Principal / L'intestin

Douleurs abdominales en mangeant: symptômes, traitement

L'intestin

Si vous avez mal à l'estomac en mangeant, vous ne pouvez pas ignorer ce symptôme, car il pourrait s'agir d'une manifestation d'une maladie déjà existante du tractus gastro-intestinal supérieur (TIG). La douleur à l’estomac lors du repas peut être de nature différente: sourde, douloureuse ou forte, crampes. Peut s'accompagner d'une sensation de lourdeur, de nausée et d'autres signes de dyspepsie (digestion difficile ou troubles digestifs). Pour éliminer ces sensations, y compris la douleur, vous devez passer un examen diagnostique, car Les causes de l'inconfort gastrique sont nombreuses. Pour poser un diagnostic correct, il est important de comprendre à quel moment la douleur survient habituellement: au début d'un repas ou à la fin d'un repas, comment la nature des aliments influe sur l'apparition de la douleur, qu'elle apparaisse toujours ou périodiquement et quel type d'aliment. Il est important de déterminer la nature de la douleur: douleur douloureuse, oppressante, cambrée, aiguë, coupante, crampes. S'accompagne de nausées, de vomissements ou d'autres manifestations dyspeptiques. C'est temporaire, permanent ou paroxystique. Ce n’est qu’après avoir analysé les plaintes et examiné les examens, en tenant compte des résultats, que le médecin peut prescrire un traitement adéquat.

Qu'est-ce qu'un estomac et pourquoi ça fait mal

L'estomac est un organe creux musculaire du système digestif. En général, cela ressemble à un sac dont les parois sont constituées d’un grand nombre de fibres musculaires. La paroi interne est tapissée de membrane muqueuse. L'estomac est un organe en plastique et est capable de s'étirer à grande taille lorsque la nourriture y pénètre.

Lorsque les aliments pénètrent dans l'estomac, le suc gastrique est libéré et consiste en pepsine, acide chlorhydrique, chymosine et autres enzymes. De plus, la quantité nécessaire de mucus est également produite dans l'estomac, ce qui remplit une fonction protectrice. La douleur gastrique lors de la consommation d'aliments dans un langage médical s'appelle "gastralgie". C’est une sensation de gravité variable de l’inconfort de l’estomac. Le patient indique généralement le haut de l'abdomen: au-dessus du nombril, entre les hypochondries - il s'agit de la région dite épigastrique. La douleur peut être une manifestation de pathologies gastriques, de situations stressantes ou un signe supplémentaire de maladies du tube digestif.

Classification des différentes formes et types de douleur

Selon le degré d'occurrence du foyer douloureux, il y a:

  • La douleur organique - survient en relation avec les changements pathologiques déjà présents dans les organes du système digestif.
  • Fonctionnel - il n'y a aucune raison évidente pour l'apparition de la douleur. C'est-à-dire qu'il n'y a pas de maladie identifiée. Les facteurs contribuant à l’apparition d’un symptôme peuvent être: d’abord, le stress, puis - une nourriture médiocre, de mauvaise qualité, intempestive, des réactions allergiques à certains produits, la prise de médicaments à long terme ou l’exposition à des substances toxiques. La survenue d'une gêne dans ces cas est individuelle.

Par la force et le lieu:

  • Douleur générale - douleur renversée (ressentie dans toute la région épigastrique). Ce phénomène se produit rarement, généralement avec une pangastrite ou des troubles psycho-émotionnels.
  • Partielle - commence à faire mal à un certain endroit. Les symptômes peuvent apparaître soudainement lorsque vous fumez ou prenez des médicaments.

Par conséquent, si vous avez mal à l'estomac en mangeant, seul un spécialiste, un thérapeute ou un gastro-entérologue peut déterminer la véritable cause de cette douleur.

Qu'est-ce qui cause les douleurs à l'estomac?

Lorsque l'estomac commence à faire mal au cours du repas, vous devez penser à ce que vous mangez. La cause en est souvent l'utilisation d'aliments épicés et irritants, de boissons alcoolisées, gazéifiées et énergétiques.

La malnutrition ou un apport alimentaire excessif affecte également la santé de l'estomac. Les régimes irrationnels ont un impact négatif sur tout le corps et leur observance constante ainsi que leur désir, par tous les moyens, répondent à la norme fictive, peuvent conduire non seulement à l'anorexie, mais aussi à la gastrite et éventuellement à un processus ulcératif.

Une surconsommation entraîne de graves étirements de l'estomac. Une telle attitude imprudente envers soi-même se reflète non seulement dans l'estomac, mais également dans d'autres organes du système digestif: le pancréas, le foie, la vésicule biliaire, qui travaillent dans des conditions de stress accru.

Les situations stressantes sont un facteur important dans le développement de la gastralgie fonctionnelle. La dyspepsie fonctionnelle se forme généralement dans le contexte du stress psycho-émotionnel - traumatisme mental.

Quelles maladies peuvent causer des douleurs à l'estomac:

  • gastrite;
  • les ulcères;
  • la gastro-entérite;
  • reflux gastro-oesophagien (RGO);
  • hernie de l'œsophage;
  • néoplasmes de l'estomac.

Pathologies d'autres organes pouvant provoquer une douleur irradiante à l'estomac:

  • infarctus aigu du myocarde de la paroi postérieure et inférieure du ventricule gauche;
  • maladies de la vésicule biliaire: cholécystite, cholélithiase;
  • Pancréatite - inflammation du pancréas, en particulier de la tête et d’une partie du corps.

Symptomatologie

En plus de la douleur dans la région de l'estomac, en fonction de la maladie existante, d'autres symptômes peuvent apparaître:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • brûlures d'estomac;
  • formation de gaz;
  • éructations acides ou aériennes;
  • problèmes de défécation:
  • refus de manger à cause de la douleur;
  • perte de poids.

Diagnostics

Afin de bien évaluer le tableau clinique de la maladie afin de poser un diagnostic, le gastro-entérologue doit prescrire les procédures suivantes:

  • oesophagogastroduodénoscopie de l'estomac;
  • échographie de la cavité abdominale;
  • Tests Helicobacter pylori;
  • pH du suc gastrique;
  • analyses de sang et d'urine;
  • test sanguin biochimique.

Sur la base des résultats de recherche fournis, un spécialiste peut diagnostiquer et prescrire un traitement.

Traitement

Traiter afin de supprimer la douleur, vous pouvez conservateur (drogue) par. Dans tous les cas, sans exception, vous devez retirer du régime les aliments qui "irritent" les muqueuses. Inclure dans le menu une boisson chaude allant jusqu'à 20-30 ml par kg de poids. Il peut s'agir d'eau bouillie chaude, d'une décoction de camomille et d'une collection gastrique - prendre 2/3 de tasse avant les repas pendant 30 à 40 minutes.

Des médicaments à effet anesthésique sont prescrits: médicaments à base de belladone (Belalgin, Belastezin), antiacides (Phosphalugel, Gasteringel, Almagel-neo ou «A»), antisécréteurs (Omez, Pariet, Nolpaz, Nexium). Ils auront un effet analgésique, réduisant l'acidité avec son augmentation. Mais pour cela, vous devez connaître le niveau de son acidité.

Si le facteur qui cause la douleur est une mauvaise alimentation ou une alimentation excessive, ou si le patient a une faible acidité du suc gastrique, des préparations enzymatiques seront utiles (Festal, Mezim, Pancréatine).

