Principal / La dysenterie

Maux du côté gauche et diarrhée

La dysenterie

Question: Bonjour. Pour le troisième jour, j'ai la diarrhée et mal au côté gauche. Manque d'appétit. Lorsque j'essaie de manger, les nausées et les crampes d'estomac commencent. Que pourrait-il être?

Réponse: bon après-midi. Ces symptômes sont inhérents à trois maladies:

  1. La pancréatite est une inflammation du pancréas caractérisée par une violation de la synthèse des enzymes et par une défaillance de l'ensemble du tube digestif.
  2. Gastrite et ulcère peptique - la douleur peut être accompagnée d'une sensation de brûlure d'estomac et de nausée. La condition est le développement dangereux de saignements internes.
  3. Pathologies de la rate - une augmentation de la capsule ou sa rupture peut provoquer non seulement des douleurs du côté gauche et de la diarrhée, mais également une dégradation rapide du bien-être général.

Il peut également être causé par l’abus d’alcool, de mauvaises habitudes et une mauvaise alimentation. Dans le contexte d'un mode de vie sédentaire, tout le tube digestif en souffre. Pour établir la cause exacte et la prescription du traitement, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue et un chirurgien.

Causes de douleur dans le côté gauche de l'abdomen

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen - un phénomène désagréable et dérangeant. Ce n'est pas surprenant, car le corps humain est un conglomérat complexe d'organes et de systèmes qui interagissent très étroitement les uns avec les autres. Une telle interaction a un nom simple et concis - le processus de la vie.

Dans certains cas, la douleur qui accompagne ce processus a un schéma d’apparition tout à fait naturel et n’indique pas qu’une personne a une maladie grave. Cela est particulièrement vrai pour les personnes "âgées". Beaucoup d'entre nous se sont certainement immédiatement souvenus de la blague «barbue» de l'époque soviétique: si vous avez plus de quarante ans, vous vous réveillez et vous n'avez rien à faire, alors...

Mais ne parlons pas de choses tristes. Surtout que nous sommes en vie, pleins d’énergie et prêts à accomplir de grandes choses. Pour le moment, tout ce qui nous inquiète, c'est la douleur au côté gauche de l'abdomen. Nous ne paniquerons pas, mais jetons un regard calme sur la situation afin de mieux comprendre les causes pouvant causer des sensations désagréables. Cela nous aidera à prendre la bonne décision et à éviter les conséquences fatales qui pourraient survenir si vous ne parveniez pas à obtenir de l'aide médicale.

Causes de douleur dans le côté gauche de l'abdomen

Afin de comprendre l'essence du problème, il est nécessaire de disposer de connaissances de base sur la structure anatomique du corps humain. Il est nécessaire, du moins en termes généraux, de représenter les organes situés à cet endroit de notre corps. Si vous n’avez pas cette connaissance, nous vous donnons une liste d’organes et de systèmes, les processus pathologiques pouvant provoquer une douleur:

  • le pancréas;
  • estomac;
  • l'intestin;
  • diaphragme;
  • rein gauche;
  • la rate;
  • sections inférieures du système broncho-pulmonaire;
  • organes reproducteurs féminins (utérus, ovaires, trompes de Fallope);
  • prostate (chez les hommes);
  • département de la hanche.

Pour être complet, voici quelques statistiques qui montrent clairement le ratio en pourcentage des catégories de maladies identifiées chez les patients qui se rendent dans un établissement médical se plaignant de ce que leur côté gauche de l’abdomen leur fait mal:

  • Maladies orthopédiques - de 7 à 15%.
  • Pathologies gastro-intestinales - de 50 à 60%.
  • Maladies urologiques - de 65 à 90%.
  • Maladies gynécologiques - de 60 à 70%.

Examinons maintenant les causes les plus courantes de sensations douloureuses sur le côté gauche de l'abdomen.

  • L'infarctus de la rate est un processus nécrotique causé par une circulation sanguine altérée dans les tissus des organes.
  • Inversion de la rate - torsion (totale ou partielle) des vaisseaux d'un organe, due à des anomalies du développement ou à une lésion.
  • L'inflammation de la rate se développe à la suite d'un débit sanguin veineux altéré dans l'organe et de la formation de caillots sanguins. C'est une complication de la maladie du foie.
  • L'abcès de la rate est un processus inflammatoire purulent résultant de la rupture d'un organe ou de l'entrée d'une infection dans le corps.
  • Kyste de la rate - capsule remplie de liquide. Apparaît après un abcès purulent. Dans toutes les pathologies, la rate a généralement mal au ventre sous les côtes à gauche.
  • La malabsorption est une pathologie de l'intestin grêle, dans laquelle le processus d'absorption d'un certain produit alimentaire est perturbé. Parfois, il peut y avoir plusieurs produits de ce type. Par exemple, le lait et le boeuf. Il s’agit à la fois d’une anomalie de développement congénitale et d’une pathologie acquise résultant d’une infection ou d’erreurs nutritionnelles graves.
  • Syndrome du côlon irritable - les causes de la maladie ne sont pas entièrement comprises. Le stress est considéré comme le principal facteur déclenchant le processus pathologique. La maladie est accompagnée de troubles dyspeptiques périodiques - diarrhée, constipation, grondement.
  • La maladie de Hirschsprung est une maladie héréditaire qui affecte principalement les hommes jeunes. Accompagné d'une augmentation de la formation de gaz intestinal. Lorsque l’estomac fait mal du côté gauche, c’est le résultat de l’expansion de sa section épaisse.
  • Maladie de Crohn - inflammation focale du tube digestif. Accompagné d'une perte d'appétit, d'une douleur du côté gauche, d'une diarrhée et de vomissements. La pathologie est très difficile à diagnostiquer et ressemble aux symptômes d'une crise d'appendicite aiguë.
  • Hydroureteronephrose - augmentation de la taille du pelvis rénal. La cause peut être une lithiase urinaire, qui empêche l'écoulement normal de l'urine à partir des canaux rénaux.
  • L'endométriose des organes génitaux externes est un processus pathologique associé à la prolifération des cellules du tissu endométrial.

La nature de la douleur dans le côté gauche de l'abdomen

De par la nature de la douleur, vous pouvez déterminer au préalable ce qui peut les causer. Si la douleur au côté gauche de l'abdomen est douloureuse et sourde, l'une des causes probables de sa survenue peut être:

  • l'endométriose;
  • les varices;
  • augmentation de la taille de la vessie;
  • les hémorroïdes;
  • violation du cycle menstruel et d'autres maladies gynécologiques féminines.

Si la douleur a un caractère tirant, alors ses sources d'origine sont:

  • inflammation du scrotum;
  • incision de la hernie;
  • étirement du ligament inguinal;
  • tumeurs malignes.

Si la douleur est vive, cela peut indiquer la présence des pathologies suivantes:

  • augmentation de la formation de gaz dans le tractus gastro-intestinal, qui est la cause du spasme des organes pelviens;
  • vessie hypertrophiée;
  • élargissement du pelvis rénal;
  • urolithiase;
  • inflammation de l'ovaire;
  • obstruction intestinale.

Si le côté gauche de l'abdomen fait mal et que la douleur est cousue ou tirante, les causes de son apparition peuvent être les suivantes:

  • lésions ulcéreuses de la membrane muqueuse du canal urogénital;
  • inflammation des articulations de la hanche et du bas du dos;
  • flatulence accrue;
  • kyste ovarien.

Dans tous les cas également, la cause de la douleur d'intensité variable, localisée dans le côté gauche, peut être un traumatisme des organes et des services du petit bassin.

Diagnostiquer les causes de la douleur

Comme vous pouvez le constater, les causes de la douleur sont très diverses et peuvent être des symptômes de diverses maladies, y compris des maladies dangereuses. Si vous ressentez les effets de ce symptôme déplaisant, la question se pose immédiatement: quel spécialiste devez-vous contacter en premier lieu afin de résoudre le problème le plus rapidement possible?

Une réponse sans équivoque à cette question n'aboutira pas, car il existe un grand nombre d'organes et de systèmes dans la région pelvienne, qui sont traités par du personnel médical de profils variés. Selon la situation, vous aurez besoin des conseils de l’un des spécialistes suivants.

  • urologue;
  • chirurgien;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • gynécologue;
  • traumatologue;
  • gastroentérologue.

Le diagnostic comprend:

  • examen externe;
  • palpation des zones douloureuses;
  • auscultation abdominale;
  • différents types d’études (rectale, scatologique, vaginale);
  • Radiographie;
  • sonnant;
  • lavage péritonéal;
  • échographie.

Premiers secours contre la douleur

Si la douleur dans le côté gauche de l'abdomen ne disparaît pas dans les 30 à 40 minutes, consultez un médecin. Un retard dans une telle situation peut entraîner de graves problèmes de santé, voire la mort.

Avant l'arrivée des médecins, le patient doit bénéficier d'un repos complet en le déposant sur une surface horizontale de manière à garantir, si nécessaire, un écoulement normal du liquide émétique.

Vous ne pouvez pas donner à manger à une personne malade, ni essayer d'arrêter les crises de douleur en prenant des analgésiques. Vous pouvez également ne pas laisser le patient seul, mettre un lavement, mettre un coussin chauffant sur les zones douloureuses de l'abdomen.

