Principal / L'intestin

La langue dans le côté droit de l'abdomen: les raisons de ce qu'il faut faire à la maison

L'intestin

Si les piqûres dans le côté droit du bas-ventre, vous devriez examiner attentivement votre santé et consulter un médecin. Les fourmillements dans ce domaine peuvent avoir une grande variété de causes, allant de la maladie intestinale inflammatoire aux pathologies chirurgicales graves. Ils doivent être diagnostiqués et traités rapidement, sans quoi des complications graves peuvent se développer - une péritonite, des saignements, des pincements et la mort des organes internes.

Pourquoi pique le bas-ventre à droite

Dans cette zone de l'abdomen se trouve la partie ascendante du gros intestin, boucle de l'intestin grêle, appendice, péritoine, en partie des uretères. Si la douleur lancinante est apparue soudainement du côté droit et augmente, le plus probablement, un processus pathologique aigu a lieu:

  • appendicite (inflammation de l'annexe);
  • coliques néphrétiques (crise douloureuse provoquée par le passage de calculs de l'uretère au cours de la lithiase urinaire);
  • obstruction intestinale;
  • mourant d'une partie de l'intestin en raison d'une thrombose des vaisseaux mésentériques;
  • pincement des organes internes de la hernie inguinale.

Si l'abdomen inférieur droit poignarde périodiquement, les maladies suivantes doivent être suspectées:

  • colite (inflammation du côlon ascendant);
  • entérite (inflammation aiguë ou chronique du petit intestin);
  • perturbation des intestins, accompagnée de processus de fermentation, accumulation de gaz, constipation;
  • pyélonéphrite ou glomérulonéphrite (processus inflammatoires dans différentes structures du rein);
  • tumeurs de l'intestin, du rein.

De plus, la présence d’adhésions, qui se forment généralement en cas d’inflammation ou de chirurgie, peut provoquer des fourmillements périodiques dans le bas de l’abdomen. Pour éviter le développement d’adhésions, un drainage est établi pour les patients; il est recommandé de ne pas s’allonger après une opération afin que le liquide inflammatoire ne stagne pas dans l’estomac; des préparations spéciales et une physiothérapie sont prescrites.

Causes de picotements dans le côté droit du bas-ventre chez les femmes

Toutes les causes susmentionnées de picotements dans le bas-ventre droit peuvent survenir chez les femmes. Cependant, le beau sexe a ses propres particularités liées au fait qu’elles possèdent des appendices utérins (ovaires et trompes de Fallope). Des sensations désagréables se produisent lorsque ces organes deviennent enflammés. Et le plus souvent, cette inflammation est chronique, aussi les patients se plaignent-ils de siroter et de picoter à droite au-dessus du pubis. En outre, une douleur dans le côté droit du bas peut manifester un kyste de l'ovaire droit, un néoplasme polykystique malin des appendices.

La rupture du tube pendant la grossesse extra-utérine progressive et l'apoplexie (violation de l'intégrité) de l'ovaire sont des maladies nécessitant des soins chirurgicaux d'urgence. Avec eux, le bas-ventre droit peut également picoter, mais seulement au début du développement de la pathologie. Très vite, la douleur devient insupportable, d'autres symptômes de la maladie apparaissent: vertiges, baisse de la pression artérielle, etc. Si des fourmillements dans le bas-ventre surviennent pendant une grossesse normale, il est nécessaire d’éliminer le risque de fausse couche.

Des fourmillements dans le côté droit de l'abdomen peuvent être accompagnés d'une ovulation dans l'ovaire droit. Normalement, il ne devrait y avoir aucune sensation douloureuse, mais si l'ovaire est enflammé, sa capsule s'épaissit, ce qui peut compliquer le processus de libération de l'ovule. Par conséquent, si des picotements se produisent constamment au milieu du cycle, il est conseillé de consulter un gynécologue et de subir une échographie. Même un léger inconfort peut indiquer qu'il y a un problème avec les appendices de l'utérus.

Pourquoi piquer le bas-ventre à droite chez les hommes

Les hommes comme les femmes peuvent souffrir de maladie intestinale inflammatoire, d'altérations du système digestif, d'urolithiase. Cependant, pour les représentants du sexe fort plus que pour les femmes plus faibles, le développement de la hernie inguinale est typique. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du corps masculin et à un effort physique excessif, qui doit souvent supporter les hommes. En outre, chez les hommes, des processus pathologiques liés à la prostate et à la vessie peuvent provoquer des douleurs dans l'abdomen inférieur droit. L'étirement des muscles de la paroi abdominale après l'entraînement sportif et l'haltérophilie peut faire mal au bas de l'abdomen droit.

Que faire à la maison

La règle principale - vous ne pouvez pas essayer de traiter les picotements dans l'estomac, si pas connu la cause de cette sensation désagréable. Les lavements, les laxatifs, les analgésiques, les coussins chauffants ne peuvent qu'être aggravés, en particulier si les picotements se sont produits soudainement, et cela ne s'est jamais produit auparavant.

Si l'estomac persiste longtemps, vous devez vous allonger et évaluer l'intensité de la douleur, les causes de son apparition et l'existence d'autres symptômes (nausée, fièvre, diarrhée ou constipation, troubles de la miction). Femmes, il est important de se rappeler le jour de leur cycle menstruel, s'il y a un retard de menstruation, si les rapports sexuels n'ont pas précédé l'apparition de fourmillements. Cela vaut également la peine de vérifier les pertes vaginales - s’il ya du sang sur les sous-vêtements. Toutes ces informations permettront de déterminer quel type de problème de santé peut survenir, avec quel spécialiste s'adresser ou s'il est temps d'appeler une "salle d'urgence".

N'attendez pas une consultation de routine avec un médecin, mais appelez une ambulance dans les cas suivants:

  • Si les picotements deviennent forts, ils prennent la forme d’une attaque douloureuse et nuisent aux performances du travail quotidien ou du sommeil.
  • Si la douleur est accompagnée de vomissements, fièvre, vertiges graves ou perte de conscience.
  • Si le bas-ventre est dur du côté droit de la future mère.
  • Si la diarrhée sanglante s'est produite dans le fond de picotements dans l'estomac.

Quel médecin contacter

Une visite chez le médecin doit avoir lieu si:

  • Les picotements sont répétés périodiquement.
  • Apparu la formation de tumeur dans l'aine.
  • En plus de la douleur lancinante, il existe des problèmes de vidange de l'intestin ou de la vessie.
  • Il existe un lien entre la survenue de malaises à l'estomac et la consommation de nourriture, la consommation de certaines boissons, l'intimité et le stress physique.
  • La douleur est insignifiante, mais persiste plus de 3 jours.
  • Les femmes présentant des picotements dans le bas-ventre ont présenté des écoulements vaginaux anormaux (sang, mélange de pus, etc.).

Lorsque les picotements dans l'abdomen commencent après un repas, il convient de consulter un gastro-entérologue. Les femmes souffrant de douleurs abdominales, il est conseillé de consulter un gynécologue. Si des picotements se produisent constamment au même endroit et sont associés à un effort physique, s’accompagne de la formation d’une saillie dans l’aine, il est nécessaire de consulter un chirurgien. En cas de localisation de la douleur plus en arrière (du côté lombaire), la consultation d'un néphrologue ou d'un urologue est requise.

Olga Zubkova, commentatrice médicale, épidémiologiste

12,846 vues totales, 1 vues aujourd'hui

Nutrition humaine optimale

Attention! Nous ne donnons aucune recommandation pour une nutrition adéquate. Ici, le coût minimum d'un ensemble de produits est calculé, en assurant la consommation de la quantité requise d'éléments nutritifs (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux), sur la base du traitement mathématique des données relatives au contenu de ces éléments nutritifs dans les produits.

Lors de la première étape, le coût minimum d'un ensemble de produits est calculé (vous pouvez également entrer les produits de votre régime). À la deuxième étape, vous pouvez ajuster le régime reçu et voir un exemple de calcul du régime réel. Pour plus de détails, voir la section "Comment utiliser le calcul".

La dépendance de l'espérance de vie sur divers facteurs - ici.

Colite dans le côté droit de l'abdomen

Lors du diagnostic de maladies qui se manifestent par une douleur abdominale, la localisation de la douleur revêt une grande importance. Lorsque la colite est sur le côté droit de l'abdomen, des problèmes d'alimentation peuvent survenir et de pathologies très graves.

Lorsque la douleur est permanente, vous devrez peut-être consulter un gynécologue, un néphrologue, un urologue, un chirurgien et un thérapeute.

Inflammation de l'appendicite

Assez souvent, avec des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen du côté droit, associées à une appendicite enflammée. Cette maladie ne peut jamais être exclue, raison pour laquelle la consultation du chirurgien ne sera pas superflue.

Si vous tardez à consulter un spécialiste, le patient peut développer une péritonite. Ceci est une condition dans laquelle tout le contenu de l'annexe, et il s'agit de bactéries et de substances putréfactives, va à l'extérieur des organes internes.

