Principal / Pancréatite

Douleur dans l'hypochondre gauche - causes et maladies

Pancréatite

Les sensations d'inconfort et de douleur dans l'hypochondre gauche sont des causes assez courantes chez les patients qui recherchent une aide médicale. Ces phénomènes peuvent être différents dans leurs manifestations (gémissements, coupures, tranchants, etc.) et dans leur intensité, ainsi que dans leur durée. Pour établir les raisons d'une visite chez le médecin ne suffit pas, des examens supplémentaires sont nécessaires. Cela est dû au fait que plusieurs organes sont situés dans cette partie du corps, ce qui, en raison des processus pathologiques qui s'y déroulent, la fait connaître de soi.

Organes de l'hypochondre gauche

L'hypochondre gauche est la zone située sous les deux côtes inférieures de la partie gauche de l'abdomen conditionnel. Les organes suivants se trouvent ici:

côté gauche de l'estomac;

diaphragme (côté gauche);

rein gauche et son uretère, ainsi que les ligaments.

En outre, il existe d'autres types de douleur dans cette région qui ne sont pas directement liés aux organes ci-dessus. Ils sont le résultat de maladies d'organes internes dans d'autres zones de l'abdomen ou de parties du corps et se propagent par les fibres nerveuses (voir ci-dessous).

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Les principales causes de douleur dans l'hypochondre gauche sont les suivantes:

les maladies de l'estomac, le plus souvent - un ulcère, une gastrite;

maladies du pancréas - pancréatite;

pathologie du rein gauche;

maladies du petit et du gros intestin.

En outre, non moins rarement, la douleur dans cette région peut être causée par:

processus inflammatoires du diaphragme, des hernies et des tumeurs;

les maladies cardiaques, en particulier la sténocardie, les crises cardiaques, les maladies ischémiques;

ostéochondrose du rachis lombaire et thoracique;

processus inflammatoires dans les appendices gauches chez les femmes (annexite, etc.);

conséquences postopératoires et post-traumatiques (hématomes, coupures, points de suture, etc.);

fort effort physique.

Chacune de ces causes peut constituer une menace potentielle pour la vie d’une personne. Par conséquent, leur élimination et leur traitement en temps voulu nécessitent un appel immédiat à un spécialiste.

Types de douleur

En raison de la nature de la douleur dans l'hypochondre gauche, il existe les types suivants:

En plus de ces caractéristiques pour un diagnostic correct, le médecin prend en compte les manifestations indirectes de la douleur. Ceux-ci incluent:

irradiation (où donne);

Une personne qui peut décrire correctement la nature de la douleur aide et accélère grandement le processus d’identification des causes de la maladie.

Douleur aiguë

Une douleur aiguë et aiguë indique généralement la présence de lésions graves des organes internes nécessitant une hospitalisation immédiate. Dans ce cas, une personne ressent une réaction douloureuse intense, presque insupportable, souvent accompagnée d'une perte de conscience. Si cela ne se produit pas, la personne tente de remédier à la situation en se précipitant à la recherche d'une posture confortable.

Une telle douleur survient dans les cas suivants:

kyste rénal altéré;

lésions des organes internes - rupture ou hématome de la rate, fractures des côtes, rupture du rein, rupture du ligament rénal.

Afin de sauver la vie du patient, une intervention chirurgicale est souvent inévitable dans de telles situations.

Douleur sourde et douloureuse

Ce type de douleur peut survenir dans de nombreux cas, le plus souvent associé à l'évolution chronique de maladies de l'hypochondre gauche. Ceux-ci incluent des formes chroniques de gastrite, d'ulcères gastriques, de pancréatite et de pyélonéphrite, de colite ou de duodénite. En outre, les cardiopathies ischémiques et une condition pré-infarctus sont souvent porteuses de ce syndrome douloureux.

Avec cette nature de douleur, le patient ne va souvent pas chez le médecin à temps et s’adapte à eux. De ce fait, les processus menant à la destruction d'organes ou à la dégradation irréversible des tissus ont lieu longtemps dans le corps sans traitement, ce qui risque de faire perdre les fonctions de tout l'organe et la nécessité de procéder à des opérations au fil du temps.

En pratique médicale, les gens se plaignent souvent de douleurs sourdes et douloureuses en cas de gastrite chronique. Dans le même temps, le patient ressent en particulier des douleurs dans l'hypochondre gauche, l'estomac vide ou après avoir mangé. Son appétit diminue, la fatigue apparaît. Un traitement en temps opportun et l'observance d'un certain régime aident à faire face à la maladie. Si la maladie ne dure pas longtemps sans mesures thérapeutiques adéquates, des processus pathologiques graves conduisant à la cancérologie peuvent se développer.

En plus de ces maladies, ce type de douleur est inhérent aux maladies suivantes:

entérite (inflammation intestinale);

processus inflammatoires des appendices;

oncologie du pancréas ou du foie, de la rate;

oncologie du poumon gauche;

une rate hypertrophiée due à une leucémie, une anémie, une mononucléose infectieuse, une polyarthrite rhumatoïde;

Dans les pathologies intestinales et les ulcères peptiques de l'estomac, la douleur survient généralement même après avoir mangé ou l'estomac vide, de fortes flatulences, des ballonnements et parfois des vomissements de sang ou des nausées. Ces manifestations peuvent déranger la nuit.

Dans tous les cas énumérés ci-dessus, il est important de savoir que plus tôt un examen médical des causes de ce type de douleur est effectué, plus le traitement sera efficace et plus la période de récupération sera rapide.

Douleur lancinante

Dans le côté gauche de l'abdomen, sous les côtes, se trouve la rate. Cet organe est difficile à sentir, mais ce sont ses lésions qui peuvent être à l'origine de la douleur. Ceci est généralement observé en cas d'augmentation de sa taille face aux processus infectieux courants (tuberculose) et auto-immunes (par exemple, le lupus érythémateux).