Lorsqu'une personne perd conscience, il est nécessaire de la retourner sur le ventre, en tournant légèrement la tête pour ne pas obstruer les voies respiratoires. Vous ne devez en aucun cas laisser une personne malade sans surveillance.

Pourquoi faire mal à la droite avec la diarrhée?

Avec la diarrhée, des douleurs du côté droit ou gauche peuvent souvent se produire. Sa localisation en dit long. Un gastro-entérologue expérimenté sur la nature de la chaise et l'intensité de la douleur peut facilement suspecter un diagnostic, ce que confirment diverses études diagnostiques. Mais l'homme du commun, loin de la médecine, doit pouvoir identifier la cause préliminaire de l'indisposition. De telles connaissances permettent d’évaluer la gravité de la maladie et de demander de l’aide médicale à temps.

La douleur du côté droit de la diarrhée peut être accompagnée de diverses raisons. Ceux-ci peuvent être:

  1. Appendicite.
  2. Maladie intestinale inflammatoire.
  3. Infections intestinales.

Les symptômes associés aident à déterminer ce qui dérange exactement le patient. Par exemple, si la douleur survient quelque part au milieu de l'abdomen, puis se déplace radicalement vers le côté droit, vers la partie inférieure de celui-ci, et en même temps le péritoine lui-même devient très mou, si de telles manifestations sont accompagnées non seulement de diarrhée, mais également de nausées, de vomissements, etc. perte d'appétit, un tableau clinique similaire indique une appendicite. La maladie se caractérise par le fait que toutes les manifestations énumérées se produisent dans le contexte d’une température corporelle élevée. Le traitement de la maladie implique l'ablation chirurgicale du processus enflammé.

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (telles que la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn) peuvent également se manifester par des affections débilitantes particulièrement graves dans lesquelles se manifestent une diarrhée chronique et des douleurs persistantes au côté droit. Il augmente après la prise de certains aliments, après un régime anormal, un effort physique excessif. Un symptôme caractéristique de la maladie intestinale inflammatoire est la perte de poids constante du patient, une diarrhée avec du sang, une augmentation de la température corporelle pouvant aller jusqu'à 30 degrés. Si vous ignorez la phase aiguë et si vous vous auto-soignez, il est possible que des complications incompatibles avec la vie deviennent possibles.

Si le côté droit fait mal en même temps et souffre d'une diarrhée abondante, vous pouvez suspecter l'une des infections intestinales les plus dangereuses - la salmonellose. Il est toujours accompagné de symptômes d'intoxication du corps (nausées, vomissements fréquents, forte fièvre de 38 ans et plus). Pour ces maladies, le traitement doit être effectué dans les services infectieux des hôpitaux urbains et régionaux.

Douleur au côté gauche et diarrhée

Des douleurs d'intensité différente, localisées à gauche et apparaissant avec une diarrhée, peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  1. Dysfonctionnements du pancréas.
  2. Pathologie intestinale.
  3. Oncologie.

Dans les dysfonctionnements pancréatiques, la douleur qui se produit du côté gauche n'est pas localisée à un endroit particulier, mais se propage autour de la taille et du dos. Parfois, il se déplace et monte dans l'hypochondre, redonne. Des selles instables indiquent qu'une pancréatite chronique se développe. Lorsque l’exacerbation des vomissements n’est pas observée mais que la nausée est présente, le patient craint les ballonnements. Cela se produit parce que le dysfonctionnement du pancréas entraîne l'arrêt de la production de certaines enzymes impliquées dans le processus de digestion. Par conséquent, malgré un régime alimentaire normal, une personne malade ressent presque toujours une forte sensation de faim.

Lors de la formation de dysfonctionnements intestinaux, une douleur du côté gauche peut apparaître en raison du développement du processus inflammatoire dans le côlon. Elle est causée par des infections causées par l’introduction de virus ou d’organismes bactériens. Parallèlement au symptôme décrit et à la diarrhée, le patient se plaint de la présence de mucus ou de sang dans les selles liquides, de l'apparition de la température, de la réticence à manger, de la douleur aux articulations ainsi que de la perte de poids constante.

Si la perte de poids est nette et que la douleur au côté gauche n’est pas clairement localisée, en cas de diarrhée sanglante et de ballonnement grave, il existe un risque de développer une oncologie intestinale.

Douleur dans l'hypochondre droit ou gauche et diarrhée

Lorsque la diarrhée est accompagnée d'une douleur dans l'hypochondre droit, dans la moitié supérieure de l'abdomen et qu'elle est douloureuse depuis longtemps, on peut penser à une exacerbation de la cholécystite chronique. Les symptômes associés aident à confirmer le diagnostic: amertume de la bouche, légère fièvre, éructations désagréables, nausées persistantes pouvant entraîner des vomissements. Avec la cholécystite, la douleur, localisée dans l'hypochondre droit, monte souvent jusqu'à l'épaule, elle est donnée quand tout effort physique est renforcé, avec de fortes secousses, avec une surmenage nerveuse. Cela peut être provoqué par une alimentation inadéquate: consommation excessive d’aliments frits, d’aliments fortement épicés et gras, ainsi que par la consommation constante de boissons gazeuses sucrées, de bière ou d’alcool fort.

Soulager une attaque de douleur du côté droit permet d’abandonner complètement tous les types de stress (y compris le tube digestif). Il est conseillé au patient de rester au lit, de mourir de faim le premier jour et de suivre un régime alimentaire doux les jours suivants. Pour réduire l’inconfort, vous pouvez prendre des médicaments contre la diarrhée et les analgésiques. Un traitement antibiotique est prescrit comme traitement médicamenteux principal.

Une douleur intense dans l'hypochondre gauche avec une diarrhée, qui est décalée sur le côté, indique presque toujours l'apparition d'une gastrite. Il est amélioré immédiatement après avoir pris un repas. Des nausées, des vomissements et des selles fâcheuses surviennent en même temps.

Presque toujours, une douleur du côté droit ou gauche ou de l'hypochondre avec une diarrhée est un signe de problèmes graves, qui peuvent être traités, mais uniquement à l'aide d'un traitement à long terme sous la supervision d'un grand médecin.

Diarrhée et douleur dans le côté gauche de l'abdomen

Toute douleur dans la cavité abdominale est un signe de mal-être des organes internes concentrés dans cette zone. Selon l'emplacement de la douleur et sa nature, il est possible d'identifier l'organe qui a besoin d'assistance. Dans la moitié gauche de l'abdomen et dans l'hypochondre, se trouvent une partie de l'estomac et du diaphragme, les anses intestinales, la rate, les reins, l'uretère et le pancréas. S'il y a une pathologie de l'un d'eux, la zone correspondante du corps va perturber. Par conséquent, si le côté gauche et la diarrhée font mal, il est alors nécessaire de rechercher la cause, très probablement, des maladies de ces organes, à savoir:

  1. Pancréatite (inflammation du pancréas).
  2. Gastrite et ulcère gastrique.
  3. Pathologie de la rate.
  4. Maladie de l'intestin.

Causes possibles de douleur dans le côté gauche et de diarrhée

Pathologie du pancréas

La douleur dans l'hypochondre gauche et la diarrhée surviennent lors de la défaite de cet organe vital. Dans ce cas, la production des enzymes nécessaires (alpha-amylase) est interrompue et le travail de l’ensemble du tube digestif est bloqué. La douleur gêne d'abord dans le côté gauche, puis se propage et donne l'impression de ceindre la taille et le dos sans être localisée à un certain endroit. Elle peut également atteindre la région de l'hypochondre. Si le côté gauche et la diarrhée sont constamment douloureux, cela indique un processus chronique. Dans la phase aiguë, il y a des nausées, la plupart du temps sans vomissements, ballonnements. Caractérisé par une sensation constante de faim, même forte, avec un régime alimentaire normal, cela s'explique par le manque d'enzymes.

Maladies d'estomac

La gastrite et l'ulcère gastrique provoquent une diarrhée et des douleurs du côté gauche caractérisées par une douleur intense, une intensité et une grande gêne pour le patient. Apparaît à gauche sous la côte presque immédiatement après chaque repas, puis se déplace latéralement. Accompagné de brûlures d'estomac, de diarrhée, le patient tombe malade et se rompt. Il y a un risque de saignement interne, surtout s'il y a un ulcère.

Pathologie de la rate

Le plus souvent, il s'agit d'une augmentation de sa capsule ou d'une rupture du corps, accompagnée d'une vive douleur dans l'hypochondre gauche et d'une diarrhée, d'une détérioration générale rapide de l'état de santé. La rate est un organe hématogène, elle stocke une réserve de sang enrichie de tous les composants nécessaires à une aide d'urgence au corps. Par conséquent, en cas de rupture, par exemple, en cas de blessure, il y a une abondante hémorragie interne accompagnée d'un bleuissement de la peau.

Si la rate est hypertrophiée en raison de maladies du système hématopoïétique et du sang, de la septicémie et de maladies systémiques, au contraire, il y aura une douleur douloureuse dans l'hypochondre gauche et éventuellement des selles molles.

