Principal / Pancréatite

Pourquoi la colite dans le côté gauche et le bas-ventre: causes, maladies

Pancréatite

Lorsque la colite est dans le côté gauche de l'abdomen, cela peut indiquer une maladie grave. Dans la cavité abdominale, il existe un grand nombre d'organes importants, dont la maladie se manifeste de différentes manières.

Lorsque des sensations douloureuses apparaissent, il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques, car lorsque la douleur est étouffée, la pathologie ne disparaît pas mais continue à se développer, ce qui peut avoir des conséquences négatives.

Raisons principales

Les raisons pour lesquelles il y a une sensation de picotement dans le côté gauche de l'abdomen peuvent être diverses. Ceux-ci incluent:

  • Appendicite. Malgré son emplacement sur le côté droit, avec des douleurs excessivement exprimées, une personne ne peut pas localiser avec précision l'endroit où elle fait mal, la douleur est ressentie de tous les côtés, y compris à gauche.
  • Maladies gynécologiques. Les causes de douleur lancinante chez les femmes peuvent être une inflammation de l'ovaire gauche. Il est situé dans le bas-ventre à gauche et lorsqu'il est enflammé, il peut causer une gêne.
  • Annexite chronique pendant la grossesse extra-utérine, si l'embryon est dans le tube gauche. Cela causera une douleur qui ne permettra pas le mouvement.
  • Kystes ovariens des jambes de torsion. La pathologie peut ne pas être gênante pendant longtemps, mais avec un effort physique important ou une forte inclinaison des torsions de la jambe, il se produit une gêne. Avec une forte torsion dans le bas de l'abdomen, des crampes intenses commencent, accompagnées de nausées, de fièvre et de vomissements. La pathologie ne répond pas au traitement médicamenteux, seule une intervention chirurgicale est nécessaire pour enlever un kyste.
  • La grossesse Avec la menace d'une interruption, des douleurs lancinantes peuvent se manifester dans n'importe quelle partie du bas-ventre.
  • Urolithiase. Manifesté chez les femmes et les hommes, mais le sexe fort est moins susceptible de faire face. En cas de maladie, il provoque une colite sur le côté gauche de l'abdomen, lorsque la pierre sort par l'uretère gauche.
  • Diverkulit. Dans le processus inflammatoire de la muqueuse du côlon, la douleur est localisée du côté droit, mais elle peut également irradier du côté gauche.
  • Obstruction intestinale. Lorsque la maladie apparaît, la douleur est perçante, les symptômes associés brûlent, avec une telle pathologie, la défécation est impossible et la possibilité de libération de gaz.

Pathologie des organes internes

Une pathologie de la rate, de l'estomac ou des intestins peut provoquer des douleurs dans le côté gauche de la cavité abdominale. Ces maladies incluent:

  • Gastrite aiguë. Lorsque la maladie frappe le côté gauche, mais un tel symptôme peut être un signe d'oncologie.
  • Dans la cystite, la douleur se situe dans l'abdomen dans le bas de l'abdomen, mais pendant l'inflammation de l'uretère, elle peut se situer du côté gauche. Douleur plus forte en urinant.
  • La mononucléose. Lorsque la taille de la maladie augmente considérablement, ce qui peut provoquer sa rupture, elle provoque une hémorragie et une sensation de brûlure dans la cavité abdominale. Accumulation localisée de sang dans le nombril et la peau devient bleutée.
  • Pancréatite La maladie pancréatique se loge dans l’estomac, il est possible de rayonner dans le dos et se retire lorsqu’on se penche en avant ou en position assise.
  • Pyélonéphrite. La maladie rénale est accompagnée de maux de dos et donne dans le côté gauche. Les autres symptômes incluent des douleurs pendant la miction, de la fièvre.

Douleur dans l'hypochondre

Toutes les douleurs ne sont pas à l'origine de la maladie, parfois elles sont considérées comme normales. Lors de la formation entre pays, il est parfois douloureux de respirer.

Il se manifeste chez les personnes en bonne santé insuffisamment réchauffées ou qui mangent avant le début des cours.

Dans d'autres cas, une gêne dans l'hypochondre gauche peut signaler des pathologies:

  • Névralgie intercostale. La douleur est localisée dans la région lombaire et sous les côtes, irradiant sous l'omoplate, dans la région du cœur. En toussant ou en changeant la position du corps, la douleur devient vive et il y a une sensation de malaise à divers endroits.
  • Cardiopathie ischémique. Lorsque le picotement dans l'hypochondre gauche et le symptôme se manifestent essoufflement, battements de coeur fréquents, sensation de brûlure et sensation de lourdeur sous la poitrine, l'irrigation sanguine des muscles cardiaques est perturbée, ce qui conduit à une ischémie.
  • Douleur dans les poumons. La douleur dans le poumon donne le film (ou plutôt les nerfs qui le composent), recouvrant l’organe lui-même, la région de la trachée ou les bronches, car l’organe lui-même ne peut pas tomber malade, c’est creux. La maladie est caractérisée par rezya, si vous prenez une profonde respiration. Les spasmes peuvent irradier entre les omoplates.
  • Cardiomyopathie. Lorsque les violations des fonctions du cœur développent un certain nombre de maladies, sans augmentation persistante de la pression. En cas de maladie, le muscle cardiaque se modifie, ce qui entraîne des picotements dans le côté gauche sous les côtes.

Lorsque la douleur est localisée dans l'hypochondre, le cancer peut également être une cause.

Elle se manifeste dans les premiers stades par un picotement périodique dans l'abdomen supérieur gauche ou inférieur, alors que le patient n'a pas d'appétit, la diarrhée commence, alternant avec la constipation, une grosseur peut apparaître dans la région du site de la douleur.

Pourquoi poignarder le côté gauche du bas-ventre chez les femmes?

Si la piqûre dans le côté gauche du bas-ventre chez les femmes, le plus souvent, il indique la présence de maladies gynécologiques. Selon les statistiques, ils sont souvent à l'origine de ce symptôme. Mais les douleurs lancinantes dans cette zone peuvent être le signe de nombreuses maladies des organes situés dans la cavité abdominale. Ceux-ci incluent des maladies du tractus gastro-intestinal, des reins, de la vessie et de la rate. La douleur dans cette zone peut déclencher des tumeurs cancéreuses.

Les causes de la douleur sont variées. Ils sont associés à la fois à des maladies gynécologiques et à des pathologies de l'intestin, des voies biliaires et d'autres organes internes:

  1. 1. Pathologie gynécologique du type inflammatoire.
  2. 2. grossesse extra-utérine.
  3. 3. Maladies de l'ovaire (apoplexie de l'appendice gauche ou de kystes).
  4. 4. Le développement de tumeurs sur l'appendice approprié.
  5. 5. Zona. La nature de la douleur lorsqu'elle est différente - sensation de tiraillement, de douleur et de piqûre. Parfois, il s'agit d'une légère sensation de picotement, mais les symptômes peuvent devenir douloureux. La maladie appartient au groupe des virus de l'herpès. Il est traité avec des médicaments appropriés tels que l'acyclovir. Des analgésiques sont également utilisés (ibuprofène).
  6. 6. La défaite du côlon sigmoïde, une autre maladie intestinale.
  7. 7. urolithiase. Pendant longtemps, il est asymptomatique. Il y a ensuite des douleurs de couture sur le côté gauche, mais pas sur l'abdomen lui-même. Les petites pierres sont dissoutes avec les préparations appropriées. Pour grand traitement chirurgical est montré.
  8. 8. Maladies des voies biliaires, etc.

