Principal / Gastrite

Quelles maladies peuvent dire la douleur dans le côté gauche au nombril?

Gastrite

Les sensations douloureuses du côté gauche au niveau du nombril peuvent être de nature très différente: douleur, tiraillement, coupure, douleur. Cela n’est pas toujours révélateur de maladies des organes digestifs, car c’est ainsi qu’un infarctus du myocarde ou un étirement des fibres musculaires peut se manifester. Il est extrêmement dangereux d’établir de manière indépendante la raison et, plus encore, de prendre toutes les mesures pour les éliminer (traitement médicamenteux). Dans la plupart des cas, de telles douleurs comportent un risque certain pour la vie, vous devez donc immédiatement consulter un médecin pour les diagnostiquer. Quelles maladies peuvent indiquer sur la douleur ombilicale dans le côté gauche, quels sont les premiers secours et dans quels cas cela est approprié, nous apprenons plus loin.

Principales maladies

Si une personne a mal au côté gauche, elle est la cause de maladies (aiguës et chroniques) du tractus gastro-intestinal et du système excréteur dans 95% des cas. Les douleurs aiguës, aggravées par le mouvement ou le soupir, nécessitent des soins médicaux immédiats. Ne considérez que certaines maladies pouvant causer des douleurs dans l'abdomen gauche mésogastrique.

Problèmes d'estomac

La douleur provoquée le plus souvent au côté gauche de la maladie de l'estomac, causée par un régime alimentaire inadéquat, l'abus de malbouffe et les boissons gazeuses sucrées.

La muqueuse gastrique, dont la fonction est de protéger l’organe interne des effets néfastes de tous les produits qui tombent à l’extérieur, n’est pas en mesure de fonctionner pleinement, ce qui provoque le développement de maladies telles que:

  1. Gastrite - se produit à la suite d'une infection du corps par la bactérie Helicobacter, pilori, qui se dépose sur la membrane muqueuse, l'irrite et provoque des douleurs. Des sensations désagréables apparaissent lorsque les aliments ne pénètrent pas longtemps dans l'estomac, ainsi qu'après un repas copieux composé d'aliments malsains (principalement frits et gras). Les douleurs font mal, dont le pic tombe sur la période de digestion des aliments, après quoi leur intensité diminue. La maladie est provoquée par une nutrition inadéquate, ainsi que par une immunité réduite, qui ne peut pas résister à l’infection par le pilier Helicobacter.
  2. Ulcère gastrique - se développe sur le fond de la gastrite active, le traitement de ce qui est absent. Les bactéries, de plus en plus nombreuses, occupent toutes les grandes surfaces de la membrane muqueuse qui s’érode et provoque des ulcérations sanglantes. L'intégrité altérée de la membrane muqueuse provoque des douleurs, ainsi que des impuretés sanguines dans les matières fécales (les masses fécales sont peintes dans une riche couleur bordeaux ou noire). La douleur est aiguë, spastique, pire après avoir mangé. Avec l'exacerbation du stade chronique de l'ulcère, la température corporelle peut augmenter, de même que le manque d'appétit.
  3. La gastroduodénite est une maladie au cours de laquelle la défaite causée par la bactérie Helicobacter pilory s'étend à la partie supérieure du duodénum. La douleur peut être à la fois aiguë et sourde, mais constante. Les mouvements soudains, la palpation et 10-15 minutes après que les aliments entrent dans l'estomac lui font mal.
  4. Cancer de l'estomac - Les néoplasmes malins dans la cavité gastrique ou à proximité peuvent être causés par de trop grandes excès alimentaires, ainsi que par la consommation d'aliments trop salés, épicés, chauds et frits. Elle se caractérise par une augmentation de l'abdomen, des douleurs aiguës en appuyant sur la région épigastrique, ainsi qu'une détérioration générale de l'état.
  5. Pilorospasme - il existe un fort spasme de l'estomac, dans lequel le corps n'est pas en mesure de remplir pleinement ses fonctions. Cela perturbe également le flux sanguin naturel, ce qui peut causer de graves douleurs spastiques sur le côté gauche du nombril. Il se produit en raison de violations du système cardiovasculaire, ainsi que du développement d'un choc cardiogénique.

Problèmes de pancréas

La pancréatite est la maladie la plus grave du pancréas. Il se caractérise par la présence d'un processus inflammatoire, dont la cause peut être de tels préalables:

  • médicaments à long terme;
  • l'abus de boissons alcoolisées qui provoquent une intoxication grave des organes, perturbant son fonctionnement;
  • les perturbations hormonales et les troubles métaboliques;
  • trop manger, surtout la nuit;
  • la prédominance des boissons gazeuses sucrées devant de l'eau minérale pure;
  • invasion parasitaire;
  • blessure de la région abdominale.

La pancréatite peut être chronique, le corps ne produisant pas assez d'enzymes pour digérer pleinement les aliments, mais aussi pour suivre une phase aiguë avec une intoxication grave et le développement du processus inflammatoire.

La douleur est aiguë, entourant, peut irradier vers la région du coeur et la cavité iliaque. À la palpation, il y a augmentation du corps et augmentation de la douleur. La température corporelle augmente, des frissons, des sueurs froides et de la fièvre sont présents.

Problèmes du côlon

Les maladies du colon résultent d'un dysfonctionnement de l'ensemble du tractus gastro-intestinal, car les organes sont étroitement interconnectés, ce qui augmente les risques d'infection.

Les maladies les plus dangereuses du gros intestin sont:

Colite ulcéreuse - cavité intestinale enflammée et ulcérée, qui provoque des saignements, ainsi que des douleurs persistantes, en particulier lors de la défécation. Il se manifeste par des manifestations telles que:

  • diarrhée fréquente suivie de constipation prolongée;
  • douleur dans la partie gauche de la région ombilicale, qui disparaît partiellement ou complètement après une selle;
  • perte de poids, détérioration de l'état général.

Maladie de Crohn - un processus inflammatoire s'étend non seulement au gros intestin, mais également à l'intestin. La douleur est dispersée, mais le plus souvent son foyer est situé dans le côté gauche près du nombril. La maladie survient avec des mutations génétiques qui se produisent au stade de la nucléation de l'embryon. Il ne se prête pas au traitement, seule sa correction est possible avec l'aide d'un traitement médicamenteux complémentaire.

Colite ischémique - la maladie se développe dans le contexte de pathologies du système vasculaire des organes gastro-intestinaux, dans lesquelles la nutrition naturelle de l'organe est perturbée. Un apport sanguin insuffisant dans le gros intestin peut être dû à la présence de caillots sanguins, d'anévrismes et de varices. La maladie est dangereuse car, à tout moment, les parois non élastiques de grands vaisseaux peuvent se rompre sous la pression, provoquant un saignement interne important. La douleur est localisée dans la région centrale de l'abdomen et peut également se propager par vagues chaudes dans différentes directions. L'augmentation de la douleur survient après un effort physique intense, ainsi que pendant la palpation.

