Principal / La dysenterie

Douleur avec pression sur l'estomac

La dysenterie

22 novembre 2016, 12:42 Article d'expert: Svetlana Aleksandrovna Nezvanova 0 21 308

L'une des plaintes les plus courantes chez le médecin est la douleur à l'estomac et aux intestins. La nature de la douleur peut être légère ou forte, mais dans tous les cas, ce symptôme est assez grave. Avec la manifestation de telles douleurs caractéristiques, il est nécessaire de ne pas différer le voyage à l'hôpital. Le médecin sera en mesure de déterminer à quelle maladie appartient ce symptôme.

Raisons

Les raisons de l'apparition d'une douleur intense lors d'une pression sur l'estomac peuvent être multiples:

  • une appendicite;
  • gastrite;
  • un ulcère;
  • une pancréatite;
  • rétrécissement mécanique de l'estomac, de l'intestin et des voies biliaires;
  • lésion de la paroi abdominale;
  • maladies auto-immunes;
  • intolérance alimentaire;
  • maladies gynécologiques;
  • maladies du foie, de la rate;
  • inflammation intestinale;
  • empoisonnement;
  • hernie
Retour à la table des matières

Qu'est-ce que la douleur à la pression indique sur l'estomac?

Pour l'appendicite est caractérisée par une douleur intense, y compris lorsqu'elle est pressée. Pour déterminer la nécessité de cliquer en bas à droite. La douleur se manifeste particulièrement lorsque la pression est relâchée. L'appendicite habituellement aiguë est accompagnée d'une forte fièvre, de nausées et de vomissements. Il est important de consulter un médecin immédiatement, au premier soupçon de cette maladie.

Maux d'estomac et gastrite aiguë. Cette raison est l'une des plus fréquentes lorsque vous appelez un médecin. En outre, le patient a une plaque grise sur la langue, de la frustration, des nausées graves et des vomissements.

En appuyant sur l'abdomen peut causer un inconfort dans l'ulcère peptique. Initialement, il est localisé dans la région épigastrique, puis s’étend à tout l’abdomen. Cela fait très mal quand on presse dans n'importe quel domaine. Peau pâle, pouls rapide, vomissements, sueurs froides et hypotension artérielle.

Une inflammation du pancréas ou une pancréatite est plus souvent diagnostiquée chez ceux qui abusent de l'alcool ou en présence de calculs dans la vésicule biliaire. La nature de la douleur est vive, constante, peut donner dans le dos. Appuyez sur le ventre doit être soigneusement, de sorte que le sentiment est très douloureux. L'attaque peut être accompagnée de vomissements, de fièvre, d'un pouls faible et d'une peau pâle.

Si le corps ne perçoit pas certains aliments, cela peut provoquer une attaque de douleur abdominale grave. Le plus souvent, il s'agit de produits laitiers et de lactose. Si vous êtes allergique aux protéines du lait, il est préférable d'exclure tout ce qui en contient. La douleur sera caractéristique, comme dans la panne de la chaise.

Si la douleur est située sous le nombril chez la femme, cela indique des problèmes gynécologiques, tels qu'une inflammation des ovaires. Lorsque vous appuyez sur le bouton, vous avez mal au cœur ou vous avez constamment mal au foie, ce qui peut indiquer une cholécystite, un empoisonnement et une hypertrophie de la rate.

Lorsque l'inflammation de l'intestin grêle fait mal lorsqu'elle est pressée près du nombril. Les aliments mal digérés, les sucreries ou les légumineuses peuvent provoquer une inflammation intestinale. Pour l'obstruction intestinale est caractérisée par une douleur aiguë, des crampes, intense. Appuyez sur la zone enflammée doit être soigneusement. L'estomac est enflé, il y a un fort vomissement et une envie douloureuse de selles.

Après avoir soulevé des poids, il peut y avoir un pincement de la hernie, qui est accompagné de douleur.

Types de douleur lorsque pressé

Lorsque vous appuyez sur, vous pouvez ressentir une douleur divisée en deux types:

  • douleur viscérale - peut se présenter sous la forme de coliques, a un caractère terne et se manifeste en cas de pression sur l'estomac; associée à une irritation des terminaisons nerveuses lors de l'étirement de l'estomac ou des intestins; peut être causé par une insuffisance de l'apport sanguin;
  • la douleur somatique est caractéristique des processus pathologiques survenant dans le tractus gastro-intestinal; la douleur est vive, constante, localisée dans une zone, il est difficile pour une personne de respirer et de bouger, car tout mouvement peut augmenter la douleur.

La douleur abdominale lorsqu'elle est pressée a une nature différente:

Diagnostics

Toute douleur à l'estomac est un symptôme grave. Par conséquent, lorsqu'il apparaît, il est nécessaire d'appeler une ambulance et de consulter immédiatement un médecin. En examinant le patient, le médecin commence à cliquer sur différentes parties de l'abdomen pour établir le diagnostic. Il est spécifié à quel moment la douleur a commencé, si elle se manifeste d’abord, quels symptômes l’accompagnent (vomissements, fièvre, nausée). Le médecin doit tenir compte du fait que l’estomac peut avoir mal en cas de crise cardiaque et de pneumonie. Les mesures de diagnostic suivantes aideront à établir un diagnostic précis:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • radiographie de la cavité abdominale;
  • Échographie;
  • examens endoscopiques;
  • tomodensitométrie de la cavité abdominale.

Dans certains cas, particulièrement graves, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Traitement et prévention

L'automédication pour des douleurs abdominales peut entraîner une détérioration de l'état général. Des analgésiques incontrôlés ne feront que soulager le symptôme, mais ne guériront pas la cause de la douleur. Dans certains cas, la douleur peut même augmenter car certains médicaments irritent les muqueuses de l’estomac et des intestins. À la maison, vous ne pouvez modifier que le régime de la chouette et éliminer les aliments épicés, gras et frits.

Le médecin ne prescrit des médicaments qu'après un diagnostic complet. Si vous avez mal à l'estomac à la suite d'une attaque d'ulcère, de pancréatite, d'inflammation de la vésicule biliaire, le «No-silo», «Halidor» ou «Trigan» est prescrit. La drotavérine, le principal principe actif de ces médicaments, exerce un effet anesthésique temporaire.

Si la maladie n'est pas aiguë, vous pouvez prendre les médicaments de cholagogue «Allohol» et «Hologon». Des médicaments sont prescrits pour soulager les spasmes afin de soulager les crises de douleur dues à la colique hépatique. Pour les douleurs dans le bas de l'abdomen, des analgésiques peuvent être pris avant l'arrivée du médecin. Aujourd'hui, les bloqueurs des canaux sodiques et calciques sont les plus couramment utilisés.

À titre préventif, il est nécessaire de suivre le régime alimentaire et de ne pas utiliser les produits susceptibles de provoquer l'apparition de douleurs. N'abusez pas de l'alcool et du tabagisme, qui provoquent souvent des ulcères ou une maladie du foie

Les tisanes et les infusions sont également considérées comme des mesures préventives. Les thés à base d'ortie, de bleuet, de rose sauvage et de pissenlit sont particulièrement utiles. Le régime doit être diversifié avec des fruits et des légumes frais.

Fait mal au ventre quand on appuie dessus

Symptôme d'anomalies pathologiques dans le travail des organes digestifs est une douleur lorsque vous appuyez sur l'estomac. Cette condition peut indiquer plusieurs maladies. Parmi ceux-ci figurent une appendicite aiguë, un processus infectieux, une gastrite ou une simple suralimentation. Pour déterminer avec précision la cause de la maladie, vous devez passer le diagnostic. Le traitement dépend de la gravité de la maladie. Certaines pathologies peuvent être traitées à la maison, mais il y a aussi celles qui nécessitent une hospitalisation.

La douleur lorsque vous appuyez sur l'estomac peut être guérie avec un régime ou soulager les symptômes avec un analgésique. Mais ils peuvent indiquer de graves problèmes au niveau du tractus gastro-intestinal, il est donc préférable d’en discuter avec votre médecin.

