Principal / Pancréatite

Règles régime alimentaire pour douleurs à l'estomac

Pancréatite

L'estomac est l'un des principaux organes du système digestif humain, qui reçoit principalement les aliments consommés pendant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Il est soumis à la phase initiale de digestion, au cours de laquelle le suc gastrique et les enzymes pancréatiques décomposent les aliments en composants qui devront saturer les parois intestinales et le sang se répandre dans le corps sous forme de nutriments. La capacité fonctionnelle de tous les organes du tractus gastro-intestinal dépend de son fonctionnement stable, car sans le premier stade de la digestion des aliments, le processus de digestion normal dans son ensemble est impossible. Dans le cas où l'estomac commence à se faire mal, une étape très importante dans le traitement de la maladie est l'organisation d'une nutrition et d'un régime appropriés. Examinons plus en détail les aliments qu'il est recommandé d'inclure dans le menu du jour, afin qu'ils aient un effet bénéfique sur la membrane muqueuse de l'organe digestif, et les aliments qu'il vaut mieux refuser, pour ne pas provoquer de détérioration du tractus gastro-intestinal en général.

Pourquoi, si l'estomac fait mal, est-il important de manger selon le régime?

Le régime alimentaire dépend directement du type de maladie de l’estomac diagnostiqué dans un cas clinique donné. Si, pendant une longue période, une personne souffre de fortes douleurs à l'estomac, il est sans doute nécessaire d'obtenir un rendez-vous avec un gastro-entérologue le plus tôt possible.

Après avoir subi un examen approfondi et présenté une liste de tests établie, le médecin réfutera la suspicion selon laquelle le patient aurait une pathologie de l’estomac ou poserait le diagnostic d’une maladie gastro-intestinale particulière.

Si les résultats de l'examen ont effectivement confirmé la maladie de l'estomac, le patient devrait alors organiser son régime alimentaire en fonction du régime alimentaire afin de:

  • empêcher la propagation du processus inflammatoire de la muqueuse gastrique (des produits bien choisis et des plats préparés sur leur base préviendront l’exacerbation de la gastrite, qui se produit souvent avec une acidité élevée);
  • favoriser une guérison plus rapide des ulcères, si l'état douloureux du système digestif est associé à l'apparition d'une érosion des tissus;
  • éliminer les spasmes des fibres musculaires situées à la périphérie du tractus gastro-intestinal et responsables de la mouture d'aliments qui ont pénétré dans la cavité des organes au cours de son administration;
  • réduire la concentration d'acide chlorhydrique dans le suc gastrique et prévenir l'apparition d'un symptôme aussi déplaisant que les brûlures d'estomac ou l'érosion des bords des ulcères;
  • améliorer la motilité du tractus gastro-intestinal et fournir un processus plus actif de digestion et d'assimilation des aliments, ce qui est particulièrement important pour les patients souffrant d'une acidité trop basse et d'un travail de l'estomac lent.

Chaque type de produit a certaines propriétés et influence individuelle sur le fonctionnement du système digestif d'une personne donnée. Par conséquent, il est nécessaire de sélectionner les aliments en fonction d'une affection spécifique.

Cela devrait être un régime à part entière avec un horaire détaillé des repas pendant les 7 jours de la semaine. Sinon, l'estomac ne cessera pas de faire mal et le cours thérapeutique général n'apportera pas un effet de guérison à 100%.

Régime alimentaire pour un estomac malade?

La membrane muqueuse de cet organe digestif, touchée par une maladie, nécessite des soins tout en douceur, avec l'inclusion dans le régime alimentaire d'aliments contenant dans sa composition une concentration accrue de fibres et un faible niveau d'acides organiques. Ces dernières substances contribuent à l'irritation des parois de l'estomac, ce qui ne fait qu'augmenter la sensation de douleur. Sur cette base, les gastro-entérologues ont divisé la nourriture et les plats en deux catégories distinctes. Certains recommandent de manger tous les jours et ils ne causent aucun dommage au tractus gastro-intestinal, alors que d'autres sont absolument contre-indiqués.

Que pouvez-vous manger si vous avez mal au ventre?

Les patients souffrant de fortes douleurs à l'estomac, les diététistes et les gastro-entérologues recommandent de saturer leur menu avec les plats et produits suivants:

  • céréales à base de céréales telles que le sarrasin, le blé, l'orge, l'orge perlée, la semoule, le maïs, bouillies à l'état de kissel (elles sont autorisées à cuisiner à base d'eau ou de lait, mais avec un minimum de matière grasse);
  • viande de poulet bouillie coupée de la poitrine (elle peut être cuite de manière traditionnelle dans une casserole ou au bain vapeur);
  • citrouille cuite au four (ce plat soulage non seulement l'inflammation de la muqueuse gastrique, mais améliore également l'appétit, accélère le flux de la bile, ce qui est très important pour les patients à faible acidité);
  • produits laitiers dont la teneur en matières grasses ne dépasse pas 1,5% (crème sure, kéfir, ryazhenka, yogourt, yogourt);
  • salades de concombres frais, de chou, assaisonnées d'une petite quantité d'huile de tournesol ou d'huile d'olive (ajout d'aneth, de persil, de céleri est la bienvenue);
  • œufs de poule bouillis (il est permis d'utiliser ce produit uniquement sous forme bouillie et il est absolument contre-indiqué de manger des œufs au plat, car l'estomac fera encore plus mal);
  • des soupes de légumes sans oignons frits et sans produits à base de viande (elles sont très rapidement absorbées par les tissus enflammés de l'organe de digestion et contiennent en même temps toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires);
  • bouillon de poulet non gras, cuit avec une petite quantité de sel;
  • les pâtes faites de blé dur (c'est le produit de ce type qui est parfaitement absorbé par le corps et qui, en même temps, ne stresse pas trop le travail de l'estomac);
  • seul le pain blanc à base de farine de haute qualité, ne contenant pas d'acides et fournissant au corps d'un malade une quantité suffisante de glucides complexes.

La principale devise de la nutrition appropriée pour un estomac malade est d'inclure dans son menu les repas les plus utiles et les plus nutritifs, tout en étant faciles à digérer par le tube digestif. L'accent doit être mis sur les bouillies de céréales et les soupes de légumes. L'essentiel est de ne pas laisser de grands intervalles entre les repas. Les repas doivent être fréquents (environ 5 à 6 fois par jour), mais avec de petites portions.

Quoi ne pas manger?

