Principal / La dysenterie

Symptômes et traitement de l'érosion intestinale

La dysenterie

L'érosion intestinale est un défaut acquis de la muqueuse épithéliale intestinale. La maladie elle-même est superficielle et n'atteint pas les muscles. Sur la base de cette description, certains penseront que la maladie est une affaire insignifiante et ne vous inquiétez pas. Cependant, en l’absence de traitement rapide, cela peut avoir des conséquences extrêmement dangereuses.

L'érosion des intestins revêt deux formes: chronique et aiguë. La phase aiguë de l'érosion intestinale dure généralement dix jours, sous une forme négligée, elle peut tourmenter sa victime pendant des mois. L'érosion chronique est capable de «vivre» dans le corps pendant cinq ans et plus, et ne peut même pas être ressentie tant qu'elle ne se transforme pas en une forme aiguë.

Lorsque l’érosion se transforme en ulcère, l’infection et la suppuration de la lésion peuvent survenir. Après s'être infecté, la zone infectée se dilate et infecte les tissus voisins. Une telle issue menace le patient avec la paraproctite.

Il est impossible de déterminer l’érosion de l’intestin (épais ou mince), ses symptômes étant non spécifiques. De la même manière, il est impossible de se désigner soi-même, de le traiter, encore moins d'essayer de se débarrasser de l'érosion par les remèdes populaires. Donc, vous ne pouvez qu'aggraver la situation.

Si vous soupçonnez une érosion, consultez un gastro-entérologue qualifié et, si nécessaire, un proctologue. Pour un diagnostic précis nécessite un équipement spécial (endoscope, et pas seulement). Le traitement complet et décent de cette maladie n’est possible que dans une bonne clinique, sous la supervision d’un spécialiste expérimenté.

Causes de l'érosion chez l'adulte

Parmi les causes de dommages érosifs, on peut identifier celles qui sont les plus fréquentes aujourd'hui:

  • les maladies infectieuses de l'intestin, par exemple la dysenterie ou la salmonelle;
  • la présence de vers;
  • le résultat du traitement illettré d'autres maladies lorsque des antibiotiques ou d'autres médicaments affectent la muqueuse intestinale;
  • non-respect des règles élémentaires de la nutrition;
  • allergique à certains aliments;
  • dysbiose intestinale;
  • l'hérédité, la présence de manifestations érosives dans les antécédents familiaux du patient;
  • stress constant, maladie mentale, dépression, instabilité émotionnelle;
  • autres maladies du tractus gastro-intestinal.

Comment se manifeste l'érosion des intestins

Comme mentionné ci-dessus, les symptômes de l'érosion intestinale (ci-après dénommés EC) ne sont pas spécifiques et peuvent servir de signes d'autres maladies. Mais vous devez contacter un gastro-entérologue et un proctologue si vous avez l'image symptomatique suivante:

  1. Le patient ressent une gêne ou des douleurs dans diverses parties de l'abdomen. Une distension abdominale dans la région intestinale et des gaz insuffisants (flatulences) sont possibles.
  2. En outre, le patient a des problèmes de selles: la diarrhée est remplacée par la constipation et inversement. Dans les fèces marquées de mucus ou de sang. Parfois, le sang commence à couler du rectum. Dans ce cas, le patient a la peau pâle, il ne veut pas manger, il se fatigue rapidement et se sent faible.

Quelles mesures de diagnostic sont nécessaires pour détecter EC

Tout d'abord, vous devez passer les matières fécales pour l'analyse (faire un coprogramme). Ensuite, vous devrez procéder soi-disant. l'irrigoscopie - un agent de contraste est injecté dans l'intestin, après quoi la zone touchée est radiographiée. Vient ensuite une mesure de diagnostic portant le nom de complexe "fibrogastroduodénoscopie" pour les modifications érosives de la muqueuse duodénale. Le patient peut également être référé pour une coloscopie.

Combien de temps et comment traiter l'érosion de l'intestin

Pour commencer, un régime thérapeutique est prescrit à un patient présentant une érosion intestinale, ce qui implique l'exclusion des produits pouvant irriter la membrane muqueuse. Il n'existe pas de protocole médical unique permettant de traiter toutes les érosions à la fois - tout dépend du type de maladie, du tableau clinique du patient, de l'état général de son corps et de la cause de l'érosion. On prescrit souvent des antibiotiques (sulfasalazine), des antispasmodiques, des médicaments contre la diarrhée et des médicaments ayant une action antispasmodique.

À mesure que le traitement progresse, il est important de pratiquer une endoscopie de contrôle. Fondamentalement, il est effectué trois semaines ou un mois après le début du traitement. L’efficacité du traitement est évaluée en fonction de l’épithélisation de l’érosion et de la rémission.

Si l'érosion s'accompagne de complications, telles que des saignements, par exemple, le traitement peut durer plus longtemps. En présence de saignements dus à l'érosion, des interventions chirurgicales sont souvent prescrites, ainsi qu'une photo ou une électrocoagulation du site à partir duquel le sang circule.

L'érosion intestinale est une maladie plutôt dangereuse. Dans une certaine mesure, il s'agit d'une condition précancéreuse. Par conséquent, un diagnostic opportun, la réalisation d'une intervention médicale qualifiée et la prévention de la transformation de l'érosion en tumeur maligne peuvent sauver la vie du patient.

Mesures préventives

Pour la prévention de l'érosion intestinale, des mesures préventives générales suffisent: éviter le stress, observer le travail et le repos, et l'hygiène personnelle. Menez une vie saine, accordez suffisamment d’attention à une nutrition adéquate. Examiner régulièrement les helminthes en tant que l'un des principaux agents responsables d'une maladie telle que l'érosion et, si possible, appliquer un traitement médical adéquat.

Érosion intestinale: causes, symptômes et méthodes de traitement

L'érosion intestinale est un défaut superficiel de la membrane muqueuse qui guérit sans formation de cicatrice. L'érosion peut être unique ou multiple et peut toucher n'importe quelle partie de l'intestin. Ils se produisent sous l’influence de facteurs néfastes ou dans le contexte d’autres maladies. Les érosions ne présentent pas de symptômes spécifiques, un diagnostic précis est effectué uniquement avec une endoscopie.

Les symptômes

Les défauts simples de la membrane muqueuse chez les jeunes dans 90% des cas sont asymptomatiques. Les signes cliniques se manifestent par de multiples érosions et l'apparition de complications.

Manifestations intestinales

Les plaintes dépendent de l'emplacement de la lésion.

Érosion duodénale

  • douleurs douloureuses sous le processus xiphoïde et à sa droite, apparaissant une heure et demie après avoir mangé et la nuit;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • diminution de l'appétit;
  • fèces noires avec des saignements.

Erosion d'autres parties de l'intestin

  • crampes abdominales après avoir mangé;
  • des ballonnements;
  • diarrhée ou alternance de constipation et de diarrhée;
  • sang dans les selles.

Manifestations communes

Dans le processus chronique et avec les saignements fréquents se produisent:

  • faiblesse
  • des vertiges;
  • évanouissement;
  • perte de poids.

Raisons

Les causes exactes de la maladie ne sont pas connues. L'érosion intestinale se produit lorsque plusieurs facteurs sont combinés:

  • Infection à Helicobacter Pylori. Les microorganismes endommagent la muqueuse duodénale, provoquent une gastroduodénite érosive, des ulcères.
  • L'hérédité. 30% des patients présentant des érosions intestinales ont des parents ayant les mêmes problèmes.
  • Caractéristiques alimentaires. La nourriture épicée et chaude stimule la sécrétion du suc gastrique.
  • Mauvaises habitudes La nicotine provoque un vasospasme et une ischémie de la membrane muqueuse du tube digestif, l'alcool stimule la sécrétion gastrique.
  • Situations stressantes aiguës et chroniques. La surmenage nerveuse provoque des maladies du tube digestif - érosion "stressante" ou ulcères.
  • Médicaments - hormones, anti-inflammatoires non stéroïdiens (en particulier les salicylés et l’indométacine).
  • Allergies alimentaires. Lors de l'utilisation du produit provoquant une réaction allergique, la membrane muqueuse s'enflamme, des érosions apparaissent.
  • Infestation par le ver. Les oxyures, les ascaris endommagent mécaniquement la paroi intestinale. Les helminthes sécrètent des substances toxiques qui provoquent une inflammation.
  • Maladies chroniques du cœur et du système respiratoire. En raison du manque constant d'oxygène, la muqueuse intestinale est facilement endommagée.
  • Maladies auto-immunes. Avec la maladie de Crohn, de multiples érosions et ulcères se forment dans toutes les parties de l'intestin.

Diagnostics

Pour les plaintes du système digestif, consultez un médecin généraliste ou un gastro-entérologue.

Recherche fondamentale

  • Numération sanguine complète - une diminution de l'hémoglobine et des globules rouges indique un saignement latent.
  • Test sanguin pour le fer - lorsqu’il saigne, le niveau de fer diminue.
  • Les selles contenant du sang occulte sont une réaction positive.
  • Fegds - la norme pour le diagnostic des anomalies du tractus gastro-intestinal supérieur, examen endoscopique avec possibilité de biopsie.
  • Coloscopie - examen à l'aide d'un coloscope de toutes les parties du gros intestin: rectum, sigmoïde, aveugle, côlon.
  • Rectoscopie - examen du rectum à l'aide d'un appareil endoscopique - rektoskop.
  • L'endoscopie par capsule est la méthode de diagnostic endoscopique la plus moderne. Le patient avale une capsule vidéo spéciale qui se déplace le long de l'intestin, enregistre l'image, puis s'éteint au cours d'une selle. La procédure est indolore. Le seul inconvénient est l'incapacité à effectuer une biopsie à partir de zones à problèmes.
  • Examen aux rayons X avec contraste - vous permet d'identifier les lésions de taille 1-3 mm. L'étude est prescrite pour les contre-indications aux méthodes endoscopiques.

Critères de diagnostic endoscopique

  • La membrane muqueuse dans la zone touchée est rouge vif, œdémateux.
  • Erosion aiguë - défauts arrondis plats, linéaires ou ponctuels jusqu'à 5 mm, recouverts de sang ou de fibrine.
  • Erosion chronique - une formation convexe sur la membrane muqueuse avec un évidement au centre, recouvert d'une touche de fibrine.

Traitement

Les mesures thérapeutiques visent à accélérer la guérison des érosions, à arrêter le saignement et à combler les pertes de sang. Dans les cas bénins, le traitement est effectué à domicile, avec des lésions intestinales importantes et des symptômes de saignement - à l'hôpital.

