Principal / La dysenterie

Causes de la douleur gastrique et leur nature - traitement et médicaments contre la douleur

La dysenterie

La gêne abdominale peut être causée par de nombreux facteurs: des causes les plus mineures aux pathologies graves. En même temps, afin de les éliminer, il est important de poser un diagnostic correct et d’établir: lorsque les douleurs abdominales inquiètent plus souvent avant de manger, après, pendant l’inspiration, la marche ou d’autres mouvements, le soir ou le matin, quels types de sensations sont forts, irritants ou constants. Seulement après avoir défini ces concepts, vous pouvez commencer le traitement.

Quelle est la douleur à l'estomac?

En médecine, ce symptôme est appelé gastralgie - sensation désagréable, de type crampes ou aiguë, provoquée par des maladies gastriques, un stress intense ou la présence de pathologies d'autres organes internes. Différentes intensité et localisation de la douleur sont souvent le principal et unique symptôme des problèmes du tractus gastro-intestinal. En règle générale, ces maladies sont de nature chronique: elles progressent lentement et, avec le développement, elles aggravent les symptômes.

Comment est-ce que l'estomac me fait mal

Des sensations désagréables se produisent souvent sous le bord gauche, parfois peuvent donner dans le bas du dos, le bas de l'abdomen et la région du coeur. En outre, la nature du flux diffère de la douleur: intense, tiraillant, poignard, crampes. Selon les causes des crampes douloureuses, vous pouvez remarquer d'autres symptômes. Les plus fréquents sont:

  • nausée avec vomissements;
  • éructations de suc gastrique;
  • goût métallique dans la bouche;
  • brûlures d'estomac;
  • violation de la chaise - diarrhée ou constipation;
  • faiblesse
  • fièvre
  • des ballonnements;
  • abaisser la pression artérielle.

Pourquoi ça fait mal

En fonction de l'intensité des attaques douloureuses, les médecins peuvent juger de la présence d'une maladie particulière. Par exemple, la gastrite chronique est accompagnée de douleurs toujours douloureuses, de lourdeur après l’alimentation. Une douleur insupportable et brûlante indique une augmentation de l'acidité et de l'activité de l'acide chlorhydrique des muqueuses. Le syndrome douloureux aigu persistant survient généralement dans les cas de pancréatite aiguë, de cholécystite ou de colite. Pour les ulcères chroniques, les crampes sont caractéristiques et lors de la perforation de l'ulcère, ce syndrome se transforme en douleur aiguë.

Après le repas

Presque à 100%, les médecins peuvent signaler une gastrite chronique ou aiguë si de graves douleurs à l'estomac surviennent après avoir mangé. Par exemple, en présence d'un ulcère, un tel symptôme n'apparaît pas immédiatement, mais une demi-heure après un repas. Gastrite avec augmentation de l'acidité accompagnée de brûlures d'estomac, éructations, constipation possible. Les nausées, la perte d'appétit, les grondements dans l'estomac, les diarrhées sont caractéristiques d'une faible acidité. Les causes de tels processus inflammatoires peuvent être:

  • tabagisme;
  • manger des aliments épicés, salés ou gras;
  • mauvais régime;
  • Chocs nerveux et stress fréquent;
  • activité physique;
  • abus d'alcool;
  • prendre certains types de drogues.

Douleur aiguë

Se pose soudainement, comme un fort spasme, passe tout aussi rapidement et, au bout d'un moment, il revient avec une nouvelle force. Déterminer indépendamment la cause première est presque impossible, car la liste des problèmes est très longue. Provoque un tel inconfort:

  • empoisonner le corps avec des toxines, des poisons ou des produits chimiques;
  • maladies d'autres organes internes - inflammation, exacerbation d'une pathologie chronique;
  • maladies infectieuses;
  • troubles psycho-émotionnels;
  • aggravation des ulcères d'estomac;
  • la gastro-entérite;
  • une appendicite;
  • intoxication alimentaire;
  • exacerbation de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal;
  • intolérance individuelle à certains types de produits.

Douleur douloureuse

La sensation de pression est un symptôme direct de la sténose du pylore, et si les sensations augmentent avec le temps, le gastro-entérologue peut alors suspecter une inflammation du pancréas. De plus, les polypes peuvent causer des douleurs vives et sourdes - un événement très rare. Il est possible de soupçonner sa présence si la douleur survient lorsque vous appuyez sur l'estomac. Des nausées ou des vomissements du contenu de l'estomac apparaissent parfois.

Douleur nocturne à l'estomac

Il n’ya pas moins de causes qui provoquent une gêne chez les adultes pendant le sommeil, mais la plupart d’entre elles sont associées à des problèmes d’appareil digestif ou à un dysfonctionnement de l’estomac. Ces symptômes peuvent survenir en raison de:

  • Augmentation de l'acidité du contenu gastrique - en règle générale, les symptômes commencent à apparaître le matin.
  • Maladies qui s'aggravent lors du mouvement des organes internes. La position couchée et les mouvements constants du corps pendant le sommeil modifient la position de l'estomac, ce qui peut exercer une pression sur les autres organes internes.
  • Péristaltisme lent. Cela est dû au fait que des toxines et des produits chimiques, des microorganismes pathogènes, apparaissent dans l’intestin.

Lourdeur et douleur

De tels symptômes surviennent souvent en présence d'une gastrite à faible acidité. En outre, après avoir mangé des maux d'estomac, la maladie est accompagnée d'éructations, de lourdeurs, de nausées et de distensions abdominales. Ces mêmes signes peuvent être associés à un reflux partiel d'acide gastrique dans l'œsophage et à un dysfonctionnement du sphincter. Cette condition est caractérisée par la localisation exacte de la douleur dans la région épigastrique.

Douleur pressante

Un tel symptôme - un compagnon fréquent pour trop manger, surtout si vous mangez la nuit. En outre, de fortes douleurs à l'estomac peuvent indiquer une violation de la digestion des aliments et un manque d'enzymes hépatiques. Elles apparaissent après un effort physique excessif, ce qui est associé à une forte surmenage des muscles de la paroi abdominale antérieure. Si la localisation du symptôme est la partie supérieure de l'estomac, les causes en sont l'abus de tabac ou d'alcool.

Bouffées de chaleur

Les symptômes de nature spasmodique peuvent être causés par une infection virale ou bactérienne. Une telle maladie est appelée grippe intestinale ou gastro-entérite virale. Cette pathologie est caractérisée par la présence de température, de diarrhée, de vomissements. Parfois, les attaques de crampes peuvent être un effet secondaire d'un mal de gorge, d'une bronchite ou d'une pneumonie. Dans ce cas, la gêne disparaît dès que le patient se débarrasse de la maladie sous-jacente.

Douleur constante

Le cancer de l'estomac est l'une des maladies les plus dangereuses. Les principaux symptômes sont faibles, mais il en résulte des douleurs dans l'estomac, qui ne sont en aucun cas liées à l'heure du jour ou à la prise de nourriture. L'apparition précoce du processus pathologique ne présente aucun autre symptôme prononcé, à l'exception de la dyspepsie et de la perte d'appétit. Aux stades ultérieurs, lorsque la tumeur pénètre à travers la membrane de l'estomac, la douleur augmente, elle s'accompagne d'autres symptômes dangereux de lésions de la muqueuse: saignements, vomissements de sang.

Avant les repas

Pour l’autodiagnostic préliminaire, il est utile de savoir que si l’estomac fait mal avant de manger, la raison en est probablement due à l’ulcère duodénal. Dans ce cas, le symptôme peut apparaître dans la partie épigastrique et dans l'hypochondre. Environ un tiers des patients ont une gêne d'intensité faible, d'autres patients peuvent se plaindre d'une douleur insoutenable et insupportable. En outre, de telles attaques surviennent souvent la nuit - les soi-disant douleurs de la faim.

Douleur dans l'estomac et les intestins

Peut se produire simultanément pour plusieurs raisons:

  • En raison d'une maladie infectieuse du gros intestin - colite ou transversite. Les symptômes de la maladie sont les suivants: grondements ou ballonnements, chasse d'eau constante, diarrhée, avec mucus ou sang.
  • Syndrome du côlon irritable. Accompagné de selles rares, la présence de mucus dans les matières fécales, une fatigue chronique, des migraines.
  • Duodénite - inflammation de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Cette pathologie est accompagnée de nausée, vomissements, faiblesse, fièvre.

