Principal / Ulcère

Quelle pourrait être la cause de la douleur du côté droit au nombril

Ulcère

Des douleurs abdominales peuvent survenir périodiquement, ce qui peut être dû à des processus chroniques. Ils ne représentent généralement pas une menace pour la vie humaine. Cependant, dans certaines situations, il est nécessaire de consulter un médecin d'urgence, par exemple s'il y a une vive douleur à la droite du nombril. Ce symptôme peut être le début du processus inflammatoire de l'annexe, qui nécessitera une intervention chirurgicale.

Causes de douleurs abdominales à la droite du nombril

À droite du nombril se trouvent les organes suivants:

  • angle du côlon;
  • une partie de l'intestin grêle;
  • les uretères;
  • vésicule biliaire;
  • annexe - annexe.

La moitié des cas de douleur à la droite de la fosse ombilicale sont dus à divers troubles intestinaux. Ceux-ci incluent des infections, des problèmes fonctionnels, des lésions tissulaires ou des processus inflammatoires.

Entérite

D'une autre manière, la maladie s'appelle la grippe intestinale. Transmis par contact direct, mains sales. Si un membre de la famille tombe malade, tout le monde est rapidement infecté. La phase aiguë peut durer environ une semaine, puis tous les symptômes - douleurs abdominales, diarrhée aqueuse, vomissements - disparaissent. Une personne reste contagieuse pendant un certain temps - de 10 à 21 ans.

Si des impuretés sanguines apparaissent dans les selles, la nature de l'entérite n'étant probablement pas virale, il est nécessaire de vérifier l'état des intestins à l'hôpital par une échographie.

Les personnes âgées et les patients immunodéprimés souffrent d’une infection virale. Résultats létaux fréquents.

Obstruction intestinale

Cela peut se produire sans raison apparente, en particulier chez les personnes qui ont déjà subi une opération dans la cavité abdominale - les adhérences après une inflammation peuvent entraîner une traction excessive sur toute partie de l'intestin, qu'elle soit épaisse ou mince. Cet état est dangereux et nécessite un traitement chirurgical urgent. En cas de retard, le tissu peut se rompre et la masse fécale va pénétrer dans la cavité abdominale avec le développement ultérieur d'une péritonite.

Syndrome du côlon irritable

La maladie est plus fréquente chez les femmes. Facteurs de risque:

  • régime alimentaire;
  • repas irréguliers;
  • restauration rapide;
  • situations stressantes.

Le syndrome de l'intestin irritable se présente sous une forme chronique. Des remises avec l'aggravation ultérieure sont possibles.

Diverticulite

L'apparition de la maladie peut survenir à tout âge, le plus souvent chez les personnes âgées. Les diverticules sont un renflement de la forme en forme de sac dans le gros intestin. Contribuer à leur apparition:

  • flatulences;
  • constipation avec formation de calculs fécaux;
  • l'obésité;
  • nourriture principalement viande.

Si le temps ne vous aide pas, une rupture de la paroi, une hémorragie intestinale et une péritonite sont possibles.

Aggravation de l'ulcère peptique

La maladie se caractérise par des rémissions périodiques et des exacerbations. La gastrite non traitée provoque souvent des dommages à la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum. Une douleur sévère se produit lors de la perforation de l'ulcère et du début du saignement interne.

La cause la plus courante d'ulcère peptique est une mauvaise nutrition ou la bactérie Helicobacter pylori. Le vomissement de sang ou de selles foncées est possible. Dans ce cas, la personne est opérée d'urgence et subit une opération.

La présence de pierres dans les reins

Avec le passage de la pierre à travers l'uretère à droite, il y a une douleur insupportable, dans laquelle il est impossible de prendre une position confortable. Une équipe de médecins devrait être appelée pour vous présenter des analgésiques et des agents qui dilatent et lubrifient la paroi interne de l'uretère, par exemple la glycérine. Les dangers sont les calculs dont le diamètre est supérieur à 5 mm, car ils peuvent bloquer complètement le passage de l'urine, ce qui entraîne une augmentation de la taille du pelvis rénal. La découverte prolongée de la pierre conduit à l'apparition d'une plaie de lit sur le mur de l'uretère, puis de ses perforations et de sa nécrose.

La cause de la douleur du côté droit peut être une pyélonéphrite ou une cystite. Cette affection est dangereuse en raison d'une obstruction des conduits, lorsque l'urine cesse de sortir du rein et irrite les parois de l'uretère et du bassin.

Appendicite

L'inflammation du caecum provoque une douleur aiguë. Si vous appuyez sur le ventre et le relâchez brusquement, la personne ressentira une douleur aiguë et poussera un cri. Cela signifie que vous devez l'emmener à l'hôpital pour une chirurgie.

Les retards peuvent coûter la vie, car les lésions des tissus nécrotiques entraînent leur rupture, suivie par une épanchement de pus dans la cavité abdominale, après quoi une personne commence à souffrir de péritonite et nécessite non seulement une opération, mais également un lavage abdominal complet avec une solution désinfectante avec pose de cathéter et réadaptation à long terme.

Chez l'homme, la douleur à la droite de la fosse ombilicale est le plus souvent causée par une inflammation de la prostate. La cause de la prostatite est une infection des voies urinaires. Le premier symptôme, qui indique le début de l'inflammation - la détérioration de l'écoulement de l'urine et la vidange incomplète de la vessie, entraînant un besoin fréquent d'aller aux toilettes.

Maladies féminines

La cause des douleurs abdominales au niveau du nombril chez les femmes peut être un processus inflammatoire des appendices dû à une hypothermie. Autres pathologies possibles:

  • tumeurs bénignes de l'utérus;
  • érosion cervicale;
  • l'endométriose;
  • tumeurs malignes de l'ovaire;
  • rupture ovarienne.

Une douleur aiguë nécessite un diagnostic et un traitement urgents.

Signes inquiétants

De nombreux processus sont chroniques, ils nécessitent donc un traitement à long terme. Parfois, l'inflammation disparaît sans intervention médicale. Il doit être alerté et appeler une ambulance dans les cas suivants:

  • la température corporelle élevée a joint des douleurs dans l'estomac qui témoigne d'une inflammation croissante;
  • il y avait des vomissements avec du sang ou du contenu intestinal;
  • impuretés du sang dans les matières fécales;
  • peau pâle;
  • perte de conscience;
  • muscles abdominaux raidis;
  • hypotension artérielle;
  • une sueur gluante et froide apparut.

En cas de douleur intense, la personne essaie de prendre une position confortable sans bouger. Le plus souvent c'est la position de l'embryon.