En outre, ce type de douleur est observé dans le cas de l'hépatite. Avec une forme actuelle d'hépatite chronique de longue durée, accompagnée d'une douleur persistante ou intermittente et à droite (plus souvent et plus intensément) et à gauche, une personne présente des symptômes tels qu'une complication de la consommation d'aliments gras, une lourdeur dans l'abdomen et une augmentation de la taille du foie. Si non traité, cela peut conduire à une cirrhose du foie.

Douleur lancinante

Un autre type de douleur qui se produit dans la région de l'hypochondre gauche est la douleur à la couture. Ils sont généralement associés à diverses maladies du rein gauche. Ce sont généralement les afflictions suivantes:

Dans ce cas, la douleur apparaît dans le dos ou sur le côté et peut être transmise à l'hypochondre. En même temps, il y a une augmentation de la masse corporelle, des vomissements, des nausées, une envie fréquente d'uriner et sa douleur, une faiblesse générale. De très fortes douleurs lancinantes peuvent être associées à la présence de grosses pierres dans le corps ou au début de leur mouvement. Dans ce cas, une opération est nécessaire.

Lorsque la nature de la douleur n'est pas très prononcée, appliquez des méthodes de traitement conservatrices. Cependant, dans tous les cas, il faut faire appel à un spécialiste.

Douleur lancinante

Une maladie aussi dangereuse, comme la pancréatite, provoque très souvent des douleurs dans l'hypochondre gauche et leur caractère est similaire à celui d'une pulsation intense. En plus des symptômes douloureux, il y a vomissement de bile, fièvre, diarrhée, ballonnements, frissons, transpiration, gonflement des membres. Le patient essaie de trouver une posture confortable qui réduit la douleur. Il se penche en avant ou s'assied. Cette maladie est très dangereuse et peut se transformer en une forme aiguë lorsqu'un examen médical immédiat est requis.

Douleurs qui surviennent chez les femmes

Les femmes au cours de différents processus physiologiques (grossesse, période prémenstruelle) peuvent également ressentir des douleurs dans la région de l'hypochondre gauche.

Pendant la grossesse, en particulier au cours du trimestre 2-3, lorsque le fœtus est déjà assez gros, sa pression naturelle sur les organes internes de la mère se produit. En conséquence, il y a des douleurs périodiques.

Si le corps d'une femme produit une quantité accrue d'hormones sexuelles féminines en prévision de l'apparition des menstruations, celles-ci agissent sur les voies biliaires et provoquent des spasmes. Dans ce cas, il peut exister des sensations de douleur sous la côte droite s'étendant du côté gauche de l'abdomen, une amertume dans la bouche et une sensation de nausée. Dans ce cas, la consultation d'un gynécologue vous aidera à choisir les bonnes mesures pour prévenir de tels phénomènes.

Douleur causée par des maladies du coeur et des vaisseaux sanguins

Dans les maladies du cœur et du système vasculaire, et en particulier dans les cas de dystonie et de sténocardie végétative-vasculaire, une douleur apparaît également dans la région sous-corticale gauche. Dans le cas de la dystonie, cela est dû à une violation du mécanisme de maintien du tonus des vaisseaux sanguins et, dans le cas de l'angine de poitrine, des douleurs cardiaques sont ressenties dans cette région.

Dans ces cas, la nature de la douleur peut être contondante, perçante et douloureuse. Les patients ont généralement du mal à décrire de tels phénomènes, car ils sont à la fois long terme et paroxystiques, avec une localisation floue. Lors de la recherche, les maladies typiques des organes situés dans cette zone de l'hypochondrie ne sont pas détectées et une personne est envoyée pour examen par un cardiologue ou un neurologue.

Douleur non liée à la maladie

Parfois, même des personnes ou des enfants en parfaite santé, lors d'efforts physiques actifs (sports, travail intensif) ressentent des douleurs dans l'hypochondre gauche. Cela se produit généralement lorsqu'une personne a un faible niveau de formation pour ces cours. Le mécanisme de ce phénomène est tel que, sous l’influence de la charge, le niveau de la circulation sanguine dans le corps augmente fortement.

En réponse à cela, le diamètre de tous les vaisseaux sanguins augmente, y compris la veine cave droite, passant près du foie et commençant à exercer une pression sur celle-ci. En conséquence, la douleur d'un personnage piquant apparaît à droite, ce qui se transmet à l'hypochondre gauche. Peu de temps après la fin de l'exposition, la réaction de la douleur disparaît d'elle-même et ne nécessite aucune mesure thérapeutique. De nombreux écoliers sont confrontés à de telles manifestations lors de croisements ou de dépassements de normes sportives.

Parfois, de telles sensations douloureuses peuvent également apparaître lors de mouvements brusques ou du torse. Cela est dû au contact des organes internes avec la surface de la côte et, par conséquent, à la réaction protectrice du corps sous forme de douleur.

Mesures en cas de douleur

Si le diagnostic n'a pas encore été établi et que la douleur est perturbée, il est nécessaire de demander l'aide et les conseils d'un médecin généraliste qui conduira les recherches initiales et déterminera les actions de suivi du patient.

Bien entendu, chaque type de douleur nécessite un recours auprès d'un spécialiste:

Douleur dans l'hypochondre gauche

La douleur dans l'hypochondre gauche est assez fréquente chez les patients. Ce symptôme se produit pour diverses raisons et a ses manifestations, son intensité et sa durée d'action. Pour diagnostiquer une maladie qui provoque l'apparition d'un symptôme, le médecin d'un examen insuffisant. Le médicament doit être examiné de manière approfondie, car la douleur se manifeste lorsque l’estomac, la rate, le pancréas, les reins ou d’autres organes du côté gauche sont touchés.

Étiologie

Afin de comprendre pourquoi le côté gauche fait mal et comment un tel syndrome est déclenché, le médecin et le patient doivent être examinés. En examinant l'état des organes internes, il est possible de déterminer ce qui peut faire mal dans l'hypochondre gauche.

Une atteinte désagréable survient en raison d'un dysfonctionnement du rein gauche, de l'estomac, de l'intestin grêle, du pancréas, du cœur, du diaphragme, de la rate.

