Principal / Gastrite

Douleur dans la partie inférieure de l'estomac

Gastrite

Dans le bas de l'abdomen fait partie du gros intestin. Il existe de nombreuses maladies et troubles pouvant causer un inconfort de gravité variable dans cette région. Le plus souvent, la douleur dans le bas de l'abdomen chez l'homme n'est pas un sujet de préoccupation grave et, dans la plupart des cas, ils disparaissent d'eux-mêmes en un jour ou deux. Mais si vous ressentez un inconfort constant, il serait plus sage de planifier une visite chez votre médecin. Seuls des spécialistes qualifiés pourront évaluer vos symptômes et poser un diagnostic correct.

Douleur abdominale basse chez l'homme

Quand devrais-je demander des soins médicaux d'urgence?

Si vous présentez les symptômes suivants, consultez immédiatement un médecin.

  • douleur ou pression à la poitrine;
  • fièvre
  • selles sanglantes;
  • nausée et vomissements persistants;
  • peau qui a l'air jaune (jaunisse);
  • douleur ou inconfort intense au contact de l'abdomen;
  • gonflement de l'abdomen.

Si vous ressentez l'un de ces symptômes, demandez à un proche de vous conduire immédiatement à l'urgence. Les soins médicaux d'urgence peuvent prévenir l'apparition de symptômes et de conditions pouvant mettre la vie en danger.

Quand appeler une ambulance

Appendicite

L'appendicite est l'une des causes les plus courantes de douleur abdominale basse chez l'homme. Un appendice ou appendice est un petit tube fin qui s’étend de l’intestin principal à la jonction du gros et du petit intestin. Lorsque l'appendice devient enflammé, cette condition s'appelle une appendicite. Une inflammation de l'appendice est une cause fréquente de douleur localisée dans le segment abdominal inférieur droit.

D'autres symptômes d'appendicite peuvent inclure:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • fièvre
  • la diarrhée;
  • la constipation;
  • des ballonnements;
  • manque d'appétit.

Cette condition nécessite une attention médicale immédiate. Par conséquent, si vous ressentez ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une fois que le médecin aura diagnostiqué la maladie, il vous renverra chez vous avec un plan de traitement ou vous conduira à l’hôpital pour une observation plus approfondie.

Votre fournisseur de soins de santé peut déterminer si vous avez besoin d'une intervention chirurgicale pour retirer une annexe (appendicectomie) afin de prévenir la rupture d'organe et d'autres complications graves. Si votre appendicite est grave, votre médecin peut ordonner le retrait immédiat de la région intestinale enflammée.

Si vous présentez des symptômes d'appendicite, vous ne devez pas prendre de lavement ni de laxatifs, car ils peuvent provoquer une rupture de votre appendice. Il est préférable d'éviter tout médicament si votre médecin ne vous l'a pas prescrit dans le cadre de votre plan de traitement.

Progression de l'appendicite en l'absence de traitement

Autres causes communes

Les affections suivantes sont les raisons les plus courantes pour lesquelles vous pouvez ressentir une douleur localisée dans le bas de l'abdomen. L'inconfort peut être ressenti à la fois d'une part - à gauche ou à droite, et au centre ou sur toute la surface du bas-ventre.

Flatulence accrue dans les intestins

Les gaz intestinaux sont de l’air que l’on trouve dans l’ensemble du tube digestif. Sa formation est souvent causée par des aliments qui ne s'effondrent pas complètement avant d'atteindre le côlon.

Plus la nourriture non digérée est présente, plus les intestins produisent du gaz. À mesure que le gaz s'accumule, il peut provoquer des douleurs, des ballonnements et une sensation de lourdeur dans l'estomac. Les éructations et le dégagement de gaz procurent généralement un soulagement temporaire. En fait, il est typique pour une personne de faire sortir du gaz jusqu'à 20 fois par jour. Cependant, une formation excessive de gaz intestinal peut être un signe d'indigestion, telle que le diabète ou l'intolérance au lactose.

