Principal / L'intestin

Douleur dans l'oesophage

L'intestin

L'œsophage est la partie du tube digestif qui relie la bouche à l'estomac. La fonction principale du corps est le passage de la nourriture lors de la déglutition dans l'estomac. La violation de cette fonction provoque une douleur dans l'œsophage, ainsi qu'une difficulté à avaler.

Il convient de noter que l'inconfort peut indiquer une variété de pathologies. Selon la cause, la nature, la durée et l'heure d'apparition peuvent varier. En aucun cas je ne dois ignorer la douleur dans l'œsophage.

Un symptôme pathologique peut indiquer le développement d'un processus inflammatoire, de lésions, de la présence d'un corps étranger ou même d'un néoplasme. Les méthodes de diagnostic de laboratoire et instrumentales aideront à identifier le problème principal pour le gastro-entérologue. Donc, pour commencer, essayons de savoir pourquoi l'oesophage fait mal.

Vraies causes

Les causes de la douleur dans l'œsophage peuvent être très diverses:

  • oesophagite - inflammation de l'oesophage;
  • oesophagite par reflux - une maladie dans laquelle le contenu de l'estomac est projeté dans l'œsophage;
  • rupture de l'œsophage;
  • la présence d'objets étrangers;
  • néoplasme;
  • blessures contondantes du cou, de l'abdomen et de la poitrine;
  • hernie hiatale;
  • brûler;
  • un éclair de douleur peut survenir après un vomissement;
  • hernie diaphragmatique;
  • la grossesse
  • maladies neuromusculaires.

Les symptômes

Les symptômes de la douleur dans l'œsophage diffèrent selon la maladie sous-jacente:

  • Ça fait mal d'avaler. Le symptôme apparaît de manière inattendue, sans raison apparente. Au début, la douleur dans le larynx survient après une excitation ou une mastication rapide de la nourriture. Les problèmes d'ingestion de nourriture sont généralement sélectifs. Par exemple, boire de l'eau ne doit pas causer de gêne, alors que la douleur survient lors de l'ingestion de produits laitiers. Après avoir mangé, il y a une sensation de pression dans la partie supérieure du sternum, une tachycardie, ainsi qu'une difficulté à respirer;
  • éructations. Se produit immédiatement après un repas ou après un moment. L'inclinaison ou l'activité physique peuvent provoquer un symptôme désagréable;
  • la douleur. L'œsophage peut être douloureux en raison de l'étirement des parois de l'œsophage ou de contractions involontaires. L'attaque peut durer plusieurs minutes. Souvent, la douleur dans l'œsophage donne en retour, mâchoire, cou, oreille;
  • brûlures d'estomac.

Maladies Douleur

L'épidémie de douleur indique une déviation dans le corps. Considérez les principales maladies qui provoquent l’apparition d’un symptôme désagréable.

Oesophagite

L'œsophagite est une maladie caractérisée par une inflammation de la muqueuse œsophagienne. Un symptôme caractéristique de la maladie est une sensation de brûlure dans la zone située derrière le sternum et un inconfort lors de la déglutition. La douleur augmente en mangeant et en se penchant dans le corps. Si après avoir mangé un peu comme, l'inconfort est sûr de diminuer.

En outre, une œsophagite, des brûlures d'estomac, des éructations d'air, des vomissements de mucus ou même de sang peuvent apparaître. Certains patients augmentent même la température de leur corps. Les infections, les brûlures, les blessures, le reflux gastro-oesophagien, les troubles de l'alimentation et les allergies peuvent provoquer une réaction inflammatoire. Les personnes dont le travail implique l'inhalation de vapeurs chimiques sont à risque.

Que faire en cas d'œsophagite? La lutte contre l'inflammation dépend de la cause fondamentale. Donc, avec une brûlure chimique, un lavage gastrique est indiqué. En cas d'ulcère, un lavage gastrique est strictement contre-indiqué.

Dans les processus aigus pendant les premiers jours, la famine est indiquée. À l’avenir, les produits irritant les muqueuses et activant la production active de suc gastrique sont exclus du régime alimentaire:

  • nourriture chaude, épicée et grossière;
  • boissons alcoolisées;
  • café
  • du chocolat;
  • aliments gras.

Spasme de l'oesophage

Processus pathologique provoque une violation des fonctions des muscles lisses. Pendant une crise, le patient ne peut tout simplement pas avaler de nourriture, qui est aggravée par une douleur intense derrière le sternum.

Lorsque la charge est une douleur compressive derrière le sternum. Une déglutition difficile peut même provoquer des aliments liquides.

La maladie peut causer des aliments épicés, des boissons alcoolisées, des situations stressantes, des maladies infectieuses, des corps étrangers. Soulager les symptômes du spasme de l'œsophage aidera antispasmodique. Les manifestations de la maladie aideront à réduire les sédatifs. Ils soulagent l'anxiété et la peur.

Oesophagite par reflux

L'essence du processus pathologique est l'ingestion de suc gastrique à la surface de la membrane muqueuse de l'œsophage. La maladie provoque l'apparition de douleurs, brûlures d'estomac, éructations d'air, vomissements avec du lait et autres troubles digestifs.

Les processus pathologiques peuvent provoquer des symptômes non liés au système digestif: enrouement, toux persistante, maladie des dents. Un processus aigu peut provoquer une hyperthermie, des brûlures et des douleurs au cou, ainsi qu'une salivation abondante.

Les maladies suivantes peuvent être les causes provoquant la vidange gastrique: gastrite, ulcère, gastro-duodénite, névrose. Le traitement implique l'élimination de la cause fondamentale. Les aliments diététiques jouent un rôle important. De l'alimentation devrait être exclu épicé, gras, agrumes, tomates. Parallèlement à cela, les médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac sont prescrits.

Cancer de l'oesophage

La formation maligne dans l'œsophage se manifeste cliniquement par un trouble de la déglutition, une détérioration de l'appétit et une perte de poids. Plus tôt le processus pathologique a été identifié, plus les chances de guérir le cancer sont grandes. Si la tumeur a été détectée au troisième ou au quatrième stade, il est tout simplement impossible de guérir complètement la maladie.

Les experts identifient un certain nombre de facteurs provoquant le cancer de l'œsophage chez l'homme:

  • manger trop chaud ou au contraire des aliments froids;
  • fumer;
  • alcoolisme;
  • des brûlures;
  • air pollué;
  • l'obésité;
  • régime alimentaire malsain;
  • oesophagite par reflux.

Lorsque la tumeur atteint une taille qui empêche le passage des aliments, des symptômes cliniques apparaissent. Le symptôme principal est la difficulté à avaler. Les aliments solides restent simplement coincés dans le tube oesophagien, ce qui explique pourquoi les patients essaient de prendre des aliments liquides. Il y a un sentiment comme s'il y avait une boule dans la gorge.

À mesure que le néoplasme se développe, la douleur apparaît dans le sternum et la gorge. Le passage difficile de nourriture provoque des vomissements. Souvent, le cancer s'accompagne de l'apparition d'une toux sèche et d'un enrouement. La tactique thérapeutique dépend en grande partie de l'emplacement de la tumeur, de sa taille et de la présence de métastases. La principale méthode de traitement est la chirurgie.

Hernie diaphragmatique

Une hernie est un trou ou une saillie à travers lequel les organes péritonéaux pénètrent dans la cavité thoracique. Le processus pathologique peut être le résultat d'une lésion traumatique, d'un relâchement des muscles du diaphragme ou d'anomalies génétiques.

Les experts ont également identifié un certain nombre de facteurs provoquant l'apparition d'une hernie diaphragmatique:

  • plus de cinquante ans;
  • la grossesse
  • constipation fréquente;
  • levage de poids;
  • surpoids;
  • toux intense;
  • processus chroniques du tube digestif.

La hernie diaphragmatique peut causer des douleurs dans l'œsophage. La maladie cause de la difficulté à avaler, des vomissements d'aliments ingérés, une distension abdominale, des éructations, des brûlures d'estomac, ainsi qu'un essoufflement et une tachycardie après avoir mangé. L'intervention chirurgicale est pratiquée lorsqu'une hernie est étranglée, dans laquelle apparaissent les symptômes suivants: nausée, vomissements, distension abdominale et douleurs thoraciques intenses.

Le traitement conservateur comprend les recommandations suivantes:

  • manger en petites portions;
  • dormir en position semi-assise;
  • dernier repas trois à quatre heures avant le coucher;
  • prendre des antispasmodiques et des antiacides pour réduire l’acidité.

