Principal / Pancréatite

Douloureux côté gauche de l'abdomen chez les femmes

Pancréatite

La douleur survient toujours au mauvais moment, empoisonnant la vie d'une personne et perturbant ses plans. Il est possible, sans en analyser les raisons, de prendre une pilule antidouleur et d'obtenir un soulagement temporaire, mais en cas de douleur aiguë ou récurrente, vous devez absolument consulter un médecin, dans les cas critiques: appelez une ambulance. Et si le côté gauche de l'abdomen faisait mal aux femmes? Nous vous proposons de vous familiariser avec les options de pathologie pouvant provoquer ce phénomène désagréable. Mais un diagnostic exact vous sera donné dans une institution médicale et un plan de mesures médicales sera établi au même endroit. Rappelez-vous qu'il est peu probable que l'auto-traitement porte ses fruits.

Classification de la douleur

La douleur peut être d'une nature différente. Leurs caractéristiques sont en mesure d'indiquer la gravité du problème et quel organisme «crie» à l'aide. La douleur arrive:

  1. Stupide. Si vous êtes inquiet au sujet d'une douleur sourde et que vous êtes une femme, vous pouvez avoir une maladie gynécologique unilatérale. Si la douleur est accompagnée d'une faiblesse, d'une forte fièvre, d'une fatigue, il est probable qu'une inflammation se développe dans certains organes internes.
  2. Sharp. Ce type de douleur peut signaler le passage de calculs dans le canal urinaire, des spasmes, une dilatation de la vessie ou une rupture de l'ovaire.
  3. Tirant. Cela peut indiquer la présence d'une maladie purulente des organes pelviens, d'un pincement de la hernie, d'une entorse du ligament inguinal et d'un cancer en développement. Dans ce dernier cas, l'intensité de la douleur augmente avec le temps.
  4. Couture Il se produit à la suite d'un gonflement intestinal dû à une augmentation de la formation de gaz, d'ulcères à la surface de la muqueuse urétrale et de maladies rénales. La douleur à la couture peut également constituer un avertissement concernant la rupture imminente de l'ovaire chez la femme.

Lorsque vous décrivez la nature de la douleur au médecin, n'oubliez pas de mentionner les symptômes qui l'accompagnent. Il peut s’agir de diarrhée, de forte fièvre, de léthargie, de nausée, etc. Ces données l’aideront à établir un diagnostic préliminaire plus précisément.

Que faire avec une douleur dans le côté gauche?

L'essentiel est de ne pas ignorer les signaux de votre corps. Prendre un analgésique n'est pas la solution. Il est important de déterminer la cause de la gêne et de commencer le traitement à temps. En passant, si vous allez voir un médecin ou avez appelé une ambulance, ne buvez surtout pas de médicament anesthésique - cela compliquerait le diagnostic. Mais si vous prenez toujours le remède, informez-en le spécialiste afin qu'il le sache.

Actions contre la douleur:

  1. Prenez une position confortable dans laquelle la douleur diminue ou du moins n’acquiert pas un caractère plus fort.
  2. Évaluez mentalement votre condition. Pensez à la douleur. Peut-être êtes-vous enceinte ou avez-vous un trouble dans le fonctionnement du tube digestif ou avez-vous une insuffisance rénale?
  3. Avec une douleur très forte et aiguë, vous devez appeler une ambulance. Cette condition est souvent causée par un problème grave qui nécessite une solution rapide, parfois même une intervention chirurgicale.
  4. Si une telle attaque ne se produit pas pour la première fois, vous pouvez évaluer vous-même votre état et décider si une ambulance est nécessaire (si l'état est extrêmement difficile ou ne s'améliore pas longtemps), appelez l'agent de police du district ou venez vous-même au dispensaire.

Et rappelez-vous: même si la douleur n’est pas très forte, elle peut quand même être une manifestation de la pathologie la plus grave.

Traitement de la douleur dans l'abdomen gauche

Les mesures thérapeutiques dépendront de la cause du syndrome douloureux. Et cela devrait viser principalement à éliminer la cause. En règle générale, il est nécessaire de consulter un des spécialistes suivants (à qui il est nécessaire de se rendre, le policier de district vous le dira):

  • gynécologue - si le thérapeute estime que la douleur est causée par la maladie de l'appareil reproducteur (chez la femme);
  • Gastro-entérologue - en cas de suspicion de pathologie gastro-intestinale;
  • maladies infectieuses maladie - à risque de maladies infectieuses;
  • une référence à un chirurgien, un traumatologue ou un autre médecin peut également être donnée.

Pour un diagnostic plus précis, le patient est d'abord interrogé, les plaintes collectées et l'inspection visuelle. Ensuite, des analyses de sang, d'urine, d'enzymes hépatiques et d'autres organes sont effectuées. Des ultrasons et d’autres types de recherche peuvent être prescrits. Après le diagnostic, un plan de traitement est élaboré.

Pourquoi les femmes ont-elles des douleurs dans le bas-ventre gauche?

Si nous considérons la douleur dans cette partie du corps des représentants de la moitié faible de l'humanité, ils sont susceptibles d'être associés aux pathologies de l'appareil reproducteur. Habituellement, les causes suivantes de la douleur:

  1. Endométriose. Avec cette pathologie, les cellules épithéliales se développent, se déplaçant au-delà de l'utérus - même dans la région intestinale. Un symptôme supplémentaire de la maladie est une violation du cycle menstruel.
  2. Inflammation des trompes de Fallope. La pathologie s'accompagne des symptômes suivants: douleur dans la région de l'aine, qui est vive; écoulement désagréable du vagin; douleurs menstruelles; la température corporelle est élevée.
  3. Rupture de l'ovaire. La douleur est vive, insupportable, se répand sur tout l’estomac. En outre, la femme ressent l'accélération du rythme cardiaque, une forte diminution de la pression artérielle. La peau devient pâle.
  4. Kystes ovariens des jambes de torsion. Cette pathologie provoque une douleur intense. Dans ce cas, la femme baisse la pression artérielle, fièvre, elle souffre de nausées. En cas de kystes au torse, il est important de recevoir des soins médicaux d'urgence.
  5. Grossesse extra-utérine. Malheureusement, le risque de rupture de la trompe de Fallope est très élevé pendant la grossesse d'un tel régime. Cela se produit généralement pendant une période de 6 à 10 semaines. La douleur peut être crampes et douleurs dans la nature, parfois à donner à l'anus. Une femme a mal en allant aux toilettes. La maladie s'accompagne également des symptômes suivants: saignements utérins, opacification de la conscience, pâleur de la peau, hypotension artérielle. Il est important de diagnostiquer la grossesse extra-utérine à temps. Cela peut être fait avec une échographie. Même les propres sensations de la femme sont des moyens de suggérer la présence de cette pathologie. Ceci est indiqué par une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen, qui peut couler de gauche à droite. Habituellement, il devient plus fort quand on tourne le corps.
  6. Menstruation. Ce processus physiologique naturel, qui se produit tous les mois dans le corps d’une femme, peut parfois apporter des sensations douloureuses à son propriétaire. Les douleurs sont de nature antispasmodique et durent le plus souvent quelques jours. L’anxiété ne vaut la peine d’être battue que dans le cas où la douleur est insupportable, vive, elle est accompagnée de pertes vaginales inhabituelles. Cela peut signaler la présence d'une infection génitale ou le processus inflammatoire qui s'y produit.

