Principal / L'intestin

Douleur dans l'abdomen gauche

L'intestin

Toute douleur - un signe de désordre dans le corps. Cela se produit souvent au stade de la maladie, lorsque la guérison complète est possible. Par conséquent, les médecins conseillent vivement de consulter un médecin et de procéder à tous les examens possibles pour en identifier les causes.

Lorsqu'un patient se plaint d'avoir mal au ventre à gauche, il faut déterminer la nature, l'emplacement exact, le moment de l'apparition de l'événement et d'autres propriétés du syndrome douloureux. Le côté gauche de l'abdomen est une zone trop incertaine pour permettre un diagnostic immédiat.

Voici les organes, chacun pouvant provoquer des symptômes similaires. En outre, il est impossible de ne pas prendre en compte les caractéristiques des vaisseaux, l'innervation, la communication avec les impulsions du thorax, de la colonne vertébrale.

Caractéristiques anatomiques de l'abdomen gauche

La douleur abdominale gauche peut être causée par n'importe quelle formation anatomique située dans cette zone. Ceux-ci incluent les organes digestifs:

  • estomac;
  • le pancréas;
  • duodénum et la moitié de l'intestin grêle;
  • partie du gros intestin du côlon transverse, descendant, sigmoïde et rectum.

La rate est l'organe de formation du sang et de défense immunitaire. Organes pour la miction et l'écoulement: rein gauche, uretère, vessie. Dans le même temps, la possibilité de dommages doit être prise en compte:

  • la paroi abdominale et des feuilles de péritoine tapissant la cavité interne;
  • côtes inférieures gauche;
  • vaisseaux et nerfs de la cavité abdominale.

Nous ne considérons pas ici les organes pelviens situés tout en bas. Leur rôle dans l'examen de la douleur chez les femmes et les hommes ne peut pas être réduit pour identifier, par exemple, la source de l'inflammation ou la tumeur initiale.

Le mécanisme de formation de la douleur dans l'abdomen

La sensation de douleur pour le corps sert de réaction défensive. Elle pointe des dégâts et a besoin d'aide. Par le mécanisme de la douleur, les impulsions peuvent être formées par:

  • contraction spasmodique ou étirement excessif des organes creux (intestin, estomac, vessie et uretère);
  • un processus ulcératif qui porte atteinte à l'intégrité de la couche sous-muqueuse et musculaire (il n'y a pas de récepteur de la douleur dans la muqueuse elle-même);
  • étirement ou rupture de la capsule d'organes parenchymateux (rate, rein);
  • lésion des branches nerveuses et des plexus (en cas de fracture des côtes, de processus inflammatoires, de désintégration de la tumeur).

La classification de la douleur comprend les types suivants:

  • les maladies d'organes sont causées par une lésion d'un ou de plusieurs organes par une inflammation, une ischémie (diminution du flux sanguin dans les artères), un processus infectieux, une douleur du côté gauche de l'abdomen migrant, ne présentant pas d'épicentre ou de localisation précise;
  • pariétal - associé à la paroi abdominale, clairement localisé sur le site de la blessure;
  • neurogène - causé par une lésion des fibres nerveuses, une distorsion de l'impulsion cérébrale, les organes eux-mêmes situés dans l'abdomen ne peuvent être endommagés;
  • réfléchi - projeté sur une zone liée par l’emplacement des ganglions nerveux de la moelle épinière.

La pathologie des organes abdominaux provoque un mécanisme mixte. Une violation entraîne une réaction en chaîne. La connaissance du processus négatif combiné vous permet de choisir le meilleur traitement pour contrer et réduire la douleur.

Que peut enflammer dans le côté gauche de l'abdomen?

Les processus inflammatoires du côté gauche de l'abdomen sont considérés comme la pathologie la plus courante et la plus dangereuse pour la vie humaine. Avec une intensité élevée et de faibles forces protectrices du corps, ils se déplacent d'organes en couches péritonéales et recouvrent toute la cavité abdominale.

Cela peut être accompagné d'une péritonite grave et de la mort, malgré le traitement. Les maladies inflammatoires ont diverses causes. Mais assurez-vous de manifester des douleurs abdominales à gauche, signes de dysfonctionnement des organes.

Les micro-organismes (pathogènes ou pathogènes, devenus dangereux), les organes surchargés en produits chimiques, les poisons toxiques, les allergies à certains aliments, un processus auto-immun provoqué par une hyperactivité peu claire du système immunitaire et la formation d’anticorps dirigés contre leurs propres cellules provoquent la réaction inflammatoire.

Gastrite

L'inflammation de l'estomac est le plus souvent causée par une infection à Helicobacter pylori. C'est un microorganisme résistant aux acides qui a choisi de vivre dans la zone pylorique. La maladie est aiguë (intoxication par des aliments de qualité médiocre, champignons, alcool et ses substituts) ou chronique avec des périodes d’exacerbation.

La gravité de la douleur sous les côtes et dans l'épigastre dépend de la forme de la maladie. La gastrite catarrhale est moins grave. Des sensations intenses, des vomissements, des nausées, des brûlures d'estomac, des éructations, un changement de douleur douloureuse en douleur aiguë sont observés au cours d'une gastrite érosive atrophique.

La motilité avec facultés affaiblies de la couche musculaire de l'estomac, les contractions spasmodiques ou l'atonie, la difficulté à faire passer le bol alimentaire au département pylorique et aux sphincters entraînent la formation d'un reflux gastro-œsophagien avec un contenu acide rejeté dans l'œsophage ou une gastrite biliaire.

Avec l'œsophage, le patient ressent une douleur et une sensation de brûlure au-dessus de l'épigastre, derrière le sternum. L'écoulement de la bile du duodénum s'accompagne d'une dyskinésie bulbaire et biliaire, une douleur irradiante dans l'hypochondre à droite.

Ulcère peptique

Un ulcère gastrique, se manifestant par des douleurs du côté gauche de l'abdomen, est localisé dans le corps le long de la plus grande courbure. Peut-être dans la partie supérieure du duodénum. Caractérisé par douleur coupante. Le renforcement est associé à l’alimentation: au bout de 30 à 60 minutes, des douleurs à l’estomac se manifestent, au bout d’une heure et demie, le matin à jeun ou la nuit à partir de l’intestin.

Entre les accès douloureux, l'abdomen terne et enflé, les selles passent de la diarrhée à la constipation. L’apparition de sang dans les vomissures et les selles noires liquides indiquent un saignement. Les symptômes intenses sont accompagnés de vomissements, brûlures d'estomac, éructations.

Une douleur soudaine au "poignard" représente un danger important. Elle parle de la complication de l'ulcère peptique, de la perforation de la cavité péritonéale ou des organes voisins (pénétration). La perforation est plus fréquente chez les patients âgés prenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens à long terme, des médicaments contenant de l'acide salicylique.

Douleur dans la pancréatite et d'autres maladies du pancréas

Le pancréas est l'un des organes importants de la digestion. Il communique avec les intestins par le canal principal, s’ouvrant dans le sphincter d’Oddi, ainsi que par les voies biliaires.

