Principal / Gastrite

Maux d'estomac tous les soirs

Gastrite

Les statistiques médicales indiquent la fréquence du traitement de la douleur. Après une enquête approfondie, le médecin établit un diagnostic préliminaire, prescrit un examen et un traitement. Les patients se plaignent que le soir, l’estomac commence à faire mal. Le symptôme mentionné peut indiquer un dysfonctionnement de l'organe et devenir la première sonnerie au sujet du développement possible d'un ulcère peptique, la gastrite.

Causes de la douleur nocturne

Les crampes commencent à faire mal à l’estomac, ce qui oblige le corps à se contracter et à s’étirer. Il y a une production excessive de suc gastrique et, par conséquent, la quantité d'acide chlorhydrique augmente. Il y a une irritation des parois du corps. Causes de douleurs abdominales la nuit:

  • Processus inflammatoires. La source peut être une infection intestinale.
  • Quantité excessive de gaz. L'air peut s'accumuler dans l'estomac pendant la prise de nourriture, ainsi que la formation de gaz dans d'autres organes du système digestif, dans l'intestin. Lorsqu'il est impossible de les faire sortir naturellement, des ballonnements et une gêne se produisent. Les douleurs apparaissent la nuit en raison de la relaxation des muscles des organes.
  • Contraction accélérée des parois de l'œsophage.
  • L'état excité du patient.

En plus des raisons, en médecine, il existe une division de la douleur elle-même en plusieurs types:

  • Viscérale Les terminaisons nerveuses situées sur les parois de la région abdominale sont irritées. Il se caractérise par une douleur sourde et sourde.
  • Pariétal. L'irritation est sur le péritoine. Le syndrome douloureux est intense, la source est facile à déterminer. Le patient essaie de prendre des respirations superficielles pour minimiser les mouvements de l'abdomen et du diaphragme, aide un peu à réduire la douleur.
  • Psychogène. La réaction négative du corps au stress. Les symptômes sont très divers, tout dépend du degré de tension nerveuse. Développe, en règle générale, chez les personnes qui ont souffert de maladie mentale. Manifesté par une douleur à l'estomac.
  • Neurogène. Manifesté comme conséquence des maladies associées à la névralgie humaine. Caractérisé comme une douleur chronique. Les tissus nerveux sont endommagés et une transmission anormale des signaux de douleur au cerveau se produit. Il se développe dans les maladies: alcoolisme, diabète, VIH, sclérose en plaques. Le patient ressent une sensation de brûlure, un engourdissement, des picotements.

La nature de la douleur est jugée sur la cause possible. Le médecin veut savoir de quel type de douleur inquiète le patient: forte, douloureuse, pulsante, lancinante, brûlante. Ce qui accompagne le symptôme: faim, nausée, augmentation de la formation de gaz, augmentation de la température corporelle, transpiration. Cela aidera au diagnostic même à changer la couleur de l'urine et des matières fécales.

Si l'urine est sombre et que les matières fécales deviennent plus claires, il existe des preuves d'anomalies dans le tube digestif. Le pancréas, le foie et les voies biliaires devraient également faire l’objet de l’attention des médecins. L'apparition de douleur la nuit et sans raison apparente - le patient est supposé fournir les premiers soins, et le matin il est nécessaire d'appeler le médecin.

Attention! Si la couleur des matières fécales est sombre, plus proche du noir, un saignement dans les intestins nécessite une hospitalisation urgente suivie d'une opération.

Tout aussi important est l'endroit où il y a de la douleur. Si la source est située au sommet de l'abdomen, un ulcère de l'estomac, un ulcère duodénal, un dysfonctionnement du foie et du pancréas sont possibles.

La posture prise par le patient pour réduire l'intensité des sensations parle de la gravité de la maladie de l'estomac. Changer la position du corps fait gagner un peu de temps, la douleur revient. Ceci est une allusion à rechercher une attention médicale immédiate.

Si les douleurs nocturnes à l'estomac sont de courte durée, cela indique un régime alimentaire irrégulier et irrégulier. Il suffit d’ajuster le menu, de refuser les produits gênants et que la sensation désagréable ne gêne pas.

Principales maladies

Si la douleur ne disparaît pas, quelle que soit la posture du patient, la cause en est la maladie. Un certain nombre de maladies causent des douleurs à l'estomac la nuit.

Gastrite

La maladie, survenant dans chaque tiers habitant de la planète. Le processus inflammatoire dans la muqueuse gastrique. Cela conduit à une perturbation du corps et conduit à un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal. La source est considérée comme une infection à Helicobacter pylori. La prise incontrôlée de médicaments anti-inflammatoires et la tension nerveuse sont des causes supplémentaires de la gastrite. Le patient se plaint de douleurs, de douleurs, de nausées, de vomissements, de brûlures d’estomac et de vomissements. Les symptômes les plus prononcés sur un estomac vide et la nuit.

Ulcère peptique

Lorsque l'ulcère sur les parois du corps a formé de petites plaies, parfois des saignements. La maladie est le résultat d'un processus inflammatoire prolongé sur la membrane muqueuse. Les plaintes du patient sont similaires aux plaintes concernant la gastrite. La douleur est vive, vive, pire le soir.

Maladie de l'estomac gastro-oesophagien

La maladie affecte l'œsophage. Sous l'action de l'acide provenant de l'estomac, la membrane muqueuse des parois de l'organe s'enflamme. La raison en est l'incapacité du sphincter à bloquer complètement le passage du contenu de l'estomac dans l'œsophage. Il y a un jet de nourriture et, en conséquence, de suc gastrique. Le patient ressent des brûlures d'estomac, des éructations et des nausées. Les symptômes augmentent la nuit, en décubitus dorsal, la partie inférieure de l'œsophage est relâchée et ne bloque pas l'écoulement.

Maladies mineures

Maladies rares, mais qui font mal à l'estomac. Surtout le soir et avant le coucher.

Hernie diaphragmatique

La position d'une partie de l'estomac ou des intestins par rapport au diaphragme change. Plus précisément, la pénétration dans la poitrine du corps, à l'état normal, est sous une gaine protectrice. Le patient ressent des brûlures d'estomac, un hoquet, un rythme cardiaque perturbé, une difficulté à avaler. La situation s'aggrave lorsque le corps est en position horizontale.

Migraine abdominale

Les principaux patients présentant des symptômes de la maladie sont des enfants. La douleur survient sans raison apparente, soudainement, la nuit, la situation s'aggrave. Il est considéré comme une maladie héréditaire.

Premiers secours

L'automédication est dangereuse pour les douleurs d'estomac. Consultation avec un médecin, examen, tests.

Ils appellent les règles générales pour fournir les premiers soins au patient sans prendre de médicaments puissants capables de soulager la douleur afin d'éviter des effets négatifs sur d'autres organes.

