Principal / Gastrite

Douleur dans l'intestin en haut à droite

Gastrite

Si les intestins à droite font mal, cela peut indiquer de nombreuses maladies, mais il y a parfois des raisons non pathologiques. Le plus souvent, une telle douleur est associée à toute inflammation connue de l'appendice (appendicite), bien que ce ne soit pas la seule pathologie pouvant se faire sentir de cette façon. Si la douleur est souvent perturbée ou si la sensation douloureuse dure plus d'une heure, vous devriez consulter un médecin, car un traitement immédiat est probablement nécessaire.

Causes possibles de douleurs intestinales à droite

Les causes de douleur abdominale à droite peuvent être divisées en pathologiques et non pathologiques. Ces derniers incluent des excès alimentaires, une intoxication alimentaire, une violation du régime alimentaire ou un exercice intense après une intervention chirurgicale dans la cavité abdominale. De plus, la douleur à court terme se manifeste parfois par une charge psycho-émotionnelle intense, comme le stress. La douleur douloureuse en bas à droite peut apparaître en raison de la formation excessive de gaz.

Des sensations douloureuses à droite dans la cavité abdominale ne se produisent pas toujours dans l'intestin. Le danger est qu'ils sont souvent difficiles à distinguer. Les causes pathologiques de la douleur dans l'intestin droit incluent les maladies suivantes:

  • l'apparition de tumeurs;
  • La maladie de Crohn;
  • colite (y compris ischémique);
  • la dyskinésie;
  • diverticule;
  • inflammation de l'appendice;
  • la tuberculose;
  • dysbactériose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • colite ulcéreuse;
  • maladies infectieuses de l'intestin, etc.
Retour à la table des matières

Annexe inflammation

L'appendicite ou inflammation de l'appendice est l'une des maladies intestinales les plus courantes localisée dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre. La pathologie du traitement est souvent chirurgicale, vous devriez donc consulter un médecin dès les premières manifestations de la douleur. Cela ne fera que s'entendre avec les méthodes de traitement conservatrices. La douleur est souvent confondue avec une douleur à l'estomac. La douleur peut gêner non seulement à droite, mais aussi au nombril, dans l'hypochondre. Un trait caractéristique est que la douleur peut tirer dans la jambe. Les douleurs abdominales sont variables dans la nature, elles sont généralement d'intensité légère. Au fil du temps, la douleur peut irradier dans la cavité abdominale et devenir plus forte. Les patients remarquent que la gêne augmente avec les mouvements. Augmentation possible de la température, des nausées et des nausées.

Inflammation du côlon

La colite est un processus inflammatoire dans le côlon, causé par une infection. Douleur localisée au nombril droit, parfois dans l'hypochondre. La pathologie affecte non seulement le gros intestin, elle peut également se propager à l'intestin grêle, comme en témoigne une douleur au côté droit de l'abdomen. La maladie se manifeste aussi:

  • fièvre
  • distension abdominale;
  • selles fréquentes;
  • bâillonnement;
  • faiblesse générale;
  • maux de tête;
  • la présence de mucus et de sang dans les selles.

La colite ischémique est une maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans les intestins, qui se produit en raison d'une obstruction des vaisseaux qui s'y trouvent. La maladie est accompagnée de crampes abdominales, qui se manifestent parfois non seulement à droite. La pathologie est dangereuse. L'absence de traitement peut avoir des effets irréversibles.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn peut provoquer des douleurs dans les intestins à droite, une inflammation chronique des intestins qui se propage aux vaisseaux et aux ganglions lymphatiques. Des ulcères et des cicatrices se forment sur les parois intestinales. La pathologie peut affecter d'autres organes et systèmes. Dans ce cas, le patient se plaint également de:

  • faiblesse
  • aucune envie de manger;
  • saute dans la température du corps;
  • perte de poids;
  • la diarrhée;
  • distension abdominale, etc.
Retour à la table des matières

IBS (syndrome du côlon irritable)

Le syndrome de l'intestin irritable est un trouble fonctionnel du corps lorsqu'il se blesse à la droite du nombril ou au-dessous de la cavité abdominale, mais aucun signe physiologique de la maladie n'est retrouvé. Les sensations douloureuses font mal dans la nature. La cause de la maladie réside souvent dans l'état psycho-émotionnel du patient. L'ISF peut également se produire:

  • flatulences;
  • mucus dans les selles;
  • violation de la chaise;
  • le sentiment que l'intestin n'est pas vide après une selle;
  • faiblesse générale;
  • une légère augmentation de la température;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires, etc.
Retour à la table des matières

Tumeur

L'apparition de tumeurs s'accompagne souvent de malaises et de sensations douloureuses dans l'abdomen. Les tumeurs les plus courantes sont les polypes et le cancer. Les douleurs dans les intestins du côté droit ne sont pas fortes, elles peuvent également se manifester dans d'autres parties de la cavité abdominale (gauche, dans le nombril, dans l'hypochondre, etc.). Si la tumeur est de petite taille, les symptômes sont souvent complètement absents. Lorsque la tumeur se développe, elle serre ou ferme le passage dans l'organe. En conséquence, une obstruction intestinale est formée.