Les assiettes qui, en raison de leur composition biochimique, ont pour effet une irritation de la membrane muqueuse sont soumises à une interdiction catégorique. Ceux-ci comprennent les aliments suivants:

  • Tomates, jus de tomates et pâtes préparées à base de ce légume acide (il contient une concentration accrue d'acides organiques; par conséquent, après avoir mangé, la douleur à l'intérieur de l'estomac augmente);
  • tous les types d’agrumes, quelle que soit la manière dont ils sont cuits, consommés crus ou transformés en boissons aux fruits, en jus;
  • des plats frits, salés, fumés et marinés (même s'ils contiennent des ingrédients initialement approuvés du point de vue de l'alimentation, mais leur méthode de préparation a neutralisé la valeur biologique d'origine);
  • des légumes et des fruits en conserve, qui ont été fermés conformément à la recette, qui prévoit l’ajout de vinaigre, d’une grande quantité de sel, d’acide citrique ou de sucre;
  • fromage cottage, crème, fromage à pâte dure (malgré tous les avantages de ces aliments et leur valeur biologique, ils sont trop lourds pour l'estomac, ils sont digérés pendant longtemps et, en outre, ils peuvent provoquer une augmentation de la concentration d'acide chlorhydrique dans le suc gastrique);
  • viandes grasses et bacon (ne devrait pas être dans le régime de porc, agneau, canard);
  • pain brun (en raison du niveau élevé d'acidité), ainsi que les pâtisseries, qui contiennent de l'huile de palme, des émulsifiants et des conservateurs;
  • champignons de tous types et méthodes de préparation (ce produit n'est pratiquement pas absorbé, même par un système digestif sain, et les personnes souffrant de maux d'estomac n'ont pas de contre-indication aux champignons, car elles n'apportent rien à une personne, sauf une sensation de douleur intense);
  • pois, lentilles, haricots, soja et autres types de légumineuses.

Selon le type de maladie gastrique détectée, la forme du syndrome douloureux, le diététicien ou le gastro-entérologue peut recommander au patient d’exclure d’autres types d’aliments, si la restriction à son admission aide le patient à se débarrasser du syndrome douloureux et de la maladie actuelle.

Exemple de menu

Afin de savoir exactement quels plats manger pendant la journée en cours, vous devez établir un calendrier des repas et décrire en détail le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. À cette fin, il est recommandé d’organiser votre menu comme suit:

Régime alimentaire pour douleurs à l'estomac: recettes et liste de produits

La douleur à l'estomac, appelée gastralgie, est généralement associée à une exacerbation d'inflammation prolongée ou à une irritation de la membrane muqueuse. La douleur est principalement localisée au-dessous du niveau de la poitrine dans la partie centrale de la poitrine et peut être accompagnée de nausées, de vomissements affaiblis ou intenses, de brûlures d'estomac perturbantes prolongées.

Tous ces problèmes dépendent souvent d'une nutrition anormale. Par exemple, dans le cas d'une gastrite, les crampes commencent lorsque des aliments contenant des ingrédients acides ou grossiers pénètrent dans l'estomac. Par conséquent, dans le cas du syndrome douloureux régulier, il est nécessaire d’adhérer à une nutrition adéquate, sachant exactement ce qui peut ou ne peut pas être inclus dans votre alimentation.

Caractéristiques de l'alimentation et de l'alimentation

Un régime pour soulager la douleur à l'estomac est une procédure médicale indispensable, sans laquelle il est tout simplement impossible de restaurer la fonction d'un organe. Les analgésiques ne diffèrent que par un effet temporaire et, après réduction de leur impact, l'attaque commence par une nouvelle force.

Si vous suivez un régime alimentaire qui dure 10 à 14 jours, suivez les recommandations suivantes:

  • Vous devez manger en même temps. Cette bonne habitude aidera à la production de bile et de suc gastrique pour le prochain repas, ce qui empêchera l’irritation des parois.
  • Fractions de repas avec 5-6 repas par jour. Dans le même temps, le volume devrait être réduit à de petites portions. En conséquence, le corps sera rempli de tous les éléments nécessaires.
  • Ne mangez pas trop d'aliments froids et chauds et ne buvez pas. Les boissons réfrigérées ou gazeuses, associées aux aliments gras, ralentissent le processus de digestion et les aliments trop chauds irritent les muqueuses. La température acceptable devrait être de +20 à +50 degrés.
  • Il est recommandé de cuisiner à la vapeur ou à l'ébullition. La cuisson est autorisée, mais la formation d'une croûte dorée doit être évitée.
  • La priorité est les plats liquides et moulus. La préférence est donnée aux légumes, aux fruits cuits au four et aux pâtes (ils doivent être bien mastiqués).
  • Ne négligez pas les repas du matin. Le petit déjeuner devrait être copieux, mais pas lourd.

Avec une faible acidité

Le strict respect de toutes les règles de la nutrition diététique est l’une des orientations importantes du traitement. Selon le stade de la maladie, vous devez sélectionner correctement le régime alimentaire. Tous les produits devraient aider à augmenter l’acidité de la sécrétion gastrique.

Les principaux types de nourriture:

  • Doux Nommé lors de l'exacerbation du processus pathologique, quelles que soient les raisons de son apparition. Sa fonction première est la réduction de l'inflammation des muqueuses.
  • Stimulant Sera appliqué progressivement en fonction de la réduction de la phase active. Le régime alimentaire est composé d'aliments augmentant la stimulation de l'appareil glandulaire, y compris les cellules qui tapissent.

Avec augmentation de l'acidité

Réduire les niveaux élevés d'acide aidera à un régime spécial. Ses principes sont:

  • Refuser les aliments épicés.
  • Consommer de petites portions.
  • Le menu devrait être dominé par des aliments riches en protéines, de l'huile végétale, du lait, du pain à grains entiers et des œufs.
  • Rejet des fruits et légumes concentrés en acide, agissant de manière stimulante sur les glandes sécrétoires, en accumulant le suc gastrique.
  • Le dernier repas doit être pris 3-4 heures avant le repos nocturne.
  • Minimiser et mieux vaut abandonner complètement les médicaments non stéroïdiens qui réduisent l'inflammation et les stéroïdes (acide acétylsalicylique, ibuprofène).
  • Élimination du stress.

Eau et boissons

Une bonne nutrition avec un mal de ventre aidera à récupérer rapidement. Mais penser seulement à quoi manger ne suffit pas. Il est également important de savoir quoi boire, personne n’ayant annulé son bilan hydrique normal. Les nutritionnistes conseillent de privilégier de telles boissons lorsque l’estomac est douloureux:

  • Teinture de rose musquée.
  • Jus de citrouille
  • Eau minéralisée non gazeuse.
  • Cocktail à la banane avec des fraises.
  • Thé en vrac.
  • Bouillon de lin.
  • Cacao et gelée.
  • Compote de fruits secs.
  • Infusion de camomille.

Ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger quand vous avez mal au ventre

En cas de pathologies révélées du tractus gastro-intestinal et du pancréas, les médecins recommandent de suivre un régime alimentaire déterminé. Si votre estomac vous fait mal, vous pouvez manger ce qui suit:

  • Biscottes.
  • Soupes hypocaloriques et purée de pommes de terre.
  • Côtelettes à la vapeur.
  • Produits laitiers: yaourt bifido, kéfir, fromage cottage faible en gras.
  • Légumes, y compris le chou, les betteraves, les carottes, le maïs.
  • Guimauves naturelles.
  • Kissel, de préférence la farine d'avoine, car il a de bonnes propriétés enveloppantes.
  • Poisson bouilli et viande.
  • Bananes, pommes, figues.
  • Bouillie de riz.
  • Œufs à la coque et omelettes cuites à la vapeur.
  • Salades de fruits et mélanges de crudités fraîches.
  • Jus de chou (bu à jeun, guérit les plaies en cas d'ulcère). Et aussi vous pouvez manger une salade de chou cru, ce qui est très utile pour la constipation.

Lorsque l'estomac fait mal, le régime ne devrait pas être présent:

  • Bouillons riches en graisse.
  • Cuisson fraîche et pâtisserie.
  • Café, thé, boissons gazeuses et alcoolisées.
  • Conservation, marinades, cornichons.
  • Produits fumés, épices chaudes.
  • Légumes aigres, fruits et baies.
  • Oeufs durs.
  • Sauces à base de tomates, poisson, champignons et viande.

Tous ces produits sont considérés comme des provocateurs de douleur intense et d’irritants des muqueuses lorsque l’état de l’estomac est loin d’être la norme.

Exemple de menu

Dans les pathologies gastriques, seul un nombre limité de produits peut être consommé. Cependant, dans le même temps, le régime alimentaire reste diversifié.

Voici un exemple de menu:

  • Le premier repas Crème faible en gras, sarrasin à l'eau, thé.
  • Deuxième petit déjeuner Pommes râpées, biscuits.
  • Déjeuner Soupe de légumes grillés, boulettes de viande avec accompagnement de ragoût de chou-fleur, gelée de baies.
  • L'heure du thé Compote de poires avec craquelins.
  • Le souper Filet de poisson bouilli, purée de pommes de terre, thé.

Vous pouvez utiliser cette option:

  • Le premier repas Bouillie de riz non cuit, cacao.
  • Deuxième petit déjeuner Boulettes de pomme de terre et tisane.
  • Déjeuner Soupe de légumes hypocalorique, boulettes de poulet au lait, mousse de fruits.
  • L'heure du thé Lait avec craquelins croustillants.
  • Le souper Poisson vapeur, pâtes, thé.

Recettes

Soupe de pommes de terre légère.

  • 500 gr. les pommes de terre;
  • 1 oignon;
  • 3 cuillères à soupe l ensuite les huiles;
  • 2 cuillères à soupe l la farine;
  • le sel;
  • 1 cuillère à soupe le lait;
  • 1 cuillère à soupe la crème;
  • 2-3 gousses d'ail;
  • 1 bouquet de légumes verts frais.

Escalopes de poulet au lait cuites au four.

  • 100 gr. le filet;
  • 1 cuillère à soupe l le lait;
  • 20 gr. pain de blé.
  • 1 c. À thé la farine;
  • 10 gr. ensuite les huiles;
  • 5 gr. du fromage;
  • 2 cuillères à soupe l du lait

Mousse aux fruits.

  • 500 gr. pommes mûres, poires de variétés sucrées;
  • 150 gr. le sucre;
  • 30 gr. gélatine.
  • 150 gr. des framboises ou d'autres baies mûres non acides;
  • 100 gr. sable de sucre;
  • 100 gr. de l'eau

Prévention

Si vous ne souffrez pas de douleurs périodiques à l'abdomen ou aux intestins, ne souffrez pas d'épisodes de brûlures d'estomac, d'éructations ou de ballonnements, cela ne signifie pas que vous ayez besoin de manger de toute façon. Tout le monde connaît les conditions dans lesquelles nous vivons aujourd'hui. Et il ne s’agit pas uniquement de produits dont la qualité n’est parfois pas du tout conforme aux normes, mais également de toute la situation écologique dans son ensemble.

Pour éviter tout risque d'empoisonnement, de surcharge pondérale du système digestif et d'autres anomalies, il est préférable de maintenir l'estomac en bon état. Et cela ne peut être fait que par une culture nutritionnelle appropriée.

A votre table devrait être présent:

  • Fruits, légumes, son.
  • Des huiles végétales qui améliorent la motilité.
  • Produits laitiers ayant un effet positif sur la flore intestinale.
  • Fruits de mer qui saturent le corps avec de l'iode et des oligo-éléments bénéfiques.
  • Aliments enrichis en glucides complexes, notamment du pain et des céréales.
  • Repas diététiques.

Lorsque nous parlons de culture alimentaire et de soins de santé, nous entendons:

  • Rejet des mauvaises habitudes.
  • Pas l'utilisation incontrôlée de toutes sortes de drogues.
  • Traitement opportun des maladies même les plus mineures, à votre avis.
  • Se débarrasser de l'excès de poids.
  • Le rejet de la "terre sèche".
  • L'utilisation de fractions fréquentes.
  • La température optimale de la nourriture absorbée.

Le régime alimentaire et une nutrition adéquate sont une arme indispensable et efficace dans le processus de lutte contre les problèmes d'estomac. Un régime médical équilibré permettra à une personne de se débarrasser de ses douleurs périodiques et de lui rendre sa joie de vivre. Cependant, il est important de comprendre que la nomination d'un régime n'est qu'un médecin qui va raconter toutes les subtilités, ainsi que le moment de son utilisation. Ignorer les recommandations entraînera de graves troubles pathologiques. Par conséquent, n’expérimentez pas avec votre santé, mais faites confiance aux professionnels.

Régime alimentaire pour douleurs à l'estomac

Lorsque l’estomac commence à lui faire mal, il est le plus souvent perçu comme un inconvénient temporaire: il prend une pilule anesthésique, attend, et vous pouvez à nouveau vous gâcher avec des fast-foods, de l’alcool fort et d’autres produits peu utiles. Cependant, à ce stade, il est bon de réfléchir à la justesse de votre régime afin que vous n'ayez pas à consulter un médecin présentant des symptômes graves et à obtenir un diagnostic épouvantable, après des mois et des années de régime.

En cas de douleurs abdominales graves, les gastro-entérologues recommandent d'éviter de manger pendant une journée, jusqu'à ce que la douleur disparaisse ou avant la consultation médicale. A ce moment, vous pouvez boire de l'eau tiède, du thé faible sans sucre, de l'eau minérale non gazeuse. Après une journée, le corps a besoin d'un régime alimentaire complet et nourrissant qui puisse l'aider à faire face à la maladie. Le meilleur assistant pour le patient est la connaissance de son diagnostic. Par conséquent, seul le médecin vous indiquera spécifiquement ce que vous pouvez manger lorsque vous avez mal au ventre et ce que vous devez absolument abandonner.