Raisons principales

Fondamentalement, la douleur dans l'estomac lors d'une pression est provoquée par une inflammation de la paroi. Une douleur mineure peut survenir en raison de stress ou de changements alimentaires. Cette condition peut être déclenchée par diverses maladies du tractus gastro-intestinal. Les plus communs sont:

  • Gastrite. C'est une inflammation de la membrane muqueuse, causée par une infection bactérienne ou une indigestion. Il y a une douleur dans l'estomac, accompagnée de brûlures d'estomac et pire si vous appuyez sur l'estomac. Après avoir mangé, des nausées et une lourdeur dans l'épigastre peuvent survenir.
  • Appendicite. D'abord, le ventre fait mal au nombril et plus tard, il se place du côté droit. La fièvre, les nausées et les vomissements sont les principaux symptômes. Si vous appuyez sur le ventre, cela devient très douloureux. Lorsque de tels symptômes sont détectés, une ambulance doit être appelée immédiatement. L'inflammation de l'appendice ne peut être traitée que chirurgicalement.
  • Pancréatite La maladie est une inflammation du pancréas. Le syndrome douloureux est localisé dans l'estomac. La palpation de cet endroit devient plus douloureuse. La maladie est accompagnée de troubles digestifs.
  • Troubles intestinaux. La pression sur l'estomac peut être causée par une alimentation excessive, le stress ou une infection. Des symptômes tels que diarrhée, vomissements et coliques sont présents.
  • Maladies gynécologiques. Une douleur aiguë, coupante, aggravée par la pression, peut indiquer des pathologies des trompes de Fallope ou des ovaires. Ces conditions sont considérées comme dangereuses et nécessitent l'intervention d'un médecin.
  • Obstruction intestinale. Se produit en raison d'un œdème ou d'une hernie dans le tube digestif. Principaux symptômes: nausées et vomissements, diarrhée, constipation, douleurs, aggravées par la palpation.
Retour à la table des matières

Un diagnostic opportun - une chance de prévenir les conséquences négatives

Le médecin, examinant un patient souffrant de douleurs abdominales, effectue la palpation de différentes zones. Au cours de l’enquête, il est nécessaire d’identifier d’autres symptômes, comment et quand apparaissent les premières sensations douloureuses provoquant une douleur. En supposant le diagnostic, prescrivez en plus les méthodes d’examen suivantes:

  • Radiographie des organes abdominaux;
  • tomodensitométrie du système digestif;
  • numération globulaire complète.
Retour à la table des matières

Que faire: médicaments et recommandations

Le traitement médicamenteux, si l’estomac a mal au ventre, est prescrit par un médecin et dépend de la cause de la douleur. Indépendamment, vous ne pouvez que soulager les symptômes:

  • En tant qu’analgésique, “No-shpu” est le plus souvent utilisé.
  • Imodium peut réduire la formation de gaz et aider à la diarrhée.
  • Améliore la digestion et soulage la lourdeur de l'estomac "Mezim".
  • "Festif". Normalise le foie et la production d'enzymes pancréatiques essentielles.

Si le traitement n'a aucun effet et que la douleur réapparaît quotidiennement, il est urgent de consulter un spécialiste.

À la maison, il est recommandé d’exclure du régime les aliments gras, épicés et acides. Ne buvez pas de thé ou de café fort. L'eau minérale alcaline soulage les symptômes de la douleur. Le jus de citron ou de gingembre combat les maux d'estomac. Il est interdit de consommer des boissons contenant du sucre et des colorants. Devrait renoncer à l'alcool. Si vous avez mal au ventre lorsque vous appuyez dessus, vous devez impérativement suivre un régime alimentaire particulier.

Maux d'estomac avec pression

Douleurs abdominales chez les enfants

La douleur à l'estomac peut provoquer des maladies de l'estomac, ainsi que des pathologies d'autres organes et systèmes du corps humain. La principale question ici est la violation de quel organe a causé une douleur dans la région abdominale supérieure. Qualifié

ne peut dépenser qu'un médecin professionnel. Par conséquent, si vous avez mal à l’estomac, il serait imprudent, voire dangereux, de vous diagnostiquer et de commencer à vous auto-traiter.

Douleur à l'estomac pendant la gastrite

Chez les patients atteints de maladies chroniques

les douleurs abdominales ne sont généralement pas très intenses. Pour cette raison, le patient peut ne pas y faire attention pendant une longue période. La douleur dans la gastrite chronique avec une sécrétion gastrique préservée est souvent sourde et douloureuse dans la nature.

Pancréatite

commence le plus souvent par une douleur dans le haut de l'abdomen, qui peut durer plusieurs jours, et simule une douleur à l'estomac. Ces douleurs sont généralement assez fortes et constantes. En outre, ils commencent souvent à se propager à l'arrière, acquérant le caractère de la ceinture. L'intensité de la douleur a tendance à augmenter avec l'alimentation.

  • des ballonnements;
  • sensibilité accrue de la paroi abdominale antérieure au toucher;
  • des nausées et des vomissements;
  • fièvre
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • perte de poids;
  • matières fécales contenant une grande quantité de graisse.

Dans des situations graves, il y a

corps et chute de la pression artérielle. Les patients atteints de pancréatite aiguë semblent extrêmement émaciés et affaiblis. De plus, en cas de progression de cette pathologie, les douleurs abdominales peuvent disparaître. Une des causes possibles de ce symptôme est que

au fil du temps, cesse de produire nécessaire à la digestion

Dans la plupart des cas, la douleur à l'estomac chez l'enfant a les mêmes causes et manifestations cliniques que chez l'adulte.

Par ailleurs, il est nécessaire de mentionner la soi-disant "phobie de l'école" - la peur de visiter une école ou autre chose la concernant. Souvent, ces enfants essaient d'éviter d'aller à l'école, se plaignant de douleurs à l'estomac.

L'instabilité et les changements hormonaux drastiques dans le corps d'une femme pendant la grossesse comportent toujours le risque d'exacerbation de toute pathologie chronique. Parmi eux - gastrite, ulcère gastrique et toute autre maladie se manifestant par des douleurs à l'estomac.

Le traitement de la douleur à l'estomac doit commencer par un diagnostic approfondi et l'identification de la cause exacte de la douleur. La meilleure option est de contacter un gastro-entérologue. Après tout, ce qui vous semble une pathologie de l’estomac peut en réalité être une maladie complètement différente. Et l'automédication dans une telle situation peut ne pas être simplement inutile, et parfois même dangereuse pour votre santé.

Rappelez-vous que seul un médecin qualifié peut vous diagnostiquer correctement et vous prescrire le traitement approprié!

Pour la douleur à l’estomac, associée à divers symptômes et de nature diverse, vous devez vous référer à

, et en son absence - à

, sauf si l'on soupçonne que la douleur dans l'estomac est causée par une tumeur maligne, une infection bactérienne ou virale, une pneumonie, un mal de gorge, un empoisonnement chimique,

De nombreux patients se plaignent auprès de médecins de problèmes d'estomac inhabituels. Parmi eux - douleur à l'estomac avec pression. Les maladies que les douleurs de ce type peuvent indiquer sont variées.

Cette affection peut survenir à la suite de maladies telles que l’inflammation de l’appendicite, une maladie infectieuse ou la consommation excessive de nourriture.

Trop de maladies provoquent des douleurs lorsque vous appuyez sur l'estomac et vous devez être en mesure de déterminer leur apparence.

On ne peut apprendre cela que lorsqu'une personne est capable de reconnaître une maladie spécifique en raison de la nature de la douleur à l'estomac.

Raisons

Si l'estomac fait mal, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Les gens modernes sont très méprisants vis-à-vis de leur régime alimentaire, et des aliments de mauvaise qualité, le non-respect du mode d'alimentation et un certain nombre d'autres facteurs défavorables conduisent au fait qu'une personne commence à se gêner l'estomac.

L'estomac est un organe musculaire situé dans l'abdomen supérieur gauche. De plus, elle est recouverte de muqueuse, endommagée par la consommation régulière d'aliments agressifs. Les statistiques indiquent que parmi les personnes malades dominées par la population masculine.

3. Les causes peuvent être banales. Parfois, le corps ne peut tout simplement pas faire face aux énormes quantités de nourriture qu'il contient - dans ce cas, ballonnements, flatulences, diarrhée et spasmes (qui seront courts et douloureux) viennent lui rendre visite. Vous devez acheter les médicaments appropriés dans la pharmacie la plus proche.

Pour l'appendicite est caractérisée par une douleur intense, y compris lorsqu'elle est pressée. Pour déterminer la nécessité de cliquer en bas à droite. La douleur se manifeste particulièrement lorsque la pression est relâchée. L'appendicite habituellement aiguë est accompagnée d'une forte fièvre, de nausées et de vomissements. Il est important de consulter un médecin immédiatement, au premier soupçon de cette maladie.

Maux d'estomac et gastrite aiguë. Cette raison est l'une des plus fréquentes lorsque vous appelez un médecin. En outre, le patient a une plaque grise sur la langue, de la frustration, des nausées graves et des vomissements.

En appuyant sur l'abdomen peut causer un inconfort dans l'ulcère peptique. Initialement, il est localisé dans la région épigastrique, puis s’étend à tout l’abdomen. Cela fait très mal quand on presse dans n'importe quel domaine. Peau pâle, pouls rapide, vomissements, sueurs froides et hypotension artérielle.