Les causes de la douleur abdominale basse peuvent être un problème avec les intestins.

Parfois, des picotements signifient qu'il existe une maladie du côlon - la diverticulite. Ce processus inflammatoire dans les muqueuses des protrusions du côlon. Les experts estiment que plus souvent, il se développe en raison de la malnutrition, quand une personne ne reçoit pas assez de fibres. Appendicite, douleurs d'apparition similaires. Avec cela, le côté droit de l'abdomen souffre généralement. Mais parfois, la douleur irradie du côté gauche. Lorsque les sensations de marche s'intensifient.

La douleur à la couture peut être due à une occlusion intestinale. Dans ce cas, le symptôme s'ajoute une sensation de brûlure, l'impossibilité de défécation ou de dégagement de gaz. C'est une condition dangereuse qui nécessite des soins médicaux urgents.

Si votre gauche picotement, cela ne signifie pas nécessairement une maladie grave. Parfois, ces sentiments surviennent pendant la menstruation. Si les douleurs causées par des coups de couteau sont régulièrement perturbées, elles devraient être signalées à votre médecin, même en l’absence de tout autre signe précurseur. Les périodes douloureuses signifient qu'il existe certains problèmes dans l'organisme - croissance des cellules de l'endomètre, processus inflammatoires dans les organes du petit bassin, courbure de l'utérus, etc.

Les pathologies gynécologiques plus graves s'accompagnent des symptômes suivants:

  1. 1. Perturbation du cycle menstruel normal.
  2. 2. L'apparition de pertes vaginales anormales (change de couleur, de texture et d'odeur, ce qui indique la présence d'une infection ou d'une autre maladie).
  3. 3. Processus inflammatoires dans les appendices. Ils sont dangereux, surtout s'ils étaient déjà dans l'histoire.

Le traitement dans chaque cas dépend de la maladie spécifique. S'il s'agit d'une apoplexie ovarienne (ses symptômes sont une douleur lancinante, une forte baisse de pression, une peau pâle, une perte de conscience), une hémorragie se produit, associée à la libération d'un œuf de l'ovaire au milieu du cycle, les vaisseaux sont endommagés. Les raisons de ce phénomène peuvent être un effort physique accru. Dans ce cas, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Les fibromes utérins font partie des problèmes gynécologiques. Cela ne manifeste pas toujours une douleur lancinante. Tout dépend de la taille de l’éducation, de la pression qu’elle exerce sur les autres organes. La maladie est souvent accompagnée de saignements. Comme l’apoplexie ovarienne, elle nécessite un traitement chirurgical.

Une autre pathologie des organes reproducteurs féminins est la torsion des jambes d'un kyste ovarien. Ce néoplasme pendant longtemps ne se manifeste pas. Mais avec un effort physique intense, des virages et des virages serrés, la jambe du kyste est tordue. En elle, la sortie veineuse est perturbée, des poches apparaissent et une gêne apparaît. En cas de forte torsion des jambes, le sang artériel y cesse de couler et cette affection se caractérise par des symptômes dits «abdominaux aigus», dans lesquels les douleurs font des crampes et peuvent s'accompagner de nausées, de vomissements et de fièvre. La seule méthode de traitement est la chirurgie, le kyste doit être enlevé.

Pendant la grossesse, les douleurs de couture peuvent parler de la menace de son interruption. Au début, la raison réside dans les contractions de l'utérus. Cela provoque des saignements. Le but du traitement dans de tels cas est la préservation de la grossesse. Le médecin prescrit des médicaments antispasmodiques, des médicaments hormonaux. Vous devez vous conformer au repos au lit.

Parfois, la douleur peut parler de grossesse extra-utérine, de décollement prématuré du placenta et d'autres pathologies. Plus tard, les médecins peuvent activer le travail ou effectuer une césarienne, même si le bébé est né plus tôt.

Colite abdominale inférieure gauche

La douleur est différente, il y a plus de vingt épithètes pour décrire la douleur. Ils aident le médecin à déterminer la nature de la douleur ressentie par le patient. Lors du diagnostic, si la douleur est l’un des symptômes de la maladie, il est très important de déterminer sa nature. Cela peut former une opinion sur la maladie dont traite le médecin, même au stade de la collecte de l'anamnèse, ce qui permet de prescrire des études de confirmation précises et de commencer le traitement. Les coliques, ou douleurs à la couture, sont l'une des directions, il se sent différent de beaucoup. Ils ont une origine particulière et soulignent un certain nombre de maladies spécifiques de certains organes.

Colite abdominale inférieure gauche

Quand la douleur frappe

Réduire de manière significative le "cercle des maladies présumées" dans le diagnostic permet à la douleur de poignarder la nature, si le patient les ressent dans le bas de l'abdomen, à gauche. Il suffit de savoir que les coliques surviennent au moment des contractions spasmodiques, lorsque les fibres musculaires lisses des membranes musculaires de certains organes internes commencent à se contracter.

Douleurs de couture dans le bas-ventre gauche.

Lorsque cela se produit dans le bas de l'abdomen, il convient de rappeler ce qui est là pour commencer le processus de diagnostic.

Au fait. Directement, le bas de l'abdomen chez les patients des deux sexes occupe les intestins et les uretères, et chez les femmes, il existe encore des trompes de Fallope avec un utérus.

Bien que les fonctions de ces organes soient différentes, leur structure histologique est la même: les parois de chacun sont constituées de trois membranes, dont une musculaire. C'est là que se produit la contraction, provoquant des douleurs coliques.

La douleur radiologique peut également avoir des caractéristiques similaires dans certaines circonstances. Par conséquent, s’il se blesse au côté, il ne faut pas ignorer l’attaque, qui peut être faible et passagère, mais procéder à un examen et rechercher la cause de la colique.

Douleur dans le côté - une bonne raison de consulter un médecin

Pourquoi peut piquer le côté gauche en bas

La douleur dans cette partie du corps humain peut être un indicateur de nombreuses maladies et pathologies.

  1. Il peut s’agir d’une inflammation de l’appendice, lorsqu’une opération chirurgicale est nécessaire pour l’enlever, malgré le fait que l’organe est situé à droite.
  2. De plus, les coliques vont presque certainement causer des troubles digestifs.
  3. Le syndrome du côlon irritable figure également sur la liste des causes.
  4. Frapper le côté inférieur gauche peut, si le patient est trop refroidi, par le froid, refroidir les organes internes situés dans le bas de l'abdomen.
  5. Le syndrome de la douleur peut causer des problèmes rénaux (rein gauche).
  6. Une perte de poids importante, le stress ou l'exercice physique provoquent également des fourmillements au bas de l'abdomen, y compris du côté gauche.