Mode d'alimentation

La partie la plus importante du régime alimentaire peut être appelée adhésion à la culture alimentaire. Pour cela, vous avez besoin de:

1. Attribuez une heure fixe pour les repas.

2. Partagez les aliments et réduisez les portions individuelles. Pour prévenir les maladies de l’estomac, il faut prendre trois repas par jour. Le régime alimentaire des maladies chroniques est pris quatre fois par jour, cinq fois par jour après l’exacerbation cinq fois par jour et après trois semaines par six repas par jour.

3. Séparez les boissons ou les liquides réfrigérés (lait, jus, boissons, eau, glace) de l’ingestion d’aliments solides contenant une quantité importante de protéines et de glucides grossiers pendant 2 à 3 heures. En présence de maladies d'estomac bien établies, il est préférable de les refuser complètement. Pendant les exacerbations, les aliments ne doivent pas être consommés à moins de 15 ° C.

4. Évitez les aliments ou les boissons chaudes. La température maximale admissible, compte tenu du refroidissement en bouche - 65 ° C.

5. Mâchez bien les aliments, ne les avalez pas brusquement. Dans le régime alimentaire des patients ont utilisé des aliments hachés, après l'aggravation - frotté râpé ou même à travers un tamis.

Pour les maux d'estomac, vous pouvez manger:

  • les bouillies bouillies dans un état semi-liquide et frottées à travers un tamis, du riz, du sarrasin, du gruau. Cuire la bouillie est meilleure dans le lait, sans ajouter de sel et d'huile;
  • pâtes et pâtes;
  • soupes - bouillon de céréales, de mucus, de légumes;
  • pain - blanc, hier, séché au four ou pâtisseries blanches maigres;
  • omelette à la vapeur d'œuf ou à la vapeur;
  • légumes bouillis et broyés à l'état de purée de pommes de terre - pommes de terre, carottes, betteraves, citrouilles, courgettes, chou-fleurs;
  • variétés de viande et de poisson bouillies faibles en gras - broyées sous forme de boulettes de viande, de purée de pommes de terre et d’autres plats;
  • décoction de hanches et thé faible.

Lorsque la douleur à l'estomac est absolument impossible à manger:

  • viande grasse et poisson;
  • plats, sauces et assaisonnements épicés et salés;
  • plats frits panés;
  • les légumes avec une abondance de fibres grossières - chou blanc, radis, radis, oignons, etc., surtout à l'état brut;
  • œufs durs ou frits pour former une pelure brûlée grossière;
  • toutes les graisses animales et les margarines, à l'exception du beurre de haute qualité (y compris le ghee);
  • produits fumés et aliments en conserve cuits en fumant ou en faisant frire, c’est-à-dire tout sauf les aliments;
  • pain noir sec et cuisson;
  • l'alcool sous n'importe quelle forme.

Les directives nutritionnelles et les interdictions supplémentaires dépendent des symptômes accompagnant la maladie et du diagnostic:

1. Diarrhée aqueuse et douleur à l’estomac et aux intestins, tourbillonnement abdominal, vomissements - signes d’intoxication alimentaire ou d’infection bactérienne.

2. Douleurs abdominales au-dessus du nombril, nausées, tourmentées par des brûlures d'estomac, des éructations, des diarrhées - gastrites à acidité élevée.

3. Si la douleur est accompagnée d'une lourdeur constante dans l'estomac, d'une éructation putride et d'une mauvaise haleine, d'une diarrhée ou d'une constipation, il s'agit d'un signe de gastrite avec une faible acidité.

4. Lorsque l'estomac est douloureux après avoir mangé ou le matin à jeun, que les vomissements et la constipation se poursuivent, il y a du sang dans l'écoulement - vous devez consulter un médecin immédiatement. Au mieux, il s'agit de symptômes de gastrite hémorragique ou érosive, mais très probablement d'ulcères gastriques ou duodénaux.

5. Si vous vous sentez malade, si vous souffrez de douleurs dans le pancréas (douleur dans la région située juste à gauche de l'estomac, donnez en arrière), diarrhée accompagnée de restes évidents d'aliments non digérés dans les matières fécales, amertume et plaque blanchâtre dans la bouche - appelez une ambulance. La pancréatite en période d'exacerbation est une maladie mortelle, entraînant en outre rapidement des complications.

Comment manger avec différentes maladies?

Lorsque l’estomac fait mal, l’un des trois régimes suivants est prescrit:

  • Pour les personnes souffrant de lésions de l'estomac ou du duodénum de nature érosive, mécanique et ulcéreuse, ainsi que d'inflammation à la base d'une acidité accrue et normale.
  • Nourriture pour les patients à faible acidité de l'estomac.
  • Pour le traitement de la pancréatite, de la cholécystite, des maladies du foie et de la vésicule biliaire.

Les recommandations données pour chacun des régimes complètent les recommandations générales, indiquant ce qui peut et doit être consommé pour guérir ou atténuer les symptômes, et à partir de quel régime la maladie va-t-elle s'aggraver.

1. Régime alimentaire avec une acidité élevée de l'estomac.

Il est utilisé dans le traitement des ulcères, des intoxications alimentaires et bactériennes, des gastrites de tous types, à l'exception des anacides et des hypoacides, ainsi que des aliments épargnants pour tout dommage mécanique ou chimique au tractus gastro-intestinal. Son but est d’assurer l’absence d’irritants mécaniques et chimiques de la membrane muqueuse. Il est recommandé de manger:

  • plats à base de lait, lait bouilli, produits à base de lait faiblement aigre, fromage cottage, fromage - antiacides naturels. Sauf en cas d'intoxication bactérienne et d'intolérance au lactose (pour le lait);
  • beurre, huile végétale raffinée (l'huile d'olive est préférable);
  • jus de fruits et de légumes non acides, gelées, thé fort, eau minérale sans gaz;
  • fruit sucré sans écorce;
  • foie bouilli;
  • esturgeon frayant (en quantités raisonnables).

La présence de symptômes tels que:
1. amertume dans la bouche, odeur putride;
2. troubles fréquents du tractus gastro-intestinal, alternant constipation et diarrhée;
3. fatigue, léthargie générale;
indiquer que le corps est intoxiqué par des parasites. Le traitement doit commencer maintenant, tout comme les vers qui vivent dans le tube digestif ou le système respiratoire.

Exclus de la nutrition:

  • céréales et plats à base de maïs, mil, orge et légumineuses;
  • pain de seigle et de son dans n'importe quelle condition;
  • aliments et boissons marinés, marinés, champignons;
  • champignons, viande, bouillons de poisson et plats à base de ceux-ci;
  • boissons à haute acidité, fruits aigres, légumes, vinaigre;
  • eau gazeuse, kvas, café sans lait, chocolat.

