Principal / Gastrite

Diverticule oesophagien

Gastrite

Les diverticules de l'œsophage - la déformation de la paroi du corps, qui communique avec sa lumière. La survenue d'un tel trouble se caractérise par une augmentation du volume des couches du tractus gastro-intestinal et par leur orientation vers le médiastin. Les diverticules sont des appendices simples ou multiples en forme de sac.

Les diverticules sont formés chez les deux sexes de différentes classes d'âge. Mais le plus souvent, une telle maladie est diagnostiquée chez les hommes de plus de cinquante ans. La maladie survient souvent dans le contexte d'autres troubles gastro-intestinaux - ulcère peptique, cholécystite, cholélithiase. Dans la classification internationale des maladies (CIM-10), ce trouble a son propre code - Q 36.9.

Les raisons de leur apparition peuvent servir d’anomalies congénitales de la structure des parois, ainsi que de processus inflammatoires acquis. Souvent, cette pathologie s'exprime par une égratignure ou une sensation de bosse dans la gorge, une odeur fétide de la bouche ou un changement du ton de la voix. Dans la zone de déformation, les particules alimentaires peuvent persister, ce qui entraîne la survenue de processus inflammatoires.

Les diverticules de l'œsophage sont diagnostiqués par radiographie de contraste et œsophagoscopie. Dans certains cas, les tumeurs sont trouvées au hasard, lors de la visualisation ou de la palpation du cou - il y a une saillie significative. Le traitement est effectué uniquement par voie chirurgicale - excision complète de la zone endommagée ou vissage du diverticule dans la lumière de l'organe.

Étiologie

Cette maladie est causée par plusieurs facteurs. Les diverticules œsophagiens peuvent avoir une origine différente. La formation du type congénital de la maladie est influencée par la faiblesse de la couche musculaire du mur dans toute région ou par le mode de vie malsain de la mère pendant la grossesse. Les tumeurs secondaires apparaissent à la suite de:

  • inflammations du tractus gastro-intestinal supérieur;
  • augmenter la pression à l'intérieur de l'œsophage;
  • reflux ou ulcère peptique;
  • infections fongiques;
  • un large éventail de blessures dans ce domaine;
  • adhérences des parois du corps avec des ganglions lymphatiques enflammés.

Dans certains cas, la manifestation de la maladie peut contribuer à plusieurs causes simultanément.

Variétés

Il existe aujourd’hui la classification suivante du diverticule, en fonction de l’origine de la maladie:

  • congénitale - saillies de l'œsophage, formées au cours du développement fœtal;
  • acquis - néoplasmes formés dans le corps humain tout au long de la vie.

Variétés de la maladie, en fonction de la participation au processus de la membrane muqueuse:

  • vrai - un trouble résultant de la saillie de plusieurs structures anatomiques, telles que la membrane muqueuse, la sous-muqueuse et la membrane musculaire;
  • faux - une maladie formée sur le fond de la saillie de la membrane muqueuse.

Selon le foyer de la lésion, ces formes de maladie sont distinguées:

  • diverticules d'organes creux;
  • diverticules organes tubulaires.

De plus, il existe une classification basée sur le mécanisme de développement de la maladie. Ainsi, les diverticules de l'œsophage sont:

  • pulsation - néoplasmes formés sous l'influence d'une influence externe;
  • traction - diverticules, formés par l’étirement constant ou régulier des parois de l’œsophage.

Selon la zone de localisation des tumeurs, la maladie peut être:

  • pharyngé-oesophagien. En médecine, il porte le deuxième nom - le diverticule cenkerovien de l'œsophage;
  • oesophagien;
  • épiphrenique;
  • sous-phrénique.

Les symptômes

Les diverticules oesophagiens de moins de deux centimètres ne montrent souvent aucun signe. Les diverticules de Tsenker sont ceux qui manifestent le plus de symptômes, car ils se situent dans la région de la jonction pharyngo-oesophagienne et qu’ils n’ont pas le temps de commencer le traitement entraînent des conséquences graves. Pour ce type de déformations oesophagiennes sont typiques

  • difficulté à faire passer des aliments solides ou des liquides dans l'œsophage;
  • l'accumulation de débris alimentaires dans la cavité en forme de sac;
  • des éructations avec une odeur désagréable;
  • mouvement actif en arrière des aliments de l'œsophage ou de l'estomac sans nausée. On l'observe dans la position horizontale d'une personne. C'est pourquoi, après le sommeil, les personnes trouvent souvent du mucus ou des morceaux de nourriture sur un oreiller.
  • se sentir égratigné ou égratigné;
  • toux sévère, souvent sans crachats;
  • nausées et vomissements fréquents;
  • augmentation de la salivation;
  • la constipation;
  • forte augmentation de la température corporelle;
  • détérioration significative de l'état général d'une personne.

Après avoir mangé, il peut y avoir des signes de suffocation, tels que rougeur de la peau du visage, vertiges graves et perte de conscience. Ces symptômes disparaissent souvent après des vomissements.

Les diverticules oesophagiens de plus de deux centimètres provoquent des signes tels que:

  • douleur intense dans la région de la poitrine;
  • rots non digérés;
  • ingestion de grandes quantités d'air;
  • l'apparition de toux sèche pendant le sommeil.

Les symptômes du diverticule inférieur de l'œsophage sont des douleurs dans la région du cœur, un pouls rapide et un bronchospasme.

Des complications

Sans demande ponctuelle de l'aide d'un spécialiste chargé de diagnostiquer et de prescrire un traitement, la progression de la maladie entraînera des conséquences graves nécessitant une intervention chirurgicale immédiate:

  • ulcération de la membrane muqueuse;
  • hémorragies dans la lumière de l'œsophage - peuvent provoquer des symptômes tels qu'une régurgitation ou des vomissements avec du sang;
  • perforation;
  • transformation de diverticules en néoplasme oncologique;
  • plusieurs processus adhésifs;
  • pneumonie d'aspiration;
  • abcès du poumon;
  • la formation de polypes.

En outre, l'auto-traitement avec la médecine traditionnelle peut conduire au développement des complications ci-dessus.

Diagnostics

Les mesures de diagnostic visent à clarifier la forme de la maladie. Ceci peut être réalisé en étudiant les antécédents du patient, une enquête détaillée et un examen du patient. Le spécialiste doit déterminer les raisons possibles de la formation de cette maladie, ainsi que la première fois, ainsi que le degré de ses symptômes et de son inconfort. Le diverticule de l'œsophage de Zenker est facilement détectable par la palpation du cou. Il s'exprime par la saillie d'un petit néoplasme de consistance molle, dont la taille diminue lorsqu'elle est pressée.