La colite pseudo-membraneuse est une maladie dans laquelle l'ulcération des parois internes de l'intestin augmente avec les microorganismes qui y vivent, mais leur augmentation incontrôlée se traduit par le groupe des pathogènes conditionnels à pathogènes. Cette maladie est causée par des antibiotiques à long terme qui détruisent complètement toute la flore intestinale, empêchant ainsi le système immunitaire de freiner le développement de microorganismes pathogènes. Se manifeste par des sensations douloureuses du côté gauche de l'abdomen central, ainsi que par un trouble des selles (constipation prolongée ou diarrhée). Un léger degré survient après un traitement antibiotique.

Diverticulite - le gros intestin perd son élasticité, ses parois internes se gonflent et forment des poches membranaires. Dans de telles formations, les aliments peuvent être retardés, sujets aux processus de pourriture, à l'origine du processus inflammatoire. La douleur est modérée, principalement lors des mouvements: inclinaison ou rotation du corps.

Appendicite aiguë - le patient ressent une douleur aiguë et aiguë, qui est parfois exposée au côté gauche (généralement avec une inflammation de l'appendice, il fait mal à droite). Il s'accompagne d'une sensation de distension de l'intérieur, de crampes et de coliques. La douleur diminue avec le dégagement de gaz, mais s'active avec tous les mouvements, les soupirs et toute tension de la cavité abdominale.

Problèmes intestinaux

Le péristaltisme survient dans l'intestin grêle, ce qui permet d'avancer les aliments le long du tractus gastro-intestinal. L'activité motrice est réalisée en réduisant (spasme) les muscles musculaires de l'intestin grêle. Les maladies qui causent le plus souvent des douleurs au nombril du côté gauche peuvent être de deux types:

  1. Entérite - inflammation de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Les gastro-entérites, les entérocolites et les gastro-entérocolites ont des symptômes similaires: la douleur est aiguë, spastique, aggravée par tout mouvement des muscles lisses (même avec un soupir). Se produit en raison de la malnutrition, ainsi que de la dysbiose pathologique, ce qui entraîne la croissance de la microflore pathologique. Procéder principalement dans la forme aiguë.
  2. Les enzymopathies intestinales sont des pathologies qui progressent au niveau cellulaire. Les processus métaboliques échouent et aboutissent à une accumulation de toxines dans les cellules de l'intestin grêle qui empoisonnent tout le corps. Manifestez un trouble grave des selles (diarrhée prolongée) avec des impuretés sanguines, ainsi qu'une perte de poids soudaine. La douleur ne survient que lorsque l'intoxication est importante.

Problèmes de système urinaire

La cause de toutes les maladies des organes urinaires est un processus inflammatoire étendu provoqué par une hypothermie prolongée et une diminution des fonctions de protection du corps. La pyélonéphrite est la maladie la plus dangereuse, qui s'accompagne de douleurs aiguës et peut s'emparer du côté gauche ou du côté droit, en fonction du rein affecté.

Le processus inflammatoire (principalement ascendant) est marqué par de tels symptômes:

  • aucune miction ou difficulté;
  • coliques rénales s'étendant dans la cavité abdominale;
  • augmentation de la température corporelle.

Problèmes avec la rate

La rate est un organe important qui utilise des cellules mortes dans le corps. Les processus inflammatoires étendus, les invasions et les blessures rendent ses tissus plus friables, augmentant ainsi la teneur en tissus parenchymateux. L'organe peut se rompre en cas de lésions péritonéales, d'ecchymoses et de mouvements brusques. Le premier signe est une douleur aiguë au niveau du nombril, ainsi que le bleu de la peau dans la région ombilicale, qui s’étend du côté gauche. Il peut provoquer un choc douloureux et provoquer une issue fatale dans la formation de saignements internes importants.

Hernie ombilicale

Une maladie dans laquelle certaines parois d'organes font saillie à travers les barrières herniales dans la couche graisseuse des tissus mous. La hernie ombilicale provoque des douleurs en tournant, en éternuant et en appuyant. Danger de mort, car il perturbe l'irrigation sanguine des organes internes, ce qui entraîne des dysfonctionnements.

Diagnostics

Lorsque la douleur est modérée mais ne disparaît pas complètement, vous devez absolument consulter un médecin généraliste. Il collectera une histoire complète dans laquelle il enregistrera ses sensations lors de la palpation, la nature de la douleur, ainsi que l'état général du patient. Avec ces données, vous pouvez consulter un médecin plus spécialisé, un gastro-entérologue, qui réalisera un certain nombre d'études supplémentaires confirmant le diagnostic:

  • Échographie abdominale;
  • palpation de la zone touchée;
  • Rayon X (en présence d'une blessure à la cavité abdominale)

Premiers secours

Si une personne est très méchante, qu'elle frissonne, qu'elle a très mal, vous devez immédiatement appeler une ambulance, en lui décrivant les symptômes de ce qui se passe. Après cela, le répartiteur donnera des recommandations sur la façon de se comporter et d'aider le patient. Dans différentes maladies, les premiers secours sont différents et, comme il est impossible de déterminer la cause de ce qui se passe tout seul, il est préférable de faire appel à l'équipe de médecins plutôt que de prendre des analgésiques, car ils peuvent lubrifier les symptômes, ce qui rend difficile l'établissement d'un diagnostic primaire.

Traitement

La péritonite et l'appendicite nécessitent une intervention chirurgicale immédiate et certains ulcères et gastrites peuvent être soignés à domicile. Si la maladie est provoquée par des troubles des processus digestifs, le patient se voit prescrire:

  • un régime qui exclut les aliments frits et gras, ainsi que les épices et les viandes fumées;
  • traitement médicamenteux visant à restaurer la microflore intestinale bénéfique;
  • boisson abondante, pour laquelle ils utilisent uniquement de l'eau minérale, à l'exclusion des jus de fruits frais, des sodas et des boissons sucrées avec des colorants;
  • activité motrice modérée, qui aide à normaliser la motilité intestinale, sans retarder les produits digestifs dans le corps pendant une longue période.

En présence de maladies chroniques, des examens médicaux annuels sont nécessaires, ainsi qu'un traitement préventif.

Vous devez également utiliser soigneusement les recettes de la médecine traditionnelle, qui peuvent réduire le processus inflammatoire du système digestif:

  1. Une décoction d'ortie - l'herbe est brassée selon les instructions, insistez 2-3 heures dans un endroit sombre, après quoi ils boivent 1 cuillère à soupe avant chaque repas.
  2. Décoction de camomille - prenez 1 cuillère à café d'herbes sèches pour un verre d'eau bouillante, laissez reposer pendant 3-4 heures, filtrez et buvez à la place du thé.
  3. La décoction de sauge est un antiseptique naturel qui vous permet de limiter le développement de la microflore pathogène dans l'intestin. Deux cuillères à soupe d'herbes sont versées avec un verre d'eau bouillante et cuites au bain-marie pendant 15 minutes. Prendre 1 cuillère à café toutes les 3-4 heures, quel que soit le repas.

À la gauche du nombril fait mal au ventre

À gauche du nombril, les maux d'estomac sont un symptôme assez fréquent rencontré par de nombreuses personnes. En règle générale, le côté gauche de l'abdomen fait beaucoup plus mal que le côté droit, qui est associé aux caractéristiques anatomiques du corps humain (l'emplacement des organes internes). Et si, dans la plupart des cas, l’apparition de douleur est associée à une altération des processus digestifs, alors, avec des sensations plus intenses, la cause de ce symptôme peut être une pathologie grave, y compris un cancer.