Les causes suivantes de la douleur dans l'hypochondre gauche conduisent à la formation du trait:

  • ulcère peptique et gastrite;
  • une pancréatite;
  • pathologie de la rate;
  • maladie rénale gauche;
  • troubles du petit et du gros intestin.

Un peu moins souvent, les médecins diagnostiquent l’amélioration d’un trait sous l’influence de tels facteurs:

  • hernie et néoplasme du diaphragme;
  • pneumonie du poumon gauche;
  • maladie cardiaque;
  • ostéochondrose;
  • complications postopératoires et post-traumatiques.

Chacun de ces facteurs étiologiques représente une menace sérieuse pour la santé du patient. Lorsqu'un tel symptôme est trouvé, le patient doit immédiatement demander l'aide d'un médecin et subir un diagnostic et une prescription de traitement.

Également un indicateur désagréable caractéristique des femmes enceintes. Le symptôme peut apparaître dans les 2-3 trimestres, c'est-à-dire dans la période où le fœtus grossit et où l'utérus serre les organes internes. À ce stade, commence à piquer dans le côté gauche et il y a une douleur périodique.

En pratique médicale, de tels cas se produisent souvent lorsque le patient est inquiet à propos d'une douleur intense dans la partie gauche de l'abdomen. Un tel signe se forme sous l’influence de diverses activités physiques. En particulier, un tel signe se manifeste souvent chez les personnes qui commencent tout juste à s’engager et qui n’ont toujours pas l’entraînement physique nécessaire. Les écoliers se plaignent souvent de douleurs sous les côtes gauche après avoir passé des examens et des tests.

Il arrive qu'un signe apparaisse lors de la flexion et des angles vifs du corps. Cet effet est provoqué en touchant les organes internes et une partie de la côte, ce qui provoque la survenue d'une action protectrice sous la forme d'une attaque douloureuse.

Classification

La douleur sous le bord gauche a un mécanisme d'action et de force différent. Lors du diagnostic d'une maladie, le médecin doit déterminer quel type de syndrome. Les cliniciens ont identifié trois principaux types de douleur:

  • viscéral - manifesté en violation de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal, il se manifeste par un caractère stupide ou terne et douloureux;
  • péritonéal - a un caractère permanent et local, avec le mouvement et l'inspiration augmente;
  • reflété - se manifeste dans la pneumonie du lobe inférieur, la pleurésie, etc.

De par la nature de l'attaque, la sensation douloureuse sous l'hypochondre gauche est:

  • aigu - il se manifeste soudainement par une perforation des parois de l'estomac, une lésion de la rate ou du pelvis rénal;
  • terne - formé sur une longue période et est un indicateur de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal;
  • douleur - douleur constante dans l'hypochondre gauche, indiquant des processus inflammatoires lors d'une duodénite et d'une colite. Accompagné d'autres symptômes d'ulcères, d'angine de poitrine, de malaises cardiaques et de pré-infarctus;
  • tiraillement - déclenché par une lésion de la rate, le tiraillement est une caractéristique de l'évolution des processus infectieux et auto-immuns;
  • coup de couteau - se manifeste dans la pathologie du rein gauche, de la lithiase urinaire et de la pyélonéphrite;
  • syndrome pulsatile - progressif avec pancréatite, caractérisé par d’autres symptômes tout aussi douloureux.

Une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche peut être localisée à un certain endroit. Par localisation, les cliniciens identifient les types de symptômes suivants:

  • douleur dans l'hypochondre gauche avec irradiation à l'avant de l'abdomen, cela signifie alors le développement de la pathologie de la rate ou la défaite de la muqueuse gastrique. Les attaques sont déplacées plus près du centre et sont combinées à d'autres affections de la vésicule biliaire et de 12 ulcères duodénaux;
  • une douleur dans le dos indique des dommages au rein gauche. Une douleur intense et constante dans l'hypochondre gauche du dos se forme toujours au cours de l'ostéochondrose thoracique ou lombaire.
  • zona douleur avec sensation désagréable à gauche caractéristique de la pancréatite. En pathologie, une douleur douloureuse se forme dans l'hypochondre gauche, qui traverse l'estomac et le bas du dos. Le syndrome disparaît lorsque le corps est incliné vers l'avant.

Symptomatologie

La douleur dans l'hypochondre gauche ayant des causes pathologiques, le symptôme est accompagné d'autres signes. Au cours de la formation d'une gastrite, le patient ressent une douleur douloureuse accompagnée de telles manifestations:

  • flatulences;
  • réflexe nauséeux et brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • maux d'estomac;
  • faiblesse
  • irritabilité;
  • pâleur de la peau.

Une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche sur l'estomac "affamé" apparaît pendant la gastrite. Cependant, le patient ressent d'autres symptômes de la maladie:

  • brûlant dans la poitrine;
  • éructations d'odeurs et de goûts différents;
  • flatulences;
  • vomissements;
  • réduction de poids drastique.

Avec la complication de l'ulcère gastrique, notamment lors de la formation d'une perforation, le patient est vaincu par une douleur aigue du poignard, qui apparaît soudainement. En outre, le patient peut éprouver des faiblesses et des évanouissements.

Au cours de la formation d'une tumeur dans l'estomac, la personne ne ressent pas de fortes attaques douloureuses caractéristiques. La pathologie dans les premiers stades ne se caractérise pas par des symptômes intenses. Car le tableau clinique du cancer se caractérise par de tels signes:

  • perte d'appétit;
  • perte de poids notable;
  • aversion pour certains produits;
  • saturation rapide.

Dans les stades ultérieurs, des manifestations plus prononcées et caractéristiques apparaissent. Le principal indicateur du développement du cancer - la douleur dans l'hypochondre gauche.

En se fondant sur la connaissance des organes situés à gauche et de ce qui fait mal dans l'hypochondre gauche, le médecin peut supposer que le patient a des problèmes de rate. Malade dans l'hypochondre gauche peut en raison de l'augmentation du corps.

