Principal / L'intestin

Pourquoi fait mal, pique et pique le côté droit de l'abdomen

L'intestin

Qu'est-ce qui peut faire mal au côté droit en haut (sous les côtes) et en dessous (derrière les os du bassin)?

Ce qui est dans le côté droit: organes et zones

La douleur dans le côté droit est formée en raison des processus pathologiques qui se produisent dans les organes internes. Tournez-vous vers l'anatomie. Dans le corps humain, il y a deux cavités (abdominale, thoracique). Ils sont séparés par le diaphragme.

Le côté droit est une partie de la cavité abdominale dans laquelle se trouvent les organes de la digestion, de l’excrétion, des systèmes reproducteur (sexuel) et endocrinien.

Sélectionnez conditionnellement dans le côté droit du torse des zones inférieures et supérieures (sous-costales et pelviennes). En haut à droite - zone de l'hypochondre. Voici le foie et la vésicule biliaire, le diaphragme et le rein droit avec la glande surrénale, ainsi que le segment final de l'intestin grêle (iléon). Au-dessus de l'hypochondre droit, les poumons commencent, de sorte que la douleur peut parfois être associée à une inflammation du lobe inférieur du poumon droit.

En bas à droite - la zone pelvienne. Voici la partie de l'intestin (le caecum avec appendice et le segment ascendant du côlon), ainsi que chez la femme - l'ovaire droit.

Localisation de la douleur et pathologie des organes internes

Si une personne a mal au côté droit, cela est dans la plupart des cas dû à la pathologie des organes de l'hypochondre droit ou du bassin. Par conséquent, nous examinons plus en détail le type de sensations d’inconfort correspondant à chacun des organes énumérés.

Foie - lourdeur et inconfort dans l'hypochondre droit

La sévérité et l’inconfort de l’hypochondre droit sont souvent associés à la stagnation de la bile, une inflammation. Ils forment une douleur dans le côté droit sous les côtes à l'avant.

Les douleurs hépatiques sont accompagnées d'un goût amer dans la bouche. Il est également possible jaunissement de la peau et diverses éruptions cutanées. Leur cause est une purification insuffisante du sang lors de son passage dans le foie, dans lequel les composants toxiques présents sont excrétés du sang par la peau.

La douleur hépatique se caractérise également par son renforcement lors de mouvements brusques et par son affaiblissement au repos (surtout en position couchée à droite).

L'inflammation du foie peut être sans douleur (seulement une sensation de lourdeur) ou être accompagnée de faibles sensations de traction. Avec la détérioration de l'état, la formation de calculs dans la vessie et les voies biliaires a entraîné une douleur intense. Des sensations fortes, aiguës et lancinantes accompagnent le mouvement des pierres le long des conduits. Si le conduit est complètement bloqué et que le flux de bile est bloqué, une forte douleur à l’arcade se forme.

Le mouvement des pierres forme des accès de contractions. Le pic de douleur survient à un moment où le conduit est obstrué par une pierre. Dès que la pierre bouge et libère partiellement le conduit, l'attaque diminue. Ainsi, les douleurs de crampes indiquent une cholélithiase.

Pancréas - parfois douleur au côté droit au niveau de la taille

Le pancréas est l’un des organes les plus importants d’une personne, remplissant à la fois des fonctions digestives et endocrines. Il est situé au centre et à gauche, mais avec une pathologie, il peut entraîner des sensations lourdes sur toute la cavité abdominale. Il peut y avoir une douleur dans le côté droit au niveau de la taille. Cependant, plus souvent, le pancréas forme une gêne avec une localisation du côté gauche (à gauche du nombril) ou une douleur encerclante du haut de l'abdomen.

Ovaires - douleur dans le côté droit de l'abdomen

L'ovaire est l'organe génital féminin où les cellules germinales femelles (œufs) mûrissent. Deux ovaires sont situés à droite et à gauche de l'utérus et sont reliés à celui-ci par les trompes de Fallope. En cas d'infection, l'inflammation d'un ou deux ovaires (annexes) est possible.

Une inflammation de l'ovaire entraîne la formation d'un œdème et d'une accumulation de liquide. Simultanément, il se manifeste par une douleur du côté droit de l'abdomen (près des os iliaques) et au-dessus de l'os pubien. En outre, l'ovaire enflammé "donne" au bas du dos à droite (de l'arrière au-dessous de la taille).

En plus des processus inflammatoires causés par une infection, une gêne peut survenir en raison d'une pathologie interne. Par exemple, si cela fait mal au côté droit de l'abdomen, un kyste peut s'être formé. Quand il est formé, la gêne est constamment ressentie et augmente pendant la menstruation.

En outre, une douleur accrue pendant la menstruation se produit avec l'endométriose. Dans cette maladie, l'épithélium muqueux s'étend au-delà de l'utérus. Il serre les autres tissus et forme une douleur lancinante lors de l'irrigation (dégageant des sensations désagréables) au périnée.

Une grossesse extra-utérine est une autre raison pour laquelle une femme souffre et se blesse au côté droit du bas-ventre. Si tel est le cas, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires pour prévenir la rupture de la trompe de Fallope. Avec le développement de la grossesse en dehors de l'utérus, la douleur augmentera et s'étendra aux zones voisines (rectum, sous l'omoplate).

Remarque: en règle générale, la douleur du côté droit de l'homme n'est pas associée aux organes génitaux. Avec une inflammation du testicule chez les hommes, le scrotum et le périnée font mal, parfois le rein.

La douleur dans le bas-ventre n’est pas toujours associée aux organes génitaux. Cela peut être une conséquence de désordres intestinaux (dysbactériose, constipation). Des douleurs dans le côté droit en bas à droite peuvent se former dans le caecum ou le côlon (sections du gros intestin) ou dans l'appendicite aiguë.

Appendicite - douleur aiguë dans le bas-ventre droit

L'annexe est une annexe de l'intestin grêle, qui est tapissée de tissu lymphoïde. En accumulant des toxines, il peut devenir enflammé et malade. Il se situe dans la partie inférieure droite de l'abdomen et provoque des douleurs dans la partie inférieure droite et autour du nombril. L'emplacement exact de l'appendice peut être déterminé comme suit: au milieu entre l'os iliaque droit et l'ombilic. C'est ici que la douleur maximale est localisée au cours d'une appendicite aiguë. En règle générale, l'inflammation est aiguë et nécessite un traitement chirurgical (retrait).

L'appendice caecum est différent chez 17% des gens. Elle peut être augmentée (la douleur survient alors dans le foie), abaissée dans la zone pelvienne inférieure (la douleur ressemble alors à une inflammation des ovaires, des appendices ou de la vessie) ou bien être renvoyée au niveau des reins (douleur au bas du dos, à l'aine).

Il est possible de reconnaître l'appendicite par la localisation et l'augmentation de la douleur, ainsi que par la détérioration. Chaque heure, la douleur augmente, la nausée devient plus forte, l'état général empire.