Brûlure de l'oesophage

Le plus souvent, une brûlure d'organe se produit en raison de la consommation d'aliments chauds ou de l'exposition à des produits chimiques - acides, bases. Il y a une douleur intense dans le cou, derrière le sternum et la cavité abdominale supérieure. Les produits chimiques affectent les cordes vocales, ce qui provoque un enrouement.

Dans le vomi peut être du mucus, du sang, ainsi que des morceaux de la membrane muqueuse touchée du tube oesophagien et de l'estomac. L'intoxication du corps provoque une faiblesse, des nausées, une hyperthermie. La première chose à faire avec une brûlure est de laver l'estomac. En cas d'intoxication alcaline, le lavage est effectué avec de l'acide acétique ou citrique. Si la brûlure a provoqué des acides, une solution de soude est utilisée pour le lavage.

Douleur dans l'oesophage pendant la grossesse

Un changement de la position de l'estomac, qui est soulevé par la croissance de l'utérus, provoque souvent une œsophagite et une œsophagite par reflux. Le plus souvent, la défaite de l'œsophage apparaît chez les femmes qui ont accouché de nouveau, en particulier sur une courte période. Beaucoup de femmes après l'accouchement, le processus inflammatoire disparaît progressivement.

Les variations des niveaux hormonaux sont une autre cause de douleur œsophagienne chez la femme enceinte. Cela entraîne une modification de l'activité motrice de l'œsophage et de la motilité gastrique. Les femmes enceintes se plaignent des symptômes suivants:

  • éructations acides;
  • brûlures d'estomac;
  • douleur en avalant;
  • inconfort dans la partie supérieure de l'abdomen et de la poitrine.

Les brûlures d'estomac et l'inflammation de l'œsophage n'affectent pas le développement du fœtus et ne provoquent pas de naissance prématurée. Pourtant, cela affecte l’état de la mère. En conséquence, des cicatrices peuvent apparaître sur la membrane muqueuse de l'organe et développer une sténose - un rétrécissement de la lumière de l'œsophage.

Les femmes enceintes sont extrêmement importantes pour surveiller leur régime alimentaire. Il est important d'exclure les boissons gazeuses, grasses, frites. Il est préférable de manger plus souvent, mais en petites portions. Immédiatement après avoir mangé, il n'est pas recommandé de prendre une position horizontale, il est préférable de faire une promenade à l'air frais. Surveillez également le choix des vêtements, cela ne devrait pas être aggravant.

La douleur dans l'œsophage est un symptôme courant chez les patients qui consultent un médecin. La cause de la maladie peut être due à diverses raisons: gastrite, œsophagite par reflux, cancer, hernie diaphragmatique, modifications hormonales chez la femme enceinte, etc.

Le symptôme lui-même disparaîtra à mesure que la cause fondamentale sera éliminée. Le médecin pourra diagnostiquer après avoir effectué un examen diagnostique. En vous auto-guérissant, vous pouvez vous blesser gravement et perdre un temps précieux.

Douleur dans l'oesophage

La douleur dans l'œsophage est un symptôme associé à une altération de la motricité des muscles lisses de cet organe. Le plus souvent, la douleur conduit au fait qu'une personne ne peut pas avaler de nourriture et ressent une sensation de brûlure à la poitrine.

Les affections gastro-entérologiques sont les provocateurs les plus fréquents de la douleur. Cependant, il existe un certain nombre de raisons qui ne sont pas directement liées au tractus gastro-intestinal.

La douleur dans l'œsophage est presque toujours la principale manifestation clinique, mais ce ne sera jamais le seul symptôme. Il s'accompagne souvent de nausées et de vomissements, d'anorexie et de selles bouleversées.

Le gastro-entérologue peut poser le bon diagnostic, mais seulement après une série d'examens de laboratoire et d'instruments. En outre, l'examen physique du patient est très important.

Le traitement d'un tel symptôme se limite à l'utilisation de méthodes de traitement conservatrices, mais une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire pour se débarrasser de la maladie sous-jacente.

Étiologie

La douleur la plus forte dans l'œsophage indique une perturbation du fonctionnement de cet organe. L’évaluation de l’intensité de la gravité et de la nature du cours permet au clinicien de suspecter une affection particulière avant le début d’une enquête exhaustive.

Les causes les plus courantes de douleur sont:

  • consommation d'aliments trop chauds ou trop solides;
  • pénétration d'un objet étranger conduisant à des microtraumatismes de l'œsophage. De tels corps étrangers sont souvent des os de poisson;
  • abus de boissons alcoolisées, provoquant des brûlures de la couche muqueuse de cet organe;
  • le déroulement du processus inflammatoire dans les organes internes, qui sont anatomiquement proches de l'œsophage;
  • achalasie du cardia;
  • Oesophagite - une maladie qui provoque une inflammation de la muqueuse de l'œsophage. La particularité de la maladie est qu'elle peut toucher les couches profondes d'un tel organe alimentaire.
  • GERD - pathologie, au fond de laquelle se produit un reflux de retour du contenu dans l'estomac. La pathologie peut être asymptomatique et s'accompagner d'une douleur intense;
  • la formation d'une tumeur maligne ou bénigne sur les parois de l'œsophage. L'oncologie devient souvent une source de douleur. La principale caractéristique est que cela se produit lors de l’avènement de la nourriture et lors de la déglutition;
  • rupture spontanée de la paroi de l'œsophage;
  • une large gamme de blessures, qui sont divisées en fermé et ouvert. La première catégorie comprend la lésion interne de la membrane muqueuse de divers stimuli. Le deuxième groupe concerne les blessures d'une personne à la poitrine ou au cou;
  • lésion ulcéreuse du duodénum ou de l'estomac;
  • la formation de calculs dans la vésicule biliaire ou les canaux biliaires;
  • développement de la hernie diaphragmatique - cela provoque un déplacement des organes digestifs dans le sternum, ce qui entraîne le développement du processus inflammatoire.

Outre les facteurs prédisposants susmentionnés qui entraînent une gêne dans l'œsophage, il existe plusieurs provocateurs de ce symptôme, qui ne sont pas directement liés au tractus gastro-intestinal. Les causes rares de douleur intense peuvent être représentées:

  • influence prolongée de situations stressantes;
  • prothèses mal choisies - pendant que la personne ne mâche pas soigneusement les aliments, ce qui peut entraîner des lésions de l'œsophage;
  • l'apparition de maladies infectieuses, par exemple la rougeole, la scarlatine, l'herpès ou la grippe;
  • lésion inflammatoire du nerf intercostal, impliquée dans le fonctionnement de l'œsophage;
  • méningo-encéphalite - avec cette maladie, le processus inflammatoire est localisé dans la muqueuse du cerveau;
  • prise incontrôlée de médicaments, surdosage qui affecte négativement tous les organes internes et le tube digestif en particulier.

Il convient également de souligner un facteur prédisposant tel que la période de gestation de l’enfant - les représentantes de sexe féminin pendant la grossesse rencontrent assez souvent une manifestation telle que la douleur dans l’œsophage. Cette situation ne devient souvent pas un sujet de préoccupation, car le symptôme est déclenché par une croissance fœtale active dans l'utérus. Cependant, il ne faut pas exclure l'impact négatif des pathologies et des états négatifs ci-dessus. Dans tous les cas, vous devriez demander une assistance qualifiée.

Classification

Les spécialistes de la gastroentérologie ont décidé d’attribuer ces formes de douleur à l’œsophage:

  • primaire - en raison d'un dysfonctionnement des terminaisons nerveuses;
  • réflexe - causé par la survenue de maladies associées ou l'influence d'influences pathologiques.

En fonction de l'emplacement du symptôme, la douleur peut affecter:

  • oesophage supérieur;
  • fin de l'oesophage;
  • sphincters de cet organe.

Lors du diagnostic, le clinicien prête attention à la nature de la douleur, qui peut être:

  • douleur et paroxystique;
  • émoussé et pointu;
  • poignard et piercing;
  • tirant et debout.

En outre, la douleur est divisée en:

  • diffuse - apparaît lorsque le muscle lisse est perturbé sur toute la longueur du tube oesophagien;
  • segmentaire - survient lorsqu'un spasme douloureux sévère survient dans une zone spécifique de cet organe. Dans de telles situations, les aliments ne peuvent pas passer plus loin dans le tube digestif.

En outre, la douleur dans l'œsophage lors de la déglutition est aiguë et chronique.

Symptomatologie

Dans la plupart des cas, la douleur dans l'œsophage constitue la première manifestation clinique contre laquelle d'autres symptômes se développent. Il est important de noter que la douleur peut:

  • localiser dans la poitrine;
  • avoir une lésion dans la zone épigastrique;
  • se propager à travers l'œsophage ou le sternum;
  • irradier vers le cou, les oreilles et la mâchoire inférieure;
  • redonner et la ceinture scapulaire;
  • augmenter avec la prise de nourriture et l'exercice. Rarement, la douleur devient plus forte en avalant la salive ou même en rêve.