La rupture de la rate se reconnaît à la cyanose de la peau située près du nombril, qui résulte de l'accumulation de grandes quantités de sang. Au moment de la rupture du patient surmonte une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche.

Lors de la formation d'une hernie diaphragmatique et d'autres maladies dans cette partie, des symptômes spéciaux sont ajoutés au tableau clinique du patient. Pour le développement de la maladie est caractérisée par une douleur sourde dans l'hypochondre gauche, des flatulences, une faiblesse musculaire.

Les crises de douleur se manifestent également dans les anomalies cardiaques. Au cours de la formation d'une maladie ischémique ou d'une cardiomyopathie, le patient ressent des signes supplémentaires:

  • palpitations cardiaques;
  • fatigue
  • essoufflement;
  • brûlant dans la poitrine.

Avec la défaite des poumons, les symptômes de la maladie s'élargissent légèrement. Les indicateurs suivants sont ajoutés au tableau clinique:

  • respiration superficielle;
  • forte fièvre;
  • peau pâle ou légèrement bleue;
  • essoufflement.

Le syndrome de névralgie semble être une douleur perçante, douloureuse, sourde et brûlante. La pathologie se manifeste toujours par une rougeur ou un blanchissement de la peau, une transpiration accrue, des crampes musculaires. Tous les symptômes augmentent avec l'inspiration, la toux, les mouvements brusques et les modifications du corps.

Diagnostics

Dans le cas d'attaques douloureuses fréquentes, le patient doit suivre les conseils d'un spécialiste. Avec ce symptôme, la patiente peut avoir besoin de consulter un chirurgien, un gastro-entérologue, un spécialiste des maladies infectieuses, un traumatologue et un gynécologue pour femmes.

Pour diagnostiquer la maladie, le patient doit subir les méthodes d’examen prescrites après l’examen initial et l’établissement d’un diagnostic présomptif:

  • sang, urine, matières fécales;
  • Échographie des organes internes;
  • Radiographie
  • tomographie;
  • ECG

Il est également important que le médecin établisse un diagnostic différentiel, car les douleurs de cette nature caractérisent l’état précédant l’infarctus et l’infarctus du myocarde.

Sur la base des résultats du diagnostic, une thérapie est prescrite. Souvent, les médecins tentent de se débarrasser de la source des symptômes de manière conservatrice.

Traitement

Dans le traitement de chaque maladie, le médecin choisit un traitement médicamenteux. Si le patient présente des pathologies ou des complications graves, une intervention chirurgicale est prescrite.

Si un patient a fréquemment des douleurs lancinantes dans l'hypochondre gauche ou une attaque d'une autre nature, le traitement doit être effectué en milieu hospitalier. Sur la base des causes de l'apparition du symptôme, des médicaments sont prescrits, si nécessaire, une intervention chirurgicale, de la physiothérapie, des massages et des exercices thérapeutiques.

De même, pour éliminer le symptôme et traiter la pathologie, il est important que le patient adhère à une nutrition adéquate. En thérapie diététique, certaines règles de base doivent être suivies pour une récupération rapide:

  • manger au moins 5 fois par jour;
  • tous les ingrédients pour les plats doivent être frais;
  • les produits doivent être bouillis, cuits à l'étouffée ou cuits au bain de vapeur et non pas à la friture;
  • dans le régime alimentaire devrait être assez de fruits et légumes frais;
  • pour les maux d'estomac, il est important de manger de la vaisselle moulue et broyée afin de ne pas irriter la membrane muqueuse;
  • observer le régime de température des plats.

Prévention

Lors de la première attaque douloureuse, une personne doit réfléchir à sa santé. Il est important d’être testé et d’adhérer à une nutrition adéquate. Dans les mesures préventives peuvent être effectuées un traitement de spa, des massages et faire de la gymnastique. Le patient est contre-indiqué un effort physique intense, car ils provoquent également l'apparition de la douleur.

Douleur dans l'hypochondre gauche - alarme

Si la douleur survient sous l'hypochondre gauche, vous devriez consulter un spécialiste pour déterminer la véritable cause de cette affection et choisir le moyen le plus efficace de l'éliminer. Ignorer la douleur ne peut pas être. Toute sensation désagréable, en particulier du côté gauche du corps, où de nombreux organes importants sont localisés, doit être analysée.

Organes de l'hypochondre gauche

Que signifie douleur dans l'hypochondre gauche sur le côté? Les terminaisons nerveuses, les gros vaisseaux, les ganglions lymphatiques, les muscles, certains organes et les tissus sous-cutanés sont situés dans cette zone. Ils peuvent tous être une source de douleur vive, piquée et tirant dans l'hypochondre gauche.

Listez les organes de l'hypochondre gauche:

  • poumon gauche;
  • la partie gauche du diaphragme;
  • le pancréas;
  • ovaire gauche de la femme;
  • inclinaison du côlon;
  • le bas de l'estomac;
  • rein gauche;
  • coeur et médiastin.

Pour diagnostiquer avec précision la cause de la douleur dans l'hypochondre gauche, il est nécessaire d'évaluer le tableau clinique de la maladie, de mener des méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales, sur la base desquelles tirer les conclusions appropriées.

Douleur dans l'hypochondre gauche: causes

Considérez les principales causes de douleur dans l'hypochondre gauche.

Maladies du système cardiovasculaire

Les maladies du système cardiovasculaire comprennent:

  • Cardiomyopathie. La maladie se caractérise par une douleur dans l'hypochondre gauche à l'avant et sous la poitrine, une fatigue chronique et une arythmie lors d'une augmentation de l'activité physique.
  • Infarctus du myocarde. Dans ce cas, la douleur dans l'hypochondre gauche est transmise à l'omoplate, à l'épaule, au cou et au bras gauche. La maladie est accompagnée de nausées et de douleurs dans l'hypochondre gauche, de conditions sous-fébriles, de fièvre, d'une augmentation du transfert de chaleur du corps et d'un noircissement des yeux.
  • Maladie ischémique Il se caractérise par une douleur lancinante dans l'hypochondre gauche, au cours de laquelle il est difficile de respirer, une tachycardie, des nausées.