En outre, le diagnostic d'appendicite utilise une légère pression dans les lieux de localisation de la douleur. Si, avec une légère pression sur l'abdomen, il existe une forte sensation de perforation ou de coupure, il est urgent de consulter un médecin. La rupture de l'appendice met la vie en danger.

Une autre variante du diagnostic différentiel est également utilisée (pour distinguer l'appendicite de la colique intestinale). Il est nécessaire de taper facilement votre doigt sur la saillie du bon Ilium. S'il s'agit d'une appendicite, la douleur sera sensiblement intensifiée. Si vous frappez à l'os gauche, il n'y aura pas de gêne.

Intestin - crampes douloureuses dans le bas de l'abdomen, à droite

L'intestin humain est une usine pour la dégradation et l'assimilation des aliments. Il fait plus de 10 m de long et consiste en une série de cavités tubulaires dans lesquelles se déplacent les aliments. La surface interne des différentes parties de l'intestin est tapissée d'épithélium muqueux. Quand il est irrité, des lésions apparaissent - érosion et ulcères. Ils causent de la douleur.

En outre, la cause de la douleur dans la région intestinale est un spasme des parois intestinales, une dysbactériose et des flatulences. Ils sont le résultat d'une alimentation malsaine et du stress. La morbidité migre. Au début - le côté droit fait mal en dessous, après - l'inconfort migre vers l'os pubien ou vers le côté gauche.

À droite, dans le bas de l'abdomen, se trouve l'iléon. Si sa surface muqueuse s'enflamme, le côté droit de l'abdomen fait mal. La malnutrition est la cause de l'inflammation.

Si la colite est dans le côté droit, un spasme de la paroi intestinale peut être apparu ou une obstruction va se former. Souvent, en cas d'obstruction, la douleur est localisée autour du nombril et du bas-ventre à droite. Elle diffère par les attaques de crampes - une douleur aiguë dans le côté droit est remplacée par des sensations douloureuses plus faibles.

Rein - douleur à l'arrière droit, donne le bas du dos

Organes d'excrétion (rein) - lorsque les violations génèrent une douleur dans le bas du dos ou du dos. La douleur rénale ne s'inquiète presque toujours que d'un côté, à droite ou à gauche. Par exemple, le côté droit fait mal à l'arrière ou les pleurs du côté droit à la taille.

La douleur rénale tombe en dessous des côtes. Il se propage souvent aux zones adjacentes - l'aine, la surface interne des cuisses. Une douleur dans le dos sourd du côté droit est accompagnée d'une inflammation chronique des reins (pyélonéphrite) et de la gromérulonéphrite. Une douleur constante est un signe d'insuffisance rénale. Une douleur aiguë et lancinante se produit lorsque les conduits urinaires sont obstrués (caillots de mucus, calculs, sable).

La caractéristique de la douleur rénale - elle est accompagnée de troubles urinaires (diminution ou augmentation du volume urinaire, apparition de caillots sanguins dans l’urine, poches sous les yeux).

Douleur pendant la grossesse

Douleur au côté droit pendant la grossesse n'est pas toujours un signe de pathologie. En milieu de grossesse, il est associé à un étirement du ligament utérin. Dans les périodes ultérieures - avec la compression des organes internes. Il y a donc une lourdeur et une douleur du côté droit pendant la grossesse, si une femme a des problèmes de vésicule biliaire. Et en bas - ça fait mal au centre et à droite avec une vidange intestinale insuffisante.

Que se passe-t-il et qu'est-ce qui détermine la nature de la douleur?

La nature des sensations douloureuses (inconfort, picotements, sensation de brûlure, douleur aiguë ou aiguë, vague ou même) dépend des processus qui se produisent à l'intérieur. La douleur est un signe de violation, elle se forme lorsqu'il y a un manque d'oxygène, une accumulation de toxines et le développement d'un œdème, d'une inflammation.

Souvent, la douleur est le résultat de processus stagnants qui se forment dans les organes internes.

Par conséquent, pour éliminer la douleur, il suffit d’accélérer la circulation sanguine, d’établir le flux sanguin, d’éliminer les toxines, d’alimenter les cellules en oxygène.

Sensation de lourdeur

Sensations de gravité - le premier signal d'accumulation de toxines. Souvent, la lourdeur du côté droit est liée au foie et est un signe de perturbation chronique de son travail. Si une stase ou une inflammation de la bile se forme, la sensation de lourdeur augmente après les aliments riches frits et gras.

La sévérité de l'abdomen peut être un signe de stagnation des matières fécales dans l'intestin Cette sévérité est accompagnée d'une constipation chronique.

Douleur lancinante

Avec le développement de la pathologie, la sévérité se transforme en douleur persistante. Quand tire dans le côté droit?

  • La douleur de dessin dans le côté droit se forme lors de processus inflammatoires dans le foie.
  • Tire également le côté droit en cas d'infections virales - l'hépatite.
  • Il peut tomber à droite lors d’une grossesse extra-utérine (l’oeuf est fixé dans la trompe de Fallope à l’ovaire droit).
  • Les sensations de tir pendant la grossesse se forment en réduisant les muscles lisses de l'utérus. Dans ce cas, les muscles deviennent durs (au toucher). Des douleurs persistantes perturbent l'irrigation sanguine du fœtus et peuvent causer des anomalies au cerveau.

Douleur douloureuse

La douleur douloureuse est une sensation douloureuse durable. Les douleurs douloureuses accompagnent souvent un processus chronique lent (inflammation). Ils surviennent également lors d'une intoxication cellulaire (empoisonnement de leur propre activité vitale).

Lorsque l’inconfort douloureux se forme:

  • La cholécystite (inflammation de la bulle vésicale) forme une douleur douloureuse au côté droit.
  • Également douloureux du côté droit dans l'inflammation des parois du gros intestin (colite).
  • Des douleurs sourdes et douloureuses du côté droit de l'abdomen chez la femme se forment en cas de maladies chroniques des ovaires (inflammations). En même temps, les sensations douloureuses se propagent souvent dans les zones adjacentes - dans le pli entre la jambe et le corps, le bas du dos ou le sacrum.
  • Une douleur douloureuse dans le côté droit du dos est formée par une inflammation des reins.

Fortes douleurs coupantes et lancinantes

Les douleurs accompagnent l'inflammation et la pathologie. Ils se produisent souvent lors d'une thrombose de canaux ou du flux sanguin. Les crampes à coudre sont appelées coliques.