Excluez le sel et les aliments gras recommandés - œufs, crème sure. Si vous vous sentez malade à cause d'un excès d'acide, en dehors de la période d'exacerbation, vous pouvez boire du thé à la menthe. En cas de perte importante d'électrolytes due aux vomissements et à la diarrhée après une intoxication alimentaire (sans augmentation de l'acidité), le patient n'est temporairement pas soumis à des restrictions concernant les conserves au vinaigre, les conserves au vinaigre et les produits laitiers.

2. Aliments à faible acidité de l'estomac.

Assigné pour corriger la digestion chez les patients atteints de gastrite anacide ou hypoacide. Il est conçu pour stimuler en douceur la sécrétion des glandes gastriques en combinaison avec l'absence de stimuli mécaniques puissants. Il est recommandé d'utiliser:

  • tous les plats mous de produits laitiers, koumiss;
  • huiles végétales, beurre;
  • viande ou poisson tendre, frit sans panure, compote, cuit au four;
  • bouillons de viande et de poisson faibles en gras et plats à base de ceux-ci;
  • fruit doux mûr sans peau grossière ni graines;
  • légumes en purée, cuits au four, cuits;
  • légumes, fruits, jus de baies, café, cacao, thé au citron, eau minérale gazeuse (après consultation d'un médecin).
  • les légumineuses;
  • lait entier non dilué, soupes au lait;
  • légumes crus non râpés (sauf les tomates);
  • lourds bonbons pour l'estomac - dates, figues, chocolat.

Limitez la quantité de sel, les graisses recommandées, les céréales à base de maïs et d'orge, le kvas et les raisins. Après la disparition de la douleur, des marinades peuvent être ajoutées au régime pour renforcer la formation d’acide.

3. Pour le traitement de la pancréatite et de la cholécystite.

Une diète spéciale est appliquée, principalement pour le foie, le pancréas et les voies biliaires. Sa caractéristique est une prévalence notable du composant protéique sur les lipides et les glucides, l'exclusion maximale des glucides simples. Le régime alimentaire de base est constitué de viande ou de poisson haché, maigre, bouilli et non grillé, de bouillie en purée liquide au lait, sinon, il est interdit en permanence. Vous pouvez manger des produits laitiers, du lait entier (après vérification des allergies), des pommes au four, des bisous et des compotes.

Il est strictement interdit de manger avec des douleurs abdominales:

  • mil, bouillie d'orge, toutes les céréales en friable, légumineuses, maïs;
  • des légumes et des fruits dans le cru, les champignons;
  • bouillons de viande et plats à base de ceux-ci;
  • cornichons, aliments marinés, épices;
  • foie, rein, cerveau, coeur;
  • café, cacao, boissons gazeuses;
  • tous les bonbons.

Limite: concombres, légumes verts, fruits cuits doux au four, matières grasses, jaunes d’œufs (1 par jour), porridge de blé.

Les 2 ou 3 premières semaines après l’exacerbation de la douleur, vous devez suivre scrupuleusement les règles de la nutrition et de la cuisine. Vous pouvez progressivement faire quelques assouplissements - passer de la nourriture déchiquetée à la côtelette hachée, des craquelins - au pain légèrement séché, ajouter des produits bruts à la diète. Après six mois ou un an (avec un ulcère parfois plus long), ils basculent vers un régime moins rigide, évitant de ne manger que des aliments pouvant causer de la douleur.

Que manger quand l'estomac me fait mal

Selon les statistiques médicales, la majorité de la population souffre de douleurs à l'estomac périodiques.

Ces manifestations sont causées par diverses raisons - de l'indigestion banale aux formes graves de maladie gastro-intestinale.

Si l'estomac signale un dysfonctionnement dans le travail de la douleur, vous devriez reconsidérer votre alimentation et vous rapprocher du concept de nutrition appropriée. Mais que pouvez-vous manger quand vous avez mal au ventre?

Et quels produits sont mieux à refuser du tout? Est-il nécessaire de déterminer indépendamment la cause de la douleur aiguë et de commencer le traitement?

Types de douleurs à l'estomac

Les manifestations de sensations douloureuses dans la région de l'estomac sont d'intensité variable - de mineures à presque insupportables. Ils peuvent être à la fois périodiques et permanents.

Le type de douleur est également ambigu - il peut être douloureux, poignardant, vif, constrictif. L'estomac peut avoir mal en faisant de l'exercice, en marchant ou tout simplement en inspirant.

Chaque douleur a sa propre cause et est causée par diverses maladies. Ainsi, les pathologies provoquant des situations de maux de ventre se divisent en deux grands groupes:

Douleur liée aux problèmes de l'estomac lui-même:

  • ulcère gastrique;
  • gastrite;
  • maladies infectieuses;
  • intoxication alimentaire aiguë;
  • maladies oncologiques.

Douleur due à des maladies d'organes situés près de l'estomac:

  • des anomalies de l'œsophage;
  • des troubles du pancréas (par exemple, une pancréatite);
  • maladies du foie et de la vésicule biliaire;
  • problèmes dans les entrailles.

Ce n'est pas une liste complète des maladies qui causent des douleurs à l'estomac.

C'est important! Pour déterminer la raison pour laquelle un patient a mal à l'estomac, vous devez être exclusivement un médecin. Ils doivent également se voir prescrire un traitement et un régime alimentaire.

Que pouvez-vous manger si vous avez mal au ventre

Les situations de douleur à l'estomac sont le plus souvent associées à une maladie de cet organe de la digestion. Dans de tels cas, il convient de suivre strictement votre régime alimentaire.

Les aliments consommés ne doivent pas irriter les intestins et l’estomac. Les ingrédients doivent être faciles à digérer et neutres.

Avant de manger, il est préférable de chauffer les aliments modérément. Idéalement, ils doivent avoir la consistance d’un gruau épais. Lorsque la gastrite et les ulcères sont recommandés pour manger souvent et en petites portions.

Avec des sensations désagréables dans l'estomac peuvent être utilisés:

  • soupes (si elles comprennent du lait, des légumes, des céréales);
  • viande et poisson bouillis;
  • les légumes;
  • pain de blé (idéalement légèrement séché);
  • diverses céréales;
  • les pâtes;
  • les pâtes;
  • légumes, fruits et baies (pommes, fraises, céleri, oignons, carottes, betteraves, etc.);
  • Vous pouvez manger des bonbons légers: guimauve, guimauve, marmelade, etc.
  • les fruits et les baies sont riches en acides;
  • œufs à la coque, omelette cuite à la vapeur.

Si vous avez mal à l’estomac, il est permis de boire les boissons suivantes:

  • jus de fruits (pas trop acide);
  • décoction de dogrose;
  • compotes;
  • la gelée;
  • eau minérale (de préférence sans gaz).