L'inflammation (pancréatite) s'accompagne de douleurs dans l'abdomen du côté gauche, avec une distribution limitée au corps et à la queue de l'organe. Dans le processus global, les douleurs d'herpès de grande intensité sont caractéristiques.

La maladie est souvent associée à l’alcoolisme et à la maladie des calculs biliaires. Il a un cours aigu et chronique. Accompagné de diarrhée avec excrétion massive de masses fécales recouvertes d'un film gras. Les patients maigrissent rapidement. Travail intestinal violé.

La présence de calculs dans le canal pancréatique, le sphincter d’Oddi, entraîne un blocage, la stagnation du suc pancréatique et la fonte de ses propres tissus. Le plus souvent, la pathologie est exprimée par une douleur du côté droit, mais une nécrose importante du parenchyme concerne également le côté gauche de l'abdomen. Parfois, la jaunisse se produit.

Un pseudokyste se forme dans le pancréas pour tenter de limiter l'inflammation. Dans un corps séparé, la cavité du corps accumule du jus riche en enzymes. Il se forme quelques semaines après le début de la pancréatite. Les douleurs sont faibles, douloureuses. À la place principale, il y a des signes de violation de l'absorption des graisses et des protéines, carence en vitamines, tendance au saignement.

Un abcès est la formation d'une cavité remplie de pus dans le pancréas. La raison de l'apparition de l'infection dans le contexte de la pancréatite aiguë avec nécrose d'une partie du parenchyme. La condition devient plus lourde, la douleur dans le haut de l'abdomen gauche devient pulsatile, la température est élevée.

Maladies de la rate

Les chirurgiens notent que dans les cas de maladies de la rate, le syndrome douloureux prononcé n’est pas très typique. Le côté gauche et l’estomac étaient modérément douloureux, du fait de la nature de la douleur qui s’arc-boutait, tirait et s’aggravait aux derniers stades de la maladie.

La splénomégalie se traduit par une augmentation significative de la taille du corps (3 fois ou plus), un débordement de sang. On l'observe plus souvent à la synthèse renforcée des éléments sanguins, à la désintégration accrue, en réponse à une infection.

Cirrhose du foie accompagnant le développement de l'hypertension portale. Les symptômes de la maladie sous-jacente se joignent aux douleurs tiraillantes dans l'abdomen gauche, irradiant vers l'épaule gauche, souvent la température augmente.

Perispleitis - inflammation de la capsule recouvrant la rate. Habituellement accompagné de lésions aux organes voisins (intestin, rein gauche, pancréas) ou au péritoine. Le degré de douleur dans l'abdomen gauche est déterminé par la gravité de la réponse inflammatoire.

L'infarctus de la rate est formé en violation du flux sanguin, thromboembolie de l'artère splénique. La formation de thrombus est précédée par une athérosclérose prononcée, une arythmie cardiaque. La situation menace la vie du patient en raison de la nécrose d'une partie de l'organe et de la possibilité d'un saignement interne important. Il se manifeste cliniquement par des douleurs abdominales soudaines à gauche, des nausées, des vomissements, de la fièvre.

Les blessures peuvent provoquer une rupture de la rate. Premièrement, les violations concernent des structures internes, des saignements se produisent dans le parenchyme de l'organe. Au même moment, le côté gauche de l'abdomen et de l'hypochondre commence à faire mal à la victime. Ensuite, l'augmentation de la pression interne entraîne la rupture de la capsule de la rate, une hémorragie dans la cavité du péritoine. Une clinique de choc hémorragique se développe.

Maladie de l'intestin

Une partie des boucles de l'intestin grêle et du gros intestin se trouve dans l'estomac du côté gauche. Les changements pathologiques se manifestent par une gêne et des douleurs du côté du nombril. Le syndrome du côlon irritable est un complexe de symptômes qui indique un dysfonctionnement du gros intestin.

Ceux-ci incluent des douleurs abdominales à gauche, alternant diarrhée ou constipation. Syndrome de lien direct avéré avec troubles mentaux, épuisement nerveux. La maladie explique pourquoi l'estomac fait mal aux personnes sujettes à la dépression et aux états d'anxiété. L'examen ne révèle aucune pathologie organique.

La diverticulose se forme sous l’influence d’une inflammation ou de malformations congénitales. Des saillies baguiformes (diverticules) se forment à partir de la paroi intestinale. S'ils deviennent enflammés, on observe une douleur aiguë, des nausées, des vomissements, de la fièvre, la défécation et le dégagement de gaz sont retardés. Plus souvent, les douleurs perturbent le bas-ventre à gauche. Cette zone est plus susceptible au développement de la diverticulose.

L'entérocolite est une inflammation du petit et du gros intestins. Peut-être que des dommages isolés ne concernent que les boucles de l’intestin grêle (entérite) et du côlon (colite).

Les causes de la maladie sont très diverses:

  • bactéries pathogènes;
  • dysbactériose de la flore normale;
  • réactions auto-immunes;
  • intoxication alimentaire;
  • frappe de sels de métaux lourds;
  • violation du flux sanguin dans les vaisseaux du mésentère.

Les symptômes se manifestent par une diarrhée sévère avec du sang et du mucus dans les matières fécales, des douleurs le long des intestins, des ballonnements, une perte d'appétit, de la fièvre. La colite ulcéreuse non spécifique provoque une douleur spasmodique dans la partie inférieure gauche, plus proche de l'aine, qui augmente avec les selles après un effort physique.

La maladie de Crohn est une pathologie auto-immune héréditaire. Il affecte tout le tube digestif, mais plus souvent les intestins. Accompagné de diarrhée persistante, de douleurs cousues et douloureuses, de distensions abdominales, de perte de poids. Les enfants, les adolescents et les jeunes sont les plus touchés. Pendant longtemps avec la formation de changements cicatriciels qui entravent la perméabilité.

La constipation spasmodique et atonique est due à la perte de la fonction régulatrice de la motilité du gros intestin. Une vidange retardée conduit à une intoxication du corps, à des crampes douloureuses (avec spasmes) ou à une distension (avec atonie).

L'obstruction intestinale est formée par un spasme persistant, une occlusion de la lumière intestinale avec des calculs fécaux, une torsion des diverticules, des adhérences et une tumeur. Cela arrête le passage du contenu, gonfle la partie localisée. La douleur, selon la cause, augmente progressivement ou survient soudainement.

Les maladies du rectum uniquement (proctite, paraproctite) sont causées par une infection de la membrane muqueuse, des hémorroïdes. Ils se caractérisent par une douleur intense du côté gauche, de la région iliaque, s’étendant jusqu’à l’anus, aggravée par les selles, le ténesme (faux appétit).

Tumeurs

Un signe de croissance tumorale est une douleur dans la moitié gauche de l'abdomen. La pathologie est extrêmement grave dans ses conséquences. Il est très important de prendre en compte le fait qu'un symptôme douloureux apparaît déjà avec un processus important, les métastases.