En outre, les patients subissent des examens du matériel, notamment:

  • radiographie de l'œsophage avec l'utilisation d'un agent de contraste - nécessaire pour confirmer la présence du diverticule, leur taille et leur localisation, ainsi que la présence de tumeurs - cancer, polypes ou fistules;
  • Scanner thoracique - les images montrent clairement de gros diverticules;
  • L'œsophagoscopie est l'une des méthodes d'examen endoscopique de l'œsophage. La procédure consiste à examiner la cavité du diverticule, à détecter des ulcérations, des tumeurs ou des saignements. En outre, cette méthode peut être utilisée pour la biopsie endoscopique - la collecte d'une petite partie du diverticule, en vue d'études de laboratoire ultérieures. Le risque de perforation étant très élevé, ces procédures sont effectuées avec une extrême prudence.
  • Manométrie oesophagienne - une étude visant à étudier la motilité de l'œsophage.

Si les patients présentent des symptômes tels que des douleurs au cœur ou à la poitrine, ils ont besoin d'une consultation supplémentaire par un cardiologue et d'un examen - ECG et EchoCG.

En outre, le médecin traitant doit procéder à un diagnostic différentiel des diverticules oesophagiens avec:

Après avoir étudié tous les résultats des examens, le médecin prescrit les tactiques de traitement les plus efficaces.

Traitement

Selon leur taille, les diverticules peuvent être traités de différentes manières: médicaments et chirurgie. Les néoplasmes bagulaires de petite taille et sans forte manifestation de symptômes sont facilement éliminés avec des médicaments, sous surveillance constante d'un gastro-entérologue. Les patients peuvent être assignés:

  • suivre un régime simple qui implique de manger des aliments cuits à la vapeur ou au four. Vous devriez également abandonner l'utilisation d'épices chaudes et d'alcool;
  • recevoir une grande quantité d'eau purifiée par jour - plus de deux litres;
  • lavage avec une solution faible de la substance antiseptique de la tumeur pathologique.

L'ablation chirurgicale est réalisée en cas d'évolution sévère de la maladie, ainsi qu'en présence de complications. Dans de tels cas, plusieurs types de chirurgie sont effectués pour le traitement:

  • élimination complète de la région endommagée de l'œsophage, suivie d'une greffe;
  • inversion du diverticule dans la lumière de l'œsophage et fermeture des parois. Cette intervention chirurgicale est possible uniquement avec des néoplasmes de type sac de petite taille.

Lors de l'une des deux opérations, le pronostic est plutôt favorable - la disparition complète des signes de la maladie. En cas de complications, le pronostic est plus grave. C'est pourquoi même l'évolution asymptomatique de la maladie nécessite l'examen des patients. Afin d'éviter des problèmes avec les conséquences de la maladie, il est nécessaire de suivre toutes les instructions d'un spécialiste et en aucun cas, ne tentez d'auto-guérir le diverticule avec des remèdes populaires.

La prévention du diverticule œsophagique consiste à éliminer rapidement les pathologies des maladies gastro-intestinales pouvant être à l'origine de cette maladie. En outre, il est nécessaire de manger des aliments lentement, en mastiquant avec soin.

Diverticule oesophagien

Le diverticule de l'œsophage est une maladie dans laquelle un organe est déformé de manière atypique, sa paroi fait saillie sous la forme d'un sac. La déformation peut se développer dans n'importe quelle partie de l'œsophage. La maladie est dangereuse car elle complique le passage des aliments par des voies naturelles, provoquant ainsi des processus inflammatoires. L'inflammation est lourde de suppuration. En conséquence, le saignement commence, la lumière de l'œsophage se rétrécit.

Classification des maladies

Déterminé dans plusieurs directions. La localisation des formations vous permet de sélectionner les types suivants:

  1. Pharynxesophageal. C'est le type le plus courant de diverticulose. La localisation de la pathologie est située dans le larynx postérieur, dans la région de l'œsophage cervical.
  2. Diverticule endobronchique. Ce type de maladie n'est pas aussi commun que le premier. Les protubérances se situent dans la partie médiane du sternum.
  3. Le diaphragme
  4. Sous-phrénique.

Le cours de la formation de la maladie la divise en deux types:

  • L’étirement progressif de la coquille externe de la paroi de l’œsophage conduit à la formation d’un défaut appelé diverticule de traction ou de bifurcation.
  • Une lésion mécanique de l'œsophage peut entraîner une vision pulsatile du diverticule.

Selon la date de formation du diverticule, il se produit:

  • Primaire (innée).
  • Secondaire (acquis).
  • C'est vrai, constitué des mêmes couches que le mur de l'orgue.
  • Le faux fait saillie entre les tissus conjonctifs affaiblis et ne contient que la couche muqueuse.

Quantité: multiple, unique.

Causes de la maladie

Il existe de nombreuses causes de maladie. Les parois faibles de l'œsophage - la principale cause de diverticulose congénitale. Des inflammations de la partie supérieure du tractus gastro-intestinal, des pathologies provoquant l'ingestion de suc gastrique dans l'œsophage, des lésions mécaniques pendant la chirurgie et d'autres facteurs sont les causes du développement de la maladie acquise.

La maladie touche des personnes de tout âge et de tout sexe, mais selon les statistiques fournies par les études cliniques, les hommes de plus de cinquante ans sont plus sujets à l'apparition d'une pathologie. À cet âge, la plupart des hommes ont déjà divers problèmes avec le tractus gastro-intestinal, souvent de nature chronique. La diverticulose devient souvent une maladie concomitante.

Diverticulose oesophagienne

Le diverticule oesophagien entraîne un certain nombre de complications dangereuses pour la santé humaine:

  • Le processus inflammatoire avec la formation ultérieure d'ulcères sur le mucus.
  • Saignement, caractérisé par des vomissements avec des caillots sanguins ou une régurgitation avec du sang frais.
  • Formation de fistules dans les parois de l'organe.
  • Le développement du cancer.
  • Reflux.

Manifestations de la maladie

L'apparition d'une odeur putride de la bouche, la douleur en avalant, une sensation de corps étranger dans le pharynx, une salivation accrue, une toux persistante, des chatouillements et une fièvre sont des signes de diverticules oesophagiens. Ces symptômes sont caractéristiques de la diverticulose de l'œsophage supérieur. Dans certains cas, la maladie provoque des modifications externes. Sur le cou, vous pouvez remarquer un léger gonflement, qui diminue si vous appuyez dessus.