Nausée et douleur

La présence simultanée de tels symptômes est parfois le résultat d’une intoxication du corps par les métaux lourds, du mercure et de la pénétration d’alcalis ou d’acides dans la zone épigastrique. De par la nature des symptômes, ce tableau coïncide presque complètement avec une gastrite aiguë, mais il a ses propres différences, par exemple: faiblesse générale, transpiration accrue, vertiges.

Que peut faire mal à l'estomac chez les femmes

Des changements hormonaux marqués, une diminution générale de l’immunité - tout cela chez les femmes enceintes risque d’exacerber des maladies chroniques existantes. Parmi les raisons les plus fréquentes à noter: gastrite, ulcères, colite. De plus, pendant cette période, la sensibilité de la femme aux allergènes et aux produits alimentaires augmente. Même des aliments relativement frais peuvent provoquer des intoxications, des nausées et des vomissements.

Diagnostics

Si vous avez mal au ventre, la première chose à faire est de prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue. Lors de la réception chez le diagnosticien, vous devez expliquer la nature de l'apparition des spasmes, leur intensité et indiquer la présence de symptômes désagréables, le cas échéant. Pour l'examen de l'utilisation du patient:

  • échographie de la cavité abdominale;
  • esogastroduodenography pour voir l'état des parois de l'estomac;
  • tomographie par ordinateur;
  • analyses de sang et de selles.

Comment traiter

Le traitement est effectué conformément au diagnostic. En cas de gastrite, il est recommandé d'ajuster le régime alimentaire, d'exclure du menu les produits nocifs pour l'estomac. En fonction de la localisation du processus ulcératif, un traitement médicamenteux ou chirurgical est utilisé. Si les méthodes de traitement officielles n'entrent pas en conflit avec les remèdes populaires, vous pouvez boire des tisanes et des infusions en plus des comprimés.

Premiers secours pour douleurs à l'estomac

Dans les premières minutes de l'apparition de douleurs abdominales, il est important d'arrêter la sensation désagréable. Pour cela, des analgésiques sont utilisés. En outre, il est préférable d’abandonner pour la première fois l’alimentation, mais de consommer une grande quantité de boisson chaude ou de bouillon faible en gras. D'autres techniques peuvent aider dans différents cas, par exemple:

  • En cas d’exacerbation de la gastrite, les médecins recommandent d’être en position couchée sur le côté, les genoux serrés. Pour plus d'efficacité, vous pouvez appliquer une compresse froide sur le ventre ou faire un léger massage de l'abdomen. Lorsque des complications sont nécessaires, boire de l'eau et provoquer des vomissements.
  • Lorsque les symptômes d'empoisonnement pour se débarrasser de la gêne aidera le charbon actif et autres sorbants. Ensuite, vous devez restaurer l'équilibre de l'eau dans le corps avec beaucoup de boisson.

Préparations

Ce qu'il faut boire pour soulager la douleur à l'estomac en tant que traitement ne peut décider que par un médecin Il prescrit également la posologie et le déroulement du traitement. Cependant, dans certains cas, il n'est pas possible de consulter un spécialiste. Vous devez alors sélectionner des médicaments en fonction des symptômes:

  • En cas de gastrite ou d'ulcères avec augmentation de l'acidité de l'estomac, éructations et brûlures acides, vous pouvez utiliser: Gastral, Anacid, De-nol, Flacarbin, Almagel.
  • Lorsque l’inconfort est causé par une nutrition inadéquate, une alimentation excessive et d’autres facteurs, prenez: Gastromax, Mezim, Omeprazole, Cimétidine.
  • Soulage bien les crampes d'estomac et aide: No-shpa, Besalol, Buscopan.
  • Après une indigestion et une gastrite de faible acidité, les médecins ont obtenu leur congé: Festal, Trienzyme, Panzinorm, Creon.

Régime alimentaire

Peu importe la cause des spasmes, le traitement doit toujours être associé à une nutrition adéquate. Pour la première fois, il est nécessaire d’abandonner complètement les aliments jusqu’à ce que la gêne disparaisse. Ensuite, la ration devrait être basée sur le tableau des produits interdits:

Douleur dans l'estomac et les intestins

Souvent, l'estomac et les intestins sont très douloureux après avoir mangé des aliments, ce qui indique une violation de la digestion. De nombreux facteurs affectent le processus de digestion. Cet état émotionnel, et la qualité de la nourriture, et le taux de réduction des muscles lisses, et des changements morphologiques de la muqueuse.

Certaines maladies sont caractérisées par les soi-disant douleurs de la faim qui se produisent la nuit. Pour comprendre les causes de la gêne, il est nécessaire de subir un examen, car les symptômes spécifiques ne sont pas caractéristiques des maladies du tractus gastro-intestinal (en règle générale, les nausées, les selles sont perturbées, l’appétit diminue, la faiblesse apparaît).

Pourquoi fait mal aux intestins et à l'estomac

Souvent, les maladies de l’estomac et des intestins sont interdépendantes, car la perturbation de l’activité de l’un des organes entraîne une détérioration des fonctions du second. Donc, si le péristaltisme est perturbé dans les intestins ou s'il y a des tumeurs, des excès, la masse de nourriture est retardée plus longtemps que nécessaire, le processus de décomposition et la formation de gaz commencent, ce qui provoque une douleur dans la région de l'estomac.

La perforation des ulcères gastriques peut se produire non seulement dans la région de la cavité abdominale, mais également dans d'autres organes adjacents, tels que les intestins, qui affectent la fonction des deux organes. Certaines maladies provoquent des douleurs simultanées à l'estomac et dans les intestins, telles que, par exemple, l'abaissement de l'estomac, la gastro-entérite, l'intoxication alimentaire.

En règle générale, la douleur est ressentie à l'endroit où se trouve l'organe, dans lequel se déroule le processus pathologique, mais il est difficile de comprendre exactement où se trouve l'épicentre de la douleur. En outre, la douleur est administrée à d'autres organes, car leur innervation est réalisée par un faisceau nerveux. La douleur dans les intestins peut être déclenchée par divers facteurs. Les plus courants sont les suivants.

Des ballonnements

En raison de la formation accrue de gaz, les tissus musculaires de l'intestin sont étirés, ce qui provoque une douleur.

Constipation

L'incapacité à vider les intestins en raison d'une diminution de sa fonction d'évacuation. Les masses fécales sont retardées, ce qui provoque des douleurs, des crampes, des ballonnements, des indispositions.

Augmentation de la teneur en acide chlorhydrique dans le suc gastrique

Si c'est trop, il détruit le mucus insoluble (mucine), qui protège la muqueuse de l'estomac et des intestins de l'auto-digestion. La production d'acide est influencée par la bactérie Helicobacter, ainsi que par certaines maladies de l'estomac. Lorsque l'inflammation de la membrane muqueuse de l'estomac ou des intestins se produit, douleur, nausée, vomissement, la température peut augmenter, il y a une faiblesse.

Gastroentérite

Maladie inflammatoire chronique de l'intestin causée par une infection virale ou bactérienne. Avec la défaite, la diarrhée, des nausées et des vomissements, des douleurs abdominales, des spasmes intestinaux, de la fièvre, des maux de tête; empoisonnement. En raison de l’utilisation d’aliments avariés, la gastro-entérite se développe et se caractérise par des nausées et des vomissements, des douleurs spasmodiques, des diarrhées et une augmentation de la température corporelle.

Dyspepsie

Un tel diagnostic n'est posé que si les lésions organiques de l'intestin ne sont pas identifiées. On pense que la dyspepsie résulte d'une dysrégulation de la fonction intestinale et est provoquée par le stress, la malnutrition, des médicaments, l'hypovitaminose, une augmentation de la concentration d'acide chlorhydrique dans le suc gastrique ou une infection par Helicobacter pylori.

