Principal / La dysenterie

Découvrez les maladies pour lesquelles le bas-ventre gauche fait mal.

La dysenterie

L’émergence de douleurs sur le côté gauche de l’abdomen n’est pas seulement un malaise associé à de nombreuses sensations désagréables, elle constitue également un motif de préoccupation grave, car elle peut indiquer le développement de toute maladie.

Les organes vitaux sont situés dans cette partie du péritoine. Par conséquent, si vous ressentez une douleur, vous devez immédiatement identifier les facteurs qui provoquent la douleur afin de prévenir des problèmes de santé graves. À partir de cet article, vous en apprendrez davantage sur les principales causes de ce symptôme, ainsi que sur ce qui doit être fait quand il apparaît.

Les principales causes de douleur sur le côté gauche du bas-ventre

Douleur abdominale basse du côté gauche - une raison de consulter un médecin

Les sensations de douleur dans l'abdomen sont généralement le signe d'une pathologie en développement. Quelles actions faut-il entreprendre si le bas-ventre a mal au côté gauche?

Bien sûr, ne tardez pas avec le traitement et demandez l'aide d'un spécialiste. Après l’enquête, seul le médecin établira les causes profondes de la détérioration de la santé.

Afin d'établir un diagnostic, le médecin doit déterminer non seulement l'emplacement de la douleur, mais également sa nature, son intensité et sa durée.

Il existe plusieurs types de douleur distincts:

Considérez les causes possibles de l’émergence de divers types de douleur localisée dans une région donnée du péritoine.

Douleur sourde et douloureuse

Bas du ventre gauche du côté gauche

Peut signaler des défauts dans l'estomac et le pancréas. Souvent, avec l'apparition de nausées et de vomissements, la température corporelle augmente. Dans ce cas, vous devez contacter immédiatement un établissement médical.

En règle générale, des douleurs douloureuses apparaissent dans diverses pathologies gynécologiques des ovaires et de l'utérus. Des sensations désagréables peuvent apparaître à la fois pendant l'exercice et au repos et être complétées par les sécrétions de sang des organes génitaux.

En outre, ces sensations douloureuses sont dans certaines situations un signe de cystite chronique, d’inflammation de la veine hémorroïdaire, de varices, de tumeurs, de sigmoïde et de défaut intestinal direct.

Douleur lancinante

Des douleurs tirantes de faible intensité sont des satellites de pathologies inflammatoires et purulentes des organes urinaires, des zones intestinales (sigmoïde, directes) et s'étendent de la jambe gauche au bas du dos.

Ils parlent souvent de la présence d'une hernie étranglée, ainsi que du syndrome du côlon irritable, qui s'accompagne de crampes, de constipation ou de diarrhée, de distensions abdominales et d'autres symptômes.

Douleur aiguë

Douleur abdominale basse du côté gauche: palpation

Une douleur insupportable et aiguë peut être un signe:

  • la colite;
  • la cystite;
  • urolithiase;
  • inflammations du tractus gastro-intestinal résultant d'une exposition à des infections (dysenterie, salmonellose, gastro-entérite, etc.);
  • annexite;
  • grossesse extra-utérine;
  • formations oncologiques dans les dernières phases du développement de la maladie.

Douleur perçante

Un type de douleur perçante apparaît dans diverses pathologies des reins et des intestins, accompagne le passage des calculs rénaux à travers l'uretère gauche.

L’apparition de sensations désagréables de ce type indique également une inflammation de la région lombaire, des articulations de la hanche et du cartilage.

Caractéristiques de la maladie

Selon les statistiques, la maladie se manifeste par des douleurs dans le bas à gauche du péritoine:

  1. urologique - de 65 à 90%;
  2. gynécologique - de 60 à 70%;
  3. gastro-entérologique - de 50 à 60%;
  4. orthopédique - de 7 à 15%.

Dans la plupart des cas, la localisation de la douleur dans cette zone indique une pathologie:

  • la rate;
  • l'intestin grêle;
  • côlon (côté gauche du côlon transverse et branche descendante du côlon);
  • organes du système génito-urinaire;
  • os pelviens du squelette, articulation de la hanche, vaisseaux sanguins, cartilage, nerfs, ganglions lymphatiques de la ceinture pelvienne.

Arrêtons-nous plus en détail sur les symptômes d’éventuelles maladies des organes et tissus répertoriés du corps humain.

Douleur dans les pathologies de la rate

La douleur peut être soulagée par la chaleur.

La rate est l'organe responsable de la création et de la destruction des cellules sanguines. Au début, le développement de divers défauts d'organes est accompagné d'une douleur du côté gauche au bas du péritoine.

Ce symptôme apparaît dans les pathologies suivantes:

  1. Ostrom rate dilatée. Le défaut est favorisé par des processus inflammatoires et des troubles de la circulation sanguine, qui entraînent l'apparition d'une douleur paroxystique et sourde dans l'hypochondre gauche, tombant souvent en dessous.
  2. Avec la maladie peut également se sentir malade et vomir, la température augmente.
  3. Infarctus de la rate, dû à un blocage de l'artère et à la formation d'un foyer nécrotique près du thrombus. Les sensations désagréables se manifestent d'abord dans l'hypochondre gauche, puis s'abaissent progressivement. Un autre signe de pathologie est une forte fièvre. Sans intervention chirurgicale urgente, il peut en résulter une perte de sang massive menaçant la vie du patient.
  4. Inversion de la rate.
  5. Les anomalies congénitales ou les blessures subies contribuent le plus souvent à la torsion de l’artère splénique. Avec cette pathologie, l'état de santé général peut fortement se détériorer, des douleurs aiguës apparaissent, de même qu'une constipation, des vomissements et un gonflement intestinal.
  6. Abcès de la rate - condition dangereuse pour la vie du patient. La maladie apparaît en raison d'un processus inflammatoire purulent dans certaines parties du corps. Et dans les cas avancés peuvent conduire à une péritonite. Les principaux signes d'un abcès sont une douleur aiguë dans la région sous-costale gauche et la partie inférieure du péritoine, la température, une mauvaise santé, des évanouissements.
  7. Kyste de la rate qui se produit lorsqu'un organe est rompu ou en raison d'un abcès.
  8. Oncologie.

Douleur dans l'intestin grêle

L'intestin grêle comprend les parties duodénale, maigre et iléale. En règle générale, le bas du péritoine du côté gauche commence à se blesser avec des défauts du jéjunum, dont certaines parties sont situées de ce côté.

Ainsi, la douleur qui en résulte peut être l’un des symptômes:

  • Malabsorption. La maladie est due à l'incapacité de l'intestin grêle à absorber certains aliments. La douleur qui éclate en tirant se transforme souvent en crampes. Peut s'accompagner de fréquentes envies d'aller aux toilettes, diarrhée, flatulences, grondements dans les intestins, goût désagréable dans la bouche.
  • Maladie coeliaque - intolérance au gluten. En règle générale, se produit chez les nourrissons avec l'introduction de la bouillie dans les suppléments. Les symptômes de la maladie ressemblent aux symptômes de malabsorption. Un traitement inapproprié et tardif du bébé retarde son développement physique et mental.