Régime alimentaire

Principes généraux

  • manger en petites portions jusqu'à 6 fois par jour - fractionnée;
  • manger dans une atmosphère détendue, lentement, mâcher soigneusement les aliments;
  • exclure les aliments grossiers et les produits de formation de gaz;
  • méthodes de cuisson: bouillir dans l'eau et cuire à la vapeur;
  • dans la période aiguë de la maladie, les boîtes doivent avoir une consistance homogène et semi-liquide;
  • la température optimale des aliments est de 15 à 60 ° C

Liste de produits

  • purée de pommes de terre;
  • céréales bien bouillies: flocons d'avoine, riz, semoule, sarrasin;
  • soupes de légumes;
  • fruits et baies non acides bouillis ou cuits au four;
  • la gelée;
  • compotes de baies et de fruits, jus;
  • veau, viande de dinde, lapin;
  • saucisse de médecin;
  • biscuits secs, galettes;
  • omelette à la vapeur;
  • pouding au fromage cottage, gâteaux au fromage.
  • poisson gras et bouillons de viande;
  • fruits et légumes frais;
  • viande fumée;
  • légumes marinés;
  • toutes sortes d'aliments en conserve;
  • assaisonnements épicés;
  • agrumes;
  • du chocolat

Des médicaments

  • Préparations à base de bismuth (Vikair, De-nol) - forment un film protecteur à la surface des défauts, favorisent la cicatrisation de l'érosion, suppriment Helicobacter Pylori.
  • Antiacides (Phosphalugel, Almagel) - neutralisent l'acide chlorhydrique du suc gastrique, atténuent les douleurs abdominales et les brûlures d'estomac.
  • Les médicaments antisécrétoires (Omez, Famotidine) - réduisent la production d’acide chlorhydrique, accélèrent la guérison des érosions.
  • Antibiotiques - prescrits pour supprimer le duodénum afin de supprimer Helicobacter Pylori: clarithromycine, métronidazole, amoxicilline.
  • Agents anthelminthiques - quand l'invasion helminthique est recommandée Pirantel, Nemozol
  • Antispasmodiques (No-shpa, Buscopan, Papaverin) - soulagent les spasmes intestinaux, réduisent les douleurs abdominales
  • Prokinetics (Motilium) - normalise le péristaltisme et augmente le tonus du sphincter œsophagien, est prescrit pour les nausées et les vomissements.
  • Antidiarrhéiques (Loperamide, Imodium) - médicaments pour le traitement symptomatique de la diarrhée, réduisent l’activité motrice de l’intestin.
  • Bougies au méthyluracile - utilisées pour les lésions érosives du rectum. L'outil stimule la restauration de la membrane muqueuse.
  • Transfusion sanguine - est pratiquée avec des saignements massifs et une anémie sévère.
  • Agents hémostatiques - Acide aminocaproïque goutte à goutte par voie intraveineuse et orale, injections de Ditsinon, Vikasol. Moyens active le système de coagulation du sang.

L'efficacité du traitement est contrôlée par endoscopie toutes les 3-4 semaines.

Traitement endoscopique

L'érosion hémorragique est cautérisée avec un équipement endoscopique.

  • coagulation au laser;
  • diathermocoagulation.

Traitement chirurgical

Indications pour la chirurgie:

  • dommages importants à la paroi intestinale, combinaison d'érosion et d'ulcères, cicatrices grossières;
  • saignements abondants qui ne peuvent être arrêtés par d'autres méthodes.

Prévisions

Avec un diagnostic tardif de défauts dans la muqueuse intestinale conduisent à des saignements récurrents, l'anémie. La maladie progresse, des complications se développent: l'érosion se transforme en ulcères, il y a une déformation de la cicatrice de la paroi intestinale. Avec un traitement approprié de l'érosion intestinale, guérir complètement dans les 3-4 semaines.

Quels sont les signes d'érosion intestinale, les symptômes et le traitement?

Si le tube digestif fonctionne normalement à tous les niveaux, alors ce processus non seulement ne cause pas de soucis à la personne, mais donne également une sensation de plaisir. Dans certains cas, des problèmes de digestion. L'un de ces problèmes est la formation d'érosion dans différentes parties de l'intestin. Dans l'article, nous analyserons les motifs permettant de suspecter la présence d'un défaut dans la membrane muqueuse de la paroi intestinale interne et les mesures à prendre pour se débarrasser de cette maladie.

Causes de l'érosion intestinale

Qu'est-ce que l'érosion? Le défaut de la peau s'appelle une plaie, et le même défaut sur les muqueuses - l'érosion. La cause de la plaie est un processus externe mécanique, thermique, de radiation, chimique ou inflammatoire causé par des micro-organismes. La plupart des muqueuses tapissent les organes internes de la personne et sont protégées des influences extérieures. Que peut violer l'intégrité du mucus?

Causes de l'érosion intestinale

La deuxième question qui se pose à ce propos concerne la notion d’ulcère. Comment un ulcère diffère-t-il de l'érosion? La membrane muqueuse a plusieurs couches. L'érosion est un défaut plus superficiel, l'épithélium est endommagé à la membrane basale, ce qui permet une cicatrisation sans formation de cicatrice. Lorsqu'un ulcère muqueux est endommagé plus profondément, le défaut dépasse la couche basale, affecte les muscles et même parfois pénètre à travers. La guérison des ulcères est accompagnée par la formation de cicatrices.

En outre, la maladie survient pour les raisons suivantes:

  • l'hérédité, la présence d'ulcères ou d'érosions chez des parents proches;
  • violation de la microflore intestinale normale;
  • invasions helminthiques;
  • les allergies;
  • infections intestinales;
  • médicaments, notamment du groupe des AINS;
  • empoisonnement;
  • maladies associées du tractus gastro-intestinal;
  • troubles du système nerveux.

Attention! Souvent, la raison n’en est pas une et la situation est aggravée par la consommation systématique d’alcool et le tabagisme excessif.

Symptomatologie en fonction de la localisation de l'érosion intestinale

Anatomiquement, le tube intestinal n'est pas divisé en plusieurs sections, chacune remplissant sa fonction. L'intestin grêle est divisé en 3 parties:

À cet intestin grêle se termine et commence le gros intestin:

  • le caecum;
  • côlon ascendant;
  • côlon transverse;
  • côlon descendant;
  • sigmoïde;
  • tout droit.

Après le traitement primaire avec le suc gastrique, la masse de nourriture pénètre dans le duodénum. Il y a des canaux ouverts du pancréas et de la vésicule biliaire. À l'aide des enzymes biliaires et pancréatiques, la digestion des aliments consommés, c'est-à-dire le clivage des protéines, des lipides et des glucides, a lieu. Ceci est facilité par les cellules de la muqueuse duodénale, sécrétant du suc intestinal, des enzymes et des substances biologiquement actives. La digestion finale se termine dans l'intestin grêle et l'absorption des nutriments dans le sang commence.

L'érosion du duodénum entraîne une digestion difficile des aliments. Un symptôme important est que le patient commence à se blesser à l'estomac, à savoir ses parties supérieures. Les douleurs sont "faim" dans la nature, elles diminuent ou disparaissent après avoir mangé. Les aliments ne peuvent pas digérer complètement, ce qui signifie que dans les selles sont détectées des particules d'aliments non digérés. Un adulte perd l'appétit, il y a périodiquement des nausées, des éructations acides, des brûlures d'estomac.

Lorsque l'érosion irrite les terminaisons nerveuses du nerf vague, ces patients se caractérisent par des symptômes tels que: bradycardie, transpiration, faiblesse. L'érosion du duodénum, ​​des symptômes et du traitement ressemble au processus ulcératif et, dans certains cas, l'érosion devient un ulcère, compliqué par un saignement. Il se manifeste par des selles noires ou des vomissements de la couleur du marc de café.

Une quantité non digérée de nourriture pénètre dans l'intestin grêle, où commence l'absorption. Ce processus échoue car il n'y a pas de division des composants alimentaires en acides aminés, acides biliaires, glucose et autres glucides simples.

La situation est aggravée par la présence d’érosions dans le jéjunum et l’iléon. La perturbation de l'absorption entraîne la perte d'organes et de tissus contenant des vitamines, des minéraux, les principaux composants des aliments, ce qui constitue une violation de la nutrition de la cellule. La perte de poids, l'hypovitaminose, l'anémie et la fatigue complètent le symptôme de la douleur. Souvent, le patient est préoccupé par les ballonnements et une violation de la chaise, pouvant être à la fois constipation et diarrhée.

Le côlon a pour rôle d'absorber de l'eau, des électrolytes et des masses fécales se forment. D'autre part, la microflore qui vit dans le gros intestin assure le fonctionnement normal du système immunitaire.

Pour l'érosion, cette localisation est caractérisée par des douleurs abdominales sans localisation claire, d'intensité différente, des grondements et des ballonnements, des troubles des selles, des diarrhées fréquentes. Les masses fécales deviennent fétides, avec une érosion hémorragique qui ressemble à un pâté de viande. La défécation devient douloureuse et peut s'accompagner d'un écoulement sanglant lors de l'érosion du rectum. L'état général de colite érosive se détériore progressivement, le poids diminue, la performance diminue, le sommeil en souffre.

Méthodes de diagnostic de l'érosion intestinale

Un diagnostic d'érosion intestinale peut être posé à temps si le patient est traité tôt avec des symptômes indiquant une érosion. En plus de l'examen et de l'examen, le médecin effectue une palpation de l'abdomen. De plus nommé:

  • test sanguin clinique et biochimique;
  • sang occulte fécal;
  • programme d'entreprise;
  • ensemencement pour dysbactériose;
  • examen pour la présence d'invasions helminthiques;
  • Examen radiographique avec contraste;
  • gastroduodénoscopie;
  • sigmoïdoscopie.

Méthodes de traitement de l'érosion intestinale

L'érosion des intestins, les symptômes et leur gravité déterminent la tactique du traitement.

L'érosion du duodénum au stade initial permet de se limiter aux moyens éprouvés les plus répandus dans le contexte d'une stricte adhésion au régime.

Le traitement de la toxicomanie est admissible dans les derniers stades avec le cours sévère et comprend:

  • suppresseurs d'acide (inhibiteurs de la pompe à protons et récepteurs d'histamine H2);
  • enveloppant (antiacides);
  • agents réparateurs (huile d'argousier);
  • antibiotiques, notamment en présence d'une infection intestinale ou d'Helicobacter.

Il convient de rappeler que, lors de la confirmation d'une invasion parasitaire, le déparasitage est nécessaire. Le régime alimentaire destiné à éroder le duodénum élimine les aliments irritants - alcool, thé et café forts, cornichons, cornichons, conserves et tomates fraîches, fruits et baies acides, épices, épices.

Les aliments doivent être cuits à la vapeur et mécaniquement doux. Les repas doivent être chauds, le froid et le chaud est exclu.

L'expérience populaire de la phytothérapie suggère de traiter une petite érosion de la muqueuse intestinale avec des bouillons et des infusions d'herbes. La décoction de camomille est largement utilisée, elle peut être bue sous forme de chaleur comme du thé. Le même effet thérapeutique sur l'érosion est exercé par le calamus, la gentiane et la busserole.