Quel médecin contacter

En cas de douleur chronique d'intensité moyenne, ils se tournent vers un médecin généraliste qui, après avoir discuté avec le patient et après un examen préalable, l'envoie se faire soigner par un spécialiste. En cas d'apparition aiguë de la maladie, le patient entre dans la salle d'urgence de la chirurgie où il élimine d'abord les cas d'urgence dangereux ou effectue une opération d'urgence.

En cas d'appendicite, de péritonite, les médecins n'ont généralement pas le temps de procéder à un examen approfondi. Ils ne sont donc limités que par un examen par ultrasons, puis opérés.

Diagnostics

Pour le diagnostic en utilisant la méthode la plus rapide par laquelle ils visualisent les organes abdominaux - échographie. Si le patient se sent bien et peut tolérer la douleur, prenez des tests sanguins, de l’urine et des selles.

Le récit du patient est très important pour le diagnostic, dans quelles circonstances la douleur est apparue pour la première fois, à quelle fréquence. Avant le diagnostic, il est recommandé de ne pas utiliser d'analgésiques, car ils réduisent le seuil de sensibilité et rendent l'examen plus difficile. Si un médicament est utilisé, il est nécessaire d’en informer le médecin.

Premiers secours

Si une personne a ressenti de la douleur après un festin et si elle a de l'amertume dans la bouche, il s'agit très probablement d'une attaque de cholécystite. Buvez de l'eau autant que possible et faites vomir. La cholécystite est une maladie chronique causée par un mauvais flux de bile qui irrite les parois internes de la vessie. Après des vomissements artificiels, aide le No-Spa ou les anti-inflammatoires à soulager la douleur.

Il ne faut pas garder longtemps une personne à la maison. Si son état ne s’améliore pas, le patient s’aggrave, son teint change, des signes d’intoxication apparaissent - maux de tête, nausées, vomissements, qui ne soulagent pas. Si les muscles de la paroi abdominale sont contractés mais que les gaz ne laissent pas partir, vous ne devriez pas perdre de temps, sinon les chances de survie seraient fortement réduites.

De nombreuses tumeurs malignes de l'intestin, de l'estomac et du duodénum ne se manifestent pas longtemps. Ils sont découverts par hasard lors de l'examen d'un patient si une autre maladie est suspectée, souvent lorsqu'il y a déjà des métastases.

Méthodes de thérapie

Les infections gastro-intestinales sont traitées avec des médicaments antibactériens, tandis que des mesures sont prises pour réduire la toxicité dans le corps. Les toxines de certaines bactéries pathogènes peuvent endommager le tissu nerveux et provoquer des modifications organiques irréversibles de l'activité du système nerveux central. La solution saline est injectée par voie intraveineuse dans le sang, tandis que les sorbants sont utilisés par voie orale.

Pour libérer l'intestin des excréments, effectuez la procédure de lavement. Parfois, la cause de l'obstruction intestinale est l'invasion helminthique - un enchevêtrement de parasites bloque le passage des aliments. Dans ce cas, la décision est prise par le médecin - opérer ou traiter de manière conservatrice. Le plus souvent, les parasites sont extraits manuellement, puis le patient se voit prescrire un traitement antibiotique et antiparasitaire.

La chirurgie est pratiquée en cas de perforation de l'ulcère, de rupture des parois intestinales, d'appendicite et de péritonite. La pyélonéphrite sans obstruction est traitée avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Un cathéter est parfois nécessaire pour éliminer l’urine accumulée dans le pelvis et réduire la pression sur les reins de l’intérieur.

En cas d'inflammation de la vésicule biliaire, une grève de la faim est montrée pendant 2 jours. En même temps, on prescrit à la patiente des anti-inflammatoires, des analgésiques et des tisanes au cholagogue aux herbes. Après une crise aiguë, un régime strict est suivi pendant un mois sans manger d’aliments gras et frits, ni d’aliments épicés, marinés et en conserve.

Lorsqu'une tumeur maligne est trouvée chez une personne, une opération est effectuée. Ceci est suivi par un cours de chimiothérapie et de radiothérapie. Si nécessaire, prescrire des analgésiques puissants. L'objectif du traitement est d'obtenir une rémission.

Mesures préventives

En cas de maladies chroniques des organes internes, au moins une fois par an, une échographie abdominale doit être réalisée pour contrôler l'état de santé. Certaines maladies auto-immunes étant cachées, il est presque impossible de les détecter sans que le patient se plaint. Il en va de même pour les néoplasmes malins.

Il est recommandé une fois par an de faire une prophylaxie antiparasitaire en utilisant des préparations à base de plantes ou en cueillant des herbes. Le cours dure au moins 21 jours.

L'infection peut être obtenue en buvant de l'eau sale, des légumes ou des fruits non lavés, ainsi que des aliments exotiques ou des œufs crus. Il est recommandé de laver les légumes ou les fruits achetés au magasin avec du savon et de l’eau avant de les utiliser.

Les personnes qui travaillent avec de l'argent en raison de la nature de leurs activités doivent se laver les mains plus souvent et ne pas se lécher les doigts lors du nouveau calcul des factures. Dans les pays développés, des distributeurs automatiques de billets désinfectent les billets de banque en papier en les exposant à des températures élevées. Malheureusement, dans notre pays, il n’existe toujours pas de tels dispositifs. La santé est donc l’activité de la population elle-même.

Douleur au nombril: quand vous devez sonner l'alarme

Une douleur soudaine ou fréquente au nombril est le signe d'une variété de maladies. Les douleurs peuvent être douloureuses ou crampes, mais malheureusement, nous ne sommes pas toujours pressés de demander de l'aide à un médecin. L'expression traditionnelle russe "self pass" reste très populaire aujourd'hui. Et c'est en vain, car les douleurs ne surviennent pas simplement comme ça, elles ont certaines raisons pour elles-mêmes.

Types de douleur

Presque toutes les personnes rencontraient des problèmes tels que des douleurs au nombril. Elles peuvent s’expliquer simplement (porter des vêtements trop serrés ou trop manger) et peuvent constituer un problème grave nécessitant un traitement hospitalier ou une intervention chirurgicale. La douleur le rend difficile à bouger, ne permet pas de travailler normalement, provoquant une gêne générale. Mais nous continuons à refuser obstinément l'aide médicale jusqu'à ce que la douleur devienne intolérable.

La nature de la douleur peut être différente: douloureuse et non forte ou aiguë et insupportable. Si la douleur apparaît de manière inattendue et sévère, la cause est probablement associée à des maladies de la cavité abdominale. Dans la terminologie médicale, il s'agit d'un "abdomen aigu". Les maladies de cette nature nécessitent une intervention chirurgicale.