Dysfonctionnement intestinal

La colite - inflammation intestinale est à l'origine de la douleur du côté gauche de l'abdomen, accompagnée de diarrhée. Il peut aussi être douloureux du côté gauche sous les côtes, ainsi que de la diarrhée, en fonction de la partie de l'intestin affectée. De plus, un processus infectieux d'origine virale ou bactérienne est possible. Dans ce cas, les selles molles contiennent du mucus ou du sang, la température corporelle augmente, l'appétit disparaît, des nausées et des vomissements, une faiblesse, des douleurs articulaires. Et caractérisé par une tendance constante à perdre du poids. Si une perte de poids très nette se produit et que tous les symptômes sont fortement prononcés, en l'absence d'une localisation claire de la douleur, il est nécessaire, tout d'abord, d'exclure l'oncologie intestinale.

Avertissement: la douleur dans l'hypochondre gauche et la diarrhée peuvent être déclenchées par un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal sur fond d'alcool, de manger des aliments malsains, de développer des habitudes malsaines, un effort physique intense ou, au contraire, de les manquer. Un règlement simple de votre vie pour le mieux conduira à un corps en bonne santé.

Comme on peut le constater, lorsque le côté gauche et la diarrhée font mal, il existe de nombreuses raisons à cela, y compris de tels états dangereux (ils sont qualifiés par le terme «estomac aigu»), qui nécessitent une aide urgente. Par conséquent, l’automédication est inacceptable ici, il est impératif de consulter un médecin ou d’appeler les soins médicaux d’urgence afin d’aider le patient à temps et efficacement. Il est nécessaire de décrire de manière aussi détaillée que possible au médecin la nature et le lieu de la douleur, ainsi que d’autres symptômes, afin qu’il puisse déterminer avec précision le problème et prescrire un traitement efficace.

C'est important! Lorsque le côté gauche fait mal et qu'il y a des diarrhées répétées, une déshydratation peut survenir. Afin de prévenir cette situation dangereuse, il est nécessaire de boire fréquemment et en abondance ou d'introduire des préparations de réhydratation (Regidron).

Si le patient a mal au côté gauche et souffre de diarrhée, cela indique toujours un dysfonctionnement grave du corps. Pour y faire face, vous devez être traité pendant longtemps sous la surveillance d'un spécialiste expérimenté. Ne laissez pas la situation suivre son cours.

Douleur simultanée au côté gauche et diarrhée

Les troubles digestifs se manifestent par des douleurs à gauche ou à droite et par la diarrhée. La combinaison de ces symptômes indique la présence d'une pathologie des organes internes. Pour la nomination de la bonne thérapie nécessite un diagnostic différentiel approfondi.

Causes possibles

La diarrhée est le résultat de troubles digestifs liés à des infections, d'une intoxication du corps, d'une réaction à un empoisonnement alimentaire. La douleur du côté gauche avec la diarrhée rejoint la pathologie du tube digestif et d'autres organes internes. Souvent, la douleur affecte les organes voisins, ce qui rend difficile un diagnostic précis.

Causes de la douleur gauche et de la diarrhée:

  • pancréatite aiguë;
  • les infections;
  • ulcère peptique;
  • gastrite;
  • pathologie de la rate;
  • maladies gynécologiques chez les femmes;
  • maladie rénale.

Symptômes de maladies infectieuses - douleurs abdominales, diarrhée, intoxication du corps. Dans les maladies inflammatoires, les symptômes dépendent du diagnostic et de la localisation de la pathologie.

Pancréatite aiguë

La pancréatite est une inflammation du tissu pancréatique qui se manifeste par une violation de la sécrétion d'enzymes. Ce corps produit des substances nécessaires à la digestion des aliments. En violation de la fonction de la glande symptômes de l'intoxication, la dyspepsie, la diarrhée, une plaie dans le côté gauche.

La localisation principale de la douleur aiguë est dans le côté gauche sous l’estomac. Peut-être la propagation de la douleur dans le nombril, qui devient encerclant. Sans traitement approprié, la maladie est exacerbée, l'intoxication augmente, la diarrhée apparaît, la peau et les muqueuses jaunissent en raison de la libération de bilirubine dans le sang. Dans les cas compliqués, le traitement de la pancréatite est une intervention chirurgicale.

Pathologie de la rate

Lésion inflammatoire de la rate se manifeste par des dommages aux tissus de l'organe en violation de ses fonctions. Se produit avec des infections, des blessures mécaniques, des maladies oncologiques. Le symptôme principal est une douleur désagréable dans l'hypochondre gauche, s'étendant à l'omoplate gauche et à l'estomac. La douleur est exacerbée par un grossissement pathologique de la rate. La détérioration est compliquée par l'addition du syndrome d'intoxication - forte fièvre, vomissements, diarrhée et faiblesse générale.

Gastrite

La gastrite aiguë est une lésion inflammatoire de la muqueuse gastrique. L'exacerbation de la gastrite chronique est provoquée par une nutrition inadéquate, un empoisonnement. En cas de suralimentation, la digestion est perturbée et des troubles dyspeptiques, une diarrhée apparaissent, après avoir mangé une lourdeur à l'estomac.

Ulcère peptique

Ulcère peptique - déformation de la membrane muqueuse du corps sous l’action de la bile ou d’acides. La maladie est une complication de la gastrite chronique, une conséquence de l'utilisation à long terme de certains médicaments, l'alcoolisme chronique. Le cours est caractérisé par des périodes d'amélioration et d'exacerbation. La diarrhée est due à des troubles digestifs associés à un manque d'appétit.

Une complication de l'ulcère peptique est la perforation de l'ulcère dans les parois de l'estomac ou des intestins. L'état du patient est critique, il existe des accès de douleur aigus et très intenses. Dans ce cas, une hospitalisation et une chirurgie urgentes sont nécessaires.

Maladie rénale

Dans certaines maladies inflammatoires des reins, une douleur se développe sur le côté, provoquée par une inflammation de l'organe. La diarrhée est le résultat d'une intoxication grave. Diagnostics:

  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • formations oncologiques et kystes dans le rein gauche.

La douleur apparaît non seulement sur le côté, mais aussi dans le bas du dos.

Causes possibles de la diarrhée et de la douleur dans le côté droit.

Sur la droite, il y a plus d'organes du système digestif, de sorte que le nombre de causes possibles de douleur du côté droit et de diarrhée augmente:

  • la cirrhose;
  • l'hépatite;
  • cholécystite;
  • maladie de calculs biliaires;
  • La maladie de Crohn;
  • appendicite aiguë;
  • maladie rénale.

L'irradiation dans l'hypochondre droit est possible avec les maladies inflammatoires des organes génitaux féminins - annexite, kyste ovarien.

Maladies du foie

Douleur dans le côté droit et diarrhée dans les pathologies du foie dues à une altération de la fonction des organes. Le foie remplit des fonctions importantes, est impliqué dans le métabolisme, élimine les toxines du corps. Dans les maladies inflammatoires du foie, la digestion et le métabolisme sont perturbés. En raison d'une inflammation en cas de cirrhose ou d'hépatite, le tissu structurel de l'organe - le parenchyme - change. En conséquence, le foie grossit et le patient ressent une gêne dans l'hypochondre droit.

Un changement de métabolisme se reflète dans le travail de tout l'organisme, des symptômes d'intoxication générale apparaissent. Lorsque l'hépatite est une digestion brisée, il existe un trouble de la chaise sous forme de diarrhée, de poids corporel réduit. Dans les derniers stades, la peau et les muqueuses jaunissent. Les masses fécales deviennent en même temps légères.

Maladies de l'intestin grêle

L'entérite est une inflammation de l'intestin grêle dans laquelle sa fonction est altérée. La maladie se manifeste par une diarrhée et une modification de la digestion. L'entérite est une complication des infections intestinales. L'apparition d'une douleur avec irradiation du côté droit peut signifier la défaite de l'intestin grêle.

Appendicite

Appendicite aiguë - inflammation de l'appendice. La manifestation principale est une douleur sourde, localisée dans le bas de l'abdomen avec une irradiation possible du côté droit. Après l'apparition de la douleur, d'autres symptômes se rejoignent: nausée avec vomissements, flatulences, fièvre jusqu'à 37-37,5 C. Apparition de la diarrhée ou de la constipation. Lorsque l'appendicite augmente, la douleur augmente avec le mouvement.

Maladie de la vésicule biliaire

Cholécystite - inflammation de la vésicule biliaire. Le développement de la maladie est déclenché par la malnutrition, une alimentation excessive, l'abus d'alcool, un stress intense. Le corps joue un rôle important dans le processus de digestion en sécrétant de la bile dans l'intestin duodénal pour digérer certains éléments de la nourriture. La maladie se manifeste par de graves douleurs aiguës du côté droit. Le processus chronique se produit avec la diarrhée, les changements métaboliques. Les patients doivent suivre un régime.

Maladies et infections intestinales

Troubles intestinaux dont le symptôme est une douleur du côté droit et une diarrhée:

Dans le cas d'une maladie intestinale inflammatoire, son fonctionnement est perturbé - cela se reflète dans l'état de santé du patient et se manifeste par une indigestion. Il y a des nausées, des vomissements, une forte fièvre. Lorsque la maladie s'aggrave sans traitement approprié, un syndrome douloureux persistant apparaît sur le côté.

Infections intestinales - salmonellose, botulisme, dysenterie. Les agents pathogènes responsables de maladies sont des micro-organismes pathogènes qui pénètrent dans le corps humain avec des aliments de mauvaise qualité, de l'eau sale ou des aliments - par les mains et les articles ménagers. Le syndrome de la douleur et la diarrhée sont le résultat d'une grave inflammation de toutes les parties du tractus gastro-intestinal. Une complication dangereuse des maladies infectieuses est la déshydratation rapide du patient due à une diarrhée persistante chez un adulte ou un enfant.

