Principal / L'intestin

Pourquoi le ventre fait-il mal au nombril?

L'intestin

Un malaise abdominal survient souvent lorsque l'on mange des aliments lourds et gras, après avoir trop mangé, ou peut être causé par un effort physique. S'il n'y a pas de désordres organiques ni de désordres fonctionnels du système digestif, l'inconfort n'apparaît pas après chaque repas et passe pendant une courte période, tandis que son intensité n'augmente pas.

De nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal au stade initial ne se manifestent que par des douleurs abdominales et des troubles dyspeptiques, vous ne devez donc pas tout imputer à une indigestion, vous devez consulter un médecin.

Une description précise de la localisation de la douleur et de sa nature aidera le spécialiste à déterminer le diagnostic préliminaire et à prescrire les études nécessaires pour le confirmer. Ainsi, des douleurs abdominales au droit du nombril peuvent apparaître en raison d'un dysfonctionnement de l'intestin, de l'estomac, de la rate, de l'appendice, des organes du système sexuel et excréteur.

Maladies qui manifestent une douleur à la droite du nombril

Le plus souvent, une douleur au nombril indique un dysfonctionnement du petit ou du gros intestin. La douleur provoque une inflammation de la membrane muqueuse, un processus dystrophique, une altération de la circulation sanguine, un blocage de la lumière intestinale, une accumulation de gaz et de matières fécales.

En plus de la douleur, pour les maladies du tractus gastro-intestinal apparaît des nausées, des vomissements, des selles altérées. La combinaison des symptômes qui apparaissent simultanément à la douleur dans l'abdomen, près du nombril du côté droit, aidera à déterminer le stade de développement de la pathologie.

Entérite

Inflammation de l'intestin grêle, ce qui conduit à des processus dystrophiques. La pathologie se forme après une infection de l'intestin par des bactéries, des virus, des parasites, des vers, des produits chimiques agressifs ou des troubles alimentaires.

L'inflammation peut également se développer sur le fond de la médication à long terme, aussi bien que quand une personne est sujette à l'alcool, aux aliments épicés et rugueux. Si le processus inflammatoire se poursuit dans le jéjunum, la jéjunite est diagnostiquée et, dans l'iléon, l'iléite.

Si l'inflammation a touché toutes les parties de l'intestin grêle, on parle alors d'entérite totale. Toutes les maladies sont caractérisées par une violation de la fonction d'absorption, le processus de division des aliments, la production de certaines enzymes ou leur activité.

Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, le patient s'inquiète de la diarrhée (10-15 fois par jour), des nausées, des vomissements, des crampes autour du nombril, à droite ou à gauche. Une hyperthermie et des maux de tête sont parfois constatés. La personne ressent également de la faiblesse, de la sécheresse et de la pâleur de la peau, une floraison sur la langue blanche, des gargouillis et une rétention de gaz dans l'estomac.

Dans l'entérite chronique, des manifestations extra-intestinales sont également notées (carence en vitamines, anémie, ostéoporose, dystrophie). La défécation peut durer jusqu'à 5 fois par jour, après quoi il y a une faiblesse, une pression artérielle basse, des vertiges, des tremblements des membres. Dans la langue avec une plaque blanche d'inflammation intestinale, le long des bords sont des traces visibles des dents.

Infarctus intestinal

En pathologie, la circulation sanguine mésentérique est altérée. La thrombose, l'embolie, l'ischémie non occlusive et l'athérosclérose surviennent le plus souvent en présence d'une maladie cardiaque grave. L'âge moyen des patients ayant reçu un diagnostic d'infarctus intestinal est de soixante-dix ans, mais récemment, la pathologie s'est développée de plus en plus souvent chez les patients de moins de 30 ans.

La première étape dure jusqu'à six heures. A ce stade, le patient souffre de crampes abdominales sévères. L'emplacement de la douleur dépend de l'endroit où la nécrose de la paroi intestinale s'est développée. L'ischémie de l'intestin grêle provoque une douleur autour du nombril. Si la montée ou le caecum est affecté, il se produit alors du côté droit de l'abdomen et, s'il est transversal ou descendant, du côté gauche.

Et bien que la douleur soit forte, l'estomac reste mou et ne fait presque pas mal à la palpation. Au début de la maladie, le péristaltisme est augmenté, mais en quelques heures, il s'affaiblit. La maladie se développe généralement rapidement, mais il arrive que les symptômes augmentent progressivement. En plus d'avoir mal au ventre, des nausées, de la diarrhée et des vomissements se produisent.

À mesure que la nécrose de la paroi intestinale disparaît, la douleur disparaît naturellement, mais l'état du patient ne s'améliore naturellement pas. Il y a des signes d'intoxication et de déshydratation, les crises commencent, il y a un coma.

Troubles circulatoires

La douleur dans le nombril à droite est due à la détérioration de la circulation sanguine dans les anses de l'intestin. Le plus souvent, cela est provoqué par le chevauchement de la lumière des vaisseaux mésentériques, de sorte que les tissus intestinaux ne reçoivent pas la quantité nécessaire de nutriments et d’oxygène.

L'ischémie chronique se produit sur le fond de l'athérosclérose, lorsque les plaques d'athérosclérose interfèrent avec la circulation sanguine et, par conséquent, il y a une forte douleur dans le nombril à droite une demi-heure après avoir mangé. Au début du développement de l'ischémie, des nausées, des vomissements, de la diarrhée mélangée avec du sang. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, la constipation, la perte de poids, les flatulences et les gargouillis sont ajoutés.

Appendicite

Au stade initial d'inflammation de l'appendice, le patient ressent une douleur du côté droit du nombril, mais au bout de deux heures, elle se fait sentir dans la région de l'appendice. La maladie est également indiquée par l'apparition d'une douleur aiguë et son aggravation en modifiant la position du corps, en riant et en toussant.