Sauver une personne dans un tel état est pratiquement impossible, et ceux qui ont la chance de rester en vie auront besoin d'une longue thérapie à l'hôpital.

En particulier, il faut être prudent dans les cas où le bas-ventre est appelé trop longtemps et que la douleur est progressive.

En outre, vous devez faire attention aux symptômes suivants:

  • Les coliques peuvent commencer à se manifester dans le nombril, en se déplaçant progressivement vers le coin inférieur droit;
  • les sensations en position couchée sont particulièrement fortes; en essayant de se coucher du côté gauche, la douleur et les coliques deviennent coupantes;
  • en marchant, les sensations douloureuses font place au rectum et au périnée;
  • de plus, la température corporelle du patient augmente et les vomissements peuvent s'ouvrir;
  • le patient ne peut pas distraire de l'inconfort douloureux.

Ne pensez pas qu'avec une inflammation de l'appendicite, les coliques et la douleur deviennent immédiatement aiguës. Une telle douleur ne sera qu'au seuil de la péritonite. Dans de rares cas, la douleur peut être errante, mais nécessairement croissante et principalement localisée en bas à droite.

Pancréatite aiguë

Parfois, les symptômes d'une appendicite enflammée peuvent être confondus avec le développement d'une pancréatite aiguë.

La cause de cette maladie est une inflammation du pancréas. Dans ce cas, la douleur peut également diminuer du côté droit de l'abdomen.

De plus, le patient est accompagné de:

  • coliques, douleur aiguë non soulagée pendant une seconde;
  • une personne a une forte pâleur et des lèvres bleues sont possibles;
  • des sensations douloureuses recouvrent progressivement tout le bas de l'abdomen, mais sont plus localisées à droite;
  • la température augmente fortement, le patient peut manifester des illusions;
  • provoqué une attaque de vomissements qui ne disparaît pas même après une vidange complète de l'estomac;
  • lorsque vous sentez l'abdomen, il y a une forte tension musculaire, la zone droite est dure et douloureuse.

Dans de telles situations, une intervention chirurgicale urgente est effectuée, à la suite de laquelle le patient reçoit une assistance vitale. Avec le retard, comme dans le cas de l'appendicite, se développe une péritonite. Le contenu du pancréas en sort, ce qui peut causer la mort.

Début de fausse couche

Si la colite du côté droit chez les femmes enceintes, alors la cause de la pathologie peut être une fausse couche de départ. Dans le même temps, la douleur peut durer littéralement une seconde et s'abandonner principalement à l'ovaire droit.

Très souvent, le saignement commence également dans de telles situations. Il peut avoir un caractère fort, ou juste quelques gouttes de sang vont ressortir. Dans le second cas, les chances de sauver l’enfant sont beaucoup plus grandes.

Si le flux sanguin est assez fort, il est urgent de demander le soulagement du saignement. En l'absence d'assistance, une femme peut décéder des suites d'une grave perte de sang.

Grossesse extra-utérine

Une maladie extra-utérine peut aussi se manifester par une douleur lancinante à droite. Dans ce cas, la douleur d'une femme peut tourmenter non pas un jour, mais plusieurs semaines. Peu à peu, il poussera et passera à la coupe.

En cas de rupture de la trompe de Fallope, des saignements massifs se développent en outre, qui ne peuvent être arrêtés qu'après une intervention chirurgicale d'urgence.

Incapacité des reins à produire de l'urine

Ce dysfonctionnement d'organe peut également être associé à des coliques dans la région de l'abdomen inférieur droit.

En raison du fait que les reins ne sont pas en mesure d'éliminer suffisamment le sang qui y est tombé, un nombre considérable de bactéries s'accumulent progressivement et auraient dû être libérées avec l'urine.

À la suite de cette pathologie, il existe une forte inflammation du parenchyme et du bassinet du rein. Chez un patient, la miction devient rare, peut être douloureuse, puis disparaître complètement.

Par la suite, cette pathologie peut entraîner une insuffisance rénale, une défaillance d'organe et la nécessité d'une dialyse pour éliminer le flux sanguin de l'urine accumulée.

Manifestation de l'urétrite

S'il y a une colite au côté, le patient peut être suspecté d'avoir une forme grave d'uréthrite. Cette maladie peut toucher les femmes et les hommes, mais c'est la manifestation la plus dangereuse d'uréthrite dans la moitié plus forte.

Progressivement, le processus inflammatoire augmente, affectant le ganglion inguinal droit. Avec cette pathologie, il peut y avoir un gonflement supplémentaire du côté droit de la région de l'aine et une douleur lancinante lors de la marche et au repos.

En l'absence de traitement en temps voulu, l'inflammation augmentera davantage, affectant les reins et la vessie. Dans les cas graves, la maladie atteint les testicules, provoquant une orchite. Avec une telle maladie, un homme peut devenir stérile. La maladie est traitée avec des médicaments antiviraux et des antibiotiques.

Douleurs menstruelles

Parfois, la douleur à l'aine à droite peut être causée par la menstruation. Cela se produit à cause du sang accumulé dans l'utérus. En règle générale, cette pathologie est observée chez les femmes ayant des règles abondantes.

Le sang stagne dans l'utérus, formant des caillots. Habituellement, ces coliques disparaissent dans les deux premiers jours suivant le début des règles. Parfois, pendant les règles, la douleur peut être causée par des processus inflammatoires ou des infections génitales.

Avec une telle pathologie, le malaise accompagne une femme tout au long des menstruations. En outre, des vertiges, des nausées, des vomissements et des diarrhées peuvent survenir. Vous pouvez vous débarrasser du problème seulement après avoir été examiné par un gynécologue.

Kystes de l'ovaire

Une maladie assez dangereuse pouvant provoquer une issue fatale. Avec des coliques dans le bas ventre d'une femme, avec un examen approfondi, elle peut trouver des kystes. Ils provoquent le gonflement de l'ovaire, ce qui provoque une gêne.

En règle générale, il augmente pendant les règles et l'ovulation. Parfois, une tumeur kystique peut disparaître d'elle-même, mais dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Un stress ou une blessure physique mineur peut provoquer une pause. De plus, la douleur dans cette pathologie peut être transmise à l'anus et à la cuisse droite.

Autres raisons

Outre les raisons décrites ci-dessus, les facteurs suivants peuvent provoquer une douleur lancinante dans le carré inférieur droit de l'abdomen:

  • infections génitales, affectant le pénis et la muqueuse vaginale;
  • maladies des vaisseaux sanguins et des ganglions lymphatiques;
  • la séparation des parois internes de l'aorte;
  • problèmes de hanche;
  • processus inflammatoire dans la prostate;
  • obstruction de l'uretère;
  • thrombose veineuse;
  • hernie inguinale;
  • maladies du rectum.

Le spectre des maladies pour lesquelles une douleur collante se produit est très large. C'est pourquoi il est important de détecter à temps le facteur qui a provoqué le problème.

Vous ne devriez pas vous soigner vous-même. Parfois, ce symptôme peut sauver la santé et la vie d’une personne. Un traitement volontaire peut brouiller l'image réelle de la maladie et ne pas permettre de poser le bon diagnostic.

Colite du côté droit: symptômes de développement et causes de la douleur

La colite du côté droit peut être le signe d'une pathologie hépatique de la vésicule biliaire et des voies biliaires, menaçant le pronostic vital. Les coliques abdominales chez les femmes peuvent indiquer une grossesse extra-utérine. Un traitement tardif peut être fatal. La raison peut être d'autres maladies: pancréatite, pyélonéphrite, appendicite.

Causes de la colique biliaire

La colique biliaire est un syndrome de douleur intense résultant du blocage des voies biliaires. La maladie est accompagnée de spasmes.

Des douleurs à la couture surviennent si le canal biliaire bloque la pierre. Causes de la maladie:

  • maladie de calculs biliaires;
  • cholécystite;
  • cholangite.

Dans de rares cas, la colique biliaire est associée à une appendicite et à la maladie de Crohn. La pathologie est due au fait que l'écoulement de la bile est perturbé. L'intensité de la douleur dépend de l'emplacement de la pierre. Le foie picotera également en cas de spasme des canaux biliaires. Avec des lésions intenses de la douleur du canal biliaire insupportable. Le syndrome dure de quelques minutes à 6 heures. Il s'apaise progressivement. Si l'attaque dure plus de 5 heures, le médecin suggère une cholécystite. Avec cette pathologie, la vésicule biliaire devient enflammée. Certains patients ont des douleurs épigastriques et inférieures au sternum.

Description de la maladie cholécystite

Si elle se blesse au côté droit, l’inconfort peut se propager à la région de l’omoplate. Chez certains patients, la douleur est localisée au bas du cœur et est confondue avec une attaque d’angine de poitrine. Symptômes typiques de la cholécystite:

  • nausée conduisant à des vomissements;
  • fièvre, pouls rapide.
  • décoloration de la peau (elle devient jaunâtre).

Certains patients développent des démangeaisons cutanées, l'urine s'assombrit et les selles s'éclaircissent.

