Principal / Gastrite

Inconfort dans les intestins

Gastrite

Diverses maladies et affections provoquent des conditions telles que lourdeur et inconfort dans les intestins. En outre, ce phénomène se produit fréquemment pendant la grossesse. Il s'accompagne de symptômes désagréables, causant beaucoup de désagréments. Dans tous les cas, avec un inconfort constant, localisé dans la région intestinale, vous devez contacter immédiatement l’institution médicale pour déterminer les causes de cette affection.

Causes de l'inconfort intestinal

Malnutrition

  • collations fréquentes sur le pouce;
  • consommation alimentaire tardive;
  • trop manger;
  • préférence pour les plats gras riches en calories que pour les protéines et les glucides;
  • remplacer un repas complet par de la «malbouffe» (restauration rapide);
  • abus de produits qui provoquent des excès de gaz et des ballonnements.
Retour à la table des matières

Maladies du tube digestif

  • gastrite et ulcère duodénal;
  • pancréatite chronique;
  • cholécystite;
  • pathologie du foie.
Retour à la table des matières

Dysbactériose

  • mauvaises habitudes (tabagisme et abus d'alcool);
  • médicaments non contrôlés irritant le mur intestinal;
  • suivre un régime strict pendant longtemps;
  • stress nerveux et troubles mentaux.
Retour à la table des matières

Autres raisons

  • L'état de la grossesse dans les derniers stades.
  • Invasions helminthiques intestinales parasites.
Retour à la table des matières

Phénomène pendant la grossesse

Grossesse - une condition particulière du corps, dans laquelle il y a beaucoup de désagréments et de maux. Cela concerne principalement la sensation d'inconfort dans l'intestin, le désordre des selles, les flatulences et autres symptômes caractéristiques de cette période. Si, avant la grossesse, une femme souffrait de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, la maladie commençait à s'aggraver et à présenter des symptômes similaires en raison de la faiblesse du corps.

Une autre raison de malaise peut être la pression du fœtus sur le corps. Chaque jour, le fœtus grandit et prend de plus en plus de place dans l'utérus, ce qui entraîne une charge sur l'intestin et provoque une sensation de gêne. Les deux facteurs nécessitent de consulter un gynécologue et de déterminer si une future mère peut être améliorée.

Examens possibles

Les études diagnostiques visant à identifier les causes du malaise comprennent les activités suivantes:

  • Abandon des selles pour analyse bactériologique, pour déterminer la présence de parasites (oxyures, ascaris, ténias, etc.).
  • Le coprogramme est une méthode de recherche en laboratoire. Pour l'analyse, les matières fécales, afin de diagnostiquer les organes digestifs.
  • Méthode de recherche endoscopique utilisant le dispositif - l’endoscope. Permet de connaître l'état de la surface interne de l'intestin.
  • Fibrogastroduodenoscopy. Vous permet d'inspecter la surface interne de la muqueuse gastrique.
Retour à la table des matières

Méthodes de traitement

Des médicaments

Que faire pour éviter les malaises intestinaux? Ce n’est qu’avec l’aide de médicaments que l’on peut éliminer l’inconfort chronique de l’intestin et les symptômes désagréables - douleur, constipation, diarrhée et autres troubles. Chaque agent étant sélectionné individuellement pour éliminer un seul symptôme, l'effet est laxatif, antispasmodique ou antidiarrhéique. Les préparations visant à restaurer la microflore intestinale sont également importantes.

Donc, les drogues:

  • Médicaments antidiarrhéiques. Utilisé pour traiter les troubles des selles - la diarrhée et restaurer la fonction intestinale normale. Exemples: "Ftalazol", "Immodium", "Lopedium".
  • Laxatifs. Il arrive que des symptômes tels qu'un inconfort et une sensation de lourdeur dans les intestins provoquent une constipation. La médecine laxative a un effet relaxant sur le côlon, adoucit les masses fécales et les élimine sans douleur après la défécation. Exemples de médicaments laxatifs: comprimés "Senadeksin", gouttes "Pikolaks" et "Guttalaks".
  • Agents probiotiques. Bactérie bénéfique qui rétablit la microflore intestinale et inhibe le développement de microorganismes nuisibles. Les probiotiques sont disponibles dans le commerce, sans ordonnance. Exemples de médicaments: "Bifidumbakterin", "Laktiale", "Linex".
Retour à la table des matières

Recettes folkloriques

Aloès au miel

Prenez 150 grammes de feuilles d'aloès, écrasez-les et ajoutez 250 grammes de miel chauffé. Réglez le mélange pour insister. Après avoir filtré et prendre le liquide pendant 1 c. 3 fois par jour avant les repas. Cours thérapeutique - 2 semaines, après un temps de répéter. Un tel mélange de guérison est bon pour la constipation, aide à se débarrasser de l'inconfort des intestins et de l'estomac.

Infusion de graines d'aneth

Prendre 2 c. graines d’aneth, versez 250 ml d’eau bouillante et laissez infuser pendant une heure. Prendre 3 fois par jour avant les repas. Cette infusion est recommandée pour boire avec la flatulence accrue et la flatulence dans les intestins. En plus de l'infusion d'aneth, pour obtenir un effet similaire, vous pouvez mâcher les graines crues d'une plante épicée après avoir mangé. Ils améliorent considérablement le processus digestif, éliminent les ballonnements, les malaises gastriques et les lourdeurs intestinales.

Collection à base de plantes

Mélangez de la menthe, des racines de pissenlit, de la camomille de pharmacie et des feuilles de bardane - en quantités égales (1 c. À soupe). Remuez les composants et prenez du mélange de 2 c. L., versez 250 ml d'eau bouillante et laissez reposer pendant 8 heures. Prendre une demi-tasse 3 fois par jour avant les repas. Le traitement durera au moins 2 semaines.

Nourriture diététique

Sans respecter les règles de l'alimentation, le phénomène de gêne intestinale et les sensations associées n'éliminent pas la gêne. Bases d'une bonne nutrition:

  • Mangez régulièrement et en temps opportun.
  • Il y a de petites portions - souvent meilleures, mais petit à petit.
  • Pour entrer dans le régime alimentaire plus de fruits et légumes frais, des aliments riches en fibres.
  • Gardez un équilibre hydrique normal, buvez au moins 1,5 à 2 litres de liquides par jour.
  • Réduire l'utilisation de boissons gazeuses (fruits, kvas, bière).
  • Réduisez votre consommation d'alcool et minimisez le tabagisme.
  • Ne pas abuser des plats frits, gras et épicés.
Retour à la table des matières

Exercice

Les activités sportives - course à pied, natation, cyclisme et gymnastique ordinaire - ne constituent pas une méthode de guérison pour soigner les maladies, mais profitent à tout le corps. La gymnastique est particulièrement bonne pour les intestins. Voici quelques exercices qui aident à la constipation et normalisent le fonctionnement des organes digestifs:

  • Position - couché sur le dos. Caresser l'estomac dans le sens des aiguilles d'une montre et dans le sens inverse (dans chaque sens 20 fois).
  • Dans la même position pour faire un léger massage de l'abdomen (5-10 minutes).
  • La posture initiale est la même. Pliant les jambes au niveau des genoux, appuyez contre le ventre. Exercice à effectuer 20 fois.
Retour à la table des matières

Ce qu'il faut éviter

  • Surmenage et fatigue.
  • Stress nerveux et dépression.
  • Aliments nocifs et boissons gazeuses.
  • Mauvaises habitudes - fumer et boire de l'alcool.
  • Mode de vie inactif.
  • Absence d'effort physique modéré.

