Principal / Ulcère

Causes, formes et symptômes de Helicobacter pylori

Ulcère

Il y a quelques décennies, la médecine ne connaissait pas la cause exacte des ulcères gastriques et intestinaux. Il y a près d'un demi-siècle, les scientifiques ont découvert les effets négatifs d'Helicobacter pylori, une bactérie trouvée dans le tube digestif humain. Le système immunitaire maintient sa concentration dans des limites acceptables, mais dans des conditions favorables, la bactérie se multiplie, endommageant la muqueuse gastro-intestinale.

Helicobacter pylori est une bactérie nocive unique qui provoque une maladie grave due à l'hélicobactériose. Une telle maladie dangereuse de l'estomac est également caractéristique du duodénum. Cette bactérie inhabituelle vit dans une région pylorique particulière de l'estomac, en raison de laquelle elle est devenue ainsi. Il a été prouvé qu’il résiste facilement à la puissante action destructrice de l’environnement acide typique de l’estomac. À l'aide de ses flagelles, cette bactérie se déplace facilement dans les muqueuses de l'estomac et peut également s'y fixer.

Helicobacter pylori provoque de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal. Pendant la reproduction, ces micro-organismes ont un effet néfaste sur toutes les cellules de l'estomac, ce qui entraîne divers processus inflammatoires. Ceux-ci comprennent non seulement la gastrite et les ulcères, mais aussi le cancer. Aujourd'hui, la destruction de ces bactéries dangereuses peut empêcher le développement inévitable de nombreuses pathologies.

Contenu de l'article:

Que signifie "Helicobacter pylori"?

La bactérie Helicobacter pylori est répandue dans la population humaine. Selon certaines statistiques, 60% des personnes en sont atteintes. L'acidité du suc gastrique, agressive vis-à-vis des autres micro-organismes, ne présente aucun danger. C'est l'habitat habituel des bactéries, dans lesquelles il existe depuis de nombreuses années, détruisant la membrane muqueuse du tube digestif. Un tel impact devient un facteur dans le développement des ulcères gastriques et de l'intestin grêle, de la gastrite et de la duodénite, dans les cas complexes combinant ces maladies. Une piqûre qui existe depuis longtemps est capable de se transformer en cancer.

Les porteurs infectés de cette maladie ne présentent pas tous un traitement antibiotique. Le nombre minimum de bactéries ne peut pas nuire au corps humain, car elles sont gênées par le système immunitaire. Dans certains cas, l'immunité s'affaiblit.

Facteurs affaiblissant la protection:

stress physique excessif;

abus de mauvaises habitudes;

mode de vie sédentaire;

aliments malsains: l'inclusion dans le régime de viande fumée, de cornichons, d'épices, d'aliments acides, irritant la membrane muqueuse et créant des défauts sur celle-ci;

violation du régime alimentaire: repas rares en grande quantité, aliments séchés.

Au début de la maladie, la gastrite se développe et se développe ensuite en ulcère. L'ulcère peptique menace de perforer la paroi de l'estomac et les intestins, de provoquer des saignements ou un cancer. Ces transformations entraînent des modifications structurelles dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal: dans le foie, dans le pancréas.

Jusqu'en 1970, on pensait que les processus inflammatoires de la muqueuse gastro-intestinale et des ulcères gastriques étaient à l'origine de facteurs de stress et de troubles de l'alimentation. Pour prouver les causes de l'infection à Helicobacter pylori, son chercheur australien, B. Marshall, a bu le concentré de cette culture. Au cours de l'étude, il a été découvert qu'après quelques jours, il avait développé une gastrite. Pour son travail, Barry Marshall et son équipe ont reçu le prix Nobel en 2005.

Lors du diagnostic de maladies de l'estomac et des intestins, le gastro-entérologue oriente le patient vers une étude diagnostique. Le but du diagnostic est de trouver l'agent causal de l'infection et d'évaluer les dommages causés par celle-ci.

analyse du suc gastrique;

biopsie de la muqueuse gastrique;

test sanguin pour la biochimie;

Test PCR pour la détection d'anticorps anti-Helicobacter pylori dans le sérum.

La réaction en chaîne de la polymérase aidera à identifier l’infection, même avec des concentrations minimales de bactéries dans le corps humain.

Symptômes Helicobacter

Les principaux symptômes alarmants qui indiquent directement une infection par la bactérie Helicobacter pylori sont souvent des douleurs sévères récurrentes dans l'estomac. La douleur est souvent localisée sur un estomac vide et diminue après un repas. Ces symptômes indiquent la formation d'ulcères et d'érosions sur les murs.

Il convient de mentionner que les patients atteints de pyloriose à Helicobacter se plaignent souvent de brûlures d’estomac et de lourdeurs gastriques, ainsi que d’une mauvaise digestibilité des aliments riches en viande. Lorsque les conditions de course peuvent être notés des nausées et dans de rares cas, des vomissements. Pour déterminer la présence de bactéries, un test spécial est utilisé qui, par des réactions biochimiques, détermine le contenu en immunoglobulines dans le sérum sanguin. En outre, l'endoscopie et le test respiratoire sont présentés.

Même si l'agent infectieux n'a pas encore été trouvé dans le diagnostic, une personne infectée par la bactérie remarque des signes de dyspepsie à court terme.

Comment se manifeste la manifestation clinique de la maladie:

Douleur affamée de faible intensité, diminuant après avoir mangé;

Nausée, moins de vomissements;

Il est possible que l'intensité de ces manifestations diminue et pendant de nombreuses années, une personne sera convaincue que le tonus est sain, mais si les facteurs de risque coïncident, la colonie de bactéries active son travail destructeur. Il s’agit du tabagisme, de l’abus d’alcool, des infections et d’autres causes réduisant l’immunité.

Après la découverte du rôle de premier plan d'Helicobacter dans le développement des maladies gastro-entérologiques, la fréquence des récidives de gastrite et d'ulcère gastroduodénal a diminué de 10 à 12 fois. Actuellement, sans diagnostiquer la présence de bactéries dans le corps du patient, le traitement de ces maladies ne commence pas.

Causes de l'infection à Helicobacter Pylori

La bactérie ne peut pas vivre à l'air libre. En règle générale, il se transmet par la salive et le mucus d'une personne lors d'un contact. Généralement, l’infection se produit de manière domestique par le biais de la vaisselle et de produits d’hygiène personnelle standard, ainsi que par des baisers. On sait que la famille et les amis, qui entrent souvent en contact avec le patient, sont toujours à risque.

Lorsqu'elle est ingérée dans l'œsophage, une telle bactérie ne meurt pas, malgré l'action de l'acide chlorhydrique. Les bactéries pénètrent facilement dans les muqueuses, détruisant les tissus, ce qui perturbe le fonctionnement normal. Dans ce cas, la muqueuse gastrique est enflammée, puis des érosions, des gastrites et des ulcères se développent. On pense que, s’il n’est pas traité, le risque de cancer de l’estomac augmente considérablement.

Étant donné que le contact le plus probable entre la bactérie dans le corps humain et la salive et le mucus du patient est présent, les causes suivantes de l’infection sont les suivantes:

L'utilisation de plats ronds, d'articles d'hygiène personnelle;

Transition des bactéries de la mère à l'enfant.

Le plus souvent, les membres de la famille, les amis et les membres de la famille du vecteur d’infection courent un risque d’infection. Le transfert de bactéries d'un porteur à un autre augmente lorsque les normes d'hygiène de base ne sont pas respectées et que le niveau de culture est faible. Les résidents d'appartements communautaires, de dortoirs, d'institutions sociales ainsi que de médecins sont à risque. Dans les pays développés, le risque de développer une héliobactériose est bien moindre que dans les pays à faible niveau de vie. En Russie, la carte sociale de la propagation d'Helicobacter est paradoxale - des cas d'ulcère et de gastrite dus à une infection par cette bactérie se rencontrent souvent dans des familles aisées.

À quoi ressemble Helicobacter pylori?

Avec une telle prévalence de la maladie, il est tout à fait naturel de se demander qu'est-ce que l'helicobacter pylori? Voici une brève description du microorganisme: il s’agit d’une bactérie en forme de spirale avec des flagelles à une extrémité. Ces flagelles aident Helicobacter à se déplacer dans le système digestif, fixé sur la muqueuse gastrique. La bactérie est capable de transformer sa forme en spirale en ovale ou ronde.