Aux stades initiaux, les tumeurs malignes sont masquées comme des maladies paresseuses, provoquant une sensation de satiété dans l'abdomen, une perte d'appétit, des selles instables, une fièvre incompréhensible.

Du côté gauche de l'abdomen, des douleurs sont observées dans les cas de cancer du corps et de la queue du pancréas, de l'estomac (dans la partie supérieure) et dans les zones latérale et iléale dans le cancer du côlon colorectal. Dans le même temps, les symptômes de l'obstruction intestinale (selles retardées, gaz).

Maladies des organes urinaires

L'inflammation du rein gauche (pyélonéphrite) provoque de vives douleurs cambrées du côté gauche. Ils sont aggravés par les mouvements, accompagnés de boutures et de mictions fréquentes, de fièvre accompagnée de frissons et de transpiration.

La pyélonéphrite et l'urolithiase calcaires sont liées sur le plan pathogène à l'altération du passage de l'urine le long du pelvis rénal et des uretères. La stagnation provoque une inflammation et inversement, l'inflammation augmente le risque de formation de calculs. Violation de la miction particulièrement dangereuse pour une femme enceinte.

La colique rénale à gauche est accompagnée de douleurs intenses au bas du dos et à l'abdomen, irradiant vers le scrotum chez l'homme et dans l'aine chez la femme. Le patient est excité, crie de douleur, la miction est retardée avec des désirs douloureux. Une attaque peut se terminer sans traitement si une pierre avec de l'urine s'en va. L'excrétion du sang à la fin de la miction due à une lésion de la muqueuse urétérale est typique.

Une néphroptose ou une omission du rein gauche de plus de 2 cm à la hauteur de l'inspiration se forme après une grossesse, une blessure, avec une perte de poids importante. Le symptôme principal sera une douleur intense dans l'hypochondre gauche, le bas du dos et le bas de l'abdomen. Renforce en position verticale, décroît en s'allongeant (le rein passe en position normale).

L'hydronéphrose est formée avec une violation à long terme de l'écoulement d'urine du rein, le pelvis et le calice détruits se transforment en une grande cavité. Avec une augmentation, les tubules rénaux et les néphrons sont compressés et meurent.

L’hydronéphrose du côté gauche provoque des douleurs sourdes et douloureuses du côté gauche de l’abdomen, le bas du dos avec irradiation à l’aine. Le rein gauche cesse de fonctionner. L'excrétion de l'urine est réalisée uniquement par une charge accrue sur l'organe droit.

Douleurs musculaires et névralgies

Si des douleurs apparaissent dans la partie supérieure gauche de l'abdomen lors du mouvement, de la toux et de la respiration profonde, alors nous pouvons en conclure qu'elles sont d'origine musculaire. La névralgie intercostale est causée par une hypothermie, un effort physique accru, une posture inconfortable au travail.

Chez les patients atteints d'ostéochondrose de la colonne vertébrale, des douleurs radiculaires accompagnées d'une atteinte des branches émanant des canaux osseux de la moelle épinière. En présence d'une lésion dans les régions thoracique et lombaire inférieure, un rayonnement du côté gauche et de l'abdomen est possible.

La distinction des symptômes et une variété de pathologies, accompagnées de douleurs dans la moitié gauche de l'abdomen, nécessitent un examen opportun du patient, une consultation et la prescription d'un traitement par des spécialistes.

Douleur abdominale gauche

Les douleurs abdominales du côté gauche, comme toutes les autres douleurs abdominales, peuvent être le résultat de nombreux désordres dans le corps.

Si le côté gauche fait mal

La douleur au côté gauche de l'abdomen survient souvent après avoir trop mangé ou pris des aliments malsains. La cause de la douleur dans les intestins peut être le stress et la fatigue. Dans cet article, nous examinons les maladies qui entraînent une douleur du côté gauche dans la région iliaque, dans la région sous-costale de l'abdomen et dans le bas de l'abdomen, à gauche.

1 - le lobe gauche du foie

2 - pancréas

5 - gros intestin

6 - intestin grêle

9 - partie sous-costale supérieure

Douleur dans l'hypochondre gauche

Si les douleurs sont ressenties à gauche dans l'abdomen supérieur, elles peuvent alors être causées par un estomac, un pancréas ou une rate malades. En règle générale, la cause de l'inflammation de ces organes est une bactérie pathogène, ainsi que le mode de vie malsain et le stress.

En outre, des douleurs à la couture peuvent survenir lors d'un effort physique, et il n'y a aucune maladie derrière. La raison en est une distribution de charge incorrecte.

Douleur abdominale gauche due à une inflammation de la muqueuse gastrique (gastrite)

Si la douleur dans l'abdomen gauche survient le plus souvent après avoir mangé, il s'agit alors d'un signe d'inflammation de la muqueuse gastrique (gastrite). Cette douleur survient lorsque l'estomac est rempli de nourriture. De plus, lorsque la nourriture passe plus loin dans l'intestin, la douleur diminue. Le stress peut également contribuer à l'apparition de douleurs abdominales lors d'une gastrite.

Si la douleur dans l'hypochondre gauche est aiguë, survient après le repas et est accompagnée d'éructations aigres, de vomissements, de brûlures d'estomac et d'une sensation de pression, ceci peut indiquer un ulcère à l'estomac.

L'une des causes de l'inflammation de la muqueuse gastrique peut être une bactérie appelée Helicobacter pylori. Il peut être détecté lors d'un examen médical.

Douleur sourde et constante dans l'hypochondre gauche

Une telle douleur doit être surveillée et examinée, car elle peut être le résultat d'une maladie paresseuse du tractus gastro-intestinal. Une douleur douloureuse dans l'hypochondre gauche peut causer un certain nombre de maladies auto-immunes.

Douleur dans l'hypochondre gauche due à une inflammation du pancréas

Si cela fait mal sous la côte à gauche, le pancréas peut en être la cause. Son inflammation provoque des douleurs de brûlure intolérables dans l'hypochondre gauche, qui sont donnés dans le dos. Parfois, l'inflammation provoque un zona dans la partie supérieure de l'abdomen. La douleur peut s'atténuer légèrement lorsque le torse s'incline vers l'avant en position assise.

La douleur est accompagnée de symptômes tels qu'une amertume dans la bouche, des vomissements de bile, un assombrissement de l'urine et un éclaircissement des matières fécales. Les causes courantes d'inflammation du pancréas sont les calculs biliaires, les cigarettes et l'alcool.

Douleur au côté gauche sous les côtes devant

L'une des causes de cette douleur peut être la névralgie intercostale. Cela crée une impression de douleur sous les côtes. La douleur peut avoir un caractère différent, terne, fourmillements, se déplacer dans différents domaines.

Douleur abdominale en haut à gauche due à une maladie de la rate

Une rate hypertrophiée et infarctuée avec une thrombose artérielle provoque une douleur intense pouvant être transmise à l'épaule gauche. Mais en règle générale, ces maladies manifestent des symptômes supplémentaires: fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, ganglions lymphatiques enflés.