Symptômes caractéristiques du syndrome du côlon irritable

Conseil En attirant l’attention sur le lieu et la nature de la douleur, compte tenu du sexe du patient, il est possible de déterminer la cause. Il existe des cas où les coliques ne sont pas dangereuses et ne nécessitent pas de traitement, mais si la douleur persiste, même sans raison apparente, vous devez consulter un médecin pour éliminer les problèmes graves à l'avenir.

Les coliques chez les hommes

La différence dans la structure anatomique des hommes et des femmes est concentrée, y compris, et le bas-ventre. Par conséquent, il est nécessaire d’examiner séparément les raisons pour lesquelles une douleur perçante peut être ressentie par les hommes et les femmes, ainsi que par les femmes pendant la grossesse.

Douleur abdominale basse chez l'homme

Le syndrome douloureux survenant dans la zone nommée peut être à la fois temporaire et permanent. Dans le premier cas, il est question de violations temporaires, dans le second - d’une pathologie en développement grave.

  1. Ce syndrome est souvent un précurseur de la prostatite, en particulier s'il augmente avec la miction et que les problèmes commencent par elle.
  2. Les coliques peuvent-elles démontrer la présence d'une hernie?
  3. L'inflammation des testicules est également appropriée.
  4. Il y a des cas où il pique le bas-ventre à gauche avec des problèmes de pancréas (pas seulement chez les hommes).
  5. En outre, non seulement les hommes peuvent avoir des problèmes avec le rein gauche, les intestins ou l'appendicite.

Classification des orchites - inflammation des testicules

Coliques chez les femmes

Les patientes, en plus des pathologies courantes chez les hommes, provoquant des coliques gauche du bas-ventre, peuvent avoir les leurs. Par exemple, inflammation des ovaires, adhérences, obstruction des trompes de Fallope, cystite, fibromes et autres.

Au fait. Les coliques doivent être différenciées si une femme en fait l'expérience pendant la menstruation. Ceci est tout à fait normal (si la douleur n'est pas insupportable) et ne nécessite pas de mesures de diagnostic.

Douleur abdominale pendant la menstruation

Quand une femme est enceinte, la douleur lancinante signale différents problèmes, selon la période.

  1. Aux premiers stades, les picotements sont associés à l’implantation de l’embryon et sont considérés comme normaux.
  2. Vers le milieu de la période, la piqûre peut être due à la tonicité accrue de l'utérus.
  3. Il peut y avoir une défaillance du col de l'utérus.

Modifications du col de l'utérus pendant la grossesse

Cystite chez les femmes

C'est important! Évidemment, si les coliques dérangent, ne passent pas, ne se reproduisent pas ou ne augmentent pas, une visite chez le médecin est nécessaire.

Classification de la douleur

La douleur peut être non seulement d'une certaine nature, mais présenter de nombreuses caractéristiques différentes. Il est important de les classer afin de décrire plus clairement le symptôme.

Tableau La classification des douleurs lancinantes.

Colite dans le côté gauche de l'abdomen

La douleur est différente, il y a plus de vingt épithètes pour décrire la douleur. Ils aident le médecin à déterminer la nature de la douleur ressentie par le patient. Lors du diagnostic, si la douleur est l’un des symptômes de la maladie, il est très important de déterminer sa nature. Cela peut former une opinion sur la maladie dont traite le médecin, même au stade de la collecte de l'anamnèse, ce qui permet de prescrire des études de confirmation précises et de commencer le traitement. Les coliques, ou douleurs à la couture, sont l'une des directions, il se sent différent de beaucoup. Ils ont une origine particulière et soulignent un certain nombre de maladies spécifiques de certains organes.

Quand la douleur frappe

Réduire de manière significative le "cercle des maladies présumées" dans le diagnostic permet à la douleur de poignarder la nature, si le patient les ressent dans le bas de l'abdomen, à gauche. Il suffit de savoir que les coliques surviennent au moment des contractions spasmodiques, lorsque les fibres musculaires lisses des membranes musculaires de certains organes internes commencent à se contracter.

Lorsque cela se produit dans le bas de l'abdomen, il convient de rappeler ce qui est là pour commencer le processus de diagnostic.

Au fait. Directement, le bas de l'abdomen chez les patients des deux sexes occupe les intestins et les uretères, et chez les femmes, il existe encore des trompes de Fallope avec un utérus.

Bien que les fonctions de ces organes soient différentes, leur structure histologique est la même: les parois de chacun sont constituées de trois membranes, dont une musculaire. C'est là que se produit la contraction, provoquant des douleurs coliques.

La douleur radiologique peut également avoir des caractéristiques similaires dans certaines circonstances. Par conséquent, s’il se blesse au côté, il ne faut pas ignorer l’attaque, qui peut être faible et passagère, mais procéder à un examen et rechercher la cause de la colique.

Pourquoi peut piquer le côté gauche en bas

La douleur dans cette partie du corps humain peut être un indicateur de nombreuses maladies et pathologies.

  1. Il peut s’agir d’une inflammation de l’appendice, lorsqu’une opération chirurgicale est nécessaire pour l’enlever, malgré le fait que l’organe est situé à droite.
  2. De plus, les coliques vont presque certainement causer des troubles digestifs.
  3. Le syndrome du côlon irritable figure également sur la liste des causes.
  4. Frapper le côté inférieur gauche peut, si le patient est trop refroidi, par le froid, refroidir les organes internes situés dans le bas de l'abdomen.
  5. Le syndrome de la douleur peut causer des problèmes rénaux (rein gauche).
  6. Une perte de poids importante, le stress ou l'exercice physique provoquent également des fourmillements au bas de l'abdomen, y compris du côté gauche.

Conseil En attirant l’attention sur le lieu et la nature de la douleur, compte tenu du sexe du patient, il est possible de déterminer la cause. Il existe des cas où les coliques ne sont pas dangereuses et ne nécessitent pas de traitement, mais si la douleur persiste, même sans raison apparente, vous devez consulter un médecin pour éliminer les problèmes graves à l'avenir.

Les coliques chez les hommes

La différence dans la structure anatomique des hommes et des femmes est concentrée, y compris, et le bas-ventre. Par conséquent, il est nécessaire d’examiner séparément les raisons pour lesquelles une douleur perçante peut être ressentie par les hommes et les femmes, ainsi que par les femmes pendant la grossesse.

Le syndrome douloureux survenant dans la zone nommée peut être à la fois temporaire et permanent. Dans le premier cas, il est question de violations temporaires, dans le second - d’une pathologie en développement grave.

  1. Ce syndrome est souvent un précurseur de la prostatite, en particulier s'il augmente avec la miction et que les problèmes commencent par elle.
  2. Les coliques peuvent-elles démontrer la présence d'une hernie?
  3. L'inflammation des testicules est également appropriée.
  4. Il y a des cas où il pique le bas-ventre à gauche avec des problèmes de pancréas (pas seulement chez les hommes).
  5. En outre, non seulement les hommes peuvent avoir des problèmes avec le rein gauche, les intestins ou l'appendicite.

Coliques chez les femmes

Les patientes, en plus des pathologies courantes chez les hommes, provoquant des coliques gauche du bas-ventre, peuvent avoir les leurs. Par exemple, inflammation des ovaires, adhérences, obstruction des trompes de Fallope, cystite, fibromes et autres.