Les causes d'inconfort au niveau des intestins sont très diverses et chacune d'entre elles nécessite une approche particulière pour le choix du traitement approprié. En plus de l’usage de médicaments, d’une importance non négligeable dans la conduite du traitement, le respect d’une nutrition adéquate, l’exercice physique et l’exercice modéré. Le respect de règles simples et de recommandations médicales vous permettra de vous débarrasser en permanence de la situation inconfortable et de rester en excellente forme.

Comment se débarrasser de l'inconfort des intestins?

Une gêne dans les intestins peut être le signe d'une maladie dangereuse. Si vous ressentez des douleurs, des picotements dans l'intestin et dans l'estomac, vous devez consulter un médecin. Les causes de l'inconfort intestinal sont nombreuses. Une mauvaise alimentation, le stress, les maladies inflammatoires peuvent causer ce symptôme.

Symptômes associés et traitement

Si une personne est mal nourrie, mange trop ou maltraite des produits nocifs, la douleur est localisée dans la région épigastrique. Lorsque les symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin qui, après le diagnostic, vous prescrira un traitement. En cas de violation de l'intestin, on observe des ballonnements, une flatulence accrue, dans certains cas, un inconfort est accompagné de diarrhée et de vomissements. Seul un médecin pourra prescrire un traitement. Si les causes de l'inconfort résident dans un régime inadéquat, vous devez suivre un régime.

Pour éliminer tout inconfort dans la région intestinale, vous devez prendre des médicaments contenant des enzymes digestives. Le médecin prescrit également le moyen de nettoyer l'intestin des scories. Les causes de la douleur dans les intestins ont une origine différente, l'une d'entre elles étant la dysbactériose. Le principal symptôme de cette maladie est le ballonnement. La dysbactériose peut survenir lorsque le patient prend des antibiotiques de manière incontrôlée, suit un régime alimentaire strict, abuse de l'alcool et fume.

Que faire s'il y a une douleur dans les intestins? Tout d'abord, consultez un médecin. En ordonnant l'examen et en examinant ses résultats, le médecin vous prescrira des pilules qui vous aideront à vous débarrasser de la gêne et des symptômes désagréables. Les causes de la douleur dans l'estomac et les intestins peuvent également provenir de maladies du tractus gastro-intestinal. Ceux-ci incluent la pancréatite, les ulcères et les pathologies associées au foie. Une autre pathologie conduisant à l'apparition de telles manifestations est le syndrome du côlon irritable.

Pour déterminer le type et la nature de la maladie doit faire l’objet d’un examen approfondi. Sans cela, il est impossible de prescrire un traitement. Il existe plusieurs méthodes de diagnostic pour aider à identifier la pathologie. Si le patient se plaint de douleurs fréquentes dans les intestins et l'estomac, une culture bactérienne de selles peut être nécessaire. Une coloscopie, une endoscopie.

Les symptômes caractéristiques des maladies intestinales apparaissent chez les adultes et les enfants. Une personne ressent une douleur intense dans le bas de l'abdomen. Les nausées et les vomissements peuvent ne pas apporter de soulagement, habituellement une personne s'inquiète de la diarrhée ou de la constipation. La température corporelle augmente en présence d'inflammation. Un inconfort persistant dans la région intestinale provoque l'apathie et la somnolence. L'appétit des patients est réduit. Dans le meilleur des cas, les symptômes sont un signe de dysbactériose, au pire une pathologie grave (jusqu'au cancer de l'intestin).

IBS - syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable est un terme médical désignant une combinaison de troubles digestifs. Ces troubles ne sont pas associés à la maladie intestinale organique. Leur durée est supérieure à 3 mois. Si une personne est atteinte du SCI, elle ressent une douleur et une gêne dans l'abdomen. La douleur devient moins prononcée après la vidange. IBS s'accompagne de grondements dans l'abdomen, d'une envie fréquente de déféquer, d'une violation de la chaise (alternance de diarrhée et de constipation).

Le syndrome de l'intestin irritable se produit pour diverses raisons. Les experts disent que les personnes émotives ayant une psyché faible et instable sont plus sujettes à la maladie. La cause de la maladie peut être une mauvaise nutrition. Afin d'éviter le SCI, il est nécessaire de manger des aliments contenant suffisamment de fibres. Parfois, la maladie survient parce qu'une personne mène une vie sédentaire. Le syndrome du côlon irritable provoque des maladies gynécologiques, des troubles des hormones et des maladies infectieuses.

Tout cela conduit au fait que la sensibilité des récepteurs situés dans la paroi intestinale change, ce qui perturbe le travail de cet organe. La douleur est ressentie parce que des spasmes se produisent dans les intestins et que ses parois s'étirent. La douleur est souvent localisée dans le nombril. La douleur disparaît après le rejet de gaz et la défécation. Le matin, avant un repas, une diarrhée peut survenir. En présence de SII, nausées, éructations, sensation de vidange incomplète possible. Les symptômes peuvent se manifester en cas de surmenage mental ou physique. En présence de troubles intestinaux, il existe également un mal de tête. Il y a un trouble du sommeil, un malaise général.

Un régime dans cette condition est nécessaire.

Lors du contact avec la clinique, le diagnostic est d'abord effectué. Sur la base des données, le médecin prescrit un traitement. L'automédication est contre-indiquée, elle peut entraîner une aggravation de la maladie et le développement de complications. Rappelez-vous: vous avez besoin de temps pour consulter un médecin. Vous ne devez pas espérer que les symptômes désagréables disparaîtront d'eux-mêmes. Même s'ils passent sans traitement, ils réapparaîtront bientôt. Le traitement implique non seulement de prendre des médicaments, mais aussi de suivre un régime. Cela aide à normaliser le métabolisme.

Il est très important de bien manger. Il est nécessaire d'abandonner la consommation de produits nocifs, en particulier ceux qui pourraient provoquer des ballonnements. Il devrait être exclu du régime des aliments mal digérés. Le régime est prescrit après le diagnostic.

Cela implique l'utilisation de produits frais de haute qualité. Les aliments ne doivent pas être gras, saturés de glucides lourds. Trop sucré, salé, poivre, épices et boissons gazeuses sont contre-indiqués.

Le régime devrait être riche en fruits frais, légumes, céréales. L'alimentation est importante. Il doit être suivi pendant la période de traitement, ainsi qu’après son achèvement. En fonction de la cause de la maladie, le médecin peut vous prescrire des médicaments à base d'enzymes (Festal, Mezim ou Motilium). En présence de dysbiose, le médecin vous prescrira Florin Forte, Linex, Aktobakterin, Biobacton, Acylact.

Ces médicaments sont prescrits non seulement pour des pathologies graves, mais aussi pour la récupération complexe du corps. Le traitement des pathologies intestinales implique une approche intégrée. En plus des méthodes de traitement principales, des remèdes populaires peuvent être utilisés (avec l’autorisation du médecin). Vous pouvez boire des décoctions médicinales, des jus de légumes frais.

Méthodes traditionnelles de traitement

Pour préparer un outil de guérison efficace, vous devez prendre 3 c. feuilles de menthe poivrée. Les matières premières ont coulé 2 c. eau bouillie tiède. La décoction se prend 2 fois par jour, une demi-heure avant les repas (la camomille peut être utilisée à la place de la menthe). Les bouillons à base de ces herbes renforcent l'immunité et restaurent la fonction intestinale. Pour la préparation d'un autre remède, vous devez prendre quelques pommes de terre et en extraire le jus, prendre 15 à 20 minutes avant un repas.