Intolérance au lactose

La pathologie est due au fait qu’aucune enzyme ne décompose le lactose. La maladie peut être congénitale ou se développer sur le fond des dommages aux entérocytes, ce qui est observé dans les maladies de l'intestin grêle.

Normalement, le sucre du lait est décomposé dans l'intestin grêle en glucose (fournissant de l'énergie aux cellules) et en galactose, ce qui est nécessaire au développement du système nerveux. En cas de carence en lactose, le lactose ne se décompose pas et pénètre dans le gros intestin, où il commence à fermenter, ce qui entraîne une diminution du pH, une augmentation de la formation de gaz et une augmentation de la sécrétion d'eau.

Après avoir bu du lait, des selles mousseuses et molles apparaissent jusqu'à 10–12 fois par jour, des flatulences, des coliques intestinales et une dysbactériose. Chez les nourrissons présentant une carence en lactose, il y a une insuffisance pondérale et des modifications du système nerveux central.

Syndrome du côlon irritable

Elle est causée par des processus destructeurs dans le gros intestin. La pathologie est généralement chronique et se caractérise par des périodes d'exacerbation et de rémission. Les symptômes sont des douleurs abdominales spastiques, puis des coupures, des ballonnements, une violation de la fréquence et de la consistance des selles, du mucus s'écoule avec les selles.

En cas de pathologie, les patients se plaignent d'une sensation de vidange incomplète des intestins et d'une douleur persistante, douloureuse ou coupante, à l'abdomen, qui survient après une selle. Souvent, lorsqu'une maladie apparaît, il existe un besoin impérieux (soudain, incontrôlé) de vider l'intestin.

Colite ulcéreuse

Diagnostiqué avec des lésions ulcéreuses-inflammatoires de la membrane muqueuse du côlon et du rectum. Avec la maladie développer de graves complications locales et systémiques. Les symptômes de la colite sont les douleurs d'origine colique dans l'abdomen, la diarrhée avec du sang, des saignements intestinaux.

Chez 10 à 20% des patients, des manifestations extra-intestinales se produisent, telles que maladies dermatologiques, stomatite, inflammation des yeux, maladies des articulations, assouplissement des os, ostéoporose, etc.

Appendicite

Il se développe à la suite d'une inflammation de l'appendice du caecum, qui est provoquée par le chevauchement de la lumière de l'appendice avec des selles, un tissu lymphoïde envahi et une courbure de la boucle. Le plus souvent, l'inflammation est aiguë et après 72 heures, l'intestin peut se rompre et son contenu pénétrer dans la cavité abdominale.

L'appendicite chronique est beaucoup moins courante lorsque l'inflammation se développe longtemps, ce qui provoque des processus atrophiques et sclérotiques dans l'appendice, ainsi que des effets inflammatoires destructeurs dans lesquels des adhérences, des kystes et du tissu de granulation se développent dans les parois et la lumière de l'organe.

La maladie de Crohn

Maladie inflammatoire pouvant se développer dans n’importe quelle partie du tractus gastro-intestinal. Le plus souvent, la lésion se trouve dans les parois de l'iléon. Il a un parcours chronique et progressif.

Les signes de la maladie sont des douleurs dans les intestins et l’estomac, une diarrhée avec du sang, une anémie ferriprive, une perte d’appétit et du poids, des lésions du système musculo-squelettique, de la peau et des yeux. Les prédispositions génétiques, les réactions auto-immunes, les mauvaises habitudes et les médicaments incontrôlés, une mauvaise écologie provoquent la maladie.

Tumeur

Le plus souvent, des tumeurs bénignes ou malignes se développent dans le gros intestin. Ils affectent l'évacuation des masses fécales, peuvent saigner et causer des sensations douloureuses le long des intestins. Les tumeurs bénignes sont incapables de métastases, contrairement aux tumeurs malignes, et ne provoquent pas de symptômes d'empoisonnement. Plus souvent, la tumeur se trouve chez les personnes de plus de 50 ans.

Ischémie intestinale

Se produit en raison de troubles circulatoires dans les intestins. Elle se manifeste par une douleur intense et crampes dans tout l'intestin, des grondements, des flatulences, de la constipation ou de la diarrhée et une perte de poids. La maladie est une complication de l’athérosclérose, du diabète, des varices et d’autres pathologies similaires.

Lorsque la douleur survient, les muscles abdominaux sont détendus. La douleur apparaît une demi-heure après avoir mangé et est localisée dans le nombril, caractérisée par des spasmes ou des contractions. À mesure que la maladie progresse, le syndrome douloureux devient plus intense.

Obstruction intestinale

Les aliments ne peuvent pas traverser l'intestin car la lumière de l'intestin est bloquée (à cause des spasmes, des contractions, du blocage) ou par un trouble de l'innervation ou de l'hémodynamique. En cas d'obstruction, rétention des selles et des gaz, vomissements, nausées, crampes dans la douleur abdominale, qui ne dépendent pas de la prise de nourriture et se reproduisent à une fréquence de 15 à 25 minutes.

Allouer l'obstruction complète ou partielle, ainsi que aiguë, subaiguë et chronique. En cas d'occlusion intestinale aiguë dans les 2 à 12 heures, la douleur est le symptôme principal, puis le syndrome douloureux diminue, le péristaltisme s'affaiblit, mais les gaz ne sortent pas, une asymétrie abdominale est observée.

Pourquoi blesse les intestins et l'estomac chez les femmes enceintes

Pendant la grossesse, des douleurs à l'estomac et aux intestins peuvent être associées à des conditions préalables physiologiques ou pathologiques. La femme pendant cette période augmente le niveau d'œstrogène et de progestérone, et ces hormones ont un effet relaxant sur les muscles lisses de l'intestin, ce qui explique la réduction du péristaltisme. De plus, l'utérus commence à exercer une pression sur les intestins et l'estomac, ce qui peut causer une gêne.

En plus des changements physiologiques pendant la grossesse, des maladies fonctionnelles, inflammatoires ou infectieuses de l'intestin peuvent survenir. Les troubles pathologiques se manifestent par des douleurs dans la région para-ombilicale ou iliaque, sur le côté, une distension abdominale, un grondement, une fièvre, des selles altérées, la sécrétion de mucus, de pus et de sang avec des selles.

Certaines femmes (surtout après la deuxième naissance) ont des douleurs causées par un ptosis gastrique. La pathologie résulte de l'affaiblissement de l'appareil ligamentaire et de l'étirement des muscles de la cavité abdominale.

Au début, la maladie ne se manifeste pas, mais au fur et à mesure de son évolution, la douleur apparaît après un repas ou un effort physique, car le mouvement des aliments dans le tractus gastro-intestinal est perturbé. La douleur est caractérisée comme étant sourde, douloureuse et irradiant vers la région du cœur. Elle disparaît si vous vous allongez et remontez vos jambes vers le ventre. Si l'estomac exerce une pression sur les intestins, des symptômes tels que nausées, éructations et constipation apparaissent.

Traitement de la douleur gastrique et intestinale

Afin d'éliminer les sensations douloureuses au niveau de l'estomac et des intestins, un traitement médicamenteux est prescrit. Ce médicament implique la prise des médicaments suivants:

  • antispasmodique. Ils ont un effet relaxant sur les muscles lisses. Utilisé pour soulager les spasmes causés par l'expansion des parois intestinales du volume de gaz en excès. Ce groupe de médicaments comprend No-Shpa, Droterin, Mebeverin, Duspatilin;
  • laxatifs. Ramollit les masses fécales, augmente la pression osmotique ou active le péristaltisme, irritant les récepteurs du gros intestin. Disponible en comprimés, bougies, poudres. Les médicaments n’ont pas d’effet thérapeutique, ils aident seulement à vider les intestins. Les laxatifs incluent Fitomucil, Bisacodil, Fortrans, Duphalac;
  • entérosorbants. Les médicaments agissent comme une éponge dans les intestins, ils absorbent les toxines et les gaz, ce qui aide à éliminer les ballonnements et les douleurs. Nommé souvent avec une intoxication alimentaire. Les médicaments les plus célèbres de ce groupe sont le charbon actif, le charbon blanc, le Smekta et le Polysorb.