À la gauche du nombril fait mal au ventre

Classification de la douleur

Les médecins partagent de nombreux types de douleur (plus de dix) pouvant survenir à gauche du nombril. Le tableau ci-dessous présente les plus courants.

La douleur à gauche du nombril est différente

Tableau Variétés de douleur dans le nombril dans la nature.

Note! Il est impossible de faire un diagnostic en s’appuyant uniquement sur l’analyse de la douleur apparue, car ce n’est pas le critère principal. Seul un diagnostic correct permettra au médecin de poser un diagnostic précis. Par conséquent, ne vous découragez pas à l’avance si vous soupçonnez le développement d’une pathologie particulière, car même une douleur intense à l’abdomen peut résulter d’une intoxication du corps ou d’un trouble du système digestif banal.

Causes de la douleur abdominale

Maladies causant des douleurs à la gauche du nombril

Comme vous l'avez déjà vu, il existe de nombreuses pathologies susceptibles de provoquer une douleur à gauche du nombril. Tout d'abord, cela est dû à un grand nombre de systèmes et d'organes internes différents, dont la perturbation conduit à des sensations désagréables dans l'estomac. La douleur causée par diverses maladies sur le site de localisation peut être divisée en douleur dans le bas et le haut de l'abdomen.

Que dit la douleur au nombril

Bas de l'abdomen

Considérons les maladies les plus courantes accompagnées d'un symptôme sous la forme de sensations douloureuses dans la partie inférieure gauche de l'abdomen du patient:

  • hernie ombilicale. Cette pathologie provoque souvent une obstruction intestinale et des douleurs abdominales;
  • L'endométriose est une maladie gynécologique chez la femme, qui s'accompagne d'une augmentation des cellules de l'endomètre. Le développement de l'endométriose est généralement indiqué par une douleur dans la région de l'ovaire gauche;

Causes possibles de douleur au nombril

Plusieurs des maladies susmentionnées constituent un danger grave pour le corps. Il est donc déconseillé d'ignorer leurs symptômes, en particulier la douleur à gauche du nombril. Cela peut conduire au fait que la maladie entrera dans une phase difficile et que le traitement deviendra plus difficile, long et coûteux en termes financiers.

Partie supérieure de l'abdomen

Les pathologies les plus courantes provoquant des douleurs dans l'abdomen supérieur gauche incluent:

    pneumonie (pneumonie). La maladie est souvent accompagnée d'une forte toux, de fièvre et de douleurs abdominales;

Douleur intense au-dessus du nombril

Ce n'est pas toute la liste des maladies qui s'accompagnent de l'apparition de douleurs abdominales aiguës. Mais quel que soit l’emplacement des sensations douloureuses (au centre, à droite ou à gauche de l’abdomen), il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin pour un examen diagnostique. Un traitement précoce empêchera le développement de complications graves.

Quand avez-vous besoin de l'aide d'un médecin?

Si des douleurs abdominales ont provoqué des maux d'estomac, des diarrhées ou des flatulences banales, il n'est pas nécessaire de se rendre immédiatement à l'hôpital. Mais, comme indiqué précédemment, des pathologies graves peuvent être à l'origine des sensations douloureuses et, lorsqu'elles apparaissent, il est urgent de consulter un médecin pour pouvoir subir un examen médical.

Parfois, vous devez consulter un médecin immédiatement.

Il est nécessaire de consulter un médecin dans de tels cas:

  • douleur dans le nombril d'une femme enceinte, portant un caractère vif;
  • selles molles avec des particules de sang;
  • abaisser la pression artérielle;
  • l'apparition de douleurs aiguës et insupportables, qui ne peuvent être tolérées sans l'utilisation d'analgésiques;
  • vomissements fréquents;
  • augmentation de la température corporelle et fatigue générale du patient;
  • une augmentation progressive de la douleur abdominale.

Si la douleur augmente progressivement, consultez un médecin.

Note! L'apparition d'au moins un signe de cette liste vous indiquera de consulter immédiatement un médecin car, dans la plupart des cas, de tels cas nécessitent une réanimation ou une intervention chirurgicale. Souffrir dans l'espoir que tout cela passera bientôt de lui-même, c'est impossible.

Ce que tu ne peux pas faire quand la douleur

Même en dépit du fait que lorsque des douleurs abdominales apparaissent, les personnes appellent le médecin. Avant son arrivée, elles peuvent expérimenter des méthodes traditionnelles pour soulager ou soulager les sensations douloureuses. Mais dans la plupart des cas, de telles mesures ne peuvent qu'empirer les choses.

Premiers soins pour douleurs abdominales

Avant l'examen par un médecin, il est interdit aux patients de:

  • prendre des laxatifs pour libérer les intestins;
  • mettre indépendamment des lavements de nettoyage;
  • manger de la nourriture;
  • essayez de soulager la douleur avec des analgésiques. À titre exceptionnel, des antispasmodiques peuvent être pris, à condition toutefois que le patient ne présente aucun symptôme d'inflammation appendiculaire;
  • mettez des compresses chaudes au point douloureux.

Ne prenez pas de laxatifs avant l'arrivée du médecin.

Il est conseillé d'éviter tout effort physique avant de contacter la clinique et de vous reposer. Si cela se présente, appliquez de la neige carbonique sur l’estomac, enveloppée dans une serviette ou un foulard. Cela devrait aider à éliminer la douleur, bien que temporairement.

Douleur abdominale à gauche du nombril

Même un enfant le sait: si l’estomac a mal à la droite du nombril, il peut s’agir d’une appendicite. Avec l'âge, il faut savoir que la vésicule biliaire est également à droite. Pourquoi l'estomac à la gauche du nombril fait-il mal? Une sensation désagréable touchant le côté gauche de l'abdomen peut signaler l'apparition de maladies graves des organes abdominaux suivants:

  • Côlon descendant;
  • Côlon sigmoïde;
  • Le rectum;
  • Uretère gauche;
  • Ovaire gauche et trompe de Fallope (chez la femme).

Pour comprendre lesquelles, il est nécessaire de comprendre le type de douleur que la personne manifeste.

La nature de la douleur dans l'abdomen

L'intensité des sensations, la manière dont une personne ressent la douleur, sont la nature de la douleur.