La première chose à retenir: avec des douleurs à l'estomac ne peut pas manger. Le jeûne pendant plusieurs heures améliorera grandement la situation. Si nécessaire, il est permis de boire du thé chaud. Allongez-vous, calmez-vous, ne soyez pas nerveux, levez vos jambes au-dessus de votre tête. Il arrive parfois que l’eau glacée soit utile, mais le patient suffit pour prendre une ou deux gorgées et comprendre: aider ou non.

Les médecins recommandent de boire du thé avec de la menthe et du bouillon de poulet, mais à petites doses. L'acceptation des fonds et des liquides doit être accompagnée de l'autosurveillance de l'état de l'estomac par le patient. Si la douleur causée par le thé, l'eau ou le bouillon augmente, il est recommandé d'arrêter immédiatement de boire ces liquides.

Le jour du développement de la douleur ou le lendemain, vous devez contacter un gastro-entérologue, qui examinera, ressentira, dirigera l'examen vers un autre, établira un diagnostic. L'essentiel est de prescrire un traitement adapté à un patient particulier, en tenant compte des caractéristiques de son corps.

Il existe aujourd'hui des milliers de recommandations de personnes traitées et conseillant des médicaments. Ce qui est bon pour l'un peut ne pas convenir à un autre. Seul un spécialiste aidera le patient à choisir un plan de traitement individuel et un médicament!

Traitement

Pour le traitement du système digestif, consulter un gastro-entérologue. Douleurs nocturnes à l’estomac - symptôme extrêmement grave nécessitant une visite à l’hôpital. Le médecin collecte les antécédents de la maladie: en cas de maladie, quels sont le régime alimentaire, les habitudes, la présence ou l’absence de stress. Ceci est suivi d’un examen physique (palpation de l’abdomen du patient). La fibrogastroduodénoscopie est prescrite. Cet examen consiste en un dispositif spécial avec une caméra vidéo à travers la gorge, et le tractus gastro-intestinal est examiné. Aujourd'hui, c'est le seul moyen d'obtenir des informations sur l'état des organes internes. Une biopsie est prescrite pour les tumeurs malignes présumées.

Le gastro-entérologue prescrit des médicaments pour soulager la douleur et les spasmes, pour normaliser les fonctions de l'estomac, des antibiotiques. Les médicaments sont pris tels que prescrits par le médecin, vous ne devez pas vous soigner vous-même.

Chaque patient a le droit de consulter plusieurs médecins. Le plan de traitement et le schéma thérapeutique dépendent de la période de la maladie, de l’intensité des symptômes et de l’état général de la santé humaine. Pour une utilisation plus efficace des médicaments, le patient doit suivre un régime. Exclure du régime des boissons épicées, acides, frites, grasses, à fumer et alcoolisées.

Ça fait mal l'estomac le soir: que dit-on

Cela peut indiquer une violation des organes internes situés dans la cavité abdominale et une indigestion. Si votre estomac vous fait mal soudainement le soir, cela peut être causé par des produits de qualité médiocre. Dans ce cas, vous pouvez essayer de prendre du charbon activé. Et quelques autres raisons plus graves.

Que dit-on si vous avez mal au ventre le soir?

Souvent, les femmes ressentent une douleur pendant l’ovulation, ce qui système reproducteur les femmes, pas n'importe quelle pathologie, l'ovulation douloureuse ne peut pas provoquer d'autres maladies gynécologiques. Comme pendant le cycle, les ovaires droit et gauche travaillent souvent en alternance, des douleurs pendant les règles peuvent être observées parfois à droite, puis à gauche. La douleur se concentre dans le bas de l'abdomen et apparaît environ deux semaines avant le début des règles. La douleur ne dure pas longtemps, selon les individus, elle peut durer plusieurs minutes ou plusieurs heures, bien que certaines femmes se plaignent d’une douleur sourde qui les tourmente toute la journée.

Une personne a des maux d'estomac toute la journée et le soir quand maladies de l'intestin grêle. Par exemple, ce symptôme est accompagné d’une entérite chronique, il s’agit d’une inflammation de la membrane muqueuse de l’intestin grêle; chez l’homme, il peut survenir avec une lésion du gros intestin. La maladie survient après des infections intestinales, la giardiase. La douleur a le caractère suivant - floue, sourde, douloureuse, apparaît le plus souvent après avoir mangé et le soir. Distension abdominale, grondement peut être observé. Symptômes associés - peau sèche, ongles cassants, faiblesse, fatigue, saignements des gencives.

Quelles sont les autres raisons pour lesquelles l'estomac pourrait faire mal en soirée?

La raison pour laquelle l’estomac fait mal le soir peut être hernie, qui se développe dans la région du nombril. Accompagné de symptômes tels que nausées, vomissements, pouls rapide, constipation. Au niveau du nombril apparaît une formation dense de forme ronde ou oblongue. Lorsque de tels symptômes apparaissent, il est conseillé d'appeler une ambulance qui vous conduira au service de chirurgie. Si elle est contractée chirurgicalement, une nécrose de l'intestin étranglé peut survenir.

Le plus souvent, bien sûr, les douleurs tourmentent une personne tout au long de la journée, mais chaque personne a caractéristiques individuelles organisme, par conséquent, la maladie se manifeste de différentes manières. Dans tous les cas, si vous avez régulièrement des douleurs abdominales qui n'apparaissent que le soir, il est préférable de prendre rendez-vous avec un médecin:

L'estomac me fait mal le soir

Pourquoi l'estomac mal le soir: causes, conséquences, traitement

Un syndrome douloureux tel que des douleurs à l'estomac le soir nous est familier: le manque de nutrition adéquate, des collations insignifiantes «en déplacement» et des dîners copieux nuisent à notre corps, ce qui peut entraîner une gêne et une lourdeur à l'estomac. En règle générale, pour se débarrasser de ces effets, la plupart d'entre nous préférons avoir recours à divers analgésiques, ce qui ne fait que masquer la vraie raison.

Et un comportement similaire de nos actions conduit en conséquence au fait que le syndrome douloureux ci-dessus commence à nous gêner de plus en plus souvent, ce qui peut indiquer la présence de diverses maladies du tractus gastro-intestinal, qui sont déjà sous une forme chronique. Alors, pourquoi est-ce que l'estomac me fait mal le soir? Et que peut indiquer ce symptôme? Dans cet article, nous répondrons à ces questions.

Pourquoi est-ce que l'estomac me fait mal le soir?