Brûlures d'estomac dans l'estomac du côté gauche

Si l'estomac gauche souffre et que cette douleur s'accompagne d'éructations et de brûlures qui se propagent dans tout l'œsophage, cette maladie est appelée en médecine «reflux». Les brûlures d'estomac peuvent être causées par une acidité accrue de l'estomac, par le stress, les collations instantanées et les aliments trop gras.

Ce symptôme se produit avec les muscles faibles du diaphragme.

Douleur abdominale sous les côtes

Si vous souffrez de douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen, directement sous les côtes, il est fort probable qu'elles ne soient pas causées par les organes abdominaux. Les parties inférieures des poumons et le cœur se situent dans cette partie supérieure de la cavité abdominale. Par conséquent, il est possible que la douleur sous le bord gauche puisse être causée par une pneumonie ou même une crise cardiaque.

Cependant, avec de telles maladies, les douleurs abdominales ne sont pas le symptôme principal et d’autres signes de maladie se manifestent sûrement.
Avec une crise cardiaque, des symptômes tels que douleur à la poitrine, faiblesse, essoufflement et sueurs froides. La douleur peut très rapidement atteindre l'épaule du côté gauche. Avec pneumonie - douleur à la respiration.

Qu'est-ce qui peut blesser le bas-ventre à gauche?

Si vous ressentez une douleur dans le bas-ventre gauche, cela peut indiquer des maladies du côlon, des uretères ou des reins. Douleurs abdominales basses chez les femmes peuvent être causées par des problèmes avec l'utérus et les ovaires. Chez l'homme, cette douleur cause la glande prostatique ou les testicules.

Diverticule du côlon

La diverticulose est l'une des maladies les plus courantes du côlon. Souvent, les diverticules restent inaperçus lors du diagnostic. Leur inflammation peut provoquer des douleurs lancinantes dans l'abdomen.

La cause de la douleur sont les uretères

Les calculs dans les uretères ou dans la vessie provoquent une douleur aiguë, paroxystique et débilitante. Ils peuvent parfois reculer.

Douleur abdominale basse chez la femme

Chez les femmes, il faut toujours tenir compte du fait que les organes génitaux internes - les trompes de Fallope, les ovaires et l'utérus sont situés dans la cavité abdominale. L'inflammation de ces organes ou le cancer entraîne une douleur vive et constante au bas de l'abdomen.

La nature gynécologique de la douleur peut indiquer des défaillances du cycle menstruel et des pertes vaginales anormales.

Pour une douleur persistante dans le bas-ventre, consultez un gynécologue.

Douleur abdominale basse chez l'homme

Chez l'homme, ces douleurs peuvent indiquer une inflammation ou un cancer de la prostate ou des testicules.

Maux de ventre au milieu à gauche

L'appendicite et l'intolérance alimentaire sont les causes de cette douleur.

Appendicite douleur

L'appendicite peut également se manifester par une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen gauche. Bien qu'anatomiquement, il se situe dans l'abdomen inférieur droit, mais au stade initial de l'inflammation, la douleur apparaît au milieu de l'abdomen, près du nombril. Ensuite, il se déplace vers le bas de l'abdomen et peut être ressenti à la fois dans les parties gauche et droite de la cavité abdominale.

Parfois, il y a des vomissements et des nausées, et la maladie peut être confondue avec la grippe intestinale.

Si l'état s'aggrave, est accompagné de fièvre, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Douleur dans l'abdomen à gauche ou au milieu après avoir mangé

Des douleurs abdominales après avoir mangé au milieu de l'abdomen peuvent indiquer une intolérance alimentaire. Le plus souvent, la douleur survient quelque temps après avoir mangé.

L'intolérance alimentaire se manifeste par un sentiment de surpopulation ou de douleur lancinante après avoir mangé. Il y a souvent de la diarrhée ou des flatulences.

Parmi les types typiques d'intolérance, on distingue l'intolérance au fructose, l'intolérance au sucre de lait, ou l'intolérance au gluten. Le gluten est une protéine que l'on trouve souvent dans les produits de boulangerie et les pâtes.

Douleur abdominale avec infections intestinales

Dans les infections intestinales aux premiers stades de la maladie, des douleurs peuvent apparaître dans le côté gauche de l'abdomen, car le côté gauche plus étroit du côlon signale plus rapidement les problèmes liés à la douleur. Avec le développement de la maladie, la douleur se propage à la partie inférieure droite et couvre ensuite toute la cavité abdominale.

Dans les infections intestinales, les pertes de liquide dues aux vomissements et à la diarrhée peuvent être dangereuses. Par conséquent, il est important de boire beaucoup de liquides.

Douleur au côté gauche: sous les côtes, au bas de l'abdomen, derrière, ainsi que douleur au côté gauche pendant la grossesse

Un symptôme tel qu'une douleur abdominale peut être le signe d'un grand nombre de maladies différentes. Il est nécessaire de prendre en compte le fait que l'estomac n'est pas un organe séparé - ce n'est que le nom de la région anatomique du corps humain. L'abdomen comprend de nombreux organes internes, constitués de divers tissus et structures, de sorte que la cause de la douleur peut varier considérablement.

La plupart des organes de la cavité abdominale sont creux: estomac, intestins, vésicule biliaire, organes urinaires. Si, en raison d'une inflammation, d'un traumatisme ou d'une altération de la perméabilité des voies de sortie de ces organes, leur blocage se produit, cela peut conduire à une situation qui menace non seulement la santé, mais aussi la vie humaine.

Tout d’abord, faites attention aux douleurs abdominales aiguës et soudaines. Ils peuvent être le premier signe d'une pathologie grave nécessitant une intervention médicale immédiate. Le terme "estomac aigu" signifie qu'une personne a besoin de premiers secours pour éliminer le danger de sa vie. La raison d'appeler une ambulance devrait être une douleur abdominale aiguë et soudaine qui dure plus d'une demi-heure.

Pour diagnostiquer correctement les douleurs abdominales, il est tout d'abord nécessaire de clarifier une caractéristique aussi importante que leur localisation. À son tour, le droit de localiser la douleur ne peut exister que si vous connaissez bien la région abdominale.

La paroi abdominale antérieure est divisée en 9 zones. Selon la hauteur, on distingue classiquement trois «étages»: supérieur, moyen et inférieur. En outre, deux lignes verticales, dessinées le long des bords extérieurs du grand droit de l'abdomen, divisent chaque étage en trois autres zones:

1. L’étage supérieur comprend les zones suivantes:

  • épigastrique (épigastrique);
  • hypochondre droit;
  • gauche sous-costal.

2. L’étage intermédiaire comprend les zones suivantes:
  • région ombilicale;
  • division latérale droite;
  • section du côté gauche.

3. Le "plancher" inférieur est divisé en zones suivantes:
  • zone pubienne;
  • région iliaque droite;
  • région iliaque gauche.

Déterminer l'emplacement exact de la douleur dans de nombreux cas nous permet de supposer immédiatement la présence d'un processus pathologique dans un organe particulier.