Si un ou plusieurs symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Les diverticules de la partie moyenne ou inférieure ne peuvent se manifester d'aucune façon, être asymptomatiques ou présenter des signes bénins.

Le diagnostic à un stade précoce de la maladie aidera à mener un traitement efficace.

Parfois, le problème nécessite une intervention chirurgicale. Le diverticule est coupé ou inversé.

Définition de la maladie

Le médecin et le gastro-entérologue procèdent à l'examen et prescrivent le traitement. Après avoir examiné les résultats des tests de laboratoire et les avoir comparés aux symptômes, le médecin donne une directive pour une radiographie du tube digestif. Sur les images à rayons X, l'emplacement et la taille des formations sont clairement visibles. L'examen endoscopique révèle également la présence d'une pathologie. Le moyen le plus moderne de détecter une maladie est la tomodensitométrie.

Traitement par diverticule oesophagien

Le traitement de la diverticulose est déterminé par le médecin. C'est une méthode conservatrice ou une intervention chirurgicale.

Tout traitement est accompagné d'un régime strict. On montre au patient de manger des aliments qui ne provoquent pas d’irritation de l’œsophage. Après chaque repas, il est recommandé de boire beaucoup d'eau et de se blottir légèrement. Ces actions aideront à vider la cavité résultante.

Une intervention chirurgicale est nécessaire en cas d'évolution compliquée de la diverticulose, lorsque le symptôme douloureux du patient est prononcé et ne permet pas une alimentation complète. Le plus souvent, le diverticule est retiré par excision, sous anesthésie générale.

Le deuxième type d’intervention chirurgicale est l’invagination de la cavité supplémentaire, qui est tournée dans la direction opposée, à l’intérieur de l’œsophage. Cette opération est également réalisée sous anesthésie générale. Le résultat des opérations est dans la plupart des cas positif. L'ablation chirurgicale de la pathologie permettra à l'œsophage de communiquer pleinement avec d'autres organes. Le patient après l'opération est en rééducation depuis un certain temps sous la supervision de médecins.

Le développement du diverticule de l'œsophage au stade initial est efficacement éliminé par des méthodes de traitement conservatrices. Tant que les formations sont petites, il y a suffisamment de mesures médicales et un régime thérapeutique.

L'alimentation implique l'utilisation de repas légers, complètement écrasés. La nourriture est dominée par les soupes, les céréales et les légumes en purée. Afin de ne pas irriter les parois affectées de l'œsophage, les aliments doivent être refroidis et consommés lentement. Parfois, il est recommandé de laver et de drainer à l’eau tiède ou avec un antiseptique mal dilué.

Les recommandations principales pour la thérapie conservatrice: assurez-vous de boire au moins un verre d'eau ou du thé non sucré après avoir mangé. Vous devriez aussi boire un peu en mangeant. Les aliments doivent être aussi écrasés que possible, pas chauds ou froids.

Activité physique

L'activité physique est un bon complément pour le traitement principal de la maladie. Le mode de vie inactif, en revanche, contribue au développement de la maladie. L'activité physique accélère le passage des aliments dans le système digestif. La marche et la course sont les exercices les plus utiles pour la prévention de la diverticulose. Mais d'autres activités sportives ont un effet positif sur le corps. Il convient de choisir n'importe quel type d'activité physique et d'y consacrer au moins un peu de temps. Des exercices fréquents seront la clé de la santé de tout le corps.

Ne désespérez pas si les experts ont diagnostiqué un diverticule. La pathologie se prête bien à la thérapie traditionnelle et même au traitement par des méthodes et des moyens traditionnels. Peut-être que cette maladie incitera à changer de façon permanente le mode de vie néfaste qui était auparavant habituel. Au cours de la période de traitement, une habitude de bien manger sera développée, le potentiel d'activité physique sera estimé en fonction du mérite.

Médecine populaire

Dans le traitement du diverticule de l'oesophage peut être appliqué et remèdes populaires. Cependant, l'utilisation de médicaments doit être faite avec prudence et nécessairement après avoir consulté un médecin. L'utilisation de remèdes populaires n'exclut pas un traitement avec des méthodes médicales traditionnelles, mais seulement des compléments.

Le remède le plus efficace de la médecine traditionnelle est une infusion de plantes médicinales.

Il est nécessaire de mélanger des fruits finement hachés: églantine, aneth, aneth, camomille, ortie. Une cuillère à soupe de plantes broyées et mélangées est remplie avec un verre d'eau bouillie non chaude. Au bout de 1,5 heure, filtrer la perfusion matin et soir de 100 g. La perfusion élimine les processus inflammatoires et améliore l'état général du patient.

Quelques recettes folkloriques plus intéressantes sont énumérées ci-dessous. L'utilisation de tout moyen de médecine traditionnelle est autorisée après consultation du médecin.

Bouillon d’écorce de chêne: une poignée d’écorce moulue sèche, de feuilles de noyer, de racines de Potentilla, de marjolaine et de fleurs de millepertuis (10 g chacune). 30 g du mélange - 1 litre d'eau bouillante. Versez de l'eau, mettez dans un endroit chaud pendant deux heures. Ensuite, faites bouillir l’infusion et laissez cuire encore 10 minutes. Laisser refroidir, filtrer et consommer 50 ml avant chaque repas. Le bouillon est considéré comme une guérison.

Le son accélère parfaitement le passage des aliments dans le tube digestif et a un effet nettoyant. Préparez une cuillère de son dans 100 ml d’eau bouillante et prenez-la avec un estomac vide, en commençant par six cuillères à thé par jour, en augmentant progressivement pour atteindre huit cuillères à soupe. Une demi-année d'utilisation nettoie le corps, augmente le tonus des intestins et aide à guérir le diverticule.

Prévisions

Si vous ne traitez pas la pathologie décrite, des complications et de nouvelles maladies pouvant constituer un danger pour la santé et la vie des personnes peuvent apparaître. Avec le temps, les soins médicaux rendus contribuent à un résultat favorable sous forme de récupération, de rééducation accélérée.

Qu'est-ce que le diverticule œsophagien et comment est-il traité?

Diverticule oesophagien - modification de la lumière du tube, caractérisée par une saillie de la paroi interne du médiastin. Des appendices bagulaires sont observés dans la partie inférieure du tractus gastro-intestinal thoracique. La diverticulose est une conséquence des maladies du système digestif chez les personnes âgées de plus de 40 à 50 ans.