La cause de douleurs douloureuses ou de crampes est généralement associée à des problèmes digestifs. Par exemple, une mauvaise digestion des aliments provoque la formation de gaz et de ballonnements, et par conséquent une douleur tolérable qui se transforme en une forme de contraction. Près du nombril se trouve une partie de l'intestin grêle et du gros intestin, donc ça fait mal ici.

C'est important! Vous devriez vous écouter attentivement et découvrir comment cela fait mal et où cela fait mal. Vous devez montrer un point sensible à un médecin, expliquer son caractère, sa force et les raisons de son augmentation. Ce n’est qu’ainsi que le médecin pourra poser un diagnostic préliminaire.

Comment se comporter si vous avez soudainement mal au ventre

Et si la douleur prenait par surprise? En cas de forte colique, appelez une ambulance. Ne vous débarrassez pas des sensations désagréables à l'aide d'analgésiques ou d'antispasmodiques. Tôt ou tard, vous devrez rechercher la cause de la maladie. En supprimant périodiquement les attaques d'analgésiques, vous privez le médecin de la possibilité de poser un diagnostic préliminaire. Mais il est obligé de vous envoyer pour examen.

Pour douleur au nombril est strictement interdite.

  • réchauffer le point sensible
  • donner des lavement ou prendre des laxatifs
  • se déplacer ou se livrer à une activité vigoureuse.

La famille et les amis devraient aider le patient à prendre une position horizontale. Mettez-le confortablement sur le dos, ce qui atténuera ou atténuera l'inconfort. Sous la tête, placez un oreiller haut. Gardez une trace de son état et éliminez les repas et les liquides. Il est possible de soigner le patient à domicile si les causes de la douleur sont connues (par exemple, une alimentation excessive ou un empoisonnement mineur).

Maladies possibles

L'estomac contient de nombreux organes importants du tractus gastro-intestinal: l'estomac, le foie, le pancréas, les intestins et l'utérus chez la femme. Par conséquent, les maladies associées à cette région peuvent être très différentes. Parlons des maladies les plus courantes.

Tous nos problèmes sont généralement associés à une maladie de l'intestin grêle. C'est lui qui se fait connaître avec des flashs de douleur aiguë. Parfois, la maladie devient chronique, puis la douleur devient douloureuse, mais régulière. Pendant et après les repas, ils vont augmenter.

C'est important! Souvent, les douleurs ombilicales se manifestent par des coliques ou des spasmes, dont la manifestation est associée à un régime alimentaire inadéquat, à des problèmes de digestion, à une dysbactériose. Avec un comportement alimentaire inapproprié, de tels exemples sont assez courants.

Entérite chronique

Associée à une inflammation de la coquille de l'intestin grêle, pouvant être à l'origine de bactéries, virus, protozoaires, helminthes. L'inflammation est possible en raison de substances agressives et irritantes qui pénètrent dans l'intestin. La maladie passe dans la forme chronique si son traitement n'est pas terminé ou pas du tout traité.

Il se caractérise par une douleur sourde et douloureuse. La sensation de lourdeur survient après avoir mangé et est généralement accompagnée de flatulences. Peu à peu, la nourriture cesse de donner du plaisir et une personne perd son appétit. Comme effet secondaire, vous pouvez rencontrer:

  • ongles cassants et peau sèche,
  • état de faiblesse et fatigue rapide,
  • saignement des gencives.

Important: Vous pouvez vous battre vous-même avec des flatulences, en utilisant des médicaments qui adsorbent des substances nocives à la surface de celles-ci. Ce smekta, polyphélane ou charbon actif. Avant utilisation, ne soyez pas paresseux pour lire le mode d'emploi, en observant la posologie.

Obstruction de l'intestin grêle (volvulus)

Se pose soudainement et est aigu. L'emplacement est la zone du nombril sur la droite. Maladie grave associée à un blocage du passage dans l'intestin grêle, pouvant être provoquée par des causes mécaniques (par exemple, une tumeur) ou des pressions extérieures (par exemple, des adhérences).

Il se poursuit avec des manifestations cliniques graves:

  • douleur de crampes croissante,
  • le patient vomit et se sent malade
  • la défécation est perturbée, les selles s'arrêtent,
  • la formation de gaz profus se produit.

Si elles ne sont pas traitées, de telles attaques peuvent entraîner un cancer de l'intestin. La pathologie n'est pas courante et est plus fréquente chez les hommes après 30 ans. Les signes les plus caractéristiques sont les matières fécales foncées et une anémie progressive. Avec ce diagnostic, une intervention chirurgicale est inévitable.

Appendicite aiguë

Accompagné d'une douleur soudaine et aiguë qui traverse tout l'abdomen, puis localisé dans le nombril du côté gauche. L'appendicite se confond facilement avec l'intoxication, les coliques et les troubles gastriques. Pour lire d'autres signes de cette maladie mortelle, lisez cet article.

L'inflammation de l'appendice du caecum peut s'accompagner d'un rythme cardiaque fort, d'une bouche sèche, d'une augmentation de la température. Un diagnostic et une chirurgie rapides sauveront la vie du patient. Par conséquent, il est important de demander immédiatement l'aide de la clinique.

C'est important! Les douleurs dans le nombril, quelle que soit la maladie, s'accompagnent de symptômes similaires: nausées, vomissements et ballonnements. Par conséquent, il est difficile de poser un diagnostic sans enquête et il est impossible d'être indépendant. Besoin d'une assistance spécialisée qualifiée. N'attendez pas que la maladie devienne chronique.

Hernie

La hernie s'accompagne non seulement de douleurs coupantes, mais aussi de protrusion dans la région ombilicale. Il y a une masse dense, de forme ronde ou oblongue. La survenue d'une hernie est un problème grave que vous ne pouvez pas gérer vous-même. C'est le prolapsus de l'intestin grêle de la cavité qu'il devrait occuper.

Les symptômes qui accompagnent une hernie sont traditionnels et similaires à d'autres maladies. Le patient est malade et vomit, il a des problèmes de selles, des ballonnements dus à la formation de gaz. En cas de recours intempestif à l'aide, la région intestinale peut être mortelle.

Migraine abdominale

Il est observé chez les enfants et les adolescents et est localisé dans l'abdomen. Son alternance avec un mal de tête est une affection courante. La maladie est accompagnée de vomissements, de nausées et de diarrhée. Peut-être un engourdissement des mains et des pieds, une peau pâle, une transpiration.

Les spasmes douloureux durent plusieurs heures, mais peuvent hanter un enfant pendant plusieurs jours. C'est épuisant et irritant. La maladie se manifeste sous forme d'attaques périodiques. La maladie ne nécessite pas toujours de traitement médical.