Causes de la douleur chez un homme

Les représentants de la forte moitié de l'humanité peuvent également être dérangés par des douleurs du côté gauche de l'abdomen dues à des pathologies du système reproducteur. Ceux-ci incluent:

  1. La prostatite est une inflammation de la prostate. La douleur dans cette pathologie est sourde, douloureuse ou forte. Il irrigue la région sacrale, le scrotum, ainsi que la région sus-pubienne et le rectum. Augmente en urinant ou en vidant les intestins. Des sensations douloureuses à l'intérieur et à l'arrière des cuisses ressemblent aux symptômes de la sciatique. La cause de la prostatite peut être une hypothermie ou une infection. Un symptôme supplémentaire désagréable de la pathologie est une diminution du désir sexuel.
  2. Cancer de la prostate (prostate). Il affecte généralement les hommes de plus de 50 ans. L'apparition de la maladie est telle qu'elle peut être confondue avec une prostatite chronique ou ne présente aucun symptôme. Rejoignez ensuite la douleur environnante, capable de donner à l'arrière de la cuisse. Aux stades extrêmes, la douleur est insupportable, car la pathologie affecte les troncs nerveux.

Pourquoi le côté gauche fait-il mal?

En plus des problèmes du système reproducteur, la douleur dans cette zone peut provoquer des maladies d'autres organes:

  1. Intestin. Les pathologies suivantes provoquent des sensations désagréables:
  • syndrome du côlon irritable. Il est accompagné de douleurs et de ballonnements dus à une augmentation des gaz, les selles deviennent trop liquides ou très dures, provoquant ainsi la constipation. La pathologie peut alors dégénérer, puis entrer dans une phase de rémission;
  • obstruction intestinale. Avec cette maladie, flatulence, constipation, nausée;
  • La maladie de Crohn. Il s'agit d'une inflammation nodulaire qui se produit dans le tube digestif. En plus des douleurs à gauche, accompagnées de diarrhée, vomissements, fatigue, manque d’appétit;
  • colite ulcéreuse. Elle se caractérise par des coliques de force variable, de caractère paroxystique;
  • pathologies oncologiques de divers organes. Au début, ils peuvent être asymptomatiques. Peu à peu, la douleur commence à se manifester, d'abord terne, puis devient plus forte;
  • inversion des intestins. La douleur paroxystique, qui s'atténue ensuite, tourmente à nouveau le patient. Les vomissements aggravent la situation dans son ensemble;
  • malabsorption. Cette pathologie est caractérisée par l'incapacité de l'intestin grêle à absorber les nutriments de certains groupes d'aliments, par exemple les fruits. Il se caractérise par des grondements et des ballonnements, un déficit en lactase - crampes, flatulences après un autre repas, perte de poids (en raison de l'incapacité du corps à absorber certains types de nutriments), peau sèche, perte de cheveux, anémie, gonflement du corps, cécité nocturne carence en vitamine A), troubles menstruels chez les femmes. En général, les symptômes dépendent des produits non absorbés.
  1. Rein L'inflammation de cet organe peut également entraîner des douleurs à l'abdomen, bien que tout le monde ait l'habitude de croire que cette maladie provoque des maux de dos. Le processus inflammatoire, en plus des sensations désagréables, s'accompagne de signes tels que des mictions douloureuses et fréquentes, une faiblesse générale, un gonflement des extrémités.
  2. La rate. Cet organe important responsable de la formation et de l’utilisation des cellules sanguines peut vous faire prendre conscience des échecs de votre travail liés à la douleur à l’abdomen gauche. Quelques pathologies de la rate:
  • abcès C'est une collection de pus dans la rate. Se produit généralement à la suite d'une blessure à cet organe, ainsi que d'une septicémie ou du VIH. La douleur dans cette pathologie est étendue, y compris le bas-ventre;
  • crise cardiaque Causée par une occlusion vasculaire et une nécrose subséquente du tissu de la rate. La douleur se manifeste d'abord à gauche sous le bord, puis tombe en dessous. Augmente pendant le mouvement, les éternuements, etc. Le patient se plaint de température élevée;
  • leucémie lymphocytaire. Cancer qui affecte le travail de nombreux organes, y compris la rate. Au début, il est asymptomatique, puis se manifeste par des sensations douloureuses;
  • hypertrophie aiguë de la rate. Cette maladie peut être causée par le sang qui sort du corps ou par son inflammation. En outre, le patient s'inquiète des nausées et de la température corporelle élevée.

N'ignorez pas les signaux dérangeants de votre corps, qui se manifestent sous forme de sensations désagréables, en particulier de douleurs aiguës. Assurez-vous de contacter un spécialiste qui vous aidera à résoudre votre problème.

«Pourquoi le côté gauche fait-il mal au bas-ventre chez les femmes? Qu'est-ce que ça pourrait être?

4 commentaires

Les organes situés dans le péritoine et la zone pelvienne jouent un rôle important dans le corps humain - pas moins que le cœur et le cerveau. Un syndrome douloureux dans la partie inférieure gauche de l'abdomen peut être une conséquence des processus pathologiques des organes situés ici. La douleur peut se manifester et irradier différentes parties du corps en raison de:

  • processus pathologiques dans le pancréas;
  • dysfonctionnements du rein gauche;
  • diverses maladies de la rate et de l'estomac;
  • maladies intestinales et génito-urinaires.

Causes courantes de douleur abdominale basse

Pourquoi le côté gauche de l'abdomen fait-il mal aux femmes?

La douleur avec un certain degré de périodicité ne se manifeste pas seulement chez les femmes, elle est aussi caractéristique des hommes. Les causes du premier plan sont les suivantes: infarctus, volvulus, pathologies de la rate, des reins, de la galle et de l'urine de l'organe kystique, dysfonctionnements du système urogénital et gastro-intestinal, néoplasmes oncologiques et bénins, pathologies auto-immunes et inflammatoires.

Les autres causes les plus fréquentes sont dues à des maladies associées à la colonne vertébrale: formations intervertébrales herniales, courbure scoliotique et atteinte des racines nerveuses. Tout cela peut être accompagné d'une douleur annulaire, avec un côté gauche irradiant sur le côté et le bas de l'abdomen.

Il n'y a pas d'exception ni de pathologie des vaisseaux sanguins et du coeur, à la suite de laquelle se développent les processus de l'anémie. Le manque d'oxygène dans les tissus et les organes est un processus antérieur de crampes et de douleurs musculaires dans cette région.

Il convient de noter immédiatement que les processus pathologiques dans les organes du petit bassin sont les principales causes de la douleur gauche chez la femme du bas-ventre. Leur développement est dû à la nature chirurgicale, gynécologique ou neurologique. Pour distinguer ces maladies et les différencier les unes des autres, il est souhaitable de connaître la cause de leur manifestation et de faire attention à la nature de la douleur.

Quelle est la douleur physiologique féminine?

C'est la raison la plus simple et la plus facile.