Il est recommandé d'utiliser une banane sur un estomac vide. La pulpe de banane a de bonnes propriétés enveloppantes. Jus de carotte fraîchement préparé 1/3 tasse trois fois par jour est utile.

Astuce! En l'absence d'exacerbation au stade de la guérison de l'érosion aide bien le sirop de racine de réglisse. En raison des substances biologiquement actives qu'il contient, il a un effet anti-inflammatoire, régénérant et immunostimulant.

Méthode d'utilisation pour les adultes - diluez 1 cuillère à dessert dans un demi-verre d'eau, à cette dose prise 3 fois par jour. Pour un enfant de plus de 2 ans, une demi-cuillère à thé par quart de tasse d'eau suffit. Le cours est limité à 10 jours.

L'huile d'argousier est l'outil le plus prescrit pour les processus érosifs-ulcératifs du tractus gastro-intestinal. Les caroténoïdes qu'il contient, la vitamine E et les substances lipophiles accélèrent la guérison des défauts de la muqueuse et ont un effet hémostatique. Après érosion, l'huile est prise dans une cuillère à thé 2 à 3 fois par jour à jeun pendant un mois. Avec les problèmes associés de la vésicule biliaire et du pancréas, l'huile d'argousier à l'intérieur ne peut pas être absorbée. Mais le suppositoire à l’argousier sera efficace dans les érosions et les fissures du rectum.

En cas d'érosion hémorragique, le traitement chirurgical est réalisé de manière fermée, c'est-à-dire sans incision de la paroi abdominale. L'opération est réalisée à l'aide d'un endoscope inséré dans le duodénum. L'érosion est cautérisée par le courant électrique, après quoi un régime strict est prescrit jusqu'à ce que l'érosion soit guérie.

C'est important! Tout traitement de l'érosion intestinale, y compris la médecine traditionnelle, doit être convenu avec votre médecin et uniquement après un examen approfondi.

Prévention de l'érosion

Les gens ont tendance à espérer un outil magique qui aide à préserver la santé, c'est-à-dire à prévenir les maladies. En fait, le secret de la prévention réside dans le respect des règles simples d’un mode de vie sain:

  • votre régime alimentaire doit être complet et rationnel, n'abusez pas des aliments gras, frits, épicés, salés;
  • cuire à la vapeur ou cuire de la viande maigre, du poisson, des légumes;
  • limiter les boissons gazeuses, l'alcool, le thé fort et le café;
  • suivez le régime;
  • les fruits et légumes frais doivent être consommés quotidiennement;
  • en plus d’eux, prenez des complexes de vitamines et de minéraux;
  • un sommeil correct et une résistance au stress devraient être la norme de la vie;
  • activité physique mesurée, sport versus hypodynamie;
  • selles régulières avec des exigences hygiéniques.

En cas de problème, n'essayez pas de résoudre le problème vous-même, en espérant avoir la «chance» ou les conseils de parents, collègues et amis. La maladie dans chacun se déroule de différentes manières. Plus tôt le diagnostic est posé et le traitement commencé, plus il est rapide et facile de recouvrer temporairement la santé et la bonne humeur perdues.

Quelle est l'érosion du rectum

Tout processus pathologique qui se développe directement dans les organes du tractus gastro-intestinal ou qui les affecte peut affecter de manière significative l'état général d'une personne.

Parmi ces maladies peuvent être appelées et des formations érosives dans la partie directe de l'intestin. S'ils ne sont pas traités, ils peuvent provoquer le développement de maladies extrêmement dangereuses pour le patient. Alors, quelles sont les nuances dans le traitement des symptômes de l'érosion rectale, et que recommandent exactement les médecins dans ce cas?

Qu'est-ce qu'une érosion intestinale directe?

La présence de foyers érosifs dans la région rectale indique la formation d'un processus inflammatoire dans les tissus muqueux de l'intestin direct. Une caractéristique distinctive de cette érosion est leur capacité à guérir sans cicatrices supplémentaires.

La maladie survient chez des patients des deux sexes du groupe d'âge moyen.

L'érosion rectale est une affection qui appartient aux pathologies polyétiologiques et se développe à la suite de complications infectieuses ou non infectieuses. En outre, la maladie peut survenir à la fois sous forme aiguë et chronique.

Pour la forme aiguë, une manifestation de dix jours est caractéristique et au stade avancé - un mois et demi, mais la forme chronique de la maladie peut durer cinq ans ou plus.

Les lésions érosives des muqueuses sont généralement constituées de groupes multiples ou uniques et l’érosion elle-même se présente sous différentes formes: plate, hémorragique, polypeuse.

En l'absence de mesures thérapeutiques opportunes, l'érosion chronique du rectum sur la photo ci-dessus peut acquérir un caractère érosif et ulcératif, ce qui est dangereux en raison du développement d'infections graves et de l'apparition de pus qui peut se propager aux tissus voisins, ce qui augmente considérablement le risque de développer une paroproctite.

Causes de la maladie

La rectite érosive est une maladie qui peut être déclenchée par un certain nombre de facteurs.

Parmi les causes d'érosion du rectum, il convient de citer:

  1. Mauvaise nutrition et déséquilibre.
  2. Complications infectieuses et non infectieuses.
  3. Fissures anales.
  4. Prédisposition héréditaire
  5. La présence de blessures dans le rectum.
  6. La présence de pathologies des organes digestifs, telles que la pancréatite, l'hépatite, la cirrhose, etc.
  7. Oncologie du rectum.

Les facteurs infectieux comprennent les maladies intestinales et parasitaires aiguës (staphylocoques, streptocoques, chlamydia, Escherichia coli, helminthes, entérobiose). Présents dans le corps humain, ils pénètrent dans l'intestin et envahissent le tissu muqueux. Les toxines qu'ils produisent provoquent alors une érosion.

La présence d'infections sexuellement transmissibles (syphilis, chlamydia, gonorrhée) dans le corps humain contribue également à la formation d'érosions dans l'intestin. L'infection se produit au moment du rapport sexuel anal ou classique, en particulier chez les femmes, lorsque des pertes vaginales et des organismes pathogènes pénètrent dans l'anus.

Parmi les causes d'origine non infectieuse en premier lieu, il y a la constipation de nature chronique, dans laquelle les masses fécales sont constamment solides et denses, et à mesure que les intestins se déplacent, les murs douloureux se blessent et, avec le temps, une érosion se produit sur le site de ces blessures.

La radiothérapie prescrite aux patients présentant l’apparition d’un cancer, ainsi que les lésions mécaniques, thermiques ou chimiques du rectum, provoquent également le développement d’une proctite érosive. En règle générale, les lésions surviennent lors d'un lavement mal réglé, de l'introduction dans l'anus de liquides agressifs ou de corps étrangers.

Mauvais régime alimentaire - l'une des causes les plus courantes du développement de l'érosion du rectum. La fascination excessive exercée sur les mets coupants, gras et épicés contribue à l’irritation constante des parois muqueuses de l’intestin, une anomalie inflammatoire commençant à se développer au fil du temps, ainsi que des foyers érosifs plus tardifs.

Les signes d'une anomalie érosive

L'image symptomatique de la maladie dépend en grande partie de son stade d'avancement et de la forme (chronique ou aiguë) observée.

Donc, pour les symptômes de l'érosion du rectum de la forme aiguë sont caractéristiques:

  1. Douleur aiguë dans l'intestin, aggravant au moment de la vidange de l'intestin.
  2. Besoin erroné de déféquer.
  3. Selles liquides.
  4. La substance fécale contient du mucus et du sang.
  5. Augmentation de la température.
  6. Contraction spasmodique des muscles du sphincter.

La proctite chronique est presque asymptomatique, on ne peut l'observer que pendant certaines périodes:

  1. Douleur sourde et douloureuse dans l'abdomen ou le périnée.
  2. Démangeaisons faibles.
  3. Légère élévation de température à 37,2 degrés.
  4. Décharge muqueuse.
  5. Pâleur de la peau.
  6. L'anémie

Les autres symptômes de l'évolution chronique de la pathologie ne sont pratiquement pas manifestés; par conséquent, la présence d'une érosion est détectée au moment de l'examen endoscopique par un coloproctologue.

Caractéristiques du traitement de la maladie

Le traitement des maladies repose sur des méthodes conservatrices et dépend en grande partie de ce qui a conduit à son apparition. L'objectif principal du traitement est d'éliminer les facteurs ayant contribué au développement de la pathologie, empêchant ainsi la formation de processus plus profonds et la transformation de l'érosion en ulcères.

Si la maladie a été causée par des infections, des agents antimicrobiens sont prescrits, mais le médecin ne peut annoncer le médicament en question qu’après avoir reçu les résultats de l’examen. Pour ce faire, une analyse des selles d'ensemencement est associée à une identification plus poussée du degré de sensibilité de la microflore intestinale.

Le traitement anti-inflammatoire est la nomination de médicaments sulfanilamides et d'antibiotiques. Des médicaments antiviraux sont recommandés pour l’érosion causée par le cytomégalovirus ou le virus de l’herpès.

En outre, le médecin peut recommander:

  1. Antispasmodiques (pour soulager la douleur).
  2. Pommades et bougies aux propriétés curatives.
  3. Antihistaminiques (en présence de parasites).

Dans l'évolution aiguë de la maladie, le repos au lit n'a pas d'importance.

Au cas où les options de traitement épargnées ne donneraient pas le résultat attendu, le spécialiste prescrira une intervention chirurgicale urgente.

L'opération est réalisée si de telles complications sont notées:

Le respect de la période postopératoire contribue à améliorer la santé du patient.

Bonne nutrition

Le respect du régime alimentaire est un point important dans le traitement de l'érosion rectale, ce qui implique un rejet complet de tout aliment susceptible d'irriter la muqueuse intestinale délicate:

  1. Aliments gras et épicés.
  2. Nourriture frite.
  3. Les cornichons, les viandes fumées.
  4. Épices
  5. Légumes, fruits (forme aiguë de la maladie).
  6. Bonbons
  7. Aliments avec une forte présence d'acides alimentaires.

La priorité en nutrition clinique devrait être:

  1. Semoule ou bouillie de riz sur de l'eau.
  2. Fromage cottage faible en gras.
  3. Omelettes protéinées à la vapeur.
  4. Bouillons de poulet ou de viande maigre.
  5. Premiers plats sur bouillon de légumes sous forme de purée de pommes de terre.
  6. Bouillie de variétés de viande et de poisson faibles en gras.
  7. Kissel.
  8. Fromage cottage faible en gras et crème sure.
  9. Hier ou pain séché.

Au tout début de la récurrence de la maladie, il est impératif de respecter le repos au lit, de ne manger que de la nourriture en purée et d’utiliser au moins deux litres de liquide par jour.