Maladies d'estomac

Toutes les pathologies de l’estomac sont souvent accompagnées de douleurs lancinantes dans l’hypochondre gauche, ce que l’on appelle les fusillades. Ceux-ci incluent la gastrite, les ulcères, les polypes et le cancer de l'estomac. Bien sûr, dans différentes maladies, la nature de la douleur peut varier: par exemple, dans la gastrite, l'hypochondre gauche a des sensations de brûlure, des douleurs dans un ulcère, des troubles dyspeptiques concomitants et une perte d'appétit.

La douleur dans l'hypochondre gauche lors de la marche ou de la course peut être un symptôme de la gastrite, ainsi que d'un état physiologique causé par un échauffement insuffisant ou une activité physique excessive.

Maladies du pancréas

Les maladies du pancréas comprennent:

  • Pancréatite Cette pathologie est caractérisée par une douleur faible constante dans l'hypochondre gauche. La douleur peut être pire la nuit et après les repas.
  • Tumeur cancéreuse. Pour le cancer du pancréas, une douleur aiguë et lancinante dans l'hypochondre gauche est caractéristique. L'intensité de la douleur dépend du stade du processus oncologique. En savoir plus sur le diagnostic et le traitement du cancer du pancréas →

Maladies de la rate

La rate est responsable de la filtration du sang, de son nettoyage des substances nocives - toxines, produits de décomposition des médicaments, etc. Lorsque la rate est endommagée, il se produit une vive douleur à la contraction dans l'hypochondre gauche. Si un organe se rompt, la douleur devient insupportable.

Les facteurs suivants peuvent également causer de la douleur dans l'hypochondre gauche:

  • trop manger et une tendance à la constipation;
  • alcoolisme;
  • blessures d'organes internes;
  • hernie du diaphragme.

Toutes ces raisons peuvent menacer la santé humaine. Avec l'apparition de douleurs dans l'hypochondre gauche, il est nécessaire d'examiner et de recevoir les recommandations médicales appropriées.

Types de douleur

L'aide au diagnostic d'une maladie particulière a la nature de la douleur.

Douleur sourde

Une douleur sourde et persistante dans l'hypochondre gauche se produit en raison de pathologies chroniques du tube digestif, telles que la gastrite, la cholécystite, la pancréatite. Leur diagnostic est compliqué par la similitude du tableau clinique avec d'autres maladies, de sorte qu'un certain nombre d'études diagnostiques sont nécessaires.

Douleur aiguë

Une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche, qui a un caractère de "poignard", nécessite la fourniture de soins d'urgence. Causes de la douleur lancinante aiguë: rupture de la rate, rupture du rein gauche, perforation de la paroi de l'estomac et perforation de l'anse de l'intestin grêle.

Douleur douloureuse

La douleur douloureuse s'observe dans les maladies inflammatoires lentes: duodénite et colite. S'il est accompagné d'une dyspepsie, il s'agit probablement d'un ulcère gastrique. Des sensations de pression douloureuses dans l'hypochondre gauche sont généralement le symptôme de pathologies cardiaques graves telles que l'angine de poitrine, l'ischémie, la pré-infarctus et la crise cardiaque.

Douleur lancinante

Le plus souvent, une douleur lancinante dans l'hypochondre gauche indique une pancréatite. La maladie est accompagnée de vomissements avec mélange de bile, de distension abdominale, de fièvre, d’enflure des extrémités et de transpiration excessive. Le patient prend différentes poses pour soulager l'inconfort.

La différence de douleur sur le mécanisme d'occurrence

Le mécanisme de formation de la douleur est important pour le spécialiste qui détermine la pathologie et le dysfonctionnement du système organique.

Les mécanismes de formation de la douleur suivants sont distingués:

  • La douleur réfléchie provient d'organes endommagés localisés dans un autre service, par exemple: ostéochondrose, maladie du foie, pleurésie.
  • Des douleurs viscérales apparaissent de l'intérieur, généralement à la suite de spasmes intestinaux ou de problèmes de motilité gastrique, généralement accompagnées de flatulences et de coliques intestinales.
  • Douleur péritonéale associée à une irritation des organes abdominaux, par exemple lors d'un ulcère à l'estomac. La douleur dans l'hypochondre gauche augmente avec la respiration et les mouvements brusques.
  • La douleur dans l'hypochondre gauche nécessite antérieurement l'exclusion de la crise cardiaque et de la colite intestinale, ce qui indique le plus souvent des maladies de la rate et de l'estomac.
  • La cause de la douleur dans le quadrant supérieur gauche est la pathologie du rein gauche, alors que la douleur est constante et intense. Si la maladie rénale est exclue, la suspicion concerne l'ostéochondrose de la colonne vertébrale dans la colonne vertébrale thoracique et lombaire.
  • Le zona dans l'hypochondre gauche indique généralement la présence d'une inflammation dans le pancréas.

Traitement

Le traitement de la douleur dans l'hypochondre gauche dépend de la cause et de la gravité des symptômes.

Avec le développement d'une maladie aiguë, les mesures thérapeutiques visent avant tout à éliminer la douleur, puis à éliminer la cause de la pathologie à l'hôpital. Si une personne est au courant de la présence d'une maladie chronique, elle devrait pouvoir éliminer indépendamment les accès de douleur aigus avant de consulter un médecin. Pour ce faire, il doit toujours être en présence des médicaments recommandés par le médecin, notamment en ce qui concerne les maladies cardiaques, les ulcères d'estomac et les problèmes d'intestins.

Le traitement symptomatique de la douleur dans l'hypochondre gauche doit être effectué uniquement sous la surveillance d'un spécialiste. Toute méthode d'auto-traitement peut déformer les symptômes de la maladie, en aggraver la progression et causer un certain nombre de complications, y compris des complications mettant la vie en danger. Par conséquent, vous ne pouvez pas compter sur les conseils d'amis, les instructions de traitement offertes par les médias. Il est important de savoir ce que signifie la douleur dans l'hypochondre gauche, après avoir passé les tests nécessaires et subi un examen approfondi.