Étant donné que la douleur peut être au centre de la poitrine, les patients considèrent souvent cette manifestation comme un signe de pathologie cardiaque. C'est pourquoi ils demandent par erreur à l'aide de spécialistes du domaine de la cardiologie.

Les symptômes qui complètent la douleur de la clinique dans l'œsophage lors de l'ingestion:

  • brûlures d'estomac, provoquant une sensation de brûlure grave dans la poitrine;
  • des nausées, mettant fin aux vomissements. Très souvent, les vomissements soulagent l’état de la personne. Cependant, il est très dangereux que les vomissures contiennent des impuretés pathologiques telles que du pus, du mucus et du sang;
  • goût amer dans la bouche;
  • sensation d'une boule dans la gorge;
  • problèmes d'ingestion de nourriture et la consistance des plats n'a pas d'importance. Au début de la progression d'une maladie, il y a un malaise lors de la consommation d'aliments solides, mais en développant une pathologie, une personne ne peut pas avaler un liquide sans problèmes;
  • augmentation de la salivation;
  • violation de l'acte de défécation, qui se traduit souvent par l'alternance de diarrhée et de constipation;
  • des ballonnements;
  • flatulences;
  • perte d'appétit ou aversion totale pour la nourriture;
  • des éructations avec l'odeur désagréable des aliments récemment consommés;
  • faiblesse du corps et malaise général;
  • diminution rapide du poids corporel.

Les patients doivent être conscients que les symptômes ci-dessus sont indiqués, en plus d'une douleur intense et aiguë dans l'œsophage. Pour chaque patient, le tableau clinique sera individualisé, car il est dicté par la maladie sous-jacente.

Diagnostics

En se basant uniquement sur le complexe de symptômes ci-dessus, un gastro-entérologue ne sera pas en mesure de poser un diagnostic correct, car il est caractéristique d'un grand nombre de conditions pathologiques. Pour cette raison, le diagnostic nécessite une approche intégrée.

La première étape de la recherche d'un facteur prédisposant est effectuée directement par un spécialiste et vise à:

  • l'étude de l'histoire de la maladie humaine - rechercher des affections gastro-entérologiques chroniques, dont l'exacerbation peut commencer par une douleur de l'œsophage au cours du repas;
  • recueil et analyse de l'histoire de la vie - il est nécessaire de trouver une source dépourvue de fondement pathologique;
  • examen attentif du patient - dirigé vers la palpation et la percussion de la paroi abdominale antérieure. Lors de la mise en œuvre de telles manipulations, le médecin surveille la réponse du patient;
  • une enquête approfondie - cela est nécessaire pour déterminer la première fois et déterminer la gravité des symptômes principaux et supplémentaires.

Les mesures de diagnostic en laboratoire et aux instruments comprennent:

  • test sanguin général et biochimique;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • analyse clinique générale de l'urine;
  • ensemencement bactérien de matières fécales;
  • test sanguin pour les marqueurs tumoraux;
  • surveillance quotidienne de l'acidité gastrique;
  • radiographies thoraciques;
  • La gastroscopie est une étude endoscopique de la surface interne de l'estomac et de l'œsophage;
  • examen radio-opaque de l'organe affecté;
  • biopsie - pour confirmer ou infirmer le caractère malin de la tumeur;
  • Échographie abdominale;
  • CT et IRM.

Si, après cela, il n'a pas été possible d'établir le facteur étiologique, le gastro-entérologue référera le patient pour des consultations supplémentaires à un cardiologue, un neurologue, un neurochirurgien, un spécialiste des maladies infectieuses ou un dentiste.

Traitement

À ce jour, il existe de nombreuses façons de soulager la douleur dans l'œsophage. Pour cela, il suffit d'utiliser des méthodes de traitement conservatrices.

Le traitement médicamenteux implique la réception de:

  • des analgésiques;
  • antiacides et sédatifs;
  • antidépresseurs et antagonistes du calcium;
  • enzymes et vitamines.

Éliminer efficacement la douleur dans l'œsophage après avoir consommé des recettes de la médecine traditionnelle visant à préparer des décoctions de guérison à base de:

  • graine de lin et anis;
  • plantain et camomille;
  • valériane et calendula;
  • belles et rose sauvage;
  • achillée et menthe.

Le traitement de la douleur contribue également au régime alimentaire, qui a plusieurs règles:

  • consommation de nourriture en petites portions, mais jusqu'à 6 fois par jour;
  • la mise en place des repas tous les jours à la même heure;
  • La base du régime devrait être les plats cuits à l'eau bouillante et à la vapeur, la cuisson au four et la cuisson au four;
  • rejet complet des aliments gras et épicés, des viandes fumées et des produits de confiserie, des marinades et des aliments en conserve, des légumineuses et des champignons, du chou et des produits dérivés, ainsi que des boissons gazeuses et du café fort;
  • mâcher les aliments avec soin;
  • consommation d'aliments uniquement à la température ambiante;
  • régime de consommation abondante.

Il est à noter que toutes les recommandations concernant le régime alimentaire sont celles du médecin traitant.

Les méthodes de traitement ci-dessus ne peuvent pas se débarrasser de la maladie provocateur. L'élimination du facteur étiologique sera purement individuelle pour chaque patient. Par exemple, dans les troubles nerveux, la physiothérapie est indiquée, et si une tumeur maligne ou un corps étranger est détecté, une opération chirurgicale est indiquée.

Prévention et pronostic

Pour qu'une personne souffre de douleurs dans l'œsophage et qu'elle avale des aliments, vous devez suivre les mesures préventives générales suivantes:

  • rejet complet des dépendances;
  • mode de vie actif;
  • alimentation équilibrée;
  • utilisez uniquement les médicaments prescrits par le clinicien;
  • évitement du stress;
  • traitement et prévention de l'exacerbation de pathologies pouvant causer des douleurs dans la partie supérieure ou un autre œsophage;
  • visiter tous les spécialistes plusieurs fois par an pour une inspection de routine.

Le pronostic de la douleur dans l'œsophage est très souvent favorable car ils ne peuvent être ignorés. Néanmoins, il ne faut pas oublier que tout facteur étiologique pathologique peut entraîner des complications graves.

Quelles sont les causes de la douleur derrière le sternum dans la région centrale de l'œsophage et comment éliminer le symptôme déplaisant?

L'œsophage est le tissu musculaire conjonctif situé entre l'estomac et les intestins. Le fonctionnement normal du corps fournit un processus rapide de déplacement des aliments. La violation du travail naturel entraîne une douleur derrière le sternum, au centre ou dans une autre zone de l'œsophage lors de la déglutition, après avoir mangé des aliments, fait de l'exercice. Les crampes sévères indiquent des pathologies dangereuses du tractus gastro-intestinal.

Les causes

La douleur dans l'œsophage dépend de la nature et de la gravité de la maladie. Les spasmes peuvent être accompagnés d'une violation de la déglutition d'aliments, ainsi que d'une sensation de coma dans la gorge. La forme de la pathologie est associée à la nature du symptôme dérangeant. Les principales causes de douleur sont internes et externes:

  • oesophagite;
  • maladie de reflux;
  • altération de la fonction motrice du tube oesophagien;
  • rétrécissement de la lumière du sphincter;
  • rupture de l'œsophage;
  • érosion de la membrane muqueuse du tube oesophagien;
  • hernie hiatale;
  • pathologies neuromusculaires;
  • maladies infectieuses et virales;
  • brûlures chimiques et thermiques de la membrane muqueuse;
  • blessures traumatiques, ecchymoses à la poitrine;
  • la grossesse
  • cellules cancéreuses de nature maligne.
  • corps étranger touché;
  • abus de mauvaises habitudes;
  • mode de vie passif;
  • l'immobilité;
  • mauvaise alimentation: utilisation fréquente de plats exotiques, frits, salés, épicés.

Si l'œsophage est douloureux, les causes probables sont des pathologies des organes du tractus gastro-intestinal. Oesophagite - inflammation de la membrane muqueuse due à un traumatisme thoracique, une brûlure chimique, une infection, une réaction allergique, un régime alimentaire inadéquat.

La maladie de reflux est associée à la production active d’importantes quantités d’acide chlorhydrique dans l’estomac, à sa libération spontanée dans le tube oesophagien.

Sensation de brûlure régulière causée par l'abus de boissons alcoolisées, d'aliments gras, épicés et salés, provoquant la production active d'enzymes caustiques, de sucs gastriques, qui irritent les parois internes.