Vous pouvez consommer du lait avec des douleurs à l'estomac, mais à la seule condition que le corps d'une personne soit bien toléré par cette boisson.

Si nous parlons de l'utilisation de produits laitiers, cette question est mieux discutée avec votre médecin ou consultez un gastro-entérologue.

Le spécialiste donnera des recommandations optimales en fonction de l'état général du patient et des caractéristiques de la maladie.

Quoi ne pas manger quand l'estomac me fait mal

Certains plats sont inacceptables pour tout type de douleur à l'estomac. Ces produits comprennent:

  • aliments épicés, gras et frits;
  • pâtisserie et pâtisserie;
  • l'oseille et les épinards;
  • bonbons: chocolat, gâteaux à la crème glacée, etc.
  • radis, navet;
  • viande fumée et cornichons;
  • mayonnaise, diverses sauces;
  • bouillons gras à base de viande et de champignons;
  • restauration rapide, produits semi-finis achetés;
  • chips, restauration rapide et autres "dangers";
  • aliments en conserve.

Dans certains cas, vous ne pouvez pas manger du lait et ses dérivés, des baies, des fruits et des œufs. De tels produits contribuent à aggraver l'irritation de la muqueuse gastrique.

En plus du fait que le patient est prescrit pour manger correctement, il doit également surveiller de près la qualité des boissons consommées.

Alors, quand les douleurs d'estomac ne sont pas recommandées:

  • thé fort et café;
  • soda sucré;
  • divers jus (notamment d'agrumes);
  • boissons alcoolisées.

Jeûne pour douleurs à l'estomac

Indépendamment des raisons qui causent des douleurs à l'estomac, le patient se verra attribuer un régime d'une certaine gravité. Dans certains cas, le jeûne recommandé.

En particulier, il peut être prescrit pour certaines maladies ou affections pathologiques du tractus gastro-intestinal, à savoir:

  • intoxication alimentaire aiguë;
  • ulcère peptique;
  • diverticulose;
  • perte d'appétit;
  • dysbactériose;
  • constipation ou, au contraire, diarrhée;
  • flatulences;
  • la colite;
  • entérite;
  • obstruction intestinale.

Bien entendu, ces conditions ne sont pas traitées exclusivement par la famine. Mais il peut être recommandé comme traitement supplémentaire par rapport au traitement principal.

Il convient de noter qu’une méthode aussi radicale de traitement étant donné que le jeûne est utilisé assez rarement, le plus souvent, on prescrit un régime à son patient.

Attention! Attribuer à jeun comme traitement des problèmes gastro-intestinaux devrait être exclusivement un médecin spécialiste.

Les grèves de la faim indépendantes sont inacceptables - cela peut entraîner une exacerbation de la maladie et une détérioration de l’état général du patient.

De plus, il existe des maladies pour lesquelles le jeûne est strictement interdit. Vous ne pouvez donc pas vous priver de nourriture lors de l'exacerbation d'un ulcère peptique ou d'une gastrite chronique.

Les grèves de la faim en cas de maladies d'autres organes et systèmes internes sont également inacceptables.

Exemple de menu pour les douleurs d'estomac (régime)

  • Premier petit déjeuner Bouillie de n'importe quelle céréale (bien bouillie, vous pouvez utiliser de l'eau ou du lait écrémé pendant la cuisson). Œuf à la coque. Pain de blé légèrement séché. Thé faible (vous pouvez ajouter du lait).
  • Deuxième petit déjeuner Yaourt à faible teneur en matière grasse, un fruit qui n'a pas de goût acide (banane, pomme).
  • Déjeuner Soupe sur bouillon de légumes. Purée de pommes de terre, de poulet ou de boeuf cuit à la vapeur.
  • L'heure du thé Thé en vrac, biscuits (galetny), pommes au four.
  • Le souper Poisson cuit à la vapeur, œufs à la coque, pain séché. Thé ou compote.

Avant d'aller au lit, vous pouvez manger du lait écrémé.

Douleurs abdominales et alimentation saine

Une alimentation saine pour la douleur à l'estomac permet de respecter certaines règles:

  • les repas doivent être fractionnés (prise alimentaire jusqu'à 5-6 fois par jour);
  • ne pas trop manger;
  • utilisez uniquement des produits frais;
  • ne sautez pas de repas;
  • les plats doivent être soumis à un traitement thermique complet.

Au fait. Comme vous le savez, le sport améliore le métabolisme et est généralement considéré comme une panacée pour de nombreuses maladies. Par conséquent, des efforts physiques réduits sont présentés aux personnes souffrant de maux d'estomac: yoga, Pilates, bodyfex, etc.

Comment manger en cas d'intoxication aiguë

Dans le cas où la cause de douleur à l'estomac ou aux intestins était un empoisonnement, il est nécessaire de respecter les principes de nutrition suivants:

  1. Il faut boire le plus d'eau possible. Il favorise l'élimination des substances toxiques du corps.
  2. Vous pouvez manger des légumes, mais choisissez uniquement ceux dans lesquels une faible teneur en fibres (chou, pommes de terre, carottes).
  3. Vous pouvez aussi manger des produits laitiers (yogourt faible en gras, yaourt, etc.).
  4. Il est permis de manger des biscuits secs ou du pain blanc séché.
  5. Les tisanes sont autorisées. Ils aident à calmer l'estomac et augmentent l'immunité.

Douleurs d'estomac pendant la grossesse

Les symptômes douloureux ne sont pas rares pendant la grossesse, surtout à un stade avancé. La douleur dans l'estomac à ce stade est due aux facteurs suivants:

  • l'utérus élargi se presse contre les parois de l'estomac;
  • réduire la quantité de suc gastrique excrété par le corps;
  • trop manger;
  • le stress;
  • brûlures d'estomac;
  • manifestations allergiques;
  • changements dans les niveaux hormonaux.

En période de procréation, l’immunité de la femme dans cette situation est considérablement affaiblie, ce qui provoque l’exacerbation de maladies chroniques, en particulier intestinales.

Le plus souvent, la douleur survient au début et à la fin de la grossesse. Ainsi, au cours des premiers mois chez la femme, la toxicose en souffre souvent, ce qui est considéré comme la cause des maux d'estomac.

La situation est aggravée par le fait qu'il est interdit à une femme occupant un poste de prendre la majorité des médicaments pouvant soulager la douleur.

Une future mère devrait consulter régulièrement un gastro-entérologue en cas de douleur à l'estomac.

La plupart des médicaments étant interdits, leur élimination est très difficile et nécessite une approche professionnelle.

Une femme enceinte, comme tout un chacun, bénéficie d'une nutrition adéquate et d'un régime alimentaire ménageant. Il est préférable de manger un peu et souvent, les plats cuits à la vapeur, boire la quantité optimale de liquide.

