Principal / L'intestin

Douleur dans l'abdomen autour du nombril chez les femmes, causes et traitement

L'intestin

La défaite du tractus gastro-intestinal (GIT) provoque des douleurs abdominales au niveau du nombril. Ce signal grave indique souvent des maladies de l'intestin grêle. Un fonctionnement déficient du corps entraîne une absorption inadéquate des nutriments et des vitamines, ce qui affecte la condition et l'apparence d'une personne.

Avec un symptôme aussi alarmant, une visite chez le médecin ne peut être différée, car la douleur dans le nombril est également due à un cancer dans l'intestin grêle. Et à quel point cette condition met la vie en danger, tout le monde comprend.

Ce qui pourrait être malade là-bas

Les maladies suivantes de l'intestin grêle sont diagnostiquées chez les patients qui s'adressent aux gastro-entérologues se plaignant de douleurs dans la région ombilicale:

  • Syndrome du côlon irritable (SCI), symptômes additionnels - ballonnements, crampes, flatulences, constipation, "moutons" ou selles molles, sensation de vidange incomplète après une selle. Les patients attentifs, entre autres signes, rappellent également la douleur, l’anxiété et la dépression.
  • Entérocolite (inflammation de l'intestin grêle). En plus des troubles caractéristiques du tractus gastro-intestinal avec diarrhée, distension après avoir mangé, nausée, manque d'appétit. Dans la forme aiguë, les symptômes d'intoxication, la fièvre, la plaque sur la langue sont également notés, et dans la forme chronique, la perte de poids est notée.
  • Obstruction intestinale (due à des processus adhésifs, un néoplasme ou une hernie).
  • Cancer (une tumeur maligne est déterminée par des symptômes de nature locale, des troubles dyspeptiques et des douleurs spasmodiques au niveau du nombril).
  • Ischémie de l'intestin (troubles circulatoires à l'arrière-plan de la défaite des vaisseaux mésentériques).
  • Déficit en enzymes (carence en enzymes conduit à la dyspepsie lorsqu'une personne souffre de brûlures d'estomac, d'éructations, de constipation ou de diarrhée). Et aussi il y a l'obésité chronique, les infections gastro-intestinales, les crampes d'estomac - sont ressentis dans le côté gauche d'en haut.
  • Hernie ombilicale (le symptôme principal est des ballonnements près du nombril, la grossesse devient une cause fréquente de protrusion). La douleur, la constipation et les nausées apparaissent aux derniers stades de la maladie.
  • Jejunite (l'inflammation s'accompagne d'un certain nombre de troubles - motilité, digestion et absorption des aliments, ainsi que développement excessif d'une microflore pathogène).

Douleur à droite du nombril

Ce symptôme est considéré comme caractéristique de la hernie ombilicale, de l'obstruction intestinale et des maladies inflammatoires de l'organe lorsqu'une personne souffre de crises de crampes. Le tableau ci-dessous décrit d'autres causes de sensations malsaines du côté droit du nombril.

Les autres raisons qui ne concernent que les femmes sont les suivantes:

  • Le cycle menstruel (un symptôme désagréable apparaît trois jours avant le début de la menstruation).
  • Grossesse extra-utérine.
  • Inflammation dans les organes reproducteurs.

Douleur dans le côté droit au niveau du nombril (si elle donne dans le dos ou la jambe) - un signe de violation du rein droit, de la vésicule biliaire avec des conduits ou du pancréas. Avec ce symptôme, l'ulcère duodénal et la duodénite sont également diagnostiqués. L'apparition de douleurs dans la zone immédiatement après avoir mangé indique des problèmes d'estomac.

Douleur à gauche du nombril

Dans cette partie de l'abdomen se trouvent les intestins, la rate, l'uretère, les reins, le corps et la queue du pancréas, la trompe de Fallope avec l'ovaire. Les troubles fonctionnels de ces organes provoquent des souffrances, qui se traduisent par une douleur aiguë, chronique, paroxystique, coupante ou lancinante à la gauche du nombril.

Diagnostic d'une maladie intestinale (diverticulite, obstruction, hernie, SCI, cancer, torsion gastrique, intoxication alimentaire) et de plusieurs autres conditions:

  • Kyste ovarien (la douleur s'étend jusqu'aux cuisses).
  • Constipation (accompagnée de ballonnements et de perte de poids).
  • La maladie de Crohn.
  • Grossesse extra-utérine (douleur aiguë dans le bas-ventre gauche, saignements vaginaux, vertiges).
  • Endométriose.
  • Infection rénale (symptômes supplémentaires - manque d'appétit, perte de poids, œdème du bas-ventre gauche, transpiration).
  • Inversion du côlon sigmoïde.
  • Diarrhée (crampes douloureuses, sons forts dans les intestins).
  • Anévrismes de l'aorte abdominale (pâleur de la peau, baisse de la pression artérielle).
  • Calculs rénaux (vomissements, douleur enveloppante s'étendant sur tout l'abdomen ou du bas du dos à l'aine, chez l'homme - jusqu'au pénis).
  • Pneumonie (toux avec expectorations brunes ou jaunes, fièvre).
  • Cancer du pancréas (perte de poids, jaunisse, pas d'appétit).

Douleur au-dessus du nombril

Dans la partie supérieure de l'abdomen se trouvent l'estomac et la division du duodénum 12. La défaite de ces organes, de même que la surconsommation d'aliments gras et lourds, provoquent des sensations douloureuses au-dessus du nombril.

Douleur sous le nombril

Le bas-ventre de la femme est douloureux à cause de la menstruation (rupture des follicules et libération d'œufs), de kystes ou d'un annexis (inflammation) aigu des appendices. Le syndrome douloureux chez l’adulte est un symptôme des états pathologiques suivants:

  • La cystite
  • Ishuria.
  • Pyélonéphrite aiguë.
  • Pierre dans la vessie.
  • Obstruction intestinale.
  • Perforation des diverticules sigmoïdes.
  • Tumeurs cancéreuses.
  • Hernie étranglée.

Est-ce que l'estomac fait mal sous le nombril et chez le bébé? Le plus souvent, cela est dû à une colique intestinale, une cystite.

Douleur à la pression

La palpation de l'abdomen par un médecin révèle des hernies, des tumeurs et des organes dans lesquels la douleur est localisée. Si la souffrance est douloureuse au toucher, la péritonite est souvent diagnostiquée - inflammation des feuilles viscérales et pariétales du péritoine. Une douleur à la pression sur le nombril indique les conditions pathologiques décrites dans le tableau ci-dessous.

Fait mal autour du nombril

Chez les hommes, la douleur survient pour les raisons suivantes:

  • Prostatite chronique.
  • Diverticulose
  • Miction difficile.
  • Megacolon (si une malformation congénitale est l'immaturité de l'appareil innovant du gros intestin, acquis - la présence d'une tumeur ou d'un rétrécissement cicatriciel).

Causes chez les enfants:

  • Le développement rapide ou inadéquat du tube digestif.
  • Inversion de l'intestin.
  • Troubles de l'alimentation (coliques).
  • Infestation de vers, lorsque le parasite devient beaucoup.

Chez la femme, la douleur provoque des maladies des organes reproducteurs ou du système urinaire:

  • Endométriose.
  • La cystite
  • Inflammation dans la région pelvienne.
  • Fibrome ou cancer utérin.