Ainsi, comme nous l’avons dit, la plupart d’entre nous rencontrons parfois un symptôme aussi douloureux que la douleur abdominale qui se produit le soir. Il convient également de noter que le plus souvent, de telles sensations douloureuses nous «envahissent» juste après avoir mangé, ce qui indique la présence de diverses maladies du tractus gastro-intestinal. Alors de quelles maladies parle-t-on? De plus, au sujet des causes possibles de douleurs abdominales le soir, nous vous dirons plus en détail:

La maladie, qui à son tour est familière à 80% de la population totale, est la cause la plus courante de douleur abdominale. L'essence de cette pathologie est la présence d'un processus inflammatoire dans la muqueuse gastrique, qui conduit finalement à la perturbation de diverses fonctions organiques. Bien que la gastrite soit effectivement une maladie "de masse", la plupart des personnes qui l’ont rencontrée accordent peu d’attention au traitement approprié de cette maladie, ce qui peut avoir des conséquences négatives, car la gastrite chronique peut provoquer le développement de maladies aussi dangereuses. comme l'ulcère peptique et le cancer de l'estomac.

En ce qui concerne les causes, à la suite desquelles la maladie se développe, de nombreux facteurs contribuent dans cette situation, dont le plus courant est une violation du mode et de la qualité des aliments: collations éphémères au lieu de déjeuners et déjeuners complets, repas rapides et gras, Les aliments frits et épicés ont des effets néfastes sur la muqueuse gastrique, ce qui entraîne l'apparition d'une gastrite. L'abus de boissons alcoolisées et le tabagisme fréquent, en particulier à jeun, provoque également le développement de cette pathologie.

En ce qui concerne les symptômes de la maladie, en règle générale, les sensations douloureuses peuvent revêtir un caractère différent: une personne est confrontée à une douleur douloureuse et tirante, et une personne ressent une douleur plutôt aiguë, qui survient dans la plupart des cas après avoir mangé des aliments épicés, frits et gras, et aussi à la suite d'un long jeûne. Soit dit en passant, si la douleur résulte d'une longue absence de nourriture, il suffit en règle générale au patient de manger un petit morceau de pain pour que la douleur s'atténue. En plus de la douleur directement dans l'estomac du patient, il peut aussi apparaître des symptômes tels que nausées et vomissements, brûlures d'estomac après avoir mangé et éructations au goût acide;

2. Ulcère peptique.

Cette pathologie est une maladie chronique dont l’essence est la présence de troubles trophiques dans la muqueuse gastrique. Selon les statistiques, l'ulcère gastrique est principalement exposé aux hommes âgés de 25 à 50 ans. Toutefois, la tendance récente montre que les femmes figurent aussi assez souvent sur la liste des patients atteints de cette maladie.

En ce qui concerne les raisons pour lesquelles cette pathologie se développe, il convient tout d’abord de mentionner une maladie telle que la gastrite - c’est cette affection, qui se présente sous une forme chronique, qui devient le principal «agent causal» d’un ulcère peptique. Cependant, la gastrite n'est pas la seule maladie à la suite de laquelle nous pouvons faire face au diagnostic ci-dessus. Par exemple, diverses maladies des organes internes peuvent également provoquer le développement d'un ulcère peptique. Et nous parlons maintenant de maladies telles que la pancréatite, le diabète, la tuberculose, le cancer du poumon, la syphilis, etc. Une mauvaise alimentation, la présence de mauvaises habitudes, ainsi que le stress régulier provoquent également le développement de l'ulcère peptique.

En ce qui concerne les symptômes de l'ulcère gastrique, il convient de noter qu'environ 20% de cette pathologie est absolument asymptomatique. Les 80% restants présentent les symptômes suivants: douleur dans le haut de l'abdomen, qui commence à gêner leur «propriétaire» en cas de longue absence de nourriture, ainsi qu'après avoir mangé des aliments gras, frits et épicés, ainsi qu'après de l'alcool. Une distension abdominale régulière, des nausées et des vomissements, des éructations avec ingestion de suc gastrique dans la cavité buccale, une plaque blanche sur la langue, des brûlures d'estomac et des selles altérées indiquent également la présence d'un ulcère gastrique. Il convient également de noter que la maladie se caractérise par une saturation rapide pendant les repas;

L’essence de cette maladie, qui devient chaque année de plus en plus populaire, réside dans la présence d’un processus inflammatoire dans le pancréas.

En ce qui concerne les raisons pour lesquelles la pathologie susmentionnée se développe, dans la plupart des cas, deux facteurs principaux influencent la survenue d'une pancréatite. Nous parlons maintenant d'abus d'alcool et d'une maladie telle que la cholélithiase, qui se développe également dans la plupart des cas dans le contexte d'abus d'alcool fréquents.

Quant à la manifestation de cette maladie, quand un patient a une pancréatite, il ressent généralement une douleur assez intense et vive, qui peut être un zona. Il est à noter que la douleur peut être si intense que lorsque le patient ne fournit pas de soins médicaux ou si le syndrome douloureux n'est pas éliminé, le patient peut subir un choc. En ce qui concerne la localisation de la douleur, puis de la pancréatite, la douleur se produit du côté gauche ou du côté droit de l'hypochondre.

En plus des sensations douloureuses ressenties au cours de la pancréatite, les patients remarquent également des nausées et des vomissements avec un mélange de bile, ce qui n’apporte aucun soulagement.

Si la pancréatite survient dans une forme aiguë, dans cette situation, une douleur due à l'herpès apparaît dans le même temps, la température corporelle atteint également des niveaux élevés et la pression artérielle augmente ou diminue fortement. Avec les symptômes ci-dessus, il est impératif d'appeler la brigade des ambulances;

L'essence de cette pathologie est la présence d'un processus inflammatoire dans l'intestin grêle, qui s'accompagne à son tour d'une violation de ses fonctions et de divers changements dans la membrane muqueuse.

Il convient de noter que la maladie peut se présenter sous deux formes: aiguë et chronique. Les causes de l'entérite aiguë sont les lésions intestinales associées à une infection virale aiguë - salmonellose, choléra, fièvre typhoïde, etc. L'empoisonnement du corps avec des substances toxiques (chlorure de mercure, arsenic) ou tout produit toxique conduit également à un diagnostic d'entérite aiguë.

L'entérite chronique se développe dans le contexte de la présence de parasites dans l'intestin (helminthes), ainsi que des conséquences de l'abus fréquent d'aliments frits épicés et gras et de la consommation excessive de boissons fortement alcoolisées. En outre, des maladies déjà existantes, telles que l'insuffisance rénale, l'athérosclérose, etc., peuvent provoquer l'apparition d'une entérite.