La tuberculose

La tuberculose commence le plus souvent par le caecum. Les symptômes de la maladie ne diffèrent pas des autres pathologies intestinales:

  • légère augmentation de la température;
  • perte d'appétit;
  • panne;
  • violation de la chaise;
  • transpiration excessive;
  • des ballonnements;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen après un repas;
  • légères sensations douloureuses dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre, etc.
Retour à la table des matières

Autres raisons

La dysbactériose est une maladie caractérisée par une violation de la composition de la microflore intestinale. Il se manifeste souvent par des sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen. Le ventre éclate, c'est dur. Le patient est dérangé par une fréquente chaise liquide de couleur verte. Il y a une odeur nettement désagréable d'excréments. Si la maladie n'est pas traitée, les selles deviennent liquides. En outre, l'appétit du patient se dégrade, un grondement intestinal apparaît. La cause de la douleur dans les intestins est une infestation par un ver ou une infection par d'autres parasites.

Diverticulite - renflement de la paroi intestinale. Initialement, la pathologie n'est accompagnée d'aucun signe. Les symptômes apparaissent lorsque des complications de la maladie se développent. Dans ce cas, le patient s'inquiète de douleurs aiguës au niveau du nombril, ainsi que de:

  • la température augmente;
  • la diarrhée apparaît avec des mélanges de sang et de liquides muqueux.
Retour à la table des matières

Comment faire face à la douleur?

Sensations douloureuses au côté droit, au bas de la cavité abdominale ou de l'hypochondre - une raison de consulter un médecin, surtout si elles se produisent régulièrement ou si elles sont perturbées pendant une longue période. Si vos intestins commencent à vous faire mal, vous devez vous allonger un peu. En même temps, il faut oublier de manger, de s'échauffer ou de suivre un traitement «froid». Lorsque le patient se tournera vers le médecin, un diagnostic approfondi sera établi, ce qui aidera à identifier la cause des sensations désagréables du côté droit. Pour ce faire, le médecin va prendre une histoire, examiner le patient, palper la cavité abdominale et prescrire les examens de laboratoire et instrumentaux nécessaires. Après le diagnostic, le spécialiste vous prescrira une procédure thérapeutique adéquate.

Avant d'aller chez le médecin, la douleur peut être arrêtée par des antispasmodiques (par exemple, No-shpa, Drotaverin, etc.). Le symptôme devrait disparaître au maximum dans une demi-heure. Si la distension abdominale est perturbée en même temps, il est possible que le symptôme soit causé par une selle de longue date. Pour vous aider, vous devez boire un sorbant (par exemple, du charbon actif). Il arrive que, dans ce cas, vous deviez utiliser un outil qui vous aidera à réaliser l'acte de défécation (par exemple, des microclysters "Mikrolaks" ou des bougies à la glycérine). Il est recommandé d'augmenter la quantité de liquide consommée à 2 litres par jour. Cela aidera à prévenir la constipation. En cas de malaise dans la région abdominale à droite du nombril, des exercices spéciaux aident à améliorer la motilité et l'absorption dans le corps.

Quand devrais-je appeler un médecin?

Si la douleur et les coliques intestinales ne disparaissent pas après une demi-heure après avoir bu un antispasmodique (à condition de rester calme), vous devrez probablement faire appel à une ambulance, car seul le médecin peut dire pourquoi la douleur ne recule pas. L'appel d'urgence obligatoire doit être en présence de tels symptômes:

  • la douleur est vive et très grave;
  • vomissements persistants;
  • une augmentation significative des indicateurs de température.

Dans le même temps, il est important de ne pas tarder à faire appel à une ambulance. Plus tôt le médecin diagnostiquera et déterminera la cause de la douleur à droite du nombril, plus tôt le traitement sera prescrit. La détection précoce de la maladie rend le traitement plus efficace. En outre, cela aidera à prévenir d'éventuelles complications de la maladie. Le traitement de chaque maladie est spécifique, alors ne retardez pas l'appel d'un médecin et prenez votre médicament.