Les autres causes de gaz intestinal comprennent:

  • avaler plus d'air que d'habitude;
  • trop manger;
  • gomme à mâcher;
  • fumer

Types et causes de flatulences

Dyspepsie

Une digestion (dyspepsie) se développe généralement après que vous ayez mangé ou bu des produits de qualité insuffisante. La douleur survient généralement dans la partie supérieure de l'abdomen, bien qu'elle puisse être ressentie plus bas.

Les symptômes de la dyspepsie incluent également:

  • brûlures d'estomac;
  • distension abdominale
  • perte d'appétit et satiété précoce;
  • malaise;
  • éructations;
  • formation de gaz;
  • rejeter le contenu de l'estomac dans la cavité buccale.

Une indigestion légère est assez rapide et peut être traitée sans ordonnance. Mais si les symptômes persistent pendant plus de deux semaines, vous devriez consulter un médecin pour écarter les risques de maladies graves du tube digestif.

Hernie

Une hernie se produit lorsqu'une partie du corps ou d'un organe interne est poussée à travers le tissu ou le muscle qui la maintient en place. Il existe plusieurs types de hernie, principalement dans la cavité abdominale. Chaque type peut causer de la douleur ou de l'inconfort dans l'organe affecté.

Les autres symptômes courants de la hernie incluent:

  • gonflement ou gonflement à la place de la hernie formée;
  • douleur;
  • douleur en soulevant des poids, en riant, en pleurant, en toussant ou en faisant un effort;
  • douleur sourde et durable;
  • sensation de surabondance ou de constipation.

Hernie abdominale

Infection rénale

Une infection rénale peut être causée par une bactérie qui provient généralement de la vessie, des uretères ou de l'urètre. L'infection peut affecter l'un ou les deux reins. Bien que la douleur puisse être ressentie dans le bas de l'abdomen, l'inconfort d'une infection rénale est plus fréquent dans le dos, les côtés ou dans l'aine.

Infection rénale

Les autres symptômes incluent:

  • fièvre
  • des frissons;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • mictions fréquentes;
  • sensation d'uriner, même si vous avez récemment vidé votre vessie;
  • douleur ou sensation de brûlure en urinant;
  • du pus ou du sang dans l'urine;
  • turbidité et forte odeur d'urine.

Le sang dans l'urine est l'un des signes de l'apparition d'une maladie grave dans le système urogénital ou dans les reins

Si elles ne sont pas traitées, les infections rénales peuvent développer des complications irréparables. Si vous remarquez l'un de ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Calculs rénaux

Les calculs rénaux sont une accumulation solide de minéraux et de sels qui se forment dans les reins. Vous ne ressentirez peut-être aucune douleur avant que les calculs rénaux ne commencent à bouger ou à tomber dans le tube qui relie le rein et la vessie. Lorsque cela se produit, vous ressentirez une douleur intense au dos et aux côtés, sous les côtes, ainsi que dans le bas de l'abdomen et à l'aine. L'intensité et l'emplacement de la douleur peuvent changer lorsque les calculs rénaux bougent et se déplacent dans vos voies urinaires.

Les autres symptômes de la maladie rénale incluent:

  • miction douloureuse;
  • décoloration de l'urine en rose, rouge ou marron;
  • turbidité et forte odeur d'urine;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • sentiment de besoin constant d'uriner;
  • mictions fréquentes;
  • fièvre et frissons.

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable (IBS) est une maladie chronique courante affectant le gros intestin.

Symptômes du syndrome du côlon irritable

  • des convulsions;
  • des ballonnements;
  • formation de gaz;
  • la diarrhée;
  • la constipation;
  • douleur abdominale;
  • changement dans les selles;
  • mucus dans les selles.

Les médecins ne savent pas avec certitude ce qui cause le syndrome du côlon irritable, bien que certains facteurs aient été identifiés. Ils comprennent des contractions intestinales et des anomalies plus fortes que d'habitude dans le système nerveux du tube digestif.