Les causes

Les diverticules du tiers inférieur de l'œsophage peuvent être congénitaux et acquis. L'émergence de la pathologie interne de l'organe du tractus gastro-intestinal est associée à un tonus grave de la couche musculaire de l'épithélium de la membrane muqueuse, ainsi qu'à un mauvais mode de vie pendant la gestation de l'enfant pendant la grossesse.

L’apparition de diverticule acquis est due à des maladies retardées du système digestif, causes externes:

  • processus inflammatoire interne de la membrane muqueuse;
  • maladie de reflux;
  • oesophagite;
  • maladies infectieuses et fongiques;
  • inflammation de la vésicule biliaire;
  • ulcère peptique de l'estomac, duodénum;
  • la médiastinite;
  • achalasie du cardia;
  • oesophagisme;
  • rétrécissement de la lumière du sphincter oesophagien;
  • augmentation de la pression intra-abdominale;
  • violation de la fonction d'évacuation de l'œsophage;
  • douleur dans la région cardiaque de l'estomac;
  • les cancers;
  • dommages aux ganglions lymphatiques thoraciques après des maladies infectieuses;
  • dommages mécaniques, thermiques, blessures;
  • corps étranger touché;
  • altération du métabolisme;
  • mauvais régime;
  • abus d'alcool;
  • manque de nutriments, de vitamines;
  • l'inclusion dans le régime de la nourriture forte et salée;
  • non-respect du régime de température de l'aliment consommé;
  • pénétration de substances industrielles nocives.

Les principales causes du développement des diverticules oesophagiens sont des pathologies associées de l'intestin, de l'estomac, entraînant une contraction spasmodique des muscles, une diminution de la fonction motrice, un affaiblissement de la couche musculaire.

Classification de la pathologie

La base des types de pathologie est la cause de l’occurrence, la forme de l’éducation, le moment et le mécanisme du développement, le lieu de la localisation, la taille du diverticule:

  • les diverticules pharynx-oesophagiens;
  • endobronchique (bifurcation);
  • épiphreniques (epiphrenal, diverticules du tiers inférieur de l'oesophage);
  • sous-phrénique (abdominal).
  • la traction;
  • pulsion
  • traction de pulsion.

Les diverticules pharyngo-oesophagiens sont appelés formes de Tsenker ou pharyngo-oesophagiennes caractérisées par une saillie dans la partie supérieure de l'organe du tractus gastro-intestinal. Le type endobronchique est observé dans la déformation de la section médiane, épiphrénique - dans le tiers inférieur, subphrénique - dans la partie inférieure. Les faux diverticules sont caractérisés par des lésions de la couche supérieure de la membrane muqueuse, des déformations vraies - profondes affectant les muqueuses internes, les membranes sous-muqueuses et musculaires.

Des diverticules congénitaux du tiers inférieur ou de la partie supérieure de l'œsophage sont observés avec une faiblesse génétique de la couche musculaire de l'organe due à un mode de vie malsain pendant la période de portage. La forme acquise est due à des pathologies du tractus gastro-intestinal, à des maladies infectieuses passées, à la malnutrition, à un stress constant.

Le type de traction du diverticule pharyngo-œsophagien ou inférieur est caractérisé par la formation de difformités cicatricielles résultant de modifications inflammatoires de la membrane muqueuse, d'entorses régulières des parois dues à des lésions des organes internes adjacents. La principale raison de l'apparition du mécanisme de pulsion dans le cas des diverticules de Tsenker est une faiblesse acquise ou congénitale du tonus musculaire due à un régime alimentaire inapproprié, au stress et à de mauvaises habitudes. Avec ce type de pathologie, on observe une saillie de la couche muqueuse et sous-muqueuse. Le diverticule de type mixte se forme en raison d'une altération de la fonction motrice de l'œsophage et d'un tonus musculaire réduit.

Symptômes de pathologie

Les principaux symptômes du diverticule de l'œsophage sont les suivants:

  • difficulté à avaler la nourriture;
  • douleur dans la gorge;
  • régurgitation (caractéristique du nouveau-né);
  • odeur désagréable de la bouche;
  • la régurgitation;
  • salive abondante;
  • éructations;
  • des nausées;
  • sensation de brûlure;
  • selles irrégulières;
  • chatouiller;
  • une boule dans la gorge;
  • toux sèche;
  • diminution du timbre de la voix;
  • manque d'appétit;
  • perte de poids.

La dysphagie, caractéristique de la forme pathologique de Tsenkerov, s'accompagne de rougeurs, de signes d'asphyxie, de vertiges, d'évanouissements. La régurgitation - la libération de fluide, de mucus dans la cavité buccale - est notée avec les diverticules pharyngé et oesophagien. Le besoin de vomir est caractéristique lorsqu’on prend une position horizontale.

Avec de grandes saillies dans le haut et le bas de l'œsophage, il y a de forts spasmes dans la poitrine, des éructations avec la libération des restes d'aliments non digérés, une déglutition d'air, une sensation de corps étranger, des nausées, une toux pendant le sommeil, des gargouillements en avalant, une température corporelle élevée.

La présence de diverticules du tiers inférieur de l'œsophage est caractérisée par un rythme cardiaque anormal, un pouls rapide, un essoufflement, une tachycardie. La bifurcation et les formes épiphréniques ne présentent pas de symptômes graves avec une saillie de moins de 2 cm de diamètre. Les diverticules de la partie inférieure de la variété pulsation-traction s'accompagnent d'une violation de la déglutition, de l'ingestion d'air, de douleurs à la poitrine et de palpitations.

Complications possibles

Les complications les plus courantes du diverticule oesophagien sont:

  • diverticulite;
  • la formation de difformités cicatricielles, d'ulcères, d'érosions sur la membrane muqueuse de l'œsophage;
  • saignement interne;
  • la médiastinite;
  • perforation;
  • abcès;
  • rétrécissement de la lumière de l'œsophage;
  • la formation de polypes;
  • processus inflammatoire du système respiratoire;
  • L'oesophage de Barrett;
  • cancer de nature maligne.

Une complication fréquente est la manifestation des symptômes de la diverticulite oesophagienne, caractérisée par une inflammation due à une accumulation, une décomposition de débris alimentaires tombant dans le sac formé. La conséquence la plus dangereuse est le cancer, lorsque des cicatrices se forment, que la membrane muqueuse de l’organe est atteinte et que les métastases se propagent.

Diagnostics

Si vous trouvez des symptômes symptomatiques désagréables, vous devriez consulter un médecin pour effectuer une recherche médicale. Les tests de laboratoire de sang, d'urine - une procédure standard pour les maladies du tractus gastro-intestinal.