Pancréatite

Les dommages au tissu pancréatique lors de la pancréatite entraînent une atrophie de l'organe. La mort des cellules des glandes et la cessation de ses fonctions s'appelle nécrose pancréatique. Le pancréas est situé anatomiquement dans la partie centrale de l'épigastre; par conséquent, avec une pancréatite et une nécrose pancréatique, la douleur apparaît dans la partie supérieure de l'abdomen par le haut et irradie vers le côté gauche ou droit. La fonction du corps est de sécréter les enzymes et la bile nécessaires à la digestion. Avec la nécrose, ces fonctions ne sont pas remplies, ce qui affecte le travail de tout le tractus gastro-intestinal. Chez les patients présentant des modifications métaboliques, diarrhée. Vous devez suivre un régime strict.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une inflammation de toutes les parties de l'intestin. La cause de la maladie - infection, stress, tabagisme, allergies alimentaires, maladies auto-immunes. Les symptômes dépendent de la localisation du processus inflammatoire. Principales manifestations:

  • diarrhée avec du sang;
  • nausée, vomissement;
  • douleur dans l'abdomen et les côtés;
  • perte de poids due à une mauvaise digestion;
  • intoxication - faiblesse, éruption cutanée sur la peau et les muqueuses à haute température.

Pour le traitement de la thérapie anti-inflammatoire utilisée. Assurez-vous de suivre un régime alimentaire doux.

Maladies du foie et des voies biliaires

La douleur au côté droit est un symptôme de maladie du foie. Les principales maladies sont l'hépatite et la cirrhose. Lorsque l'hépatite enflamme le tissu de l'organe, ses fonctions sont perturbées. Le foie ne supprime pas les produits de décomposition et les toxines du corps, ce qui affecte tout le métabolisme. La maladie se manifeste par une indigestion, une diarrhée, une perte de poids, la peau et les muqueuses deviennent jaunes.

La cirrhose du foie est une modification des tissus d'un organe résultant d'un processus inflammatoire chronique. La maladie est grave, le métabolisme est perturbé, des symptômes d'intoxication grave apparaissent et des diarrhées fréquentes. Performance réduite. Le foie grossit, la douleur du côté droit devient permanente.

Maladie biliaire - calculs dans la vésicule biliaire, formés à partir de la bile en raison du déséquilibre des composants dans sa composition. Une douleur aiguë au côté se produit lorsque les calculs bougent ou bloquent la lumière des voies biliaires. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Douleur intestinale gauche et diarrhée

La douleur dans les intestins est toujours une condition anormale qui signale les très graves problèmes survenus dans le corps. Quiconque a eu mal à l’estomac a probablement essayé de comprendre ce qui se cache derrière ce symptôme. Comment se débarrasser de la douleur, est-il nécessaire de consulter immédiatement un médecin et que pouvez-vous manger dans de tels cas?

Aujourd'hui, nous allons essayer de répondre à toutes ces questions.

Petite anatomie

La douleur aux intestins dans le bas de l'abdomen, que nous aborderons dans cet article, est le plus souvent causée par des problèmes liés au fonctionnement du gros intestin.

En anatomie, il s’agit du nom de la partie inférieure du tube digestif, partant de la valve bauhinia (qui sépare l’intestin grêle et le gros intestin) et se terminant par l’anus. La longueur de cette partie de l’intestin est d’environ deux mètres et c’est là que l’absorption d’eau et le nettoyage des excréments d’aliments crus.

Les violations du fonctionnement de cette partie de l'intestin et l'apparition de douleurs dans le bas de l'abdomen peuvent être causées par un grand nombre de maladies diverses. Nous ne parlerons que de quelques-uns d'entre eux.

Symptômes d'ischémie intestinale aiguë

Chez les patients atteints d'athérosclérose, de diabète sucré, de lésions veineuses, etc., la perméabilité des vaisseaux sanguins pénétrant dans les parois du gros intestin peut être difficile. En conséquence, un processus inflammatoire, appelé colite ischémique, se développe.

Dans sa forme aiguë, le patient ressent une douleur intense liée à des crampes dans le bas de l'intestin ou dans ses zones latérales. Au fil du temps, ils deviennent déversés et moins prononcés. En outre, la pathologie se manifeste par une perte d'appétit, des nausées, des grondements et une distension abdominale, une selle altérée (constipation, diarrhée), des douleurs abdominales au toucher. Avec le développement de l'infarctus de la membrane muqueuse des parois intestinales dans les selles peuvent apparaître du sang.

Comment se manifeste l'appendicite aiguë

Si vous avez mal aux intestins dans le bas de l'abdomen à droite, il peut s'agir d'un symptôme d'appendicite.

Elle commence généralement par l'apparition d'une douleur diffuse dans l'estomac et, au bout d'un moment, la douleur s'atténue en dessous, se concentrant du côté droit, donnant parfois (irradiant) à la jambe droite.

Il faut se rappeler que ce symptôme dans l'appendicite peut parfois disparaître. Ceci est causé par la mort des cellules nerveuses de l'annexe.

Habituellement, la douleur s’intensifie lorsque vous marchez, toussez et essayez de vous retourner dans votre lit. Dans l'abdomen, la tension augmente. Et ceci est un signal pour un traitement immédiat chez le médecin!

En plus de ce symptôme, l'appendicite peut être accompagnée de nausée, de vomissements (généralement pas plus de 2 fois), d'anorexie, d'une température élevée (jusqu'à 38 ° C), de selles molles, de mictions fréquentes et d'hypertension.

Quoi d'autre peut causer des douleurs dans le gros intestin?

Si l'intestin fait mal dans le bas-ventre gauche, c'est un signe de problèmes avec la partie inférieure du côlon. Le plus souvent, ces phénomènes se produisent dans les maladies inflammatoires existantes, comme par exemple la diverticulite.

Cette maladie survient au cours du processus inflammatoire dans le domaine des protrusions pathologiques du côlon (appelé diverticule). Habituellement, ces protrusions ne se manifestent pas, mais lorsque la nourriture et les matières fécales stagnent ou sont dysbactérioses, une inflammation commence à se développer. Elle s'accompagne de douleurs intestinales aiguës, de fièvre, de diarrhée et de sang dans les selles.

La diverticulite non traitée peut acquérir un cours chronique, qui sera accompagné des symptômes ci-dessus tout le temps. En outre, la maladie peut être le moteur du développement de l'obstruction du côlon.

Quel est l'obstruction du côlon

Cette maladie est causée par une altération des mouvements du contenu dans les intestins. Les symptômes sont les suivants: douleurs dans les intestins du bas-ventre, ballonnements (asymétrie apparemment extérieure), vomissements répétés, perte d'appétit et selles retardées ou absentes.

Mais c'est la douleur qui est dans ce cas le symptôme principal. Il peut survenir à tout moment, soudainement, sans corrélation avec manger et sans aucun précurseur. En règle générale, des attaques douloureuses se reproduisent toutes les 15 minutes. Le deuxième ou le troisième jour du développement de la maladie, la douleur peut cesser. Mais il faut être alerté car il s'agit le plus souvent d'une preuve de cessation de la motilité intestinale et du risque d'intoxication. Consultez de toute urgence un médecin!

Qu'est-ce que la colite ulcéreuse?

Avec une prédisposition génétique, des réactions allergiques, une intolérance individuelle à certains produits et la présence de stress chronique chez une personne peuvent développer une colite ulcéreuse. Elle s'accompagne d'une douleur sourde et douloureuse, localisée dans le bas de l'abdomen ou à gauche.

En plus des douleurs aux intestins dans le bas de l'abdomen, la pathologie est accompagnée par des mélanges de sang et de pus dans les selles, une diarrhée, une fausse envie de déféquer, une perte d'appétit, une fièvre (parfois jusqu'à 39 ° C), une faiblesse générale et, dans les cas graves, une perte de poids.

En raison du risque de développement de néoplasmes bénins et malins dans l'intestin au cours de l'évolution de la maladie, cette maladie nécessite une intervention médicale obligatoire.

Douleur dans l'intestin - symptômes des processus tumoraux

Parmi les tumeurs tumorales apparaissant dans l'intestin, les plus fréquents sont les polypes (tumeurs bénignes) ou le cancer du côlon.

En cas de développement de telles pathologies, la douleur dans l'abdomen n'est pas prononcée. Au début du développement de la maladie, il peut parfois apparaître une douleur peu marquée, sans localisation précise. Mais au cours du processus de croissance, la tumeur peut bloquer la lumière de l’intestin, entraînant son obstruction et, par conséquent, les symptômes de cette maladie.

Si un patient présente une constipation persistante qui n’est pas liée à la prise de nourriture et qui est difficile à corriger avec un régime ou un médicament, il peut alors être suspecté de développer une tumeur cancéreuse. En outre, le sang peut apparaître comme un signe d'alerte supplémentaire, apparaissant dans les selles.

Sur le développement des tumeurs malignes témoignent, en outre, de la faiblesse, de la perte d'appétit, de la fatigue et de la perte de poids chez un patient. Tout cela nécessite un examen immédiat et une observation par des spécialistes.