Le terme helicobacter pylori est dérivé du nom du site de sa localisation - la région pylorique de l'estomac. Les bactéries sont adaptées à l'existence dans l'environnement acide du suc gastrique, elles existent sans oxygène. Pour que l'acide chlorhydrique de l'estomac n'endommage pas l'helicobacter, il sécrète des enzymes spéciales l'entourant de lui-même, en neutralisant le suc gastrique. Les flagelles du microorganisme pénètrent à travers la membrane muqueuse jusqu'aux cellules de la couche de paroi, violant ainsi l’intégrité de l’environnement protecteur.

Une caractéristique de l'activité de la bactérie serait incomplète sans une description de la pathogenèse de Helicobacter pylori. Ce sont les cellules de la couche de paroi de l'estomac et des intestins qui constituent la source de nourriture pour les bactéries. Il les détruit, libérant simultanément de l'ammoniac et des substances toxiques, empoisonnant le corps avec les produits de son activité vitale. Le système de protection du corps sous la forme de neutrophiles tend à détruire les microbes pathogènes, mais dirige également son énergie vers les cellules de la muqueuse, avec lesquelles la bactérie a déjà interagi.

Pénétrant à travers les défauts de la membrane muqueuse, l'acide chlorhydrique agit activement de manière inappropriée pour ce tissu, provoquant une ulcération. Combien vivent Helicobacter pylori? La bactérie peut exister dans le service pylorique de l'estomac et dans son bulbe pendant plusieurs décennies, jusqu'à ce que le patient subisse une antibiothérapie. En dehors du corps humain, il vit très peu de temps et meurt très vite.

Comment Helicobacter pylori est-il transmis?

L'infection à Helicobacter pylori se produit par contact, à travers la salive d'un vecteur d'infection. C'est tout à fait possible, bien que beaucoup moins souvent, une autre forme d'infection alimentaire: alimentaire ou liquide. L'infection par voie aérienne n'est pas transmise. La voie d'infection contact-ménage permet de traiter Helicobacter comme un «microbe familial». Lorsqu'il est détecté par l'un des membres de la famille, il est très probable (dans 95% des cas) de supposer qu'il y a de l'hélicobiose dans le reste.

Les moyens les plus probables de transmettre des bactéries:

iatrogène - dans les procédures de diagnostic impliquant des instruments insuffisamment traités, avec endoscopie;

fecal-oral - si de la nourriture contaminée pénètre dans le corps humain, de l'eau a été en contact avec les matières fécales d'un porteur d'infection;

oral-oral - avec des baisers, lors de l'utilisation de la brosse à dents de quelqu'un d'autre, des couverts non lavés dans les cantines et les cafés.

Il existe une possibilité théorique de transmission de bactéries par des animaux domestiques: porcs, vaches, chats et chiens, ainsi que par des singes.

Qu'est-ce qu'une bactérie dangereuse?

Il existe deux mécanismes de l'effet pathogène de Helicobacter pylori sur le corps humain.

Qu'est-ce qu'une bactérie dangereuse?

les endotoxines de Helicobacter pylori ont un effet négatif sur les tissus en endommageant l'endothélium tapissant les vaisseaux de l'intérieur et en affectant les muscles lisses;

quand il est exposé, des réactions immuno-inflammatoires sont activées, des pathologies associées apparaissent.

Avec l'action des bactéries, le système digestif devient fonctionnellement imparfait, car la fonction protectrice de la muqueuse gastrique est perturbée et les substances qui n'y ont pas été absorbées sont absorbées dans le sang. Comme Helicobacter pylori existe depuis longtemps dans l'estomac, la motilité gastro-intestinale est perturbée, ainsi que la synthèse d'hormones stimulant la motilité de l'estomac et des intestins.

Des colonies de bactéries déplacent les micro-organismes bénéfiques du système digestif, provoquant le développement d'une dysbiose. L'évolution prolongée de la gastrite chronique qui en résulte conduit à une atrophie de la muqueuse et à la formation de foyers de métaplasie lorsque la couverture typique de la paroi de l'estomac et de l'intestin est transformée en cellules atypiques. Outre ces changements, la sécrétion de suc gastrique, qui a une fonction protectrice qui empêche le développement de tumeurs, est réduite. Tous ces facteurs stimulent le développement du cancer gastrique, moins souvent - les intestins.

Le danger de cette affection est que le patient ne ressent pas une douleur intense, en particulier si le cancer survient dans un contexte de gastrite atrophique. Le plus souvent, il ressent du dégoût pour les protéines, de la faiblesse, de l'irritabilité, de la dépression et perd de l'intérêt pour son environnement.

Diagnostics

Chez certains patients présentant une hélicobactériose, certains symptômes peuvent ne pas être observés. Des tests spéciaux sont utilisés pour déterminer la présence de bactéries. Analyse histologique et urease spéciale présentée pour identifier Helicobacter pylori.

L'examen cytologique est basé sur la réception de frottis, effectués lors d'une endoscopie, ainsi que sur des échantillons de biopsie de la membrane muqueuse de l'antre spécial de l'estomac, nécessaires à cette procédure. En règle générale, la biopsie consistait à observer les zones où les écarts visuels par rapport à la norme étaient prononcés. Les spécialistes dans ces domaines peuvent observer une hyperémie et un œdème. L'hélicobactérie en spirale est souvent située au centre du mucus.

Cet examen cytologique détermine les trois principaux degrés d’infection de la bactérie muqueuse. S'il y a moins de 20 corps microbiens, une dissémination médiocre est diagnostiquée, ce qui ne pose pas de problème pour la santé humaine. L'infiltration cellulaire est également détectée lorsque des micro-organismes sont détectés dans les frottis d'empreinte et les cellules plasmatiques.

En fonction du nombre de certains éléments cellulaires, on peut indirectement juger du degré d'activité prononcé et du processus inflammatoire. En outre, cette étude révèle les processus prolifératifs dans les muqueuses, la dysplasie et la métaplasie, ainsi que diverses tumeurs malignes. Cependant, la méthode cytologique ne donne pas une idée de la structure des muqueuses.

Le test spécial à l'uréase est considéré comme une méthode rapide efficace, principalement basée sur l'activité des micro-organismes présentés. Il est fabriqué avec un support de gel spécial contenant de l'urée, un agent bactériostatique spécial et un rouleau de phénol spécial comme indicateur nécessaire. Cet indicateur de pH vous permet de tirer des conclusions précises sur l’état spécifique des muqueuses de l’estomac. Un échantillon de biopsie de muqueuse obtenu par endoscopie est également placé dans cet essai.

Dans des cas extrêmement rares, le test montre des résultats faux négatifs, ce qui est possible avec une faiblesse de l'infection à Helicobacter pylori. Pour augmenter la fiabilité des spécialistes, utilisez habituellement des méthodes histologiques et à l’uréase. Après le traitement antibiotique, ils devraient être répétés. Si nécessaire, un second traitement d'association de type H. pylori peut être prescrit, ce qui permettra d'éviter une récurrence précoce de la maladie.

L'alcootest spécial est non invasif et sûr. Il vous permet de déterminer facilement le niveau de colonisation de la population muqueuse par ces microorganismes. Une telle analyse est considérée comme optimale pour le contrôle complet du traitement d'éradication. Cette étude doit être réalisée à jeun. Prenez d’abord des échantillons spéciaux d’air de fond exhalé, puis après un petit-déjeuner léger avec un substrat d’essai.

Diverses méthodes histologiques sont conçues pour la détection rapide d'Helicobacter pylori dans des spécimens de biopsie, ce qui permet l'étude simultanée des modifications morphologiques. La méthode de coloration brillante de Giemsa est la plus abordable et la plus simple. Grâce à ce test, les micro-organismes sont clairement visibles à la surface de l'épithélium et dans la profondeur des fosses. Une autre méthode histologique permettant une hybridation précise de l'ADN est sensible et hautement spécifique. Il vous permet d'identifier de nombreuses souches de Helicobacter pylori.

D'autres méthodes sont également utilisées pour les diagnostics. Celles-ci incluent les méthodes immunologiques et microbiologiques, la réaction en chaîne de la polymérase, ainsi que la détermination de l'antigène dans les fèces. En règle générale, les résultats du sang et de l'endoscopie sont analysés, de même que la respiration et les selles.

Traitement et prévention de la maladie à Helicobacter

Le traitement principal d'Helicobacter pylori implique principalement la mise en œuvre à long terme du traitement complexe nécessaire, qui vise à la destruction des microorganismes nuisibles dans l'estomac humain (plus d'informations sur le schéma thérapeutique).