Au fait. Les coliques doivent être différenciées si une femme en fait l'expérience pendant la menstruation. Ceci est tout à fait normal (si la douleur n'est pas insupportable) et ne nécessite pas de mesures de diagnostic.

Quand une femme est enceinte, la douleur lancinante signale différents problèmes, selon la période.

  1. Aux premiers stades, les picotements sont associés à l’implantation de l’embryon et sont considérés comme normaux.
  2. Vers le milieu de la période, la piqûre peut être due à la tonicité accrue de l'utérus.
  3. Il peut y avoir une défaillance du col de l'utérus.
  4. Si la douleur est brutale et s'accompagne de saignements, il peut s'agir d'une fausse couche.
  5. À long terme, la douleur peut être provoquée par ce que l'on appelle des «combats d'entraînement», qui ne présentent pas de danger, ou par une naissance prématurée, qui est extrêmement dangereuse.
  6. De plus, les femmes enceintes ont aussi (et assez souvent) des problèmes intestinaux.
  7. La cystite est une cause fréquente.

C'est important! Évidemment, si les coliques dérangent, ne passent pas, ne se reproduisent pas ou ne augmentent pas, une visite chez le médecin est nécessaire.

Classification de la douleur

La douleur peut être non seulement d'une certaine nature, mais présenter de nombreuses caractéristiques différentes. Il est important de les classer afin de décrire plus clairement le symptôme.

Tableau La classification des douleurs lancinantes.

Procédures de diagnostic et traitement

Comment est le diagnostic de la maladie, un symptôme est une douleur lancinante dans le bas-ventre gauche. Dans presque tous les cas, un examen complet est nécessaire, qui commence par la prise de l'anamnèse et la clarification de la nature des symptômes.

  1. Le patient est interrogé par un médecin. Il est très important de décrire avec précision vos sentiments, de choisir les épithètes les plus appropriées, de déterminer l’intensité des coliques, leur fréquence, de nommer les symptômes qui s’y accompagnent et, si possible, de provoquer les facteurs.
  2. Les tests requis sont attribués, en particulier les prélèvements standard d'urine et de sang, mais si vous suspectez des problèmes intestinaux, vous aurez besoin d'un test des selles, avec probablement une gynécologie, un frottis et ainsi de suite.
  3. Des ultrasons seront presque certainement prescrits, ce qui permettra d’exclure (ou d’identifier) ​​des formations pathologiques ressemblant à des tumeurs.
  4. D'autres recherches suivront jusqu'à ce que la cause de la douleur soit identifiée. Cela peut être la radiographie, la tomographie, la coloscopie et d’autres procédures.

Comment traiter

Étant donné que l'éventail des maladies provoquant des coliques dans l'abdomen inférieur gauche est trop large, un traitement sera prescrit pour la raison indiquée.

  1. Si la cause est dans les intestins, le régime alimentaire changera et un traitement médical sera prescrit.
  2. Si l'appendicite est enlevée chirurgicalement.
  3. Si la cause est un kyste, une intervention chirurgicale est également nécessaire pour l'enlever (dans le cas où le kyste n'est pas physiologique).
  4. La cystite est traitée avec des médicaments.
  5. Lorsque la prostatite est détectée, le médecin prescrit un traitement médicamenteux.
  6. Si la patiente est enceinte, un examen approfondi est effectué pour éliminer d'éventuels problèmes.
  7. Les reins et le pancréas sont également traités avec des médicaments.
  8. En présence d'une tumeur maligne, le traitement sera compatible avec le traitement anticancéreux accepté.

La méthode choisie pour soulager les coliques dépend de la maladie qui a provoqué l’attaque.

Prévention

Peut-on prendre des mesures préventives pour prévenir les coliques? Cela dépend aussi de leur cause. Par exemple, pour les problèmes pancréatiques, vous ne devez pas abuser des aliments gras et épicés. Lorsque les intestins irrités doivent suivre un régime. Des problèmes génito-urinaires et de nombreux problèmes gynécologiques empêchent à bien des égards l'hygiène intime.

Dans certains cas, les coliques provoquent une infection causée par des virus qui sont entrés dans l'organisme, soit par manque d'hygiène, soit en raison d'une immunité réduite. Le maintien d'un mode de vie sain en général et des examens préventifs réguliers aideront à prévenir les douleurs dues aux coutures ou à cesser, en identifiant la pathologie qui les provoque, à un stade précoce.

Pathologie du système digestif

Cette condition peut causer une maladie intestinale. Ceux-ci incluent l'iléite, la colite, ainsi que les cancers et l'infestation par des parasites (vers, amibes). Ce type de douleur survient souvent pendant le processus inflammatoire dans les parties inférieures du gros intestin. Dans ce cas, la probabilité d'autres symptômes: une violation de la chaise, une distension abdominale. Pour vous débarrasser de l’inconfort, vous devez abandonner temporairement les fruits, les légumes frais, les épices et les assaisonnements épicés, le pain noir et le lait. Si, au bout de quelques jours, l’état de santé ne se stabilise pas, contactez votre médecin traitant. Une colite périodique du côté gauche du bas-ventre et une diarrhée mélangée à du sang constituent un signe évident de colite ulcéreuse (maladie de Crohn). Dans de telles situations, vous devez immédiatement appeler l'assistance d'urgence.

Pathologie du système génito-urinaire

La douleur chez les femmes, aggravée pendant la menstruation, peut indiquer la présence d'une endométriose. En cas d'inflammation aiguë de l'utérus, il fait aussi appel au côté gauche de l'abdomen. Cependant, cette douleur peut se propager du côté droit. Dans de tels cas, il y a souvent une augmentation de la température. Des symptômes similaires surviennent à la suite d'une grossesse extra-utérine. Pendant le mouvement, la douleur peut augmenter, être aiguë et même provoquer des crampes. Dans cette situation, une visite chez le médecin devrait être immédiate. Assez souvent, les hommes sont confrontés à un problème lorsque le côté gauche de l'abdomen est piqué. Habituellement, ce genre de sensation apparaît en cas de pathologies des organes génitaux, telles qu'épididymite, orchite, varicocèle, funiculite, torsion testiculaire. Nous ne devrions pas oublier les infections sexuellement transmissibles. Si des sensations désagréables se manifestent dans le bas de l'abdomen, consultez un médecin et effectuez un test de dépistage du chlamydia, de la trichimoniase ou de la gonorrhée.

Rein

Pyélonéphrite chronique et aiguë, lithiase urinaire - ces maladies dans lesquelles les patients peuvent également se plaindre d'une colite du côté gauche de l'abdomen. De plus, la douleur est assez vive et souvent elle rend. Dans la pyélonéphrite aiguë, les symptômes communs se manifestent simultanément: frissons, faiblesse grave, fièvre. Une pierre se déplaçant du rein gauche vers la vessie est également capable de provoquer une inflammation aiguë de l'utérus provoque également une colite du côté gauche de l'abdomen. Cependant, cette douleur peut se propager du côté droit. Dans de tels cas, il y a souvent une augmentation de la température. Des symptômes similaires surviennent à la suite d'une grossesse extra-utérine. Pendant le mouvement, la douleur peut augmenter, être aiguë et même provoquer des crampes. Dans cette situation, une visite chez le médecin devrait être immédiate. Assez souvent, les hommes sont confrontés à un problème lorsque le côté gauche de l'abdomen est piqué. Habituellement, ce genre de sensation apparaît en cas de pathologies des organes génitaux, telles qu'épididymite, orchite, varicocèle, funiculite, torsion testiculaire. Nous ne devrions pas oublier les infections sexuellement transmissibles. Si des sensations désagréables se manifestent dans le bas de l'abdomen, consultez un médecin et effectuez un test de dépistage du chlamydia, de la trichimoniase ou de la gonorrhée.