Lavements

Dans la plupart des cas, les médecins prescrivent des lavements de purification et de guérison.

Les procédures de nettoyage favorisent un nettoyage en profondeur et systématique des intestins. Appliquez-les tous les jours en utilisant de l'eau propre à la température ambiante.

L'action des lavements thérapeutiques est axée sur l'élimination des symptômes de l'inflammation, et ils ne sont effectués qu'après le nettoyage des intestins. Pour de tels lavements, utilisez:

  1. Solution à 2% de collargol.
  2. Solution de permangan de potassium.
  3. Solution de Rivanol.
  4. Colibacterin.

En outre, le traitement de l'érosion rectale par des remèdes populaires est autorisé, par exemple une infusion de calendula ou de camomille, utilisée sous forme de lavement. Ces décoctions réduisent parfaitement la luminosité de l'inflammation dans le rectum.

Les microclysters à base d'huile, par exemple, contenant de l'argousier, ne sont utilisés qu'après l'élimination complète des manifestations aiguës. Pour les lavements thérapeutiques, il est nécessaire de prendre une eau exceptionnellement chaude avec une température de 36 degrés.

Physiothérapie dans la lutte contre la rectite érosive

Parmi les nombreuses méthodes de physiothérapie utilisées dans le traitement de cette maladie, les bains sessiles ont fait leurs preuves, il est recommandé d’ajouter du permanganate de potassium, qui peut non seulement avoir un effet antiseptique, mais aussi détruire les agents pathogènes.

Avec l'érosion de l'intestin direct, une excellente option serait un repos de sanatorium dans des zones telles que:

  1. Eau minérale d'Izhevsk.
  2. Truskavets.
  3. Druskininkai
  4. Arzni.
  5. Essentuki.
  6. Borjomi.

Un entraînement physique spécial a également fait ses preuves, ce qui évite un phénomène aussi négatif que la formation de constipation. Cependant, il est possible de le faire seulement après l'élimination des manifestations aiguës de la maladie, et la thérapie physique complexe est réalisée par un spécialiste en thérapie physique sur une base individuelle.

Conclusion

Toute anomalie pathologique de la région rectale devient la raison pour laquelle un médecin a été sollicité. Cette visite ne doit en aucun cas être retardée, car de nombreux symptômes de maladies telles que la proctite érosive et les hémorroïdes se manifestent également par le développement oncologique du rectum, qui ne peut être guéri que dans ses débuts.

Traitement de l'érosion intestinale

L'érosion est une violation de la muqueuse épithéliale des parois intestinales, sans affecter les couches musculaires. Si en temps voulu, faites attention aux principaux symptômes de la maladie et commencez le traitement, alors l'érosion guérira, ne laissant aucune cicatrice ni marque. Si le traitement ne commence pas immédiatement, les stades plus avancés de la maladie peuvent constituer un grave danger pour le corps et entraîner de graves conséquences. Dans ce cas, les symptômes ressemblent souvent aux manifestations d’autres maladies de l’estomac. La maladie peut toucher la membrane muqueuse de l'estomac ou des intestins n'importe où.

Types d'érosion

À noter immédiatement quelques éclaircissements. L'érosion peut être de deux types: aiguë et chronique. La phase aiguë a le plus souvent une seule localisation. Bien que l'érosion chronique puisse se manifester sous la forme de toute une chaîne de lésions de la muqueuse intestinale, elle peut même avoir un caractère chaotique. Le plus souvent, vous pouvez les observer à la sortie de l'estomac. Si dans la manifestation aiguë de la maladie nécessite un traitement immédiat, alors dans une forme chronique, la maladie peut être présente chez un patient de 5 ans ou plus.

Les causes de la maladie

L'apparition d'une telle maladie peut être simultanément influencée par de nombreux facteurs provoquants. De plus, ils peuvent avoir un impact sur la muqueuse intestinale, à la fois individuellement et simultanément dans le complexe. Les principales causes de l'apparition de la maladie devraient être attribuées:

  • mauvaise nutrition. Utilisation excessive d'aliments épicés, amers, acides et fumés. Également fortement affecté par la viande très grasse, le poisson;
  • consommation excessive d'alcool;
  • maladies infectieuses, intoxications fréquentes;
  • consommation d'un grand nombre de médicaments. La consommation excessive et fréquente d'antibiotiques sur les parois intestinales est particulièrement négative.
  • manger des aliments qui provoquent des allergies alimentaires;
  • prédisposition génétique de l'organisme;
  • diverses maladies du tractus gastro-intestinal peuvent également provoquer l'apparition d'une érosion en tant que forme de complication.

Principaux symptômes pouvant indiquer une érosion intestinale

Les symptômes, ainsi que les raisons principales, peuvent être observés séparément ou ensemble. Les principales manifestations de la maladie devraient inclure:

  • constipation fréquente;
  • inconfort ou douleur d'intensité variable au milieu et au bas de l'abdomen;
  • distension abdominale, formation excessive de gaz, flatulences;
  • perte d'appétit, perte de poids soudaine;
  • dans les derniers stades du développement de la maladie, des saignements intestinaux d'intensité variable peuvent être observés.

Les saignements intestinaux ou gastriques sont le premier signe, après quoi vous devriez immédiatement consulter un médecin. Ces symptômes sont des manifestations de maladies assez graves. Pour éviter des conséquences plus graves, vous devez identifier immédiatement la cause première et commencer le traitement.

Types de diagnostics

Même le médecin le plus qualifié ne sera pas en mesure de faire un tel diagnostic sans une série d'examens. Afin de choisir le bon traitement, il est d'abord nécessaire de poser le bon diagnostic, ce qui peut indiquer des symptômes caractéristiques.

Les principales méthodes de diagnostic pour détecter l’érosion intestinale:

  • examen des matières fécales;
  • Radiographie de l'intestin (dans ce cas l'intestin est rempli d'agent de contraste);
  • fibrogastroduodénoscopie (examen endoscopique, dans lequel il est possible d'examiner jusqu'à 1 mètre de l'intestin grêle);
  • rectoromanoscopie (examen plus détaillé des parois intestinales d’une longueur maximale de 30 centimètres).

Les principales méthodes de traitement de l'érosion

Une fois le diagnostic confirmé, il est nécessaire de commencer le traitement immédiatement. Dans ce cas, le traitement doit être complet et viser à:

  • élimination des principaux symptômes de la maladie;
  • exclusion de la cause fondamentale, ce qui pourrait provoquer une érosion intestinale;
  • la pharmacothérapie, dont la tâche principale est d'introduire la maladie en rémission et de favoriser la guérison de l'érosion;
  • rédaction du régime alimentaire du patient. La nutrition joue dans ce cas un rôle important, car les gastro-entérologues distinguent un certain nombre de produits pouvant provoquer une exacerbation de la maladie. Le régime alimentaire doit être choisi en tenant compte de la nécessité d'introduire dans le régime des produits qui aident à renforcer les parois intestinales et à guérir la membrane muqueuse. Il faut également comprendre que si le patient a une prédisposition à l'érosion, il sera nécessaire de limiter la consommation de produits provocants non seulement pendant la période de traitement, mais également à l'avenir, car la maladie peut réapparaître si un facteur provoquant apparaît.

Le traitement médicamenteux devrait inclure les groupes de médicaments suivants:

  • anti-inflammatoire;
  • antispasmodiques (visant à réduire la douleur);
  • médicaments pour la diarrhée.

Dans certains cas, un gastro-entérologue peut également prescrire des antibiotiques. Le plus souvent, cette mesure est appliquée dans le cas où la maladie était déclenchée par un processus inflammatoire ou par de fréquentes infections intestinales.

Le traitement prend le plus souvent une période assez longue. En moyenne, il est nécessaire de mener de nouvelles recherches tous les mois pour s'assurer que le traitement a été correctement sélectionné et que le processus de guérison par l'érosion se déroule normalement. Si le traitement n'apporte pas les résultats escomptés, il est nécessaire de choisir de nouvelles méthodes de traitement.

La durée du traitement nécessaire dépend directement de la taille de l'érosion, du lieu de sa localisation, ainsi que de la présence d'un certain nombre de complications. Le patient doit également comprendre que le traitement devra être terminé. Si les symptômes précédemment inquiétants sont terminés, cela ne signifie pas pour autant que la maladie a complètement reculé. Si le parcours n'est pas terminé au premier facteur provoquant, la maladie peut revenir avec une nouvelle force.

En cas de saignement, il faut d'abord éliminer ce symptôme dangereux. Bien que le plus souvent, les saignements ne sont généralement pas attribués aux symptômes, mais plutôt aux complications de l'érosion intestinale. Le plus souvent, ce problème ne peut être éliminé que par une intervention chirurgicale.

Une bonne nutrition pour cette maladie

Avec l'apparition de telles manifestations d'un défaut dans les parois de l'estomac, une personne peut ressentir une douleur longue et atroce immédiatement après un repas. De plus, si l'estomac est vide, alors la personne peut ressentir des pulsions émétiques. Le vomissement peut être avec une teneur élevée en suc gastrique.

Dans ce cas, vous devez éliminer complètement du régime les aliments acides, salés et épicés. Vous ne pouvez pas non plus manger frit et fumé. La viande et le poisson ne peuvent manger que des variétés non grasses. Il convient de limiter la consommation de produits laitiers, sucrés, farine. Alcool fortement contre-indiqué.

Dans ce cas, il est recommandé de manger plus de porridges (toujours avec du beurre à faible teneur en graisse), du bouillon de poulet (de préférence bouilli, à faible teneur en graisse).

Causes de l'érosion intestinale

Tout phénomène pathologique affectant ou se développant directement dans le système digestif provoque un inconfort grave pour le patient. Un problème tel que l'érosion intestinale ne fait pas exception. En substance, il s’agit d’une perturbation superficielle de la couverture épithéliale intestinale. Bien qu'ils n'affectent pas la couche musculaire de l'intestin, dans les cas avancés, ils deviennent extrêmement dangereux.

Dans cette maladie, une forme aiguë et chronique du flux. La durée de la forme aiguë ne dépasse pas 10 jours, dans la forme courante, elle peut durer jusqu'à 50 jours. Forme chronique dure de 5 ans et plus. Par la nature de la lésion classée des groupes simples et multiples. Et par la nature de l'érosion, on distingue les formes plates, polypes ou hémorragiques.

Dans le cas où la pathologie n'est pas commencée pour être traitée à temps, puis sous une forme chronique, après une longue période, elle peut devenir érosive et ulcérative. Et ceci à son tour menace l'infection et la suppuration de l'érosion. Des suppurations supplémentaires peuvent aller aux tissus environnants avec le développement ultérieur de paraproctite.

Cependant, avec des diagnostics précoces de la pathologie et l'initiation instantanée du traitement, l'érosion peut facilement être vaincue, même sans la menace de la formation ultérieure de cicatrices sur les parois intestinales.