Les premières manifestations de l'inflammation comprennent les nausées, les vomissements isolés, la rétention de gaz et de selles, la diarrhée, la fièvre jusqu'à des valeurs fébriles, un pouls allant de 90 à 100 battements par minute. Dans l'appendicite chronique, des douleurs douloureuses apparaissent dans l'hypochondre droit, elles augmentent après un effort physique et la digestion est perturbée.

Hernie intestinale

La douleur à droite du nombril apparaît s'il y a une hernie ombilicale. Cette pathologie est principalement retrouvée chez les enfants, mais peut être diagnostiquée chez les adultes, plus souvent chez les femmes après la grossesse. Chez les enfants, les boucles intestinales se détachent en raison des caractéristiques structurelles de l'anneau ombilical et chez les adultes, en raison du diverticule du péritoine du nombril.

Une saillie herniale peut être observée lorsque la personne est en position horizontale. En règle générale, chez les enfants de moins de cinq ans, une hernie dans la région de l'anneau ombilical passe par elle-même. La gêne de la hernie ombilicale peut apparaître après une activité physique, une toux, un rire, des efforts.

Quand une hernie simple se caractérise par des nausées, des éructations, de la constipation. Dans le cas d'une hernie non guidée, le sac herniaire peut être traumatisé, ce qui entraîne une insuffisance de la circulation sanguine et lymphatique dans l'intestin et une détérioration de sa fonction.

Une complication est le pincement des anses intestinales, qui provoque une altération de la circulation sanguine, une nécrose des tissus, une parésie de la paroi intestinale, une gangrène ou une perforation.

Maladies pouvant causer de la douleur autour du nombril

La plupart des maladies du tractus gastro-intestinal ne présentent pas de symptômes spécifiques au stade initial de développement. La douleur est localisée à l'endroit où se produisent les changements pathologiques et peut donc se trouver dans n'importe quelle zone de l'abdomen. Peut-être que la douleur apparaît près du nombril à droite avec les violations suivantes.

Obstruction intestinale

Lorsque la lumière intestinale est bloquée mécaniquement, le mouvement des masses fécales est perturbé, ce qui conduit à un étirement des parois intestinales et à leur rupture. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, une péritonite peut survenir dans les 36 heures suivant l'apparition des premiers signes. Par conséquent, le patient doit être hospitalisé d'urgence. L'obstruction est indiquée par une douleur spasmodique intense, qui disparaît au bout d'un moment, mais les gaz et les matières fécales ne sortent pas, une asymétrie de l'abdomen est observée.

La colite

Maladie inflammatoire de la membrane muqueuse du côlon. La pathologie peut survenir sous forme aiguë et chronique. La maladie peut se développer sur le fond de la dysbiose. La colite aiguë provoque des douleurs abdominales, des nausées, des flatulences et des selles montrant du sang et du mucus. Dans la colite chronique, le processus dystrophique se développe, ce qui entraîne une altération des fonctions motrices et sécrétoires du gros intestin.

Diverticulite

Avec la pathologie dans l'intestin se forment des protrusions. Ils peuvent stagner le contenu intestinal. Avec une augmentation de la pression intra-intestinale ou de la dysmotilité, un processus inflammatoire commence, qui provoque des douleurs abdominales et une diarrhée chronique. Si ces facteurs agissent pendant longtemps, la maladie progresse, entraînant saignements, péritonites, adhérences, fistules.

Syndrome du côlon irritable

Le trouble est fonctionnel, car il survient en violation de la motilité et ne présente aucun trouble organique. La maladie se caractérise par des périodes d'exacerbation et de rémission.

Les patients se plaignent de douleurs constantes dans le ventre ou de douleurs aiguës à l'abdomen, d'une modification de la fréquence et de la consistance des selles, d'une sensation de vidange incomplète des intestins et d'un besoin impérieux (vif) de déféquer. De même, pendant l’exacerbation, des nausées, des éructations, des vomissements, une douleur du côté droit par le haut, une faiblesse, des maux de tête peuvent apparaître.

Tumeur

Les tumeurs peuvent être localisées dans différentes parties de l'intestin. Les néoplasmes bénins de plus de deux centimètres provoquent l'apparition de douleurs le long du mouvement de l'intestin, saignantes de l'anus lors d'une selle, des selles bouleversées.

En cas de tumeurs malignes, d'autres signes d'intoxication apparaissent: perte de poids, transpiration abondante, fatigue et manque d'appétit. Les douleurs peuvent être douloureuses ou crampes, elles s'aggravent généralement avant les selles et s'affaiblissent après la défécation.

Dans certains cas, une douleur irradiante ou un dysfonctionnement intestinal est une complication de la pathologie primitive, qui, si elle est éliminée, provoquera également des troubles de la digestion. Ainsi, l'hépatite et la pancréatite provoquent des douleurs dans l'hypochondre droit, des nausées, des vomissements, des flatulences, de la diarrhée, des éructations.

Dans la cholécystite chronique, la douleur apparaît juste au-dessus du nombril dans l'hypochondre droit. Il fait mal et peut déranger pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines. Si l'inflammation de la vésicule biliaire entraîne la formation de calculs, la douleur est alors aiguë, crampes, éructations, amertume dans la bouche, nausée et subfébrile.

La douleur s'étend sous l'omoplate droite, l'épaule droite, du côté droit de la taille. La douleur est plus intense en violation du régime alimentaire, du stress, de l'hypothermie. Chez la femme, il provoque parfois des douleurs au nombril dans les cas d’endométriose, d’hyperplasie de l’endomètre, de myome ou de fibrome utérin, de cystite, de pyélonéphrite, d’érosion cervicale.

