférer avec la procédure.

Instructions spéciales

Le régime alimentaire avant la coloscopie de l'intestin, le menu ne remplit pas les calories nécessaires à la vie normale, ainsi que les éléments nutritifs. Dans ce cas, il est possible d'y adhérer sans menace pour la santé pendant plus de quelques jours (jusqu'à 5 jours).

Beaucoup de patients s'inquiètent de savoir s'il est possible de boire de l'eau avant une coloscopie. C'est nécessaire. Le liquide doit être bu sous n'importe quelle forme et en quantité illimitée.

Mais les experts recommandent de ne pas s’impliquer et d’adhérer aux proportions:

  • 2 litres d'eau filtrée propre sans gaz;
  • pas plus de 4-5 tasses de thé pas fort (meilleur que le vert) avec 1 cuillère de sucre;
  • par jour, ne dépassez pas l'utilisation de 0,5 litre de bouillon de viande maigre.

En raison de la saturation du corps en fluide, le fonctionnement normal de l'équilibre eau-sel est maintenu.

Plus important encore, le jour où la procédure d'examen du côlon est prescrite, rien ne peut être mangé le matin avec de la nourriture et de l'eau.

Ce n'est qu'après que le processus d'inspection est autorisé à entrer dans les aliments. La seule eau qui prend les médicaments de sédation nécessaires.

Si le patient a des problèmes de constipation, ils sont fréquents, graves et douloureux, il est recommandé de commencer le régime plus tôt, 5 jours avant l'événement.

Pendant la période de préparation, des effets secondaires sont possibles: léthargie, fatigue, faiblesse, malaise général. Cette condition est due à la faible consommation de nourriture, qui contribue à la saturation en énergie. Des vertiges et des maux de tête peuvent également être présents. Tout passera dès que la personne aura retrouvé une nutrition normale.

Ainsi, afin d'obtenir un examen complet des tubes abdominaux, vous devrez souffrir un peu. Bien que le régime alimentaire puisse causer un certain inconfort, ses avantages dépasseront tous les effets secondaires.

Exemple de menu par jour

Le menu de régime sans scories avant la coloscopie est varié.

Options pour cuire un grand nombre de la disposition approximative des aliments ramassés le troisième jour avant la procédure, présentés dans le tableau.

L'heure du repas

Quoi manger

1 jour d'abstinence de nourriture (3 jours avant...)

Régime alimentaire 2 jours avant la coloscopie intestinale

Menus 1 avant la procédure de coloscopie

Un tel régime de coloscopie aide à nettoyer les intestins des toxines restantes et établit également le processus métabolique, restaure le fonctionnement normal du péristaltisme, normalise l'état général et le bien-être de la personne.

Préparation à la procédure médicamenteuse

Lorsque la préparation à la coloscopie prend fin et qu'il ne reste qu'une journée entière avant l'important processus, il est nécessaire d'introduire en outre dans le corps le médicament nettoyant "Fortrans".

Vous pouvez utiliser des analogues à la place - Duphalac, Lavacol, Endofalk, phospho-soda Flit.

La poudre est diluée en fonction de la catégorie de poids du patient - 1 sachet pour 15 kg de poids du patient. Le nombre requis de sacs se dissout dans un litre d'eau. La solution doit être préparée avant le déjeuner (jusqu'à midi). Il est recommandé d'entrer immédiatement après avoir mangé.

La boisson médicinale doit être prise en petites portions. Au cours de la dernière journée, vous devez boire 3 litres de médicament. Appliquez le médicament pour 1 verre toutes les 20 minutes, pendant 4 heures.

Le médicament commence à agir au bout de 1,5 à 2 heures et le processus de nettoyage des intestins s’étend sur une période de 2,5 à 3 heures.

Le dernier repas avant le sondage est de 14 heures.

Le matin, lors de la coloscopie intestinale, il est nécessaire de prendre Espumizan ou un analogue similaire au spectre d’action identique pour la prévention du météorisme.

En cas de constipation fréquente, caractéristique de la diarrhée ou en présence du syndrome du côlon irritable, il est nécessaire d'introduire le No-Shpu.

Selon les indicateurs de nature individuelle, le médecin traitant a la possibilité de prescrire des médicaments sédatifs et des médicaments pour l'anesthésie locale.

Régime après la procédure

En raison du fait que le corps a perdu beaucoup de liquide, il est recommandé de le saturer en eau. Il est nécessaire de manger des aliments bien et rapidement digérés (jus, soupes de légumes).