Troubles circulatoires

Si la circulation sanguine est altérée, il y a des sensations douloureuses dans l'abdomen. Lorsque les vaisseaux intestinaux obstrués avec des caillots sanguins ou leur position comprimée, il y a des attaques de crampes. Ils passent partiellement dans les positions sur les genoux et les coudes. La douleur est presque impossible à arrêter, même avec des médicaments puissants. Il y a tachycardie, augmentation de la pression, une personne est couverte de sueur gluante, ressent un sentiment d'horreur.

La douleur disparaît graduellement avec la mort des récepteurs nerveux. Des vomissements et une diarrhée entraînent des pertes sanguines. Une péritonite (inflammation du péritoine) se développe et, à ce stade, une intervention chirurgicale est nécessaire.

C'est important! La douleur peut survenir au-dessus du nombril, où se trouve l'estomac, indiquant le développement possible d'une gastrite ou d'un ulcère. Si la localisation douloureuse au-dessous du nombril est le plus souvent associée à des maladies gynécologiques chez la femme. Il est également possible une cystite (inflammation de la vessie) et un anévrisme de l'aorte abdominale (dilatation de l'artère).

Carence en enzyme

La pathologie est associée à un manque de production d'un certain nombre d'enzymes impliquées dans le processus de digestion. La maladie peut être congénitale ou acquise. Avec ce syndrome, la digestion normale des aliments dans l'intestin est impossible, ce qui est la cause de la douleur.

La maladie est accompagnée de tous les symptômes caractéristiques des maladies du tractus gastro-intestinal. Faites attention aux selles mousseuses contenant des particules d'aliments non cuits. Comme symptômes secondaires observés

  • perte de poids,
  • l'anémie,
  • hypovitaminose,
  • fermentation

La thérapie utilise un régime alimentaire et des traitements enzymatiques.

La grossesse

Même avec le déroulement normal de la grossesse chez les femmes, la douleur ombilicale est tout à fait possible. Généralement, ils ne posent aucun danger et peuvent être dus aux raisons suivantes:

  1. La peau dans l'abdomen s'étire, provoquant une gêne.
  2. Une paroi abdominale faible en raison de la gravité du fœtus peut faire mal un peu.
  3. L'expansion de l'utérus, qui provoque une incision dans toute la cavité abdominale.

Mais pendant la grossesse, des douleurs d'une autre nature sont également possibles, associées à une pathologie. Par exemple, la probabilité de développer une hernie ombilicale est élevée. L'inflammation des appendices est également possible en cas de convulsions aiguës, de fièvre et de nausées. Un spasme peut survenir dans le nombril. Et dans les dernières étapes de l'inconfort peut être le résultat d'une infection dans le corps. Par conséquent, il est très important d'informer le gynécologue de tout "dysfonctionnement" du corps.

Douleur chez un enfant

La douleur chez un enfant doit être traitée avec une attention particulière. Après tout, de nombreuses maladies peuvent être traitées à un âge précoce. La plupart d'entre eux, tels que la hernie, la torsion de l'intestin, l'appendicite, sont possibles chez un bébé et un adulte. La douleur à l'adolescence peut être associée à un développement d'organes inégal.

De nombreuses maladies infantiles sont davantage associées à un facteur psychologique qu’à un facteur physique. Par exemple, migraine abdominale ou phobie scolaire, lorsque l’estomac de l’enfant commence à faire mal à la peur à la sortie du tableau. Vous ne devez ignorer aucun problème du bébé ou de l'adolescent, car seule une personne proche peut l'aider.

Il est nécessaire de surveiller votre bien-être. Personne n'appelle pour courir à l'hôpital pour une raison quelconque et sans elle. Mais si la douleur ne lâche pas et se produit périodiquement, alors vous devriez consulter le médecin. Après tout, votre santé et votre vie ne dépendent que de vous. Et en disant «aidez-vous», il y a une grande quantité de vérité.

Expérience professionnelle de plus de 7 ans.

Compétences professionnelles: diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et du système biliaire.

Ventre douloureux à droite du nombril

Syndrome douloureux - preuve de troubles dans le corps. Dans le même temps, un grand nombre de facteurs peuvent provoquer l'apparition de douleur. L'inconfort peut varier en gravité, emplacement et durée. La douleur dans l'abdomen est l'une des raisons les plus fréquemment invoquées par les patients pour consulter un spécialiste. Les sensations désagréables dans la région ombilicale de droite signalent souvent le développement de pathologies graves dans divers systèmes humains et nécessitent la fourniture de soins médicaux urgents. Dans le même temps, les manifestations cliniques du syndrome douloureux peuvent préétablir la cause de son apparition.

Ventre douloureux à droite du nombril

Causes de douleur dans la région ombilicale à droite

Diverticulite, processus tumoraux dans le système sexuel, digestif ou urinaire, endométriose, colite

Exacerbation de l'ulcère peptique, perforation de l'ulcère, rupture de l'anévrisme, mouvement du tartre dans le système urogénital

Iléus, varices des gros vaisseaux des organes abdominaux, constipation prolongée, entérite

La localisation des organes chez l'homme

Causes possibles de la douleur

Dans la cavité abdominale se trouvent les organes des systèmes digestif, excréteur et endocrinien. Par conséquent, la douleur est généralement causée par des troubles du travail de ces organes.

Dysfonctionnement intestinal

Souvent, la douleur dans la région ombilicale est souvent causée par des pathologies des fonctions du système digestif. Dans plus de 20% à 25% des cas, la douleur chronique à l'abdomen résulte du syndrome du côlon irritable. Cette pathologie due aux troubles psychosomatiques se traduit par des attaques spastiques et un trouble intestinal.

Attention! Ce syndrome est le plus souvent observé chez les personnes âgées de 25 à 40 ans. Les exacerbations de la maladie se produisent chez les patients à la suite d'expériences émotionnelles fortes, du stress et de la névrose.

Syndrome du côlon irritable

Les symptômes de la pathologie, en règle générale, sont aggravés après avoir mangé et semblent paroxystiques. La perturbation du bien-être persiste pendant 2 à 4 jours, après quoi l'état du patient commence à se normaliser progressivement.

Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable, en plus de suivre un régime, doivent prendre les agents pharmacologiques suivants:

  • les antispasmodiques, qui permettent d'arrêter les attaques spasmodiques et de réduire la douleur: mébévérine, papavérine, nyaspam;
  • laxatifs pour l'élimination de la constipation: Metamucil, Citrucel, extrait de séné;
  • médicaments anti-diarrhéiques: lopéramide, imodium;
  • antidépresseurs nécessaires à la normalisation du système nerveux: amitriptyline, tsitalopram, imipramine.