Toutes les subtilités du régime alimentaire et de consommation de la future mère devraient également être discutées avec le médecin.

La douleur gastrique est un symptôme non seulement désagréable, mais parfois dangereux. Cela indique un dysfonctionnement du tube digestif. Il n'est pas recommandé de laisser de tels événements, même si la douleur est épisodique et qu'elle passe rapidement.

Lorsque les répétitions systématiques de la douleur devraient voir immédiatement un gastro-entérologue. Le spécialiste déterminera la nature de la douleur, établira un diagnostic précis et prescrira le meilleur traitement pour le patient en question.

En outre, le médecin doit se voir attribuer un régime valide et définir une liste de produits pouvant être utilisés pour soulager les maux d'estomac.

Ce que vous pouvez manger avec douleur à l'estomac

La maladie de l’estomac est un problème courant, presque tout le monde l’a rencontrée.

Afin de normaliser l'activité du tube digestif, une pharmacothérapie et le respect des normes en matière de nutrition sont essentiels. À cet égard, beaucoup ont une question sur ce qui peut être mangé lorsque l'estomac fait mal, quels régimes sont présentés dans ce cas.

Causes de la douleur

Diverses raisons peuvent causer une gêne douloureuse dans le tube digestif. L'un d'eux est la nourriture. Il faut environ 12 heures pour que la nourriture aille dans le sens requis. En cas de douleur, la personne doit se rappeler qu’elle l’avait utilisée une demi-journée auparavant. Cela aidera à identifier un irritant des muqueuses.

Si les sensations douloureuses brûlent, il y a des raisons de suspecter le développement d'une gastrite, de crampes douloureuses (coliques) ou de sévérité, on peut parler d'accumulation de gaz.

Souvent, les patients se plaignent de l'apparition d'un phénomène pathologique immédiatement après avoir mangé. Dans ce cas, on peut parler de pancréatite ou d'ulcère.

Si une inflammation de la vésicule biliaire est diagnostiquée, la douleur survient après la prise d'aliments fumés, marinés ou marinés.

Seul un spécialiste peut déterminer ce qui est devenu un facteur provoquant l'apparition des symptômes. Par conséquent, pour les douleurs de longue durée et régulières, il est important de se rendre immédiatement dans un centre médical.

Principes généraux de nutrition

Pour faciliter le traitement de toute maladie touchant le tube digestif, il est important que le patient adhère à une nutrition adéquate. Cela l'aidera à consulter le médecin traitant, qui fera le menu de régime.

Une personne est autorisée à manger des aliments uniquement sous forme liquide. Ça devrait être facile. Tous les plats doivent être chauds. Une nourriture trop chaude ou trop froide irrite les muqueuses.

Il est recommandé de prendre un aliment pâteux chez les patients présentant un ulcère. De tels plats minimisent l'effet mécanique sur le tube digestif. Dans

Les aliments légers ne contiennent pas de fibres, ce qui a également un effet irritant sur les parois du corps.

L'établissement du menu ne cause pas beaucoup de difficulté. Les aliments et les liquides autorisés peuvent être combinés et les aliments interdits doivent être exclus.

Tout doit être frais et propre. Avant d'utiliser un plat, il est important de vous assurer qu'il ne nuit pas à la santé.

Les légumes crus ne sont pas recommandés, il est conseillé de les faire bouillir ou cuire à la vapeur. Tout est préférable de moudre avec un mixeur ou un hachoir à viande. Cela contribue à une réduction significative de la charge gastrique lors de la digestion.

La suralimentation est strictement interdite. Au début, une personne peut ressentir une faible faim, car son corps, habitué à se nourrir en grande quantité, a besoin de suppléments. Cette habitude doit être surmontée.

La malnutrition légère vaut mieux que la lourdeur et la nausée. Réduire la quantité de nourriture aide à réduire l'excès de poids, ce qui sera également utile.

Pendant le traitement, il est important non seulement de choisir les bons aliments, mais aussi de les manger correctement. À cette fin, les nutritionnistes ont élaboré des recommandations simples qu'il ne faut pas négliger:

  1. Il est souhaitable de manger tous les jours à certaines heures afin que l’estomac puisse s’habituer au régime établi.
  2. Repas - fractionnés, jusqu'à six fois par jour, en petites portions.
  3. La température des plats cuisinés ne doit pas dépasser 70 degrés, mais il est indésirable qu’elle soit inférieure à 15. Cela n’oblige pas à conserver le thermomètre en permanence, tant que les aliments sont chauds.
  4. Les produits consommés doivent être complètement écrasés.

Avec le respect de ces règles, une récupération rapide des organes du système digestif est garantie.

Produits autorisés

Pour faire un régime pour la douleur dans l'estomac est nécessaire de la nourriture incluse dans la liste des permis. Les patients ne sont pas contre-indiqués à manger du pain ou un pain d'hier.

Si le menu comprend des pâtisseries, alors ce devrait être des produits maigres. Lors de la préparation des tartes, vous ne devez prendre que des fruits frais contenant un minimum de fibres.

En outre, une personne souffrant d'une pathologie de l'estomac est autorisée:

Vous pouvez également faire cuire des soupes, à condition qu'elles soient essuyées avant utilisation. Le mélange est dilué avec du bouillon. Pour les soupes en purée, il est permis d'utiliser un lapin, un poulet ou une dinde.

Il sera utile d'utiliser la langue et le foie bouilli. Vous pouvez manger du poisson cuit au four.

De produits laitiers sont autorisés:

De céréales sont autorisés:

On peut cuire les bouillies de lait et l'eau. Utile sera la farine d'avoine. Les pâtes, les spaghettis et les vermicelles se prêtent bien à la garniture.

Les légumes avant consommation sont recommandés pour monter en flèche, bouillir ou cuire au four. Après la cuisson, n'oubliez pas de les moudre.

Quand ils sont frais, quand l'estomac est douloureux, seules les bananes peuvent être mangées, le reste du fruit doit être prétraité thermiquement.

Le régime alimentaire du patient est:

  • purées de baies et de fruits;
  • compotes;
  • les mousses;
  • gelée.

Dans ces plats, vous pouvez ajouter du sucre et du miel.

  • poisson en gelée;
  • pâté de foie;
  • saucisse de médecin;
  • hareng faible en gras (rarement);
  • thé faible

Dans certains cas, le médecin peut permettre au patient une tasse de café au lait faible.

Nourriture interdite

Avec un symptôme de douleur intense au moment du traitement, il est recommandé d’abandonner une variété de produits.

Tout d’abord, c’est un aliment qui contient une grande quantité de graisse, augmente l’acidité ou peut provoquer une crise cardiaque.