Physiologiques sont ces douleurs qui ne sont pas dangereuses et ne nécessitent pas d'intervention externe - elles disparaissent d'elles-mêmes. Par exemple:

  • Pendant la période d'ovulation, le corps de la femme est reconstruit, mis à jour et préparé pour la fécondation. Un symptôme aussi douloureux est assez courant. Le même effet se produit lorsque le processus d'ovulation est perturbé. Chaque femme a une intensité de douleur différente, mais augmente toujours avec l'effort physique.
  • Avec les changements du cycle menstruel, la douleur est caractéristique à la fois du cycle menstruel et après. D'autre part, il peut survenir à la suite de troubles neurologiques. L'intensité et la durée d'une telle douleur sont complètement différentes.
  • Au moment de l’accouchement, le corps de la femme crée les conditions les plus «confortables» pour le fœtus en étirant progressivement le plancher pelvien. Comme en témoigne la douleur du bas-ventre à gauche.

8 causes de douleur abdominale gauche dangereuse

Douleurs dangereuses dans l'abdomen inférieur gauche d'une femme

Lorsque des douleurs dans le bas-ventre et dans le côté gauche des femmes se manifestent, leur véritable cause peut être assumée par leur emplacement et leur caractère. Ils sont capables de se manifester brusquement, constamment ou périodiquement, pour être insupportables, tirer ou stupides. Accompagné de sécrétions vaginales hémorragiques ou purulentes. C'est précisément par les signes et les sensations éprouvés par la femme qu'il est possible de juger avec confiance de la présence d'une pathologie gynécologique.

Les principales maladies qui causent une telle douleur sont:

1) Réactions inflammatoires dans les trompes de Fallope. Elle se manifeste sous deux formes: la salpingoophorite et la salpingite. Dans le premier cas, les réactions inflammatoires affectent non seulement la structure des trompes de Fallope, mais s'étendent également aux organes adjacents (appendices). Dans le second cas, la maladie se manifeste par des processus pathologiques, à la fois dans la structure même des tissus et dans leur intégrité.

Dans la phase aiguë, la manifestation d'un syndrome douloureux fort dans le bas de l'abdomen avec la propagation de la douleur dans le coccyx et le côté gauche.

La phase chronique est moins intense - elle se caractérise par des douleurs périodiques qui attirent et tirent le caractère. En l'absence de traitement rapide et d'une immunité faible, le risque de propagation de réactions inflammatoires sur d'autres tissus et organes adjacents est élevé, ce qui peut entraîner la mort du patient.

2) Manifestations des annexites. En tant que pathologie indépendante, il se développe extrêmement rarement. Souvent manifestée en raison de la réaction inflammatoire rapide et répandue dans les tubes de l'utérus, au-delà de ses limites. La douleur dans le bas de l'abdomen est intense et tire, obligeant tout le corps à augmenter et à se dégonfler constamment dans l'hypochondre sur le côté gauche du corps.

Au cours de l'évolution chronique, le syndrome douloureux se manifeste par toute diminution (même locale) de l'immunité, par exemple par un rhume ou un courant d'air. Les avortements fréquents, les dispositifs intra-utérins et les affections associées à des déséquilibres hormonaux contribuent au développement de la maladie.

3) processus de l'endométriose. La maladie est caractérisée par la prolifération des tissus de l'épithélium utérin au-delà de l'utérus en raison de la sécrétion incontrôlée d'hormones FS. La maladie est généralement observée chez des patients en surpoids atteints de diabète ou présentant une prédisposition génétique. Les avortements précoces et les processus inflammatoires chroniques sont un facteur provoquant - ils contribuent à la fixation de l'épithélium utérin aux tissus de divers organes.

Les douleurs se manifestent par une nature tirante et douloureuse, aggravée pendant les cycles menstruels et l'ovulation. Un symptôme caractéristique de la maladie - hémorragies abondantes et douleurs pendant le cycle menstruel, hypotension et fatigue chronique.

4) Torsion des appendices. C'est une maladie complexe qui nécessite des soins médicaux urgents. L'inclinaison et la compression des trompes de Fallope provoquent une perturbation de la circulation sanguine des gros vaisseaux et des artères, entraînant par la suite une nécrose des tissus et des réactions inflammatoires étendues.

Les fibres nerveuses sont également sujettes à la torsion, se manifestant par des douleurs dans le bas-ventre gauche ou dans la région lombaire. La douleur est diffuse et entoure l'abdomen, comme lors d'attaques d'appendicite. En même temps, on note un gonflement du côté gauche. Les patients peuvent difficilement terminer leur respiration profonde. Les signes d'hypertension et de tachycardie sont caractéristiques.

Le développement du processus pathologique est précédé par l’étirement des ligaments, qui maintiennent les trompes de Fallope en position anatomique. Les ovaires hypertrophiés par divers néoplasmes, complétant la charge de l'appareil ligamentaire, aggravent la situation.

5) Les excroissances kystiques sur l'ovaire gauche de la femme se manifestent par des douleurs dans le bas de l'abdomen et sur le côté gauche. La nature de la douleur dépend de la taille et de l'emplacement des croissances kystiques. Les symptômes peuvent être léthargiques pendant une longue période, se traduisant parfois par une douleur sourde ou tiraillante, qui augmente considérablement pendant les règles.

6) La rupture (apoplexie) des ovaires est une conséquence du développement de processus destructeurs dans les ovaires. En même temps, les gros vaisseaux sont déchirés et saignent dans le péritoine. Tout cela s'accompagne de fortes douleurs et de ballonnements. La douleur couvre tout le côté gauche du péritoine et s'étend jusqu'à la région lombaire. Le sang provenant des vaisseaux endommagés remplit tout le péritoine et peut provoquer la mort.

7) grossesse extra-utérine (ectopique). En raison de la fixation d'un oeuf fécondé dans l'utérus, pas dans l'utérus, mais dans ses tubes. La douleur est déclenchée par la croissance embryonnaire et l'étirement incroyable de la cavité du tube. La douleur augmente et couvre toute la zone inférieure et latérale du côté gauche de l'abdomen, donnant dans la région lombaire. Les étirements provoquent la formation de fissures dans les parois du tuyau, accompagnées d'écoulements vaginaux sanglants, de toxémie et de fièvre. La douleur à la rupture des conduites devient insupportable et les hémorragies s'intensifient.

8) tumeurs tumorales. Caractérisé par une douleur aiguë, insupportable, presque sans fin, déclenchée par la croissance tumorale. Les douleurs du côté gauche et du bas-ventre sont une conséquence du développement de tumeurs cancéreuses dans l'utérus, sur le cou et les trompes, les ovaires et le vagin. Les tumeurs pressent les organes et les tissus adjacents, ce qui provoque inconfort et sensibilité. Dans le même temps, la douleur est spastique et se fait sentir même dans le bas du dos. Dans le côté gauche, il peut y avoir un léger gonflement.

Serait-ce une grossesse?

Le syndrome douloureux du côté gauche et du bas-ventre chez la femme pendant la période de gestation de l’enfant est causé par l’état physiologique lui-même, qui est reconfiguré pour tenir compte des nouvelles conditions du corps. La cause de la douleur, dans la plupart des cas, est l’augmentation de la taille du fœtus, qui entraîne une augmentation de la pression intra-abdominale et une compression des organes adjacents.

Par exemple, une telle réaction peut provoquer une accumulation de gaz, en raison de la compression des anses intestinales par le fruit cultivé au troisième trimestre de la grossesse. Ou le développement de la flatulence, due à une dysbactériose causée par des changements dans le régime alimentaire des femmes enceintes, qui est tout à fait raisonnable. La diarrhée ou la constipation sont accompagnées de crampes et de douleurs dans le côté et le bas de l'abdomen.