Dans certains cas, la gymnastique légère aide, mais vous devez tenir compte du type de maladie. Un massage de la région abdominale aidera à atténuer les symptômes désagréables. Le mouvement est strictement dans le sens des aiguilles d'une montre. Si la douleur est trop intense, vous ne pouvez pas organiser de massage ni d’exercice. Pour l'intestin était normal, vous devez surveiller votre propre poids et ne pas trop manger. Essayez de vous protéger des situations stressantes, le plus souvent en plein air et utilisez uniquement des produits frais et naturels.

Maux de l'intestin

Selon les statistiques médicales, les pathologies du travail du tractus gastro-intestinal sont constamment associées à des dysfonctionnements de l'intestin. Mais la médecine ne reste pas immobile. De nombreuses maladies ont appris à identifier et à combattre avec succès. L'essentiel est de consulter un médecin à temps et de ne pas laisser de gêne dans l'estomac sans attention.

L'intestin humain est un ensemble d'organes à l'intérieur du corps qui sont responsables de la digestion des aliments et de la libération de leurs nutriments. Chacun des composants peut causer une gêne et des douleurs à différents endroits. Il convient de considérer chaque symptôme séparément, en révélant les sources.

Maux de ventre à droite

Le plus souvent, la douleur du côté droit de l'abdomen est associée à une appendicite. Accompagnement de douleur lancinante, s'étendant jusqu'à la jambe droite. Rarement accompagné de douleurs à la jambe gauche. En plus des sensations, il y a aussi des signes visibles:

  • Diarrhée, réflexe nauséeux.
  • Augmentation de la pression et de la température de 37 et plus.

Un patient avec une annexe enflammée ressent une augmentation de la douleur lorsqu'il tousse, se retourne ou marche. Une opération est nécessaire pour résoudre la situation.

Une gêne est parfois causée par une infection intestinale: colite ulcéreuse, iléite, maladie de Crohn, diarrhée. La cause est une amibe ou des vers.

Ventre douloureux à gauche

Avec des douleurs à droite, tout est assez simple, mais la région abdominale sur le côté gauche offre beaucoup d'options pour les maladies.

Colite ulcéreuse

Maladie du côlon associée à une inflammation chronique de la membrane muqueuse d'un organe. Des ulcères hémorragiques ne cicatrisant pas peuvent apparaître à la surface. Dans ce cas, lors de l'inflammation, des ulcères se forment, qui se développent par la suite en cancers. L'intestin supérieur est la source de la douleur. La cause de la maladie sont des facteurs héréditaires et l'influence de l'environnement. Lorsque la maladie affecte le rectum, l'inflammation se propage progressivement au côlon. Accompagné de symptômes:

  • L'envie de vider, souvent fausse.
  • Présence de pus et de sang dans les selles.
  • Augmentation de la température corporelle.
  • Malaise
  • Douleur coupante.

Diverticulite

Il s’agit d’une croissance en forme de sac, d’un diamètre de 5 à 10 cm, qui se forme le plus souvent sur les parois du gros intestin, principalement dans l’intestin sigmoïde et du côlon (moitié gauche). Beaucoup moins fréquemment, la diverticulite affecte l'intestin grêle. Peut faire mal dans l'abdomen inférieur gauche. Le danger est que les aliments sont bouchés dans les sacs - les diverticules - les bactéries se multiplient et que le processus s'enflamme. Symptômes accompagnant la maladie:

  • Augmenter la température corporelle jusqu'à un état de fièvre.
  • Masse fécale liquide et aqueuse.
  • La présence de sang dans les selles.

Chez la femme, la diverticulite est corrigée plus souvent que chez l'homme, une fois et demie. Un organisme adulte est plus sensible à la maladie qu'un enfant.

Selon des données médicales, des processus de hernie sont observés dans plus de la moitié de la population, mais seulement 10 à 15% sont enflammés et les symptômes de la maladie apparaissent.

Sigmoïdite

La maladie affecte le côlon sigmoïde, l'avant-dernière partie du gros intestin. La sigmoïdite est capable d'agir comme une maladie indépendante et de devenir la manifestation d'un autre mal.

La maladie se développe principalement dans l'anatomie et la physiologie de l'intestin. Les aliments en cours de digestion traversent le tractus intestinal et, pénétrant dans le côlon sigmoïde, forment finalement des masses fécales qui contribuent à l'irritation de la membrane muqueuse et à l'apparition de microtraumatismes. En raison de la forme incurvée, le contenu intestinal s'attarde dans les intestins, ce qui crée également une prédisposition à l'apparition d'inflammation.

Mais non seulement la structure du tube digestif sigmoïde conduit à la sigmoïdite:

  1. Infections intestinales. Les toxines produites par les bactéries agissent de manière destructive sur les cellules des organes digestifs et conduisent à l'apparition d'érosions et d'ulcères. Surtout exposé au côlon sigmoïde.
  2. Dysbactériose. La microflore remplit une fonction protectrice, en violation de l'équilibre développe des bactéries nocives, l'inflammation.
  3. Ischémie de l'intestin, dans laquelle l'approvisionnement en sang de l'organe est perturbé. La cause la plus courante est l’athérosclérose, dans laquelle des plaques se forment dans les vaisseaux, empêchant le sang de circuler dans un volume suffisant. Cela conduit à une mauvaise nutrition des cellules et des tissus. Les zones de nécrose apparaissent - les premières sources d'inflammation.
  4. Maladie de rayonnement Les doses excessives de radiations reçues par l'homme détruisent la structure cellulaire, entraînant l'apparition de composés toxiques endommageant les cellules saines de l'organisme.

Dyskinésie

Le complexe de maladies découlant des intestins, le manque de sa fonction motrice. Le gros intestin souffre souvent. Caractérisé par une douleur lancinante.

Il existe deux types: hypermoteur et hypomoteur. Au premier stade, les contractions spasmodiques et le tonus intestinal augmentent fortement, il y a constipation, douleur aiguë et colique en cours de route. Dans le second type, la fonction motrice et le ton du corps diminuent périodiquement, les aliments cessent de bouger. Les processus putrides commencent, obstruction intestinale, l'estomac est plein et douloureux.

Maux d'estomac avec recul

En cas de syndrome douloureux de l'ulcère duodénal, inquiétudes nocturnes et entre les repas L'inflammation et la plaie résultent de l'exposition à l'acide sur la membrane muqueuse de l'organe. Les personnes sensibles sont les plus exposées à l'apparition d'ulcères. L'estomac, associé au duodénum, ​​est également sensible à l'apparition d'ulcères. La maladie se manifeste par des périodes: exacerbations (printemps, automne) et rémission. Surtout les hommes malades. Le principal agent responsable de la maladie s'appelle une bactérie - Helicobacter pylori. Les sources moins courantes d'ulcères duodénaux sont considérées: médicaments anti-inflammatoires, cirrhose du foie, insuffisance rénale.

Douleur après les selles, la nourriture

La sensation d'inconfort après la toilette est associée à une fissure dans l'anus. Cela augmente considérablement le risque d'inflammation. Une personne ressent une douleur intense et intense dans les intestins, s'étendant dans le sacrum ou le coccyx. Lorsque vous urinez - coupez. La situation est comme une femme quand le bas-ventre fait mal - une violation du cycle menstruel.