Cette condition est nécessaire à la guérison complète de toutes les érosions et ulcères des muqueuses. Même si les symptômes de la maladie n'apparaissent pas, il ne s'agit pas d'un traitement complet. Les bactéries sont capables de ne pas se manifester pendant longtemps, alors qu'elles restent sur les parois de l'estomac dans un état passif.

Il convient de noter que le développement de cette maladie affecte directement le mode de vie d'une personne en particulier. En cas de tabagisme et d'abus d'alcool, en cas de régime alimentaire inapproprié et de surcharge nerveuse constante, le risque d'infection augmente considérablement. Pour le traitement du patient, une thérapie complexe a été mise en évidence, notamment l’utilisation d’antibiotiques modernes et de médicaments spéciaux pour la restauration des muqueuses.

Le traitement obligatoire est indiqué pour le malta gastrique, la gastrite atrophique, la résection gastrique pour les formations oncologiques, ainsi que pour les affections ulcéreuses de l'estomac et du duodénum. Il peut être utilisé non seulement en période d'exacerbation, mais également en rémission de la maladie.

Tous les schémas thérapeutiques pour cette infection à Helicobacter pylori doivent inclure au moins trois médicaments. En règle générale, ils comprennent deux antibiotiques soigneusement sélectionnés et un inhibiteur spécial de la pompe à protons. Avec un schéma double, le traitement sera dans la plupart des cas inefficace. Par conséquent, les professionnels expérimentés choisissent toujours un triple schéma d'éradication. La durée de ce traitement est de sept jours. Pariet est l’une des préparations pharmacologiques les plus rapides du type antisécrétoire et antibactérien. Il est inclus dans la thérapie complexe, prescrit au moins deux fois par jour. Dès le premier jour d'un tel traitement, un effet antisécrétoire fiable est perceptible. En outre, il n’est pas nécessaire d’utiliser ce médicament avant de prendre des antibiotiques, ce qui est un avantage certain.

Pour prévenir l’infection par cette infection, il est recommandé de prendre du sirop de rose à une heure par jour. Le dosage devrait être 1 c. Après le traitement, une pause de deux semaines doit être prise et, si nécessaire, l'administration prophylactique du médicament doit être répétée.

Le respect de règles d'hygiène strictes est également une étape tout aussi importante. Vous devez toujours vous laver les mains avant chaque repas, ne pas utiliser de vaisselle et de serviettes sales. Ne pas utiliser les produits de soin personnel d'autres personnes. Lorsqu'une hélikobactériose est détectée chez un membre de la famille, tous les autres membres de la famille sont soumis à des tests obligatoires.

Comment traiter Helicobacter pylori dans l'estomac?

Une combinaison de médicaments doit être réalisée pour accélérer la dynamique positive du traitement, car la bactérie s'adapte rapidement à l'effet médicamenteux.

antibiotiques: azithromycine, clarithromycine, lévofloxacine, céphalosporines, amoxicilline, Flemoxin Soluteb, Augmentin, Amoxiclav;

préparations de bismuth pour la formation de la protection des tissus endommagés de l'estomac et des intestins: De-Nol;

bloqueurs de la pompe à protons destinés à réduire la production d’acide chlorhydrique: oméprazole, Omez, Ultop, pantoprazole, nolpaza, rabéprozol.

En plus de l’utilisation de médicaments, on prescrit au patient un régime thérapeutique prescrivant de nombreux repas fractionnés, à l’exclusion des aliments épicés, gras et épicés. Il est interdit de fumer, de boire de l'alcool, d'inclure des sucreries et des sodas dans l'alimentation.

Conséquences de ne pas traiter

Il est important de savoir ce que conduit à l'auto-traitement de l'héliobactériose ou à l'ignorance de ses symptômes. Seul un diagnostic précis, réalisé sous la direction d'un gastro-entérologue, permettra de différencier l'héliobactériose d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal ou d'autres pathologies somatiques. Déterminer la durée du traitement, ramasser les médicaments, en tenant compte des contre-indications et des effets secondaires, ne peut être un médecin que sur la base d'un diagnostic complet.

La négligence de leur santé menace la formation de tumeurs malignes de l'estomac et du duodénum 12, la perforation de l'ulcère, le développement d'une sepsie.

Prouver le lien Héliobactériose avec les maladies suivantes:

maladies auto-immunes: dermatite atopique, couperose, alopécie de nidification (alopécie), anémie ferriprive.

Le lien entre l'héliobactériose et le développement du diabète, de l'asthme bronchique et de la polyarthrite rhumatoïde est en cause.

Comme la bactérie est à l’origine de l’apparition de pathologies graves, il n’est pas nécessaire de traiter de manière irresponsable, même le minimum de symptômes.

Éducation: En 2008, il a reçu un diplôme en médecine «Médecine générale (traitement médical et préventif)» de l'Université de recherche médicale russe NI Pirogov. Immédiatement passé le stage et reçu un diplôme de thérapeute.

Symptômes et traitement de Helicobacter pylori

Douleurs abdominales, sensation de lourdeur, éructations et nausées après avoir mangé - tout cela peut indiquer que Helicobacter pylori (Helicobacter pylori), qui ne devrait normalement pas être présent dans le système digestif humain, peut être infecté par une bactérie dangereuse. Les endroits préférés de l'agent pathogène sont le duodénum et la cavité de l'estomac, où il parasite et détruit la membrane muqueuse des organes.

Le plus souvent Helicobacter pylori infecte l'estomac et le duodénum

Helicobacter pylori (Helicobacter pylori) - de quoi s'agit-il?

Helicobacter pylori est une bactérie pathogène qui vit principalement dans la partie pylorique (antrale) de l'estomac. La photo montre que le microorganisme a la forme d'une spirale à laquelle sont fixés les flagelles. Une telle structure l’aide à se maintenir contre les parois de l’organe digestif, à se déplacer avec le mucus et à exister dans un environnement acide que de nombreux agents pathogènes ne tolèrent pas et meurent.

Bactérie pathogène Helicobacter pylori

Une fois dans le corps humain, Helicobacter pylori provoque une maladie dangereuse - l'hélicobactériose. Les bactéries se multiplient rapidement et produisent, au cours de leur activité vitale, de nombreuses toxines qui rongent la membrane muqueuse de l'estomac (duodénum), puis les parois de l'organe digestif. Un tel impact est dangereux car il crée un environnement favorable aux gastrites, aux ulcères et aux tumeurs malignes.

Causes de Helicobacter pylori

La principale raison de l'apparition d'une bactérie pathogène dans le corps est le contact avec une personne infectée. L'hélikobactériose survient le plus souvent chez l'adulte, mais les infections chez les enfants ne sont pas rares. La plupart des patients sont des porteurs asymptomatiques, chez lesquels des exacerbations sont observées au début du printemps et à la fin de l'automne.

Les principales voies d'infection sont:

  • utilisation d'articles ménagers et hygiène d'une personne malade (serviettes, linge de lit, vaisselle);
  • en suspension dans l'air - les micro-organismes peuvent être libérés dans l'environnement extérieur en toussant et en éternuant;
  • fruits et légumes mal lavés, eau infectée (facteur d'infection courant chez les enfants);
  • violations des règles de stérilisation des instruments médicaux.

L'infection peut être transmise à l'enfant par la mère avec la salive via des éléments de la table.

Infecté par des bactéries peut être en suspension dans l'air

Symptômes de la présence de bactéries

Le développement de l'infection dans le tube digestif pendant une longue période est presque asymptomatique. Les bactéries qui se fixent à la muqueuse intestinale et au duodénum produisent une enzyme toxique qui ronge progressivement les cellules des tissus épithéliaux.

Ce n'est que lorsque des érosions et des ulcères apparaissent sur les parois du corps que des symptômes désagréables commencent à perturber le patient:

  • sensation de ballonnement et de plénitude de l'estomac après avoir mangé;
  • rots fréquents avec un goût acide dans la bouche;
  • maux d'estomac régulièrement;
  • il y a une sensation de brûlure dans l'œsophage, un goût amer dans la bouche;
  • des nausées régulières, des haut-le-cœur;
  • augmentation de la formation de gaz, ce qui provoque des coliques et des malaises.