Ce n'est pas une liste complète de médicaments. Votre médecin vous prescrira une option appropriée, définissant la cause de la douleur dans la région épigastrique, y compris lorsque vous mangez.

C'est important! Ne pas se soigner soi-même. Assurez-vous de consulter un spécialiste.

Prévention et pronostic

Pour éviter les problèmes d'estomac, l'une des règles les plus importantes est de suivre un régime. Réduisez la quantité d'aliments frits, épicés et gras, car C'est la principale cause d'exacerbation des maladies du système digestif. En aucun cas, ne peut pas trop manger. Passez plus de temps sur votre corps et faites du sport. Maintenez un mode de vie sain et évitez le stress.

Traitement des maux d'estomac après avoir mangé, ses causes

Lors d'une visite chez le médecin, les patients se plaignent souvent de douleurs à l'estomac après avoir mangé. Tout le monde sait que cet organe joue un rôle central et est responsable de la digestion des aliments arrivés. La malnutrition, le stress et la présence d'une maladie peuvent donner lieu à des sensations douloureuses. Par conséquent, beaucoup sont intéressés par ce qu'il faut faire lorsque l'estomac fait mal après avoir mangé.

Symptômes d'inconfort abdominal

La cavité abdominale est occupée par le tube digestif, qui comprend non seulement l'estomac et les intestins, mais également d'autres organes importants. La douleur peut survenir pour diverses raisons. Le plus commun d'entre eux est la malnutrition.

En plus de la douleur, le patient peut se plaindre de:

  • éructations de contenu acidulé;
  • flatulences et ballonnements;
  • des nausées et des vomissements;
  • perte d'appétit;
  • diarrhée ou constipation durable.

Les symptômes ci-dessus peuvent indiquer l'apparition d'une maladie grave ou la consommation d'aliments gras, frits et gras. Lorsqu'un médecin a mal au ventre après avoir mangé, les médecins diagnostiquent une gastrite. Après la consommation d'aliments, la taille de l'organe augmente, tandis que les organes adjacents sont comprimés.

Causes de la douleur après avoir mangé

De nombreux facteurs conduisent progressivement à l'apparition de douleurs abdominales. Les médecins croient que si l'estomac fait mal après avoir mangé, les raisons sont cachées dans ce qui suit:

  1. trop manger Cette raison est considérée comme la plus courante. Lorsqu'une grande quantité de nourriture pénètre dans l'estomac en peu de temps, ses parois se dilatent. À la suite de ce processus, le corps serre les organes voisins;
  2. syndrome de l'estomac irritable. La douleur survient après la consommation de certains types d'aliments. Ce phénomène se produit souvent lorsqu'il y a des plats frits, gras, épicés, salés et fumés dans l'alimentation;
  3. hernie diaphragmatique. Le diaphragme est situé entre la paroi abdominale et la région de la poitrine et présente également une ouverture à travers laquelle passe l'œsophage. En augmentant le canal, la partie supérieure de l'estomac est pincée. En conséquence, immédiatement après avoir mangé des maux d'estomac;
  4. pylorospasme. Sous ce concept se réfère à un spasme dans le domaine du gardien. C'est une partie de l'estomac située dans la région de la jonction de l'organe et du duodénum. Le pilorospasme se manifeste souvent par la présence d'une perturbation du système nerveux. La douleur survient environ 20-30 minutes après avoir mangé. Ensuite, il y a des nausées et des vomissements. L'inconfort ne disparaît que lorsque l'estomac est complètement vide;
  5. sténose oesophagienne. Ce type de pathologie s'accompagne d'un rétrécissement important de la lumière. Les raisons sont l'apparition de formations ressemblant à une tumeur, une lésion traumatique, la frappe d'un objet étranger. Après avoir mangé, le patient se plaint de lourdeur à l’estomac, de douleurs intenses, de nausées, de pulsion émétique;
  6. obstruction de l'estomac. Dans une telle situation, une certaine zone est bloquée par un polype ou une formation ressemblant à une tumeur. La maladie est accompagnée de crampes sévères;
  7. défaite de la vésicule biliaire. Il est situé dans la cavité abdominale supérieure du côté droit. Avec le développement du processus inflammatoire ou la formation de calculs, la vésicule biliaire serre l’estomac, ce qui entraîne l’apparition de douleurs;
  8. manifestations allergiques. Si une heure après avoir mangé des maux d'estomac, alors peut-être que la raison en est une allergie à un produit particulier. Habituellement, ce phénomène se produit lorsque l'on mange des plats de poisson, du miel, des produits laitiers;
  9. empoisonnement. Après deux heures, des maux d'estomac peuvent être causés par une intoxication par des produits de mauvaise qualité. Pour accélérer le processus d'élimination des composants toxiques, vous devez boire des absorbants;
  10. pancréatite. Les douleurs gastriques après l’alimentation surviennent lorsqu’une maladie inflammatoire se développe dans le pancréas. Une gêne abdominale survient 30 minutes après la prise d'un repas. Dans ce cas, la douleur peut être donnée à la fois à droite et à gauche ou avoir un caractère de zona;
  11. gastroduodénite. Ce type de maladie se caractérise par des lésions du duodénum. La cause la plus commune est la malnutrition;
  12. maladie ulcéreuse de l'estomac ou de l'intestin grêle. Sous cette maladie est la défaite de la membrane muqueuse et la formation d'ulcères. Si le corps reçoit du suc gastrique ou des aliments agressifs, la sensation est immédiatement douloureuse;
  13. gastrite. Maladie inflammatoire provoquée par l’activation d’un agent bactérien appelé Helicobacter pylori. Si la gastrite aiguë n'est pas traitée pendant une longue période, elle devient chronique.

S'il y a une douleur dans l'estomac après avoir mangé, les raisons doivent être recherchées dès que possible. Cela ne peut aider qu'un médecin expérimenté et un examen approfondi.

Classification de la douleur dans l'abdomen


Pourquoi l'estomac mal après avoir mangé? Plus de 60% des patients posent cette question. Pour identifier la cause du processus pathologique, il est nécessaire d'analyser la manifestation de la douleur.

La nature de la douleur est divisée en plusieurs types.

  • Type de douleur aiguë. L'estomac peut avoir mal en cas d'intoxication grave, d'infection intestinale, de développement d'une pancréatite, d'appendicite, de gastrite ou à la suite de l'utilisation de produits de qualité médiocre.
  • Type de douleur brûlante. Se produit lors de la prise d'aliments acides, épicés ou épicés. La cause peut être une gastrite ou une pancréatite.
  • Type chronique et tirant. Un tel signe indique la manifestation d'un type chronique de gastrite, de surconsommation alimentaire, d'acceptation rapide des plats. Dans certains cas, des sensations douloureuses chroniques signalent une exacerbation d'un ulcère ou le développement d'un cancer.

La localisation du syndrome douloureux peut également être modifiée.

  • Si une sensation désagréable apparaît dans la région ombilicale ou au sommet de l'abdomen, cela indique alors une lésion de la muqueuse gastrique. La symptomatologie n'apparaît pas immédiatement, mais quelques heures après un déjeuner copieux.
  • La douleur dans la zone iléale indique une inflammation de la vésicule biliaire ou le passage de calculs le long de son trajet. Les symptômes désagréables apparaissent 30 minutes après avoir mangé.
  • Une sensation inconfortable dans l'hypochondre gauche ou la partie médiane de l'abdomen signale une lésion ulcéreuse. Peu à peu, les sensations douloureuses se transforment en zona. Peut donner à la poitrine.
  • Pour la douleur chronique au côté gauche ou droit de l'abdomen, ils indiquent une pancréatite. Le syndrome douloureux est le plus souvent aigu et sévère, ce qui provoque un choc pour le patient.