Étiologie de l'érosion

Les raisons du développement de l'érosion sont très diverses. La maladie peut être qualifiée de polyétiologique, car sa formation nécessite souvent l’influence de plusieurs facteurs.

Parmi les facteurs les plus communs sont:

  • Infection par une infection intestinale, par exemple, la dysenterie;
  • Helminthiases;
  • Mauvaise pharmacothérapie, perturbant l'équilibre de la flore intestinale;
  • Mauvaise nutrition;
  • Allergies alimentaires;
  • L'état de dysbiose;
  • Intoxication toxique.
  • Prédisposition héréditaire à l'érosion intestinale;
  • Stress sévère fréquent et états neuro-émotionnels instables;
  • Pathologie du tractus gastro-intestinal d'une autre nature.

D'autres maladies humaines telles que l'hyperparathyroïdie ou le diabète peuvent également prédisposer au développement de l'érosion intestinale. Les raisons peuvent être des blessures ou une intervention chirurgicale sur l'intestin.

Dans certains cas, des facteurs étiologiques peuvent être ajoutés. Par exemple, l'érosion du rectum peut également se développer en relation avec le développement de néoplasmes malins, une circulation sanguine intestinale altérée, des pathologies auto-immunes telles que la maladie de Crohn et la radiothérapie.

Tableau clinique

La clinique de cette pathologie est très visuelle, indépendamment de l’otdla concernée. L'érosion, qui affecte la couche épithéliale intestinale, provoque le développement d'une hémorragie interne, qui se manifeste finalement par des vomissements avec des impuretés sanguines et des selles goudronneuses ou du sang caché dans les masses fécales, qui ne sont détectés que dans les analyses. En parlant de sang, le niveau d'hémoglobine diminue et l'anémie se développe progressivement, ce qui sera confirmé par une analyse générale.

De plus, le patient lui-même note dès le début de la maladie une sensation de faiblesse dans tout le corps, une diminution de l'appétit et des sensations désagréables, principalement localisées au milieu et au bas de l'abdomen. Il peut également noter des flatulences et le fait que ses selles sont devenues instables, la constipation alternant avec la diarrhée. De plus, parfois, le patient lui-même remarque qu'il y a du sang ou du mucus dans les selles.

Si l'érosion frappe le rectum et que la maladie se présente sous une forme aiguë, les symptômes deviennent plus prononcés et se développent rapidement. La patiente se plaint d'une douleur aiguë au rectum, amplifiée pendant l'acte de défécation et pouvant même l'interférer. Il peut se plaindre d'une sensation de brûlure dans le rectum ou d'une douleur irradiant vers le périnée et les organes de l'appareil reproducteur. Il existe également des signes d'intoxication générale du corps, sous forme de fièvre, de faiblesse, de frissons et d'une fatigue accrue. Le reste de la clinique est identique à celui de toutes les autres lésions érosives des sections intestinales. En l'absence de traitement, le traitement aigu est remplacé par un traitement chronique, les symptômes persistent, mais se manifestent à un degré moindre et avec une certaine périodicité.

Et dans le cas du duodénum, ​​le syndrome de la douleur s’ajoute à la clinique générale, principalement dans la région épigastrique, qui se manifeste peu de temps après avoir mangé.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic de l'érosion qui s'est développé dans les intestins est assez simple. Pour déterminer le diagnostic final et ses détails, un certain nombre d’études seront accélérées.

Tout d'abord, il s'agit d'un examen général et d'une anamnèse, au cours desquels le médecin conseil découvre les plaintes du patient et se fait une idée de la nature de la maladie. En outre, déjà sur la base des données obtenues lors de l’enquête, il peut suspecter que l’intestin soit affecté et, en outre, que cette lésion est de nature érosive.

Ensuite, ils font une numération sanguine complète, au cours de laquelle ils peuvent marquer l'anémie. Et l'analyse des matières fécales ou du coprogramme électronique, qui peut indiquer la présence dans les masses fécales de sang et de mucus inutilisés ou cachés.

Après cela, il est nécessaire de confirmer dans quelle partie de l'intestin la pathologie s'est développée. Pour ce faire, effectuez une fibrogastroduodénoscopie ou une fibrogastroduodénoscopie explorant le duodénum. Ensuite, une irrigoscopie, c’est-à-dire un examen radiologique de l’intestin pour lequel la cavité est remplie d’un agent de contraste. La méthode endoscopique examine l'intestin grêle pendant environ 1 mètre, c'est ce qu'on appelle une coloscopie. Et ils effectuent une sigmoïdoscopie, c'est-à-dire qu'ils examinent le rectum et le côlon partiellement sigmoïde.

Activités thérapeutiques

Le traitement commence par la nomination d'une nutrition spécifique au patient. Le régime anti-érosion intestinale vise à éliminer du régime du patient les aliments frits, épicés, gras, très salés, ainsi que les aliments contenant des acides alimentaires, des épices et des bonbons. En cas d'exacerbation, interdisez l'utilisation de baies, de légumes et de fruits.

Un exemple pour le régime peut être l'option la plus commune:

  • Demain omelette sans jaunes, semoule sans beurre ni fromage cottage.
  • Pour le déjeuner, bouillon faible en gras sur la viande, viande hachée bouillie ou cuite à la vapeur, soupes de légumes, poisson bouilli et gelée.
  • Pour le dîner, il est préférable de choisir du porridge sans ajouter d’huile, de fromage cottage faible en gras et d’escalopes à la vapeur.

Après avoir indiqué le régime, médicament prescrit. Ils sont combinés de différentes manières, car l’approche thérapeutique dépend du stade et de l’étiologie de la maladie.

Ils peuvent prescrire des antibiotiques pour combattre les infections, des antispasmodiques pour soulager le patient de la douleur, des antihistaminiques et des anti-inflammatoires.

Un traitement local est également effectué, tels que des lavement médicamenteux, dans le cas de lésions du rectum. Les lavements sont attribués à deux types: nettoyage ou guérison. Les premiers sont destinés à la vidange des intestins et les seconds sont nécessaires pour soulager l'inflammation et ne sont effectués qu'après la vidange. Il est important que les lavements soient chauds, proches de la température normale du corps humain; la température autour de 36 ° C est considérée comme idéale.

En outre, un lieu utilisé comme un aérosol comme Hypozol, les bougies contenant de la méthyluraciline n’est pas moins important. Et si nous parlons du traitement des remèdes populaires, il convient de rappeler les bains d'asseoir. Pour eux, le permanganate de potassium est ajouté à de l’eau chaude pour se débarrasser des microorganismes pathogènes.

Afin de contrôler l'efficacité du traitement, un examen endoscopique est effectué au plus tard 3 à 4 semaines après le début du traitement. La durée du traitement est longue, mais varie en fonction du lieu de localisation de l'érosion, de son stade de découverte, de son ampleur et des complications éventuelles.

Si une complication telle qu'un saignement se développe, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire. Mais les équipements modernes permettent une procédure endoscopique avec un arrêt sans douleur efficace des saignements de leur site d'érosion. Il est possible d'effectuer une photocoagulation ou une électrocoagulation de la zone où le saignement a commencé.

Un traitement rapide de l'érosion intestinale est nécessaire car cette pathologie entre dans la catégorie des affections précancéreuses.

Symptômes d'érosion intestinale

Si le tube digestif fonctionne normalement à tous les niveaux, alors ce processus non seulement ne cause pas de soucis à la personne, mais donne également une sensation de plaisir. Dans certains cas, des problèmes de digestion. L'un de ces problèmes est la formation d'érosion dans différentes parties de l'intestin. Dans l'article, nous analyserons les motifs permettant de suspecter la présence d'un défaut dans la membrane muqueuse de la paroi intestinale interne et les mesures à prendre pour se débarrasser de cette maladie.

Causes de l'érosion intestinale

Qu'est-ce que l'érosion? Le défaut de la peau s'appelle une plaie, et le même défaut sur les muqueuses - l'érosion. La cause de la plaie est un processus externe mécanique, thermique, de radiation, chimique ou inflammatoire causé par des micro-organismes. La plupart des muqueuses tapissent les organes internes de la personne et sont protégées des influences extérieures. Que peut violer l'intégrité du mucus?

Causes de l'érosion intestinale

La deuxième question qui se pose à ce propos concerne la notion d’ulcère. Comment un ulcère diffère-t-il de l'érosion? La membrane muqueuse a plusieurs couches. L'érosion est un défaut plus superficiel, l'épithélium est endommagé à la membrane basale, ce qui permet une cicatrisation sans formation de cicatrice. Lorsqu'un ulcère muqueux est endommagé plus profondément, le défaut dépasse la couche basale, affecte les muscles et même parfois pénètre à travers. La guérison des ulcères est accompagnée par la formation de cicatrices.

En outre, la maladie survient pour les raisons suivantes:

  • l'hérédité, la présence d'ulcères ou d'érosions chez des parents proches;
  • violation de la microflore intestinale normale;
  • invasions helminthiques;
  • les allergies;
  • infections intestinales;
  • médicaments, notamment du groupe des AINS;
  • empoisonnement;
  • maladies associées du tractus gastro-intestinal;
  • troubles du système nerveux.

Attention! Souvent, la raison n’en est pas une et la situation est aggravée par la consommation systématique d’alcool et le tabagisme excessif.

Symptomatologie en fonction de la localisation de l'érosion intestinale

Anatomiquement, le tube intestinal n'est pas divisé en plusieurs sections, chacune remplissant sa fonction. L'intestin grêle est divisé en 3 parties:

À cet intestin grêle se termine et commence le gros intestin:

  • le caecum;
  • côlon ascendant;
  • côlon transverse;
  • côlon descendant;
  • sigmoïde;
  • tout droit.

Après le traitement primaire avec le suc gastrique, la masse de nourriture pénètre dans le duodénum. Il y a des canaux ouverts du pancréas et de la vésicule biliaire. À l'aide des enzymes biliaires et pancréatiques, la digestion des aliments consommés, c'est-à-dire le clivage des protéines, des lipides et des glucides, a lieu. Ceci est facilité par les cellules de la muqueuse duodénale, sécrétant du suc intestinal, des enzymes et des substances biologiquement actives. La digestion finale se termine dans l'intestin grêle et l'absorption des nutriments dans le sang commence.

L'érosion du duodénum entraîne une digestion difficile des aliments. Un symptôme important est que le patient commence à se blesser à l'estomac, à savoir ses parties supérieures. Les douleurs sont "faim" dans la nature, elles diminuent ou disparaissent après avoir mangé. Les aliments ne peuvent pas digérer complètement, ce qui signifie que dans les selles sont détectées des particules d'aliments non digérés. Un adulte perd l'appétit, il y a périodiquement des nausées, des éructations acides, des brûlures d'estomac.