  • Triste et douloureux - parle souvent de problèmes gynécologiques. Cela peut être un processus inflammatoire dans l'ovaire gauche ou la trompe de Fallope gauche. Dans ces cas, la douleur abdominale gauche est accompagnée d'une gêne lors d'efforts physiques, de rapports sexuels et de la menstruation. Des douleurs sourdes et douloureuses peuvent également apparaître avec des varices dans le pelvis; l'élargissement de la veine hémorroïdaire; cystite chronique; maladies du sigmoïde et du rectum.
  • Caractère tirant. La douleur d'un personnage qui tire tire de l'inflammation purulente dans les organes des systèmes urogénital et digestif. Peut donner dans le dos, l'aine, la jambe gauche.
  • Caractère perçant. Douleur se manifestant dans la lithiase urinaire, lorsque la pierre traverse l'uretère gauche. Redonne et aine. Des douleurs de couture peuvent accompagner des troubles du sigmoïde et du sphincter rectal.
  • Caractère aigu. Les douleurs aiguës provoquent des crampes et des coliques. Se produit avec: cystite; urolithiase; maladies inflammatoires infectieuses du tube digestif (colite; dysenterie; salmonellose; gastro-entérite; maladie de Crohn; sigmoïdite).
  • Caractère pointu. Une douleur aigüe dans l'abdomen se manifeste par des maladies "féminines": annexite (inflammation des appendices); grossesse extra-utérine.

Des douleurs aiguës sur le côté gauche de l'abdomen peuvent également apparaître dans les cancers des 3ème et 4ème stades.

La douleur peut indiquer qu'il existe une pathologie grave dans le corps. Il est important de demander l'aide d'un médecin à temps.

Symptômes de pathologies provoquant des douleurs à gauche du nombril

Pour comprendre les causes de la douleur, faites attention aux symptômes des satellites. Chaque maladie a ses propres symptômes, ce qui vous permet de faire un diagnostic préliminaire avant un examen complet.

Sigmoïdite

La sigmoïdite - inflammation du côlon sigmoïde du gros intestin peut être à l'origine de la douleur à gauche du nombril. La maladie a deux formes: aiguë et chronique. Peut le causer:

  • Causes internes: infections; La maladie de Crohn; dysbactériose; colite ulcéreuse; problèmes de vaisseaux mésentériques.
  • Causes externes: intoxication par des pesticides; contamination radioactive.

Les symptômes de la sigmoïdite apparaissent:

  • Dans les douleurs de caractère aigu et coupant, localisées dans la partie gauche de la région iliaque et s'étendant dans la cuisse et le bas du dos.
  • Dans les selles anormales (diarrhée ou constipation).
  • Dans la fausse envie de déféquer.
  • En réduisant l'appétit.
  • En général, malaise.
  • Dans la nervosité et l'insomnie.

Traitement de la sigmoïdite - régime strict, antibiotiques et antispasmodiques.

Maladie de Crohn (entérite granulomateuse)

La cause de la douleur à la gauche du nombril peut être liée à la maladie de Crohn - violations de la structure intestinale avec formation d'adhérences intestinales et de fistules. La maladie est chronique. La durée de la période aiguë peut aller jusqu'à six mois, en fonction de l'état général du corps.

L'inflammation entraîne progressivement un rétrécissement du canal intestinal et un remplissage des intestins avec du liquide séreux autour de la zone touchée.

Les symptômes de la maladie de Crohn sont divisés en deux types:

  • Signes extra-intestinaux: sensation de faiblesse, perte de poids, augmentation constante de la température corporelle (37-37,5 ° C), lésions des articulations, du sang et des reins.
  • Signes intestinaux: douleurs lancinantes, diarrhée mêlée de sang et de mucus, inflammation du sphincter rectal.

À ce jour, les médecins ne peuvent déterminer la cause exacte de la maladie de Crohn. Parmi les causes qui influencent le développement de la maladie figurent les facteurs héréditaires, infectieux et associés à l'immunité.

Le début de l'aggravation peut mettre:

  • Intoxication chimique;
  • Maladies du tube digestif, ayant un caractère viral;
  • Infection intestinale chronique;
  • Un ulcère de l'estomac ou de l'intestin;
  • Immunité réduite;
  • Traumatisme abdominal touchant le côlon sigmoïde;
  • Complication postopératoire;
  • Nourriture irrationnelle.

Le traitement des premiers stades de la maladie est induit par un médicament. Le médecin peut prescrire des antagonistes des récepteurs du système immunitaire, des glucocorticoïdes, de la sulfasalazine. Avec l'inefficacité du traitement conservateur, la zone endommagée est enlevée chirurgicalement. Après la chirurgie, le patient doit suivre un régime et prendre des vitamines.

Diverticulite

La cause de la douleur abdominale gauche peut être une diverticulite intestinale, une complication de la diverticulite. Il est important de séparer ces concepts.

La base des parois intestinales sont des muscles lisses, grâce auxquels se réalise le péristaltisme, favorisant le contenu des divisions sous-jacentes. Sur les parois de l'intestin (souvent dans le côlon sigmoïde, situé directement devant le rectum) peuvent former des protrusions de la hernie - les diverticules. La présence de telles saillies intestinales - diverticulose. Le contenu de l'intestin peut pénétrer dans les diverticules. Il y reste, provoquant une reproduction améliorée des micro-organismes et l'apparition du processus inflammatoire. Ce processus inflammatoire chez les diverticules est appelé diverticulite.

Les symptômes de la diverticulite sont similaires à ceux d’autres maladies courantes. Des signes spécifiques aideront à clarifier le diagnostic:

  • La nature monotone de la douleur, localisée à gauche dans le bas de l'abdomen et qui se tourne vers le côté gauche, est aggravée par l'effort physique, la toux et le rire.
  • Le patient peut indiquer un point spécifique - le centre dans lequel la douleur est ressentie.
  • L'inconfort dure longtemps (jusqu'à plusieurs jours).
  • Augmentation de la douleur lors de la palpation.
  • Alternance de diarrhée et de constipation.
  • Manque de soulagement après les selles.

Dix pour cent des patients atteints de diverticulite présentent du sang dans les matières fécales. Lorsque le diverticule est cassé, le saignement devient plus abondant et la personne ressent une douleur aiguë à court terme.

Complications possibles de la diverticulite:

  • Formation d'infiltrat péri-colique (tissu d'imprégnation liquide qui, à la palpation, est ressenti comme une formation tumorale douloureuse).
  • La formation d'adhésions provoquant une obstruction intestinale.
  • L'apparition de fistules, à travers eux, le contenu de l'intestin pénètre dans d'autres organes.
  • Le développement de la péritonite - inflammation du péritoine.
  • Dans de rares cas - réincarnation d'une diverticulite dans une tumeur maligne.

Beaucoup ont des diverticules, la diverticulite se développe dans les unités.

Contribuer à son développement peut:

  • Maladies inflammatoires du côlon (colite d'étiologie différente).
  • Une petite quantité de fibres consommées (fibres alimentaires), qui contribue au développement de la constipation, augmente la pression dans l'intestin et provoque le blocage du diverticule.
  • Facteurs héréditaires: un enfant peut être prédisposé à la formation de diverticules hérités d'ancêtres, vous pouvez même naître avec des diverticules formés.
  • Âge avancé: le tonus musculaire est affaibli, la constipation devient fréquente, le blocage du diverticule est plus probable.
  • Helminthiases: les vers altèrent la microflore naturelle de l'intestin, violent l'intégrité de la membrane muqueuse, ce qui provoque l'apparition de foyers d'inflammation.