Il est nécessaire d’introduire des probiotiques qui améliorent la composition de la microflore du système digestif et son fonctionnement. Ne sautez pas immédiatement sur la nourriture, avec une nutrition abondante est susceptible de provoquer une constipation, la formation de calculs fécaux, ainsi que l'inversion des intestins (obstruction intestinale).

La première fois (environ une semaine) devrait continuer à suivre un régime sans plaque. Chaque jour, introduisons progressivement un nouveau produit. Sinon, vous pouvez provoquer de graves problèmes de santé.

La coloscopie est donc une recherche très productive pour identifier les maladies et les modifications de la structure de l'intestin. Mais le régime introduit pour la préparation, obligeant le patient à abandonner certains aliments. Après la procédure, réglez soigneusement votre alimentation afin de ne pas aggraver vos problèmes de santé.

Nutrition avant coloscopie

La coloscopie est l'une des méthodes de diagnostic utilisées pour détecter les maladies gastro-intestinales. Pour que les résultats soient les plus précis possibles, il est nécessaire de se préparer à la procédure. L'un des moyens est considéré comme un régime sans plaque. La nutrition avant la coloscopie doit être réglementée par le médecin du patient. En règle générale, elle ne dure pas plus de 3 jours. Toutefois, pour préparer le corps, vous pouvez commencer à adhérer au PP un peu plus tôt. Un régime amaigrissant est nécessaire pour que le mucus, les gaz et les matières fécales ne bloquent pas la lumière de l'œsophage.

Nutrition avant coloscopie

Quels produits sont autorisés à manger

Trois jours avant une coloscopie, vous devez suivre un régime comprenant de tels plats:

  • bouillons de légumes faibles en gras;
  • omelette cuite au bain-marie, œuf à la coque;
  • viande diététique bouillie, poisson;
  • la semoule;
  • biscuits, biscuits secs, brioches sans remplissage;
  • gelée (sauf raisin et prune), miel;
  • produits laitiers avec un faible pourcentage de graisse;
  • macaroni durum;
  • jus de fruits, thé, café, gelée, compote liquide.

Régime sans laitier avant coloscopie

Fait! Puisque le corps humain n'est pas préparé à un tel régime, les selles deviendront jaunâtres ou presque transparentes. N'ayez pas peur de ce phénomène, après le retour au mode de consommation habituel, tout reviendra à la normale.

Alimentation recommandée avant l'examen de l'intestin

Quels produits doivent être jetés

Sans aucun doute, avant la coloscopie, les produits augmentant la fermentation et enrichis en fibres devraient être jetés. Vous ne pouvez pas utiliser pendant la période préparatoire:

  • plats frits, salés, fumés, épicés et marinés;
  • produits laitiers;
  • boissons gazeuses et alcoolisées;
  • plats de légumes avec l'ajout d'herbes ou de champignons; il est permis de manger des légumes, le chou est interdit, la nourriture moulue ne peut être prise en 2 jours;
  • fruits frais, baies crues et moulues avec du sucre; Vous pouvez consommer une petite quantité de compote de pommes sans ajouter de sucre;
  • son, pain de seigle; le pain blanc peut être consommé, mais la veille de la procédure, il est nécessaire de le retirer de votre régime alimentaire.
  • céréales: orge, blé, flocons d'avoine, orge, gruau de maïs interdites, l'utilisation de riz ou de sarrasin est autorisée, mais vous ne devez pas en abuser (il est préférable de ne pas utiliser de riz brun);
  • haricots, graines, noix.

Quoi ne pas manger avant la coloscopie

Astuce! Si une personne souffre souvent de constipation, son régime alimentaire devrait être "assis" pendant 5 jours avant la procédure, en prenant des médicaments laxatifs.

Recommandations pour la nutrition avant la coloscopie

Puis-je boire du liquide?

Les patients demandent au médecin: est-il possible de boire du liquide? Oui, presque toutes les boissons sont autorisées, le liquide est nécessaire, ce qui permet de nettoyer rapidement les intestins. En raison d'une quantité suffisante de liquide, l'équilibre eau-sel est maintenu. Les exceptions sont les boissons gazeuses et alcoolisées. Vous pouvez boire, mais vous devriez écouter les recommandations du médecin concernant la consommation de liquide:

  • par jour pas plus de 0,5 l. bouillon;
  • au moins 2 litres d'eau purifiée par jour;
  • pas plus de 5 tasses de thé vert en 24 heures.