Douleur avec des défauts du gros intestin

Ce qui compte, c'est la nature de la douleur et son intensité.

Le gros intestin comprend l'aveugle, le colon, le sigmoïde et le rectum.

Très souvent, on observe l'apparition d'une douleur du bas-ventre à gauche avec des défauts de la section descendante ou transversale du côlon.

La localisation de la douleur dans cette zone peut être un signe:

  1. Syndrome du côlon irritable - une maladie dont personne ne sait exactement la cause. Selon la plupart des scientifiques, il est causé par le stress. Avec cette maladie peut survenir la diarrhée ou la constipation, la flatulence. Dans le même temps, aucun changement pathologique de l'épithélium intestinal n'est observé.
  2. Maladie de Hirschsprung - absence de terminaisons nerveuses dans certaines zones de l’intestin. La pathologie est considérée comme héréditaire. Elle souffre principalement d'hommes.
  3. Maladie de Crohn - inflammation nodulaire du tube digestif, se traduisant par des sensations douloureuses, des diarrhées, des vomissements, une perte d'appétit, une léthargie.
  4. Colite ulcéreuse non spécifique - processus inflammatoire du gros intestin. Avec ce défaut, des changements se produisent dans l'épithélium intestinal, des douleurs paroxystiques apparaissent. La maladie s'accompagne souvent de douleurs articulaires, de diarrhée accompagnée de plaques de sang et de pus et de fièvre.
  5. La polypose
  6. Obstruction intestinale. La pathologie est accompagnée de douleur intense, de flatulences, de nausées et de vomissements.
  7. Boyaux
  8. Maladies oncologiques et autres pathologies.

Douleur dans les troubles du système urogénital

La douleur du bas-ventre à gauche indique également:

  • Urolithiase.
  • Cystite - inflammation des muqueuses de la vessie. Cette pathologie est caractérisée par des douleurs douloureuses, des mictions fréquentes, entraînant des sensations douloureuses, une détérioration de la santé.
  • HYDP - expansion du bassin rénal. La pathologie se produit lorsque l'urine des reins est perturbée. Une expansion aiguë entraîne une douleur intense et intense.
  • Syndrome d'Allen Masters. Le développement de la maladie provoque la rupture des ligaments de l'utérus en train d'accoucher, de l'avortement. Elle se manifeste par des crampes dans le bas de l'abdomen, du côté gauche ou près de l'anus. La fatigue, les règles douloureuses et l'inconfort pendant les rapports sexuels sont d'autres symptômes.
  • Inflammation des trompes de Fallope. Les symptômes sont une douleur intense à l'aine et dans la partie inférieure du péritoine (y compris le côté gauche), des pertes vaginales, une menstruation douloureuse, de la fièvre.
  • Endométriose (ovaires, péritoine, trompes de Fallope, col utérin, etc.). Pathologie dans laquelle les cellules épithéliales se développent à l'extérieur du corps.
  • Grossesse extra-utérine.
  • Inflammations des appendices et certaines autres maladies.

Douleur dans les maladies du système circulatoire, des ganglions lymphatiques et de l'articulation de la hanche

La douleur dans le bas-ventre à gauche est souvent la conséquence de maladies du système circulatoire ou musculo-squelettique:

  1. Lymphadénite - inflammation gauche du ganglion inguinal.
  2. Varicosa.
  3. Anévrisme de l'artère fémorale (la séparation de ses parois).
  4. L'arthrose du côté gauche de l'articulation de la hanche, qui réduit la mobilité de l'articulation, semble boiter et causer de la douleur.
  5. Maladies inflammatoires de l'articulation de la hanche et autres défauts.

Ainsi, la douleur dans le bas-ventre du côté gauche peut être l’un des symptômes de diverses maladies. Lorsque la douleur est associée à d'autres symptômes, il est préférable de ne pas se soigner elle-même, mais de faire appel à des spécialistes.

Pourquoi le côté gauche de l'abdomen fait-il mal, la vidéo dira:

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Douleur abdominale inférieure gauche

✓ Article vérifié par un médecin

Colite ou douleur abdominale - symptôme courant d'un certain nombre de maladies associées à un dysfonctionnement d'organes localisé dans la cavité abdominale. Parfois, l’inconfort est insignifiant, presque imperceptible, et dans certains cas, la douleur est si intense qu’il est difficile de mener un mode de vie habituel. Pour identifier la cause de telles sensations, il est nécessaire de déterminer leur localisation et leurs caractéristiques - crampes, traction, syndrome de douleur douloureuse, etc. Qu'est-ce que l'inconfort du côté gauche du bas-ventre signifie?

Douleur abdominale inférieure gauche

De quels organes parlons-nous?

La zone située sous l’abdomen au-dessus de l’articulation gauche de la hanche, en médecine, est appelée zone iliaque gauche. Pour déterminer la cause de l’inconfort, il convient de comprendre les caractéristiques de la structure anatomique de cette zone.

Pourquoi il y a une douleur dans le bas-ventre à gauche

En bas à gauche se trouvent la rate, des sections du gros et du petit intestin, des organes urinaires, des os pelviens, des ligaments et des ganglions lymphatiques.

  1. Épais / petit intestin. Des segments du gros intestin sont situés dans la région de l'iléon gauche (côlon sigmoïde, anses transversales et branche inférieure du côlon), et l'une des sections minces se situe légèrement sous le nombril.
  2. Éléments des systèmes urinaire et génital. Dans la région iliaque de l'abdomen, un uretère gauche coule, qui participe à l'élimination de l'urine des reins et des organes de reproduction chez la femme.
  3. Articulation de la hanche gauche. L'organe est constitué d'os, de cartilage, de fibres nerveuses, de ganglions lymphatiques et de vaisseaux sanguins.

La structure de l'articulation de la hanche

Sur cette base, toutes les pathologies qui causent une gêne dans la région de l'iléon peuvent être divisées en plusieurs catégories, chacune d'entre elles apparaissant chez des patients avec une certaine fréquence.

Tableau Les principales causes de douleur dans le bas-ventre gauche.

Pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire de déterminer non seulement l'intensité et les caractéristiques du syndrome douloureux, mais également les symptômes qui l'accompagnent, ainsi que son lien avec l'activité physique, la prise de nourriture, la défécation, la miction.

Un symptôme associé peut être un problème de défécation.

Causes intestinales

Les maladies et pathologies intestinales sont une cause fréquente de gêne dans l'iléon gauche et sont le plus souvent associées à des processus pathologiques qui se produisent dans le gros intestin.

Côlon humain

Elle s'accompagne généralement d'une altération des selles et d'un changement dans l'apparence des matières fécales (des traînées sanglantes, des impuretés purulentes et du mucus y sont observées), est aggravée avant la défécation, pendant l'activité physique et les tremblements.