Syndrome du côlon irritable

Les douleurs chroniques dans les intestins du bas-ventre, qui sont transformées des poumons en intolérables, se manifestent à tout moment et augmentent après avoir mangé, sont les symptômes d'une maladie assez commune. C'est ce qu'on appelle le syndrome du côlon irritable (SCI). Il est intéressant de noter qu'avec cette maladie, aucun trouble organique n'est détecté.

La particularité de la douleur dans le SII est qu’elles disparaissent la nuit, pendant le sommeil, mais peuvent survenir dès le réveil de la personne. Ils s'accompagnent généralement de ballonnements, de flatulences et de troubles des selles (constipation ou diarrhée et parfois l'un ou l'autre). Fréquents: sensation de vidange incomplète, «coma dans la gorge» lors de la déglutition, détection d'impuretés de mucus dans les matières fécales, ainsi que de douleurs musculaires et de nausées.

Si vous suivez le bon traitement, vous pourrez alors vous débarrasser complètement de cette maladie. Vous serez prescrit par un médecin. Mais n'oubliez pas une nutrition adéquate, qui restaurera la flore intestinale et sa capacité contractile.

Régime alimentaire pour la douleur dans les intestins

Si la douleur est accompagnée de constipation, il faut tout d’abord réduire la consommation de laxatifs afin de ne pas «sevrer» les intestins pour travailler de manière autonome. En passant, il en va de même pour les médicaments contre la diarrhée. Vous devez d’abord essayer d’utiliser des remèdes naturels et de ne prendre des médicaments que s’il n’ya aucun résultat.

Dans ce cas, la cellulose est universelle. En augmentant le volume du contenu de l’intestin, elle l’adoucit simultanément et permet à la constipation de mieux se vider et à la diarrhée de normaliser le péristaltisme.

Le régime alimentaire contre les douleurs intestinales et les violations de son fonctionnement devrait comprendre des aliments riches en fibres (bien qu'ils puissent provoquer des effets indésirables tels que flatulences et ballonnements), ou des suppléments nutritionnels à base de ces aliments (par exemple, la méthylcellulose et les enveloppes et l'isfaguly).

L'intestin malade a également besoin de pectine, qui contient des fibres alimentaires. En règle générale, nous parlons des fruits de la papaye, du pamplemousse et des oranges.

Il faut également faire attention à une consommation d'eau adéquate. Si vous vous inquiétez de douleurs régulières dans le bas intestin, il est nécessaire de prendre jusqu'à huit verres d'eau à la température ambiante pendant la journée. Cela aidera à augmenter la quantité de matières fécales et leur permettra de se déplacer plus intensément.

Exclure de l'utilisation des produits laitiers et de la farine de blé et des céréales, car ils sont souvent une cause de douleur.

Comment traiter les douleurs intestinales

Naturellement, avec l'augmentation des symptômes douloureux, un examen obligatoire par un spécialiste est nécessaire. Lui seul est capable de déterminer leur véritable cause et de choisir le traitement approprié pour le patient.

En règle générale, le traitement vise principalement à réduire la douleur dans les intestins. À cette fin, des antispasmodiques, des analgésiques et des anti-inflammatoires sont utilisés.

En cas de diarrhée, il est impossible de se passer de médicaments antidiarrhéiques, à la fois médicamenteux et phytothérapeutiques, tels que le bouillon de myrtilles et les fruits de cerises des oiseaux, les rhizomes de jeunes plants de Potentille ou d'aulne.

Les médicaments à effet laxatif aident à la constipation. Il est conseillé d’utiliser des outils permettant non seulement de normaliser la motilité intestinale, mais également d’améliorer sa microflore.

Conclusion

En cas de douleur aux intestins, dans tous les cas, ne vous engagez pas dans un autodiagnostic ni dans un traitement personnel. Vous pouvez nuire à votre santé et rater le moment, vous permettant ainsi de vous débarrasser en toute sécurité du symptôme douloureux et de la maladie qui le sous-tend. Cela ne fera que vous aider spécialiste. Vous bénisse!

Douleur abdominale et diarrhée: comment se débarrasser de la douleur

Cela fait mal à l'estomac et à la diarrhée - des symptômes assez courants. Avec eux chaque jour dans le département infectieux et gastro-entérologie traite plusieurs patients. La diarrhée est, dans son essence, une réponse qui se développe dans l'estomac ou les intestins en réponse à un irritant physiologique, bactériologique ou chimique. Une attitude quelque peu différente de ce symptôme, s’il s’accompagne d’une douleur intense. Pourquoi la présence de douleur et de diarrhée nécessite-t-elle une attention particulière des médecins?

Problèmes gastro-intestinaux

La diarrhée survient le plus souvent lorsque l'irritation intestinale est provoquée par l'ingestion de microflore bactérienne ou par un processus inflammatoire. Lorsqu'une douleur aiguë dans la région abdominale (dans la région de l'estomac ou des intestins) apparaît, la température corporelle augmente, des vomissements apparaissent, cette condition est alors considérée comme grave. Il est nécessaire de traiter le patient au service des patients hospitalisés. Quelles sont les causes du tractus gastro-intestinal peuvent causer des symptômes similaires?

  • Dysenterie.
  • Intoxication alimentaire ou alcoolique.
  • Entérite
  • Appendicite.
  • Ulcère gastrique et duodénal.
  • Tumeurs tumorales.

Souvent, la dysenterie - une infection qui affecte les intestins - se manifeste. La maladie se développe après une infection humaine avec un bâtonnet pathogène du genre dysenterie. Les premiers symptômes peuvent apparaître le 3ème jour après l'infection. En plus de la diarrhée, le patient se plaint de vives douleurs à l'estomac, de nausées et de crises de vomissements. La température corporelle est souvent élevée. Outre le fait que le patient a mal au ventre, une diarrhée se développe accompagnée de saignements. C'est un symptôme plutôt défavorable nécessitant un traitement urgent.

Le premier jour, un traitement antibactérien massif est prescrit au patient, mais les pilules ne vont pas aider, l'administration de médicaments par voie intraveineuse est utilisée. Le premier jour du traitement, la nutrition sera corrigée et un traitement de réhydratation est prescrit pour rétablir l'équilibre hydrique et électrolytique. Pour ce faire, pendant les premiers jours, des solutions salines seront administrées par voie intraveineuse au patient. Après ils sont annulés et offerts à boire une certaine quantité de liquide.

L'estomac fait mal, et la diarrhée se produit également avec la nature non bactérienne de la diarrhée. Les raisons dans ce cas sont très diverses. Souvent, si l'estomac et la diarrhée font mal, le patient est diagnostiqué avec une intoxication alimentaire ou alcoolique. Lorsque les intestins sont remplis de toxines et de sécrétions muqueuses, la diarrhée est le seul moyen pour que le corps disparaisse.

Mais si l’estomac «se tord», l’estomac est enflé, bourdonne et fait mal, et si la chaise a un caractère mousseux, on ne parle pas de diarrhée nutritionnelle. Ce sont des signes d'un processus inflammatoire aigu dans l'estomac. Un médecin doit être consulté le jour même de l'apparition des symptômes, car il est assez difficile de traiter une telle maladie.

Des crampes sévères dans le bas de l'abdomen, une diarrhée récurrente accompagnée de symptômes d'intoxication aiguë accompagnent souvent l'entérite. C'est une inflammation qui infecte l'intestin grêle. Il se développe à la suite d'un régime déséquilibré, et en particulier si vous manquez constamment de protéines dans votre régime.

En conséquence, l'intestin, à des degrés divers, perd sa fonction motrice. Que faire dans un tel cas? Les comprimés anti-inflammatoires sont malheureusement inefficaces. Afin de dégager l'estomac et les intestins, on prescrit au patient des lavement lavés ainsi qu'un médicament astringent. Le patient doit suivre en permanence un régime thérapeutique et boire beaucoup de liquide.

La diarrhée est souvent un précurseur de l'appendicite. Un peu plus tard, le patient se plaint d'avoir mal au ventre et de se tordre. Dans le même temps, la douleur a un caractère de crampes et est souvent localisée dans la région épigastrique inférieure. En plus de la diarrhée du patient, des nausées et des vomissements peuvent être identifiés, ainsi que des symptômes d’intoxication aiguë. Les comprimés avec cette maladie ne vont pas aider. Le patient a besoin d'une opération urgente.

Si l'estomac souffre longtemps, en particulier si le régime alimentaire est perturbé, il est probable qu'une personne présente un ulcère à l'estomac ou une pathologie similaire qui a touché l'intestin. Dans ce cas, la diarrhée peut ne pas être. Elle est capable d'apparaître un peu plus tard comme manifestation symptomatique du fait que les intestins sont irrités. Par conséquent, si le patient a mal au ventre, ce symptôme peut être le symptôme principal de la pathologie.

Que faire pour soulager l'inflammation? Des pilules spéciales sont prescrites à une personne pour réduire l’acidité et supprimer le processus inflammatoire. Vous devez respecter strictement le régime alimentaire. Si cela n'est pas fait, la probabilité de perforation dans l'ulcère est grande. Ensuite, les pilules ne vont pas aider et le patient est opéré de toute urgence. Après tout, il peut mourir dans quelques jours.

La survenue d'une diarrhée prolongée accompagnée d'un ulcère est un symptôme défavorable sur le plan diagnostique. Souvent, dans ce cas, un cancer est diagnostiqué chez le patient. Après une faiblesse, l'appétit disparaît, le poids diminue considérablement.