Préparation à la coloscopie. Mémo

Si vous buvez du thé et du café, la boisson devrait être faible, sans lait, sans crème. Pour le sucrer, ajoutez ½ cuillère à café de sucre ou de miel. Une règle à retenir: le jour de la coloscopie, rien n'est autorisé à manger ou à boire et, par conséquent, la coloscopie est le plus souvent programmée pour le matin. Mais lors de la prescription de médicaments, ils sont lavés avec un verre d'eau.

Exemple de menu pour trois jours

À première vue, il peut sembler que la nourriture avant la coloscopie soit difficile, que le menu d'une personne ne soit pas du tout diversifié. En fait, ce n'est pas le cas: si vous servez des plats de différentes manières, vous parviendrez à préparer un menu savoureux pendant trois jours.

Comment se préparer à la colonoscopie intestinale - méthodes de nettoyage et de nettoyage des intestins

La coloscopie est une méthode informative de diagnostic des maladies du gros intestin qui vous permet d'évaluer visuellement l'état des muqueuses. Pour sa mise en œuvre, il est nécessaire de préparer la procédure afin que rien ne reste dans l'intestin qui puisse gêner un examen détaillé de l'état interne de l'intestin. C'est pourquoi la préparation à une coloscopie devrait commencer une semaine avant l'examen. Il se compose de deux étapes:

  1. Un régime strict avant la coloscopie aide à normaliser l'état des muqueuses, accélère le péristaltisme et favorise le nettoyage naturel de la lumière intestinale des masses fécales. Cette préparation commence quelques jours avant la procédure.
  2. Nettoyage radical de l'intestin des débris de nourriture et des excréments à l'aide de laxatifs et de lavements. Ce type de préparation est appliqué le dernier jour avant l’examen.

Les deux étapes de la préparation jouent un rôle important et le fait d'ignorer les recommandations relatives à leur mise en œuvre peut affecter non seulement les résultats du diagnostic, mais également l'état du patient après l'examen.

Comment préparer une coloscopie intestinale: faits saillants

Une préparation compétente pour l'étude, correspondant aux normes élaborées par les spécialistes, est nécessaire pour obtenir les résultats suivants:

  • la normalisation du travail du corps, la restauration du péristaltisme et le processus de digestion des aliments;
  • réduire la quantité de toxines dans la lumière du côlon;
  • élimination des calculs fécaux des intestins;
  • la normalisation des selles, ce qui est particulièrement important en cas de constipation.

La préparation de l'intestin pour la coloscopie commence au moins 3 à 4 jours avant l'examen. Au stade initial, il suffit au patient de modifier son régime alimentaire pour le rendre plus utile, plus digeste et plus nutritif. Les experts recommandent d’utiliser un régime standard sans scories avant la coloscopie, ce qui aide à activer le péristaltisme et élimine naturellement la lumière du côlon des toxines et des calculs fécaux. Il est obligatoire pour tous les patients, indépendamment de leur état actuel et des comorbidités existantes.

Une nutrition spécialisée avant la coloscopie de l'intestin n'est pas nécessaire: un ensemble de produits est standard et répond aux exigences d'un mode de vie sain. La plupart des patients peuvent se le permettre et la formation à domicile ne nécessitera pas de compétences culinaires spéciales, car la principale exigence en matière de vaisselle est la simplicité et l'utilité. Il est nécessaire de respecter un régime alimentaire au moins 3 jours avant le début du diagnostic. 18-20 heures avant la procédure, le repas est complètement arrêté.

La prochaine étape commence la veille de la coloscopie et implique l'utilisation de nettoyants intestinaux. Ils commencent à appliquer à la veille de l'enquête:

  • si la procédure a lieu le matin, vous devez commencer à prendre des laxatifs entre 16 et 18 heures le jour précédent;
  • si la procédure est programmée dans l'après-midi, les laxatifs peuvent être pris le soir et le matin, utiliser un lavement.

Malgré le nettoyage actif et le refus de la nourriture, les patients doivent continuer à boire de l'eau. Il est nécessaire de ne pas l'utiliser 2 heures avant le début du diagnostic. En ce qui concerne la possibilité de fumer avant une coloscopie, les experts notent que la consommation de nicotine dans le corps, qui ne reçoit pas assez de nourriture, peut affecter le fonctionnement et la condition de l'intestin. Ceci, à son tour, peut fausser les résultats du diagnostic, ce qui est hautement indésirable.