Rein

Pyélonéphrite chronique et aiguë, lithiase urinaire - ces maladies dans lesquelles les patients peuvent également se plaindre d'une colite du côté gauche de l'abdomen. De plus, la douleur est assez vive et souvent elle rend. Dans la pyélonéphrite aiguë, les symptômes communs se manifestent simultanément: frissons, faiblesse grave, fièvre. Une pierre se déplaçant du rein gauche dans la vessie peut également causer le symptôme que nous envisageons.

Diagnostics

Identifier la véritable cause de la douleur ne peut être que médical. Néanmoins, le diagnostic est assez difficile. Pour ce faire, vous devez passer un examen spécial par des spécialistes. Avant le diagnostic devrait prêter attention aux symptômes indésirables. Il arrive que la douleur et les picotements dans le bas de l'abdomen s'accompagnent de vertiges, de nausées, de fièvre ou d'un gonflement. Chacun des symptômes revêt une grande importance pour un diagnostic précis et rapide et un traitement rapide.

1 Interaction de la douleur et des organes

La douleur dans le côté gauche ne survient jamais seule. Il y a toujours des préalables à cette douleur. Un nombre suffisant d'organes, de tissus mous et de structures sont situés dans cette zone. La plupart d'entre eux sont creux. Ce sont des organes du système urogénital, de l'estomac, de la vésicule biliaire et des intestins. Il existe des situations où la perméabilité du tractus excréteur est perturbée, le plus souvent en raison d'un processus inflammatoire ou d'une blessure. Et puis, cela peut même menacer la santé.

S'il y a une douleur aiguë dans l'abdomen, c'est le premier signe du développement de la pathologie. Si le syndrome douloureux dure plus de 30 minutes et que les analgésiques ne vous aident pas, vous devez appeler une ambulance. Pour que le médecin puisse aider, il est nécessaire d'expliquer la localisation de la douleur. Et pour cela, vous devriez avoir au moins des idées minimales sur l'anatomie humaine.

La paroi abdominale antérieure comporte 9 sections classiquement divisées en régions supérieure, moyenne et inférieure. Si deux lignes droites sont dessinées le long de muscles droits, ces zones seront divisées en sections séparées. Les domaines suivants sont distingués:

  1. Dans la région supérieure incluent les sites sous-costaux épigastriques, droit et gauche.
  2. La région ombilicale et la partie latérale (droite et gauche) entrent dans la région médiane.
  3. La région pubienne et la région iliaque (droite et gauche) se situent dans la région inférieure.

Si vous savez pour quelle raison, cela provoque une colite, cela vous aidera à réagir plus rapidement. Si le patient décrit correctement la douleur et l'emplacement de sa localisation, cela aidera le médecin à s'orienter rapidement.

Sur le côté gauche se trouvent les régions latérale, sous-costale et iliaque. Peut faire mal au côté gauche de l'abdomen ou plus près des côtes. Un tel symptôme indique à la personne qu'elle souffre d'anomalies du système digestif. Cela peut être l’estomac, le foie, le pancréas, la vésicule biliaire, le gros intestin. S'il y a des problèmes avec l'un de ces organes, un inconfort apparaît dans le côté gauche inférieur ou supérieur. Mais comme le corps humain est un, la douleur peut simplement irradier dans cette direction, par exemple dans des conditions pathologiques de la rate, des reins, de la vessie et de l'uretère, de l'utérus, du diaphragme, de problèmes de sang et de tissus conjonctifs. Une telle douleur peut être même avec une maladie cardiaque. Si le côté gauche est douloureux, un diagnostic approfondi ne suffit pas.

2 symptômes principaux

Si des coliques du côté gauche surviennent de temps en temps, il est simplement nécessaire d'analyser quels événements l'ont précédée. Par exemple, un tel inconfort apparaît souvent après une activité physique active, surtout si le corps n’est pas préparé à cela.

Mais si cette situation se répète souvent, alors qu'elle est accompagnée d'autres symptômes alarmants (selles avec inclusions sanglantes, vertiges, suivie d'une perte de conscience, de fièvre et d'une chute de pression), il est urgent de consulter un médecin.

En communiquant avec le médecin, le patient doit donner une description précise du lieu où se produit la douleur, afin de pouvoir en expliquer l'intensité et la durée. Si la patiente est une femme, elle devrait alors savoir si elle est enceinte.

Si la douleur affecte le côté gauche de l'abdomen, cela peut être le signe de maladies:

  • la rate;
  • les intestins;
  • rein gauche;
  • le côté gauche du diaphragme;
  • système génito-urinaire;
  • système de reproduction (en particulier chez les femmes).

Les maladies chroniques, qui passent périodiquement du stade de régression à la rémission, ne figurent pas à la dernière place.

3 raisons

Pourquoi le côté gauche est-il en bas? Cette situation peut s’additionner pour plusieurs raisons.

La première raison est la grossesse. Aux premiers stades, une femme peut ressentir un inconfort dans la cavité abdominale, car il se produit actuellement une restructuration non seulement du fond hormonal, mais également de la structure de l'utérus. À mesure que le fœtus grandit, l'utérus commence à augmenter progressivement. Le plus souvent, dans ce cas, la douleur au côté gauche survient après 7 à 9 mois, le bébé ayant déjà pris une taille suffisante pour exercer une pression sur les organes voisins. En particulier, l'enfant exerce une pression sur les intestins. Pour cette raison, les femmes enceintes à un stade avancé souffrent très souvent de constipation. Et cela conduit au fait que les masses fécales s'accumulent, provoquant des douleurs dans le côté gauche du bas-ventre.

Les femmes enceintes doivent porter une attention double à leur santé, car elles sont responsables non seulement d’elles-mêmes, mais également de leur enfant à naître. Si la douleur persiste longtemps et tend à augmenter en intensité, vous devez immédiatement en informer votre gynécologue traitant. Dans ce cas, il est nécessaire de contrôler votre alimentation, de manger des aliments riches en fibres. Si cela n'est pas fait, la femme souffrira de constipation, ce qui se traduira par l'apparition d'hémorroïdes.

Une grossesse extra-utérine peut provoquer des douleurs du côté gauche inférieur.

Mais ici, le personnage sera à l'étroit, avec une augmentation progressive. Pour faire face à cette situation, vous devez appeler une ambulance.