Maladie intestinale inflammatoire

Le syndrome du côlon irritable ne doit pas être confondu avec la maladie inflammatoire de l'intestin. Ces derniers sont un groupe de troubles digestifs graves qui provoquent des modifications du tissu intestinal et augmentent le risque de cancer colorectal.

La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn sont les deux causes les plus courantes d'inflammation intestinale. Les deux affections chroniques provoquent une inflammation du tube digestif pouvant entraîner des douleurs abdominales.

Colite ulcéreuse et maladie de Crohn

L'inflammation intestinale peut également causer:

  • diarrhée sévère;
  • fatigue
  • perte de poids;
  • fièvre
  • du sang dans les selles;
  • diminution de l'appétit;

Les maladies inflammatoires de l'intestin peuvent entraîner des complications potentiellement mortelles si elles ne sont pas traitées.

Causes de douleurs abdominales basses qui n'apparaissent que chez les hommes

Certaines causes de douleur abdominale basse ne concernent que les hommes. Ces conditions sont généralement plus graves et nécessitent des soins médicaux. La localisation de la douleur peut également être différente et se situer dans n’importe quelle partie du bas-ventre.

Maux bas ventre chez un homme

Hernie inguinale

La hernie inguinale est l’un des types de hernie les plus courants. Cela se produit lorsque la graisse ou une partie de l'intestin grêle pénètre à travers une partie faible du tissu dans le bas de l'abdomen. Si cela se produit, vous remarquerez un léger renflement dans l'aine entre les cuisses et le bas de l'abdomen. Vous pouvez également ressentir une gêne et des douleurs lors d'efforts, de musculation, de la toux ou de l'entraînement sportif.

Hernie inguinale masculine

Les autres symptômes d'une hernie inguinale incluent:

  • faiblesse, lourdeur, douleur ou sensation de brûlure à l'aine;
  • scrotum enflé ou élargi.

Torsion du cordon spermatique et du testicule

La torsion se produit lorsque le testicule tourne et tord le cordon spermatique. Cette torsion entraîne une diminution du débit sanguin dans la région de l'organe, ce qui entraîne une douleur soudaine et intense, un gonflement du scrotum. La condition provoque également une douleur abdominale à distance.

Torsion du cordon spermatique

Les autres symptômes de torsion testiculaire incluent:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • mauvaise position du testicule;
  • miction douloureuse;
  • fièvre.

La torsion du testicule et du cordon spermatique nécessite généralement une intervention chirurgicale d'urgence.

Traitement des douleurs abdominales basses chez l'homme

Le traitement peut varier en fonction de la nature et de l'origine de la douleur abdominale. Certains traitements sont simples, comme les médicaments sur ordonnance, et dans les cas plus graves, une intervention chirurgicale d'urgence est nécessaire. Une nutrition rationnelle et l'inclusion d'exercices réguliers aident à maintenir le système digestif et la santé générale en excellent état. Des habitudes saines peuvent éviter la douleur et l'inconfort futurs. Certaines de ces habitudes comprennent:

  • boire suffisamment d'eau pure;
  • saturer le corps en vitamines avec des fruits et des légumes;
  • éviter de trop manger;
  • consommation réduite d'alcool;
  • l'utilisation de médicaments en vente libre pour soulager les douleurs abdominales dans les cas bénins (par exemple, après les repas).

Ne pas oublier une bonne nutrition

Bien que tous les cas de douleur abdominale ne nécessitent pas une attention médicale, il est généralement plus judicieux de faire preuve de prudence et de faire attention aux symptômes que vous pouvez ressentir. Si les douleurs abdominales ne s'atténuent pas, il est préférable de contacter un professionnel ou le service des urgences.

Tableau Certains médicaments pour le traitement de la douleur abdominale basse.