  1. Colite ulcéreuse non spécifique. Le processus inflammatoire a lieu dans le gros intestin, caractérisé par une douleur paroxystique d'intensité variable et une diarrhée sanglante liquide, les causes de la maladie sont des facteurs génétiques, des dommages au système immunitaire.
  2. La maladie de Crohn. Une maladie grave qui affecte certaines parties du tractus gastro-intestinal, généralement mince, moins souvent - le gros intestin. Des inflammations se forment à la surface de la muqueuse organique, après quoi des fissures et des adhérences apparaissent. Signes - douleur paroxystique apparaissant pendant l'envie de vider l'intestin et de disparaître ensuite.

Photos de polypes et cancer du colon

Des sensations désagréables dans la partie inférieure gauche de la région abdominale sont également observées dans des affections relativement rares de l'intestin grêle, telles que la malabsorption et la maladie cœliaque, associées à l'incapacité de ses membranes d'absorber certains types de substances. La douleur est accompagnée de ballonnements, de gaz et de selles molles fréquemment.

Causes urologiques

Les processus pathologiques du système urinaire provoquent des douleurs dans la région iliaque gauche dans 65 à 90% des cas. Ce symptôme peut se développer avec l'expansion du bassinet rénal, la pyélonéphrite, la formation de calculs dans les uretères, le syndrome d'Allen-Masters. Dans les pathologies rénales, la douleur est principalement localisée dans la région lombaire gauche, irradiant vers la région iliaque gauche; il y a aussi une douleur possible dans la lésion distale de l'uretère. En outre, les patients présentent des troubles urinaires, de la fièvre, des pertes vaginales ou urétrales.

Traitement de lithiase urinaire

Si la douleur est exceptionnellement forte, si elle a un caractère piquant ou cramponnant, si elle n'est pas soulagée au repos, il s'agit probablement d'une colique néphrétique ou d'une altération de la perméabilité des voies urinaires. La caractéristique principale de ces pathologies est un état général satisfaisant d'une personne, qui ne correspond pas à l'intensité du syndrome douloureux.

Causes gynécologiques

Chez la femme, la douleur du côté gauche provoque souvent des maladies du système reproducteur, le plus souvent des processus inflammatoires aux appendices, une endométriose, des hémorragies, des néoplasmes des appendices et des ovaires, une torsion du kyste. Il est possible de suspecter une pathologie gynécologique dans les cas où l'inconfort est accompagné d'échecs du cycle, de saignements menstruels douloureux, d'écoulements vaginaux avec du sang et du pus.

Dans ce cas, il est très important de faire la distinction entre l'évolution aiguë et chronique de la maladie. Dans le premier cas, la douleur sera intense et s'accompagnera de fièvre, d'évanouissements, d'une faiblesse grave et parfois de saignements utérins. Cette condition se développe pendant la grossesse extra-utérine, la torsion des kystes, les hémorragies de l'ovaire et d'autres conditions qui menacent directement la vie d'une femme et nécessitent des soins médicaux immédiats.

Jambes de torsion kystes ovariens

Les processus chroniques se manifestent par des douleurs sourdes tirant dans le bas de l'abdomen, accompagnées de sécrétions mucopuruleuses, et des exacerbations de l'affection peuvent être associées à une hypothermie, à une immunité réduite, à une surcharge nerveuse ou physique. Un syndrome douloureux similaire est diagnostiqué dans les tumeurs des ovaires, bénignes ou malignes, principalement lorsqu'elles atteignent une taille considérable.

Les femmes enceintes peuvent également ressentir des sensations douloureuses du bas de l'abdomen, lesquelles peuvent être provoquées par des causes physiologiques (entorses en vue de la réalisation d'un enfant) ou par différentes pathologies.

Raisons orthopédiques

Les douleurs du côté gauche causées par des causes orthopédiques sont moins courantes que les autres, mais elles ne peuvent pas non plus être complètement exclues. Les pathologies présentant des symptômes similaires incluent les entorses, les maladies inflammatoires de la hanche, le pincement des terminaisons nerveuses et les ganglions lymphatiques. Les pathologies sont accompagnées d'un gonflement dans la zone des tissus affectés et d'une raideur des mouvements. L'intensité de la douleur augmente avec les mouvements actifs et s'apaise au repos.

Spondylarthrite articulaire de la hanche

Que faire avec le syndrome de la douleur dans l'iléon?

La première chose à faire en cas de douleur dans la région de l'iléon gauche est d'aller à l'hôpital et de subir un examen complet du corps. L'acceptation d'analgésiques ou de remèdes populaires pour éliminer l'inconfort, tels que l'application de bouillottes et de bulles de glace sur un point sensible, peut non seulement brouiller l'image de la maladie, mais également entraîner des conséquences désagréables. En cas de douleur intense, accompagnée de vomissements indomptables, de diarrhée, de fièvre et de faiblesses graves, vous devez consulter un spécialiste le plus tôt possible. Elles peuvent être des manifestations de maladies graves menaçant la santé et la vie d'une personne.

Vidéo - Pourquoi est-ce que ça fait mal au bas-ventre gauche?

Vous aimez cet article?
Enregistrer pour ne pas perdre!

Douleur au côté gauche et au bas de l'abdomen

La littérature médicale décrit la douleur dans le bas-ventre comme une douleur pelvienne. Ils sont caractéristiques des maladies aiguës et / ou chroniques des organes internes, des vaisseaux, des ganglions lymphatiques du pelvis, des articulations et des os de la ceinture pelvienne.

Douleur pelvienne du côté gauche du corps

Il s'agit d'un groupe important d'inconfort au niveau de la paroi abdominale et / ou de la cavité abdominale avec une douleur localisée sur:

face antérieure du corps (sous la ligne du nombril);

côté arrière du corps (sous la ligne de taille).

Le syndrome de douleur abdominale est pertinent pour presque toutes les catégories de patients atteints de maladies gynécologiques, urologiques, gastro-entérologiques, ainsi que de pathologies chirurgicales des organes pelviens.

Les douleurs abdominales basses du côté gauche conduisent le plus souvent les patients aux services de l'hôpital suivants:

Au cours de la vie, une douleur sur le bas-ventre gauche apparaît périodiquement chez une personne sur six sur la planète. La médecine associe la douleur pelvienne à des centaines de maladies d'organes et de systèmes internes. Nous avons choisi les causes les plus évidentes et les plus communes de ce problème.

Dans la partie gauche de la cavité abdominale se trouvent les organes suivants:

La rate est un organe non apparié qui appartient au système immunitaire. Dans le parenchyme, il se produit la formation de cellules sanguines, leur accumulation et leur utilisation. La rate sert de réserve (dépôt) de sang en raison du système de circulation sanguine porte. L'élimination totale de la rate n'entraîne pas la mort d'une personne, car dans ce cas d'autres organes (ganglions lymphatiques, foie) assument ses fonctions.

Intestin grêle. Les boucles du jéjunum sont partiellement situées du côté gauche. C'est la deuxième division de l'intestin grêle. Les principales maladies accompagnées de douleur sont les invaginations, les blocages et les processus inflammatoires.