En ce qui concerne les symptômes, le patient est généralement confronté à des sensations douloureuses au niveau du nombril, à une distension abdominale, à des grondements, à une peau pâle et à une peau sèche. Une autre caractéristique distinctive de l'entérite est la diarrhée, qui survient jusqu'à 15 fois par jour, ce qui entraîne une déshydratation et une détérioration de l'état général, une faiblesse;

La cholécystite est une autre maladie chronique dans laquelle le patient observe des douleurs abdominales régulières. Quant au diagnostic lui-même, son essence réside dans la présence d'un processus inflammatoire dans la vésicule biliaire, qui se produit à son tour pour le facteur suivant: l'inflammation débute à la suite de l'ingestion d'une infection intestinale.

Si nous parlons des raisons pour lesquelles le diagnostic ci-dessus se développe, alors la cholécystite est principalement une conséquence de la malnutrition, dont l'essence est la consommation fréquente d'aliments gras, frits et épicés, ainsi que l'abus d'alcool. Par ailleurs, dans certains cas, cette pathologie se développe dans le contexte de la présence d'une maladie telle que la cholélithiase. Il convient également de noter que les représentants de la belle moitié de l’humanité sont plus susceptibles à la cholécystite, ce qui est dû au fait que divers troubles du fond hormonal (ménopause, grossesse, etc.) peuvent déclencher la survenue de cette maladie.

Il est à noter que la cholécystite peut survenir sous deux formes: aiguë et chronique. Quant à la forme aiguë de la cholécystite, dans cette situation, le patient est confronté à une douleur assez vive qui se produit dans l'hypochondre droit; il peut aussi augmenter la température corporelle. Dans cette situation, il est impératif de faire appel à une ambulance. Dans certains cas, le patient doit immédiatement subir une intervention chirurgicale pour retirer la vésicule biliaire.

Si la maladie se présente sous une forme chronique, le patient est gêné par des douleurs à la douleur tiraillantes à droite, moins souvent dans l'hypochondre gauche. Parfois, les sensations douloureuses peuvent être concentrées dans la partie supérieure moyenne de l'abdomen ou dans le dos. Dans ce cas, il y a aussi une sensation d'amertume dans la bouche. Les nausées et les vomissements récurrents, ainsi que la peau jaune et la sclérotique oculaire sont un autre signe clair d’un diagnostic tel que la cholécystite.

Pourquoi l'estomac mal le soir: traitement

Afin de vous débarrasser de la douleur à l'abdomen, vous devez contacter le spécialiste approprié, à savoir un gastro-entérologue, afin de subir un examen et d'identifier le véritable diagnostic à partir duquel le traitement nécessaire sera prescrit. En ce qui concerne l'examen, dans cette situation, nous parlons du passage de procédures telles que la gastroscopie et l'examen par ultrasons des organes de la cavité abdominale.

Comme mentionné précédemment, chaque cas de maladie se voit attribuer son propre traitement, mais, en plus de la prise de certains médicaments, un régime spécial est prescrit, sans lequel un rétablissement complet est impossible. Et nous parlons maintenant du régime numéro 5, qui est utilisé pour diverses maladies du tractus gastro-intestinal.

L’essence de ce régime réside dans le rejet complet des aliments frits, gras, fumés et épicés. Le régime quotidien doit reposer sur du poulet et du poisson bouillis ou cuits à la vapeur, du gruau râpé et du bouillon préparé à base de légumes. Le retrait de l'alcool est une autre condition importante sur la voie du rétablissement. Il convient de noter que c’est le régime alimentaire qui est la principale condition dans la question du rétablissement complet.

Comme vous pouvez le constater, des douleurs abdominales régulières le soir peuvent survenir à la suite de nombreuses maladies qui, si elles ne sont pas traitées, deviennent aiguës, ce qui perturbe considérablement la qualité de la vie et peut, dans certains cas, avoir les conséquences les plus négatives. C'est pourquoi, en cas de douleur abdominale, il est impératif de contacter le spécialiste approprié pour un examen et la prise en charge d'un traitement adéquat.

Ça fait mal l'estomac le soir: que dit-on

Cela peut indiquer une violation des organes internes situés dans la cavité abdominale et une indigestion. Si votre estomac vous fait mal soudainement le soir, cela peut être causé par des produits de qualité médiocre. Dans ce cas, vous pouvez essayer de prendre du charbon activé. Et quelques autres raisons plus graves.

Souvent, pendant l'ovulation, les femmes ressentent de la douleur, ce qui est une caractéristique de leur système reproducteur, et non une pathologie; une ovulation douloureuse ne peut pas provoquer d'autres maladies gynécologiques. Comme pendant le cycle, les ovaires droit et gauche travaillent souvent en alternance, des douleurs pendant les règles peuvent être observées parfois à droite, puis à gauche. La douleur se concentre dans le bas de l'abdomen et apparaît environ deux semaines avant le début des règles. La douleur ne dure pas longtemps, selon les individus, elle peut durer plusieurs minutes ou plusieurs heures, bien que certaines femmes se plaignent d’une douleur sourde qui les tourmente toute la journée.

Une personne a mal au ventre toute la journée et le soir avec des maladies de l’intestin grêle. Par exemple, ce symptôme est accompagné d’une entérite chronique, il s’agit d’une inflammation de la membrane muqueuse de l’intestin grêle; chez l’homme, il peut survenir avec une lésion du gros intestin. La maladie survient après des infections intestinales, la giardiase. La douleur a le caractère suivant - floue, sourde, douloureuse, apparaît le plus souvent après avoir mangé et le soir. Distension abdominale, grondement peut être observé. Symptômes associés - peau sèche, ongles cassants, faiblesse, fatigue, saignements des gencives.

Quelles sont les autres raisons pour lesquelles l'estomac pourrait faire mal en soirée?

La raison pour laquelle l'estomac fait mal le soir peut être une hernie qui se développe dans le nombril. Accompagné de symptômes tels que nausées, vomissements, pouls rapide, constipation. Au niveau du nombril apparaît une formation dense de forme ronde ou oblongue. Lorsque de tels symptômes apparaissent, il est conseillé d'appeler une ambulance qui vous conduira au service de chirurgie. Si elle est contractée chirurgicalement, une nécrose de l'intestin étranglé peut survenir.

Le plus souvent, bien sûr, les douleurs tourmentent une personne tout au long de la journée, mais chaque personne a des caractéristiques individuelles du corps; par conséquent, les maladies se manifestent de différentes manières. Dans tous les cas, si vous avez régulièrement des douleurs abdominales qui n'apparaissent que le soir, il est préférable de prendre rendez-vous avec un médecin:

Douleurs d'estomac le soir

Douleur abdominale... Peu de gens qui n'ont pas rencontré ce problème. Dans certains cas, il est assez inoffensif, par exemple, causé par des erreurs dans le régime alimentaire et passe par lui-même, alors que dans d'autres, il est le signe d'une maladie grave qui nécessite un traitement immédiat. Comment comprendre cela, que faire pour ne pas rater une maladie menaçant sa santé et prévenir les complications? En fait, ce n’est pas aussi difficile qu’il semble au premier abord. Notre corps indique en permanence, fait allusion à la "panne" en nous, nous avons juste besoin de pouvoir l'écouter.