Douleurs abdominales basses et pourquoi le bas ventre provoque des douleurs

Une douleur spécifique dans le bas-ventre, c'est-à-dire une affection caractérisée par des douleurs périodiques et parfois des douleurs au bas-ventre, survient généralement dans l'intestin, l'estomac ou les voies urinaires.

La gravité des symptômes varie souvent, allant d'une douleur très légère à extrêmement intense et intense, associée à des crampes et à des crampes.

Pourquoi ça fait mal au bas-ventre? Il y a certaines raisons à ces douleurs. Il convient de prêter attention à certaines des raisons les plus connues, que nous aborderons dans cet article.

Les causes

Qu'est-ce qui peut faire mal au bas-ventre? Cette question intéresse beaucoup de gens. De nombreux organes internes peuvent provoquer une gêne au bas de l'abdomen.

S'il y a des maladies ou des maux, la cavité abdominale (bas de l'abdomen) est souvent perturbée et l'inconfort et la douleur dans le bas de l'abdomen sont très intenses.

Il peut avoir une nature et une origine différentes. Les causes les plus connues de la douleur dans cette partie de la cavité abdominale sont indiquées ci-dessous.

Les calculs rénaux affectent les femmes et les hommes. C'est un phénomène très commun. On parle aussi de néphrolithiase.

Les calculs rénaux sont des symptômes de gêne intense à l'estomac et dans tout l'abdomen, ainsi que de spasmes douloureux qui affectent le dos et l'aine.

La maladie est souvent accompagnée de fièvre, de frissons, de nausées et de sang dans les urines.

Son apparition est souvent associée à des maladies telles que les infections des voies urinaires, à certains médicaments ou à un régime alimentaire inadéquat.

Le traitement comprend généralement des exercices d'hydratation et d'élimination des calculs adéquats.

Cependant, dans des cas plus graves, la méthode de la lithotripsie extracorporelle par onde de choc est utilisée pour fractionner les calculs rénaux plus grands en tailles plus petites pouvant être facilement éliminées par l'urètre.

Le syndrome de l'intestin irritable se caractérise par des crampes et une gêne au bas de l'abdomen (la cavité abdominale est perturbée par les vagues), une distension abdominale, une constipation et une diarrhée.

Pour de nombreuses personnes, cela peut entraîner une gêne importante, une gêne grave et une diminution de la motilité intestinale.

L'abdomen peut être perturbé pendant plusieurs heures et la gêne abdominale peut varier en intensité.

Malgré le fait que cette maladie provoque une anxiété douloureuse et un inconfort grave, le SCI peut être maintenu sous contrôle, en adhérant au régime approprié ou en prenant des médicaments et en contrôlant le niveau de stress.

L'appendicite est une inflammation de l'annexe (organe tubulaire rudimentaire qui quitte le côlon), qui peut également être une cause probable de douleur dans le bas de l'abdomen.

Elle s'accompagne d'une perte d'appétit, de nausées, de vomissements et de fièvre. Ce problème de santé nécessite un traitement immédiat et le retrait de l'appendice, car l'inconfort peut devenir insupportable avec le temps et entraîner des complications graves.

Une inflammation déclenchée peut entraîner une rupture de l'appendice et une infection, avec une implication supplémentaire des autres organes de la cavité abdominale.

Cela provoque une inflammation de la cavité abdominale et entraîne des douleurs atroces.

L'estomac s'inquiète périodiquement (particulièrement le bas de l'abdomen), l'inconfort de la région de l'estomac est aigu.

L'inconfort commence habituellement par un léger inconfort au bas de cette partie du corps et sa gravité augmente à mesure qu'il se propage aux parties inférieures de la cavité abdominale, du dos et du rectum.

L'appendicite est l'une des causes les plus courantes de gêne au bas de l'estomac chez les hommes et les femmes de tous les âges.

Bien que l'appendicite puisse survenir à tout âge, elle est plus fréquente entre 10 et 30 ans.

Les symptômes de l'appendicite aiguë durent plusieurs jours (généralement de 3 à 6 jours) et, s'ils ne sont pas diagnostiqués et traités, les complications et les douleurs dans l'intestin ne feront qu'empirer.