Une inflammation du pancréas ou une pancréatite est plus souvent diagnostiquée chez ceux qui abusent de l'alcool ou en présence de calculs dans la vésicule biliaire. La nature de la douleur est vive, constante, peut donner dans le dos. Appuyez sur le ventre doit être soigneusement, de sorte que le sentiment est très douloureux. L'attaque peut être accompagnée de vomissements, de fièvre, d'un pouls faible et d'une peau pâle.

Si le corps ne perçoit pas certains aliments, cela peut provoquer une attaque de douleur abdominale grave. Le plus souvent, il s'agit de produits laitiers et de lactose. Si vous êtes allergique aux protéines du lait, il est préférable d'exclure tout ce qui en contient. La douleur sera caractéristique, comme dans la panne de la chaise.

Séparation abdominale topographique

Commencez par définir la zone dans laquelle l'abdomen fait mal lorsque vous appuyez dessus.

Les médecins distinguent neuf zones de ce type. Pour les détecter, la surface abdominale est classiquement divisée en quatre lignes situées sur l’abdomen, comme dans le jeu Tic-Tac-Toe.

La première ligne horizontale passe directement sous les côtes, de droite à gauche. La seconde va d'un ilium (la partie la plus haute du pelvis) à l'autre, ce trait est situé approximativement à l'endroit où l'élastique du caleçon se révèle habituellement.

Les lignes verticales sont situées à droite et à gauche du nombril de manière à diviser la surface antérieure de la cavité abdominale en trois parties verticales égales. Ainsi, nous obtenons neuf parties égales en largeur.

Nous nous déplaçons de gauche à droite le long des "cellules" supérieures de la zone abdominale:

  • Hypochondre gauche (du haut limité par les côtes, du bas - par la ligne horizontale supérieure).
  • L'épigastre ou région épigastrique (a une forme triangulaire: le sommet est limité par les côtes et le processus xiphoïde du sternum, le fond est la ligne horizontale supérieure).
  • Hypochondre droit (d’en haut, il est limité aux bords, d’en bas, à la ligne horizontale supérieure).

Nous nous déplaçons de gauche à droite le long du deuxième niveau de «cellules» de la cavité abdominale, délimitées en haut par la ligne horizontale supérieure, en dessous - par la ligne horizontale inférieure:

  • Côté gauche;
  • L'ombilical;
  • Zone du côté droit.

Traitement des maux d'estomac

Voici certaines des pathologies possibles qui provoquent des douleurs lorsque vous appuyez vos doigts sur le ventre. Pour tous les processus pathologiques, la douleur à la palpation ne devient pas le seul signe, il est important de faire attention aux symptômes associés.

Gastrite aiguë

La gastrite aiguë est une cause fréquente de douleur en cas de pression sur les zones paraumbilicale et sus-pubienne. Dans ce cas, l'estomac fait mal. Accompagner les symptômes de la maladie:

  • Des nausées;
  • Vomissements;
  • La diarrhée;
  • Se sentir faible;
  • Plaque grisâtre sur la langue;
  • Salivation accrue ou, inversement, bouche sèche;
  • Dans certains cas, l'élévation de la température corporelle.

Le diagnostic est important à confirmer avec le médecin, car des sensations douloureuses en appuyant sur les doigts sur le bas de l'abdomen peuvent indiquer une appendicite.

Appendicite

Lorsque l'appendicite devient plus douloureuse lorsque vous appuyez sur la partie iliaque droite. Tout en appuyant sur la gêne n'atteint pas le sommet. Il vient quand les doigts sont enlevés. Une telle nature de douleur parle d'une pathologie grave et de la nécessité de consulter de toute urgence un médecin.

Ulcère de l'estomac

Lors de la palpation de la zone épigastrique, un patient atteint d'un ulcère de l'estomac ressentira une douleur accompagnée d'une tension spontanée des muscles abdominaux dans la zone spécifiée. Une pression musculaire particulièrement bonne est ressentie lorsque vous poussez les doigts sur le ventre.

Ulcère duodénal

La douleur lorsque vous appuyez sur la zone iléale droite, qui s'accompagne d'une tension musculaire spontanée, devient la conséquence d'un ulcère duodénal négligé. Aux premiers stades de la maladie, il n'y a pas de douleur évidente lors de la palpation.

Pathologie de la rate

De nombreux patients se plaignent auprès des médecins d'un problème qui leur fait mal au ventre lorsqu'ils sont pressés. Les maladies signalées par une telle douleur peuvent être différentes.

Cela peut survenir à la suite de maladies telles qu'une appendicite inflammatoire, une infection ou une alimentation excessive. Il existe de nombreuses maladies de ce type, y compris des maladies dangereuses, et il serait bon d'apprendre à déterminer quand s'inquiéter.

Et cela ne peut être fait que lorsque vous apprenez à reconnaître un peu les maladies en raison de la nature des douleurs abdominales.

Appendicite. La maladie la plus commune causant des douleurs abdominales aiguës et persistantes. Au début, ils apparaissent près du nombril et commencent à se développer avec le temps, mais plus tard, ils coulent dans la moitié droite de l'abdomen. Dans le même temps, la température peut augmenter. Les patients se sentent la bouche sèche et le pouls rapide. En appuyant, l'estomac fait très mal et la douleur une fois relâchée ne fera que s'intensifier.

Avec la gastrite, il y a une douleur aiguë dans l'abdomen avec pression et sans pression, il y a aussi une douleur dans la bouche, en avalant, en vomissant, éventuellement avec du sang. C'est également possible et la détérioration de l'état général du corps.

Pourquoi pendant la gastrite en pressant peut mal au ventre?

- certains types de hernie;

- maladies du foie, de la vésicule biliaire et de l'estomac.

Toute personne souffrant de douleurs abdominales aiguës doit appeler les services d'urgence et doit immédiatement être examinée par un médecin.

Votre médecin devra examiner le patient et appuyer doucement sur différentes zones de l'abdomen. Chez les personnes atteintes de péritonite - muscles abdominaux souvent tendus sur la zone tactile.

Le médecin doit marquer le point de sensibilité - c'est un terme général, ce qui signifie que le patient a une sensibilité accrue à la douleur dans une certaine zone de l'abdomen.

Par exemple, si un patient a une appendicite, il est susceptible d'avoir des points douloureux lorsqu'il touche une certaine partie de son estomac (symptôme de Mac-Bernie).

- quand les symptômes ont commencé;

- le patient a-t-il eu la première fois un tel inconfort?

- lorsque, en règle générale, une gêne apparaît;

- quels sont les autres symptômes du patient - par exemple: constipation; la diarrhée; évanouissement; forte fièvre; vomissements.

- radiographie de la cavité abdominale (péritoine);

- scanner de la cavité abdominale (péritoine - parfois);

- prise de sang - générale ou différentielle.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale immédiate sera nécessaire: laparotomie exploratoire ou appendicectomie.

Le traitement de chaque maladie causant des douleurs abdominales est individuel. Par exemple, l'appendicite n'est traitée que de manière chirurgicale, c'est-à-dire retrait de l'appendice enflammé (appendicectomie). Le traitement de la gastrite consiste à prendre des médicaments antibactériens, anti-inflammatoires, analgésiques et à suivre un régime alimentaire strict.

L'ulcère peptique et l'ulcère duodénal 12 ne se feront pas sans prendre des agents antibactériens, des médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac, des médicaments à effet enveloppant. Le reflux gastro-oesophagien peut être guéri à l'aide d'une nutrition fractionnée, d'antiacides et d'inhibiteurs de la pompe à protons.

Au-dessus du nombril se trouve la partie pylorique de l'estomac et une partie du duodénum. Les symptômes de la douleur au-dessus de la région ombilicale provoquent une gastropathie et des processus ulcératifs dans ces organes.

Initialement, la douleur se manifeste par une légère sensation de brûlure et s'accompagne de gêne, puis, à mesure que le processus ulcéreux progresse, la douleur devient plus vive, devient permanente et, lors de la perforation, les ulcères deviennent aigus et insupportables.

Avec la perforation de l'ulcère et le développement de la péritonite, les symptômes généraux augmentent brusquement jusqu'à la perte de conscience. Le cancer de l’estomac et du duodénum est également accompagné d’une douleur persistante au-dessus du nombril (voir

premiers signes de cancer de l'estomac).

À droite au-dessus du nombril se trouvent les organes suivants - la partie ascendante du côlon, la porte du rein droit. La pathologie des reins provoque des douleurs à l'avant droit et à l'arrière. L'appendicite commence par un inconfort douloureux au niveau du nombril lui-même, puis plus tard, les sensations douloureuses se déplacent vers la droite (voir les symptômes de l'appendicite chez l'adulte, les signes d'appendicite chez l'enfant).