Maladies du tractus gastro-intestinal

Pourquoi les nausées apparaissent-elles le soir?

Quels sont les signes de nausée?

La sensation de nausée apparaît généralement dans la région de la gorge, alors qu'il semble que tout ce qui a été mangé augmente et ressort maintenant. Souvent, la nausée se termine par des vomissements. Cela réduit le tonus des tissus des muscles de l'estomac et ralentit considérablement le processus de digestion. Les nausées s'accompagnent souvent de signes tels que transpiration, augmentation de la salivation et troubles du rythme cardiaque.

Les raisons pour lesquelles peuvent être malades dans la soirée

Il vaut la peine de s'attarder en détail sur chaque cause d'inconfort de l'estomac.

Gastrite

Dans la pratique médicale, la gastrite est appelée un certain nombre de modifications pathologiques de la structure de la muqueuse gastrique, qui peuvent perturber la digestion. Cette maladie peut être divisée en plusieurs types:

  • La gastrite aiguë se produit avec un seul impact agressif sur la coquille. Dans ce cas, les sensations sont assez fortes, coupantes, soudaines (au moment de l'exposition).
  • La gastrite chronique est causée par des changements de courant prolongés et souvent lents dans la structure et la structure de la membrane muqueuse. Une telle maladie jusqu’à un certain point (jusqu’à ce que l’intégrité de la membrane soit rompue) peut être complètement asymptomatique.
  • Produit chimique en raison de l'exposition à des produits chimiques muqueux.
  • La gastrite auto-immune est assez rare. Dans cette situation, le système immunitaire reconnaît la paroi de l'estomac comme une extraterrestre et commence à les attaquer et à les détruire.
  • La gastrite érosive est le résultat d'une consommation constante ou prolongée d'alcool, d'aliments épicés ou très salés.
  • L'atrophie est due à l'amincissement de la membrane muqueuse sous l'action de certains facteurs indésirables.
  • La gastrite bactérienne se développe en raison de l'activité de bactéries, dont le principal est Helicobacter pylori.
  • La gastrite à éosinophiles se produit le plus souvent en raison de l'effet sur les muqueuses des parasites ou des allergènes.

Avec le développement de cette maladie, tous les symptômes apparaissent progressivement. Au fil du temps, l'intensité des symptômes augmente et la douleur devient plus forte. Mais le tableau clinique du cancer gastrique peut être identifié à un stade très avancé de son développement.

Alors, quand déjà observé:

Cela fait mal à l'estomac après avoir mangé et lors d'une gastrite chronique. La gastrite est hypoacide - avec une fonction de sécrétion de l'estomac réduite et hyperacide - avec une augmentation. Dans le premier cas, l'estomac ne fait tout simplement pas face à la digestion des aliments et la personne se plaint d'avoir mal au ventre et d'éructations (pourries), d'avoir mal au ventre, d'être malade et d'avoir souvent la diarrhée. Mais la douleur s'est répandue et le patient ne peut pas déterminer avec précision et dire au médecin "le point de la douleur".

En cas de gastrite chronique hyperacide, l’estomac est très douloureux juste au moment de manger ou juste après. La douleur peut durer une journée. Les autres symptômes de cette maladie comprennent les éructations (mais pas la pourriture), les nausées, les vomissements et la constipation.

Pourquoi l'estomac à gauche fait-il mal?

Si l’estomac a mal à gauche (au bout de 10 à 20 minutes du début du repas, surtout gras, aigu ou acide), il peut s’agir d’un ulcère peptique caractérisé par des exacerbations au printemps et à l’automne. Avec ce diagnostic, un symptôme typique - maux d'estomac et brûlures d'estomac, ainsi que des éructations acides et le même goût dans la bouche. Mais les nausées avec ulcères d'estomac sont extrêmement rares. De plus, avec cette maladie, une personne peut presque avec une précision absolue montrer l'endroit où se concentre la douleur. Et pour ce symptôme, les médecins distinguent immédiatement l'ulcère de la gastrite. Surtout que les ulcères ont aussi des maux d'estomac la nuit.

Pourquoi des douleurs d'estomac sur un estomac vide?

Lorsque le patient se plaint d'avoir mal au ventre, lorsqu'il a faim, le gastro-entérologue est nécessairement le clarificateur lorsque la douleur commence. Si les prétendues «douleurs affamées» apparaissent la nuit et disparaissent aussitôt qu'une personne mange ou boit quelque chose, il s'agit toujours du même ulcère peptique.

Mais quand l'estomac est souvent douloureux dans la première moitié de la journée et l'estomac le soir (trois heures après avoir mangé), vous avez généralement mal au ventre et au côté droit (au-dessus du nombril, plus près du bord des côtes) - vous pouvez parler de la présence d'une inflammation du duodénum (duodénite) ou même sur un ulcère duodénal. Faites attention à la nature de la douleur: avec un ulcère duodénal, ils brûlent, se perforent, sont émoussés ou douloureux, l’estomac fait mal la nuit avec un impact sur le dos, après le sommeil, l’intensité de la douleur diminue. De plus, une personne peut ressentir une lourdeur dans l'estomac (comme avec des excès alimentaires). Les experts notent qu'une violation du processus de production d'acide dans l'estomac joue un rôle important dans l'apparition de cette pathologie.

, Au cœur de tous ces phénomènes se trouve un spasme.

Spasme - réaction protectrice du corps sous forme de tension et de contraction persistantes des muscles et des ligaments. Il se produit en réponse à la menace associée à un impact physique (choc, douleur) ou à un état mental (peur, anxiété). Si la menace est passée, la tension diminue progressivement, le tonus musculaire et ligamentaire revient à la normale. Mais ce n'est pas toujours le cas.

Que se passe-t-il si un muscle ou un ligament est tendu tout le temps, c'est-à-dire spasmodique? Les vaisseaux sanguins et les systèmes lymphatiques sont comprimés, sans oxygène ni nutriments pour les tissus dans le volume requis. En conséquence, une hypoxie tissulaire se développe, leur défense immunitaire s'affaiblit, ce qui provoque des maladies inflammatoires chroniques.

Radiological a révélé un certain nombre de signes diagnostiques importants. Un signe direct d'un ulcère peptique est un symptôme de niche, qui consiste en la présence d'une ombre supplémentaire à la silhouette de l'estomac. C'est le soi-disant profil de niche. Dans d'autres cas, un amas de masse contrastante persistant se présente sous la forme d'un point plus ou moins distinct, un relief de niche.