La liste des interdictions comprend les produits indésirables suivants:

  1. Café Il est interdit d'utiliser non seulement une boisson avec de la caféine, mais sans elle. Il irrite la membrane muqueuse, provoquant encore plus de douleur.
  2. Boissons gazeuses.
  3. Viande rouge
  4. Repas, préparés avec l'ajout de crème épaisse.
  5. Diverses pâtisseries, ce qui provoque également le processus inflammatoire.
  6. Les gras trans, car ils ont un effet négatif sur les organes du système digestif.
  7. Agrumes - mandarines, citron, oranges. Contrairement aux autres fruits, ils ont une acidité élevée.
  8. Les aliments épicés et les épices. Il n’a pas encore été prouvé que l’exclusion de ces produits contribue à la disparition de l’ulcère, mais il sera utile pour réduire les symptômes prononcés.
  9. Le chocolat et ses produits.
  10. Menthe et poivre
  11. Produits d'alcool. Les boissons contenant de l'alcool stimulent la sécrétion d'acide, ce qui entraîne de nombreuses conséquences négatives.
  12. Cigarettes Ralentissez le processus de guérison et causez encore plus de dommages à l'estomac.
  13. Chou blanc
  14. Mayonnaise et sauces.
  15. Viandes fumées et saucisses.
  16. Radis, navet.

Veillez à recommander de minimiser la consommation de sel, car elle empêche l’excrétion d’eau et détruit la muqueuse gastrique.

Pour rétablir pleinement le fonctionnement normal des organes digestifs, il est important de respecter scrupuleusement toutes les prescriptions du médecin traitant en matière de saine alimentation.

Exemple de menu

  • Le petit-déjeuner peut inclure du porridge bien cuit, cuit dans du lait avec une teneur minimale en graisse ou dans de l'eau. Un œuf à la coque. Tranche de pain séché. Thé faible avec du lait ajouté.
  • En guise de collation, vous pouvez manger un fruit sucré ou un yogourt faible en gras.
  • Pour le déjeuner, une bouillie, un bouillon de poulet ou de bœuf fera l'affaire. Vous pouvez manger la viande elle-même. Cuisinez mieux pour un couple. Vous pouvez également préparer une purée de légumes en ajoutant du miel ou une pomme cuite au four.
  • L'heure du thé se compose généralement de thé, de pommes au four et d'une tranche de pain.
  • Au dîner, il est recommandé de pêcher dans un bain de vapeur avec un œuf, une compote de baies.
  • Avant d'aller au lit, il est permis de boire 1 tasse de kéfir non acide.

Les produits listés peuvent être changés au cours de la semaine en ajoutant ou en excluant quelque chose de la liste des produits autorisés.

Un spécialiste vous donnera des conseils plus détaillés, car le régime alimentaire est toujours choisi individuellement, en fonction de la pathologie existante et des caractéristiques de l'organisme.

Le régime le plus populaire pour les douleurs à l'estomac

Le régime a un effet calmant sur l'estomac et aide à soulager les irritations. Les tableaux N1 et N1b sont les plus demandés pour les maladies des organes digestifs.

Le premier menu comprend:

  1. Petit déjeuner: flocons d'avoine, œuf à la coque, tisane.
  2. Déjeuner: fruits, bananes ou pommes sont autorisés.
  3. Pour le déjeuner: soupe aux légumes, escalope de poulet pour la viande cuite à la vapeur, gelée.
  4. Déjeuner: fromage cottage avec des fruits frais et faibles en gras.
  5. Dîner: ragoût de légumes, poisson au four, kéfir faible en gras.
  • le matin - pain grillé, gâteaux au fromage et thé;
  • pour le deuxième petit déjeuner - fromage cottage sans graisse;
  • dans l'après-midi - potage de potiron au sol, croûtons, boulettes de viande, compote;
  • snack - soufflé aux fruits;
  • le soir - côtelette à la vapeur, purée de pommes de terre, boisson au kéfir.

La première table est prescrite pour une à deux semaines, selon l’état du patient. L'indication en est l'aggravation d'un ulcère ou d'une gastrite.

Après avoir arrêté les attaques, ils passent au régime N1b.

Nourriture à différents niveaux d'acidité

En fonction de l'évolution du processus pathologique, le médecin peut recommander au patient d'adhérer à l'un des régimes classiques.

Les recommandations de chacune d’elles s’ajoutent aux exigences générales. Il s’agit d’une sorte d’ajustement de la liste des aliments en fonction de l’état du corps.

Augmentation de l'acidité

Le régime médical est utilisé pour éliminer les ulcères, les gastrites et les intoxications causées par des aliments ou des bactéries. Il est également nécessaire d’endommager le tractus gastro-intestinal d’origine chimique ou mécanique. La tâche principale d'une telle nutrition est d'éliminer tous les irritants qui affectent négativement l'organe.

  • plats de produits laitiers;
  • fromage cottage et fromage;
  • jus sucrés;
  • eau minérale non gazeuse;
  • thé fort;
  • fruits pelés non acides;
  • foie bouilli;
  • caviar d'esturgeon.
  • des bouillies;
  • pain de seigle et de son;
  • cornichons et conservation;
  • divers bouillons;
  • légumes, fruits et boissons à haute acidité.

Le sel, les aliments gras, la crème sure et les œufs sont également interdits. En cas de perte importante d'électrolytes, il est permis de consommer des produits à base de lait aigre, des produits au vinaigre.

Régime avec une faible acidité

Une telle nutrition contribue à une stimulation douce de la sécrétion gastrique.

  • le beurre;
  • produits laitiers doux;
  • poisson maigre et viande cuite au four ou à l'étuvée;
  • fruits mûrs;
  • les légumes cuits au four ou bouillis.
  • lait naturel;
  • les légumineuses;
  • du chocolat;
  • les figues;
  • crudités

Le sel, les graisses autorisées, les raisins et le kvas sont également minimisés. Après la disparition des sensations douloureuses, la nourriture en conserve est introduite progressivement, ce qui contribue à l'augmentation de l'acide.

Conseils utiles

En plus de la nécessité de bien manger pour les douleurs d'estomac, il est important de respecter certaines recommandations qui non seulement élimineront les symptômes, mais aussi rétabliront rapidement le bien-être du patient:

  1. Après 18h00, mieux vaut refuser de manger.
  2. Avant de se coucher, vous pouvez manger une pomme ou boire un verre de kéfir.
  3. Ne pas manger immédiatement après l'exercice.
  4. Tous les plats doivent être bouillis, cuits au four ou cuits dans un bain de vapeur.
  5. Chaque jour, il est conseillé de manger à l'heure convenue.

Malgré les listes développées, y compris les produits interdits et autorisés, il n'est pas recommandé d'auto-soigner les douleurs et de créer un menu adapté pour vous sans consultation.

Seul un spécialiste devrait choisir un régime basé sur les résultats des diagnostics et les caractéristiques individuelles d'une personne. Seule une nutrition bien développée contribue à une récupération rapide sans conséquences négatives.