Chez les hommes, la douleur au niveau du nombril du côté droit est généralement due à la prostatite. Maladie chronique avec rémissions et exacerbations. En pathologie, la douleur survient pendant la miction et les rapports sexuels, il est souvent nécessaire de vider la vessie.

Que faire si ça fait mal près du nombril

Les organes des systèmes digestif et génito-urinaire étant situés dans la cavité abdominale, les douleurs abdominales ne sont pas toujours le résultat d'un dysfonctionnement gastro-intestinal. Des douleurs abdominales peuvent également survenir en raison de maladies du système nerveux ou du système musculo-squelettique. C'est pourquoi, en cas de douleur, vous ne pouvez pas commencer un traitement sans consulter un médecin.

Si l'abdomen est très douloureux, que les muscles du péritoine sont contractés et qu'il est difficile de vider les intestins, une hospitalisation urgente est nécessaire. Appendicite, obstruction intestinale, perforation ulcéreuse, péritonite.

Ces pathologies se développent très rapidement (de quelques heures à trois jours) et peuvent être fatales. Avant l'examen du médecin, vous ne devez pas prendre d'analgésiques, chauffer l'estomac ou faire un lavement, il est également interdit de manger.

Si la douleur près du nombril n'est pas très prononcée, alors vous pouvez boire du No-Shpu, du Papaverin, du Drotaverin. Les médicaments vont détendre les muscles lisses des intestins et soulager les spasmes. Si le médicament ne fonctionne pas, la douleur n'est pas causée par un spasme, mais par une inflammation. Afin d'empêcher le développement du processus, il est nécessaire de contacter un gastro-entérologue.

Si la cause de la douleur dans les erreurs de régime, de trop manger ou de boire, puis l’éliminer, cela facilitera la préparation enzymatique, par exemple, Mezim, Festal, Créon. La douleur près du nombril du côté droit est un symptôme de nombreuses maladies des systèmes digestif et urogénital.

Par conséquent, avant de commencer le traitement, il est nécessaire de subir un examen et d’établir les causes de la pathologie. Avant de visiter le médecin doit suivre un régime alimentaire qui exclut les aliments lourds, l'alcool.

Douleur abdominale à gauche du nombril

Même un enfant le sait: si l’estomac a mal à la droite du nombril, il peut s’agir d’une appendicite. Avec l'âge, il faut savoir que la vésicule biliaire est également à droite. Pourquoi l'estomac à la gauche du nombril fait-il mal? Une sensation désagréable touchant le côté gauche de l'abdomen peut signaler l'apparition de maladies graves des organes abdominaux suivants:

  • Côlon descendant;
  • Côlon sigmoïde;
  • Le rectum;
  • Uretère gauche;
  • Ovaire gauche et trompe de Fallope (chez la femme).

Pour comprendre lesquelles, il est nécessaire de comprendre le type de douleur que la personne manifeste.

La nature de la douleur dans l'abdomen

L'intensité des sensations, la manière dont une personne ressent la douleur, sont la nature de la douleur.

  • Triste et douloureux - parle souvent de problèmes gynécologiques. Cela peut être un processus inflammatoire dans l'ovaire gauche ou la trompe de Fallope gauche. Dans ces cas, la douleur abdominale gauche est accompagnée d'une gêne lors d'efforts physiques, de rapports sexuels et de la menstruation. Des douleurs sourdes et douloureuses peuvent également apparaître avec des varices dans le pelvis; l'élargissement de la veine hémorroïdaire; cystite chronique; maladies du sigmoïde et du rectum.
  • Caractère tirant. La douleur d'un personnage qui tire tire de l'inflammation purulente dans les organes des systèmes urogénital et digestif. Peut donner dans le dos, l'aine, la jambe gauche.
  • Caractère perçant. Douleur se manifestant dans la lithiase urinaire, lorsque la pierre traverse l'uretère gauche. Redonne et aine. Des douleurs de couture peuvent accompagner des troubles du sigmoïde et du sphincter rectal.
  • Caractère aigu. Les douleurs aiguës provoquent des crampes et des coliques. Se produit avec: cystite; urolithiase; maladies inflammatoires infectieuses du tube digestif (colite; dysenterie; salmonellose; gastro-entérite; maladie de Crohn; sigmoïdite).
  • Caractère pointu. Une douleur aigüe dans l'abdomen se manifeste par des maladies "féminines": annexite (inflammation des appendices); grossesse extra-utérine.

Des douleurs aiguës sur le côté gauche de l'abdomen peuvent également apparaître dans les cancers des 3ème et 4ème stades.

La douleur peut indiquer qu'il existe une pathologie grave dans le corps. Il est important de demander l'aide d'un médecin à temps.

Symptômes de pathologies provoquant des douleurs à gauche du nombril

Pour comprendre les causes de la douleur, faites attention aux symptômes des satellites. Chaque maladie a ses propres symptômes, ce qui vous permet de faire un diagnostic préliminaire avant un examen complet.

Sigmoïdite

La sigmoïdite - inflammation du côlon sigmoïde du gros intestin peut être à l'origine de la douleur à gauche du nombril. La maladie a deux formes: aiguë et chronique. Peut le causer:

  • Causes internes: infections; La maladie de Crohn; dysbactériose; colite ulcéreuse; problèmes de vaisseaux mésentériques.
  • Causes externes: intoxication par des pesticides; contamination radioactive.

Les symptômes de la sigmoïdite apparaissent:

  • Dans les douleurs de caractère aigu et coupant, localisées dans la partie gauche de la région iliaque et s'étendant dans la cuisse et le bas du dos.
  • Dans les selles anormales (diarrhée ou constipation).
  • Dans la fausse envie de déféquer.
  • En réduisant l'appétit.
  • En général, malaise.
  • Dans la nervosité et l'insomnie.