Diagnostic précis

En cas de saignement utérin, une ambulance conduit les femmes à la table d'opération et, dans tous les autres cas, les patientes sont d'abord examinées. L'algorithme de diagnostic comprend plusieurs étapes:

  • Lors de l'admission initiale, un gastro-entérologue pose de nombreuses questions, parfois uniquement sur la base des antécédents, un traitement est prescrit et la personne récupère. Le gynécologue s'intéresse à la façon dont passent les cycles menstruels.
  • Examen simple (expressions faciales, nature de l'inhalation et de l'expiration, position du corps sur le canapé, le patient toussant). A ce stade, une irritation péritonéale est détectée.
  • La palpation profonde est une méthode d'étude des organes internes. Par exemple, il détecte une vésicule biliaire élargie.
  • Percussion - tapoter l'abdomen et analyser les sons. Cette technique est toujours utilisée en cas de suspicion de péritonite, lorsque la pression brute provoque des souffrances inutiles chez les patients.
  • Un gastro-entérologue effectue un examen rectal, un gynécologue est un vaginal. Il est diagnostiqué avec une appendicite, une diverticulite et des maladies féminines.
  • Un test sanguin (la leucocytose survient lors de la perforation d'organes creux, d'une pancréatite ou d'une cholécystite aiguë, d'un infarctus intestinal), le contenu en globules rouges a également son importance.
  • Définition de l'azote uréique sanguine, du glucose, du plasma et de la bilirubine.
  • Analyse d'urine et hématocrite (confirmer ou exclure les infections des voies urinaires et des reins, diabète sucré).
  • Radiographie de l'abdomen.
  • Le passage de l'agent de contraste dans le tube digestif. Permet d'identifier les pathologies suivantes: gastrite, duodénite, obstruction, rétrécissement et atrésie de l'intestin, colite.
  • Laparocentèse (ponction de la paroi antérieure du péritoine). La manipulation détecte ou exclut la présence de contenus pathologiques (sang, bile, exsudat, gaz).
  • Échographie, CT (tomodensitométrie) ou laparoscopie.
  • Scintigraphie (diagnostic radionucléide).

C'est à un certain stade de la recherche que la raison pour laquelle une personne a mal au ventre.

Douleur pendant la grossesse

Au premier trimestre, l'utérus se développe, les ligaments qui le sécurisent dans la cavité pelvienne sont étirés. Ces changements naturels dans le corps de la femme pendant la grossesse sont accompagnés d’une légère douleur. Cela ne devrait pas causer d'inquiétude ni au cours du premier trimestre, ni au cours du dernier, lorsque de telles sensations deviennent des signes avant-coureurs du premier entraînement, puis des conflits du travail. Pire, si en même temps il y a un saignement, alors ce sont des signes des conditions suivantes:

  • La menace de fausse couche.
  • Décollement prématuré du chorion ou du placenta.
  • Grossesse extra-utérine.

Le syndrome douloureux avec saignement après un rapport sexuel est un signe de cervicite ou d’érosion cervicale.

Des sensations malsaines dans l'abdomen surviennent également lors d'examens obstétricaux difficiles, après quoi l'utérus devient excitable et prend un ton. Cet état de l'organe est déterminé par la palpation ou par le capteur de l'appareil à ultrasons, ainsi que par la douleur lors de l'examen vaginal.

Hypertonus

Chez les femmes enceintes émotionnellement instables, un état appelé la période préliminaire pathologique se rapproche de l'accouchement. Le symptôme de l'hypertonus n'entraîne pas le travail, mais est plutôt épuisant. C’est de temps en temps des douleurs crampes récurrentes au bas de l’abdomen et au bas du dos (sévères et de courte durée). Le supplice qui dure 6, 24 ou 48 heures se termine souvent par des complications:

  • Décharge précoce de l'eau.
  • Faiblesse du travail.
  • Hypoxie du foetus.

La douleur pendant la grossesse est dangereuse lorsqu'il y a une bosse constrictive à l'intérieur, ainsi que dans les cas suivants:

  • Il tire, crampe ou fait mal.
  • Se produit le soir, au repos, après un léger effort physique.

Quand appeler un docteur

La fièvre et une légère douleur dans l'abdomen sont une raison pour appeler le thérapeute à la maison. La raison de l'arrivée d'une ambulance est une douleur intense et atroce, qui s'accompagne des symptômes supplémentaires suivants:

  • Muscles tendus de la paroi abdominale.
  • Retarder la miction.
  • Sang dans les vomissures, les matières fécales, l'urine.
  • Excrément en noir.
  • Température 38 ° C et plus.
  • Saignements utérins.

En attendant l'arrivée d'une ambulance, vous ne devez prendre aucun médicament, ni appliquer de coussin chauffant, ni manger ni boire. Il est préférable de s’allonger dans une position confortable et de ne pas faire de mouvements brusques.

Comment et quand puis-je prendre la douleur

Aucun médicament ne doit être pris si le syndrome douloureux survenu dans l'abdomen se caractérise par une douleur aiguë, soudaine, croissante et également accompagnée de vomissements. Sans consulter un médecin, l'auto-traitement n'est autorisé que pour les personnes qui savent exactement ce qui est malade depuis longtemps.

Avec un diagnostic d'inflammation de la vésicule biliaire, cholécystite, pancréatite, le médicament recommande contre la douleur les remèdes suivants:

  • Eau minérale alcaline tiède (Essentuki, Borjomi).
  • No-spa (1-2 comprimés).
  • Teinture à la menthe (20-30 gouttes).
  • Cholérétique (Allohol, Hologon, Holenzyme, Olimétine).

Diagnostic d'ulcère gastrique ou duodénal:

  • Eau minérale alcaline chauffée (Essentuki numéro 4, Borjomi).
  • Lait et demi c. À thé de bicarbonate de soude.
  • Almagel (1 des. L.).

Avec maladie de calculs biliaires ou épisodes de coliques hépatiques:

  • Nitroglycérine (1 comprimé sous la langue).
  • No-shpa (1-2 tables.).

La douleur autour du nombril passe après avoir pris les remèdes suivants:

  • Analgin ou Baralgin (1 tab.).
  • Papaverine ou No-shpa (1-2 tables.).
  • Teinture de valériane ou d’agripaume (recommandé en cas de surexcitation nerveuse), 25-30 gouttes.
  • Enema chaud avec une décoction de camomille.

Avis médical

Les douleurs abdominales ne peuvent être ignorées ou tolérées, même si elles ne sont pas fortes. Le traitement précoce du patient dans un établissement médical présentant un tel symptôme de diagnostic promet un pronostic favorable et un rétablissement rapide. La restauration après la chirurgie est également rapide (appendicite simple, calculs vésiculaires). Un retard dans les visites chez le médecin se termine par des complications et un traitement prolongé.

Douleur au nombril: quand vous devez sonner l'alarme

Une douleur soudaine ou fréquente au nombril est le signe d'une variété de maladies. Les douleurs peuvent être douloureuses ou crampes, mais malheureusement, nous ne sommes pas toujours pressés de demander de l'aide à un médecin. L'expression traditionnelle russe "self pass" reste très populaire aujourd'hui. Et c'est en vain, car les douleurs ne surviennent pas simplement comme ça, elles ont certaines raisons pour elles-mêmes.