Particularités de la nutrition avant la coloscopie

En préparation de la procédure de coloscopie, la nutrition joue un rôle de premier plan. C'est avec des changements dans le régime alimentaire commencer à se préparer pour la procédure d'examen de l'intestin à l'aide d'un coloscope. Selon le mode de consommation alimentaire, le régime alimentaire avant la coloscopie ne diffère pas de la plupart des tables de traitement établies par Povzner. Il est recommandé de manger les patients comme d'habitude, mais au moins 5 fois par jour:

  • premier petit-déjeuner moins d'une heure après le réveil;
  • deuxième petit-déjeuner 2-3 heures après le repas précédent;
  • déjeuner à 13-14 heures de l'après-midi;
  • 2-3 heures après le déjeuner, goûter léger;
  • dîner à 19-20 heures.

Entre les repas, il est recommandé d'utiliser des jus de fruits, du thé et de l'eau minérale sans gaz. Boire un régime sans scories avant une coloscopie devrait être illimité, et le régime peut rester varié même en dépit de restrictions dans le choix des produits.

Ce que vous pouvez manger avant la coloscopie

Quelques jours avant la coloscopie, il est recommandé de préparer un repas complet, doux mais nutritif, pouvant satisfaire les besoins en éléments nutritifs, vitamines et minéraux du corps, afin de préparer les intestins en vue d'un nettoyage ultérieur. Les patients peuvent manger des aliments de tous les groupes (légumes, fruits, produits laitiers et produits à base de viande), mais ils doivent être choisis avec certaines réserves:

  • ils ne doivent pas contenir de gros fragments indigestibles - pellicules, peau, petits os;
  • ils ne doivent pas être de couleur vive ou colorer le contenu de l'intestin;
  • ils ne doivent pas contenir de matières grasses et difficiles à digérer.

Pour une liste complète des produits et des méthodes de cuisson prioritaires, voir le tableau ci-dessous:

Lorsque vous examinez le tableau avec la liste des produits, il s'avère que vous pouvez presque tout manger et que le menu peut être très varié et savoureux.

Quoi ne pas manger avant la coloscopie

2-3 jours avant le diagnostic, il est interdit d'utiliser des produits théoriquement classés comme utiles sur le plan nutritionnel, mais de couleur vive, qui contiennent de petits os ou qui ne sont pas digérés complètement. Tout d'abord c'est:

  • tomates, purée de pommes de terre et leur jus;
  • baies rouges avec petits os - framboises, fraises, groseilles;
  • noix.

Pendant la préparation et le nettoyage des intestins, vous ne devriez pas manger d'aliments riches en fibres. Tout d’abord, il s’agit de légumes et de fruits crus, de chou (y compris le chou-fleur et le brocoli), de légumineuses, d’épinards, de céleri et de laitue, d’orge perlé et de gruau de blé. Vous ne pouvez pas manger au stade de la préparation pour le diagnostic de bonbons:

  • biscuits au sable et aux biscuits;
  • gâteaux et sucreries;
  • confitures et confitures;
  • du chocolat

En outre, un régime alimentaire pour la coloscopie de l'intestin est strictement interdit boissons gazeuses et alcoolisées, kvas, aliments prêts à cuire et fast food. Ils peuvent annuler tous les efforts du patient, ce qui obligera à recommencer la préparation.

C'est important! En plus de certains produits alimentaires en préparation pour l'enquête devront renoncer à certains médicaments. Leur liste peut être clarifiée lors de la consultation préliminaire avec le médecin qui effectuera une coloscopie.

Est-il possible de boire de l'eau avant la coloscopie

Pendant les 2-3 premiers jours avant la coloscopie, vous pouvez boire de l'eau sans restriction. La préférence devrait être accordée à l'eau minérale non gazeuse ou ordinaire. Pendant la journée, il est recommandé d'utiliser au moins 1,5 litre de liquide, sans compter les boissons à base de lait fermenté, le bouillon, le thé et les jus.

Un jour avant le début de l'enquête, le volume de fluide consommé devrait être augmenté à 2-2,5 litres par jour. Cela est nécessaire pour faciliter l'élimination naturelle du contenu intestinal. Continuer à boire de l'eau le jour de l'intervention est également nécessaire, mais à condition que: la dernière consommation de liquide ait lieu au moins 6 heures avant l'examen, si une coloscopie est prévue sous anesthésie générale ou 2 à 3 heures avant le diagnostic sous anesthésie locale. De telles conditions de formation sont nécessaires pour réduire le risque de complications après l'examen.

Exemple de menu par jour

L’utilisation d’un régime alimentaire sans scories avant la coloscopie a commencé presque immédiatement après l’introduction de la méthode dans la pratique diagnostique habituelle. Il se distingue par la simplicité de ses plats et par un schéma de consommation alimentaire compréhensible pendant la journée. Il est prescrit 3 jours avant la coloscopie. En cas de problèmes graves liés aux selles, à la formation de gaz et à d’autres problèmes du tube digestif, la préparation de la colonisation du côlon peut être commencée plus tôt, soit 4 à 5 jours avant le diagnostic.