Gros intestin. La cause de la douleur est une inflammation, une violation des fonctions de sécrétion.

Le côté gauche du côlon transverse;

Branche descendante du côlon.

Organes du système génito-urinaire humain:

La partie gauche des organes non appariés - l'utérus, le canal de naissance (chez les femmes);

La partie gauche des organes internes couplés (femme et homme, ainsi que les reins).

Les os du squelette de la ceinture pelvienne, de l'articulation de la hanche gauche, des vaisseaux sanguins, du cartilage, des nerfs, des ganglions lymphatiques de la ceinture pelvienne. Informations similaires (voir ici).

Formation de douleur

La douleur est un processus physiopathologique complexe. Avec la même maladie, il peut se manifester à la fois du côté gauche et du côté droit du corps. La douleur peut migrer vers des zones du corps éloignées du foyer pathologique. Il existe des cas de douleur sans source évidente de pathologie.

Les causes de la formation du foyer de la douleur sont:

Circulation sanguine perturbée localement;

Perturbation du métabolisme cellulaire dans le foyer pathologique;

Processus inflammatoires et / ou dystrophiques;

Changements fonctionnels et morphologiques dans les organes internes.

Le syndrome douloureux est caractérisé par plusieurs stades de développement:

La première étape. L'apparition de sensations désagréables dans la localisation du foyer pathologique.

La deuxième étape. L'apparition d'une douleur réfléchie, la formation d'un foyer secondaire de pathologie et la perte d'un lien évident avec le foyer principal.

La troisième étape. La propagation des troubles trophiques, l'approfondissement des processus pathologiques, l'expansion des centres de l'impulsion douloureuse.

Causes de douleur dans le côté gauche de l'abdomen

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen, combinée aux symptômes de la maladie d'un organe situé du même côté, constitue le premier stade de la maladie. Des douleurs irradiantes et réfléchies se forment dans les formes chroniques de maladies impliquant de grandes zones du corps dans la pathogenèse.

Douleur dans les maladies de la rate

Dans les premiers stades de la maladie, le site de douleur le plus probable est le côté gauche.

Leucémie lymphatique chronique et myéloïde. Maladie oncologique, accompagnée de lésions des organes hématopoïétiques - rate, foie, ganglions lymphatiques régionaux. La maladie comporte trois phases cliniques: chronique, progressive, crise d'explosion.

Symptômes de la phase chronique. La douleur peut être absente. Ils apparaissent lorsque la tumeur se développe. Le premier signe - fatigue, transpiration, perte d'appétit. Dans certains cas, la maladie s'accompagne d'une perte de poids. L'augmentation de la taille de la rate provoque des douleurs après un repas. Beaucoup de patients remarquent que leur saturation est trop rapide. À un stade précoce, le diagnostic est réalisé à l'aide d'une échographie et de tests sanguins de laboratoire.

Symptômes de la phase progressive. Ils sont détectés par une méthode physique - une palpation externe profonde, qui provoque une douleur accrue dans le bas-ventre à gauche. Il se développe avec la croissance de la rate et des ganglions inguinaux.

Symptômes de la phase de crise explosive (croissance cellulaire explosive). Au cours de cette période, une douleur douloureuse dans les articulations et les os de la ceinture pelvienne ou à une distance de la localisation de la lésion est caractéristique. La température corporelle augmente et saute. Coagulation sanguine réduite, augmentation rapide du volume de la rate. Le diagnostic de la maladie est réalisé à l'aide d'études de laboratoire instrumentales.

Crise cardiaque rate. La raison en est le blocage des artérioles, les petites artères du parenchyme de l'organe et le développement d'un foyer de nécrose autour du caillot sanguin du vaisseau. L'infarctus de la rate se confond facilement avec les maladies qui en sont la cause: infections, oncologie, malformations cardiaques et pathologies des vaisseaux sanguins.

L'infarctus de la rate se manifeste par une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche. Au fur et à mesure que la pathogenèse se développe, la douleur peut descendre dans le bas de l'abdomen. Il est aggravé par une inspiration profonde, la toux et le mouvement. La température corporelle monte à 38.0-39.0 0 C. La maladie est dangereusement une perte de sang massive. Le diagnostic est fait sur la base d'études instrumentales. Traitement - chirurgie, physiothérapie, traitement médicamenteux.

Inversion de la rate. Torsion partielle ou complète de l’artère splénique, des veines et des faisceaux nerveux autour de son axe. La raison en est les caractéristiques individuelles d'une personne ayant un long ligament mésentérique depuis la naissance, tenant l'organe dans la cavité abdominale ou une lésion de la rate.

Accompagné de symptômes d'abdomen aigu. Il y a une douleur aiguë dans le côté gauche, puis il commence à tomber en dessous et à donner à l'aine sur la gauche. La douleur est associée à des vomissements, de la constipation et des flatulences. Il y a une nette détérioration de la santé. En cas de torsion incomplète, le patient ne se plaint que de douleurs périodiques au côté gauche, aggravées par un effort physique.

En ce qui concerne un patient présentant des symptômes d'abdomen aigu, le problème de la chirurgie immédiate est résolu. La douleur lente avec la torsion partielle est la raison de l'examen clinique immédiat. Une fois le diagnostic clarifié, le problème du traitement est résolu, y compris la conduite d'une opération chirurgicale planifiée.

Hypertrophie aiguë de la rate. L'élargissement de la rate est principalement dû à une diminution du débit sanguin dans la veine porte et à une inflammation.

Violation de la sortie. Douleur sourde paroxystique caractéristique à gauche, dans l'hypochondre, sa migration vers le bas-ventre est possible. La dilatation aiguë après un blocage veineux (thrombi, conglomérats parasitaires, autres) se manifeste par une augmentation significative de l'organe, en lissant les arêtes vives de la rate aux ultrasons.

Inflammation de la rate. Rarement une maladie indépendante, souvent, la pathologie se développe en tant que processus secondaire impliquant la rate dans la pathogenèse, par exemple du foie. Accompagné de symptômes de la maladie sous-jacente. Le corps est beaucoup moins dilaté, la douleur est associée à de la fièvre, des vomissements. Les causes les plus courantes d'inflammation de la rate sont les affections d'organes voisins, y compris le foie: Maladie de Gaucher - violation du métabolisme des graisses du foie; Maladie de Banti - accompagnée de cirrhose ou de dégénérescence du tissu hépatique; Maladie de Hodgkin - maladie de Hodgkin.

Abcès de la rate. Ceci est le résultat du développement d'une inflammation suppurée limitée dans la capsule ou le parenchyme de la rate. La pathogenèse des petits abcès se termine généralement par une guérison complète. Lors de la formation d'abcès importants ou multiples, en particulier dans la cavité abdominale, l'apparition d'une péritonite est possible. Ses signes sont une douleur sévère renversée, laissant place à la partie gauche et au bas de l'abdomen, une température élevée, une détérioration brutale de l'état de santé, une régression de la conscience.