Sur la base de ce qui précède, il apparaît clairement que la douleur autour du nombril ou sur le côté de celui-ci peut indiquer diverses maladies, dont certaines peuvent être fatales.

Quelle que soit la cause de la douleur dans la région ombilicale, elle doit être diagnostiquée. Après tout, l’identification rapide de la maladie, même la plus dangereuse, donne de grandes chances de guérison et la possibilité de mener une vie saine et bien remplie.

Quelle que soit la douleur liée à l’intensité et à la localisation, il est presque toujours question de dysfonctionnements dans le corps. La douleur dans la région ombilicale sont les symptômes les plus courants. En cas de douleur récurrente et particulièrement intense, une visite chez le médecin doit être effectuée afin d’éliminer les éventuels problèmes de santé graves.

Le spécialiste peut déterminer la présence ou l'absence d'un processus pathologique en plaçant et en rayonnant la douleur. La douleur revêt une importance particulière pour le corps, elle remplit la fonction du signal. Ainsi, le corps indique clairement que quelque chose ne va pas.

Le traitement de chaque maladie causant des douleurs abdominales est individuel. Par exemple, l'appendicite n'est traitée que de manière chirurgicale, c'est-à-dire retrait de l'appendice enflammé (appendicectomie). Le traitement de la gastrite consiste à prendre des médicaments antibactériens, anti-inflammatoires, analgésiques et à suivre un régime alimentaire strict.

L'ulcère peptique et l'ulcère duodénal 12 ne se feront pas sans prendre des agents antibactériens, des médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac, des médicaments à effet enveloppant. Le reflux gastro-oesophagien peut être guéri à l'aide d'une nutrition fractionnée, d'antiacides et d'inhibiteurs de la pompe à protons.

Causes de douleur

Lorsque quelque chose ne va pas avec le corps, il signale sous forme de douleur. Les douleurs abdominales indiquent généralement des problèmes avec l'une des parties du tractus gastro-intestinal ou des anomalies des organes de reproduction chez la femme.

Je presse sur le ventre et ressens la douleur

Souvent, le médecin établit le diagnostic en cliquant sur l'abdomen. Selon les réponses du patient à la question de savoir comment il se sent, le premier diagnostic présomptif est établi, ce qui sera confirmé ou infirmé par des tests supplémentaires. Alors, que disent les douleurs lorsque vous appuyez sur le ventre?

Lorsque quelque chose ne va pas avec le corps, il signale sous forme de douleur. Les douleurs abdominales indiquent généralement des problèmes avec l'une des parties du tractus gastro-intestinal ou des anomalies des organes de reproduction chez la femme.

La cause la plus fréquente de douleur ressentie est la gastrite aiguë. La douleur désagréable est localisée dans le haut de l'abdomen et s'accompagne de nausées et de lourdeur. Les troubles de l’estomac et les vomissements sont souvent accompagnés d’une exacerbation. La langue est recouverte d'une floraison gris-jaune.

Douleur à la pression sur l'estomac: causes possibles

Si vous avez mal à l'estomac lorsque vous appuyez dessus, vous pouvez comprendre la cause de ce symptôme. Vous pouvez, après avoir passé avec succès l'examen d'un spécialiste et des mesures de diagnostic, ou essayer de déterminer la cause de la douleur, en connaissant la nature de la douleur dans des maladies spécifiques.

La localisation anatomique de l'estomac implique sa projection sur la région épigastrique (haut de l'abdomen entre les arcades costales, sous l'apophyse xiphoïde et au-dessus du nombril), mais il existe des exceptions: ptosis gastrique chez les athlètes, les adolescents, le physique asthénique ou l'omission causée par des modifications pathologiques, la douleur peut alors être retracée. et au-dessous du nombril ou compenser à droite. En outre, une douleur dans les organes abdominaux pathologiquement modifiés, notamment le pancréas, le foie, la vésicule biliaire, le petit et le gros intestins, peut être observée dans la région épigastrique. Par conséquent, nous allons essayer de comprendre quoi et comment peut donner de la douleur lorsque vous appuyez sur l’estomac à l’endroit supposé de l’estomac. Tout d’abord, il est nécessaire d’établir quand c’est la pression sur l’estomac qui est douloureuse: avant de manger ou à l’heure, en se pliant, en marchant, au repos. Quelle est la nature de la douleur: douleur, douleur sourde, crampes ou coup de couteau? De nombreuses personnes ressentent périodiquement un malaise dans la région épigastrique. Elle peut être causée à la fois fonctionnelle (dyspepsie fonctionnelle, le spasme du pylore, gastrostasis, la dyskinésie biliaire, le syndrome du côlon irritable), ainsi que les changements organiques du tractus gastro-intestinal, et les organes abdominaux (gastrite, gastro-duodénite, l'ulcère de l'estomac, des ulcères duodénaux, la pancréatite, cholécystite).

La douleur qui se produit dans l'estomac, dans la terminologie médicale, s'appelle "gastralgie". Ce symptôme se caractérise par diverses sensations douloureuses: crampes, brûlures, tiraillements ou pressions dans la région épigastrique. Principalement observé dans diverses pathologies de l'estomac, du duodénum, ​​de la vésicule biliaire, du pancréas, du petit et du gros intestins.

Classification de la douleur en fonction de la maladie, provoquant des modifications pathologiques des organes abdominaux avec une projection sur la paroi frontale de l'abdomen.

  1. Spasmes ou coliques. Il est provoqué par un spasme des muscles lisses du corps au cours de son inflammation. Ils ont un caractère aigu, paroxystique et nécessitent des soins d'urgence. Types de coliques: hépatique, rénale, gastrique, pancréatique, intestinale.

Avec une maladie fonctionnelle, la colique se manifeste sous la forme de «syndrome du côlon irritable», avec intoxication - sous la forme de «colique au plomb».

  1. La douleur lors de l’étirement des organes creux (estomac, vésicule biliaire) est sourde et douloureuse.
  2. En cas de violation de la circulation sanguine dans le péritoine (la nature change en fonction du degré d'ischémie: de modéré à critique): caractère angiospastique et sténotique.
  3. Douleur dans l'inflammation de la membrane abdominale (péritonite, généralement compliquée par un saignement, une perforation, la pénétration d'un ulcère peptique).
  4. "Douleur miroir" - la douleur se manifeste dans une autre zone, éloignée de la localisation de l'organe malade.

La pression exercée sur différentes zones de l'abdomen et l'apparition de douleurs en même temps indiquent des modifications pathologiques possibles des organes situés à cet endroit:

  • Épigastrique: une maladie de l'estomac, du duodénum, ​​du foie, de la bile, du pancréas.
  • Péri-péribilique (paraumbilical): inflammation de la partie aveugle du gros et du petit intestin.
  • Hypogastrique (bas-ventre): une maladie du côlon et des organes situés dans le pelvis.

Selon le mécanisme de la douleur est classée dans:

  • Viscérale
  • Pariétal.
  • Irradiant
  • Psychogène.

La douleur viscérale est due à la présence d'un foyer inflammatoire dans l'estomac ou les intestins. Vous ressentez une douleur sourde lorsque vous appuyez sur le ventre, la force de son action change et, au bout d'un moment, s'affaiblit. Concentre dans la cavité abdominale, donne souvent à d’autres endroits. Quand on peut observer des réactions végétatives: transpiration, pâleur de la peau, accélération du rythme cardiaque.

La douleur somatique survient lorsque la paroi abdominale ou l'appendicite est atteinte, plus intense que viscérale. Augmente lorsque le diaphragme bouge et tousse, alors qu'il peut être douloureux dans:

  • maladies épigastriques: avec pancréatite, cholécystite, ulcère de l'estomac;
  • partie supérieure droite: cholestase, hépatite, dyskinésie biliaire, hépatite;
  • partie supérieure gauche: pancréatite;
  • partie inférieure droite: appendicite, lymphadénite, diverticulite;
  • en bas à gauche: une maladie du côlon sigmoïde.

Irradiation (miroir ou rendu). Il s’agit d’une douleur viscérale transmise par réflexe au point le plus proche du tissu ou de l’os à partir du foyer pathologique.

Un psychogène est diagnostiqué lorsque les autres types de douleur ne sont pas objectivement confirmés et que leur survenue repose sur une base psychologique visible. La cause principale est la dépression. Cela est dû à une violation des processus biochimiques généraux dans la régulation des systèmes nerveux et digestif. La douleur dans de tels cas est ressentie comme monotone, prolongée. Dans le même temps, selon les patients, tout peut faire mal: tête, dos, il y a des douleurs dans tout le corps, c'est-à-dire que d'autres symptômes apparaissent sans la présence de changements pathologiques.