Le syndrome de la douleur peut également être causé par l’étirement des parois abdominales au dernier trimestre de la grossesse. Ces symptômes sont temporaires et ne nécessitent pas d'intervention médicale. Bien que vous ne pouvez pas exclure complètement les pathologies gynécologiques et autres. Parmi les maladies fréquentes se manifestant chez les femmes enceintes avec des douleurs dans le côté et le bas de l'abdomen, notez:

  • Formations adhésives dans l'utérus, qui empêchent son étirement;
  • Stase sanguine dans la rate, formée par compression du corps du fruit cultivé;
  • Compression et une inflammation de l'intestin, provoquant le développement de diverticulose;
  • Mobilité intestinale limitée par adhérences, ce qui ne permet pas aux boucles intestinales de se soulever lorsque le fruit est pressé;
  • Formation de calculs rénaux du côté gauche ou ptosis.

Quel médecin aidera à résoudre le problème?

Quel médecin contacter en premier?

Étant donné que la douleur dans le bas de l'abdomen peut être causée par une grande variété de pathologies, il est tout simplement impossible de les identifier à 100% avec précision. La manifestation de tels symptômes nécessite un diagnostic qualifié.

Pour déterminer la cause, vous devez d'abord consulter un thérapeute. Si nécessaire, il dirigera un patient pour une consultation auprès d'un spécialiste - un gastro-entérologue ou un gynécologue, un traumatologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un chirurgien.

À propos du traitement et de la récupération

Il n'y a pas de schéma unifié pour le traitement thérapeutique de tels symptômes et je pense que vous l'avez déjà compris. Dans un cas particulier, le traitement médicamenteux aide, dans un autre cas, à une intervention chirurgicale ou à une simple correction du régime alimentaire. Les rendez-vous thérapeutiques sont déterminés par le médecin, en fonction de la pathologie identifiée et du protocole approuvé pour son traitement.

En cas de problèmes gynécologiques, le traitement est complexe et comprend, outre les prescriptions médicales, un traitement immunomodulateur, la surveillance de l'hygiène personnelle du patient et l'absence de relations intimes.

Le plus souvent, le traitement comprend trois domaines:

  • Méthodes conservatrices, y compris les médicaments et les recommandations médicales:
  • Les interventions opératoires ne comportaient que des risques évidents de décès (hémorragies internes abondantes, problèmes d'intégrité des organes, oncologie, etc.).
  • Techniques de physiothérapie utilisées dans le traitement de pathologies féminines (laser, thérapie magnétique et par ultrasons, électrophorèse avec médicaments, irradiation infrarouge et ultraviolette, massage gynécologique, etc.)

Douleur abdominale basse gauche

Selon les structures anatomiques, la partie inférieure de l'abdomen appartient au tube digestif et contient les organes du système urogénital. Douleur dans le côté gauche de l'abdomen - un symptôme très multiforme.

Selon sa localisation et son caractère, on ne peut avoir qu'une hypothèse, mais pas une confiance totale dans le diagnostic. Un examen supplémentaire est toujours nécessaire, des consultations de différents spécialistes. En médecine, un symptôme est appelé douleur pelvienne.

Statistiques confirmant un diagnostic difficile

Selon les statistiques, en se référant à l'hôpital, les patients sont répartis entre les profils:

  • 65 à 90% ont besoin de soins urologiques;
  • 60 à 70% tombent en gynécologie;
  • environ 60% se rendent dans les services de gastroentérologie des hôpitaux;
  • de 7 à 15% ont besoin de l'aide d'un traumatologue.

Le montant total n’est pas de 100%, car le diagnostic préliminaire est erroné et le patient doit être transféré dans un autre service.

Quels sont les organes situés dans le coin inférieur gauche de l'abdomen?

À gauche, le bas de l'abdomen localise les organes de différents systèmes. La digestion comprend: l'intestin grêle - les boucles du jéjunum, une partie de la partie descendante du côlon et le sigmoïde - du gros intestin. Aux organes du système urogénital: la moitié gauche de l'utérus, l'appendice gauche avec l'ovaire et la trompe de Fallope chez la femme, l'uretère et une partie de la vessie.

Il ne faut pas oublier que la douleur du côté gauche de l'abdomen peut provoquer des anomalies au squelette pelvien, à l'articulation de la hanche, aux ganglions lymphatiques, aux faisceaux nerveux et aux vaisseaux sanguins, irradiant des maladies de la rate, du rein gauche.

Comment va la douleur?

Les causes du syndrome douloureux sur le mécanisme de formation sont différentes dans les organes parenchymaux et creux. Les organes denses (rate, utérus, rein) sont recouverts d'une capsule protectrice. Il contient des terminaisons nerveuses douloureuses qui répondent à tous les dommages.

Dans les organes creux (intestin, uretère), la douleur se forme en étirant la paroi musculaire, si les dommages atteignent le niveau de la couche sous-muqueuse et musculaire. La muqueuse elle-même n'a pas la capacité de causer de la douleur, car elle ne possède pas de récepteurs spéciaux.

Les processus pathologiques entraînant des douleurs dans le bas de l'abdomen peuvent être:

  • l'inflammation;
  • dystrophie d'un organe ou d'une paroi due à un métabolisme altéré au niveau cellulaire;
  • déficience de la circulation locale;
  • dysfonctionnement organique ou fonctionnel des organes internes.

Les physiologistes distinguent 3 étapes dans le développement du syndrome de la douleur:

  • I - des sensations douloureuses apparaissent dans la mise au point, elles ne sont pas jugées douloureuses par le patient;
  • II - la formation de douleur réfléchie, perte possible de communication avec la vraie cause;
  • III - expansion et approfondissement des désordres pathologiques, augmentation de l'impulsion de la douleur à partir du site de la blessure.

Nous considérons les options pour la douleur dans le côté gauche et le bas-ventre, en fonction de la pathologie possible des organes.

Quels types de douleur dans le côté gauche devraient être considérés?

La nature de la douleur est une ligne directrice dans l'hypothèse de la localisation et du type de pathologie.

Douleur sourde et douloureuse

Inquiète souvent les femmes présentant un problème gynécologique unilatéral. Des douleurs sourdes au pubis et à gauche sont possibles avec les troubles du cycle, le sexe, l'inflammation et l'endométriose. À propos de l'inflammation dit la combinaison avec fièvre, faiblesse.

Douleur lancinante

En intensité, il est très inférieur aux autres espèces, mais il épuise une personne avec sa constance. Chez les hommes, il se produit dans une inflammation du scrotum, une hernie inguinale étranglée, une orchite. Initialement, une tumeur maligne apparaît de manière similaire.

Douleur aiguë au côté

La nature aiguë de la douleur accompagne les spasmes intestinaux, le gonflement gazeux, l’expansion aiguë de la vessie et du pelvis du rein gauche pendant la rétention urinaire, la rupture ovarienne chez la femme, le passage de calculs à travers l’uretère.

Douleur lancinante

La colique s'appelle spasme aigu tout en réduisant l'intestin ou l'uretère. Généralement en train de disparaître après les selles et la miction. La variété est douloureuse. Il est caractéristique de l'inflammation dans la région lombaire, les articulations. Les douleurs de couture peuvent précéder la rupture du kyste ovarien.