Il existe des coliques intestinales, hépatiques et rénales:

  • Si le côté droit est piqué sous les côtes, alors il s'agit d'une colique hépatique. Il peut se propager à l'omoplate droite. Un goût amer dans la bouche est nécessairement formé.
  • S'il pique le bas-ventre, c'est une colique intestinale. Elle s'accompagne de flatulences, de ballonnements et est souvent observée chez les nourrissons au cours des trois premiers mois de la vie.
  • En outre, il existe ce qu'on appelle la colique rectale (points de suture crampes à l'intérieur du rectum).
  • La colique rénale a de vastes zones de manifestation - bas du dos, aine, organes génitaux. Accompagné d'une violation de l'excrétion de l'urine (diminution de sa quantité, changement de couleur, apparition d'une odeur forte).
  • Colique appendique - formée avec une appendicite aiguë.

La question de savoir pourquoi le côté droit fait mal n'a pas de réponse définitive. Les causes de ce phénomène sont nombreuses - de la perturbation de la vésicule biliaire, des intestins et du foie à l’inflammation des organes génitaux. Le diagnostic aidera certainement à compléter l'examen et le diagnostic.

Qu'y a-t-il dans le côté droit de la personne dans le bas de l'abdomen? Sous les côtes devant et derrière?

L'émergence de toute douleur signale une violation des fonctions du corps. Si vous vous blessez du côté droit, vous devez améliorer votre santé. Parfois, il suffit de s'en tenir à un certain régime et la douleur disparaîtra. Mais il y a des moments où vous ne pouvez pas vous passer d'une ambulance. Ce qui est dans le bon côté d'une personne, pourquoi ça fait mal dans ce domaine, lisez l'article.

Douleur sous les côtes à droite

La cause de la douleur dans cette partie du corps peut être liée à divers facteurs. Considérez certains d'entre eux. Qu'y a-t-il dans le côté droit d'une personne sous la côte?

  • C'est avant tout le foie. Si elle est en bonne santé, la douleur sous les côtes à droite ne se produit pas, sauf en cas de blessure, lorsqu'une personne est meurtrie par les côtes ou par un organe interne, y compris le foie. Souvent, les femmes enceintes ressentent une telle douleur. Il est associé au développement du fœtus. En cours de croissance, il grossit et serre les organes à l'intérieur de la personne. Cela cause de la douleur.
  • Qu'y a-t-il dans le côté droit d'une personne? La cause de la douleur sur le côté droit peut être la vésicule biliaire. Quand il enflamme, ses parois s'épaississent, ce qui ralentit considérablement le flux de la bile. Cela provoque une augmentation de l'organe et commence à exercer une pression sur le foie, ce qui exerce immédiatement une pression sur les côtes. En même temps, la personne ressent une douleur sourde et sourde à droite sous les côtes. Cela se remarque surtout au volant.
  • Une douleur dans l'hypochondre droit peut être le signe d'une maladie telle que le zona. De plus, une personne ne se sent pas bien, sa température augmente, des éruptions cutanées apparaissent sur sa peau.
  • Qu'y a-t-il dans le côté droit d'une personne? Dans cette région, il existe de nombreux organes: l'appendice, le rein droit, les appendices chez la femme et d'autres. Diverses maladies de ces organes et d’autres donnent lieu à des douleurs du côté droit. Il peut s'agir d'hépatite, de cholécystite, de pyélonéphrite, de pneumonie, d'inflammation de l'intestin et du pancréas, de cancers du foie et des poumons à droite.
  • Qu'y a-t-il dans le côté droit de la personne sous les côtes dans le dos? Une telle question se pose lorsque vous ressentez une douleur dans cette zone. La cause peut être une inflammation ou une tumeur du rein située à droite, une lithiase urinaire, une thrombose rénale. Cette douleur apparaît également dans l'inflammation du pancréas. Seulement, il se répandra dans l'hypochondre encore à gauche et à l'avant.
  • Souvent, la douleur dans l'hypochondre droit se produit chez une personne en bonne santé pendant le mouvement. Le fait est que pendant l'exercice, le débit sanguin augmente et la libération d'une dose accrue d'adrénaline dans le sang. En raison de cette augmentation, la taille des organes situés à l'intérieur. Ils commencent à se pousser. Cela provoque des douleurs dans les côtes à droite. Les mêmes sensations se manifestent parfois si une personne s'est fortement pliée ou s'est retournée. En règle générale, ça passe vite. Sinon, le nerf intercostal est pincé. Il est nécessaire de contacter un spécialiste pour obtenir de l'aide.
  • Une douleur dans les côtes à droite peut survenir à la suite d'une forte contraction des organes. Cette condition s'appelle des spasmes. L'augmentation de la douleur indique la présence de processus inflammatoires dans les organes, une hémorragie interne, un blocage des vaisseaux sanguins. La personne doit être immédiatement emmenée à l'hôpital.

Causes du mal de dos à droite

  • Maladies gynécologiques chez les femmes.
  • Le stade initial de la prostatite chez les hommes.
  • Ostéomyélite. La maladie est accompagnée d'une douleur douloureuse. Le patient a besoin d'un examen approfondi, allant jusqu'à la radiographie du tissu osseux.
  • Blessure, ecchymose, chute.
  • Calculs rénaux.
  • Hernie
  • Tuberculose rénale.
  • Lorsque la douleur survient, la question se pose de savoir ce qu'il y a dans le côté droit d'une personne à l'arrière. Il existe des organes tels que les poumons et les reins. Les maux de dos peuvent indiquer une pneumonie du côté droit, une pyélonéphrite, une hépatite, une cholécystite.
  • Difformité de la colonne vertébrale. Cela peut être une scoliose, qui forme la mauvaise posture chez une personne. Plus souvent, cette maladie affecte les enfants.

Quand une personne doit-elle être hospitalisée?

  • Quand il y a une persistance pendant quarante minutes, une vive douleur au côté droit.
  • Si vous ressentez une douleur dans l'abdomen droit, elle finit par se propager à travers l'abdomen et se transmet aux autres organes. Le vomissement avec le sang s'ouvre, la sécheresse et l'amertume apparaissent dans la bouche, la température augmente.
  • S'il y a une douleur dans la partie inférieure du côté droit, elle augmente lorsque vous marchez et ne s'affaisse pas au bout d'une demi-journée.
  • Lorsque douloureux à droite dans l'hypochondre.
  • Une personne se sent faible, perd conscience, est étourdie.
  • Dès le dos, douleur aiguë.
  • Douleurs abdominales sévères à gauche et à droite, donne au bas du dos. Urine mélangée à du sang.

Quelle est la douleur insupportable dans l'hypochondre droit?

Qu'y a-t-il dans le côté droit d'une personne? La photo présentée à l'examen indique clairement l'emplacement des organes internes à droite, où le foie est un rein, un poumon, une annexe, des appendices chez la femme, etc. En cas de douleur aiguë, les événements suivants peuvent survenir:

  • Rupture ou omission du rein.
  • Insuffisance hépatique associée à sa blessure.
  • Rupture de la vésicule biliaire.