Un régime quotidien exemplaire doit être préparé individuellement en fonction des préférences de la personne. Il est important de se rappeler que chaque jour, il doit contenir des fruits et des légumes, des produits laitiers et de la viande (de la liste des articles autorisés).

Menu du premier jour:

  1. Au petit-déjeuner, 150 g de fromage cottage râpé, 4 tranches (de moitiés) de pêche en conserve et 2 cuillères de yogourt naturel, une tasse de café avec l'ajout d'une cuillerée de sucre sont servis.
  2. Au deuxième petit-déjeuner sert un verre de biscuits au kéfir sans graisse et au galetny.
  3. Au déjeuner, le premier servi 200 ml de bouillon de poitrine de poulet avec du riz bouilli et une tranche de pain blanc. À la seconde, ils servent de la purée de légumes et de la poitrine de poulet bouillie. Complétez le repas avec du thé aux herbes ou au gingembre avec des biscuits secs.
  4. Une collation de jour se compose de pain grillé avec une tranche de fromage à pâte dure et un concombre. Vous pouvez le boire avec du thé vert naturel ou réfrigéré.
  5. Pour le dîner, servi 100 grammes de riz friable bouilli avec une galette à la vapeur. Avant de se coucher, vous pouvez boire un verre de kéfir ou de ryazhenka.

Menu le deuxième jour (ou 2 jours avant le diagnostic):

  1. Le petit-déjeuner comprend un verre de jus de pomme, une portion de gelée de fruits légers et une tasse de café avec du lait ajouté.
  2. Pour le deuxième petit-déjeuner, 150 à 200 ml de yogourt naturel avec l’ajout d’un fruit autorisé, moulus dans de la purée de pommes de terre ou coupés en dés.
  3. Pour le déjeuner, ils servent une soupe de légumes dans du bouillon de boeuf, du pain grillé avec du thon, du thé et un sorbet aux fruits.
  4. Au déjeuner, vous pouvez manger une salade de fruits (100-150 g), assaisonnée avec du yaourt naturel.
  5. Le dîner consiste en une purée de citrouille avec une galette de bœuf cuite à la vapeur, une tasse de thé et des biscuits galetny. Au coucher, vous pouvez boire un verre de kéfir.

Menu le deuxième jour ou un jour avant la coloscopie:

  1. Petit-déjeuner léger composé d'œufs à la coque et d'un verre de jus de fruits sans pulpe.
  2. Goûtez le yaourt ou le kéfir avec une poignée de fruits coupés en dés.
  3. Pour le déjeuner, 200 ml de bouillon clarifié avec des galets ou du pain blanc séché. Un verre de thé avec de la gelée de fruits.
  4. L'heure du thé se compose d'une purée de banane (150-200 g) et d'un verre de kéfir.
  5. Le dernier repas consiste en un verre de bouillon clarifié, un verre de tisane et 100 g de gelée de fruits légers.
  6. Après le dîner, à la veille de l'enquête, rien n'est permis, sauf de l'eau.

Comment et quoi nettoyer les intestins pour la coloscopie

Il existe de nombreuses préparations pour nettoyer les intestins avant la coloscopie. Leur réception est considérée comme obligatoire, car seul le régime alimentaire, décrit dans les sections précédentes, empêche l’excrétion des toxines et des calculs fécaux par le corps. Sans exception, toutes les préparations pour la coloscopie ont les propriétés suivantes:

  • pas absorbé dans les intestins;
  • augmenter le volume des masses fécales et stimuler le péristaltisme;
  • avoir la capacité de remplir les plis intestinaux et d'en retirer les particules accumulées d'aliments et de matières fécales non digérées.

Dans les pharmacies, ces médicaments sont présentés dans une vaste gamme, de sorte que tout le monde sera en mesure de choisir le plus laxatif en termes de composition et de facilité d'utilisation.

Faites attention! Il est nécessaire de choisir des médicaments pour le nettoyage de l'intestin et sa préparation pour le diagnostic avec votre médecin, car ils ont des contre-indications.