La sensation de douleur apparaît en raison d'un dysfonctionnement de la sonde œsophagienne. Les maladies courantes incluent la présence d'érosions, le dysfonctionnement du sphincter inférieur, la rupture du tissu conjonctif. La réduction de la fonction motrice est affectée par le non-respect des règles de nutrition (trop manger), l'utilisation de boissons alcoolisées. La rupture linéaire du tissu de l'œsophage est due à l'effort physique et à une pression intra-abdominale élevée. L'érosion, les déformations cicatricielles apparaissent à la suite d'une exposition à l'acide chlorhydrique, d'une brûlure chimique, d'une réduction de la fonction motrice du sphincter.

Une hernie de l'orifice oesophagien du diaphragme est caractérisée par une rupture du ligament conjonctif, à la suite de laquelle les organes du tractus gastro-intestinal sont déplacés vers la région thoracique. La pathologie est associée à une surcharge physique, à la consommation de grandes quantités de nourriture, à l'augmentation du tonus musculaire, à des maladies des poumons et des bronches. Les blessures peuvent être causées par des lésions internes de la membrane muqueuse, des ecchymoses ouvertes du thorax, de la colonne cervicale. Pendant la grossesse, la femme enceinte a un œsophagite par reflux, une hernie de l'œsophage due à une augmentation de l'utérus, ce qui comprime l'estomac, ce qui entraîne la libération d'acide chlorhydrique, une rupture des tissus conjonctifs.

Les pathologies neuromusculaires sont associées à un surmenage émotionnel, une grande anxiété, un stress constant, ainsi qu’une maladie cardiaque, un infarctus du myocarde. Une douleur dans l'œsophage est observée aux derniers stades de l'oncologie: une tumeur maligne affecte la partie inférieure ou moyenne de l'organe. Les facteurs externes qui ont un impact négatif sur le fonctionnement du tractus gastro-intestinal, sont les mauvaises habitudes, une mauvaise alimentation, le manque d'activité physique.

Signes de pathologie

Si l'oesophage fait mal, vous devez faire attention aux symptômes associés. La nature, la régularité des signes exprimés peuvent indiquer une maladie grave ou un seul cas de sensations désagréables.

Les principaux symptômes de la douleur dans l'œsophage sont les suivants:

  • dysphagie;
  • des crampes;
  • sensation de lourdeur;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • compression dans la région de la poitrine;
  • vomissements avec mucus, sang;
  • odeur désagréable de la bouche.

L'apparition des symptômes est liée aux causes de la douleur dans le tube oesophagien. Les symptômes communs sont la dysphagie, les crampes sévères, le sentiment qu'un corps étranger est collé. Dans la forme grave de dysfonctionnement de l'œsophage, il est difficile d'avaler des aliments solides. Les brûlures d'estomac et les éructations sont le résultat de la maladie de reflux, l'œsophagite. La sensation de lourdeur, de compression est caractéristique d'une tumeur maligne, qui affecte les parois du tube oesophagien.

Dans le processus inflammatoire, il se produit un fort écoulement de vomi avec du sang, du mucus. Une odeur putride de la bouche est observée lorsque le sphincter oesophagien inférieur est altéré.

La nature des spasmes

La douleur dans l'œsophage se différencie par différents degrés d'intensité, de durée, qui dépendent du lieu de localisation:

  • sternum;
  • partie épigastrique;
  • région cervicale;
  • les épaules;
  • membres supérieurs;
  • les omoplates;
  • le dos.

Les spasmes sont localisés, concentrés dans la partie thoracique ou épigastrique. Mais la douleur rend, les omoplates, l'hypochondre droit, les membres supérieurs, la colonne cervicale. Les spasmes se différencient par leur intensité: ils sont brûlants, ternes, douloureux, coupants, pressants. La douleur dans l'œsophage survient après avoir mangé, des changements de la position du corps, un effort physique.

Spasmes périodiques causés par une exposition à des membranes muqueuses irritées, une compression du corps qui passe après un vomissement. Une douleur constante, caractérisée par une forte intensité, est caractéristique des érosions, des obstructions, des malformations cicatricielles, du cancer.

Diagnostic de la maladie

Si vous ressentez une douleur dans l'œsophage, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un examen spécial.

Les méthodes de diagnostic obligatoires comprennent:

  • Radiographie;
  • échographie;
  • endoscopie;
  • oesophagoscopie;
  • pH-mètre;
  • biopsie.

La radiographie a pour objet d'examiner le thorax, l'abdomen et l'œsophage à l'aide de colorants (sulfate de baryum) pour l'inspection visuelle des parois internes de l'organe. L'étude est réalisée dans plusieurs plans pour détecter les dommages, les déformations de la cicatrice, les zones enflammées. Une échographie est assignée pour examiner les organes abdominaux, dont les pathologies présentent des symptômes similaires lorsque l'œsophage commence à faire mal. Une gêne dans l'œsophage peut être provoquée par une exposition à un excès de suc gastrique. La méthode de diagnostic obligatoire est le pH-métrie - une procédure permettant de contrôler le niveau de l'équilibre acido-basique dans le corps tout au long de la journée.

L'endoscopie consiste à introduire dans la cavité buccale une sonde médicale munie d'une caméra optique afin d'inspecter la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal. Des sondages sont effectués pour identifier une altération du fonctionnement du sphincter œsophagien, afin de déterminer l'emplacement de l'inflammation alléguée, des dommages.

Les contre-indications à l'examen endoscopique sont:

  • amincissement, étirement de l'aorte;
  • formes aiguës d'oesophagite dues à des brûlures chimiques et thermiques;
  • insuffisance cardiaque;
  • l'angine de poitrine;
  • l'hypertension.

Pendant l'étude, le matériel biologique est collecté, ce qui est nécessaire aux analyses de laboratoire pour détecter le cancer.

Méthodes de traitement

La thérapie combinée aide à soulager la douleur dans la trompe oesophagienne, notamment en prenant des médicaments, en respectant un régime alimentaire particulier, en utilisant des remèdes populaires. La durée du traitement dépend de la cause de la maladie, de la nature, du degré d’intensité, de la localisation des spasmes.

Les médicaments

Les médicaments prescrits pour les accès douloureux ont pour objectif de recouvrir les parois de l'œsophage, de se protéger des effets agressifs de l'acide chlorhydrique et de régénérer naturellement les parois internes endommagées et enflammées.

Les principaux médicaments sont:

  • prokinetics;
  • les antiacides;
  • les alginates;
  • les bloqueurs de pompe à protons;
  • antispasmodiques, analgésiques.

Prokinetics contribuent à l'amélioration du processus digestif, à la normalisation du tractus gastro-intestinal. Les médicaments antiacides neutralisent l’acide chlorhydrique par une réaction chimique du magnésium et de l’aluminium avec des enzymes caustiques. Les alginates ont un effet protecteur et enveloppant, contribuant à la restauration rapide de l'épithélium endommagé.

Les bloqueurs de la pompe à protons réduisent la production active de suc gastrique. Les analgésiques visent à éliminer la sensation de spasme. Dans le syndrome d'intensité sévère, les liquides intraveineux, les injections intramusculaires sont prescrits. Le traitement de la gorge implique l'utilisation d'antiseptiques.

Bonne nutrition

La maladie de l'œsophage peut être causée par un facteur externe, à savoir le non-respect d'un régime alimentaire sain et équilibré. Un régime alimentaire est nécessaire pour débarrasser le corps des charges du tube digestif qui empêchent la restauration rapide de l'épithélium muqueux.

Les principales conditions pour une nutrition adéquate, lorsque l'œsophage fait mal, sont les suivantes:

  • manger avec modération pour apaiser la sensation de faim;
  • exclusion du régime des aliments gras, épicés, salés et grossiers;
  • mastiquer les aliments à fond;
  • rejet de légumes non transformés thermiquement;
  • respect du régime d'alcool - au moins 2 litres par jour;
  • inclusion dans le menu du jour de céréales, soupes légères, bouillons, produits hachés.

Le temps de régime dépend de la forme de la maladie, de la cause de la douleur. La période recommandée pour suivre les règles de la nutrition diététique est de 2-3 semaines. Après amélioration, vous pouvez introduire progressivement de nouveaux produits, élargir le régime. Une autre méthode de traitement est la phytothérapie: infusions, décoctions de plantes, préparations à base de plantes. Ils éliminent les symptômes désagréables (brûlures d'estomac, douleur intense, vomissements, nausées).

Les ingrédients naturels efficaces sont arqués, millepertuis, plantain, camomille, calendula, églantier. Les plantes médicinales ont des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, protectrices et sédatives. Les décoctions à un ou plusieurs composants peuvent neutraliser le suc gastrique, éliminer les crampes, restaurer le travail de l'œsophage.