Aide à poser un diagnostic de douleur dans le quadrant supérieur droit

Chaque personne peut indépendamment, par une méthode de supervision, aider à énoncer le diagnostic correct. Ce dont vous avez besoin:

  1. Déterminez aussi précisément que possible où cela fait mal.
  2. Définissez tous les points sur lesquels la douleur se propage.
  3. Fixe le pouvoir de la douleur.
  4. Comprendre la nature - douleur constante ou paroxystique. Lieu, se plaindre, tire, tire ou entoure.
  5. Déterminez les facteurs qui influent sur l’augmentation de la douleur: respiration profonde ou expiration, toux, mouvements brusques, éternuements.
  6. Identifiez ce qui aide à réduire la douleur ou à vous en débarrasser complètement: chaleur ou froid, médicaments ou retrouver le corps dans une certaine position.

Classification de la douleur

Lorsque la douleur survient, la question concerne ce qui est du bon côté d'une personne. Le plus souvent, la localisation de sensations désagréables dans le côté droit est associée à la perturbation du travail des organes situés dans cette zone. Mais très souvent, la douleur est délicate et apparaît loin de la zone à problèmes. Là, elle se développe et commence à donner dans les endroits où son apparence n'était pas attendue du tout. Ainsi, une douleur dans le haut de l'abdomen droit peut apparaître à la suite d'une appendicite aiguë, bien que l'annexe elle-même soit située dans la partie inférieure.

  • La douleur, y compris sur le côté droit, peut être soudaine, forte, aiguë, sourde et tirante.
  • Ils peuvent durer plusieurs heures et plusieurs jours et peuvent soudainement cesser.
  • Les douleurs peuvent être des crampes. On en observe le plus souvent une forte contraction des muscles des organes creux.
  • Douleur constante associée à l’étirement de la coque de structures individuelles.
  • En règle générale, l'augmentation des processus inflammatoires dans le corps.

Mais vous devez toujours vous rappeler que peu importe le caractère de la douleur et où qu’elle se manifeste, cela doit toujours alarmer et inciter une personne à prendre sa santé au sérieux.

Qu'est-ce qui cause la douleur dans l'abdomen en bas à droite?

Dans la plupart des cas, il est associé à diverses maladies féminines et à une appendicite. Considérez certaines maladies impliquant des douleurs abdominales basses:

  • Grossesse extra-utérine. Il est observé lorsque l'œuf fécondé ne se développe pas dans l'utérus mais à l'extérieur. Presque toujours, cela se produit dans la trompe de Fallope: droite ou gauche. Cela conduit à son étirement. Peu à peu, les parois du tuyau deviennent plus minces et éclatent. Bien que cela ne soit pas encore arrivé, la femme souffre de douleurs sourdes dans le bas-ventre. Si le fœtus se développe dans le tube droit, la douleur survient à droite.
  • Qu'y a-t-il dans le côté droit de la personne dans le bas de l'abdomen? La femme dans cette région est l'ovaire et la trompe de Fallope. Une douleur vive et soudaine dans le bas de l'abdomen, à droite, peut être le symptôme de maladies telles que la torsion kystique, une tumeur bénigne ou maligne.
  • Qu'y a-t-il dans le côté droit de la personne ci-dessous? Cette annexe et d'autres organes. A propos d'eux déjà mentionnés. Ainsi, très souvent, au début du développement de l'appendicite aiguë, il existe une localisation floue de la douleur. Souvent, il n'apparaît pas dans l'abdomen inférieur, mais dans l'abdomen supérieur droit.

Que faire avec des douleurs au côté droit?

Tout d'abord, abandonnez l'auto-traitement avant de poser un diagnostic précis. Même si vous prenez des médicaments, consultez d'abord votre médecin. La maladie peut être réduite au silence, mais sans connaître la cause de son apparition, il est totalement impossible de la guérir. Sur le côté droit se trouvent des organes très importants pour la vie humaine. Même une légère déviation de leur activité fonctionnelle entraîne de graves conséquences. Par conséquent, il est préférable de combiner les efforts des médecins spécialistes et les observations personnelles plutôt que de se soigner. Il arrive que les médicaments prescrits par un médecin n’aident pas. Dans ce cas, le patient a besoin d'un examen supplémentaire.

Indépendamment besoin d'identifier, à partir de laquelle il y a une douleur dans le côté droit. Si cela se produit après avoir consommé des aliments gras, frits ou fumés, ils devraient être exclus du régime alimentaire. Si l'exacerbation est provoquée par des médicaments prescrits par un médecin, ils doivent être remplacés. L'essentiel - ne pas avoir besoin de reporter le diagnostic. Toute maladie détectée aux premiers stades de développement est plus facile à soigner.

Douleur dans le côté droit de l'abdomen

Douleur dans l'abdomen droit - une plainte assez commune des patients. Cette zone inclut l'innervation de nombreux organes pouvant causer des douleurs en violation du travail.

Si un enfant ou un adulte a mal au ventre à droite, alors même les médecins ne soupçonnent pas une crise d'appendicite. Cependant, ce n'est pas la seule maladie nécessitant une attention particulière. Nous considérons les maladies qui provoquent des douleurs chez les patients, en fonction du rôle des organes internes.

Structures anatomiques droites de la cavité abdominale

Si l'abdomen est divisé verticalement en deux, une partie des organes tombe des deux côtés, car ils occupent une position centrale:

  • l'estomac (antrum et pylorique) et le duodénum (courbure);
  • pancréas (tête et corps);
  • l'intestin grêle;
  • la vessie;
  • gros intestin (cécité, ascendant et la moitié du côlon transverse).

Par conséquent, lorsqu’on étudie les changements pathologiques, il est difficile de séparer les positions droite et gauche. Parfois, la douleur n’est pas à la source de la douleur; il existe des sensations migratoires quand une personne ne peut pas localiser un endroit spécifique et parle de «douleurs partout à l’estomac».

Certaines maladies ont une localisation "favorite". Le foie du lobe gauche tombe dans la zone de la moitié gauche et peut provoquer des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen. Directement dans l'abdomen droit se trouvent la vésicule biliaire avec conduits, rein droit et uretère, processus vermiforme.

Les maladies peuvent causer de la douleur:

  • paroi abdominale;
  • des navires;
  • bords inférieurs droits.

La connaissance de la structure des organes nous a permis de distinguer les caractéristiques du syndrome douloureux:

  • les organes du parenchyme (foie, reins) ont une capsule protectrice serrée avec une abondance de récepteurs nerveux, tout effet indésirable, tel qu'une blessure, une inflammation, un gonflement, provoque la tension de la capsule et envoie des signaux de douleur au cerveau;
  • Les organes creux (estomac, vésicule biliaire, uretère) ne sont dotés de récepteurs que dans la couche sous-muqueuse, ils réagissent donc aux spasmes musculaires, aux étirements, à la perforation de l'ulcère, à la rupture, mais contribuent rarement à la douleur lors d'une légère inflammation catarrhale.