Douleur dans l'intestin à droite

La douleur est un signal protecteur de notre corps en réponse à l’apparition d’une violation. Dans la plupart des cas, l'inconfort provoque de l'anxiété et de la détresse. Beaucoup sont confrontés à un choix: appeler une ambulance ou essayer de résoudre le problème vous-même.

Pour poser un diagnostic, il est extrêmement important pour un médecin de connaître la gravité de la douleur, sa nature, son emplacement et sa durée. La douleur dans l'intestin à droite n'est pas une maladie, mais un symptôme. Pour l'éliminer, il faut identifier et éliminer la cause fondamentale.

Souvent, les gens ne comprennent pas pourquoi le bon intestin fait mal. Dans chaque cas individuel, l’inconfort peut acquérir le caractère le plus divers: tirer, percer, couper. Cette localisation de la douleur est un symptôme de maladies du petit et du gros intestin. La pathologie du système urinaire peut être la cause de la douleur.

Appendicite aiguë

L'appendicite est une pathologie chirurgicale aiguë nécessitant une intervention chirurgicale. La localisation typique de la douleur dans l'appendicite est une douleur dans les intestins à droite, mais ce n'est pas toujours le cas. Des douleurs peuvent apparaître même sur le côté gauche, cela dépend de l'emplacement de l'appendice.

On pense que le processus inflammatoire provoque une infection bactérienne qui pénètre dans la lumière intestinale. Avec une bonne protection interne du système immunitaire, les bactéries ne causent pas de dommages, le problème survient lorsque la résistance de l'organisme s'est considérablement affaiblie.

Cela peut arriver pour plusieurs raisons:

  • occlusion de la lumière de l'appendice avec calculs fécaux, néoplasme, parasites;
  • circulation sanguine altérée;
  • erreurs de nutrition. Si le régime alimentaire ne contient pas suffisamment de fibres alimentaires, les matières fécales se durcissent et se transforment en calculs fécaux.
  • réactions allergiques. Peu de gens le savent, mais l’appendice est l’un des organes du système immunitaire;
  • constipation chronique.

Au tout début, la douleur n’a pas de localisation claire, le patient ne peut donc pas indiquer où il a mal. Après seulement quelques heures, la douleur dans la région épigastrique diminue. L’attaque de la douleur devient immédiatement coupante et perforante dans la nature, après quoi elle est remplacée par une pression, une cambrure et une brûlure.

Toux, changement brusque de position, effort - tout cela ne fait qu'augmenter l'inconfort. La douleur est accompagnée de nausées et de vomissements. La paroi frontale de la cavité abdominale est extrêmement tendue. L'état de santé général se dégrade également, la température augmente chez une personne, celle-ci devient lente et pâle.

Hernie inguinale

La base du processus pathologique est l'émergence des viscères de la cavité abdominale dans le canal inguinal. Une hernie inguinale est souvent diagnostiquée chez les garçons de moins de dix ans. Un certain nombre de facteurs peuvent provoquer l'apparition d'une hernie, à savoir:

  • caractéristiques de la structure anatomique;
  • prédisposition génétique;
  • les blessures;
  • excès de poids;
  • la grossesse
  • mode de vie passif ou, au contraire, exercice intense;
  • toux chronique;
  • constipation fréquente.

Le gonflement est visible visuellement dans la région de l'aine. Selon la partie de l'intestin tombée dans le sac hernial, des crampes, une constipation, des flatulences peuvent apparaître. En position ventrale, la saillie est cachée et invisible de l'extérieur.

Une complication dangereuse nécessitant une intervention chirurgicale est la pénétration d'une hernie inguinale. Il provoque une douleur intense à l'aine, des nausées, des vomissements, des selles retardées. La hernie devient dense, tendue et ne se réinitialise pas.

Adhérences intestinales

Les adhérences sont les formations qui conduisent à la coalescence des membranes séreuses des organes. Les adhérences provoquent des lésions abdominales, des chirurgies, des processus inflammatoires, des infections, une radiothérapie, de l'hérédité. Les signes du processus pathologique n'apparaissent qu'au fil du temps, car le processus de formation des cordes est assez long.

La douleur dans l'abdomen devient tirant. La gêne augmente avec l'effort physique. La violation de l'intestin entraîne une sensation de distension, de ballonnement, de constipation.

En cas de troubles fonctionnels mineurs, des agents antispasmodiques et analgésiques sont prescrits aux patients.

En outre, il est extrêmement important d’adhérer à la nutrition. Le jeûne et la suralimentation ne feront qu'aggraver le processus pathologique. Si l'approvisionnement en sang est perturbé, une intervention chirurgicale immédiate sera nécessaire. L'essence de l'intervention chirurgicale est réduite à la dissection des adhérences.