Types de douleur

Presque toutes les personnes rencontraient des problèmes tels que des douleurs au nombril. Elles peuvent s’expliquer simplement (porter des vêtements trop serrés ou trop manger) et peuvent constituer un problème grave nécessitant un traitement hospitalier ou une intervention chirurgicale. La douleur le rend difficile à bouger, ne permet pas de travailler normalement, provoquant une gêne générale. Mais nous continuons à refuser obstinément l'aide médicale jusqu'à ce que la douleur devienne intolérable.

La nature de la douleur peut être différente: douloureuse et non forte ou aiguë et insupportable. Si la douleur apparaît de manière inattendue et sévère, la cause est probablement associée à des maladies de la cavité abdominale. Dans la terminologie médicale, il s'agit d'un "abdomen aigu". Les maladies de cette nature nécessitent une intervention chirurgicale.

La cause de douleurs douloureuses ou de crampes est généralement associée à des problèmes digestifs. Par exemple, une mauvaise digestion des aliments provoque la formation de gaz et de ballonnements, et par conséquent une douleur tolérable qui se transforme en une forme de contraction. Près du nombril se trouve une partie de l'intestin grêle et du gros intestin, donc ça fait mal ici.

C'est important! Vous devriez vous écouter attentivement et découvrir comment cela fait mal et où cela fait mal. Vous devez montrer un point sensible à un médecin, expliquer son caractère, sa force et les raisons de son augmentation. Ce n’est qu’ainsi que le médecin pourra poser un diagnostic préliminaire.

Comment se comporter si vous avez soudainement mal au ventre

Et si la douleur prenait par surprise? En cas de forte colique, appelez une ambulance. Ne vous débarrassez pas des sensations désagréables à l'aide d'analgésiques ou d'antispasmodiques. Tôt ou tard, vous devrez rechercher la cause de la maladie. En supprimant périodiquement les attaques d'analgésiques, vous privez le médecin de la possibilité de poser un diagnostic préliminaire. Mais il est obligé de vous envoyer pour examen.

Pour douleur au nombril est strictement interdite.

  • réchauffer le point sensible
  • donner des lavement ou prendre des laxatifs
  • se déplacer ou se livrer à une activité vigoureuse.

La famille et les amis devraient aider le patient à prendre une position horizontale. Mettez-le confortablement sur le dos, ce qui atténuera ou atténuera l'inconfort. Sous la tête, placez un oreiller haut. Gardez une trace de son état et éliminez les repas et les liquides. Il est possible de soigner le patient à domicile si les causes de la douleur sont connues (par exemple, une alimentation excessive ou un empoisonnement mineur).

Maladies possibles

L'estomac contient de nombreux organes importants du tractus gastro-intestinal: l'estomac, le foie, le pancréas, les intestins et l'utérus chez la femme. Par conséquent, les maladies associées à cette région peuvent être très différentes. Parlons des maladies les plus courantes.

Tous nos problèmes sont généralement associés à une maladie de l'intestin grêle. C'est lui qui se fait connaître avec des flashs de douleur aiguë. Parfois, la maladie devient chronique, puis la douleur devient douloureuse, mais régulière. Pendant et après les repas, ils vont augmenter.

C'est important! Souvent, les douleurs ombilicales se manifestent par des coliques ou des spasmes, dont la manifestation est associée à un régime alimentaire inadéquat, à des problèmes de digestion, à une dysbactériose. Avec un comportement alimentaire inapproprié, de tels exemples sont assez courants.

Entérite chronique

Associée à une inflammation de la coquille de l'intestin grêle, pouvant être à l'origine de bactéries, virus, protozoaires, helminthes. L'inflammation est possible en raison de substances agressives et irritantes qui pénètrent dans l'intestin. La maladie passe dans la forme chronique si son traitement n'est pas terminé ou pas du tout traité.

Il se caractérise par une douleur sourde et douloureuse. La sensation de lourdeur survient après avoir mangé et est généralement accompagnée de flatulences. Peu à peu, la nourriture cesse de donner du plaisir et une personne perd son appétit. Comme effet secondaire, vous pouvez rencontrer:

  • ongles cassants et peau sèche,
  • état de faiblesse et fatigue rapide,
  • saignement des gencives.

Important: Vous pouvez vous battre vous-même avec des flatulences, en utilisant des médicaments qui adsorbent des substances nocives à la surface de celles-ci. Ce smekta, polyphélane ou charbon actif. Avant utilisation, ne soyez pas paresseux pour lire le mode d'emploi, en observant la posologie.

Obstruction de l'intestin grêle (volvulus)

Se pose soudainement et est aigu. L'emplacement est la zone du nombril sur la droite. Maladie grave associée à un blocage du passage dans l'intestin grêle, pouvant être provoquée par des causes mécaniques (par exemple, une tumeur) ou des pressions extérieures (par exemple, des adhérences).

Il se poursuit avec des manifestations cliniques graves:

  • douleur de crampes croissante,
  • le patient vomit et se sent malade
  • la défécation est perturbée, les selles s'arrêtent,
  • la formation de gaz profus se produit.

Si elles ne sont pas traitées, de telles attaques peuvent entraîner un cancer de l'intestin. La pathologie n'est pas courante et est plus fréquente chez les hommes après 30 ans. Les signes les plus caractéristiques sont les matières fécales foncées et une anémie progressive. Avec ce diagnostic, une intervention chirurgicale est inévitable.

Appendicite aiguë

Accompagné d'une douleur soudaine et aiguë qui traverse tout l'abdomen, puis localisé dans le nombril du côté gauche. L'appendicite se confond facilement avec l'intoxication, les coliques et les troubles gastriques. Pour lire d'autres signes de cette maladie mortelle, lisez cet article.

L'inflammation de l'appendice du caecum peut s'accompagner d'un rythme cardiaque fort, d'une bouche sèche, d'une augmentation de la température. Un diagnostic et une chirurgie rapides sauveront la vie du patient. Par conséquent, il est important de demander immédiatement l'aide de la clinique.

C'est important! Les douleurs dans le nombril, quelle que soit la maladie, s'accompagnent de symptômes similaires: nausées, vomissements et ballonnements. Par conséquent, il est difficile de poser un diagnostic sans enquête et il est impossible d'être indépendant. Besoin d'une assistance spécialisée qualifiée. N'attendez pas que la maladie devienne chronique.

Hernie

La hernie s'accompagne non seulement de douleurs coupantes, mais aussi de protrusion dans la région ombilicale. Il y a une masse dense, de forme ronde ou oblongue. La survenue d'une hernie est un problème grave que vous ne pouvez pas gérer vous-même. C'est le prolapsus de l'intestin grêle de la cavité qu'il devrait occuper.

Les symptômes qui accompagnent une hernie sont traditionnels et similaires à d'autres maladies. Le patient est malade et vomit, il a des problèmes de selles, des ballonnements dus à la formation de gaz. En cas de recours intempestif à l'aide, la région intestinale peut être mortelle.

Migraine abdominale

Il est observé chez les enfants et les adolescents et est localisé dans l'abdomen. Son alternance avec un mal de tête est une affection courante. La maladie est accompagnée de vomissements, de nausées et de diarrhée. Peut-être un engourdissement des mains et des pieds, une peau pâle, une transpiration.

Les spasmes douloureux durent plusieurs heures, mais peuvent hanter un enfant pendant plusieurs jours. C'est épuisant et irritant. La maladie se manifeste sous forme d'attaques périodiques. La maladie ne nécessite pas toujours de traitement médical.

