Principal / Ulcère

Brûlures d'estomac

Ulcère

Les brûlures d'estomac sont l'une des plaintes les plus courantes auxquelles le médecin est confronté. Il s'agit d'une sensation de brûlure le long de l'œsophage et derrière la poitrine, due à l'augmentation de l'acidité du suc gastrique. Il apparaît trente à quarante minutes après avoir mangé du fait que l'acide est jeté de l'estomac dans l'œsophage.

Brûlures d'estomac et douleurs à l'estomac

Le plus souvent, des brûlures d'estomac multiples surviennent pendant la gastrite. La sensation de brûlure augmente lorsque la personne est en position horizontale ou lorsque le corps est incliné. À ce stade, des spasmes musculaires peuvent provoquer des douleurs abdominales rythmiques. Ils apparaissent après avoir mangé, fumé ou pris des médicaments.

Pour un soulagement rapide de la douleur et de la sensation de brûlure dans un verre d'eau tiède, diluez une pincée de sel. Prenez une gorgée. Aide à réchauffer le lait ou l'eau minérale.

L'eau minérale est très efficace contre les brûlures d'estomac. Cependant, vous devez savoir comment le choisir correctement et l'accepter mieux. Après tout, certains types d'eau minérale ne peuvent qu'aggraver les brûlures d'estomac et nuire au patient.

Brûlures d'estomac, douleurs à l'estomac

Les brûlures d'estomac et les douleurs d'estomac sont les symptômes de nombreuses maladies.

  • Dans la gastrite chronique hyperacide, le reflux du suc gastrique dans l'œsophage entraîne une irritation des parois de la membrane muqueuse.
  • Lorsque la douleur duodénite est permanente. Surtout pire après avoir mangé et accompagné de brûlures d'estomac.
  • La cholécystite chronique survient pendant le transport et après l'ingestion d'aliments gras.
  • Une hernie du trou alimentaire dans le diaphragme est accompagnée d'une douleur à l'estomac pendant le fait de se pencher et en position horizontale. Sur le fond des brûlures d'estomac, la douleur donne parfois dans le coeur et le dos.
  • Pendant la grossesse, en présence de gastrite, les symptômes indiqués apparaissent également.
  • Chez les jeunes, en raison de la violation des contractions des parois de la vésicule biliaire, de l'estomac et des intestins, des douleurs caractéristiques, des éructations, des nausées et des brûlures d'estomac peuvent souvent survenir.

Brûlures d'estomac et douleurs dans l'œsophage (gorge)

Ce phénomène résulte de violations de l’estomac, de l’œsophage et du duodénum dues à l’acide sur les muqueuses. Un processus inflammatoire se produit qui provoque des ulcères et des érosions de l'œsophage. Par la suite, il peut y avoir des saignements et même une rupture des parois de l'œsophage. Les cicatrices des ulcères apparus la rétrécissent et la personne ressent une boule dans la gorge et a de la difficulté à avaler. Cela provoque une gêne et augmente le risque de cancer.

Les troubles de l'alimentation entraînent également une sensation de boule dans la gorge. Cela peut être chez des personnes en parfaite santé. Les femmes enceintes peuvent également ressentir une affection similaire à celle du troisième trimestre, lorsque le fœtus commence à exercer une pression sur le sphincter et l’ouvre.

Soulage bien les amandes de brûlures d'estomac. Il neutralise l'acide lorsque vous mâchez des noix à fond. Avant utilisation, verser sur la noix avec de l'eau chaude pour enlever la peau. Vous pouvez mâcher du grain d'orge ou de l'avoine tout en ayant constamment besoin d'avaler de la salive.

Brûlures d'estomac, douleurs dans l'hypochondre droit

La survenue de brûlures d’estomac est associée à des dysfonctionnements du sphincter alimentaire inférieur. Cet organe est un muscle situé à côté de l'estomac, limitant le retour de la nourriture. Lorsque son travail échoue, du suc gastrique ou de petits morceaux de nourriture entrent dans l'œsophage, ce qui provoque une sensation de brûlure derrière le sternum. Si la bile entre en contact avec la muqueuse œsophagienne, les complications suivantes peuvent survenir:

  • La douleur dans l'hypochondre droit survient lors d'une inflammation du duodénum ou d'un ulcère gastrique due à un excès d'acide, entraînant des brûlures d'estomac.
  • Après l'ablation chirurgicale de la vésicule biliaire, la bile ne s'accumule nulle part et est excrétée par petites portions. Si la nourriture n'est pas encore entrée dans l'estomac, la bile agit sur le duodénum et l'œsophage. La personne commence à être dérangée par des brûlures d'estomac et des douleurs sous les côtes.

Les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit peuvent être le résultat d'un processus ou de plusieurs maladies. Dans tous les cas, si vous constatez des symptômes alarmants, consultez un médecin.

Maux de tête, brûlures d'estomac

Maux de tête, brûlures d'estomac, fièvre, faiblesse peuvent provoquer une intoxication du corps. Cette condition peut survenir à la fois chez l'adulte et chez l'enfant. Les symptômes dépendent du système dans le corps qui a été affecté par les toxines. Cela conduit à des anomalies dans le foie, à l'apport sanguin au cerveau et à des problèmes dans le tractus gastro-intestinal.

Une intoxication peut survenir pour les raisons suivantes:

  • intoxication médicamenteuse;
  • troubles métaboliques;
  • intoxication alimentaire;
  • utilisation de nicotine, alcool, substances narcotiques;
  • intoxication par des produits de la vie parasites;
  • au contact de substances toxiques.

Brûlures d'estomac, douleur à la poitrine

Les brûlures d'estomac dans 80% des cas et la douleur au sternum sont une manifestation de la maladie gastro-oesophane ou d'une inflammation de l'œsophage. Dans ce cas, les médecins conseillent pendant deux heures après le repas de rester en position horizontale et de porter des vêtements amples. Il est nécessaire d'arrêter de fumer et de ne pas manger d'aliments gras. La douleur peut descendre jusqu'au cou, à la mâchoire et ressembler à une angine, une toux persistante ou une dysphonie. Manie: éructations, régurgitations, complications des poumons et des bronches.

Brûlures d'estomac, maux de dos

Dans les cas d'inflammation aiguë du pancréas, la douleur redonne souvent. Le processus inflammatoire se produit sur un fond de calculs dans la vésicule biliaire qui obstruent le canal pancréatique et la sortie du suc gastrique. Il y a des brûlures d'estomac, des ballonnements, des vomissements avec de la bile, la température peut augmenter.

Le traitement implique un régime. Il est nécessaire d'abandonner l'usage de l'alcool et des aliments gras. Bien aider les bouillons de sauge, de camomille et de myrtille. Cuillère à soupe verser un verre d'eau bouillante et laisser pendant quinze minutes. Puis filtrer et prendre une demi-tasse deux fois par jour.

Causes et traitement des brûlures d'estomac (brûlures) dans l'œsophage

Beaucoup ressentent une sensation de brûlure d'estomac (brûlure) dans l'œsophage. Mais un jour, on se rend compte que le symptôme dérangeant désagréable est devenu permanent. Sans en comprendre les causes et les conséquences, il est impossible de commencer un traitement adéquat et de se débarrasser définitivement du phénomène débilitant qui empoisonne littéralement l'existence.