Ce mécanisme est nécessairement pris en compte par les médecins dans le diagnostic. Il est difficile de comprendre pourquoi l'estomac à droite fait mal, car le dysfonctionnement d'un organe entraîne une défaillance du processus digestif dans son ensemble.

Comment évaluer la nature de la douleur?

Les patients décrivent leur douleur de différentes manières. Le médecin doit analyser les informations subjectives, poser des questions supplémentaires sur les conditions dans lesquelles se produisent les douleurs abdominales du côté droit, leur modification, leur limitation et leur relation avec la nourriture. Nous présentons un algorithme d’évaluation de la nature de la douleur conformément au libellé des plaintes.

A droite, le ventre fait mal en courant et en marchant

Le mouvement des jambes s'accompagne d'un travail intense du système musculaire abdominal, d'une modification de la pression intra-abdominale et d'un effet massant sur les intestins, de sorte que l'atonie se produit en l'absence d'activité physique.

Différentes maladies au stade latent (latent) apparaissent lors du déplacement. Dans de tels cas, vous ne pouvez pas vous forcer à marcher et à supporter. La douleur sur le côté droit de l'abdomen indique l'activation de la pathologie, qui peut rapidement entraîner des complications.

La douleur survient après un voyage en transport

Tout mouvement dans un véhicule, qu'il soit assis ou debout, provoque des tremblements du corps. Cet effet contribue au mouvement des calculs, des conglomérats de sel le long de la vésicule biliaire, des passages, de l'uretère. Les patients atteints de calculs biliaires et de lithiase urinaire associent souvent le début d'une attaque à des mouvements saccadés du corps. En plus de voyager en transport, le saut et la course ont un effet similaire.

L'estomac ne fait mal que lorsqu'il est pressé

C'est ce que disent les patients lorsque le médecin palpe l'abdomen. Ils espèrent que, s’ils ne sont pas touchés, la maladie ne le sera pas.

La méthode de palpation permet de déterminer la localisation de la douleur, d'identifier la réponse du patient. Toute pression sur l'estomac contribue à la croissance de la pression intra-abdominale. Cela provoque une douleur cachée.

De plus, la foliole externe du péritoine est pressée contre la zone inflammatoire, elle provoque des douleurs locales dans la moitié droite de l'abdomen et permet de distinguer l'inflammation locale des douleurs réfléchies (infarctus du myocarde, pneumonie croupeuse, pleurésie).

La douleur à la palpation du bas ventre à droite rend suspecte une appendicite aiguë. Chez les femmes, les maladies gynécologiques (annexite, kyste ovarien) doivent toujours être exclues. Avec la localisation sous-costale supérieure de la douleur, avec une pression à droite, il faut penser à l’inflammation de la vésicule biliaire, à l’hépatite, moins souvent à l’ulcère duodénal. Les symptômes d'irritation péritonéale reposent sur ce principe.

Une femme a mal au ventre juste en dessous pendant ses menstruations

Douleur abdominale basse avant les règles et pendant le temps - une plainte fréquente des filles et des femmes. Habituellement, il est situé au dessus du pubis, irradiant à l'aine, dans le nombril. Les gynécologues les associent à des troubles hormonaux.

Si la douleur dans l'abdomen droit est concernée, on suppose une annexite droite (inflammation des appendices). Une forte douleur survient pendant la grossesse extra-utérine, avec torsion et rupture du kyste, rend. Par la nature de la douleur peut être confondu avec une attaque d'appendicite.

Whines dans l'estomac à droite

La douleur dans l'abdomen à droite indique un processus inflammatoire d'intensité modérée. Souvent accompagné d'un ulcère peptique. Il commence une heure et demie à deux heures après un repas et dure toute la nuit.

Les douleurs abdominales sourdes sont caractéristiques de la dyskinésie hypotonique de la vésicule biliaire et des intestins. Causée par un débordement, l’étirement de la couche musculaire et une altération de la vidange. Les personnes les plus prédisposées sont les personnes atteintes de neurasthénie, émotionnellement instables, les enfants d'âge scolaire. En conséquence, ils sont situés dans l'hypochondre droit et près du nombril.

Douleurs crampes

Les douleurs abdominales soudaines aiguës à droite sont caractérisées par les patients comme «aigus», inconstants, sous la forme de contractions. Des problèmes similaires accompagnent une obstruction intestinale, provoquée par des mouvements péristaltiques des anses intestinales. Ils peuvent apparaître lors de la rupture de la paroi de l'intestin (perforation au cours d'un ulcère, maladie de Crohn), de capsules d'organes internes, de thromboembolie des vaisseaux mésentériques.

Ils ne sont pas caractéristiques du processus inflammatoire, dans lequel la douleur dans le côté droit de l'abdomen augmente progressivement. Ici, une grande partie du péritoine est immédiatement irritée, les tissus des organes sont détruits. Les sensations de "coupure" sont typiques des maladies intestinales causées par une infection ou une intoxication alimentaire.

Quelque chose pousse et tire

Une douleur lancinante est associée à des dommages vasculaires. Chez les personnes âgées présentant un processus athéroscléreux généralisé, un anévrisme de l'aorte abdominale se produit. Le vaisseau devient plus mince et en expansion, car la pression qu'il reçoit est plutôt élevée, la pulsation se propage dans toutes les directions de manière uniforme. Il peut être ressenti lors de la palpation de la zone située juste au-dessus du nombril et comparé à celui du pouls.

Pour le type de douleur "saccadée" se caractérise par le développement d'une inflammation purulente. Une appendicite phlegmoneuse et gangréneuse apparaît dans le bas de l'abdomen à droite. La douleur indique un processus en cours. Le processus peut se rompre et provoquer une inflammation du péritoine (péritonite).

Pour les médecins expérimentés, la détermination de la nature de la douleur est incluse dans les signes de la maladie, mais n'est pas considérée isolément. Le diagnostic n'est posé qu'après l'analyse de l'ensemble des symptômes et des résultats de l'examen.

Comment traiter les douleurs abdominales persistantes et périodiques à droite?

La durée de la douleur dans le temps est importante dans le diagnostic. Si l'estomac fait constamment mal au côté droit, la douleur est généralement modérée et sourde. Une évolution similaire se caractérise par une appendicite chronique, une cholécystite, une gastrite, une hépatite. Parfois, la douleur disparaît complètement, les patients se réjouissent à tort de leur rétablissement et interrompent leur régime. Mais le symptôme réapparaît.

Les douleurs périodiques qui réapparaissent après quelques jours, semaines, mois et même années devraient être expliquées par l'évolution favorable des maladies chroniques avec de longues périodes de rémission. Les exacerbations n'apparaissent que sous certaines conditions: violation du régime, consommation d'alcool, situations stressantes, au printemps et à l'automne (ulcère gastroduodénal).