Si une pierre pénètre dans les canaux biliaires, un spasme se produit. À la suite de la réaction pathologique, la circulation sanguine est perturbée. Causes de la cholécystite:

  • régime alimentaire malsain;
  • fumer;
  • abus d'alcool.

Les coliques de l'hypochondre droit migrent vers la région de l'omoplate. Lorsque vous essayez d’inspirer brusquement dans l’estomac, vous pouvez être très poignardé. La gêne causée par la cholécystite avec absence de pierre est de courte durée. La douleur survient lorsque le patient mange des aliments épicés, salés, frits ou gras.

Dans la cholécystite aiguë, les parois de la vésicule biliaire deviennent enflammées. La cause de la maladie est un processus infectieux. La cholécystite aiguë est plus communément diagnostiquée chez l'homme. La colite du côté inférieur droit avec cholécystite peut être accompagnée d'une température corporelle de + 37,3 ° C. Le patient ne peut pas relâcher les muscles abdominaux. Pour confirmer le diagnostic de cholécystite aiguë, il est nécessaire de procéder à un examen complet. Le patient est testé pour le sang, les matières fécales et l'urine. Lors de la confirmation du diagnostic du patient est hospitalisé. Le médecin prescrit des antibiotiques ou une intervention chirurgicale pour enlever la vésicule biliaire.

Cholangite de pathologie infectieuse

Avec cette maladie, les voies biliaires deviennent enflammées. La cholangite aiguë est difficile. La maladie entraîne une inflammation des canaux biliaires, ils peuvent être des calculs.

Avec la progression de la cholangite, une douleur aiguë se produit dans l'hypochondre droit. Le patient a des symptômes de jaunisse:

  • la température corporelle augmente;
  • des frissons apparaissent;
  • la pression artérielle diminue;
  • les matières fécales deviennent sombres, l'urine - la lumière.

Si le médecin confirme le diagnostic de cholangite, le patient est hospitalisé. Le traitement implique une intervention chirurgicale.

Colique hépatique

Les patients sont souvent intéressés par la raison pour laquelle les piqûres se trouvent du bon côté. Si une personne a une attaque de colique du foie, vous devez appeler une ambulance. Les médecins fourniront les premiers soins et appuieront le diagnostic allégué. Pour éliminer le syndrome de la douleur, un médicament est administré par voie intraveineuse. Une hospitalisation tardive peut entraîner des complications graves, voire mortelles.

En cas de cholangite et de cholécystite aiguë, le médecin prescrit un traitement conservateur. Le patient prend des antispasmodiques, des analgésiques qui aident à arrêter la douleur, des antibiotiques sont prescrits. L'opération d'enlèvement des calculs de la vésicule biliaire a lieu en urgence. Les médicaments antispasmodiques soulagent également la douleur. Les dosages sont individuels. Le patient ne doit pas se soigner lui-même. Dans le côté droit, cela peut légèrement picoter, puis le médecin vous prescrit, Mais-shpu ou Duspatalin. Parfois, vous devez augmenter le dosage.

Les médicaments antispasmodiques, notamment la nitroglycérine, détendent les muscles abdominaux et restaurent la fonction des canaux biliaires. Si l'estomac s'inquiète d'une colite aiguë, la papaverine est nommée. Le médicament a un effet analgésique. Afin d'éviter les maladies du foie, il est nécessaire de traiter rapidement les maladies concomitantes. Lorsque l'apparition de coliques devrait immédiatement appeler une ambulance. Le patient doit manger rationnellement, si nécessaire - pour suivre un régime. Il est important de renoncer à l'alcool et à tous les produits nocifs. Un sommeil sain et une activité physique mesurée aideront à prévenir les maladies du foie.

Maladies des reins et de la vessie

Lorsque la pyélonéphrite peut piquer dans l'estomac. L'intensité du syndrome douloureux dépend du degré de lésion rénale. La gêne est localisée en bas à droite de l'abdomen ou à gauche.

Si les deux reins sont atteints, les symptômes de la pathologie deviennent prononcés. La pyélonéphrite est accompagnée de:

  • faiblesse, malaise;
  • augmentation de la température corporelle;
  • douleur en urinant;
  • la soif
  • mal de tête.

Avec cette maladie, l'urine devient sombre.

La glomérulonéphrite survient chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Le tableau clinique de la pathologie:

  • malaise;
  • douleur dans l'abdomen droit ou gauche;
  • l'urine avec une teinte rouge;
  • essoufflement;
  • pression accrue.

Grossesse extra-utérine en tant que cause de la douleur

Au début de la pathologie, il y a une légère douleur au côté. Un diagnostic tardif augmente l'inconfort. La douleur irradie dans le rectum. Pendant la grossesse extra-utérine, la trompe de Fallope peut se rompre, entraînant la mort.

Il est nécessaire de diagnostiquer la pathologie dans le temps et d'effectuer l'opération. La grossesse extra-utérine est accompagnée de:

  • saignements;
  • malaise;
  • des nausées;
  • inflammation de la trompe de Fallope;

Dyskofort dans l'estomac a le caractère piquant, il peut être long. Si une femme a mal à la dague, la pathologie progresse. La mort survient du fait que l'ovaire est déchiré et que des saignements internes se produisent. Si vous trouvez au moins un de ces symptômes, consultez un gynécologue.

Autres pathologies possibles

La pancréatite est une maladie dans laquelle le pancréas s'enflamme. Il manifeste une douleur paroxystique dans l'hypochondre. Symptômes de pathologie:

  • vomissements;
  • douleur au côté droit;
  • urine trouble;
  • les matières fécales lumineuses;
  • jaunisse.

L'appendicite nécessite un traitement précoce. Le danger d’une maladie est qu’elle peut conduire à une péritonite et à la mort.

L'appendicite est accompagnée d'une douleur aiguë dans l'hypochondre. La maladie se manifeste aussi:

  • faiblesse
  • augmentation de la température corporelle;
  • des nausées et des vomissements;

Gêne abdominale après l’éducation physique

Si vous courez ou sautez pendant une longue période, vous pourriez ressentir une gêne au côté droit. La maladie est associée à l’étirement de la capsule hépatique. Avec un effort physique intense, les canaux biliaires s'étirent, provoquant des fourmillements dans le côté droit. Pour ces raisons, vous ne pouvez pas manger avant les séances d'entraînement. Si l'estomac est vide, le foie et les organes gastro-intestinaux sont moins stressés.

Douleur après avoir pris des drogues

Il y a des cas où, après avoir pris des antibiotiques, le côté droit fait mal. Cela signifie que les membranes muqueuses du foie sont endommagées ou que les intestins sont touchés. Pour ces raisons, le médecin ne prescrit pas d'antibiotiques pendant une longue période. Les organes gastro-intestinaux, y compris le foie, sont sensibles à ce groupe de médicaments.

Tolley ventre en bas à droite

✓ Article vérifié par un médecin

Des douleurs piquées dans le bas de l'abdomen peuvent survenir lors de maladies graves pouvant mettre la vie en danger. Pour les déterminer et établir un diagnostic précis, il est nécessaire de consulter plusieurs spécialistes - un chirurgien, un thérapeute, un gynécologue et un gastro-entérologue. Il est impossible de s’établir, ce qui a provoqué un symptôme déplaisant, car il ya trop de raisons à cela.

Piquer dans la région iliaque droite

Causes de la douleur

La douleur abdominale basse du côté droit est le signe d’un dysfonctionnement du corps. Les sensations désagréables sont le plus souvent causées par des maladies chroniques ou aiguës du système digestif, du système urinaire et du système nerveux. Des symptômes supplémentaires jouent un rôle important dans la détermination de la véritable cause de l’état déplaisant.

La douleur survient dans le cas de maladies aiguës ou chroniques des systèmes digestif, urinaire, reproducteur et nerveux

Il y a au moins une douzaine de raisons qui peuvent conduire à une gêne, mais le plus souvent cela se produit dans les pathologies intestinales et les organes génitaux internes. Ce n'est que dans de rares cas que cela est une conséquence de maladies chroniques du système urinaire.

L'inconfort le plus commun causé par des pathologies intestinales

Maladie de l'intestin

La cause la plus commune de la douleur est des problèmes intestinaux.

Maladies possibles

  1. Obstruction intestinale. Cette pathologie se développe rapidement. Si l'obstruction est causée par un blocage mécanique, il y a une douleur intense qui s'étend dans l'aine. En outre, une personne a des vomissements après un repas, une faiblesse générale.

Les maladies intestinales sont nécessairement accompagnées de symptômes supplémentaires, ce qui facilite légèrement leur diagnostic. Ces pathologies peuvent être de nature inflammatoire et infectieuse et nécessiter dans certains cas une intervention chirurgicale.

La maladie la plus dangereuse est l'appendicite aiguë. Son traitement n'est possible que par intervention chirurgicale et plus tôt une personne demande de l'aide, plus elle a de chances d'éviter les complications possibles.

En cas d'appendicite aiguë, une intervention chirurgicale est nécessaire.