D'autres signes indiqueront la présence d'une maladie particulière.

  • Avec une sensation de lourdeur, de flatulences, de légères nausées, il est de coutume de parler d'un régime alimentaire inapproprié ou d'une carence en suc gastrique.
  • L'estomac peut être enflé lors d'une gastrite. Dans ce cas, il existe d'autres manifestations: éructations, brûlures, brûlures d'estomac, violation de la chaise.
  • Lorsque vous rôtissez avec une odeur pourrie ou un goût amer, il est courant de parler de pancréatite ou de gastroduodénite.
  • En cas de violation des selles, de faiblesse, d'augmentation de la température, de vomissements, les médecins diagnostiquent une infection intestinale ou un empoisonnement.

Les symptômes ci-dessus indiquent pourquoi un mal de ventre. Mais, dans tous les cas, n'hésitez pas avec une visite chez le médecin. Lui seul peut prescrire le traitement approprié.

Aide à la douleur dans l'abdomen

Si le patient a des douleurs aiguës dans l'abdomen gauche, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Cela ne coûte rien. Il est formellement interdit de prendre des analgésiques, des compresses et des lavements.

Si des douleurs à l'estomac apparaissent périodiquement après les repas, le traitement sera le suivant:

  • utilisation d'agents enzymatiques: Mezim, Festala, Créon;
  • recevant des médicaments antispasmodiques: No-shpy, Drotaverina;
  • l'utilisation de brûlures d'estomac et de lourdeur dans l'estomac pour normaliser la composition du suc gastrique: Maalox, Gastala, Renny;
  • l'utilisation de médicaments qui neutralisent l'acide chlorhydrique, éliminent les toxines, protègent la membrane muqueuse: Phosphalugel, Almagel.

Dans certains cas, aidez à résoudre le problème des remèdes populaires. Vous pouvez prendre une décoction à base de camomille, menthe, sauge. Ils ont un effet anti-inflammatoire.

Pour aider à améliorer les conditions de chaleur. Pour effectuer la procédure, il est nécessaire d'humidifier une serviette dans de l'eau tiède et de la fixer à l'estomac. Si le malaise ne disparaît pas, vous devrez consulter un médecin.

Mesures préventives

Commencez à faire mal à l'estomac à tout moment. Pour éviter ce processus, vous devez suivre certaines directives:

Suivez un régime strict. Tous les produits frits, gras, épicés et fumés sont complètement exclus du menu. La consommation de sel est limitée à 6 grammes par jour. L'accent est mis sur les produits bouillis, à la vapeur et cuits à la vapeur. Vous pouvez cuisiner des plats de viande et de poisson, des légumes et des fruits.

Il faut manger souvent, mais progressivement. Le volume des portions ne doit pas dépasser 200 grammes.

  1. Ne pas trop manger.
  2. Surveiller la qualité du produit. Refuser les produits semi-finis, la restauration rapide et l'alcool.
  3. Arrêtez de fumer.
  4. Après avoir mangé, allongez-vous pendant 20 minutes. Et puis marcher dans la rue.
  5. Subir régulièrement des examens préventifs.
  6. Faire des exercices physiques spéciaux qui améliorent la sortie du suc gastrique.
  7. Le soir, buvez un verre de produits laitiers: kéfir, yaourt, ryazhenka.

S'il y a des sensations douloureuses après avoir mangé et qu'elles se manifestent constamment, vous devez consulter un médecin. Il planifiera un examen et déterminera la cause de la pathologie. Et après le diagnostic, prescrire le traitement approprié.

Maux d'estomac après avoir mangé: que faire?

L'apparition de douleurs abdominales après un repas peut être causée par différentes raisons. Le traitement de ces affections dépend de la cause de la maladie. La douleur a une nature différente, ce qui indique également son étiologie différente. Par conséquent, lors de la mise au point d’un schéma thérapeutique, la nécessité de déterminer la cause du syndrome de la douleur devient une priorité.

Quelle pourrait être la douleur abdominale?

La cause la plus commune de ce symptôme est la nourriture. Il peut être de mauvaise qualité, tranchant, acide, chaud. Une telle nourriture provoque une irritation de l'œsophage. Les aliments gras excessifs provoquent des attaques de coliques biliaires. La flatulence et la diarrhée sur le fond de la douleur abdominale provoque une intolérance à certains produits.

Il peut y avoir:

  • Douleur abdominale immédiatement après avoir mangé. Ils se produisent en présence d'un processus ulcératif dans la partie supérieure de l'estomac, généralement en 3 à 60 minutes. Peut augmenter progressivement - en fonction de l'augmentation de la concentration d'acide chlorhydrique dans l'estomac. La douleur disparaît quelque part 2 heures après l'événement, lorsque la nourriture passe dans le duodénum et que l'acidité revient à la normale.
  • Douleurs de la faim. Ils peuvent être observés 6 heures après le dernier repas. Pour les éliminer, il vous suffit de manger, de boire du lait.
  • Douleur abdominale la nuit. Ils apparaissent ainsi que les douleurs de la faim et sont le signe d'un ulcère duodénal. Habituellement situé à droite de la ligne médiane.
  • Douleurs tardives. Ils se développent entre 90 et 180 minutes après avoir mangé et sont un symptôme typique de la pancréatite chronique.
  • Douleur sur le côté gauche de l'abdomen peut signaler un ulcère d'estomac.

Important: une douleur dans l'abdomen après avoir mangé peut être le signe d'une pathologie dangereuse. C'est pourquoi il est important de ne pas se soigner soi-même, mais de demander conseil à un spécialiste qualifié.

La nature de la douleur dans l'estomac après avoir mangé

La douleur peut être:

  • piercing;
  • intense;
  • stupide;
  • coupe;
  • faible;
  • forage;
  • pleurnicher
  • modéré;
  • crampes.

Souvent, les douleurs abdominales après avoir mangé sont également accompagnées des symptômes suivants:

  • nausée, peut se transformer en vomissement;
  • flatulence, sensation de distension abdominale;
  • la constipation;
  • manque ou diminution de l'appétit;
  • grondant dans l'estomac;
  • la diarrhée;
  • éructations avec le contenu d'air ou de l'estomac.

Ils peuvent être déclenchés par de tels facteurs:

  • repas tardif (juste avant le coucher);
  • régime alimentaire malsain;
  • l'alcool;
  • fumer;
  • nourriture trop sèche;
  • des plats avec beaucoup d'épices chaudes;
  • violation du régime alimentaire;
  • nourriture "sur le pouce";
  • intolérance congénitale au lactose, lorsque le patient est contre-indiqué dans l'utilisation de lait et de produits contenant du lait;
  • trop manger;
  • violation du régime d'alcool, lorsqu'un adulte consomme moins de 2 litres de liquide par jour;
  • beaucoup d'aliments protéinés d'origine animale (surtout s'il s'agit de viande grasse, de porc).