Brûlure fréquente dans le symptôme œsophagien de l'infection à Helicobacter pylori

La présence d'Helicobacter pylori dans l'estomac ou le duodénum peut être accompagnée d'une petite éruption cutanée, en particulier sur le visage. En cas de gastrite ou d'ulcère causé par une hélicobactériose, le patient se plaint de modifications des selles (constipation ou diarrhée), de la mauvaise haleine, de la fragilité de la plaque d'ongle et d'une indisposition générale constante.

Diagnostics

La détection de l'infection à Helicobacter pylori est basée sur une enquête du patient (plaintes, symptômes, signes) et des tests généraux (sang, urine), dont l'interprétation permet de réaliser les tests nécessaires.

Tableau "Méthodes de diagnostic"

Confirmer l'infection à Helicobacter pylori en utilisant une méthode n'est pas suffisant. Habituellement utilisé 2 ou 3 voies, ce qui vous permet d’exclure d’autres pathologies et de prescrire le traitement approprié.

Traitement Helicobacter pylori

Dans la lutte contre Helicobacter pylori, vous avez besoin d’une approche globale de la destruction des bactéries. Le traitement est basé sur des antibiotiques, mais peut être complété par des recettes populaires.

Traitement médicamenteux

Le schéma thérapeutique de l'hélikobactériose doit obligatoirement comporter plusieurs groupes de médicaments:

  • médicaments antimicrobiens directs - Azithromycine, Clarithromycine ou Klacid, Flemoxin, Lévofloxacine, Amoxicilline, Amoxiclav;
  • agents ayant un effet antibactérien prononcé - De-Nol, Metronidazole, McMiror;
  • médicaments pour inhiber la sécrétion de suc gastrique (préparations à base de bismuth) - ranitidine, cimétidine, famotidine.

En fonction de la maladie à l'origine de la bactérie Helicobacter pylori, un gastro-entérologue peut prescrire un traitement comportant trois ou quatre médicaments obligatoires.

Le tableau "Schémas d'éradication (destruction) de l'infection à Helicobacter pylori"

Remèdes populaires

Dans la lutte contre l'hélicobactériose, vous pouvez utiliser non seulement les méthodes de traitement traditionnelles, mais également des recettes populaires. Ils sont une aide précieuse dans le traitement complexe d’une maladie dangereuse.

Oeuf d'argousier et miel

À parts égales, prenez du miel, du cacao en poudre, de l'huile d'argousier, mélangez bien. Ajoutez 1 œuf frais, le beurre fondu (1 c. À soupe.). Masse homogène à prendre 1 c. avant chaque repas.

Huile d'oeuf, de miel et d'argousier - les ingrédients d'un médicament maison pour Helicobacter pylori

Infusion de graines de lin

Graine de lin (1 cuillère à soupe) Versez 250 ml d’eau bouillante et laissez reposer pendant 1,5 à 2 heures. Liquide muqueux tendu à prendre 1 cuillère à soupe. l avant les repas.

Infusion de graines de lin doit être prise avant les repas

Infusion aux herbes

Mélangez des inflorescences de camomille, des feuilles de chélidoine, du millepertuis et de l'achillée millefeuille (1 c. À soupe). Mélange à base de plantes (50 g) est placé dans un plat en verre et versez de l'eau bouillante (1 l). Après 8 à 11 heures, égouttez le liquide et prenez un tiers de verre 25 minutes avant les repas, plusieurs fois par jour.

Une décoction de camomille, de chélidoine, de millepertuis et de millefeuille aidera à éliminer les bactéries du corps.

Jus de pomme de terre

Hachez 3–4 grosses pommes de terre dans un hachoir à viande, puis serrez le jus (cela devrait donner 70–100 ml). Prenez le liquide frais une heure avant chaque repas. Une longue thérapie vous permet de détruire la bactérie, de soulager la douleur et d'apaiser les zones enflammées.

Le jus de pomme de terre est capable de détruire complètement Helicobacter pylori

Taxe antimicrobienne

Mélangez le centauré, elecampus et le millepertuis à parts égales. 30 g du mélange fini versez 0,5 litre d’eau bouillante et insistez 40 minutes. Infusion filtrée prendre ½ tasse 20 minutes avant les repas. La durée du traitement n’est pas inférieure à un mois.

L'infusion de plantes n'a pas que des propriétés antimicrobiennes. C'est un bon analgésique qui facilite le déroulement du traitement par Helicobacter.

Avant utilisation, le bouillon doit être filtré

Le traitement de l'estomac avec des remèdes populaires doit être coordonné avec le médecin et sélectionné individuellement, en tenant compte de toutes les caractéristiques de la maladie. Si vous utilisez correctement une médecine alternative en association avec un traitement médicamenteux, vous pouvez vous débarrasser définitivement des symptômes désagréables et de l'agent causal de maladies dangereuses.

Dr. Komarovsky à propos de Helicobacter pylori

Pédiatre réputé avec plusieurs années d'expérience, Yevgeny Komarovsky attire l'attention sur le fait qu'une bactérie pathogène se prête facilement au traitement si elle est correctement traitée. Contre l'infection à Helicobacter pylori en médecine, plusieurs systèmes ont été développés et doivent être strictement suivis. Selon le Dr Komarovsky, la tâche principale du patient est l'acquisition des médicaments nécessaires prescrits par le médecin et le strict respect des dosages, ainsi que de la durée du traitement. Tout le reste sera fait à l'aide d'agents antimicrobiens et de préparations au bismuth, utilisés pour renforcer l'action des antibiotiques.

Prévention

Il est possible de guérir complètement de l’hélicobactériose si, en plus du traitement, des mesures préventives sont appliquées:

  1. L'hygiène. Lavez-vous les mains avant de manger, ne mangez pas de fruits et légumes sales, ni d’eau douteuse. N'utilisez pas les articles ménagers d'autres personnes.
  2. Détection rapide de la maladie. Si vous ne vous sentez pas bien ou si vous soupçonnez la présence d'une bactérie pathogène dans votre corps, il est important de consulter immédiatement un médecin et de passer les tests nécessaires.
  3. Renforcement de l'immunité. Un mode de vie sain (natation, jogging, marche) augmente les défenses et empêche la pénétration de microbes pathogènes dans le corps.
  4. Bonne nutrition. Prise alimentaire fractionnée, petites doses et refus de frites, salées, épicées, fumées, alcoolisées et fumées.

Lavez-vous toujours soigneusement les mains avec du savon.

Helicobacter pylori est le plus persistant (vivant dans un environnement acide) et résistant à de nombreux antibiotiques. Le micro-organisme affecte la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum et, avec un non traitement prolongé, détruit les parois de l'organe digestif. Helicobacter pylori présente un danger: il peut provoquer une gastrite, un ulcère et même des tumeurs malignes. Il est impossible de se débarrasser des bactéries nocives sans antibiotiques. Par conséquent, il est important de respecter strictement les schémas thérapeutiques spéciaux et d'observer les mesures préventives.

Noter cet article
(3 évaluations, moyenne de 4.67 sur 5)

Qu'est-ce que Helicobacter pylori? Voies d'infection par Helicobacter

Que signifie Helicobacter (qu'est-ce que la bactérie Helicobacter pylori)?

Helicobacter pylori en tant qu'infection bactérienne

Helicobacter fait référence à une bactérie - un organisme microscopique dépourvu du noyau de la cellule. Les bactéries sont la forme de vie la plus ancienne et sont largement répandues à la fois dans l'environnement (elles ont même été trouvées dans des cheminées volcaniques) et à l'intérieur du corps humain.

De nombreuses souches de bactéries qui habitent le corps humain sont simplement nécessaires à son existence - elles produisent de nombreuses substances utiles, telles que la vitamine K, par exemple, et protègent la surface de l'épithélium (peau, tractus gastro-intestinal, voies respiratoires et urinaires) des effets de microorganismes pathogènes.

Cependant, il existe des types extrêmement dangereux de bactéries qui causent des maladies infectieuses mortelles, telles que la fièvre typhoïde, le choléra, la peste, le tétanos, la gangrène gazeuse, etc. choc toxique infectieux et sepsie.

Les bactéries pathogènes, qui incluent également Helicobacter pylori, présentent un certain nombre de caractéristiques qui les distinguent des micro-organismes inoffensifs, notamment:

  • capacité génétiquement déterminée à parasiter (ces micro-organismes, en règle générale, sont mal adaptés à la survie dans l'environnement);
  • organotropie (adaptabilité aux dommages de certains organes et tissus);
  • toxigénicité (capacité à libérer des substances toxiques ayant un effet pathogène sur le corps);
  • spécificité (peut provoquer une certaine maladie infectieuse après pénétration dans l'organisme);
  • la capacité de persister (la capacité de persister longtemps dans le corps, en neutralisant les facteurs de protection du système immunitaire).