C'est important! Lorsque l'appendicite commence par apparaître, la douleur survient dans la région épigastrique et se propage ensuite le long du flanc droit vers la région iliaque droite.

Quand l'appendicite commence initialement, la douleur survient dans la région épigastrique

En cas de perforation de l'appendice (appendice), la douleur est localisée dans la région iliaque droite, puis s'étend à d'autres régions. En conséquence, le contenu de l’annexe tombe dans la cavité abdominale et peut provoquer une péritonite - une inflammation du péritoine. La douleur est aggravée par le changement de position et de mouvement. Si aucune assistance médicale n'est fournie à ce moment-là, les conséquences peuvent être graves, voire mortelles.

En cas d'incapacité à fournir une assistance rapide pour l'appendicite, des complications peuvent survenir.

Symptômes d'appendicite supplémentaires

  1. Nausées et vomissements, sans soulagement.
  2. Diarrhée ou constipation.
  3. Augmentation significative de la température corporelle.
  4. Palpitations.
  5. Plaque sur la langue.

Nausées et vomissements sans soulagement sont des symptômes d'appendicite aiguë.

Les symptômes généraux de l'appendicite ressemblent à ceux d'autres pathologies intestinales. Le diagnostic n'est possible qu'après les procédures de diagnostic.

C'est important! Si une personne refuse de consulter un spécialiste et que le processus se rompt avec la libération de son contenu dans le péritoine, une péritonite aiguë se développe et une septicémie est également possible, pouvant être fatale.

Complications possibles d'une appendicite aiguë

Maladies gynécologiques

Dans l'inflammation et d'autres pathologies des organes de reproduction de la femme, des douleurs aiguës picotent. La gêne survient le plus souvent après un rapport sexuel, pendant les règles ou l'ovulation.

La douleur dans l'abdomen iliaque droit peut être causée par des pathologies des organes de reproduction féminins.

Maladies possibles:

  • annexite;
  • kyste ou rupture ovarienne;
  • grossesse extra-utérine.

Les pathologies inflammatoires sont dangereuses et, si elles ne sont pas traitées, elles conduisent souvent à la stérilité. La douleur en eux est permanente et souvent purulente et sanglante des organes génitaux. Une douleur aiguë survient souvent pendant la grossesse extra-utérine ou une fausse couche.

C'est important! La grossesse extra-utérine est un danger pour la vie d'une femme en raison du développement d'une hémorragie interne grave, pouvant être fatale.

Pour la grossesse extra-utérine se caractérise par des douleurs à l'étroit. En cas de rupture de sang dans le péritoine, la douleur peut être administrée à l'anus. Le processus de transit intestinal et de vidange de la vessie conduit à son renforcement. Il y a souvent des saignements, ce qui s'apparente à la menstruation.

Quand la grossesse extra-utérine se caractérise par des douleurs à l'étroit

Avec un saignement important est observé:

  • pâleur de la peau;
  • chute de pression;
  • perte de conscience;
  • pouls faible fréquent.

Avec complications possibles perte de conscience

Dans les cas difficiles, la grossesse extra-utérine peut être asymptomatique. Au fur et à mesure de son développement, ses signes ressemblent à ceux de l'appendicite, ce qui complique le diagnostic.

Troubles du rein et de la vessie

La plus commune des maladies.

  1. Pyélonéphrite. La douleur survient généralement d'un côté. Avec la défaite du rein droit, il peut être localisé non seulement dans la région lombaire droite, mais également dans la région iliaque droite. La pyélonéphrite se caractérise par de la fièvre, un gonflement, des maux de tête, une pâleur et une soif. L'urine a une couleur trouble et une odeur désagréable.

Dans ces maladies, il existe un trouble de la miction, une augmentation de la température corporelle et un assombrissement de la couleur de l'urine. Aux stades initiaux, la douleur peut ne pas être grave, mais si elle n'est pas traitée, une forte coup de couteau apparaît.

Autres raisons

La mésadénite, caractérisée par une inflammation des ganglions lymphatiques du mésentère intestinal, peut provoquer des douleurs. Si la mésadénite est d'origine tuberculeuse, la personne souffre de:

  • épuisement général;
  • faiblesse
  • élever la température;
  • ESR élevé.

Manifestations cliniques de la tuberculose abdominale

La mésadénite est une maladie dangereuse qui présente des symptômes similaires à ceux de l’appendicite. Il peut être causé par divers agents pathogènes infectieux. Le traitement est effectué dans un hôpital chirurgical avec des méthodes conservatrices.

C'est important! Les maladies parasitaires, le zona, les inflammations de l'articulation de la hanche entraînent des douleurs lancinantes et deviennent, pendant la période d'exacerbation, des perforations aiguës.

Diagnostics

En cas de douleur, une personne doit immédiatement appeler une équipe d'urgence qui livrera à l'hôpital chirurgical.

Pour les douleurs de piqûre dans l'abdomen, vous devez immédiatement appeler l'équipe de l'ambulance.

Réaliser les études suivantes:

  • Échographie;
  • Radiographie;
  • Test de sang et d'urine.

S'il y a peu de données pour établir un diagnostic, la personne est envoyée pour examen à:

Il faut passer un examen

Si une appendicite est suspectée, la palpation de l'abdomen et de la région rectale, une analyse sanguine biochimique, un ECG et une laparoscopie diagnostique sont effectuées. Afin d'exclure le diagnostic d'une grossesse extra-utérine, un examen gynécologique et une échographie des organes pelviens sont examinés.

Traitement

Le traitement de la douleur perçante consiste à éliminer les causes de leur survenue. Dans les maladies inflammatoires et infectieuses intestinales, une antibiothérapie est prescrite, ainsi que des préparations pour restaurer la motilité intestinale et il est obligatoire de suivre les règles de la nutrition alimentaire.

Si la douleur est causée par une maladie intestinale infectieuse ou si une inflammation est requise, un régime alimentaire est nécessaire.

C'est important! Le traitement de l'appendicite et de la grossesse extra-utérine n'est possible que par chirurgie.

Les maladies du rein et de la vessie sont le plus souvent inflammatoires et des médicaments antibactériens sont utilisés pour les traiter. Dans ce cas, l’auto-traitement est impossible - il est très important d’établir le type de bactérie qui a provoqué l’inflammation.

Afin de réduire le syndrome de douleur prononcée, vous pouvez utiliser les médicaments suivants.

Maux du côté droit du bas-ventre d'une femme

Si le côté droit de l'abdomen fait mal, les gens ont des pensées inquiétantes au sujet de l'appendicite. En effet, ce symptôme est inhérent à l’appendicite. Mais ce n'est pas la seule maladie qui cause de la douleur dans la partie inférieure droite. Une variété de maladies ont des symptômes similaires.

Qu'est-ce qu'une personne avec une appendicite?

La douleur dans le côté droit de l'abdomen est un signe clair d'appendicite.

L'appendicite est une inflammation de l'appendice du caecum. Il survient souvent chez les enfants et les adultes. L'appendicite aiguë tend à se développer rapidement. La maladie nécessite une intervention chirurgicale d'urgence. L'appendicite est la cause la plus courante de péritonite - l'inflammation péritonéale. La péritonite provoque une intoxication grave du corps par des toxines et une déshydratation. Il progresse très vite. Par conséquent, tout retard dans les soins médicaux pour une appendicite augmente le risque de décès.

La douleur à l'appendicite apparaît pour la première fois dans la région épigastrique de l'abdomen ou près du nombril. La région épigastrique est située entre les arcs costaux au-dessus du nombril. La douleur peut être locale ou diffuse sur l'estomac. Quelques heures plus tard, il se déplace dans la région iliaque, située dans la partie inférieure de l'abdomen, à droite. Dans certains cas, une douleur aiguë peut apparaître immédiatement dans la région iliaque. La nature de la douleur à l'appendicite est modérée et tolérable. Elle ne lâche pas la personne, ne lui donne pas un soulagement temporaire. En marchant, en éternuant ou en changeant la position du corps, le syndrome douloureux augmente. À mesure que la maladie progresse, la douleur peut devenir plus intense. L'alarme est leur disparition. Cela signifie que le processus pathologique se développe activement. Le patient est tourmenté non seulement par des douleurs au côté droit, mais aussi par des vomissements. Il se sent malade et chancelant.

Maladie de l'intestin

Une douleur dans le côté droit de l'abdomen accompagne certaines maladies de l'intestin.

La diverticulose intestinale est caractérisée par de petites protubérances des parois intestinales - les diverticules. Ils ressemblent à des poches. Si des diverticules apparaissent du côté droit du gros intestin, il y aura une douleur dans le bas de l'abdomen du côté droit. Pourquoi la colite est-elle sur le côté? Le côté droit s'enflamme lorsque les diverticules sont enflammés, c'est-à-dire avec la diverticulite.

Ces maladies sont insidieuses et imprévisibles. Ils peuvent provoquer des saignements, une inflammation de la cavité abdominale, une obstruction intestinale et un amincissement de ses parois, ainsi qu'un cancer. Plus tôt ils seront identifiés et commenceront à guérir, plus le traitement sera facile et efficace.