  • Aiguë - signe d'une pathologie chirurgicale aiguë, d'un traumatisme ou d'une infection.
  • Chronique - nature différente récurrente de la douleur dans les processus inflammatoires.
  • Récurrent. Il s'atténue dans le traitement du foyer inflammatoire et se manifeste lorsque la maladie se répète.

Les formes de douleur peuvent être variées:

  • Aiguë, crampes.
  • Douleur lancinante
  • Coupe.
  • Stupide.
  • Sucer
  • Pénible.
  • Tirant.
  • En appuyant
  • Éclatement

Étiologie et pathogenèse de la douleur

Selon les enseignements sur les composants physiologiques de la douleur, il est considéré comme une irritation des récepteurs de la séreuse, de la peau et des muscles. Elle est provoquée par un processus inflammatoire ou un manque d'apport sanguin, une altération de la perméabilité dans les cavités, un étirement aigu ou, au contraire, un rétrécissement de l'organe.

Les raisons pour lesquelles l'estomac peut avoir mal lorsqu'il est pressé peuvent être les phénomènes suivants:

  • Le processus inflammatoire dans les organes du système digestif: gastrite, pancréatite, cholécystite, hépatite, colite.
  • Appendicite, infections des voies urinaires, ulcères compliqués de perforation, saignements, intoxication aiguë par pancréatite.
  • Rétrécissement mécanique des conduits des voies bili-urinaires.
  • Thrombose d'organes et de vaisseaux.
  • Traumatisme mécanique au péritoine.
  • Perturbation de la digestion intestinale et de l'absorption des aliments.
  • Maladies inflammatoires gynécologiques.
  • Adhérences intestinales après la chirurgie.

Manifestations cliniques de la douleur

Dans les cas où il est douloureux d’appuyer sur l’estomac, vous devez faire attention à un certain nombre d’autres manifestations cliniques de la douleur afin de prévenir en temps voulu une maladie menaçante.

  • Transpiration excessive.
  • Tachycardie.
  • Nausées et vomissements.
  • Augmentation significative de la température corporelle.
  • Perte d'appétit

C'est important! Vous trouverez ci-dessous une liste des manifestations cliniques pouvant menacer la vie d’une personne. S'ils sont disponibles, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

  • L'estomac fait mal pendant plus de deux heures et la douleur s'intensifie ou devient crampes.
  • La température corporelle atteint 39 degrés ou plus.
  • Vomissements épisodiques ou répétés.
  • La présence de sang dans le vomi.
  • Affaiblissement du pouls.
  • Réduire ou augmenter la fréquence des battements de coeur.
  • Augmentation atypique de la taille de l'abdomen ou tension des muscles abdominaux.

Les symptômes

Certains symptômes (signes) nous permettent de déterminer la section du tractus gastro-intestinal ou de l'organe dans lequel se produisent le processus inflammatoire, mécanique ou d'intoxication, et indiquent une violation du fonctionnement de certains organes. Ainsi, si une personne, en plus de douleurs abdominales, a également un grondement de pression, il y aura une augmentation des selles, de la fièvre, des vomissements - cela peut indiquer une infection intestinale. Couleur foncée de l'urine, jaunissement du blanc des yeux ou de la peau du visage - pour obstruer les canaux biliaires avec des calculs. Une urine foncée et des matières fécales claires, associées à une douleur dans l'hypochondre droit, indiquent une hépatite. Les matières fécales noires parlent de saignement du tractus gastro-intestinal supérieur, de matières fécales écarlates - des parties inférieures. Une douleur aiguë, perçue comme une «frappe au couteau ou à la lame», indique une perforation d'un ulcère de l'estomac ou d'un ulcère duodénal 12 et nécessite une hospitalisation immédiate!

Complications possibles

Si des symptômes supplémentaires de la liste des patients menaçant le pronostic vital rejoignent le symptôme principal (douleur), il se heurte à un certain nombre de complications: saignement interne en cas de rupture d'un ulcère ou d'un gros vaisseau, perforation d'un organe (canal) obstrué par des calculs, rupture d'appendicite aiguë avec péritonite, abondante utérine ou intestinale les hémorragies entraînent une importante perte de sang et la mort possible.

Enquête

L'examen est nécessaire pour déterminer la cause de la douleur, qui peut être ressentie lorsque vous appuyez sur l'estomac. Initialement, le patient est examiné par un gastro-entérologue ou un chirurgien. Il doit appuyer doucement sur l'abdomen du patient et sur les sensations subjectives, ainsi que sur le degré de tension musculaire, déterminer exactement où cela fait mal, dans la région de quel organe, puis désigner, si nécessaire, un certain nombre de procédures de diagnostic pour établir le diagnostic et les causes de cette maladie:

  • Échographie des organes abdominaux.
  • Fibrogastroscopie (FGDS).
  • Coloscopie.
  • Irrigoscopie
  • Radiographie de l'estomac lorsqu'il est impossible de conduire des groupes de discussion.
  • IRM
  • Test sanguin général, test urinaire général, biochimie sanguine.
  • Analyse des matières fécales pour les infections intestinales, les vers, le sang caché.

Traitement

Pour les douleurs abdominales non chirurgicales, il est conseillé d'utiliser les médicaments suivants (en consultation avec le médecin):

  • Antispasmodiques - pour soulager les spasmes des muscles lisses des organes abdominaux: No-Spa, Drotaverinum. Meteospasmil est prescrit pour le traitement combiné de la douleur et des flatulences.
  • Prokinetics - pour la normalisation de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal supérieur (vomissements, diarrhée): métoclopramide, Motilium, Tsirukal, coordonnées, Itoprid.
  • Antisécrétoire - pour réduire l'hyperacidité: Omez, Proxium, Nolpaz, Pariet - inhibiteurs de la pompe à protons; Famotidine, Kvamatel, Rennie, Gastrotsepin - bloquants des récepteurs H et M. Ils créent des conditions propices à une guérison plus rapide de la muqueuse gastrique et du duodénum.
  • Antiacides: Phospholumgel, Maalox, Almagel, etc. Neutralisez l'acidité pour anesthésier et restaurer la membrane muqueuse de l'estomac.

Prévisions

Le pronostic dépend de la gravité de la maladie sous-jacente et de l'efficacité de son traitement, ce qui dépend de la rapidité avec laquelle un médecin sollicite de l'aide. Dans les cas simples, ce sera favorable. En cas de complications (perforation ou perte de sang abondante lors d'un ulcère), le pronostic dépend de la rapidité de l'intervention chirurgicale.

Prévention

Ces mesures aideront à éviter les douleurs abdominales et à prévenir le développement de maladies graves:

  • Retirer du régime des aliments gras et frits.
  • Buvez au moins deux litres de liquide par jour.
  • S'en tenir à la puissance fractionnaire et multiple (4-5 fois).
  • Enlevez les aliments qui causent des ballonnements.
  • Mangez autant de fibres végétales faciles à digérer.

Si vous ressentez des douleurs abdominales avec pression ou au repos, n'essayez pas de soulager vous-même la douleur avec des analgésiques. Dans la plupart des cas, cela ne résout pas le problème, mais ne fait que compliquer le diagnostic et faire perdre un temps précieux dans les situations d'urgence. Avec une douleur faible et modérée, quand il est encore douloureux d'appuyer sur l'estomac, consultez un médecin! Si la douleur est intense et prolongée - appelez immédiatement une ambulance, cela vous sauvera la vie!

Douleur lorsque vous appuyez sur le ventre et le ventre

De nombreux patients se plaignent auprès de médecins de problèmes d'estomac inhabituels. Parmi eux - douleur à l'estomac avec pression. Les maladies que les douleurs de ce type peuvent indiquer sont variées.

Cette affection peut survenir à la suite d'une affection telle qu'une inflammation de l'annexe, une maladie infectieuse ou la consommation excessive de nourriture.

Trop de maladies provoquent des douleurs lorsque vous appuyez sur l'estomac et vous devez être en mesure de déterminer leur apparence.

On ne peut apprendre cela que lorsqu'une personne est capable de reconnaître une maladie spécifique en raison de la nature de la douleur à l'estomac.

Raisons

Parfois, la paroi de l'estomac ou des intestins peut s'enflammer pour diverses raisons.

La grippe gastrique (gastro-entérite) est à l'origine d'une douleur aiguë à l'estomac causée par la pression exercée. Elle est en grande partie due à l'augmentation de la sensibilité de l'estomac.

La cause de la grippe gastrique peut être une infection bactérienne ou virale. Une autre cause fréquente de sensibilité de l’estomac est un microorganisme comme Helicobacter pylori.

Il pénètre dans l'organisme en raison de l'utilisation de produits nocifs pouvant éventuellement conduire à une intoxication alimentaire, ce qui est une autre cause de douleur lorsque vous appuyez sur l'estomac.

Ceci est principalement dû à la consommation de produits avariés ou de produits cuits dans des conditions insalubres.