L'histoire de la découverte de la bactérie Helicobacter pylori en tant que responsable des processus pathologiques de l'estomac (gastrite, érosion, ulcère gastrique, cancer)

Même à la fin du XIXe siècle, de nombreux scientifiques ont suggéré que l’apparition de maladies de l’estomac telles que la gastrite avec acidité, les ulcères et le cancer était associée aux effets de l’infection.

Dans le même temps, certains chercheurs ont publié des données sur des bactéries de forme spirale caractéristique présentes dans le mucus de l'estomac affecté. Cependant, les microorganismes identifiés, comme ils le disent dans la communauté scientifique, étaient mal cultivés in vitro.

En d’autres termes, les microbes extraits sont rapidement morts dans l’environnement, car il n’y avait à ce moment-là aucun milieu nutritif adapté à leur survie et à leur reproduction. Cette circonstance est devenue un obstacle à l’étude complète des bactéries hélicoïdes détectées.

Par conséquent, les preuves scientifiques de la nature infectieuse de la gastrite avec augmentation de l'acidité (la gastrite B, ou gastrite associée à Helicobacter), de la duodénite et des ulcères gastriques et duodénaux ont été obtenues seulement un siècle plus tard, lorsqu'en 1983, les scientifiques australiens Robin Warren et Barry Marshall informèrent le monde d'une découverte unique - bactérie en forme de spirale trouvée dans le contenu muqueux de l'estomac de patients atteints de gastrite chronique et d'ulcère gastroduodénal.

C’était une découverte vraiment remarquable en médecine, car les publications d’il ya cent ans étaient oubliées et la plupart des gastro-entérologues associaient le développement de la gastrite et des ulcères peptiques de l’estomac, non pas à l’infection, mais à des facteurs tels qu’un régime alimentaire inapproprié, le stress, la consommation de plats épicés, une prédisposition génétique, etc.

Il s’est avéré que les bactéries détectées appartiennent à un nouveau genre de microorganismes pathogènes, encore inconnu de la médecine, qui porte depuis 1989 le nom de Helicobacter (Helicobacter), qui signifie bactérie hélicoïdale en grec.

Aujourd'hui, en plus de l'agent responsable de la gastrite, de la duodénite et des ulcères peptiques, découverte par des chercheurs australiens, la bactérie Helicobacter pylori (littéralement une bactérie pylorique en spirale (bactérie terminale) de l'estomac) est découverte, dont certains peuvent provoquer des maladies infectieuses chez l'homme.

Bactérie Helicobacter pylori - photo

Microbe Helicobacter pylori en tant que bactérie adaptée à l'existence dans l'antre de l'estomac

Le microbe Helicobacter pylori se trouve principalement dans les fosses gastriques, sous une épaisse couche protectrice de mucus qui tapisse la surface interne de l'estomac. Il maintient un environnement neutre avec une faible teneur en oxygène.

Helicobacter pylori ne possède pas de microbes concurrents, et le contenu gastrique contient suffisamment d'éléments nutritifs non seulement pour maintenir la taille de la population, mais également pour la reproduction.

Ainsi, le seul problème de la bactérie gastrique est son adaptation aux conditions environnementales particulières et la lutte contre les défenses naturelles de l'organisme.

La forme en spirale de Helicobacter pylori et la présence de flagelles permettent aux bactéries de se déplacer rapidement et avec dextérité avec des mouvements en forme de liège dans le suc gastrique et le mucus, pour s’installer dans toutes les nouvelles zones.

Dans le même temps, la bactérie hélicoïde de l'estomac sécrète une enzyme d'adaptation, l'uréase, qui neutralise l'acide chlorhydrique à proximité immédiate d'Helicobacter pylori. Ainsi, la bactérie surmonte facilement l’environnement acide du suc gastrique et atteint la couche muqueuse entière et intacte.

Helicobacter pylori sécrète en outre des substances qui permettent au microbe de s'échapper de la réponse immunitaire de l'hôte. Par exemple, l'enzyme adaptative catalase décompose les composés bactéricides de l'oxygène produits par les neutrophiles actifs en substances inoffensives telles que l'oxygène et l'eau.

Helicobacter est évité d'être absorbé par les phagocytes avec l'aide d'enzymes qui créent une concentration suffisante d'ammoniac autour de la bactérie, endommageant les membranes externes des cellules immunitaires responsables de la destruction des "extraterrestres".

Causes de la pathologie avec l'apparition de Helicobacter pylori dans l'estomac

Helicobacter pylori provoque un processus pathologique dans la membrane muqueuse de l'antre de l'estomac par le biais de plusieurs mécanismes, tels que:

  • la production de substances toxiques et d'enzymes;
  • activation des processus inflammatoires;
  • modification des paramètres physiologiques de l'estomac.

Environ 2/3 des souches de Helicobacter pylori produisent la cytotoxine dite de vacuolisation, une substance qui favorise la formation de vacuoles (cavités de fixation membranaire à l'intérieur de la cellule) dans les cellules épithéliales et leur mort ultérieure.

L'augmentation de l'usure des cellules superficielles de l'épithélium gastrique entraîne la formation d'une érosion. Comme l'ont montré des études cliniques, ce sont les souches produisant cette cytotoxine qui ont été découvertes chez des patients atteints d'un ulcère peptique et d'un carcinome de l'estomac. De plus, la mort des cellules épithéliales contribue à la concentration accrue d'ammoniac associée à l'activité d'Helicobacter pylori.

Les enzymes phospholipases produites par Helicobacter violent non seulement l'intégrité des membranes des cellules épithéliales, mais réduisent également de manière significative les fonctions de protection du mucus gastrique, contribuant ainsi à endommager les couches superficielles de l'épithélium.

La persistance prolongée de Helicobacter pylori sur la muqueuse gastrique conduit au développement d'une réaction inflammatoire chronique se traduisant par une réponse immunitaire incomplète à l'apparition d'un agent génétiquement étranger.

Certains médiateurs inflammatoires, tels que par exemple un facteur d'activation des plaquettes, peuvent provoquer une ulcération de la membrane muqueuse du tube digestif.

Le facteur le plus important dans le développement de processus pathologiques au niveau de l'antre de l'estomac et du duodénum est l'augmentation de la production de l'hormone peptidique gastrine, qui augmente la sécrétion du suc gastrique.

Un changement dans la physiologie de l'estomac est lié à la fois à plusieurs mécanismes:

  • Helicobacter pylori sécrète des substances adaptatives qui réduisent l'acidité du mucus gastrique. Une faible acidité est perçue par le corps comme un signe de production insuffisante de suc gastrique. En conséquence, le niveau de gastrine et d'acide chlorhydrique augmente.
  • Les processus inflammatoires au niveau de l'antre de l'estomac entraînent eux-mêmes une augmentation de la production de gastrine.
  • Normalement, la gastrine est inhibée par une autre hormone peptidique, la somatostatine. Il a été établi que le taux de somatostatine chez les patients atteints d’Helicobacter pylori est significativement réduit.

Un autre facteur qui augmente le risque d'ulcères gastriques et duodénaux est l'augmentation de la production de pepsinogène, précurseur de la pepsine, une enzyme gastrique qui décompose les protéines. Une augmentation du taux de pepsinogène dans le sang, que l'on retrouve souvent chez les patients atteints d'Helicobacter pylori, conduit dans 30 à 50% des cas à la formation d'un ulcère.

Helicobacter pylori comme cause d'ulcères d'estomac - vidéo

Comment l'infection à Helicobacter pylori est-elle transmise à l'homme?

Épidémiologie de l'infection à Helicobacter pylori (dans laquelle l'infection par groupe de population est la plus fréquente)

Le taux d'infection le plus élevé de la population d'Helicobacter pylori est enregistré dans les pays en développement, où le taux d'infection chez les enfants d'âge préscolaire est d'environ 10%, de sorte que le taux d'infection chez la population adulte est proche de 100%.

Dans les pays civilisés, l'incidence chez les enfants est également beaucoup plus élevée que chez les adultes, mais le taux d'infection à Helicobacter pylori est significativement plus bas dans toutes les catégories d'âge. Dans le même temps, le faible statut socioéconomique reste le principal facteur de risque d'infection.