La liste des médicaments continue:

  • antimousses (préparations carminatives). Les molécules de gaz qui se forment dans l'intestin sont clivées, après quoi elles peuvent être absorbées et excrétées. Des moyens ne doivent pas être pris pour des lésions de la muqueuse intestinale et son obstruction complète. Ce groupe comprend Espumizan, Simikol;
  • prokinetics. Les médicaments (Motilium, Motilak) accélèrent la contraction de l'intestin, ce qui contribue à l'élimination des gaz et à la vidange, en éliminant la lourdeur de l'estomac, les éructations;
  • probiotiques et prébiotiques. Ces médicaments aident à rétablir une microflore intestinale normale. Lorsque la dysbiose est marquée ballonnements, diarrhée, douleur et lourdeur dans l'abdomen, nausée, perte d'appétit. Les probiotiques contiennent des bifidobactéries vivantes et les prébiotiques contribuent à la reproduction de micro-organismes bénéfiques. Pour obtenir un effet thérapeutique, les médicaments sont pris en plusieurs semaines. Linex, Lactofiltrum, Probifor, Bifidumbacterin aideront à normaliser la microflore intestinale;
  • préparations enzymatiques. Ils contiennent des substances qui aident à décomposer les aliments, ce qui accélère la digestion et empêche la fermentation des particules non digérées, entraînant une formation accrue de gaz. "Mezim Forte" à base de pancréatine, compense le manque de fonction pancréatique, élimine les lourdeurs, les ballonnements, les flatulences. "Holenzim" active la synthèse de la bile, aide à éliminer les symptômes dyspeptiques dans les maladies chroniques du tractus gastro-intestinal;
  • antiacides. Les préparations neutralisent l'acide chlorhydrique contenu dans le suc gastrique. En outre, le médicament réduit la pression dans l'estomac et le duodénum, ​​les contractions spasmodiques, empêche l'acide de se renvoyer dans l'estomac par les intestins et stimule la promotion des aliments. Renny, Vikair, carbonates de calcium et de magnésium, magnésie brûlée, Almagel, Gastal, Fosfolyugel;
  • antibiotiques. Nommé si la cause de la douleur dans l'estomac et les intestins est une infection bactérienne. Il existe des antibiotiques à large spectre qui agissent sur plusieurs types de bactéries, et un spectre étroit qui détruit un agent pathogène spécifique. Il est préférable de prendre un antibiotique à spectre étroit, car il n’affecte pas la flore bénéfique et n’entraîne pas la résistance des bactéries pathologiquement conditionnelles. Il faut du temps pour déterminer l’agent responsable de l’infection; par conséquent, les médicaments antibactériens à large spectre sont plus souvent prescrits.

Avant de procéder à un traitement médical, il est nécessaire de subir un examen et de déterminer les causes de la pathologie. Les laxatifs, les antiacides, les préparations enzymatiques, les antimousses et les antispasmodiques n’ont pas d’effet thérapeutique, ils ne font que soulager les symptômes et soulagent les douleurs intenses.

Leur utilisation fréquente n'est pas recommandée, car ils sont capables de masquer une maladie évolutive. Ce qui doit être fait pour éviter les rechutes et empêcher le développement de la maladie, le médecin traitant décidera.

Il est nécessaire de tenir compte de l'évolution et de l'étiologie de la maladie, de l'âge du patient, de la tolérance individuelle des médicaments, de la tendance aux allergies et des pathologies concomitantes; par conséquent, l'automédication n'est pas souhaitable, bien que la plupart d'entre eux soient disponibles sans ordonnance.

Dans certains cas, les douleurs à l'estomac et aux intestins ne peuvent être éliminées que par une intervention chirurgicale. Une intervention laparotomique est utilisée, dans laquelle la paroi abdominale est disséquée et des manipulations sont effectuées (ablation de thrombose, anomalies congénitales, tumeurs avec une partie de l'intestin ou de l'estomac).

Au cours de la laparoscopie, pour éliminer les adhérences et une tumeur bénigne, le dispositif est inséré dans la cavité abdominale à travers des incisions. Lors de l'examen endoscopique (l'instrument est inséré dans l'anus), il est possible de retirer des polypes ou des corps étrangers afin d'arrêter le saignement.

Régime alimentaire pour pathologie de l'intestin et de l'estomac

Dans le traitement des maladies du système digestif, une place spéciale est accordée à la thérapie par le régime. Si vous ne suivez pas ce régime, vous pouvez annuler le traitement médicamenteux et provoquer une complication de la maladie. L'organe dans lequel le processus pathologique s'est développé nécessite un repos fonctionnel, c'est-à-dire qu'il est nécessaire d'en retirer la charge.

Le régime alimentaire dépend des symptômes de la maladie. En cas de constipation, un régime selon Povner N ° 3 est prescrit, ce qui contribue à améliorer le péristaltisme Cela implique l'utilisation de pain de grains entiers, de fruits et légumes frais, de céréales (sarrasin, orge perlée, d'orge), de variétés de poisson et de viande faibles en gras.

Lorsque la diarrhée est démontrée, le régime n ° 4 exclut les produits qui accélèrent la réduction des muscles lisses et augmentent la formation de gaz. Ceux-ci incluent des pâtisseries, du chocolat, du pudding au lait, du yaourt sucré. Recommandés sont les céréales homogènes en purée, les soupes en purée sans macaronis et pommes de terre, les baies et les fruits à effet astringent (cerisier aux oiseaux, cognassier, cornel, myrtille).

Pour soulager la douleur dans l'estomac et les intestins peuvent être utilisés et des recettes de la médecine traditionnelle. En cas de diarrhée et d'inflammation intestinale, les décoctions à base de millepertuis, de sauge, de mélèze, d'écorce de chêne, de menthe poivrée et de millefeuille sont recommandées. Pour améliorer le péristaltisme peut infusion de lin. Le miel et l'aloès ont des propriétés anti-inflammatoires et régénérantes.

Il est impératif de traiter les maladies du tube digestif, il ne suffit pas de se débarrasser de la douleur. En cas de pathologie intestinale, l'absorption des substances nécessaires est perturbée, une anémie et une hypovitaminose se développent, ce qui affecte déjà le fonctionnement de tous les systèmes de l'organisme.

Si l’estomac ou les intestins sont très douloureux, des soins médicaux d’urgence peuvent être nécessaires, par exemple, en cas de perforation d’ulcère, d’obstruction intestinale, une intervention chirurgicale est nécessaire. Même les douleurs abdominales récurrentes incitent à consulter un gastro-entérologue ou un thérapeute.

Douleur à l'estomac douleur à l'intestin

Comment traiter la douleur dans les intestins et l'estomac

Tout le monde connaît l'état où il y a une lourdeur dans l'estomac et une soi-disant colique dans les intestins. En conséquence, les causes de ces affections peuvent être très différentes et le traitement peut varier considérablement. Essayons de comprendre les causes et les méthodes de traitement initiales, afin de soulager au moins l'état du patient.

Un spasme intestinal est une pulsation de la membrane muqueuse du côlon ou de l'intestin grêle. Tout d'abord, il est nécessaire de diagnostiquer correctement la cause de la maladie, après quoi vous pouvez prescrire un traitement et oublier le problème à l'avenir ou une approche permettant de réduire systématiquement ses effets sur le corps.