Les longues périodes de rémission sont caractéristiques de la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse. Ils sont considérés comme un résultat positif du traitement. Il n'est pas d'usage de parler de rétablissement, car les causes finales de la maladie ne sont pas claires et le traitement moderne ne résout pas tous les problèmes. Les symptômes supplémentaires des maladies de la moitié droite de l'abdomen, nous considérons les symptômes de la pathologie la plus commune.

Maladie du foie

Les maladies du foie provoquent des douleurs dans l'hypochondre droit irradiant dans le bas du dos. Les patients disent que "le côté droit de l'estomac fait mal". La cause est une entorse de capsule ou une rupture due à une blessure.

Lorsque l'inflammation, une hémorragie dans le parenchyme, la taille du corps augmente, ce qui provoque l'étirement de la membrane superficielle. La capsule peut devenir enflammée lorsque l'infection passe des organes voisins. Ensuite, la douleur est caractérisée par une intensité élevée.

Les hépatites (maladies du foie de nature inflammatoire) sont divisées par origine. En plus de la douleur, leurs manifestations cliniques diffèrent.

Hépatite toxique - formée en réponse à la consommation d’alcool, de certaines drogues, d’empoisonnements chimiques, de liquides ménagers, de produits toxiques (champignons).

Ils se développent rapidement, accompagnés de fortes douleurs aiguës dans le quadrant supérieur droit, de nausées, de vomissements, de jaunissement de la peau et de la sclérotique. Hépatite virale - évolue de façon chronique avec des périodes d’exacerbation et d’agrandissement du foie. Les patients ressentent constamment de la lourdeur, une "douleur sourde dans le côté droit de l'abdomen", une gêne au niveau des intestins, une perte d'appétit.

On sait que l'hépatite virale augmente considérablement les chances de transformer la maladie en cancer. Dans le même temps, la nature de la douleur devient intense et permanente. L'hépatite associée aux maladies infectieuses (fièvres hémorragiques, rubéole, virus d'Epstein-Barr) ne provoque pas de douleur intense. Le diagnostic est établi sur la base d'autres signes de dommages.

Pour les symptômes généraux caractéristiques:

  • augmentation de la douleur pendant l'activité physique;
  • des nausées et des vomissements;
  • augmentation de la température non supérieure à 37,5;
  • perte d'appétit;
  • saignement des gencives;
  • couleur jaune de la peau et de la sclérotique;
  • excréments clairs et urines foncées;
  • selles avec facultés affaiblies.

Un abcès, une cavité contenant du pus, peut être situé à la fois dans le foie et dans l'angle sous-hépatique entre les ligaments, le dôme droit du diaphragme et les anses intestinales. Le patient présente, outre des douleurs saccadées dans l'hypochondre, des températures élevées accompagnées de frissons, une sueur abondante, une intoxication générale (maux de tête, douleurs musculaires, des vertiges, des nausées).

Le kyste à échinocoques se forme dans le parenchyme hépatique lors de l’introduction du parasite (échinocoque). La taille de la cavité peut atteindre un volume important. C'est alors que les douleurs d'un caractère permanent apparaissent.

Cirrhose du foie - conséquence de l'hépatite, alcoolisme chronique. Le tissu de parenchyme est remplacé par la cicatrice. Le corps rétrécit et rétrécit. Puisque la capsule ne peut pas s’étirer, aucune douleur intense ne se produit. Les douleurs sourdes sont plus probablement associées à une dyskinésie biliaire simultanée et à des lésions pancréatiques.

Les néoplasmes malins dans le foie résultent de la transformation d'hépatocytes ou de la réception de métastases d'autres organes avec du sang. Peu à peu violé toutes les fonctions du corps. Les douleurs deviennent très intenses.

Maladies de l'excrétion biliaire

La bile du foie synthétisée entre et s'accumule dans la vésicule biliaire. De plus, avec l'aide de contractions musculaires, il se déplace le long des conduits spéciaux dans le duodénum. Le chemin passe à côté du canal pancréatique. Ensemble, ils excrètent un secret à travers le sphincter d’Oddi.

Les douleurs aiguës des crampes sont causées par une contraction spasmodique de la couche musculaire. On les appelle "coliques". Localisé dans l'hypochondre droit, distribué au centre de l'abdomen, dans la zone latérale droite.

Supprimé par les médicaments antispasmodiques. En même temps, le patient a des éructations, des vomissements, une amertume, des douleurs épigastriques (gastrite biliaire). La pathologie est causée par une dyskinésie (violation de la motilité de la vessie), une inflammation, le mouvement des calculs.

La cholécystite (inflammation de la vessie) provoque des agents pathogènes. Les femmes les plus exposées à la maladie sont les femmes obèses qui ne font pas d’exercice. L'inflammation de la paroi interne contribue au développement du mucus, l'épaississement de la bile, modifie l'équilibre acido-basique et crée les conditions nécessaires à la précipitation des sels biliaires (cholélithiase).

Les calculs qui en résultent sont en outre collés à la densité rocheuse et sont à l’origine de la maladie des calculs biliaires. Bien que les calculs ne soient pas douloureux, leur nature est terne, mais le mouvement du tartre le long des voies biliaires provoque une irritation et un spasme local. Cela se manifeste par une intense attaque douloureuse dans la moitié droite de l'abdomen au sommet, irradiant vers la clavicule, l'omoplate, le bas du dos et les épaules. L'attaque dure plusieurs heures.

La cholangite est appelée inflammation des voies biliaires. Il est rarement isolé sans cholécystite. Presque toujours accompagné de la maladie de calculs biliaires. En même temps, les douleurs dans l'épigastre et l'hypochondre droit sont très fortes, crampes avec forte fièvre, jaunisse.

Les tumeurs de la vésicule biliaire sont rares. Les personnes ayant de longs antécédents de cholécystite et de calculs biliaires courent le plus grand risque. Le syndrome douloureux devient persistant, devient permanent. Pour la pathologie tendance typique à la rupture de la vessie et la péritonite.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice est la pathologie opératoire la plus courante en chirurgie. Dans le traitement classique, les douleurs sont d'abord localisées dans la région épigastrique, accompagnées de vomissements, de fièvre, de faiblesse. Quelques heures plus tard, ils se déplacent vers la zone iliaque droite. Donc, cela ressemble à une maladie chez la moitié des patients.

Une autre partie des patients nécessite un diagnostic différentiel grave. Cela est dû à la localisation atypique du processus enflammé et à la manifestation de douleurs au nombril, dans l'hypochondre droit, dans le dos, dans le bas de l'abdomen. L'inflammation lancée se manifeste par des douleurs saccadées, une augmentation significative de la température, des frissons.

Maladie de l'intestin

Les maladies de l'intestin grêle et du gros intestin ne sont rarement localisées que dans la moitié droite de l'abdomen et se propagent souvent à la partie centrale. La nature de la douleur - déversée, n’a pas de localisation claire.

En cas de diverticulose, d'entérocolite, de maladie de Crohn, la douleur est accompagnée de diarrhée ou de constipation, éventuellement de saignements intestinaux (en cas d'ulcération du mur), d'attaques de "coliques intestinales", de perte de poids, chez les enfants généralement en déshydratation.

