Principal / Pancréatite

Douleurs d'estomac après avoir mangé s'en va

Pancréatite

Lisez, soyez prudent et en bonne santé:
Buvez de l'eau de fusion, vérifiée par vous-même, où l'eau de fusion est appelée protium. La méthode est la suivante: Un récipient émaillé avec de l’eau du robinet filtrée ou ordinaire doit être placé dans le congélateur du réfrigérateur. Après 4-5 heures, vous devez l'obtenir. La surface de l'eau et les parois de la casserole sont déjà coincées dans la première glace. Cette eau est drainée dans un autre pot. La glace qui reste dans la casserole vide contient des molécules d’eau lourde qui gèlent plus tôt que l’eau ordinaire à +3,8 ° C. Cette première glace contenant du deutérium est jetée. Un pot d'eau à nouveau mis dans le congélateur. Lorsque son eau gèle aux deux tiers, l’eau non gelée est drainée - c’est de l’eau «légère», elle contient tous les produits chimiques et les impuretés nocives. Et la glace qui est restée dans la casserole - c’est l’eau protique nécessaire au corps humain. Il est exempt d'impuretés et d'eau lourde à 80% et contient 15 mg de calcium par litre de liquide. Il est nécessaire de faire fondre cette glace à la température ambiante et de boire cette eau pendant la journée.
Il y a des recettes et l'utilisation en extérieur de l'eau de fonte. L'inventeur national V. Mamontov, passionné d'un mode de vie sain, connaissant les propriétés particulières de l'eau de fusion, a inventé la méthode du massage à l'eau de fusion, le «talitsu». Il a ajouté du sel gemme à l’eau de fonte, qui contient tous les oligo-éléments essentiels, ainsi qu’un peu de vinaigre et cette solution a été utilisée pour le massage par frottement dans la peau. Et les "miracles" ont commencé. Voici comment il écrit à ce sujet: «Après plusieurs frottements, le cœur, se rappelant constamment de picotements, de lumbago, de douleurs aiguës, a cessé de gêner, le travail de l'estomac a été ajusté, le sommeil est redevenu normal. Les veines ont commencé à disparaître, les cordes et les ballots dépassant plus tôt sur les jambes et les bras. Après normalisation du métabolisme, les vaisseaux proches de la peau ont commencé à se régénérer. La peau du visage et du corps est devenue élastique, douce, tendre, a acquis une couleur naturelle et vibrante, les rides sont visiblement lissées. Les jambes se sont réchauffées, l'ancienne parodontose a disparu en quelques jours, les gencives ont cessé de saigner ».

Une solution de "Talitsa" est préparée comme suit: dans 300 ml d’eau fondue, diluez 1 thé. une cuillerée de sel gemme (de préférence un sel marin non raffiné) et 1 thé. cuillère de vinaigre (mieux que pomme ou autre fruit).

Pour les bains de la cavité buccale (maux de gorge, maladies des dents, des gencives, la parodontite), Talitsa doit être conservé dans la bouche pendant 10 à 15 minutes, après plusieurs interventions par jour pendant 7 à 10 jours.

Les procédures d’eau et de massage avec l’utilisation de la «talitsa» peuvent être modifiées en remplaçant l’eau ordinaire par la «talitsa» dans diverses procédures. Les procédures avec «Talitsa» sont largement disponibles, ne nécessitent ni équipement ni formation spéciaux, ne présentent pas de contre-indications et donnent au corps un ton général.
Source: [le lien apparaîtra après avoir été modéré]

Les traitements pour les douleurs d'estomac avant et après les repas dépendent de la cause.

Parlons de l’un des troubles les plus courants: les douleurs à l’estomac. Il y a à peine une personne qui n'a jamais souffert de ce problème?

Dans la très grande majorité des cas, il s'agit simplement d'un malaise, mais si le problème se reproduit et est associé à d'autres symptômes, il devrait devenir un signal alarmant.

Voyons quelles pourraient être les causes possibles de douleur à l'estomac et comment les éliminer.

Caractéristiques de la douleur à l'estomac

La douleur abdominale est un symptôme que chaque personne a connu au moins une fois dans sa vie. Ils se manifestent souvent à l’aide de problèmes digestifs insignifiants ou de maladies mineures de l’estomac, mais parfois, surtout s’ils sont accompagnés de symptômes divers, ils peuvent être le signe de troubles plus graves. Les douleurs abdominales peuvent frapper les personnes de tout âge, mais plus souvent les enfants et les femmes en âge de procréer en souffrent.

La douleur à l'estomac peut être divisée en plusieurs types en fonction de l'emplacement, du moment où le symptôme apparaît et de sa durée.