Les principales causes de douleur dans l'œsophage: traitement approprié et retour d'information du patient

Les maladies et les troubles du système digestif sont tout à fait pertinents dans le problème actuel. De nombreux patients sont souvent confrontés à une telle nuisance, lorsque la douleur dans l'œsophage apparaît de manière totalement inattendue et sans raison apparente. Dans certaines situations, les problèmes et l'inconfort peuvent disparaître sans l'intervention du patient et des médecins. Mais la probabilité que la présence de douleur indique une maladie n'est pas exclue.

Les formulaires

Les médecins du domaine de la gastroentérologie ont décidé d’attribuer les formes suivantes de douleur à l’œsophage:

  1. Primaire - est déterminé par le dysfonctionnement des terminaisons nerveuses;
  2. Réflexe - provoqué par la survenue de comorbidités ou l'exposition à des conditions pathologiques.

Compte tenu de l'emplacement des signes, la douleur peut affecter:

  • Oesophage supérieur;
  • Sphincter oesophagien;
  • La fin de l'oesophage.

En diagnostiquant un spécialiste, il attire l'attention sur la nature de la douleur, qui peut être:

  • Douloureux et paroxystique;
  • Sharp et émoussé;
  • Tirant et régulier;
  • Coups de couteau et poignard.

De plus, la douleur dans l'œsophage peut être aiguë et chronique.

Douleur dans l'œsophage dans la poitrine lors de l'ingestion

La gastroentérologie est un symptôme typique des douleurs thoraciques dues à la déglutition. Comme dans toutes les variantes, cela indique la formation d'un processus pathologique qui affecte un organe du système digestif tel que l'œsophage. Les spasmes de l'œsophage sont la source la plus fréquente de ces symptômes, mais les médecins émettent des affections beaucoup plus prédisposantes à base pathologique.

Dans la majeure partie des situations, la douleur lors de la déglutition avec placement dans le sternum est le premier signe indiquant la formation d'une maladie. La spécificité de ce symptôme réside dans son intérêt: souvent, la douleur thoracique est perçue par les patients comme un signe de violation du cœur et des vaisseaux sanguins. En même temps, les patients ont recours à une assistance médicale spécifiquement à un cardiologue et effectuent des diagnostics inutiles. À ce stade, une autre maladie progresse dans le corps.

Les symptômes les plus courants sont:

  • Brûlures d'estomac et éructations;
  • Brûlure et inconfort dans le sternum;
    irradiation de la douleur dans la zone située entre les omoplates et le cœur. Moins commune est le placement de la douleur dans le dos et les membres supérieurs;
  • Processus perturbé d'ingestion d'aliments - avec une violation insignifiante de l'œsophage, la dysphagie n'est associée qu'à des aliments solides, mais si la situation s'aggrave le long de l'œsophage, même l'eau ne peut pas passer, ce qui menace de perdre du poids et de s'affaiblir;
  • Augmentation significative de la douleur en mangeant;
  • Chatouilles et toux dans l'œsophage;
  • Augmentation de la sécrétion de salive;
  • Flatulences;
  • Nausées et vomissements
  • Troubles intestinaux - les patients se plaignent souvent de constipation, moins de diarrhée;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Fièvre prolongée;
  • L'aversion pour la nourriture;
  • Essoufflement.

Ce symptôme ne signifie pas que les manifestations cliniques se limiteront à cela. Étant donné l'étiologie de la maladie, certains symptômes peuvent passer au second plan.

Traitement

Malgré la grande variété de pathologies, le traitement de la douleur thoracique lors de l'ingestion d'aliments peut être bloqué à l'aide des techniques suivantes:

  • L'utilisation de médicaments - il peut s'agir de médicaments de type anesthésique, de sédatifs, d'antiacides, de médicaments fortifiants;
  • Physiothérapie;
  • S'en tenir à un régime d'épargne;
  • Bougienage pour dilatation du tube oesophagien;
  • Élimination des tumeurs malignes ou bénignes;
  • La chimie;
  • L'application de méthodes de médecine alternative n'est effectuée que sous la stricte surveillance d'un spécialiste.

Dans tous les cas, la question de l’utilisation de toute méthode de traitement doit être résolue personnellement avec chaque patient.

Redonne

Les patients peuvent ressentir un inconfort dans n'importe quelle partie de l'organe. Des spasmes sont souvent observés dans la région du sphintral, car il existe un grand nombre de terminaisons nerveuses. Certains patients peuvent ressentir une douleur aigüe de caractère coupant, ainsi qu'une sensation de bosse dans la poitrine. Dans certaines situations, l’inconfort est perçu comme un signe de troubles cardiaques. La durée de la douleur peut aller de quelques minutes à plusieurs heures.

Dès que le patient se sent mal à l'aise, il n'a pas besoin de prendre de médicaments, car une utilisation incorrecte peut entraîner de graves complications. Dans cette situation, vous devez contacter l’hôpital pour consulter un médecin. Le spécialiste mènera une enquête complète, détectant ainsi la cause de la douleur. Après quoi, il déterminera le traitement médicamenteux pour le patient.

Le traitement comprend:

  • Rejet absolu d'aliments nocifs. Les patients présentant un trouble similaire ne sont pas autorisés à manger des aliments gras et épicés. Il est nécessaire d’abandonner la restauration rapide, les sous-produits, les aliments frits;
  • Il est totalement interdit de trop manger et de manger sur le pouce. Boissons alcoolisées interdites;
  • Pour bloquer la douleur, les médicaments prescrits, par exemple, No-shpa;
  • Pour normaliser le niveau d'acidité gastrique, il est montré aux patients l'utilisation des préparations de Zerukal, Ranitidine, Fosfalyugel;
  • Pour renouveler le tonus musculaire, des comprimés de métoclopromide sont prescrits pour arrêter les nausées et les vomissements;
  • En cas de brûlures d'estomac excessives, il est possible d'utiliser des teintures et des décoctions à base d'herbes médicinales (camomille, achillée, etc.). Ils doivent être consommés jusqu'à 4 fois par jour.
  • Avec un traitement médicamenteux et aucun résultat, le patient subit une intervention chirurgicale.

Il est nécessaire de consulter un spécialiste à temps pour que le traitement soit effectué, car le manque de traitement entraîne des complications.

Comme quelque chose coincé

Tout le monde a ressenti un coma dans ma poitrine au moins une fois dans ma vie. Lorsque le stress nerveux diminue la sécrétion de mucus dans l'œsophage, cela contribue à la difficulté du passage des aliments. Ce sentiment est considéré comme de courte durée et disparaît après l'amélioration de l'état nerveux.

Mais il peut y avoir d'autres raisons pour ce sentiment. Il y en a beaucoup. Se sentir grumeleux à la poitrine peut même être un signe précoce de la présence d'une tumeur. C'est pourquoi, le cas échéant, des spécialistes procèdent à un examen approfondi de l'état du patient.

Pour déterminer pour quelle raison le patient a une sensation de coma dans la région de la poitrine, le spécialiste prend en compte des nuances telles que:

  • Une bosse dans la poitrine peut être causée par une maladie des organes - œsophage, cœur, poumons, muscles;
  • Dans le sternum, il existe un complexe complexe de terminaisons nerveuses et de plexus vasculaires. Pour cette raison, toute violation peut entraîner une gêne;
  • Les organes situés à l'intérieur de l'abdomen peuvent provoquer une sensation de congestion dans la poitrine.
  • Les organes situés dans l'abdomen peuvent causer de la douleur.

Avec un sentiment de coma dans la gorge, vous devez déterminer la cause de la maladie. Si l'infraction est déterminée par une acidité accrue du tractus gastrique, vous devez prendre des médicaments pour réduire la concentration de suc gastrique et traiter la gastrite ou l'ulcère gastroduodénal.

Si la sensation de coma dans la poitrine se développe en raison de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, un cardiogramme doit être effectué et consulter un cardiologue. Le médecin vous prescrira le médicament requis.

Ostéochondrose rachidienne et sciatique. Il détectera également les réflexes pathologiques responsables des spasmes de l'œsophage.

En cas de blessure du sternum, vous devez contacter un traumatologue.

Le traitement du coma dans la gorge avec l'aide de la médecine traditionnelle apporte un soulagement temporaire et, au bout d'un moment, les signes d'une violation ne feront qu'augmenter. Il est important de les trouver au début et de faire appel à des médecins.

Ne pensez pas que les signes disparaîtront d'eux-mêmes. Au fil du temps, ils ne feront que s'étendre et progresser.