Quoi d'autre indique des douleurs abdominales après une selle, ainsi qu'après un repas:

  • Sur la blessure du coccyx ou du périnée.
  • Spasmes dans les intestins.
  • Maladie oncologique du rectum.
  • Maladie vénérienne.
  • La formation de thrombose dans l'intestin.
  • Spasmes

Zona douleurs abdominales

Le symptôme indique la présence d'entérocolite dans le corps. Le petit et le gros intestin sont enflammés, ce qui entraîne des modifications pathologiques de la muqueuse organique et son dysfonctionnement. Causes de l'entérocolite:

  • Infections intestinales.
  • Troubles de l'alimentation, y compris la consommation de grandes quantités d'aliments épicés, de boissons alcoolisées.
  • Empoisonnement au travail ou à la drogue. Le patient a pris des antibiotiques pendant longtemps et sans contrôle.
  • Allergie alimentaire.
  • Rayonnement.
  • Vers et autres parasites intestinaux.

Fait mal au ventre près du nombril

Dans ce cas, les symptômes parlent de difficultés dans l'intestin grêle - entérite. Cette maladie, qui entraîne une réduction de la couche muqueuse de l'organe, entrave le processus de digestion des aliments et d'absorption des nutriments.

Causes de malaise:

  • Les parasites et les infections se développent dans l'intestin grêle.
  • L'accumulation de substances toxiques: arsenic, plomb, etc.
  • Médicaments non contrôlés.
  • Panne de courant. Abus de nourriture épicée, la malbouffe. Mauvaise nourriture à mâcher, allergie alimentaire.
  • Une quantité insuffisante d'enzymes est produite pour une digestion de haute qualité.

En plus des douleurs abdominales internes, l'entérite a également des manifestations externes:

  1. Perte de poids nette, le patient perd du poids.
  2. Apparaît irritabilité, insomnie.
  3. Il y a une baisse d'activité.
  4. La peau devient sèche, les flocons, les cheveux tombent. Les ongles se cassent facilement et la plaque à ongles devient plus épaisse.
  5. Travail inégal du coeur.
  6. Douleurs musculaires, faiblesse corporelle, crampes.

En plus des entérites, la douleur dans le nombril peut parler d'une maladie moins grave. L'inconfort peut provoquer des troubles intestinaux causés par une violation de la microflore interne. Le phénomène est temporaire, après rétablissement de l'équilibre, les symptômes disparaissent.

Examinez attentivement la douleur dans le nombril, si la douleur s'étend également au côté droit. Cela peut indiquer le début du processus inflammatoire dans le processus du côlon - appendice.

Une douleur sourde à droite ou à droite de l'hypochondre indique un dysfonctionnement de la vésicule biliaire et la douleur entourant le pancréas.

Douleur dans les intestins pendant la grossesse

L'inconfort du tractus intestinal chez les femmes qui portent un enfant mérite une attention particulière, car toute atteinte à la santé de la future mère peut constituer un risque pour la vie et la santé du bébé.

Les changements physiologiques dans le corps entraînent une sensation de gêne dans l'abdomen. La restructuration du fond hormonal, la production accrue d'oestrogène et de progestérone ont les conséquences suivantes:

  • Relaxation des muscles des organes internes de la région abdominale.
  • La motricité intestinale diminue, le passage des aliments dans le canal ralentit.
  • En cas de stress, les spasmes musculaires du tractus augmentent.
  • À l'approche de la naissance, l'utérus augmente avec le fœtus. Les organes internes sont déplacés, comprimés et leur activité fonctionnelle est perturbée.

Les maladies de l’organe deviennent également une cause: violation de la fonction motrice du côlon (syndrome du côlon irritable), inflammation de l’iléon, du côlon et du rectum (maladie de Crohn), infections (choléra, dysenterie).

Le stress et l’absence de régime alimentaire entraînent également des douleurs à l’abdomen des femmes enceintes.

Lorsque le fœtus est porté dans le corps, une annexite peut survenir au stade chronique. Ce sont des processus inflammatoires dans les trompes de Fallope, mais il peut se propager aux organes péritonéaux et provoquer une péritonite. Déterminer les symptômes de cette maladie n’est pas difficile:

  • La douleur douloureuse qui s'étend à la région sacrée et au rectum.
  • Augmentation de la température corporelle.
  • Gêne pendant l'inspection et la sensation.

Premiers soins pour les douleurs intestinales

Lorsqu'un patient a mal au ventre et qu'il est impossible de consulter un médecin pour le moment, il est nécessaire de savoir comment prodiguer les premiers soins:

  • Le patient doit rester allongé sur une surface plane pendant 30 minutes.
  • Pour aider à se débarrasser des masses fécales stagnantes. Pour ce faire, massez l'abdomen et prenez des laxatifs ou des microclysters. Après le lavement, le patient devrait s'améliorer, mais il ne faut pas en abuser, car le péristaltisme intestinal sera perturbé.
  • En cas de gonflement et de formation de gaz en excès, prenez du charbon actif ou du Smektu.
  • En cas de crampes sévères, prenez des médicaments antidouleur, tels que la papavérine.

Une douleur intense et l'impossibilité d'éliminer le syndrome, même après avoir pris des médicaments, indiquent la nécessité d'appeler une ambulance.

Pour prévenir la récurrence de problèmes au niveau du tractus intestinal, il est nécessaire de: observer le régime alimentaire, utiliser une quantité suffisante de liquide, subir un examen complet.

Mais nous devons nous rappeler qu’il n’est pas possible d’éliminer le spasme dans toutes les maladies. Par exemple, si l'anesthésie pour l'appendicite, un spécialiste peut ne pas reconnaître la maladie en raison d'une image floue des symptômes.

Quel médecin contacter

Si le patient ressent une gêne abdominale, il est conseillé de contacter les spécialistes suivants:

  • Gastro-entérologue. Avec la colite et la duodénite, lorsque les intestins sont douloureux, des processus inflammatoires ont lieu en elle. Dysbactériose, entérocolite, présence de parasites dans le corps.
  • Proctologue. Engagé dans des dysfonctionnements du rectum, du côlon et des organes adjacents. Ce médecin est traité avec une constipation persistante ou, au contraire, avec une diarrhée régulière. Si un œdème s'est formé dans la région anale, des inclusions de sang sont apparues dans les masses fécales et le ganglion hémorroïdal est sorti.
  • Oncologue. Traitement des tumeurs malignes et bénignes dans les intestins et dans les organes internes de la cavité abdominale.

Traitement

Afin de lutter efficacement contre les maladies du tractus intestinal, le patient doit être examiné et testé, puis le médecin décidera de la manière de traiter et de prescrire les médicaments nécessaires. Prendre des médicaments vous-même sans consultation est indésirable.

Médicaments

Selon les symptômes observés, des laxatifs, des analgésiques, des sorbants, des médicaments normalisant la microflore sont prescrits.

  • Analgésiques No-spa, Drotaverin, Duspatalin - aident à éliminer rapidement la douleur, contribuent à la normalisation de l'état général du patient.
  • Avec un effet laxatif. Duphalac, Guttalaks, Regulaks - irritent les parois du tractus intestinal, contribuent au renforcement de l'activité motrice de l'organe. Le médicament aide à se débarrasser de la constipation.
  • Avec augmentation de la formation de gaz. Espumizan - lutte contre les excès de gaz. L'outil aide à réduire la motilité intestinale, l'effondrement des boules de gaz avec l'absorption ultérieure, et l'autre partie est dérivée naturellement.
  • Absorbants Médicaments visant l'excrétion de toxines. Parmi les comprimés les plus populaires - Charbon actif, à partir de suspensions - Smekta.
  • Médicament probiotique. Normaliser la microflore dans l'intestin. Bifiform, Linex.
  • Anti-inflammatoire. Trichopol, Tsiprolet, Métronidazole.