Quelles douleurs caractérisent les maladies de l'intestin grêle?

Les maladies de l’intestin grêle touchent tous les services et provoquent une douleur intense, avec une teinte coupante, du type piqûre. Accompagné d'une violation de la capacité d'absorption, de selles molles, de pertes de liquides et d'électrolytes, de vitamines et de protéines.

Entérite

Un petit segment des boucles du jéjunum se trouve sur le côté gauche de l'abdomen. Avec l’entérite infectieuse et la gastro-entérite, l’inflammation est accompagnée de plaintes de patients disant que «le bas-ventre gauche fait mal».

Les symptômes de la maladie ne peuvent pas être séparés des signes de gastrite (inflammation de l'estomac). La température augmente, des nausées apparaissent, des vomissements sont possibles, les douleurs migrent de l'épigastre vers le centre de l'abdomen. Il y a beaucoup de mucus dans les selles, des particules d'aliments non digérées, il peut y avoir des impuretés dans le sang.

Syndrome de malabsorption

L'essence des troubles pathologiques est réduite à l'incapacité de la membrane muqueuse à absorber certains produits (par exemple, les fruits, le lait). Le principal symptôme est des selles liquides rapides avec dégagement de graisse.

Les intestins sont remplis de gaz, de sorte que la douleur dans le bas-ventre gauche et sur le côté est de nature crampeuse, inconstante et susceptible de provoquer des convulsions. Après avoir vidé les intestins ou pris des médicaments à effet antispasmodique, la douleur disparaît. Dans le même temps, les patients se plaignent de grondements, de ballonnements, de goût dans la bouche.

Maladie coeliaque

La maladie est détectée chez les enfants en bas âge au cours de la transition vers des mélanges de nutriments, l'introduction d'additifs alimentaires. Il s'avère que l'enfant ne tolère pas le gluten (protéine végétale des céréales). Se manifeste cliniquement par des douleurs abdominales, une diarrhée, une perte de poids, le développement du rachitisme.

Pathologie du côté gauche du gros intestin

L'estomac fait mal au côté gauche si le côlon descendant ou sigmoïde est impliqué.

Syndrome du côlon irritable

La cause de la maladie reste incertaine. Il est associé au stress, aux troubles hormonaux. Plus souvent, les femmes d'âge moyen souffrent. Il est établi que l'aggravation se développe sur le fond de la menstruation.

La maladie est chronique et se manifeste par des douleurs abdominales à gauche, des ballonnements, une violation de la chaise (constipation alternant avec une diarrhée). Une caractéristique importante est considérée: l'absence de tout trouble morphologique dans l'intestin. La douleur aiguë du côté gauche est provoquée par des agitations, la consommation de plats de viande frits ou fumés.

Colite ulcéreuse

La maladie est causée par des troubles de nature auto-immune ou est héréditaire.

Selon le principe de localisation distinguer l'inflammation non spécifique:

  • seulement le rectum (proctite);
  • sigmoïde et droite (proctosigmoïdite);
  • division gauche (colite gauche);
  • avec des dommages au côlon partout (colite totale).

Chez 18 à 30% des patients, le processus atteint l'iléon et son appendice (iléocolite). Les parois de l'intestin présentent des modifications morphologiques; histologiquement, elles ne se situent que dans la couche muqueuse et sous-muqueuse. Les ulcères se retrouvent plus souvent dans le sigmoïde et le rectum. Il y a une tendance à la dégénérescence dans une tumeur maligne.

Cliniquement, les patients présentant une exacerbation manifestent une douleur aiguë au bas de l'abdomen gauche, de caractère paroxystique. Les symptômes associés sont: douleurs articulaires, fièvre, diarrhée avec du sang et du pus. Dans le traitement utilisant des agents antimicrobiens, antihistaminiques, corticostéroïdes.

Diverticulose

Les diverticules sont des formations sacculaires de la paroi intestinale. Ils sont bombés vers l'extérieur et interfèrent avec les ondes péristaltiques. Plus souvent observé chez les personnes âgées. En présence de calculs fécaux denses et d'inflammation, le patient ressent une douleur lancinante au côté gauche de l'abdomen. Dans le même temps, la constipation, les selles noires dues à des saignements. La maladie est seulement traitée chirurgicalement.

Polypes du côlon

Les lésions bénignes de la muqueuse (polypes) constituent un obstacle mécanique, en violation du processus d'absorption d'eau. Déterminé par la constipation, les signes de déshydratation. La douleur dans le bas ventre à gauche a un caractère tirant.

Constipation atonique

Atonia du gros intestin peut causer des processus inflammatoires chroniques, des polypes, des problèmes neurologiques. La principale violation est l'absence de réglementation appropriée du péristaltisme, la perte de capacité de réduction et de transport du contenu.

Souvent observé chez les personnes âgées. Le symptôme principal est une constipation prolongée, une distension abdominale, des douleurs sourdes de nature arquée. Les processus de fermentation entraînent une augmentation de la formation de gaz, et l'accumulation de gaz dans l'intestin descendant se manifeste par une douleur constante et douloureuse du côté gauche.

Tumeurs malignes

Cancer colorectal - tumeur maligne des cellules épithéliales située dans le côlon et le rectum. En Fédération de Russie, parmi les tumeurs malignes chez les hommes, il occupe le troisième rang en fréquence, chez les femmes - en quatrième.

La maladie est asymptomatique pendant longtemps. Les signes commencent par une fatigue accrue, une perte d'appétit, des nausées, une distension abdominale, des vomissements soudains, un goût dans la bouche, des éructations, une sensation de lourdeur à la partie supérieure de l'abdomen.

Au début, ça ne fait mal que vers la gauche, à l'endroit où se trouve la tumeur. Ensuite, l'intensité augmente et la douleur se propage dans tout l'abdomen. Lors de l'examen matériel de l'intestin, il apparaît clairement pourquoi le côté gauche et le bas de l'abdomen font mal.

Autres causes de douleur

La maladie de Hirschsprung est une maladie relativement rare. Elle est héritée principalement par les garçons.

L'essence de la pathologie - la présence dans les zones du gros intestin sans innervation. Par conséquent, la violation principale est l'absence de péristaltisme dans les zones touchées, l'accumulation de masses fécales dans celles-ci, une constipation marquée.

Les principales plaintes des patients: constipation, distension constante de l'intestin, douleur persistante dans l'abdomen gauche. La maladie n'est traitée que de manière chirurgicale, éliminant ainsi les sites inadaptés au site de digestion.

Maladie de Crohn - formation de nodules inflammatoires (granulomes) dans les intestins et d'autres parties du tube digestif. La raison n'est pas claire. En cas d'inflammation dans le côlon descendant, les douleurs abdominales sont localisées en bas à gauche. Les patients sont constamment fatigués, ont une perte d’appétit, de la diarrhée, des nausées et des vomissements.

Caractéristiques de la douleur dans les maladies des organes urinaires

Les maladies urinaires surviennent en cas de pathologie des reins, de la vessie, de l'uretère. La localisation sur laquelle nous avons enquêté inclut les douleurs locales dans l'uretère causées par l'étirement et la douleur irradiante du rein gauche.