Troubles circulatoires

Si la circulation sanguine est altérée, il y a des sensations douloureuses dans l'abdomen. Lorsque les vaisseaux intestinaux obstrués avec des caillots sanguins ou leur position comprimée, il y a des attaques de crampes. Ils passent partiellement dans les positions sur les genoux et les coudes. La douleur est presque impossible à arrêter, même avec des médicaments puissants. Il y a tachycardie, augmentation de la pression, une personne est couverte de sueur gluante, ressent un sentiment d'horreur.

La douleur disparaît graduellement avec la mort des récepteurs nerveux. Des vomissements et une diarrhée entraînent des pertes sanguines. Une péritonite (inflammation du péritoine) se développe et, à ce stade, une intervention chirurgicale est nécessaire.

C'est important! La douleur peut survenir au-dessus du nombril, où se trouve l'estomac, indiquant le développement possible d'une gastrite ou d'un ulcère. Si la localisation douloureuse au-dessous du nombril est le plus souvent associée à des maladies gynécologiques chez la femme. Il est également possible une cystite (inflammation de la vessie) et un anévrisme de l'aorte abdominale (dilatation de l'artère).

Carence en enzyme

La pathologie est associée à un manque de production d'un certain nombre d'enzymes impliquées dans le processus de digestion. La maladie peut être congénitale ou acquise. Avec ce syndrome, la digestion normale des aliments dans l'intestin est impossible, ce qui est la cause de la douleur.

La maladie est accompagnée de tous les symptômes caractéristiques des maladies du tractus gastro-intestinal. Faites attention aux selles mousseuses contenant des particules d'aliments non cuits. Comme symptômes secondaires observés

  • perte de poids,
  • l'anémie,
  • hypovitaminose,
  • fermentation

La thérapie utilise un régime alimentaire et des traitements enzymatiques.

La grossesse

Même avec le déroulement normal de la grossesse chez les femmes, la douleur ombilicale est tout à fait possible. Généralement, ils ne posent aucun danger et peuvent être dus aux raisons suivantes:

  1. La peau dans l'abdomen s'étire, provoquant une gêne.
  2. Une paroi abdominale faible en raison de la gravité du fœtus peut faire mal un peu.
  3. L'expansion de l'utérus, qui provoque une incision dans toute la cavité abdominale.

Mais pendant la grossesse, des douleurs d'une autre nature sont également possibles, associées à une pathologie. Par exemple, la probabilité de développer une hernie ombilicale est élevée. L'inflammation des appendices est également possible en cas de convulsions aiguës, de fièvre et de nausées. Un spasme peut survenir dans le nombril. Et dans les dernières étapes de l'inconfort peut être le résultat d'une infection dans le corps. Par conséquent, il est très important d'informer le gynécologue de tout "dysfonctionnement" du corps.

Douleur chez un enfant

La douleur chez un enfant doit être traitée avec une attention particulière. Après tout, de nombreuses maladies peuvent être traitées à un âge précoce. La plupart d'entre eux, tels que la hernie, la torsion de l'intestin, l'appendicite, sont possibles chez un bébé et un adulte. La douleur à l'adolescence peut être associée à un développement d'organes inégal.

De nombreuses maladies infantiles sont davantage associées à un facteur psychologique qu’à un facteur physique. Par exemple, migraine abdominale ou phobie scolaire, lorsque l’estomac de l’enfant commence à faire mal à la peur à la sortie du tableau. Vous ne devez ignorer aucun problème du bébé ou de l'adolescent, car seule une personne proche peut l'aider.

Il est nécessaire de surveiller votre bien-être. Personne n'appelle pour courir à l'hôpital pour une raison quelconque et sans elle. Mais si la douleur ne lâche pas et se produit périodiquement, alors vous devriez consulter le médecin. Après tout, votre santé et votre vie ne dépendent que de vous. Et en disant «aidez-vous», il y a une grande quantité de vérité.

Expérience professionnelle de plus de 7 ans.

Compétences professionnelles: diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et du système biliaire.

Douleur piercing au nombril

La douleur abdominale est toujours une préoccupation. Cela peut indiquer la présence de diverses maladies des organes internes, en particulier des organes du système digestif. Cependant, cela n’est pas toujours le cas et beaucoup dépend de la localisation de la douleur, de sa nature et des raisons qui pourraient en provoquer l’apparition. Parfois, tout syndrome douloureux ne peut être que la réponse de notre organisme à certains facteurs l'irritant, et ce n'est pas la pire des options, car dans ce cas, il est beaucoup plus facile de résoudre le problème. Essayons de comprendre pourquoi le nombril fait mal chez les femmes, car il s'agit d'un syndrome douloureux plutôt inhabituel.

Le cycle ovulatoire mensuel, qui se concentre principalement sur les organes de reproduction dans le grand bassin, c’est-à-dire près de l’abdomen, est une des raisons pour lesquelles le nombril de la femme fait mal. Le cycle mensuel comprend plusieurs étapes et la plus douloureuse est la période de menstruation. Tout d'abord, il s'agit d'un ajustement hormonal. Si, au moment de l'ovulation dans le sang d'une femme, prévalent les hormones prolactine et œstrogène, qui améliorent son bien-être et affectent le travail actif du système reproducteur, alors, pendant la période des règles, tout est complètement différent. L'hormone progestérone, qui remplace les hormones «féminines», inhibe au contraire le travail des ovaires, stimule l'expulsion de l'épithélium de l'utérus ainsi que des caillots sanguins et, plus important encore, réduit significativement la tolérance à la douleur du corps. En d'autres termes, pendant la période du "mois", la femme devient encore plus sensible aux sensations désagréables.

La principale cause de la douleur est la contraction de l'utérus, qui est nécessaire pour séparer les parties inutiles de l'épithélium de la cavité et des ovules plus impropres. Ils peuvent provoquer une gêne abdominale, atteignant souvent le niveau de douleur aiguë. La condition peut être aggravée si l’utérus d’une femme n’est pas tout à fait l’emplacement habituel.

À présent, les experts ne considèrent pas la déviation de l'utérus dans une certaine direction comme une pathologie, mais cela pourrait avoir des conséquences désagréables à l'avenir. Par exemple, lorsque l'utérus se rétracte postérieurement, il se situe suffisamment près du gros intestin. Ainsi, pendant la menstruation, lorsqu'il y a une légère augmentation du corps de l'utérus et sa contraction, il peut «frotter» sur l'intestin, provoquant une douleur désagréable à l'abdomen.