Causes de la douleur dans les intestins

Comme mentionné précédemment, les causes des spasmes intestinaux sont assez étendues, mais il est encore possible de les classer:

  1. Trop manger La consommation abusive d'aliments fréquents, la déglutition d'aliments mal mastiqués et les repas avant d'aller se coucher entraînent une charge énorme sur l'estomac, qui est tout simplement incapable de faire face au travail qui lui est imposé, ce qui entraîne également une activité intestinale accrue. Et c’est un chemin direct vers les sensations douloureuses dues à l’irritation de sa membrane muqueuse.
  2. Manger des aliments dont la durée de vie est écoulée ou qui expire. Personne ne connaît les conditions dans lesquelles la nourriture a été stockée et plus sa mise en œuvre est proche, plus il est probable qu'elle ait déjà développé des agents pathogènes qui "aident" l'infection à se développer dans les intestins. Surtout dans la plupart des cas, la date de péremption indiquée sur l’emballage des produits a un caractère plutôt consultatif, de sorte que le produit peut encore conserver ses propriétés et ses qualités, ce qui n’est pas déjà le cas.
  3. Virus. Différents virus peuvent perturber la microflore de l'intestin, tout en perturbant le travail habituel du tractus gastro-intestinal. Beaucoup de patients, ressentant un malaise aigu sous la forme de diarrhée ou de douleurs dans le tractus gastro-intestinal, ont recours à l'auto-traitement, prenant souvent divers médicaments, y compris des antibiotiques, ce qui aggrave encore la situation. Après l'utilisation d'antibiotiques, on observe une dysbactériose, dans laquelle la colique intestinale est seulement exacerbée, des nausées, des diarrhées, des vertiges apparaissent également.
  4. Le stress. En raison de diverses situations de la vie, une personne a souvent des états stressants. Lorsque cette situation est suffisamment longue, des spasmes dans le tractus gastro-intestinal peuvent survenir sur le sol nerveux en raison de la contraction des tissus de ces organes.
  5. Vers Lorsque les parasites pénètrent dans le corps humain, il se produit une détérioration générale, une perte de poids, des douleurs abdominales, des vomissements, des diarrhées, des spasmes intestinaux. Les larves de vers peuvent pénétrer dans le corps humain par des mains non lavées, des légumes, des fruits ou par de l'eau non traitée.
  6. Troubles des organes internes. Là encore, l’éventail des causes peut être extrêmement vaste - des maladies de la vésicule biliaire et du foie aux maladies plus graves et pratiquement incurables.
  7. Mode de vie sédentaire. Une faible activité physique entraîne le développement d'une irritabilité des intestins. Dans une telle situation, le patient ressent de fausses envies de déféquer, de flatulences et de douleurs dans le tube digestif. Dans la plupart des cas, la cause de ces symptômes est une grande partie du temps passé assis - à l'ordinateur, à conduire, devant la télévision, etc.

Traitement de la douleur intestinale

Le moyen le plus simple d'atténuer les souffrances du patient est d'utiliser des antispasmodiques et des analgésiques. L'un des principaux médicaments est le No-shpa bien connu de l'enfance. Spasmalgon, Papaverine, Nise, Braal, Ketorol donnent également de bons résultats dans la lutte contre la douleur. Cependant, le traitement de la douleur dans les intestins à l'aide de ces médicaments n'élimine en rien le besoin de contacter un spécialiste qui enverra les tests nécessaires à l'accouchement et, en fonction de leurs données, prescrira le traitement approprié.

Il se trouve que même des produits médicaux puissants et éprouvés n’apportent pas le soulagement tant attendu et que la douleur n’est pas pressée de se retirer. Dans ce cas, il est nécessaire d'appeler immédiatement une ambulance, car il existe une forte probabilité que des perturbations graves ou une maladie qui auparavant ne se manifestait pas ou ne se manifestait pas de manière insignifiante dans l'organisme soient maintenant entrées dans une phase active.

Il convient de noter que l'utilisation indépendante d'anesthésiques peut empêcher davantage le médecin si ses services doivent encore recourir. Il sera difficile pour lui de déterminer la véritable cause de la maladie car le tableau clinique sera flou - les tests peuvent donner des résultats inexacts.

L'origine stressante des problèmes abdominaux peut être complètement traitée à l'aide de sédatifs, de massages et de procédures physiques. Si une dysbactériose est observée dans l'intestin, le médecin vous prescrira des médicaments prébiotiques et probiotiques afin de restaurer sa microflore.

De plus, n'oubliez pas la culture de la nourriture, qui aidera non seulement à réduire les maladies gastro-intestinales, mais aussi à les prévenir. Il est nécessaire d’augmenter dans votre alimentation la proportion de plats riches en fibres - toutes sortes de céréales, pain au son, légumes. Pas mal aider à améliorer le travail des intestins de poisson, viande maigre, produits laitiers et fruits.

Lire aussi sur le sujet:

Traitement de la douleur dans l'estomac

Symptômes de douleur à l'estomac.

  • La douleur dans le tube digestif ne disparaît pas avant environ un mois
  • accompagné de fièvre,
  • urine sombre
  • vomir
  • nausée
  • saignements vaginaux,
  • vertige
  • délire
  • sueurs froides
  • teint terreux,
  • pouls rapide, vous devez consulter un médecin.

Quelles maladies font mal à l'estomac.

  • Gastrite.
  • Ulcère peptique - plaies à l'estomac. La douleur est brûlante et aiguë entre le nombril et la poitrine.
  • Polypes - excroissances dans le tube digestif.
  • Cancer
  • Maladies infectieuses.
  • Déficience fonctionnelle.
  • Intoxication chimique.
  • Intoxication alimentaire.
  • Le stress.
  • Intolérances alimentaires et allergies à certains types d'aliments.
  • L'appendicite est une inflammation de l'annexe.
  • Diverticulite - douleur dans le côté gauche de l'abdomen. Cette maladie signifie que des globules apparaissent dans l'intestin - diverticules, plaies et inflammations. Pour prévenir la maladie, il est nécessaire de vider les intestins à temps.
  • Pierres dans la vésicule biliaire.
  • Syndrome du côlon irritable (SCI).
  • Endométriose.
  • Les brûlures d'estomac causent des douleurs à l'estomac.

Douleurs à l'estomac après avoir mangé.

Cela peut être dû au fait que les aliments ne conviennent pas à une personne, qu’ils n’étaient pas frais ou qu’il y avait une incompatibilité des produits ou simplement qu’une personne a mangé.

La température et la lourdeur dans l'estomac, des nausées, des douleurs douloureuses.

Ces symptômes suggèrent un empoisonnement ou une inflammation des organes abdominaux. En effectuant une échographie des organes péritonéaux et un test sanguin, vous pouvez déterminer la cause exacte.

Douleurs sourdes.

Une pancréatite, des lésions de l'intestin grêle ou du gros intestin, des lésions du système cardiovasculaire, des spasmes du diaphragme peuvent causer des douleurs sourdes à l'estomac et à l'abdomen. Toute douleur dans le tube digestif doit être diagnostiquée par un médecin. L'automédication est possible si vous connaissez la cause exacte de la douleur - intoxication, menstruation, excès de nourriture.

La douleur redonne.

Si la région de l'estomac vous fait mal et que la douleur vous rend, jambe, bras, vous devez d'abord faire une échographie. Les maladies peuvent être masquées.

Douleurs d'estomac la nuit.

La douleur dans le tube digestif la nuit est généralement plus forte que pendant le jour. Cela se produit parce qu'une personne se repose et est distraite des facteurs externes et des préoccupations.

Estomac chez un enfant.

Les causes de douleurs à l'estomac chez les enfants et les adultes sont presque les mêmes. Si l'enfant est petit, les coliques, le SCI (intestin irrité) peuvent le perturber. Si les enfants sont d'âge scolaire, ils peuvent se plaindre le matin de la douleur à l'estomac. Parfois, les enfants sont rusés, mais n'oubliez pas que l'estomac et le système nerveux sont connectés.

Douleur à l'estomac pendant la grossesse.

L'échec hormonal est la cause de la discorde dans le tube digestif. Pendant la grossesse, les maladies chroniques sont particulièrement aiguës. La consommation d'aliments non transformés peut déclencher des douleurs à l'estomac.

Causes de l'inflammation de la muqueuse gastrique (Dr. Henry)

L'inflammation de la muqueuse gastrique (gastrite aiguë) survient à la suite d'un empoisonnement. Ils parlent souvent de gastrite, bien qu'il ne s'agisse que d'une irritation de la muqueuse gastrique provoquée par une surcharge gastrique ou d'un estomac nerveux.

Les causes de la gastrite aiguë sont différentes: intoxication par les champignons, aliments, infection virale, surdose de certaines drogues, alcool, nicotine, café.

Des douleurs aiguës apparaissent soudainement, le plus souvent accompagnées de signes: nausées, maux de tête, fièvre, vomissements. langue fourrée.

L'automédication est possible, sauf en cas d'intoxication par un champignon, les symptômes disparaissent généralement en un à deux jours.