La constipation chronique peut être l'une des causes de la douleur. Dans ce cas, la gêne résulte d'une longue absence de selles et de l'accumulation de matières fécales dans l'intestin. En raison de la présence excessive de gaz dans le tube digestif, le patient ressent une sensation de ballonnement, de nausée et de douleur intense au nombril. Les symptômes de malaise disparaissent après la prise de laxatifs: Macrogol, Forlax, sel de Karlovy Vary, etc.

Échelle de fèces Bristol

Le développement de la colite ulcéreuse chez un patient peut entraîner une douleur intense dans la cavité abdominale, à droite du nombril. Cette maladie est de nature inflammatoire et se manifeste par la formation d’ulcérations et de zones nécrotiques dans l’intestin. La pathologie se développe sous l'action des facteurs provocants suivants:

  1. Mauvais régime, dans lequel le patient reçoit avec de la nourriture pas assez de fibres alimentaires et de fibres et de glucides en excès.
  2. Violation de la microflore intestinale, dysbactériose.
  3. Stress, stress mental constant.
  4. Constipation chronique
  5. Intoxication chimique grave.
  6. Mode de vie sédentaire.

La maladie se manifeste par des périodes d’exacerbations et de rémissions. Au cours de la rechute, le patient présente une hyperthermie allant jusqu'à 38-38,5 ° C, une diarrhée avec un mélange de mucus ou de sang, des douleurs abdominales spasmodiques, des nausées et une faiblesse.

Colite ulcéreuse et maladie de Crohn

Lors du traitement de la colite, le patient doit suivre un régime alimentaire riche en protéines, vitamines et acides aminés. Le traitement médicamenteux de la pathologie comprend l’utilisation de médicaments à effet anti-inflammatoire et cicatrisant: Salofalk, Mekasol, Pentansa.

Attention! L'absence de traitement contre la colite peut entraîner des lésions nécrotiques graves des tissus du côlon et l'apparition de néoplasmes malins.

Chez certains patients, une douleur dans la région paraumbilicale droite provoque une hernie du côlon. Une formation similaire est formée à la suite du déplacement d'une partie de l'intestin à travers des trous élargis dans la paroi abdominale.

Types de hernies abdominales

La hernie, en plus du syndrome de douleur exprimé, se manifeste également par d'autres symptômes:

  • inconfort en essayant de vider les entrailles;
  • vomissements, ce qui souvent n'apporte pas de soulagement;
  • l'apparition d'inclusions sanglantes dans les masses fécales;
  • hernie gonflement.

Une intervention chirurgicale est nécessaire pour enlever une hernie. Dans la plupart des cas, la procédure est réalisée par laparoscopie.

Traitement de la hernie inguinale par laparoscopie

L'une des causes les plus courantes de douleur intense dans l'abdomen droit est l'inflammation de l'appendice, l'appendice ressemblant à un ver du caecum. La maladie se manifeste par des manifestations cliniques prononcées:

  • une forte diminution de la pression artérielle, des vertiges, des évanouissements;
  • pâleur de la peau, sueurs froides;
  • douleur intense dans la région ombilicale, au fur et à mesure que le processus inflammatoire se développe, le syndrome douloureux devient diffus;
  • vomissements, nausée grave;
  • abdomen aigu - la tension des muscles du péritoine à la suite d'un processus inflammatoire sévère.

Si vous identifiez des symptômes d'appendicite, il est nécessaire de demander de l'aide médicale d'urgence. Vous ne devez prendre aucun analgésique ni aucun autre agent pharmacologique avant d'avoir consulté un médecin. Tous les médicaments peuvent altérer le tableau clinique de la maladie et compliquer le diagnostic.

Signes d'appendicite chez un adulte

Attention! L'appendicite est une pathologie grave nécessitant une intervention chirurgicale urgente. Le fait de ne pas fournir une assistance en temps utile entraîne de nombreux cas de péritonite - une inflammation du péritoine, qui s'accompagne d'un empoisonnement général du corps.

Une tumeur maligne est l’une des maladies les plus graves pouvant causer une douleur intense au côté droit de l’abdomen. Avec un cancer du caecum ou du côlon ascendant, le patient présente un syndrome douloureux extrêmement intense, accompagné des symptômes suivants:

  • des nausées et des vomissements;
  • perte de poids rapide;
  • l'anémie;
  • manque d'appétit;
  • l'apparition de méléna - fèces avec du sang;
  • détérioration de l'état général: léthargie, faiblesse, somnolence.

Comment se développe le cancer de l'intestin

La principale méthode de traitement du cancer est la chirurgie et la chimiothérapie. En outre, pour améliorer l'efficacité de la thérapie attribuée au patient, une radiothérapie peut être prescrite. Le volume de l'opération est déterminé par l'emplacement de la tumeur, sa taille et la présence de métastases. Si nécessaire, le patient se voit prescrire des analgésiques: Tramadol, Nalbuphine, Butorphan.

Vidéo - Causes possibles de la douleur abdominale

Infections et invasions du tractus gastro-intestinal

Une autre cause de douleur abdominale est un processus infectieux. Les maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal sont la salmonellose, l'infection à rotavirus, la colibacillose, etc. Les maladies causées par des bactéries, des champignons ou des virus présentent des symptômes similaires:

  1. Douleur dans diverses parties de l'abdomen.
  2. Hyperthermie à 39-40 ° C, fièvre, frissons.
  3. Diarrhée jusqu'à 10-15 fois au cours de la journée, apparition de traînées sanglantes dans les selles.
  4. Soulagement répété de vomissements, nausée constante.

La maladie se développe à la suite de l'utilisation d'eau bouillie, de produits de qualité médiocre ou non lavés, du contact direct avec une personne malade.

Attention! Une infection intestinale peut entraîner une déshydratation rapide du corps, source de complications graves. Afin d'éviter que l'état du patient ne se détériore, il est nécessaire de consulter un médecin.

Symptômes d'infections gastro-intestinales

De telles maladies nécessitent un médicament assez long. Le patient se voit prescrire les médicaments suivants:

  • antibiotiques: amoxicilline, doxycycline, cefabol, etc.;
  • absorbants qui suppriment les effets négatifs des toxines: Smecta, Polyphepanum, Attapulgite;
  • des solutions de rehydron et de béguidron pour la normalisation de l'équilibre hydrique et électrolytique dans le corps;
  • Moyens stabilisants de la microflore intestinale: Linex, Lactobacterin.