Il existe un certain nombre de maladies pour lesquelles le nombril fait mal aux femmes, bien qu'elles ne soient pas spécifiques à ce sexe. Le plus souvent, ce symptôme suspecte les pathologies suivantes:

  • Inflammation de la muqueuse intestinale ou entérite. En règle générale, cette affection est de nature infectieuse et peut donc être accompagnée non seulement de douleurs localisées, mais également de symptômes d'intoxication générale, à savoir de nausées, de vomissements, de fièvre et de troubles de la digestion. Tout cela est une conséquence de la lutte de notre corps contre les toxines nocives. Pour éviter de tels problèmes est de se conformer à l'hygiène alimentaire.
  • La gastro-entérite est une maladie inflammatoire plus globale résultant de l'ingestion d'aliments contaminés. Elle peut couvrir non seulement la muqueuse duodénale, mais également l'estomac.
  • Inflammation de l'appendice intestinal, connue de tous comme l'appendicite. Il est largement admis que, dans ce cas, la douleur dans le côté, comme le montre la pratique médicale, est loin d’être le cas. Chaque organisme présente des caractéristiques distinctives de la structure anatomique, et l'appendice peut être situé dans un segment légèrement différent de l'intestin. Ainsi, la douleur se fait sentir dans le nombril ou y donne.
  • La hernie ombilicale se manifeste également souvent par la douleur. Cette affection est causée par l’étirement de l’anneau ombilical résultant d’un effort physique excessif et de la perte d’une partie du contenu de la cavité abdominale dans le "sac" formé du péritoine et de la peau. Cela ressemble à une saillie visible et nécessite une intervention chirurgicale, car il existe toujours un risque de pincement du contenu du sac herniaire et de sa nécrotisation ultérieure.
  • Inversion des intestins. Une autre complication formidable nécessitant une intervention urgente de spécialistes.
  • La présence d'une variété de tumeurs dans la cavité abdominale.

Si vous ne savez pas quoi faire, si le nombril de la femme fait mal, il est alors préférable de consulter immédiatement un gastro-entérologue, qui vous aidera à établir le diagnostic correct et à trouver un traitement adéquat. En particulier, vous devriez être alerté par la présence de symptômes, tels que constipation prolongée, fièvre, vomissements fréquents et nausées.

Douleur dans l’abdomen près du nombril, douleur dans l’abdomen près du nombril, cause

Les symptômes douloureux dans n'importe quelle partie du corps sont le signe d'une déviation de son travail, des échecs ponctuels aux pathologies graves. Symptômes de la douleur, la douleur dans l'abdomen près du nombril est un symptôme assez commun qui peut indiquer de nombreuses maladies, y compris celles qui sont mortelles pour une personne. Compte tenu de la variété des possibilités de déviations, indiquées par une telle maladie, lorsqu'il existe une douleur intense à l'abdomen à gauche, à droite du nombril, au-dessous ou au sommet du nombril, il est impossible d'établir les causes exactes de la douleur à l'abdomen sans un spécialiste qualifié. Même un seul examen médical par un médecin ne suffit souvent pas, et des procédures de diagnostic supplémentaires sont nécessaires pour obtenir un résultat précis. Dans le même temps, la connaissance de divers symptômes pathologiques permet de se faire une idée préliminaire de la gravité de la maladie.

Douleur douloureuse et lancinante près du nombril, douleur aiguë et lancinante près du nombril, cause

Autour du nombril se trouvent plusieurs organes appartenant à des systèmes différents et dont la déviation dans le fonctionnement provoque des douleurs. Les douleurs abdominales sont vraies et irradiantes, c’est-à-dire qu’elles sont déplacées de la source de la maladie, situées dans une autre partie de l’abdomen.

Toute maladie a ses propres douleurs abdominales. Ci-dessous seront considérés leurs variétés.

1 Douleur intense dans l'abdomen dans le nombril. Se produit avec une obstruction intestinale, une augmentation de la formation de gaz, une entérite chronique, la formation de ganglions et de tumeurs. Également trouvé dans les maladies du système urogénital et chez les femmes enceintes à la suite de l'étirement des muscles et des ligaments de l'abdomen.

2 Douleur abdominale aiguë près du nombril. Signes de processus ulcératifs dans les intestins ou de déviations dans la vésicule biliaire, avec hernie ombilicale. Si la douleur qui est apparue ici irradie vers le bas du dos pendant l'envie d'uriner, cela signifie le déplacement de calculs rénaux.

3 Douleur tirante dans l'abdomen près du nombril. On l'observe souvent pendant la gestation, l'obstruction intestinale et les maladies urinaires.

4 Douleurs de coutures ou de coupures dans l'abdomen près du nombril Indique une appendicite aiguë, une cholécystite, une pancréatite. Chez les femmes, signale une violation du système de reproduction. Des coliques de cette nature apparaissent dans le cas de maladies du tube digestif.

Lorsque la hernie ombilicale est né en cas de pression sur le lieu de formation de pincement, accompagné de nausées sévères, de flatulences et de diarrhée. Un examen externe préliminaire montre la saillie du nombril, avec une palpation il y a un compactage, la pression augmente la douleur. Des coliques coupantes accompagnées de nausées indiquent également une crise d'appendicite aiguë. Ils deviennent plus visibles lorsque vous appuyez sur le bas-ventre à droite.

5 douleurs abdominales sévères au niveau du nombril. Il peut indiquer un transit intestinal, une appendicite aiguë, une hernie ombilicale ou un néoplasme oncologique.

Moins fréquemment, une douleur abdominale aussi sévère survient chez les enfants présentant une exacerbation de migraine abdominale héréditaire. Avec un tel diagnostic, la douleur accompagne constamment le patient et se reproduit avec des accès, complétés par des nausées, des ballonnements et de la constipation. Au fil du temps, il augmente et se déplace plus haut, plus près de l'estomac. Une douleur intense accompagnée d'une perte d'appétit, de poids et d'éructations survient chez une personne souffrant de gastrite. Des symptômes similaires ressemblent aux infections infectieuses aiguës, au syndrome du côlon irritable et à la perte de débit sanguin dans les vaisseaux mésentériques. Avec la hernie ombilicale, cette douleur se fait sentir après avoir soulevé des objets lourds et chez les femmes qui viennent d'accoucher - dans le cas d'un étirement de la paroi abdominale.

Quelles pourraient être les causes des douleurs abdominales près du nombril?

- obstruction aiguë de l'intestin grêle, volvulus, adhérences, promotion des calculs biliaires et des tumeurs;

- des dysfonctionnements circulatoires aigus et chroniques des vaisseaux mésentériques causés par la pression de tumeurs ou le blocage de la thrombose;

- processus inflammatoire prolongé dans l'intestin grêle (eunite chronique) en raison d'une insuffisance métabolique, d'un déficit immunitaire, d'un déficit nutritionnel, d'une hépatite chronique;

- déficit enzymatique et manque subséquent de digestion pariétale;

- syndrome du côlon irritable.

Quelles maladies peut être, si il fait mal près du nombril, comment déterminer la cause de la douleur abdominale?

1 Si le nombril est douloureux, il fait très mal - avec une appendicite aiguë ou une hernie ombilicale.

2 S'il fait très mal au-dessous du nombril - maladie de Crohn, entérite, mésadénite, endométriose, maladies du système urogénital ou du gros intestin.

3 Douleurs au-dessus du nombril chez l'adulte et l'enfant - gastropathie, ulcère gastrique ou duodénal;

4 À droite, maux d'estomac au niveau du nombril - appendicite, torsion de l'intestin grêle;

5 Des douleurs sont apparues sur le côté gauche de l'abdomen, près du nombril - accumulation de gaz dans le gros intestin, pathologies du pancréas et de la rate.

La douleur ombilicale est viscérale, c'est-à-dire provoquée par des spasmes et des entorses, ou somatique - provoquée par une irritation des nerfs spinaux qui traversent la cavité abdominale.