La taille d'une niche varie considérablement. Dans le bulbe duodénal, sa taille est beaucoup plus petite que dans l'estomac, où la taille d'une niche peut parfois atteindre plusieurs centimètres. Une niche ne peut pas être détectée radiologiquement si le cratère de l'ulcère (défaut) est rempli de débris de nourriture, de mucus, de caillots de sang, ainsi que du gonflement des plis, du gonflement de la membrane muqueuse. Parfois, il se produit un passage rapide de la masse de contraste et une vidange rapide du bulbe duodénal. Dans de tels cas, le réexamen des patients après une certaine subsidence des manifestations de la maladie permet de détecter la présence d’un symptôme de niche.

Dans certaines localisations de l'ulcère, par exemple dans la section sous-cardiale de l'estomac, le patient doit être examiné en position horizontale. La détection des ulcères, notamment situés dans la région du pylore, est facilitée par une palpation soignée des services concernés lors de l'examen aux rayons X.

La douleur dans la pancréatite chronique peut être paroxystique et localisée dans l'épigastre. Une crise de douleur survient souvent la nuit, après l'ingestion d'aliments gras, sucrés, chauds ou froids. Pour éviter les accès de douleur, les patients se limitent à manger, ce qui entraîne une perte de poids.

Que peut faire une personne malade?

Pour les douleurs abdominales aiguës et graves, vous devez appeler une ambulance. Une exception peut être le cas lorsque les accès de douleur chez une personne sont du même type, il connaît le diagnostic et les méthodes de traitement de ces attaques.Lorsque vous allez chez le médecin, vous devez avoir une police d'assurance maladie, des documents, des éléments essentiels, des extraits de documents médicaux.

Bien sûr, il y a un tel danger, mais il n'est en aucun cas lié à des douleurs à l'estomac. En gros, au début de la grossesse, l’estomac d’une femme peut être douloureux parce que son corps réagit ainsi au stress: c’est au cours des trois premiers mois que la femme enceinte est le plus irritable, ce qui, bien sûr, affecte le travail de son estomac. En outre, divers

changements physiologiques et augmentation hormonale.

Au cours du premier trimestre, de nombreuses futures mamans souffrent d'ottoksikoza, c'est pourquoi elles tentent de limiter les apports alimentaires. Mais il est formellement interdit de le faire, car sans l’apport alimentaire nécessaire, d’importants oligo-éléments et de vitamines n’entreront pas dans le corps, ce qui affectera naturellement

Il faut se rappeler qu'au début de la grossesse, toutes les maladies chroniques du tractus gastro-intestinal commencent à s'aggraver.

Cela est particulièrement vrai pour les ulcères et la gastrite.

Douleurs gastriques aux derniers stades de la grossesse

L'estomac dans les dernières étapes peut faire mal pour diverses raisons - ils peuvent être à la fois standard et assez dangereux. Si l’estomac de la femme est alarmé pendant 27 semaines, cela est considéré comme normal. Cela se produit à cause de la croissance de l'utérus, qui commence à serrer tous les organes internes et

les déplace vers le haut.

Ils apparaissent le plus souvent avant ou après les repas. Dans certains cas, littéralement en 20 minutes. après avoir mangé, une personne peut ressentir à nouveau la faim. En plus de la douleur, des nausées, des vomissements mélangés à du sang, une distension abdominale, des éructations présentes. Un des phénomènes les plus courants est la douleur nocturne et les coliques. Après le repas du soir, le niveau de sécrétion d'acide augmente et atteint son maximum à 2 heures du matin. En conséquence, les contractions de la douleur provoquent le réveil d'une personne.

Douleurs d'estomac le soir

Si vous vous sentez malade ou préoccupé par les douleurs nocturnes à l'estomac, vous pouvez essayer de prendre du charbon activé ou un autre sorbant. Aussi causer de la douleur peut utiliser des produits de qualité inférieure. Un inconfort dans l'estomac indique une violation des organes internes, ainsi qu'une indigestion. Les gens font face à des douleurs abdominales le soir. Lorsque la douleur dans l'estomac est aiguë et survient tard le soir ou la nuit, cela indique que le corps présente un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal ou que la flore de l'intestin est perturbée.

Causes de l'inconfort du soir

Les douleurs d'estomac la nuit peuvent survenir après avoir trop mangé la nuit, lors de perturbations hormonales (chez les femmes) ou dues au stress. Si l'estomac devenait nocturne, le problème pourrait alors être provoqué par une alimentation inadéquate et l'exposition de la membrane muqueuse de bactéries nocives. Il est nécessaire d'identifier comment la douleur se manifeste, dans quelle zone se fait sentir l'effet du syndrome douloureux. Le plus souvent, en cas de maux d'estomac, d'autres symptômes apparaissent:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • se sentir faible;
  • fièvre
  • brûlures d'estomac;
  • des frissons;
  • des vertiges.

Il existe des groupes de pathologies qui provoquent des douleurs aiguës et perçantes. Les ennuis et les douleurs sont souvent considérés comme un signe de maladie grave. Symptômes douloureux dans l'estomac la nuit: aigus, coupants, accompagnés de nausées et de vomissements, ballonnements, causés par une sensation de faim ou, au contraire, de trop manger. Il existe également un certain nombre de causes de douleurs abdominales nocturnes, qui provoquent des malaises et des malaises: hyperacidité, maladies, aggravées par le mouvement des organes internes, lorsque le corps tourne pendant le sommeil, que la position de l’estomac change et que d’autres organes à proximité sont sous pression.

La manifestation du symptôme après un repas est caractéristique de la gastrite.

Dans les cas où, après avoir mangé, une sensation forte et aiguë apparaît dans la région de l'estomac, les médecins soupçonnent plus souvent une gastrite. Ces signes sont également caractérisés par un ulcère, mais ils n'apparaissent pas immédiatement après un repas, comme dans le cas d'une gastrite, et beaucoup plus tard. Bien souvent, la douleur peut se faire sentir tout au long de la journée, mais chacun a son propre organisme qui réagit différemment, de sorte que les maladies commencent et procèdent avec leur propre spécificité. Un grand nombre de facteurs sont à l'origine d'un certain nombre de maladies graves de la flore gastrique. Ce sont le plus souvent des bactéries.

Médecins capables de diagnostiquer et de diagnostiquer correctement

  • Thérapeute
  • Gastro-entérologue.
  • Gynécologue (pour les femmes).
  • Chirurgien

Faire ses propres conclusions en fonction des symptômes peut être dangereux pour le corps.