Comment ça marche

Comprendre les causes des brûlures d'estomac dans l'œsophage est impossible sans connaître le fonctionnement du tractus gastro-intestinal supérieur. Comme son nom l'indique, l'œsophage a pour but principal de transporter le larynx vers l'estomac du bol alimentaire avalé (bolus). Son passage en douceur est assuré par une imprégnation abondante de salive, une couche muqueuse des parois de l'œsophage facilitant le glissement et des contractions spéciales "ondulantes" de l'œsophage. Une telle activité des parois œsophagiennes est appelée péristaltisme.

L'œsophage, qui est un tube creux, est limité en haut et en bas par des valves spéciales (appelées sphincters). Le sphincter oesophagien supérieur (CHD) est un anneau musculaire étroit et dense qui empêche l'air et les objets étrangers d'être libérés accidentellement dans l'œsophage. Il se révèle par réflexe et exclusivement en avalant.

Le sphincter oesophagien inférieur a également pour but de protéger l’œsophage et d’empêcher le mouvement inverse des aliments. En fait, cela fonctionne sur la fermeture et évite les aliments exclusivement dans le sens de l'estomac. Le mode d'ouverture de la station de pompage n'est pas directement lié à la déglutition, mais dépend plutôt de la fréquence et de l'amplitude des ondes péristaltiques des parois de l'œsophage conduisant le bolus. À cet égard, le dispositif du sphincter inférieur est très différent de celui de l’UPU: la valve inférieure ressemble davantage à un tube musculaire élastique qu’un brassard, qui n’a pas de lumière dans des conditions physiologiques normales.

Qui est à blâmer

L'affaiblissement de la fermeture du NPS pour diverses raisons crée une lumière par laquelle le contenu de l'estomac retourne dans l'œsophage. Ce phénomène s'appelle le reflux. Facteurs contribuant à l’ouverture du NPS:

  1. pression excessive dans l'estomac ou la cavité abdominale (avec excès alimentaire, débordement intestinal, flatulence, présence de tumeurs liquides ou péritonéales);
  2. changements du tonus musculaire liés à l'âge;
  3. compression mécanique de la cavité abdominale avec flexion ou tout effort physique;
  4. dépôts graisseux dans l'abdomen;
  5. la grossesse
  6. une gamme de produits et de médicaments (par exemple, l'aspirine).

Parfois, en raison d'une pression excessive dans l'estomac, une partie de la nourriture, appelée reflux, est littéralement rejetée dans l'œsophage et tombe dans les départements sus-jacents. La libération involontaire d'air ou de gaz accumulé dans l'estomac de la même manière est appelée éructation.

Pourquoi il y a une sensation de brûlure dans la gorge

Le contenu de l'estomac saturé de sécrétions acides irrite la muqueuse du bas de l'œsophage, qui réagit de manière neutre et n'est pas conçue pour un tel contact. Au départ, le mucus oesophagien protège la paroi, mais sa sécrétion est négligeable et, avec le temps, la membrane sous-muqueuse et la couche musculaire sous-jacente de l’œsophage commencent à souffrir de brûlures chimiques. Ensuite, il y a des brûlures d'estomac.

Lorsque le NPS est ouvert à nouveau, le reflux ne retourne jamais complètement dans l'estomac et reste dans la cavité œsophagienne, du moins sous la forme de traces d'acide sur les parois. Ce phénomène a de lourdes conséquences.

Le reflux acide, y compris parfois des particules alimentaires microscopiques, apparaît dans la cavité buccale et provoque une irritation non seulement du larynx, mais également de la trachée, de la surface des bronches, provoquant parfois même des crises d'asthme.

Brûlure dans l'estomac

Les brûlures d'estomac gastriques indiquent la présence de modifications inflammatoires de la muqueuse gastrique (gastrite). En règle générale, la gastrite caractérise un type de sécrétion réduit ou normal. Cependant, il y a aussi la soi-disant gastrite aigre.

La gastrite est causée par les raisons suivantes:

  • substances toxiques (fumée de tabac, alcool);
  • erreurs alimentaires (aliments trop épicés, acides, gras, froids ou chauds);
  • facteurs infectieux (colite, cholécystite, Helicobacter pylori);
  • troubles métaboliques (par exemple, troubles circulatoires);
  • facteur psychosomatique.

La gastrite survient sous forme aiguë et chronique. En règle générale, la gastrite aiguë s'accompagne d'une diminution de l'acidité et donc du pouvoir enzymatique du suc gastrique. La gastrite chronique est divisée en acide, apparaissant dans le contexte d’une augmentation de l’acidité, et atrophique, accompagnée d’une forte baisse de l’acidité du suc gastrique.

Les conséquences de la gastrite de n'importe quelle étiologie sont les mêmes - ce sont des inflammations de la membrane muqueuse. Mais la cause peut être des fluctuations de l'acidité dans les deux sens. Au sens figuré, dans le cas de gastrites acides, l'estomac se digère, dans d'autres cas (gastrites à acidité faible et normale), il est chroniquement infecté par des aliments mal transformés.

Faites attention! Les modifications atrophiques de la muqueuse gastrique sont souvent le résultat d'une anémie maligne et d'un cancer gastrique.

Brûlures d'estomac enceinte

Le système neuroendocrinien, à travers ses «post pigeons» - des hormones - assure la fonction complexe en plusieurs étapes du tube digestif. La grossesse modifie considérablement la régulation hormonale générale du corps.

Les hormones qui assurent une gestation adéquate du fœtus sont conçues pour réduire le tonus des fibres du muscle utérus. Mais leur action n'est pas sélective: avec les muscles de l'utérus, ils détendent les muscles de l'intestin et de l'estomac, réduisant l'intensité des ondes péristaltiques qui favorisent l'alimentation et affaiblissent en même temps le ton du NPS, provoquant des brûlures d'estomac.

De plus, le volume croissant de l’utérus limite l’amplitude des mouvements du diaphragme lors des inspirations et des expirations et modifie également la position relative des organes abdominaux. Particulièrement sensible aux changements d'orientation et à l'omission de l'estomac NPS.

Besoins alimentaires

En l'absence de suc gastrique et d'acide chlorhydrique dans sa composition, une digestion intestinale normale est impossible. La sécrétion d'acide se produit lorsque la nourriture pénètre dans l'estomac par réflexe. Mais sa production peut être minimisée par la formation d'un régime alimentaire spécialisé et équilibré. Le refus des produits qui stimulent la libération d'acide, peut réduire la fréquence des reflux, renforcer le tonus du NPS et minimiser les attaques de brûlures d'estomac.

Principes de base de la nutrition pour les brûlures d'estomac:

  • forte limitation des aliments épicés, des boissons gazeuses;
  • consommation principalement de fibres végétales;
  • consommation d'aliments transformés thermiquement et mécaniquement.

L'adaptation du comportement alimentaire comprend également la consommation de petites portions excluant la surcharge gastrique, l'abolition des repas tardifs et la mastication complète.

Pour comprendre quel type de nourriture peut blesser la muqueuse enflammée de l'œsophage ou de l'estomac, l'image suivante est bien adaptée. Un aliment sans danger doit avoir une consistance, une composition et une température permettant son application (hypothétique) au globe oculaire sans risque.