Dans la moitié gauche de l'abdomen, trois zones s'unissent:
1. Sous-costal gauche.
2. Section du côté gauche.
3. iliaque gauche.

Par conséquent, les douleurs abdominales apparaissant dans la projection de ces trois zones seront appelées douleurs au côté gauche.

Une douleur au côté gauche de l'abdomen peut survenir à la fois en haut, près des côtes et en dessous. C'est souvent un symptôme de maladies du système digestif:

  • estomac;
  • le pancréas;
  • le foie;
  • vésicule biliaire;
  • l'intestin grêle;
  • gros intestin.

La pathologie de l'un de ces organes peut se manifester par l'apparition d'une douleur dans la moitié gauche de l'abdomen. En outre, nous devons nous rappeler que la cause de cette douleur peut servir non seulement les maladies du tractus gastro-intestinal. Ce symptôme peut également survenir dans les pathologies suivantes:
  • maladies des reins, de la rate, de la vessie et de l'uretère, appendices utérins;
  • pathologie du système respiratoire (diaphragme, poumons et plèvre);
  • maladies du coeur et du système circulatoire;
  • maladies de la paroi abdominale (hernie);
  • pathologie du système nerveux périphérique;
  • maladies du sang et du tissu conjonctif;
  • maladies endocriniennes (diabète).

Types de douleur dans le côté gauche

Toutes les douleurs du côté gauche peuvent être divisées par le mécanisme de leur apparition. Ils diffèrent par leurs caractéristiques, ce qui fournit des fonctions de diagnostic supplémentaires pour déterminer la maladie.

1. douleur viscérale. Ce sont des caractères pour les troubles de la motilité de l'estomac et des intestins lors de spasmes ou d'entorses de leurs fibres musculaires. Cette douleur est soit une colique (comme, par exemple, avec une colique intestinale), soit l'inverse: sourde et douloureuse (avec flatulence). Souvent, elle donne aux zones voisines du corps.

2. douleur péritonéale. Une telle douleur est généralement clairement localisée et constante. Causée par une irritation du péritoine - par exemple, lors de la perforation d'un ulcère gastrique. Dans ce cas, la douleur au côté gauche pendant le mouvement et la respiration augmente et a un caractère vif et coupant.

3. Douleur réfléchie. Une telle douleur dans le côté gauche résulte de l'irradiation de la douleur. La pneumonie du lobe inférieur gauche, la pleurésie et certaines autres maladies peuvent provoquer des douleurs dans cette région de l'abdomen.

Douleur dans le côté gauche sous les côtes

Caractéristiques de la douleur dans le côté gauche sous les côtes

Syndrome douloureux aigu
Dague douleur aiguë dans le côté gauche sous les côtes, qui est apparue soudainement - une raison pour un appel d'urgence médical d'urgence. Le plus souvent, une telle douleur coupante soudaine au côté gauche indique une perforation de la paroi de l'estomac ou des anses de l'intestin grêle, une rupture de la rate ou du pelvis rénal. Une douleur aiguë du côté gauche sous les côtes lors de l'inhalation est un signe de lésions graves aux organes internes lors d'une chute ou d'un accident de la route. Toutes ces conditions sont la vie en danger.

Douleur sourde dans l'hypochondre gauche
Une douleur sourde dans l'hypochondre gauche sur une longue période est le signe d'une maladie chronique et lente du tractus gastro-intestinal. Pre-you peut tirer une conclusion sur la présence de pancréatite, gastrite, cholécystite et autres pathologies sous forme chronique. À l'avenir, le diagnostic devra être clarifié à l'aide de tests de laboratoire et d'autres méthodes de recherche.

Douleur douloureuse au côté gauche sous les côtes
Une douleur persistante fastidieuse dans le côté gauche sous les côtes indique également un processus inflammatoire lent. Elle est causée par une duodénite et une colite. En outre, la douleur douloureuse et épuisante accompagnée de vomissements est le signe d'un ulcère à l'estomac. Des douleurs assez souvent douloureuses dans l'hypochondre gauche sont un symptôme de l'angine de poitrine, de la maladie coronarienne et de l'état pré-infarctus.

Douleur dans l'hypochondre gauche dans les maladies de l'estomac

Cliniquement, la gastrite se manifeste par des signes locaux et généraux qui sont plus prononcés pendant les périodes d’exacerbations:

Les troubles locaux sont:

  • sensation de pression, de lourdeur et de plénitude dans la région épigastrique, qui apparaissent ou s'intensifient pendant ou peu de temps après avoir mangé;
  • éructations, nausées, goût désagréable dans la bouche, brûlures dans l'épigastre;
  • souvent des brûlures d'estomac, indiquant une violation de l'enlèvement de nourriture de l'estomac et jetant son contenu dans l'œsophage;
  • parfois - troubles de la défécation sous forme de constipation ou de diarrhée.

Les troubles courants incluent les symptômes suivants:
  • irritabilité et faiblesse;
  • troubles du système cardiovasculaire (douleurs cardiaques et arythmies cardiaques);
  • pâleur, somnolence et transpiration, apparaissant peu de temps après avoir mangé;
  • développement en12-anémie par déficit;
  • brûlures et douleurs dans la bouche et la langue;
  • perturbations symétriques de la sensibilité dans les membres supérieurs et inférieurs.

Ulcère peptique
Les symptômes de l’ulcère gastroduodénal dépendent de sa gravité et de la durée de son évolution. Lorsque des ulcères se trouvent dans l'estomac, la douleur du côté gauche survient généralement après le repas, ce qui la distingue des ulcères duodénaux, caractérisés par la douleur dite "affamée" apparaissant à jeun et disparaissant au moment de manger.

Autres symptômes de l'ulcère peptique:

  • brûlures d'estomac et éructations du contenu acide;
  • perte de poids;
  • nausées et vomissements après avoir mangé.

Perforation de l'ulcère de l'estomac
L'ulcère gastrique perforé se produit lorsqu'un trou est formé dans la paroi gastrique. Il s'agit d'une maladie grave pouvant mettre la vie en danger. Le symptôme principal de cette pathologie est une douleur soudaine et aiguë, une douleur au poignard, un blanchissement important, une faiblesse générale et parfois une perte de conscience. Dans le cas d'une telle complication, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance.

Tumeurs de l'estomac
Si la douleur du côté gauche est permanente et n’est en aucun cas liée aux repas, il est nécessaire d’exclure la présence de maladies néoplasiques. En règle générale, le cancer de l’estomac n’a pas de manifestations cliniques prononcées. Elle se caractérise principalement par des symptômes non spécifiques, ou "petits signes":

  • diminution de l'appétit;
  • symptômes dyspeptiques;
  • asthénie corporelle et perte de poids;
  • aversion pour la viande;
  • manifestations anémiques;
  • satiété rapide et sensation de plénitude dans l'estomac après avoir mangé de petites quantités de nourriture.

Aux stades avancés de la maladie, des douleurs, des vomissements du "marc de café" et l'apparition de selles noires (méléna) surviennent à la suite d'un saignement durant l'ulcération et la désintégration de la tumeur.