Douleur dans l'oesophage après gastroscopie

Après une gastroscopie, une sensation d'engourdissement, un gonflement, une perte de sensibilité de l'œsophage et de la gorge peuvent apparaître. Ceci est normal - les effets de l'anesthésie locale. Les sentiments vont passer après 1-2 heures après la procédure. En outre, il peut y avoir divers inconforts dans la gorge, douleurs, brûlures, démangeaisons. En règle générale, il passe dans 2-3 jours, sans avoir à utiliser certaines actions.

La pratique à long terme a prouvé que la gastroscopie est une procédure indolore. Les complications sont extrêmement rares. Une complication dangereuse est la perforation de l'œsophage, qui est une perforation des parois de l'organe interne. Cette situation nécessite une intervention chirurgicale immédiate, dans la mesure où des saignements abondants et la mort ultérieure peuvent survenir. Mais ne vous inquiétez pas, car de telles violations peuvent se produire très rarement.

Dans certains cas, la perforation est due à un gonflement des parois des organes internes avec l'aide de l'air en présence de tumeurs et d'ulcères profonds. En règle générale, les complications sont divisées en 4 catégories:

  • Dommages mécaniques (fissures, dommages aux murs, égratignures, plaies);
  • Dommages à l'œsophage et à l'estomac;
  • Rupture de l'œsophage;
  • Perforation du tractus gastrique.

La cause principale de ces complications est le facteur humain. En règle générale, les complications sont considérées comme une conséquence de l’introduction profonde de l’endoscope, du comportement inadéquat du patient, de l’attitude méprisante envers les conseils du médecin et des contre-indications.

Douleur dans l'oesophage en avalant

La douleur lors de la déglutition dans l'œsophage peut constituer une violation indépendante ou une complication de la maladie sous-jacente du système digestif. Il est possible de déterminer ce qui a provoqué l'apparition de douleur en avalant en analysant le tableau clinique.

La douleur peut survenir après un repas ou un stress physique et émotionnel. Dans certains modes de réalisation, ils sont aggravés en position couchée.

L'oesophage humain a 4 couches, avec des pathologies de la fonction ou de l'intégrité d'au moins une couche, il y a un trouble de la déglutition. La douleur lors de la déglutition apparaît dans l'œsophage, s'il y a une pathologie en la matière. Quels signes apparaissent:

  • Les nausées et les vomissements indiquent une maladie du tube digestif;
  • Les brûlures d'estomac se produisent si la sécrétion d'acide chlorhydrique est augmentée;
  • La régurgitation se produit avec une achalasie du cardia, de la tumeur, des diverticules;
  • Faiblesse, pâleur.

Dès que vous remarquez une douleur en avalant, vous devez immédiatement contacter un spécialiste pour obtenir de l'aide.

Les symptômes

Les signes de douleur dans l'œsophage varient en fonction de la maladie principale:

  • Douleur en avalant. Le symptôme apparaît de manière inattendue, sans raison apparente. Au début, un malaise dans la gorge apparaît avec agitation ou mastication rapide. La difficulté à avaler est généralement sélective;
  • Burp. Apparaît après avoir mangé ou après un certain temps. Un tel signe peut être causé par des coudes ou des exercices et activités;
  • Sensations de douleur. L'œsophage est blessé par les vergetures ou les contractions involontaires de la paroi œsophagienne. L'attaque peut durer plusieurs minutes. Souvent, la douleur dans l'œsophage est donnée au dos, à la mâchoire, à l'oreille, au cou;
  • Brûlures d'estomac.

Traitement

Avant le traitement, le patient subit un examen complet. Le moyen le plus sûr - la mise en œuvre de la gastroscopie, au cours de laquelle recevoir des informations sur l'état du corps. La gastroscopie ne peut pas être réalisée en oncologie.

Traitement médicamenteux:

  • Des analgésiques;
  • Sédatifs et antiacides;
  • Antidépresseurs et antagonistes du calcium;
  • Composants enzymatiques et vitamines.

Soulagez efficacement la douleur dans l'œsophage après avoir mangé des recettes de médecines douces visant à réaliser des décoctions médicamenteuses à base de:

  • Graines de lin et anis;
  • Camomille et plantain;
  • Églantier;
  • Menthe poivrée et millefeuille

Le médecin prescrit les recommandations nutritionnelles à suivre.

Régime alimentaire et prévention

Afin d'éviter toute douleur lors de l'ingestion, aucune mesure préventive spéciale n'est définie. Néanmoins, il est recommandé de respecter quelques principes généraux simples, notamment:

  • Maintenir un mode de vie sain;
  • Ne pas trop travailler émotionnellement et physiquement;
  • Préparation d'une alimentation équilibrée, enrichie de tout ce qui est nécessaire à l'organisme;
  • Seules les préparations prescrites par un spécialiste doivent être utilisées conformément au rythme quotidien et à la durée du traitement.
  • Si possible, évitez de vous blesser à l'œsophage;
  • Passez un examen complet à la clinique et assurez-vous de consulter un gastro-entérologue.

Ne pas se soigner soi-même et faire un régime pour soi-même. Assurez-vous de consulter le médecin.

Les avis

Chers lecteurs, votre avis est très important pour nous. Nous nous ferons donc un plaisir de commenter la douleur dans l'œsophage dans les commentaires. Cela sera également utile aux autres utilisateurs du site.

Catherine:

Au matin, je me suis réveillé et il y avait des douleurs dans l'œsophage. Comme si quelque chose se déchirait. En général, manger désagréable et douloureux. Je suis allé chez le médecin et nous comprenons toujours ce que cela pourrait être.

Elena:

Les médecins m'ont fait peur d'avoir un polype malin. Paniqué pendant longtemps. En fait, il y avait le spasme habituel, traité. Mais le sentiment désagréable et le stress reçu.

Causes de la douleur dans l'œsophage: des anomalies légères aux maladies graves

L'œsophage se lie à la bouche et à l'estomac, transportant des aliments et des liquides. Les sensations douloureuses ressenties par cet organe non seulement gênent, mais perturbent également ses performances. Les causes de la douleur dans l'œsophage peuvent être nombreuses. Douleur - le symptôme principal, mais il existe des symptômes supplémentaires, permettant de suspecter un problème spécifique.

Symptômes communs

Une déficience fonctionnelle de l'œsophage s'accompagne de certains signes. Leur gravité est liée à la maladie existante et à son stade.

Des sensations douloureuses apparaissent dans la région du sternum. Crée leur contraction involontaire de l'œsophage ou en étirant ses parois. La gêne survient lorsque la nourriture traverse l'œsophage et peut durer plusieurs minutes ou quelques secondes. Une partie de la douleur est restituée ou d'autres zones - oreille, mâchoire, cou. D'autres symptômes apparaissent généralement avec ce symptôme:

  1. Trouble de la déglutition Au début, le problème ne se manifeste que dans le cas d'une absorption précipitée d'aliments ou lors d'une forte agitation. Cela ressemble à une mauvaise pilule avalée. Les difficultés sont fréquentes lors de l'ingestion d'aliments solides. Après avoir mangé, il y a des sentiments d'oppression dans la région de la poitrine. La respiration devient lourde et le rythme cardiaque s'accélère.
  2. Burp. Cela se manifeste de différentes manières. Se produit immédiatement après un repas ou après une certaine période. Les éructations sont souvent déclenchées par un stress, une inclinaison ou une tension du péritoine. Le vomissement est possible.
  3. Brûlures d'estomac.

C'est important! Il est nécessaire de savoir pourquoi l'oesophage fait mal. Pour ce faire, vous devez contacter un spécialiste qui non seulement procédera à une inspection générale, mais donnera également des instructions au laboratoire et aux diagnostics instrumentaux nécessaires. Souvent, les rayons X de l'œsophage et de l'estomac et une endoscopie ou une œsophagogastroduodénoscopie (endoscopie, gastroscopie) sont prescrits.

Causes de la douleur dans l'oesophage

La douleur peut survenir dans l'œsophage pour diverses raisons. Différentes pathologies ont leurs propres caractéristiques, donc le traitement est différent dans chaque cas. Un diagnostic complet vous permettra de déterminer la cause de l'inconfort du patient.

Rupture de l'oesophage

Cette pathologie peut être traumatique ou spontanée, mais cette dernière variété est rare (2-3% des cas). Une blessure traumatique peut être causée par un traumatisme contondant à la poitrine, au cou ou à l'abdomen, par une intervention chirurgicale ou une procédure endoscopique. Les facteurs suivants peuvent déclencher une pause spontanée:

  • excès d'alcool consommé;
  • trop manger;
  • vomissements;
  • muscles abdominaux tendus;
  • contraction diaphragmatique, contraction de la couche musculaire de l'estomac.