Diverticulite

La diverticulite est une inflammation et une saillie de la paroi intestinale. Les causes du processus pathologique ne sont toujours pas complètement comprises. Les experts notent que les risques de diverticulite augmentent en raison d'une consommation insuffisante de fibres. La maladie provoque des accès de douleur intense et une altération des selles. L'abdomen devient sensible à la palpation.

Le traitement médicamenteux comprend la prise d'antispasmodiques et de procinétiques. Vous ne devez pas utiliser de laxatifs, cela augmente la pression dans les intestins. Dans le processus aigu, accompagné de fièvre, un traitement antibactérien et par perfusion est indiqué.

Syndrome du côlon irritable

Les troubles digestifs ne sont pas associés à une lésion organique de l'intestin. La douleur abdominale est légèrement réduite après un acte de défécation. Les patients s'inquiètent de flatulences, de grondements, d'une fausse envie de déféquer, d'un sentiment de vidange insuffisante, de constipation alternée et de diarrhée.

Les personnes souffrant de maladie mentale émotionnelle souffrent du syndrome du côlon irritable. Le catalyseur du processus pathologique peut servir les facteurs suivants:

  • erreurs nutritionnelles;
  • mode de vie sédentaire;
  • troubles hormonaux;
  • maladies gynécologiques;
  • infections intestinales;
  • dysbactériose.

Toutes les raisons susmentionnées entraînent une modification de la sensibilité des récepteurs dans la paroi intestinale, ce qui provoque l'apparition de modifications du travail. Spasme de l'intestin, augmentation de la formation de gaz, surétirement des parois intestinales - tout cela provoque de la douleur.

La normalisation de l'état émotionnel est une partie importante du processus de traitement du syndrome du côlon irritable. Il est préférable de contacter à la fois un psychologue et un gastro-entérologue. Le premier spécialiste éliminera la cause même de la maladie et le second - ses manifestations.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est un processus inflammatoire du tractus gastro-intestinal. La maladie est caractérisée par un cours chronique. Le processus peut impliquer n'importe quelle partie du tube digestif, de l'œsophage au rectum. Les périodes de rémission sont remplacées par des crises aiguës.

Le développement de la maladie de Crohn est favorisé par les facteurs suivants: un facteur héréditaire, des réactions allergiques, des troubles auto-immuns, le tabagisme, l’alcoolisme, la prise de certains médicaments, une mauvaise situation environnementale. L'affliction provoque une douleur intense, une diarrhée et une perte d'appétit. L'ulcération de la paroi intestinale provoque un saignement. Le traitement pathogénique de la maladie de Crohn est toujours en cours de développement.

Cancer du cécum

Les néoplasmes malins peuvent causer des conditions de travail néfastes, une maladie intestinale chronique, de l'hérédité, des erreurs nutritionnelles. Le cancer se manifeste par l'apparition de sang et de mucus dans les selles, une faiblesse et une fatigue déraisonnable, une perte de poids, des nausées. La principale méthode de traitement est la chirurgie.

La prévention consiste à détecter et à éliminer précocement les maladies précancéreuses, à arrêter de fumer et à consommer de l'alcool et à utiliser des aliments riches en fibres dans le régime alimentaire. Mener une vie active est un point fondamental de la prévention du cancer.

Tuberculose intestinale

Il s’agit d’une maladie infectieuse chronique dont les agents responsables sont les mycobactéries. L'infection de l'intestin peut se produire par hématogène, lymphogène, ainsi que par l'ingestion de crachats lors d'une tuberculose pulmonaire. Le processus se développe dans le contexte d'un affaiblissement de l'immunité locale et générale.

Au premier stade de la maladie, il existe des douleurs d'intensité faible, qui ne sont pas clairement localisées. Des nausées, de la constipation, de la diarrhée peuvent également survenir. En outre, les signes généraux d'intoxication se rejoignent. L'absence de traitement adéquat menace la perforation et le développement de la péritonite.

Le traitement de la tuberculose intestinale est effectué dans des dispensaires antituberculeux. Cela inclut non seulement le traitement médicamenteux, mais aussi le régime alimentaire. Il est prescrit une nutrition avec un contenu suffisant en protéines, lipides, glucides et une valeur nutritionnelle élevée. De plus, un traitement vitaminique est effectué.

Ainsi, la douleur dans le bas-côté droit de l'abdomen est un symptôme de nombreuses maladies, nous n'avons considéré que quelques-unes des nombreuses causes. Le traitement est différent dans chaque cas, tout dépend de la cause sous-jacente du symptôme.