Il arrive rarement que l'appendicite passe par elle-même. Le malaise de l'appendicite ne durera pas pendant des semaines ou des mois.

Premiers symptômes de l'appendicite aiguë:

  1. La douleur commence habituellement dans l'estomac, après un jour ou deux, plus près du nombril, et après quelques heures, elle est fixée dans le coin inférieur droit (région iliaque droite).
  2. Au début, la douleur est périodique et sourde, avec le temps, elle devient forte et aiguë. L'estomac est parfois si douloureux (cavité abdominale basse) qu'une personne peut perdre connaissance.
  3. La toux, le rire ou la pression directement sur les parties inférieures de l'intestin aggravent l'inconfort.
  4. Mauvaise santé, en raison d'une intoxication générale du corps.
  5. Nausées et éventuellement vomissements une ou deux fois après l'apparition des symptômes dans cette région.
  6. Perte d'appétit
  7. Température, état fébrile.
  8. Il peut y avoir un léger épisode de constipation (plus souvent chez les adultes) et de diarrhée (plus souvent chez les enfants).

Si une personne présente plus de la moitié des symptômes ci-dessus (en particulier un spasme en dessous), elle risque de souffrir d'une appendicite. Cela vaut la peine de contacter votre médecin ou le service d'urgence local.

Lorsque des ulcères ou des inflammations sont observés dans la paroi du côlon et du rectum, cela conduit à une maladie connue sous le nom de colite ulcéreuse.

Cette maladie intestinale inflammatoire peut entraîner chez de nombreuses personnes des douleurs sévères dans le bas-ventre, ainsi que des symptômes tels que l'anémie, la fatigue, la perte de poids, des lésions cutanées, de la fièvre, des nausées et une diarrhée sanglante.

On pense que les corticostéroïdes, les immunomodulateurs et d’autres médicaments similaires sont un moyen efficace de soulager la douleur et les infections, mais leur sélection et l’ajustement de la dose doivent être effectués par un spécialiste.

En cas de diarrhée grave ou de saignements, la personne doit être hospitalisée.

Cystite - inflammation de la vessie, qui est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Cependant, cela peut être l'une des causes de la douleur à l'estomac chez les hommes aussi.

L'infection des voies urinaires est une autre forme très courante de douleur dans les muscles abdominaux inférieurs, en particulier chez les enfants et les femmes.

Les voies urinaires commencent par les reins, les uretères (tubes reliant les reins à la vessie), la vessie et l'urètre (tube qui relie la vessie au milieu extérieur).

Une infection de la vessie est appelée cystite. S'il n'est ni reconnu ni traité, il peut se propager par le haut et infecter un ou les deux reins.

Dans des cas extrêmes, cela peut conduire à une infection très grave pouvant nécessiter une hospitalisation.

Les symptômes de la cystite sont les suivants:

  1. Douleur sourde abdominale inférieure ou centrale. La cavité abdominale fait régulièrement mal, si vous ne faites pas attention aux symptômes et ne commencez pas le processus de traitement;
  2. Augmentation du volume d'urine. Le patient peut remarquer qu’il urine en petites quantités toutes les quelques heures et qu’il sent néanmoins qu’il veut uriner davantage, c.-à-d. sentiment de vidange incomplète;
  3. Douleur aiguë, sensation de brûlure en urinant;
  4. Douleur au bas de la presse et dans le dos. La douleur peut même se propager vers le haut en direction de l'un des reins. Il affecte non seulement les reins, mais aussi la région située sous l'estomac.
  5. Fatigue accrue;
  6. Comportement irrationnel (plus souvent chez les personnes âgées);
  7. Douleur au centre ou au bas-ventre et vomissements (souvent chez les enfants);
  8. État fébrile;
  9. Sang dans l'urine (sa coloration est rose ou rouge), douleur en urinant;

L'adénite mésentérique, également appelée lymphadénite mésentérique non spécifique, est une autre cause fréquente de douleur abdominale basse, en particulier chez les enfants.