En plus de tout ce qui précède, une douleur au côté gauche peut causer de la constipation, de la consommation de grandes quantités de nourriture, ainsi que de nombreux dommages physiques à l'estomac.

Douleur dans le côté gauche sous les côtes dans les pathologies de la rate

Splénomégalie (hypertrophie de la rate)
La douleur du côté gauche sous les côtes peut être associée à une rate élargie et, par conséquent, à un étirement excessif de la capsule. Ce symptôme est particulièrement souvent observé dans la mononucléose infectieuse. De plus, les symptômes suivants sont caractéristiques de cette maladie:

  • faiblesse générale;
  • maux de tête fréquents, vertiges, migraine;
  • douleur dans les articulations et les muscles;
  • fièvre
  • transpiration accrue;
  • maux de gorge en avalant, maux de gorge;
  • ganglions lymphatiques enflés et gonflés;
  • foie élargi;
  • sensibilité accrue au SRAS et à d'autres maladies respiratoires;
  • lésions cutanées fréquentes avec le virus de l'herpès simplex, généralement au niveau de la lèvre inférieure ou supérieure.

Ruptures de la rate
La raison de la rupture de la rate est le plus souvent l'impact physique sur celle-ci. Le symptôme principal de cette pathologie est une douleur vive au côté gauche sous les côtes en cas de blessure par impact. Un autre signe caractéristique de rupture est le bleu de la peau autour du nombril, causé par l'accumulation de grandes quantités de sang dans cette zone.

Le bleuissement peut également être observé sur le côté gauche de l'abdomen et la douleur peut être ressentie de l'hypochondre au dos. De telles conditions sont très dangereuses pour la vie du patient. Par conséquent, si une suspicion de rupture de la rate apparaît, il est urgent d'appeler une ambulance.

Douleur dans l'hypochondre gauche dans les pathologies du diaphragme

La douleur dans le quadrant supérieur gauche de l'abdomen peut être associée au développement d'une hernie diaphragmatique. Dans le diaphragme, qui sépare la cavité abdominale de la cavité thoracique, se trouve un trou destiné au passage de l'œsophage sur le chemin de l'estomac. Lorsque le tissu musculaire qui contrôle la taille de ce trou faiblit, le trou se dilate. Cela permet à la partie supérieure de l'estomac d'aller au-delà de la cavité abdominale, comme il se doit - dans la poitrine. Cette condition s'appelle la hernie diaphragmatique.

Douleur dans l'hypochondre gauche, ainsi que brûlures d'estomac, causées par le reflux du contenu gastrique acide dans l'œsophage. Une hernie diaphragmatique se caractérise par une douleur sourde et douloureuse du côté gauche sous les côtes, qui est permanente et parfois accompagnée de nausée. Un effort physique excessif, l'obésité et parfois une grossesse peuvent provoquer l'apparition d'une hernie diaphragmatique. En outre, cette condition est observée chez les personnes âgées en raison de l'affaiblissement général du système musculaire.

De plus, avec une hernie diaphragmatique, il est possible que l’estomac soit pincé, ce qui entraîne des douleurs aiguës et aiguës du côté gauche.

Douleur dans le côté gauche sous les côtes pour maladie cardiaque

Cardiomyopathie
C’est tout un groupe de maladies du muscle cardiaque, dans lesquelles il change de structure, sa fonction est altérée. Cependant, cela n'a rien à voir avec la pathologie des vaisseaux cardiaques, de l'appareil valvulaire et de l'hypertension artérielle. La douleur dans l'hypochondre gauche se produit souvent lors d'efforts physiques sur le corps. En plus de la douleur, la cardiomyopathie se caractérise par une accélération du rythme cardiaque et de la fatigue.

Cardiopathie ischémique
La maladie coronarienne est une affection pathologique causée par une insuffisance de l'apport sanguin au muscle cardiaque en raison de lésions des artères coronaires. En plus d'une douleur douloureuse au côté gauche, il peut y avoir une sensation de lourdeur et une sensation de brûlure dans la poitrine, un essoufflement et une augmentation du rythme cardiaque, parfois accompagnée de nausées.

Douleur dans l'hypochondre gauche dans les maladies des poumons et de la plèvre

Des sensations douloureuses dans la partie supérieure gauche peuvent apparaître avec le développement d'une inflammation du tissu pulmonaire dans les lobes inférieurs du poumon gauche. Habituellement, une telle douleur est sourde et inexprimée, mais lorsqu’ils toussent, les patients peuvent se plaindre d’une douleur lancinante grave au côté gauche et à la poitrine.

L'apparition de la pneumonie est caractérisée par une toux sèche et des symptômes secondaires - maux de tête, douleurs musculaires, maux de gorge, faiblesse et malaise général. Un tableau clinique détaillé de la maladie comprend une forte augmentation de la température corporelle et une toux avec des expectorations purulentes abondantes.

Pleurésie gauche
La pleurésie est une inflammation de la muqueuse des poumons, une fibrine tombant à la surface (forme sèche) ou une accumulation de divers types de liquide dans la cavité pleurale (forme exsudative). La douleur au côté gauche, à la poitrine et à l'hypochondre au cours de la pleurésie est généralement associée à la respiration, à la toux et à la flexion dans la direction opposée.

La pleurésie sèche présente également les symptômes suivants:

  • augmentation de la température (principalement le soir);
  • transpiration;
  • respiration rapide et superficielle;
  • position forcée du patient (il est allongé sur le côté du patient afin de réduire la douleur provoquée par les mouvements de la poitrine pendant la respiration).

La pleurésie exsudative, en plus de la douleur, est également accompagnée de:
  • sensation de lourdeur dans le côté gauche de la poitrine;
  • toux sèche ou contenant des expectorations;
  • essoufflement;
  • posture forcée;
  • visage et extrémités pâles ou bleuâtres;
  • gonflement des veines du cou;
  • retard de la moitié de la poitrine touchée lors des mouvements respiratoires;
  • renflement des espaces intercostaux.

Douleur dans le côté gauche de la poitrine avec névralgie

La névralgie intercostale survient lors d'une irritation ou d'une compression des nerfs intercostaux. La douleur dans cette maladie se caractérise par un large éventail de manifestations: douleur paroxystique aiguë et perçante, douloureuse, sourde et brûlante du côté gauche dans la région des côtes. Les attaques peuvent aussi être accompagnées de:

  • contractions musculaires;
  • transpiration accrue;
  • douleur à la couture au côté gauche et à la poitrine;
  • rougeur ou blanchissement de la peau.

La douleur dans le côté gauche sous les côtes est aggravée par l'inhalation, la toux, les éternuements, les mouvements brusques, les changements de position du corps. En outre, des sensations douloureuses peuvent être observées lorsque vous appuyez sur certains points situés sur le dos, le long de la colonne vertébrale, sur la poitrine, dans la zone des espaces intercostaux.