En fonction de la position anatomique de la douleur gastrique, nous avons:

  • Droite: typique des processus pathologiques du pancréas et de la vésicule biliaire.
  • Côté gauche: typique des processus pathologiques et non pathologiques de l'estomac et du côlon.
  • Au centre au-dessus (épigastre): typique des processus pathologiques et non pathologiques de l'estomac, du sphincter, de la vésicule biliaire et même parfois des problèmes cardiaques.
  • En dessous (hypogastre): typique des processus pathologiques impliquant la première partie de l'intestin grêle, le duodénum et le sphincter gastroduodénal.

Cependant, cette option de classification est incorrecte, car par le terme «douleur à l’estomac», nous entendons toutes les douleurs de la cavité abdominale. En fait, la douleur gastrique réelle est localisée entre l'extrémité inférieure du sternum et les deux arcades thoraciques et n'a pas tendance à irradier bien en dessous du sternum.

Selon le moment où elle se manifeste, nous pouvons présenter les types de douleur gastrique suivants:

  • Avant de manger: typique de maladies telles que la gastrite et d’affections non pathologiques telles que la faim excessive.
  • Après avoir mangé: typique des maladies telles que le reflux gastro-oesophagien et la hernie hiatale, ainsi que des affections non pathologiques telles que la digestion lente et difficile ou une prise alimentaire excessive.
  • Le matin: peut être causé par la faim, une gastrite aiguë ou chronique ou un ulcère gastroduodénal.
  • Le soir: les douleurs abdominales, apparaissant le soir ou la nuit, sont typiques de maladies telles que le reflux acide ou la hernie hiatale.

Par durée, on peut distinguer deux types de douleurs à l'estomac:

  • Aiguë: apparition rapide et soudaine, symptômes très intenses.
  • Chronique: se développe progressivement et se poursuit sur une longue période. Peut être de type continu ou consister en des périodes de douleur et de rémission.

Mais quelles sont les raisons qui conduisent à des douleurs à l'estomac?

Causes de la douleur à l'estomac

Les douleurs abdominales peuvent être associées à des maladies de l’estomac, ainsi qu’à des pathologies extérieures à l’estomac, qui se développent en dehors de l’estomac mais donnent des symptômes au niveau de cet organe.

Parmi les maladies d'estomac nous avons:

  • Gastrite: est la cause la plus fréquente de douleurs à l'estomac. Il peut être aigu, avec des symptômes se développant rapidement, ou chronique, avec une apparition lente et une rechute. Les causes de la gastrite sont variées: stress, médicaments, infection bactérienne, mais conduisent toutes à une augmentation de la sécrétion d'acide gastrique ou à une diminution de la sécrétion de la couche muqueuse de la paroi gastrique avec développement ultérieur de processus inflammatoires.
  • Ulcère: est une complication gastro-érosive caractérisée par une lésion réelle de la muqueuse gastrique, entraînant une perte de sang. Les causes de l'ulcère peptique sont similaires à celles de la gastrite.
  • Gastroentérite: il s’agit d’une infection d’origine virale, bactérienne ou parasitaire, qui entraîne un processus inflammatoire intense dans l’estomac, se manifestant par une douleur aiguë. Également appelée grippe intestinale, ses symptômes (vomissements, fièvre, douleurs abdominales) sont très similaires à ceux de la grippe saisonnière.
  • Reflux gastro-oesophagien: Il s'agit d'une pathologie causée par l'affaiblissement du sphincter, situé entre l'œsophage et l'estomac et empêchant le contenu de l'estomac d'être projeté dans l'œsophage. Les causes du reflux sont diverses (excès de caféine ou de nicotine, médicaments, infections bactériennes), mais entraînent toutes une érosion de la muqueuse œsophagienne, entraînant le développement de l’œsophagite.
  • Hernie hiatale: se produit lorsque l’ouverture œsophagienne s’affaiblit sur le diaphragme, ce qui entraîne le rejet du suc gastrique dans l’œsophage. Elle peut être causée par le vieillissement ou l'exacerbation du reflux et entraîner des douleurs abdominales associées à des brûlures d'estomac et à des éructations acides.

Parmi les maladies extragastriques, pouvant causer des douleurs à l'estomac, on peut citer:

  • Infarctus du myocarde: L’un des symptômes possibles de l’infarctus du myocarde est la douleur abdominale, localisée dans la région épigastale, c’est-à-dire que sa partie supérieure est souvent perçue comme une douleur sourde, une lourdeur associée à une sensation de brûlure.
  • Pathologie de la vésicule biliaire: La présence de calculs au niveau de la vésicule biliaire peut entraîner des coliques biliaires, en raison de l'obstruction des voies biliaires.
  • Pancréatite: l'inflammation du pancréas, appelée pancréatite, peut commencer par une douleur abdominale grave et intense, qui irradie également dans le dos au niveau du dos.

Plus rarement, une douleur abdominale peut être le signe d’une tumeur. Les cancers de l'estomac et du pancréas sont les symptômes les plus fréquents des douleurs à l'estomac.