Kyste de la rate. C'est une cavité faite par une capsule de tissu conjonctif. À l'intérieur, il contient des contenus liquides et visqueux. Un kyste est formé à la suite de la réalisation d'un abcès. Cela peut également être dû à une rupture de la rate avec traumatismes. Les petits kystes sont indolores et les gros kystes provoquent une douleur mineure lorsqu’on presse avec un poing dans l’hypochondre gauche. Les patients remarquent également une douleur sourde paroxystique d'intensité faible pendant un effort physique.

D'autres pathologies, notamment des troubles congénitaux et une atrophie de la rate, surviennent sans douleur intense.

Douleur dans les maladies de l'intestin grêle

L'intestin mince est divisé en duodénal, jéjunum et iléon. La douleur dans le côté gauche de l'abdomen est plus susceptible d'être provoquée par une lésion du jéjunum, dont une partie de l'anse est située du côté correspondant du corps humain.

Malabsorption. Maladie de nature congénitale ou acquise. La base de la pathogenèse est l'incapacité des membranes muqueuses de l'intestin grêle à absorber un ou plusieurs produits alimentaires dans l'intestin, par exemple du lait ou des fruits. La maladie se caractérise par des selles molles et fréquentes (au moins trois fois par jour), des selles molles et graisseuses. La douleur est localisée dans le côté gauche et, lorsqu'elle est distendue par les gaz du jéjunum, elle s'accompagne de crises de crampes. Symptômes supplémentaires - grondements dans les intestins, augmentation de la flatulence, goût désagréable dans la bouche. La douleur cambrée s'atténue après une vidange des intestins et la douleur cramponnante diminue après la prise de médicaments antispasmodiques (no-shpa, c'est de la drotavérine). Le diagnostic final est effectué sur la base de méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales.

Maladie coeliaque Se développe habituellement chez les nouveau-nés, passant du lait maternel à des suppléments de céréales. Il existe des cas de maladie coeliaque chez les adultes. L'intolérance au gluten est à la base de la maladie. Le gluten est une protéine végétale présente dans les céréales sans gluten. Les symptômes de la maladie ressemblent à bien des égards à la malabsorption, il y a les mêmes douleurs lancinantes dans l'abdomen. En raison de troubles digestifs, l'épuisement se développe rapidement. À l'âge de six mois à un an, l'apparition d'un enfant malade sous un traitement inefficace revêt un aspect rachitique: abdomen élargi, retard de croissance et développement, muqueuses vives.

Douleur dans les pathologies du gros intestin

Le gros intestin comprend l'aveugle, le colon, le sigmoïde et le rectum.

Le côlon, à son tour, est subdivisé en:

ascendant - situé à droite;

vers le bas - situé sur la gauche;

transverse - situé horizontalement dans la région épigastrique, partiellement à gauche.

La douleur du côté gauche de l'abdomen est généralement associée à une lésion du côlon descendant ou transverse:

Syndrome du côlon irritable. Maladie d'étiologie inconnue. Certains chercheurs laissent la priorité au facteur de stress. Les hommes et les femmes de tous les âges sont malades, mais les deux tiers des patients sont des femmes d'âge moyen. Ils observent une aggravation au cours de leurs cycles mensuels et lors de pics hormonaux. Le syndrome de l'intestin irritable se manifeste par des douleurs abdominales chroniques, parfois du côté gauche, ainsi que par des flatulences, de la constipation ou de la diarrhée. Une caractéristique distinctive de la maladie est l'absence de changements morphologiques visibles dans les parois intestinales. La maladie s'atténue périodiquement et s'aggrave à nouveau, par exemple après la prise de certains types d'aliments et après un stress. La principale méthode de traitement est un régime spécial et une correction médicamenteuse.

Maladie de Hirschsprung. Pathologie héréditaire. Les garçons sont principalement malades. La maladie est une conséquence de l'absence congénitale de sites d'innervation dans certaines zones limitées du gros intestin. Les principaux symptômes sont la constipation, les flatulences et une augmentation de la formation de gaz. L'apparition de douleurs dans l'abdomen gauche est une conséquence de l'expansion aiguë du gros intestin. La principale méthode de traitement est la chirurgie, à savoir l’élimination de parties de l’intestin qui n’ont pas de terminaison nerveuse.

La maladie de Crohn. Inflammation nodulaire du tractus gastro-intestinal. Nous considérons l'inflammation isolée du côlon descendant, car elle se caractérise par une douleur dans le bas-ventre à gauche. La cause de la maladie n’est pas complètement établie. La maladie se manifeste par des symptômes courants - fatigue, perte d’appétit, léthargie; ainsi que des signes spécifiques - douleur au côté gauche, diarrhée, vomissements. Si d'autres parties intestinales sont impliquées dans le processus, les symptômes seront plus compliqués. La maladie de Crohn est très difficile à diagnostiquer et est souvent masquée par d'autres pathologies. Lorsque le côté droit de l'intestin est impliqué dans la pathogenèse, les symptômes sont très similaires à ceux de l'inflammation appendiculaire avec les mêmes manifestations douloureuses lumineuses.

Colite ulcéreuse non spécifique. Inflammation chronique polyétiologique du gros intestin. Accompagné par des changements morphologiques dans les parois intestinales. Il n’existe pas d’informations précises sur les causes de la maladie, mais on pense que des facteurs héréditaires sont associés à des troubles du système immunitaire. Il existe des hypothèses médicales sur les effets des allergies et des bactéries. Cliniquement, la NUC se manifeste précisément par des douleurs dans le côté gauche de l'abdomen. La nature de la douleur - coliques paroxystiques d'intensité variable. Autres symptômes - douleurs articulaires, diarrhée mêlée de sang et de pus, fièvre, suite à l'introduction de microbes dans la muqueuse. Le diagnostic final repose sur une étude de la muqueuse intestinale réalisée à l'aide de méthodes instrumentales.

Diverticulose du gros intestin. La maladie est accompagnée par le développement de diverticules - sacs pathologiques, qui se forment lors de la saillie des parois intestinales. Les personnes âgées sont plus souvent malades. Les diverticules interfèrent avec le péristaltisme normal, ils accumulent des masses fécales, provoquant la stagnation, la fermentation, la formation de gaz et une expansion intestinale. En conclusion, des calculs fécaux denses se forment dans les diverticules. Avec la défaite du côlon descendant, il y a une douleur dans le côté gauche, peut-être dans le bas de l'abdomen, ainsi que la constipation et des selles noires dues à un saignement intestinal. Le diagnostic de la localisation des diverticules est effectué à l'aide de méthodes de recherche instrumentales de l'intestin et la diverticulose n'est traitée que de manière chirurgicale.

Polypose du côlon. Maladie multifactorielle, accompagnée de l'apparition sur les muqueuses des formations bénignes du côlon - polypes. La formation de ces polypes est associée à une absorption réduite de l'eau du contenu intestinal et à une difficulté à faire passer le contenu. En conséquence, la diarrhée est associée à la constipation. Dans les cas graves, une déshydratation dangereuse se développe. La douleur dans le côté gauche se produit lorsque les polypes sont affectés par la partie descendante du côlon.