Intervention chirurgicale

Parfois, une opération est nécessaire pour aider le patient ou sauver sa vie. Pour enlever:

  • Maladies de l'intestin grêle. Syndrome de l'intestin court, adhérence, tumeur maligne, blocage des vaisseaux sanguins alimentant l'organe.
  • Maux du gros intestin. Appendicite, diverticulite, formation de polypes sur la membrane muqueuse, cancer.
  • Maladies du rectum. Hémorroïdes, fistule anale.

Pharmacie naturelle

Les méthodes traditionnelles permettent également de soulager l'état du patient à la maison. En plus de prendre des médicaments, les recettes folkloriques doivent être discutées avec votre médecin.

Décoction à base de plantes. Se compose de: menthe poivrée, achillée millefeuille, sauge, agripaume, écorce de chêne, millepertuis. Les ingrédients en proportions égales ont versé 0,5 litre d'eau chaude. Faire bouillir à feu doux pendant 2 heures. Après refroidissement, boire une demi-tasse pendant 3 jours (quatre fois par jour). Accepté pour la diarrhée et les muqueuses d'organes irrités. Si le patient a un diagnostic de pancréatite, la décoction à base de plantes est strictement interdite.

En cas de faible activité motrice intestinale, une infusion de graines de lin est recommandée. 1 cuillère à café d'herbes hachées est mélangée à un verre d'eau bouillie et infusée pendant 10 minutes. Prendre trois fois par jour.

Aloès et miel On fond le miel dans une quantité de 300 g, on ajoute 3 feuilles d’aloès pré-hachées. Le mélange est infusé pendant 24 heures et est pris chaud avant le petit déjeuner (1 heure). Si ce n'est pas de l'aloès, vous pouvez utiliser des pommes de terre ou du chou.

Inconfort dans les intestins: que faire?

Beaucoup d'entre nous sont habitués au fait que la gêne ressentie dans la région intestinale indique nécessairement des violations de la composition de la microflore et ne présente aucun danger. Cependant, en fait, l’inconfort associé au tractus gastro-intestinal peut indiquer une variété de processus pathologiques. Nous parlerons dans notre article de ce qui cause une gêne dans les intestins et de ce qu'il faut faire dans ces situations.

Inconfort dans les intestins: que faire?

Causes de l'inconfort intestinal

Comme vous pouvez le comprendre, diverses maladies et troubles peuvent provoquer des sensations douloureuses à l'intérieur de l'organe le plus important de notre système digestif, qui:

  • sont complètement sécuritaires et temporaires;
  • Dure longtemps et menace votre santé, et éventuellement votre vie.

Dans cette section de l'article, nous essayons de comprendre ce qui cause une douleur dans les intestins.

Mauvaise alimentation et manque de mode de consommation établi

Nous sommes prêts à répéter inlassablement à chacun de nos lecteurs: un grand nombre de maladies affectant le corps humain sont causées par l'absence de:

  • un menu du jour bien préparé;
  • calendrier clair pour l'utilisation des plats.

Mangez bien et cela aide à éviter les problèmes intestinaux.

En fait, ces deux composants manquants comportent également de nombreuses nuances. Par exemple, régime malsain - le concept est certainement généralisé. Nous spécifions ses composants:

  • manger des déchets alimentaires: petits pains, fast food, plats à base de viande épaisse, friandises et produits alimentaires similaires, qui apportent des bénéfices douteux;
  • Contenu incorrect dans le régime quotidien de la quantité nécessaire au fonctionnement du corps en substances: protéines, glucides et lipides;
  • en évitant l'utilisation d'une quantité suffisante de fibres grossières, ce qui aurait un effet positif sur la motilité du tissu musculaire de l'organe qui nous intéresse;
  • manger trop de nourriture est un autre trouble qui rend mal la nutrition d'une personne en général;
  • manque de temps pour manger et mâcher, etc.

Toutes les composantes du concept de "malnutrition", malheureusement, vous pouvez énumérer pendant un certain temps. Dans ce cas, leur signification est la suivante:

  • une personne utilise des produits qui n'apportent aucun avantage;
  • la nourriture est prise dans les mauvaises portions au mauvais moment, etc.

De nos jours, la tendance à remplacer les plats nutritifs et complets par leur substitut «de rue» - la restauration rapide - est particulièrement dangereuse. Ce mot anglais signifie «fast food». En raison des arômes, de la friture dans l'huile, de l'ajout de sauces, la plupart des gens trouvent ces aliments extrêmement agréables, car nos récepteurs réagissent à tous les exhausteurs de goût qu'ils contiennent. De plus, la nourriture requise est servie très rapidement dans divers cafés.

Plus votre nourriture est nocive, plus les organes du tractus gastro-intestinal sont malades.

Les hamburgers, les pommes de terre, l’eau douce et d’autres éléments de la restauration rapide sont particulièrement maltraités:

  • employés occupés;
  • les adolescents.

Les premiers ont généralement des pauses déjeuner non durables. Ils choisissent donc de manger uniquement dans un fast-food afin de noyer rapidement la faim et d'obtenir des émotions agréables à partir des impressions gustatives.

Les adolescents, en raison de leurs convictions juvéniles, ne considèrent pas la restauration rapide comme un aliment nocif, et préfèrent l’utiliser aussi à cause du goût, visitant généralement de tels lieux en tant qu’entreprise. En conséquence, ils perdent tout désir de manger des aliments sains, ce qui, hélas, ne peut en aucun cas, en ce qui concerne le degré de richesse du goût, être discutable.

Un régime alimentaire inapproprié, entre autres choses, provoque une "surcharge" du tractus gastro-intestinal, affectant sa santé, non seulement des substances nocives contenues dans la composition, mais également en quantité. En conséquence, diverses pathologies peuvent être formées, y compris, par exemple, des flatulences, des sensations désagréables dans les intestins dans lesquelles sont garanties.

Maladies du tractus gastro-intestinal

Les sensations désagréables qui se produisent, il nous semble, précisément dans l'intestin, ne sont pas toujours localisées dans la réalité. Chaque organe du système digestif est inextricablement lié à ses autres éléments, de sorte que des violations de l’un d’eux affecteront nécessairement le travail de l’autre.

Les maladies du tube digestif provoquent souvent une gêne intestinale.

Nous énumérons la pathologie la plus tangible dans laquelle l'intestin fait mal.

Numéro de pathologie 1. L'ulcère duodénal est une maladie désagréable dans laquelle des ulcères se forment sur les parois muqueuses de l'organe qui nous intéresse (défauts qui commencent à se développer et à saigner avec le temps). En conséquence, une douleur intestinale accompagne quotidiennement une personne.

Ulcère duodénal

Les causes des ulcères peuvent être différentes. Les dommages les plus fréquents aux parois intestinales sont causés par la bactérie Helicobacter pylori pénétrant dans l'organisme:

  • en cas de non-respect des règles d'hygiène;
  • en s'embrassant;
  • lors de l'utilisation d'ustensiles courants et en raison de facteurs similaires.

Helicobacter pylori est une bactérie qui infecte 60% de la population mondiale.

Un ulcère peut apparaître dans l'intestin seul, mais parfois il en ouvre plusieurs à la fois. Si la maladie n'est pas traitée, il est possible:

  • le développement de l'ulcère peptique en oncologie;
  • perforation de l'intestin et pénétration du contenu intestinal dans le péritoine;
  • la formation d’autres conséquences non moins désagréables.

Au début de la maladie, les patients commencent généralement à ressentir de la douleur dans la partie gauche du péritoine, directement près du nombril. Dans ce cas, la douleur diminue nécessairement si vous mangez, mais le soulagement ne dure pas longtemps.