Pour les tumeurs, l'emplacement dans la partie gauche est plus caractéristique. L'obstruction intestinale est associée au chevauchement de la lumière intestinale avec des adhérences, une tumeur, des calculs fécaux. Les douleurs sont très fortes, les vomissements sont possibles et il n'y a pas de péristaltisme.

Pathologie rénale

Le rein droit est situé anatomiquement légèrement en dessous de la gauche. Elle souffre souvent de ptose pendant la perte de poids, après l'accouchement. Dans le même temps, les patients ressentent une douleur dans le côté droit et dans l'abdomen en étant debout. La diminution se produit dans la position couchée.

La pyélonéphrite droite au cours de la phase aiguë s'accompagne de douleurs dorsales intenses, de mictions fréquentes, de coupures, de frissons accompagnés d'une forte fièvre. Les maladies chroniques vont progressivement du bassin au parenchyme des organes et altèrent la fonction des néphrons. Les douleurs sont sourdes, mais l'intoxication s'accompagne d'une aggravation de l'insuffisance rénale.

Une maladie rénale avec des attaques de coliques du côté droit est activée après avoir tremblé, sauté. Le syndrome douloureux est très intense. Irradiation le long de l'uretère à l'aine, du scrotum chez l'homme, des organes génitaux chez la femme. Après une attaque, du sang est observé dans les urines.

Des douleurs abdominales du côté droit sont possibles avec des lésions du foie, des reins et des intestins, une gastrite, un ulcère peptique, une pancréatite. Un examen complet est nécessaire pour identifier la cause exacte. Ce n’est qu’après avoir pu être diagnostiqué et prescrit un traitement.

Nutrition humaine optimale

Attention! Nous ne donnons aucune recommandation pour une nutrition adéquate. Ici, le coût minimum d'un ensemble de produits est calculé, en assurant la consommation de la quantité requise d'éléments nutritifs (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux), sur la base du traitement mathématique des données relatives au contenu de ces éléments nutritifs dans les produits.

Lors de la première étape, le coût minimum d'un ensemble de produits est calculé (vous pouvez également entrer les produits de votre régime). À la deuxième étape, vous pouvez ajuster le régime reçu et voir un exemple de calcul du régime réel. Pour plus de détails, voir la section "Comment utiliser le calcul".

La dépendance de l'espérance de vie sur divers facteurs - ici.

Qu'est-ce qui peut faire mal au côté droit?

Lorsque le côté droit fait mal, il est difficile d'établir un diagnostic précis sans un examen approfondi. Le syndrome de la douleur du côté droit peut être un signe à la fois de névralgies et de processus pathologiques dans les intestins, les organes de reproduction d'une femme et de processus inflammatoires dans le système urinaire.

Il peut y avoir de nombreuses causes de douleur dans le côté droit.

Pourquoi le côté droit fait-il mal?

La douleur est un concept collectif et peut indiquer l'emplacement de l'organe touché. Le diagnostic aidera l'intensité, la fréquence et la nature du syndrome douloureux.

La nature de la douleur et les causes possibles

Lancement, douleur intermittente, forte et encerclante - ces sentiments sont ressentis par un patient présentant des processus inflammatoires dans le pancréas.

La douleur douloureuse, sourde, débilitante - est caractéristique des processus inflammatoires dans la sphère de la reproduction. Cette image peut donner une grossesse extra-utérine, des tumeurs des testicules, du scrotum, des ovaires.

Forte, lancinante, aggravée lors d'efforts physiques mineurs, la douleur indique la pathologie des organes abdominaux, colite, entérocolite. Les symptômes de la maladie intestinale sont accompagnés d'une altération des mouvements de l'intestin, d'un manque d'appétit, de nausées et d'une formation excessive de gaz.

Douleur aiguë et aiguë - caractéristique de l'appendicite, nécrose de la section intestinale, obstruction intestinale.

Une douleur aiguë à droite est caractéristique de l'obstruction intestinale.

Des pousses sur le côté de la côte - avec névralgie d'origines diverses, complication du zona. Les patients peuvent décrire l'état "comme un choc électrique", "côté brûlures".

Les coliques de type douleur avec localisation dans l'hypochondre indiquent les pathologies du foie, des voies biliaires.

Crampes aiguës, douleurs de couture avec déplacement des sensations dans l'abdomen et l'urètre se développent lors d'affections du système urinaire, coliques néphrétiques, rupture de la trompe de Fallope chez les trompes de la grossesse.

Localisation de la douleur

La localisation du syndrome de la douleur est un concept flou. Parfois, la source de la douleur se trouve à une distance décente du lieu de localisation des sensations désagréables.

La douleur dans le quadrant supérieur droit du corps est caractéristique des maladies suivantes:

  • processus inflammatoires dans le foie et les canaux biliaires, les calculs biliaires;
  • maladie rénale;
  • pancréatite ou nécrose du pancréas;
  • névralgie intercostale;
  • bardeaux - les côtés droit et gauche du dos sont touchés;
  • dans de rares cas - douleur reflétée de l'annexe;
  • processus inflammatoires dans les parties inférieures des poumons, le diaphragme;
  • infarctus du myocarde.

Avant l'apparition du zona, il y a une douleur dans le côté droit

Si le syndrome douloureux est apparu dans la partie inférieure droite, nous pouvons supposer:

  • grossesse extra-utérine - sensations de traction stupides;
  • névralgie lombaire;
  • rupture de la trompe de Fallope - douleur aiguë, forte, intolérable;
  • maladies inflammatoires de l'ovaire, processus tumoraux - intensifiés lorsque vous appuyez sur l'examen gynécologique;
  • prostatite, cancer du testicule, prostate chez l'homme;
  • inflammation de l'appendice - la douleur augmente avec la pression;
  • arthrite ou arthrose de l'articulation de la hanche - de par la nature du syndrome douloureux, ces maladies sont difficiles à déterminer. L'intensité du processus pathologique dépend du degré de destruction de l'articulation ou d'inflammation des tissus environnants;
  • la libération d'un ovule par l'ovaire pendant l'ovulation est un inconfort périodique facile les 10-14 jours du cycle.

Si un inconfort est apparu dans le nombril, la partie médiane de l'abdomen, le médecin suggérera:

  • les coliques;
  • appendicite - la gêne lors de l'inflammation de cet organe se dégonfle souvent au niveau de la jambe, mais peut être localisée au niveau du nombril;
  • maladies du rein - de la néphrite et du cancer au cancer.

Maladies liées au genre

L'anatomie féminine est différente de celle des hommes. Chaque sexe a des problèmes de santé individuels.