Méthodes pour le diagnostic de la diverticulite:

  • Une coloscopie avec un endoscope inséré dans l'anus permet une détection précise des diverticules.
  • Imagerie par résonance magnétique et calculée.
  • Irrigoscopie (examen aux rayons X avec introduction d'un agent de contraste pour obtenir une image nette).
  • L'examen échographique de la cavité abdominale est efficace dans les derniers stades du développement de la maladie. Il aide à identifier les diverticules bien remplis.
  • La laparoscopie - une méthode de diagnostic et de traitement: à travers une petite incision dans la paroi abdominale à l'aide d'une caméra, la face externe de l'intestin est inspectée visuellement, les diverticules sont retirés.

En cas de diverticulite aiguë, la radiographie par contraste n’est pas souhaitable, l’irrigoscopie est utilisée pour déterminer l’efficacité du traitement. L'échographie et le scanner permettent de différencier la diverticulite des autres maladies de la cavité abdominale (appendicite, abcès, etc.).

Le traitement est plus souvent effectué dans l'enceinte d'un établissement médical. Avec une évolution légère de la maladie, le traitement ambulatoire se fait par des médicaments et par un régime alimentaire.

Pour la thérapie, on utilise des médicaments qui peuvent prévenir le développement de l'inflammation et réduire la douleur. Utilisez les groupes suivants:

  • Antibiotiques à large spectre entraînant la destruction des bactéries, réduisant l'inflammation, nettoyant le diverticule des matières fécales et du pus.
  • Les agents anti-inflammatoires et antimicrobiens contribuent à l’élimination de la microflore pathogène et de l’inflammation, empêchent la récurrence de la maladie.
  • Laxatifs légers d'origine naturelle, permettant aux intestins de se libérer de la stagnation des matières fécales, afin de réduire la pression exercée sur les diverticules.
  • Les antispasmodiques aident à réduire l’inconfort.
  • Les médicaments contre les allergies réduisent le gonflement des parois intestinales.

Dans les cas graves, l’introduction de médicaments se fait par voie intramusculaire ou intraveineuse, avec une évolution légère de la maladie - par voie orale.

Colite infectieuse

La colite infectieuse est une maladie inflammatoire du côlon (le côlon descendant est situé du côté gauche de l'abdomen) et est causée par des microorganismes pathogènes.

Symptômes de la colite infectieuse:

  • Spasmes intestinaux douloureux;
  • Fort grondement dans l'estomac;
  • Selles molles;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Faiblesse

Une déshydratation peut se développer dans un contexte de diarrhée sévère.

Pour identifier les causes d'indisposition, des diagnostics de laboratoire sont utilisés: recherches bactériologiques, virologiques et parasitologiques. Dans le cas du développement de complications faire la culture de sang pour la stérilité. Le test sanguin montre une augmentation du niveau de globules blancs, le taux de sédimentation des érythrocytes.

Le traitement est effectué avec prudence: des agents antibactériens sont utilisés. Si l'agent pathogène est Shigella, la fluoroquinolone et la 8-oxyquinoléine sont prescrites. Si une activité pathogène d'Escherichia coli est détectée, utilisez des céphalosporines modernes. Le métronidazole est utilisé pour la colite pseudo-membraneuse provoquée par une infection à Clostridium. Parfois, l'agent causal de la maladie peut être amibes. En cas d’amibiase, les amibocytes, le métronidazole devraient aider à la guérison.

La lutte contre la déshydratation est importante: Regidron ou Oralite est prescrit pour saturer le corps en eau.

Après l'élimination des symptômes aigus, un régime de restauration et l'administration de préparations enzymatiques (pancréatine, Festal, etc.) et de prébiotiques sont prescrits.

L'activité des parasites dans le corps

Une douleur intense dans l'abdomen à gauche du nombril peut indiquer la présence de parasites dans l'intestin. Les causes de l’infection peuvent être une violation des règles d’hygiène individuelle, une immunité réduite, la communication avec des animaux infectés, des aliments qui n’ont pas subi un bon traitement thermique.

Lorsque les infections à helminthes se produisent:

  • Coups de poignard dans l'abdomen à gauche;
  • Nausée constante, envie de vomir;
  • Démangeaisons rectales;
  • La toux (l'une des étapes du développement des vers ronds a lieu dans les poumons);
  • Symptômes d'intoxication générale;
  • Éruption cutanée;
  • Augmentation de la température corporelle.

Les helminthiases sont diagnostiquées sur la base d'une analyse des selles.

Le traitement consiste à prendre des antihelminthiques (Nemozol, Pyrantel, Vermoksa). Il est recommandé de suivre un régime alimentaire strict, de mieux contrôler l'hygiène individuelle, de transformer le linge et de soigner les helminthiases chez les animaux domestiques.

Maladies de la rate

La rate est un organe non apparié situé dans l'hypochondre gauche, qui peut également faire mal. Il est responsable de la formation du sang et de la stabilité immunitaire, c’est un lieu de dépôt de sang.

Les principaux problèmes de la rate, qui peuvent causer une gêne dans la partie gauche de la cavité abdominale, sont les suivants:

  • Périsplénite (inflammation de la capsule du tissu conjonctif protégeant la rate).
  • Splénomégalie (augmentation de la taille de la rate, conséquence de processus pathologiques dans d'autres parties du corps).
  • Thrombose de la rate vasculaire.
  • Infarctus de la rate (rupture de la rate, résultant souvent de blessures, rate - un organe très fragile).
  • Rupture de la rate (souvent aussi après des blessures mineures).

Chacune de ces maladies constitue un motif de traitement immédiat pour le médecin, qui choisira la stratégie de traitement appropriée.

Douleur chez les hommes

La douleur du côté gauche de l'abdomen chez les hommes peut survenir pour diverses raisons. C'est:

  • Inflammation des testicules;
  • L'apparition d'une hernie;
  • Développement de kyste.

Ces pathologies provoquent:

  • Augmentation de la température corporelle;
  • Faiblesse
  • La nausée

La douleur peut ne pas être limitée à la cavité abdominale, descendre dans la région de l'aine.

Une autre cause possible de douleur chez les hommes est l'inflammation de la prostate.

La nature de la douleur en tirant ou en coupant. Le problème principal est une douleur aiguë lorsque vous urinez. En outre, lorsque l'inflammation de la prostate manifeste un dysfonctionnement érectile.

Douleur chez les femmes

La douleur dans l'abdomen gauche chez la femme est un symptôme alarmant. Lorsqu'ils apparaissent, vous devez faire appel à un spécialiste pour un diagnostic précis et une prescription de traitement. Une femme peut se plaindre de douleurs aiguës dans le bas-ventre gauche et de son incapacité à se baisser.

Les raisons peuvent être:

  • Annexite (inflammation des appendices);
  • Grossesse extra-utérine;
  • Le développement des processus tumoraux de la sphère sexuelle.

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen ne doit pas être ignorée. Si elle est aiguë ou continue à se faire mal pendant plusieurs jours et s’accompagne d’autres symptômes, c’est une raison pour l’attention médicale immédiate.

Ventre douloureux à gauche du nombril

✓ Article vérifié par un médecin

La douleur abdominale sur le côté gauche près du nombril est un symptôme assez commun. La localisation de la douleur du côté gauche est plus courante que la douleur du côté droit. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques et à la localisation des organes internes. Dans certains cas, de tels symptômes peuvent indiquer des problèmes digestifs, mais si le syndrome douloureux réapparaît régulièrement ou est d'intensité élevée, consultez votre médecin afin d'éliminer la possibilité de pathologies plus graves, telles que le cancer de l'intestin ou le système rénal.