Numéro de pathologie 2. La gastrite est une maladie qui affecte l'estomac et provoque des défauts dans la membrane muqueuse de cet organe. Du point de vue des sensations désagréables, une personne peut rarement distinguer indépendamment les douleurs d’estomac des douleurs intestinales; par conséquent, elle attribue souvent la douleur naissante à une dysbiose ou à un phénomène similaire, mais non dangereux.

L'effet le plus grave et destructeur de la gastrite a sur la fonction de sécrétion de la muqueuse de l'estomac.

La gastrite a trois formes, qui se divisent en fonction de l’intensité des dommages:

  • l'initiale, quand la membrane muqueuse commençait à s'enflammer et d'autres changements mineurs se produisirent;
  • moyen, lorsque de petits défauts se forment à la surface de la couche interne de l'estomac, une sorte de plaies;
  • enfin, lorsque les ulcères se développent, il en résulte un saignement appelé "hémorragique".

Provoque le plus souvent l'apparition de cette maladie régime alimentaire malsain, un long refus de manger et d'autres facteurs similaires à ceux énumérés.

Numéro de pathologie 3. Pancréatite chronique - une maladie dans laquelle il y a une inflammation du pancréas, le courant n'est pas intense. Cet organe délivre dans l'intestin grêle les enzymes digestives les plus importantes, sans lesquelles le traitement des aliments et l'absorption des nutriments qui en découlent sont impossibles.

L'inflammation pancréatique est incroyablement douloureuse

Les causes de l'inflammation résident dans:

  • régime alimentaire malsain;
  • abus d'alcool.

Après avoir pris en compte l'utilisation de produits nocifs, les sorties qui sortent de la glande, qui mènent à d'autres organes du système digestif, sont bloquées, les enzymes produites par celle-ci commencent à manger leur propre "parent" et elles réussissent. En fait, le corps se digère lentement tout en n’envoyant pas une quantité suffisante d’enzymes aux autres segments du système.

À quoi ressemble l'inflammation du pancréas?

La douleur qu’une personne éprouve à ce moment-là peut difficilement être attribuée à une gêne, sauf au stade initial, puisqu’elle est en réalité très, très tangible. En outre, leur localisation n’est pas claire, ce qui oblige beaucoup à penser que le problème se situe dans l’intestin.

Numéro de pathologie 4. La prochaine maladie non intestinale, qui fait cependant suspecter ses porteurs que c'est l'organe d'intérêt qui en souffre - la cholécystite. En d'autres termes, il s'agit d'une inflammation de la vésicule biliaire, une autre voisine de l'intestin, située dans le péritoine.

En soi, l'inflammation survient le plus souvent en réaction à la formation de calculs dans la vésicule biliaire - calculs à partir de l'enzyme produite par l'organe. Plus ils sont nombreux, plus les symptômes de la douleur sont prononcés:

  • les coliques;
  • juste des douleurs vives, etc.

Causes du calcul

Numéro de pathologie 5. Inflammations de la muqueuse intestinale causées par le partage d'agents pathogènes infectieux, par exemple:

Au cours des processus inflammatoires qui se produisent dans les intestins, une personne ressent beaucoup de sensations, dont certaines surpassent même la douleur en fonction du degré d'hostilité:

  • troubles dyspeptiques sous forme de diarrhée, constipation, vomissements;
  • augmentation de la température corporelle;
  • l'apparition de maux de tête graves;
  • l'apathie;
  • flatulences;
  • saignements, etc.

Dans ce cas, il convient de garder à l'esprit que les processus inflammatoires sont rapides. Par conséquent, ils doivent également être rapidement arrêtés en contactant un médecin, qui vous aidera à élaborer un plan de traitement et à contrôler la situation ultérieure.

Numéro de pathologie 6. La dysbiose, ou violation du ratio de micro-organismes bénéfiques et nocifs dans la microflore intestinale, est une autre raison de l'apparition de sensations désagréables. Probablement, chaque personne moderne sait déjà que non seulement la motilité intestinale est responsable de la digestion des aliments, mais aussi sa "population" - la bactérie bénéfique activement impliquée dans le processus. Cependant, avec ces micro-organismes bénéfiques présents dans l'intestin, vivent également de manière permanente et nocive, pénétrant dans le corps avec:

  • manger de la nourriture mal lavée;
  • au non-respect des règles élémentaires d'hygiène;
  • dans d'autres circonstances.

Malheureusement, si des microorganismes nuisibles pénètrent trop intensément dans les intestins ou commencent à se multiplier très activement, ils peuvent détruire leurs voisins positifs et nuire au processus de digestion et d’assimilation des aliments.

La dysbiose dans le monde moderne se produit dans presque tout le monde, la principale chose à retenir est que les bactéries peuvent se récupérer, sans l'utilisation supplémentaire de probiotiques et d'autres médicaments.

De plus, des bactéries bénéfiques peuvent être détruites sous l’effet de la prise de médicaments, par exemple:

  • des antibiotiques;
  • agents non stéroïdiens pris pour combattre l'inflammation.

Il n'est toutefois pas nécessaire de susciter la panique. Les colonies de bactéries sont capables de récupérer assez rapidement des coups qui leur ont été infligés. Si vous voulez les aider, considérez-vous comme un régime alimentaire approprié et respectez-le, tout en vous appuyant sur les produits laitiers.

Numéro de pathologie 7. Une tension nerveuse constante peut également causer des douleurs dans les intestins. Avec ça:

  • elles peuvent être causées précisément par le stress, dans lequel la concentration de substances naturelles produites par le corps qui provoquent une irritation intestinale change;
  • ou peut être une conséquence de diverses maladies du tractus gastro-intestinal, qui se sont formées sous l'influence constante du stress psychologique.

Les situations stressantes ont un impact direct sur le tractus gastro-intestinal.

Il sera très difficile de se débarrasser de la douleur et de l'inconfort des intestins dans ce cas, car la question devra être abordée de manière complexe. Outre les préparations pour le traitement du tractus gastro-intestinal, procédez comme suit:

  • commencez à boire des préparations à base de plantes sédatives ou des médicaments à action similaire, si vous ne pouvez pas vous en passer;
  • allez voir un psychologue qui vous aidera à éliminer le stress accumulé et à déterminer un autre plan d'action;
  • dans des cas particulièrement graves, vous devez changer de travail ou remplacer un autre sujet de votre stress;
  • prendre des vacances et bien dormir;
  • faire du sport.

Numéro de pathologie 8. Syndrome du côlon irritable - une maladie qui touche aujourd'hui un très grand nombre de personnes. À ce jour, la médecine ne lui a pas donné d'explication complète.

Le syndrome du côlon irritable provoque non seulement la diarrhée ou la constipation, mais aussi les flatulences, ballonnements et autres malheurs.

L'intestin est dans un état irrité presque constamment, entraînant des conséquences désagréables comme:

Les causes de cette irritation peuvent être les facteurs suivants:

  • stress mental;
  • maladies de l'appareil reproducteur;
  • troubles endocriniens;
  • faible mobilité pendant la journée;
  • troubles de l'alimentation, etc.

La sensibilité accrue des intestins dans chaque cas est négociée individuellement, étudiée et éliminée avec l'aide d'un médecin spécialiste. L'autotraitement ne conduit généralement pas à une sédation, mais à un inconfort accru dans l'intestin.

Numéro de pathologie 9. D'autres causes non liées à la maladie du tractus gastro-intestinal peuvent influer sur la formation d'une gêne dans l'intestin. Souvent, ces sensations surviennent pendant la grossesse, par exemple, lorsque le fœtus se dilate dans l'utérus, exerce une pression sur les organes, que les hormones changent et que tous les processus se déroulant dans le corps sont réorganisés. Dans ce cas, l’inconfort est encore temporaire, mais la future mère devrait en discuter avec le médecin.