Les principales méthodes instrumentales de diagnostic incluent:

  • Radiographie;
  • Sémiotique aux rayons X;
  • oesophagoscopie;
  • manométrie;
  • mesure de l'acidité;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • électrocardiogramme;
  • échographie du coeur.

La radiographie avec un agent de contraste vous permet d'identifier le lieu de localisation, la taille, la forme, le moment de la formation des diverticules. La méthode de la sémiotique aux rayons X permet de comparer l’instantané obtenu du patient aux formes connues de la maladie afin d’établir les méthodes de traitement dans un cas clinique particulier. L'œsophagoscopie révèle la nature et l'étendue des dommages à la membrane muqueuse. Lors de l'examen instrumental, le tissu conjonctif est prélevé (biopsie) pour une analyse histologique de la présence de cellules cancéreuses. La manométrie est chargée d'étudier la fonction motrice de l'œsophage.

Imagerie par résonance magnétique et calculée - méthodes de diagnostic supplémentaires donnant une idée des éventuels troubles fonctionnels des organes de la région thoracique, la cavité abdominale. Mesurer le niveau d'acidité dans l'œsophage vous permet d'identifier la cause de la maladie. Lorsque la tachycardie, impulsion rapide est attribué un électrocardiogramme, une échographie du coeur. Des méthodes de diagnostic différentiel sont utilisées pour identifier le reflux gastro-œsophagien, la hernie de l'orifice de l'œsophage, l'achalasie du cardia, les kystes et les tumeurs malignes.

Méthodes de traitement médical

Les principales méthodes de traitement en pathologie sont les suivantes:

  • prendre des médicaments;
  • bonne nutrition;
  • traitement du matériel;
  • médecine traditionnelle;
  • intervention chirurgicale.

Le traitement des diverticules oesophagiens devrait être nécessaire après avoir identifié la taille de la saillie. Un traitement médicamenteux est prescrit en présence de formations d’un diamètre inférieur à 2 cm. L'identification d'un grand sac nécessite un traitement chirurgical.

Traitement médicamenteux

Les principaux médicaments prescrits pour les diverticules oesophagiens sont les antiacides, les alginates et les inhibiteurs de la pompe à protons. Les médicaments visent à normaliser l’équilibre acido-basique dans l’estomac, ce qui permet de restaurer la membrane muqueuse, de se débarrasser de la saillie de petite taille. Les antispasmodiques sont prescrits pour éliminer la douleur - principal symptôme de la maladie. Se laver la gorge avec une solution antiseptique faible peut améliorer le drainage de l'œsophage, éliminer les éraflures, les égratignures et l'inflammation de la bouche.

Régime alimentaire

Une bonne nutrition lors de la détection du diverticule oesophagien implique:

  • diviser les repas;
  • l'utilisation d'aliments bouillis, cuits au four et cuits à la vapeur, sous une forme broyée, frottée et semi-liquide;
  • l'exclusion des aliments épicés, salés, marinés et frits;
  • refus de l'alcool, des produits du tabac;
  • manger de la nourriture en petites portions;
  • éviter de trop manger, des aliments secs, des collations;
  • respect de la température des aliments;
  • inclusion dans l'alimentation uniquement des aliments transformés thermiquement;
  • respect du régime d'alcool.

La nutrition lors de l’identification des diverticules oesophagiens doit être saine, équilibrée et utile. Après chaque repas, vous devez vous rincer la bouche avec de l'eau tiède ou une solution antiseptique.

Traitement du matériel

L'électrocoagulation, l'utilisation du laser - les principales méthodes de traitement du matériel. L'utilisation de procédures modernes prévient l'apparition de diverticulose (accumulation de poches), restaure les parois internes lorsque les appendices en forme de poche disparaissent. Le traitement d'appareillage est un remplacement efficace pour la chirurgie.

Intervention chirurgicale

S'il existe des complications dangereuses, une saillie importante, aucune dynamique positive du traitement conservateur, une douleur intense, une dysphagie grave, un saignement interne, l'excision des diverticules de l'œsophage sont prescrits. Le retrait du sac formé est réalisé sous anesthésie par le col ou le thorax, en fonction de l'emplacement. Les opérations sur les diverticules de l'œsophage sont appliquées, puis greffées avec des lambeaux du tissu du diaphragme ou de la plèvre.

Il existe une méthode d'invagination, dont la principale caractéristique est de déplacer l'appendice dans la lumière de l'organe du tractus gastro-intestinal avec une couture supplémentaire de la membrane muqueuse. Cette méthode est efficace pour éliminer les diverticules mineurs de l’œsophage. Une opération réussie garantit une perspective positive - la disparition complète des appendices en forme de sac.

Médecine populaire

Le traitement des diverticules oesophagiens par la médecine traditionnelle permet d’éliminer les symptômes symptomatiques gênants. Les ingrédients efficaces sont:

L'huile de lin est un agent immunostimulant anti-inflammatoire, antimicrobien, cicatrisant. Le médicament est préparé à partir de graines qui doivent être versées avec de l'huile d'olive ou de tournesol et perfusées pendant 3-4 semaines. L'infusion de son améliore le processus digestif. La décoction de camomille a une action anti-inflammatoire et antibactérienne.

L'utilisation de méthodes folkloriques doit être effectuée sous la supervision d'un gastro-entérologue afin d'éviter l'apparition d'une réaction allergique ou d'une détérioration de l'état de santé.

Mesures préventives

Pour prévenir la formation d'un diverticule ou la récurrence de la maladie, vous devez constamment respecter les règles suivantes:

  • régime de contrôle;
  • ne pas trop manger;
  • éviter les aliments secs, les collations;
  • mastiquez bien les aliments;
  • marcher régulièrement à l'air frais;
  • exercice;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • passer un examen médical, consulter un gastro-entérologue.

Caractéristiques du traitement du diverticule oesophagien

Les maladies du système digestif incluent le diverticule œsophagien. C'est une condition pathologique dans laquelle il y a un changement dans la forme de la paroi de l'organe. Si le traitement n'est pas adéquat, le risque de complications (formation d'érosion, pneumonie, abcès et néoplasmes malins) est élevé.

Diverticule de la paroi de l'oesophage

Le diverticule est une saillie de la paroi œsophagienne. Il peut être formé à la fois par trois coquilles ou une seule. L'œsophage humain est un organe important nécessaire pour transporter les aliments du pharynx vers l'estomac. Il est formé de trois couches: musculaire, visqueuse et séreuse. Si une telle saillie est détectée à plusieurs endroits à la fois, une diverticulose se produit.