Atony du colon. Il se développe avec une diminution de la résistance du corps du patient vis-à-vis de la maladie sous-jacente, par exemple lors d'une immobilisation prolongée pendant la maladie. Atonia est le plus souvent diagnostiqué chez les personnes âgées. Le symptôme clinique principal est la perturbation du péristaltisme, la constipation, la distension intestinale, le bruit et le grondement, résultant des processus de fermentation. Les ballonnements provoquent une douleur sourde et arquée. Avec l'accumulation de gaz dans la partie descendante du côlon apparaît une douleur douloureuse du côté gauche de l'abdomen.

Tumeurs malignes. Le cancer du côlon est le nom générique de plusieurs maladies d'étiologie oncologique. L'une des raisons du développement de tumeurs malignes est la malignité ou la transformation de cellules bénignes en cellules cancéreuses.

Le syndrome douloureux se développe initialement du côté de la tumeur. Une augmentation de l'intensité des sensations est caractéristique et, avec la nécrose de la tumeur, la douleur s'intensifie et grandit autour du foyer.

Douleur dans les maladies du système génito-urinaire

Une partie de la maladie a été mentionnée à propos de la défaite du rein droit (voir ici). Dans ce texte, les informations sont complétées.

Hydroureteronephrose. Ceci est une extension du bassin du rein. Il se développe en raison d'une sortie insuffisante d'urine par les reins. Causes - lithiase urinaire, rétrécissement ou diverticules de l'uretère. Comme le rein est un organe apparié, la lésion unilatérale est subclinique pendant longtemps. L'expansion aiguë s'accompagne de douleurs dorsales aiguës pouvant descendre dans le bas de l'abdomen.

Syndrome d'Allen Masters. Développé en relation avec la rupture des ligaments de l'utérus pendant le travail lourd et l'avortement, ou lors d'un accouchement rapide. Se manifeste peu après ces pathologies. Les symptômes les plus courants sont les douleurs crampes dans le bas de l'abdomen, parfois à gauche ou dans l'anus, en particulier lorsque vous faites des efforts. Une douleur brûlante à l'intérieur de la cavité abdominale irradie dans la région iliaque gauche. Symptômes supplémentaires - fatigue, douleur pendant les rapports sexuels et la menstruation. Le diagnostic repose sur des recherches physiques: le médecin constate une mobilité anormale du col de l'utérus, des ligaments cassés ne maintiennent pas l'organe dans une position stable. L'utérus est douloureux lorsqu'il est appuyé sur la paroi abdominale. Un ligament déchiré provoque une congestion veineuse dans la région pelvienne.

Endométriose génitale externe. La douleur se développe avec la prolifération pathologique des cellules du myomètre avec une endométriose externe:

Ovaire. La clinique ressemble à une grossesse extra-utérine avec une douleur d'intensité variable dans le bas de l'abdomen. La lésion de l'ovaire gauche est accompagnée de douleurs douloureuses du côté correspondant, la douleur s'intensifie pendant la menstruation et pendant les rapports sexuels. La douleur concomitante est associée au développement des adhérences.

Péritoine. Peut-être asymptomatique, caractérisée par un trouble du cycle menstruel, le développement de l'infertilité, des douleurs pendant les rapports sexuels et des douleurs dans le bas-ventre, souvent à gauche;

Trompes de Fallope. Manifesté par la douleur lors de la palpation du col et pendant la menstruation. On observe le développement de l'infertilité, parfois une grossesse extra-utérine survient avec la localisation de l'embryon dans les trompes de Fallope;

Cervix. Caractérisé par une douleur persistante dans la région pelvienne, éventuellement à gauche. Souvent, la douleur descend dans la région rectale et augmente avec les selles et le sexe;

Vagin et les lèvres. Détecté visuellement des nodules sanglants sur la membrane muqueuse du vagin et des lèvres, associés à des sécrétions et une douleur lors de la palpation. Les relations sexuelles ne sont pas possibles à cause d'une douleur intense. Dans un état calme, il y a une douleur au bas de l'abdomen.

Cavité utérine rectale. Avec des palpations rectales sur les parois du rectum près de la cavité utérine, les nodules endométriosiques sous forme de chapelets sont palpables. Les patients se plaignent de douleurs tiraillantes dans la région périnéale et le bas de l'abdomen à gauche, avec une lésion prédominante du côté gauche du rectum.

Douleur dans les maladies de l'articulation de la hanche, du cartilage, des vaisseaux sanguins, des nerfs et des ganglions lymphatiques (voir ici). Les maladies du côté droit de ces structures anatomiques sont identiques à la lésion du côté gauche.

Types de douleur

La douleur causée par une blessure ou un traumatisme est significativement différente pour le corps de la douleur pelvienne interne en raison de son importance physiopathologique. En règle générale, la douleur causée par les blessures doit être immédiatement arrêtée en prenant des analgésiques.

La douleur causée par des anomalies des organes internes, au contraire, doit être arrêtée avec beaucoup de soin. En cas de douleur interne, l'anesthésie est autorisée en appliquant une compresse froide au centre.

Douleur sourde et douloureuse du côté gauche

Ce type de douleur est une plainte fréquente chez les patients présentant des pathologies gynécologiques unilatérales. Avec des douleurs sourdes dans le côté gauche du bas-ventre, les femmes sont généralement atteintes de troubles du cycle, pendant les rapports sexuels, d'inflammation des organes génitaux et de maladies non inflammatoires (endométriose). Les pathologies inflammatoires accompagnées de douleurs sourdes sont généralement associées à de la fièvre, une faiblesse et une fatigue accrue. En plus des maladies gynécologiques, une douleur sourde accompagne les varices des jambes, une expansion aiguë de la vessie, des hémorroïdes. Une douleur sourde et douloureuse est ressentie en cas d'inflammation des ganglions lymphatiques du côté gauche du corps.

Douleur tirante au côté gauche

Une telle douleur est caractéristique des pathologies purulentes des organes pelviens du côté gauche, elle est habituellement caractérisée par un parcours débilitant et une faible intensité. La douleur tirante à gauche se fait sentir avec une inflammation du scrotum, des organes génitaux externes de l'homme, ainsi que des hernies étranglées, accompagnées d'une entorse à l'aine. La douleur augmente progressivement avec les maladies oncologiques dues à l'irritation des ganglions nerveux par une tumeur en croissance. Dans les pathologies sévères, il faut tenir compte de la présence et de l'intensité d'autres symptômes: (fièvre, vomissements, diarrhée, hypertrophie des ganglions lymphatiques).

Douleur aiguë au côté gauche

Rezi est accompagné de pathologies associées à des spasmes des organes pelviens lorsque les intestins sont ensemencés de gaz ou a un effet direct sur les terminaisons nerveuses douloureuses. Une douleur aiguë est parfois le signe d’une expansion aiguë de la vessie et du pelvis rénal, d’une inflammation ou d’une rupture des ligaments, d’une rupture de l’ovaire, du passage des uralites par les voies urinaires. Sinon, dans les cas ci-dessus, la douleur peut être sourde.