Prévention des brûlures d'estomac

Les brûlures d'estomac, quelle que soit leur étiologie, sont impossibles à éliminer sans modifier le mode de vie, notamment:

  • strict respect des restrictions alimentaires et du régime quotidien;
  • sommeil complet en tant que fondement de l'immunité;
  • exercice raisonnable;
  • respect strict des schémas thérapeutiques prescrits par un médecin.

Le NPS relaxant provoque une position horizontale du corps, vous ne devez donc pas manger de repas et vous allongez-vous immédiatement après avoir mangé.

Vous devez apprendre à vous contrôler, surtout dans des situations stressantes. L'équilibre mental aidera à restaurer les sédatifs prescrits par le médecin.

Il convient de souligner que le traitement des brûlures d’estomac et des maladies associées dure longtemps.

Diagnostics

Définissant les approches thérapeutiques, le médecin doit évaluer visuellement l’état des muqueuses de l’œsophage, de l’estomac et du duodénum et identifier le problème. Les mesures thérapeutiques spécifiques dépendent du stade de la maladie, de l'âge du patient, de la présence de déformations de la paroi œsophagienne, de lésions érosives et ulcéreuses, de la fréquence et de la durée des épisodes de reflux, de modifications organiques de la cavité abdominale (présence d'une hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme, de tumeurs).

Un traitement efficace est impossible sans une diminution intense à long terme de l'acidité de la sécrétion gastrique. Les lésions persistantes des voies respiratoires supérieures, les muqueuses du tractus gastro-intestinal et les épisodes de reflux persistants obligent les médecins à subir une intervention chirurgicale.

Recettes "du peuple"

Aucun remède ne peut arrêter instantanément l'attaque des brûlures d'estomac. Le traitement par des méthodes traditionnelles est censé avoir un effet anti-inflammatoire, enveloppant (protecteur) et cicatrisant, contribue à une diminution «légère» de l’acidité du suc gastrique.

C'est important! L'utilisation de substances végétales n'est autorisée qu'en l'absence de réactions allergiques aux ingrédients à base de plantes.

Les agents d’enveloppement, qui forment des substances visqueuses ressemblant à des gels, reconstituent les fonctions perdues des muqueuses afin de protéger les zones enflammées contre les facteurs irritants, principalement acides. Les graines de lin sont un moyen efficace de soulager les brûlures d'estomac. Le même effet a le jus d'aloès, qui a également la capacité de guérison des plaies. Il est pris avec les repas pour 1 c. (ou ampoule) trois fois par jour pendant un mois, de sorte qu'un jus épais «héberge» de manière fiable les membranes muqueuses.

Les tisanes à base de camomille réduisent l'acidité et possèdent des propriétés bactéricides prononcées, empêchant ainsi les processus de putréfaction, notamment en cas de stagnation de l'estomac. Une demi-heure suffit pour insister dans un verre d'eau bouillante sur 3-4 inflorescences.

Les jus de carottes ou de pommes de terre fraîchement pressés, qui sont alcalins, restaurent également les muqueuses, favorisent la motilité intestinale, l'estomac et la normalisation des selles. Ils sont pris avant les repas 2 à 3 fois par jour à raison de 50 mg par cours pendant 10 jours. Au lieu de jus, vous pouvez manger du gruau à partir de ces légumes.

Faites attention! La valeur nutritionnelle du miel est due à son activité biologique. Elle peut également provoquer de graves allergies, en particulier dans le contexte d'une immunité affaiblie causée par des troubles digestifs.

Une recette orientale ancienne pour les brûlures d'estomac - une infusion huileuse de suspension de noix ou d'amandes broyées, à prendre dans une cuillère à thé 3 fois par jour. Les noix doivent insister sur de l'huile de tournesol raffinée pendant au moins 2 jours.

Avant chaque repas, vous pouvez dissoudre une demi-cuillère à café d’huile d’argousier pharmaceutique. Elle est efficace à acidité élevée ou faible.

Douleur dans la gastrite et l'ulcère peptique: trouvez 10 différences

La gastrite et la douleur ulcéreuse sont associées à la prise de nourriture, et les brûlures d'estomac les précèdent ou les accompagnent souvent. Ces douleurs se produisent généralement sur un estomac vide.

Les douleurs dans l’ulcère gastroduodénal, en fonction de la localisation de l’ulcère, varient en intensité et en nature, apparaissent après l’ingestion de tout aliment, s’accompagnent de nausées et peuvent être administrées dans le dos. Ils sont de nature saisonnière, peuvent apparaître la nuit et durer jusqu'au prochain repas.

Lorsque la gastrite n'a pas de période d'exacerbation prononcée, elle peut survenir tout au long de l'année. La douleur est généralement sourde, prolongée, de même intensité.

Avec la gastrite, les douleurs apparaissent 2-3 heures après le repas et avec un ulcère après une demi-heure ou une heure et sont souvent accompagnées de nausées.

C'est important! Les brûlures d'estomac peuvent être non seulement le premier symptôme d'un ulcère peptique, mais aussi agir comme une manifestation de l'angine de poitrine et de l'augmentation de la pression artérielle.

Ambulances

Le calcium et ses composés se lient et neutralisent l’acide chlorhydrique. Le bicarbonate de soude ordinaire - le bicarbonate de sodium - un moyen populaire de traiter les brûlures d'estomac, disponible dans l'arsenal de toute hôtesse. Soda est capable de neutraliser rapidement l'environnement acide de l'œsophage et de l'estomac. Dans un verre d'eau tiède doit être dissous 2 c.

Faites attention! L'utilisation constante de soude entraîne des modifications irréversibles de l'estomac jusqu'à l'apparition d'une gastrite atrophique. Le bicarbonate de soude ne peut servir que de mesure d'urgence et temporaire.

Pendant l'attaque, vous pouvez également diluer 2 comprimés de bicarbonate de calcium broyés (craie purifiée) dans un verre d'eau. Ils ne se dissolvent pas, mais forment une suspension, qui doit être soigneusement mélangée avant utilisation.

Le riz visqueux, la bouillie de maïs sur l’eau, les herbes de fenouil frais aident également à se débarrasser de la sensation de brûlure douloureuse dans l’estomac.

Les brûlures d'estomac, peu importe leur durée, ne disparaîtront jamais toutes seules. Une fois qu'il apparaît, il dure des années, perdant goutte à goutte son état de santé et augmentant de manière répétée le risque d'ulcère ou de dégénérescence maligne des tissus affectés.

Causes de la douleur dans l'œsophage: des anomalies légères aux maladies graves

L'œsophage se lie à la bouche et à l'estomac, transportant des aliments et des liquides. Les sensations douloureuses ressenties par cet organe non seulement gênent, mais perturbent également ses performances. Les causes de la douleur dans l'œsophage peuvent être nombreuses. Douleur - le symptôme principal, mais il existe des symptômes supplémentaires, permettant de suspecter un problème spécifique.

Symptômes communs

Une déficience fonctionnelle de l'œsophage s'accompagne de certains signes. Leur gravité est liée à la maladie existante et à son stade.