Signes distinctifs de la douleur près du nombril de différents âges et sexes

Douleur localisée près du nombril, la plus répandue chez les femmes. Cela s'explique par le fait que les représentants du sexe faible sont plus susceptibles de souffrir de violations des systèmes urinaire et génital. Les sensations désagréables se produisent dans la plupart des cas sous l’influence de la cystite, de l’endométriose et des processus inflammatoires des organes pelviens, des fibromes et du cancer de l’utérus. La douleur près du nombril chez les enfants est le résultat du développement rapide d'organes et d'autres éléments du système digestif ou de la malnutrition. Chez les enfants, contrairement aux adultes, ils deviennent alors pâles et deviennent plus froids que tout le corps, les membres. Ces symptômes sont présents dans le volvulus intestinal, qui, lorsqu'il est ralenti par un traitement médical, peut avoir les conséquences les plus graves, notamment la mort.

Les coliques près du nombril chez les bébés surviennent à la suite d’une mauvaise digestion et disparaissent généralement au bout d’un an et demi. De telles douleurs chez les représentants du sexe fort se produisent dans la maladie de mégacôlon et sont complétées par la constipation et l'intoxication en raison de la stagnation des matières fécales. Ces troubles entraînent souvent une détérioration de la fonction respiratoire et de la fonction cardiaque. Une douleur près du nombril accompagne également la diverticulose, la prostatite chronique et le dysfonctionnement urinaire. Les femmes enceintes ressentent une gêne liée à la maladie à proximité immédiate du nombril en raison de l'affaiblissement des muscles abdominaux et du déplacement des organes internes ou du ralentissement de la motilité intestinale.

Diagnostic, que faire si ça fait mal près du nombril?

Toute douleur indiquant des processus pathologiques dans le corps est accompagnée de symptômes supplémentaires, sur la base desquels le médecin établit un diagnostic préliminaire avant de recevoir les résultats du test. Par conséquent, il est important de mémoriser, puis de décrire de manière aussi détaillée que possible aux médecins tous les détails liés à la détérioration de la santé. Les principales questions auxquelles il faut répondre sont la durée de la douleur près du nombril, sa présence en un seul lieu ou son déplacement / retour (irradiation), la nature de l'événement et le changement de localisation des symptômes d'inconfort depuis l'apparition de l'indisposition à l'examen. La première chose que fait le médecin consiste à examiner le patient et à établir un historique basé sur une enquête du patient concernant les caractéristiques de la douleur. Après cela, le médecin décide du besoin et des types d'autres mesures de diagnostic: tests sanguins et des selles, échographie, coloscopie ou irrigoscopie.

À quel médecin contacter s'il y avait une douleur intense dans le nombril?

Lorsque la douleur survient près du nombril, il n’est pas nécessaire de se précipiter pour prendre des analgésiques, car ils peuvent brouiller le tableau symptomatique nécessaire pour poser un diagnostic et déterminer correctement la méthode de traitement. Dans le cas d'un abdomen aigu, appelez immédiatement une ambulance. Dans d'autres situations, vous devez contacter immédiatement le thérapeute ou un spécialiste étroit: un chirurgien ou un gastro-entérologue.

Pilules et médicaments pour la douleur abdominale, que choisir?

Pour sauver le patient de symptômes douloureux, les médicaments suivants sont prescrits:

1 No-shpa avec douleur abdominale. Il est utilisé pour la prévention et l’élimination des spasmes des muscles lisses des organes internes, du ténesme, de la constipation spastique, des formes aiguës d’ulcère. Contre-indications: hypersensibilité, hypertension, choc cardiogénique, insuffisance hépatique ou rénale.

2 Spasmalgon, en cas de douleur abdominale. Nommé pour supprimer les douleurs légères et modérées lors des coliques gastriques ou intestinales, ainsi que d'autres affections, accompagnées de contractions spastiques des muscles lisses.

Le médicament ne doit pas être pris avec une obstruction intestinale, une hypersensibilité, des pathologies du coeur et des vaisseaux sanguins, etc.

3 Papaverine pour le traitement de douleurs abdominales sévères. Antispasmodique, nécessaire pour affaiblir le tonus des muscles lisses de tout organe du système digestif. Utilisé avec la colique rénale, la cholécystite, la maladie de calculs biliaires, le tonus de l'utérus pendant la grossesse.

Déconseillé aux enfants de moins de 6 mois, aux personnes âgées, aux patients présentant une hypersensibilité, une insuffisance rénale.

4 Phosphalugel et traitement de la douleur abdominale. Il a un effet non neutralisant, enveloppe les muqueuses, agit comme un puissant sorbant. Il est nécessaire pour le traitement des gastrites et des processus ulcéreux de l'estomac et du duodénum, ​​des processus érosifs du tube digestif, de la duodénite, de la pancréatite, de l'entérocolite, des brûlures d'estomac, des empoisonnements, etc.

En plus de l'hypersensibilité, les contre-indications à son utilisation sont l'insuffisance rénale chronique, l'hypophosphatémie et la maladie d'Alzheimer.

5 Smecta, lorsqu'il est utilisé pour traiter la douleur dans la région proche du nombril. Un puissant médicament adsorbant utilisé dans divers troubles gastro-intestinaux. Élimine les syndromes de douleur dans le tractus gastro-intestinal avec intoxication, brûlures d'estomac, ballonnements, diarrhée aiguë et chronique, infections infectieuses.

Contre-indications: obstruction intestinale, déficit en isomaltase-sucrase, idiosyncrasie.

6 Espumizan pour le traitement des douleurs abdominales. Conçu pour réduire les flatulences, la dyspepsie et le syndrome de Remheld. Largement utilisé dans les procédures de diagnostic pour l'examen de la cavité abdominale. Il est fortement déconseillé de l'utiliser à une sensibilité élevée à la substance active du médicament.

Méthodes traditionnelles de traitement de la douleur abdominale ombilicale à la maison

Les prescriptions de médecines alternatives ne sont pas moins efficaces que certaines préparations pharmaceutiques. Leur utilisation dans la lutte contre les symptômes douloureux près du nombril doit veiller à ce que le corps bénéficie du traitement plutôt que du mal. Avant d'utiliser des recettes traditionnelles, consultez un médecin. Parmi les moyens les plus courants: une décoction de fruits de cendre de montagne; une infusion de collecte d'herbe: prêle, camomille, pétales de rose, absinthe, aneth, églantier, calendula séché; une infusion de groseille ou de myrtille fraîche ou séchée; une infusion de camomille, millénaire et graines de lin. L'apparition d'une douleur à proximité du nombril nécessite des modifications obligatoires du régime alimentaire du patient. Les aliments en conserve, les viandes fumées et les cornichons doivent être exclus de l'utilisation. Si les spasmes ne s'arrêtent pas après cela, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste qualifié.

Prévention de la douleur près du nombril, que faire pour que les douleurs à l'estomac n'apparaissent plus?

Les mesures préventives contre la douleur près du nombril comprennent:

- examens programmés des organes de l'appareil digestif au moins une fois par an;

- détection et traitement rapides du tube digestif;

- composition nutritionnelle rationnelle;

- se débarrasser des mauvaises habitudes;

- minimisation du stress et de la surcharge nerveuse;

- mode de vie actif.