Dans les processus inflammatoires, le traitement repose sur un régime alimentaire et un traitement anti-inflammatoire, mais si tout est une affaire de tumeur maligne, une intervention chirurgicale est nécessaire. Toute maladie est beaucoup plus facile à éliminer aux premiers stades, alors ne retardez pas le traitement chez le médecin et suivez ses recommandations dans tous les domaines.

Colon où est et comment ça fait mal

Le tractus gastro-intestinal humain, dont une partie est représentée par le gros intestin, se distingue par une variété de départements et de caractéristiques de leur fonctionnement. De plus, c’est le système digestif qui, en raison de contacts réguliers avec divers stimuli, est le plus susceptible de développer diverses pathologies. Cependant, il est assez difficile de déterminer exactement la cause de la maladie. Identifier les dysfonctionnements dans chaque section de l'intestin à l'aide d'une méthode de recherche donnée. Cela réduit considérablement l'efficacité du diagnostic des troubles digestifs. Souvent, les patients ne prêtent pas attention à la gêne ressentie dans la cavité abdominale, ce qui entraîne une détection tardive des maladies intestinales. Pour éviter le développement de complications, il faut consulter un médecin dès l'apparition des premiers symptômes de la pathologie.

Colon où est et comment ça fait mal

Physiologie intestinale

Le gros intestin est un grand organe creux du tube digestif. Il remplit de nombreuses fonctions importantes tout en étant constamment en contact avec des masses d'aliments. En conséquence, le gros intestin est constamment exposé à divers facteurs néfastes pouvant entraîner une détérioration de son fonctionnement. Selon les statistiques médicales, les maladies de cette partie du système digestif sont les plus courantes de nos jours.

Le gros intestin est la dernière partie du tractus gastro-intestinal. La longueur de cette zone est comprise entre 1,1 et 2-2,7 mètres et le diamètre atteint 5 à 6 cm, beaucoup plus large que l’intestin grêle, environ 2,5 fois. La lumière du gros intestin se rétrécit au plus près de la sortie du rectum, qui se termine par un sphincter, permettant ainsi une défécation normale et arbitraire.

La structure du côlon

Caractéristiques de la structure des murs du côlon

Les murs du côlon sont composés de quatre couches:

Toutes ces sections de la paroi intestinale assurent le fonctionnement normal de l'organe et de son péristaltisme. Normalement, une quantité suffisante de mucus est produite dans le côlon, ce qui favorise le mouvement du chyme dans le tube digestif.

Paroi du côlon

Attention! Le chyme est une masse formée par des masses alimentaires, des cellules d'épithélium desquamées, des acides et des enzymes. Le chyme se forme dans l'estomac en se déplaçant dans le tractus gastro-intestinal, ce qui en modifie la consistance.

Fonction de l'intestin

Le côlon assure l'achèvement du mouvement du chyme dans le tube digestif. Il communique avec l'environnement externe, qui détermine la spécificité de ses fonctions:

  1. Excréteur. La fonction principale du gros intestin. Envoyé à l'enlèvement du corps de divers agents pathogènes et substances non traitées. Ce processus devrait se produire régulièrement et ne pas avoir d'échecs, sinon en raison de l'abondance de toxines dans l'intoxication du tube digestif du corps se développe. C'est dans le gros intestin que se forme finalement la masse fécale, qui est ensuite excrétée du rectum. La fonction excrétrice stimule le prochain repas. Après avoir mangé une personne, son cerveau reçoit un signal qui augmente la motilité intestinale et accélère le mouvement du chyme dans la direction de l'anus.
  1. Digestif. La plupart des nutriments sont absorbés dans l'intestin grêle, mais certains composants du chyme pénètrent dans l'organisme par le côlon: sels, acides aminés, acides gras, monosaccharides, etc.
  2. De protection. Dans le gros intestin contient environ trois livres de microflore bénéfique, ce qui non seulement fournit une digestion normale, mais contribue également au système immunitaire. La perturbation de l'équilibre bactérien entraîne une diminution de la fonction de protection de l'organisme, une susceptibilité accrue aux maladies infectieuses, etc.
  3. Aspiration C'est dans cette partie du système digestif que la majeure partie du liquide est extraite des selles, à plus de 50%, ce qui empêche la déshydratation du corps. De ce fait, les matières fécales acquièrent une consistance et une forme caractéristiques.

Fonctions du côlon

Le gros intestin a des fonctions communes, chacun de ses départements effectuant également ses propres tâches, en raison des caractéristiques de la physiologie.