Pathologies causant des douleurs à l'estomac après avoir mangé

Outre les causes élémentaires de l'apparition de douleurs abdominales, le syndrome douloureux peut également être douloureux. Arrêtons-nous sur les principales maladies les plus fréquentes. Ceux-ci incluent:

  • le pylorospasme;
  • hernie diaphragmatique;
  • syndrome de l'estomac irritable;
  • pathologie de la vésicule biliaire;
  • les allergies alimentaires;
  • obstruction de l'estomac;
  • ulcère peptique;
  • gastrite;
  • une pancréatite;
  • maladies duodénales

Que faire avec des douleurs abdominales après avoir mangé, provoquées par un pylorospasme

Le pilorospasme est un spasme d'une partie de l'estomac comme le pylore. Ce dernier est situé au point de transition de l'estomac dans le duodénum. Cette pathologie est provoquée pour altérer le fonctionnement du système nerveux. Ces douleurs apparaissent après 20-30 minutes après un repas et peuvent être accompagnées de vomissements et de nausées.

Arrêtez-vous après que l'estomac se soit débarrassé de tout le contenu. Le traitement est prescrit par le médecin sous la forme d'antispasmodiques, des médicaments qui affectent le système nerveux humain.

Hernie diaphragmatique

Dans ce muscle - le diaphragme, il y a un trou à travers lequel passe l'œsophage. Si sa taille augmente, la partie supérieure de l'estomac tombe et son atteinte se produit. Cela se produit souvent tout de suite après avoir mangé, car la taille de l'estomac augmente elle-même.

Le traitement dans ce cas est opérationnel.

Que faire avec les douleurs abdominales après avoir mangé avec le syndrome de l'estomac irritable

Le syndrome se manifeste avec les symptômes suivants:

  • nausée après avoir mangé, sans raison apparente;
  • éructations après la nourriture, qui a plusieurs caractères et se produit dans les 2 heures;
  • les douleurs de crampes surviennent immédiatement après avoir mangé;
  • les brûlures d'estomac, quels que soient le type et le type d'aliments;
  • sans traitement provoque une diminution de l'appétit et une diminution du poids corporel.

La cause principale de ce syndrome est l'utilisation de malbouffe (épicée, grasse, salée, fumée).

S'il vous plaît noter: dans ce cas, il est important de réviser votre régime afin d’en exclure tous les produits nocifs. Cela évitera davantage l'apparition du complexe symptomatique de la maladie.

Des préparations enzymatiques spéciales peuvent être prescrites par un médecin - pancréatine, Mezim, etc. Elles améliorent le processus de digestion, contribuent au travail physiologique de l'estomac.

Sténose de l'œsophage

Elle se manifeste par une diminution de la lumière entre l'estomac et l'œsophage en raison d'un gonflement, d'un traumatisme et de la pénétration de corps étranger. La douleur se développe immédiatement après un repas, il peut aussi y avoir des nausées et des vomissements.

Pour éliminer la maladie et les douleurs abdominales après un repas, il est indiqué un régime alimentaire prédominant en aliments liquides, une procédure de restauration de la lumière normale de l'œsophage.

Pathologie de la vésicule biliaire

Le syndrome de la douleur se développe dans le domaine de l'alimentation lorsqu'un estomac plein commence à exercer une pression sur la vésicule biliaire. S'il y a des calculs dans ces derniers, cela peut aussi provoquer des coliques hépatiques.

Il est important de traiter les maladies de la vésicule biliaire existantes pour éviter les complications. Le schéma thérapeutique est sélectionné par le médecin.

Obstruction de l'estomac

Il se manifeste par le blocage d'une partie du corps à la suite d'un spasme dû à une tumeur ou à un gros polype. En conséquence, les aliments qui ont pénétré dans l'estomac ne peuvent pas pénétrer dans sa partie bloquée, ce qui provoque des douleurs.

Il est nécessaire d'éliminer dès que possible la cause de l'obstruction. Le traitement est généralement chirurgical.

Que faire avec des douleurs d'estomac après avoir mangé avec une intolérance à certains produits

Dans un certain groupe de patients, l'estomac ne perçoit pas certains produits du fait qu'ils ne peuvent tout simplement pas les digérer. Cela se manifeste par une douleur immédiatement après avoir mangé. Il y a souvent une réaction similaire au poisson, aux produits laitiers et aux produits carnés. Pour identifier un produit qui ne vous convient pas, vous devez créer un journal alimentaire et y inscrire tous les aliments consommés.

Le traitement principal dans de telles situations est l'exclusion d'un allergène alimentaire. Si nécessaire, le médecin vous prescrira un certain nombre d'enzymes qui améliorent la digestion.

Pancréatite

Cette pathologie est assez grave et nécessite un traitement approprié. L'inflammation du pancréas se manifeste par de graves douleurs coupantes, qui se produisent environ 15 minutes après avoir mangé. La douleur s'empare de la région du milieu de l'abdomen, de l'hypochondre gauche, pour lui donner un caractère de zona.

Pour éliminer la pathologie, il est important de suivre un régime alimentaire très modéré et dès les premiers jours de la maladie (faim) et de suivre strictement les prescriptions de votre médecin.

Douleur abdominale après avoir mangé avec empoisonnement: que faire

Si, après avoir mangé, quelques heures se sont écoulées et que vous avez développé un syndrome douloureux, la cause de la douleur réside probablement dans des aliments de mauvaise qualité, ou plutôt dans un empoisonnement. Pour atténuer cet état, il est nécessaire de prendre immédiatement les sorbants sous forme d’Enterosgel, Atoxyl, de charbon actif, puis de préparations pour réduire l’intoxication.

Gastroduodénite

Il s'agit d'un processus inflammatoire dans le duodénum, ​​dans lequel il y a aussi des douleurs abdominales après avoir mangé. La raison de leur apparition réside dans le mauvais régime.

Pour prévenir le développement de la douleur et le soulagement des attaques, il est nécessaire de manger selon le régime choisi par le médecin, prendre des sédatifs, des antiacides.

Traitement de la douleur pendant la gastrite

Avec cette pathologie, la douleur peut survenir après avoir mangé ou même bu de l'eau. La principale cause de gastrite est la présence de Helicobacter Pylori sur la muqueuse gastrique.

Le schéma thérapeutique comprend un régime strict, une nutrition appropriée et des agents antibactériens.

Ulcère peptique

Il affecte principalement la muqueuse gastrique et le duodénum. La nourriture, particulièrement agressive, associée à cette maladie provoque de fortes douleurs abdominales.

Le traitement comprend un régime alimentaire et un certain nombre de médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques (Almagel, Omez).

Prévenir les douleurs abdominales après avoir mangé

Pour prévenir l'apparition du syndrome de combat du tractus gastro-intestinal après un repas, suivez les conseils suivants:

  1. Prenez de la nourriture souvent, mais en petites portions.
  2. Éliminer les excès alimentaires.
  3. Surveillez attentivement ce que vous mangez, la qualité et la fraîcheur des produits.
  4. Minimiser la consommation d'aliments gras, salés et épicés.
  5. Exclure du régime les fast-foods et les plats cuisinés.
  6. Buvez de l'alcool avec modération.
  7. Arrêtez de fumer.

Lors de la première douleur dans l'abdomen après avoir mangé, assurez-vous de consulter un médecin!

Betsik Julia, médecin consultant

50.698 vues totales, 9 vues aujourd'hui

Douleur à l'estomac pendant le traitement de la nourriture

Pourquoi un mal de ventre avant de manger?

Beaucoup de ceux qui avaient mal au ventre avant de manger ne prêtent pas attention à ce symptôme alarmant, imputant tout sur les caractéristiques individuelles de l'organisme, ce qui traduit le besoin de nourriture. En fait, la cause de la douleur en mangeant peut être couverte par tout un ensemble de maladies qu’il faut identifier le plus tôt possible.