Des sensations douloureuses apparaissent dans la région du sternum. Crée leur contraction involontaire de l'œsophage ou en étirant ses parois. La gêne survient lorsque la nourriture traverse l'œsophage et peut durer plusieurs minutes ou quelques secondes. Une partie de la douleur est restituée ou d'autres zones - oreille, mâchoire, cou. D'autres symptômes apparaissent généralement avec ce symptôme:

  1. Trouble de la déglutition Au début, le problème ne se manifeste que dans le cas d'une absorption précipitée d'aliments ou lors d'une forte agitation. Cela ressemble à une mauvaise pilule avalée. Les difficultés sont fréquentes lors de l'ingestion d'aliments solides. Après avoir mangé, il y a des sentiments d'oppression dans la région de la poitrine. La respiration devient lourde et le rythme cardiaque s'accélère.
  2. Burp. Cela se manifeste de différentes manières. Se produit immédiatement après un repas ou après une certaine période. Les éructations sont souvent déclenchées par un stress, une inclinaison ou une tension du péritoine. Le vomissement est possible.
  3. Brûlures d'estomac.

C'est important! Il est nécessaire de savoir pourquoi l'oesophage fait mal. Pour ce faire, vous devez contacter un spécialiste qui non seulement procédera à une inspection générale, mais donnera également des instructions au laboratoire et aux diagnostics instrumentaux nécessaires. Souvent, les rayons X de l'œsophage et de l'estomac et une endoscopie ou une œsophagogastroduodénoscopie (endoscopie, gastroscopie) sont prescrits.

Causes de la douleur dans l'oesophage

La douleur peut survenir dans l'œsophage pour diverses raisons. Différentes pathologies ont leurs propres caractéristiques, donc le traitement est différent dans chaque cas. Un diagnostic complet vous permettra de déterminer la cause de l'inconfort du patient.

Rupture de l'oesophage

Cette pathologie peut être traumatique ou spontanée, mais cette dernière variété est rare (2-3% des cas). Une blessure traumatique peut être causée par un traumatisme contondant à la poitrine, au cou ou à l'abdomen, par une intervention chirurgicale ou une procédure endoscopique. Les facteurs suivants peuvent déclencher une pause spontanée:

  • excès d'alcool consommé;
  • trop manger;
  • vomissements;
  • muscles abdominaux tendus;
  • contraction diaphragmatique, contraction de la couche musculaire de l'estomac.

Dans l'œsophage, la pression augmente, brisant ses parois. La douleur survient généralement après un événement traumatique et se manifeste de manière dramatique. Souvent, irradiation au bas du dos ou à la ceinture scapulaire. Il y a d'autres signes de rupture d'organe:

  • pouls rapide;
  • difficulté et respiration superficielle;
  • cyanose de la peau (bleu);
  • sueurs froides

Avec la progression de l'inflammation affectant le médiastin avec la cavité abdominale, l'état du patient s'aggrave pour devenir critique. Cela se manifeste par une tachycardie, un essoufflement, de la fièvre, une intoxication et un choc.

La localisation de la rupture de l'œsophage se reflète dans d'autres organes. Cela conduit à diverses maladies - pyothorax, médiastinite, péritonite, phlegmon.

Corps étranger

Une source fréquente de douleur dans l'œsophage est la pénétration de corps étrangers dans celui-ci. Ce peut être un os, une pièce de monnaie, un bouton. De tels objets tombent dans l'œsophage pour diverses raisons. Parfois, il est habituel de tenir de petits objets dans la bouche, par exemple des aiguilles, des ongles. Souvent, des objets étrangers sont pris dans les aliments et avalés par négligence, précipitation ou mastication insuffisante. Une autre raison - l'âge de l'enfant ou ses problèmes mentaux.

En raison de la pénétration d'un objet étranger, les sensations douloureuses sont localisées derrière le sternum et augmentent au cours de la déglutition. La douleur est pressante. La salivation augmente, l'acte de déglutition (dysphagie) est contrarié. Au fil du temps, l'état général peut se détériorer. Si un objet étranger persiste dans l’organe, le médiastin peut devenir enflammé.

Oesophagite

Cette pathologie signifie une inflammation de la muqueuse œsophagienne. La maladie est aiguë et chronique. Il est le plus souvent causé par un reflux gastro-intestinal lorsque le contenu de l'estomac pénètre dans l'œsophage. La maladie peut également causer des brûlures chimiques, des dommages physiques ou une infection.

L'ingestion peut être difficile ou douloureuse. Le patient a l'impression que quelque chose est coincé dans la gorge. Maux de bouche, brûlures d'estomac, nausées et vomissements.

Reflux gastro-oesophagien

Cette pathologie est chronique et récurrente. Cela signifie jeter dans le contenu gastrique ou duodénal de l'œsophage. Ce phénomène s'appelle le reflux gastro-oesophagien.

Les premières manifestations de la maladie sont les brûlures d'estomac et la régurgitation. Habituellement, ces symptômes apparaissent après avoir mangé, penché en avant et la nuit. La douleur est à la deuxième place. La douleur peut être transmise à la zone située entre les omoplates, le cou, le côté gauche de la poitrine et la mâchoire inférieure.

Ce n'est pas rare pour cette pathologie et des symptômes supplémentaires qui sont extra-oesophagiens. La maladie se manifeste par un essoufflement, une toux, une gorge sèche, un enrouement, une floraison blanche sur la langue. De la part de l'estomac, la pathologie est indiquée par une saturation rapide. Le patient a un gonflement, son vomissement commence.

Hernie diaphragmatique

Le diaphragme sert de région de transition de la cavité thoracique à la région abdominale pour l'œsophage. Lorsqu'un déplacement de certains organes dans la cavité du sternum affecte son ouverture œsophagienne, ils diagnostiquent une hernie.

La hernie diaphragmatique de l'œsophage est due à l'élasticité accrue des tissus, des ligaments ou des jambes, nécessaire pour limiter l'ouverture de l'œsophage. La pathologie est congénitale, mais chez la plupart des patients, elle est acquise au cours de la vie. L'obésité, le travail physique excessif, une toux constante, des vomissements fréquents et d'autres facteurs qui augmentent la pression intra-abdominale peuvent être à l'origine de cette provocation.

Le début de la maladie se caractérise par un déplacement périodique des organes, mais il devient alors plus fréquent ou devient permanent. En plus de la douleur derrière le sternum, le patient souffre de brûlures d'estomac, aggravées pendant l'exercice et en position horizontale. Après avoir mangé, l'essoufflement commence, le rythme cardiaque s'accélère. Les symptômes dépendent des organes affectés par la pathologie.

Tumeurs de l'oesophage

Les tumeurs de cet organe peuvent être bénignes ou malignes. Dans le second cas, le cancer est diagnostiqué.

La présence d'une tumeur est accompagnée d'une douleur sourde modérément intense. Cela empire généralement avec les repas. D'autres symptômes se manifestent:

  1. Violé l'acte de déglutition. Au fur et à mesure que la tumeur se développe, il est difficile pour le patient d’avaler des aliments solides, alors même le liquide ne passe pas bien. Dans les néoplasmes bénins, la progression de la dysphagie est lente.
  2. Sensation d'un objet étranger dans l'œsophage.
  3. Arythmie et palpitations. Ces manifestations sont caractéristiques des tumeurs localisées dans la partie thoracique de l'organe.
  4. Essoufflement, toux.
  5. Tonus de la peau bleuâtre (cyanose).
  6. Brûlures d'estomac.
  7. Augmentation de la salivation.
  8. Burp. Le patient peut régurgiter à la fois l'air et la nourriture mangée.
  9. Fatigue rapide, faiblesse.
  10. Vertiges.
  11. Perte de poids La cause est généralement la dysphagie.