Dans les névralgies, la douleur n'est pas seulement observée sur le côté gauche de la poitrine - la douleur peut être ressentie sous l'omoplate (qui ressemble à la pathologie du cœur) et dans la région lombaire.
Immédiatement sur le site des lésions des voies nerveuses, un engourdissement est observé et la douleur thoracique persiste jour et nuit pendant une longue période.

Douleur dans le côté gauche sous les côtes avec maladies rhumatismales et pathologies de la colonne vertébrale

Douleur dans l'hypochondre gauche avec blessures

La douleur sous le côté gauche peut être causée par des causes mécaniques. Les lésions des tissus mous, des os et du cartilage sont causées par de fortes influences physiques externes (chutes, bosses, etc.).

Les traumatismes peuvent être de gravité variable, allant d'une petite ecchymose accompagnée d'un hématome aux fissures et fractures des côtes pouvant provoquer des ruptures des organes et des tissus internes.

Douleur abdominale dans les maladies du pancréas

Pancréatite

Un symptôme typique de la pancréatite aiguë est une douleur intense dans la région épigastrique et dans le côté gauche. La douleur survient assez rapidement, caractérisée par la gravité et la constance. Le syndrome douloureux est souvent accompagné de vomissements indomptables avec un mélange de bile qui n'apporte aucun soulagement au patient.

Avec une lésion et une augmentation de la tête du pancréas, on observe souvent un ictère mécanique, qui s'accompagne d'une peau jaune, d'un assombrissement de l'urine et d'un éclaircissement des matières fécales.

Dans la pancréatite chronique, les patients se plaignent d'une douleur sourde et douloureuse à gauche sous les côtes. Ces douleurs s’aggravent après des erreurs d’alimentation et une consommation importante d’aliments gras (syndrome de "fête de fête"). La fièvre, une sensation de lourdeur dans le haut de l'abdomen, des nausées et une sensation d'amertume dans la bouche, des vomissements sont possibles.

Tumeurs Pancréatiques

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen

Maladie de l'intestin

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen avec obstruction intestinale

Les douleurs abdominales sont l’un des signes les plus anciens et les plus persistants d’obstruction intestinale. Les symptômes peuvent apparaître soudainement à tout moment de la journée. Ils ne dépendent pas des repas et ne sont précédés d'aucun précurseur. La nature de la douleur dans le côté gauche avec une occlusion intestinale - crampes. Cela est dû au fait que les crises douloureuses sont déclenchées par une vague de contractions de l'intestin (péristaltisme) et sont donc répétées toutes les 10-15 minutes. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur aiguë disparaît généralement entre 2 et 3 jours. Mais c'est un mauvais signe pronostique, parce que preuve de la cessation de l'activité péristaltique intestinale.

En plus de la douleur, l’obstruction intestinale est caractérisée par:

  • selles retardées et accumulation de gaz dans les intestins;
  • asymétrie et ballonnements;
  • prévu avec des nausées ou des vomissements répétés soudains.

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen pendant le volvulus intestinal

La diverticulite est plus fréquente chez les nourrissons, particulièrement entre 4 et 9 mois de la vie chez les enfants en surpoids. Sa raison - l'introduction d'une partie du tube intestinal dans la lumière d'une autre.

L’apparition de la maladie est inattendue - l’enfant devient soudainement agité, se met à pleurer, se tord, se serre les jambes. L'attaque se termine aussi soudainement qu'elle commence - l'enfant se calme rapidement, commence même à jouer, mais après un certain temps, l'attaque douloureuse se reproduit. La survenue de la douleur correspond aux vagues de motilité intestinale, qui déplacent progressivement la partie enveloppée de l'intestin. Peu de temps après la première attaque douloureuse, des vomissements sont observés, lesquels se produiront ensuite périodiquement. Au début de la maladie, un enfant a des selles simples ou doubles, mais plus tard dans les selles, il y a un mélange de sang et acquiert progressivement l'aspect caractéristique de la «gelée de framboise».

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen avec un cancer de l'intestin

La douleur dans le cancer de l'intestin est souvent très floue et mal exprimée. Cependant, ils sont cohérents et ne sont pas liés aux repas. Lorsque ces tumeurs se trouvent au premier plan du tableau clinique, il existe des symptômes de difficulté à déplacer les matières fécales dans le tube intestinal. Dans environ 50% des patients, ils sont exprimés dans la constipation persistante, qui se prête mal à un traitement médical et diététique. La constipation est souvent accompagnée de grondements et de flatulences et d'un sentiment constant de lourdeur. Après une décharge rare mais abondante de gaz et de matières fécales, ces symptômes disparaissent temporairement.

Avec un rétrécissement marqué de la lumière de l'intestin par une tumeur chez des patients, on observe les phénomènes d'obstruction intestinale chronique. De plus, la présence d'impuretés sanguines dans les matières fécales est très caractéristique. Le sang pénètre dans les matières fécales à la suite de lésions de la zone rétrécie par la tumeur, alors que des matières fécales solides la traversent.

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen avec des pathologies gynécologiques

Les douleurs abdominales sont l'un des symptômes les plus courants qui indiquent le développement d'une maladie gynécologique chez une femme. Si le processus pathologique est localisé sur le côté gauche du pelvis, le syndrome douloureux gênera le patient dans cette zone particulière.

Annexite
L'annexite, ou salpingo-oophorite, est une inflammation des trompes de Fallope. La forme aiguë de cette pathologie s'accompagne de l'apparition d'une douleur aiguë au bas de l'abdomen, à l'aine et au bas du dos.

De plus, les symptômes suivants sont caractéristiques de cette maladie:

  • augmentation de la température corporelle à 38-38,5 ° C;
  • des frissons;
  • transpiration;
  • malaise général;
  • tension de la paroi abdominale dans les divisions inférieures;
  • douleur en ressentant l'abdomen;
  • intoxication générale, se manifestant par des maux de tête ou des douleurs musculaires;
  • des troubles de la miction peuvent survenir.

Une diminution progressive de la gravité de la douleur indique le passage de la maladie à une forme subaiguë, puis à la forme chronique.

Les signes de salpingoophorite chronique du côté gauche:

  • douleur sourde et douloureuse du côté gauche de l'abdomen, de l'aine, parfois du vagin;
  • douleurs réfléchies le long des nerfs pelviens;
  • irrégularités menstruelles associées à des modifications de la fonction ovarienne résultant d'une inflammation;
  • menstruations trop longues et irrégulières;
  • des règles abondantes et douloureuses, un écoulement avec caillots est souvent possible;
  • parfois - le tableau opposé: écoulement peu abondant et réduction de la durée de la menstruation;
  • dysfonctionnement sexuel, diminution du désir sexuel.

Se tord et casse les kystes ovariens
Une douleur du côté gauche, localisée dans le bas de l'abdomen, peut indiquer une torsion des jambes d'un kyste ovarien chez la femme. Cet état pathologique s'accompagne de douleurs intenses, de troubles de l'état général du corps, d'une chute de pression artérielle, d'une élévation de la température et parfois de vomissements. Si vous tordez les jambes d'un kyste de l'ovaire, une intervention médicale d'urgence est nécessaire.