Des changements inconfortables près du nombril apparaissent à la suite de nombreux processus pathologiques, y compris ceux qui constituent une menace pour la vie. Des symptômes flous, qui conduisent au fait que même le patient n'est pas en mesure de décrire clairement la nature et l'intensité de la douleur, constituent pour les médecins un obstacle à l'établissement du diagnostic. Toute douleur au niveau du nombril devrait être la raison inconditionnelle pour contacter un établissement médical. Une réponse opportune et une attention aux signaux de votre corps sont les seules actions correctes du patient, qui aident le médecin à déterminer l'orientation des mesures de diagnostic, le but de l'examen et du traitement.

La douleur du nombril est le signe de maladies nombreuses, mais assez graves, du tractus gastro-intestinal.

La douleur dans le nombril peut survenir à la fois chez les hommes et chez les femmes. La nature vive et aiguë de la douleur et son intensité croissante s'observent avec diverses variantes de ce que l'on appelle "l'abdomen aigu", chronique - avec des troubles de l'absorption et de la digestion dans le petit et le gros intestin. Parmi les causes les plus courantes de douleur dans la zone ombilicale émettent:

  • les helminthiases et les invasions de protozoaires;
  • salmonelle;
  • toxo-infections alimentaires;
  • syndrome de malabsorption;
  • hernie de l'anneau ombilical ou ligne blanche de l'abdomen, y compris étranglée;
  • diverticulite;
  • invagination intestinale;
  • thrombose des vaisseaux mésentériques.

Pour établir la cause d'une telle douleur, il est nécessaire d'identifier les symptômes supplémentaires de la maladie et de consulter ensuite un médecin (médecin généraliste ou plus souvent un chirurgien).

À ce jour, le globe compte environ trois cents parasites susceptibles de provoquer des symptômes cliniques chez l'homme. Pour chaque région, certains types d'invasion helminthique sont caractéristiques, par exemple, seul un groupe important de schistosomiase est enregistré dans la zone tropicale. En même temps, il y a des invasions helminthiques omniprésentes: ascaridiose, entérobiose. Dans les pays à faible niveau de culture sanitaire, la polyinvasion est caractéristique, c’est-à-dire qu’une même personne peut être infectée simultanément par plusieurs types d’helminthes.

Le tableau clinique de chaque helminthiose spécifique a ses propres caractéristiques distinctives associées au cycle de vie du développement du ver. Cependant, la majorité des infections à helminthes se caractérisent par deux longues phases de l'évolution clinique: aiguë et chronique. Certaines caractéristiques de leur évolution permettent de suspecter la présence d'helminthiases et de consulter un médecin. Pour la phase aiguë de l'helminthiase est caractéristique:

  • fièvre faible ou élevée;
  • douleurs dans les articulations et les muscles d'intensité et de localisation variables;
  • éruptions cutanées érythémateuses, papuleuses-maculaires ou pustuleuses avec une composante hémorragique dans un cours très sévère; principalement des éruptions cutanées récurrentes, associées à des démangeaisons mais ne laissant pas de modifications cicatricielles;
  • syndrome d'œdème: gonflement de la peau et des tissus sous-cutanés;
  • syndrome de lésion pulmonaire sous la forme d'une toux nocturne sèche, assèchement sec, crises d'asthme, pneumonie avec changements d'infiltration migratoire;
  • syndrome abdominal: douleur abdominale d'intensité modérée dans la région ombilicale et propension aux selles molles;
  • dommages au tissu cardiaque: dystrophie du myocarde, myocardite allergique;
  • Lésions du système nerveux central: méningo-encéphalite allergique, encéphalomyélite;
  • lymphadénopathie: simple ou systémique;
  • test sanguin général: leucocytose; éosinophilie grave (plus de 30%).

Les symptômes de la phase aiguë de l'helminthiase peuvent ne pas durer plus de 2-3 mois, puis s'atténuer spontanément, les modifications de l'analyse générale du sang persistent plus longtemps.

Dans la phase aiguë des infections à helminthes, les modifications immunologiques et allergiques dans le corps humain en réponse à l'ingestion d'un ver sont prédominantes. Au stade chronique, les signes de dystrophie et de troubles métaboliques sont prédominants. Pour la phase chronique de la plupart des infections à helminthes typique:

  • réduction des réactions allergiques proprement dites;
  • l'éosinophilie sanguine ne dépasse pas 10%;
  • effets traumatiques et dommages subséquents aux parois intestinales, aux vaisseaux sanguins et à l’infection secondaire;
  • dommages mécaniques aux tissus dans la région du ver (inflammation, dysfonctionnement des organes, atrophie des tissus);
  • l'absorption des nutriments par le ver et la violation croissante des processus métaboliques dans le corps humain, le développement de l'anémie, la cachexie (diphyllobotriose);
  • violation de la régulation neurohumorale par les hormones peptidiques stéroïdiennes à la suite d'un stress prolongé.

La durée du parasitisme des helminthiases varie de plusieurs semaines (entérobiase) à plusieurs années (téniasis, ténienarhoz). Le diagnostic de la majorité des infections à helminthes est basé sur les résultats de l'ovoscopie (détection des œufs d'helminthes dans les selles) et du dosage immunoenzymatique (détection des immunoglobulines en phase aiguë).

Le terme «salmonellose» regroupe un grand nombre de maladies présentant des manifestations cliniques polymorphes causées par de nombreux sérotypes de bactéries.

La salmonellose est souvent infectée par un malade ou un porteur, parfois par des animaux malades (canards, poules, lézards, tortues).

La voie de transmission de la salmonellose est fécale-orale. Les facteurs les plus courants de transmission de cette infection sont divers variantes alimentaires (salades, œufs, crème, plats à base de produits laitiers, gelée) contaminées par des sécrétions. La maladie peut se présenter sous la forme de cas individuels sporadiques. Cependant, elle est plus souvent enregistrée sous la forme de cas de maladie de groupe (après avoir visité des établissements de restauration).

La sensibilité d'une personne dépend de l'état prémorbide du macroorganisme, du nombre et du type (sérotype) de Salmonella ayant pénétré dans le tube digestif.

La période d'incubation de la salmonellose varie de quelques jours à plusieurs heures. Le début de la maladie est habituellement aigu, la période prodromique est inhabituelle ou très courte. Il se caractérise par une faiblesse, une diminution des performances, des frissons légers. Ensuite, la température augmente, avec des formes légères aux chiffres subfebriles, avec modérée et sévère à 38-40 0.

Après avoir été exposée à des aliments ou à de l’eau contaminés, la maladie débute chez de nombreux patients présentant des nausées et des vomissements répétés, symptômes qui persistent généralement pendant plusieurs heures. Il y a souvent des myalgies et des maux de tête. Le principal signe clinique est la diarrhée, qui peut varier de plusieurs fois à d'innombrables. En règle générale, perte avec un tabouret de volume modéré, sans sang. Les spasmes intestinaux surviennent chez les deux tiers des patients et sont souvent localisés dans le nombril. Le péristaltisme diminue, une sensibilité abdominale est notée. La durée de tous les symptômes ne dépasse pas une semaine.

Une fièvre prolongée et une diarrhée indiquent une complication ou une autre maladie. La clinique de salmonellose est caractérisée par la présence de signes de lésions du système cardiovasculaire. La base de ces troubles sont les pertes électrolytiques et les modifications des propriétés rhéologiques du sang.

Les méthodes de diagnostic de laboratoire (planter des matières fécales sur un milieu nutritif et isoler des salmonelles spécifiques) sont d’une importance fondamentale pour l’établissement du diagnostic final.