Parmi tous les médicaments pour préparer le diagnostic de l'intestin, les experts préfèrent les remèdes à effet laxatif suivants:

  • "Fortrans" - un médicament efficace, une poudre pour nettoyer les intestins à base de macrogol, une substance polymère qui n'est pas absorbée par le tube digestif. Avant utilisation, une partie de la poudre est dissoute dans un litre d'eau et bue par petites portions (200 à 250 ml) toutes les heures. Pour un nettoyage intestinal de haute qualité, un laxatif avant une coloscopie dépense à raison de 1 sachet par 20 kg de poids du patient;
  • "Duphalac" - l'action ne diffère pas des autres médicaments aux propriétés laxatives. Les moyens de nettoyage de l'intestin agissent en augmentant la pression osmotique dans la lumière du côlon. Disponible sous forme de solution (sirop), qui nécessite une dilution avec de l'eau. Un sachet de médicament est consommé dans un verre d'eau, et 200 ml du médicament sont utilisés pour obtenir 2 litres du laxatif fini. Accepter conformément aux instructions;
  • "Endofalk" est un laxatif efficace à base de lactulose. Disponible sous forme de poudre. La solution est préparée immédiatement pour toute la purification, en ajoutant 1 sachet de produit par litre d'eau. Juste besoin de 3 litres de produit fini. La veille de la coloscopie, buvez une partie de la solution dans un volume de 2 litres pendant 12 à 16 heures, prenez le reste le matin, mais au plus tard 6 heures avant le début du diagnostic;
  • Lavacol est un autre laxatif à base de macrogol. Comme les autres laxatifs médicamenteux de ce groupe, ils sont utilisés à une posologie calculée en fonction du poids du patient: 1 sachet de médicament est conçu pour 5 kg de poids et se dissout dans 250 ml d’eau. La réception de ces médicaments commence la veille de l'intervention et se fait en petites portions. La solution restante est bue au plus tard 5 à 6 heures avant le début du diagnostic;
  • "Flit Fosfosoda" - laxatif salin à base de sels de sodium. Il est produit sous la forme d'un sirop au goût épicé-citronné. Acceptez la veille du diagnostic à deux reprises - du matin après le petit-déjeuner et après le dîner. La dose par réception est de 50 ml de sirop, dilué dans 150 ml d’eau.

Outre les formes liquides, il existe d'autres préparations orales à préparer pour l'examen par la méthode de coloscopie. Dans certains cas, il est recommandé aux patients de boire des comprimés avant la coloscopie: «Senade», «Bisacodil», «Picosulfate», «Dulcolax» et leurs analogues. Ces préparations spéciales activent le péristaltisme et augmentent la pression osmotique dans l'intestin.

Ces comprimés sont rarement utilisés pour la préparation car la plupart des maladies diagnostiquées par coloscopie constituent une contre-indication au nettoyage de l'intestin avec leur aide. Une telle formation peut aggraver l’état du patient ou fausser les résultats de l’examen.

En plus des préparations pharmaceutiques, des remèdes populaires à effet laxatif peuvent être utilisés pour préparer les intestins: huile de ricin, infusion de graines de lin écrasées dans un moulin à café sur kéfir. Si les médicaments par voie orale ne peuvent pas être utilisés, il est possible que le médecin en avise Microclysse MicroLax ou ses analogues.

Préparation avec un lavement

Le moyen le plus simple et le plus rapide de nettoyer les intestins avant de poser un diagnostic ou d’autres manipulations est de faire un lavement à partir d’eau ordinaire légèrement chauffée. Cette méthode était utilisée bien avant l’apparition de laxatifs. Pour que le lavement puisse dégager le tube digestif avant une coloscopie, les règles suivantes doivent être observées:

  1. L'eau pour un lavement doit être légèrement chauffée à une température ne dépassant pas 30 degrés.
  2. L'embout du lavement doit être soigneusement rincé et désinfecté avec des antiseptiques, puis lubrifié avec de l'huile ou de la vaseline.
  3. Mettre le premier lavement est nécessaire le soir avant la procédure. Son volume doit être d'au moins 2 litres. Après la vidange de l'intestin, la procédure est répétée avec le même volume d'eau.
  4. Si le tabouret est toujours coloré après deux lavements, la procédure est répétée plusieurs fois jusqu'à ce que l'eau soit claire.
  5. Le jour de la coloscopie, un lavement est placé 4 à 5 heures avant le déplacement au bureau de l'endoscopiste. Après cela, les intestins sont soigneusement vidés.

Malgré son efficacité, tous les patients ne peuvent pas utiliser cette méthode de nettoyage des intestins. Ainsi, les contre-indications au lavement sont des maladies du rectum, une perforation présumée de l'estomac et des intestins, certaines infections intestinales.

Une préparation compétente à la coloscopie est un processus assez long et laborieux, qui nécessite également un certain effort volontaire du patient. Le caractère informatif du diagnostic dépend de la précision avec laquelle les recommandations seront respectées.