La principale méthode de traitement est la chirurgie. Dans la lutte contre le cancer est également pertinente la radiothérapie et la chimiothérapie.

Diverticula

Une douleur dans l'œsophage peut survenir avec des diverticules - des protrusions sacculaires de ses parois. Affecte le plus souvent la partie thoracique du corps. Les personnes de plus de 50 ans présentant des pathologies d'autres organes du système digestif sont à risque. Fondamentalement (90% des cas), les diverticules sont uniques.

Les symptômes dépendent du processus de localisation. La douleur du sternum est caractéristique de la lésion de l'œsophage moyen. Le patient souffre de dysphagie, de nausée, de toux nocturne, de régurgitation d'aliments non cuits.

La pathologie de la partie supérieure du corps se caractérise par une dysphagie, une sensation de corps étranger dans la gorge ou des égratignures, des nausées, des baves. La voix change souvent, une toux sèche commence.

Si le bas de l'œsophage a souffert, la douleur est transmise au cœur. Le rythme cardiaque devient fréquent, l'essoufflement, le bronchospasme commence.

Jeter de la bile dans l'œsophage

La nature a voulu que la nourriture passe de l'œsophage dans l'estomac, puis dans l'intestin. La nourriture de retour, y compris ses restes, ne se fait pas aux dépens du sphincter. Il peut changer pathologiquement avec la libération de bile. En conséquence, la bile est jetée dans l'œsophage.

Il y a plusieurs causes possibles de pathologie. Cela peut être une hernie, un traumatisme, un néoplasme, une grossesse, une alimentation malsaine ou de mauvaises habitudes. L'obésité, les flatulences, l'ascite (hydropisie abdominale) peuvent provoquer des violations.

Le patient ressent de la douleur en avalant et en faisant passer des aliments dans l'œsophage. Il y a souvent un sentiment que quelque chose est coincé dans la gorge, ce qui provoque la suspicion d'un corps étranger. La pathologie se manifeste par d'autres symptômes:

Le reflux de bile (reflux) peut provoquer une angine et perturber le fonctionnement du cœur. Le reflux commence après un repas et ne dépend pas du stress ou de l'effort physique.

Halasia et Achalasia

La halasia et l'achalasie de l'œsophage sont des provocateurs possibles de sensations douloureuses. Les deux pathologies indiquent une altération de la fonctionnalité du système digestif, mais diffèrent par leurs manifestations. En savoir plus sur les causes, les symptômes et le traitement de ces maladies dans cet article.

Halasia signifie que la capacité du sphincter à se fermer est altérée. En raison de cette pathologie, le patient souffre de reflux gastro-oesophagien et d'œsophagite.

L'Achalasie est une lésion neuromusculaire. La pathologie est chronique et signifie une violation de la divulgation normale du cardia au cours d'un repas. Alachasia réduit le tonus des organes digestifs, en provoquant un réflexe nauséeux et en obstruant la perméabilité des aliments, quelle que soit leur dureté et leur consistance.

Les symptômes de ces deux maladies sont de graves brûlures d’estomac, entraînant des vomissements. Le patient a une douleur sourde dans la région de l'épigastre ou du plexus solaire.

Sensations douloureuses - une des manifestations principales. Ils sont causés par des contractions des muscles de l'organe, qui apparaissent brusquement dans un rêve, après un surmenage ou un stress. La douleur est soulagée par des médicaments ou disparaît lorsque le patient mange ou boit de l'eau.

Un autre symptôme important est la dysphagie. En cas d'ingestion, la nourriture manifeste une douleur. Il peut être émoussé ou tranchant, localisé dans le sternum. La dysphagie survient souvent après une crise émotionnelle - sentiments, stress, dépression ou apathie.

La régurgitation est également possible. Les muscles de l'œsophage se contractant de manière douloureuse et abrupte, l'ingestion de contenu non cuit se produit non seulement dans l'œsophage, mais également par la bouche. Cela provoque des brûlures d'estomac, des régurgitations ou des vomissements.

Hypertension portale

Cette maladie peut causer des douleurs dans l'œsophage. Un provocateur de ce syndrome est une violation du flux sanguin dans le bassin de la veine porte avec une pression artérielle élevée. Par la suite, l'activité normale de l'estomac est perturbée, des varices se développent dans l'œsophage et l'estomac, une ascite, une splénomégalie (la taille de la rate augmente de façon pathologique), un saignement gastro-intestinal commence.

Une manifestation dangereuse de la maladie saigne des veines de l'œsophage, du rectum et de l'estomac. Cela est dû aux modifications de l'expansion des varices.

La douleur de l'hypertension portale affecte l'épigastrium, la région iliaque et l'hypochondre droit. Le patient perd l'appétit, s'affaiblit, perd du poids, il tombe malade. L'estomac se sent encombré, augmente les flatulences. La chaise est instable - elle peut se manifester par la constipation et la diarrhée. La jaunisse est possible, une augmentation du volume de l'abdomen.

Hépatite C et cirrhose du foie

La douleur dans l'œsophage peut être l'une des complications de l'hépatite C. Leur expansion se produit et la tortuosité commence. Des saignements massifs peuvent survenir en raison de l'amincissement des parois veineuses.

Les varices de l'œsophage ne sont pas immédiatement apparentes. Parfois, la maladie ne présente aucun symptôme pendant des années. Les principales manifestations de la pathologie comprennent:

  • troubles de l'ingestion d'aliments;
  • lourdeur dans la poitrine;
  • brûlures d'estomac.

Habituellement, ces symptômes indiquent une inflammation de l'œsophage - œsophagite. Il accompagne souvent les varices de cet organe.

C'est important! En cas de pathologies des organes digestifs, il est important de ne pas ignorer les conseils d'un médecin et les tests de diagnostic désignés. Différents éléments du système digestif interagissent étroitement, car certaines maladies peuvent se propager à d'autres organes.

Cardiospasme

Cette pathologie est caractéristique des personnes âgées de 20 à 40 ans. Cela signifie spasme cardia. La cause première de la maladie n’est pas claire, mais elle cause une altération de la fonctionnalité du nerf vague. C'est lui qui est responsable de l'ouverture du sphincter et de l'activité péristaltique.

La douleur dans l'œsophage avec cardiospasme est constante ou paroxystique. Il se produit dans le processus xiphoïde (sternum) et peut être administré à la région cervicale ou au cœur.

La pathologie commence généralement par une dysphagie. Il peut se développer progressivement ou apparaître soudainement. Il est plus facile pour la plupart des patients d’avaler des aliments chauds et liquides, bien que certains soient plus susceptibles de manger des aliments solides.

Lorsque le cardiospasme avalé, les aliments avalés sont retardés, sans entrer immédiatement dans l'estomac. En conséquence, l'œsophage se dilate sur le cardia. Les masses de nourriture stagnantes rotent, elles peuvent donc pénétrer dans les voies respiratoires. Les conséquences sont très graves - pneumonie, abcès. En raison de la diminution de la quantité de nourriture et de liquide entrant dans l'estomac, le patient peut commencer à devenir très appauvri.