Helicobacter pylori étant une persistance souvent asymptomatique à long terme dans le corps, le taux d'infection augmente avec l'âge. Selon Marshall, le découvreur des bactéries hélicoïdales gastriques, dans les pays développés, Helicobacter est retrouvé chez 20% des personnes âgées de plus de 40 ans et chez les personnes de plus de 60 ans, le pourcentage de personnes infectées augmente jusqu'à 50%.

Comme l'ont montré des études récentes, il existe des risques professionnels de la maladie à Helicobacter pylori. Ainsi, par exemple, les gastro-entérologues qui communiquent en permanence avec les patients sont beaucoup plus malades que les représentants d'autres professions.

Comment puis-je être infecté par Helicobacter pylori (voie de transmission)

Helicobacter pylori fait référence aux infections intestinales, caractérisées par la transmission dite fécale-orale.

L'agent responsable de la maladie est excrété de l'organisme infecté par les matières fécales, tandis que la bouche de l'infection est la cavité buccale, où Helicobacter pylori reçoit de la nourriture et de l'eau contaminées.

Les infections intestinales qui colonisent les premières sections du tube gastro-intestinal, il existe également une voie de transmission supplémentaire - orale-orale.

Ainsi, par exemple, Helicobacter pylori peut être libéré du corps affecté par le vomi et la salive. Cependant, ce mode de transmission est rare et n’a donc pas d’importance épidémiologique significative.

Enfin, il existe également la voie de transmission dite iatrogène (provoquée littéralement par le médecin) lorsque la bactérie pathogène est transmise par des instruments impropres lors de la gastrofibroscopie et d’autres procédures médicales. Heureusement, cette manière de répandre Helicobacter pylori n’est pas non plus courante.

D'où provient Helicobacter pylori (le moyen épidémiologique le plus important de transférer l'infection d'un malade à un autre en bonne santé)

Comme toutes les bactéries pathogènes, Helicobacter pylori est mal adapté pour survivre dans l'environnement. Par conséquent, la majorité des bactéries libérées par l'organisme infecté meurt sans trouver un nouvel hôte.

Helicobacter pylori se conserve mieux en mer froide et en eau douce (ils peuvent survivre environ deux semaines). Par conséquent, l’infection humaine par hélicobactériose se produit le plus souvent lorsqu’on boit de l’eau de boisson insuffisamment désinfectée.

Les légumes crus représentent également un risque épidémiologique important dans les cas où ils ont été arrosés de réservoirs naturels ou artificiels avec de l'eau stagnante.

Puis-je obtenir Helicobacter pylori chez des animaux?

L’homme est la principale source d’infection par Helicobacter pylori. Cependant, il est possible d'obtenir Helicobacter pylori chez des animaux. Ainsi, par exemple, parmi les travailleurs des abattoirs, l’infection à Helicobacter pylori est nettement plus élevée que dans la population générale.

Les types d'animaux tels que les porcs, les singes et les animaux domestiques - chiens et chats - sont dangereux du point de vue épidémiologique en ce qui concerne l'hélicobactériose.

La bactérie gastrique est-elle transmise par un baiser?

Il existe des preuves d'un taux de survie assez bon de Helicobacter pylori dans la salive humaine et la plaque, de sorte que l'hélicobactériose puisse être infectée par des baisers, ainsi que de graves violations de l'hygiène personnelle.

Alors, qu'est-ce qui devrait expliquer aux enfants que vous ne pouvez pas partager des fruits et des bonbons sur le principe «donnez une bouchée», «donnez un coup de langue». Les adolescentes doivent savoir que le partage du rouge à lèvres n’est pas seulement inesthétique, mais aussi dangereux.

À quel point Helicobacter est-il contagieux? Quelles précautions faut-il prendre pour prévenir la transmission dans la famille?

La bouche de l’infection à Helikobacter pylori constitue le point d’entrée. Il est donc plus facile d’éviter en principe l’hélikobactériose que, par exemple, à partir d’infections transmises par des gouttelettes en suspension dans l’air ou par contact.

Helicobacter pylori n'est pas transmis par l'air, les contacts tactiles, les poignées de main, les vêtements et les jouets courants (bien sûr, si vous ne mordillez pas). Il suffit de veiller à ce que tout ce qui se mette dans la bouche soit conforme aux normes d'hygiène.

Afin de ne pas infecter leurs foyers, Helicobacter pylori doit adhérer à des normes d'hygiène élémentaires, qui n'interféreront pas non plus avec la prévention d'autres infections intestinales (se laver les mains après avoir utilisé les toilettes, avant de toucher aux produits alimentaires, de prendre des plats individuels, etc..)

Malheureusement, la majorité des cas d’infection dans la famille sont associés au non-respect des règles généralement acceptées pour le maintien de la santé. Tant de mères infectent leur bébé en léchant une sucette, en utilisant une cuillère pour deux et en permettant d'autres types d'illettrisme mignon, mais loin d'être sans danger.

Un traitement conjoint est-il nécessaire dans les cas où l'un des membres de la famille subit un test positif à Helicobacter pylori?

Qu'est-ce qui rend Helicobacter chez le chien? Comment savoir si notre animal est contagieux?

Helicobacter pylori chez l'homme et chez l'animal se propage également, c'est-à-dire principalement par l'intermédiaire d'eau et de nourriture contaminées. Bien sûr, il est beaucoup plus difficile de protéger votre animal de compagnie des infections, car parfois même les chiens éduqués à la maison ont l'habitude de grignoter des objets ramassés pour une promenade, de boire de l'eau dans des flaques d'eau, etc.

Le symptôme principal causé par la gastrite à Helicobacter pylori chez les chiens et les chats est le vomissement des animaux. Mais ce symptôme est non spécifique et se manifeste dans de nombreuses autres maladies. Ainsi, lorsque des signes de maladie «gastrique» apparaissent chez un animal de compagnie, une étude vétérinaire doit être effectuée.

Chez les chiens, ainsi que chez l’homme, un port sain d’Helicobacter pylori est courant, c’est-à-dire une situation dans laquelle la bactérie pathogène vit dans le corps sans causer aucun inconvénient à l’hôte. Dans de tels cas, la décision d'éradication de Helicobacter pylori est administrée par le vétérinaire avec les propriétaires de l'animal.

Il convient de noter que les chiens et les chats domestiques peuvent être porteurs de nombreuses maladies dangereuses pour l'homme. Par conséquent, leurs propriétaires devraient non seulement surveiller la santé de leurs pupilles, mais également respecter les normes d'hygiène nécessaires à la sécurité de tous les membres de la famille.

À quelle fréquence Helicobacter pylori est-il réinfecté?

D'après les résultats des études statistiques, la fréquence de réinfection dans la première année après une éradication (élimination) réussie de Helicobacter pylori est comprise entre 5 et 35% (selon diverses sources). À l'avenir, le pourcentage annuel de réinfections est considérablement réduit (jusqu'à 3% la première année).

On suppose qu'un fort pourcentage de réinfections au cours de la première année est dû au fait que, dans de nombreux cas, Helicobacter pylori n'a pas été complètement guéri. Ainsi, les chiffres de 20% et plus ne sont pas associés à une réinfection, mais à l'exacerbation d'une hélicobactériose insuffisamment traitée.

Les imprécisions statistiques sont associées au fait qu’après l’antibiothérapie, une petite proportion de bactéries peut persister dans d’autres parties du tractus gastro-intestinal (par exemple, sur la plaque dentaire de la bouche) et ensuite recoloniser l’estomac.

Bactérie Helicobacter: symptômes, causes et traitement

Douleurs abdominales, nausées, éructations d'air - tout cela peut indiquer qu'une bactérie Helicobacter dangereuse et nocive s'est installée dans le corps, dont le traitement doit être sérieux et solide. Helicobacter pylori est un agent pathogène très dangereux pouvant entraîner un ulcère gastrique et un ulcère duodénal, une gastrite et d'autres maladies dangereuses pour le système digestif.

La pilule Helicobacter a été découverte pour la première fois il y a seulement 30 ans. Des études médicales menées depuis lors ont montré que la gastrite peut avoir une étiologie infectieuse. De plus, selon des études menées sur cette bactérie, les scientifiques ont prouvé que, selon les statistiques, 75% des cas de cancer de l'estomac dans les pays développés étaient causés précisément par des hélicobactéries. Ce chiffre est encore plus effrayant dans les pays en développement: 90% des patients atteints d'un cancer de l'estomac ont contracté la maladie grâce à Helicobacter pylori.