Dans l'œsophage, la pression augmente, brisant ses parois. La douleur survient généralement après un événement traumatique et se manifeste de manière dramatique. Souvent, irradiation au bas du dos ou à la ceinture scapulaire. Il y a d'autres signes de rupture d'organe:

  • pouls rapide;
  • difficulté et respiration superficielle;
  • cyanose de la peau (bleu);
  • sueurs froides

Avec la progression de l'inflammation affectant le médiastin avec la cavité abdominale, l'état du patient s'aggrave pour devenir critique. Cela se manifeste par une tachycardie, un essoufflement, de la fièvre, une intoxication et un choc.

La localisation de la rupture de l'œsophage se reflète dans d'autres organes. Cela conduit à diverses maladies - pyothorax, médiastinite, péritonite, phlegmon.

Corps étranger

Une source fréquente de douleur dans l'œsophage est la pénétration de corps étrangers dans celui-ci. Ce peut être un os, une pièce de monnaie, un bouton. De tels objets tombent dans l'œsophage pour diverses raisons. Parfois, il est habituel de tenir de petits objets dans la bouche, par exemple des aiguilles, des ongles. Souvent, des objets étrangers sont pris dans les aliments et avalés par négligence, précipitation ou mastication insuffisante. Une autre raison - l'âge de l'enfant ou ses problèmes mentaux.

En raison de la pénétration d'un objet étranger, les sensations douloureuses sont localisées derrière le sternum et augmentent au cours de la déglutition. La douleur est pressante. La salivation augmente, l'acte de déglutition (dysphagie) est contrarié. Au fil du temps, l'état général peut se détériorer. Si un objet étranger persiste dans l’organe, le médiastin peut devenir enflammé.

Oesophagite

Cette pathologie signifie une inflammation de la muqueuse œsophagienne. La maladie est aiguë et chronique. Il est le plus souvent causé par un reflux gastro-intestinal lorsque le contenu de l'estomac pénètre dans l'œsophage. La maladie peut également causer des brûlures chimiques, des dommages physiques ou une infection.

L'ingestion peut être difficile ou douloureuse. Le patient a l'impression que quelque chose est coincé dans la gorge. Maux de bouche, brûlures d'estomac, nausées et vomissements.

Reflux gastro-oesophagien

Cette pathologie est chronique et récurrente. Cela signifie jeter dans le contenu gastrique ou duodénal de l'œsophage. Ce phénomène s'appelle le reflux gastro-oesophagien.

Les premières manifestations de la maladie sont les brûlures d'estomac et la régurgitation. Habituellement, ces symptômes apparaissent après avoir mangé, penché en avant et la nuit. La douleur est à la deuxième place. La douleur peut être transmise à la zone située entre les omoplates, le cou, le côté gauche de la poitrine et la mâchoire inférieure.

Ce n'est pas rare pour cette pathologie et des symptômes supplémentaires qui sont extra-oesophagiens. La maladie se manifeste par un essoufflement, une toux, une gorge sèche, un enrouement, une floraison blanche sur la langue. De la part de l'estomac, la pathologie est indiquée par une saturation rapide. Le patient a un gonflement, son vomissement commence.

Hernie diaphragmatique

Le diaphragme sert de région de transition de la cavité thoracique à la région abdominale pour l'œsophage. Lorsqu'un déplacement de certains organes dans la cavité du sternum affecte son ouverture œsophagienne, ils diagnostiquent une hernie.

La hernie diaphragmatique de l'œsophage est due à l'élasticité accrue des tissus, des ligaments ou des jambes, nécessaire pour limiter l'ouverture de l'œsophage. La pathologie est congénitale, mais chez la plupart des patients, elle est acquise au cours de la vie. L'obésité, le travail physique excessif, une toux constante, des vomissements fréquents et d'autres facteurs qui augmentent la pression intra-abdominale peuvent être à l'origine de cette provocation.

Le début de la maladie se caractérise par un déplacement périodique des organes, mais il devient alors plus fréquent ou devient permanent. En plus de la douleur derrière le sternum, le patient souffre de brûlures d'estomac, aggravées pendant l'exercice et en position horizontale. Après avoir mangé, l'essoufflement commence, le rythme cardiaque s'accélère. Les symptômes dépendent des organes affectés par la pathologie.

Tumeurs de l'oesophage

Les tumeurs de cet organe peuvent être bénignes ou malignes. Dans le second cas, le cancer est diagnostiqué.

La présence d'une tumeur est accompagnée d'une douleur sourde modérément intense. Cela empire généralement avec les repas. D'autres symptômes se manifestent:

  1. Violé l'acte de déglutition. Au fur et à mesure que la tumeur se développe, il est difficile pour le patient d’avaler des aliments solides, alors même le liquide ne passe pas bien. Dans les néoplasmes bénins, la progression de la dysphagie est lente.
  2. Sensation d'un objet étranger dans l'œsophage.
  3. Arythmie et palpitations. Ces manifestations sont caractéristiques des tumeurs localisées dans la partie thoracique de l'organe.
  4. Essoufflement, toux.
  5. Tonus de la peau bleuâtre (cyanose).
  6. Brûlures d'estomac.
  7. Augmentation de la salivation.
  8. Burp. Le patient peut régurgiter à la fois l'air et la nourriture mangée.
  9. Fatigue rapide, faiblesse.
  10. Vertiges.
  11. Perte de poids La cause est généralement la dysphagie.

La principale méthode de traitement est la chirurgie. Dans la lutte contre le cancer est également pertinente la radiothérapie et la chimiothérapie.

Diverticula

Une douleur dans l'œsophage peut survenir avec des diverticules - des protrusions sacculaires de ses parois. Affecte le plus souvent la partie thoracique du corps. Les personnes de plus de 50 ans présentant des pathologies d'autres organes du système digestif sont à risque. Fondamentalement (90% des cas), les diverticules sont uniques.

Les symptômes dépendent du processus de localisation. La douleur du sternum est caractéristique de la lésion de l'œsophage moyen. Le patient souffre de dysphagie, de nausée, de toux nocturne, de régurgitation d'aliments non cuits.

La pathologie de la partie supérieure du corps se caractérise par une dysphagie, une sensation de corps étranger dans la gorge ou des égratignures, des nausées, des baves. La voix change souvent, une toux sèche commence.

Si le bas de l'œsophage a souffert, la douleur est transmise au cœur. Le rythme cardiaque devient fréquent, l'essoufflement, le bronchospasme commence.

Jeter de la bile dans l'œsophage

La nature a voulu que la nourriture passe de l'œsophage dans l'estomac, puis dans l'intestin. La nourriture de retour, y compris ses restes, ne se fait pas aux dépens du sphincter. Il peut changer pathologiquement avec la libération de bile. En conséquence, la bile est jetée dans l'œsophage.

Il y a plusieurs causes possibles de pathologie. Cela peut être une hernie, un traumatisme, un néoplasme, une grossesse, une alimentation malsaine ou de mauvaises habitudes. L'obésité, les flatulences, l'ascite (hydropisie abdominale) peuvent provoquer des violations.

Le patient ressent de la douleur en avalant et en faisant passer des aliments dans l'œsophage. Il y a souvent un sentiment que quelque chose est coincé dans la gorge, ce qui provoque la suspicion d'un corps étranger. La pathologie se manifeste par d'autres symptômes:

Le reflux de bile (reflux) peut provoquer une angine et perturber le fonctionnement du cœur. Le reflux commence après un repas et ne dépend pas du stress ou de l'effort physique.

Halasia et Achalasia

La halasia et l'achalasie de l'œsophage sont des provocateurs possibles de sensations douloureuses. Les deux pathologies indiquent une altération de la fonctionnalité du système digestif, mais diffèrent par leurs manifestations. En savoir plus sur les causes, les symptômes et le traitement de ces maladies dans cet article.

Halasia signifie que la capacité du sphincter à se fermer est altérée. En raison de cette pathologie, le patient souffre de reflux gastro-oesophagien et d'œsophagite.

L'Achalasie est une lésion neuromusculaire. La pathologie est chronique et signifie une violation de la divulgation normale du cardia au cours d'un repas. Alachasia réduit le tonus des organes digestifs, en provoquant un réflexe nauséeux et en obstruant la perméabilité des aliments, quelle que soit leur dureté et leur consistance.

Les symptômes de ces deux maladies sont de graves brûlures d’estomac, entraînant des vomissements. Le patient a une douleur sourde dans la région de l'épigastre ou du plexus solaire.

Sensations douloureuses - une des manifestations principales. Ils sont causés par des contractions des muscles de l'organe, qui apparaissent brusquement dans un rêve, après un surmenage ou un stress. La douleur est soulagée par des médicaments ou disparaît lorsque le patient mange ou boit de l'eau.