Tuberculose oesophagienne

Les coupures dans l'œsophage présentant une telle pathologie sont généralement provoquées par une ulcération de la muqueuse de l'organe. La dysphagie est l’un des indicateurs les plus brillants de la maladie.

La douleur lors de la déglutition est due à des ulcères et peut également provoquer une sensation de brûlure. Il n'y a pas de sentiments désagréables dans l'intervalle entre avaler de la nourriture.

Si la tuberculose se présente sous une forme sclérotique, l’état général du patient s’aggrave et la dysphagie apparaît plus brillante. La panne est due à l'impossibilité de la nutrition.

L'ulcération progressive de l'organe viole brusquement l'acte de déglutition, il existe de fortes douleurs inattendues. Ils apparaissent souvent la nuit et n'arrêtent pas les analgésiques habituels. La douleur peut être ressentie dans l'oreille (parfois dans les deux cas), derrière le sternum se traduit par des sensations de brûlure, aggravées par la déglutition.

Dyskinésie

Cette pathologie est un autre facteur susceptible de provoquer la douleur de l'œsophage. La dyskinésie signifie une altération de la motricité motrice de l'œsophage, c'est-à-dire que la nourriture se déplace dans l'estomac différemment, mais il n'y a pas de lésion organique.

La dysphagie provoque des sensations douloureuses. Le patient ayant terminé son repas ressent une lourdeur dans l'épigastre, un reflux gastro-oesophagien se produit. Le contenu de l'œsophage ou de l'estomac peut pénétrer dans le système respiratoire, provoquant une bronchite chronique ou une pneumonie.

Dans la dyskinésie hypermotrice, la douleur peut être transmise à l'omoplate, au bras gauche ou au côté gauche de la poitrine. Avec de tels symptômes, le diagnostic doit être différencié, car ils ressemblent à un infarctus du myocarde ou à une ischémie du coeur.

Avec la névrose ou l'hystérie, un spasme se produit dans le bas de l'œsophage. Ceci est une cause fréquente de sensation de boule dans la gorge.

Oesophagisme

Cette pathologie s'appelle également spasme diffus. La maladie se réfère à la dyskinésie oesophagienne. Les muscles lisses de l'organe sont sujets aux spasmes, mais en même temps le sphincter cardiaque reste normal et s'ouvre par réflexe pendant la déglutition.

Les spasmes des muscles lisses provoquent des douleurs à la poitrine. Cela peut se produire en dehors du repas ou pendant celui-ci. Même la déglutition de la salive peut provoquer des sensations désagréables. La gêne augmente le stress.

La dysphagie apparaît après avoir mangé n'importe quelle consistance, bien que dans certains cas elle soit provoquée uniquement par des aliments solides. Chez de nombreux patients, la dysphagie n’est pas un symptôme permanent.

L'ulcère de l'œsophage s'accompagne généralement d'une pathologie similaire de l'estomac ou des intestins. Une seule manifestation d'une telle maladie est diagnostiquée dix fois moins.

La raison réside souvent dans la défaillance du sphincter cardiaque, accompagnée d'un reflux gastro-oesophagien. La maladie peut également être causée par un gonflement, une radiothérapie ou certains médicaments.

Les symptômes d'un ulcère sont généralement assez vifs. La maladie est accompagnée de:

  • douleur à la poitrine;
  • dysphagie;
  • brûlures d'estomac;
  • vomissements;
  • perte de poids.

Des sensations douloureuses apparaissent après le repas et sont généralement localisées dans le processus xiphoïde ou épigastrique (moins fréquent). La motilité de l'œsophage est opprimée, un œdème se produit, entraînant une déglutition altérée.

Si la maladie se prolonge, le patient crache la nourriture qu'il vient de manger. En raison de la perte de poids, l'épuisement général commence. Des complications sous forme de perforation dans la cavité pleurale ou abdominale sont possibles.

Ostéochondrose thoracique

L'ostéochondrose thoracique peut être à l'origine de douleurs dans l'œsophage. Généralement, ce symptôme provoque une lésion du segment thoracique supérieur. La douleur peut également survenir dans le pharynx. Le patient est gêné par la sensation d'un corps étranger dans le pharynx ou l'œsophage.

La douleur survient lorsqu’une inspiration ou une expiration profonde est douloureuse. Le patient est difficile de se tourner vers le côté. Il y a une douleur intercostale, un inconfort lorsque vous soulevez un bras.

La douleur peut se manifester de différentes manières. Chez certains patients, ils sont d'abord invisibles et augmentent progressivement, chez d'autres, une douleur intense se manifeste immédiatement et soudainement.

La douleur dans l'œsophage ne peut être ignorée. Pour tout symptôme désagréable, vous devriez consulter un spécialiste. L'irradiation de sensations douloureuses sur d'autres organes est possible, car la localisation de la douleur n'est pas un indicateur des dommages causés à cette région. Clarifier la pathologie et la cause des symptômes ne peut être que par un diagnostic complet.

Expérience professionnelle de plus de 7 ans.

Compétences professionnelles: diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et du système biliaire.

Causes et traitement des brûlures d'estomac et des brûlures dans l'œsophage

Les brûlures d'estomac et les brûlures dans l'œsophage sont des affections désagréables et douloureuses qui accompagnent souvent les affections du tractus gastro-intestinal. Cette sensation provoque la pénétration du suc gastrique, de composition assez agressive, dans le tube oesophagien. Il convient d'examiner les causes et les méthodes d'élimination de cet état pathologique.

Mécanisme d'apparence

Presque chaque personne au moins une fois, mais il était possible de sentir la beauté de la brûlure de l'œsophage, souvent avec certains facteurs, les brûlures d'estomac ne se produisent qu'une seule fois.

L'œsophagite par reflux (nom médical des brûlures d'estomac) survient dans 90% des cas d'inflammation des membranes de l'estomac avec une acidité élevée, ainsi que d'ulcères gastriques et duodénaux. Dans le cas des enfants, cette condition survient avec des changements pathologiques congénitaux dans le tractus gastro-intestinal, mais elle n’est pas courante.

Les causes des brûlures d'estomac et des brûlures sont le contact de la surface muqueuse de la sonde œsophagienne avec les acides du sel et de la bile contenus dans le suc gastrique.

Une valve spéciale (cardia de l'estomac) est prévue dans l'estomac pour empêcher tout contenu de pénétrer dans l'œsophage. Ce dernier n’a rien de tel, mais cette fonction est néanmoins remplie - en étirant les parois de l’œsophage au niveau de leur passage à travers le diaphragme.

Si les parois sont faibles ou si la valvule cardiaque a perdu sa fonctionnalité, un reflux se produit - ingestion d’acides gastriques dans le tube oesophagien et de là dans la gorge. Si cette condition survient pendant la gastrite avec une acidité élevée, il se produit une sensation de brûlure dans l'estomac, et pas seulement dans l'œsophage.