La grossesse peut causer des malaises intestinaux.

Inconfort dans les intestins: que faire?

Si vous vous sentez gêné dans vos intestins, rendez-vous à l’hôpital et prenez rendez-vous avec votre médecin. Bien sûr, vous devrez passer des tests de diagnostic pour déterminer les causes de la douleur. Ces activités comprennent:

  • examen bactériologique des matières fécales;
  • coprogramme, permettant de diagnostiquer les maladies de tous les organes du tractus gastro-intestinal;
  • Souvent, il est également nécessaire de passer un examen à l’aide d’un endoscope pénétrant dans l’intestin par l’anus, à l’aide duquel un contrôle visuel de l’organe qui nous intéresse est réalisé.

Le médecin déterminera le schéma thérapeutique spécifique après la détection d'une pathologie spécifique. À ce stade, lorsque vous ne ressentez qu'une douleur désagréable au niveau du péritoine, il est impossible de tirer des conclusions et vous ne pouvez pas parler de médicaments spécifiques, car la maladie qui affecte votre corps peut donc avoir des étiologies très différentes.

La chose la plus simple que vous puissiez faire à la maison est:

  • soulager les symptômes (uniquement si vous devez consulter votre médecin);
  • passer aux aliments diététiques;
  • rétablir le mode de consommation d'alcool;
  • repos plus
  • éviter le stress.

À la maison, vous pouvez suivre un régime et reprendre le régime de consommation d’alcool.

Mesurez la température, remarquez si la douleur apparaît ailleurs. Vous devez en parler avec votre médecin, qui vous posera des questions sur les symptômes qui vous empêchent d’exister dans un rythme de vie normal.

Résumons

Les malaises dans les intestins se manifestent rarement, ils s'accompagnent généralement d'une liste assez impressionnante de symptômes associés. Indépendamment de comprendre quel type de maladie vous tourmente, le plus souvent.

Si vous ressentez une gêne, ne paniquez pas et consultez votre médecin.

Mettez ce travail sur les épaules de spécialistes - des médecins. L'efficacité des médicaments sélectionnés sera beaucoup plus élevée que celle de ceux dont vous retirez le nom d'Internet. Assurez-vous de ne pas perdre la responsabilité de votre part et de ne pas perdre le contrôle de la situation, mais au contraire de lui permettre de résoudre le problème en toute sécurité et le plus rapidement possible.

Que faire si vos intestins vous font mal

Si la gêne survient rarement à la suite d’un changement soudain de régime ou de mode de vie habituel, il n’ya pas lieu de s’inquiéter. Lorsque les douleurs abdominales deviennent régulières, vous devez réfléchir aux causes et aux moyens de rétablir la santé le plus rapidement possible.

Un inconfort chez un adulte ou un enfant peut indiquer à la fois une défaillance temporaire et la présence d'une pathologie grave du système digestif. Les symptômes caractéristiques se développent lorsque la contraction chaotique du muscle lisse du bas-ventre commence. En conséquence, l'acide lactique s'accumule dans les cellules, irritant les terminaisons nerveuses. Cela provoque une douleur modérée ou intense.

Pourquoi les intestins font mal

Des processus négatifs se développent sous l’influence des facteurs provocants suivants:

  • Inflammation de la muqueuse muqueuse intestinale. La cause principale est un mécanisme auto-immun ou une infection dans le corps. Si l'intestin grêle est touché, l'entérite est diagnostiquée et la colite est diagnostiquée. Au cours du processus pathologique de l'annexe, une appendicite nécessitant une intervention chirurgicale est vérifiée.
  • Dysfonctionnement du système immunitaire. En conséquence, des anticorps sont produits activement contre les tissus intestinaux. En l'absence de traitement, une complication sous forme de colite ulcéreuse n'est pas exclue.
  • Invasion parasitaire. La présence prolongée d'helminthes (comme les vers ronds, le ténia du porc ou du bovin, le ver solitaire large) contribue à l'intoxication du corps. L'intoxication et les blessures mécaniques sont les principales causes de douleur intense.
  • Dysbactériose. Lorsque l'équilibre de la flore bénéfique et conditionnellement pathogène est perturbé avec la prédominance du second composant, la digestion des aliments se produit avec une formation accrue de gaz et un gonflement intestinal. Dans le même temps, les toxines bactériennes s'accumulent, ce qui conduit au développement du syndrome de la douleur.
  • Inflammation chronique du pancréas. Ce processus s'accompagne d'une production réduite d'enzymes digestives, ce qui affecte négativement le fonctionnement de l'estomac et des intestins. Le résultat - processus de fermentation prononcés, flatulences, crampes.
  • Péristaltisme ou atonie insuffisant. Avec une telle violation, la nourriture digestible s'accumule dans le tractus gastro-intestinal inférieur, provoquant un fort étirement des parois et de la douleur.
  • Thrombose mésentérique. Lorsque les obstructions sont responsables de l’alimentation, les artères développent une nécrose. Même les puissants analgésiques ne font pas face à cette situation.
  • Obstruction intestinale. S'il existe un processus aigu avec une croissance tumorale active ou un chevauchement de la lumière avec un corps étranger, le mouvement des masses alimentaires est difficile. La conséquence est un fort spasme.
  • L'ischémie Dans le contexte d'une violation de la perméabilité vasculaire, une crampe intense se manifeste dans l'intestin. Le groupe à risque comprend les patients atteints de varices, de diabète, d’athérosclérose.
  • Polypose Surcroissance de la muqueuse dans le côlon.
  • La maladie de Crohn. Si elle n'est pas traitée, la pathologie est dangereuse pour une probabilité élevée de développer un cancer.
  • Chimiothérapie. Les cellules intestinales sont endommagées ou détruites.

La douleur dans le bas de l'abdomen accompagne souvent la fin de la grossesse ou devient une manifestation du syndrome du côlon irritable. Dans les deux cas, la situation peut être corrigée en révisant le régime.

Symptômes de douleur intestinale

Les sensations désagréables dans l'estomac peuvent être d'une autre nature:

  1. Spasme aigu intense. Les crises à court terme sont associées à un empoisonnement, une infection, une appendicite et à des crises prolongées - dysbiose, colite ulcéreuse.
  2. Douleur après avoir mangé.
  3. Le malaise douloureux est inhérent à l'inflammation chronique lente.
  4. Crampes sous la forme de contractions.

Considérant exactement où les intestins sont touchés, vous pouvez faire une hypothèse sur les causes de la pathologie:

  • Des sensations désagréables en bas à droite indiquent une appendicite.
  • Si vous êtes dérangé par le malaise du côté gauche, cela vaut la peine d'explorer le côlon sigmoïde.
  • Lorsque le bas-ventre au centre fait mal, l'entérite est possible.
  • Le spasme renversé parle de la défaite de tous les départements - entérocolite.

Outre le principal symptôme sous forme d'inconfort tolérable ou aigu, d'autres signes complètent le tableau:

  • Dans l'ischémie intestinale, il y a une nausée incontrôlable constante, des selles molles, une pression sur le péritoine entraîne une augmentation des spasmes. Les saignements ne sont pas exclus.
  • Si la polypose se développe avec une croissance sur les parois des formations bénignes, des douleurs dans les intestins apparaissent aux stades avancés. L'estomac peut faire mal, la vidange est difficile en raison d'une constipation régulière.
  • Dans la maladie de Crohn, qui se développe sur le fond de l'inflammation chronique, le rectum petit et grand est affecté simultanément. Les patients avec ce diagnostic n'ont pas d'appétit, la température augmente, une diarrhée survient, des excréments se trouvent dans les selles, le mucus.