Prévention

  • Ne pas utiliser de produits facilement périssables.
  • évitez les médicaments ayant un effet secondaire sur l'estomac.
  • boire de l'alcool avec modération.
  • vérifier les champignons recueillis. Auto-médication:
  • s'il s'agit bien d'une intoxication (champignons, etc.), ne buvez pas, tout d'abord, pas de lait, ce qui accélère l'absorption des poisons. Essayez de faire vomir. Conservez les vomissures et la masse d’urine afin de déterminer le type et la quantité de poison. Une intoxication alimentaire peut causer un botulisme menaçant le pronostic vital.
  • mesures visant à éliminer le poison du corps: par les intestins (lavement), par les reins (tis diurétiques, par exemple, écorce de bouleau, tilleul, ortie), par la peau (sauna et lavage au vinaigre de fruits).
  • l’estomac doit se calmer, il est préférable de rester affamé pendant 1 à 3 jours (ne buvez que des thés de thym, de sauge de jardin ou de marjolaine de jardin), 1 à 3 régimes simples.
  • puis allez à la nourriture facilement digestible dans de petites portions.
  • ne buvez pas de boissons froides.
  • thés: camomille pharmaceutique, centaurée, miellat, menthe poivrée, carvi, graine de lin.
  • compresses humides chaudes sur la région de l'estomac.
  • huiles essentielles: 3 gouttes d'huile de cannelle ou d'huile de laurier avec du miel pour usage interne.

Douleur dans l'estomac ou les intestins (Dr. Konovalov SS)

Cumin guérisseur. Peu de gens savent que la vitesse de leur exposition dépend de la température de l'eau avec laquelle nous laissons ces préparations. Si nous lavons avec de l'eau froide, l'action sera lente et s'il fait chaud ou légèrement chaud, le médicament commencera à agir beaucoup plus rapidement.

Dysfonctionnement de l'intestin

Traitement de la douleur dans les intestins et les remèdes populaires d'estomac

En cas de douleur à l'estomac, le traitement de la maladie sous-jacente à l'origine de cette douleur doit être traité. À l'examen, on constate souvent qu'en fait, non seulement l'estomac, mais aussi les intestins sont douloureux, ce qui signifie qu'ils doivent être traités ensemble.

Maman a souvent des douleurs à l'estomac accompagnées de graves brûlures d'estomac. Dans ce cas, la douleur disparaît également. Cela se produit lors de gastrites et de gastro-entérolites avec une acidité élevée ou en cas d'omission de l'estomac. L'aide une décoction d'avoine. Avoine ou farine d'avoine verser de l'eau 1: 5 et faire bouillir, en remuant, sur un feu très lent pendant une longue période, jusqu'à ce que la masse ressemble à de la gelée. Chaque jour, un verre d'un tel bouillon sur un estomac vide et le soir aide à se débarrasser des brûlures d'estomac et des douleurs à l'estomac et aux intestins.

Nous a aidés et d'autres moyens de douleurs à l'estomac pendant la gastrite. La douleur soulagera le jus de pommes de terre fraîchement pressé, vous devez le boire immédiatement, pendant que vous cuisinez, puis allongez-vous.

Lorsque la douleur dans l'intestin est déclenchée par des flatulences, une augmentation de la formation de gaz (on dit - puhit), vous pouvez commencer par boire 2 à 3 tablettes de charbon activé, qui absorbe les gaz et la douleur disparaît. Mais s'il y a tendance à la constipation, prenez du charbon à usage unique et buvez beaucoup de liquide.

La nièce d'une douleur intestinale a souvent provoqué une dysbactériose, qui la tourmente dès son plus jeune âge. Elle a pris des bifidobactéries, mais elles coûtent maintenant cher. On a essayé de les remplacer par du sérum. Il s'agit également d'un remède populaire éprouvé contre les douleurs intestinales et la dysbiose. Frais, juste séparé du sérum naturel de kéfir aidé, 2 à 3 tasses par jour, et la douleur avec malaise à l’estomac et aux intestins est passée sans médicaments ni bactéries!

La douleur peut être due à un spasme, par exemple à une boisson froide. Certains groupes ethniques, tels que les Chinois ou les Espagnols, ne reconnaissent pas du tout les boissons fraîches! Seulement chaud ou chaud, que j'ai conseillé à maman, bien qu'elle ne puisse pas boire chaud, seulement chaud. Sous forme de chaleur avec douleurs à l'estomac et aux intestins, il prend des décoctions d'herbes: camomille, menthe poivrée, feuilles de cassis, framboises, fraises. Les brasseries sont comme du thé (au lieu de thé), insiste 30 minutes et boit une demi-heure avant et 40 minutes après avoir mangé un tiers de verre.

Nous séchons et utilisons de nombreuses baies pour résoudre divers problèmes. Des douleurs dans l'estomac aident à la décoction de myrtilles, groseilles à maquereau et aubépine. Vous pouvez également brasser les graines de cumin, de lin, d'anis, verser de l'eau bouillante (1:20) pour insister une heure à la chaleur et boire selon le même schéma que les herbes.

Bien sûr, vous devez savoir quelle maladie cause la douleur. Par exemple, un ulcère d'estomac peut toujours être traité avec des remèdes traditionnels, et un ulcère duodénal peut être traité dans un hôpital, les plantes médicinales n'étant que des agents de soutien. Et si la raison en est l'oncologie, comment traiter les intestins et l'estomac, cela fait l'objet d'une discussion avec votre médecin. Bien qu'il existe des guérisseurs qui traitent les tumeurs et les douleurs des organes internes avec la teinture aux champignons, mais c'est un cas extrême...

Commentaires

La douleur dans les intestins et l'estomac peut être causée par un très grand nombre de maladies et de causes, parmi lesquelles il existe des maladies très graves. Probablement chacun de nous, y compris moi-même, avons eu plus d'une fois des douleurs abdominales. Bien sûr, cela est le plus souvent dû au fait que nous avons mangé quelque chose de mal. Cette douleur passe assez vite et ne revient jamais. Mais si vous avez mal au ventre pendant longtemps, alors vous n’avez pas besoin de chercher un remède traditionnel contre la douleur, mais il est préférable d’aller immédiatement chez le médecin, car même une douleur légère mais constante peut parler de maladies telles que la gastrite, l’ulcère peptique et même le cancer de l’estomac. mérite de reporter une visite chez le médecin.

Comme tout le monde, je sais probablement comment traiter les intestins et l’estomac. J'ai tellement souffert de ces problèmes de digestion que je ne peux tout simplement pas le décrire avec tous les mots du monde. Je connais bien la dysbactériose, la douleur, la diarrhée et même la constipation. Peut-être que je suis juste très chanceux avec les médecins que je ne vais nulle part, je ne peux normalement pas obtenir cet effet. Donc, dernièrement, je me suis soigné. J'aime aussi beaucoup la méthode du sérum. En fait, juste quelques verres de sérum frais et vous ne ressentirez aucune gêne ni douleur dans l'estomac et les intestins. Elle arrêta de boire trop froid, s'assit sur un régime strict et était traitée principalement avec des remèdes populaires. Cela m'aide et, surtout, je n'ai pas besoin de boire de pilules.

Les sœurs ont souvent des douleurs aiguës dans les intestins ou l'estomac. Comme il y a beaucoup de recettes folkloriques, ma sœur a décidé d'utiliser activement celles qui lui plaisaient. En plus du régime prescrit par le médecin, elle a bu du jus de pommes de terre frais, qui se prend l'estomac vide, vous avez raison, il est conseillé de se coucher après lui et d'attendre l'effet. Puis ses camarades lui ont conseillé de prendre du petit-lait frais. Il soulage et réduit le nombre de douleurs dans les intestins. Très pratique, rapide, efficace. Les bouillons d’aubépine et de groseille ont maintenu un état stable et n’ont pas permis à la douleur de s’étendre. Cet outil est non seulement utile pour le corps, mais aussi savoureux. Il faut être traité avec des bénéfices pour le corps. Le médecin a alors remarqué une amélioration et la soeur elle-même se sentait en meilleure santé que jamais, car les douleurs ont disparu.