Menu diététique avant coloscopie intestinale

Avec l’âge et l’apparition de problèmes de santé, une personne doit se soumettre à certains examens médicaux, des plus classiques aux plus désagréables. Parmi eux, bien sûr, la «terrible» coloscopie est réputée pour son impopularité. Existe-t-il une vérité dans des témoignages aussi terribles à ce sujet et comment se préparer correctement à la procédure pour obtenir les résultats les plus positifs?

Qu'est-ce que la coloscopie intestinale?

Une coloscopie est un test du côlon capable d'effectuer simultanément certaines opérations, telles que le prélèvement d'échantillons de tissus en vue d'une analyse ultérieure ou le retrait de polypes.

Au cours de la procédure, un capteur optique spécial est inséré dans le rectum du patient. Celui-ci transmet les images du côlon au moniteur, ce qui permet aux médecins de contrôler et d'évaluer l'état de l'organe. La coloscopie prend environ 20 à 50 minutes et n'est pas douloureuse, bien que certains patients puissent être gênés. Immédiatement avant l'intervention, vous pouvez demander une injection de sédatif pour atténuer l'inconfort pendant l'examen.

Les principales raisons de la coloscopie intestinale

  • Prévention (dépistage du cancer du côlon).
  • Sang dans les selles ou sur du papier toilette.
  • Saignement du rectum.
  • Mucosités récurrentes dans les selles.
  • Episodes fréquents de diarrhée ou, au contraire, de constipation.
  • Douleur abdominale aiguë ou persistante.
  • Différents types de complications digestives (dans ce cas, cet examen est réalisé simultanément à une endoscopie).

Règles de base pour la préparation à la coloscopie

Avant la procédure de coloscopie à la préparation doit être abordé individuellement, car il n'y a pas d'approche optimale universelle.

Ainsi, demandez à votre médecin qui vous a référé à une enquête pour savoir si le processus de préparation spécifié est approprié dans votre cas.

Une semaine avant la coloscopie

7 jours avant la procédure, il est nécessaire de commencer un régime sans scories en éliminant les produits contenant des résidus non digestibles de votre alimentation. Ceux-ci comprennent les produits à grains entiers, tous contenant des graines de pavot, de la farine d'avoine, des graines de sésame, des noix et d'autres fruits à petites céréales (fraises, mûres, groseilles à maquereau, myrtilles, framboises, etc.). Si vous souffrez de constipation prolongée, il est recommandé de suivre un régime liquide pendant les 2 à 3 jours précédant l'examen.

Une semaine avant la coloscopie, vous devez cesser de prendre des AINS, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, par exemple Ibalgina, Brufen et bien d’autres. Vous devez également exclure les suppléments de fer supplémentaires, ainsi que les médicaments qui ralentissent les mouvements de l'intestin, comme Imodium, la codéine et certains produits psychopharmaceutiques. L'exclusion ou la restriction de prendre un médicament doit toujours être consulté avec un médecin!

Si vous êtes diabétique, vous devez être examiné dans une clinique lors de votre hospitalisation afin de maintenir votre glycémie sous contrôle constant.

1 jour avant la coloscopie intestinale

Pendant toute la journée, ne mangez rien. Buvez beaucoup de liquides (eau minérale, thé, eau claire, etc.), le bouillon clair est autorisé. Ne bois pas de café! À 14h00, commencez à boire une solution de vidange pendant 4 heures. S'il s'agit d'une procédure conventionnelle (par exemple, en utilisant un produit appelé Fortrans), procédez comme suit:

  • Dissolvez 1 sachet dans 1 litre d’eau et buvez progressivement en 1 heure. Réception, en fait, répartir 60 minutes, un verre rapide peut provoquer des nausées et des vomissements. Le meilleur est la consommation de 4 litres pendant 4 heures d'affilée. Toutefois, si après 2 ou 3 doses, vous ressentez des nausées, faites une pause de 30 à 60 minutes et continuez à prendre jusqu'à 4 litres.

Vous pouvez minimiser l'apparence de l'arrière-goût ou la résistance à la quantité prescrite en consommant une petite quantité d'un autre liquide ayant un goût perçu positivement (jus de pomme, par exemple, mais en aucun cas du lait!).

La vidange se produit dans les 1-2 heures qui suivent l'utilisation, c'est pourquoi il est inapproprié de la prendre tard le soir.

Jour de procédure

Huit heures ne fument pas, ne buvez que de petites quantités de liquide.