Pyélonéphrite

Inflammation des structures internes (bassin, coupes) causée par une infection. Il commence soudainement avec une température élevée, des vomissements, des frissons, des douleurs dans le bas du dos, irradiant vers le côté gauche de l'abdomen. Violation attachée miction, crampes, rétention urinaire. La pulsation de la douleur est un signe défavorable indiquant la formation d'un abcès dans le rein.

En cas d'évolution chronique, les exacerbations sont plus légères, mais avec les mêmes symptômes. En conséquence, des cicatrices apparaissent sur le site du tissu enflammé, le rein est déformé, perd sa fonction. L'insuffisance rénale survient si le deuxième rein en bonne santé cesse de travailler dur, compensant pour l'organe malade. La maladie est traitée par les urologues avec des agents antibactériens, diurétiques, si nécessaire, en ouvrant la suppuration ou la résection d'une partie du rein.

Urolithiase

Souvent accompagnée d'une inflammation des voies urinaires, de troubles métaboliques. Elle est causée par la précipitation de sédiments cristallins dans l'urine, sa sédimentation dans le pelvis et son collage aux calculs. La composition des phosphates les plus courants, les oxalates, les urates.

La pierre perturbe le processus d'écoulement de l'urine, ce qui entraîne la stagnation et la propagation dans les régions supérieures. Le mouvement du calcul le long de l'uretère explique pourquoi le bas-ventre fait mal. Cliniquement, après avoir tremblé et couru, le patient a une attaque de colique rénale.

La douleur est de caractère très intense, coupante. Localisé dans le bas du dos ou à gauche du nombril. Il y a une rétention urinaire aiguë. La durée de l'attaque - jusqu'à plusieurs heures. Pour les soins d’urgence, des médicaments contre la douleur et des antispasmodiques sont administrés. Répétition fréquente d'attaques - l'indication pour l'extraction rapide de la pierre.

Manifestations de la douleur en pathologie gynécologique

L'utérus étant un organe non apparié, des douleurs d'inflammation et une endométriose s'étendant de la zone sus-pubienne à la gauche et à la droite, il est possible d'isoler uniquement la localisation gauche des maladies de l'appendice gauche.

Annexite

L'inflammation de l'ovaire est provoquée par l'hypothermie, travail physique pénible. La cause est une infection. La maladie chronique est accompagnée de douleurs persistantes dans le bas de l'abdomen gauche et de la fièvre. Augmente pendant les rapports sexuels, pendant la menstruation. Un long processus conduit à la formation d'adhérences.

Kystes de torsion

La formation creuse volumétrique de l'ovaire gauche peut avoir une base étroite (jambe). En présence d'un kyste, les femmes remarquent qu'avant une crise aiguë, une douleur du côté gauche était "tolérable". La torsion provoque une douleur intense à gauche dans la région iliaque, sur le côté. Dans le contexte d'une crise, une rupture du kyste est possible avec l'apparition de symptômes péritonéaux locaux. Le traitement en gynécologie est seulement opératoire.

Grossesse extra-utérine

La maladie se manifeste par une attaque de douleur progressivement croissante au côté gauche de l'abdomen, au-dessous, par des nausées et des vomissements. Précédé par délai mensuel. L'absence de mesures entraîne une rupture du tube gauche, une péritonite et de multiples pointes. La femme devient stérile, car l'œuf ne passe pas dans l'utérus.

Syndrome d'Allen Masters

La maladie se manifeste chez les femmes après l'accouchement. Elle consiste en la rupture des ligaments utérins lors d'un travail pénible. Complique souvent l'avortement. La patiente présente des crampes douloureuses, elles sont localisées dans le bas de l'abdomen, parfois uniquement vers la gauche ou dans la région de l'anus. Renforcé par l'effort.

La douleur est de nature brûlante et irradie vers la moitié gauche de l'abdomen. Dans un examen numérique, le gynécologue révèle une mobilité excessive du col utérin, une douleur lorsque la pression est appliquée sur la paroi abdominale.

Quel type de douleur provoque une maladie de la hanche gauche?

L'articulation de la hanche est la plus grande du corps. La pathologie affecte les surfaces osseuses et le cartilage, les muscles environnants, les tendons, les nerfs et les vaisseaux sanguins.

Les causes les plus courantes de douleur dans l'articulation de la hanche avec irradiation au bas de l'abdomen sont les suivantes:

  • l'inflammation (arthrite) est infectieuse et auto-immune;
  • inflammation dans le sac périarticulaire (bursite);
  • troubles dégénératifs dans l'arthrose ou la coxarthrose des tissus osseux;
  • fractures et luxations;
  • nécrose aseptique dans la tête fémorale;
  • la tuberculose.

Toutes les maladies sont exprimées dans le renforcement de la douleur dans l'articulation en mettant l'accent sur la jambe gauche, la marche. Le médecin notera la déformation des surfaces articulaires, raccourcissement de la jambe gauche. Le diagnostic est confirmé par la méthode des rayons x. Coupes tomographiques usagées à différentes profondeurs.

Le diagnostic du syndrome de la douleur à gauche dans l'abdomen long à long terme est très insidieux, car il est nécessaire d'assumer et d'éliminer de nombreuses maladies. Par conséquent, le médecin ne doit pas se concentrer uniquement sur les plaintes de la clinique et du patient.

Des données fiables donnent l’enquête, l’utilisation des techniques de laboratoire et du matériel. Les patients qui ressentent une douleur à l'abdomen gauche doivent se fier uniquement à la conclusion d'un spécialiste et ne pas tenter de s'en débarrasser d'eux-mêmes.

Douloureux côté gauche de l'abdomen chez les femmes

Une condition dans laquelle le côté gauche de l'abdomen fait mal aux femmes, appelée "douleur pelvienne". Ce terme collectif inclut une longue liste de pathologies localisées dans l'abdomen, dans les parties postérieure et antérieure du corps.

Qu'est-ce qui peut faire mal au côté gauche?

Selon les statistiques, une douleur abdominale gauche au moins une fois dans sa vie dérange chaque 6ème personne sur la planète. De nombreuses maladies sont caractérisées par la présence de ce symptôme. Des douleurs pelviennes chez les femmes peuvent survenir en raison de pathologies chroniques ou aiguës de l'intestin, des organes de l'appareil génital ou du système urinaire. Les ganglions lymphatiques pelviens, les troubles musculo-squelettiques ou vasculaires peuvent également poser problème.

Dans la plupart des cas, les organes situés du côté gauche du corps deviennent la cause de douleurs du côté gauche du bas-ventre:

Selon les statistiques, la cause de la douleur dans le bas-ventre gauche chez la femme est une maladie urologique ou gynécologique. Moins souvent, le beau sexe souffre de troubles du tractus digestif, de pathologies de la colonne vertébrale.

Causes de la douleur et de la maladie

La douleur du côté gauche de l'abdomen chez la femme peut survenir à la fois pour des raisons physiologiques et en raison de lésions pathologiques des organes et des systèmes internes. Dans le premier cas, la flatulence, la pression du fœtus sur les organes internes pendant la grossesse, peut causer une gêne. Pendant la menstruation, la plupart des femmes ressentent une douleur d'origine physiologique d'intensité variable. On connaît également de nombreuses maladies graves qui provoquent des douleurs dans le bas de l'abdomen et qui nécessitent un traitement immédiat pour obtenir une aide médicale.