Il existe divers remèdes contre la douleur à l'estomac et aux intestins, ainsi que contre la médication et les traitements non conventionnels. À un moment donné, j'ai été traité avec des charges gastriques, qui sont vendues dans une pharmacie sous des numéros différents. Mais vous devez d’abord connaître la cause de la douleur, c’est-à-dire qu’elle doit être examinée par un spécialiste. Et pourtant, si vous avez une aggravation, un traitement complexe doit nécessairement inclure un régime alimentaire. Immédiatement exclure les aliments épicés, gras, frits, fumés et mal digestibles. Seuls les analgésiques peuvent traduire la maladie en une forme chronique, c'est déjà à ce moment-là que le traitement est beaucoup plus compliqué et plus long, je le sais par moi-même.

Le plus souvent, la douleur dans l'intestin est provoquée par le syndrome du côlon irritable, également appelé «colite muqueuse». Je pense que chacun de nous l'a rencontré au moins une fois dans sa vie. J'ai ce problème plus d'une fois gâché les plans pour toute la journée. Lorsque la douleur est souvent observée constipation ou diarrhée. Dans ce cas, bien sûr, vous pouvez boire un laxatif ou un remède contre la diarrhée, mais selon les médecins, cette procédure ne peut pas être utilisée régulièrement, faute de quoi l'intestin risque simplement de refuser de travailler de manière autonome. La pectine, présente dans certains fruits, m’aide beaucoup à prévenir ce problème et est également vendue en pharmacie comme complément alimentaire.

En cas de douleur à l'estomac, le traitement peut être effectué à la maison. Seulement besoin de connaître votre diagnostic. Il peut y avoir une autre raison pour la flatulence - les vers provoquent également des flatulences. En principe, cet article est tout à fait correct et écrit. Établissez un diagnostic - et vous pourrez ensuite procéder au traitement des remèdes populaires.

Pourquoi des douleurs à l'estomac et dans les intestins que faire si ça fait mal au bas-ventre

La douleur dans les intestins est une douleur ou un malaise qui se produit dans la région d'un organe donné.

Il est souvent difficile d’isoler une certaine localisation de la douleur dans les organes internes, en particulier dans l’intestin, car elle présente la plus grande taille et la plus grande étendue dans la cavité abdominale par rapport à tout autre organe du corps humain.

De plus, ce corps est à proximité d'autres corps.

Cependant, la douleur dans l'abdomen peut souvent être accompagnée d'autres symptômes.

Elles commencent dans les 30 minutes qui suivent l'apparition des premières sensations douloureuses, plus souvent après avoir mangé, et peuvent durer plusieurs heures.

La combinaison de la douleur avec d'autres signes indique généralement la survenue de problèmes avec cet organe.

Causes et symptômes

L'intestin humain est la partie la plus longue de la cavité abdominale. Il comprend 12 intestins duodénaux, minces (jéjunal et iléal), gros intestin (ascendant, transverse, descendant, sigmoïde et rectal) et se termine par l'anus.

Cet organe de digestion occupe la majeure partie de la cavité abdominale (abdomen) et la dernière partie du gros intestin descend dans la cavité pelvienne.

La plupart des processus de digestion, d'absorption des nutriments, de réabsorption d'eau, de stockage et d'évacuation ultérieure des déchets se produisent dans l'intestin.

Par conséquent, de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal, qui provoquent des sensations de douleur à la gauche ou à la droite de l'intestin, présentent des symptômes associés à la digestion, à l'absorption et à la défécation.

En raison de sa longueur, la localisation de la douleur est parfois difficile à déterminer. Cependant, la douleur est souvent localisée dans les zones initialement touchées.

Il est important de comprendre l'emplacement des organes dans la cavité abdominale pour étudier la région abdominale. En particulier, l'intestin grêle est situé au centre de la cavité abdominale (abdomen) et le gros intestin est plus proche de la périphérie.

Cependant, isoler l'emplacement d'une telle douleur est souvent difficile.

Pour la commodité de la douleur au bas ou au haut de l'abdomen peut être divisé en quatre quadrants:

  • en haut à droite (hypochondre droit);
  • en haut à gauche (hypochondre gauche);
  • en bas à droite;
  • en bas à gauche.

Bien que la douleur elle-même soit un symptôme caractéristique, la présence d'autres signes indiquera plus précisément que le problème se situe dans l'intestin et non dans aucun autre système de la cavité abdominale.

La caractérisation, la localisation et l'intensité de la douleur aident également à identifier clairement la condition.

Cependant, le patient doit, dans tous les cas, être examiné par un médecin spécialiste.Des études diagnostiques peuvent être nécessaires pour le diagnostic, telles qu'une échographie de la cavité abdominale, une fibrogastroduodénoscopie, une fibrocolonoscopie.

Vous pouvez les effectuer dans n’importe quelle institution médicale la plus proche en disposant du matériel approprié.

La première et la plus importante caractéristique de la douleur qui peut être attribuée à l’estomac est son lien avec la prise de nourriture.

Il est difficile de mesurer facilement le temps passé à introduire de la nourriture dans l'intestin grêle en raison du degré élevé de variabilité de cet indicateur entre différentes personnes et le type de produit.

Le contenu de l'estomac est dissous dans l'intestin grêle, généralement dans les 4-5 heures. Le premier contenu de l'estomac pénètre dans l'intestin grêle dans les 1-2 heures suivant l'ingestion de liquides qui arrivent encore plus tôt.

Cependant, l'apparition de la douleur dépend de la partie malade de l'intestin grêle, ainsi que de certains des facteurs provoquant la douleur dans cet organe.

La formation de gaz actif est le résultat de l'ingestion d'air en mangeant des aliments. Les gaz résultent de réactions chimiques lors du processus de digestion, ainsi que de la dégradation des aliments par les bactéries. Les boissons gazeuses contribuent également à l'augmentation de la flatulence dans les intestins.

L'excès de gaz dans la partie supérieure de l'organe peut être libéré sous la forme d'un rot, et dans la partie inférieure (en bas), il est évacué vers l'extérieur sous la forme de gaz ordinaires par l'anus.

Cependant, le gaz doit d'abord atteindre l'une ou l'autre extrémité de l'intestin pour pénétrer dans l'environnement.

Il peut s'accumuler dans l'estomac et les intestins le long de son trajet de transit, formant ainsi ce que l'on appelle des "poches de gaz" pouvant provoquer un étirement de la paroi intestinale.

Cela peut contribuer à l'apparition de douleurs spécifiques localisées dans l'abdomen gauche ou droit.

Les causes de la douleur sont la formation de gaz intestinaux, qui sont plus fréquents dans le côlon, en particulier dans les lieux de flexion (sous la flexion hépatique - hépatique et sous la rate - flexure splénique).

Cela provoque une douleur sous l'hypochondre droit ou sous l'hypochondre gauche, respectivement.

La diarrhée est la formation de selles molles ou liquides. Il peut également être défini comme l’affectation de 200 ou 200 ml de matières fécales au maximum pendant la journée. C’est l’un des symptômes les plus courants des maladies intestinales, qu’il s’agisse du petit ou du gros intestin.

Il existe divers mécanismes d’apparition de la diarrhée: les selles sont plus rapides que d’habitude, l’eau en excès passe dans la lumière intestinale sans être suffisamment absorbée.

Selon la maladie intestinale, du sang, du pus ou du mucus peuvent également être sécrétés avec les selles.

Passer à la selle lorsqu’on va à la selle ou aller aux toilettes moins de trois fois par semaine est un signe de constipation.

Il existe diverses causes de constipation associées à une motilité intestinale plus lente ou irrégulière, à un manque de fibres alimentaires dans l'alimentation, à une quantité insuffisante de liquides consommés.

Actuellement, de nombreuses personnes ont une augmentation du nombre de cas de douleur dans le haut de l'abdomen gauche, c'est-à-dire dans l'estomac (alors que les intestins du bas-ventre sont douloureux).

Les raisons en sont encore inconnues. La plupart de la douleur est associée à des problèmes au niveau du côlon et, par conséquent, les symptômes peuvent être isolés dans cette zone.