Dans ce dernier cas, le retard du traitement est lourd, non seulement d'anémie, mais également d'oncologie.

Que faire si vos intestins vous font mal

La sélection des méthodes appropriées pour éliminer les spasmes n’est possible qu’après avoir identifié la cause de l’inconfort. Pour ce faire, planifiez un certain nombre de mesures de diagnostic:

  • Analyse des matières fécales - coprogramme. Sur la base des résultats obtenus, on peut comprendre à quel point le processus de digestion des aliments est complet.
  • L'analyse bactériologique est appropriée s'il est nécessaire de déterminer l'agent causal de l'infection ou de comprendre comment la flore intestinale bénéfique et pathogène est répartie.
  • Endoscopie. Pour cela, un tube à fibre optique équipé d'une caméra passe dans l'estomac pour évaluer la structure de la muqueuse.
  • Examen aux rayons X - réalisé avec un agent de contraste (mélange de baryum). Avec son aide, il est possible d'estimer à quel point les parois intestinales sont modifiées, comment les aliments digestibles progressent.

Lorsqu'il est difficile de savoir quels médicaments pour soulager la douleur sont nécessaires à un moment donné, avant une visite chez le médecin ou une visite en ambulance, il est recommandé:

  1. Buvez antispasmodique. Dans la plupart des cas, un bon effet donne No-shpa.
  2. Trouvez la position optimale du corps dans laquelle le spasme s'atténue.
  3. Si la condition est rétablie dans la demi-heure, procédez aux procédures qui guérissent les intestins. Vous pouvez commencer par un massage de l'abdomen.
  4. Lorsque les ballonnements sont exprimés, la prise de préparations spéciales n’interférera pas. Par exemple, boire du Smektu ou du charbon actif.

Certains moments sont négociés en fonction du type de spasme.

Douleur aiguë

Dans cette situation, la prise d'analgésiques à la maison ne donnera aucun résultat. Il est nécessaire d'appeler une ambulance dès que possible, car le médecin doit prescrire un traitement. Avant son arrivée, le patient a besoin de repos complet.

Douleur sourde

La raison de l'inconfort peut être à la fois mineure et plutôt grave. Torsion de l'intestin, helminthiases massives, processus adhésif ou néoplasique ne sont pas exclus. Le traitement, comme dans le cas précédent, est à long terme et n'est prescrit qu'après un examen approfondi.

Douleur lancinante

En règle générale, l’apparition de spasmes aigus ne dépend pas de l’alimentation ou de l’activité physique. La particularité de la maladie est le soulagement rapide du syndrome et son retour dans le temps. Pour le soulagement, prenez des antispasmodiques, mais lorsque vous répétez une attaque, vous devez vous rendre chez le médecin.

Douleur après avoir mangé

S'il existe un lien direct entre la nutrition et les spasmes, la cause principale de l'état négatif est une charge excessive de l'estomac et une irritation des muqueuses. En cas de malaise nocturne, on peut suspecter un ulcère.

Pour atténuer les symptômes, exclure les repas lourds et épicés de l'alimentation, refuser de prendre une collation sans collation. Il est également déconseillé d’utiliser des plats trop froids ou trop chauds.

Douleur constante

Le syndrome du côlon irritable est une pathologie courante associée à des crampes persistantes. Il procède avec un tabouret contrarié. Il est possible que la diarrhée et la difficulté d'aller aux toilettes soient difficiles à cause de la constipation. Les deux états sont accompagnés de crampes sévères, de flatulences.

Les personnes ayant un système nerveux instable et une faible résistance au stress sont sujettes à cette maladie. Les personnes à risque et celles qui ne mènent pas un style de vie actif se nourrissent de produits de qualité médiocre et insuffisamment riches en fibres. Une autre catégorie - les femmes en période de ménopause.

Quoi prendre pour la douleur dans les intestins

Pour éliminer les spasmes dans les situations où la chirurgie n'est pas indiquée, un traitement étiotrope complexe est pratiqué:

  • Prendre des antibiotiques - des médicaments sont nécessaires si une infection est diagnostiquée.
  • Probiotiques - le besoin de bactéries vivantes est présent lorsque les tests confirment un déséquilibre et que les selles sont perturbées.
  • Immunosuppresseurs. Ils sont pris par les patients atteints de colite ulcéreuse, obstruction intestinale. Le but de la thérapie est de réduire l’activité du système immunitaire.

Parallèlement, un traitement pathogénique est prévu pour assurer le bon fonctionnement du système digestif. La liste comprend plusieurs éléments:

  • Enzymatique signifie. Ils aident à accélérer le processus de digestion, en éliminant la stagnation et la fermentation des aliments. Ils prennent les comprimés en respectant scrupuleusement les instructions - il est important de déterminer avec précision le dosage et de respecter les intervalles de temps.
  • Absorbants Les préparations pharmaceutiques de ce groupe aident à débarrasser le corps des substances nocives. Si, en présence de spasmes, le patient est nauséeux et que des problèmes de peau sont exprimés (éruptions cutanées, desquamation apparaissent), les mesures visant à éliminer les toxines deviennent prioritaires.

Le traitement n’est pas non plus sans antispasmodiques qui affectent les principaux symptômes. En plus des médicaments traditionnels No-shpy, les médicaments myotropes de la nouvelle génération peuvent être prescrits. Ceux-ci incluent Duspatalin, qui affecte les muscles lisses de l'intestin sans perturber le péristaltisme. Lorsque la situation est aggravée par le processus inflammatoire, des médicaments non stéroïdiens sont injectés dans le programme pour soulager la douleur.

Régime intestinal

Si vous vous inquiétez régulièrement de malaise à l'estomac, planifiez votre nutrition en fonction des caractéristiques du fonctionnement du tube digestif. Pour la constipation, suivez ces directives:

  • Il est utile de manger du pain complet ou du pain au son, mais en quantités minimes.
  • Les fruits et les légumes devraient être abondants.
  • Céréales préférées - orge, blé, orge, sarrasin.
  • La viande et le poisson ne prennent que des variétés maigres. Des carottes, du chou, des betteraves sont ajoutés aux bouillons.
  • Vous pouvez boire de l'eau purifiée non gazeuse, une compote de fruits frais ou secs, des jus dilués, du thé.

Sous l'interdiction des bonbons à la gélatine, gelée, farine de cuisson de la plus haute qualité.

En cas de tendance à la diarrhée, un régime est prévu, excluant l’irritation des muqueuses:

  • Le porridge servi uniquement sous forme d'essuyé.
  • La viande et le poisson sont cuits, ce qui rend le soufflé uniforme.
  • Les soupes sont bouillies sans addition de pommes de terre, de pâtes et sont fouettées jusqu'à obtenir un état de purée de pommes de terre.
  • La côtelette et le poisson haché sont préparés avec du riz.
  • Parmi les baies et les fruits, la préférence est donnée aux fruits aux propriétés astringentes: coing, myrtille et cornouiller.

Dans les deux cas, pour éliminer les crampes, le thé et le café forts, les oignons, l'ail et les radis sont exclus du menu.

Quel médecin contacter

Les médecins de plusieurs spécialités traitent les problèmes de l'intestin:

Cette dernière consultation n’est nécessaire que si l’on soupçonne des processus malins.

Si de graves dysfonctionnements sont exclus, les problèmes d'estomac sont facilement résolus. La révision des habitudes, le refus d'une vie sédentaire, un aliment difficile à digérer vient à la rescousse Ils aideront à améliorer l'état et les techniques de relaxation qui affectent positivement le système nerveux et le tractus gastro-intestinal.