Cette formation a le plus souvent la forme d'un sac. Le diverticule est une pathologie très commune. Sa prévalence chez la population adulte atteint 2%. Le plus souvent, les hommes de plus de 50 ans sont malades. Dans la plupart des cas, le diverticule se développe à nouveau dans le contexte d’une autre pathologie (ulcère peptique, cholécystite).

Selon l'emplacement, on distingue les types suivants de ces formations:

  • pharynx-oesophagien;
  • suprachronchique;
  • épiphrenique;
  • abdominale.

Les diverticules sont divisés en vrais et faux, congénitaux et acquis. Ces derniers sont diagnostiqués beaucoup plus souvent. Les défauts simples ne sont pas dangereux. Seulement 10% des patients détectent plusieurs diverticules.

Les principaux facteurs étiologiques

Cette pathologie est due à plusieurs raisons. Les facteurs les plus importants sont:

  • inflammation de l'oesophage;
  • reflux gastro-oesophagien;
  • mauvaise nutrition;
  • ulcère gastrique et duodénal;
  • inflammation de la vésicule biliaire;
  • spasme cardiaque de l'estomac;
  • achalasie;
  • dommages mécaniques;
  • tumeurs du médiastin;
  • lésion de ganglions lymphatiques intrathoraciques en arrière-plan d'une infection tuberculeuse;
  • maladies fongiques;
  • rétrécissement de la lumière de l'œsophage.

Le diverticule de Zenker de l'œsophage est plus souvent formé sur le fond de l'œsophagite. Un processus inflammatoire prolongé conduit à une saillie de la paroi du corps. Le processus pathologique se développe dans la région pharyngée-oesophagienne. L'œsophagite elle-même survient à la suite de maladies infectieuses (grippe, diphtérie, mycose), de brûlures, de reflux et d'une réaction allergique. La cause peut être un objet étranger dans le pharynx ou l'œsophage.

Les facteurs prédisposant à la formation d'un diverticule sont:

  • risques professionnels (inhalation d'aérosols caustiques ou de poussières);
  • abus de boissons chaudes et d'aliments épicés;
  • repas de nuit;
  • alcoolisme;
  • fumer;
  • la congestion;
  • troubles métaboliques sur le fond d'un manque de vitamines dans le corps.

Le développement du diverticule pulsaire de l'œsophage est possible dans le contexte d'une altération de la fonction motrice de l'organe. Cela provoque des spasmes spontanés. La pression monte et le mur fait saillie.

Comment apparaissent les diverticules

En présence d'un diverticule pharyngo-oesophagien, les symptômes suivants sont possibles:

  • difficulté à passer la nourriture;
  • la régurgitation;
  • mauvaise haleine;
  • chatouiller;
  • sensation de gratter dans la gorge;
  • toux sèche;
  • brûlure dans la poitrine (brûlures d'estomac);
  • augmentation de la production de salive;
  • des nausées;
  • vomissements.

Souvent, la voix d'une personne change. Dans les cas graves, le visage du patient devient rouge pendant le repas. Peut-être un sentiment de manque d'air. Parfois, les gens perdent conscience. Un symptôme fréquent est le vertige. La régurgitation a lieu quand une personne ment. Après le sommeil, certains patients remarquent qu'il reste des traces sur l'oreiller. Ceci est le jus gastrique et les produits non digérés.

Le diverticule, localisé dans la partie supérieure de l'œsophage, peut provoquer une douleur derrière le sternum. Ceci est observé quand la cause était une oesophagite chronique. Beaucoup de patients ressentent une boule dans la gorge. Les saillies épiphéniques et de bifurcation de petite taille ne donnent pas de symptômes. Ils peuvent être détectés par hasard lors de l'examen endoscopique.

Les grands diverticules diaphragmatiques et de bifurcation se manifestent par la déglutition de l'air, des éructations constantes, une dysphagie, une régurgitation, des nausées. La nuit, la toux apparaît souvent. Il est très difficile de reconnaître les diverticules du bas oesophage. Ils conduisent souvent à un dysfonctionnement des poumons et du cœur. Les symptômes suivants sont possibles:

  • douleur à la poitrine;
  • difficulté à respirer;
  • la tachycardie;
  • essoufflement.

L'analyse de l'électrocardiogramme a révélé des troubles fonctionnels du coeur.

Conséquences négatives possibles

Si le traitement du diverticule œsophagien n’est pas effectué, les complications suivantes sont possibles:

  • inflammation (diverticulite);
  • formation d'ulcère peptique;
  • perforation de la paroi de l'organe;
  • une hémorragie;
  • formation d'adhérences;
  • la sténose;
  • formation d'abcès;
  • phlegmon;
  • développement de pneumonie d'aspiration;
  • la formation de polypes.

L'œsophage de Barrett est une maladie très dangereuse. Il se forme chez des patients présentant des diverticules sur fond de reflux gastro-oesophagien de longue durée. Ceci est une condition précancéreuse. En cas de non respect des prescriptions du médecin, une tumeur maligne est possible. L'inflammation est la complication la plus courante du diverticule œsophagien.

En cas d’infection de l’infection, l’état de santé général se dégrade. Augmentation possible de la température corporelle. Le renversement du suc gastrique et de la nourriture contribue à la défaite des poumons. Cela se manifeste par une pneumonie et la survenue d'abcès. L'érosion et les ulcères formés sur la muqueuse œsophagienne peuvent être une source de saignement. Une complication terrible est le rétrécissement de la lumière du corps. Cela rend impossible de manger normalement. Ces patients perdent du poids. La dysphagie peut mener à l'épuisement.

Plan d'examen du patient

Il est nécessaire de traiter une personne seulement après examen et exclusion d'autres maladies. Le patient est interrogé et examiné. Les facteurs de risque possibles pour l'œsophagite et la formation d'un diverticule sont établis. Les études suivantes sont nécessaires:

  • palpation du cou;
  • radiographie;
  • fibroesophagogastroduodenoscopy;
  • étude de l'acidité de l'estomac;
  • tomographie par ordinateur;
  • biopsie;
  • analyse cytologique;
  • étude de la fonction motrice de l'œsophage;
  • électrocardiographie;
  • Surveillance Holter;
  • Échographie du coeur;
  • analyses cliniques générales.

Le diverticule de Zenker peut être situé dans la partie supérieure de l'œsophage. Une grande saillie se trouve à la palpation du cou. Il diminue de taille pendant la pression. L'étude endoscopique la plus informative. Il vous permet d'évaluer l'état de la membrane muqueuse de l'œsophage et de l'estomac. Au cours de l'oesophagoscopie, un fragment de la membrane muqueuse est prélevé pour examen. Cela élimine la tumeur (cancer).