Ventre douloureux à gauche du nombril

Localisation et nature de la douleur

La douleur dans la région ombilicale peut être aiguë ou sourde, crampes, douleurs, coupures. Il y a souvent une douleur lancinante qui peut ressembler à une forte sensation de brûlure et de picotement. Des douleurs faibles et douloureuses indiquent généralement l'apparition d'un processus inflammatoire dans lequel la rate, le pancréas, les reins, les ovaires et d'autres organes situés dans le quadrant gauche peuvent être impliqués.

Dans le diagnostic de la localisation de la douleur est d'une grande importance. Si le syndrome douloureux survient principalement dans le bas de l'abdomen, il est nécessaire d'exclure la pathologie du tractus urogénital et les maladies du gros et du petit intestin. Les femmes doivent subir un examen prophylactique chez un gynécologue, car des pathologies gynécologiques telles que l'endométriose, les fibromes utérins, la salpingo-ovariose (inflammation des trompes de Fallope et des ovaires) peuvent être à l'origine de tels symptômes.

L'emplacement des organes dans la cavité abdominale

Avec la localisation de la douleur dans le haut de l'abdomen du côté gauche, il est nécessaire de vérifier le travail de la rate, du pancréas, de l'estomac et de l'œsophage.

Faites attention! Dans de rares cas, une douleur aiguë à la gauche de l'anneau ombilical peut indiquer des blessures et des ecchymoses aux organes internes (y compris le bord inférieur de la côte gauche). Si l'examen approfondi n'a révélé aucune maladie, une radiographie du thorax et des organes abdominaux devrait être réalisée.

Si ça fait mal dans la partie supérieure du côté gauche du nombril

L'apparition d'une douleur piquante, localisée à gauche de l'anneau ombilical, indique le plus souvent une maladie du pancréas. Une pancréatite est diagnostiquée chez 65% des patients présentant ce symptôme. Il s’agit d’une inflammation du pancréas, caractérisée par des modifications dégénératives des tissus de l’organe. Tous les symptômes de cette maladie s’aggravent après avoir mangé, en particulier si elle contient une grande quantité de graisse. Une douleur accrue peut être observée après un repas lourd, ainsi que dans les cas où l'intervalle entre les repas était supérieur à 6-8 heures.

Qu'est-ce que la douleur dans le nombril signal

Très souvent, des picotements et des douleurs à la gauche du nombril apparaissent chez les femmes qui se limitent à la nutrition pour perdre du poids. En règle générale, les régimes de famine se terminent par une panne et une consommation excessive de nourriture, ce qui se termine par des troubles de la digestion et de la dyspepsie.

Les symptômes de la pancréatite comprennent les symptômes suivants:

  • douleur dans la région ombilicale, épigastrique ou abdominale;
  • sensation de "boule" dans la gorge;
  • mauvaise haleine;
  • brûlures d'estomac;
  • nausée (aggravée après un repas copieux);
  • selles avec facultés affaiblies.

Le traitement de la pancréatite comprend l'utilisation d'enzymes digestives ("Creon", "Pancréatine"), de médicaments destinés à réduire la sécrétion gastrique ("Omeprazol", "Omez") et d'un traitement symptomatique pour éliminer les brûlures d'estomac et réduire les effets négatifs sur les muqueuses gastriques ("Almagel")..

Infections intestinales

La diarrhée infectieuse est une autre cause possible de douleur dans la partie supérieure de l'abdomen du côté gauche du nombril. Dans certains cas, la diarrhée peut être la seule manifestation clinique de la maladie, mais elle s'accompagne le plus souvent d'autres symptômes. Ceux-ci incluent:

  • fièvre
  • signes d'intoxication générale (frissons, faiblesse, somnolence, fièvre);
  • vomissements (le plus souvent - répété);
  • douleur abdominale.

Maladies dépendant de la localisation de la douleur

La douleur dans les infections intestinales est paroxystique et est causée par des spasmes musculaires. L'intensité est généralement forte. Pour soulager la douleur dans ce cas, vous pouvez utiliser n’importe quel antispasmodique, par exemple, Papaverin ou No-silo. Pour détruire la flore bactérienne, des antibiotiques à large spectre sont prescrits («Enterofuril»). Dans le même temps, la thérapie de réhydratation est réalisée à l'aide de solutions salines («Regidron») et le corps est nettoyé avec des sorbants («Charbon activé», «Polysorb», «Neosmectine»).

Volvulus

Pathologie très grave, qui est une forme d'obstruction intestinale. Obstruction intestinale - une maladie dans laquelle la nourriture digérée ne peut pas se déplacer dans le tube digestif et reste pourrir dans l'intestin. La pathologie est presque toujours accompagnée d'une intoxication grave. Si des produits pourrissants et des toxines pénètrent dans le sang, une forme de sepsie purulente peut se développer, accompagnée des signes d’un processus inflammatoire prononcé.

Types d'intestins

L'inversion des intestins est une torsion des sections intestinales autour de son axe. Parfois, l'intestin peut se tordre autour du mésentère - le ligament reliant la paroi arrière du péritoine au tube intestinal (de la foliole pariétale à la fistule viscérale). La pathologie est toujours accompagnée de douleurs dans le bas de l'abdomen, qui peuvent se déplacer vers la partie supérieure du quadrant gauche et se concentrer dans la région ombilicale.

C'est important! L'inversion des intestins est une pathologie chirurgicale mortelle. Si vous soupçonnez cette maladie (absence de selles pendant plusieurs jours en association avec de la fièvre et des douleurs abdominales), vous devez vous rendre d'urgence à l'hôpital.

Anévrisme de l'aorte abdominale

L'aorte abdominale est un gros vaisseau sanguin à travers lequel le sang, enrichi en nutriments et en oxygène, provient des organes abdominaux. L'anévrisme est une saillie dans la paroi du vaisseau au cours de laquelle une rupture de l'aorte peut survenir. Les symptômes d'anxiété en pathologie se développent en quelques heures. Le patient a une vive douleur causée par un personnage piquant dans le haut de l'abdomen et à gauche du nombril, des vertiges commencent, une perte de conscience est possible. La pression artérielle diminue fortement, dans les cas particulièrement graves, la performance du tonomètre peut atteindre des niveaux critiques.

Types d'anévrisme de l'aorte abdominale

C'est important! La rupture d'anévrisme est une pathologie mortelle. Si une personne présente des symptômes pouvant indiquer des anomalies des vaisseaux sanguins (y compris un anévrisme), vous devez contacter immédiatement un chirurgien vasculaire.

Causes rares

Que faire avec une douleur au nombril

Dans certains cas, la douleur à gauche du nombril peut également être causée par d'autres pathologies, telles que la maladie rénale ou le cancer de l'intestin. Dans le même temps, la localisation de la douleur dépend de la partie de l'organe touchée. La fréquence du diagnostic de douleur ombilicale du côté gauche est présentée dans le tableau ci-dessous.