La torsion des intestins est appelée obstruction intestinale, résultant de la perturbation de la position normale des anses intestinales. Cette condition est dangereuse non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie humaine. En tournant le caecum, la douleur se produit dans le côté droit du bas. Ils ressemblent à des contractions.

La duodénite est une inflammation du duodénum. La douleur dans la duodénite se produit du côté droit. Avec la duodénite, le patient peut se sentir malade et vomir et il souffre souvent de flatulences. Dans le contexte de l'inflammation, la température corporelle augmente.

Lorsque le côté droit du bas-ventre fait mal, le médecin peut suspecter une hernie dans l'aine du patient. Une hernie inguinale est diagnostiquée par la saillie de la paroi péritonéale dans la cavité du canal inguinal. Le canal inguinal est situé tout au bas de la région inguinale sur les côtés. Les hommes sont plus susceptibles de souffrir de hernie inguinale. Une douleur intense ou tolérable à l'aine du côté droit survient si une hernie apparaît du côté droit du canal inguinal. À l'examen, le médecin trouve facilement une hernie. Souvent, il se manifeste clairement sous la forme d'une colline sur le corps.

Les néoplasmes dans les intestins provoquent des douleurs épuisantes dans le côté droit. Les douleurs sont causées par l'effet mécanique de la tumeur croissante sur les tissus adjacents. Plus les tissus du néoplasme se développent, plus les sensations sont douloureuses.

La maladie de Crohn, une maladie inflammatoire chronique de l'intestin, présente des signes similaires à ceux de l'appendicite.

Maladies des femmes

La douleur dans le bas-ventre droit chez la femme peut être déclenchée par la survenue d'une grossesse extra-utérine (extra-utérine). Ceci est une violation du développement de la grossesse, dans lequel l'œuf fécondé n'est jamais tombé dans l'utérus. Cette pathologie est assez commune. Par conséquent, lors du diagnostic de la douleur dans le bas-ventre chez les femmes en âge de procréer, les médecins tiennent compte de cette probabilité. La nature de la douleur est aiguë et crampante. Ce diagnostic est indirectement indiqué par un retard de menstruation.

Des douleurs aiguës dans le côté droit de l'abdomen peuvent être causées par une torsion de la jambe du kyste de l'ovaire droit. Parfois, la douleur au bas ventre chez les femmes est si puissante qu’une femme peut s’évanouir. Les autres signes de maladie comprennent des sueurs froides, des frissons, des nausées, des vomissements et une baisse de la pression artérielle.

Si une femme a une rupture de l'ovaire droit, elle ressent une douleur intense dans l'abdomen inférieur droit. En cas de rupture, il peut se refléter dans le bas du dos, le rectum ou la cuisse. La violation des tissus du corps est accompagnée d'un saignement dans la région abdominale. Cette maladie ovarienne survient généralement au milieu du cycle menstruel.

La douleur dans les annexites ou l'inflammation des appendices se confond facilement avec la douleur dans l'appendicite. Les appendices sont appelés trompes de Fallope et ovaires. La différence est la nature bilatérale de la douleur au stade initial. Alors que l'appendicite, la douleur a d'abord un emplacement central. Plus tard, la douleur diminue également vers la mise au point. La maladie survient généralement immédiatement après les règles.

La douleur dans l'abdomen inférieur droit est souvent le signe d'un kyste de l'ovaire droit ou d'une inflammation de la trompe de Fallope droite (salpingite). La douleur associée à la salpingite augmente avec la miction et l'effort physique.

Les maladies de l'utérus, de l'endométriose et de l'endométrite peuvent également causer des douleurs au côté droit du bas-ventre. L'endométriose résulte de la prolifération des tissus de la couche des parois de l'utérus. La prolifération peut affecter les intestins et causer des douleurs pelviennes du côté droit. Avec l'endométrite, l'endomètre, la paroi interne de l'utérus, s'enflamme. L'inflammation provoque une douleur qui peut être localisée dans le côté droit de l'abdomen. Avec l'endométrite, la température corporelle augmente et la décharge apparaît.

Mais la douleur chez les femmes n'est pas toujours causée par une pathologie. Ils sont aussi pendant la menstruation. Le plus souvent, les jeunes filles qui n'accouchent pas vont souffrir de douleurs menstruelles.

Douleur pendant la grossesse

Pourquoi l'estomac fait-il mal en portant un enfant? Des douleurs aiguës à court terme en bas à droite surviennent souvent chez les femmes enceintes à cause d'entorses. Ces ligaments soutiennent l'utérus dans la cavité abdominale. La douleur survient périodiquement, avec un changement brutal de la position du corps. Aucun traitement n'est requis dans ce cas.

Une fausse couche en début de grossesse survient avec des douleurs abdominales basses. Au début, ils ont un caractère tirant. Plus tard, ils deviennent intenses et crampes. Peut être localisé à droite. Une condition similaire précède le travail prématuré à la fin de la grossesse. Cela menace la vie de la mère et de l'enfant. Le processus d'avortement est accompagné d'un saignement.

Maladies des hommes

Les processus inflammatoires et les lésions de l'appareil reproducteur masculin s'accompagnent souvent de douleurs au côté droit lorsque le ganglion droit est affecté par la maladie. Les signes associés à ces affections sont des douleurs au scrotum et à l'aine.

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal aux hommes? Les maladies les plus courantes des organes sexuels mâles sont les suivants: orchite, ou une inflammation des testicules, des vésicules (inflammation des vésicules séminales), epidimit (inflammation de l'épididyme du testicule), des cavités (inflammation du corps caverneux ou les corps caverneux du pénis), la prostatite (inflammation de la prostate), kollikulit (inflammation du follicule spermatique ).

Maladies d'autres organes humains

Douleurs coupantes sévères, localisées dans le côté droit de l'abdomen, que ressent une personne lorsqu'elle laisse des calculs sur les reins ou sur la vésicule biliaire. La douleur résulte du traumatisme que les bords tranchants de la pierre causent aux voies urinaires.

Une des conditions les plus douloureuses et intolérables est la colique rénale. Ils se présentent brusquement et intensément. La colique rénale provoque généralement de graves douleurs au dos, mais elle peut également causer des douleurs au bas-ventre droit. La colique rénale est due à une obstruction du flux d'urine. Ce peut être une pierre, des caillots de sang, du pus ou du mucus.

Une coloration hépatique est une manifestation typique de la cholélithiase. Les coliques provoquent des obstructions qui bloquent l'écoulement de la bile dans l'intestin. Un tel obstacle peut être une pierre ou un spasme musculaire. La douleur est généralement localisée dans l'hypochondre du côté droit, mais peut être transmise à d'autres parties du corps.

Aux derniers stades de l'hépatite (maladie inflammatoire du foie), des sensations douloureuses peuvent apparaître chez une personne sous la côte droite. Très souvent, ils migrent vers l'aine. Une cirrhose du foie, une maladie grave accompagnée de modifications irréversibles des tissus de l'organe, peut provoquer de graves douleurs débilitantes dans le bas de l'abdomen droit.

L'expansion aiguë de la vessie provoque une douleur coupante du côté droit. Ce phénomène se produit lorsque le canal de l'urètre est obstrué par des calculs urinaires. Chez les hommes, une prostate bloquée peut provoquer une obstruction. Un autre symptôme de la maladie est une miction inefficace pour uriner.

Si l'urétrite (inflammation de l'urètre) affecte le ganglion lymphatique droit, la douleur apparaît également au bas de l'abdomen chez les femmes et chez les hommes du côté droit. Les patients souffrent de brûlures et de crampes lorsqu'ils urinent.

Les sensations douloureuses peuvent augmenter avec les varices dans la région pelvienne. Cette maladie se développe graduellement et asymptomatiquement au début. Au fil du temps, douleur dans le bas de l'abdomen, souvent du côté droit. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de la maladie.

Une douleur typique peut être provoquée par des lésions de l'artère fémorale. Par exemple, en présence d'anévrisme. L'anévrisme est une saillie du mur de l'artère. En raison du développement de l'anévrisme, il existe un risque de rupture de l'artère et d'hémorragie. Le côté droit de l'abdomen est également touché par une thrombose de l'artère fémorale. La thrombose se produit lorsque la paroi vasculaire se rétrécit à cause de plaques de cholestérol.

Que faire

Que faire si votre côté droit fait mal? Une telle douleur peut être le signe d'une maladie grave et parfois mortelle. Dans cette zone, la personne possède des organes vitaux et génitaux. Les changements pathologiques dans le fonctionnement de l'un d'entre eux peuvent désactiver le corps entier.

En raison de la physiologie d'une zone donnée du corps, de la proximité des organes les uns par rapport aux autres, des processus pathologiques se développent souvent à la vitesse de l'éclair. Parfois, un petit retard peut coûter la vie ou un handicap à une personne.