Informatif et radiographie. Elle est réalisée avec un agent de contraste. Le médecin détermine l’emplacement exact et la taille de la saillie. La photo montre de grands diverticules sous la forme de cavités contenant de l'air ou un liquide. Le diagnostic différentiel est réalisé avec angine de poitrine, maladies neurologiques, botulisme, hernie de l’ouverture œsophagienne, cancer, kyste médiastinal et achalasie.

Tactique médicale pour les diverticules

Lorsque le traitement des diverticules oesophagiens, les remèdes populaires sont inefficaces. Il existe des méthodes conservatrices et radicales de traitement de cette pathologie. Les tactiques dépendent de l'état de la personne et de la taille de la saillie. Lorsque le diverticule de l'œsophage cervical est montré:

  • suivre un régime;
  • traitement des maladies chroniques existantes du système digestif;
  • éviter l'alcool et les cigarettes;
  • l'utilisation d'antiseptiques;
  • gymnastique;
  • égouttage après avoir mangé
  • se gargariser avec de l'eau.

En cas d'ulcère peptique et de reflux gastro-oesophagien, des médicaments sont prescrits pour réduire la production et neutraliser l'acide chlorhydrique. Les antiacides et les inhibiteurs de la pompe à protons les plus efficaces. Les antibiotiques sont souvent utilisés. Diet - un outil efficace. Le principe de la protection mécanique, chimique et thermique est nécessaire.

Cela réduit le risque de complications. Les patients sont recommandés:

  • éliminer l'utilisation d'aliments grossiers;
  • abandonner les plats épicés;
  • boire plus de liquides;
  • refuser le café et l'alcool;
  • manger fractionné en même temps.

La nourriture devrait être semi-liquide. Pour améliorer la fonction d'évacuation de l'œsophage après avoir mangé, vous devez vous forcer. Cela crée une pression élevée dans la poitrine et aide à pousser le morceau de nourriture. Pour prévenir l’infection des tissus après un repas, vous devez vous gargariser avec des solutions antiseptiques. Une chirurgie du diverticule oesophagien est nécessaire en cas de complications (ulcères, abcès, rétrécissement de l'organe) ou d'un tableau clinique prononcé.

Le plus souvent réalisée l'excision du diverticule, suivie d'une chirurgie plastique. Parfois, une manipulation telle qu'une invagination est effectuée. Le changement de mode de vie est un aspect important de la thérapie. Cela implique le rejet des mauvaises habitudes, le sommeil sur un lit avec la tête surélevée, la normalisation du régime quotidien. Avec un traitement en temps opportun, le pronostic est favorable. Il s'aggrave avec la métaplasie et le développement d'autres complications.

Méthodes de prophylaxie non spécifiques

Afin de réduire le risque de diverticule, les directives suivantes doivent être suivies:

  • manger des aliments lentement;
  • limiter la consommation d'aliments grossiers et épicés;
  • mastiquez bien les aliments;
  • boire plus;
  • traiter les maladies ulcéreuses et de reflux;
  • manger à une heure précise;
  • cuisson à la vapeur;
  • s'abstenir de grignoter;
  • mener une vie saine;
  • bouger plus;
  • ne mange pas la nuit;
  • refuser de travailler dans des conditions de travail dangereuses;
  • prendre des vitamines.

Cette pathologie se développe souvent dans le contexte d'autres maladies, il faut donc les traiter et les identifier rapidement. FEGDS périodique est recommandé. Avec un diverticule développé, une prophylaxie tertiaire est réalisée. Son objectif est de prévenir les complications. Pour ce faire, vous devez abandonner l’auto-traitement et consulter un médecin. Il faut suivre toutes ses recommandations.

La prévention spécifique n'est pas développée. Si vous ignorez les symptômes de la maladie, il peut en résulter des conséquences négatives (cancer). Ainsi, les petits diverticules ne présentent pas un grand danger. Avec le renflement massif de la paroi de l'œsophage, la principale méthode de traitement est la chirurgie.

Diverticula de l'oesophage

Les diverticules de l'œsophage sont une déformation de la paroi œsophagienne, caractérisée par une saillie sacculaire de ses couches, en regard du médiastin. Elle peut se manifester par une sensation de chatouillement, une hypersalivation, une sensation de nodule dans la gorge, une dysphagie, une régurgitation, une odeur putride de la bouche. La pathologie est diagnostiquée par radiographie oesophagienne, oesophagoscopie et manométrie. Le traitement radical consiste en l'excision du diverticule (diverticulectomie) ou en l'invagination (vissage) de la saillie dans la lumière de l'œsophage.

Diverticula de l'oesophage

Les diverticules oesophagiens (diverticules oesophagiens) sont détectés chez 2% des individus au cours de l'examen aux rayons X. Dans la gastro-entérologie moderne parmi les diverticules du tractus gastro-intestinal, ils constituent environ 40%. Plus souvent diagnostiqué chez les hommes âgés de plus de 50 ans, souffrant généralement d'autres maladies du système digestif - ulcère peptique, cholécystite, cholélithiase, etc. Dans 90% des cas, il est solitaire et dans 10% des cas, de multiples saillies de la paroi de l'œsophage sont observées.

Raisons

L'origine des diverticules de l'œsophage peut être différente. La formation de saillie congénitale est généralement associée à la faiblesse principale de la couche musculaire de la paroi œsophagienne dans une zone donnée. Les processus inflammatoires du tube digestif supérieur et du médiastin jouent un rôle important dans le développement des diverticules acquis.

Souvent, l'apparition de la pathologie est précédée par un long épisode d'œsophagite et de reflux gastro-oesophagien, une médiastinite, une tuberculose des ganglions lymphatiques intrathoraciques, une infection fongique de l'œsophage (candidose œsophagienne). Une lésion œsophagienne, un œsophage, une achalasie du cardia, une sténose œsophagienne peuvent conduire au développement d’un diverticule œsophagien.

Pathogenèse

La formation d'une saillie pulsatoire est causée par une violation de la motilité de l'œsophage, entraînant des contractions musculaires spastiques, une augmentation de la pression intra-œsophagienne et un œdème de la paroi au point le plus faible (souvent au-dessus de la contraction fonctionnelle ou organique).