Toute douleur dans l'hypochondre gauche est une bonne raison pour une visite chez le médecin. En règle générale, le traitement commence par une visite à un thérapeute qui, en fonction des symptômes identifiés, envoie le patient chez un spécialiste étroit: un gastro-entérologue, un néphrologue ou un cardiologue.

Lors de l'examen initial, le médecin exclut des raisons telles que:

  • rupture de la rate;
  • une appendicite;
  • rupture du rein;
  • inversion des intestins;
  • crise cardiaque et état préinfarctus.
  • les médicaments;
  • physiothérapie;
  • massage
  • exercice thérapeutique;
  • intervention chirurgicale.

Avec la tension oncologique moderne, des symptômes tels que des douleurs constantes et sourdes dans l'hypochondre gauche, aggravés par l'effort physique, l'aversion pour certains aliments, une anémie persistante et une fièvre modérée, des douleurs à l'estomac, une perte d'appétit et des troubles de la chaise devraient alerter la personne, en particulier chez les personnes âgées. l'âge Les maladies oncologiques sont dangereuses avec les oligosymptomatiques au stade initial. Par conséquent, si vous ressentez une douleur permanente dans l'hypochondre, vous devez consulter un médecin pour déterminer la cause de cette affection et un traitement rapide.

Douleur dans l'hypochondre gauche

L'inconfort et la douleur dans l'hypochondre gauche sont des symptômes assez fréquents que les patients cherchent à consulter un médecin. La douleur dans l'hypochondre gauche a souvent un caractère durable et une intensité intense.

Dans la partie gauche du corps, dans l'espace sous les côtes, divers organes sont situés. Par conséquent, pour identifier la cause de la douleur, le diagnostic doit être précis et différencié. L'hypochondre gauche est considéré comme la partie du corps située sous les côtes inférieures, du côté gauche du centre de l'abdomen.

Voici les organes suivants:

  • la rate;
  • le pancréas;
  • côté gauche de l'estomac;
  • diaphragme;
  • petit et gros intestin;
  • rein gauche et son uretère.

De plus, il existe d’autres types de douleur qui ne sont pas directement liés aux organes susmentionnés. Ils sont le résultat de maladies d'organes internes d'autres parties de l'abdomen ou de parties du corps et passent par les terminaisons nerveuses.

Description du symptôme

Avant de prendre un médecin, il est recommandé de se préparer, de dresser un tableau détaillé du symptôme, de suivre le déroulement du symptôme, les situations dans lesquelles il se produit, ce qui contribue à apaiser la douleur et d’autres détails similaires.

Pour déterminer le tableau clinique, il est recommandé de faire attention aux détails suivants de la douleur:

  • L'emplacement exact de la douleur. Vous pouvez ressentir un inconfort dans l'hypochondre droit, à gauche, devant ou derrière.
  • Un endroit où rayonne. La douleur dans l'hypochondre n'est presque jamais isolée, souvent «donnée» dans la clavicule gauche ou l'omoplate droite, imite la gêne ressentie près du cœur et est présente même près de l'emplacement anatomique des reins.
  • Le degré d'intensité de la douleur
  • La nature du syndrome Cela fait référence à un type de douleur.

Lorsque de telles sensations dans l'hypochondre ne surviennent pas pour la première fois, vous devriez découvrir:

  • quand ils se manifestent le mieux - pendant la période de toux, d’éternuement, de rotation corporelle abrupte, d’effort physique, de marche accélérée, etc.
  • après quelles actions la douleur disparaît - lors de l'utilisation d'un coussin chauffant, seuls les médicaments aident ou la douleur disparaît d'elle-même;
  • Y a-t-il un lien entre la douleur et la nourriture - l'estomac vide, après avoir mangé ou pendant une période de faim?
  • quelle heure de la journée se produit la douleur - matin, jour ou nuit.

Que peuvent être des douleurs dans l'hypochondre gauche?

Par la nature de la douleur à gauche sous la côte, on distingue les types suivants:

  • douleur douloureuse et sourde dans l'hypochondre gauche;
  • tirant;
  • pointu, pointu;
  • piercing

En plus de ces caractéristiques, le spécialiste prend en compte d’autres manifestations douloureuses pour poser correctement le diagnostic.

C'est:

  • période initiale;
  • occurrence;
  • personnage
  • la durée;
  • la force;
  • facteurs d'intensité;
  • recul;
  • facteurs de relief.

Un patient, décrivant correctement la nature de la douleur, contribue et accélère considérablement la détection des signes de la maladie.

Par la nature de la douleur

Douleur sourde et douloureuse dans l'hypochondre gauche

Une telle douleur n’est ni aiguë ni piquée, souvent les gens ignorent de telles manifestations, les considérant comme non dangereuses, associées à une hypothermie ou à un surmenage.
Une telle douleur peut être le signe des maladies suivantes:

  • gastrite;
  • entérite;
  • inflammation des appendices;
  • formations oncologiques dans le pancréas ou le foie, la rate, le poumon gauche;
  • la rate augmente à la suite d'une leucémie, d'une anémie, etc.

Douleur d'aspiration dans l'hypochondre gauche.

Ces douleurs sont le plus souvent associées à des problèmes de la rate. Cela peut signifier une augmentation de sa taille, la pénétration d'infections virales dans le corps. Lorsque la rate est en ordre, elle ne se fait pas sentir, beaucoup ne savent même pas où elle se trouve, cela ne se sent pas.

Ce type de douleur survient avec l'hépatite. Des douleurs tiraillantes peuvent survenir après la prise d'aliments gras et lourds, ce qui affecte négativement l'état du foie. Le foie est capable de grossir, ce qui provoque une sensation d'inconfort.

Si vous ignorez ces symptômes, des complications peuvent conduire à une cirrhose du foie.