Sections du côlon

Le côlon a une structure assez compliquée et se compose de plusieurs sections:

  • le caecum ayant un appendice - un appendice;
  • côlon: côlon ascendant, côlon transverse, côlon descendant, côlon sigmoïde;
  • rectum.

Représentation schématique des départements du colon

Attention! Dans les lumières de toutes les parties du gros intestin contient un grand nombre de micro-organismes divers. Ils forment la flore intestinale normale. Les bactéries décomposent divers composants du chyme et assurent la production de vitamines et d'enzymes. Le fonctionnement optimal de toutes les parties de l'intestin est la clé d'une digestion complète.

Cecum

Le gros intestin commence par une partie aveugle, localisée dans la région iliaque droite. Sa forme ressemble à un sac délimité par deux sphincters: la valve iléo-cectale sépare l'intestin grêle et la valve de Gerlach empêche l'ingestion de produits digestifs dans l'annexe.

Attention! L'annexe est un appendice du caecum. Son diamètre ne dépasse pas 0,6 cm et sa longueur varie de 2,7 à 12-13 cm.

C'est le caecum qui est le site du développement du plus grand nombre de maladies diverses du gros intestin. Ceci est dû aux caractéristiques morphologiques et physiologiques de ce département. La douleur dans les maladies du caecum est localisée dans la région paraumbilicale droite ou au-dessus de l'iléon.

Deux points

La partie principale du gros intestin est représentée par le côlon. Sa longueur atteint 1,7 mètre et son diamètre est d'environ 5 à 7 cm.A partir du fragment aveugle de l'intestin, le côlon est séparé par une valve de Buzi.

Dans la structure du côlon, il y a quatre sections:

L'emplacement du côlon

La division ascendante n'intervient pas dans le processus principal de digestion des aliments. Cependant, elle assure l'absorption du liquide du chyme. C'est dans ce fragment du tube digestif que les matières fécales sont extraites jusqu'à 30-50% d'eau. L'intestin ascendant est une continuation de l'aveugle, alors que sa longueur varie de 11 à 20 cm. Cette zone est située sur la paroi postérieure droite de la cavité abdominale. Si une pathologie affecte l'intestin ascendant, le syndrome douloureux est localisé dans la zone allant de l'iléon à l'hypochondre.

La division ascendante passe dans la transversale, en partant de l'hypochondre à droite. La longueur de ce fragment peut aller de 40 à 50 cm.Dans l'intestin transversal, il y a également absorption de fluide provenant du chyme, ainsi que la production de l'enzyme nécessaire à la formation de matières fécales. En outre, c’est dans ce département que les microorganismes pathogènes sont inactivés. Avec la défaite de la section transversale, une gêne se produit dans la zone située entre 2 et 4 cm au-dessus du nombril.

L'emplacement du côlon transverse

Le côlon descendant a une longueur d'environ 20 cm et se situe vers le bas à partir de l'hypochondre gauche. Cette partie de l'intestin participe à la dégradation des fibres et contribue à la formation ultérieure de matières fécales. Dans la fosse iliaque gauche, la région descendante passe dans le sigmoïde. Sigma a une longueur maximale de 55 cm et, en raison de la topographie de la douleur liée aux diverses pathologies de cet organe, il peut être localisé dans l'abdomen gauche et irradier vers le bas du dos ou le sacrum.

Le rectum

Le rectum est la partie terminale, c’est-à-dire la partie terminale du gros intestin et de l’ensemble du tube digestif. Cette partie du tube digestif est caractérisée par la spécificité de la structure et du fonctionnement.

Informations rectales

Le rectum est situé dans la cavité pelvienne. Sa longueur ne dépasse pas 15-16 cm et son extrémité distale est complétée par un sphincter qui communique avec l'environnement extérieur.

Attention! Dans cette partie de l'intestin, la formation finale et l'accumulation de matières fécales se produisent immédiatement avant les selles. En raison de la physiologie, c'est le rectum qui est le plus susceptible à divers dommages mécaniques: égratignures, fissures, irritation.

Les douleurs en violation du travail du rectum sont localisées dans le périnée et l'anus, peuvent irradier vers le pubis et les organes génitaux.

Vidéo - Trois tests pour la maladie de l'intestin

Syndrome de douleur dans la défaite du gros intestin

De nombreuses maladies différentes peuvent causer des douleurs dans le gros intestin. Le développement de telles violations entraîne un certain nombre de facteurs:

  • mode de vie sédentaire;
  • troubles de l'alimentation, y compris la suralimentation fréquente ou un régime strict;
  • abus de nourriture épicée, grasse, fumée;
  • perturbation du système digestif chez les patients en rapport avec l'âge ou l'âge sénile;
  • constipation chronique;
  • hypotension, accompagnée de troubles du péristaltisme;
  • utilisation constante de médicaments pharmacologiques.