Le développement du diverticule de traction est favorisé par les adhérences des tissus conjonctifs des parois de l'œsophage avec les ganglions lymphatiques enflammés du médiastin, qui entraînent un étirement et un déplacement de la paroi de l'œsophage vers le médiastin avec formation d'une saillie pathologique. Parfois, les mécanismes de pulsion et de traction agissent simultanément.

Classification

Selon l'emplacement, il y a pharyngéo-œsophagien (pharyngo-œsophagien, diverticule de Zenker), divertibule épibronchique (oesophage moyen, bifurcation), épiphrenique (épiphrenal), subphrenique (abdominal) de l'oesophage. Selon le mécanisme de formation de la saillie peut être pulsion, traction ou mixte - pulsion-traction.

En fonction de leur origine et de leur heure d'apparition, les diverticules sont classés comme congénitaux et acquis. Selon le type de structure, on distingue les vrais diverticules composés de toutes les couches de la paroi de l'œsophage et les pseudodivertikules (faux) qui ne possèdent pas de membrane musculaire. Les faux diverticules sont formés par la saillie de la membrane muqueuse de l'œsophage à travers un défaut de la couche musculaire; ils surviennent au moment de la contraction péristaltique de la paroi œsophagienne et disparaissent lorsqu’il se détend.

Symptômes du diverticule de l'œsophage

Les manifestations cliniques dépendent de l'emplacement de la saillie. Les symptômes les plus importants sont les diverticules de Zenker situés dans la région de la jonction pharyngo-oesophagienne. Avec les diverticules de Cenker, la dysphagie se développe tôt - difficulté à faire passer les aliments solides et liquides à travers l’œsophage. Les restes de nourriture s'accumulent dans le diverticule, ce qui s'accompagne d'une régurgitation d'aliments non digérés, une odeur désagréable de la bouche.

La régurgitation peut être observée en position ventrale et, par conséquent, les patients trouvent souvent du mucus et des restes de nourriture sur l'oreiller au réveil. En outre, les patients peuvent se plaindre de chatouillement, de grattement du pharynx, de sensation de nodule encombrant dans la gorge, de toux sèche. Il y a souvent des nausées, une hypersalivation, un changement de ton de la voix. Le développement du «phénomène de blocage» est caractéristique lorsque, après avoir mangé, un visage devient rouge, une sensation d'étouffement, des vertiges, une perte de conscience se développe. Cette condition est généralement arrêtée après des vomissements.

Les bifurcations et diverticules épiphreniques de petite taille (jusqu’à 2 cm) sont généralement asymptomatiques. Les grands diverticules sont accompagnés de dysphagie, régurgitation d'aliments non digérés, aérophagie (ingestion d'air), douleurs thoraciques, nausées, toux nocturne. Les manifestations cliniques d'un diverticule de bifurcation peuvent être déclenchées par une sonde valsavienne. Lorsque les diverticules du bas de l'œsophage se joignent à la clinique, des troubles du système digestif rejoignent la dyspnée réflexe, la tachycardie, le bronchospasme, la douleur dans la région du cœur, les modifications de l'ECG.

Des complications

Les diverticules de l'œsophage peuvent être accompagnés d'une diverticulite et de ses complications - phlegmon du cou, médiastinite, formation de fistule œsophago-médiastinale, sepsis. La régurgitation avec aspiration de masses alimentaires conduit au développement d'une bronchite chronique, d'une pneumonie d'aspiration, d'un abcès du poumon. Possible membrane muqueuse érosive, saignement oesophagien, la formation de polypes oesophagiens, le développement d'un cancer de l'œsophage.

Diagnostics

Un diverticule de Zenker plus important peut être détecté par l'examen et la palpation du cou. Il s'agit d'un gonflement dans le cou d'une consistance molle, qui diminue avec la pression. À l'aide des rayons X de l'œsophage, la présence et la localisation du diverticule sont établies, la largeur de son cou, le temps de rétention du baryum, la présence de processus pathologiques (polypes, cancer, fistule) sont déterminés. Des informations importantes peuvent être obtenues en effectuant une enquête radiographique et tomodensitométrique du thorax: des diverticules œsophagiens de grandes tailles apparaissent sur les images comme des cavités remplies de liquide et d’air communiquant avec l’œsophage.

L'œsophagoscopie permet d'examiner la cavité du diverticule, de détecter une ulcération de la membrane muqueuse, d'établir le fait qu'il saigne, d'identifier les tumeurs et de réaliser une biopsie endoscopique. En raison du risque élevé de perforation, l'oesophagoscopie est réalisée avec beaucoup de soin. Pour étudier la fonction contractile de l'œsophage, une manométrie œsophagienne est réalisée - une étude de la motilité œsophagienne. Les patients présentant des symptômes coronaires mènent une étude ECG, une surveillance Holter, EchoCG.

Le diagnostic différentiel du diverticule œsophagien est réalisé avec RGO, œsophage, hernie para-œsophagienne, rétrécissements œsophagiens, achalasie du cardia, cancer de l'œsophage, kystes médiastinaux, angine de poitrine, maladie coronarienne. Les mesures de diagnostic sont effectuées par un gastro-entérologue, en présence de symptômes du système cardiovasculaire, une consultation par un cardiologue est indiquée.

Traitement du diverticule oesophagien

Les petites formations à évolution oligosymptomatique sont traitées de manière conservatrice sous la supervision d'un gastro-entérologue. Les patients sont invités à suivre un régime basé sur les principes de la schazheniya thermique, chimique et mécanique de l'œsophage. Après avoir mangé, il est conseillé de prendre des mesures simples visant à mieux vider le diverticule œsophagien: boire de l’eau, filtrer, adopter une posture drainante, laver la cavité avec une solution antiseptique faible.

Le traitement chirurgical est réalisé avec de gros défauts accompagnés d'une dysphagie grave, d'une douleur ou d'un parcours compliqué (perforation, pénétration, sténose de l'œsophage, saignements, etc.). Dans ces cas, généralement excision du diverticule - diverticulectomie avec des plastiques de l'oesophage diaphragmatique ou lambeau pleural. Les petites protubérances peuvent être éliminées par invagination - en immergeant le diverticule dans la lumière de l'œsophage et en suturant la paroi œsophagienne.

Pronostic et prévention

Le traitement chirurgical permet une disparition complète des symptômes et de bons résultats à long terme. Avec un cours compliqué de la maladie, le pronostic est toujours grave. Par conséquent, même les diverticules asymptomatiques nécessitent des études de contrôle et un traitement des comorbidités. La prévention de la formation de diverticules contribue au traitement rapide des maladies conduisant à leur formation, ainsi qu’à la prise de nourriture non pressée lors de la mastication complète.