Pourquoi la douleur survient-elle?

Douleur avant de manger # 8212; un symptôme éloquent que vous devriez certainement écouter. Des sensations désagréables dans l'estomac se manifestent parallèlement à la faim et disparaissent généralement même après une collation légère. Une personne choisit la nourriture pour traiter la douleur. Cependant, une maladie extrêmement grave peut également être négligée:

  1. Inflammation focale de l'estomac. Dans ce cas, la membrane muqueuse des parois de l'estomac est recouverte de plaies et réagit négativement au suc gastrique sécrété. Ce liquide a un effet irritant et la membrane muqueuse est encore plus enflammée. Le jus qui pénètre dans l'estomac commence à se dissoudre et la muqueuse de l'estomac se calme entre-temps. C'est pourquoi il semble que la douleur disparaisse après avoir mangé.
  2. La formation des ulcères. Cette maladie se cache principalement chez les personnes souffrant de gastrite. Sa forme négligée peut sensiblement progresser et se faire sentir seulement au moment du développement de l'ulcère. Cet aspect doit certainement être pris en compte, car la gastrite est principalement traitée avec des médicaments et l’ulcère devra être éliminé par une intervention chirurgicale. La nausée et les vomissements sont un symptôme concomitant de la maladie, en plus des douleurs à l'estomac.
  3. Facteur psychologique. Les coliques peuvent également se produire sur le fond d'une phobie associée à la peur de prendre des kilos en trop. Douleur dans ce cas # 8212; Ce n'est pas un appel à la nourriture, mais son rejet psychologique par le corps.
  4. Troubles de l'équilibre hormonal. La douleur n'apparaît pas pendant la journée, mais la nuit, mais la sensation de faim est présente avec elle! Il est strictement déconseillé d’essayer de saisir le problème car il peut en résulter un excès de poids et une perturbation du fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal.
  5. Maladie de l'intestin. De nombreuses infections intestinales, qui ne se manifestent pas avant un certain pore, peuvent provoquer une douleur de famine. Cependant, contrairement à d'autres maladies, la douleur peut survenir périodiquement plutôt qu'avant chaque repas.

Tous les problèmes ci-dessus # 8212; Il s'agit d'un risque grave pour la santé, condamnant une personne à un traitement long et laborieux. Lorsque vous vous présentez à l'hôpital au stade initial, vous pouvez réduire considérablement les coûts et protéger votre corps.

Retour à la table des matières

Comment est le traitement?

Chez le patient qui a posé sa candidature, tout d’abord, ils passent des tests qui déterminent de manière fiable les causes de la douleur pendant l’alimentation. L'un d'eux est # 8212; Il s’agit d’un test sanguin détaillé dont la livraison doit être préparée à l’avance.

La veille du voyage au laboratoire, il est interdit de consommer des graisses, des douces et de l'alcool # 8212; ces produits, ingérés même en petites quantités, peuvent fausser considérablement les résultats. Le lendemain matin, avant de partir, vous devez vous abstenir de manger, en dernier recours, en vous permettant un verre d'eau non gazeuse.

En plus des tests sanguins, le médecin peut prescrire et une histologie des tissus. Une sonde est administrée par voie orale au patient, qui enregistre tous les changements dans l'estomac. La procédure prend environ 2 à 3 minutes. Cependant, pour pouvoir la supporter, le patient devra utiliser toutes les ressources internes. Pour que la présence d'un objet étranger dans l'œsophage ne provoque pas de réflexe nauséeux, vous devez respirer profondément et ne pas penser aux recherches en cours. La réception des aliments devra être abandonnée 12 heures avant l'heure fixée pour l'analyse.

Tous les tests de laboratoire prennent plusieurs jours, mais les résultats obtenus permettent au médecin de poser le diagnostic le plus précis possible. Mais même en sachant avec certitude la méthode de traitement, il faut de nouveau se rendre au rendez-vous avec le médecin traitant.

Ainsi, il sera possible d'éviter les complications graves qui surviennent souvent chez ceux qui se soignent eux-mêmes et négligent la médecine traditionnelle.

© Copyright -, ozheludke.ru
La copie des matériaux du site est possible sans autorisation préalable.
en cas d'installation du lien indexé actif vers notre site.

Attention! Les informations publiées sur le site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent en aucun cas une recommandation d'utilisation. Assurez-vous de consulter votre médecin!

  • Nous contacter
  • A propos du site
  • Annonceurs
  • Accord d'utilisateur
  • Douleurs d'estomac
  • Des ballonnements
  • Gastrite
  • Diagnostics
  • Autres problèmes
  • Informations utiles
  • Cancer de l'estomac
  • Ulcère

Que faire si l'estomac me fait mal après avoir mangé

Que faire si de nombreux patients ont mal au ventre après le repas? C'est pourquoi nous considérons aujourd'hui les principales causes de douleur dans la cavité abdominale après un repas. Les douleurs abdominales après avoir mangé apparaissent souvent avec des éructations, des vomissements, des nausées et des ballonnements. Ce phénomène est très courant et se manifeste si le régime alimentaire est irrégulier ou si la personne est malade. À cet égard, il sera très utile de connaître le moment où il vaut la peine d'être mangé et où il ne l'est pas. Si l'estomac est douloureux uniquement lorsque l'estomac est vide et que la gêne est soulagée après que la personne a mangé, cela peut indiquer que la personne a un ulcère à l'estomac.

Quand il y a une douleur dans l'estomac après avoir mangé, ce phénomène indique la présence d'une gastrite chronique. Avec une telle maladie, l'estomac se dilate et presse progressivement sur certains organes situés à proximité.

Maux d'estomac après avoir mangé: causes possibles

Pourquoi un mal de ventre après avoir mangé? Le principal peut être seulement 3 raisons pour lesquelles il y a une douleur dans l'estomac après avoir mangé:

  • immédiatement après le repas, il y a accumulation de suc gastrique, d'acide chlorhydrique;
  • après l'ingestion d'un aliment, l'organe augmente considérablement;
  • les muscles situés sur les parois du corps sont réduits.

Sur la base de ces raisons, on peut affirmer qu'il y a donc des douleurs dans l'abdomen. Parallèlement à cela, il reste encore une maladie après avoir mangé mal au ventre.

Maladies entraînant des douleurs à l'estomac

Les malaises gastriques sont ressentis car la quantité et les effets des enzymes digestives augmentent considérablement, les muscles commencent à se contracter plus fortement et la motilité intestinale ne peut pas y faire face.

Cela peut être dû à certaines maladies:

  1. La cause principale est toujours la gastrite. Au cours de cette maladie, la muqueuse gastrique est enflammée. Il devient enflammé après qu'une personne ait eu une infection gastrique. Des douleurs à l'estomac commencent à apparaître à la suite de l'ingestion d'aliments grossiers ou d'un produit aigre. En outre, il existe des manifestations du corps telles que ballonnements et sous une forme forte, flatulences, nausées ou constipation. La douleur dans l'abdomen brûle ou tire le personnage. Beaucoup dépend entièrement de la plénitude de l'estomac, de la présence de spasmes, des niveaux d'acide et, bien sûr, des réactions de l'organisme même à certains aliments consommés.