Pathologies provoquant des douleurs le soir

Inflammatoire et acquis

Traitement et prévention

Il est conseillé de ne pas manger de malbouffe, qui affecte le travail de l'estomac, si possible chaque jour pour passer plus de temps à l'air frais, car les promenades contribuent à la digestion rapide des aliments. Assurez-vous d'annuler la soirée trop manger. Il est régulièrement recommandé de subir un examen et une correction des enzymes de l'acide pancréatique. Le traitement va certainement nommer un médecin, après un examen approfondi, la nomination des tests et déterminer le diagnostic. Le médecin, en fonction des symptômes et des examens, prescrit les médicaments caractéristiques de la maladie. Les médicaments du groupe des antibiotiques sont prescrits plus souvent si Helicobacter pylori ont été identifiés, et des probiotiques sont prescrits pour ajuster le travail de digestion. Les sorbants sont invités à boire s'il y a un trouble.

Douleur nocturne à l'estomac: causes et traitement

Lorsque la nuit, l'estomac fait mal, la personne ressent une gêne associée non seulement à des sensations désagréables, mais également à une incapacité à se détendre, à se détendre complètement. Avec cet article, le lecteur sera en mesure de comprendre les causes de la douleur et comment les éliminer.

Pourquoi ça fait mal la nuit

Pendant la journée, les patients sont plus susceptibles de se sentir normaux sans se plaindre de l'inconfort de l'abdomen. Cependant, dès que la personne se détend et essaie de s'endormir, l'inconfort revient.

La nuit, l'estomac fait mal pour la raison suivante: pendant la journée, la digestion et l'absorption se déroulent de manière active et le soir, la motilité intestinale ralentit progressivement. Le système nerveux autonome signale une déficience fonctionnelle causée par la douleur.

Une crise aiguë déclenchée par une faim soudaine peut être supprimée en mangeant un morceau de pain. Cependant, il existe d'autres causes plus graves de douleur.

Quand appeler un docteur

Dans tous les cas, il sera nécessaire de consulter le médecin, car seul le gastro-entérologue peut déterminer l'étiologie des crises nocturnes et en déterminer la cause.

Courte, qui dure quelques minutes de douleur, ne devrait pas être très dérangeante. Il en va de même pour les cas où l'état s'améliore après le rejet de gaz ou le nettoyage des intestins. Le plus souvent, le malaise est dû à une quantité excessive de nourriture consommée pour le dîner ou non avec des produits de qualité.

La raison d'appeler un médecin à la maison se produit lorsque la douleur se manifeste comme suit:

  • Ils tourmentent une personne pendant des heures et ne la laissent pas s'endormir.
  • Avoir un caractère qui tire, qui fait mal, qui coupe ou qui perce.
  • Accompagné de spasmes.

Causes possibles et traitement

Plusieurs facteurs peuvent provoquer des douleurs d'estomac nocturnes. Déterminer quelle maladie a déclenché l’attaque facilitera la localisation exacte de l’inconfort, sa nature, sa durée, sa fréquence et d’autres caractéristiques du tableau clinique.

Les causes courantes de douleur incluent:

  • Violation du fond hormonal.
  • Dysfonctionnements des organes du tractus gastro-intestinal.
  • Péristaltisme réduit.
  • Processus inflammatoires.
  • Maladies du système génito-urinaire.
  • Mauvaise nutrition.
  • Stress fréquent.

La bactérie Helicobacter pylori provoque l’inflammation de la muqueuse ou de l’estomac de l’intestin, ce qui finit par provoquer le développement de changements trophiques. Jus affecté à la digestion des aliments, effet néfaste sur les parois du corps, entraînant des ulcères.

Le défaut duodénal apparaît de la même manière. L'acide chlorhydrique agit de manière agressive sur la couche protectrice en détruisant les murs.

Un ulcère est une maladie chronique, il peut être transféré au stade de la rémission, mais si les mesures préventives ne sont pas suivies, une exacerbation se produit.

La douleur survient au sommet de l'abdomen. L’attaque augmente si le patient rompt le régime, boit de l’alcool, s’il est frit et épicé, ou s’acquitte d’un travail physique.

Ce tableau clinique est caractéristique des ulcères gastriques, résultant d'une absence prolongée de traitement pour la gastrite. Le défaut intestinal se manifeste différemment. La douleur survient souvent lorsque le patient a faim. Il est possible de soulager l’inconfort du fait du respect du régime alimentaire.

Parmi les symptômes associés, les suivants sont les plus courants:

  • Diminution de l'appétit.
  • Brûlures d'estomac, nausée, diarrhée.
  • Éructations amères ou acides.
  • La sensation pressante de lourdeur qui vient après avoir mangé.

Si une personne remarque de tels signes, vous devez vous rendre au département de gastroentérologie.

Diagnostiquer l'ulcère gastroduodénal aidera à:

  • Analyse clinique générale du sang et de l'urine.
  • L'étude des masses fécales pour le sang caché.
  • Échographie du système digestif.
  • Fibroesophagogastroduodenoscopy (FGD) - examen des parois de l'estomac à l'aide d'un tube à chambre fixe pour détecter les lésions de la muqueuse.
  • pH-métrie - détermination du niveau d'acidité du milieu.

Le traitement de l'ulcère implique des mesures complexes. Attribuer:

  • Médicaments antibactériens (Amoxicilline 2 comprimés trois fois par jour).
  • Des moyens qui activent les fonctions de protection de la muqueuse gastrique et de l’ulcère duodénal (Enprostil 1 capsule le matin et le soir).
  • Antisécrétoires (misoprostol 200 mcg, 2 à 4 doses par jour).

L'adhésion à un régime alimentaire particulier est l'une des conditions préalables à l'efficacité du traitement. S'il n'est pas possible d'obtenir une rémission à l'aide de médicaments, le médecin vous suggère de subir une intervention chirurgicale.

Gastrite

Cette maladie précède l'ulcère, une inflammation de la muqueuse gastrique, provoquée par l'action de bactéries. Une autre cause fréquente de gastrite - prendre des antibiotiques ou des anti-inflammatoires non hormonaux pendant une longue période.

Pour la gastrite se caractérise par une forte douleur aiguë dans l'estomac. Peut survenir après un repas, de jour ou de nuit. La gêne s'intensifie si le patient a faim.

Le tableau clinique est complété par:

  • Nausée, vomissements.
  • Lourd après avoir mangé.
  • Tabouret cassant

Le diagnostic comprend les étapes suivantes:

  • Recueillir l'histoire.
  • Inspection et palpation "sous la cuillère".
  • Un test pour détecter les bactéries.
  • Analyse clinique de l'urine et du sang.
  • Échographie et pH-métrie.

Un gastro-entérologue développe un parcours thérapeutique basé sur les résultats de la recherche et en fonction de la forme de la maladie. Si le patient a une phase aiguë de gastrite, des antibiotiques et des anti-inflammatoires seront prescrits. Pour soulager les douleurs sévères, le médecin prescrit des analgésiques et protège contre l'agression des médicaments enveloppant l'acide chlorhydrique (Almagel - 1 cuillère à dosage trois fois par jour).