Lorsque l'érosion irrite les terminaisons nerveuses du nerf vague, ces patients se caractérisent par des symptômes tels que: bradycardie, transpiration, faiblesse. L'érosion du duodénum, ​​des symptômes et du traitement ressemble au processus ulcératif et, dans certains cas, l'érosion devient un ulcère, compliqué par un saignement. Il se manifeste par des selles noires ou des vomissements de la couleur du marc de café.

Une quantité non digérée de nourriture pénètre dans l'intestin grêle, où commence l'absorption. Ce processus échoue car il n'y a pas de division des composants alimentaires en acides aminés, acides biliaires, glucose et autres glucides simples.

La situation est aggravée par la présence d’érosions dans le jéjunum et l’iléon. La perturbation de l'absorption entraîne la perte d'organes et de tissus contenant des vitamines, des minéraux, les principaux composants des aliments, ce qui constitue une violation de la nutrition de la cellule. La perte de poids, l'hypovitaminose, l'anémie et la fatigue complètent le symptôme de la douleur. Souvent, le patient est préoccupé par les ballonnements et une violation de la chaise, pouvant être à la fois constipation et diarrhée.

Le côlon a pour rôle d'absorber de l'eau, des électrolytes et des masses fécales se forment. D'autre part, la microflore qui vit dans le gros intestin assure le fonctionnement normal du système immunitaire.

Pour l'érosion, cette localisation est caractérisée par des douleurs abdominales sans localisation claire, d'intensité différente, des grondements et des ballonnements, des troubles des selles, des diarrhées fréquentes. Les masses fécales deviennent fétides, avec une érosion hémorragique qui ressemble à un pâté de viande. La défécation devient douloureuse et peut s'accompagner d'un écoulement sanglant lors de l'érosion du rectum. L'état général de colite érosive se détériore progressivement, le poids diminue, la performance diminue, le sommeil en souffre.

Méthodes de diagnostic de l'érosion intestinale

Un diagnostic d'érosion intestinale peut être posé à temps si le patient est traité tôt avec des symptômes indiquant une érosion. En plus de l'examen et de l'examen, le médecin effectue une palpation de l'abdomen. De plus nommé:

  • test sanguin clinique et biochimique;
  • sang occulte fécal;
  • programme d'entreprise;
  • ensemencement pour dysbactériose;
  • examen pour la présence d'invasions helminthiques;
  • Examen radiographique avec contraste;
  • gastroduodénoscopie;
  • sigmoïdoscopie.

Méthodes de traitement de l'érosion intestinale

L'érosion des intestins, les symptômes et leur gravité déterminent la tactique du traitement.

L'érosion du duodénum au stade initial permet de se limiter aux moyens éprouvés les plus répandus dans le contexte d'une stricte adhésion au régime.

Le traitement de la toxicomanie est admissible dans les derniers stades avec le cours sévère et comprend:

  • suppresseurs d'acide (inhibiteurs de la pompe à protons et récepteurs d'histamine H2);
  • enveloppant (antiacides);
  • agents réparateurs (huile d'argousier);
  • antibiotiques, notamment en présence d'une infection intestinale ou d'Helicobacter.

Il convient de rappeler que, lors de la confirmation d'une invasion parasitaire, le déparasitage est nécessaire. Le régime alimentaire destiné à éroder le duodénum élimine les aliments irritants - alcool, thé et café forts, cornichons, cornichons, conserves et tomates fraîches, fruits et baies acides, épices, épices.

Les aliments doivent être cuits à la vapeur et mécaniquement doux. Les repas doivent être chauds, le froid et le chaud est exclu.

L'expérience populaire de la phytothérapie suggère de traiter une petite érosion de la muqueuse intestinale avec des bouillons et des infusions d'herbes. La décoction de camomille est largement utilisée, elle peut être bue sous forme de chaleur comme du thé. Le même effet thérapeutique sur l'érosion est exercé par le calamus, la gentiane et la busserole.

Il est recommandé d'utiliser une banane sur un estomac vide. La pulpe de banane a de bonnes propriétés enveloppantes. Jus de carotte fraîchement préparé 1/3 tasse trois fois par jour est utile.

Astuce! En l'absence d'exacerbation au stade de la guérison de l'érosion aide bien le sirop de racine de réglisse. En raison des substances biologiquement actives qu'il contient, il a un effet anti-inflammatoire, régénérant et immunostimulant.

Méthode d'utilisation pour les adultes - diluez 1 cuillère à dessert dans un demi-verre d'eau, à cette dose prise 3 fois par jour. Pour un enfant de plus de 2 ans, une demi-cuillère à thé par quart de tasse d'eau suffit. Le cours est limité à 10 jours.

L'huile d'argousier est l'outil le plus prescrit pour les processus érosifs-ulcératifs du tractus gastro-intestinal. Les caroténoïdes qu'il contient, la vitamine E et les substances lipophiles accélèrent la guérison des défauts de la muqueuse et ont un effet hémostatique. Après érosion, l'huile est prise dans une cuillère à thé 2 à 3 fois par jour à jeun pendant un mois. Avec les problèmes associés de la vésicule biliaire et du pancréas, l'huile d'argousier à l'intérieur ne peut pas être absorbée. Mais le suppositoire à l’argousier sera efficace dans les érosions et les fissures du rectum.

En cas d'érosion hémorragique, le traitement chirurgical est réalisé de manière fermée, c'est-à-dire sans incision de la paroi abdominale. L'opération est réalisée à l'aide d'un endoscope inséré dans le duodénum. L'érosion est cautérisée par le courant électrique, après quoi un régime strict est prescrit jusqu'à ce que l'érosion soit guérie.

C'est important! Tout traitement de l'érosion intestinale, y compris la médecine traditionnelle, doit être convenu avec votre médecin et uniquement après un examen approfondi.

Prévention de l'érosion

Les gens ont tendance à espérer un outil magique qui aide à préserver la santé, c'est-à-dire à prévenir les maladies. En fait, le secret de la prévention réside dans le respect des règles simples d’un mode de vie sain:

  • votre régime alimentaire doit être complet et rationnel, n'abusez pas des aliments gras, frits, épicés, salés;
  • cuire à la vapeur ou cuire de la viande maigre, du poisson, des légumes;
  • limiter les boissons gazeuses, l'alcool, le thé fort et le café;
  • suivez le régime;
  • les fruits et légumes frais doivent être consommés quotidiennement;
  • en plus d’eux, prenez des complexes de vitamines et de minéraux;
  • un sommeil correct et une résistance au stress devraient être la norme de la vie;
  • activité physique mesurée, sport versus hypodynamie;
  • selles régulières avec des exigences hygiéniques.

En cas de problème, n'essayez pas de résoudre le problème vous-même, en espérant avoir la «chance» ou les conseils de parents, collègues et amis. La maladie dans chacun se déroule de différentes manières. Plus tôt le diagnostic est posé et le traitement commencé, plus il est rapide et facile de recouvrer temporairement la santé et la bonne humeur perdues.

Qu'est-ce qu'une érosion intestinale directe?

La présence de foyers érosifs dans la région rectale indique la formation d'un processus inflammatoire dans les tissus muqueux de l'intestin direct. Une caractéristique distinctive de cette érosion est leur capacité à guérir sans cicatrices supplémentaires.

La maladie survient chez des patients des deux sexes du groupe d'âge moyen.

L'érosion rectale est une affection qui appartient aux pathologies polyétiologiques et se développe à la suite de complications infectieuses ou non infectieuses. En outre, la maladie peut survenir à la fois sous forme aiguë et chronique.

Pour la forme aiguë, une manifestation de dix jours est caractéristique et au stade avancé - un mois et demi, mais la forme chronique de la maladie peut durer cinq ans ou plus.

Les lésions érosives des muqueuses sont généralement constituées de groupes multiples ou uniques et l’érosion elle-même se présente sous différentes formes: plate, hémorragique, polypeuse.

En l'absence de mesures thérapeutiques opportunes, l'érosion chronique du rectum sur la photo ci-dessus peut acquérir un caractère érosif et ulcératif, ce qui est dangereux en raison du développement d'infections graves et de l'apparition de pus qui peut se propager aux tissus voisins, ce qui augmente considérablement le risque de développer une paroproctite.

Causes de la maladie

La rectite érosive est une maladie qui peut être déclenchée par un certain nombre de facteurs.

Parmi les causes d'érosion du rectum, il convient de citer:

  1. Mauvaise nutrition et déséquilibre.
  2. Complications infectieuses et non infectieuses.
  3. Fissures anales.
  4. Prédisposition héréditaire
  5. La présence de blessures dans le rectum.
  6. La présence de pathologies des organes digestifs, telles que la pancréatite, l'hépatite, la cirrhose, etc.
  7. Oncologie du rectum.

Les facteurs infectieux comprennent les maladies intestinales et parasitaires aiguës (staphylocoques, streptocoques, chlamydia, Escherichia coli, helminthes, entérobiose). Présents dans le corps humain, ils pénètrent dans l'intestin et envahissent le tissu muqueux. Les toxines qu'ils produisent provoquent alors une érosion.

La présence d'infections sexuellement transmissibles (syphilis, chlamydia, gonorrhée) dans le corps humain contribue également à la formation d'érosions dans l'intestin. L'infection se produit au moment du rapport sexuel anal ou classique, en particulier chez les femmes, lorsque des pertes vaginales et des organismes pathogènes pénètrent dans l'anus.

Parmi les causes d'origine non infectieuse en premier lieu, il y a la constipation de nature chronique, dans laquelle les masses fécales sont constamment solides et denses, et à mesure que les intestins se déplacent, les murs douloureux se blessent et, avec le temps, une érosion se produit sur le site de ces blessures.

La radiothérapie prescrite aux patients présentant l’apparition d’un cancer, ainsi que les lésions mécaniques, thermiques ou chimiques du rectum, provoquent également le développement d’une proctite érosive. En règle générale, les lésions surviennent lors d'un lavement mal réglé, de l'introduction dans l'anus de liquides agressifs ou de corps étrangers.

Mauvais régime alimentaire - l'une des causes les plus courantes du développement de l'érosion du rectum. La fascination excessive exercée sur les mets coupants, gras et épicés contribue à l’irritation constante des parois muqueuses de l’intestin, une anomalie inflammatoire commençant à se développer au fil du temps, ainsi que des foyers érosifs plus tardifs.

Les signes d'une anomalie érosive

L'image symptomatique de la maladie dépend en grande partie de son stade d'avancement et de la forme (chronique ou aiguë) observée.

Donc, pour les symptômes de l'érosion du rectum de la forme aiguë sont caractéristiques:

  1. Douleur aiguë dans l'intestin, aggravant au moment de la vidange de l'intestin.
  2. Besoin erroné de déféquer.
  3. Selles liquides.
  4. La substance fécale contient du mucus et du sang.
  5. Augmentation de la température.
  6. Contraction spasmodique des muscles du sphincter.