La seule solution correcte dans cette situation est une urgence, appelez un médecin. Malheureusement, les gens évitent souvent les soins médicaux en s'appuyant sur leurs propres forces. L'acceptation d'un médicament anesthésique ne peut que faire taire un symptôme, mais elle ne peut arrêter le développement de la pathologie. Le soulagement temporaire qu'une personne ressent en prenant des analgésiques ternit sa vigilance et l'empêche de prendre la bonne décision. L'acceptation des analgésiques déforme l'image de la maladie et empêche le médecin de poser le bon diagnostic.

Si le côté droit de l'abdomen fait mal au-dessous, la patiente doit appeler une ambulance et attendre son arrivée sans prendre de médicament. Il est strictement interdit de réchauffer le point sensible ou de prendre des bains chauffants. L'échauffement peut accélérer le développement pathologique de la maladie et même entraîner la mort.

En attendant le médecin, vous devez être au lit. S'il y a des vomissements, il est nécessaire de boire de l'eau par petites portions. Cela aidera à prévenir la déshydratation.

Chacun de nous éprouve périodiquement des sensations douloureuses dans l'abdomen, ce qui est tout à fait naturel, car il n'y a pas de personnes en parfaite santé. Il est important de ne pas les ignorer, mais de pouvoir déterminer la cause de l'événement. Par exemple, à partir de quoi se développe la douleur du côté droit? Lisez à propos des sources possibles de son origine.

Qu'est-ce qui peut faire mal au côté droit

Dans ce côté, il y a quelques organes internes, avec des dysfonctionnements dont l'inconfort est directement lié. Ce qui peut faire mal à droite:

  • le foie;
  • les reins;
  • le pancréas;
  • l'intestin;
  • les ovaires;
  • appendicite.

Le lobe droit de la cavité abdominale est divisé en parties sous-costale (supérieure) et pelvienne (inférieure). Dans le premier sont la vésicule biliaire, la glande surrénale avec le rein, le foie, le diaphragme, l'iléon. Dans le second cas, il y a un ovaire (chez la femme) avec une annexe (au total). Rarement, mais parfois à droite donne la douleur errante des organes de gauche. Cela peut être l'estomac, le pancréas. Pour établir la cause exacte de l'apparition de sensations désagréables, vous devez définir clairement leur emplacement.

Juste sous les côtes devant

Cela arrive constant ou périodique. Une douleur constante à la droite sous les côtes à l'avant est causée par de tels maux:

  1. Vésicule biliaire: cholécystite, maladie des calculs biliaires, parasites.
  2. Pancréas: pancréatite aiguë, oncologie (stades avancés).
  3. Hépatique: hépatite, cirrhose, parasites.
  4. Diaphragmes: hernie, tumeurs, diaphragmatite.

La douleur du côté droit de l'abdomen à l'avant peut ne pas être liée à des pathologies. Périodiquement, de tels sentiments sont vécus par tout le monde avec:

  1. Grossesse Le fœtus en croissance est dans l'utérus et crée une pression sur les organes de la femme, ce qui provoque une douleur.
  2. Effort physique intense. Si une personne n'a pas l'habitude de travailler dur ou de faire des exercices sportifs, elle a beaucoup d'adrénaline. Par conséquent, le flux sanguin augmente et la veine cave se dilate et contracte le foie.
  3. Syndrome prémenstruel. Avec la production accrue d'œstrogènes, qui se produit avant les règles, il y a un spasme des voies biliaires, qui sont affectés par cette hormone.

Côté droit de l'arrière

Ce phénomène est caractéristique de nombreuses pathologies rénales. Votre côté droit vous fait-il mal au dos? Avertit ceci à propos de:

  1. Pyélonéphrite aiguë. Sensation de douleur intense, mais terne. Si vous tapez sur les bords inférieurs, cela devient plus fort.
  2. Pyélonéphrite chronique. Une faible sensation de douleur douloureuse qui devient obsessionnelle si elle est humide et fraîche en dehors de la fenêtre.
  3. Hématome rétropéritonéal. Si une personne est tombée sur le dos ou s’est gravement blessée, un vaisseau se rompt derrière le péritoine et un hématome (congestion sanguine) en résulte, poussant sur les organes.
  4. Pancréatite aiguë. Zona douleur, croissante, si une personne est couchée. Symptômes supplémentaires - nausée, diarrhée, vomissements.
  5. Urolithiase. Sensation de douleur sourde. Augmente si une personne bouge beaucoup ou boit des quantités excessives de liquide.
  6. Pincement du nerf. Douleur renversée en haut, sous l'omoplate à droite.

Derrière la région lombaire

Les circonstances de l'apparition de ce symptôme sont nombreuses. Est-ce que votre côté droit vous fait mal au dos dans le bas du dos? Besoin d'être examiné pour les maux:

  1. Système musculo-squelettique: spondylolisthésis, ostéochondrose, ostéomyélite, ostéoporose.
  2. Muscles: inflammation, traumatisme, étirement.
  3. Neurologique: plexite ou névrite.
  4. Organes internes: reins (pyélonéphrite, calculs, hydronéphrose, coliques), intestins, vésicule biliaire, foie, ovaires chez les jeunes filles.

Au niveau de la taille

Les raisons probables de ce phénomène sont nombreuses. Cela fait mal au côté droit au niveau de la taille chez les personnes avec:

  1. Inversion des intestins.
  2. Maladies du foie.
  3. Dysfonctionnements du pancréas.
  4. Appendicite. Douleur aiguë, plus forte lors de l'inhalation ou du déplacement.
  5. Inflammation de l'utérus.
  6. Présence dans la vésicule biliaire de petites pierres. Douleur chaude.
  7. Hernie inguinale.
  8. Maladies rénales: prolapsus, hydronéphrose, glomérulonéphrite, calculs.

Douleur dans le foie

La liste des raisons de ce phénomène est très longue. La douleur dans le foie, dans laquelle l'amertume se produit dans la bouche, survient dans les cas suivants:

  1. Mononucléose et hépatite (virale, bactérienne, toxique, radiologique, auto-immune).
  2. Invasions parasites.
  3. Anomalies congénitales (kyste ou polykystique).
  4. Cholécystite.
  5. Intoxication chronique par des toxines, alcool, drogues.
  6. Cirrhose
  7. Certaines maladies virales.
  8. Lésions oncologiques.

Douleur au côté droit

Pour effectuer le diagnostic correctement, il est nécessaire d'identifier non seulement la localisation de la gêne, mais également sa nature et son intensité. Ceci est très important, car ce n'est qu'après avoir compris pourquoi le côté droit fait mal que le médecin sera en mesure de prescrire le schéma thérapeutique actuel, ce qui aidera réellement le patient et soulagera son état. La douleur est sourde ou aiguë, entourant, coups de couteau, crampes. Les raisons de l'apparition de chaque individu.

Pénible

Allouer une constante ou périodique. Le premier concerne l'oncologie, les kystes et les fractures osseuses. Une douleur douloureuse variable dans l'hypochondre droit est typique pour:

  1. Hépatite (aiguë, chronique).
  2. Pyélonéphrite, hydronéphrose, tumeurs du rein, néphrite à Apostematoznogo.
  3. Cirrhose
  4. Tumeurs des glandes surrénales.
  5. Cancer du foie.
  6. Cholécystite chronique, cholangite.
  7. Colite pulmonaire, diverticulose intestinale.
  8. Les parasites.

Tirant

Il existe plusieurs groupes de maladies pour lesquelles un tel symptôme est caractéristique. Pathologies gynécologiques dans lesquelles le côté droit tire:

  1. Annexes aigus ou chroniques du côté droit. Le symptôme est accompagné de frissons, d'une forte fièvre.
  2. Apoplexie de l'ovaire. Douleur d'attaque dans l'abdomen sur la droite, dans d'autres domaines ne peuvent pas donner.
  3. Grossesse extra-utérine avec un tube rompu.
  4. L'éducation des jambes sur l'ovaire tordue.

Est-ce que le côté droit de l'estomac vous fait mal? Il peut parler des maladies urologiques suivantes:

  • pyélonéphrite chronique;
  • tumeurs du rein.

Tirer est un symptôme de plusieurs maladies chirurgicales:

Colet sous le bord à droite

La colique est un symptôme très désagréable. Il y a plusieurs raisons à leur présence. La douleur lancinante dans le côté droit est due à:

  1. Pas assez de voies biliaires passables. Les attaques atteignent le patient de manière inattendue, la nuit et le matin, elles deviennent un peu plus calmes. Colique désagréable, mais passe vite.
  2. La duodénite ulcéreuse (ulcères duodénaux). Fortes coliques à droite et près du nombril, accompagnées de fièvre, ballonnements, nausées.
  3. La présence de calculs rénaux. Ils provoquent des picotements, se déplacent le long des conduits et les griffent.
  4. Pyélonéphrite. Les coliques persistantes ne sont pas caractéristiques de cette maladie, mais une activité physique excessive est occasionnelle.