Si la maladie est chronique (gastrite atrophique), il est important de réguler la sécrétion du suc gastrique, des médicaments supplémentaires sont prescrits à cet effet. Et devrait également être suivi pendant le régime thérapeutique de la gastrite.

Reflux gastro-oesophagien - processus inflammatoires affectant la membrane de l'œsophage dus à la coulée du contenu de l'estomac.

Le principal symptôme du RGO est une sensation de brûlure à la poitrine - brûlures d'estomac. En même temps, vous pouvez ressentir une toux sèche, un mal de gorge. Le patient se plaint de nausée et de vomissements.

Le diagnostic est établi grâce aux résultats de l'analyse EGD, du pH-métrie, de la manométrie - détermination de la pression dans l'œsophage, des tests urinaires et sanguins en général. Pour le traitement de la maladie aura besoin de médicaments:

  • Métoclopramide - pour l'élimination précoce des aliments digérés.
  • Pantoprazole - pour réduire la sécrétion de jus produit par l'estomac.

Troubles neurologiques

Le stress constant et les chocs nerveux sont souvent la cause de douleurs à l’estomac, qui augmentent avec l’apparition de la nuit. Cela s'explique par le fait que, pendant les expériences, l'intégrité de la membrane muqueuse des organes digestifs et le processus de circulation sanguine sont souvent perturbés, ce qui provoque de vives douleurs abdominales.

Selon la théorie existante, il existe des connexions neuronales communes entre le cerveau et l'estomac. Au début du stress, des impulsions équivalentes sont envoyées aux organes, ce qui entraîne l'apparition de sensations douloureuses dans la tête et dans l'estomac en même temps.

Le traitement de la maladie consiste à éliminer les facteurs irritants, à assurer au patient un repos complet, à prendre des sédatifs et des analgésiques. Si des sensations désagréables apparaissent plus souvent, vous devriez consulter un médecin pour un examen et un ajustement du traitement.

Si des mesures adéquates ne sont pas prises à temps, l'état peut être aggravé par le développement de complications pouvant entraîner l'apparition d'un ulcère à l'estomac, d'une gastroduodénite ou d'une gastrite neurologique.

Infections intestinales

Il s’agit d’un ensemble de troubles du fonctionnement des organes de l’appareil digestif, résultant de l’ingestion de bactéries pathogènes. Ils sont plus fréquents pendant la saison chaude.

Parmi les principaux symptômes figurent:

  • Nausée, envie d'émétique.
  • Augmentation de la température.
  • Douleur dans l'estomac, apparaissant ou aggravée par la nuit.
  • Grondement dans l'abdomen.

Avec un tel tableau clinique, il est conseillé au patient de consulter un médecin généraliste. Si les symptômes font souffrir et que le patient ne peut pas bouger à cause de sa faiblesse, la meilleure solution serait alors d'appeler une ambulance.

Diagnostiqué d'infections intestinales à travers la collecte de l'anamnèse, en effectuant des tests cliniques.

Pour se débarrasser des symptômes, le patient doit boire plus, prendre des antibiotiques et des sorbants, ce qui accélérera l'élimination des substances toxiques de l'organisme.

L'évolution des infections intestinales doit être surveillée avec une attention particulière, car cette maladie dangereuse entraîne souvent la mort en peu de temps. Nul besoin d'ignorer les signes de processus infectieux ou d'essayer de les guérir vous-même. Un rendez-vous est pris uniquement par un thérapeute.

Pancréatite aiguë

En raison du fait que les tissus pancréatiques sont sujets à des processus inflammatoires, des douleurs aiguës aiguës apparaissent dans la région sous-crânienne gauche ou à droite. Le malaise est souvent causé par le zona, qui survient la nuit ou à la suite de la consommation de plats gras ou épicés.

Parmi les signes d'accompagnement:

  • Diminution de l'appétit.
  • Perte de poids spectaculaire.
  • Perturbation du système digestif.

Il est possible de diagnostiquer une pancréatite à l'aide des résultats d'une échographie des organes abdominaux, d'une IRM et de tests cliniques généraux.

Au stade précoce de la maladie, les patients sont hospitalisés et traités à l'aide d'un traitement médicamenteux consistant à prendre les médicaments suivants:

Dans les étapes ultérieures, il ne sera pas possible de se passer de la chirurgie.

Troubles endocriniens

Le plus souvent, de tels changements sont observés chez des patients diabétiques ou des femmes ayant un enfant.

L'un des symptômes de la maladie est une douleur à l'estomac la nuit.

Le traitement est complexe lorsque l’accent est mis sur le traitement du diagnostic principal. Lorsque la maladie entre en rémission, la douleur à l'abdomen disparaît.

Diagnostic précis

Lorsqu'il s'adresse à un médecin généraliste ou à un gastro-entérologue de patients souffrant de douleurs nocturnes à l'estomac, le médecin procède d'abord à une enquête sur le patient et recueille ses antécédents. Il effectue ensuite un examen externe et une palpation pour identifier l'emplacement exact de la douleur localisée. Puis il lui prescrit des analyses d'urine et de sang, une échographie. Dans certains cas, vous devrez peut-être effectuer une IRM, une FGD, une manométrie et une mesure du pH.

Premiers soins pour les douleurs d'estomac

Si l'attaque concerne un seul personnage et dérange le patient pour la première fois et que les sensations ne sont pas aiguës, vous pouvez vous aider vous-même. Pour cela, tout d’abord, le patient doit rester au lit afin que personne ne le dérange.

S'il y a des brûlures d'estomac, Renia ou Almagel aideront à soulager la sensation de brûlure dans la région de la poitrine. En l’absence de drogue, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude. Il est dissous dans de l'eau (une demi-cuillère à thé pour 200 ml) et se boit.

Pour éliminer la douleur coupante dans l'abdomen aidera le métoclopramide ou ses analogues.

Si les manipulations effectuées ne soulagent pas le patient, appelez immédiatement une «ambulance».

Prévention

Pour ne jamais perturber de tels problèmes avec l'estomac et les intestins, il est nécessaire de respecter des exigences simples:

  • Une bonne nutrition (exclure du régime des aliments épicés, les aliments gras, l'alcool).
  • Mener une vie saine et active, ne pas éviter l'effort physique, faire de la marche, faire de la gymnastique.

Suivez la posture, car la courbure provoque le pressage des organes digestifs.

Si des douleurs à l'estomac apparaissent la nuit ou le jour, il est important de procéder à un examen et de consulter un gastro-entérologue. De tels symptômes peuvent indiquer des affections mineures ou un signe de conditions dangereuses, telles que le cancer.

Plus le problème est diagnostiqué tôt et le traitement commencé, plus il est probable que plus aucune complication ne se produira.