Annexite

L'annexite est une maladie gynécologique qui se caractérise par la présence d'un processus inflammatoire des appendices: les ovaires et les trompes de Fallope. La pathologie est souvent diagnostiquée chez les femmes en âge de procréer (de 20 à 35 ans).

En règle générale, l'infection pénètre d'abord dans la trompe de Fallope et, de là, elle infecte l'ovaire. Il entre dans le corps sexuellement ou par le sang. L'agent causal de la maladie peut être n'importe quel microbe nuisible, en particulier un streptocoque ou un staphylocoque. Le risque de tomber malade augmente chez les femmes qui ont subi un avortement, une mauvaise installation de dispositifs intra-utérins et d'autres manipulations similaires.

Les symptômes de l'annexite s'apparentent aux manifestations d'une appendicite aiguë, ce qui rend le diagnostic difficile. Si elle n'est pas traitée, la maladie entre dans la forme chronique, lorsque l'intensité de la douleur diminue, mais elles sont ressenties constamment. Sur le fond de l'hypothermie et pendant le stress augmente le risque de complications: péritonite, processus adhésifs, infertilité.

Grossesse extra-utérine

Le syndrome douloureux est l’un des principaux signes de la grossesse extra-utérine. Une douleur unilatérale persistante ou intermittente du côté gauche de l'abdomen peut indiquer qu'un ovule fécondé a adhéré à la trompe de Fallope gauche. C'est une condition dangereuse qui menace la vie d'une femme. L'inconfort se manifeste avant même l'apparition du retard et l'apparition des symptômes associés: douleur thoracique, nausée. Après une activité physique ou un rapport sexuel, le malaise peut augmenter.

Les kystes

La douleur abdominale peut survenir à cause d'un kyste ovarien - une croissance bénigne résultant de processus pathologiques ou physiologiques et se présentant sous la forme d'un sac à paroi mince rempli de liquide. Kyste de l'ovaire survient chez les femmes d'âges différents. Les facteurs prédisposants sont les troubles hormonaux et les processus inflammatoires des organes internes du petit bassin.

Les symptômes suivants indiquent la présence de kystes ovariens:

  • douleur unilatérale au bas de l'abdomen, dont l'intensité augmente pendant les rapports sexuels, les mictions, l'activité physique accrue
  • diminution des intervalles de miction
  • constipation
  • nausées et vomissements (caractéristiques de la maladie aiguë)
  • augmentation de la température corporelle lors de la fixation du processus inflammatoire
  • incapacité de tomber enceinte
  • gonflement du ventre

Un kyste est diagnostiqué sur la base d'une échographie et d'un examen visuel. Vous pouvez également avoir besoin de tests et d'examens supplémentaires.

Types de kystes ovariens:

Dans la plupart des cas, les kystes se transmettent en quelques mois, moins souvent que des complications. Si la suppression de l'éducation est nécessaire, une opération simple est effectuée - laparoscopie.

Endométrite

L'endométrite est une inflammation de la membrane muqueuse supérieure de l'utérus, qui mûrit et rejette chaque cycle pendant la menstruation. L'entrée d'un agent pathogène dans la cavité utérine peut provoquer une évolution aiguë ou chronique de la maladie. Les facteurs provocateurs sont l’accouchement, la césarienne, l’avortement, le grattage et d’autres manipulations similaires. Agents pathogènes de l'endométrite - microbes et microorganismes nuisibles: virus, champignons, bactéries, etc.

Symptômes de l'évolution aiguë de la maladie:

  • fièvre, fièvre
  • douleur abdominale basse
  • écoulement purulent du vagin
  • augmentation du rythme cardiaque
  • inconfort de la miction

Si l'endométrite aiguë n'est pas traitée, la maladie devient chronique. Cette pathologie est souvent responsable d'infertilité, d'échec de la grossesse et de complications au cours de la gestation.

Endométriose

La prolifération des cellules de l'endomètre (la couche interne de l'utérus) sur d'autres tissus de l'utérus et des organes voisins s'appelle l'endométriose. Diagnostiqué chez les femmes en âge de procréer et adolescent. Au cours de l'endométriose, les cellules de l'endomètre forment des excroissances qui causent douleur et inconfort et empêchent l'ovule de féconder et de supporter le fœtus. Les galles se forment dans les ovaires, l'utérus, les trompes de Fallope, le vagin, le rectum et les intestins. Pendant la menstruation, ces formations sont rejetées mais ne sortent pas. Cela conduit à des saignements internes et une inflammation, la cicatrisation des tissus.

  • douleur intense pendant la menstruation et les rapports sexuels
  • périodes irrégulières ou excessivement lourdes
  • fatigue, handicap
  • maux d'estomac et du bas du dos
  • anomalies de la chaise

Pour le diagnostic final, une laparoscopie est prescrite, au cours de laquelle la probabilité de cancer est éliminée.

Pathologie du système génito-urinaire, du tube digestif

Les maladies associées au système urogénital et aux organes du tractus gastro-intestinal peuvent provoquer des douleurs du côté gauche de l'abdomen. Il existe une grande liste de ces maladies, qui diffèrent par leur localisation, leur intensité et leurs manifestations caractéristiques. Le diagnostic et le traitement de tels problèmes doivent être traités par un spécialiste.

Appendicite et cholécystite

L'annexe est un processus ressemblant à l'aine situé dans la partie inférieure de l'intestin. Il s'agit d'une branche du caecum, rétrécie vers le bas, ne comportant pas de lumière. L'annexe n'appartient pas aux organes vitaux. On a longtemps cru qu'il n'exécutait aucune fonction, mais les études scientifiques modernes prouvent le contraire. Il y a des raisons de croire que cet organe est important pour le fonctionnement des systèmes immunitaire et endocrinien, car il régule la quantité de microflore bénéfique dans l'intestin.

L'inflammation de l'annexe se manifeste par un cours aigu, moins commun est une forme chronique de la maladie. En raison de l'accumulation de pus, la taille de l'annexe augmente. Souvent, l'inflammation entraîne la rupture de l'appendice et l'apparition de complications dans le futur: sepsis, abcès, péritonite. Sans intervention chirurgicale urgente, le risque de décès augmente.

  • douleur abdominale basse aiguë (habituellement à droite, mais il existe des cas de douleur du côté gauche)
  • fièvre
  • vomissements et nausées
  • Symptôme de Kocher (déplacement de la douleur dans l'abdomen)

Cholécystite - inflammation de la vésicule biliaire. Ses manifestations s'apparentent à des signes d'appendicite. La maladie est causée par une violation de l'écoulement de la bile. Dans la plupart des cas, les calculs dans les voies biliaires sont le facteur provoquant. Avec la répétition répétée de la cholécystite aiguë, la maladie devient chronique. La douleur dans la cholécystite survient après avoir bu de la nourriture grasse ou épicée, de l'alcool. Les sensations désagréables augmentent en cas de stress ou d'effort physique excessif. Lorsque la douleur colique biliaire est localisée dans l'abdomen, l'hypochondre, le dos, l'omoplate. De telles conditions nécessitent des soins médicaux urgents.

Processus inflammatoire et les infections

Les infections des organes pelviens résultent de l'ingestion de virus et de bactéries pathogènes, provoquant de graves processus inflammatoires.