Terne

Notifie un symptôme sur la période d'exacerbation des maladies chroniques. Une douleur sourde dans l'hypochondre droit est indiquée par:

  1. Hépatite chronique. Se disperse lorsque vous appuyez sur le foie.
  2. Cholécystite chronique. La paroi interne de la vésicule biliaire est "grattée" avec des pierres. Cela apporte une douleur, aggravée par la consommation d'aliments gras.
  3. Pancréatite chronique. Côté douloureux juste après avoir mangé, nausée, lourdeur.
  4. La duodénite chronique. Si la paroi du duodénum est enflammée, la personne a mal au ventre et a mal, il y a des brûlures d'estomac, des nausées. Se produit des vomissements, dans lesquels il y a des traces de bile.

Lourdeur dans l'hypochondre droit

Tout d'abord, ce symptôme est caractéristique des maladies intestinales. La sévérité du côté droit de l'abdomen est observée avec des lésions infectieuses de cet organe, une dysbactériose, une colite, des ulcères et la présence de tumeurs. En cas de dysfonctionnement intestinal, des symptômes supplémentaires apparaissent: troubles des selles, faiblesse après avoir mangé, parfois vomissements. Les maladies de la glande surrénale ou du rein peuvent être une autre cause de gravité.

Pointu

Accompagner les pathologies de certains organes. Une douleur aiguë au côté droit se produit souvent lors de maladies du foie, de la vésicule biliaire, de l'intestin duodénal. Sa soudaineté est un signe que le travail des organes a eu un grave échec. Les raisons les plus courantes pour rezi:

  • voies biliaires bloquées par des calculs;
  • kyste ovarien;
  • appendicite enflammée;
  • grossesse extra-utérine;
  • apoplexie ovarienne;
  • incision de la hernie inguinale.

Sensation de brûlure

Cette sensation extrêmement déplaisante parle de pathologies des organes internes. La brûlure dans l'hypochondre droit se développe en raison de:

  1. Dysfonctionnement de la vésicule biliaire. La douleur brûlante commence en raison de la bile retardée, une inflammation de l'organe.
  2. Maladies du foie, pancréas, intestins. Des brûlures apparaissent périodiquement avec hépatite, cirrhose, pancréatite chronique, ulcère duodénal.
  3. Hernie diaphragmatique.
  4. Maladies des organes urinaires et des reins. La brûlure se produit entre les épisodes de coliques.
  5. Ostéochondrose de la colonne lombaire.
  6. Maladies neurologiques.

Pointu

Le phénomène du bas-ventre provient de:

  • une appendicite;
  • une pancréatite;
  • diverticule intestinal;
  • maladie du foie;
  • blocage intestinal (fortement dans l'aine);
  • hernie inguinale;
  • la duodénite.

Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit signale:

  • dyskinésie biliaire;
  • cholécystite;
  • l'hépatite;
  • zona.

Si cela fait plus mal à l'arrière, alors vous devez vérifier:

  • dysfonctionnement rénal;
  • la présence de pierres dans l'uretère.

Malaise

Une telle sensation désagréable se produit parfois même chez les personnes en bonne santé en raison de la consommation d'aliments lourds ou d'alcool. Une gêne dans l'hypochondre droit accompagne une cholélithiase, une cholécystite. L'hépatite et les abcès du foie peuvent en être la cause. Cependant, le stress, les surmenages physiques ou mentaux, qui n'ont rien à voir avec les pathologies des organes, peuvent être à l'origine de cette affection.

Pulsation

Attribuez beaucoup de causes à ce symptôme. Une douleur lancinante dans le côté droit informe sur:

  1. Troubles digestifs ou pathologies intestinales. Pousses d'estomac dues à une dysbiose, des ballonnements, une intoxication.
  2. PMS. La pulsation de l'abdomen commence souvent avant la menstruation. Si elle est tolérante, ne vous inquiétez pas.
  3. Maladies des organes génitaux féminins. Particulièrement dangereux si la douleur est accompagnée de saignements graves.

Coupe

Un certain nombre de maladies provoquent ce symptôme. Douleur coupante dans le côté droit se produit lorsque:

  1. Inflammation du duodénum. Il a un caractère périodique.
  2. Blocage du canal biliaire avec pierre.
  3. Pincement de la hernie inguinale. Une condition dangereuse qui nécessite un retrait chirurgical ou urgent par laparoscopie.
  4. Abcès éclatant sur la trompe de Fallope enflammée.
  5. Appendicite aiguë.

Pression sous les côtes à droite

De temps en temps, un symptôme survient après avoir bu de la nourriture lourde, de l'alcool. Le foie tente de surmonter la charge accrue, raison pour laquelle une personne ressent une gêne. Il existe également des raisons dangereuses pour lesquelles appuie sur le côté droit sous les côtes:

  1. Maladies gynécologiques. La compression est possible avec la salpingite, les tumeurs ovariennes, la rupture du kyste ou la torsion des jambes, l'oophorite, la vulvodyne, l'endométrite, la diverticulite, les annexis.
  2. Maladies urologiques. La sensation de pression est causée par une cystite, une pyélonéphrite, des inflammations ou des infections du système urinaire.
  3. Tumeurs des organes reproducteurs mâles.
  4. Hernie inguinale.
  5. Maladie de l'intestin.

Éclatement

Le symptôme est très commun et cause beaucoup de problèmes. La douleur éclatante dans l'hypochondre droit s'ouvre par:

  • la colite;
  • dyskinésie biliaire;
  • maladies du foie: hépatite, échinococcose, cirrhose, pancréatite;
  • maladies de l'intestin grêle;
  • pyélonéphrite;
  • exacerbation de la cholécystite chronique;
  • une appendicite;
  • la duodénite.

Douleur dans le côté droit de l'abdomen chez les femmes

J'aimerais m'arrêter aux maladies gynécologiques, que les représentants du sexe opposé ne peuvent tout simplement pas avoir. La douleur abdominale inférieure droite chez la femme survient avec:

  1. Endométrite. Une sensation douloureuse lors d'une inflammation de la muqueuse utérine peut être à la fois insupportablement aiguë et douloureuse, cela donne au sacrum. Accompagné d'une maladie de brûlure, décharge.
  2. Myome utérus. Dans la forme sous-cutanée, la sensation douloureuse est aiguë et dans la forme sous-muqueuse, elle est douloureuse. La maladie peut être accompagnée de difficultés à uriner, constipation chronique.
  3. Ooforite. Inflammation des ovaires, dans laquelle il y a une douleur douloureuse à droite. Le cycle menstruel est perturbé.
  4. Salping Inflammation infectieuse des trompes de Fallope. Forte coupe. L'état de santé général se dégrade, il y a une décharge d'un lieu intime.

Chez les hommes

Il est plus intéressant de parler des affections du système génito-urinaire, qui provoquent un symptôme désagréable caractéristique de ceux qui représentent le sexe fort. La douleur du côté droit des hommes est causée par:

  1. Balanoposthite. Inflammation de la tête du pénis, accompagnée d'une traction tirant dans l'abdomen.
  2. Cavernite Inflammation des corps caverneux du pénis. Avec une forme aiguë, le côté de l'homme de droite fait mal et coupe très mal, avec douleur chronique.
  3. La colliculite Inflammation du monticule séminale. Accompagné d'un sentiment lancinant à droite.
  4. Présence dans les calculs de la prostate. Avec cette pathologie, le côté droit fait mal. Donnez peut sur le bas du dos.
  5. Prostatite L'estomac au niveau des reins est douloureux.
  6. Adénomes de la prostate. Sensation de pression.

Pendant la grossesse

Un inconfort abdominal mineur pour une femme dans cette position est normal. Si une fille a mal au côté droit pendant la grossesse, cela est dû à la croissance active du fœtus. Il regorge d'organes internes, ce qui le rend malade. Dans les dernières périodes, l'enfant donne des coups de pied très actifs. Il faut se méfier, si la gêne est soudaine et ne lâche pas plus d'une demi-heure, les crises sont trop aiguës, accompagnées de symptômes d'intoxication. Si l'état s'est fortement détérioré au cours des premières semaines, il peut malheureusement s'agir d'une manifestation de grossesse extra-utérine.

Quand tousse

Le phénomène est extrêmement fréquent. Si une personne qui tousse a mal au côté droit sous les côtes, il convient de vérifier si elle présente de telles maladies:

  1. Pneumonie droite. Les sensations douloureuses prouvent que la maladie est à un stade aigu.
  2. Pleurésie unilatérale sèche.
  3. Dysfonctionnements pancréatiques.
  4. Blessures espace intercostal à droite. Jusqu'à ce qu'elle récupère complètement, la toux fera mal.
  5. Tumeur pulmonaire à droite.
  6. Névralgie intercostale.

Après le repas

La source de ce phénomène est des problèmes avec les organes du système digestif. Douleur ouverte dans l'hypochondre droit après avoir mangé de telles maladies:

  1. Pancréatite chronique. Les sensations lors des exacerbations sont aggravées, accompagnées de nausées, éructations.
  2. Duodénite. Douloureux combat, donne sous la poitrine, l'omoplate. Vient une heure après avoir mangé.
  3. Cholécystite chronique. Sensation de cambrure terne, peut donner sur l'omoplate, l'omoplate.
  4. Dyskinésie des voies biliaires. Une sensation de douleur sourde qui devient aiguë dans les moments d'exacerbation survient lors d'attaques.
  5. Cholangite Ça fait un peu mal, mais c'est désagréable.
  6. Bulbit Un sentiment lancinant, parfois des crampes.
  7. Gastrite. Douleurs d'intensité variable. Ils attaquent après une heure ou deux.