Les raisons de ces sentiments

Des brûlures d'estomac peuvent se produire non seulement avec une faiblesse du sphincter gastrique, une diminution de la tension des parois de l'œsophage, des ulcères et une gastrite. Très souvent, ces conditions désagréables se produisent avec l'œsophagite - un processus inflammatoire qui se développe dans le tube œsophagien. Si une grande partie de l'organe a été touchée ou si les dommages sont importants, alors même une petite quantité de liquide gastrique peut provoquer des brûlures d'estomac graves.

En outre, une sensation de brûlure dans l'œsophage se produit lorsque les maladies suivantes:

  • saillie herniaire dans l'ouverture œsophagienne du diaphragme;
  • achylie de l'estomac;
  • sténose pylorique;
  • après des interventions chirurgicales dans le tube digestif;
  • cholécystite chronique;
  • diabète, etc.

Parfois, les brûlures d'estomac sont accompagnées de maladies auto-immunes.

Facteurs d'occurrence

Il existe des facteurs de risque pour développer des brûlures d'estomac:

  • Mauvaise nutrition. La consommation d'aliments gras, la cuisson, le café, les aliments acides, les épices chaudes peuvent causer des brûlures d'estomac, auquel cas elles apparaissent après avoir été mangées.
  • L'alcool, le tabagisme.
  • Situations stressantes.
  • En surpoids.
  • L'utilisation de certains médicaments.
  • Période de gestation
  • Surmenage physique.
  • Longues attaques de forte toux.
  • Des vêtements serrés et inconfortables.
  • Empoisonnement
  • Helminthiase

Si une personne a une prédisposition au reflux, alors la condition s'aggrave le plus souvent quand elle est couchée.

Dans le cas où l'on observe des brûlures d'estomac et des brûlures dans l'œsophage chez un enfant, il convient de l'examiner attentivement pour rechercher des anomalies congénitales du tractus gastro-intestinal, qui nécessitent pour la plupart une intervention chirurgicale.

Symptômes et signes

Cette affection n’est en aucun cas asymptomatique et son inconfort est pour beaucoup une punition réelle, car l’intensité des manifestations peut varier considérablement. Si certaines personnes souffrent de brûlures d'estomac telles que chatouillement et maux de gorge, comme dans les cas de rhume, d'autres s'accompagnent de douleurs vives, de brûlures, une personne peut sentir que sa gorge et son sternum éclatent littéralement de l'intérieur. Parfois, le patient commence à ressentir une gêne, comme si une boule dans la gorge était collée ou s'il restait de la nourriture non collée.

Parmi les principaux signes sont les états suivants:

  • sensation d'amertume ou d'acide dans la bouche;
  • inflammation de la membrane muqueuse de la gorge (pharyngite);
  • toux
  • voix enrouée;
  • salivation profuse;
  • essoufflement;
  • douleur semblable à une douleur à l'angine;
  • distension abdominale.

Les brûlures d'estomac et les éructations sont des conditions associées à la suralimentation, à la malbouffe ou à l'alcool.

Les symptômes les plus graves de brûlure d'estomac et de brûlure de l'œsophage, signalant la présence d'une maladie ou de ses complications, sont les suivants:

  • faiblesse générale;
  • bâillonnement et nausée;
  • la diarrhée;
  • sang dans les selles;
  • transpiration abondante.

Il ne faut pas exclure que la brûlure de l'œsophage puisse être causée par une érosion ou une ulcération des parois de l'estomac, une gastrite hyperplasique, des conditions précancéreuses ou la présence de maladies oncologiques affectant les organes de l'appareil digestif.

Méthodes de traitement

Dans la plupart des cas, une thérapie complexe est utilisée, dans laquelle le premier élément indique un changement de mode de vie et de nutrition. C'est un régime et des exercices modérés qui peuvent soulager une personne des brûlures d'estomac et des brûlures dans l'œsophage.

Prescrit un cours des moyens combinés qui peuvent neutraliser l'acide chlorhydrique libre dans l'estomac, réduire la production de suc gastrique.

Parmi les médicaments les plus célèbres de cette action, on peut noter:

Pour réduire les rejets d’acide chlorhydrique, l’un des médicaments suivants est prescrit:

Pour activer les habiletés motrices, on attribue à Zerukal, Motillium, Urabet, des enzymes - Créon, Pancréatine, Mezim. Il est recommandé de boire un cours d'eau minérale alcaline sans gaz ni poudre dissoute de magnésie brûlée. Le cours ne devrait pas durer plus de deux semaines. La vitamine B12 est souvent prescrite pour les brûlures d'estomac.

Si les brûlures d'estomac et les brûlures sont causées par des causes plus graves, une intervention chirurgicale peut être prescrite.

Causes des brûlures d'estomac et des remèdes improvisés de brûlure dans l'œsophage

Les brûlures d'estomac sont une sensation de brûlure subjective dans l'œsophage. Il peut apparaître au cours de plusieurs maladies, ainsi que par suite de l’utilisation de certains médicaments ou aliments. Il est souvent associé au maintien d'un mode de vie malsain et n'a aucun fondement pour la maladie.

Il est utile de savoir quand les brûlures d’estomac indiquent une maladie et quand il vous suffit de prendre soin d’un mode de vie et d’une alimentation sains. Le reflux gastro-oesophagien peut parfois être à la base de l'apparition d'attaques asthmatiques et de maladies laryngologiques (toux chronique, par exemple).

Causes des brûlures d'estomac

La cause de ce symptôme est la régression du suc gastrique acide (autrement reflux acide ou alcalin de l'estomac à l'œsophage), contrairement au péristaltisme. Les brûlures d'estomac se font sentir derrière le sternum, dans le haut de l'abdomen, sous une forme extrême, des brûlures peuvent irradier vers le cou, la gorge, le larynx, l'angle de la mandibule et même dans les parties latérales du thorax.

Un sphincter oesophagien inférieur qui fonctionne correctement empêche le reflux, raccourcit et bloque la voie de retour du contenu de l’estomac. Le lancer se produit lorsque ce sphincter est déficient. Le manque de sphincter peut survenir en raison de sa relaxation trop fréquente (relaxation) sous l’influence de divers facteurs.

En plus des maladies, les brûlures d'estomac peuvent causer:

  • alcool (augmentation de la sécrétion d'acide chlorhydrique);
  • café, thé, cola et autres boissons gazeuses contenant de la caféine (la caféine a un effet similaire à celui de l'histamine, ce qui augmente la sécrétion de l'estomac);
  • du chocolat;
  • agrumes et jus (ils contiennent de nombreux acides naturels);
  • les tomates;
  • assaisonnements épicés et aliments gras (ces derniers augmentent la sécrétion de cholécystokinine, ce qui réduit la pression dans le bas de l'œsophage);
  • menthe;
  • des cacahuètes;
  • apport alimentaire irrégulier;
  • grossesse: les brûlures d'estomac au début de la grossesse sont associées à des modifications hormonales. Sous l'action de la progestérone, les muscles du tractus gastro-intestinal se relâchent, y compris le sphincter inférieur de l'œsophage. Et les brûlures d'estomac dans les mois suivants de la grossesse sont le résultat d'une augmentation de l'utérus (il opprime l'estomac).

Reflux gastro-oesophagien

Le reflux gastro-oesophagien est un phénomène consistant à jeter le contenu de l'estomac dans l'œsophage en raison d'un dysfonctionnement moteur, d'une altération de la vidange gastrique, de l'obésité et de la grossesse. La prévalence de la maladie augmente avec l'âge.