La fréquence d'apparition de douleur à la gauche de l'anneau ombilical

Douleur abdominale au niveau du nombril à gauche

Si les douleurs intenses dans l'abdomen vous inquiètent pendant longtemps, il s'agit d'un symptôme de la maladie. Selon la localisation de la douleur, on peut dire quel organe abdominal ne peut pas faire face à son travail. La douleur dans l'abdomen à gauche du nombril peut être due à une indigestion, mais elle peut aussi survenir lors de troubles nécessitant un traitement urgent.

Causes de la douleur

Probablement l'apparition d'une douleur près du nombril en pathologie:

  • ulcère duodénal;
  • boucles jéjunum et iléon;
  • grand omentum;
  • estomac (en raison de son omission);
  • organes du système urinaire et reproducteur.

La douleur au-dessus du nombril est ressentie en raison d'un processus pathologique survenant dans l'estomac ou le duodénum. Le plus souvent, c'est l'inflammation qui conduit à l'ulcère peptique. Au début, la gêne apparaît après avoir bu forte, frite, salée, mais au fur et à mesure que le processus se développe, la douleur devient constante et intense. Lorsque la perforation de la membrane muqueuse forme un "abdomen aigu".

Les douleurs sous le nombril indiquent un problème dans le gros intestin ou dans les organes du système urogénital. Cystite, ischémie, syndrome du côlon irritable, athérosclérose, anévrisme de l'aorte abdominale. Une douleur près du nombril survient souvent chez les femmes atteintes d'oncologie de l'utérus ou des ovaires, de fibromes utérins, d'endométriose.

En règle générale, si l'estomac fait mal au nombril du côté gauche, des violations de l'intestin grêle sont détectées. Les dysfonctionnements organiques entraînent non seulement des douleurs et une mauvaise digestion, mais aussi une détérioration de la fonction d'absorption. Des manifestations extra-intestinales se produisent, telles que l'anémie, l'hypovitaminose et le syndrome de malarosorbtion.

Par conséquent, si la douleur au niveau du nombril est constante ou récurrente, il est alors nécessaire de consulter un médecin pour exclure obstruction intestinale, crise cardiaque, jéjunite, hernie ombilicale, fermentopathie, oncologie, infection intestinale, syndrome du côlon irritable.

Maladies probables

La plupart des pathologies ont les mêmes manifestations, ce qui signifie qu'il est impossible de poser un diagnostic sans examen. Et pourtant, si le patient est capable de décrire la localisation de la douleur et sa nature, et de trouver un lien entre son apparence et sa consommation de nourriture ou de stress, cela accélérera considérablement le diagnostic et aidera à se débarrasser des tests et examens médicaux inutiles.

En cas de douleur au nombril, le médecin suspectera une maladie inflammatoire ou destructive des intestins. Parfois, chez les femmes, après la grossesse, il y a un décalage de l'estomac, de sorte que la douleur autour du nombril peut apparaître en raison de problèmes d'estomac.

Pour effectuer un diagnostic différentiel, vous devez collecter un historique complet, effectuer des recherches en laboratoire et sur le matériel. Si le patient a un «abdomen aigu», une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Obstruction intestinale

La difficulté à améliorer le contenu intestinal est provoquée par le blocage de la lumière intestinale par des matières fécales, le tartre biliaire, la tumeur, les parasites, un corps étranger ou par une compression de l’organe de l’extérieur par des adhérences, des néoplasmes ou une torsion.

Il y a obstruction complète ou partielle, qui est aiguë, subaiguë et chronique. L'emplacement de l'épicentre de la douleur et les symptômes de la maladie dépendront de l'endroit où la lumière est bloquée.

Avec une obstruction aiguë de deux à quatorze heures, les patients ressentent des crampes abdominales sévères, au plus fort des signes de choc (pâleur, sueurs froides, battements de coeur rapides, hypotension). En cas d'obstruction de l'intestin grêle, il se produit de nombreux vomissements qui ne soulagent pas.

Après la première phase de la maladie, une période appelée «bien-être imaginaire» survient, au cours de laquelle la douleur disparaît, mais la rétention de gaz et de selles, la flatulence et l'asymétrie abdominale demeurent. Si le blocage s'est produit dans l'intestin grêle, il se peut qu'il n'y ait aucun retard dans les selles, la vidange des parties inférieures est possible après un lavement ou indépendamment. Une péritonite se développe 36 heures après le début de la maladie.

Une obstruction intestinale chronique est rarement formée. En règle générale, il est causé par des adhérences, des hernies, des tumeurs. En pathologie, des crampes sévères se produisent, ainsi que des selles retardées, des gaz, des nausées et des vomissements.

Après des heures ou deux jours, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes ou après un traitement médicamenteux. Lorsque l'obstruction intestinale nécessite une surveillance dans le service de chirurgie. Jusqu'à ce qu'un spécialiste soit examiné, il est interdit de faire des lavement, de prendre des analgésiques ou des laxatifs.

Troubles circulatoires

Une douleur intense autour du nombril peut également être ressentie à la suite d'une altération de la circulation mésentérale. La cause du processus pathologique est le blocage des vaisseaux du mésentère par un caillot de sang ou la compression de l'artère par une tumeur.

Avec la maladie apparaissent de fortes douleurs spasmodiques au sommet de l'abdomen près du nombril. Lorsque les patients prennent une posture forcée genou-coude, l'intensité diminue légèrement. La douleur n'est pas supprimée, même les antidouleurs puissants.

En plus de la douleur, il existe une tachycardie, une augmentation de la pression artérielle. Le patient a peur. L'intestin réagit à l'ischémie avec vomissements et diarrhée. Après 6 à 12 heures, après l'apparition des premiers symptômes, la douleur disparaît, car la nécrose décède à la suite de la nécrose. Le sang est visible dans les matières fécales et les vomissements.

L'athérosclérose ou l'aortoartérite provoque une ischémie intestinale chronique. La douleur dans cette maladie est ressentie dans la région épigastrique, dans la fosse iliaque du côté droit. Les attaques commencent 20 à 40 minutes après avoir mangé.

Les patients se plaignent de douleurs spasmodiques sévères (passe après avoir pris de la nitroglycérine), de gargouillis dans l'abdomen, d'une violation de la chaise. Au fur et à mesure que la maladie progresse, il est nécessaire d'examiner et de procéder au traitement le plus tôt possible.

Inflammation du jéjunum

Les infections intestinales, les invasions helminthiques, la consommation excessive d'alcool, la malnutrition, les maladies du foie, les troubles métaboliques ou les états d'immunodéficience peuvent entraîner le développement d'une inflammation chronique du jéjunum (Eunite).

En pathologie due à un spasme de la paroi intestinale, on ressent une douleur dans la région proche du nombril. L'inconfort peut également déclencher une distension intestinale due à l'exposition aux gaz accumulés.

L'inflammation des ganglions lymphatiques mésentériques (mésadénite) se manifeste également par une douleur du côté gauche, droit ou gauche du nombril.

Avec le développement du processus pathologique, une gangliolite se forme et la douleur spastique est remplacée par une douleur brûlante. En plus de la douleur, il existe une diarrhée grave (jusqu'à 20 fois par jour), qui peut survenir immédiatement après un repas.