Il s’agit d’une affection dans laquelle les glandes situées sur la paroi de l’intestin grêle deviennent enflammées, enflées et douloureuses, généralement après un mal de gorge ou une infection virale.

La paroi de l'intestin grêle est douloureuse et la douleur est spastique et affecte le bas de l'abdomen.

En règle générale, les plaintes incluent:

  • inconfort inférieur, droit et latéral dans la cavité abdominale (il fait très mal, la douleur disparaît de temps en temps sans traitement);
  • fièvre, toux et nez qui coule, qui durent jusqu'à deux semaines;
  • maux de gorge, amygdalite ou douleurs d'oreille (mal d'oreille, comme pendant l'otite);
  • diarrhée ou vomissements.

Cette condition imite généralement l'appendicite aiguë. La différence réside souvent dans le fait que l'enfant ou l'adulte aura toujours un bon appétit et, avec l'appendicite, l'appétit s'aggrave. La douleur associée à la lymphadénite mésentérique peut être passagère.

La douleur peut bouger et ne peut donc pas toujours se limiter au bas-ventre droit, comme c'est souvent le cas avec une appendicite.

En outre, l'appendicite et la douleur se manifestent souvent par un mal de gorge, une toux et un rhume qui dure plusieurs semaines.

L'inflammation des vésicules séminales chez les hommes (secondaire à une prostatite) est connue sous le nom de vésiculite.

Elle s'accompagne généralement de douleurs pelviennes graves, touchant le bas de l'abdomen, de la douleur dans la prostate et de son élargissement.

Ce corps inquiète souvent un homme, le bas de l'abdomen fait très mal. L'inflammation de la prostate peut être causée par des infections virales et bactériennes ou par une source non identifiée.

Le cancer du côlon se caractérise par le développement d'une tumeur maligne pouvant être localisée à l'ascendant, au colon, au descendant, au sigmoïde, au rectum ou même à l'appendice.

En fait, c'est l'une des causes les plus courantes de décès liés au cancer dans le monde.

La coloscopie est l’une des méthodes les plus efficaces pour diagnostiquer les tumeurs, à la fois au début et à la fin de sa formation.

La chimiothérapie, la radiothérapie et les interventions chirurgicales peuvent être considérées comme des méthodes de traitement. Dans la plupart des cas, lorsqu'une tumeur est détectée à un stade précoce, elle peut être complètement éliminée.

Les changements dans le fonctionnement des intestins, les saignements gastro-intestinaux, la constipation, les ballonnements et la diarrhée font partie des symptômes courants qui accompagnent les douleurs abdominales basses causées par le développement d'une tumeur maligne.

Si le ventre fait si mal qu'il est difficile pour une personne de se déplacer, il est nécessaire d'appeler une ambulance et de consulter un spécialiste.

L’obstruction intestinale est également l’une des causes probables de douleurs abdominales basses.

Une obstruction dans l'intestin due à des causes telles que le volvulus, l'invagination, la hernie, la maladie de Crohn, l'helminthiase ou d'autres lésions peut entraîner une obstruction intestinale.

Outre les douleurs abdominales, les crampes musculaires et les vomissements sont d'autres symptômes de cette affection.

La constipation est un état de santé lorsqu'une personne ressent de la douleur et des difficultés à aller à la selle. En même temps, le bas-ventre fait plus souvent mal et la nourriture ne peut pas sortir des intestins.

La condition peut être chronique ou aiguë et peut survenir pour diverses raisons. Des douleurs abdominales sévères et des ballonnements sont des symptômes courants de la constipation.

L'inflammation du côlon mène à la diverticulite. Les symptômes incluent fièvre, vomissements et constipation.

La grossesse extra-utérine chez la femme se produit lorsque l’implantation d’un ovule fécondé a lieu en dehors de l’utérus. C'est l'une des principales raisons de la diminution du contenu intra-abdominal pendant la grossesse.