Dans certains cas, les invasions helminthiques provoquent des douleurs abdominales sévères. Les helminthes peuvent blesser la paroi intestinale ou provoquer une obstruction de la lumière intestinale. Une telle maladie est accompagnée d’une diminution intense du poids du patient, d’une détérioration des cheveux et de la peau, de troubles du système nerveux et d’une augmentation de l’appétit. Avec l'apparition de symptômes similaires, il est nécessaire de passer une analyse de la présence de vers. Lors de la détection de vers dans les matières fécales ou leurs larves lors d'un frottis, le médecin prescrit au patient les agents anthelminthiques suivants: Helmintox, Worm, Nemozol, etc.

Dysfonctionnement circulatoire

La rupture de la circulation sanguine dans les vaisseaux des organes abdominaux devient un facteur provocant provoquant une douleur sourde persistante dans l'abdomen. Le syndrome de la douleur dans la région ombilicale droite résulte du rétrécissement de la lumière des vaisseaux mésentériques.

Attention! Le mésentère est l’organe de liaison grâce auquel d’autres organes de la cavité abdominale sont fixés à la paroi postérieure de l’abdomen.

Quel est le mésentère

C'est avec ce ligament que l'intestin est en position verticale. Si le débit sanguin dans les vaisseaux mésentériques est altéré, la personne présente des accès persistants de douleur, des selles anormales et des troubles digestifs. Diagnostiquer la pathologie par ultrasons.

Le traitement des troubles du débit sanguin dépend des facteurs qui ont provoqué le dysfonctionnement. Dans la thrombose vasculaire, il est démontré que les médicaments dissolvent un caillot qui perturbe le fonctionnement normal des artères et des veines: Purolaz, Streptokinase, Alteplaza, etc. Dans le cas d'une sténose aortique, le patient subit une angioplastie, opération qui permet au vaisseau de se dilater.

Pathologies du système urinaire

La lithiase urinaire est la cause la plus courante de douleur au côté droit de l'abdomen, causée par des pathologies du système urinaire. Il s’agit d’un processus pathologique au cours duquel des concrétions se forment dans les reins ou la vessie. Lorsque les calculs se déplacent le long des uretères, le patient ressent une douleur intense. Il peut être clairement localisé ou déversé.

Attention! Le mouvement du tartre le long des voies urinaires mène à une colique rénale, qui s'accompagne d'une attaque de douleur intense. Cette condition nécessite une attention médicale immédiate.

Le traitement de la lithiase urinaire consiste à suivre un régime et à prendre des médicaments:

  • analgésiques: papaverine, no-shpa, etc.;
  • anti-inflammatoire: Diclofenac, Indomethacin, Piroxicam;
  • analgésiques: Analgin, Baralgin, Tempalgin;
  • urolitiki: Urodan, Blemaren.

Causes de la douleur abdominale

Pathologie du système de reproduction chez la femme

Un certain nombre de raisons peuvent provoquer des douleurs abdominales à la droite du nombril uniquement chez les patientes. L'une des causes les plus courantes de malaise est la douleur pendant la menstruation. Plus de 75% des femmes en âge de procréer apparaissent dans l'abdomen environ 2-3 jours avant le début des règles. De tels symptômes ne sont le signe d'aucune pathologie, sauf s'ils sont accompagnés d'une augmentation des saignements ou d'une altération générale du bien-être.

La douleur normale pendant la menstruation est de nature spasmodique ou douloureuse et disparaît généralement 3 à 5 jours après le début de la menstruation. De plus, pendant cette période, le patient peut augmenter légèrement la température corporelle, apparaître une faiblesse et une somnolence, détériorer l'état de la peau.

En outre, les douleurs abdominales peuvent indiquer une grossesse extra-utérine. Le syndrome douloureux est généralement localisé au-dessus du pubis, mais il peut aussi irradier plus haut.

Une pathologie similaire se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleurs abdominales sévères et crampes;
  • saignement des voies génitales;
  • baisse de la pression artérielle;
  • nausée

Attention! La grossesse extra-utérine peut rompre la trompe de Fallope. Afin d'éviter une telle complication, vous devez contacter immédiatement un gynécologue. Une telle pathologie entre 9 et 12 semaines de gestation est particulièrement dangereuse.

Le syndrome de la douleur chez une femme peut également résulter d'un processus inflammatoire de l'utérus, des gonades ou des trompes de Fallope. En général, ces troubles résultent d'une exposition à des microorganismes pathogènes lors de rapports sexuels non protégés ou lors d'une infection des voies urinaires.

Le traitement de la cervicite, de l'urée, de la vaginite et d'autres processus inflammatoires consiste en l'utilisation d'antifongiques ou d'antibactériens: doxycycline, macropen, ofloxacine, etc.

Cervicite atteinte du col utérin

Une autre perturbation du système reproducteur, entraînant des douleurs abdominales - endométriose. Il s’agit d’une pathologie dans laquelle le tissu tapissant les parois de l’utérus se développe au-delà des limites de l’organe.

Les symptômes de l'endométriose comprennent les symptômes suivants:

  • pertes vaginales prolongées, durant plus de 8 à 12 jours;
  • douleur dans la région ombilicale, le bas-ventre ou le vagin;
  • hyperthermie jusqu'à 37,5-38 ° C;
  • anémie, détérioration de l'état général, faiblesse;
  • céphalées et vertiges;
  • baisse de la pression artérielle;
  • fatigue
  • pâleur de la peau.

Pour arrêter le saignement, il est souvent nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale: le patient a un endomètre pathologiquement étendu. Après la procédure, on prescrit aux femmes des médicaments normalisant le fonctionnement du système reproducteur: tamoxifène, Duphaston, Marvelon, etc.

Diagnostic requis

En cas de syndrome de douleur intense ou de longue durée, vous devriez consulter un médecin. Pour identifier la cause de la douleur dans la région ombilicale, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre de mesures de diagnostic. Les études permettent de déterminer la localisation de la pathologie et son étiologie. Les experts prescrivent les procédures suivantes au patient:

  • Échographie des reins et des organes abdominaux;
  • FGDS;
  • analyse générale des selles, test de sang occulte;
  • analyse d'urine;
  • test sanguin général et biochimique.

Selon la nature de la pathologie révélée, on prescrit au patient une consultation auprès d'un gastro-entérologue, d'un néphrologue, d'un gynécologue ou d'un spécialiste des maladies infectieuses.

Vidéo - Causes inattendues de la douleur abdominale

Premiers soins pour douleurs abdominales

Si vous ressentez une douleur intense dans la région ombilicale droite, vous devez immédiatement consulter un médecin. Avant l'arrivée de spécialistes, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments pharmacologiques car leur action peut altérer le tableau clinique de la maladie. Dans le cas d'un syndrome douloureux fort, une utilisation unique d'agents ayant un effet anesthésique et antispasmodique est autorisée: Papaverine, No-shpa, Drotavérine.