La clinique comprend la faiblesse, le changement de pression artérielle, les mains tremblantes. En raison d'une violation de la microflore intestinale, les selles sont mousseuses et dégagent une odeur fétide. Si les modifications dans l'intestin sont significatives, les matières fécales ont une brillance huileuse et ont une texture similaire à celle de la pommade.

Manque d'enzymes

Si les glandes synthétisent des quantités insuffisantes d'enzymes ou si elles ne sont pas actives, la digestion est inadéquate. Les entéropathies déficientes en enzymes peuvent être congénitales (c'est-à-dire d'hérédité) ou acquises à la suite de modifications inflammatoires ou dystrophiques de la couche muqueuse de l'intestin grêle.

En cas de maladie, des douleurs au niveau du nombril après avoir consommé certains aliments, par exemple du lait de vache ou du gluten, en souffrent. Les exclure du régime vous permet d’éliminer les symptômes. Si la maladie s'est développée à un âge précoce, cela entraîne un retard dans le développement physique.

Sur le plan clinique, la maladie se manifeste par une douleur au niveau du nombril, une diarrhée chronique (5 à 15 selles par jour) et des symptômes de malabsorption. La douleur est provoquée par un spasme des muscles lisses des intestins, elle est épisodique.

Des restes de nourriture non digérés sont visibles dans les matières fécales. On y trouve également des protéines, des graisses et des glucides qui ne sont pas absorbés par l'intestin grêle. En cas de maladie, l'absorption des micro-éléments et des vitamines, en particulier liposolubles (A, D, E, K), est perturbée. En raison de la détérioration des fonctions de l'intestin grêle, une personne perd du poids, ce qui peut conduire à l'épuisement.

Tumeur dans les intestins

Une tumeur dans l'intestin grêle se développe assez rarement (dans 1 à 2% des cas), elle est généralement retrouvée chez l'homme après 30 ans. Le plus souvent, une tumeur se produit dans le duodénum, ​​ce qui s’explique par le contact de la membrane muqueuse avec les sucs biliaire et pancréatique.

Les tissus tumoraux peuvent se développer dans la lumière intestinale et provoquer une obstruction intestinale ou germer profondément dans la paroi de l'intestin grêle, ce qui provoque un saignement intestinal, une rupture de la membrane muqueuse et une péritonite.

Si la tumeur serre les organes adjacents, une pancréatite, une jaunisse, une ischémie intestinale, une ascite peuvent se développer. Dans certains cas, la tumeur est épissée avec les anses intestinales adjacentes, la vessie, le omentum, le gros intestin, ce qui conduit à la formation d'un conglomérat sédentaire.

Les symptômes de la maladie dépendent du type de tumeur, de son emplacement et de sa taille. En oncologie, il existe une douleur cramponneuse intense dans le nombril, ainsi que des nausées, des éructations, des brûlures d'estomac, de la diarrhée, des grondements abdominaux, une intoxication et une perte de poids. Dans le cancer, les selles deviennent goudronneuses et l'anémie progresse.

Syndrome du côlon irritable

La maladie appartient au fonctionnel, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de lésions organiques de l'intestin grêle. Le trouble est associé à un péristaltisme altéré. La maladie a une forme de vague, la progression n’est pas observée. Les attaques se produisent assez souvent (plus de trois jours par mois), généralement en situation de stress émotionnel.

En raison d'une violation de la motilité, des flatulences apparaissent, ce qui provoque des douleurs près du nombril ou dans le bas de l'abdomen. Avec la maladie peut se produire comme la diarrhée et la constipation. Il est à noter que la maladie a un cycle quotidien, le pic se produit le matin. Les douleurs coupantes ou crampes autour du nombril sont plus fréquentes après le petit-déjeuner. La vidange de l'intestin apporte un soulagement.

Colite ulcéreuse

Dans cette maladie, les ulcères et l'érosion se produisent sur la muqueuse intestinale. Le patient s'inquiète d'une diarrhée accompagnée de sang et de douleurs abdominales d'intensité variable. La pathologie est caractérisée par des complications sous la forme d'une obstruction intestinale ou de manifestations dans lesquelles apparaît le syndrome abdominal aigu.

Une opération urgente est nécessaire. La colite ulcéreuse non compliquée conduit à une élévation de la température corporelle aux valeurs fébriles et à une fausse envie de vider l'intestin, de la flatulence.

La maladie de Crohn

Dans la maladie de Crohn, l'inflammation peut se développer n'importe où sur la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, le plus souvent l'iléon est affecté. La maladie est génétiquement déterminée. Une infection intestinale est un facteur provoquant.

Cliniquement, la maladie se manifeste par des symptômes d'intoxication, d'hyperthermie, de diarrhée, de perte de poids, de douleurs abdominales, de flatulences et de vomissements. Avec une complication peut développer une obstruction intestinale, perforation, mégalcolone toxique, fistule dans la vessie.

Mésadénite

En raison des effets des virus ou des bactéries dans les ganglions mésentériques, un processus inflammatoire peut commencer. En règle générale, il se développe sous l'influence de staphylocoques, Shigella, Klebsiella, Salmonella, d'entérovirus, d'adénovirus, de bacilles tuberculeux.

En pathologie, il existe une douleur intense, longue et crampante à la gauche du nombril ou au-dessus de l'abdomen, qui est aggravée par l'effort. En outre, les symptômes d'intoxication, essoufflement, tachycardie, diarrhée, hyperthermie.

Dans la forme chronique de la maladie, la clinique est effacée, la douleur est légère, à court terme, aggravée après un exercice. Le long cours de la maladie conduit à la formation d'adhérences, qui peuvent former une obstruction intestinale.

Avec la progression de la pathologie, les ganglions lymphatiques sont remplis d'exsudat purulent pouvant entraîner la rupture de l'abcès et l'écoulement du contenu des ganglions lymphatiques dans la cavité abdominale, ce qui provoque une péritonite et une septicémie se produit.

Hernie

La douleur autour du nombril peut être causée par une hernie ombilicale. Habituellement, le prolapsus de l’intestin dans l’anneau ombilical survient pendant l’enfance et ne gêne pas, et à l’âge de cinq ans, il disparaît tout seul.

Dans de rares cas, une atteinte ou une inflammation du contenu du sac herniaire peut se produire, provoquant une douleur intense, des nausées, des vomissements, du sang dans les fèces, une rétention de gaz et nécessitant une intervention médicale urgente.

Si le nombril est douloureux à droite, à gauche ou en bas, il s'accompagne d'autres symptômes (diarrhée, vomissements, fièvre, faiblesse) ou ne passe pas avant deux heures. Consultez votre médecin.

Les causes de la douleur ne seront connues qu’après un examen visuel de la muqueuse intestinale et de l’estomac (endoscopie), d’une échographie, du sang, de l’urine et des selles. Un tomogramme peut être nécessaire pour détecter une altération fonctionnelle. Si le gastro-entérologue ne détecte pas de pathologie, le patient sera dirigé vers un urologue, un gynécologue ou un psychiatre.