Si le pancréas devient enflammé, la douleur dans le côté gauche du bas-ventre apparaîtra définitivement. Le pancréas a une longueur de 17-20 cm, c’est-à-dire qu’il occupe une assez grande partie du corps. Mais une gêne peut survenir non seulement du côté gauche de l'abdomen, mais également du côté droit et même au centre. Dans ce cas, la douleur sera aiguë, vive et environnante, vous ne devez donc pas la resserrer, vous devez appeler un médecin. Parallèlement à la douleur d'une personne, il commence à se sentir très malade, à vomir, sa température augmente. Un tel signe peut être un précurseur de la gastrite, des ulcères et même du cancer. En plus d'une douleur au côté gauche de l'abdomen, la patiente peut avoir des nausées et des vomissements. Le syndrome de la douleur est douloureux dans la nature. Mais tous ces signes accompagnent un grand nombre de maladies. Par conséquent, l'enquête ne peut être évitée. Comme la douleur au côté gauche, les nausées et les vomissements peuvent signaler l'apparition d'un cancer, il est préférable de faire appel à une institution médicale le plus tôt possible.

La douleur qui survient sous les côtes gauches évoque souvent un problème de rate, qui commence à prendre de l'ampleur. Cette situation peut se développer pour les raisons suivantes:

  • développement de la leucémie lymphocytaire;
  • l'apparition de la leucémie ou d'autres maladies hémoblastiques;
  • la mononucléose.

Parallèlement à la douleur du côté gauche du patient, une fièvre commencera, les ganglions lymphatiques augmenteront de taille. Une personne va avoir mal à la gorge.

La situation de la rate est l’une des plus dangereuses car elle peut conduire à la rupture de l’organe.

La moitié des problèmes décrits ci-dessus se situe dans le contexte de la malnutrition. Les médecins ne sont pas en vain et disent constamment que les gens doivent contrôler leur régime alimentaire. Les plats frits, gras et fumés sont un moyen direct de problèmes du système digestif. Ici et la douleur dans le côté gauche ne prend pas longtemps.

4Diet

La plupart des problèmes de santé sont associés à la malnutrition. C'est de ce que nous consommons que dépend la vitalité de l'organisme. Si le régime alimentaire d'une personne est monotone, si les aliments sont irréguliers, cela aura certainement un impact négatif sur le système immunitaire.

À la douleur dans le côté gauche n'a pas eu lieu, il est nécessaire d'adhérer à un régime. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de vous restreindre sévèrement dans les produits. Mais pour minimiser la consommation d'aliments gras et salés, il faut encore. Et pendant le repas, vous devriez soigneusement mâcher chaque morceau, car plus le produit est petit, plus le système digestif est facile à gérer.

Si une personne commence à remarquer qu'un plat lui cause de la lourdeur ou des ballonnements, il est préférable de refuser un tel repas. Le fait est que le bas-ventre est le caecum, qui est en relation avec l’appendice.

Au premier signe de problèmes digestifs, cela vaut la peine d’analyser votre alimentation. Si vous avez envie de malbouffe, vous devez alors vous efforcer d’éliminer complètement les aliments épicés et frits, les épices (y compris le sel et le sucre) et l’alcool. Vous devez manger de la viande bouillie ou cuite à la vapeur, manger plus de fruits et de légumes. Après 1-2 semaines, l'état de santé s'améliorera, la douleur du côté gauche ne sera pas plus gênante.

5 types de douleur dans le côté gauche

Les douleurs latérales sont classées. Cette division aide le médecin à poser rapidement un diagnostic présomptif et, dans certains cas, à sauver la vie du patient.

Types de douleur dans le côté:

  1. Douleur viscérale Se produit avec des problèmes de motilité de l'estomac ou des intestins, avec des contractions spasmodiques ou des entorses des fibres musculaires de ces organes. L'inconfort peut être crampes ou sourd, douloureux. Les sensations affectent également les tissus voisins, de sorte que le patient peut sentir qu’il a mal au ventre ou dans l’ensemble.
  2. Douleur péritonéale. Cette espèce apparaît de manière abrupte et se conserve longtemps, tandis que son intensité est au même niveau tout le temps. Provoqué par une irritation du péritoine. Le plus souvent, dans de tels cas, un ulcère est suspecté. Alors la gêne augmentera avec n'importe quel mouvement du corps, même un profond soupir. La douleur est vive, coupante.
  3. Douleur réfléchie Ici, la sensation apparaît dans le contexte d'une maladie qui a touché les organes situés à gauche (pneumonie du lobe inférieur gauche ou pleurésie).

Bien entendu, il est difficile pour une personne dans cet état de décrire clairement ses sentiments, surtout si la douleur est intense. Mais il faut se rappeler que le succès des soins médicaux dépend de la précision avec laquelle les sensations sont transmises. Mieux encore, prévenez toutes les maladies ci-dessus. Par conséquent, surveillez votre santé, alors rien ne fera de mal.

Statistiques confirmant un diagnostic difficile

Selon les statistiques, en se référant à l'hôpital, les patients sont répartis entre les profils:

  • 65 à 90% ont besoin de soins urologiques;
  • 60 à 70% tombent en gynécologie;
  • environ 60% se rendent dans les services de gastroentérologie des hôpitaux;
  • de 7 à 15% ont besoin de l'aide d'un traumatologue.

Le montant total n’est pas de 100%, car le diagnostic préliminaire est erroné et le patient doit être transféré dans un autre service.

Quels sont les organes situés dans le coin inférieur gauche de l'abdomen?

À gauche, le bas de l'abdomen localise les organes de différents systèmes. La digestion comprend: l'intestin grêle - les boucles du jéjunum, une partie de la partie descendante du côlon et le sigmoïde - du gros intestin. Aux organes du système urogénital: la moitié gauche de l'utérus, l'appendice gauche avec l'ovaire et la trompe de Fallope chez la femme, l'uretère et une partie de la vessie.

Il ne faut pas oublier que la douleur du côté gauche de l'abdomen peut provoquer des anomalies au squelette pelvien, à l'articulation de la hanche, aux ganglions lymphatiques, aux faisceaux nerveux et aux vaisseaux sanguins, irradiant des maladies de la rate, du rein gauche.

Comment va la douleur?

Les causes du syndrome douloureux sur le mécanisme de formation sont différentes dans les organes parenchymaux et creux. Les organes denses (rate, utérus, rein) sont recouverts d'une capsule protectrice. Il contient des terminaisons nerveuses douloureuses qui répondent à tous les dommages.

Dans les organes creux (intestin, uretère), la douleur se forme en étirant la paroi musculaire, si les dommages atteignent le niveau de la couche sous-muqueuse et musculaire. La muqueuse elle-même n'a pas la capacité de causer de la douleur, car elle ne possède pas de récepteurs spéciaux.

Les processus pathologiques entraînant des douleurs dans le bas de l'abdomen peuvent être:

  • l'inflammation;
  • dystrophie d'un organe ou d'une paroi due à un métabolisme altéré au niveau cellulaire;
  • déficience de la circulation locale;
  • dysfonctionnement organique ou fonctionnel des organes internes.

Les physiologistes distinguent 3 étapes dans le développement du syndrome de la douleur:

  • I - des sensations douloureuses apparaissent dans la mise au point, elles ne sont pas jugées douloureuses par le patient;
  • II - la formation de douleur réfléchie, perte possible de communication avec la vraie cause;
  • III - expansion et approfondissement des désordres pathologiques, augmentation de l'impulsion de la douleur à partir du site de la blessure.