Papaverine, suppositoires rectaux

Vous pouvez réduire l’inconfort en appliquant une compresse froide sur votre estomac. Vous pouvez tenir un sac de glace pour pas plus de 3 à 5 minutes. L'utilisation de coussins chauffants est interdite car ils peuvent accélérer la propagation du processus inflammatoire. Par exemple, en cas d'appendicite, le patient peut développer une péritonite lorsque la zone touchée est chauffée.

Il existe de nombreuses causes pouvant causer des douleurs abdominales. Il est assez difficile de déterminer indépendamment la cause exacte de la maladie. En cas d'apparition d'un syndrome douloureux intense, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car de telles conditions peuvent indiquer le développement de pathologies graves. La détection précoce de la pathologie permettra le traitement rapide de la maladie et préviendra l’apparition de complications.

Douleur abdominale à droite du nombril

✓ Article vérifié par un médecin

La douleur abdominale est l’un des types de douleur les plus courants, pouvant survenir isolément ou faire partie des symptômes pathologiques de certaines maladies. La douleur peut survenir des côtés, dans le bas de l'abdomen, dans la région épigastrique et abdominale. La douleur dans la région ombilicale est moins courante: d’en bas, dans la partie supérieure, sur le côté gauche ou à droite du nombril. Le plus dangereux est la douleur dans la partie droite de la région ombilicale, car ce symptôme peut indiquer des maladies graves, par exemple une inflammation de l’appendice.

Douleur abdominale à droite du nombril

Causes possibles

Dans le quadrant droit de l'abdomen se trouvent des parties de l'intestin (angle hépatique du gros intestin dans l'hypochondre droit, côlon ascendant sur le flanc droit, aveugle par un processus en forme de ver dans la région iliaque droite), l'intestin grêle occupe l'intégralité de la région ombilicale, l'appendice. Les organes internes de l'appareil reproducteur - annexes de l'utérus - occupent les régions iliaques droites et gauches, éventuellement sus-pubiennes. Par conséquent, les douleurs dans le côté droit de l'abdomen sont le plus souvent causées par des perturbations dans le travail de ces organes.

Causes possibles de douleur au nombril

Problèmes intestinaux

Environ 50% des pathologies dans lesquelles le patient se plaint de douleurs à la droite du nombril sont liées au fonctionnement de l'intestin. Celles-ci peuvent être les maladies suivantes:

  • syndrome du côlon irritable - trouble fonctionnel de l'intestin qui comporte des périodes de rémission et d'exacerbation et une évolution chronique (le diagnostic est posé si le travail des intestins est perturbé pendant trois mois consécutifs et qu'il n'y a aucune cause infectieuse ou organique);
  • obstruction intestinale - état dans lequel le mouvement des aliments dans le tube digestif est perturbé et l'activité motrice des parois intestinales est interrompue;
  • colite - inflammation de la couche épithéliale externe des parois intestinales;
  • La diverticulite est un processus inflammatoire de l'intestin, dans lequel des protrusions se forment dans sa cavité sous forme de sacs ressemblant à une hernie.
  • L'entérite est une maladie caractérisée par une violation de l'absorption des nutriments par les parois de l'intestin grêle et une atrophie de la couche cellulaire des muqueuses.

Que peut être une douleur dangereuse dans le nombril?

Des erreurs de nutrition, une alimentation riche en sel et en produits chimiques, une violation de la microflore intestinale, le tabagisme et l’abus d’éthanol peuvent également provoquer l’apparition d’un syndrome douloureux du côté droit de la région ombilicale. Si un patient a récemment été traité avec des antibiotiques et d’autres médicaments à activité antibactérienne élevée, l’inconfort peut constituer une réaction secondaire au traitement.

Faites attention! Pour les femmes qui suivent souvent un régime et se limitent à la nutrition, ces douleurs peuvent être chroniques. Pour éviter cela, il est nécessaire d’adopter une approche responsable dans la préparation du régime. Le menu du jour doit comprendre de la viande et de la volaille (de préférence un agriculteur), du poisson, des œufs de poulet ou de caille, des fruits, des légumes verts, des noix, du lait et des baies.

Troubles circulatoires

L'emplacement des organes dans la cavité abdominale

Une mauvaise circulation sanguine peut également entraîner l'apparition d'une douleur modérée à droite du nombril. Le plus souvent, cela se produit lors du serrage des vaisseaux mésentériques. Le mésentère est un type de ligament qui relie l'arrière de la cavité abdominale à diverses parties du tube intestinal. Grâce à ce pli, l'intestin prend une position verticale plutôt que de descendre dans le bas de l'abdomen. Si le mouvement du sang dans les vaisseaux qui recouvrent la surface du mésentère est altéré, la personne ressent une douleur épineuse d'intensité modérée. Parallèlement, d'autres symptômes peuvent survenir:

  • douleur intestinale;
  • difficulté à déféquer;
  • instabilité de la chaise.

La pathologie peut être détectée à l'aide d'un diagnostic par ultrasons.

Appendicite

Il est possible de suspecter une appendicite si le patient se plaint de douleurs au côté droit du nombril, qui augmentent avec la position du corps et ne partent pas avant 12 heures. L'appendicite est une pathologie chirurgicale grave, caractérisée par une inflammation de l'annexe (appendice, appendice du caecum). L'appendicite a des symptômes assez vifs et prononcés, mais la plupart des symptômes ne peuvent pas être qualifiés de spécifiques et caractéristiques de cette maladie particulière. Pour cette raison, les médecins interdisent de donner au patient des médicaments (en particulier des analgésiques) jusqu'à ce que la personne soit examinée. L'utilisation de n'importe quel médicament peut "ternir" le tableau clinique de la pathologie et compliquer la formulation d'un diagnostic précis.

Les symptômes de l'appendicite aiguë incluent:

  • le développement rapide de l'hypotension (y compris la réduction isolée de la pression artérielle);
  • maux de tête;
  • vomissements (le plus souvent célibataires) et nausées sévères;
  • douleur au côté droit de l'abdomen, pouvant survenir près du nombril, dans la partie centrale, puis revêtir un caractère diffus;
  • sueurs froides;
  • tension des muscles abdominaux.

C'est important! Le traitement de l'appendicite est toujours chirurgical. Si vous ne retirez pas l'annexe inflammatoire à temps, l'exsudat purulent peut pénétrer dans la cavité abdominale et le sang, entraînant l'apparition d'une péritonite (inflammation des organes et des tissus du péritoine) et d'une septicémie.