Causes non pathologiques

Dans la plupart des cas, les douleurs à l'estomac sont associées à des causes non pathologiques causées par divers problèmes individuels.

Parmi les conditions non pathologiques, on peut citer:

  • Stress et anxiété: c'est la principale cause de douleur abdominale non pathologique. Une douleur, telle que nerveuse, survient à la suite d’événements stressants, de crises d’anxiété, par exemple, avant un examen, un entretien d'embauche important ou un mariage.
  • Chill: l'hypothermie peut causer des douleurs à l'estomac, créant un état appelé congestion. Lorsqu'une personne est exposée à de basses températures après avoir mangé, par exemple, est immergée dans de l'eau froide, en buvant de l'eau dans un réfrigérateur, un blocage soudain de la digestion peut se produire en raison d'une diminution du flux sanguin vers le tractus gastro-intestinal.
  • Des médicaments: Certains médicaments, en particulier les anti-inflammatoires non stéroïdiens, peuvent provoquer des douleurs et une sensation de brûlure dans l'estomac. Cela se produit lorsque ces types de médicaments provoquent des modifications de la muqueuse gastrique, réduisent la couche de mucus protecteur ou augmentent la sécrétion d'acide, provoquant ainsi une inflammation.
  • Pouvoir: une mauvaise alimentation peut entraîner des douleurs à l'estomac. En particulier, il peut se manifester comme une conséquence du jeûne, auquel cas il sera associé à la faim ou à une alimentation excessive. En outre, des douleurs à l'estomac peuvent survenir si vous consommez des aliments irritant les muqueuses de l'estomac, tels que la caféine, l'alcool, les épices et le chocolat, ou si vous mangez trop vite.

Symptômes liés à la douleur à l'estomac

La douleur à l’estomac peut être associée à certains symptômes qui peuvent orienter le médecin vers une compréhension correcte de la cause, puis vers un diagnostic correct, qui constituera la planification de base d’un traitement efficace.

Parmi les symptômes pouvant accompagner les douleurs abdominales, nous avons:

  • Diarrhée: se produit souvent lorsque les douleurs à l'estomac sont causées par le stress, l'anxiété ou la gastro-entérite.
  • Toux: la toux peut être une conséquence de l'œsophagite ou de la nervosité, dans ce cas, parler d'une toux nerveuse.
  • Vomissements et nausées: souvent présents en cas de gastro-entérite, mais également lors de gastrites stressantes.
  • Brûlure: Il s'agit d'un symptôme typique d'une gastrite aiguë, d'une gastrite érosive, d'un ulcère gastrique, d'un reflux gastro-œsophagien et d'une hernie hiatale. Cela peut également se produire en cas de jeûne prolongé ou d'anxiété et de stress.
  • Sang dans les selles: ce symptôme est étroitement lié à la présence d'une gastrite érosive et d'ulcères d'estomac.
  • Coup de pied: se produit en cas de reflux gastro-oesophagien et de hernie hiatale.
  • Tachycardie: en cas de douleurs à l'estomac stressantes, des palpitations peuvent survenir.
  • Fatigue: si vous souffrez simultanément d'une fatigue excessive et de douleurs à l'estomac, il est possible que l'érosion de l'estomac entraîne une perte de sang et une diminution de la concentration en hémoglobine, ce qui entraîne fatigue et fatigue.
  • Fièvre: la fièvre rejoint les douleurs abdominales dans tous les cas de gastro-entérite.
  • Douleurs au dos: avec douleurs à l'estomac associées à des douleurs au dos au niveau des reins, éventuellement causées par des problèmes de vésicule biliaire ou de pancréas.
  • Douleur à la poitrine: lorsque vous avez des douleurs à la poitrine et à l'estomac en même temps, il s'agit d'une indication de soins d'urgence, car il peut s'agir d'une crise cardiaque.

Recherche des causes de douleurs à l'estomac

La douleur gastrique est un symptôme et non une maladie. Votre médecin doit donc en déterminer la cause. La première approche consiste à étudier les antécédents médicaux et la recherche physique (en particulier la palpation de l'abdomen).

Le médecin peut se diagnostiquer ou adresser un patient à un médecin spécialiste, en l’occurrence un gastro-entérologue. Ce dernier, en fonction des symptômes rapportés par le patient ou le médecin traitant, peut prescrire d'autres examens, tels que:

  • Analyses de laboratoire: votre médecin peut vous prescrire des analyses de sang pour évaluer votre état de santé général et détecter, par exemple, des saignements cachés indiquant une gastrite érosive ou un ulcère de l'estomac.
  • Radiographie: une radiographie abdominale est réalisée à l'aide d'un agent de contraste qui permet de mieux évaluer l'état du tractus gastro-intestinal. Cette expertise permet d’identifier les modifications du sphincter, du reflux et, en général, des structures de l’estomac.
  • Gastroscopie: permet d'évaluer visuellement l'état de la paroi interne de l'estomac en introduisant dans la cavité une sonde flexible équipée d'une caméra vidéo. Permet de détecter les blessures causées, par exemple, par une gastrite érosive, un ulcère ou un cancer de l'estomac.
  • Biopsie: analyse microscopique de petits morceaux de tissu de la muqueuse gastrique détectés lors d'une gastroscopie. Il est conseillé de détecter une tumeur à l'estomac ou une infection à Helicobacter pylori.