L'intolérance à certains aliments ou les allergies alimentaires peuvent également rendre l'estomac trop sensible lorsqu'il est pressé.

Les brûlures d'estomac et le reflux acide sont des conditions qui apparaissent peu de temps après un repas.

Ainsi, si une personne a une sensibilité élevée et des douleurs à l'estomac, qui deviennent plus intenses après un repas, et que ce phénomène s'accompagne de brûlures d'estomac ou de reflux acide, c'est une raison incontestable de consulter un médecin.

Les anévrismes abdominaux sont une cause grave de douleur lorsqu’on appuie sur l’estomac.

Ils se produisent à la suite d'une expansion locale de l'artère ou très rarement de veines dans l'estomac. Cela peut entraîner une rupture, ce qui peut avoir des conséquences très dangereuses.

Si la sensibilité est observée près du nombril, le patient doit faire attention aux symptômes de l'appendicite aiguë.

L'appendicite a deux raisons principales:

  • infections dans le système digestif, telles que des agents bactériens, viraux, parasitaires;
  • bloquer le gaspillage alimentaire dans la zone de l'annexe.

Certains des symptômes de l'appendicite incluent:

  • douleur aiguë au site de l'appendice (plus souvent - le coin inférieur droit de l'abdomen);
  • des nausées;
  • vomissements, pas rarement répétés;
  • constipation ou diarrhée;
  • augmentation de la taille abdominale;
  • montée en température supérieure à 37 ° C.

La pancréatite est une inflammation du pancréas. La pathologie est divisée en pancréatite aiguë ou chronique, qui peut durer plusieurs années avec des périodes de rémission et de rechute.

Les symptômes peuvent varier en fonction du type de pancréatite traité par le patient.

La pancréatite aiguë peut entraîner une sensibilité de l'abdomen (en particulier lorsque vous vous appuyez dessus), des nausées, des vomissements qui n'apportent pas de soulagement et des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen, qui s'aggravent après avoir mangé.

Les symptômes de la pancréatite persistante comprennent la dyspepsie, la perte de poids, la stéatorrhée, caractérisée par des matières fécales grasses et sales, une odeur nauséabonde ainsi que des douleurs dans la partie supérieure de la cavité abdominale.

L'obstruction intestinale peut être causée par une tumeur, des vers, des hernies et un volvulus, un corps étranger.

Ils empêchent le passage des aliments dans le tractus intestinal et la formation normale de masses fécales, ce qui peut être fatal si rien n’est fait.

Certains des symptômes d'un blocage dans le tube digestif consistent en un étirement, une douleur à l'abdomen lorsque vous appuyez dessus, des vomissements, des nausées, une constipation et une incapacité à aller à la selle.

Les calculs rénaux peuvent également causer des douleurs à l'estomac au toucher ou au toucher. Ce sont de petits dépôts durs qui se forment dans les reins.

Cette condition peut entraîner des douleurs lorsque vous appuyez sur le ventre et que vous vous faites sentir dans la partie inférieure de celui-ci, ainsi que dans le dos, sur les côtés ou sous les côtes. Le patient peut également avoir des douleurs en urinant.

La grossesse extra-utérine survient lorsqu'un ovule fécondé est implanté à l'extérieur de l'utérus. Un œuf fécondé est attaché plus souvent à la paroi de la trompe de Fallope (il peut également s'agir du canal cervical, de l'ovaire), où il ne peut pas être usé.

Dans certains cas, une grossesse extra-utérine peut même survenir dans la cavité abdominale.

Les principaux signes de la grossesse extra-utérine sont les nausées, les vomissements, les saignements vaginaux, des douleurs à l'abdomen, qui sont souvent ressentis dans la région pelvienne lorsque vous appuyez dessus.

Un ulcère est un trou ouvert qui peut être trouvé dans l'estomac, le duodénum ou dans d'autres parties du petit et du gros intestin.

De nombreux facteurs contribuent à l'apparition d'ulcères:

  • stress constant, stress psycho-émotionnel;
  • régime alimentaire inapproprié: épicé, chaud, gras, frit, aliments grossiers. Usage fréquent d'alcool, thé fort, café;
  • consommation incontrôlée de certains médicaments (par exemple, AINS, antibiotiques, analgésiques);
  • pénétration dans le corps de diverses infections microbiennes.

Le fait de manger des aliments gâtés et de fumer augmente également les risques de développement d'un ulcère peptique.

Quelle est une autre raison de la sensibilité élevée de l'estomac au toucher?

Les maux d'estomac (et les douleurs qui y sont associées) sont l'une des causes les plus courantes de cette affection. Un inconfort peut être ressenti pendant ou après les repas.

Dans la plupart des cas, des maux d'estomac résultent d'une alimentation excessive, mais peuvent également être le signe d'un autre problème de santé grave, tel qu'une tumeur ou un reflux gastro-œsophagien (RGO).

Certains médicaments peuvent également aggraver l’estomac et provoquer de la fatigue, de l’anxiété et des tensions menant à la dyspepsie.

Les symptômes varient et le patient peut ressentir que l’estomac n’est pas sensible au toucher, il peut être enflé et plein de gaz.

Certains patients peuvent également avoir une sensation de brûlure dans la partie supérieure de l'abdomen. Le goût aigre peut être ressenti dans la bouche.

La constipation peut être une condition plutôt désagréable qui peut également provoquer une sensibilité accrue de l'abdomen au toucher.

La constipation survient lorsqu'il n'y a pas de selles normales. C'est le résultat d'un état caché, tel qu'un changement dans la régularité des aliments et même l'observance d'un régime.

Les autres symptômes accompagnant la constipation peuvent être: augmentation de la pression abdominale, augmentation de la flatulence, nausée, vomissements.

L'accumulation de gaz dans les intestins n'est pas inhabituelle et est souvent considérée comme normale dans le processus de digestion.

Cependant, certains produits produisent une quantité excessive de gaz et provoquent des ballonnements et des douleurs lorsque vous appuyez sur l'estomac.

Ce sont principalement des aliments riches en fibres tels que les grains entiers, les fruits, les légumes et les haricots et les produits laitiers.

Symptômes de ballonnements et de flatulences:

  1. Fatigue, transpiration excessive;
  2. L'irritabilité;
  3. Perte d'appétit;
  4. Des nausées et des vomissements;
  5. Douleur abdominale, aggravée par la palpation de la zone touchée;
  6. Diarrhée avec des impuretés possibles;
  7. Ganglions lymphatiques enflés dans l'abdomen;
  8. Crampes d'estomac.

D'autres symptômes, tels que des selles sanglantes ou noires, nécessitent une attention médicale immédiate.

De même, des états tels que des douleurs aiguës et aiguës qui se produisent souvent dans la région de l'estomac ne peuvent être ignorés.

Thérapie

Le traitement de l'hypersensibilité de l'estomac, qui se manifeste pendant la pression, dépend en grande partie de la cause sous-jacente de cette affection.

Si une personne présente les symptômes graves énumérés ci-dessus, une hospitalisation peut même être nécessaire.

Le médecin traitant peut diagnostiquer la cause de la douleur en appuyant sur l'estomac, en assignant au patient plusieurs examens.

Des causes graves, telles qu'une appendicite aiguë ou un anévrisme abdominal, nécessitent des soins d'urgence.

Si la grippe intestinale est la cause de la sensibilité de l’estomac, elle peut être traitée à la maison avec des médicaments en vente libre.

La constipation peut être réduite en augmentant l'apport liquidien. Le jus de citron ou de gingembre peut soulager instantanément les maux d'estomac.

Cependant, les boissons pour sportifs doivent être évitées car elles contiennent du sucre et des colorants.

De même, il faut éviter la consommation de thé fort, ce qui peut irriter encore plus la paroi de l'estomac.

Il est préférable de boire le taux d'eau recommandé et, parfois, de consommer de petites portions de jus.

Avec la diarrhée et les vomissements, si une personne a faim, vous pouvez manger des toasts secs, des séchoirs, des craquelins. Cependant, il est préférable d’attendre au moins deux heures avant un repas complet.

Même après que les symptômes de la grippe gastrique (douleur, sensibilité) se soient apaisés, il est recommandé de suivre le bon régime alimentaire, de manger un repas léger pendant au moins 1 à 2 semaines.

La plupart des gens ont l'idée d'introduire un régime immédiatement après la disparition des symptômes, ce qui ne peut toutefois provoquer qu'une rechute de la grippe gastrique.

L'estomac sensible est une condition très complexe et ses causes ne sont pas entièrement comprises.

Ainsi, si une personne ressent des changements dans l'estomac, il est judicieux de consulter un médecin capable de poser un diagnostic correct et de guérir la maladie.