Malheureusement, la diarrhée dans les processus tumoraux survient lorsque la taille de la tumeur est suffisamment grande. Ensuite, le patient commence à se plaindre que son estomac lui fait mal. Que faire avec cette maladie? La principale méthode de traitement est la chirurgie, c'est-à-dire que le patient doit subir une intervention chirurgicale. Après cela, pour prévenir les métastases, on lui prescrira des pilules spéciales et une chimiothérapie.

À propos des symptômes intestinaux chez les femmes

Souvent, la diarrhée se développe chez les femmes pendant la menstruation. En même temps, ça fait mal et tourne l'abdomen. Cependant, supposer que la cause de la diarrhée - de ce qui a provoqué les intestins, n'a pas de sens. Pourquoi Les médecins pensent que dans ce cas, la diarrhée est causée par les facteurs suivants:

  1. Chez une femme, cela est possible après une violation de la production de l'hormone progestérone.
  2. L'estomac fait mal parce que les muscles vaginaux sont relâchés avec des saignements mensuels.

Faire quelque chose dans ce cas n'a pas de sens. Après tout, la diarrhée n’est pas associée à des problèmes intestinaux. Au cours des prochains jours, la diarrhée disparaîtra progressivement. Si la douleur au bas-ventre est douloureuse, des comprimés anti-douleur aideront. Cependant, si la diarrhée ne s'accompagne pas de saignements, vous devez vous adresser à un médecin pour en déterminer la raison.

Les femmes enceintes ont aussi souvent la diarrhée. Au cours du premier trimestre, la diarrhée indique le développement d'une toxicose. Augmentation des selles causée par des changements dans les niveaux hormonaux dans le corps. La diarrhée est généralement courte et ne dure pas plus de 3 jours. Rien ne doit être fait, la chaise est normalisée indépendamment. Si le trouble dure plus d'une semaine, consultez votre médecin. Il vous prescrira des pilules pour normaliser les selles.

Si la dernière semaine de portage d'un fœtus a mal au ventre et que la diarrhée est apparue, aucune pilule ne pourra aider une femme. Ces symptômes sont l'un des signes du début du travail. Que faire dans ce cas? Vous devez appeler une ambulance ou aller vous-même à la maternité.

Ainsi, les causes de la douleur dans l'estomac, les intestins peuvent être associés à diverses pathologies du tube digestif, des tumeurs tumorales, chez la femme - aux caractéristiques physiologiques du corps et de la grossesse.

Vous aimez ça? Partager avec d'autres:

Maux d'estomac et diarrhée ont commencé

Que faire si l'estomac et la diarrhée font mal? Tout d'abord, il n'est pas nécessaire de se soigner soi-même, car de nombreuses causes sont à l'origine de ces symptômes. Souvent, les douleurs abdominales et la diarrhée s'accompagnent de symptômes supplémentaires sous forme de nausées, de vomissements et de fièvre, auxquels beaucoup ne prêtent pas attention. Pour éliminer cette cause, vous devez consulter un médecin. Il déterminera comment la douleur et la diarrhée sont provoquées et prescrira les mesures correctives appropriées.

Dans la plupart des cas, la diarrhée provoque un mépris des règles d'hygiène.

Infections intestinales

Principales raisons # 8212; E. coli, appendicite, coup de chaleur, intoxication alimentaire, dysenterie. Mais le plus souvent, le désordre est causé par une nourriture de mauvaise qualité.

Chez l'adulte, une cause fréquente de cette affection est une infection intestinale sous la forme de divers virus. Une fois dans l'intestin, ils perturbent le tractus gastro-intestinal, entraînant: une douleur aiguë, parfois insupportable; la diarrhée; fièvre maux de tête; léthargie et déshydratation de tout l'organisme. Les représentants dangereux de l'infection sont: le choléra, la salmonellose, la dysenterie, le botulisme. Dans ces maladies, les symptômes sont des douleurs sévères et des crampes abdominales, des ballonnements, la température augmente brusquement, il y a une faiblesse constante et des vertiges.

Afin d'établir le diagnostic, vous devez être examiné par un médecin spécialisé dans les maladies infectieuses. Après avoir analysé les matières fécales, le type d’infection sera déterminé et les médicaments prescrits. La méthode de traitement principale est # 8212; c'est l'assainissement avec des antibiotiques et la restauration de la microflore intestinale.

Description de la dysenterie et de la diarrhée

Dysenterie # 8212; une maladie infectieuse grave qui nécessite une hospitalisation urgente.

Le traitement de la dysenterie a lieu en milieu hospitalier sous la surveillance d'un médecin.

Les gens ont des maux d'estomac et de la diarrhée, une forte fièvre, des nausées et des vomissements. Le traitement s'effectue à l'aide d'antibiotiques, de préparations pour restaurer la microflore intestinale et de nutrition. Pendant le traitement, les patients doivent boire le plus de liquide possible, car la déshydratation de la dysenterie se produit très rapidement.

La diarrhée peut être indépendante. La raison de son apparition est le mauvais travail de l'estomac. Cela se produit lorsque le corps tente de se débarrasser des produits en décomposition ou des scories accumulées. L’apparition de symptômes douloureux de la diarrhée est caractéristique de l’intoxication alimentaire et de l’alcool. Si la diarrhée a une distension abdominale, un grondement constant, une odeur aigre de décharge, il est urgent de consulter un médecin, car le mucus est sécrété dans l'intestin en volumes considérables, ce qui diminue la capacité d'absorption des nutriments.

Appendicite, entérite, mensuel

Souvent avec l'appendicite, la douleur abdominale est accompagnée de diarrhée. Au stade initial de l'inflammation, un inconfort apparaît sous la forme de courtes douleurs coupantes dans le bas de l'abdomen droit. Progressivement, il se développe en une douleur aiguë constante. En même temps, perte d'appétit, fièvre, vomissements, mictions fréquentes, douleurs, nausées, fièvre. Pour diagnostiquer une appendicite, vous devez vous allonger sur le côté droit et appuyer vos genoux contre votre poitrine. Si la douleur augmente dans cette position, le patient doit être hospitalisé immédiatement. En cas de circulation tardive, un appendice débordé peut éclater et, par conséquent, devenir fatal.

Le processus inflammatoire qui affecte la muqueuse de l'intestin grêle s'appelle une entérite. La cause de cette maladie est la nutrition, dans laquelle il n'y a pas assez de protéines et de vitamines. En raison d'un régime alimentaire inadéquat, la fonction motrice de l'intestin grêle est réduite et l'absorption des substances bénéfiques est altérée. Les patients ressentent des douleurs sous la forme de contractions périodiques dans la région abdominale, ainsi que de déshydratation et d'intoxication générale. Si une entérite est détectée au cours du diagnostic, le traitement consistera en un lavement nettoyant, une forte consommation d'alcool, un régime alimentaire et des médicaments.

Un pourcentage considérable de femmes éprouvent des douleurs pendant leurs règles. Dans certains cas, la douleur dans le bas de l'abdomen est accompagnée de selles molles. La raison de ces manifestations est # 8212; insuffisance hormonale ou muscles vaginaux relâchés. Pour atténuer les attaques de douleur abdominale, vous pouvez vous soumettre à une anesthésie et les selles molles redeviendront normales une fois les menstruations terminées. Si, à la fin du mois, le fauteuil n'est pas rétabli, vous devez consulter un gynécologue et en déterminer la cause.

En cas de douleur abdominale et de diarrhée, il est conseillé de ne pas masser le point sensible. Les procédures de chauffage sont strictement interdites. Avant l’arrivée du médecin, il n’est pas recommandé d’utiliser des moyens qui éliminent la diarrhée et les analgésiques puissants, ce qui rendrait le diagnostic plus difficile. Il est nécessaire de boire souvent et par petites portions. Il convient bien pour cela: la solution médicamenteuse rehydron, l’eau salée, l’eau minérale sans gaz contenant du potassium et du sodium.

En cas de douleur abdominale accompagnée de diarrhée, ne négligez pas l'assistance médicale qualifiée. Une visite opportune chez le médecin sauvera votre système nerveux, voire votre vie.

Articles connexes:

Traitement des douleurs abdominales et de la diarrhée chez les adultes et les hommes

En d'autres termes, la diarrhée est un symptôme désagréable qui indique des problèmes dans le tractus gastro-intestinal, mais si elle est toujours accompagnée de douleur et de fièvre, la cause est probablement plus grave que l'intoxication banale.

Il existe de nombreux facteurs pouvant provoquer une diarrhée. Faisons un parallèle entre les symptômes et les maladies.

Causes et mécanisme de développement

Parmi les maladies pour lesquelles il existe des nausées, des vomissements, des douleurs aiguës à l'estomac ou dans tout l'abdomen, les plus courantes sont:

Le diagnostic dépendra de l'endroit où vous allez. Votre médecin diagnostiquera plus rapidement car il connaît vos antécédents médicaux et votre sensibilité à la douleur.

À l'hôpital ou à l'urgence, la température est mesurée pour chaque patiente, des examens rectaux sont effectués et, chez les femmes âgées de 16 à 60 ans, un examen gynécologique est également effectué afin d'exclure, à coup sûr, toutes les causes possibles de la douleur. (La règle d'urgence dit: Toute femme est considérée comme enceinte jusqu'à preuve du contraire.)