Avertissez l'infirmière et le médecin si:

  • Prenez des médicaments pour éclaircir le sang.
  • Vous avez le diabète
  • Vous avez un glaucome.
  • Vous avez eu une crise cardiaque au cours des 6 derniers mois.
  • Vous planifiez une chirurgie cardiaque.
  • Vous recevrez une angioplastie coronaire.
  • Vous avez un stimulateur cardiaque, il y a une malformation cardiaque.
  • Vous souffrez d'allergie.
  • Vous avez eu une réaction à la drogue dans le passé.
  • Vous avez une hernie d'estomac.

Menu diététique avant coloscopie intestinale

Pour avoir une idée de ce que vous pouvez manger avant la coloscopie intestinale, consultez le menu des échantillons avant la coloscopie. Vous pouvez créer votre propre régime en fonction du type d'aliments interdit et du type d'aliments autorisé.

5ème jour du menu diététique

  1. Petit déjeuner: croissants avec confiture sans sucre, jus.
  2. Snack: pomme (pelée et hachée).
  3. Déjeuner: filet de poulet aux épinards et purée de pommes de terre.
  4. Snack: du yaourt.
  5. Dîner: croissant au fromage.

4ème jour du menu diététique

  1. Petit déjeuner: croissant au fromage, thé.
  2. Coffre-fort, banane.
  3. Déjeuner: ragoût de bœuf aux carottes et pommes de terre.
  4. Déjeuner: kéfir.
  5. Dîner: crêpes aux épinards et au fromage.

Menu diététique du 3ème jour

  1. Petit déjeuner: croissants avec des confitures, pas de pépins.
  2. Coffre-fort, banane.
  3. Déjeuner: saumon cuit au four, purée de pommes de terre.
  4. Snack: du yaourt.
  5. Dîner: soupe à la citrouille.

2ème jour du menu diététique

  1. Petit déjeuner: croissants au fromage, jus de fruits.
  2. Snack: yaourt blanc aromatisé à la confiture.
  3. Déjeuner: poulet et riz.
  4. Coffre-fort, banane.
  5. Dîner: veau, purée de pommes de terre.

Le dernier jour du menu diététique

  1. Petit déjeuner: yaourt, thé.
  2. Déjeuner: bouillon de boeuf.
  3. Dîner: bouillon de légumes.
  4. Vidange de la solution dans le cadre de l’action avant la coloscopie.

Il se boit à des intervalles définis en fonction du moment où une coloscopie doit être effectuée.

Temps de coloscopie à 8h00

Buvez 3 litres la veille et le soir à partir de 16h et 1 litre à 5h30.

Coloscopie prévue à 10h00

Buvez 2 litres pendant la soirée précédente à partir de 18h00 et 2 litres de solution à partir de 6h00.

Temps de coloscopie à 12h00

Buvez 1 litre la veille à partir de 18h00 et 3 litres de solution à partir de 6h00.

La coloscopie terme dans l'après-midi

Buvez une quantité complète, c'est-à-dire 4 l le matin de l'étude.

Régime après coloscopie

Il n'est pas nécessaire de suivre un régime spécifique ou spécial après l'étude. Mais si une intervention chirurgicale est effectuée, les médecins vous diront ce qui est possible et ce qui ne peut pas être mangé pendant plusieurs jours.

Si vous ne mangez pas conformément aux instructions, les intestins seront contaminés, rendant impossible la réalisation (appropriée) de l'étude.

C'est important! Fournir le transport à la maison!

Si la coloscopie est réalisée en ambulatoire, il est souhaitable de disposer d'un moyen de transport pour ramener le patient à la maison, car après avoir effectué l'injection, la personne a sommeil, raison pour laquelle il n'est pas autorisé à conduire un véhicule automobile pendant 24 heures.

Vous pouvez vous inscrire pour une coloscopie sur notre site Web. Ouvrez simplement la page principale, choisissez le bon domaine, le spécialiste qui vous convient, et inscrivez-vous - tout est simple et surtout - sans quitter votre domicile! Pour votre confort, un tri par adresses, par expérience de travail de médecins et par coût a été créé.

Bonne chance à votre enquête!

L’administration du portail ne recommande pas l’autotraitement et recommande de consulter un médecin dès les premiers symptômes de la maladie. Notre portail présente les meilleurs médecins spécialistes auxquels vous pouvez vous inscrire en ligne ou par téléphone. Vous pouvez choisir le bon médecin vous-même ou nous allons le chercher pour vous tout à fait gratuitement. De plus, le prix d’une consultation sera inférieur au prix enregistré dans la clinique elle-même. C'est notre petit cadeau pour nos visiteurs. Vous bénisse!