Traitement de la sigmoïdite - régime strict, antibiotiques et antispasmodiques.

Maladie de Crohn (entérite granulomateuse)

La cause de la douleur à la gauche du nombril peut être liée à la maladie de Crohn - violations de la structure intestinale avec formation d'adhérences intestinales et de fistules. La maladie est chronique. La durée de la période aiguë peut aller jusqu'à six mois, en fonction de l'état général du corps.

L'inflammation entraîne progressivement un rétrécissement du canal intestinal et un remplissage des intestins avec du liquide séreux autour de la zone touchée.

Les symptômes de la maladie de Crohn sont divisés en deux types:

  • Signes extra-intestinaux: sensation de faiblesse, perte de poids, augmentation constante de la température corporelle (37-37,5 ° C), lésions des articulations, du sang et des reins.
  • Signes intestinaux: douleurs lancinantes, diarrhée mêlée de sang et de mucus, inflammation du sphincter rectal.

À ce jour, les médecins ne peuvent déterminer la cause exacte de la maladie de Crohn. Parmi les causes qui influencent le développement de la maladie figurent les facteurs héréditaires, infectieux et associés à l'immunité.

Le début de l'aggravation peut mettre:

  • Intoxication chimique;
  • Maladies du tube digestif, ayant un caractère viral;
  • Infection intestinale chronique;
  • Un ulcère de l'estomac ou de l'intestin;
  • Immunité réduite;
  • Traumatisme abdominal touchant le côlon sigmoïde;
  • Complication postopératoire;
  • Nourriture irrationnelle.

Le traitement des premiers stades de la maladie est induit par un médicament. Le médecin peut prescrire des antagonistes des récepteurs du système immunitaire, des glucocorticoïdes, de la sulfasalazine. Avec l'inefficacité du traitement conservateur, la zone endommagée est enlevée chirurgicalement. Après la chirurgie, le patient doit suivre un régime et prendre des vitamines.

Diverticulite

La cause de la douleur abdominale gauche peut être une diverticulite intestinale, une complication de la diverticulite. Il est important de séparer ces concepts.

La base des parois intestinales sont des muscles lisses, grâce auxquels se réalise le péristaltisme, favorisant le contenu des divisions sous-jacentes. Sur les parois de l'intestin (souvent dans le côlon sigmoïde, situé directement devant le rectum) peuvent former des protrusions de la hernie - les diverticules. La présence de telles saillies intestinales - diverticulose. Le contenu de l'intestin peut pénétrer dans les diverticules. Il y reste, provoquant une reproduction améliorée des micro-organismes et l'apparition du processus inflammatoire. Ce processus inflammatoire chez les diverticules est appelé diverticulite.

Les symptômes de la diverticulite sont similaires à ceux d’autres maladies courantes. Des signes spécifiques aideront à clarifier le diagnostic:

  • La nature monotone de la douleur, localisée à gauche dans le bas de l'abdomen et qui se tourne vers le côté gauche, est aggravée par l'effort physique, la toux et le rire.
  • Le patient peut indiquer un point spécifique - le centre dans lequel la douleur est ressentie.
  • L'inconfort dure longtemps (jusqu'à plusieurs jours).
  • Augmentation de la douleur lors de la palpation.
  • Alternance de diarrhée et de constipation.
  • Manque de soulagement après les selles.

Dix pour cent des patients atteints de diverticulite présentent du sang dans les matières fécales. Lorsque le diverticule est cassé, le saignement devient plus abondant et la personne ressent une douleur aiguë à court terme.

Complications possibles de la diverticulite:

  • Formation d'infiltrat péri-colique (tissu d'imprégnation liquide qui, à la palpation, est ressenti comme une formation tumorale douloureuse).
  • La formation d'adhésions provoquant une obstruction intestinale.
  • L'apparition de fistules, à travers eux, le contenu de l'intestin pénètre dans d'autres organes.
  • Le développement de la péritonite - inflammation du péritoine.
  • Dans de rares cas - réincarnation d'une diverticulite dans une tumeur maligne.

Beaucoup ont des diverticules, la diverticulite se développe dans les unités.

Contribuer à son développement peut:

  • Maladies inflammatoires du côlon (colite d'étiologie différente).
  • Une petite quantité de fibres consommées (fibres alimentaires), qui contribue au développement de la constipation, augmente la pression dans l'intestin et provoque le blocage du diverticule.
  • Facteurs héréditaires: un enfant peut être prédisposé à la formation de diverticules hérités d'ancêtres, vous pouvez même naître avec des diverticules formés.
  • Âge avancé: le tonus musculaire est affaibli, la constipation devient fréquente, le blocage du diverticule est plus probable.
  • Helminthiases: les vers altèrent la microflore naturelle de l'intestin, violent l'intégrité de la membrane muqueuse, ce qui provoque l'apparition de foyers d'inflammation.

Méthodes pour le diagnostic de la diverticulite:

  • Une coloscopie avec un endoscope inséré dans l'anus permet une détection précise des diverticules.
  • Imagerie par résonance magnétique et calculée.
  • Irrigoscopie (examen aux rayons X avec introduction d'un agent de contraste pour obtenir une image nette).
  • L'examen échographique de la cavité abdominale est efficace dans les derniers stades du développement de la maladie. Il aide à identifier les diverticules bien remplis.
  • La laparoscopie - une méthode de diagnostic et de traitement: à travers une petite incision dans la paroi abdominale à l'aide d'une caméra, la face externe de l'intestin est inspectée visuellement, les diverticules sont retirés.

En cas de diverticulite aiguë, la radiographie par contraste n’est pas souhaitable, l’irrigoscopie est utilisée pour déterminer l’efficacité du traitement. L'échographie et le scanner permettent de différencier la diverticulite des autres maladies de la cavité abdominale (appendicite, abcès, etc.).