Avec cette pathologie, la douleur est notée dans le bas de l'abdomen du côté gauche et présente un caractère douloureux ou tirant. Avec le développement de complications sous forme d'inflammation aiguë ou de rupture, la douleur peut devenir intense, accompagnée de nausées et de vomissements. La douleur s'étend dans tout l'abdomen et donne au rectum. De plus, la douleur peut apparaître ou s'intensifier pendant les rapports sexuels. Ceci est caractérisé par des maladies et des troubles menstruels sous forme de menstruation retardée ou de saignements utérins anormaux.

Grossesse extra-utérine

Une douleur vive et aiguës dans le bas de l'abdomen du côté gauche et du côté droit peut indiquer une rupture de la trompe de Fallope au cours de la grossesse extra-utérine. Cette pathologie survient entre 6 et 10 semaines après le début de la grossesse. En cas de rupture des trompes de Fallope, l'un des principaux symptômes est une douleur aiguë, presque insupportable, à l'abdomen.
Au stade précoce, une grossesse extra-utérine est cliniquement pratiquement identique à la normale, c'est-à-dire utérine. Des phénomènes tels que:

  • nausée matinale;
  • augmentation de l'appétit;
  • somnolence;
  • l'élargissement et la tendresse des glandes mammaires.

Les symptômes alarmants apparaissent généralement pendant une période de 5 à 8 semaines à compter du jour de la dernière menstruation:

La douleur
Il peut avoir le caractère de matité, de coupure ou de crampes. Se produit dans le bas de l'abdomen du côté de la lésion, et si elle pénètre dans la cavité abdominale, du sang peut donner aux épaules, à la région épigastrique et à l'anus. Vider et uriner peut aussi être accompagné de sensations douloureuses.

Saignements
Avec le développement de la grossesse extra-utérine, les hémorragies des vaisseaux endommagés se produisent principalement dans la cavité abdominale. Mais il y a aussi des saignements utérins, associés à une diminution du taux de progestérone. De tels saignements peuvent ressembler à des menstruations, mais le plus souvent à des pertes sanglantes peu abondantes et durer assez longtemps. Les saignements utérins abondants sont assez rares.

Choc
Avec une perte de sang importante peut survenir:

  • peau pâle;
  • perte de conscience;
  • une forte diminution de la pression artérielle;
  • pouls rapide faible.

L'état de la patiente s'aggrave progressivement et nécessite des soins médicaux immédiats. Si une douleur intense et prolongée du côté gauche provoque des crampes et est également accompagnée de fièvre, de vomissements et d'une dégradation grave de l'état de santé, appelez immédiatement une ambulance, car le patient peut nécessiter une intervention chirurgicale d'urgence.

Douleur dans le côté gauche derrière

Douleur dans le côté gauche du dos avec infarctus du myocarde

La douleur dans le côté gauche sous les côtes derrière peut être un symptôme de maladie cardiaque. Le plus souvent, une telle suspicion sera vraie si une sensation douloureuse apparaît dans le côté gauche derrière. Ce symptôme est caractéristique de l’angine de poitrine, de l’anévrisme aortique, de la péricardite et en particulier de l’infarctus du myocarde.

L'infarctus du myocarde se manifeste également par une douleur aiguë dans la région du cœur, mais sa principale différence réside dans les très fréquentes transitions de douleur à l'arrière du corps dans l'omoplate, ainsi qu'au bras gauche, au côté gauche et au cou. De plus, les symptômes suivants sont observés:

  • transpiration excessive par transpiration froide et collante;
  • des nausées;
  • essoufflement;
  • des vertiges;
  • faible état

Si vous ressentez ces symptômes, appelez une ambulance dès que possible pour écarter le risque d'infarctus du myocarde.

Douleur dans le côté gauche dans la région lombaire avec pathologies du rein

Des douleurs au côté gauche de la taille peuvent survenir en présence de maladies du rein gauche.

Pyélonéphrite
Il s'agit d'une pathologie inflammatoire des reins, qui survient principalement lors d'infections bactériennes. La douleur dans la région lombaire de gauche est généralement sourde, de nature douloureuse, peut être inexprimée ou avoir une intensité élevée, prenant une apparence paroxystique. Ce dernier est observé lorsque l'uretère est bloqué par des calculs et que se développe une pyélonéphrite urolithique.

Outre la douleur, le tableau clinique de la pyélonéphrite comprend:

  • le développement du syndrome d'intoxication;
  • faiblesse générale;
  • des frissons;
  • augmentation de la température corporelle à 38-40 ° C;
  • des nausées, parfois des vomissements.

La pyélonéphrite chronique du côté gauche gêne constamment le patient avec une douleur sourde et douloureuse dans le bas du dos. Ce syndrome douloureux devient particulièrement prononcé par temps humide et froid. En outre, le patient a des mictions douloureuses fréquentes, car dans cette maladie, la lésion affecte souvent la vessie.

Urolithiase
L'urolithiase est une maladie qui se manifeste par la formation de calculs dans les organes du système urinaire. En dehors d'une crise aiguë, cette pathologie n'est pas prononcée, avec une douleur sourde du côté gauche de la région lombaire, qui s'aggrave après une promenade joyeuse, une longue marche et un effort physique.

Le blocage de l'uretère avec une pierre en mouvement se manifeste par une douleur spasmodique aiguë dans la région lombaire, ainsi que par des nausées, des vomissements et l'apparition de sang dans les urines. Une douleur vive et intense au côté gauche, à l'avant et à l'arrière, peut indiquer le mouvement de la pierre le long de l'uretère.

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen pendant la grossesse

La douleur du côté gauche pendant la grossesse n'est pas toujours le symptôme de pathologies graves, mais elle doit nécessairement alerter la femme.

Il est nécessaire d'appeler d'urgence un médecin ou de vous rendre à la clinique par vous-même si:

  • une douleur aiguë au côté apparut soudainement à l'arrière-plan du bien-être général du corps;
  • la douleur dure plus de 20-25 minutes;
  • leur intensité augmente rapidement;
  • la peau pâle, la faiblesse, les saignements vaginaux, la perte de conscience les rejoignent.

Une douleur au côté gauche de l'abdomen, accompagnée de symptômes similaires, peut indiquer une menace d'interruption prématurée de la grossesse - fausse couche. Par conséquent, son apparition nécessite une intervention médicale urgente afin de sauver la vie de la mère et de son enfant.

Si la période de gestation est encore courte et que la douleur tire, appuie mais ne présente pas une intensité élevée, elle est probablement due à l'utérus, qui grossit et commence à exercer une pression sur les organes adjacents. Par exemple, la cause de la douleur du côté gauche peut être légèrement modifiée en raison de la croissance de l'intestin du fœtus. En conséquence, la nourriture s'y déplace de manière inégale. En outre, les hormones de grossesse, qui ont un effet relaxant sur les muscles de l'utérus, affectent également les muscles de l'intestin, ce qui en viole également la motilité. Cela provoque la formation de stagnation des aliments dans différentes parties de l'intestin, ce qui se manifeste par une constipation périodique.