Un autre aspect important de la douleur abdominale est l'inflammation possible de la cavité abdominale. Cette affection s'appelle une péritonite et il est difficile de la confondre avec quoi que ce soit. Dans ce cas, la douleur survient lors de tout mouvement du péritoine, par exemple lorsque vous toussez ou faites rebondir la machine sur une butte, lorsque vous vous rendez à l'hôpital. Assurez-vous d'informer votre médecin si vous avez une telle douleur.

L'intensité de la douleur est très importante pour le diagnostic, mais toutes les personnes ont une sensibilité différente.

Nous proposons donc des questions que vous pouvez poser pour diagnostiquer plus précisément.

Si un adulte a mal au ventre et souffre de diarrhée, mais qu'il n'y a pas de fièvre, vous pouvez facilement faire face à la diarrhée à la maison. Si vous avez la diarrhée après un voyage dans des pays exotiques, par exemple en Afrique ou en Asie, il est préférable de consulter un médecin, car les aliments et l'eau exotiques provenant de puits et de sources locaux peuvent être dangereux pour le corps.

1. Pathologies intestinales

Accompagné de crampes abdominales et de diarrhée.

2. Ulcère peptique et ulcère duodénal

Une affection douloureuse se développe entre 0,5 et 2 heures après un repas.

Très souvent, la colite aiguë entre dans une phase chronique de la maladie. Dans ce cas, il peut y avoir une douleur abdominale sourde et spasmodique. Le patient ressent un gonflement dans l'abdomen et une augmentation de la formation de gaz. Il y a aussi un tabouret contrarié. L'estomac du patient atteint de colite est gonflé à un degré modéré.

La douleur abdominale et la diarrhée peuvent être une manifestation d'une maladie aussi grave que le choléra. Qu'est ce que c'est

Le choléra est une maladie infectieuse qui se manifeste par une lésion de l'intestin grêle et une violation de la mesure de la quantité d'eau salée. Le patient peut également éprouver divers degrés de déshydratation. Très souvent, des vomissements surviennent.

Mais que faire si l'estomac et la diarrhée vous font mal plusieurs jours de suite? Si la diarrhée ne cesse pas pendant la journée, il est tout simplement nécessaire de contacter un spécialiste pour réussir tous les tests de laboratoire et prescrire un traitement supplémentaire.

Si une inflammation survient dans les intestins, accompagnée de diarrhée, le patient ressent des spasmes douloureux à la fois avant et après la défécation. Les douleurs abdominales peuvent être causées par des facteurs psychogènes. Chez ces patients, des douleurs abdominales sont observées dans 30% des cas.

Il est également important de déterminer exactement où la douleur est concentrée dans l'abdomen. Lors du diagnostic, ce facteur est l’un des facteurs déterminants. Si le patient se plaint de douleurs au sommet de l'abdomen, le médecin suggère une pathologie du fonctionnement de l'intestin, de l'œsophage, du pancréas, du foie et des voies biliaires. Si le patient pointe du côté droit du côté douloureux, on parle alors de maladie des calculs biliaires, de maladie du foie, surtout si la douleur se forme sous l’omoplate du côté droit. Si la douleur revient, le médecin peut suspecter une pancréatite ou un ulcère de l'estomac. Si le patient indique une douleur autour du nombril, alors l'intestin grêle est la cause de la douleur. Les douleurs au-dessous du nombril sont causées par des troubles du gros intestin. Si le patient ressent une douleur dans le bas de l'abdomen, il peut également indiquer une gêne dans la région rectale. Dans ce cas, les organes du pelvis sont à l'origine de la maladie. Dans le même temps, il est également important de savoir exactement comment l'estomac souffre: qu'il s'agisse d'une douleur sourde ou aiguë, constante ou intermittente. En règle générale, la plupart des douleurs abdominales sont accompagnées de constipation ou de diarrhée.

Diarrhée verte et douleurs abdominales, causes, que faire?

Les douleurs abdominales basses et la diarrhée verte surviennent généralement lorsqu'une personne présente un trouble des organes du tractus gastro-intestinal. La couleur verte des matières fécales avec diarrhée et douleurs abdominales est l’un des signes de maladies infectieuses ou d’empoisonnement du corps humain. Dans des cas plus rares, en particulier chez les enfants, la couleur verte des matières fécales lors des selles, la couleur verte de la diarrhée apparaît lorsque des aliments contenant une grande quantité de colorants verts sont consommés. La diarrhée verte et les douleurs abdominales sont souvent causées par cette consommation excessive de boissons gazeuses vertes, qui contiennent un grand nombre de colorants.

S'il y a une couleur verte de la diarrhée et en même temps une douleur abdominale, le bas de l'abdomen, alors la cause de ce problème peut consister en la prise de médicaments antibactériens. La dysenterie devient souvent l'une des causes de la diarrhée de couleur verte, des douleurs aiguës dans l'abdomen, le bas de l'abdomen, la température corporelle augmente. Dans certains cas, en cas de pathologies graves du foie, une diarrhée de couleur verte peut apparaître et une douleur dans le ventre droit en haut, dans l'hypochondre droit.

Diarrhée noire et douleurs abdominales, causes, que faire?

Des selles noires accompagnées de diarrhée peuvent apparaître après la prise de charbon activé, utilisé pour éliminer les causes d'intoxication alimentaire ou alcoolique. Des selles noires, une diarrhée noire, peuvent apparaître à la suite de la prise de certains complexes de vitamines et de minéraux.

Le risque de diarrhée noire et de douleur abdominale grave est que cela peut être un symptôme de saignement interne. En cas de diarrhée (diarrhée) chez une personne présentant des signes évidents de saignement, de sang dans les selles, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Si la diarrhée noire est accompagnée de fièvre, de nausées et de vomissements répétés, si la diarrhée sanguinolente ne cesse pas, s'il y a une grande faiblesse du corps, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Ça fait mal à l'estomac et la diarrhée avec du mucus, les raisons de quoi faire?

La diarrhée accompagnée de mucus et les douleurs abdominales qui l’accompagnent peuvent être causées par une violation de la microflore intestinale humaine. Le mucus dans la diarrhée, le mucus dans les masses fécales est la façon dont le corps excrète des microorganismes pathogènes. La diarrhée avec du mucus est parfois l'un des symptômes d'hémorroïdes ou de polypes dans l'intestin.

La diverticulite intestinale peut causer des douleurs abdominales et une diarrhée avec du mucus. Lorsque la diverticulite peut être observée non seulement la diarrhée avec du mucus, une douleur intense dans l'abdomen, mais aussi une distension abdominale, une formation excessive de gaz.

Douleur abdominale et diarrhée - que faire

La diarrhée et le développement de la douleur est un satellite qui accompagne divers troubles fonctionnels qui apparaissent dans les organes digestifs. Les symptômes commencent par de petites crampes, puis la douleur augmente, des douleurs abdominales et une diarrhée apparaissent.

Une condition peu pratique peut durer quelques minutes et peut devenir une nuisance sérieuse même pendant quelques semaines. Si les douleurs sont déjà devenues longues, si la diarrhée ne s'arrête pas et si les spasmes sont constants, se relâchent temporairement, puis ressurgissent, l'estomac et la diarrhée font souvent mal, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela peut indiquer des troubles digestifs ou des dysfonctionnements dans la région urogénitale ou cardiaque.

La cause de la maladie

La diarrhée et les douleurs abdominales sont traditionnellement considérées comme des troubles caractéristiques de la période estivale. Pendant les mois les plus chauds, les gens mangent beaucoup de légumes et de fruits, en négligeant de les laver conformément aux règles d'hygiène, qui peuvent être la principale solution pour expliquer les douleurs d'estomac causées par la diarrhée. Vous pouvez rencontrer des symptômes désagréables pendant les vacances, dans n’importe quelle station balnéaire. Quelques gorgées d'eau de mer suffisent - et il y aura une nuisance, qui provoque alors des maux d'estomac.

La salmonellose est une cause dangereuse de diarrhée, ses agents pathogènes vivant dans des œufs crus ou insuffisamment traités thermiquement. La difficulté à déterminer les causes de l’état de la maladie réside dans le délai entre l’intoxication et l’apparition de ses symptômes - cela peut prendre de trois jours. Passé ce délai, il est déjà difficile de déterminer la cause de la maladie.

Tout d'abord, les manifestations suivantes doivent être alertées lorsque l'estomac et la diarrhée sont douloureux:

  • l'apparition de fièvre;
  • la température corporelle augmente;
  • manifestation de sévérité et douleur aiguë;
  • diarrhée avec inclusions muqueuses;
  • nausées et vomissements.

Causes de la diarrhée et des douleurs abdominales

En plus de la salmonellose et de l'intoxication, les causes de la diarrhée sont souvent cachées dans des maladies telles que la dysenterie et le choléra. Les infections sont généralement accompagnées de douleur et d'une forte augmentation de la température corporelle à 39–40 degrés. Les vomissements sont associés à une diarrhée. Dans les lésions infectieuses ne peuvent pas être négligés par un spécialiste. Il vaut mieux appeler une ambulance.