Le traitement est plus souvent effectué dans l'enceinte d'un établissement médical. Avec une évolution légère de la maladie, le traitement ambulatoire se fait par des médicaments et par un régime alimentaire.

Pour la thérapie, on utilise des médicaments qui peuvent prévenir le développement de l'inflammation et réduire la douleur. Utilisez les groupes suivants:

  • Antibiotiques à large spectre entraînant la destruction des bactéries, réduisant l'inflammation, nettoyant le diverticule des matières fécales et du pus.
  • Les agents anti-inflammatoires et antimicrobiens contribuent à l’élimination de la microflore pathogène et de l’inflammation, empêchent la récurrence de la maladie.
  • Laxatifs légers d'origine naturelle, permettant aux intestins de se libérer de la stagnation des matières fécales, afin de réduire la pression exercée sur les diverticules.
  • Les antispasmodiques aident à réduire l’inconfort.
  • Les médicaments contre les allergies réduisent le gonflement des parois intestinales.

Dans les cas graves, l’introduction de médicaments se fait par voie intramusculaire ou intraveineuse, avec une évolution légère de la maladie - par voie orale.

Colite infectieuse

La colite infectieuse est une maladie inflammatoire du côlon (le côlon descendant est situé du côté gauche de l'abdomen) et est causée par des microorganismes pathogènes.

Symptômes de la colite infectieuse:

  • Spasmes intestinaux douloureux;
  • Fort grondement dans l'estomac;
  • Selles molles;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Faiblesse

Une déshydratation peut se développer dans un contexte de diarrhée sévère.

Pour identifier les causes d'indisposition, des diagnostics de laboratoire sont utilisés: recherches bactériologiques, virologiques et parasitologiques. Dans le cas du développement de complications faire la culture de sang pour la stérilité. Le test sanguin montre une augmentation du niveau de globules blancs, le taux de sédimentation des érythrocytes.

Le traitement est effectué avec prudence: des agents antibactériens sont utilisés. Si l'agent pathogène est Shigella, la fluoroquinolone et la 8-oxyquinoléine sont prescrites. Si une activité pathogène d'Escherichia coli est détectée, utilisez des céphalosporines modernes. Le métronidazole est utilisé pour la colite pseudo-membraneuse provoquée par une infection à Clostridium. Parfois, l'agent causal de la maladie peut être amibes. En cas d’amibiase, les amibocytes, le métronidazole devraient aider à la guérison.

La lutte contre la déshydratation est importante: Regidron ou Oralite est prescrit pour saturer le corps en eau.

Après l'élimination des symptômes aigus, un régime de restauration et l'administration de préparations enzymatiques (pancréatine, Festal, etc.) et de prébiotiques sont prescrits.

L'activité des parasites dans le corps

Une douleur intense dans l'abdomen à gauche du nombril peut indiquer la présence de parasites dans l'intestin. Les causes de l’infection peuvent être une violation des règles d’hygiène individuelle, une immunité réduite, la communication avec des animaux infectés, des aliments qui n’ont pas subi un bon traitement thermique.

Lorsque les infections à helminthes se produisent:

  • Coups de poignard dans l'abdomen à gauche;
  • Nausée constante, envie de vomir;
  • Démangeaisons rectales;
  • La toux (l'une des étapes du développement des vers ronds a lieu dans les poumons);
  • Symptômes d'intoxication générale;
  • Éruption cutanée;
  • Augmentation de la température corporelle.

Les helminthiases sont diagnostiquées sur la base d'une analyse des selles.

Le traitement consiste à prendre des antihelminthiques (Nemozol, Pyrantel, Vermoksa). Il est recommandé de suivre un régime alimentaire strict, de mieux contrôler l'hygiène individuelle, de transformer le linge et de soigner les helminthiases chez les animaux domestiques.

Maladies de la rate

La rate est un organe non apparié situé dans l'hypochondre gauche, qui peut également faire mal. Il est responsable de la formation du sang et de la stabilité immunitaire, c’est un lieu de dépôt de sang.

Les principaux problèmes de la rate, qui peuvent causer une gêne dans la partie gauche de la cavité abdominale, sont les suivants:

  • Périsplénite (inflammation de la capsule du tissu conjonctif protégeant la rate).
  • Splénomégalie (augmentation de la taille de la rate, conséquence de processus pathologiques dans d'autres parties du corps).
  • Thrombose de la rate vasculaire.
  • Infarctus de la rate (rupture de la rate, résultant souvent de blessures, rate - un organe très fragile).
  • Rupture de la rate (souvent aussi après des blessures mineures).

Chacune de ces maladies constitue un motif de traitement immédiat pour le médecin, qui choisira la stratégie de traitement appropriée.

Douleur chez les hommes

La douleur du côté gauche de l'abdomen chez les hommes peut survenir pour diverses raisons. C'est:

  • Inflammation des testicules;
  • L'apparition d'une hernie;
  • Développement de kyste.

Ces pathologies provoquent:

  • Augmentation de la température corporelle;
  • Faiblesse
  • La nausée

La douleur peut ne pas être limitée à la cavité abdominale, descendre dans la région de l'aine.

Une autre cause possible de douleur chez les hommes est l'inflammation de la prostate.

La nature de la douleur en tirant ou en coupant. Le problème principal est une douleur aiguë lorsque vous urinez. En outre, lorsque l'inflammation de la prostate manifeste un dysfonctionnement érectile.

Douleur chez les femmes

La douleur dans l'abdomen gauche chez la femme est un symptôme alarmant. Lorsqu'ils apparaissent, vous devez faire appel à un spécialiste pour un diagnostic précis et une prescription de traitement. Une femme peut se plaindre de douleurs aiguës dans le bas-ventre gauche et de son incapacité à se baisser.