Maladies du côlon

Ces facteurs peuvent perturber le travail de tout le tube digestif, ainsi que du gros intestin séparément. Dans le même temps, il est généralement assez difficile d’établir la cause de l’apparition de la douleur, mais cela est presque impossible en soi. En général, les dysfonctionnements digestifs peuvent être divisés en deux groupes principaux:

  • nature inflammatoire: colite, diverticulite, maladie de Crohn, etc.
  • troubles non inflammatoires: constipation atonique, processus tumoraux, endométriose, etc.

Les maladies du côlon peuvent nuire considérablement à la qualité de vie des patients. Afin d'éviter le développement de complications, il est nécessaire de faire attention à l'apparition de signes avant-coureurs de la pathologie.

Colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse est une lésion des tissus inflammatoires du côlon. La maladie a un cours chronique et se caractérise par des rechutes assez fréquentes. Jusqu'à présent, il n'était pas possible de déterminer la cause exacte du développement de la pathologie, mais on parle de troubles d'origine auto-immune.

Attention! Le plus souvent, la colite est détectée chez les personnes de deux groupes d'âge: les patients âgés de 25 à 45 ans et les patients âgés de 55 à 60 ans.

Il existe trois catégories de la maladie:

  • colite aiguë;
  • chronique avec exacerbations périodiques;
  • chronique continu, dans lequel la rémission n'est pas observée pendant 6 mois ou plus.

Symptômes de colite intestinale

Le tableau clinique de la colite ulcéreuse est généralement synonyme d’autres maladies du gros intestin et se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Douleur intense et persistante dans l'abdomen. Leur localisation dépend en grande partie de la partie du côlon touchée par le processus pathologique.
  2. Diarrhée ou constipation. Dans le même temps dans les matières fécales peuvent être marquées des inclusions sanglantes.
  3. Signes d'intoxication: nausée, céphalalgie, vertiges, somnolence et léthargie.

Attention! L'absence de traitement contre la colite peut entraîner une perforation de la paroi intestinale et, par conséquent, des saignements intestinaux massifs. Cette condition est dangereuse pour la vie du patient.

Le traitement de la colite doit être effectué de manière exhaustive, en tenant compte de la gravité et de la forme de la maladie. Avec une maladie intestinale radicale, le patient est hospitalisé.

Pourquoi l'intestin du côté droit fait-il mal?

Si une gêne apparaît du côté droit ou sur le côté, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Lorsque les intestins de droite font mal depuis longtemps et que la gêne est accompagnée de fièvre, une ambulance doit être appelée d'urgence.

Causes des spasmes

Aux facteurs inoffensifs provoquant des douleurs dans les intestins sur la droite, peuvent être attribués à un régime alimentaire inapproprié, à une alimentation excessive et à un empoisonnement.

Après des interventions chirurgicales ou une inflammation, les adhérences des boucles de l'organe se forment, ce qui entraîne des spasmes périodiques. Dans cette situation, des charges excessives et des troubles de l'alimentation provoquent des attaques.

En outre, l'apparition d'un inconfort est affectée par un stress prolongé, et une douleur douloureuse indique l'accumulation de gaz dans la cavité.

La présence de tumeurs, de vers ou d'un nœud formé à la suite d'une torsion d'organe peut entraîner son obstruction. Dans ce cas, les attaques sont longues et douloureuses.

Autres pathologies conduisant à la douleur:

  • une appendicite;
  • la colite;
  • La maladie de Crohn;
  • infections intestinales;
  • des tumeurs;
  • la tuberculose;
  • syndrome du côlon irritable (SCI);
  • dysbactériose;
  • colite ischémique.

Pourquoi ça fait mal au côté droit?

Les intestins du côté droit peuvent-ils faire mal? Le pancréas, le service du diaphragme, la section de l'intestin, le foie et la vésicule biliaire sont situés dans la partie supérieure de l'abdomen. La maladie de l'un de ces organes est douloureuse.

L'appendicite est la cause la plus courante d'attaques douloureuses. La défaite du tractus gastro-intestinal, par exemple une obstruction intestinale, peut causer de la douleur.

En outre, une gêne apparaît après la prise de produits détériorés. Ce facteur entraîne des ballonnements et de la diarrhée.