Ils comprennent:

  1. Ballonnements - augmentation de la taille de la cavité abdominale, due à une augmentation de la formation de gaz (l'estomac augmente également de façon marquée).
  2. Nausées et vomissements.
  3. Selles grasses ou mélangées avec.

Un certain nombre de conditions peuvent également causer des douleurs intestinales. Et chacun d’eux peut être lié à des problèmes d’intestin grêle ou de gros intestin.

Les douleurs dans le tractus gastro-intestinal supérieur sont des sensations qui affectent l'intestin grêle, même la majeure partie de l'iléon. Ils comprennent:

  1. La duodénite est une inflammation du duodénum souvent associée à une gastrite (inflammation de l'estomac).
  2. Les ulcères duodénaux sont des ulcères ouverts qui se développent dans plusieurs gaines duodénales.
  3. Pancréatite - inflammation du pancréas. Bien que ne faisant pas partie des intestins, il peut provoquer des symptômes de problèmes intestinaux dus à une indigestion.
  4. Calculs biliaires. Ils peuvent empêcher l'écoulement de la bile, qui affecte directement la fonction de l'intestin. Les causes de la douleur sont associées à une obstruction des voies biliaires.
  5. Gastroduodenitis - inflammation de l'estomac et du duodénum résultant d'une infection par des virus, des bactéries, des parasites ou des helminthes. Dans cette maladie, l'intestin blesse et gêne périodiquement le patient.
  6. Entérite - L'inflammation de l'intestin grêle, qui se produit pour les mêmes raisons que la gastroduodénite, ainsi que l'implication du processus inflammatoire du côlon sera une entérocolite.
  7. Le syndrome du côlon irritable est un trouble organique fonctionnel dans lequel une certaine partie de l'intestin qui est touchée ne peut pas être identifiée. Cependant, on pense qu’il s’agit d’un problème de motilité normale de l’intestin dans lequel il peut se produire; nausée, douleur diarrhée ou constipation. Les intestins et les maux d'estomac dans les vagues en combinaison avec des spasmes. Une douleur aiguë peut être ressentie soit dans la région d'un organe particulier, soit sur toute la surface de la cavité abdominale.
  8. La maladie intestinale inflammatoire (maladie de Crohn) est une maladie intestinale caractérisée par un processus inflammatoire chronique. La maladie peut toucher n'importe quelle partie de l'intestin, tandis que la colite ulcéreuse se limite à la sphère du gros intestin.
  9. L'obstruction de l'intestin grêle peut être associée à une obstruction par des masses fécales, une invagination de l'intestin ou un spasme musculaire. Il y a une obstruction intestinale partielle et complète.
  10. Le cancer de l'intestin grêle est une tumeur maligne qui provient des tissus de la paroi intestinale ou qui s'y propage à partir d'un site distant. Le type de cancer le plus courant est l'adénocarcinome, qui provient du tissu glandulaire de la paroi de l'intestin grêle. En cas de maladies oncologiques, l'intestin fait très mal au fond.

Douleur dans le tractus gastro-intestinal inférieur - décrit l'état de certaines parties du gros intestin.

Les principales conditions et affections dans ce cas sont les suivantes:

  • une appendicite;
  • la colite;
  • diverticulite;
  • infarctus intestinal;
  • obstruction du côlon;
  • cancer colorectal.

Il est également important de prendre en compte les autres causes de douleur dans les organes abdominaux proches du côlon. Ils consistent en:

  1. Douleur aiguë dans la partie supérieure gauche de l'abdomen, pouvant indiquer une pathologie non seulement de l'intestin gauche, mais également de l'estomac, du pancréas ou de la rate.
  2. La localisation de la douleur dans la partie supérieure droite de la cavité abdominale indique une maladie du foie, de la vésicule biliaire.
  3. L'apparition de douleurs dans les divisions inférieures peut être causée par des maladies de la prostate (chez les hommes), de l'utérus et des trompes de Fallope (chez les femmes) ou de la vessie.

L'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés peut provoquer une toxico-infection d'origine alimentaire ou une infection intestinale, entraînant des douleurs dans l'intestin et l'estomac.

La présence de micro-organismes, tels que des bactéries, des protozoaires et des vers, peut endommager avec succès les intestins, provoquant ainsi un état communément appelé gastro-entérite.

Les bactéries responsables des épidémies d’infections intestinales sont Salmonella, Shigella, E. coli, Staphylococcus, Listeria, Campylobacter, Clostridium difficile et d’autres.

Les toxines de ces bactéries dans le corps provoquent divers symptômes sous-jacents à une infection particulière.

Il existe également certains parasites intestinaux qui pénètrent dans l'intestin de différentes manières, par exemple en mangeant des fruits et légumes crus ou non lavés, un contact physique avec des aliments sales, etc.

Une fois dans l'intestin ou l'estomac, les parasites colonisent le tractus gastro-intestinal et colonisent les parois.

Les helminthes sont les principaux groupes de parasites pouvant causer des problèmes intestinaux. Ceci est par exemple des vers ronds, des oxyures, des trichures.

Les protozoaires les plus courants sont la lamblia et l'amibe. Ce qui peut également endommager les parois du tube digestif.

Traitement, Thérapie et Prévention

Les médicaments (No-shpa, Spazmalgon et autres) aident à soulager la douleur et les crampes dans les intestins. Ils peuvent être achetés dans n'importe quelle pharmacie.

Les médicaments sur ordonnance tels que le métoclopramide aident les personnes souffrant de troubles de la motilité intestinale. Il est nécessaire de contrôler le régime et de suivre un régime, en limitant la consommation de produits qui produisent du gaz.

Les analgésiques simples ou les analgésiques sont souvent suffisants pour le traitement en cas de douleur dans les intestins.

Ils sont pris jusqu'à ce que la cause de la douleur disparaisse, par exemple en cas d'irritation de l'estomac - due à la consommation de nourriture ou de boisson.

Il est nécessaire de s'assurer que les analgésiques eux-mêmes n'irritent pas les intestins. Si le médicament ne peut pas être pris par voie orale, des analgésiques, tels que Fenergan, peuvent être administrés par voie intraveineuse.

Les cellules pariétales dans l'estomac créent de l'acide chlorhydrique pour aider à digérer les protéines dans les aliments. L'acide est très caustique pour dénaturer les protéines et commencer le processus de digestion.

D'autres cellules dans l'estomac créent une barrière de mucus pour protéger les intestins de la digestion acide. Lorsque l'acide dépasse la capacité de protection du mucus, une douleur survient.

Certains antiacides empêchent la formation d'acide. D'autres antiacides neutralisent l'acide. Lorsque l'acide revient à son niveau normal, la douleur s'atténue généralement.

Les bactéries, telles que Helicobacter pylori, Escherichia coli ou Clostridium difficile, peuvent également causer des infections de l'estomac et de l'abdomen.

Selon certaines études, H pylori entraînerait une diminution du mucus protecteur de l’intestin, provoquant une douleur causée par les acides intestinaux.

Les infections bactériennes intestinales provoquent des spasmes des muscles intestinaux.

Une variété de médicaments antibactériens à large spectre pour éliminer les microorganismes bactériens aident à faire face aux infections.

Parfois, la nourriture consommée est difficile à digérer. La nourriture provoque des malaises dans les intestins et l'estomac. En outre, les crampes ultérieures peuvent faire mal. D'autres conditions, telles que les calculs biliaires, bloquent le tractus intestinal, provoquant également l'apparition de nouveaux spasmes.

Les relaxants musculaires peuvent être utilisés pour détendre les muscles abdominaux et les muscles lisses qui provoquent des crampes dans les intestins et des douleurs à l'estomac.

En général, vous pouvez vous protéger de tous ces problèmes en vous familiarisant avec les nuances du système digestif et de ses fonctions.

Vous devez connaître les forces et les faiblesses de vos intestins, ses caractéristiques, savoir comment vos intestins ou vos maux d'estomac et à quelle fréquence la douleur est ressentie au-dessus ou au-dessus de ces organes.

À cette fin, vous pouvez consulter un gastro-entérologue ou un nutritionniste, qui expliquera au patient pourquoi les intestins lui font mal et également quoi faire dans une situation donnée.