Douleur vive et aiguë

Une douleur vive dans l'hypochondre gauche indique souvent la présence de lésions dangereuses dans les organes nécessitant une hospitalisation précoce. A ce stade, le patient apparaît comme une douleur intense, en fait intolérable, souvent accompagnée d'une perte de conscience. Lorsque cela ne se produit pas, le patient tente d’améliorer la situation en cherchant une position confortable pour le corps.

Apparaître telle douleur quand:

  • coliques rénales;
  • ulcère gastrique perforé;
  • pancréatite aiguë;
  • perforation intestinale;
  • kyste rénal étranglé;
  • lésions à l'intérieur du corps - rupture ou hématome de la rate, fractures des côtes, ruptures du rein ou de ses ligaments.

Sauver la vie du patient nécessite souvent une intervention chirurgicale.

Douleur lancinante

Principalement associé à diverses maladies du rein gauche:

  • urolithiase;
  • pyélonéphrite.

Les douleurs pendant cette période sont observées dans le dos ou sur le côté et sont transmises à l'hypochondre. On observe une augmentation de la température, des réflexes nauséeux, des nausées, des mictions fréquentes, une léthargie générale. Ces syndromes peuvent être associés à la présence de calculs dans les organes ou à leur mouvement. Dans cette situation, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Lorsque les douleurs ne sont pas intenses, utilisez un traitement conservateur. Mais peu importe la façon dont vous avez besoin de consulter un spécialiste.

Selon le mécanisme d'occurrence

Le concept du mécanisme de la douleur est également important pour le diagnostic, ils peuvent être caractérisés comme suit:

  1. Douleur réfléchie - douleur provenant d'organes distants, par exemple pendant une période d'infarctus, de pneumonie gauche, de pleurésie ou d'autres maux.
  2. Douleur viscérale - en période de spasmes intestinaux ou d’échecs de la motilité gastrique, entorses des fibres musculaires. Lorsqu'il y a des flatulences, il y a douleur douloureuse et sourde, ou des convulsions - pendant la période de colique intestinale, s'étendant souvent jusqu'aux parties les plus proches du corps.
  3. Douleur péritonéale - douleur constante et localisée avec précision, provoquée par une irritation de l'abdomen. L'inconfort peut s'aggraver pendant la période de respiration, de mouvement.
  4. Douleur qui survient chez les femmes. Différents processus (grossesse, période pré-structurelle) provoquent des douleurs dans la région de l'hypochondre gauche.

Pendant la grossesse, lorsque le fœtus est déjà suffisamment grand, une pression naturelle sur les organes de la mère commence. En conséquence, il y a une douleur à court terme. Ils ne sont pas dangereux et sont temporaires. Lorsque le corps produit un nombre élevé d'hormones sexuelles féminines avant la période menstruelle, affecte les canaux qui éliminent la bile, provoquant un spasme. Pendant ce temps, il y a une sensation de douleur dans l'hypochondre droit, qui s'étend jusqu'à l'abdomen gauche, en même temps qu'il y a une amertume dans la bouche, des nausées.

Dans une telle situation, vous devez consulter un spécialiste, il contribuera au choix des mesures appropriées pour prévenir ce phénomène et éviter les complications.

Douleur causée par des maladies cardiovasculaires.

Avec le TRI, cela est lié aux défaillances du mécanisme de maintien de l’état vasculaire du système circulatoire et à l’angine de poitrine - la douleur au cœur irradie dans cette partie.

La nature de la douleur dans une telle situation est sourde, lancinante, douloureuse. Les patients ne peuvent souvent pas décrire de tels phénomènes, car ils sont extrêmement courts, peuvent se présenter sous la forme d’attaques dont la concentration est incertaine.

Au cours du diagnostic, les maladies organiques normales qui se trouvent dans cette zone sous la côte ne sont pas détectées et le patient sera dirigé vers un médecin pour un examen.

Douleur non associée à la maladie.

Chacun de nous a au moins une fois remarqué une gêne, des douleurs lancinantes dans l'hypochondre gauche ou droit pendant la course, la marche rapide et d'autres stress. Ils sont de courte durée et s'écoulent quelque temps après la cessation de l'activité physique. Le mécanisme de telles douleurs est tel que, sous l’influence de charges, le contenu du flux sanguin dans le corps augmente considérablement, et une personne non préparée le ressent immédiatement.

La réaction à cela sera que les vaisseaux augmenteront de taille, y compris la veine cave droite, qui passera près du foie et qui commencera à faire pression. En conséquence, une douleur lancinante apparaîtra dans le côté droit, transmise dans l'hypochondre gauche.

Il arrive que cet inconfort puisse apparaître dans la période de mouvements brusques ou de flexions corporelles. Cela est dû au mouvement des organes internes, leur contact avec les côtes, que nous pouvons tout naturellement ressentir comme une douleur et un malaise.

REVUE DE NOTRE LECTEUR!

Récemment, j'ai lu un article qui parle de FitofLife pour le traitement des maladies cardiaques. Avec ce thé, vous pouvez POUR TOUJOURS guérir l'arythmie, l'insuffisance cardiaque, l'athérosclérose, les maladies coronariennes, l'infarctus du myocarde et de nombreuses autres maladies cardiaques, ainsi que les vaisseaux sanguins à la maison. Je n'avais pas l'habitude de ne faire confiance à aucune information, mais j'ai décidé de vérifier et j'ai commandé un sac.
J'ai remarqué les changements une semaine plus tard: la douleur constante et les picotements dans mon cœur me tourmentaient avant cela - ils se sont retirés et, au bout de 2 semaines, ils ont complètement disparu. Essayez et vous, et si quelqu'un est intéressé, alors le lien vers l'article ci-dessous. Lire plus »

Causes de la douleur

Les principales causes de douleur dans le côté gauche sous la côte sont les suivantes:

  • maladies d'estomac, souvent - un ulcère ou une gastrite;
  • maladies du pancréas - pancréatite;
  • maladie de la rate;
  • processus pathologique dans le rein gauche;
  • maladie intestinale.