Ainsi, il convient de souligner le rôle particulier du diagnostic précoce de la gastrite et des ulcères gastriques. C'est une visite opportune chez le médecin qui peut sauver la santé et la vie.

Qu'est-ce que la bactérie Helicobacter?

Helicobacter pylori est un type particulier de microorganisme pathogène. C'est une bactérie dangereuse qui infecte le duodénum et l'estomac humain. Le micro-organisme lui-même est un parasite qui produit des substances toxiques qui endommagent les membranes muqueuses des organes. Elle endommage la muqueuse et entraîne un ulcère peptique, une gastrite et d'autres affections dangereuses.

Pendant longtemps, on a pensé qu'aucun des organismes ne pouvait survivre dans un environnement gastrique acide. Mais cela ne s'applique pas à Helicobacter. La bactérie, au contraire, existe parfaitement dans un environnement acide, ce qui est préférable à tout autre habitat. Helicobacter pylori a une forme en forme de spirale et de flagelles. Cette structure du micro-organisme lui permet de se déplacer sur les membranes muqueuses des organes internes et d’endommager irrémédiablement leur intégrité.

Photo: Bactéries dans l'estomac d'Helicobacter

Helicobacter pylorus peut s'adapter à presque tous les habitats. Cela s'explique par le fait que cet organisme n'a pratiquement pas besoin d'oxygène. Helicobacter pylori se distingue également par sa capacité à changer de forme et à devenir ovale ou rond.

Les scientifiques russes ont décidé d'introduire un terme spécial - hélikobactériose. Cela signifie tous les processus qui commencent à se produire dans le corps immédiatement après l’introduction de cet agent pathogène. Mais les scientifiques occidentaux ont mené une étude des cartes de patients et ont conclu qu'environ 60 à 65% de la population de la Terre entière était touchée par l'infection. Ainsi, Helicobacter pylori est la maladie infectieuse la plus répandue chez l’humanité après l’herpès, une affection virale.

Qu'est-ce qui se passe dans le corps

Dès que Helicobacter pyloria pénètre dans le corps humain, il descend immédiatement dans l'estomac, où vit le reste du temps. Afin de ne pas mourir de suc gastrique, dont la composition est assez agressive, Helicobacter sélectionne les enzymes spéciales qui l’entourent d’une coque et neutralisent l’acide. Les antennes spirales, qui contiennent Helicobacter pylori, lui permettent de percer une couche de mucus et d’atteindre les cellules du tissu pariétal, qui sont généralement cachées de l’acide.

Ce sont les cellules de la paroi des tissus qui deviennent le principal aliment d'Helicobacter. L'agent pathogène les mange et empoisonne l'environnement avec les produits de son activité vitale. En même temps, les cellules sanguines qui se réveillent dans le corps réagissent à Helicobacter pylori et ont tendance à les détruire (neutrophiles). Cependant, en détruisant l'agent pathogène, les neutrophiles détruisent également les cellules de la muqueuse déjà touchées par Helicobacter.

Une fois la couche muqueuse brisée, l’acide chlorhydrique commence à agir activement sur les tissus. C'est comment le processus inflammatoire se développe et un ulcère se produit. La localisation des ulcères est le plus souvent similaire. Cela s'explique par le fait que l'hélicobacter lui-même aime deux parties de l'estomac - le bulbe et le pylorique.

Causes de l'infection à Helicobacter Pylori

Helicobacter ne peut pas exister dans l'air, avec son entrée active, ces organismes pathogènes meurent. Ils sont transmis principalement par le mucus humain et la salive. Ainsi, l'infection se produit le plus souvent des manières suivantes:

  • Utilisation d'ustensiles courants;
  • Utilisez uniquement des produits d'hygiène personnelle;
  • Bisous
  • De mère en enfant.
Photo: Comment Helicobacter est-il transmis?

Ainsi, les amis, la famille et les habitants du patient peuvent être à risque.

En général, l'infection est favorisée par un niveau de vie bas et par le non-respect des règles d'hygiène. L’hélicobactériose est très fréquente chez les personnes vivant dans des appartements et des dortoirs, des orphelinats et des travailleurs médicaux. Il convient de noter que dans les pays du tiers monde, la maladie est beaucoup plus répandue que dans les pays développés. En Russie, ces dernières années, l'incidence de la gastrite et d'un ulcère a été notée en raison de l'influence de Helicobacter pylori et chez les personnes appartenant à des segments aisés de la population.

Vous pouvez vous protéger, et il vaut mieux prendre soin de la prévention à l'avance que de souffrir de maladie et chercher des moyens de faire face à Helicobacter de manière urgente.

Symptomatologie

La présence d'Helicobacter pylori dans le corps humain ne signifie pas qu'il va certainement avoir un ulcère. Mais la survenue de cette maladie est tout à fait possible si le patient présente des facteurs prédisposants tels que:

  • régime alimentaire malsain;
  • alcoolisme;
  • fumer;
  • souligne.

Mais gastrite chronique - se produit lorsque l'infection à Helicobacter dans presque 100% des cas. C'est l'inflammation chronique de l'estomac qui est la principale manifestation d'Helicobacter pylori. Dans ce cas, le patient présente les symptômes suivants:

  1. Douleurs d'estomac La localisation du symptôme peut changer et se déplacer vers la zone du duodénum. Les douleurs sont aiguës, douloureuses, sourdes. Une personne peut ressentir un malaise. Un malaise peut survenir lors d'un jeûne prolongé, à jeun ou après les repas.
  2. Brûlures d'estomac. Ce sentiment est presque impossible à confondre avec tout autre inconfort. Une personne ressent une sensation de brûlure dans la région épigastrique, des sensations de brûlure dans l'œsophage et même dans le larynx. Cela peut provoquer une douleur thoracique, qui est souvent confondue avec une douleur cardiaque. De plus, il n’est pas rare que les patients aient un goût désagréable, acide ou putride.
  3. Burp. Ce symptôme survient presque toujours avec les brûlures d'estomac. Les éructations peuvent avoir un goût amer ou acide. Dans certains cas, il y a des rots fréquents avec l'air, aggravés après avoir mangé.
  4. La nausée Ce symptôme survient souvent avec des douleurs de faim. Une personne peut se sentir malade l'estomac vide ou 3 heures après le dernier repas. Si la muqueuse gastrique est gravement blessée, la nausée peut être remplacée par des vomissements accompagnés de caillots sanguins.
  5. Troubles intestinaux La diarrhée est assez rare, mais ce symptôme peut également indiquer la présence de Helicobacter dans l'estomac et le dpc humains. Dans les masses fécales, il peut y avoir du sang clair sous la forme de caillots ou de taches.

En cas de forte contamination du corps par Helicobacter pylori, certains symptômes atypiques peuvent indiquer une infection significative et la progression de la maladie:

  1. Appétit réduit à son absence complète.
  2. Perte de poids nette, pas la norme.
  3. Bouche sèche et goût métallique.
  4. Mauvaise haleine en l'absence de carie.
  5. Apparence dans les coins de la bouche.

Ce sont les symptômes de Helicobacter, qui nécessitent un traitement immédiat. Si au moins l'un d'entre eux apparaît, il est nécessaire de demander rapidement une assistance médicale optimale et de procéder au diagnostic.

Diagnostics

Helicobacter pylori peut parfois se manifester de différentes manières. Ainsi, différents patients peuvent avoir différents symptômes. Afin de déterminer la présence d'un agent pathogène dans l'estomac humain, des tests spéciaux sont fournis. Les patients sont présentés des tests spéciaux pour Helicobacter - urease et cytologie. Ils aident à identifier les bactéries.

Examen cytologique

Le type de recherche cytologique repose sur l’endoscopie et l’écouvillonnage. Aussi, lorsque la procédure prend des biopsies. L'ingestion s'effectue à partir des parties de la muqueuse où les anomalies sont les plus prononcées. Au cours de la procédure, le spécialiste accorde une attention particulière à la présence d’un œdème et d’une hyperhémie. Helicobacter se trouve généralement dans les parties centrales du mucus.