Les raisons peuvent être:

  • Annexite (inflammation des appendices);
  • Grossesse extra-utérine;
  • Le développement des processus tumoraux de la sphère sexuelle.

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen ne doit pas être ignorée. Si elle est aiguë ou continue à se faire mal pendant plusieurs jours et s’accompagne d’autres symptômes, c’est une raison pour l’attention médicale immédiate.

Ventre douloureux à droite du nombril

Syndrome douloureux - preuve de troubles dans le corps. Dans le même temps, un grand nombre de facteurs peuvent provoquer l'apparition de douleur. L'inconfort peut varier en gravité, emplacement et durée. La douleur dans l'abdomen est l'une des raisons les plus fréquemment invoquées par les patients pour consulter un spécialiste. Les sensations désagréables dans la région ombilicale de droite signalent souvent le développement de pathologies graves dans divers systèmes humains et nécessitent la fourniture de soins médicaux urgents. Dans le même temps, les manifestations cliniques du syndrome douloureux peuvent préétablir la cause de son apparition.

Ventre douloureux à droite du nombril

Causes de douleur dans la région ombilicale à droite

Diverticulite, processus tumoraux dans le système sexuel, digestif ou urinaire, endométriose, colite

Exacerbation de l'ulcère peptique, perforation de l'ulcère, rupture de l'anévrisme, mouvement du tartre dans le système urogénital

Iléus, varices des gros vaisseaux des organes abdominaux, constipation prolongée, entérite

La localisation des organes chez l'homme

Causes possibles de la douleur

Dans la cavité abdominale se trouvent les organes des systèmes digestif, excréteur et endocrinien. Par conséquent, la douleur est généralement causée par des troubles du travail de ces organes.

Dysfonctionnement intestinal

Souvent, la douleur dans la région ombilicale est souvent causée par des pathologies des fonctions du système digestif. Dans plus de 20% à 25% des cas, la douleur chronique à l'abdomen résulte du syndrome du côlon irritable. Cette pathologie due aux troubles psychosomatiques se traduit par des attaques spastiques et un trouble intestinal.

Attention! Ce syndrome est le plus souvent observé chez les personnes âgées de 25 à 40 ans. Les exacerbations de la maladie se produisent chez les patients à la suite d'expériences émotionnelles fortes, du stress et de la névrose.

Syndrome du côlon irritable

Les symptômes de la pathologie, en règle générale, sont aggravés après avoir mangé et semblent paroxystiques. La perturbation du bien-être persiste pendant 2 à 4 jours, après quoi l'état du patient commence à se normaliser progressivement.

Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable, en plus de suivre un régime, doivent prendre les agents pharmacologiques suivants:

  • les antispasmodiques, qui permettent d'arrêter les attaques spasmodiques et de réduire la douleur: mébévérine, papavérine, nyaspam;
  • laxatifs pour l'élimination de la constipation: Metamucil, Citrucel, extrait de séné;
  • médicaments anti-diarrhéiques: lopéramide, imodium;
  • antidépresseurs nécessaires à la normalisation du système nerveux: amitriptyline, tsitalopram, imipramine.

La constipation chronique peut être l'une des causes de la douleur. Dans ce cas, la gêne résulte d'une longue absence de selles et de l'accumulation de matières fécales dans l'intestin. En raison de la présence excessive de gaz dans le tube digestif, le patient ressent une sensation de ballonnement, de nausée et de douleur intense au nombril. Les symptômes de malaise disparaissent après la prise de laxatifs: Macrogol, Forlax, sel de Karlovy Vary, etc.

Échelle de fèces Bristol

Le développement de la colite ulcéreuse chez un patient peut entraîner une douleur intense dans la cavité abdominale, à droite du nombril. Cette maladie est de nature inflammatoire et se manifeste par la formation d’ulcérations et de zones nécrotiques dans l’intestin. La pathologie se développe sous l'action des facteurs provocants suivants:

  1. Mauvais régime, dans lequel le patient reçoit avec de la nourriture pas assez de fibres alimentaires et de fibres et de glucides en excès.
  2. Violation de la microflore intestinale, dysbactériose.
  3. Stress, stress mental constant.
  4. Constipation chronique
  5. Intoxication chimique grave.
  6. Mode de vie sédentaire.

La maladie se manifeste par des périodes d’exacerbations et de rémissions. Au cours de la rechute, le patient présente une hyperthermie allant jusqu'à 38-38,5 ° C, une diarrhée avec un mélange de mucus ou de sang, des douleurs abdominales spasmodiques, des nausées et une faiblesse.

Colite ulcéreuse et maladie de Crohn

Lors du traitement de la colite, le patient doit suivre un régime alimentaire riche en protéines, vitamines et acides aminés. Le traitement médicamenteux de la pathologie comprend l’utilisation de médicaments à effet anti-inflammatoire et cicatrisant: Salofalk, Mekasol, Pentansa.

Attention! L'absence de traitement contre la colite peut entraîner des lésions nécrotiques graves des tissus du côlon et l'apparition de néoplasmes malins.

Chez certains patients, une douleur dans la région paraumbilicale droite provoque une hernie du côlon. Une formation similaire est formée à la suite du déplacement d'une partie de l'intestin à travers des trous élargis dans la paroi abdominale.

Types de hernies abdominales

La hernie, en plus du syndrome de douleur exprimé, se manifeste également par d'autres symptômes:

  • inconfort en essayant de vider les entrailles;
  • vomissements, ce qui souvent n'apporte pas de soulagement;
  • l'apparition d'inclusions sanglantes dans les masses fécales;
  • hernie gonflement.

Une intervention chirurgicale est nécessaire pour enlever une hernie. Dans la plupart des cas, la procédure est réalisée par laparoscopie.