Maux d'estomac avec pression

Causes de douleurs à l'estomac

Voici certaines des pathologies possibles qui provoquent des douleurs lorsque vous appuyez vos doigts sur le ventre. Pour tous les processus pathologiques, la douleur à la palpation ne devient pas le seul signe, il est important de faire attention aux symptômes associés.

Gastrite aiguë

La gastrite aiguë est une cause fréquente de douleur en cas de pression sur les zones paraumbilicale et sus-pubienne. Dans ce cas, l'estomac fait mal. Accompagner les symptômes de la maladie:

  • Des nausées;
  • Vomissements;
  • La diarrhée;
  • Se sentir faible;
  • Plaque grisâtre sur la langue;
  • Salivation accrue ou, inversement, bouche sèche;
  • Dans certains cas, l'élévation de la température corporelle.

Le diagnostic est important à confirmer avec le médecin, car des sensations douloureuses en appuyant sur les doigts sur le bas de l'abdomen peuvent indiquer une appendicite.

Appendicite

Lorsque l'appendicite devient plus douloureuse lorsque vous appuyez sur la partie iliaque droite. Tout en appuyant sur la gêne n'atteint pas le sommet. Il vient quand les doigts sont enlevés. Une telle nature de douleur parle d'une pathologie grave et de la nécessité de consulter de toute urgence un médecin.

Ulcère de l'estomac

Lors de la palpation de la zone épigastrique, un patient atteint d'un ulcère de l'estomac ressentira une douleur accompagnée d'une tension spontanée des muscles abdominaux dans la zone spécifiée. Une pression musculaire particulièrement bonne est ressentie lorsque vous poussez les doigts sur le ventre.

Ulcère duodénal

La douleur lorsque vous appuyez sur la zone iléale droite, qui s'accompagne d'une tension musculaire spontanée, devient la conséquence d'un ulcère duodénal négligé. Aux premiers stades de la maladie, il n'y a pas de douleur évidente lors de la palpation.

Pathologie de la rate

La douleur à l'estomac peut provoquer des maladies de l'estomac, ainsi que des pathologies d'autres organes et systèmes du corps humain. La principale question ici est la violation de quel organe a causé une douleur dans la région abdominale supérieure. Qualifié

ne peut dépenser qu'un médecin professionnel. Par conséquent, si vous avez mal à l’estomac, il serait imprudent, voire dangereux, de vous diagnostiquer et de commencer à vous auto-traiter.

Le traitement de la douleur à l'estomac doit commencer par un diagnostic approfondi et l'identification de la cause exacte de la douleur. La meilleure option est de contacter un gastro-entérologue. Après tout, ce qui vous semble une pathologie de l’estomac peut en réalité être une maladie complètement différente. Et l'automédication dans une telle situation peut ne pas être simplement inutile, et parfois même dangereuse pour votre santé.

Rappelez-vous que seul un médecin qualifié peut vous diagnostiquer correctement et vous prescrire le traitement approprié!

De nombreux patients se plaignent auprès de médecins de problèmes d'estomac inhabituels. Parmi eux - douleur à l'estomac avec pression. Les maladies que les douleurs de ce type peuvent indiquer sont variées.

Cette affection peut survenir à la suite de maladies telles que l’inflammation de l’appendicite, une maladie infectieuse ou la consommation excessive de nourriture.

Trop de maladies provoquent des douleurs lorsque vous appuyez sur l'estomac et vous devez être en mesure de déterminer leur apparence.

On ne peut apprendre cela que lorsqu'une personne est capable de reconnaître une maladie spécifique en raison de la nature de la douleur à l'estomac.

Raisons

Lorsque quelque chose ne va pas avec le corps, il signale sous forme de douleur. Les douleurs abdominales indiquent généralement des problèmes avec l'une des parties du tractus gastro-intestinal ou des anomalies des organes de reproduction chez la femme.

Je presse sur le ventre et ressens la douleur

Souvent, le médecin établit le diagnostic en cliquant sur l'abdomen. Selon les réponses du patient à la question de savoir comment il se sent, le premier diagnostic présomptif est établi, ce qui sera confirmé ou infirmé par des tests supplémentaires. Alors, que disent les douleurs lorsque vous appuyez sur le ventre?

L'abdomen est une zone du corps que le médecin peut facilement examiner. Le médecin peut palper les tumeurs, les organes et les hernies dans l'abdomen et rechercher une zone douloureuse.

Si l'estomac fait mal, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Les gens modernes sont très méprisants vis-à-vis de leur régime alimentaire, et des aliments de mauvaise qualité, le non-respect du mode d'alimentation et un certain nombre d'autres facteurs défavorables conduisent au fait qu'une personne commence à se gêner l'estomac.

L'estomac est un organe musculaire situé dans l'abdomen supérieur gauche. De plus, elle est recouverte de muqueuse, endommagée par la consommation régulière d'aliments agressifs. Les statistiques indiquent que parmi les personnes malades dominées par la population masculine.

Lorsque quelque chose ne va pas avec le corps, il signale sous forme de douleur. Les douleurs abdominales indiquent généralement des problèmes avec l'une des parties du tractus gastro-intestinal ou des anomalies des organes de reproduction chez la femme.

La cause la plus fréquente de douleur ressentie est la gastrite aiguë. La douleur désagréable est localisée dans le haut de l'abdomen et s'accompagne de nausées et de lourdeur. Les troubles de l’estomac et les vomissements sont souvent accompagnés d’une exacerbation. La langue est recouverte d'une floraison gris-jaune.

La douleur lorsque vous appuyez sur l'estomac peut signaler une variété de maladies. Comprendre exactement ce qui a déclenché ce symptôme ne peut être que médecin, et seulement après un examen approfondi et une compilation des antécédents médicaux du patient. Si vous avez mal au ventre lorsque vous appuyez plusieurs jours ou plusieurs semaines, n'essayez pas de vous faire soigner seul ou sur les conseils d'un ami. Consultez plutôt un spécialiste.

Estomac # 8212; un organe musculaire situé dans l'abdomen supérieur gauche. De plus, elle est recouverte de muqueuse, endommagée par la consommation régulière d'aliments agressifs. Les statistiques indiquent que parmi les personnes malades dominées par la population masculine.

Causes de douleurs à l'estomac et nature de la manifestation

Les symptômes chez chaque personne se manifestent différemment, mais les symptômes communs des maladies gastriques incluent:

  • douleur abdominale supérieure;
  • spasmes pour lesquels le patient ne peut pas se plier;
  • malaise à l'estomac;
  • envie de vomir;
  • douleur en appuyant sur l'estomac.

Les symptômes de la maladie peuvent apparaître différemment, mais en général, ils affectent tous la fonction de sécrétion et le tube digestif. Perte d'appétit, brûlures d'estomac, goût amer de la bouche sont également des symptômes fréquents de problèmes d'estomac. Dans la plupart des cas, des douleurs lors de pressions sur l'estomac, telles que des crampes d'estomac, surviennent chez l'adulte, mais ces symptômes sont parfois observés chez les enfants, en particulier si celui-ci avait faim toute la journée.

Quant à la raison pour laquelle la douleur apparaît dans la partie supérieure de l'abdomen, directement dans la région de l'estomac, les médecins ne peuvent aujourd'hui pas l'appeler de manière précise. Comme pression pour le développement de la douleur avec la pression, vous pouvez noter le stress constant, la malnutrition, l'abus d'aliments gras, et une autre raison peut être le mauvais régime.

La consommation excessive de caféine joue un rôle crucial dans le développement de la colique gastrique. Parler des dangers de l'alcool n'a probablement pas de sens, car ses effets négatifs sur tous les organes et systèmes sont connus depuis longtemps.

Des malaises gastriques peuvent apparaître en raison de la suralimentation persistante, de la constipation et de la fatigue physique. Les médicaments non contrôlés, en particulier l'aspirine, peuvent provoquer des sensations douloureuses au niveau de l'estomac, endommager les muqueuses et provoquer des saignements.

Diagnostic de la maladie

Afin de diagnostiquer avec précision, il est nécessaire de comprendre comment l’estomac fait mal et s’il ya amertume dans la bouche. Sur la base de l'intensité de la douleur et de sa nature de manifestation, il est déjà possible lors de l'examen initial de suggérer un diagnostic.

Si la douleur est sourde, cela indique alors le développement d'un ulcère peptique ou d'un dysfonctionnement chronique de l'estomac. Parfois, le patient ne fait pas attention à une telle douleur à l'estomac, ce qui aggrave encore la situation.

Avec le cancer et les maladies duodénales, la douleur devient prononcée. Dans le cas d'un ulcère performatif, la douleur à l'estomac est si forte qu'une personne peut perdre connaissance après un choc douloureux.

Avec une maladie comme la duodénite, la douleur peut également être importante.