La proctite chronique est presque asymptomatique, on ne peut l'observer que pendant certaines périodes:

  1. Douleur sourde et douloureuse dans l'abdomen ou le périnée.
  2. Démangeaisons faibles.
  3. Légère élévation de température à 37,2 degrés.
  4. Décharge muqueuse.
  5. Pâleur de la peau.
  6. L'anémie

Les autres symptômes de l'évolution chronique de la pathologie ne sont pratiquement pas manifestés; par conséquent, la présence d'une érosion est détectée au moment de l'examen endoscopique par un coloproctologue.

Caractéristiques du traitement de la maladie

Le traitement des maladies repose sur des méthodes conservatrices et dépend en grande partie de ce qui a conduit à son apparition. L'objectif principal du traitement est d'éliminer les facteurs ayant contribué au développement de la pathologie, empêchant ainsi la formation de processus plus profonds et la transformation de l'érosion en ulcères.

Si la maladie a été causée par des infections, des agents antimicrobiens sont prescrits, mais le médecin ne peut annoncer le médicament en question qu’après avoir reçu les résultats de l’examen. Pour ce faire, une analyse des selles d'ensemencement est associée à une identification plus poussée du degré de sensibilité de la microflore intestinale.

Le traitement anti-inflammatoire est la nomination de médicaments sulfanilamides et d'antibiotiques. Des médicaments antiviraux sont recommandés pour l’érosion causée par le cytomégalovirus ou le virus de l’herpès.

En outre, le médecin peut recommander:

  1. Antispasmodiques (pour soulager la douleur).
  2. Pommades et bougies aux propriétés curatives.
  3. Antihistaminiques (en présence de parasites).

Dans l'évolution aiguë de la maladie, le repos au lit n'a pas d'importance.

Au cas où les options de traitement épargnées ne donneraient pas le résultat attendu, le spécialiste prescrira une intervention chirurgicale urgente.

L'opération est réalisée si de telles complications sont notées:

  1. Paraproctite.
  2. Constriction du rectum.

Le respect de la période postopératoire contribue à améliorer la santé du patient.

Bonne nutrition

Le respect du régime alimentaire est un point important dans le traitement de l'érosion rectale, ce qui implique un rejet complet de tout aliment susceptible d'irriter la muqueuse intestinale délicate:

  1. Aliments gras et épicés.
  2. Nourriture frite.
  3. Les cornichons, les viandes fumées.
  4. Épices
  5. Légumes, fruits (forme aiguë de la maladie).
  6. Bonbons
  7. Aliments avec une forte présence d'acides alimentaires.

La priorité en nutrition clinique devrait être:

  1. Semoule ou bouillie de riz sur de l'eau.
  2. Fromage cottage faible en gras.
  3. Omelettes protéinées à la vapeur.
  4. Bouillons de poulet ou de viande maigre.
  5. Premiers plats sur bouillon de légumes sous forme de purée de pommes de terre.
  6. Bouillie de variétés de viande et de poisson faibles en gras.
  7. Kissel.
  8. Fromage cottage faible en gras et crème sure.
  9. Hier ou pain séché.

Au tout début de la récurrence de la maladie, il est impératif de respecter le repos au lit, de ne manger que de la nourriture en purée et d’utiliser au moins deux litres de liquide par jour.

Lavements

Dans la plupart des cas, les médecins prescrivent des lavements de purification et de guérison.

Les procédures de nettoyage favorisent un nettoyage en profondeur et systématique des intestins. Appliquez-les tous les jours en utilisant de l'eau propre à la température ambiante.

L'action des lavements thérapeutiques est axée sur l'élimination des symptômes de l'inflammation, et ils ne sont effectués qu'après le nettoyage des intestins. Pour de tels lavements, utilisez:

  1. Solution à 2% de collargol.
  2. Solution de permangan de potassium.
  3. Solution de Rivanol.
  4. Colibacterin.

En outre, le traitement de l'érosion rectale par des remèdes populaires est autorisé, par exemple une infusion de calendula ou de camomille, utilisée sous forme de lavement. Ces décoctions réduisent parfaitement la luminosité de l'inflammation dans le rectum.

Les microclysters à base d'huile, par exemple, contenant de l'argousier, ne sont utilisés qu'après l'élimination complète des manifestations aiguës. Pour les lavements thérapeutiques, il est nécessaire de prendre une eau exceptionnellement chaude avec une température de 36 degrés.

Physiothérapie dans la lutte contre la rectite érosive

Parmi les nombreuses méthodes de physiothérapie utilisées dans le traitement de cette maladie, les bains sessiles ont fait leurs preuves, il est recommandé d’ajouter du permanganate de potassium, qui peut non seulement avoir un effet antiseptique, mais aussi détruire les agents pathogènes.

Avec l'érosion de l'intestin direct, une excellente option serait un repos de sanatorium dans des zones telles que:

  1. Eau minérale d'Izhevsk.
  2. Truskavets.
  3. Druskininkai
  4. Arzni.
  5. Essentuki.
  6. Borjomi.

Un entraînement physique spécial a également fait ses preuves, ce qui évite un phénomène aussi négatif que la formation de constipation. Cependant, il est possible de le faire seulement après l'élimination des manifestations aiguës de la maladie, et la thérapie physique complexe est réalisée par un spécialiste en thérapie physique sur une base individuelle.

Conclusion

Toute anomalie pathologique de la région rectale devient la raison pour laquelle un médecin a été sollicité. Cette visite ne doit en aucun cas être retardée, car de nombreux symptômes de maladies telles que la proctite érosive et les hémorroïdes se manifestent également par le développement oncologique du rectum, qui ne peut être guéri que dans ses débuts.

Causes de la pathologie

L'érosion de la partie directe de l'intestin est une pathologie comprise dans le groupe des maladies étiologiques résultant de complications ou de complications de diverses maladies infectieuses ou non infectieuses.

Un régime alimentaire inapproprié provoque une irritation constante des parois intestinales, ce qui entraîne la formation d'érosions.

Les causes infectieuses provoquant la formation d'érosions sur le tissu de la muqueuse intestinale sont les suivantes:

  • infections intestinales et parasitaires aiguës (dysenterie, helminthiases, balantidiose, entérobiose, etc.) - des bactéries, pénétrant dans l'intestin, sont introduites dans les muqueuses, provoquant une réaction inflammatoire intense. Les toxines sécrétées par les bactéries provoquent la formation d'érosions sur les muqueuses et, en cas de traitement tardif d'ulcérations et d'hémorragies graves;
  • infections sexuellement transmissibles (gonorrhée, syphilis, chlamydia, etc.) - l'infection du rectum survient pendant les rapports sexuels anaux. Chez les femmes, l’infection peut survenir pendant les rapports sexuels classiques, lorsque la propagation par contact de micro-organismes pathogènes se produit en raison de l’écoulement de pertes vaginales dans le canal anal.

Causes non transmissibles de l'érosion:

  • régime inadéquat - l'abus d'aliments épicés, épicés et gras provoque une irritation constante des parois intestinales, ce qui, au fil du temps, conduit au développement du processus inflammatoire et à la formation d'une érosion;
  • constipation chronique - avec la stagnation, les masses fécales deviennent plus denses et plus dures. En traversant les intestins, ils blessent ses murs. Avec une constipation persistante au fil du temps, un défaut de surface de la muqueuse (érosion) se forme sur le tissu muqueux;
  • radiothérapie - l'érosion rectale survient le plus souvent chez des patients qui ont récemment subi un traitement des tumeurs des organes pelviens avec une gamma-thérapie de contact;
  • divers dommages à la membrane muqueuse (mécanique, chimique, thermique) - sont causés par des lavement mal réglés, l'introduction dans l'intestin de liquides à action irritante ou d'objets étrangers.
Le plus souvent, on observe une érosion du rectum chez des patients ayant récemment subi un traitement des tumeurs des organes pelviens avec une gamma-thérapie de contact.

Dans des cas plus rares, des maladies des organes de l'appareil digestif et du petit pelvis (vulvovaginite, prostatite, cystite), une forte diminution de l'immunité, des hémorroïdes et des fissures anales peuvent provoquer une érosion de l'intestin.

Symptômes et manifestations cliniques

Les érosions rectales peuvent survenir sous une forme aiguë ou chronique. C'est ce qui provoque l'apparition de symptômes caractéristiques de cet état.

Dans l'inflammation aiguë du rectum, les symptômes apparaissent soudainement et se manifestent par une fausse envie de déféquer, une douleur intense dans la partie directe de l'intestin ou une douleur sans localisation nette avec irradiation au périnée, au coccyx ou à la vessie. Caractérisé par une douleur accrue lors des selles. Dans le même temps, les masses fécales perdent leur consistance normale et deviennent liquides. Dans de rares cas, lorsqu’on observe de fausses impulsions, on observe un écoulement de mucus mélangé à du sang.

Parfois, l'état du patient est compliqué par une fièvre soudaine, des frissons et des contractions spasmodiques du tissu musculaire du sphincter.

Dans le processus chronique, les symptômes ne sont pas aussi prononcés. Les règles peuvent être une douleur sourde et douloureuse au bas de l'abdomen ou au périnée. La forme chronique reste souvent inaperçue, l'érosion est détectée lors de l'examen endoscopique par un proctologue.

Il convient de garder à l'esprit que les symptômes d'érosion du tissu muqueux du rectum dépendent davantage des causes de la déformation de la membrane muqueuse. Ainsi, dans la proctite érosive due à la gonorrhée, les patients se plaignent le plus souvent d'un inconfort constant dans la région anale: démangeaisons, brûlures, douleurs, résultant d'une fausse envie de vider l'intestin. Mais le processus inflammatoire avec la formation d'érosions, qui est apparu à la suite d'une radiothérapie, suit un cours très sévère: augmentation de la température corporelle à des paramètres critiques, coupures, très fortes douleurs lors de fausses impulsions de défécation.

Dans la proctite érosive due à la gonorrhée, les patients se plaignent le plus souvent d'un inconfort constant dans la région anale: démangeaisons, brûlures, douleurs.

Diagnostics

Le diagnostic de rectite érosive ou d'érosion du rectum est établi en tenant compte des plaintes du patient et du diagnostic, qui comprend:

  • inspection visuelle de la zone périanale;
  • examen numérique de la partie inférieure de l'intestin direct;
  • rectoromanoscopie;
  • coloscopie;
  • tests de laboratoire d'urine, de selles et de sang.

Au cours de l'examen effectué par le proctologue, il est possible de détecter à la fois une érosion microscopique unique dans la région rectale et des foyers étendus du tissu affecté. Dans le même temps, le processus inflammatoire peut toucher à la fois la partie inférieure du rectum (pas plus de 5 à 7 cm de l'anus) et également couvrir toute la partie directe de l'intestin, y compris la partie inférieure du côlon sigmoïde.

Une des méthodes de diagnostic de la rectite érosive est la coloscopie.