Douleur lancinante au côté gauche

Les coliques surviennent généralement lors de maladies des reins et des intestins. Des douleurs piquantes et lancinantes sont possibles avec une ulcération de la membrane muqueuse des uretères et de l'urètre. Une sorte de douleur lancinante qui indique une inflammation du bas du dos, des articulations, du cartilage. La douleur à la couture survient lors de l'expansion intestinale due à la formation accrue de gaz. Après la selle et la miction, la douleur disparaît. La douleur est un symptôme redoutable qui ne doit pas être négligé. Il peut être un précurseur de la rupture du kyste ovarien.

Autres symptômes

À de rares exceptions près, la douleur n'est jamais le symptôme principal et accompagne toutes les pathologies graves des organes internes. Les méthodes de diagnostic modernes (tomodensitométrie avec contraste, types d'IRM en spirale, échographie, laparoscopie) élargissent considérablement les possibilités de détection des signes de maladies provoquant une douleur. Seulement 1,5% des cas de douleur dans les organes pelviens ne sont pas accompagnés de changements morphologiques prononcés dans les organes internes. La douleur est souvent associée à des symptômes de la maladie sous-jacente: fièvre, vomissements et autres.

La température

Sa forte augmentation témoigne de graves perturbations du corps, notamment:

nature infectieuse - les maladies infectieuses avec atteinte des organes pelviens sont généralement associées à de la fièvre;

pathologies inflammatoires des organes internes du petit bassin chez les hommes et les femmes menacés de péritonite;

lésions traumatiques avec la menace de rupture des parois des organes internes.

Nausée, vomissements

La combinaison d'une douleur à droite, moins souvent à gauche, ou d'une localisation peu claire avec fièvre et vomissements est caractéristique de l'appendicite. Dans les manuels de médecine, ils écrivent que les vomissements avec appendicite sont généralement simples, mais en pratique, ils sont différents. Des vomissements répétés et des douleurs dans le bas-ventre à gauche, souvent de nature zinguée, se développent également avec une pancréatite et une cholécystite.

Une vigilance particulière devrait entraîner des nausées et des vomissements persistants et indomptables, associés à une douleur.

Que se passe-t-il s'il y a une douleur dans le côté gauche?

Que faire avec une douleur dans la rate?

Dans les maladies de la rate, le patient nécessite souvent une intervention chirurgicale. Cela est particulièrement vrai dans le cas où la douleur dans l'organe est causée par un kyste ou une tumeur en croissance.

Pour faciliter le bien-être d'une personne, vous pouvez utiliser les médicaments suivants:

Spasmalgon, Ibuprofen, Drotaverinum. Ils sont prescrits pour soulager la douleur.

Linex, Espumizan, Mezim-forte. Les médicaments peuvent réduire les ballonnements.

Héparine, Fraxiparine. Ces médicaments résorbables et anticoagulants sont indiqués pour la réception d'un organe présentant une crise cardiaque.

Panadol, Aspirine, Ibuklin, Paracétamol. Ils sont prescrits pour réduire la température corporelle.

Que faire avec la douleur dans l'intestin grêle?

Si une personne souffre de maladie coeliaque ou de malabsorption, elle doit cesser d'utiliser des aliments hautement fermentés. Leurs intestins ne sont tout simplement pas capables de digérer.

Lorsque le patient est diagnostiqué avec un ulcère peptique, des médicaments tels que ceux-ci peuvent être utilisés:

Pariet, Esomeprazole, Ranitidine, Famotidine, Pirenzepin. Ces médicaments antisécrétoires qui réduisent la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac.

De-nol, Vikalin, Vikair - préparations contenant du bismuth.

Clarithromycine, Tinidazole, Tétracycline, Amoxicilline - médicaments antibactériens.

Gastal, Maalox, Almagel, Nimesil - médicaments pour arrêter les brûlures d'estomac.

Loperamide, Atsylakt, Lactobacterin, Normobact - signifie éliminer la diarrhée.

Tisaden, Bisacodil, Senaleks, Glitselaks - signifie contre la constipation.

Smekta, Bobotik, Sab simplex, Meteospazmil - médicaments pour réduire les ballonnements causés par les gaz.

Que faire avec une douleur dans le côlon?

Si une personne souffre de douleurs dans le gros intestin, on peut lui prescrire des médicaments tels que:

Enzymatique signifie: Festif, Créon, Pankreoflat, Entsipalmed.

Analgésiques: Spazmalgon, Baralgin, Kolotal, Nirvaksal, Maksigan.

Préparations pour réduire la température corporelle: Paracétamol, Citramon, Ibuklin, Nurofen.

Préparations pour arrêter les vomissements: Trazin, Senorm, Bonin, Zofran.

Moyens pour arrêter la diarrhée: Phtalazol, Bifiform, Hilak Forte, Enterol.

Médicaments pour faire face à la constipation: Lactitol, Glycérol, Duphalac, Romfalak.

Préparations pour ballonnements: Linex, Mezim-forte, Enterosgel.

Que faire des maladies du système génito-urinaire?

Les maladies du système génito-urinaire nécessitent une approche professionnelle du traitement, les médicaments auto-prescrits étant inacceptables. Parfois, les patients doivent subir une intervention chirurgicale, par exemple une endométriose avancée ou une rupture du ligament.

Pour éliminer les symptômes, des médicaments tels que ceux pouvant être prescrits:

Antibiotiques: Azitral, Biseptol, Normobaktin, Moksimak, Ospamoks.

Préparations pour l'élimination de la réaction inflammatoire: Nurofen, Ketonal, Meloxicam, Melbek, Voltaren.

Préparations pour le soulagement d'un symptôme douloureux: Spazgan, Nurofen, Movasin, Indomethacin.

Préparations pour réduire la température corporelle: Pentalgin, Paracetamol, Diclak, Metindol, Naproxen.

La lymphadénite, cause de la douleur du côté gauche

Lorsque la lymphadénite, accompagnée d'une inflammation des ganglions lymphatiques, prescrire des médicaments tels que:

Des procédures de physiothérapie sont également prescrites aux patients: UHF, thérapie au laser, galvanisation.

La gastrite comme cause de la douleur

La gastrite est engagée dans le traitement de la gastrite.

Le médecin prescrit les médicaments suivants au patient:

Pancréatite, cause de douleur dans le côté gauche

Le développement de la pancréatite nécessite la consultation d'un médecin. Si le médecin pense que l'évolution de la maladie est grave, il hospitalisera le patient. Bien que parfois un traitement possible à la maison.

À cette fin, les médicaments prescrits tels que:

Enzymes: Pancréatine, Festale, Mezim, Créon, Contrycal.

Antispasmodiques: Papaverin, No-shpa, Baralgin.

Diurétiques: Diacarbe, Lasix, Furosémide.