Hernie intestinale

Le gonflement des hernies est une autre cause possible de douleur chronique à l’anneau ombilical. Selon l'endroit, la douleur peut survenir du côté droit ou gauche. Une hernie est une saillie intestinale qui dépasse de son emplacement tout en maintenant l'intégrité des muqueuses tapissant la surface interne de l'intestin.

Dans certains cas, la douleur peut être causée par une hernie de l'anneau ombilical, mais cette pathologie chez l'adulte est extrêmement rare, car elle est généralement diagnostiquée et opérée chez les enfants (âgés de 5 à 7 ans).

Autres raisons

Ce symptôme peut se produire dans les maladies des reins, du pancréas et de la vésicule biliaire. Dans la cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire), des picotements sur le côté droit du nombril sont l’un des premiers symptômes de la pathologie, après quoi d’autres symptômes caractéristiques commencent à se développer. Les pathologies suivantes peuvent être ajoutées à la liste des maladies pour lesquelles on peut ressentir une douleur du côté droit autour du nombril:

  • lésion ulcéreuse de la paroi intestinale ou de l'estomac;
  • la formation de calculs dans la vésicule biliaire (cholélithiase);
  • maladie du foie;
  • pathologie dans le fonctionnement du diaphragme.

Douleur abdominale

C'est important! Les lésions malignes de l'intestin grêle peuvent également présenter, parmi les symptômes, une sensibilité à la droite du nombril. Les douleurs à la fois sont lancinantes, ont un caractère chronique et s’aggravent en appuyant sur l’anneau ombilical. Pour exclure la possibilité d'un cancer, il est nécessaire de contacter un chirurgien oncologue.

Vidéo - Pourquoi ça fait mal au bas-ventre droit?

Causes de la douleur chez les femmes

Chez les femmes, ce type de douleur peut indiquer des maladies gynécologiques et des processus inflammatoires dans le système urogénital. Le plus commun d'entre eux est la pathologie de l'endomètre. Les médecins considèrent que l'endométriose est une maladie chronique qui ne peut pas être complètement guérie, mais il est possible d'arrêter la croissance pathologique et la division des cellules du tissu conjonctif. La maladie se caractérise par la prolifération de la couche interne de l'utérus au-delà de l'organe.

Principale raison du développement de l'endométriose, les médecins pensent que la plupart des filles présentent des troubles hormonaux pendant la puberté.

Une autre pathologie hormonale est l'hyperplasie de l'endomètre. Lorsque cette maladie survient, la croissance pathologique de l'endomètre et son épaississement. Les symptômes de la maladie sont assez caractéristiques et le diagnostic ne pose généralement pas de problèmes.

Quelle est l'hyperplasie de l'endomètre

Les signes d'hyperplasie de l'endomètre incluent:

  • saignements utérins, qui durent plus de 7 à 10 jours;
  • douleur dans le bas de l'abdomen et la région ombilicale du côté droit ou au-dessous;
  • montée en température à 37,8-38,3 °;
  • pâleur de la peau;
  • signes d'anémie;
  • maux de tête et vertiges;
  • abaisser la pression artérielle;
  • faiblesse et baisse des performances.

Dans la plupart des cas, il est possible d'arrêter les saignements de la maladie uniquement à l'aide d'un curetage, qui peut être utilisé à des fins de diagnostic. Le médecin prélève la totalité de l'endomètre à l'aide d'un instrument chirurgical spécial (curette) ou d'un aspirateur et envoie le matériel obtenu à un examen histologique.

Les maladies suivantes peuvent également provoquer des douleurs légères tirant à la droite de l'anneau ombilical:

  • myome ou fibrome utérin;
  • la cystite;
  • pyélonéphrite;
  • inflammation des ovaires ou des appendices;
  • glomérulonéphrite;
  • érosion cervicale.

Faites attention! Si, après le traitement de la maladie sous-jacente, la douleur ne disparaît pas ou ne fait que s'aggraver, vous devriez demander conseil à un oncologue pour éliminer la possibilité d'un cancer de l'appareil génital féminin.

Causes de crampes douloureuses à la droite de l'anneau ombilical

La douleur n'a pas toujours un caractère tirant, coupant ou perçant. Dans certaines maladies, il peut ressembler à des spasmes musculaires, qui résultent le plus souvent d'un rétrécissement des parois intestinales.

Ce symptôme se manifeste dans les pathologies suivantes:

  • la formation d'adhérences dans les intestins;
  • La maladie de Crohn est une pathologie chronique caractérisée par une inflammation granulomateuse de certaines parties du tractus gastro-intestinal.
  • colite ulcéreuse de type non spécifique avec signes de cicatrices;
  • mégacôlon - expansion et scellement des parois du côlon.

Les ballonnements, les flatulences et d'autres troubles dyspeptiques, qui résultent le plus souvent d'une alimentation excessive et de troubles des organes digestifs, peuvent également provoquer des douleurs crampes qui disparaissent après l'élimination d'un facteur négatif.

Symptômes de la maladie de Crohn

Pourquoi la douleur apparaît-elle à la droite du nombril chez les hommes?

La cause la plus probable de ce symptôme chez les hommes de tout âge est la prostatite. Il s'agit d'un processus inflammatoire qui affecte les tissus de la prostate, qui peut avoir une étiologie non infectieuse et infectieuse. La prostatite prend le plus souvent une évolution chronique avec des périodes d'exacerbation.

Les symptômes de la maladie sont généralement:

  • douleur pendant la miction et les rapports sexuels;
  • gonflement et gonflement du tissu de la prostate;
  • augmentation de la température par rapport aux indicateurs subfébriles;
  • besoin fréquent de vider la vessie.

Avec la prostatite, une autre pathologie de la prostate se produit souvent - l'adénome de la prostate. Dans un traitement simple, le traitement de la pathologie peut être conservateur. Dans les cas plus graves, un traitement chirurgical est nécessaire.

Causes de la douleur sur le côté droit de l'abdomen

Diagnostic: qui contacter si ça fait mal à droite du nombril?

Avec l'apparition d'un tel symptôme est nécessaire, surtout si elle a un cours chronique et une intensité élevée, vous devez contacter les spécialistes suivants:

  • un gastroentérologue;
  • proctologue;
  • un chirurgien;
  • oncologue;
  • gynécologue (pour les femmes).

S'il n'y a pas d'autres symptômes caractéristiques de certaines maladies chez le patient, l'examen peut être initié en consultant un médecin généraliste qui procédera à un examen visuel, à la palpation de la région abdominale et à la collecte des antécédents médicaux.

Pour les douleurs abdominales, une consultation avec un médecin est obligatoire.

Selon les résultats de l’examen initial, des méthodes d’examen supplémentaires, énumérées dans le tableau ci-dessous, seront attribuées au patient.

Efficacité et précision du résultat