La recherche cytologique vise essentiellement à identifier trois degrés différents de colonisation de l'estomac par la bactérie Helicobacter. Si l'étude a révélé moins de 20 corps de microbes, le patient est diagnostiqué comme présentant une contamination faible. Ce niveau d'infection n'indique pas de danger pour la santé et la vie du patient. Si le nombre de corps dépasse cet indicateur, le corps du patient est en danger et une solution au problème est requise immédiatement.

Cette étude révèle également une dysplasie, une métaplasie et la présence de cellules malignes et de cancers dans l'organe. Le seul inconvénient de cette procédure est l'impossibilité d'obtenir des données sur la structure des muqueuses des organes internes du système digestif.

Test de l'uréase

Le type de pâte à base d'uréase est un outil spécial permettant de déterminer efficacement la présence d'Helicobacter pylori dans le corps humain. Le test est une méthode rapide basée sur l'identification de l'activité d'Helicobacter dans le corps humain. Le test est effectué avec un gel spécial. La substance contient de l'urée et un agent bactériostatique. Le rôle de l'indicateur est phénol-roll. Cet élément permet de tirer des conclusions sur l'état de la muqueuse gastrique. Il convient de noter que la biopsie obtenue au cours de l'endoscopie est également placée dans cet essai.

Dans un petit pourcentage de cas, le test peut ignorer Helicobacter pylori et dire que la personne est en bonne santé. Le plus souvent, cela se produit dans les cas où l'infection est extrêmement faible et insignifiante. Pour que les résultats du diagnostic soient d'une vérité optimale, les médecins combinent souvent les deux méthodes.

Autres tests

Il existe également un alcootest, cette méthode est absolument sans danger et non invasive. Les tests respiratoires vous permettent de déterminer comment les hélicobactéries colonisent les membranes muqueuses. Recherche menée à jeun. Dans un premier temps, le médecin prélève des échantillons de l'air ambiant exhalé par le patient, puis lui permet de prendre un petit déjeuner léger et applique le substrat à tester.

Les mesures diagnostiques histologiques permettent de détecter rapidement Helicobacter pylori dans des échantillons de biopsie. Cela vous permet également d'étudier et de modifier les changements morphologiques. Utilisez souvent la méthode de peinture de Giemsa. Cette étude est la plus facile. Un certain nombre d'autres méthodes sont utilisées comme diagnostics.

Thérapie

Le traitement par Helicobacter implique 3 lignes d'antibiothérapie spécialisée. L'efficacité du traitement n'est possible que si des antibiotiques sont prescrits au patient.

Le traitement ne commence pas sans les résultats de la recherche. Le médecin étudie d’abord le test pour Helicobacter et les tests. Le traitement est prescrit complexe. Son objectif implique non seulement la lutte contre la bactérie, mais également l'élimination des symptômes.

Le traitement doit inclure non seulement des antibiotiques. En général, il doit répondre à un certain nombre d'exigences:

  1. Attaque de la bactérie avec sa destruction complète.
  2. Effet local des médicaments.
  3. Résistance aux antibiotiques dans l'environnement acide de l'estomac.
  4. La capacité des médicaments prescrits à pénétrer dans la membrane muqueuse.
  5. Retrait rapide des médicaments du corps sans affecter les autres organes.

Les groupes de médicaments suivants peuvent également être prescrits:

Il est impossible de récupérer des piliers d'Helicobacter seuls et il est nécessaire de le savoir fermement. Pour toute suspicion, vous devez contacter la clinique et être examiné.

Les conséquences d'ignorer le traitement

Ignorer la thérapie peut entraîner une grande variété de conséquences qui affecteront particulièrement le corps humain. Il est nécessaire d'identifier trois conséquences principales pouvant être responsables de Helicobacter pylori.

Ulcère peptique

Helicobacter est la principale cause des ulcères d'estomac. L'effet de ce microorganisme pathogène sur l'apparition de l'ulcère peptique a été prouvé par la médecine. Mais le risque d'apparition de la maladie augmente considérablement si la personne présente des facteurs de risque déterminés génétiquement. Parmi eux se trouvent:

  1. Genre. ainsi, chez les hommes, un ulcère survient 4 fois plus souvent que chez les femmes.
  2. Groupe sanguin Selon des études, les personnes du premier groupe sanguin sont à risque et souffrent d'un ulcère 35% plus souvent que les autres.
  3. La capacité à saisir le goût de phénylthiocarbamide. Pour certains, la substance n'a aucun goût, mais pour d'autres, elle a un goût amer.

Les signes évidents que l’ulcère est causé par Helicobacter sont les suivants:

  1. Douleurs de la faim survenant 5 à 6 heures après le dernier repas.
  2. Douleurs d'estomac nocturnes.
  3. Douleur clairement localisée dans la projection de l'ulcère. Habituellement sous la cuillère à droite ou au milieu.

La survenue d'ulcères dus à Helicobacterium est assez rapide et l'apparition d'ulcères perforés est possible.

Cancer de l'estomac

Cette conséquence de Helicobacter pylori est la plus dangereuse. L'agent pathogène conduit à une gastrite de type B. En cas de négligence prolongée et d'absence de traitement compétent, il se produit une atrophie de la muqueuse gastrique et une métaplasie. Cette condition est considérée comme précancéreuse, car la métaplasie ozlokachestvlyaetsya rapidement.

Selon les statistiques, dans 50% des cas, le cancer est dû à la présence de la gastrite B chez une personne et à 46% à la dégénérescence des ulcères. La tumeur maligne de l'estomac se développe souvent sur le fond des ulcères progressifs.

La constance de la douleur est un signe caractéristique du cancer. Les symptômes de la douleur ne surviennent pas au cours d'une période donnée, les douleurs de la faim et l'inconfort disparaissent après avoir mangé. Au lieu de cela, une personne souffre constamment, ce qui est presque impossible à éliminer.

Allergie

Helicobacter pylori est aussi très souvent à l'origine d'éruptions allergiques. En raison de cette bactérie, les gens développent une dermatite atopique. Cette maladie est une maladie chronique de la peau. Il se caractérise par l'apparition d'éruptions cutanées sur des parties du corps telles que:

  • le visage;
  • le cou;
  • la clavicule;
  • les coudes et les genoux;
  • paume (dos);
  • pieds (côté arrière);
  • dans tout le corps (cas complexes).

La dermatite atopique a des caractéristiques saillantes. L'un d'eux est des démangeaisons. Une sensation de démangeaison peut être légère et subtile ou très intense. La gêne augmente la nuit. En même temps, le peignage de la peau procure un soulagement à court terme. Mais peigner les zones d'éruption cutanée ne sera en aucun cas impossible. Un épaississement de la peau peut survenir et, si une infection pénètre dans la plaie, la suppuration peut commencer.

Mais pourquoi Helicobacter provoque des allergies? Il y a trois raisons à cela:

  1. La présence de bactéries dans le corps entraîne des réactions immuno-inflammatoires.
  2. Les médecins suggèrent que le corps produit des immunoglobulines pour combattre Helicobacter pylori, ce qui entraîne souvent des allergies.
  3. Helicobacter pectoris altère la réaction de défense de l'organisme, en raison de laquelle les toxines sont absorbées dans le sang et conduisent à une inflammation de la peau.

Causes Helicobacter et l'apparition de rosacée sur la peau du visage.

Prévention

L’élément le plus important de la prévention consiste à être respectueux de votre corps et à l’écoute des symptômes suspects. Dans le cas où un membre de la famille ou un cohabitants est atteint d'Helicobacter et est soigné, chacun des membres du ménage doit immédiatement se rendre à l'hôpital pour un dépistage de la présence de cet agent pathogène dans l'estomac. Vous devez également veiller au respect des règles suivantes:

  • manger et boire le même plat avec une autre personne devrait être aussi rare que possible;
  • les légumes et les fruits doivent être bien lavés avant d'être mangés;
  • ne mangez pas de nourriture avec des mains non lavées;
  • un baiser peut causer la transmission de Helicobacter à une autre personne;
  • tabagisme actif et passif, la consommation fréquente de boissons fortes peut également conduire à Helicobacter pylori.

Les médecins indiquent que les études cliniques menées ces dernières années ont donné des résultats très effrayants. Ainsi, si au moins un des membres de la famille est infecté par Helicobacteria, la probabilité de propagation de ces microorganismes au reste du ménage atteint jusqu'à 95%. Helicobacter pylori étant une maladie sociale, toute personne doit faire très attention à son hygiène personnelle, revoir son régime alimentaire et stimuler son système immunitaire.