Un autre symptôme important est la dysphagie. En cas d'ingestion, la nourriture manifeste une douleur. Il peut être émoussé ou tranchant, localisé dans le sternum. La dysphagie survient souvent après une crise émotionnelle - sentiments, stress, dépression ou apathie.

La régurgitation est également possible. Les muscles de l'œsophage se contractant de manière douloureuse et abrupte, l'ingestion de contenu non cuit se produit non seulement dans l'œsophage, mais également par la bouche. Cela provoque des brûlures d'estomac, des régurgitations ou des vomissements.

Hypertension portale

Cette maladie peut causer des douleurs dans l'œsophage. Un provocateur de ce syndrome est une violation du flux sanguin dans le bassin de la veine porte avec une pression artérielle élevée. Par la suite, l'activité normale de l'estomac est perturbée, des varices se développent dans l'œsophage et l'estomac, une ascite, une splénomégalie (la taille de la rate augmente de façon pathologique), un saignement gastro-intestinal commence.

Une manifestation dangereuse de la maladie saigne des veines de l'œsophage, du rectum et de l'estomac. Cela est dû aux modifications de l'expansion des varices.

La douleur de l'hypertension portale affecte l'épigastrium, la région iliaque et l'hypochondre droit. Le patient perd l'appétit, s'affaiblit, perd du poids, il tombe malade. L'estomac se sent encombré, augmente les flatulences. La chaise est instable - elle peut se manifester par la constipation et la diarrhée. La jaunisse est possible, une augmentation du volume de l'abdomen.

Hépatite C et cirrhose du foie

La douleur dans l'œsophage peut être l'une des complications de l'hépatite C. Leur expansion se produit et la tortuosité commence. Des saignements massifs peuvent survenir en raison de l'amincissement des parois veineuses.

Les varices de l'œsophage ne sont pas immédiatement apparentes. Parfois, la maladie ne présente aucun symptôme pendant des années. Les principales manifestations de la pathologie comprennent:

  • troubles de l'ingestion d'aliments;
  • lourdeur dans la poitrine;
  • brûlures d'estomac.

Habituellement, ces symptômes indiquent une inflammation de l'œsophage - œsophagite. Il accompagne souvent les varices de cet organe.

C'est important! En cas de pathologies des organes digestifs, il est important de ne pas ignorer les conseils d'un médecin et les tests de diagnostic désignés. Différents éléments du système digestif interagissent étroitement, car certaines maladies peuvent se propager à d'autres organes.

Cardiospasme

Cette pathologie est caractéristique des personnes âgées de 20 à 40 ans. Cela signifie spasme cardia. La cause première de la maladie n’est pas claire, mais elle cause une altération de la fonctionnalité du nerf vague. C'est lui qui est responsable de l'ouverture du sphincter et de l'activité péristaltique.

La douleur dans l'œsophage avec cardiospasme est constante ou paroxystique. Il se produit dans le processus xiphoïde (sternum) et peut être administré à la région cervicale ou au cœur.

La pathologie commence généralement par une dysphagie. Il peut se développer progressivement ou apparaître soudainement. Il est plus facile pour la plupart des patients d’avaler des aliments chauds et liquides, bien que certains soient plus susceptibles de manger des aliments solides.

Lorsque le cardiospasme avalé, les aliments avalés sont retardés, sans entrer immédiatement dans l'estomac. En conséquence, l'œsophage se dilate sur le cardia. Les masses de nourriture stagnantes rotent, elles peuvent donc pénétrer dans les voies respiratoires. Les conséquences sont très graves - pneumonie, abcès. En raison de la diminution de la quantité de nourriture et de liquide entrant dans l'estomac, le patient peut commencer à devenir très appauvri.

Tuberculose oesophagienne

Les coupures dans l'œsophage présentant une telle pathologie sont généralement provoquées par une ulcération de la muqueuse de l'organe. La dysphagie est l’un des indicateurs les plus brillants de la maladie.

La douleur lors de la déglutition est due à des ulcères et peut également provoquer une sensation de brûlure. Il n'y a pas de sentiments désagréables dans l'intervalle entre avaler de la nourriture.

Si la tuberculose se présente sous une forme sclérotique, l’état général du patient s’aggrave et la dysphagie apparaît plus brillante. La panne est due à l'impossibilité de la nutrition.

L'ulcération progressive de l'organe viole brusquement l'acte de déglutition, il existe de fortes douleurs inattendues. Ils apparaissent souvent la nuit et n'arrêtent pas les analgésiques habituels. La douleur peut être ressentie dans l'oreille (parfois dans les deux cas), derrière le sternum se traduit par des sensations de brûlure, aggravées par la déglutition.

Dyskinésie

Cette pathologie est un autre facteur susceptible de provoquer la douleur de l'œsophage. La dyskinésie signifie une altération de la motricité motrice de l'œsophage, c'est-à-dire que la nourriture se déplace dans l'estomac différemment, mais il n'y a pas de lésion organique.

La dysphagie provoque des sensations douloureuses. Le patient ayant terminé son repas ressent une lourdeur dans l'épigastre, un reflux gastro-oesophagien se produit. Le contenu de l'œsophage ou de l'estomac peut pénétrer dans le système respiratoire, provoquant une bronchite chronique ou une pneumonie.

Dans la dyskinésie hypermotrice, la douleur peut être transmise à l'omoplate, au bras gauche ou au côté gauche de la poitrine. Avec de tels symptômes, le diagnostic doit être différencié, car ils ressemblent à un infarctus du myocarde ou à une ischémie du coeur.

Avec la névrose ou l'hystérie, un spasme se produit dans le bas de l'œsophage. Ceci est une cause fréquente de sensation de boule dans la gorge.

Oesophagisme

Cette pathologie s'appelle également spasme diffus. La maladie se réfère à la dyskinésie oesophagienne. Les muscles lisses de l'organe sont sujets aux spasmes, mais en même temps le sphincter cardiaque reste normal et s'ouvre par réflexe pendant la déglutition.

Les spasmes des muscles lisses provoquent des douleurs à la poitrine. Cela peut se produire en dehors du repas ou pendant celui-ci. Même la déglutition de la salive peut provoquer des sensations désagréables. La gêne augmente le stress.

La dysphagie apparaît après avoir mangé n'importe quelle consistance, bien que dans certains cas elle soit provoquée uniquement par des aliments solides. Chez de nombreux patients, la dysphagie n’est pas un symptôme permanent.

L'ulcère de l'œsophage s'accompagne généralement d'une pathologie similaire de l'estomac ou des intestins. Une seule manifestation d'une telle maladie est diagnostiquée dix fois moins.

La raison réside souvent dans la défaillance du sphincter cardiaque, accompagnée d'un reflux gastro-oesophagien. La maladie peut également être causée par un gonflement, une radiothérapie ou certains médicaments.

Les symptômes d'un ulcère sont généralement assez vifs. La maladie est accompagnée de:

  • douleur à la poitrine;
  • dysphagie;
  • brûlures d'estomac;
  • vomissements;
  • perte de poids.

Des sensations douloureuses apparaissent après le repas et sont généralement localisées dans le processus xiphoïde ou épigastrique (moins fréquent). La motilité de l'œsophage est opprimée, un œdème se produit, entraînant une déglutition altérée.

Si la maladie se prolonge, le patient crache la nourriture qu'il vient de manger. En raison de la perte de poids, l'épuisement général commence. Des complications sous forme de perforation dans la cavité pleurale ou abdominale sont possibles.

Ostéochondrose thoracique

L'ostéochondrose thoracique peut être à l'origine de douleurs dans l'œsophage. Généralement, ce symptôme provoque une lésion du segment thoracique supérieur. La douleur peut également survenir dans le pharynx. Le patient est gêné par la sensation d'un corps étranger dans le pharynx ou l'œsophage.

La douleur survient lorsqu’une inspiration ou une expiration profonde est douloureuse. Le patient est difficile de se tourner vers le côté. Il y a une douleur intercostale, un inconfort lorsque vous soulevez un bras.

La douleur peut se manifester de différentes manières. Chez certains patients, ils sont d'abord invisibles et augmentent progressivement, chez d'autres, une douleur intense se manifeste immédiatement et soudainement.

La douleur dans l'œsophage ne peut être ignorée. Pour tout symptôme désagréable, vous devriez consulter un spécialiste. L'irradiation de sensations douloureuses sur d'autres organes est possible, car la localisation de la douleur n'est pas un indicateur des dommages causés à cette région. Clarifier la pathologie et la cause des symptômes ne peut être que par un diagnostic complet.

Expérience professionnelle de plus de 7 ans.

Compétences professionnelles: diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et du système biliaire.