L'abdomen est une partie du corps que le médecin peut facilement examiner au toucher. Un médecin peut palper les tumeurs, les hernies et les organes de l'abdomen et rechercher une zone de douleur.

- certains types de hernie;

- maladies du foie, de la vésicule biliaire et de l'estomac.

Toute personne souffrant de douleurs abdominales aiguës doit appeler les services d'urgence et doit immédiatement être examinée par un médecin.

Votre médecin devra examiner le patient et appuyer doucement sur différentes zones de l'abdomen. Chez les personnes atteintes de péritonite - muscles abdominaux souvent tendus sur la zone tactile.

Le médecin doit marquer le point de sensibilité - c'est un terme général, ce qui signifie que le patient a une sensibilité accrue à la douleur dans une certaine zone de l'abdomen.

Par exemple, si un patient a une appendicite, il est susceptible d'avoir des points douloureux lorsqu'il touche une certaine partie de son estomac (symptôme de Mac-Bernie).

- quand les symptômes ont commencé;

- le patient a-t-il eu la première fois un tel inconfort?

- lorsque, en règle générale, une gêne apparaît;

- quels sont les autres symptômes du patient - par exemple: constipation; la diarrhée; évanouissement; forte fièvre; vomissements.

- radiographie de la cavité abdominale (péritoine);

- scanner de la cavité abdominale (péritoine - parfois);

- prise de sang - générale ou différentielle.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale immédiate sera nécessaire: laparotomie exploratoire ou appendicectomie.

Le traitement de chaque maladie causant des douleurs abdominales est individuel. Par exemple, l'appendicite n'est traitée que de manière chirurgicale, c'est-à-dire retrait de l'appendice enflammé (appendicectomie). Le traitement de la gastrite consiste à prendre des médicaments antibactériens, anti-inflammatoires, analgésiques et à suivre un régime alimentaire strict.

L'ulcère peptique et l'ulcère duodénal 12 ne se feront pas sans prendre des agents antibactériens, des médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac, des médicaments à effet enveloppant. Le reflux gastro-oesophagien peut être guéri à l'aide d'une nutrition fractionnée, d'antiacides et d'inhibiteurs de la pompe à protons.

Dans le programme "vivre sainement" à partir du 10 juin, la douleur du bas-ventre chez les femmes a été prise en compte, mais chez les hommes, je ne pense pas qu’il existe de nombreuses différences! À la fin du programme, ils ont dit que la douleur dans le bas-ventre pouvait être accompagnée de problèmes d'uriner. C'est pourquoi j'espère vraiment que vous m'aiderez à comprendre la raison!

1) Chez KVD, toutes les infections sont négatives! Remis par PCR

2) Echographie de la vessie: taille 68,9 * 43,4 * 65,1, volume 101,9 ml, paroi 2,8 mm, teneur homogène

3) Échographie de la prostate: non élargie; sous la forme d'une châtaigne; taille antéro-postérieure 19,5 mm, transversale 37,4 mm, supérieur-inférieur 28 mm; volume de 10,7 cm cubes; les contours sont uniformes, l'écho est normal, la structure de l'écho est homogène

4) Echographie des reins: les deux ont un arrangement typique, la forme est normale, les contours sont uniformes, les tailles sont 100 * 42 et 103 * 44, l’épaisseur du parenchyme rénal est de 13 mm, il n’ya pas de changement

Une douleur intense devrait être un prétexte obligatoire pour demander de l'aide médicale. Vous ne devez pas prendre d'analgésiques immédiatement, car ils peuvent soulager les symptômes et compliquer le diagnostic et le traitement. Le soi-disant "estomac aigu" nécessite un appel à une ambulance.

En ce qui concerne les ambulances, les médecins doivent, avant l’arrivée du médecin, écouter attentivement la nature de ses sentiments afin de pouvoir donner des réponses précises aux questions qui seront posées à un spécialiste. Le médecin est susceptible de demander à répondre à ces questions:

  1. combien de temps la crise de douleur a commencé;
  2. Y a-t-il une irradiation des sensations (donnent-elles de la douleur quelque part)?
  3. si les sensations se sont déplacées depuis le début de l'attaque;
  4. comment la douleur est apparue (soudainement ou s'est développée graduellement, peut-être après un événement);
  5. si la nature des sensations a changé depuis le début de l'attaque.

Au-dessus du nombril se trouve la partie pylorique de l'estomac et une partie du duodénum. Les symptômes de la douleur au-dessus de la région ombilicale provoquent une gastropathie et des processus ulcératifs dans ces organes.

Initialement, la douleur se manifeste par une légère sensation de brûlure et s'accompagne de gêne, puis, à mesure que le processus ulcéreux progresse, la douleur devient plus vive, devient permanente et, lors de la perforation, les ulcères deviennent aigus et insupportables.

Avec la perforation de l'ulcère et le développement de la péritonite, les symptômes généraux augmentent brusquement jusqu'à la perte de conscience. Le cancer de l’estomac et du duodénum est également accompagné d’une douleur persistante au-dessus du nombril (voir

premiers signes de cancer de l'estomac).

À droite au-dessus du nombril se trouvent les organes suivants - la partie ascendante du côlon, la porte du rein droit. La pathologie des reins provoque des douleurs à l'avant droit et à l'arrière. L'appendicite commence par un inconfort douloureux au niveau du nombril lui-même, puis plus tard, les sensations douloureuses se déplacent vers la droite (voir les symptômes de l'appendicite chez l'adulte, les signes d'appendicite chez l'enfant).

Sur la base de ce qui précède, il apparaît clairement que la douleur autour du nombril ou sur le côté de celui-ci peut indiquer diverses maladies, dont certaines peuvent être fatales. Quelle que soit la cause de la douleur dans la région ombilicale, elle doit être diagnostiquée. Après tout, l’identification rapide de la maladie, même la plus dangereuse, donne de grandes chances de guérison et la possibilité de mener une vie saine et bien remplie.

Quelle que soit la douleur liée à l’intensité et à la localisation, il est presque toujours question de dysfonctionnements dans le corps. La douleur dans la région ombilicale sont les symptômes les plus courants. En cas de douleur récurrente et particulièrement intense, une visite chez le médecin doit être effectuée afin d’éliminer les éventuels problèmes de santé graves.

Le spécialiste peut déterminer la présence ou l'absence d'un processus pathologique en plaçant et en rayonnant la douleur. La douleur revêt une importance particulière pour le corps, elle remplit la fonction du signal. Ainsi, le corps indique clairement que quelque chose ne va pas.

Le traitement de chaque maladie causant des douleurs abdominales est individuel. Par exemple, l'appendicite n'est traitée que de manière chirurgicale, c'est-à-dire retrait de l'appendice enflammé (appendicectomie). Le traitement de la gastrite consiste à prendre des médicaments antibactériens, anti-inflammatoires, analgésiques et à suivre un régime alimentaire strict.

L'ulcère peptique et l'ulcère duodénal 12 ne se feront pas sans prendre des agents antibactériens, des médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac, des médicaments à effet enveloppant. Le reflux gastro-oesophagien peut être guéri à l'aide d'une nutrition fractionnée, d'antiacides et d'inhibiteurs de la pompe à protons.

Séparation abdominale topographique

Commencez par définir la zone dans laquelle l'abdomen fait mal lorsque vous appuyez dessus.

Les médecins distinguent neuf zones de ce type. Pour les détecter, la surface abdominale est classiquement divisée en quatre lignes situées sur l’abdomen, comme dans le jeu Tic-Tac-Toe.

La première ligne horizontale passe directement sous les côtes, de droite à gauche. La seconde va d'un ilium (la partie la plus haute du pelvis) à l'autre, ce trait est situé approximativement à l'endroit où l'élastique du caleçon se révèle habituellement.

Les lignes verticales sont situées à droite et à gauche du nombril de manière à diviser la surface antérieure de la cavité abdominale en trois parties verticales égales. Ainsi, nous obtenons neuf parties égales en largeur.

Nous nous déplaçons de gauche à droite le long des "cellules" supérieures de la zone abdominale:

  • Hypochondre gauche (du haut limité par les côtes, du bas - par la ligne horizontale supérieure).
  • L'épigastre ou région épigastrique (a une forme triangulaire: le sommet est limité par les côtes et le processus xiphoïde du sternum, le fond est la ligne horizontale supérieure).
  • Hypochondre droit (d’en haut, il est limité aux bords, d’en bas, à la ligne horizontale supérieure).

Nous nous déplaçons de gauche à droite le long du deuxième niveau de «cellules» de la cavité abdominale, délimitées en haut par la ligne horizontale supérieure, en dessous - par la ligne horizontale inférieure:

  • Côté gauche;
  • L'ombilical;
  • Zone du côté droit.