  • Suivant est un ulcère à l'estomac. Avec cette maladie, une grande plaie se développe progressivement sur la membrane muqueuse de l'organe. Cela peut se produire après une gastrite, qui a été reportée plus tôt.
  • Ces symptômes se manifestent par une hernie dans l’ouverture du diaphragme de l’œsophage, dans laquelle l’estomac est enfoui et, après qu’une personne a mangé, le trou commence à se rétrécir.
  • Lorsque vomit fortement après avoir mangé, c'est un signe de sténose oesophagienne.
  • Lorsqu'une partie de l'estomac cesse de fonctionner une fois que la nourriture est entrée dans l'organisme, cela indique des polypes. La personne a une constipation récurrente.
  • Retour à la table des matières

    Le moment de l'apparition du syndrome de la douleur

    Particulièrement prudent d'être dans la période où il y a un spasme douloureux. Si cela se produit après avoir mangé, il s'agit d'une «cloche» concernant une maladie particulière. Lorsque la douleur commence et ne disparaît pas, il est préférable de faire attention aux produits que vous utilisez. Lorsqu'une personne a un ulcère duodénal ou un ulcère de l'estomac, la douleur peut apparaître brusquement, au milieu de la nuit ou quelques heures après le repas.

    Autres causes de l'origine de la douleur. Cela se produit souvent après qu'une personne ait mangé un aliment particulièrement gras, frit ou sucré (chocolat, crème glacée). En fait, l'apparition de douleurs est également possible en raison de diverses maladies. Il est nécessaire de savoir quels autres organes internes sont malades:

    • le syndrome douloureux peut provoquer une maladie oesophagienne en cas d’ulcère, d’œsophagite;
    • pathologie du gros intestin;
    • maladies de la rate;
    • le syndrome douloureux survient lorsque le rein gauche est touché par la maladie;
    • ulcère duodénal;
    • cholécystite;
    • dans la formation de calculs biliaires;
    • Des sensations de cette nature peuvent survenir avec la pancréatite, lorsque le pancréas est sensible à l'inflammation.

    Lorsque des douleurs abdominales surviennent pendant la grossesse, vous devez consulter votre médecin le plus tôt possible. Si, au cours de la grossesse, la douleur est aiguë et sévère et qu'elle est apparue de manière abrupte, il est préférable d'appeler une ambulance.

    La douleur, après avoir mangé, peut résulter du fait que l’activité musculaire et nerveuse commence à augmenter. Cela se produit même si une personne mange suffisamment d'aliments solides et que sa distension abdominale se produit.

    Que faire avec des douleurs à l'estomac après avoir mangé

    Dans ce cas, il est préférable de revoir immédiatement la nourriture. Si vous surmontez toujours la douleur après avoir mangé, le traitement suivant est recommandé: buvez au moins 3 verres d’eau pure ou minérale sans gaz et suivez un régime strict. Par la suite, ne tardez pas à consulter un spécialiste afin de déterminer avec précision le motif de douleur.

    Appliquer froid à l'endroit où ça fait mal est considéré comme un bon remède, mais vous ne devez en aucun cas utiliser de la chaleur. Pour éliminer ou soulager les douleurs aiguës et graves, il est préférable de boire un comprimé de No-shpa ou de Spasmalgona. Si vous ressentez une douleur intense après avoir mangé ou pendant les repas, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement.

    Douleurs d'estomac

    La douleur dans l'estomac peut être d'intensité et de nature différentes, et indique les problèmes du système digestif. Même un seul épisode de douleur ne doit pas être ignoré, car il peut être le symptôme d'une maladie grave. Cependant, la douleur abdominale d'un autre endroit peut souvent être confondue avec l'estomac, donc si vous avez ce symptôme, vous devriez consulter un médecin.

    La gastrite chronique est la cause la plus fréquente des douleurs à l'estomac. La douleur dans le même temps sera douloureuse dans la nature, l'intensité est généralement faible ou modérée. Cette douleur survient après l'ingestion d'aliments grossiers ou épicés, lors de la prise d'alcool, de la suralimentation, après avoir mangé de nuit ou si la nourriture était trop chaude ou trop froide. L'estomac fait mal parce que la membrane muqueuse enflammée est irritée. Une personne peut supporter une gastrite chronique pendant longtemps sans consulter un médecin jusqu'à l'aggravation du problème.

    La gastrite aiguë se manifeste par une vive douleur à l'estomac quelques minutes après un repas. La douleur peut être accompagnée de crampes d'estomac, de nausées et de vomissements, de brûlures d'estomac. Souvent, de telles manifestations de gastrite amènent une personne à refuser le prochain repas, ce qui, bien sûr, n’apporte aucun bénéfice. Le traitement de l'estomac par la gastrite est basé sur l'observance d'un régime alimentaire particulier et sur le rétablissement d'un état émotionnel calme, avec utilisation de médicaments. Vous devez toujours différencier la gastrite aiguë avec un ulcère de l'estomac.

    La douleur gastrique lors d'un ulcère est intense, se pose ou augmente avec la prise de nourriture. La paroi de l'estomac endommagée par l'ulcère est très vulnérable au stress mécanique. La douleur est mixte: un défaut de la paroi enflammée et un spasme musculaire douloureux. Douleur excessivement aiguë, douleur au poignard, se produit lors de la perforation de l'ulcère, la formation d'un trou traversant à l'emplacement du défaut. Cette condition est combinée avec un saignement, la sortie du contenu de l'estomac dans la cavité abdominale. La perforation de l'ulcère met la vie en danger et nécessite des soins médicaux d'urgence.

    La douleur abdominale peut être un symptôme de la pancréatite. Dans le même temps, la douleur dans la pancréatite chronique peut être confondue avec les douleurs à l'estomac, elle est douloureuse et modérée. La douleur dans la pancréatite aiguë est intense, entourant, nécessite l'attention urgente des médecins.

    Vous devriez examiner attentivement la douleur dans l'estomac et les brûlures d'estomac, s'il y a lieu de vous inquiéter de l'état du cœur. Parfois, l'infarctus du myocarde peut manifester une douleur inhabituelle. La combinaison d’une telle douleur et d’une détérioration marquée de la santé devrait être l’occasion de déclencher une urgence.

    Pourquoi après avoir mal au ventre

    La douleur de l'estomac, qui apparaît après avoir mangé, survient parfois chez des personnes en parfaite santé. Mais plus souvent, il indique la présence de certains problèmes liés au travail du tractus gastro-intestinal. Contrairement aux douleurs de la faim, l’après-midi est varié et a de nombreuses raisons.

    Pourquoi après avoir mal au ventre

    Ils n'apparaissent pas nécessairement immédiatement après le repas. Ce groupe de douleurs comprend également celles qui apparaissent après une heure et demie après avoir mangé: quand il reste encore de la nourriture dans l'estomac et que la personne n'a pas eu le temps de redevenir affamée.

    Ils peuvent survenir absolument après un type d'alimentation, à la même heure (par exemple, uniquement après le petit-déjeuner ou uniquement après le dîner), après avoir consommé certains aliments. Essayons de comprendre exactement pourquoi ce symptôme survient et comment s'en débarrasser.

    Raisons

    Ne vous inquiétez pas s'il s'agit d'un phénomène ponctuel, et cela est certainement lié à l'une des raisons données ci-dessous. Mais cela vaut toujours la peine de revoir votre alimentation afin que de tels épisodes ne se reproduisent plus.

    S'il n'y a pas de pathologies du tractus gastro-intestinal, l'estomac après un repas peut faire mal à cause de:

    • étirement lorsque trop manger;
    • une forte augmentation de la production d'acide chlorhydrique - avec l'utilisation d'aliments très gras, lourds, épicés ou acides;
    • forte contraction des muscles de l'estomac.