Pour les infections des organes génitaux féminins se caractérisent par des symptômes:

  • douleur sourde de localisation différente de l'abdomen
  • avec le temps, la gêne se déplace vers la région lombaire
  • retards mensuels
  • écoulement inhabituel du vagin, brûlure
  • rougeur et démangeaisons du vagin, des lèvres
  • augmentation de la température
  • déshydratation
  • fatigue
  • perte d'appétit
  • douleur intense pendant la menstruation

Les infections virales et bactériennes nécessitent un traitement urgent et un traitement rapide par un spécialiste.

La contraception

Lors de la prise de certains contraceptifs oraux, des changements hormonaux se produisent, il peut y avoir une douleur dans la région abdominale ou au-dessous. Si la douleur ne disparaît pas pendant longtemps, il est recommandé de consulter un spécialiste et de changer de médicament. Des dispositifs intra-utérins mal installés pour la contraception, en particulier une spirale, peuvent provoquer des douleurs à gauche sous l'abdomen. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin.

Types de douleur et symptômes associés

L'intensité de la douleur dans le bas de l'abdomen indique la gravité de la pathologie et peut également aider au diagnostic de la maladie. Avant l'arrivée du médecin, il est interdit de mettre fin à l'inconfort lié aux analgésiques et aux compresses.

Douleur sourde et douloureuse

Des sensations similaires sont ressenties par les femmes souffrant de problèmes d’appareil reproducteur. Les inflammations des organes génitaux internes s'accompagnent généralement d'une augmentation des indicateurs de température, d'une détérioration du bien-être général, d'une perte d'efficacité. Aussi une douleur sourde et douloureuse accompagnée de certaines maladies non inflammatoires, des troubles menstruels. La gêne augmente pendant les rapports sexuels.

Causes possibles de douleurs sourdes et sourdes:

  • ganglions lymphatiques enflés à gauche
  • varices
  • les hémorroïdes
  • pathologie de la vessie

Douleur lancinante

La douleur tirante du côté gauche est généralement caractérisée par une faible intensité et une fréquence différente. Se produit avec des pathologies purulentes, des hernies étranglées, des maladies oncologiques. Avec la croissance de la tumeur, l'inconfort augmente, la douleur augmente. D'autres symptômes graves peuvent s'ajouter: nausée, fièvre, modification de la taille des ganglions lymphatiques, etc.

Douleur aiguë au côté

Spasmes des organes pelviens, augmentation de la formation de gaz dans les intestins, effet sur les terminaisons nerveuses - provoque une douleur aiguë du côté inférieur de l'abdomen. De telles conditions indiquent une évolution aiguë des maladies des organes internes.

Douleur lancinante

Les douleurs coliques ou paroxystiques du côté gauche sont le signe de pathologies rénales ou intestinales. Ceci est un symptôme dangereux qui peut indiquer l'un des problèmes:

  • inflammation des articulations, du cartilage, du bas du dos (douleurs lancinantes)
  • augmentation de la formation de gaz dans les intestins (la douleur disparaît après avoir été aux toilettes)
  • rupture de kyste ovarien

Pour que le diagnostic soit correct, il est nécessaire de porter une attention particulière aux symptômes associés qui apparaissent en association avec une douleur du côté gauche. En règle générale, ce changement de température, diarrhée, nausée, etc.

Que faire avec une douleur dans le côté

Si la douleur dans le bas-ventre est légère ou causée par une augmentation de la formation de gaz, il est nécessaire de nettoyer les intestins. Vous pouvez prendre un médicament spécial pour réduire les manifestations de ballonnements, en le buvant avec suffisamment d’eau.

Symptômes dangereux, qu'il est recommandé de consulter d'urgence un médecin:

  • douleur aiguë
  • présence de symptômes d'accompagnement: détérioration de l'état de santé, diarrhée, fièvre, perte d'appétit ou vomissements
  • douleur abdominale pendant la grossesse
  • préservation de la douleur pendant plus de 1-2 jours
  • selles bouleversées: diarrhée ou constipation
  • troubles de la miction
  • gonflement prolongé
  • douleur qui s'étend du côté gauche de l'abdomen jusqu'au cou, aux épaules, à la poitrine

Le traitement de la douleur abdominale gauche chez la femme doit être effectué selon les prescriptions d'un spécialiste. En ressentant une vive douleur, vous devez prendre une position confortable, vous détendre et attendre l'arrivée du médecin. Les douleurs menstruelles peuvent être traitées indépendamment, après avoir consulté votre médecin. Pour ce faire, montre des analgésiques et des sédatifs, des compresses dans l'abdomen, des massages légers. Pendant cette période, il est recommandé de limiter l'activité physique et de se reposer davantage.

Quel médecin contacter

En cas de malaise dans le bas-ventre gauche, une femme devrait consulter un médecin. Tout d'abord, il est recommandé de consulter un médecin généraliste ou un médecin de famille qui enverra une demande de consultation auprès d'un médecin spécialiste:

  • gastroentérologue
  • gynécologue
  • urologue
  • proctologue
  • un chirurgien
  • oncologue, etc.

À l'avenir, un diagnostic complet est présenté au patient, sur la base duquel le traitement est prescrit.

Diagnostics

Pour les douleurs pelviennes de toute intensité, il est recommandé de subir un examen complet le plus tôt possible. Chez certaines femmes, les maladies des organes pelviens sont absolument asymptomatiques. Sans soins médicaux rapides, des complications graves des systèmes urogénital, lymphatique, digestif et autres corps se développent.

Le diagnostic de douleur abdominale inférieure gauche est basé sur:

  • inspection visuelle des données du patient par le médecin
  • données de l'échographie des organes internes
  • les résultats des analyses de sang et d'urine, qui aident à déterminer la présence d'inflammation

En fonction de la gravité de la maladie, l'examen est effectué avec un ou plusieurs spécialistes. Sur la base des résultats des examens, le diagnostic et le traitement sont prescrits.

Traitement

Le traitement de la douleur abdominale gauche chez la femme vise à atténuer les symptômes désagréables et à éliminer la cause du problème.

Traitement des douleurs abdominales basses:

  1. Thérapie conservatrice - traitement associé à des médicaments traditionnels prescrits par un médecin.
  2. Physiothérapie - utilisation de techniques de santé spéciales pour soulager les symptômes de la douleur et combattre la cause de la maladie.
  3. Chirurgie - est effectuée dans les cas d'urgence, en présence d'une menace pour la vie du patient.

Pour les maladies du système urogénital, le respect scrupuleux des règles d'hygiène intime est démontré. Au moment du traitement devrait s'abstenir d'actes sexuels. En cas de maladies intestinales, il est important de réglementer la nutrition, afin d’exclure les aliments qui entraînent une augmentation de la formation de gaz et de la fermentation. Le régime alimentaire quotidien doit être choisi conformément aux recommandations d'un spécialiste.

Prévention

Prévenir les douleurs abdominales basses implique un accès rapide à un médecin dès les premiers signes de la maladie. Pour éviter une augmentation de la formation de gaz, vous devez suivre un régime alimentaire spécial. Il est généralement recommandé d’exclure du régime les produits laitiers, les légumes et fruits crus, les légumineuses, les aliments gras, frits, salés ou sucrés. Éviter les maladies du système génito-urinaire permettra une hygiène personnelle. Les femmes doivent consulter un gynécologue à des fins prophylactiques au moins une fois tous les 6 mois. Les femmes enceintes doivent s’inscrire rapidement auprès d’un médecin et subir tous les examens nécessaires.