Ce phénomène entraîne de fortes douleurs dans le bas de l'abdomen chez les femmes enceintes (l'estomac leur fait souvent mal, la douleur est intense) et constitue également une femme majeure et potentiellement mortelle pendant la grossesse.

Dans la plupart des cas, l'implantation se produit dans la trompe de Fallope.

Les autres causes possibles de douleur abdominale sont la maladie de Crohn, la hernie, le lymphome, la gastro-entérocolite, les abcès, les troubles musculo-squelettiques, l’infection de la prostate, les maladies sexuellement transmissibles, les spasmes du bassin et même des facteurs psychologiques tels que le stress.

Si une personne découvre une de ces maladies ou si elle a souvent mal au bas-ventre pour des raisons peu claires, elle devrait immédiatement consulter un médecin pour déterminer la cause de la douleur abdominale et mettre en place un traitement.

Seul un médecin qualifié répondra aux questions suivantes: pourquoi la partie inférieure de l'abdomen fait-il mal, pourquoi la douleur ne disparaît-elle pas longtemps et comment traiter cette affection?

Méthodes de thérapie et de prévention

La prévention de la douleur dans la partie inférieure de l’estomac dépend du type de maladie à laquelle elle est associée.

Par exemple, une personne atteinte du syndrome du côlon irritable peut prévenir la douleur dans le bas de l'abdomen en modifiant son régime alimentaire et en faisant face au stress.

En outre, des suppléments nutritionnels et des laxatifs peuvent être prescrits pour la constipation.

La gastro-entérite et la douleur associées à cette maladie peuvent être prévenues en désinfectant constamment les mains avec un savon antibactérien, en évitant l'ingestion de nourriture sale et non lavée provenant d'endroits insalubres, ainsi que de denrées périssables.

Si une douleur abdominale grave grave est accompagnée de symptômes tels que fièvre, vomissements de sang ou de selles sanglantes, manque d’appétit, diarrhée, sensation de brûlure pendant la miction et perte de poids inexpliquée, le patient doit consulter immédiatement un médecin spécialiste.

En plus des soins médicaux, vous pouvez utiliser différentes méthodes pour réduire l'intensité de la douleur dans le bas de l'abdomen (en particulier lorsque vous avez mal au ventre et que les causes de la douleur ne sont pas claires).

L'une des principales causes de nombreux troubles entraînant des douleurs abdominales est un régime alimentaire malsain et de mauvaises habitudes alimentaires.

Il peut être traité efficacement en suivant un apport alimentaire strict et en prenant régulièrement des aliments sains.

Il est également nécessaire de modifier le calendrier nutritionnel et la composition de l'aliment. Ce n’est qu’après cela que la douleur disparaîtra au bout d’un certain temps.

Une grande quantité de liquide constitue l’un des éléments les plus importants d’une alimentation saine en cas de douleurs abdominales.

Vous devez boire la quantité recommandée d'eau et d'autres liquides pour vous aider à rester hydraté et à prévenir certains troubles gastro-intestinaux tels que la constipation, la dyspepsie et l'augmentation de l'acidité.

Les fibres constituent un élément tout aussi important d’une alimentation saine en présence de douleurs dans le bas de l’abdomen et contribuent à faciliter le processus de digestion.

Il est nécessaire d'augmenter l'apport d'aliments riches en fibres pour prévenir les douleurs abdominales.

Bien que les douleurs abdominales basses puissent avoir des causes simples, elles peuvent également être associées à des affections graves.

Si les signes et les symptômes d'une maladie quelconque en cas de douleur dans le bas de l'abdomen sont détectés à un stade précoce, il est possible d'éviter ou d'empêcher la réalisation de conditions critiques.

Si une maladie grave est diagnostiquée et que la raison de la douleur apparaît si souvent, il est possible de l'éliminer en prenant certains médicaments ou en utilisant des traitements plus radicaux.