Remèdes naturels pour les maux d'estomac

Des remèdes naturels peuvent être utilisés pour soulager les douleurs abdominales associées à des maladies bénignes telles que la gastrite ou des troubles stressants.

Parmi les remèdes naturels pouvant être utilisés, il y a:

Bicarbonate de soude: une paire de cuillères à thé de bicarbonate de soude peut être utilisée comme première aide lors d'attaques aiguës de gastrite. Le bicarbonate de soude aide à combattre l’acidité accrue du suc gastrique, neutralise les effets de l’acide et réduit les symptômes.

Pomme: contient de la pectine et de la glycine, qui jouent le rôle d'anti-acides. Ainsi, il est recommandé dans le traitement de la gastrite, du reflux gastro-oesophagien et de l'ulcère peptique, il est recommandé de les consommer après un repas.

Aloès: a un effet cicatrisant et favorise la cicatrisation des tissus et la croissance de nouvelles cellules muqueuses, grâce aux substances actives. Il est recommandé de boire du jus.

Citron: recommandé lorsque la douleur gastrique est provoquée par un blocage du système digestif dû à une exposition au froid ou en cas de gastro-entérite avec diarrhée, mais doit être évité en cas de gastrite. Il est recommandé de faire bouillir un verre d'eau puis de préparer une cuillerée de zeste de citron. Laisser infuser, filtrer et boire.

Réglisse: en raison de sa teneur en glycyrrhizine et en flavonoïdes, la réglisse est utile dans le traitement de la gastrite, car ses principes actifs ont des effets cicatrisants et mucoprotecteurs. Il est recommandé de consommer sous forme de thé, en mettant la racine de réglisse dans une tasse d'eau chaude, préalablement portée à ébullition. Laisser infuser pendant 10-15 minutes, filtrer et boire.

Camomille: en raison de la teneur en azulène et bisabolol, la camomille a des propriétés apaisantes et adoucissantes. Particulièrement utile en cas de gastrite stressante. Ils utilisent des fleurs dans une tasse d’eau bouillante, infusent le mélange, filtrent et boivent.

Nutrition: En termes de nutrition, il est recommandé de réduire la consommation d'épices, de caféine, d'aliments gras et d'alcool pour prévenir les irritations et les inflammations de la muqueuse gastrique. La consommation de lait est controversée. Bien qu'il ait un effet alcalinisant, il peut provoquer une irritation de la muqueuse gastrique en raison des sous-produits formés lors de la digestion du lait.

Traitement médicamenteux pour les cas graves

L'utilisation de médicaments contre les maux d'estomac est très utile si elle est provoquée par des maladies telles que la gastrite, le reflux gastro-oesophagien et l'ulcère gastroduodénal, ou dans le cas de maladies telles que la pancréatite et des problèmes de vésicule biliaire.

En particulier, peuvent être utilisés:

  • Antiacides: cette classe de médicaments comprend le bicarbonate de sodium, l'hydroxyde de magnésium et l'hydroxyde d'aluminium. Leur capacité est de se lier aux ions de l'acide chlorhydrique. Ainsi, ils réduisent l'acidité du suc gastrique, éliminent les processus d'irritation et inflammatoires.
  • Inhibiteurs de la pompe à protons: cette classe de médicaments comprend le lansoprazole et l’oméoprazole, ils sont utilisés pour inhiber la pompe à protons responsable de la sécrétion du suc gastrique. Ainsi, ils réduisent l'inflammation et l'irritation causées par une sécrétion accrue du suc gastrique.
  • Enzymes pancréatiques: utilisés pour le traitement de la pancréatite, ils facilitent les processus de digestion en remplaçant ou en compensant la sécrétion naturelle du pancréas qui, pour des raisons pathologiques, s'avère être limitée ou absente.
  • Acides ursodésoxycholiques et chénodésoxycholiques: utilisés dans le cas de maladies de la vésicule biliaire telles que la cholélithiase, leur fonction est de dissoudre les calculs, ce qui rétablira le flux normal de la bile.

Dans le cas d'autres maladies, telles que les tumeurs et la gastro-entérite, le médecin décidera quel médicament convient le mieux à une utilisation dans un cas particulier.