La douleur dans cette partie peut souvent être causée par:

  • inflammation du diaphragme, hernie et néoplasmes;
  • pneumonie dans le poumon gauche;
  • maladie cardiaque;
  • ostéochondrose de la taille, du sternum;
  • inflammation des appendices du côté gauche chez les femmes;
  • complications postopératoires et post-traumatiques;
  • stress physique intense.

Ces raisons peuvent avoir une menace potentielle pour la vie et la santé. Par conséquent, afin de les éliminer à temps et de les soigner, ils doivent consulter un médecin sans délai.

Diagnostics

Au cours de l'examen initial, il est d'abord nécessaire d'éliminer les processus pathologiques chirurgicaux probables:

  • La probabilité de rupture de la rate;
  • La probabilité de rupture du rein;
  • Inversion des intestins;
  • Processus inflammatoires en annexe.

Il est impératif d'éliminer les risques cardiaques. Après tout, c’est avec le système cardiovasculaire que les gens associent le plus souvent une douleur dans la partie supérieure gauche du corps.
Lorsque les douleurs irradient dans le dos (bas du dos), le risque de complications rénales est élevé. Le néphrologue ou l'urologue devrait traiter cette maladie.

Symptômes associés

Souvent, la difficulté de diagnostic est liée au fait que le patient n’est pas en mesure de caractériser correctement la douleur, sa localisation, les symptômes qui l’accompagnent. Un diagnostic opportun et précis permettra de mieux éliminer les processus pathologiques, en particulier au cours de l'évolution aiguë de la maladie.

Les douleurs sont laissées sous la côte à l'avant. Il peut être symptomatique des processus pathologiques du coeur. La douleur peut être ressentie à gauche, à l'avant et il y a une gêne dans tout l'espace pectoral. La douleur peut être donnée à la main gauche, conduisant à un engourdissement.

Des sensations douloureuses de ce type sont possibles dans la période d'un ulcère gastrique ou duodénal. La gêne émergente est aiguë et s'étend du côté droit sous les côtes.

Lorsque la douleur dans l'hypochondre gauche est à l'avant et commence à s'intensifier au cours du processus d'inhalation, d'éternuement ou de toux, la cause de cette affection est une lésion partielle du diaphragme. Lorsqu'il y a de tels processus pathologiques, la douleur se propage sous l'omoplate ou au-dessus de la clavicule.

Sensations douloureuses à gauche dans le quadrant supérieur arrière. Cette situation est presque toujours associée à une maladie telle qu'une forme chronique ou aiguë de pyélonéphrite rénale, résultat de la pénétration du virus.

Pour diagnostiquer une telle pathologie, vous devriez consulter un médecin.

La première et la plus simple chose qui puisse aider à diagnostiquer un problème rénal est l’examen, la palpation de la zone malade, ainsi que le tapotement dans la région située sous la côte, à l’arrière. Il est important d'observer la réaction et les conséquences de telles manipulations. Si une personne ressent une augmentation du symptôme, une douleur au fond du dos, une nausée, il est fort probable que ce soit un problème des reins.

De tels diagnostics peuvent être réalisés indépendamment, avec l'aide de parents, mais un recours à un spécialiste est nécessaire dans tous les cas.

Lorsque des douleurs douloureuses irradient dans le dos chez les femmes enceintes, il peut s’agir d’un symptôme de compression de l’uretère. Pour soulager l’inconfort, il est conseillé de placer le genou au coude, ce qui abaissera la pression utérine sur les organes internes, ce qui entraînera un écoulement normal du liquide dans le corps.

Douleur dans le côté gauche sous la côte, accompagnée d'une augmentation de la température. Ce symptôme est considéré comme un symptôme d'inflammation apparue dans le corps humain.
Pneumonie. La température augmente, des tremblements, de la fièvre, un essoufflement et une faiblesse générale apparaissent.

Au cours de la période d'une infection intestinale, la douleur est ressentie au milieu de l'abdomen, irradiant vers le côté gauche sous la côte. La condition peut être aggravée, l'appétit peut disparaître, des douleurs peuvent survenir à l'intérieur de l'estomac, des nausées, des nausées, une diarrhée, provoquant une déshydratation.
La température augmente en raison de processus inflammatoires aigus. Le patient se plaint d'une diminution significative du tonus, de l'apparition de léthargie, de douleurs lors de la miction régulière.

Que faire quand la douleur survient?

Diverses méthodes d'auto-traitement dans la période de douleur du côté gauche sans diagnostic correct et approfondi ne sont pas autorisées, car elles aggravent l'évolution de la maladie et entraînent des conséquences néfastes. Il est interdit, notamment, de réchauffer la zone malade.

Appliquer dans le processus de l'apparition de telles douleurs l'attachement du froid à cette zone.

Les experts conseillent, même avec des manifestations insignifiantes de la douleur susmentionnée, d’effectuer le diagnostic prescrit par le médecin. Cela permettra de détecter une maladie dangereuse à temps et d'arrêter son développement.

Quel est le danger du symptôme?

Souvent, les patients se plaignent auprès des médecins des sensations douloureuses laissées sous la côte. L'inconfort peut ici être symptomatique de divers maux et pathologies. Mais pour déterminer les causes de cet inconfort ne peut pas être instantanément.

À cette fin, le patient est diagnostiqué, l'anamnèse est collectée, d'autres méthodes d'examen instrumentale et de laboratoire sont prescrites. Et ce n'est qu'en évaluant les résultats de tous les tests que le spécialiste établit un diagnostic et prescrit un traitement approprié.

Principe de traitement

Lorsqu'il n'y a pas de diagnostic et que la douleur continue de vous déranger, vous devriez consulter votre médecin, procéder aux examens initiaux et déterminer les actions à venir du patient. Certaines situations nécessitent des soins médicaux d'urgence, suivis d'une hospitalisation.

Un traitement d'urgence est nécessaire pour:

  • douleur aiguë et aiguë.
  • douleur douloureuse pendant une heure.
  • douleur lancinante pendant plus d'une demi-heure, qui apparaissent dans le processus de mouvement.
  • douleurs sourdes avec nausée et réflexe nauséeux.