En inspirant

Pour un certain nombre de maladies, ce symptôme est caractéristique. Avec un soupir, le côté droit sous les côtes fait mal:

  1. Péricardite. Les fissures aiguës deviennent encore plus intenses si vous inspirez.
  2. Cholécystite aiguë. Redonne le bas de l'abdomen.
  3. Myosite. Avec cette maladie, la douleur ne survient que lors d'une respiration profonde, puis (en l'absence de traitement prolongé) devient permanente.
  4. Colique rénale.
  5. Thromboembolie d'une grande branche de l'artère pulmonaire. Coupes qui deviennent plus fortes avec l'admission d'air.
  6. Abcès sous-phrénique.

En savoir plus sur ce qu'il faut faire si votre côté droit est sous les côtes.

En marchant

Chacun de nous connaît ce phénomène au moins une fois. Si courir blesse le côté droit, il ne doit pas être associé à des maladies. En raison de la libération soudaine d'adrénaline, la circulation sanguine dans le corps devient plus intense. Cela conduit à l'expansion de la veine cave, ce qui exerce une pression sur le foie, provoquant ainsi une gêne. Autres causes de douleur sur le côté lors de la marche:

  • la cholestase;
  • hépatite graisseuse;
  • la cirrhose;
  • cholécystite calculeuse;
  • inflexion de la vésicule biliaire;
  • une appendicite;
  • thrombose de la veine cave.

Vidéo

Beaucoup de personnes au bureau du médecin se plaignent que leur côté droit au-dessous des côtes leur fait mal. Que veut dire cet état? Que peut être causé par la douleur? Quand le patient a-t-il besoin de soins d'urgence? Ces questions intéressent beaucoup.

Sur le côté droit de la cavité abdominale se trouvent de nombreux organes, notamment le foie, le pancréas et les intestins. Et si le côté droit des côtes fait mal, cela peut indiquer une perturbation de presque toutes les parties du système digestif et urinaire.

Douleur dans l'abdomen droit et maladie du foie

Le foie est un organe situé dans le coin supérieur droit. Sa valeur est difficile à surestimer, car le foie est responsable de la purification du sang des toxines et de leur neutralisation, et fournit également des processus métaboliques extrêmement importants. Et si le côté droit des côtes fait mal, cela peut indiquer une maladie dangereuse.

Le plus souvent, la douleur parle d'hépatite, une maladie virale affectant les hépatocytes. La cirrhose et la dégénérescence graisseuse s'accompagnent également de douleur. En outre, en cas d'atteinte hépatique, d'autres symptômes doivent être pris en compte: nausées, vomissements, perte d'appétit, troubles digestifs, fatigue, somnolence, diminution des performances. Au fur et à mesure que la maladie progresse, un jaunissement caractéristique de la peau et une sclérotique des yeux apparaissent. Dans de tels cas, l'aide d'un médecin est simplement nécessaire.

Douleur au côté droit de l'abdomen due à des irrégularités dans la vésicule biliaire

La vésicule biliaire est un organe creux dans lequel s'accumule la bile. C'est ici qu'il se concentre davantage, après quoi il entre dans l'intestin par des conduits spéciaux.

Des douleurs à la couture dans le côté droit surviennent souvent chez les personnes pendant une activité physique, par exemple une course rapide. Cet inconfort peut s'expliquer par la libération rapide de la bile dans la lumière intestinale. Ce phénomène n’est pas considéré comme une maladie grave, mais peut indiquer une stagnation de la bile. Par conséquent, il est préférable de consulter un médecin au cas où.

En outre, l'inflammation de la vésicule biliaire s'accompagne également d'un inconfort. Des douleurs aiguës se produisent lors de la formation de calculs, de leur mouvement et du blocage des voies biliaires. En règle générale, ces phénomènes sont accompagnés de nausées, vomissements, problèmes de digestion, augmentation de l'inconfort après la consommation d'aliments gras.

Douleur et pancréas

Sur le côté droit se trouve également une partie du pancréas. Cet organe est non seulement impliqué dans les processus de digestion, mais fait également partie du système endocrinien. Des douleurs aiguës dans le côté droit, irradiant dans le dos, peuvent indiquer une pancréatite, une maladie représentant une inflammation du pancréas. Avec la douleur, la nausée, les vomissements fréquents, n'apportant pas de soulagement, ainsi que l'augmentation de la transpiration et de la fièvre.

L'appendicite est une cause fréquente de douleur abdominale du côté droit.

L'appendicite est une inflammation aiguë ou chronique de l'annexe. Avec une maladie similaire, la douleur survient généralement soudainement, elles sont aiguës et fortes. L'inflammation de l'appendice est également accompagnée de fièvre, de nausées et de vomissements, de diarrhées et d'un manque d'appétit.

Après un certain temps, les principaux symptômes peuvent disparaître, mais ce n’est pas du tout une preuve de guérison. Une amélioration à court terme de l'état est observée lors de la perforation (rupture) de l'appendice et de la sortie de son contenu dans la cavité abdominale. En l'absence d'assistance opportune, des complications peuvent survenir, notamment une péritonite.

La maladie de l'intestin comme cause de douleur dans le côté droit

Bien sûr, la partie droite de l'abdomen est remplie de boucles du petit et du gros intestin. Et tout dommage au tractus intestinal sera bien sûr accompagné de douleur. Un symptôme similaire se produit lors d'une inflammation de la membrane muqueuse, d'une perforation, de la maladie de Crohn et de nombreux autres troubles.

D'autre part, si le côté droit de l'abdomen fait mal, cela peut indiquer une congestion de gaz, un ulcère peptique, des invasions parasitaires (vers, amibe).

Quelles maladies du système urogénital la douleur au côté droit de l'abdomen indique-t-elle?

La douleur au côté droit de l'abdomen est souvent accompagnée de ces maladies ou d'autres maladies du système génito-urinaire. Par exemple, dans la lithiase urinaire (surtout si le rein droit et les uretères sont touchés), on observe souvent des douleurs aiguës du côté droit. Des accès de douleur aigus apparaissent dans le soi-disant syndrome du rein errant.

D'autre part, dans le côté droit de l'abdomen peut donner une douleur causée par la violation des organes pelviens. Par exemple, chez les femmes, cela peut être un symptôme d'apoplexie de l'ovaire droit, de rupture de la trompe de Fallope droite. Ceci est souvent observé pendant la grossesse extra-utérine (lorsque l'œuf fécondé est attaché à la paroi de la trompe de Fallope), la croissance intensive d'un kyste ou d'une tumeur.

Douleur juste pendant la grossesse - est-ce dangereux?

À la réception de l’obstétricien-gynécologue, de nombreuses femmes se plaignent d’être blessées au côté droit, sous les côtes. Ces derniers mois, de tels phénomènes peuvent être complètement normaux. La taille du bébé, qui grandit rapidement, augmente, ce qui entraîne une compression des organes internes. En règle générale, la douleur disparaît si vous changez de position, par exemple si vous vous allongez, tournez vous ou faites une promenade.

Mais si la douleur est vive, forte et ne passe pas, c’est un sujet de préoccupation. Pendant la grossesse, une douleur au côté droit peut indiquer toutes les maladies ci-dessus - il s'agit d'hépatite, de pancréatite, de problèmes de reins et de vésicule biliaire. Soit dit en passant, le corps de la femme est beaucoup plus susceptible aux infections lorsqu'il porte un enfant, car son système immunitaire s'affaiblit. Par conséquent, une douleur intense ou fréquente est une raison pour consulter un médecin.

Endommagé côté droit - que faire?

Beaucoup de gens sont intéressés par la question: «Que dois-je faire s'il y a une douleur du côté droit?» Comme vous pouvez le constater, ce symptôme peut signaler des perturbations importantes et dangereuses du fonctionnement du corps. Par conséquent, la seule solution raisonnable est de consulter un médecin. Vous ne devez pas prendre d'analgésiques ni vous soigner avant d'avoir consulté un médecin et posé le diagnostic final. Cela ne peut qu'aggraver la situation.

Certaines conditions nécessitent des soins d'urgence. L’équipe des ambulanciers paramédicaux doit être appelée si:

  • une douleur aigüe et aiguë apparut soudainement et ne passa pas avant une demi-heure;
  • la douleur est si forte qu'il est difficile de bouger;
  • nausées et vomissements graves développés;
  • la douleur provoque un évanouissement ou une perte de conscience à court terme;
  • le patient a un trouble de la conscience, des hallucinations;
  • si la douleur se manifeste dans la région lombaire et que du sang est présent dans l'urine;
  • on observe un écoulement sanguin abondant du vagin.

Douleur dans le côté droit - un symptôme dangereux, qui ne peut en aucun cas être ignoré!