Chez l'homme, la douleur dans le flanc droit de l'abdomen est associée à:

  • les pathologies de la prostate - du processus inflammatoire à l'hyperplasie des organes de nature diverse;
  • coliques néphrétiques - il y a des crampes, des spasmes pulsants, une sensation de sable dans l'urètre lorsque vous urinez. Le dysfonctionnement affecte le côté droit et le bas du dos;
  • cancer des testicules - la radio de l'inconfort;
  • tumeurs secondaires dans les carcinomes de la prostate, du rein, de la vessie.

Chez les hommes, la douleur au côté droit peut être due à une colique rénale.

Pour poser un diagnostic, le médecin doit exclure:

  • grossesse extra-utérine;
  • ovulation - douleur tirée de faible intensité;
  • début de grossesse - le syndrome se développe lorsqu'on tente d'implanter l'ovule dans l'utérus. Les patients décrivent l'état de "comme des fourmillements".
  • rupture de la trompe de Fallope - douleur intense, intolérable à la perte de conscience;
  • coliques rénales;
  • pendant la grossesse - selon le moment, il peut s'agir d'un hématome rétrochoral, de contractions fausses ou réelles;
  • oophorite d'origines diverses;
  • apoplexie ovarienne;
  • ouverture spontanée du corps du kyste dans l'ovaire;
  • état en cas d'organe polykystique lorsque l'ovaire est agrandi;
  • adhérences dans la trompe de Fallope - douleur sourde constante caractérisée par la constance;
  • hydrosalpinx - dans les phases initiales, il y a une lourdeur latérale, avec l'ajout d'une infection bactérienne, le syndrome douloureux augmente.

Pathologie de l'enfance

Chez les bébés de la première année de vie, coliques, maladies intestinales, réactions allergiques aux aliments complémentaires, les protéines du lait sont la principale cause de gêne. L'enfant ne peut pas expliquer ce qui le blesse, le tire, le réduit ou le tire, de sorte que toutes ces pathologies sont accompagnées de pleurs sans raison apparente. L'enfant appuie les jambes sur le ventre, vilipine, le taux de développement physique diminue.

Chez un enfant plus âgé, une gêne du côté droit provoque:

  • une appendicite;
  • maladies intestinales;
  • invasions helminthiques;
  • jade

La néphrite peut causer une douleur juste chez les enfants

Chez les adolescentes, l’inconfort peut causer des maladies de la sphère de la reproduction. Chez les jeunes hommes - pathologie des testicules - varicocèle, orchite.

Quel médecin contacter?

Un grand nombre d'organes vitaux sont situés du côté droit du corps. Par conséquent, il est difficile de déterminer quel médecin contacter. Les maladies chroniques constituent une exception, le patient connaissant déjà leurs symptômes caractéristiques.

Si le syndrome douloureux est insignifiant, il faut montrer le bébé au pédiatre de district, le chirurgien doit exclure l'appendicite, la diverticulite et l'obstruction intestinale. Si le médecin soupçonne une maladie rénale, le traitement peut être effectué par un pédiatre. Mais il est préférable de contacter un urologue pédiatrique ou un néphrologue.

Pour les patients adultes, il est recommandé de consulter un médecin généraliste et un chirurgien au stade initial de l'examen. Si vous suspectez des problèmes de reproduction ou une grossesse, la patiente sera dirigée vers un gynécologue, un urogynécologue. Les hommes se feront examiner par un urologue ou un andrologue.

Si vous avez des problèmes avec le système génito-urinaire, vous devez contacter votre urologue.

Si vous soupçonnez une maladie intestinale, le patient sera redirigé vers le bureau du gastro-entérologue.

Après exclusion des pathologies du tractus gastro-intestinal, de la sphère reproductive, des poumons, le patient doit être examiné par un neuropathologiste pour rechercher des maladies de la colonne vertébrale, des névralgies et des affections après avoir été affecté par le virus de l'herpès.

Si un patient a des antécédents de cancer d'un organe, alors après l'exclusion de toutes les maladies non cancéreuses, un oncologue devra être examiné et consulté.

Diagnostic de la douleur

Les mesures diagnostiques commencent par un examen physiologique et un entretien avec le patient.

Lors du diagnostic est pris en compte:

  • la nature et l'intensité du syndrome douloureux;
  • sa localisation;
  • histoire générale du patient;
  • le comportement du patient pendant l'activation de la gêne;
  • symptômes supplémentaires et ses manifestations;
  • Le patient prend-il des médicaments?

En tant qu'outil de diagnostic différentiel, utilisez des méthodes de visualisation matérielle:

  • Radiographie
  • Ultrasons - gynécologie, urologie, intestins;
  • IRM - pour exclure la diverticulite, diagnostiquer des tumeurs de nature diverse, hernies et tumeurs de la colonne vertébrale, modifications des têtes articulaires de l'articulation de la hanche;
  • interventions chirurgicales laparoscopiques et diagnostiques toutes cavités.

Pour identifier les causes de la douleur, il faut une radiographie.

Pour le diagnostic devra mener une série de tests. Au premier stade, il s'agit d'essais cliniques généraux d'urine, de sang, de selles sur les œufs de vers, de grattements sur l'entérobiose, de frottis de décharge du vagin et de l'urètre, de consommation de suc de la prostate. En fonction des résultats des tests primaires, le médecin décide de la nécessité d'effectuer des recherches supplémentaires.

Que faire avec une douleur au côté droit

Options de traitement possibles:

  1. Chirurgie - tumeurs, calculs dans les reins et la vésicule biliaire, appendice, obstruction intestinale, processus nécrotiques dans le pancréas, les diverticules, la rupture ovarienne ou le kyste d'un organe. Seul le traitement chirurgical est indiqué pour une appendicite, une grossesse extra-utérine, une rupture de la trompe de Fallope, une mort fœtale confirmée pendant la grossesse.
  2. Antibiotiques - divers processus inflammatoires dans le tube digestif, gynécologie, urologie. Lorsque la pancréatite montre la faim dans les premiers jours de traitement, alors une antibiothérapie. Le but des préparations enzymatiques est montré.
  3. Antispasmodiques - gynécologie, urologie, douleurs dans la colite, entérocolite, coliques rénales et néphrite.
  4. Médicaments antibactériens et antiparasitaires à entérobiase confirmée, giardiase et autres invasions helminthiques.
  5. Diurétiques et anti-inflammatoires en présence de calculs, de sable dans les reins.
  6. Lorsque la nature neurologique de la douleur - médicaments AINS, corticostéroïdes, agents antiviraux pour le zona.
  7. Maladies du système musculo-squelettique - médicaments anti-inflammatoires, hormones, chondroprotecteurs pendant une longue période.

Qu'est-ce qui peut faire mal au côté droit? Il n'y a pas de réponse claire à cette question. Le syndrome de la douleur est l’un des signes d’un grand nombre de maladies dangereuses. Afin de prévenir leur développement, passez immédiatement un examen et le traitement nécessaire.

Noter cet article
(2 points, moyenne 5,00 sur 5)