L'ensemble des procédures de diagnostic vise avant tout à identifier la cause de l'inflammation et des lésions du tissu muqueux rectal.

En savoir plus sur les symptômes et le traitement de la proctite dans cet article.

Caractéristiques du traitement

Le traitement des érosions rectales implique l’utilisation de méthodes conservatrices. L'objectif principal est d'éliminer les facteurs responsables de l'inflammation persistante (et, par conséquent, de la formation d'érosions), de prévenir les traumatismes plus profonds de la membrane muqueuse et d'éliminer la transformation de l'érosion en ulcères.

Ajustement du régime journalier et nutrition

Lorsque des érosions dans le rectum, il est conseillé au patient de suivre un régime alimentaire doux. La nourriture devrait être complètement exclue:

  • fibre végétale grossière;
  • plats gras, marinés, fumés, épicés et frits;
  • diverses épices;
  • aliments riches en acides alimentaires.

Pour l'érosion, il est recommandé d'inclure dans l'alimentation quotidienne:

  • soupes faibles et bouillons de légumes;
  • poisson bouilli;
  • céréale sans beurre ni lait.

En même temps, au cours des premiers jours de traitement, il est souhaitable d’observer le repos au lit, de manger des aliments en mauvais état et de boire au moins 2 litres d’eau par jour.

Il est très utile de faire des lavements nettoyants et thérapeutiques au stade aigu du processus pathologique. Vous pouvez utiliser comme solution la camomille ou la décoction de calendula, des composés à effet antiseptique ou anti-inflammatoire.

Dès que la période aiguë de la maladie a cessé, vous pouvez utiliser les microclysters à huile et l’adoption de bains sédentaires avec une solution de permanganate de potassium.

Traitement de la toxicomanie

Pour le traitement systémique des érosions du tissu muqueux intestinal, les types de médicaments suivants sont prescrits:

  • agents antimicrobiens - avec proctite infectieuse;
  • antispasmodiques - pour éliminer la douleur lors des crampes des muscles périostractifs;
  • des bougies ou des onguents contenant des substances régénératrices pour accélérer la récupération des tissus muqueux endommagés;
  • antihistaminiques - pour les infections parasitaires qui provoquent la formation d’érosion.

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale pour l'érosion de la partie directe de l'intestin n'est pas effectuée. Il ne peut être administré qu'en cas de complications graves: paraproctite ou rétrécissement de la lumière rectale en raison de la formation de cicatrices.

Avec le strict respect de toutes les recommandations du médecin chez les patients présentant des érosions dans la région du rectum vient rapidement le rétablissement complet. Si le médecin se rend chez le médecin à temps, les tactiques de traitement recommandées ne sont pas suivies, une détérioration peut se produire: l'érosion s'aggrave, des ulcères apparaissent, le stade aigu du processus pathologique devient chronique, une proctite ulcéreuse se développe.

Lorsque l'érosion rectale est diagnostiquée, les symptômes se manifestent très fortement et de tels dommages peuvent avoir des conséquences graves. La proctite érosive est l’une des variétés les plus dangereuses de cette maladie, qui nécessite une attention toute particulière et un examen approfondi par un spécialiste. Les complications qui peuvent survenir sur un sol érosif peuvent affecter sérieusement la santé humaine.

Le problème de l'érosion rectale est un aspect important du travail des proctologues du monde entier. Les médicaments modernes permettent un traitement efficace, mais il faut commencer le traitement rapidement. Nous devons nous rappeler que le stade avancé de la maladie peut nécessiter une intervention chirurgicale.

L'érosion rectale est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse avec lésions érosives ou ulcéreuses. En général, l'érosion est un dommage superficiel à l'épithélium, ne s'applique pas à la membrane basale, ne cicatrise pas après la guérison. Les lésions érosives peuvent être primaires (pathologie indépendante) et secondaires (conséquence d'une autre maladie). Elle est divisée en aiguë et chronique, solitaire et multiple, plate, polypeuse et saignante (hémorragique). La forme aiguë prend habituellement 7 à 10 jours au stade avancé - jusqu'à 50 jours, et la variété chronique dure plus de 5 à 7 ans.

La proctite érosive aiguë est la principale manifestation de cette pathologie. Cependant, elle s'accompagne souvent de la propagation de la réaction inflammatoire dans le côlon sigmoïde avec le développement d'une proctosigmoïdite. La manifestation de la pathologie commence soudainement et sous une forme aiguë.

Si le traitement de la maladie ne commence pas à temps, il devient alors chronique et peut se développer lentement pendant une longue période. La nature érosive et ulcéreuse entraîne le risque d'infections diverses avec l'apparition de la suppuration. À leur tour, les réactions inflammatoires purulentes peuvent se propager au tissu adipeux environnant avec l’apparition de paraproctite. La pire manifestation est l'érosion maligne causée par des néoplasmes.

L'érosion rectale provoque une réaction inflammatoire dans la couche supérieure de la membrane muqueuse, qui peut être provoquée par un certain nombre de raisons:

  • Causes de nature infectieuse: agents pathogènes intestinaux - Chlamydia, Campylobacter, virus de l’herpès, Streptocoque, Staphylocoque, E. coli - Santé - Tumeur - Tumatose - Pathogènes parasitaires - Worms, dysenterie, Balantida
  • Dommages mécaniques: traitement chirurgical d'autres maladies, passage d'objets solides avalés, fissure anale, traumatismes lors de l'accouchement.
  • Mauvaise alimentation: plats épicés, assaisonnements et épices, consommation excessive d'alcool.
  • Les pathologies du système digestif, conduisant à des aliments mal transformés entrant dans le rectum, entraînent une constipation chronique ou une diarrhée - une inflammation de la vésicule biliaire - une gastrite et un ulcère gastrique - une dysbiose intestinale.
  • Maladies endocriniennes: hépatite, cirrhose, pancréatite.
  • Hémopathies: troubles du flux sanguin, maladies entraînant une stase sanguine, hémorroïdes, varices, thrombophlébite, insuffisance cardiaque, insuffisance veineuse avec durée de séjour excessive en position assise.
  • Tumeurs malignes du rectum, métastases.
  • Blessure par rayonnement, incl. avec la radiothérapie.
  • Intoxication toxique: la plupart des intoxications au plomb ou aux métaux lourds.
  • Causes auto-immunes: maladie de Crohn, inflammation auto-immune du côlon.
  • Facteurs indirects: stress nerveux, hypothermie, maladies des organes génitaux.

    La manifestation de l'érosion dépend de la gravité de la lésion, du mécanisme de développement et des causes de la maladie. Dans la forme aiguë d'érosion, les symptômes apparaissent soudainement et avec un développement rapide.

    Les principales caractéristiques de cette étape sont les suivantes: douleur sévère au rectum avec augmentation des mouvements intestinaux, sensation de lourdeur, sensation de brûlure et d'inconfort dans le rectum, douleur dans la région périnéale, qui sont administrés aux organes génitaux. Parfois, douleur dans le bas du dos, écoulement sanglant (parfois purulent), augmentation de la température corporelle (37,5 à 38 ° C), signes d'intoxication générale - faiblesse, frissons, fatigue, constipation ou diarrhée, besoin fréquent de déféquer avec douleur, sang traces dans les matières fécales. L'examen peut révéler des lésions érosives uniques ou multiples de la membrane muqueuse.

    Si la forme aiguë n'est pas complètement guérie, la maladie entre dans la phase chronique avec une évolution lente. Les symptômes durant cette période disparaissent et leur manifestation est légère. Les signes suivants d’une phase d’érosion chronique sont notés: sensations douloureuses mineures qui ne causent pas un grand inconfort, légères démangeaisons. La température peut atteindre 37,2 ° C, l'écoulement est permanent et ressemble à du mucus (parfois avec du pus). L'apparition de sang dans la masse fécale est de nature épisodique, on observe une pâleur de la peau et une anémie se développe. Périodiquement le processus lent est remplacé par des périodes d'exacerbation avec des signes d'une forme d'érosion aiguë (proctite). Un symptôme caractéristique que l'on peut suspecter de la maladie est l'écoulement muqueux du rectum.

    Le traitement de l'érosion rectale comprend l'élimination des causes conduisant à la pathologie, le traitement symptomatique de types systémiques et locaux, ainsi que l'optimisation de la nutrition (régime alimentaire).

    Mode d'alimentation. Le régime alimentaire pour érosion du rectum est un élément important du traitement. Il convient d’exclure du régime les aliments de ce type: aliments frits, épicés, gras, fortement salés, aliments contenant des épices comestibles, marinades, sucreries. Dans la période d'exacerbation aiguë devrait s'abstenir d'utiliser des baies, des légumes et des fruits. Menu recommandé:

  • Petit déjeuner: œufs brouillés, mais uniquement à partir de blancs d'œufs, de porridge au riz ou à la semoule sans huile de consistance liquide, de fromage, de beurre en quantité très limitée.
  • Déjeuner: viande maigre et bouillons de poulet, viande hachée bouillie ou en compote, soupes de légumes en purée, côtelettes de poisson bouillies ou cuites à la vapeur de poulet émincé, kissel.
  • Dîner: bouillie sans beurre, crème sure et fromage cottage, côtelettes cuites et bouillies, pain blanc mais rassis.

    Pour le traitement systémique des causes et des symptômes de la maladie sont prescrits de tels médicaments:

  • Anibiotique: pour l'élimination de l'infection - pénicillines, céphalosporines, macrolides, aminoglycosides, tétracyclines, chloramphénicol, métronidazole.
  • Antispasmodiques: éliminer les spasmes musculaires afin de soulager les selles et éliminer la douleur - No-shpa.
  • Les médicaments antihistaminiques: nalocrom, bikromat, vildir, intal.

    Des lavements médicamenteux sont posés pour vider le rectum et les intestins, éliminer la réponse inflammatoire, en tant que traitement symptomatique. Ces types de lavements sont prescrits:

  • Type de nettoyage: rinçage à l’eau à l’aide d’une coupelle Esmarch.
  • Compositions thérapeutiques à action antiseptique et anti-inflammatoire: à base de décoctions de camomille, calendula, collargola, argousier.

    Les bains sédatifs avec addition de permanganate de potassium à l'eau sont considérés comme un traitement efficace. C'est un excellent outil pour éliminer les microorganismes pathogènes de divers types. Pour accélérer la régénération des tissus endommagés de la membrane muqueuse, des bougies sont utilisées avec des méthyluraciles, un aérosol hyposol (à base d'huile d'argousier, d'étazol sodique). Le traitement de l'érosion rectale est également effectué avec l'utilisation de la physiothérapie (diathermie), de la thérapie par la boue, du massage thérapeutique, de la thérapie par l'exercice. À des fins de prévention, de bons résultats sont obtenus en buvant de l'eau minérale, par exemple, Borjomi et Yessentuki.