Une autre nuisance accompagnée des syndromes décrits est l'apparition de parasites dans le corps. En particulier, il s'agit d'une réaction caractéristique à l'infection par des vers. Les symptômes de lésions parasitaires chez les enfants étant particulièrement prononcés, les parents doivent réagir très attentivement à leurs plaintes. Pour déterminer ce que cela peut être si l’estomac et la diarrhée vous font mal, essayez de prendre en compte les symptômes d’autres troubles.

Entérite - inflammation intestinale accompagnée de douleur et de diarrhée. Au fil du temps, des inclusions effrayantes sous forme de mucus ou de gouttes sanglantes peuvent apparaître dans les selles et l’estomac est très douloureux. La diarrhée avec des impuretés du sang nécessite des soins médicaux immédiats. Une forte fièvre et une douleur insupportable accompagnent l'appendicite. Une hernie intestinale ou ombilicale est souvent accompagnée de ce type de problème. Si une douleur aiguë est présente, mais qu'il n'y a pas de température ni de diarrhée, cela signifie que des calculs ont commencé à quitter les reins.

La principale chose à retenir est que les maladies infectieuses et inflammatoires sont accompagnées de diarrhée et de douleurs abdominales, ainsi que d’une augmentation significative de la température. Les symptômes similaires à l'intoxication alimentaire et à la fièvre ne sont pas différents. Cela vous aidera à décider quoi faire si votre estomac et votre diarrhée sont douloureux.

Une longue diarrhée est une affection dangereuse et, associée aux vomissements, elle favorise la déshydratation du corps encore plus rapidement, ce qui a un effet négatif sur le bien-être. Trop d’arrogance face à la drogue peut y conduire. Ne pas abuser de produits chimiques dès les premiers signes de frustration. C’est la principale recommandation de ce qu’il faut faire lorsque l’estomac et la diarrhée font mal.

Trop de retard avec un appel à un spécialiste avec la question de savoir pourquoi les douleurs à l'estomac lors d'une diarrhée peuvent provoquer un choc toxique. Dans ce cas, vous serez conduit à l'hôpital, votre vie peut être en danger.

Premières étapes pour la douleur abdominale et la diarrhée

Essayez de déterminer pourquoi votre état est douloureux. Pour prévenir la maladie, il suffit de suivre des recommandations assez simples:

  • Toujours rincer les fruits et les légumes, ainsi que les herbes, à l'eau claire, de préférence sous l'eau courante;
  • Ne buvez pas d’eau non traitée provenant de sources naturelles et sacrées;
  • Évitez d'acheter de la nourriture dans les fast-foods de rue.
  • Ne vous rendez pas dans des établissements à la réputation sanitaire douteuse, afin de ne pas faire face à une situation où l'estomac et la diarrhée font très mal;
  • Toujours se laver les mains avec du savon ou les essuyer avant de manger avec des agents antibactériens spéciaux;
  • Refuser d'acheter du poisson, de la viande et des produits laitiers suspects;
  • Ne prenez pas de salades préparées dans les magasins, surtout si vous avez des doutes sur le respect des conditions et des règles de conservation.

Si la douleur est accompagnée des symptômes dangereux mentionnés ci-dessus et que vous ne savez pas de quoi il s'agit, si vous avez mal au ventre et à la diarrhée, vous pouvez soulager les symptômes avant l'arrivée de spécialistes en prenant un thé à la menthe ou en buvant une solution de permanganate de potassium. Le spécialiste prescrira en traitement la tenue de lavements et l’administration d’une solution de glucose faible.

Comment se débrouiller seul?

À la maison, vous pouvez utiliser un outil tel que le pois poivron noir. Il est mâché pendant la nuit avec de l'eau (pas plus de cinq pois). Au matin, les symptômes disparaissent.

Vous pouvez prendre un thé infusé pour le thé trois fois par jour, une cuillerée à thé ou faire bouillir deux cuillères à soupe de zeste de grenade à feu doux et prendre une cuillère à soupe avant de manger. Le jus de Rowan aide très rapidement, dilué avec du miel pour améliorer le goût, si l'estomac est très douloureux. Sur notre portail, vous trouverez d'autres remèdes populaires contre la diarrhée. ce qui aidera à se débarrasser rapidement de la diarrhée et des douleurs abdominales.

Un soulagement instantané apportera de la poudre de films séchés de gésiers de poulet. Aux premiers symptômes, une grande cuillère de ce remède est prise. Un tour suffit pour obtenir le résultat souhaité.

Pourquoi la diarrhée fait-elle mal à l'estomac?

La douleur à l'abdomen est un symptôme caractéristique de nombreux troubles fonctionnels ou lésions organiques des organes digestifs. En outre, la cause du syndrome abdominal peut être un processus inflammatoire dans les affections des voies respiratoires, des reins et des voies urinaires, des maladies infectieuses et certaines pathologies du système nerveux. La nature et l'intensité de la douleur dépendent de la zone de la lésion. Souvent, il s'accompagne de nausées, de vomissements, de diarrhée et de fièvre. Par conséquent, la base du choix de la tactique médicale est un examen approfondi du patient et une clarification des mécanismes de développement des sensations.

Ce que vous devez dire à votre médecin sur la diarrhée et les douleurs abdominales

L'intensité de la douleur dans l'abdomen.

L'intensité de la douleur pendant la diarrhée dépend de la nature de la blessure. Ils peuvent être à peine perceptibles, provoquer une sensation de gêne légère, modérée ou aussi forte que possible.

Localisation de la douleur.

L'un des principaux facteurs de diagnostic est la localisation de la douleur. Ils peuvent être renversés, concentrés dans une zone particulière de l'abdomen ou changer périodiquement d'emplacement.

La nature de la douleur

De par la nature de la douleur, émettent des douleurs persistantes et paroxystiques. Ils sont sourds, endoloris, tirant, arquant, comprimant, brûlant, coupant, etc.

Durée de la douleur abdominale.

Selon la durée de la douleur, il est habituel de séparer les douleurs aiguës et chroniques. Aiguë - dure de quelques secondes à plusieurs heures (pas plus d'une journée). Chronique - gêne le patient pendant plusieurs jours, voire plusieurs mois.

Le moment de l'apparition de la douleur.

La cause de l'apparition ou de l'augmentation de la douleur devient souvent la nourriture. Dans le même temps, un effort physique ou des fonctions physiologiques peuvent provoquer une affection douloureuse. Un point important - l'absence ou la préservation de la douleur et de la diarrhée la nuit.

De quelles maladies ces symptômes sont-ils caractéristiques?

Symptôme: douleur abdominale et diarrhée

La diarrhée et les douleurs abdominales sont des signes caractéristiques d’un certain nombre de maladies.

1. Pathologies intestinales

Accompagné de crampes abdominales et de diarrhée.

2. Ulcère peptique et ulcère duodénal

Une affection douloureuse se développe entre 0,5 et 2 heures après un repas.

Au cours d'une inflammation de l'appendice, les sensations de douleur sont concentrées dans le quadrant inférieur droit de l'abdomen. La douleur augmente avec la palpation du caecum. La diarrhée n’est pas le principal symptôme de l’appendicite, mais en violation de la motilité intestinale, provoquée par une inflammation, une diarrhée peut survenir.

Symptôme: La douleur et la diarrhée sont accompagnées d'une forte fièvre.

Une température corporelle élevée accompagnée de diarrhée et de douleurs peut être observée dans les situations suivantes.

1. Infections virales intestinales aiguës

Les coupables d’OKA sont des parasites intracellulaires de nature virale (rotavirus, adénovirus, entérovirus, astrovirus). Pénétrant dans le tube digestif, ils provoquent des symptômes d'intoxication générale (maux de tête, faiblesse, fièvre), contribuent à la violation de la motilité gastro-intestinale. Il y a une diarrhée et une douleur à l'estomac, il y a un risque de déshydratation.

La dysenterie, qui est l’un des représentants typiques des infections intestinales, se caractérise par des manifestations cliniques prononcées (crampes abdominales, diarrhée, fièvre jusqu’à 39–40 degrés, tachycardie, faiblesse et autres symptômes d’intoxication générale).

Symptôme: La diarrhée est accompagnée de douleurs et de vomissements

Si vous avez la diarrhée, des maux d'estomac et des nausées, la raison en est peut-être une intoxication alimentaire ou une entérite.

L'infection toxique dans les aliments peut être provoquée par des produits toxiques d'origine bactérienne, virale ou fongique, ainsi que par des substances chimiques étrangères (xénobiotiques). En cas d’administration de nourriture, le médecin peut prescrire des comprimés de résorption IMODIUM ®, qui aident à normaliser les intestins et à restaurer son rythme naturel de travail.

En cas d'intoxication bactérienne, des nausées, des vomissements, de la diarrhée et des crampes abdominales se manifestent déjà une heure après le repas.

Dans le cas d'infections virales d'origine alimentaire, la fièvre, les vomissements et la diarrhée apparaissent 12 à 48 heures après avoir consommé un produit de qualité médiocre.

En cas d'intoxication chimique, des symptômes négatifs (vomissements, diarrhée et douleurs abdominales) apparaissent dans les 30 minutes.

Les causes d'entérite (maladie inflammatoire de l'intestin grêle) peuvent être des infections intestinales, des invasions helminthiques, une mauvaise alimentation et un dysfonctionnement des organes digestifs.

Les symptômes les plus caractéristiques de l’entérite sont les suivants: vomissements, diarrhée, léthargie, irritabilité, perte de poids, hypoprotéinémie.