Inconfort dans le côlon

Le gros intestin est la partie finale du système digestif. Il est situé dans la cavité abdominale et dans le bassin. Sa tâche est de transformer le lisier en fèces.

La douleur dans le gros intestin à droite peut indiquer un certain nombre de maladies décrites ci-dessous:

  1. l'appendicite est une inflammation de l'appendice dans le caecum, qui nécessite une intervention chirurgicale urgente;
  2. colite - le processus inflammatoire affecte les intestins épais et minces, causés par une infection bactérienne, virale ou parasitaire;
  3. tuberculose du colon, affectant souvent le caecum: la maladie est souvent asymptomatique;
  4. colite ischémique - un processus inflammatoire causé par une altération de la perméabilité vasculaire, survient souvent chez les personnes âgées;
  5. La colite ulcéreuse (NUC) est une lésion chronique non infectieuse d’un organe interne; ses causes sont l'allergie, l'hérédité, le stress et l'intolérance alimentaire; la maladie peut conduire au développement de tumeurs;
  6. La dysbactériose est une modification de la microflore normale dans la cavité d'un organe.
  7. obstruction intestinale - entrave la circulation du contenu intestinal;
  8. Le SCI est une maladie chronique.

Les symptômes

En passant, le gros intestin de droite fait mal, la durée de l'attaque et la présence d'autres symptômes, il est possible de déterminer quelle pathologie peut gêner le patient.

Lorsque les spasmes de l'appendicite se développent dans la partie épigastrique, souvent donnée à l'estomac. Ensuite, ils se sont répandus dans tout l'abdomen, puis localisés dans le côté droit. La nature des attaques est modérée, mais constante, aggravée par un changement de position, la marche ou la toux.

Les attaques sont accompagnées de nausées ou de vomissements, d'une perte d'appétit et de fièvre.

En cas de colite, douleur douloureuse localisée sur les côtés. La forme aiguë présente les symptômes suivants:

  • formation de gaz;
  • nausée, bâillonnement;
  • diarrhée, envie fréquente d'aller aux toilettes;
  • forte fièvre;
  • mal de tête, faiblesse musculaire;
  • intoxication du corps.

Forme chronique se manifeste par des symptômes tels que:

  • chaise instable;
  • flatulences;
  • réduction de poids.

Dans la colite ischémique, les premières crises sont localisées sur le côté ou le bas de l'abdomen. Ensuite, les sensations douloureuses deviennent permanentes et s'étendent à tout l'abdomen. Les symptômes incluent:

  • perte d'appétit;
  • envie de vomir;
  • selles avec facultés affaiblies;
  • palpation douloureuse;
  • matières fécales avec du sang.

Dans UCK, les sensations douloureuses sont de nature terne et douloureuse, et se propagent le plus souvent au bas de l’abdomen.

La dysbactériose se caractérise par une sensation de ballonnement, une diarrhée constante. Cal obtient une teinte verdâtre, devient pâteux. La flatulence et le gonflement apparaissent.

Avec une obstruction intestinale, des symptômes tels qu'une sensation d'étirement, des crampes, des ballonnements apparaissent. En plus, il y a:

  • asymétrie abdominale;
  • accumulation de gaz;
  • vomissements soudains;
  • manque de selles.

Douleur dans l'intestin grêle

L'intestin grêle est situé entre la partie épaisse et l'estomac. Il comprend le duodénal, le jéjunum et l’iléon et joue un rôle essentiel dans la digestion des aliments.

La douleur émergente dans l'intestin grêle à droite peut indiquer la présence de diverses pathologies:

  1. entérite - processus inflammatoire caractérisé par des spasmes soudains et graves, non associés à la prise de nourriture, mais apparaissant souvent après avoir subi un stress;
  2. La maladie de Crohn est une inflammation chronique du tractus gastro-intestinal, une complication d'entérite caractérisée par des spasmes rappelant l'appendicite, souvent accompagnée de diarrhée et d'une perte d'appétit.
  3. ulcère duodénal: dans cette pathologie, la douleur est à la fois insignifiante, vive et douloureuse; elles apparaissent quelques heures après le repas ou la nuit, l'estomac vide;
  4. obstruction intestinale: un spasme apparaît soudainement et quel que soit le repas, des contractions douloureuses apparaissent d’abord, se répètent toutes les 10 minutes, puis deviennent permanentes;
  5. diverticule - pathologie, se manifestant par une saillie de la membrane muqueuse et des membranes sous-muqueuses de l'intestin; le patient a un spasme aigu et aigu, accompagné de nausée et de fièvre.

Pour toute manifestation de douleur dans les intestins sur le côté droit devrait consulter immédiatement un médecin.