Le reflux peut également survenir au cours d'autres maladies, telles que: sclérodermie, diabète, polyneuropathie alcoolique, troubles hormonaux. Le reflux peut également être provoqué par la prise de médicaments réduisant le voltage du sphincter inférieur de l'œsophage: médicaments contraceptifs oraux, méthylxanthines, β2-agonistes, médicaments anticholinergiques.

À la suite d'un reflux, des symptômes subjectifs typiques se développent (brûlures d'estomac, éructations vides, modifications du contenu de l'estomac) ou des lésions de la muqueuse œsophagienne. La maladie de reflux peut également présenter des symptômes inhabituels (enrouement, toux sèche ou difficulté à respirer, douleurs à la poitrine) et peut également être asymptomatique.

En général, les symptômes sont très caractéristiques et un diagnostic supplémentaire est nécessaire si le patient présente ce que l'on appelle des symptômes alarmants (déglutition diminuée, déglutition douloureuse, perte de poids, saignement de la partie supérieure du tractus gastro-intestinal), pouvant indiquer une tumeur. Dans cette situation, il est conseillé de procéder à une endoscopie dès que possible.

Si une maladie de reflux est détectée, il est nécessaire d'appliquer un traitement pharmacologique et non pharmacologique.

Les recommandations générales comprennent:

  • prise de nourriture au plus tard 2-3 heures avant le coucher;
  • tête de lit surélevée;
  • cesser de fumer;
  • régime alimentaire approprié (limiter la consommation de graisse, d'alcool et de café);
  • perte de poids chez les patients obèses;
  • éviter les médicaments qui affectent négativement la tension du sphincter oesophagien inférieur.

En ce qui concerne le traitement, les inhibiteurs de la pompe à protons sont appelés à réduire la sécrétion d’acide chlorhydrique. Les médicaments provoquent une régression rapide des symptômes d'inflammation de l'œsophage chez un plus grand nombre de patients.

Outre ces médicaments, des anti-H2, des antiacides et des agents protecteurs de la membrane muqueuse (composés de magnésium et d'aluminium) et des médicaments procinétiques (accélérant l'évacuation du contenu gastrique) sont également utilisés. Les antiacides ne peuvent être utilisés que temporairement.

En cas d'efficacité insuffisante du traitement conservateur, un traitement chirurgical doit être envisagé. En général, un traitement chirurgical approprié apporte généralement des améliorations.

Un reflux à long terme sans traitement approprié peut entraîner des complications: l'apparition de l'œsophage de Barrett (une affection précancéreuse) et le rétrécissement de l'œsophage.

Hernie hiatale

Une hernie de l'orifice oesophagien du diaphragme est une maladie de l'œsophage et de l'appareil ligamentaire du diaphragme, au cours de laquelle se produit l'expansion de l'orifice oesophagien du diaphragme et l'entorse qui bloque l'estomac et l'œsophage. À la suite d'un étirement, la partie supérieure de l'estomac est forcée dans la cavité thoracique et le travail du sphincter inférieur de l'œsophage est perturbé.

Il existe deux types de hernie: glissante (axiale), qui représente 90% de toutes les hernies, et para-oesophagienne (10%). Avec la hernie du cardia glissant se situe au-dessus de l’ouverture œsophagienne du diaphragme et, par conséquent, la relation entre l’estomac et l’œsophage change, la fonction de commutation du cardia est fortement perturbée.

La hernie para-oesophagienne se caractérise par le fait que Cardia conserve sa position et que le fond et la plus grande courbure de l'estomac sortent par l'ouverture dilatée. La cause des deux types de hernie est l'affaiblissement des muscles entourant l'ouverture. Ils sont plus fréquents chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées, avec une prédominance de femmes et un pourcentage plus élevé chez les personnes souffrant d'obésité.

Des brûlures d'estomac peuvent survenir avec les deux types de hernie, mais sont plus typiques d'une hernie glissante. Ensuite, la nourriture retourne dans l'œsophage. Les symptômes sont aggravés par l'inclinaison et la position couchée sur le dos pendant le sommeil et sont soulagés par l'utilisation d'antiacides.

Une hernie pérenne par glissement peut entraîner une inflammation de la muqueuse œsophagienne, qui provoque des ulcères de l'œsophage, des saignements avec anémie et des lésions fibreuses. En cas de hernie mi-oesophagienne, des douleurs peuvent apparaître dans la partie supérieure de l'abdomen et dans la partie inférieure de la poitrine, des palpitations et du hoquet.

Une hernie œsophagienne peut être traitée de manière conservatrice. Toutefois, dans certains cas, il est utile d’envisager un traitement chirurgical pour prévenir l’asphyxie.

Les brûlures d'estomac à long terme, surtout si elles s'accompagnent d'autres problèmes, devraient toujours susciter notre vigilance et vous devriez en informer le médecin. Si les brûlures d'estomac sont causées par des erreurs nutritionnelles ou un mode de vie malsain, vous pouvez essayer de changer de mode de vie. Toutefois, si les symptômes sont causés par la maladie décrite ci-dessus, seul un traitement approprié peut apporter un soulagement.

Aides aux brûlures d'estomac

Jus de pomme de terre - Passer une grosse pomme de terre dans une râpe. Jus pressé dans un verre, le jus ne peut pas être conservé plus d'une journée. 2 cuillères à café de jus de boisson avant les repas deux fois par jour. Ce jus aide également avec d'autres symptômes, tels que la constipation ou des problèmes de foie.

Fruits de genièvre bouillis - faites-les bouillir pendant 15 minutes et égouttez-les. Buvez une cuillère de bouillon après avoir mangé. Le jour où vous pouvez boire trois cuillères, une plus grande quantité fait mal seulement.

Infusion de Racine de Medicar - La racine de cette plante doit être écrasée. Versez un verre d'eau bouillante. Infuser sous le couvercle pendant environ 20 minutes. Puis égoutté. Buvez une demi-tasse de bouillon trois fois par jour. Il est préférable de le boire après les repas. Cette plante est également utilisée pour les douleurs de nature neurologique et rhumatismale.

Gelée de lin - La graine de lin facilite l'inconfort du tractus gastro-intestinal. Protège et stabilise. 2 cuillères à soupe de cette herbe versez deux tasses d'eau. Cuire 10-15 minutes et verser la gelée. Vous devriez le consommer deux fois par jour.

Napar Meadowsweet Marsh - une cuillère à café d'herbe plane sous le couvercle pendant 15 minutes. Fusionner et partir un peu. Infusion à boire dès l'apparition des brûlures d'estomac. Cette plante est utilisée pour traiter les maladies rhumatismales et le rhume.

Un verre d'eau tiède avec du miel et du vinaigre de cidre - boire quand des brûlures d'estomac se produisent.

Teinture de noix - boire dans trois jours, le soir.

Poudre de charbon - 3-4 cuillères à soupe de la poudre est dissoute dans de l'eau, une tisane, du lait, du jus de pomme.

Folk, les méthodes éprouvées de brûlures d’estomac peuvent soulager de manière significative les symptômes pénibles, mais elles ne sont pas toujours suffisantes pour éliminer ce problème.

En Savoir Plus Sur Dysbacteriosis