Traitement de la hernie inguinale par laparoscopie

L'une des causes les plus courantes de douleur intense dans l'abdomen droit est l'inflammation de l'appendice, l'appendice ressemblant à un ver du caecum. La maladie se manifeste par des manifestations cliniques prononcées:

  • une forte diminution de la pression artérielle, des vertiges, des évanouissements;
  • pâleur de la peau, sueurs froides;
  • douleur intense dans la région ombilicale, au fur et à mesure que le processus inflammatoire se développe, le syndrome douloureux devient diffus;
  • vomissements, nausée grave;
  • abdomen aigu - la tension des muscles du péritoine à la suite d'un processus inflammatoire sévère.

Si vous identifiez des symptômes d'appendicite, il est nécessaire de demander de l'aide médicale d'urgence. Vous ne devez prendre aucun analgésique ni aucun autre agent pharmacologique avant d'avoir consulté un médecin. Tous les médicaments peuvent altérer le tableau clinique de la maladie et compliquer le diagnostic.

Signes d'appendicite chez un adulte

Attention! L'appendicite est une pathologie grave nécessitant une intervention chirurgicale urgente. Le fait de ne pas fournir une assistance en temps utile entraîne de nombreux cas de péritonite - une inflammation du péritoine, qui s'accompagne d'un empoisonnement général du corps.

Une tumeur maligne est l’une des maladies les plus graves pouvant causer une douleur intense au côté droit de l’abdomen. Avec un cancer du caecum ou du côlon ascendant, le patient présente un syndrome douloureux extrêmement intense, accompagné des symptômes suivants:

  • des nausées et des vomissements;
  • perte de poids rapide;
  • l'anémie;
  • manque d'appétit;
  • l'apparition de méléna - fèces avec du sang;
  • détérioration de l'état général: léthargie, faiblesse, somnolence.

Comment se développe le cancer de l'intestin

La principale méthode de traitement du cancer est la chirurgie et la chimiothérapie. En outre, pour améliorer l'efficacité de la thérapie attribuée au patient, une radiothérapie peut être prescrite. Le volume de l'opération est déterminé par l'emplacement de la tumeur, sa taille et la présence de métastases. Si nécessaire, le patient se voit prescrire des analgésiques: Tramadol, Nalbuphine, Butorphan.

Vidéo - Causes possibles de la douleur abdominale

Infections et invasions du tractus gastro-intestinal

Une autre cause de douleur abdominale est un processus infectieux. Les maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal sont la salmonellose, l'infection à rotavirus, la colibacillose, etc. Les maladies causées par des bactéries, des champignons ou des virus présentent des symptômes similaires:

  1. Douleur dans diverses parties de l'abdomen.
  2. Hyperthermie à 39-40 ° C, fièvre, frissons.
  3. Diarrhée jusqu'à 10-15 fois au cours de la journée, apparition de traînées sanglantes dans les selles.
  4. Soulagement répété de vomissements, nausée constante.

La maladie se développe à la suite de l'utilisation d'eau bouillie, de produits de qualité médiocre ou non lavés, du contact direct avec une personne malade.

Attention! Une infection intestinale peut entraîner une déshydratation rapide du corps, source de complications graves. Afin d'éviter que l'état du patient ne se détériore, il est nécessaire de consulter un médecin.

Symptômes d'infections gastro-intestinales

De telles maladies nécessitent un médicament assez long. Le patient se voit prescrire les médicaments suivants:

  • antibiotiques: amoxicilline, doxycycline, cefabol, etc.;
  • absorbants qui suppriment les effets négatifs des toxines: Smecta, Polyphepanum, Attapulgite;
  • des solutions de rehydron et de béguidron pour la normalisation de l'équilibre hydrique et électrolytique dans le corps;
  • Moyens stabilisants de la microflore intestinale: Linex, Lactobacterin.

Dans certains cas, les invasions helminthiques provoquent des douleurs abdominales sévères. Les helminthes peuvent blesser la paroi intestinale ou provoquer une obstruction de la lumière intestinale. Une telle maladie est accompagnée d’une diminution intense du poids du patient, d’une détérioration des cheveux et de la peau, de troubles du système nerveux et d’une augmentation de l’appétit. Avec l'apparition de symptômes similaires, il est nécessaire de passer une analyse de la présence de vers. Lors de la détection de vers dans les matières fécales ou leurs larves lors d'un frottis, le médecin prescrit au patient les agents anthelminthiques suivants: Helmintox, Worm, Nemozol, etc.

Dysfonctionnement circulatoire

La rupture de la circulation sanguine dans les vaisseaux des organes abdominaux devient un facteur provocant provoquant une douleur sourde persistante dans l'abdomen. Le syndrome de la douleur dans la région ombilicale droite résulte du rétrécissement de la lumière des vaisseaux mésentériques.

Attention! Le mésentère est l’organe de liaison grâce auquel d’autres organes de la cavité abdominale sont fixés à la paroi postérieure de l’abdomen.

Quel est le mésentère

C'est avec ce ligament que l'intestin est en position verticale. Si le débit sanguin dans les vaisseaux mésentériques est altéré, la personne présente des accès persistants de douleur, des selles anormales et des troubles digestifs. Diagnostiquer la pathologie par ultrasons.

Le traitement des troubles du débit sanguin dépend des facteurs qui ont provoqué le dysfonctionnement. Dans la thrombose vasculaire, il est démontré que les médicaments dissolvent un caillot qui perturbe le fonctionnement normal des artères et des veines: Purolaz, Streptokinase, Alteplaza, etc. Dans le cas d'une sténose aortique, le patient subit une angioplastie, opération qui permet au vaisseau de se dilater.