    Douleur - l'une des plaintes les plus fréquentes de maladies de l'estomac

    Il n’ya pas de douleur aiguë, mais le plus troublant est la lancinante, combinée à un sentiment de lourdeur.

    Ce symptôme peut entraîner une intolérance individuelle à certains aliments ou allergies alimentaires. Il est toujours associé à l'utilisation d'un produit particulier ou de son groupe. Par exemple, une intolérance au lactose peut être accompagnée non seulement de ballonnements, de grondements et de troubles des selles, mais également d'une douleur (apparition moins d'une heure après avoir bu du lait). De même, il existe d'autres produits. Lesquels - vous pouvez identifier si vous essayez de mémoriser tout ce qui est mangé ou de tenir un journal alimentaire.

    Le lactose et son intolérance

    Comparaison de la digestion normale et de l'intolérance au lactose

    La douleur survient en présence de maladies du système digestif.

    1. Maladie inflammatoire chronique de l'œsophage, de l'estomac lui-même ou du duodénum.
    2. Troubles dans le foie, la vésicule biliaire, le pancréas.
    3. Maladies infectieuses aiguës du système digestif, intoxication alimentaire.
    4. Ulcère peptique.
    5. Processus tumoraux.

    Tumeur dans l'estomac

    La douleur après un repas modéré survient souvent chez ceux qui sont habitués à laver leurs repas avec beaucoup de liquide. Dans le même temps, le volume de l'estomac augmente, la concentration du suc gastrique diminue. La nourriture digère plus longtemps et stagne dans l'estomac. En outre, le suc gastrique dilué ne tue pas les bactéries provenant des aliments. De ce fait, un processus inflammatoire se développe et une diarrhée survient.

    Types de douleur

    En cas de processus inflammatoire, la sensation de lourdeur n'est pas nécessairement associée à une suralimentation: même une petite quantité de nourriture peut irriter l'appareil récepteur des muqueuses et de la sous-muqueuse de l'estomac. Parfois, la douleur est intense et intense. Dans ce cas, le patient peut craindre une maladie grave. Par la nature et le moment de la douleur, vous pouvez déterminer la cause possible de son apparition.

    Indique la présence d'une inflammation aiguë ou chronique au stade aigu, d'une cholécystite, d'une pancréatite

    Brûlure chimique ou thermique muqueuse, infection alimentaire

    Indique la perforation de l'ulcère. Habituellement accompagné d'autres symptômes.

    Gastrite, gastro-duodénite, ulcère

    Polypes, tumeurs, y compris le cancer

    Pour diagnostiquer, il est important de savoir exactement où cela fait mal. Les maladies de l'œsophage et la gastrite de la partie supérieure de l'estomac donne à la poitrine. La partie inférieure de l'estomac (au-dessus du nombril) se produit lors de pylorique, de duodénite, ainsi que de gastrite au bas de l'estomac.

    Qu'est-ce que la localisation de la douleur et le moment de son apparition?

    Gastrite chronique - La cause de la douleur pendant ou dans les premières minutes après la fin d'un repas. Plus la zone enflammée douloureuse est basse, plus les sensations douloureuses apparaissent tardivement. Des symptômes supplémentaires dans ces cas: éructations aigres (gastrite) ou pourries (duodénite), brûlures d'estomac, lourdeur, nausée, ballonnements.

    Coup de pied - un symptôme de gastrite ou de duodénite

    L'ulcère peptique se fait sentir environ 30 à 60 minutes après avoir mangé. Plus la douleur apparaît tôt, plus l'ulcère est proche de l'œsophage. Un ulcère duodénal se manifeste par une douleur une heure et demie après un repas. La nourriture légère provoque la douleur presque immédiatement. Les aliments plus lourds (viande, pâtisseries, aliments gras) provoquent la douleur un peu plus tard.

    Ulcère peptique

    Symptômes associés

    La douleur est souvent accompagnée de:

    • sensation de lourdeur;
    • brûlures d'estomac;
    • éructations;
    • des nausées;
    • vomissements;
    • violation de la chaise;
    • manque d'appétit.

    S'il y en a au moins deux ou trois, on peut suspecter une maladie du système digestif.

    Maladies du tube digestif

    La douleur dans la partie supérieure de l'abdomen n'est pas toujours associée aux maux de l'estomac. Des sensations de maladies du pancréas et de la vésicule biliaire sont projetées dans cette zone.

    Intoxication alimentaire

    La douleur aiguë apparaît soudainement, souvent spastique. Les signes d'empoisonnement apparaissent soit immédiatement (une heure et demie), soit dans les 48 heures.

    Même une intoxication légère est généralement accompagnée de nausée, éructations, brûlures d'estomac. Avec des formes plus sévères, il y a des vomissements, il y a une température élevée. Habituellement, après avoir vomi, il y a un soulagement à court terme, la douleur diminue, mais revient rapidement - jusqu'à ce que l'estomac soit débarrassé de la nourriture et des bactéries pathogènes.

    Gastrite

    La douleur apparaît immédiatement. Cette affection s'accompagne souvent d'éructations accompagnées d'un reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage (reflux), ce qui provoque une sensation de brûlure supplémentaire, des nausées. Dans la gastrite chronique, la douleur peut s'atténuer avec le temps. Provoquer habituellement des sensations désagréables, des produits trop tranchants, acides et lourds.

    Lors d'une exacerbation, la douleur peut apparaître absolument après chaque repas, quelle que soit sa nature. Les antiacides aident à soulager la douleur.

    Duodénite

    La douleur survient en une demi-heure environ, lorsqu'un bol alimentaire partiellement digéré se déplace vers les intestins. Des symptômes accompagnent des nausées, entraînant souvent des vomissements, des éructations, des brûlures d'estomac et des troubles des selles.

    Ulcère peptique

    Il se caractérise par des douleurs de faim, mais il existe des cas où ils apparaissent après avoir mangé, en particulier lorsque vous mangez trop, une violation du régime alimentaire. La douleur est généralement douloureuse. Une attaque aiguë peut indiquer une perforation de la paroi de l'estomac ou du duodénum.

    Vidéo - Ulcère peptique

    Pancréatite

    Douleur après avoir mangé, surtout après avoir été grasse et lourde. L'attaque peut durer longtemps - jusqu'à 8-12 heures (avec une forte suralimentation), donne souvent en retour. Des symptômes supplémentaires incluent fièvre, nausée et augmentation du rythme cardiaque.

    Maladie biliaire

    Ça fait mal au haut de l'abdomen à droite, souvent au bras ou à l'épaule. Se produit après avoir consommé des aliments qui stimulent la production intensive de bile. Une attaque de douleur peut entraîner des vomissements avec un mélange de bile.

    Polypes

    Comme les lésions bénignes, les polypes provoquent une irritation et des spasmes de la paroi stomacale. D'où les symptômes désagréables. Le sentiment de surpeuplement se produit même avec de petites quantités de nourriture et dure longtemps. Le tableau clinique se caractérise par les mêmes symptômes que dans la plupart des maladies du tractus gastro-intestinal.

    Polypes dans l'estomac

    Vidéo - Polypes dans l'estomac

    Cancer de l'estomac

    Cette maladie se caractérise par de légères douleurs à l'estomac après chaque repas, une sensation de lourdeur associée à une perte de poids générale marquée dans le contexte d'une augmentation du volume de l'abdomen. Il y a souvent des vomissements avec du sang. Dans ce cas, un médecin doit être consulté dès que possible, car le cancer de l'estomac est une maladie qui se développe rapidement.