Le traitement des patients atteints de salmonellose dépend de la gravité de la maladie et de la forme clinique. Les domaines principaux comprennent la reconstitution de l'équilibre hydrique et électrolytique, la réduction de l'intoxication générale, la restauration de la fonction digestive. Les médicaments antibactériens ne sont indiqués que dans les cas graves de salmonellose.

Le diagnostic de "maladie d'origine alimentaire" (PTI) suggère que la maladie est moins causée par un microorganisme que par ses toxines. Il peut s'agir de souches pathogènes d'Escherichia coli, Salmonella, Yersinia, Proteus, Staphylo et Streptococcus.

La source d'infection peut être des animaux ou des personnes malades, moins souvent - l'environnement. Les bactéries qui travaillent dans les entreprises du secteur alimentaire constituent la source la plus fréquente de la maladie.

Le chemin de la transmission est la nourriture. Les facteurs de transmission sont des produits alimentaires dans lesquels, à la suite de la reproduction de micro-organismes, il s'est produit une accumulation de l'agent pathogène et de ses substances toxiques. Cela se fait le plus souvent dans la viande, le poisson, les produits laitiers et divers types de gelée et de crème.

Unissez les caractéristiques communes de PTI qui leur sont inhérentes:

  • la maladie est souvent groupable;
  • les premières manifestations sont des symptômes de toxicose et des manifestations gastro-intestinales; les plus caractéristiques sont les douleurs abdominales dans la région ombilicale et la nature abondante des matières fécales sans mucus ni sang;
  • le cours de la maladie est aigu et court.

Le diagnostic de PTI est basé sur les signes cliniques de la maladie. Dans de rares cas, un examen bactériologique des fluides biologiques humains et des aliments suspects est effectué afin d’isoler un agent microbien et sa toxine.

Il s'agit d'une maladie chronique du tube digestif causée par une digestion altérée des masses alimentaires. Cela peut être dû à des défauts dans la décomposition enzymatique des substances nutritives en composés moins complexes; absence d'absorption totale et transport subséquent de substances.

Une personne se plaint de divers malaises abdominaux. Les sensations douloureuses sont très variées, mais non spécifiques, alors qu'elles persistent (sans traitement) pendant longtemps. Les symptômes les plus courants sont:

  • les nausées, souvent associées à la consommation d'un certain type de nourriture (par exemple, les produits laitiers);
  • perte d'appétit pouvant aller jusqu'à une aversion totale pour la nourriture;
  • ballonnements douloureux, sensation de transfusion et de grondement;
  • douleur dans la région ombilicale d'intensité variable;
  • selles molles et abondantes sans impuretés pathologiques ou, au contraire, constipation.

Les causes du syndrome de malabsorption peuvent être congénitales et acquises. Les anomalies congénitales des systèmes enzymatiques (par exemple, l'absence de lipase - une enzyme qui décompose les graisses) sont causées par des troubles déterminés génétiquement et ne font pas l'objet d'un traitement cardinal. Habituellement, cette pathologie est détectée dans les premiers mois de la vie, car l'enfant ne prend pas de poids correctement et est constamment agité. Dans certains cas, une thérapie de substitution est possible avec l'introduction des enzymes nécessaires de l'extérieur ou en excluant certains aliments.

Des variantes acquises du syndrome de malabsorption peuvent être observées dans les processus inflammatoires chroniques de la membrane muqueuse du côlon ou de l'intestin grêle (entérite), la résection chirurgicale d'une partie de l'intestin ou une insuffisance de la fonction pancréatique. Dans ce cas, la direction du traitement dépend de la cause, mais dans la plupart des cas, elle inclura également l'utilisation de préparations enzymatiques.

Se produit généralement chez les personnes obèses ou chez les femmes enceintes, lorsqu'il y a une charge supplémentaire sur le muscle et le tissu conjonctif de la paroi abdominale antérieure. Les caractéristiques anatomiques et physiologiques de la paroi abdominale antérieure sont telles que les muscles et les fascias de la moitié droite et de la moitié gauche du corps humain sont reliés au centre. Cette connexion se produit par le biais d'un ligament du tissu conjonctif relativement dense et court, appelé ligne blanche de l'abdomen. Cette ligne a une marge de sécurité beaucoup plus petite que celle des muscles. C'est donc elle qui perd rapidement son intégrité. Dans l’espace entre les fibres de la ligne blanche ou directement dans l’anneau ombilical, pénétrez dans les anses intestinales, le manentum ou d’autres organes internes. Ceci s'appelle une hernie.

En soi, une hernie, surtout si sa taille est petite, ne préoccupe pas beaucoup son hôte, à l'exception des cosmétiques. Cependant, toute hernie à tout moment peut être violée, c'est-à-dire que le défaut du tissu conjonctif diminuera et que les organes internes résultant de ce défaut ne pourront pas revenir à leur position d'origine.

À ce stade, la personne ressent une forte douleur dans la région ombilicale, note l'épaississement et l'obscurcissement de la hernie elle-même. Vous devez contacter le chirurgien dès que possible. Dans certains cas, traitement conservateur possible et repositionnement de la hernie.

Dans la plupart des cas, le contenu du sac hernial subit des modifications nécrotiques. Une intervention chirurgicale est nécessaire pour exciser les tissus morts et suturer le défaut herniaire. Plus l'opération était pratiquée tôt, moins le risque de complications postopératoires était élevé.

Par ce terme large, on entend la combinaison de processus nécrotiques inflammatoires au développement aigu dans la cavité abdominale. La douleur dans la région ombilicale peut être accompagnée d'une diverticulite, d'une invagination intestinale et d'une thrombose des vaisseaux mésentériques.

Les autres symptômes de l'abdomen aigu ne sont pas suffisamment spécifiques (fièvre, vomissements, diarrhée ou diarrhée), de sorte que seul un médecin peut diagnostiquer correctement le diagnostic de certains symptômes spécifiques.

La diverticulite est un processus inflammatoire de formations intestinales anormales, appelées poches aveugles (diverticules). Les causes de l'apparition du processus inflammatoire ne sont pas complètement connues. Traitement uniquement chirurgical, visant à l'excision du diverticule modifié nécrotique.

L'invagination de l'intestin est plus fréquente chez les enfants d'âge préscolaire. Lorsque cela se produit, l'entrée d'une partie de l'intestin dans le département voisin. La restauration d'une structure anatomique normale est nécessaire, le plus souvent par voie chirurgicale.

La thrombose des vaisseaux mésentériques est un blocage de la lumière de l'artère mésentérique (moins communément une veine) par un thrombus ou une embole, avec pour résultat l'arrêt de l'irrigation sanguine d'une partie importante de l'intestin.

Un caillot de sang se forme directement sur la paroi de cette artère en cas de troubles hémorragiques et d’athérosclérose des vaisseaux abdominaux. Un embole est un thrombus qui se forme dans d'autres parties du corps humain (par exemple, dans les varices des extrémités), mais est transporté dans le système mésentérique avec le flux sanguin.

Si l'insuffisance d'approvisionnement en sang se produit progressivement, une auto-compensation est possible grâce aux vaisseaux collatéraux. En cas de blocage aigu, une opération urgente est nécessaire pour rétablir la perméabilité du vaisseau et / ou l'excision de la partie de l'intestin modifiée par la nécrose.