Nous considérons les options pour la douleur dans le côté gauche et le bas-ventre, en fonction de la pathologie possible des organes.

Quels types de douleur dans le côté gauche devraient être considérés?

La nature de la douleur est une ligne directrice dans l'hypothèse de la localisation et du type de pathologie.

Douleur sourde et douloureuse

Inquiète souvent les femmes présentant un problème gynécologique unilatéral. Des douleurs sourdes au pubis et à gauche sont possibles avec les troubles du cycle, le sexe, l'inflammation et l'endométriose. À propos de l'inflammation dit la combinaison avec fièvre, faiblesse.

Douleur lancinante

En intensité, il est très inférieur aux autres espèces, mais il épuise une personne avec sa constance. Chez les hommes, il se produit dans une inflammation du scrotum, une hernie inguinale étranglée, une orchite. Initialement, une tumeur maligne apparaît de manière similaire.

Douleur aiguë au côté

La nature aiguë de la douleur accompagne les spasmes intestinaux, le gonflement gazeux, l’expansion aiguë de la vessie et du pelvis du rein gauche pendant la rétention urinaire, la rupture ovarienne chez la femme, le passage de calculs à travers l’uretère.

Douleur lancinante

La colique s'appelle spasme aigu tout en réduisant l'intestin ou l'uretère. Généralement en train de disparaître après les selles et la miction. La variété est douloureuse. Il est caractéristique de l'inflammation dans la région lombaire, les articulations. Les douleurs de couture peuvent précéder la rupture du kyste ovarien.

Quelles douleurs caractérisent les maladies de l'intestin grêle?

Les maladies de l’intestin grêle touchent tous les services et provoquent une douleur intense, avec une teinte coupante, du type piqûre. Accompagné d'une violation de la capacité d'absorption, de selles molles, de pertes de liquides et d'électrolytes, de vitamines et de protéines.

Entérite

Un petit segment des boucles du jéjunum se trouve sur le côté gauche de l'abdomen. Avec l’entérite infectieuse et la gastro-entérite, l’inflammation est accompagnée de plaintes de patients disant que «le bas-ventre gauche fait mal».

Les symptômes de la maladie ne peuvent pas être séparés des signes de gastrite (inflammation de l'estomac). La température augmente, des nausées apparaissent, des vomissements sont possibles, les douleurs migrent de l'épigastre vers le centre de l'abdomen. Il y a beaucoup de mucus dans les selles, des particules d'aliments non digérées, il peut y avoir des impuretés dans le sang.

Syndrome de malabsorption

L'essence des troubles pathologiques est réduite à l'incapacité de la membrane muqueuse à absorber certains produits (par exemple, les fruits, le lait). Le principal symptôme est des selles liquides rapides avec dégagement de graisse.

Les intestins sont remplis de gaz, de sorte que la douleur dans le bas-ventre gauche et sur le côté est de nature crampeuse, inconstante et susceptible de provoquer des convulsions. Après avoir vidé les intestins ou pris des médicaments à effet antispasmodique, la douleur disparaît. Dans le même temps, les patients se plaignent de grondements, de ballonnements, de goût dans la bouche.

Maladie coeliaque

La maladie est détectée chez les enfants en bas âge au cours de la transition vers des mélanges de nutriments, l'introduction d'additifs alimentaires. Il s'avère que l'enfant ne tolère pas le gluten (protéine végétale des céréales). Se manifeste cliniquement par des douleurs abdominales, une diarrhée, une perte de poids, le développement du rachitisme.

Pathologie du côté gauche du gros intestin

L'estomac fait mal au côté gauche si le côlon descendant ou sigmoïde est impliqué.

Syndrome du côlon irritable

La cause de la maladie reste incertaine. Il est associé au stress, aux troubles hormonaux. Plus souvent, les femmes d'âge moyen souffrent. Il est établi que l'aggravation se développe sur le fond de la menstruation.

La maladie est chronique et se manifeste par des douleurs abdominales à gauche, des ballonnements, une violation de la chaise (constipation alternant avec une diarrhée). Une caractéristique importante est considérée: l'absence de tout trouble morphologique dans l'intestin. La douleur aiguë du côté gauche est provoquée par des agitations, la consommation de plats de viande frits ou fumés.

Colite ulcéreuse

La maladie est causée par des troubles de nature auto-immune ou est héréditaire.

Selon le principe de localisation distinguer l'inflammation non spécifique:

  • seulement le rectum (proctite);
  • sigmoïde et droite (proctosigmoïdite);
  • division gauche (colite gauche);
  • avec des dommages au côlon partout (colite totale).

Chez 18 à 30% des patients, le processus atteint l'iléon et son appendice (iléocolite). Les parois de l'intestin présentent des modifications morphologiques; histologiquement, elles ne se situent que dans la couche muqueuse et sous-muqueuse. Les ulcères se retrouvent plus souvent dans le sigmoïde et le rectum. Il y a une tendance à la dégénérescence dans une tumeur maligne.

Cliniquement, les patients présentant une exacerbation manifestent une douleur aiguë au bas de l'abdomen gauche, de caractère paroxystique. Les symptômes associés sont: douleurs articulaires, fièvre, diarrhée avec du sang et du pus. Dans le traitement utilisant des agents antimicrobiens, antihistaminiques, corticostéroïdes.

Diverticulose

Les diverticules sont des formations sacculaires de la paroi intestinale. Ils sont bombés vers l'extérieur et interfèrent avec les ondes péristaltiques. Plus souvent observé chez les personnes âgées. En présence de calculs fécaux denses et d'inflammation, le patient ressent une douleur lancinante au côté gauche de l'abdomen. Dans le même temps, la constipation, les selles noires dues à des saignements. La maladie est seulement traitée chirurgicalement.

Polypes du côlon

Les lésions bénignes de la muqueuse (polypes) constituent un obstacle mécanique, en violation du processus d'absorption d'eau. Déterminé par la constipation, les signes de déshydratation. La douleur dans le bas ventre à gauche a un caractère tirant.

Constipation atonique

Atonia du gros intestin peut causer des processus inflammatoires chroniques, des polypes, des problèmes neurologiques. La principale violation est l'absence de réglementation appropriée du péristaltisme, la perte de capacité de réduction et de transport du contenu.

Souvent observé chez les personnes âgées. Le symptôme principal est une constipation prolongée, une distension abdominale, des douleurs sourdes de nature arquée. Les processus de fermentation entraînent une augmentation de la formation de gaz, et l'accumulation de gaz dans l'intestin descendant se manifeste par une douleur constante et douloureuse du côté gauche.

Tumeurs malignes

Cancer colorectal - tumeur maligne des cellules épithéliales située dans le côlon et le rectum. En Fédération de Russie, parmi les tumeurs malignes chez les hommes, il occupe le troisième rang en fréquence, chez les femmes - en quatrième.

La maladie est asymptomatique pendant longtemps. Les signes commencent par une fatigue accrue, une perte d'appétit, des nausées, une distension abdominale, des vomissements soudains, un goût dans la bouche, des éructations, une sensation de lourdeur à la partie supérieure de l'abdomen.