    Facteurs prédisposant au cancer gastrique

    Obstruction intestinale

    La douleur est modérée, survient immédiatement ou dans les 30 premières minutes après un repas. Vomir avec l'odeur des matières fécales est le principal symptôme permettant de distinguer l'obstruction de la plupart des pathologies gastro-intestinales.

    Autres maladies dans lesquelles l'estomac fait mal

    Des douleurs à l’estomac peuvent survenir en cas d’épuisement nerveux, de névrose, d’anxiété. En outre, certaines maladies peuvent créer une sensation de mal au ventre. Par exemple, une légère douleur au cœur avec angine et insuffisance cardiaque peut facilement être confondue avec l'estomac, en particulier si l'attaque est apparue après avoir mangé. En cas d'infarctus aigu, il peut aussi y avoir une sensation de douleur abdominale aiguë (certains patients présentant un ulcère peuvent prendre une crise cardiaque pour une perforation ulcéreuse).

    Le pilorospasme est un spasme du pylore situé entre l'estomac et le duodénum, ​​il n'est pas basé sur une pathologie gastrique. Cette condition survient en réaction à un stress grave, avec névrose. La douleur apparaît 20 à 30 minutes après avoir mangé - lorsque la nourriture atteint le duodénum. Après le vomissement et la vidange complète de l'estomac, la douleur cesse - jusqu'au prochain repas. Dans ce cas, le patient nécessite une assistance neurologique et psychothérapeutique.

    Manifestations de la névrose - une des causes de la douleur à l'estomac

    Après avoir mangé un mal de ventre. Que faire

    Cette affection ne doit pas être tolérée, dans l’espoir de disparaître d'elle-même, surtout si les accès de douleur reviennent, et si d'autres troubles digestifs sont présents. En outre, n'essayez pas de résoudre le problème des méthodes populaires - elles ne sont valables que si elles sont utilisées comme traitement auxiliaire en présence d'un diagnostic clair. Pilules antidouleur - pas une option: masquer la douleur, vous ne faites qu'aggraver leur état. En outre, de nombreux analgésiques irritent davantage la muqueuse gastrique et peuvent provoquer une inflammation.

    "No-shpa" - un médicament pour les douleurs gastriques à l'estomac

    Qui contacter?

    Le gastro-entérologue s'occupe du traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et des douleurs à l'estomac. Cela devrait être abordé en premier. Il procédera à un examen et à une enquête, si nécessaire, nommera un examen supplémentaire ou sera redirigé vers un autre spécialiste. Ne négligez pas les recommandations du gastro-entérologue en ce qui concerne les conseils supplémentaires d'un autre spécialiste: par exemple, la douleur à l'estomac est souvent associée au stress et se produit sur le fond de la névrose. Dans ce cas, les conseils d'un neurologue ou d'un psychothérapeute vous seront utiles. Si le patient a des problèmes dentaires et que des douleurs surviennent à cause d'aliments mal mastiqués, on ne peut pas se passer des examens et des traitements chez le dentiste.

    Un gastroentérologue s'occupe du traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et des douleurs à l'estomac

    Diagnostics

    Pour déterminer si la douleur dans l'estomac après avoir mangé est à l'origine de la pathologie du tractus gastro-intestinal, vous devez effectuer plusieurs activités de diagnostic.

    Une numération globulaire complète aidera à identifier la présence du processus inflammatoire et donnera au médecin des informations plus détaillées sur votre maladie. Sur la base de ce test, le médecin peut en recommander des plus spécialisés, ceux qui aideront à identifier les problèmes des organes digestifs.

    Test sanguin général

    EGD (fibrogastroduodénoscopie) - étude de l'état de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum à l'aide d'une sonde à l'extrémité de laquelle se trouve une caméra vidéo. Cette méthode permet au médecin de regarder à l'intérieur du patient, d'évaluer l'état de la membrane muqueuse, de voir les zones possibles d'inflammation, d'ulcères, d'érosion et de néoplasme. Habituellement, pendant la procédure, un fragment de la membrane muqueuse est prélevé pour examen. Il aide à déterminer la présence d'une infection à Helicobacter pylori et le risque de dégénérescence cellulaire.

    L'échographie de l'estomac est une autre méthode supplémentaire qui aidera à évaluer son travail.

    Le scanner et les rayons X de l'estomac aident à identifier la présence de tumeurs bénignes ou malignes.

    Pour consulter un gastro-entérologue, il est important de bien se préparer. Plus vos réponses aux questions du médecin seront précises et complètes, plus il sera en mesure de diagnostiquer et d’éviter les douleurs d’estomac.

    Foire aux questions à la réception d'un gastro-entérologue sur les douleurs abdominales

    1. Quand la douleur survient-elle exactement (même pendant le repas, immédiatement après, après un certain temps - 15 à 20 minutes, une heure ou plus)?
    2. A quelle heure de la journée la douleur est-elle plus intense?
    3. Dans quelle partie de l'abdomen se trouve la douleur?
    4. Le symptôme de douleur apparaît-il à un autre moment - l'estomac vide, la nuit, le matin?
    5. Après quels produits la douleur est-elle presque toujours / plus intense?
    6. Prenez-vous des médicaments? La douleur est apparue avec le début de leur réception ou beaucoup plus tôt / plus tard?

    Les autres problèmes de gastro-entérologue sont les suivants:

    • Quels sont les symptômes supplémentaires? Décrivez même ceux qui, à votre avis, ne sont même pas liés au système digestif;
    • le régime des derniers jours;
    • Quelles maladies ou quels changements avez-vous ou avez-vous eu récemment?

    En outre, le médecin tiendra une palpation de l'abdomen prescrira un examen supplémentaire.

    Pour un diagnostic précis, le médecin utilise les données de plusieurs méthodes d’examen. Dans ce cas seulement, le diagnostic sera aussi fiable que possible et le traitement efficace.

    Traitement

    Il est nécessaire d'utiliser les préparations uniquement après avoir consulté un médecin, examiné et déterminé les causes de la douleur. Sinon, vous pouvez aggraver la maladie et provoquer un développement plus rapide de la maladie.

    Pour éliminer les douleurs à l'estomac après un repas:

      Antiacides - médicaments qui réduisent l'acidité. Ils ne peuvent être bus que pour ceux qui ont une acidité accrue du suc gastrique;

    Régime alimentaire

    Si après avoir mangé des maux d'estomac, vous devez d'abord déterminer quels aliments provoquent une telle réaction. Certains plats peuvent causer une douleur modérée, d’autres très forts. Les irritants ont:

    • viande grasse, aliments frits - améliore la production de suc gastrique et de bile. Difficile à digérer avec un manque d'enzymes pancréatiques;
    • aliments épicés et acides, café et thé fort - irritent les muqueuses, augmentent la sécrétion du suc gastrique;

    Évitez les aliments bruts

    Pour réduire le risque de douleur, vous devez utiliser uniquement des produits diététiques approuvés - bouillons et soupes maigres, céréales, légumes cuits au four, fruits cuits au four, viande et poisson maigres, produits laitiers - uniquement si le corps le perçoit bien.

    Il est nécessaire de manger de la nourriture en petites portions, 5 à 6 fois par jour, de boire suffisamment d'eau, de ne pas boire de nourriture.

    Repas en petites portions

    En cas de malaise quotidien ou d'au moins 3 ou 4 fois par semaine, consultez un médecin.