Pathologies du système urinaire

La lithiase urinaire est la cause la plus courante de douleur au côté droit de l'abdomen, causée par des pathologies du système urinaire. Il s’agit d’un processus pathologique au cours duquel des concrétions se forment dans les reins ou la vessie. Lorsque les calculs se déplacent le long des uretères, le patient ressent une douleur intense. Il peut être clairement localisé ou déversé.

Attention! Le mouvement du tartre le long des voies urinaires mène à une colique rénale, qui s'accompagne d'une attaque de douleur intense. Cette condition nécessite une attention médicale immédiate.

Le traitement de la lithiase urinaire consiste à suivre un régime et à prendre des médicaments:

  • analgésiques: papaverine, no-shpa, etc.;
  • anti-inflammatoire: Diclofenac, Indomethacin, Piroxicam;
  • analgésiques: Analgin, Baralgin, Tempalgin;
  • urolitiki: Urodan, Blemaren.

Causes de la douleur abdominale

Pathologie du système de reproduction chez la femme

Un certain nombre de raisons peuvent provoquer des douleurs abdominales à la droite du nombril uniquement chez les patientes. L'une des causes les plus courantes de malaise est la douleur pendant la menstruation. Plus de 75% des femmes en âge de procréer apparaissent dans l'abdomen environ 2-3 jours avant le début des règles. De tels symptômes ne sont le signe d'aucune pathologie, sauf s'ils sont accompagnés d'une augmentation des saignements ou d'une altération générale du bien-être.

La douleur normale pendant la menstruation est de nature spasmodique ou douloureuse et disparaît généralement 3 à 5 jours après le début de la menstruation. De plus, pendant cette période, le patient peut augmenter légèrement la température corporelle, apparaître une faiblesse et une somnolence, détériorer l'état de la peau.

En outre, les douleurs abdominales peuvent indiquer une grossesse extra-utérine. Le syndrome douloureux est généralement localisé au-dessus du pubis, mais il peut aussi irradier plus haut.

Une pathologie similaire se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleurs abdominales sévères et crampes;
  • saignement des voies génitales;
  • baisse de la pression artérielle;
  • nausée

Attention! La grossesse extra-utérine peut rompre la trompe de Fallope. Afin d'éviter une telle complication, vous devez contacter immédiatement un gynécologue. Une telle pathologie entre 9 et 12 semaines de gestation est particulièrement dangereuse.

Le syndrome de la douleur chez une femme peut également résulter d'un processus inflammatoire de l'utérus, des gonades ou des trompes de Fallope. En général, ces troubles résultent d'une exposition à des microorganismes pathogènes lors de rapports sexuels non protégés ou lors d'une infection des voies urinaires.

Le traitement de la cervicite, de l'urée, de la vaginite et d'autres processus inflammatoires consiste en l'utilisation d'antifongiques ou d'antibactériens: doxycycline, macropen, ofloxacine, etc.

Cervicite atteinte du col utérin

Une autre perturbation du système reproducteur, entraînant des douleurs abdominales - endométriose. Il s’agit d’une pathologie dans laquelle le tissu tapissant les parois de l’utérus se développe au-delà des limites de l’organe.

Les symptômes de l'endométriose comprennent les symptômes suivants:

  • pertes vaginales prolongées, durant plus de 8 à 12 jours;
  • douleur dans la région ombilicale, le bas-ventre ou le vagin;
  • hyperthermie jusqu'à 37,5-38 ° C;
  • anémie, détérioration de l'état général, faiblesse;
  • céphalées et vertiges;
  • baisse de la pression artérielle;
  • fatigue
  • pâleur de la peau.

Pour arrêter le saignement, il est souvent nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale: le patient a un endomètre pathologiquement étendu. Après la procédure, on prescrit aux femmes des médicaments normalisant le fonctionnement du système reproducteur: tamoxifène, Duphaston, Marvelon, etc.

Diagnostic requis

En cas de syndrome de douleur intense ou de longue durée, vous devriez consulter un médecin. Pour identifier la cause de la douleur dans la région ombilicale, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre de mesures de diagnostic. Les études permettent de déterminer la localisation de la pathologie et son étiologie. Les experts prescrivent les procédures suivantes au patient:

  • Échographie des reins et des organes abdominaux;
  • FGDS;
  • analyse générale des selles, test de sang occulte;
  • analyse d'urine;
  • test sanguin général et biochimique.

Selon la nature de la pathologie révélée, on prescrit au patient une consultation auprès d'un gastro-entérologue, d'un néphrologue, d'un gynécologue ou d'un spécialiste des maladies infectieuses.

Vidéo - Causes inattendues de la douleur abdominale

Premiers soins pour douleurs abdominales

Si vous ressentez une douleur intense dans la région ombilicale droite, vous devez immédiatement consulter un médecin. Avant l'arrivée de spécialistes, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments pharmacologiques car leur action peut altérer le tableau clinique de la maladie. Dans le cas d'un syndrome douloureux fort, une utilisation unique d'agents ayant un effet anesthésique et antispasmodique est autorisée: Papaverine, No-shpa, Drotavérine.

Papaverine, suppositoires rectaux

Vous pouvez réduire l’inconfort en appliquant une compresse froide sur votre estomac. Vous pouvez tenir un sac de glace pour pas plus de 3 à 5 minutes. L'utilisation de coussins chauffants est interdite car ils peuvent accélérer la propagation du processus inflammatoire. Par exemple, en cas d'appendicite, le patient peut développer une péritonite lorsque la zone touchée est chauffée.

Il existe de nombreuses causes pouvant causer des douleurs abdominales. Il est assez difficile de déterminer indépendamment la cause exacte de la maladie. En cas d'apparition d'un syndrome douloureux intense, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car de telles conditions peuvent indiquer le développement de pathologies graves. La détection précoce de la pathologie permettra le traitement rapide de la maladie et préviendra l’apparition de complications.