Au début, ça ne fait mal que vers la gauche, à l'endroit où se trouve la tumeur. Ensuite, l'intensité augmente et la douleur se propage dans tout l'abdomen. Lors de l'examen matériel de l'intestin, il apparaît clairement pourquoi le côté gauche et le bas de l'abdomen font mal.

Autres causes de douleur

La maladie de Hirschsprung est une maladie relativement rare. Elle est héritée principalement par les garçons.

L'essence de la pathologie - la présence dans les zones du gros intestin sans innervation. Par conséquent, la violation principale est l'absence de péristaltisme dans les zones touchées, l'accumulation de masses fécales dans celles-ci, une constipation marquée.

Les principales plaintes des patients: constipation, distension constante de l'intestin, douleur persistante dans l'abdomen gauche. La maladie n'est traitée que de manière chirurgicale, éliminant ainsi les sites inadaptés au site de digestion.

Maladie de Crohn - formation de nodules inflammatoires (granulomes) dans les intestins et d'autres parties du tube digestif. La raison n'est pas claire. En cas d'inflammation dans le côlon descendant, les douleurs abdominales sont localisées en bas à gauche. Les patients sont constamment fatigués, ont une perte d’appétit, de la diarrhée, des nausées et des vomissements.

Caractéristiques de la douleur dans les maladies des organes urinaires

Les maladies urinaires surviennent en cas de pathologie des reins, de la vessie, de l'uretère. La localisation sur laquelle nous avons enquêté inclut les douleurs locales dans l'uretère causées par l'étirement et la douleur irradiante du rein gauche.

Pyélonéphrite

Inflammation des structures internes (bassin, coupes) causée par une infection. Il commence soudainement avec une température élevée, des vomissements, des frissons, des douleurs dans le bas du dos, irradiant vers le côté gauche de l'abdomen. Violation attachée miction, crampes, rétention urinaire. La pulsation de la douleur est un signe défavorable indiquant la formation d'un abcès dans le rein.

En cas d'évolution chronique, les exacerbations sont plus légères, mais avec les mêmes symptômes. En conséquence, des cicatrices apparaissent sur le site du tissu enflammé, le rein est déformé, perd sa fonction. L'insuffisance rénale survient si le deuxième rein en bonne santé cesse de travailler dur, compensant pour l'organe malade. La maladie est traitée par les urologues avec des agents antibactériens, diurétiques, si nécessaire, en ouvrant la suppuration ou la résection d'une partie du rein.

Urolithiase

Souvent accompagnée d'une inflammation des voies urinaires, de troubles métaboliques. Elle est causée par la précipitation de sédiments cristallins dans l'urine, sa sédimentation dans le pelvis et son collage aux calculs. La composition des phosphates les plus courants, les oxalates, les urates.

La pierre perturbe le processus d'écoulement de l'urine, ce qui entraîne la stagnation et la propagation dans les régions supérieures. Le mouvement du calcul le long de l'uretère explique pourquoi le bas-ventre fait mal. Cliniquement, après avoir tremblé et couru, le patient a une attaque de colique rénale.

La douleur est de caractère très intense, coupante. Localisé dans le bas du dos ou à gauche du nombril. Il y a une rétention urinaire aiguë. La durée de l'attaque - jusqu'à plusieurs heures. Pour les soins d’urgence, des médicaments contre la douleur et des antispasmodiques sont administrés. Répétition fréquente d'attaques - l'indication pour l'extraction rapide de la pierre.

Manifestations de la douleur en pathologie gynécologique

L'utérus étant un organe non apparié, des douleurs d'inflammation et une endométriose s'étendant de la zone sus-pubienne à la gauche et à la droite, il est possible d'isoler uniquement la localisation gauche des maladies de l'appendice gauche.

Annexite

L'inflammation de l'ovaire est provoquée par l'hypothermie, travail physique pénible. La cause est une infection. La maladie chronique est accompagnée de douleurs persistantes dans le bas de l'abdomen gauche et de la fièvre. Augmente pendant les rapports sexuels, pendant la menstruation. Un long processus conduit à la formation d'adhérences.

Kystes de torsion

La formation creuse volumétrique de l'ovaire gauche peut avoir une base étroite (jambe). En présence d'un kyste, les femmes remarquent qu'avant une crise aiguë, une douleur du côté gauche était "tolérable". La torsion provoque une douleur intense à gauche dans la région iliaque, sur le côté. Dans le contexte d'une crise, une rupture du kyste est possible avec l'apparition de symptômes péritonéaux locaux. Le traitement en gynécologie est seulement opératoire.

Grossesse extra-utérine

La maladie se manifeste par une attaque de douleur progressivement croissante au côté gauche de l'abdomen, au-dessous, par des nausées et des vomissements. Précédé par délai mensuel. L'absence de mesures entraîne une rupture du tube gauche, une péritonite et de multiples pointes. La femme devient stérile, car l'œuf ne passe pas dans l'utérus.

Syndrome d'Allen Masters

La maladie se manifeste chez les femmes après l'accouchement. Elle consiste en la rupture des ligaments utérins lors d'un travail pénible. Complique souvent l'avortement. La patiente présente des crampes douloureuses, elles sont localisées dans le bas de l'abdomen, parfois uniquement vers la gauche ou dans la région de l'anus. Renforcé par l'effort.

La douleur est de nature brûlante et irradie vers la moitié gauche de l'abdomen. Dans un examen numérique, le gynécologue révèle une mobilité excessive du col utérin, une douleur lorsque la pression est appliquée sur la paroi abdominale.

Quel type de douleur provoque une maladie de la hanche gauche?

L'articulation de la hanche est la plus grande du corps. La pathologie affecte les surfaces osseuses et le cartilage, les muscles environnants, les tendons, les nerfs et les vaisseaux sanguins.

Les causes les plus courantes de douleur dans l'articulation de la hanche avec irradiation au bas de l'abdomen sont les suivantes:

  • l'inflammation (arthrite) est infectieuse et auto-immune;
  • inflammation dans le sac périarticulaire (bursite);
  • troubles dégénératifs dans l'arthrose ou la coxarthrose des tissus osseux;
  • fractures et luxations;
  • nécrose aseptique dans la tête fémorale;
  • la tuberculose.

Toutes les maladies sont exprimées dans le renforcement de la douleur dans l'articulation en mettant l'accent sur la jambe gauche, la marche. Le médecin notera la déformation des surfaces articulaires, raccourcissement de la jambe gauche. Le diagnostic est confirmé par la méthode des rayons x. Coupes tomographiques usagées à différentes profondeurs.

Le diagnostic du syndrome de la douleur à gauche dans l'abdomen long à long terme est très insidieux, car il est nécessaire d'assumer et d'éliminer de nombreuses maladies. Par conséquent, le médecin ne doit pas se concentrer uniquement sur les plaintes de la clinique et du patient.

Des données fiables donnent l’enquête, l’utilisation des techniques de laboratoire et du matériel. Les patients qui ressentent une douleur à l'abdomen gauche doivent se fier uniquement à la conclusion d'un spécialiste et ne pas tenter de s'en débarrasser d'eux-mêmes.