Névralgie en tant que cause de la douleur

La neurologie est le traitement de la névralgie.

Le médecin peut prescrire des médicaments tels que:

Ibuprofène, Panadol, Analgin, Nimesulide, Diclofenac. Ils vous permettent de soulager la douleur. Parfois, les médicaments sont pris par voie orale et parfois utilisés pour une application locale. Sous la forme d'une pommade produite Diclofenac, Voltaren, Nimid.

Vitamines du groupe B. La carence en ces vitamines provoque souvent des névralgies.

Pour soulager les spasmes musculaires et éliminer l’inflammation, il est indiqué de prendre des médicaments tels que: Tempalgin, Baclofen, Clonazepam, Sirdalud.

Vous pouvez augmenter l'effet thérapeutique à l'aide de la physiothérapie. Par conséquent, les patients souffrant de névralgie peuvent être assignés sollux, électrophorèse ou UHF.

Auteur de l'article: Volkov Dmitry Sergeevich | Ph.D. chirurgien, phlébologue

Éducation: Université d'État de médecine et de dentisterie de Moscou (1996). En 2003, il a reçu un diplôme d'un centre médical éducatif et scientifique pour la gestion des affaires du président de la Fédération de Russie.

Colite abdominale inférieure gauche

La douleur est différente, il y a plus de vingt épithètes pour décrire la douleur. Ils aident le médecin à déterminer la nature de la douleur ressentie par le patient. Lors du diagnostic, si la douleur est l’un des symptômes de la maladie, il est très important de déterminer sa nature. Cela peut former une opinion sur la maladie dont traite le médecin, même au stade de la collecte de l'anamnèse, ce qui permet de prescrire des études de confirmation précises et de commencer le traitement. Les coliques, ou douleurs à la couture, sont l'une des directions, il se sent différent de beaucoup. Ils ont une origine particulière et soulignent un certain nombre de maladies spécifiques de certains organes.

Colite abdominale inférieure gauche

Quand la douleur frappe

Réduire de manière significative le "cercle des maladies présumées" dans le diagnostic permet à la douleur de poignarder la nature, si le patient les ressent dans le bas de l'abdomen, à gauche. Il suffit de savoir que les coliques surviennent au moment des contractions spasmodiques, lorsque les fibres musculaires lisses des membranes musculaires de certains organes internes commencent à se contracter.

Douleurs de couture dans le bas-ventre gauche.

Lorsque cela se produit dans le bas de l'abdomen, il convient de rappeler ce qui est là pour commencer le processus de diagnostic.

Au fait. Directement, le bas de l'abdomen chez les patients des deux sexes occupe les intestins et les uretères, et chez les femmes, il existe encore des trompes de Fallope avec un utérus.

Bien que les fonctions de ces organes soient différentes, leur structure histologique est la même: les parois de chacun sont constituées de trois membranes, dont une musculaire. C'est là que se produit la contraction, provoquant des douleurs coliques.

La douleur radiologique peut également avoir des caractéristiques similaires dans certaines circonstances. Par conséquent, s’il se blesse au côté, il ne faut pas ignorer l’attaque, qui peut être faible et passagère, mais procéder à un examen et rechercher la cause de la colique.

Douleur dans le côté - une bonne raison de consulter un médecin

Pourquoi peut piquer le côté gauche en bas

La douleur dans cette partie du corps humain peut être un indicateur de nombreuses maladies et pathologies.

  1. Il peut s’agir d’une inflammation de l’appendice, lorsqu’une opération chirurgicale est nécessaire pour l’enlever, malgré le fait que l’organe est situé à droite.
  2. De plus, les coliques vont presque certainement causer des troubles digestifs.
  3. Le syndrome du côlon irritable figure également sur la liste des causes.
  4. Frapper le côté inférieur gauche peut, si le patient est trop refroidi, par le froid, refroidir les organes internes situés dans le bas de l'abdomen.
  5. Le syndrome de la douleur peut causer des problèmes rénaux (rein gauche).
  6. Une perte de poids importante, le stress ou l'exercice physique provoquent également des fourmillements au bas de l'abdomen, y compris du côté gauche.

Symptômes caractéristiques du syndrome du côlon irritable

Conseil En attirant l’attention sur le lieu et la nature de la douleur, compte tenu du sexe du patient, il est possible de déterminer la cause. Il existe des cas où les coliques ne sont pas dangereuses et ne nécessitent pas de traitement, mais si la douleur persiste, même sans raison apparente, vous devez consulter un médecin pour éliminer les problèmes graves à l'avenir.

Les coliques chez les hommes

La différence dans la structure anatomique des hommes et des femmes est concentrée, y compris, et le bas-ventre. Par conséquent, il est nécessaire d’examiner séparément les raisons pour lesquelles une douleur perçante peut être ressentie par les hommes et les femmes, ainsi que par les femmes pendant la grossesse.

Douleur abdominale basse chez l'homme

Le syndrome douloureux survenant dans la zone nommée peut être à la fois temporaire et permanent. Dans le premier cas, il est question de violations temporaires, dans le second - d’une pathologie en développement grave.

  1. Ce syndrome est souvent un précurseur de la prostatite, en particulier s'il augmente avec la miction et que les problèmes commencent par elle.
  2. Les coliques peuvent-elles démontrer la présence d'une hernie?
  3. L'inflammation des testicules est également appropriée.
  4. Il y a des cas où il pique le bas-ventre à gauche avec des problèmes de pancréas (pas seulement chez les hommes).
  5. En outre, non seulement les hommes peuvent avoir des problèmes avec le rein gauche, les intestins ou l'appendicite.

Classification des orchites - inflammation des testicules

Coliques chez les femmes

Les patientes, en plus des pathologies courantes chez les hommes, provoquant des coliques gauche du bas-ventre, peuvent avoir les leurs. Par exemple, inflammation des ovaires, adhérences, obstruction des trompes de Fallope, cystite, fibromes et autres.

Au fait. Les coliques doivent être différenciées si une femme en fait l'expérience pendant la menstruation. Ceci est tout à fait normal (si la douleur n'est pas insupportable) et ne nécessite pas de mesures de diagnostic.

Douleur abdominale pendant la menstruation

Quand une femme est enceinte, la douleur lancinante signale différents problèmes, selon la période.

  1. Aux premiers stades, les picotements sont associés à l’implantation de l’embryon et sont considérés comme normaux.
  2. Vers le milieu de la période, la piqûre peut être due à la tonicité accrue de l'utérus.
  3. Il peut y avoir une défaillance du col de l'utérus.

Modifications du col de l'utérus pendant la grossesse

Cystite chez les femmes

C'est important! Évidemment, si les coliques dérangent, ne passent pas, ne se reproduisent pas ou ne augmentent pas, une visite chez le médecin est nécessaire.

Classification de la douleur

La douleur peut être non seulement d'une certaine nature, mais présenter de nombreuses caractéristiques différentes. Il est important de les classer afin de décrire plus clairement le symptôme.

Tableau La classification des douleurs lancinantes.